Vous êtes sur la page 1sur 8

L'EXPANSION DU

MONDE INDUSTRIEL
RÉCIT HISTORIQUE
Illustration: Conférence de Berlin 1885
HISTOIRE
L'expansion du monde industriel
Au 19e siècle, l'Occident entre dans une
période d'impérialisme. Les puissances
européennes colonisent de nouveaux
territoires, en Afrique et en Asie, dans le but
d'augmenter leur puissance. Pour arriver à
cette fin, les pays cherchent des matières
premières. Les populations de ces territoires
colonisés constituent des débouchés pour
leurs produits. Les Européens souhaitent
également augmenter leur influence au
niveau international. Ils sont habités par un
sentiment de supériorité face aux
populations des pays colonisés et se croient
chargés de la mission de civiliser ces peuples
qu'ils voient comme étant inférieurs.
Cette colonisation aura des
conséquences sur les populations qui
seront exploités et victimes de
discrimination. L'Afrique se verra
dominée aux niveaux économique et
culturel.

IMPÉRIALISME
Politique d'expansion et de domination d'un pays sur un autre.
Le pays qui pratique cette politique tente de créer un empire,
dans lequel il impose ses décisions sur le plan
Le colonialisme européen en Afrique (1870-1914) culturel, économique, militaire, etc.

La suite de la révolution industrielle


L'expansion du monde industriel et la colonisation de l'Afrique sont la suite logique d'un
événement important qui s'est produit en Grande-Bretagne au 18e siècle: l'industrialisation.
En effet, les manufactures d'Europe ont besoin d'un approvisionnement important en
matières premières pour leur permettre de fabriquer en grande
quantité les biens qu'ils vendent ensuite aux consommateurs. Comme l'objectif du
capitalisme est de chercher à accumuler toujours plus de capitaux (donc à faire du profit), les
propriétaires d'entreprises européens cherchent un moyen de stimuler leur croissance à
faible coût. C'est pourquoi les puissances européennes établissent des empires en
colonisant des territoires: elles cherchent des ressources à exploiter. Au
milieu du 19e siècle, elles se divisent donc l'Afrique pour ses matières premières, sa main-
d'oeuvre bon marché et ses consommateurs potentiels.

PAGE 1
Même si cela fait déjà plusieurs siècles que les
puissances européennes exploitent l’Afrique,
elles n’en connaissent que le contour (les
côtes). Au 19e siècle, elles entreprennent de
l’explorer pour mieux l’exploiter. En 100 ans,
l’Afrique, un continent majoritairement libre,
tombe sous le contrôle des empires
européens. Au début du 20e siècle, les deux
pays qui détiennent les empires les plus
imposants sont la France et la Grande-
Bretagne.

Avant que les puissances européennes ne


prennent possession de l'Afrique, plusieurs
tribus vivaient sur cet immense territoire. Ces
peuples avaient leur propre mode vie, leur
langue, leur religion, leur économie, etc. Ils
produisaient une assez grande quantité de
nourriture pour leur permettre de subvenir à
leurs besoins. Lorsque les
métropoles européennes prennent le contrôle
du territoire, la situation change
Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Africa_13.PNG
dramatiquement.

Les conditions permettant l'industrialisation

Au 19e siècle, plusieurs pays d'Europe souhaitent devenir des puissances industrielles comme le
Royaume-Uni. Pour cela, ils ont besoin de capitaux, de matières premières ainsi que d'un accès à un
marché pour leurs produits fabriqués en usine. C'est précisément pourquoi ils prennent possession de
nombreux territoires en Afrique.

L'accès à des capitaux


Dans le but de s’enrichir, les financiers d’Europe qui détiennent beaucoup d’argent sont à la recherche
de projets payants dans lesquels ils pourront investir leurs richesses. Les banques, entre
autres, prêtent d’énormes sommes d’argent aux propriétaires d’entreprises qui sont à la recherche des
capitaux nécessaires à l’achat de machines, au transport de matières premières et à la construction
d’infrastructures (routes, ponts, ports, etc.).

L'accès aux matières premières


Les industries européennes ont des besoins importants en matières premières afin de pouvoir assurer
une production dans les usines. Bien qu'il y ait des ressources en Europe, certaines ne sont pas
présentes et les différentes colonies d'Afrique vont alors leur fournir ces ressources, et à bas prix. Les
Européens sont intéressés par les nombreuses ressources de l'Afrique comme les ressources minières
(zinc, plomb, fer, etc.), le caoutchouc, le coton, etc.

PAGE 2
L'accès à un marché pour les produits
manufacturés
En prenant possession de nouveaux territoires en
Afrique, les États européens ont accès à de
nouveaux marchés pour écouler les produits
fabriqués dans les usines européennes. En effet,
les populations des colonies deviennent des
acheteurs des produits manufacturés en Europe.
Par exemple, les personnes habitant une colonie
britannique vont acheter les différents produits
fabriqués dans les usines britanniques, ce qui est
bénéfique pour la métropole.

Source:https://www.telerama.fr
Les produits échangés
Les colonies d'Afrique fournissent aux métropoles européennes des matières premières
(café, coton, sucre, minerais divers, etc.) qui serviront à la production de produits
manufacturés. Ces produits sont alors expédiés dans les colonies où ils sont achetés.

PAGE 3
Les moyens utilisés par les Européens lors de la colonisation
Pour un État, s'approprier de nouveaux territoires est très important, puisque cela permet d'avoir accès à de
nouvelles ressources qui permettent à leur tour d'approvisionner les usines. L'augmentation de la production
industrielle contribue à enrichir un État qui peut ensuite se doter d'une armée plus puissante. Enfin, cette armée
augmente sa capacité à prendre de nouveaux territoires.

Les armées européennes s'imposent


Entre 1850 et 1914, certains pays européens prennent possession de la
quasi-totalité de l'Afrique, même si elle est déjà occupée par des centaines
de peuples différents. La colonisation du continent africain se fait
principalement à l'aide des armes. À la suite de plusieurs conflits, les
Européens soumettent les populations locales grâce à leurs armées qui sont
supérieures notamment au niveau technologique.

Les colonisateurs européens occupent ensuite les terres en


s'imposant aux populations autochtones. Leur but principal est
d'avoir accès aux ressources naturelles du territoire afin de
soutenir leur production industrielle. De ce fait, plusieurs États
européens se lancent dans une course aux colonies africaines.

Source:https://fr.wikipedia.org/wiki/Conf%C3%A9rence_de_Berlin#/media/File:Colonial_
Africa_1913_map.svg

La Conférence de Berlin
Dans la course pour l'obtention de territoires
en Afrique, différents pays européens comme
le Royaume-Uni, la France, le Portugal,
l'Espagne, la Belgique, l'Italie et l'Allemagne
sont en compétition. Cette situation crée
inévitablement des tensions entre eux. Afin
d'éviter que des conflits se déclenchent, les
Allemands tiennent en 1884-1885 une
conférence avec une douzaine d'autres pays
européens ainsi que les États-Unis pour fixer
des règles concernant le partage de
l'Afrique. Cette rencontre historique porte le
nom de Conférence de Berlin.

La division arbitraire du territoire


Suite à la Conférence de Berlin, le territoire de
l'Afrique sera divisé en une cinquantaine de
territoires; les frontières qui sont alors tracées
Source:https://fr.wikipedia.org/wiki/Conf%C3%A9rence_de_Berlin#/media/File:Afrikakonferenz.jpg
ne tiennent pas compte des peuples qui sont
présents. Cela est à l'origine de plusieurs
problèmes qui naîtront par la suite.

PAGE 4
Le facteur justifiant l'impérialisme

L'oeuvre civilisatrice
Pour les Européens, la colonisation de l'Afrique est justifiée par le
fait que les Africains sont inférieurs à eux et qu'ils doivent les DARWINISME SOCIAL
civiliser, en leur apportant les bienfaits de la civilisation occidentale. Application de la théorie de l'évolution par la sélection
À l'époque, les notions de supériorité et d'infériorité des races naturelle, en principe réservée au monde animal, à
la société humaine.
sont omniprésentes. Cette croyance en la supériorité des
Européens est notamment renforcée par le fait que l'Europe a connu
une révolution industrielle. La civilisation européenne, avec ses
nouveaux moyens de transport révolutionnaires, sa culture et ses
universités de prestige est vue comme supérieure aux peuples
africains. C'est pourquoi les Européens souhaitent imposer leur
culture dans leurs nouvelles colonies africaines.

ASSIMILATION
Pays colonisateur qui cherche à intégrer un groupe ou
une minorité dans sa population en lui enlevant son
caractère distinctif (sa culture).

ACCULTURATION
Adopter plusieurs aspects d'une culture étrangère au
détriment de sa propre culture.

Source: http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2006/12/29/3538945.html

L'éducation et l'acculturation
Les populations africaines acceptent très mal la présence des
envahisseurs européens. Même après plusieurs années, les Européens
sont considérés comme des étrangers, qui volent les ressources des
Africains. Pour faciliter le contrôle de la colonie, les métropoles tentent
d'assimiler les habitants en leur imposant leur culture. Les pays
colonisateurs construisent donc des écoles, dans lesquelles ils enseignent
aux jeunes Africains la langue, la religion, les lois et l'histoire de leur
métropole européenne. L'éducation devient alors un outil d'assimilation.
La principale conséquence de cette situation est l'acculturation des
Africains.

Source:https://www.telerama.fr

PAGE 5
Les conséquences sur les peuples colonisés

Les tensions ethniques


L'exploitation de la population africaine
En prenant possession de territoires en
Les entreprises européennes présentes en
Afrique, les États européens ont établi
Afrique pour exploiter les ressources
de nouvelles frontières. Toutefois, ces
minières ou agricoles ont besoin d'un
limites territoriales ne tiennent pas
nombre très important de travailleurs.
compte de la répartition des différents
Ces travailleurs sont recrutés à même les
peuples; certains se trouvent alors
populations locales. Afin d'obtenir ces
séparés par des frontières. Aussi,
ressources au plus bas coût possible, les
certains peuples en conflit ont été
Européens imposent aux populations
regroupés à l'intérieur d'un même
locales de travailler dans des conditions
territoire. Ces situations causent des
très difficiles et à recevoir un salaire très
tensions importantes. Dans d'autres cas,
bas. Ils sont souvent forcés de travailler
ce sont les actions des Européens dans
et leurs conditions ressemblent à celles
une colonie qui créent des conflits. C'est
d'esclaves.
d'ailleurs ce qui arriva au Rwanda.

La réaction des peuples colonisés

Certains peuples africains prennent les armes à l'arrivée des puissances européennes sur leur
territoire. Malgré le fait qu'ils soient moins nombreux, les Européens, grâce à la supériorité de leurs
armées, réussissent à conquérir la majorité du territoire africain sans trop de difficultés.

La collaboration
Les révoltes
Certains Africains vont collaborer avec les
Dans certaines colonies, des révoltes
colonisateurs. En échange de leur aide pour
surviennent en réponse à l'occupation
gérer la colonie et éviter les soulèvements,
étrangère. Dans le Sud-Ouest africain allemand
les Européens leur donnent des privilèges,
(la Namibie actuelle), les Héréros se sont
comme d'occuper des postes administratifs
soulevés contre les colonisateurs allemands.
importants. Les Britanniques vont donner de
Suite à cela, ils sont victimes d'une sévère
l'argent et des avantages à certains chefs
répression qui fera diminuer leur population de
tribaux pour acheter leur loyauté et servir
80 000 à 15 000 personnes en moins de 10 ans.
leurs intérêts.

PAGE 6
AUJOURD'HUI L'IMPÉRIALISME ET LA COLONISATION
Les États souverains
On compte environ 195 pays sur notre planète. Ces pays possèdent tous leur propre gouvernement
qui détient et assure l'autorité sur son territoire. Ces pays sont donc des États souverains. Ils sont
indépendants et ont des frontières claires et précises qui sont acceptées par les autres pays.
De plus, la majorité de ces États souverains sont représentés à l'ONU (Organisation des
Nations Unies). Ils prennent part aux décisions concernant le maintien de la paix mondiale.

Source:http://k43.kn3.net/taringa/1/9/2/9/8/8/97/goombasaurusrex/7C7.jpg?9429

Les territoires sans juridiction nationale


Dans le monde, il y a des territoires qui
n'appartiennent à aucun État. Ces territoires ne sont
pas gérés par un gouvernement et ils ne sont pas
souverains. L'Antarctique est l'un de ces territoires.
Trop froide pour que des personnes s'y établissent de
manière permanente, cette région du monde n'est
habitée que de façon temporaire par quelques
scientifiques. L'Antarctique est donc un territoire sans
juridiction nationale, elle est considérée comme une
région internationale. Le Bir Tawil est aussi une zone
sans juridiction nationale pour des raisons politiques.
Source:http://www.worldpropertyjournal.com/news-assets/You%27ll-set-up-camp-just-as-the-great-
Arctic-explorers-did.jpg

Les indicateurs socioéconomiques


Afin de comparer les pays entre eux, les
statisticiens ont mis en place des indicateurs
socioéconomiques. Ces indicateurs permettent de
mettre en relief les inégalités existantes entre les
États.

IDH
PIB par habitant, l'espérance de vie et l'accès à
l'éducation des habitants d'un pays afin de calculer le
développement humain sur une échelle de 0 à 1. Par
exemple, l'IDH du Canada en 2017 était de 0,93, tandis Source:https://www.populationdata.net/wp-content/uploads/idh-2005.png
que celui du Ghana était de 0,59.

PAGE 7