Vous êtes sur la page 1sur 1

Le solaire, l’énergie de demain

Encore méconnue en France, la cuisine solaire est un mode


de cuisson très utilisé dans les pays en développement. À
l’heure où le thermomètre s’affole dangereusement, décou-
vrez les avantages d’un mode de cuisson qui pourrait bien
devenir incontournable dans les années qui viennent.

Manger plus sainement d’ici à la fin du siècle. Si les conséquences


La cuisson des aliments est un processus d’un tel changement sont encore difficiles à
essentiel pour l’homme. Dans la préhistoire mesurer, l’énergie solaire, plus abondante,
déjà, la maîtrise du feu lui a permis de fran- pourrait alimenter nos appareils. Il existe
chir un cap dans l’évolution. En effet, en fa- déjà de nombreux modèles de cuiseurs so-
cilitant la mastication, la cuisson a entraîné laires qui permettent d’égaler les perfor-
une diminution de taille des machoires et une mances des plaques électriques. Cerise sur
augmentation de celle du cerveau. Ce qui lui le gâteau, ce mode de cuisson est totalement
a permis d’inventer la plaque à induction ! Or, propre. En effet, vu qu’un cuiseur solaire ne
au XXIe siècle, bien longtemps après les pre- produit pas de combustion, il ne dégage pas
miers hommes, nous avons tendance à trop de gaz polluants, comme le CO2.
cuir notre nourriture. Certes, il faut chauffer
les aliments, notamment la viande, pour éli- Faire des économies d’énergies
miner certaines bactéries, mais pas autant La cuisine représente une poste important
que nous le faisons de nos jours. Nous af- de notre consommation électrique annuelle.
fectionnons les modes de cuisson intenses Utilisez une cuisinière classique de 8 000
(wok, friture, plancha, etc.). Le traitement de w quotidiennement pendant 35 minutes,
choc que nous faisons subir à notre nourri- au bout de 335 jours, votre consommation
ture détruit en partie ses qualités nutritives. sera de 928 kWh. Ajoutez à cela un four mi-
En effet, il faut savoir que toutes les vita- cro-onde, un grille-pain, une bouilloire, et le
mines disparaissent à partir de 120°C. Or, compte est bon. Dans un contexte où le prix
elles sont essentielles à notre organisme. De de l’énergie flambe, il est important de sur-
ce fait, il est important d’opter pour des mo- veiller sa consommation. Or, un cuiseur so-
des de cuisson plus doux, comme la cuisson laire fonctionne uniquement grâce à l’éner-
solaire, qui préservent les micronuments gie du soleil. Certes, il n’est pas possible de
des produits que nous consommons. cuisiner avec quand la météo est mauvaise.
Mais il peut fonctionner près de 280 jours par
Agir pour l’environnement an, suivant les régions. Il ne peut évidemment
Avec le réchauffement climatique, nos mo- pas égaler une gazinière électrique en terme
des de vie vont changer. Selon les estima- de puissance, mais un cuiseur solaire est ap-
tions des scientifiques, les températures de- pareil d’appoint idéal pour préparer un repas
vraient augmenter de 2 à 5°C sur le globe, en réduisant son emprunte écologique.