Vous êtes sur la page 1sur 17

LSM (Live Slow Motion)

LSM (Live Slow Motion)

1. Présentation

Le LSM est la machine de ralenti du monde de la prestation. On l'utilise aussi bien pour repasser des actions de jeu en direct, que pour faire des playlists résumé d'un set, un quart-temps, tiers- temps, mi-temps, ou bien les plus belles images du match que l'on passe tout à la fin avant la coupure d'antenne (les highlights). Avec le logiciel et machine externe en réseau avec le LSM, il peut aussi servir de recorder/player et ainsi remplacer les magnétos à bandes traditionnels betaNum, betaSP

Marques de machines de ralenti :

EVS : LSM (Prix : 180 000€) Tektronix/GV : Profile/K2 Sony : MAV 555 Orad : ?

Principe d'un LSM :

Le LSM reçoit les flux des caméras slow motion et un (ou deux) opérateur contrôle ces flux pour les enregistrer (pour les highlights) ou les rejouer (pour les ralentis) et ainsi envoyer de nouveaux flux PGM vers le mélangeur. Lorsque l'opérateur LSM est prêt à lancer les ralentis, il le dit à l'opérateur mélangeur pour qu'il autorise (ouvre) l'entrée du mélangeur relative au LSM.

(ouvre) l'entrée du mélangeur relative au LSM. Il est aussi possible de connecter un IPDirector en

Il est aussi possible de connecter un IPDirector en RS422 pour se servir du LSM comme un Recorder (enregistrer tout un programme) ou un player (remplacer un magnéto), à partir d'une interface PC.

comme un Recorder (enregistrer tout un programme) ou un player (remplacer un magnéto), à partir d'une

Evolution des LSM chez EVS en quelques années :

au départ avec cassettes ou 30 secondes de ralenti en RAID1

Année

Nom Ref

Nb codecs E/S

Alimentations

90's

HCT 2

2000's

HCT 4

4 codecs

2006

XT1

6 codecs SD

2 alims (si une en panne remplacer manuellement la

 

1e)

 

XT2

6 codecs

HD/SD

2 alims

2010

XT2+

6 codecs

HD/SD

alim couplée (si une en panne l'autre remplace)

2011/04

XT3

8 codecs

HD/SD

alim couplée

Les codecs

On appelle un codec un codeur/decodeur qui représente en fait le nombre d'entrées/sorties configurables soient en entrées pour des caméras ou des magnétos, soit en sorties pour l'envoie vers le mélangeur ou autre équipement.

pour l'envoie vers le mélangeur ou autre équipement. Schéma Codecs (Recorders/Players) Système RAID Les LSM

Schéma Codecs (Recorders/Players)

Système RAID

Les LSM sont des serveurs qui fonctionnent en RAID1, c'est à dire juste avec un bit de parité pour éviter la perte de données. Il ne peut pas fonctionner en RAID5 car il y a trop de processing en temps réel.

Composition d'un LSM

Composition d'un LSM 9. Plateau disques durs et carte de gestion du RAID 8. Carte Préacquisition
Composition d'un LSM 9. Plateau disques durs et carte de gestion du RAID 8. Carte Préacquisition

9.

Plateau disques durs et carte de gestion du RAID

8.

Carte Préacquisition

7.

Carte de codecs Son

5/4/2. Cartes de codecs Video dont #1 avec Genlock ne peut se trouver que sur ce slot

2. Installation

BRANCHEMENTS

2. Installation • BRANCHEMENTS Brancher les entrées et les sorties, dont les câbles sont repérés. On

Brancher les entrées et les sorties, dont les câbles sont repérés. On a préalablement configuré 4 entrées caméra et 2 sorties PVW et PGM. On branche donc 4 entrées sur IN1,IN2,IN3,IN4 (attention à l'inversion de sens des numéro d'entrée et sortie). Et une sortie PGM en OUT1, la deuxième sortie ne servant qu'au monitoring du PVW. On branche ensuite les BNC pour les sorties monitoring, à savoir que l'on récupére le signal en sonde pour chaque entrée, ainsi que pour chaque sortie. Les sortie sonde pour le monitoring sont indiquées par CHARACTER OUT. On branchera donc les quatre petits moniteurs des caméras sur CVBS/SDI juste en dessous des 4 entrées IN1 à IN4. De même pour la sortie PGM en dessous de OUT1 et la sortie PVW en dessous de OUT2, qui alimenteront les moniteurs PVW et PGM de l'opérateur LSM. Même si rien n'est branché sur OUT2, cela sort en monitoring, c'est configuré ainsi.

Brancher ensuite les câbles audio ANALOG, 4 entrées pairs stéréos 1-2, 3-4, 5-6, 7-8, et 4 sorties pairs stéréo. Des entrées sorties en AES sont aussi prévues si nécessaire. On peut de même recevoir le son Embedded avec la vidéo du BNC, et la renvoyer vers les sorties et les moniteurs. Tout cela à configurer dans les Paramètres (F8).

Il y a ensuite la REF et le TC à brancher. Ainsi que la remote pour l'exploitation, le clavier et l'écran pour la configuration. Peut-être PCLAN

CONFIGURATION GENERALE

1. DEMARRAGE

Quand on démarre la machine les premières pages sont toujours en mode VGA, si ensuite il n'y a plus d'image on fait Alt+Backspace pour passer du mode PAL au mode VGA et inversement.

2. PAGE PRINCIPALE de CONFIGURATION

mode VGA et inversement. 2. PAGE PRINCIPALE de CONFIGURATION - L'A pplications List sert à choisir

- L'Applications List sert à choisir un preset et redémarrer la machine en chargeant celui-ci :

F7 : pour choisir dans la liste des presets le Def App (preset sur lequel le logiciel va automatiquement loader au démarrage). Le logiciel redémarrage 5 sec après pour loader ce preset. Autre solution pour lancer le redémarrage : Enter ou Barre d'espace sur le preset que l'on veut loader.

- Le reste de la page sert à configurer les paramètres du preset choisi :

F8 : Pour rentrer dans les Paramètres d'une config ( !!! et non Enter!!!)

CONFIG Vidéo Recorders : 4 Vidéo Players : 2 Audio Format : Analog/AES/Embedded/Dolby Audio Type : 4 Tracks Use Audio of REC1 for all REC : NO/YES Lipsync (ms) : 0.00 Audio Full Scale : 22 dBu

IN1

IN2

IN3

IN4

25%

25%

25%

25%

4 entrées (4 caméras) 2 sorties

2 players x 4 Tracks = 8 sorties arrière disp max

même audio IN2,IN3 delai audio/vidéo

que pour IN1

L'espace d'enregistrement est divisé en quatre parties égales de 25% l'espace total, pour les 4 caméras qui enregistrent. Les 4 caméras enregistrent alors en permanence. Quand il n'y a plus d'espace d'enregistrement on écrase l'enregistrement permanent, sauf les parties intéressantes enregistrées par l'opérateur. Si la caméra 1 enregistre plus de moments intéressant que les autres, il peut être préférable de lui allouer plus d'espace.

ADVANCED PARAMETERS Codecs Videos : MJPEG HD (le DnX LT fonctionne, le Avid

fonctionne, le DVC PRO HD fonctionne avec 100Mb/s)

le Avid fonctionne, le DVC PRO HD fonctionne avec 100Mb/s) NETWORK SDTI : Off Net Name

NETWORK SDTI : Off Net Name : LSM1 NetNumber : 1 Type Server DB Size : 32000

VIDEO/AUDIO Std 1080i 50.00 PAL Aspect Ratio : 16/9 SD Mon Out : CVBS SD Edge Enhanced : 66% Audio : ON

REF et PHASE Ref Type : SD Black Burst Sync Mode : Studio Mode (Resync Mode si pas de Genlock)

Pour enregistrer et sortir :

Alt+Q pour enregistrer la config et redémarrer sur celle-ci.

- Pour aller dans la page maintenance et remettre les paramètres d'usine :

F9 sur la page principale pour aller dans MAINTENANCE et choisir Default Settings en naviguant avec les flèches.

Alt+Q pour Sortir.

3. APRES REDEMARRAGE AVEC UN PRESET

Shift+Esc : Page d'Aide avec tous les raccourcis pour les pages. Shift+F2 : Setup Configuration F9 : Page des clips

Remarques : page des clips - Si problème « TC ? » s'affiche sur la

Remarques :

page des clips

- Si problème « TC ? » s'affiche sur la sortie monitoring, il faut resynchroniser le TC. Dans Record Trains : Resync to TC REF puis ENTER.

- Ne pas toucher au TC Settings :

TC Syst

TC Ext

ViTC

UserTC

- Toujours brancher la remote et IPDirector sur les mêmes ports :

Port1 : EVS Remote Port2 : – Port3 : – Port4 : EVS IPDP Port5 : – Port6 : –

1.

CONFIGURATION DES SIGNAUX I/0 :

Il faut configurer ce que l'on envoie (Video et Audio) dans le LSM, cela se fait à partir de la grille. Envoie de la CamX dans l'entrée Y du LSM, ou envoie du clean, etc

Ex :

Grille AES ½ > Canal1 AES ¾ > Canal2 AES 5/6 > Canal3 EMB 1à8 > Canal4 (sauf qu'il faut configurer dans le soft LSM EMB 25à32) Car même si dans chaque canal on envoie un signal Embeddé avec plus de 40 pistes, le LSM ne prend que les 8 premieres pistes pour chaque canal et il faut les nommer pour le canal A de 1 à 8, pour B de 9 à 16, pour C de 17 à 24 et pour D de 25 à 32.

2.

Configurer les entrées dans le soft du LSM.

3. Tester les signaux. Voir si on a bien les bons signaux vidéos. Tester l'audio en envoyant un mille dans chaque canal.

3. Exploitation

3. Exploitation – Menus : Le menu opération est le menu affiché en permanence. Le menu

Menus :

Le menu opération est le menu affiché en permanence. Le menu secondaire est utilisé pour des modification de réglages qui ne demandent pas à être accessible rapidement, sans pour autant avoir besoin de retourner dans le menu principal. On accède au menu principal avec SHIFT + MENU pour avoir accès à un bon nombres de réglages de la machine. Pour choisir dans les menus opération et secondaire on utilise les touches de caméras A,B,C,D, avec SHIFT en même temps pour les cases du haut.

opération et secondaire on utilise les touches de caméras A,B,C,D, avec SHIFT en même temps pour

Organisation des clips et des playslists :

Ce qu'il faut savoir c'est que les clips sont d'abord enregistrés par banque de 10 clips, ces banques elles-même appartenant à des pages, 10 pages en tout. Il y a 9 banques de clips (F1 à F9) plus une banque de playlists (F10) par page. Il y a, de même que les clips, 10 playlist dans une banque de playlist.

que les clips, 10 playlist dans une banque de playlist. Exemple de N° de Clip :

Exemple de N° de Clip : 547

5

: N° de la page

4

: N° de la banque

7

: N° de clip

Exemple de N° de Playlist : 51

5 : N° de la page

1 : N° de playlist

Pour changer de page :

+Exemple de N° de Playlist : 51 5 : N° de la page 1 : N°

de N° de Playlist : 51 5 : N° de la page 1 : N° de

+

de N° de Playlist : 51 5 : N° de la page 1 : N° de

Pour changer de banque :

de N° de Playlist : 51 5 : N° de la page 1 : N° de

+

de N° de Playlist : 51 5 : N° de la page 1 : N° de

Lire un clip/playlist :

+

+

Options de vitesse de lecture :

Effacer un clip/playlist :

+

+

Copier/Déplacer un clip/playlist :

1. Selectionner un clip

2. Sélectionner un emplacement vide

3. Suivre le menu qui s'affiche

Options :

Changer l'angle de vue (la caméra) pour un clip : Appuyer plusieurs fois sur ce clip.

Travailler en mode PREVIEW CONTROL :

Lorsque l'on travaille en mode Live :

PREVIEW CONTROL : Lorsque l'on travaille en mode Live : x X Il existe une option

x X

Il existe une option qui nous sert à revenir pour chaque piste à un point IN que l'on a enregistré. Sans cette option le PGM output saute de piste au même timecode, sans revenir en arrière au point IN.

au même timecode, sans revenir en arrière au point IN. Lorsqu'on active le mode PRV Control,

Lorsqu'on active le mode PRV Control, le soft met ON cette option switch to IN automatiquement, l'opérateur n'a qu'à revenir en arrière et sélectionner un point IN avant d'activer le mode PRV CTL pour que lors d'un changement de caméra, le LSM revienne automatiquement à ce point IN.

le mode PRV CTL pour que lors d'un changement de caméra, le LSM revienne automatiquement à

Le mode Preview Control est donc utilisé lorsque l'on veut repasser un ralenti d'une action, pour chaque angle de vue. On revient alors au début de l'action, on met le point IN et on lance le mode Preview Control. On a déjà choisit la caméra au PGM auparavant, celle que l'on veut lancer pour le ralenti, et déjà choisit la vitesse à laquelle on veut commencer avec la T-barre. On avertit alors l'opérateur Truquiste que le ralenti est prêt (« Calé ») , ce dernier ouvre pour le mélangeur,

l'opérateur LSM lance le ralenti et le Réal le passe au final. Pendant le ralenti, l'opérateur LSM peut gérer sa vitesse qui tourne autour de 70 % et ralentit dans les passages importants de l'action.

Il peut aussi choisir d'autres caméras pour les jouer ensuite, d'autres point de vue comme une

caméra ISO (isolée signifie que l'on ne voit seulement le joueur en action dans le cadre). Pendant que le ralenti de la première camera est en cours, il peut donc rembobiner l'action pour lancer ensuite la deuxième caméra. Dans le mode PRV CONTROL il n'y a que la camera PRV qui est en rouge. La camera au PGM n'a pas de voyant. On choisit donc quelle camera on veut mettre en PRV, puis à l'aide du panel propose au réalisateur s'il veut un deuxième ralenti de l'action (comme par exemple au tennis avec un ISO après le premier ralenti PLAN LARGE : « avec ISO ? »). Si ok, on lance la seconde camera avec TAKE, la caméra avec le bouton en rouge est alors au PGM. Par cette même procédure l'opérateur peut à nouveau et ainsi de suite repasser un autre point de vue ralenti de l'action.

Pour revenir au direct en mode live :

de l'action. Pour revenir au direct en mode live : x X Premier ralenti : Choix

x X

Premier ralenti :

Pour revenir au direct en mode live : x X Premier ralenti : Choix de camera

Choix de camera Rouge

Deixième ralenti (ISO) :

+

ralenti : Choix de camera Rouge Deixième ralenti (ISO) : + + Rembobiner + Choix camera

+ralenti : Choix de camera Rouge Deixième ralenti (ISO) : + Rembobiner + Choix camera Vert

Rembobiner

de camera Rouge Deixième ralenti (ISO) : + + Rembobiner + Choix camera Vert (PRV CTL

+

Choix camera Vert (PRV CTL ON)

(ISO) : + + Rembobiner + Choix camera Vert (PRV CTL ON) Take pt. IN +

Take

(ISO) : + + Rembobiner + Choix camera Vert (PRV CTL ON) Take pt. IN +

pt. IN

+

+ Rembobiner + Choix camera Vert (PRV CTL ON) Take pt. IN + + REAL +

+ REAL +

+ Choix camera Vert (PRV CTL ON) Take pt. IN + + REAL + PRV Control

PRV Control

Lancer/Gérer vitesse

+

Take pt. IN + + REAL + PRV Control Lancer/Gérer vitesse + Gérer vitesse En mode

Gérer vitesse

En mode PRV Control, lorsque l'on change de caméra l'image revient toujours au point IN quand on

a rembobiné pour la première caméra.

Travailler en mode PGM :

Le mode PGM est le mode par défaut à l'allumage, il est principalement utilisé pour enregistrer des clips. Ces clips servent alors à faire une playlist. Au tennis par exemple on a besoin de faire un petit résumé de chaque set avec les moments forts, ainsi qu'un résumé final du match. On crée alors différentes playlists.

Une fois la page et la banque choisi. Pour enregistrer un clip :

fois la page et la banque choisi. Pour enregistrer un clip : x X + +

x X

+

page et la banque choisi. Pour enregistrer un clip : x X + + + Au

+

page et la banque choisi. Pour enregistrer un clip : x X + + + Au

+

et la banque choisi. Pour enregistrer un clip : x X + + + Au fur

Au fur et à mesure que l'on va enregistrer ces clips, on va les ajouter au playlists voulues. On a donc besoin de changer de playlist :

+ + +

+

+ + +

+

+ + +

+

+ + +

On va ensuite sur l'emplacement du clip à ajouter, on le sélectionne puis Il est alors ajouté à la playlist. On les ajoute de la sorte un par un.

du clip à ajouter, on le sélectionne puis Il est alors ajouté à la playlist. On

.

Pour ensuite lancer la playlist courante :

un par un. . Pour ensuite lancer la playlist courante : x X + On peut

x X

+

un. . Pour ensuite lancer la playlist courante : x X + On peut ensuite «

On peut ensuite « skip » un clip, etc

Pour revenir au direct toujours en mode PGM :

un clip, etc Pour revenir au direct toujours en mode PGM : x X Autre utilisation,

x X

Autre utilisation, le Duel :

Au tennis on utilise le « duel », c'est à dire que l'on alterne les caméras (bouton TAKE) pour montrer l'échange, en faisant varier la vitesse pour bien montrer la frappe des deux adversaires. En mode PGM on rembobine sans avoir à faire un point IN, on avertit le truquiste qu'on est prêt avec « Calé » et ensuite en live on fait alterner les caméras et varier la vitesse. On commence donc à alterner en choisissant la seconde camera directement la première fois. Et ensuite on utilise TAKE pour alterner ces deux caméras ainsi de suite. En mode PGM, le bouton de la camera au PGM est en rouge, et celui de la camera PRV est en vert. Le bouton de la caméra qui était vert (en PRV) devient alors rouge (au PGM), et celui de la caméra qui était rouge (au PGM) devient vert (en PRV).

Choisir un son pour la playlist :

Enregistrer comme un clip la musique (provenant d'un VTR par exemple).

Sélectionner ce clip + autorisez que l'audio de ce clip soit utilisé pour la lecture playlist en

sélectionnant Aux Clip (allumé), en faisant affichant le menu secondaire avec Lancer la playlist.

lecture playlist en sélectionnant Aux Clip (allumé), en faisant affichant le menu secondaire avec Lancer la

.

Si pas de son, il faut configurer dans les menus. Revenir au menu principal :

faut configurer dans les menus. Revenir au menu principal : + Entrer dans le menu de

+

configurer dans les menus. Revenir au menu principal : + Entrer dans le menu de configuration

Entrer dans le menu de configuration :

au menu principal : + Entrer dans le menu de configuration : + Setup Changer PGM

+ Setup

Changer PGM (son Aux Clip pris en compte) au lieu de PRV (son des clips utilisés normallement)

Pour avertir le réalisateur de la durée qu'il reste pour jouer la playlist entièrement, pendant la lecture on regarde le time code en haut à droite de l'écran.

Utiliser un Volet :

Revenir au menu principal. Enclencher la fonction volet :

: Revenir au menu principal. Enclencher la fonction volet : + Split Par exemple, pour le

+ Split

Par exemple, pour le tennis on utilise un ralenti en split. On voit de chaque côté les deux joueurs qui se renvoient la balle. On peut aussi le faire en demandant aux cadreurs de cadrer seulement les jambes pour voir les mouvements de pieds des joueurs.

-

BROWSE : Recherche de playlists (passe de début de playlist en début de playlist)

Loop :

ECRAN LSM

On configure les écrans avec Zconfigurator (voir le .doc à ce sujet) PGM Retour Sat
On configure les écrans avec Zconfigurator (voir le .doc à ce sujet)
PGM
Retour Sat
PGM
PVW
CAM 2
CAM 3
CAM 6
CLEAN

Exemple d'un LSM utilisé sur un match de tennis :

CLEAN Exemple d'un LSM utilisé sur un match de tennis : Le clean est le programme

Le clean est le programme final sans les incrustations de synthé, de titre, etc

Remarques :

L'image clean.

- Le réal utilise ces expression pour dire ce qu'il veut passer à l'image concernant un sportif :

« La joie », « La déception »

- Euromédia : 23 machines HD 17 machines SD

Liens :