Vous êtes sur la page 1sur 15

SQ4 : Raconter pour rêver : l’univers des contes merveilleux

(croisement de 2 séquences : 2008 et 2009)


Objectifs :
- Approfondir l’étude du texte narratif.
- Après les sorciers, découvrir d’autres personnages merveilleux.
- Lire et écrire des contes de toutes sortes.

Lectures cursives (séries prêtées par le collège) :


 6°6 : J-C. Mourlevat, L’Enfant- océan.
 6°7 : M. Aymé, Les Bottes de sept lieues.
 6°1 : dans Anagramme : M. Carême, Le Magicien aux étoiles.

Séance et Objectif Texte ou support Activités Evaluation


dominante
Séance 1 Définir ce qu’est - 6 poèmes de - Lecture oralisée des textes et correction du En ½ classe :
(vocabulaire) un conte Jacques travail de vocabulaire fait à la maison. récitation d’un
merveilleux. Charpentreau - Identification des héros (noms effacés). des 6 poèmes au
- Oral : résumé à plusieurs voix de l’histoire de
consacrés aux héros choix + co-
ces contes célèbres.
de contes. évaluation et
- Recherche écrite individuelle : compléter un
- Fiche d’exercices. tableau à partir de ses acquis personnels LIEUX / formulation de
- Poème « Le temps OBJETS / PERSONNAGES / A QUOI SERT UN conseils. /20
des contes », Georges CONTE ? => mise en commun, repérage des mots
Jean (AMO, p.158) clés dans la dernière colonne.
- Fiche d’exercices sur les créatures
merveilleuses (dragons, fées…).
- Elaboration collective d’une déf. de l’expression
« conte merveilleux ».
!! : histoire, imaginaire, n’existe pas, héros.
- Lecture à haute voix du poème de G. Jean = le
pouvoir des contes ; pour clore la séance.
Séance 2 Distinguer les Fiche d’exercices. - Oral : différentes écritures du mot « conte » ? Dictée de
(orthographe) principaux autres couples d’homophones ? phrases :
homophones - Ecrit : fiche d’exercices et correction. évaluation
- Dictée de phrases.
lexicaux. personnelle.
Séance 3 Trouver le Perrault, Les Fées LECTURE ANALYTIQUE :
(lecture) schéma narratif (AMO, p.84-86). - Lecture individuelle silencieuse => voc.
d’un conte. - Lecture oralisée par étapes + explications.
- Recherche écrite individuelle : tableau com-
paratif 2 sœurs => bilan formulé par les élèves.
!! : caractères opposés, réactions différentes,
l’une est récompensée, l’autre et punie =>
formuler la morale du conte.
- Activité au tableau : compléter une frise
chronologique du conte => 5 étapes du schéma
narratif.
- Leçon.
- Exercices et correction.
Séance 4 Revoir l’accord - phrases extraites - Repérages, leçon
(orthographe) sujet-verbe. du texte précédent - Exercices dans Anagramme : 1 et 3 p.137, 2 et 3
- Anagramme p.136. p.177 et 4 p.178.
- Ecriture : créer un élément perturbateur
contenant un sujet inversé. (A peine…)
Séance 5 Découvrir - J. Muzi, Les deux - Lecture du texte.
(lecture, image) d’autres versions sœurs (conte afri- - Oral : points communs avec Les Fées ?
des Fées. cain, AMO, p.88). (ne rien écrire)
- Synthèse écrite individuelle : chaque élève écrit
- Tilly Willis, « Deux
son bilan en commençant par : Ce texte
sœurs » (tableau,
ressemble au conte de Perrault car…
AMO, p.89) - Observation du tableau.
- Oral : questions.
- Ecrit : 4 p.89 en rédigeant au moins trois
phrases correctes (Aimez-vous cette toile ?
Pourquoi ?) => tour de table.
Séance 6 Savoir utiliser - J. Muzi, Les deux - Repérages dans le texte de Muzi : identification Conjugaison de
(conjugaison, les temps du sœurs. de l’imparfait et du passé simple. 2 verbes dans le
grammaire) récit au passé. - Fiche leçon n°11. - Tableaux de conjugaison. classeur / 2
- Au dos : conjuguer relier à l’imparfait et partir
- Corpus de phrases élèves les font
au passé simple.
extraites de : Les au tableau :
- Observation et travail sur le corpus de phrases
Deux sœurs. => conclusion sur l’emploi des 2 temps. évaluation
- Exercices + correction. personnelle.
- Conjugaisons ds le classeur / 2 élèves tableau.
Dictée (accord sujet / verbe + temps du récit) :
C’était un dimanche matin, en été : une tiède brise s’était levée dans le ciel bleu, les oiseaux chantaient, les abeilles butinaient
les fleurs. Le hérisson, lui, chantait une petite chanson quand une idée lui passa par la tête : il avait bien envie de s’en aller faire un
petit tour et de voir comment se portaient ses légumes. Pendant ce temps, ses enfants se lavaient et sa femme s’occupait de les
habiller. D’après les frères Grimm, Le lièvre et le hérisson

Autre dictée possible :


Un jour, un pauvre bûcheron travaillait dans la forêt. Il abattait des arbres et il en faisait des bûches.
Soudain, il vit une fée des bois debout sur une feuille, non loin de là. Il ferma les yeux, se les frotta et les rouvrit : elle était
encore là ! Elle lui demanda de formuler trois souhaits.
Son travail terminé, le bûcheron rentra chez lui et raconta à sa femme ce qui lui était arrivé. Elle ne crut pas un mot du récit
de son époux. Les frères Grimm, Les trois souhaits.
Séance 7 Repérer le rôle - Grimm, Les Trois - Déf. du mot « actant ». Mots de la même Evaluation
(lecture) des différents plumes (ou J-F. famille ? formative
éléments Cerquaud, Fleur LECTURE ANALYTIQUE : (séances 3, 6) +
- Lecture oralisée par étapes successives et
(actants) d’un d’épine) correction
élaboration du schéma actantiel au fur et à
conte. - Bernard Friot, immédiate.
mesure.
« Histoire- - Exercices d’application (écriture d’un mini-conte
télégramme ». en 6 phrases, lecture).
- Schéma actantiel -> Eviter les répétitions disgracieuses.
proposé au tableau.
Séance 8 Reconnaître les - Schéma actantiel - Oral (écriture prof au tableau) : Reformuler le
(grammaire) compléments des Trois plumes. schéma actantiel sous forme de phrases simples
essentiels du - Fiche leçon n°12. (le « traduire »).
- Identification des GN et GV.
verbe.
- Observation : les GN n’ont pas la même fonction.
- Fiche-leçon n°12 (leçon + exercices).
Séance 9 Observer le - Perrault, Les Fées - Lecture à haute voix. Lecture
(lecture, fonctionnement (AMO, p.84-86). - Identification des similitudes et des évaluative des
écriture) de la parodie. - Pierre Gripari, La différences avec le conte traditionnel. textes
- Elaboration d’une synthèse écrite.
Fée du robinet (AMO, parodiques.
- Définition de la parodie.
p.02-94)
- Ecriture : inventer ce que donnerait une version
: la petite
parodique du Petit Chaperon Rouge
fille répond insolemment au loup au
lieu de lui indiquer où elle va ; le loup
est attaqué par la grand-mère en
arrivant chez elle ; la grand-mère
mange le loup et le fait cuire à la
broche… !
Evènement du conte Transformation
d’origine parodique
Quand le loup lui demande
où elle va, la petite fille lui
révèle sa destination.
Quand le loup arrive chez
la grand-mère, il a grand
faim, saute sur la pauvre
femme et l’avale toute
crue.
Séance 10 Découvrir des - Hésiode, la création - Lecture-découverte et comparative : Lecture
(lecture, textes et contes du monde, * pays d’origine, évaluative des
écriture) étiologiques / - Ovide, la création * à quelle question le texte permet-il de textes écrits en
explicatifs. du monde, répondre ? groupe.
- Natha Caputo, * quelle explication donne-t-il à ce phénomène ?
Histoire de Ho-l - Ecriture par 2 d’un très court conte (début
l’Archer, donné) pour expliquer : pourquoi la mer est salée
- Mecano, « Dis-moi, OU pourquoi les zèbres sont rayés OU pourquoi
lune d’argent » les serpent rampent.
Séance 11 Créer son - image « Peter Pan » - Observation du photogramme > dégager les
(image, héroïne. p.153 Anagramme caractéristiques de la fée (beauté, petite taille,
vocabulaire) - étape 1 du carnet légèreté, magie, lumière).
d’écrivain. - Vocabulaire propre aux fées.
- Origine du mot fées. (de fatum, destin)
Evaluation finale Rédaction d’un conte intégral à partir d’un dialogue imposé et du carnet d’écrivain.
L’univers des contes
Exercice 1 : Utilisez dans les phrases suivantes un mot que vous choisirez dans la liste ci-dessous :
conte – légende – parchemin – tradition – grimoire – mythe.
- On m’a conté la belle …………….de Roland qui sonna le cor à Roncevaux pour appeler Charlemagne à son secours .
- J’aime beaucoup les personnages des ……………….. de Perrault : le Chat Botté, Peau d’âne.
- Le cavalier sonna la trompette, déroula son ………………………… et lut l’édit du roi.
- Les secrets de ce sorcier sont indéchiffrables. Lui seul peut comprendre ce qui est noté dans son ……………………. !
- Le soir de la Saint Jean, on allume des feux dans les campagnes et on danse autour. C’est la …………………..…
- Ce livre parle d’un continent qui aurait existé autrefois et qui serait à présent englouti dans l’océan. Il évoque le
………………..… de l’Atlantide.

Exercice 2 : Regroupez en couple de synonymes les verbes suivants : entourez-les de la même couleur.
ensorceler – pétrifier – transformer – statufier – métamorphoser – charmer
Exercice 3 : Utilisez dans ces phrases un verbe emprunté à ceux de l’exercice précédent (à l’infinitif) :
- Le regard intense de ce mage va vous ……………………..… Prenez garde !
- Ce prestidigitateur est merveilleux. Je suis sûr qu’il doit ………………….……….. les enfants
- La fée résolut de ………………………….. l’ogre pour qu’il ne puisse plus bouger.
- Une fée malfaisante se proposait de jeter un sort au prince. Elle voulait le ……………………………… en bête .

Exercice 4 : Surlignez parmi les mots suivants ceux qui évoquent des créatures irréelles :
un diable – un funambule – un revenant – un vampire – un clown – une sirène – un forain – un lutin – un acrobate – un
elfe – un jongleur – un gnome – un dragon – une licorne - un ogre

Exercice 5 : Cherchez les noms qui correspondent aux définitions suivantes :


- Animal fabuleux qui a une tête et un torse de femme et une queue de poisson : ………………………………….
- Animal qu’on représente avec un corps de cheval ou de cerf et une corne au milieu du front : ………………………..…
- Apparition qui hante les vieilles demeures et qui prend l’apparence d’une personne disparue : ………………………
- Mort-vivant qui sortirait la nuit pour sucer le sang des vivants : ………………………………..
- Animal fabuleux qui a des ailes, des griffes et qui crache du feu : ………………………………
- Animal mythique à corps de cheval et à buste d’homme : ……………………………………

L’univers des contes


Exercice 1 : Utilisez dans les phrases suivantes un mot que vous choisirez dans la liste ci-dessous :
conte – légende – parchemin – tradition – grimoire – mythe.
- On m’a conté la belle …………….de Roland qui sonna le cor à Roncevaux pour appeler Charlemagne à son secours .
- J’aime beaucoup les personnages des ……………….. de Perrault : le Chat Botté, Peau d’âne.
- Le cavalier sonna la trompette, déroula son ………………………… et lut l’édit du roi.
- Les secrets de ce sorcier sont indéchiffrables. Lui seul peut comprendre ce qui est noté dans son ……………………. !
- Le soir de la Saint Jean, on allume des feux dans les campagnes et on danse autour. C’est la …………………..…
- Ce livre parle d’un continent qui aurait existé autrefois et qui serait à présent englouti dans l’océan. Il évoque le
………………..… de l’Atlantide.

Exercice 2 : Regroupez en couple de synonymes les verbes suivants : entourez-les de la même couleur.
ensorceler – pétrifier – transformer – statufier – métamorphoser – charmer
Exercice 3 : Utilisez dans ces phrases un verbe emprunté à ceux de l’exercice précédent (à l’infinitif) :
- Le regard intense de ce mage va vous ……………………..… Prenez garde !
- Ce prestidigitateur est merveilleux. Je suis sûr qu’il doit ………………….……….. les enfants
- La fée résolut de ………………………….. l’ogre pour qu’il ne puisse plus bouger.
- Une fée malfaisante se proposait de jeter un sort au prince. Elle voulait le ……………………………… en bête .

Exercice 4 : Surlignez parmi les mots suivants ceux qui évoquent des créatures irréelles :
un diable – un funambule – un revenant – un vampire – un clown – une sirène – un forain – un lutin – un acrobate – un
elfe – un jongleur – un gnome – un dragon – une licorne - un ogre

Exercice 5 : Cherchez les noms qui correspondent aux définitions suivantes :


- Animal fabuleux qui a une tête et un torse de femme et une queue de poisson : ………………………………….
- Animal qu’on représente avec un corps de cheval ou de cerf et une corne au milieu du front : ………………………..…
- Apparition qui hante les vieilles demeures et qui prend l’apparence d’une personne disparue : ………………………
- Mort-vivant qui sortirait la nuit pour sucer le sang des vivants : ………………………………..
- Animal fabuleux qui a des ailes, des griffes et qui crache du feu : ………………………………
- Animal mythique à corps de cheval et à buste d’homme : ……………………………………
SQ4, séance 3 (lecture) : Trouver le schéma narratif d’un conte.
Charles Perrault, Les Fées (p.84-86)
 Lecture individuelle : éclaircissement du vocabulaire.
 Lecture oralisée : début par le professeur + suite : élèves.
 Lecture analytique :
 ORAL :
~ question 1 p.86 : Jusqu’à quelle ligne le conte présente-t-il les personnages ? (lignes 1 à 9 ou 12) +
Quels sont ces personnages ? (une veuve et ses deux filles)
~ question 2 p.86 : Par quel événement l’action est-elle déclenchée ? Quelle indication de temps pouvez-
vous relever ? (la rencontre avec la pauvre femme près de la fontaine ; « Un jour qu’elle était… »)
~ question 3 p.86 : Comparez les deux aventures vécues par la fille cadette et par la fille aînée : qui
rencontrent-elles ? comment réagissent-elles ? (la cadette rencontre une pauvre et brave femme, elle
lui donne à boire, lui rend service / l’aînée rencontre la même fée, sous les traits d’une princesse, elle
ne l’aide pas)
 ECRIT : tableau à compléter au crayon
La cadette L’aînée, Fanchon
Apparence physique Belle, elle ressemble à son père. Elle ressemble fort à sa mère.

Caractère Obéissante Désobéissante


Agréable Désagréable, brutale
= adjectifs antonymes
Serviable, honnête Orgueilleuse, égoïste
Relation avec la mère Détestée par elle. Adorée par elle.

Production magique Elle produit des roses, un diamant, Elle crache des vipères et des
des perles. crapauds.
Destin Elle épouse le fils du roi. Elle meurt seule.

 SYNTHESE A FAIRE TROUVER AUX ELEVES :


Les deux sœurs, aux caractères contraires, rencontrent la même fée, mais réagissent
différemment et connaissent des destins opposés. Ce conte illustre une morale (leçon) : il faut se
montrer serviable et honnête, car ainsi, on est récompensé.
 STRUCTURE (ordre chronologique) : à l’oral, des élèves viennent au TABLEAU :

La structure du récit : le schéma narratif en cinq étapes :


(ou tableau photocopié à compléter)

1 2 3 4 5
présentation rencontre avec retour à la La cadette Ils se
des personnages la pauvre femme maison, envoi de rencontre le marient.
la sœur aînée, 2° fils du roi. L’aînée
rencontre, colère meurt
de la mère, fuite de seule.
la cadette.
1 2 3 4 5
la situation initiale l’élément perturba- les péripéties l’élément de la situation
(s’initier à un sport teur vient briser = les aventures résolution finale (ou
= commencer) cette stabilité et des persos. = il apporte dénouement
présentation du cadre déclenche une solution retour à 1
et des personnages l’action au problème. situation
situation stable (« Un jour ») stable,
différente du début.
LE SCHEMA NARRATIF
Exercice 1 Recopie ce résumé de La Princesse au petit pois d’Andersen dans le bon ordre, dans
ton classeur. Attention aux fautes de copie !
 Un soir de tempête, une jeune fille demanda l’hospitalité. Afin de vérifier qu’elle était une vraie princesse
délicate et fragile, la reine cacha dans son lit, un petit pois, recouvert de nombreux matelas et couettes. La
princesse dormit très mal.
 Il y avait une fois, un prince qui recherchait, sans succès, une vraie princesse.
 Alors, on put voir que c’était une vraie princesse. Donc, le prince l’épousa.
Dans ton texte, tu souligneras ensuite l’expression qui introduit l’élément perturbateur.
Exercice 2 A quelle étape ces extraits correspondent-ils ? Note les numéros dans les colonnes qui correspondent.
1. Jadis, au fond d’une sombre forêt vivait un pauvre bûcheron qui avait bien du mal à nourrir ses sept petits enfants.
2. Le jeune homme épousa sa belle-sœur et tous deux vécurent heureux.
3. L’enfant de la chance se mit en route, s’égara dans une grande forêt et trouva refuge dans une chaumière.
4. A partir de ce moment-là, Ali Baba et son fils profitèrent de leur fortune et vécurent éternellement dans un grand luxe.
5. Il était une fois un petit garçon qui s’appelait Bachir. Il avait une poupée en caoutchouc qui s’appelait Scoubidou.
6. Alors, il s’en fut à la rencontre de la troisième fée aux cheveux d’or qui résidait dans une lointaine contrée.
7. L’agneau, après avoir dévoré le loup, vécut en repos le reste de ses jours.
8. Ils firent monter le prince sur le cheval, lui mirent un manteau et lui donnèrent le bâton magique.
9. Alors la jeune fille délivra le prince du sortilège, l’épousa et devint la princesse la plus heureuse du monde.
10. Dans un pays lointain vivait il y a très longtemps un roi qui ne dormait que le jour.
11. Tout à coup, un matin, alors que le Géant était éveillé dans son lit, il entendit une musique ravissante. Elle résonna si
agréablement à ses oreilles qu’il pensa que ce devaient être les musiciens du Roi qui passaient par là. (…)
Oscar WILDE, « Le Prince heureux » in Le Prince Heureux et autres contes, 1963.
12. Il était une fois un homme qui avait de belles maisons à la ville et à la campagne, de la vaisselle d’or et d’argent , des
meubles en broderie et des carrosses tout dorés ; mais par malheur cet homme avait la barbe bleue : cela le rendait si laid
et si terrible qu’il n’était ni femme ni fille qui ne s’enfuît devant lui.
Charles PERRAULT, « La barbe bleue » in Contes de ma mère l’Oye, 1967.
13. Les noces durèrent tout un mois. Johannes et la princesse s’aimaient beaucoup, et le vieux roi vécut de longs jours
heureux, et laissa ses tout petits enfants sauter sur ses genoux et jouer avec son sceptre ; et Johannes fut roi de tout le
royaume.
H.C ANDERSEN, « Le camarade de voyage » in La Petite sirène et autres contes, 1846.
14. La reine emmena la jeune fille. Quand elles furent au château, la reine conduisit la jeune fille à trois chambres qui, du
plancher au plafond, étaient pleines de lin.
« - Tout le lin que tu vois là, dit la reine, tu vas me le filer à présent : et quand tu auras fini, tu auras mon fils aîné comme
mari. »
Les frères GRIMM, « Les trois fileuses » in Contes, 1812.

Situations initiales Péripéties Situations finales

Exercice 3 Soulignez l’élément perturbateur dans les trois extraits suivants.


a) La fille du roi aimait aller dans la forêt s’asseoir au bord d’une fontaine. Elle jouait avec une boule d’or qu’elle jetait en
l’air et rattrapait.
Mais voilà qu’une fois, elle lâcha la boule qui alla rouler sur le sol et retomber dans l’eau de la fontaine, où elle
s’engloutit. D’après les frères Grimm, Le Roi grenouille.

b) Il était une fois un joli petit diable. Son papa était un grand diable vert et sa maman une diablesse noire. Ils vivaient tous
les trois dans un lieu qui s’appelle l’Enfer. Pour les diables, c’est bien d’être méchant.
Mais notre petit diable, lui, voulait être gentil, ce qui faisait le désespoir de sa famille.
D’après Pierre Gripari, Le Gentil petit diable.
c) Le grand vizir avait une fille d’une parfaite beauté et qui riait toujours.
Un matin, alors que la jeune fille brodait un riche ouvrage, un oiseau apparut à sa fenêtre et lui assura que si sa
tapisserie n’était pas terminée à minuit, elle épouserait un bossu.

Exercice 4 Surlignez ou coloriez de couleurs différentes les phrases qui correspondent aux différentes
étapes du schéma narratif. Notez votre légende :

d
 Tom et Julie, qui passaient quinze jours au Canada chez leurs grands-parents, se promenaient tranquillement dans la
forêt. Soudain, ils aperçurent un ours immense. Ils eurent peur et s’enfuirent. Arrivés dans la maison où ils logeaient pour les
vacances, les deux adolescents se réfugièrent derrière la porte et poussèrent un gros ouf ! de soulagement.

Exercice 5 Retrouvez le schéma narratif du Géant aux chaussettes rouges :


Il était une fois un géant qui avait des chaussettes rouges ; il vivait seul et s’ennuyait à mourir . il
décida donc de se marier. Il alla voir le curé et demanda la main de Mireille, mais le curé lui répondit que
cela était impossible parce qu’il était beaucoup trop grand. Le géant alla donc voir le pape pour lui
demander conseil. Celui-ci lui répondit que s’il voulait devenir aussi petit qu’un homme, il lui faudrait d’abord
donner ses chaussettes au blanchisseur puis aller se tremper les pieds dans la mer, en invoquant le nom de la
Vierge Marie. Le géant suivit scrupuleusement ces prescriptions et il devint effectivement aussi petit qu’un
homme. Quand il alla récupérer ses chaussettes chez le blanchisseur, elles étaient restées gigantesques et avaient gardé leur
pouvoir magique : grâce à elles, il put rejoindre sa bien-aimée très rapidement, à temps pour l’épouser. Ils vécurent heureux et
eurent beaucoup d’enfants.
D’après Pierre GRIPARI, « Le géant aux chaussettes rouges » in La Sorcière de la rue Mouffetard et autre contes de la rue Broca.

SQ4, séance 6 (lecture) : Repérer le rôle des différents éléments (actants) d’un conte.
Les frères Grimm, Les trois plumes
 Le mot « actant » ressemble à un autre de la même famille. Lequel ? (act°). De quel vb ? (agir) Définition d’un
« actant » ? = Un actant est un élément qui a une action sur l’histoire, il permet de faire avancer le récit.
 Lecture oralisée (texte déjà lu à la maison) en plusieurs étapes :
 1° partie : l. 1 à 8 + voc au fur et à mesure
 Par quelle formule le conte commence-t-il ?
 Y a-t-il bcp d’action ? Pourquoi ? (au début de l’histoire, présentation)
 Où les vbs sont-ils à l’imparfait ? Pourquoi ? (présentat°, descript°) Quels sont les pers. ?
 Lignes 1-6 : quelle étape du schéma narratif ? FLUO : en face, situation initiale
 Temps du vb « dit » (l.6) ? (p.simple) Pourquoi ? (action soudaine, rapide)
 Quelle est la phrase qui fait démarrer l’action ?
 Lignes 6-8 : quelle étape du schéma narratif ? FLUO : en face, élément perturbateur
 Qui la prononce ? Que donne-t-il dans cette phrase ? (une mission, épreuve, quête)
 2° partie : l. 9 à 60+ voc au fur et à mesure
 Qui sort vainqueur de la 1° épreuve ?
 Réaction de ses frères ? et du père ? (nouvelle épreuve)

 3° partie : l. 61 à 84+ voc au fur et à mesure


 Qui remporte la 2° épreuve ?
 Réaction de ses frères ? et du père ? (autre épreuve)

 4° partie : l. 85 à la fin (3 voix)+ voc


 Résultat de la 3° épreuve ?
 En quoi consiste la dernière épreuve pour les départager ?
 Le Simplet réalise-t-il la 4° épreuve ? Non, grenouille transformée en JF. Dc : ds cadre ?
 A quelle étape du schéma narratif correspondent les l.123-126 ? FLUO (élemt de résolut°)
 Dernière phrase ? FLUO (situation finale).

 Compléter le schéma : TITRE : LE SCHEMA ACTANTIEL (rappel « actant ») + recopier

LE BENEFICIAIRE (à qui
LE DESTINATEUR (confie la
profite la mission ?)
mission au héros) : Le roi
Le Simplet (devenu Roi)

LA MISSION / QUETE
LE HEROS / LE SUJET - Ramener le plus fin tapis,
Le Simplet - la plus belle bague,
- la plus femme du royaume.

LES ADJUVANTS (LES AIDES) LES OPPOSANTS (ADVERSAIRES)


- la plume indiquant la bonne direct° - Les deux frères.
- les grenouilles
Bernard Friot, « Histoire –
télégramme »
Dragon enlève princesse – Roi demande chevaliers sauver princesse – Trois chevaliers attaquent
dragon – Premier chevalier carbonisé – Deuxième écrabouillé – Troisième avalé tout cru – Roi
désespéré – Facteur idée – Envoie lettre piégée dragon – Dragon explose – Princesse épouse facteur
– Heureux – Famille nombreuse – Réduction SNCF – Fin.
Exercice 1) Réécrire ce texte en construisant des phrases correctes : il faudra rajouter des mots.
Exercice 2) Compléter le schéma actantiel de cette histoire :

Le facteur
SQ4 - Evaluation formative
NOM : Note et observations :
Prénom : /30 => /20
Classe :
Exercice 1. Ces phrases constituent le résumé du Petit Chaperon Rouge. Lis-les. /6,5
 Un jour, sa mère, ayant cuit et fait des galettes, lui dit : « Va voir comment se porte ta grand-mère, car on m’a dit qu’elle était
malade, porte-lui une galette et ce petit pot de beurre. »
 Le Petit Chaperon Rouge et sa mamie vont bien. Mais, depuis ce jour, la fillette ne se promène plus seule dans la forêt.
 Dans un bois, le Petit Chaperon Rouge rencontra le loup : l’imprudente discuta avec lui et, dans la conversation, lui révéla où elle
se rendait. Le loup, qui avait bien envie de la manger, n’osa pourtant pas à cause des bûcherons qui travaillaient dans la forêt.
 Il était une fois une petite fille, la plus jolie du monde ; sa mère l’adorait, et sa grand-mère l’adorait encore plus.
 Fort heureusement, un bûcheron passa par là, vit le loup. Il tua la bête, lui ouvrit le ventre et en sortit la grand-mère et le Petit
Chaperon Rouge, qui, par bonheur, étaient encore en vie !
 Le Petit Chaperon Rouge arriva chez sa grand-mère, ouvrit la porte et se fit manger par le loup qui l’attendait.
 Alors, le loup laissa la petite fille repartir mais courut jusqu’à la maison de la grand-mère. Il la dévora et prit sa place dans son lit.
a- Fais une phrase pour indiquer dans quel ordre on doit lire les différents numéros. /1
.......................................................................................................................................................................................
b- A quelle étape du schéma narratif l’extrait  correspond-t-il ? Fais une phrase. /1
.......................................................................................................................................................................................
c- A quelle étape du schéma narratif l’extrait  correspond-t-il ? Rédige une phrase, puis surligne dans l’extrait
l’expression qui t’a permis de répondre. /1
.......................................................................................................................................................................................
d- A quelle étape du schéma narratif l’extrait  correspond-t-il ? Fais une phrase. /1
.......................................................................................................................................................................................
e- En faisant une phrase, donne un synonyme du nom « morale ». /0,5
.......................................................................................................................................................................................
f- Quelle peut être la morale du conte Le Petit Chaperon Rouge ? Rédige une ou deux phrase(s). /1
.......................................................................................................................................................................................
.......................................................................................................................................................................................
.......................................................................................................................................................................................
g- Dans les sept extraits, trouve et souligne en BLEU quatre expressions différentes qui désignent le Petit Chaperon
Rouge (« le Petit Chaperon Rouge » ne sera pas accepté). /1

Exercice 2. Relis les extraits dans l’ordre puis réponds aux questions par des phrases. /4,5
a) Qui est l’héroïne ? ...........…………..………………….............................................................................................................…....…................
b) Quelle est sa mission ? ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
….............................................................................................………………..........................……....................................................….............
c) Qui lui a confié cette mission ? ............................................................………………...........………….............…....................…....................
d) A qui profite cette mission ? ................................................................................……………….....…………..….......................…..................
e) Qui est l’opposant ? …………………………………………………………………………………………………………………….……………………………………….
f) Qui est l’adjuvant ? ........................................................................................................................……........…………………..…............……..
Exercice 3. Conjugue entièrement les verbes donnés au temps demandé. /8
Changer (imparfait) Vivre (passé simple) Tenir (passé simple) Etre (passé simple)

Exercice 4. Réécris cette phrase en conjuguant les verbes à l’imparfait ou au passé simple. /3
Depuis plusieurs heures, le soleil (briller) à l’horizon, le ciel (être) dégagé. Soudain, nous (voir) arriver le carrosse du roi.
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Exercice 5. Réécris cette phrase en remplaçant « Il » par « Ils ». /8
Il arriva dans la forêt, où il vit une maisonnette éclairée. Comme il aimait aller à la rencontre des gens, il alla frapper à la porte.
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Séquence n°3 : L’univers des contes merveilleux et le discours narratif.
CONTROLE : SCHEMAS NARRATIF ET ACTANTIEL.
1. COMPLÈTE AVEC LES MOTS QUE TU AS APPRIS. /4
Le schéma ....................................... comporte cinq ...................................... :
1°) la .................................................................................... donne des informations sur le ................................, le ...................... et
sur les .............................................
2°) l’....................................................................................... qui déclenche ................................. .
3°) les ........................................................ ou les .................................................. que vivent les .........................................
4°) l’...................................... de .................................................., qui met fin à ces épreuves.
5°) la ....................................................... appelée aussi le ...................................... : c’est le retour à une situation ...........................
2. EN FAISANT UNE PHRASE, INDIQUE SUR LES POINTILLÉS SI CHAQUE EXTRAIT EST UNE SITUATION
INITIALE, UNE PÉRIPÉTIE OU UNE SITUATION FINALE. / 3,5
1. Le lutin aida le prince à franchir le fossé qui le séparait du donjon. Le prince sortit son épée et combattit le dragon.
........................................................................................ ........................................................................................
2. Après toutes ces épreuves, le chevalier devint enfin roi et il épousa Ludivine, la fille aînée de Grégoire.
........................................................................................ ........................................................................................
3. Il y avait autrefois un royaume où tout le monde vivait tranquillement.
........................................................................................ ........................................................................................
4. Les voleurs lui arrachèrent les pièces d’or et notre héros dut continuer son chemin sans un sou. Puis il arriva au château.
........................................................................................ ........................................................................................
5. Il partit à l’aventure, ne s’arrêta que pour dormir quelques heures et revint le lendemain avec le livre magique.
........................................................................................ ........................................................................................
6. Dès lors, les deux jeunes gens vécurent heureux et eurent une belle et grande famille.
........................................................................................ ........................................................................................
7. Il y a très longtemps, sous l’eau, vivaient un roi et ses trois filles qui étaient des sirènes.
........................................................................................ ........................................................................................
3. LIS LE TEXTE SUIVANT.
Il était une fois un paysan qui avait un bon chien. Mais le chien devint vieux. Il ne pouvait plus aboyer ni assurer
la garde de la cour et des granges. Le paysan ne voulait plus nourrir cette bouche inutile. Il le chassa de la ferme. Le
chien s'enfuit dans la forêt et se coucha sous un arbre pour mourir. Soudain, arriva un ours, qui lui demanda:
- Mais pourquoi es-tu couché ici, chien ?
- Je meurs de faim! Tu vois la justice des hommes d'aujourd'hui. Tant que tu as de la force, ils te nourrissent et
ils te donnent à boire, mais quand la vieillesse te retire tes forces, ils te mettent tout simplement à la porte.

a) Souligne en bleu la phrase qui correspond à la situation initiale. /0,25


b) Surligne au fluo le passage qui correspond à l’élément perturbateur. /0,25
4. CES PHRASES CONSTITUENT LE RÉSUMÉ DU CONTE LES TROIS SOUHAITS. LIS-LES ATTENTIVEMENT.
 Le lendemain, devant le repas qu’elle préparait pour son époux, Jeannette dit : « Ah, si seulement nous avions une belle saucisse rôtie
pour accompagner ce dîner ! » Sans s’en rendre compte, elle avait formulé le premier vœu et une saucisse apparut sur la table.
 Le couple se retrouva donc sans argent, comme avant.
 Or, un soir, une fée leur proposa de réaliser leurs trois vœux les plus chers. Elle leur dit de bien réfléchir à ce qu’ils allaient demander.
 Et Jean et Jeannette ne revirent plus jamais la fée.
 Tout l’argent de la terre ne sert à rien quand on a une saucisse à la place du nez ! Alors, utilisant le dernier vœu, ils demandèrent les
services d’un habile chirurgien qui ôta la saucisse du nez de Jeannette.
 Dans un pays lointain, il y a longtemps, vivaient deux jeunes mariés, Jean et Jeannette, qui voulaient avoir plus d’argent.
 Son mari comprit qu’ils avaient gaspillé un vœu et lança : « Cette saucisse aurait mieux fait de te pousser sur le nez ! » Et paf, il venait de
prononcer le deuxième vœu ! Et sa femme se retrouva avec une saucisse à la place du nez.
Fais une phrase pour indiquer dans quel ordre on doit lire les différents numéros : /0,5
.......................................................................................................................................................................................
.......................................................................................................................................................................................
A quelle étape du schéma narratif l’extrait  correspond-t-il ? Fais une phrase. /0,5
.......................................................................................................................................................................................
.......................................................................................................................................................................................
A quelle étape l’extrait  correspond-t-il ? Quelle expression t’aide à répondre ? Fais une phrase. /1
.......................................................................................................................................................................................
.......................................................................................................................................................................................
A quelle étape du schéma narratif les extraits  et  correspondent-t-il ? Fais une phrase. /0,5
.......................................................................................................................................................................................
.......................................................................................................................................................................................

5. LIS CE CONTE PUIS RÉPONDS PAR UNE PHRASE AUX QUESTIONS.


Il était une fois une reine qui avait une fillette encore toute petite qu’elle devait porter dans ses bras. Un jour, l’enfant ne fut
pas sage, elle ne tenait pas en place quoi que sa mère lui dît. Celle-ci s’impatienta, et, comme une volée de corbeaux traçaient des
cercles autour du château, elle ouvrit la fenêtre et dit : « Je voudrais que tu sois un corbeau et que tu t’envoles, ainsi j’aurais la
paix. » A peine eut-elle dit ces mots que l’enfant fut changée en corbeau et, quittant son bras, s’envola par la fenêtre. Elle s’en fut
dans une sombre forêt et ses parents n’eurent plus de ses nouvelles.
Quelque temps après, un homme prit un chemin qui le conduisit dans cette forêt, et il entendit le corbeau qui disait : « Je suis
une princesse de naissance et j’ai été enchantée, mais toi, tu peux me délivrer. – Que dois-je faire ? » lui demanda-t-il. L’homme
marcha jusqu’au château où la jeune femme était retenue prisonnière par un méchant sorcier. Mais le château était situé sur une
montagne de cristal et la porte était fermée à double tour. Pour l’ouvrir, le jeune homme devait se munir d’un bâton magique, qu’il
déroba à trois brigands de passage. Ce bâton lui permit, dès qu’il en donna un coup contre la porte, d’entrer dans le château. Alors il
trouva la princesse et la prit dans ses bras. Quant à elle, elle l’embrasse en disant : « A présent, tu m’as délivrée, demain nous
célèbrerons nos noces. »
D’après les frères Grimm, Le Corbeau.

a) Qui est le héros ? ....................................................................................................................................................


b) Quelle est sa mission ? .............................................................................................................................................
..........................................................................................................................................................................................
c) Qui lui a confié cette mission ? ..................................................................................................................................
d) A qui profite cette mission ? ......................................................................................................................................
e) Qui est l’opposant ? ....................................................................................................................................................
f) Quel est l’adjuvant ? ....................................................................................................................................................

A PARTIR DE CES INFORMATIONS, COMPLÈTE LE SCHÉMA ACTANTIEL DU CORBEAU. /7,5

.............................. : ................................... ou
..................................... :

...................... ou ....................... : ........................ ou ...................... :

....................................... : ....................................... :

6. A PARTIR DE QUEL NOM A-T-ON FORMÉ LE MOT « ACTANTIEL » ? DONNE UNE DÉFINITION DU SCHÉMA
ACTANTIEL. /2
................................................................................................................................................................................ ...................................
............................................................................................................................................. ......................................................................
..........................................................................................................
................................................................................................................................................................................ ...................................
.............................................................................................................................................
NOM : ________________________ Prénom : _____________________ Classe : 6°___

Note : Observations : Signature :


20

Devoir commun 6° - Epreuve de français


Durée : une heure. Document autorisé : aucun.

 Lisez attentivement le texte suivant, puis vous répondrez aux questions situées au verso.

Les frères Grimm, Le Roi Grenouille

Il était une fois une belle Princesse écervelée. Le Roi, son père, dont elle était l'unique enfant, lui donnait
tout ce qu'elle pouvait désirer. Son jouet préféré était une balle dorée qu'elle emportait
partout, la lançant et la rattrapant sans cesse.
Un jour, se promenant au fond du parc du château, elle arriva près d'un vieux puits.
5 Elle s'assit sur la margelle (1), tout en jouant avec sa balle. Hélas ! La jolie balle dorée lui
échappa et tomba tout au fond du puits.
La Princesse sanglotait, penchée sur le bord du puits quand une voix froide et mouillée
lui dit : « Si je vais chercher ta balle dorée au fond du puits, promets-tu de me laisser manger
à ta table, de me laisser dormir dans ton lit, et voudras-tu m'embrasser si je te le demande ? »
10 La Princesse se redressa et regarda autour d'elle. Il n'y avait personne ! Elle entendit de nouveau la voix.
Cette fois, elle reconnut qu'elle venait du puits.
En regardant mieux, elle vit qu'une grenouille lui tenait ce discours ! La Princesse était si troublée qu'elle ne
trouva pas étrange qu'une grenouille lui parle. Aussi lui répondit-elle : « Grenouille, je te promets ce que tu veux
si tu rapportes ma balle ! »
15 La grenouille plongea et ramena la balle dorée.
En rentrant au palais, la Princesse avait, naturellement, oublié toutes les promesses faites à la grenouille.
Mais, pendant le dîner, un bruit étrange se fit entendre à la porte de la salle à manger. Les valets ouvrirent et
une grenouille verte, en trois bonds, vint se percher sur les genoux de la Princesse !
Le Roi, furieux qu'un tel animal vienne troubler la majesté de son repas, exigeait des explications auprès de
sa fille consternée (2). La Princesse finit par lui avouer qu'elle avait promis à la grenouille qu'elle pourrait manger
20
à la table du Roi. Elle se garda, cependant, de parler des autres promesses.
« On doit toujours …………….……………..…………………………………………………………..…….…… ,
………………………………………………. dit le Roi. N'oublie jamais cela, mon enfant ! »
A ces mots, la grenouille commença à manger dans l'assiette de la Princesse. La Princesse ne dit mot,
mais elle détestait cette présence humide.
25 Vint le moment d'aller au lit. La Princesse entra dans sa chambre très anxieuse de ce qu'elle allait y trouver.
Elle renvoya ses servantes et tira elle-même les rideaux de son baldaquin (3).
La grenouille était installée sur son oreiller !
La répugnance et le dégoût de la Princesse étaient si visibles que la grenouille lui rappela les mots du Roi.
La Princesse se glissa alors à contrecœur sous les couvertures.
30 Mais à peine était elle couchée que la grenouille, se rapprochant de son visage lui dit : « J'ai mangé à ta
table, j'ai dormi dans ton lit. Maintenant, embrasse-moi. »
La Princesse ne voulait ni rompre son serment, ni embrasser la grenouille. Elle fit ce que
font toutes les dames en difficulté : elle ferma les yeux, pensa à autre chose et effleura de ses
lèvres la peau froide et mouillée de la grenouille. Aussitôt, un beau jeune homme se dressa, à
35 la place de la vilaine grenouille : « Belle Princesse, merci. Vous m'avez délivré du mauvais
sort qu'une sorcière m'avait jeté il y a cent ans. Je suis le Prince d'un pays voisin et je vous
aime. Epousez-moi ! »
Le Roi fut enchanté de l'histoire, il donna la main de sa fille au Prince et on célébra les noces pendant un
mois. Le Prince et la Princesse furent heureux et eurent beaucoup d'enfants !
40
Vocabulaire :
(1) la margelle : le rebord.
(2) consternée : très étonnée.
(3) le baldaquin : sorte de lit encadré de draperies.

 Toutes les réponses non rédigées sous forme de phrases complètes seront comptées fausses.
 -0,25 par faute de copie (mots de la question ou du texte).

I. Le début du conte
1) a) A quel temps les verbes sont-ils conjugués entre les lignes 1 et 3 ? /1
___________________________________________________________________________________________________
b) A quoi ces lignes (1 à 3) servent-elles ? /1
___________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________
c) A quelle étape du schéma narratif ces lignes (1 à 3) correspondent-elles ? /1
___________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________
2) a) Quel est le radical de l’adjectif « écervelée » (l.1) ? /1
___________________________________________________________________________________________________
b) Donnez un synonyme de l’adjectif « écervelée » (l.1). /1
___________________________________________________________________________________________________
3) a) A quel temps le verbe de la ligne 4 est-il conjugué ? /1
___________________________________________________________________________________________________
b) Conjuguez ce verbe à toutes les personnes, au temps du texte. /1,5
___________________________________
___________________________________
___________________________________
___________________________________
___________________________________
___________________________________
c) Quelle étape du schéma narratif la ligne 4 représente-t-elle ? /1
___________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________

II. Une rencontre extraordinaire


4) Relisez la phrase soulignée dans le texte et cochez la nature (classe grammaticale) des mots qui la composent :
/4
Conjonction de
Mot Adjectif Déterminant Nom Verbe
coordination
La
grenouille
plongea
et
ramena
la
balle
dorée .

III. Le retour au palais


5) Trouvez la morale de ce conte et complétez la phrase que le Roi dit à sa fille (sur les pointillés, dans le texte). /1
6) Citez deux éléments merveilleux de ce conte. /1
___________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________
7) La situation finale est-elle heureuse ? Justifiez votre réponse en citant une expression du texte. /1
___________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________

IV. Réécriture
Réécrivez les lignes 33 à 35 (« La Princesse… grenouille. ») en remplaçant « La Princesse » par « Les Princesses ». /4,5
___________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________
mon Carnet d’écrivain :
écrire un conte sur le thème de la forêt

Etape 1. Je complète la fiche d’identité de mon Héros/héroïne.


Son nom :
Etre humain ou magique ?
(quels sont ses pouvoirs ?)
Son compagnon (animal ?
humain ?)
Son portrait physique :

Son plus grand défaut :


Sa plus grande qualité :
Où vit-il / elle ?

Etape 2. je choisis mes autres personnages.


Idées d’adjuvants

Idées d’opposants

ETAPE 3. Je complète un dialogue qui figurera dans le conte.


« Ne t’en fais pas, je (venir, présent) ______________________ te délivrer : j’(traverser, passé
composé) ______________________________ bien des territoires pour te retrouver.
- Comment puis-je savoir que tu me (dire, présent) ________________ la vérité ?
- Tu (aller, présent) ________________ devoir me faire confiance. »
Etape 4. Je note au brouillon Les idées qui me viennent A l’esprit pour mon
histoire (en tenant compte de ce dialogue).

Etape 5. Je classe mes idées et je complète ce tableau.


 Situation initiale  Elément
« Il était une fois… »,  Elément de  Situation
perturbateur  Péripéties
« Jadis… », « Autrefois… »
« Un jour… »
résolution finale
« Il y a fort longtemps… »
NOM : 13/02/09
Test de leçon n°1 : conjuguez à l’imparfait. /5
1) Tracer, 3PS : ___________________________
2) Charger, 1PP : __________________________
3) Parier, 2PP : ____________________________
4) Faire, 3PP : _____________________________
5) Commencer, 1PS : _______________________

NOM : 17/02/09
Test de leçon n°2 : conjuguez au temps et à la personne demandés. /5
1) Copier, 2PP, imparfait : ________________________________________
2) Faire, 1PS, plus que parfait : _____________________________________
3) Ranger, 3PS, imparfait : _________________________________________
4) Aller, 3PP, féminin, plus que parfait : _____________________________________
5) Offrir, 2PP, plus que parfait : ______________________________________

NOM : 20/02/09
Test de leçon n°4 : conjuguez au passé simple. Attention au sujet. /5
a) Un prince (vivre) ____________________ longtemps sans se soucier d’amour.
Un soir, pourtant, une belle jeune fille (venir) _______________ au palais.
Il (tomber) _______________ immédiatement amoureux d’elle.
Quand elle (partir) _________________, il se (lancer) ________________ à sa poursuite et il lui
(demander) _________________ de l’épouser.
Finalement, ils (être) ______________________ heureux jusqu’à la fin de leurs jours.
b) venir, 2PP : _________________________ c) avoir, 1PS : ____________________
d) lancer, 3PP : ________________________

NOM : Test de leçon n°5 /5 17/03/09


Complétez ces phrases avec les verbes donnés, conjugués au bon temps : passé simple, imparfait
ou plus-que-parfait.
Le jeune Tony (être) ___________________ un merveilleux petit garçon blond, avec de grands yeux verts. Il
(vivre) ____________________ avec sa famille dans une charmante maisonnette en bois, dans laquelle, autrefois, ses
arrière-grands-parents (habiter) _____________________________ eux aussi. Tony et son frère (faire)
_______________ souvent du vélo ensemble dans la forêt, mais un jour le garçon (décider)
_________________________ de partir seul.
Au cours de cette promenade, Tony (avoir) _______________________ soudain l’impression d’être suivi. Il (se
retourner) ____________________ mais ne (voir) __________________ personne. Alors il (pédaler)
________________ à toute allure pour rentrer bien vite à la maison car ses parents et son frère (être)
__________________ déjà en train de dîner.

La 1ère scène du film « Edward aux mains d’argent » > cadre ; personnages ; récit de la grand-mère > lieu et
époque indéterminés, personnages particuliers, destinataire plutôt jeune, locuteur plutôt âgé.

Le conte : compléments

Mirari > se mirer


= s’étonner > admirer
> miracle
> mirobolant
> mirifique
v
Mirabilia > merveille
= choses étonnantes > merveilleux
> s’émerveiller
> émerveillement
> merveilleusement

Lisez ce texte :
Dans le royaume, il y a une forêt. Dans cette forêt, il y a un château. Dans ce château, il y a une tour. Dans
cette tour, il y a une chambre. Dans cette chambre, il y a un lit. Dans ce lit, il y a une princesse.

Réécrivez ce court texte en respectant les deux consignes suivantes :


a) Evitez les répétitions en remplaçant « il y a » par un verbe ou une expression de même sens : se trouve
– se tient – se situe – on voit – est placé – il existe – comporte
b) Evitez de répéter la préposition « dans » en employant les mots suivants : dedans – à l’intérieur de – au
milieu de – au centre de – au cœur de – au sein de.

Qui peut habiter dans chacun des lieux suivants ?


a) un château où sont dressées des tables couvertes de viande et de chair humaine
b) une caverne de corail au fond de la mer
c) un château tapissé de toiles d’araignée
d) une maison faite de pétales de rose

Organisez vos phrases :


1) il y avait plus de cent salles formées par des tourbillons de neige.
2) Au centre, trônait la reine des neiges.
3) Elles étaient toutes illuminées par l’éclat des aurores boréales. (*)
4) Au milieu de ces salles neigeuses, vides et sans fin, se trouvait un lac gelé.
5) Les murs du château étaient faits de neige pulvérisée, les fenêtres et les portes étaient
constitués par des vents coupants
(*) arcs de lumières douces et colorées, apparaissant dans les régions du Pôle Nord.
H.C. Andersen, « La reine des neiges », Contes.

Retrouvez l’ordre de cette description en partant de l’extérieur du château pour entrer peu à peu à l’intérieur,
jusqu’au milieu, comme le ferait un visiteur.
Rédige maintenant la description du château de la Reine des Pluies ou de la Reine du Feu.
a) extérieur du château
b) les salles : comment sont-elles éclairées ?
c) la salle centrale : où trône ta Reine ?

Bien loin dans la mer, l’eau est bleue comme les pétales du plus bleu des bleuets, pure comme le verre le plus
transparent, mais elle est très profonde, plus profonde qu’aucune ancre ne peut atteindre. Il faudrait empiler
une grande quantité de clochers pour monter du fond jusqu’à la surface. C’est là, en bas, qu’habite le peuple
de la mer.
Mais n’allez pas croire que le fond se compose uniquement de sable blanc et nu ; non, il y pousse les plantes
et les arbres les plus bizarres, qui sont si souples que le moindre mouvement de l’eau les fait s’agiter comme
s’ils étaient vivants. Tous les poissons, petits et grands, se faufilent entre les branches comme les oiseaux ici
dans l’air.
A l’endroit le plus profond s’élève le château du roi de la mer dont les murs sont de corail et les hautes
fenêtres pointues sont faites de l’ambre le plus transparent. Le tout est en coquillages qui se ferment ou
s’ouvrent au passage des courants. L’effet en est féerique car dans chaque coquillage, il y a des perles
brillantes dont une seule serait un ornement splendide sur la couronne d’une reine.

H.C. Andersen, « La petite sirène », Contes.


> décor plein de poésie.
Une fée a commandé une nouvelle baguette magique par correspondance. Mais elle n’est pas satisfaite de son
achat et se plaint auprès d’un employé du catalogue.

Utilisez l’ensemble des mots suivants pour décrire trois personnages de votre invention. Avant d’écrire,
utilisez trois stylos fluos pour trier les expressions. Vous pouvez changer le genre et le nombre mais vous ne
pouvez utiliser chaque terme qu’une seule fois.

Verrue – ongle – yeux – chevelure – poils – bras – robe – casque – botte – pantoufle – écharpe – haillons –
bleus – gras – noircis – blonde – musclé – brillant – étincelant – boueuse – chatoyante – usée – épaisse –
vieillis – surprenant – maléfique – émouvante – brave – enchanteresse – sournoise.

Réécris ce texte avec des verbes plus expressifs.

La maison, qui était sur une butte, était à dix kilomètres du village le plus proche. Il y avait un jardin
autour qui était apparemment à l’abandon. Nous pénétrâmes à l’intérieur. Il y avait beaucoup de poussière sur
les meubles et il y avait des toiles d’araignées au plafond.

Temps du récit :
Un pêcheur et son frère aperçoivent une sirène et plongent pour l’attraper.
Les deux complices nagèrent avec précaution. Ils saisirent les longs cheveux blonds et amenèrent leur
proie sur la plage.
Hors de l’eau, la sirène les supplia. Les deux garçons se mirent alors à réfléchir. L’aîné voulait goûter à
sa chair, mais le second, qui était plus gentil, voulut la rejeter à la mer. Une dispute éclata. Le plus jeune
proposa de donner à son frère beaucoup d’argent contre la liberté de la créature. Le marché fut conclu.
Alors, la sirène redevint heureuse et lança une flûte aux pieds du frère cadet. Elle disparut ensuite dans
les flots.

D’après Bernard Clavel, Légendes de la mer.


 é ou er
 n ou m devant p, b, m
 té ou téé

Valeur des temps


a) Le prince aperçut une jeune fille qui était très belle.
b) Il venait tous les jours pour admirer cette belle princesse.
c) Il attendait près du pont-levis du château quand il entendit soudain qu’on l’appelait.