Vous êtes sur la page 1sur 13

Attractivité des métiers et des

concours de la fonction publique

GT 3 Conclusion des travaux

16 juillet 2019
Rappel des enjeux et de la méthode de la concertation

 Une concertation qui vise à identifier les leviers d’attractivité permettant de:
• Répondre aux besoins des administrations sur les métiers et territoires en
tension
• Maintenir l’attractivité et l’efficacité du recrutement par concours
• Intégrer l’approche par les compétences dans les politiques de recrutement et
attirer les profils présentant les aptitudes et les compétences recherchées
• Renforcer la diversité des profils accueillis au sein de la fonction publique

 Méthode :
• Deux groupes de travail visant à dresser un premier état des lieux et identifier
des leviers d’action sur l’attractivité des métiers de la fonction publique (GT1) et
sur l’attractivité des concours de la fonction publique (GT2)
• Proposition de contributions écrites permettant d’enrichir les pistes identifiées

 Objectif du GT de conclusion des travaux:


• Identifier les actions pouvant donner lieu à une déclinaison opérationnelle à court
terme
• Définir les sujets devant donner lieu à approfondissement
• Préciser les modalités de poursuite des travaux

2
Leviers pour renforcer l’attractivité des métiers et des concours de la fonction publique

1. Rénover la communication sur la fonction publique, ses métiers et ses


recrutements, afin de les rendre plus lisibles et plus attractifs

 Une communication sur les métiers et concours de la fonction publique qui doit
donner de la visibilité sur les parcours professionnels possibles, les compétences
pouvant être développées, la variété des missions et des métiers, et valoriser les
valeurs du service public
• Appui de l’Agence du Patrimoine Immatériel de l’Etat sollicité pour structurer une « marque
employeur » fonction publique

 Elargir les cibles de communication et adapter ses modalités pour toucher les
publics les plus larges
• Renforcement du suivi de la convention ministère de l’Education nationale/ ministère
en charge de la fonction publique du 26 novembre 2015
• Mise en place d’un partenariat avec le Service public de l’emploi : travaux à engager
au second semestre 2019
• Note à l’attention des CFA sur l’apprentissage dans les trois versants de la fonction
publique (septembre 2019)

3
Leviers pour renforcer l’attractivité des métiers et des concours de la fonction publique
2. Structurer une politique d’identification et d’accompagnement de viviers
favorisant la diversité des profils accueillis au sein de la fonction publique

Renforcer le développement de l’apprentissage dans les trois versants de la


fonction publique
• Circulaire PM du 8 juillet 2019, renouvelant l’objectif des 10 000 apprentis au sein de l’Etat
• Co-financement de la formation des apprentis par le CNFPT dans le versant territorial (art.22
bis B PJL FP)
• Suppression des obstacles au recrutement d’apprentis dans la filière paramédicale dans le
versant hospitalier (art.22 bis A PJL FP)
• Alignement des règles de rémunération des apprentis sur le secteur privé (art.22 bis C PJL
FP)

Développer le maillage territorial et le nombre de CPI dans les trois versants, afin
d’élargir le champ des bénéficiaires
• A compter du second semestre 2019, lancement d’une réflexion avec les écoles de service
public et leur ministères de tutelle afin de définir les conditions dans lesquelles ce
déploiement pourrait être opéré

4
Leviers pour renforcer l’attractivité des métiers et des concours de la fonction publique

Renforcer le partenariat avec l’Université, en s’appuyant notamment sur les


Observatoires de l’insertion professionnelle dans l’accompagnement des
étudiants vers les concours de la fonction publique
• Travaux à engager début 2020 avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la
Recherche et la Conférence des présidents d’Université

Adapter et renforcer la préparation aux concours généralistes de la fonction


publique, notamment en organisant une offre de préparation aux concours par
« filière métier »
• Travaux en cours avec la Conférence des directeurs d’IPAG-CPAG

5
Leviers pour renforcer l’attractivité des métiers et des concours de la fonction publique
3. Faire évoluer l’organisation des recrutements par concours

 Développer le concours national à affectation locale pour :

 Répondre aux besoins des administrations et aux difficultés d’accès à l’emploi dans les
zones en tension (hypothèse 1 : concours organisés dans certaines régions, en plus du
concours national ; par exemple, pour les régions Ile de France et Outre-Mer);

 Renforcer l’information donnée aux candidats sur la nature et la localisation des postes
à pourvoir aux concours, afin d’éviter les désistements et de favoriser la fidélisation sur
le premier poste (hypothèse 2 : concours organisés dans l’ensemble des régions ou
circonscriptions administratives déterminées, avec identification du nombre de postes à
pourvoir dans chacune)

• L’article 33 ter du projet de loi de transformation de la fonction publique et son décret


d’application préciseront les conditions d’utilisation du CNAL

• Travaux à mener avec les ministères au 2nd semestre 2019 pour identifier les corps volontaires
A compter de 2020, modification des décrets statutaires concernés en ce sens

• Pour les autres concours, lancement d’une réflexion avec les employeurs publics afin que les
candidats disposent le plus tôt possible du nombre de postes offerts, de leur localisation
géographique et de leur nature.

6
Leviers pour renforcer l’attractivité des métiers et des concours de la fonction publique

 Valoriser l’exercice des fonctions de membre de jury de concours

• Création d’un « cadre de référence des fonctions de membres de jury » précisant ses principes et
régissant ces fonctions (équilibre, alternance, professionnalisation), les missions, les obligations de
formation (à l’exercice des fonctions, à la lutte contre les discriminations), les modalités de cumuls
d’activité et les obligations déontologiques des personnes assurant ces fonctions (impartialité), et
incitant les employeurs à valoriser ces fonctions dans le cadre de l’évaluation professionnelle et du
parcours professionnel

-> rédaction et concertation sur le projet de cadre de référence au 2nd semestre 2019

-> diffusion aux services au 1er semestre 2020

7
Leviers pour renforcer l’attractivité des métiers et des concours de la fonction publique

4. Faire évoluer la nature des épreuves des concours


 Poursuivre l’adaptation et la professionnalisation des épreuves de concours afin notamment
de valoriser davantage les compétences et savoirs-êtres, ainsi que l’expérience
professionnelle

• Diffusion d’orientations à l’attention des employeurs début 2020


• Début des travaux sur les concours de catégorie C de la FPE en 2020

 Expérimenter la mutualisation d’une épreuve commune à plusieurs concours: mise en place


d’une épreuve d’admissibilité d’aptitude générale valable une certaine durée et qui
permettrait d’accéder aux épreuves spécifiques d’un corps ou cadre d’emploi, pour des
épreuves de concours proches ou identiques par filière ou par ministère

• Début 2020, travaux de recensement des concours de corps ou cadres d’emploi ou filières
dont des épreuves d’admissibilités sont proches ou pour lesquels une telle épreuve serait
pertinente
• Puis expérimentation à mettre en place à compter de 2021 au sein de l’Etat, puis le cas
échéant extension aux autres versants

8
Leviers pour renforcer l’attractivité des métiers et des concours de la fonction publique
4. Faire évoluer la nature des épreuves des concours

 Développer les concours sur « titres et épreuves » et par spécialité, afin de favoriser
l’adéquation profil-poste, de réduire le nombre d’épreuves tout en assurant l’évaluation des
aptitudes requises pour accéder au corps ou cadre d’emploi
• Principe: dossier du candidat examiné à l’admissibilité, et qui sert de base à l’oral d’admission.
Une épreuve complémentaire, au stade de l’admissibilité ou de l’admission, permet de vérifier
les aptitudes requises pour l’exercice des missions,
• Modalités de mise en œuvre: recensement des corps pour lesquels cette évolution pourrait
être menée, pour mise en œuvre en 2021.
• Dans la FPT, mise en place du dispositif par l’article 33 quater du PJL FP, qui supprime la
limitation de la faculté d’organiser des concours sur titres et épreuves aux filières sociale,
médico-sociale et médico-technique.

 Renforcer la prise en compte des acquis de l’expérience professionnelle dans les


recrutements avec possible dispense en tout ou partie de la formation statutaire
• Cf. art 22 bis AA du PJL FP pour les cadres d’emploi de la police municipale

9
Leviers pour renforcer l’attractivité des métiers et des concours de la fonction publique

5. Poursuivre le développement de la 3ème voie et la rendre plus attractive

 Insertion dans l’ensemble des décrets statutaires des 3 versants et pour toutes
les catégories
• Poursuite dans la FPE, modalités de déploiement à préciser dans la FPH et la FPT à
compter du 2nd semestre 2019

 Rapprochement de la durée d’expérience professionnelle exigée pour se


présenter aux concours interne et 3ème concours
• Modification des décrets statutaires en 2020-2021

 Engagement en 2020 d’une réflexion sur les règles relatives au reclassement et


les modalités de reprise d’ancienneté

10
Leviers pour renforcer l’attractivité des métiers et des concours de la fonction publique

6. Professionnaliser les processus de recrutement pour identifier, attirer et


fidéliser les candidats répondant aux besoins « métiers »

 Développement des outils et méthodes de « sourcing » des candidats potentiels

 Mise en place d’un cadre procédural permettant d’assurer l’efficacité du


recrutement et l’équité de traitement des candidats: recrutement fondé sur les
compétences, équité de traitement des candidats, transparence…
• Elaboration d’un décret d’application de l’article 6 du PJL

 Généralisation de la mise en place d’un parcours du nouvel arrivant, intégrant


le cas échéant le tutorat

• Orientations dont les modalités de mise en œuvre seront précisées dans le


cadre des travaux DGAFP de professionnalisation de la fonction RH

11
Leviers pour renforcer l’attractivité des métiers et des concours de la fonction publique

7. Renforcer le dialogue social sur les questions de recrutement et d’attractivité


des métiers de la fonction publique

 Renforcement des compétences des CSA/CST/CSE s’agissant des orientations


stratégiques sur les politiques de ressources humaines et sur des lignes
directrices de gestion en matière de mobilité, de promotion et valorisation des
parcours professionnels
• Concertation à venir dans le cadre de l’élaboration des décrets d’application sur
les CSA

 Meilleure prise en compte de ces enjeux dans le cadre de la FS3 du CCFP ou


création d’une formation spécialisée ad hoc:
• Concertation à venir dans le cadre de l’évolution des conseils commun et
supérieur de la fonction publique

12
Leviers pour renforcer l’attractivité des métiers et des concours de la fonction publique

Proposition : expérimentation opérationnelle des leviers identifiés dans deux


territoires connaissant des difficultés d’attractivité et de recrutement

 Elaboration d’un diagnostic qualitatif et quantitatif des déterminants de


l’attractivité dans deux territoires en tension

 Expérimentation, en lien étroit avec les ministères, de mesures coordonnées


d’attractivité et de fidélisation :
• Mise en place d’un partenariat avec l’Université et avec les antennes locales du
Service public de l’emploi
• Organisation de concours nationaux à affectation locale
• Mise en place éventuelle d’une CPI
• Mise en œuvre des leviers indemnitaires et statutaires ministériels et interministériels
appropriés au vu du diagnostic établi
• Mise en place éventuelle de durées minimales/maximales d’occupation des emplois,
telles que prévues par l’article 11 du PJL

 Mise en place d’un suivi fin et d’une évaluation de l’effet des actions mises en
œuvre

13