Vous êtes sur la page 1sur 7

Exercice 1 : Procédé d’épuration par boues activées

Un procédé d’épuration par boues activées a été utilisé pour traiter une eau usée industrielle qui contient une pollution organique biodégradable quantifiée par la DBO 5 . (voir

la figure ci-dessous). Sachant qu’après le premier clarificateur la valeur de la DBO 5 de l’eau

brute est de 150 mg d’O 2 /L et que son débit (Q 0 ) est de 10 000 m 3 /j. Déterminer : (1) le volume du bassin d’aération dans le cas ou l’âge des boues θ c = 10 jours, (2) le taux de recyclage des boues (Q R /Q 0 ), (3) la quantité de boues produite, et (4) la quantité d’oxygène à fournir par jour afin de réduire la DBO 5 à 5 mg/L dans l’eau traitée. Sachant que la concentration en biomasse dans le bassin d’aération est fixée à 3000 mg de MVS/L et que la concentration des boues en pied du décanteur secondaire est de 10 000 mg MVS/L.

Données des paramètres cinétiques :

- Vitesse de la croissance nette de la biomasse, r C : (mg MVS/m 3 .j) est donnée par l’équation suivante :

r

C

dX

=

dt

=

µ

S

max

k

S

+

S

k

d

X

Avec k d est le coefficient de respiration endogène, µ max est le taux spécifique de croissance maximal et k S est la constante de Monod (mg DBO 5 /L) :

- La vitesse de consommation du substrat r sub en (mg DBO 5 /m 3 .j) est donnée par l’équation suivante :

r

C

=

dS

dt

=−

µ

max

SX

Y

.

k

S

+ S

Avec Y = rendement de conversion [masse de biomasse produite/masse de substrat consommée] (kg MVS/ kg DBO 5 consommée)

Y = 0,5 Kg MVS/Kg de DBO 5 éliminée, k d = 0,05 j -1

Commentaires :

- Pour répondre à la question (1) faites des bilans de matière sur le substrat (DBO 5 ) et sur la biomasse dans le volume de contrôle en pointillé en supposant un écoulement parfaitement agitée dans le bassin d’aération et en négligeant les concentrations en biomasse dans l’eau brute (X 0 ) et dans l’eau traitée (X e ).

- Pour répondre à la question (2), faites un bilan sur le clarificateur secondaire.

- MVS = Matière Volatile Sèche

- L’âge des boues (θ c ) représente le rapport entre la masse des boues présentes dans le bassin d’aération et la masse des boues extraites évacuée quotidiennement de la station. Ce paramètre identifie le temps moyen (jours) que séjourne la biomasse dans le bassin

VX

d’aération ( θ = )

C

Q

W

X

U

-1-

Eau brute Eau traitée Q 0 +Q R , X, S QQ 00 -- QQ
Eau brute
Eau traitée
Q 0 +Q R , X, S
QQ 00 -- QQ ww ,, XX ee ,, SS
QQ 00 ,, SS 00 ,, XX 00
V,X,S
QQ RR ,, XX uu
Recirculation des boues
QQ ww ,, XX uu
soutirage des boues en excès

Nomenclature :

Q

0 , Q w = débits respectivement d’eau brute et des boues extraites (m 3 /j)

X

0 , X, X e ,X U = concentrations en biomasse dans l’eau brute, bassin d’aération, eau traitée

et purge de boues extraites (mg MVS/L) S 0 , S : concentrations en substrat dans l’eau brute et dans le bassin d'aération (mg DBO 5 /L)

Exercice 2 : Procédé de coagulation

A- Une eau de surface est traitée par le procédé de coagulation-floculation afin de la rendre potable. Les caractéristiques de cette eau sont les suivantes :

- Concentration en matière en Suspension (MES) = 60 mg/L - Alcalinité naturelle suffisante

- Débit moyen = 50 000 m 3 /j

Les résultats de Jar-test ont montré que la concentration optimale en sulfate d’aluminium

(Al 2 (SO 4 ) 3 ,18H 2 O) est de 50 mg/L.

Calculer :

1- la quantité (en kg) de boues produite par jour 2- la quantité de chlorure ferrique nécessaire pour obtenir la même quantité de boues dans la question n°1.

B -Dans les mêmes conditions que la partie A (cas de sulfate d’aluminium) c'est-à-dire (Débit, la concentration en MES et la concentration en coagulant sont pratiquement constants) sauf l’alcalinité qui a changé qui est de 15 mg de CaCO 3 /L. L’essai de Jar-test a montré que le pH de l’eau à traiter a diminué au dessous du domaine de pH optimal.

Calculer :

3- La quantité de chaux nécessaire pour récompenser l’alcalinité 4- La quantité de chaux consommée par jour

-2-

Données complémentaires :

Masses molaires : M (Al 2 (SO 4 ) 3 ,18H 2 O) = 666,7 g/mol , M(FeCL 3 = 164 g/mol), M(Al(OH) 3 ) = 78 g/mol, M(Fe(OH) 3 = 107 g/mol, M(CaCO 3 )= 100 g/mol, (M(Ca(OH) 2 )= 74 g/mol.

Les réactions mises en jeu :

Al 2 (SO 4 ) 3 ,18H 2 O + 3 Ca(HCO 3 ) 2 3CaSO 4 + 2Al(OH) 3,précipité + 6CO 2 + 18H 2 O

2FeCl 3 + 3 Ca(HCO 3 ) 2 2Fe(OH) 3,précipité + 3CaCl 2 + 6CO 2

CaCO 3

+

CO 2 + H 2 O Ca(HCO 3 ) 2

Ca(OH) 2 + Ca(HCO 3 ) 2 2 CaCO 3 + 2 H 2 O

-3-

Corrigé

Exercice 1

Question 1 : calcul du volume du bassin d’aération

- Bilan de matière sur la biomasse sur toute la station d’épuration

Q X

0

0

+

V

µ

max

S

k

S

+

S

k

d

X

=

Q X

w

u

+

µ

max

S

k

S

+

S

=

Q X

w

u

+

(

Q

0

Q

w

)

X

e

VX

+ k

d

(

Q

0

Q

w

)

équation

X

e

(1)

Si on néglige X e , l’équation (1) devient :

µ max

S

1

=

k

S

+

S

θ

C

+ k

d

Avec

θ =

C

VX

Q

W

X

U

équation (2)

- Bilan sur le substrat (DBO 5 ) sur toute la station d’épuration :

Y

YQ

µ

max

S

 

)

Q S

0

0

µ

max

S

V

=

(

0

k

S

+

S

)

(

S

0

S

k

S

+

S

VX

X

=

Q S

w

+

(

équation

Q

0

(

2

)

Q

w

)

S

équation (3)

D’après les équations (2) et (3), on obtient l’expression suivante :

1

=

YQ

0

(

S

0

S

)

1

θ

C

VX

 

k

d

AN :

0,1

=

0,5.10000(0,15

0,005)

V .3

V= 1611 m 3

0,05

-4-

Question (2) : calcul du taux de recyclage des boues

- Bilan de matière sur la biomasse sur le clarificateur secondaire

(

Q

O

+

Q

R

)

X

=

(

Q

O

Q

w

)

X

e

+

(

Q

R

+

Q

w

)

X

u

On suppose que X e est négligeable

Q

R

Q X

0

Q X

w

u

=

Q

0

Q

0

(

X

u

X

)

Q w est calculable à partir de l’équation de l’âge des boues :

θ

C

=

VX

Q

W

X

U

Q

w

=

VX

θ X

C

U

= 48,3

3

m

/ j

θ =

C

VX

Q

W

X

U

Donc :

Q

R

Q

0

= 0,42

Question (3) : la quantité de boues produite = Q w X u

θ

C

=

VX

Q

W

X

U

Q

W

X

U

VX

=

θ

C

= 483,3

kg

/

j

Question (4) : la quantité d’oxygène à fournir par jour afin de réduire la DBO 5 à 5 mg/L dans l’eau traitée

Besoin théorique en Oxygène en Kg d’O 2 /j =

Masse totale de DBO ultime éliminée –

1,42(masse des m-organismes dans les boues extraites.

R

=

Q

0

=

Q

0

(

(

S

0

S

S

0

S

)

)

1, 42.

Q

W

1, 42.

VX

θ

C

X

u

R = 763,7 kg d’O 2 /j

-5-

Exercice 2 :

Question 1 : MMaassssee ddeess bboouueess pprroodduuiittee == mmaassssee ddee AAll((OOHH)) 33 ffoorrmmééee ++[[MMEESS]]

Al 2 (SO 4 ) 3 ,18H 2 O + 3 Ca(HCO 3 ) 2 3CaSO 4 + 2Al(OH) 3,précipité + 6CO 2 + 18H 2 O

D’après cette réaction, nous avons :

Masse ( m

)

Masse molaire M

(

)

de Al

2

(

SO

4

) ,18

3

H O

2

=

1

Masse ( m

')

2

Masse Molaire M

(

')

Donc :

m '

(

Al ( OH

)

3 )

=  

2. m

M

AN :

m

'

(

Al OH

(

)

3

)

=

de Al

2

(

SO

4

) ,18

3

H O

2

 

.

M

'

 

2.50

666,7

 

.78

=

11,7

mg

/

L

(

Al ( OH

)

3

)

de Al OH

(

)

3

La quantité de boues produite = (11,7 + 60). 50000 m 3 /j = 3585 Kg/j

Question (2) : la quantité de chlorure ferrique nécessaire pour obtenir la même quantité de boues dans la question n°1.

2FeCl 3 + 3 Ca(HCO 3 ) 2 2Fe(OH) 3,précipité + 3CaCl 2 + 6CO 2

D’après cette réaction, nous avons :

Masse ( m

)

Masse molaire M

(

)

de FeCl

3

=

Masse ( m

')

Masse Molaire M

(

')

Donc :

(

m FeCl

3

)

=  

 =  

m '

M '

de Fe ( OH

)

3

AN :

(

m FeCl

3

)

=

 

11,7

107

 

.164

 

.

=

M

(

FeCl

3

)

17,93

mg

/

L

de Fe OH

(

)

3

Conclusion : pour une même quantité des boues produites, la quantité de chlorure ferrique utilisée est trois fois moins que le sulfate d’aluminium

-6-

Question (3) : La quantité de chaux nécessaire pour récompenser l’alcalinité

Tout d’abord ; il faut calculer l’alcalinité minimale exprimée en CaCO 3 :

Al 2 (SO 4 ) 3 ,18H 2 O + 3 Ca(HCO 3 ) 2 3CaSO 4 + 2Al(OH) 3,précipité + 6CO 2 + 18H 2 O

CaCO 3

+

CO 2 + H 2 O Ca(HCO 3 ) 2

D’après ces deux réactions, nous avons :

(

Masse m

)

Masse molaire M

(

)

Donc :

m

' (

CaCO

3

)

=  

3. m

M

AN :

m

'

(

CaCO

3

)

=

de Al

2

(

SO

4

) ,18

3

H O

2

de Al

2

(

SO

4

) ,18

3

H O

2

 

3.1

666,7

 

.100

=

0,45

=

1

(

Masse m

')

3

Masse Molaire ( M

')

 

.

M

mg

'

/

(

CaCO

3

L

)

de CaCO

3

Conclusion :

Une

concentration

de

1

mg/L

de

sulfate

d’aluminium

neutralise

0,45

mg/L

d’alcalinité.

Pour une concentration de 50 mg/L de sulfate d’aluminium neutralise 22,5 mg/L de CaCO 3 . Nous disposons d’une eau à traiter de 15 mg de CaCO 3 /L. L’alcalinité à ajouter est de :

22,5 – 15 = 7,5 mg de CaCO 3 /L

Ca(OH) 2 + Ca(HCO 3 ) 2 2 CaCO 3 + 2 H 2 O

D’après cette réaction, nous avons :

Masse ( m

)

(

Masse molaire M

)

de Ca ( OH

)

2

=

1

Masse ( m

')

2

Masse Molaire ( M

')

Donc :

(

m Ca ( OH

)

2

)

=  

m '

2.

M '

de CaCO

3

 

.

M

(

Ca ( OH

AN :

m Ca OH

(

(

)

2

)

=

 

7,5

2.100

 

.74

=

2,775

mg

)

/

2

)

L

de CaCO

3

Question (4) : La quantité de chaux consommée par jour :

= 0,00277 kg/m 3 .50000 m 3 /j = 138,75 kg/j

-7-