Vous êtes sur la page 1sur 31

CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.

com

cc 
c c
  
c

1
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

cccc
Ce cours concerne le diagnostic financier. Il vise à apprécier la performance
financière dǯune entreprise. Etre performant cǯest satisfaire du mieux possible à
un objectif.

Dans nos économies actuelles, lǯobjectif générale cǯest lǯefficience, à savoir,


obtenir le plus avec le moins possibles.

Dans le cadre des firmes, dans une économie de marché cette efficience est
obtenue en satisfaisant les actionnaires et lǯobjectif devient la maximisation de la
valeur actionnariale.

Le diagnostic financier dǯentreprise peut se décliner de deux façons :

-c Il peut sǯeffectuer à partir de document comptable : bilan, compte de


résultat, etc. Il sǯagit alors dǯun diagnostic établit à partir du passé, un
c c!"#.
-c Concuralement, dǯapprécier la performance financière dǯune entreprise à
partir de prévisions. Cǯest ce que lǯon fait lorsquǯon apprécie la
performance financière à partir dǯinformations boursières. Encore faut-il
que lǯentreprise soit cotée.

Le cours de choix financiers reste centré sur le diagnostic financier comptable.


Remarque : la distinction entre lǯapproche comptable tournée vers le passé et
lǯapproche « boursière » ou financière tournée vers lǯavenir sǯestompe
partiellement avec les évolutions comptables soit lǯintroduction progressive des
normes IFRS. Ces normes introduisent dans la comptabilité le principe de la juste
valeur (Faire Value). En revanche elles ne font pas lǯobjet de ce cours.

$"c%c &!$ccc c!"#cc


Il faut situer ce diagnostic financier dans la vie dǯune entreprise, en effet le
diagnostic financier comptable peut être effectué dans le cadre dǯun diagnostic
stratégique ou être effectué de manière autonome. Au cours de leur vie, les
entreprises sont conduites à effectuer des diagnostics stratégiques pour mieux
repérer les manœuvres stratégiques quǯelles doivent effectuer. Pour ce faire,
elles réalisent fréquemment un diagnostic stratégique interne et un diagnostic
stratégique externe.

-c le c&'c a pour objectif de repérer les forces et


les faiblesses de lǯentreprise.
-c Le c&'c( a pour objectif de repérer les
opportunités et les menaces de lǯentreprise.

Cǯest le modèle SWOT.

Dans le cadre dǯun diagnostic stratégique, le diagnostic financier comptable


relève du diagnostic stratégique interne. Le diagnostic stratégique nǯest pas
abordé ici.

2
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Le diagnostic financier comptable est aussi effectué de manière autonome.


Lǯentreprise a en effet besoin de connaître sa santé financière pour elle-même
ainsi que pour ses partenaires ou parties prenantes (stakeholders) à savoir les
fournisseurs, Etat, banques, salariés, actionnaires (shareholder / stockholder),
etc.

Le diagnostic financier comptable autonome sǯeffectue selon une certaine


problématique de manière générale, tout le monde effectue ce diagnostic en
faisant une analyse cǯest à dire en découpant en tranche. Au centre de cette
analyse, sous lǯinfluence des progrès réalisés depuis les années 60 se situe le
couple risque / rentabilité. La technique dǯanalyse peut comporter selon les
analystes, plus ou moins de tranches qui déboucheront sur une synthèse des
forces et des faiblesses de lǯentreprise. Cǯest à dire le diagnostic financier.

La décomposition du diagnostic fréquemment suivi comporte 4 tranches ou


éléments :

-c Lǯactivité
-c Profitabilité
-c Rentabilité
-c Risque

Lǯanalyse financière utilise très fréquemment des ratios parce quǯils permettent
de comparer les entreprises entre elles. Une bonne analyse financière sǯeffectue
par comparaison avec les principaux concurrents et sur plusieurs exercices.

Les ratios doivent être utilisés avec précautions, il faut très souvent retraiter les
informations comptables il faut corroborer les ratios les uns avec les autres.

%c c&c
c
c
Avant tout diagnostic uniquement financier, il importe pour mieux situer les
informations comptables de les replacer dans le cadre de la stratégie que
lǯentreprise a mené. Il est coutumier de repérer 3 types de stratégie :

-c La stratégie de croissance est-elle même décomposable en stratégie de


croissance interne (lorsque quǯon investit dans son outil de production) et
de croissance externe (lorsquǯon prend des participations).
-c De maintien de lǯoutil de production
-c De non renouvellement de lǯoutil de production

Ces stratégies sont-elles même au service de stratégie plus générale, moins


repérable, par exemple :

-c stratégie de sous-traitance
-c de recentrage
-c dǯinternationalisation

Dans les grands groupes on peut repérer ces stratégies en particulier dans le
rapport de gestion. Pour repérer les 3 stratégies précédentes, on utilise des
ratios entre autres. On trouve les 4 ratios suivants :

3
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

-c Investissement/ VA celui-ci est surtout un ratio de comparatif sectoriel il


est très délicat à utiliser.
-c „ mme Investissement / valeur Brute des imm ilisati ns am rtissales ce
ratio mesure lǯâge de lǯoutil de production. Il doit être suivit sur plusieurs
exercices. Sǯil augmente, lǯoutil de production vieillit, sǯil diminue cǯest
quǯil rajeunit donc quǯon investit. (celui ci est le plus exploitable).
-c Investissement / Valeur Brute des imm ilisati ns ce ratio mesure le taux
de renouvellement de lǯoutil productif, plus il est élevé plus lǯentreprise
est dynamique.
-c Investissements / d tati ns aux am rtissements. Si le ratio est supérieur à
1, on investit plus que ce que lǯon amortit. Ce qui est un signe de stratégie
dynamique.

2c )&cc" #&cc


c
Rattraper le cours du 16/01

Le 21/01/2010

Dans lǯouvrage DCG épreuve 6 (prendra le partiel) finance dǯentreprise. Manuel


et applications. Chapitres : 5, 6, 7, 8, 9
Et deuxième ouvrage : corrigé des applications.

Remarque sur les transferts de charges (79) : cǯest un compte de produit.


Il existe deux types de transfert de charges.
-c Transfert de charge au sein du compte de résultat : exemple : on a loué un
coffre-fort à la banque, on lǯa mal affecté. Du coup, on annule cette charge,
et on le transfert de charge dans le bon compte.
-c Transfert de charge (qui tend à disparaître) du compte de résultat au
bilan. On a une charge dans le compte de résultat quǯon veut affecter au
bilan. On le transfert dans le transfert de bilan, pour le mettre dans les
charges à répartir dans le bilan. Ça sǯappelle : activer une charge (devient
un actif). Cǯest dans le but de lǯamortir sur plusieurs exercices au lieu de
baisser le compte résultat pour une charge qui ne sera pas récurrente.

c2cc
#c!&cccc# #*c
+cc

En analyse financière, les SIG sont en particulier utilisés sous forme de ratios. On
parle dǯailleurs de la méthode des ratios. Les ratios sont un moyen dǯeffectuer des
comparaisons entre entreprise.
-c Ils doivent être maniés avec précaution il faut entre autre pour un même
phénomène utiliser généralement, plusieurs ratios. Sǯil y a discordance
entre eux, il faut en chercher la cause.
-c On ne peut pas utiliser les SIG tel quel, pour lǯanalyse financière (AF) ils
doivent subir un certain nombre de retraitements.
%c !cc
,cc
c

4
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Les retraitements possibles sont nombreux. Les plus fréquents sont les
retraitements du personnel temporaire et du crédit-bail (location financement).
( !! A lǯexamen, uniquement personnel intérimaire et CB !! )

a.c Subventions dǯexploitation (74):

Dans le plan comptable, les subventions dǯexploitation apparaissent au niveau de


lǯEBE. Dans le PGC on a considéré que les subventions dǯexploitations étaient des
impôts en négatif, on les a donc pris en compte au niveau des « impôts, taxes et
versements assimilés ».
Pour un analyste financier, la subvention dǯexploitation vise soit à compenser un
produit minoré (exemple : vendre moins cher pour des raisons sociale), soit à
compenser un charge (par exemple une charge sociale afin de faciliter
lǯembauche). Pour cette personne, la subvention dǯexploitation doit figurer au
même endroit, dans le même solde que la charge ou le produit quǯelle concerne.
Remarque : il faut distinguer les subventions dǯexploitation (ou de
fonctionnement et équilibre) et les subventions dǯinvestissement. Les S.
dǯinvestissement augmentent les capitaux propres au bilan de l Ǯentreprise et
diminuent progressivement par réintégration au compte de résultat via le
compte 777 (Quotte part de subvention dǯinvestissement viré au compte de
résultat ƒ QPSIVCR)

b. c les ITVA (Impôts taxes et versements assimilés)

Dans le plan comptable ils sont pris en considération dans lǯEBE. Ce nǮest pas
satisfaisant pour les analystes financiers. Soit les ITVA constituent une charge de
répartition discrétionnaire de lǯEtat par exemple pour des motifs de
redistribution soit ils constituent la contrepartie dǯun service rendu par lǯEtat,
son paiement (par exemple : les infrastructures routières).
Dans la première hypothèse, ils devraient être traités comme lǯIS au niveau du
RMC. Et dans la 2 ème hypothèse ils devraient être traités comme le paiement dǯun
service externe et cela nous renvoi à la VA.
Avant la centrale des bilans de la Banque de France calculait une VA (VACDB) où
figuraient les ITVA. Donc retenait la 2ème hypothèse.

c.c Le personnel temporaire/ extérieur à lǯentreprise (621):

Dans le SIG du plan comptable il figure dans la VA. Pour un analyste financier qui
souhaite comparer les performances entre entreprises, cette position du compte
621 est gênante. Entre une entreprise qui utilise beaucoup de personnel
temporaire et une entreprise comparable qui nǯen utilise pas, les VA toutes
choses égales par ailleurs, seront différentes alors que la richesse économique
créée est semblable. Il faut donc retraiter on va éliminer la charge de personnel
temporaire au niveau de la VA ( ƒ la VA augmente) et on va la prendre ne compte
en compensation dans le charges du personnel dans lǯEBE.
Remarque : normalement lǯinformation concernant ces redevances figure en
annexe.

5
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

d.c Charges et produits sur exercices antérieurs :

Dans les SIG du PCG ces charges et produits sont dispersés dans lǯensemble des
soldes en fonction du type de charges et produits quǯils sont (financiers,
exploitation, exceptionnel). Pour lǯanalyste financier cette situation est très
gênante en particulier au niveau du résultât dǯexploitation. Le financier souhaite
connaître le résultat dǯexploitation normal, cǯest à dire récurent de lǯentreprise.
Sǯil le peut, il va donc éliminer toutes les charges et tous les produits sur
exercices antérieurs qui ont concouru au résultat dǯexploitation. Et il va les
récupérer au niveau du Résultat Exceptionnel ou du RNC pour tout équilibrer.
Lǯinformation ne figure pas en annexe. Dispersion dans les comptes.

e.c Le crédit bail (612) :

Dans le PCG est traité comme une consommation externe, donc au niveau de la
VA. Pour un analyste financier cǯest inacceptable, cǯest la conséquence dǯune
conception trop juridique du bilan. Puisque ne doivent y figurer que les
immobilisations dont lǯentreprise est propriétaire. Or les biens en CB qui ont
vocation à rester dans lǯentreprise font partie intégrante de lǯoutil de production.
Ne pas en tenir compte va fausser entre autres tous les calculs de rentabilité
ainsi que lǯanalyse de la stratégie. Il faut donc retraiter le crédit bail, ce qui à :
-c Au bilan considérer que lǯon a une immobilisation financée par emprunt
et qui sǯamortie. (Voir chapitre 2)
-c Au compte de résultat, transformer la redevance en dotation aux
amortissements et en charges financières.
Les calculs peuvent être plus ou moins complexe. La CDB de la Banque de France,
propose une solution qui ne modifie pas le résultat net comptable. (Voir la page 2
de la feuille de cour n°1)

Par exemple un bien :


-c Valeur nominale 1000̀
-c Amortit sur 5 ans
-c Valeur résiduelle : 100̀
-c Loyer 260̀
-c Base amortissable 1000 Ȃ 100= 900̀
-c Soit amortit à hauteur de 900/5 = 180̀
-c Charge financière : 260 Ȃ 180= 80̀
 c Au Résultat dǯexploitation dans les dotations aux
amortissements DA : 180̀
 c Au résultat courant en charge financière 80̀

f.c Compte 708, 65 (sauf 655), 75 (sauf 755) :

Ces comptes qui figurent soit au niveau de la production de lǯexercice (708) soit
au niveau du résultat dǯexploitation (65 (sauf 655) 75 (sauf 755)) ces comptes
sont des comptes fourre-tout généralement de faible importance. Sǯil sǯavérait
quǯils aient une valeur significative il faudrait les analyser et éventuellement les
retraiter.

6
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

2c c#c!&cccc#*c + cc


c
Une fois retraité les SIG sont utilisés en analyse financière essentiellement sous
forme de ratios. Lǯexploitation du compte de résultat permet dǯapporter un
éclairage sur lǯactivité et la profitabilité de lǯentreprise. Normalement il faudrait
suivre ces informations sur plusieurs exercices sur 3 à 5, surtout dans les PME et
il faudrait les comparer à des entreprises semblables. (Pour trouver ces
entreprises il faut demander au chef dǯentreprise quels sont ces concurrents.
Après il faut se procurer leurs documents comptables.)
Par exemple : dans une PME qui a généralement une politique dǯinvestissement
cyclique, si on se limite à étudier un seul exercice et que lǯentreprise investit
fortement durant cet exercice, les comptes seront dégradés par ce que
lǯinvestissement nǯa pas encore produit ses effets.

a. la production vendue et les ventes de marchandises :

Ces deux comptes permettent de juger lǯactivité de lǯentreprise : le premier pour


une entreprise industrielle le second pour une entreprise commerciale. Pour
utiliser lǯinformation il faut suivre lǯévolution en variations relatives. En période
dǯinflation, il est nécessaire de déflater les valeurs du taux dǯinflation.
Lǯinformation est très peu souvent disponible

b. marge commerciale (MC) :

CA Ȃ coût dǯachat des marchandises vendues. Cǯest un indicateur essentiel pour


la profitabilité des activités commerciale. En réalité on nǯutilise pas la marge
commerciale mais le taux de marge : ÷ / AHT. En général lorsque le taux de
marge augmente, cǯest une évolution positive, mais il faut être prudent.
Le taux de marge peut augmenter parce quǯon négocie plus âprement avec les
fournisseurs ou parce que dans notre portefeuille dǯactivité on se déplace vers
des activités à taux de marge plus élevés. Par contre si lǯamélioration vient du
prix de vente ça peut être dangereux.

c. la valeur ajouté :

La valeur ajoutée mesure la richesse créée par lǯentreprise dans le cadre de ses
activités. Dans le plan comptable il sǯagit en réalité dǯune valeur ajoutée brute
puisquǯelle ne tient pas compte de la consommation de capital. Cǯest à dire des
dotations dǯamortissement. Cǯest aussi un concept hétérogène car il y a des
éléments valorisés en prix et des éléments valorisés en coût. ƒ Gênant.

La première étude consiste à étudier les variations relatives de la VA, cǯest


indicateur de profitabilité, accessoirement dǯactivité pour les entreprises
industrielles. En période dǯinflation il est recommandé de déflater la valeur
ajoutée.

Sous la forme du ration : VA/ A la VA est un indicateur de profitabilité très


utilisé. Cǯest un taux de marge, cǯest à dire quand je fais 1̀ de chiffre dǯaffaire,
combien de VA.

7
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

-c Il est aussi important de suivre la part des charges de personnel dans la


valeur ajoutée en étudiant le ratio : Yrais de pers nnel / valeur aj utée
-c Simultanément, on peut suivre au niveau du personnel la rémunération
moyenne du personnel en faisant arge de pers nnel/ Effectif.
-c Enfin la valeur ajoutée est aussi utilisée pour calculer le rendement de la
MdO avec le ratio VA/ Effectif
Tous ces ratios sont des ratios de performance ou de profitabilité
Remarque : Concernant le personnel (entreprise dǯune certaine taille) il existe un
document qui fournis des informations cǯest le bilan social (licenciement,
salaireǥ).

d. Lǯexcédent Brut dǯexploitation :

c cccc 
c  c
c 
c  
  c
c c
cc c
  cc c ccc c
ccccc
  c
cc ccc !c  c! c
!c cc !c" !c! c

!c #cc
! c cc! c$!%c
c$
cc  c
! !c c!c$$! c! c  c& cc
$!%c
c   'c ! c cc! c ! c !cc!c c !  c &c

 ! c ! c ! c


   c c   c  !c
'c
(c cc c c
c$!%c
c$
c
c
) c$!%c
c$
cc! c$!%c  c
c   'c c& c c
c$!%c
c
$
cc   c
c& c c
c$!%c
c   'c
  ccc  cc$!%c
c$
cc$!%c
c   cc*c c
cc c
c& c
c
  c$  c
!c !%c 
c 
c !%c 'c
c c !c
cc$ c ! c
cc
  c! c$!%c
c$
'c c  & c
c
c !c
c c  c
 ! $  c c c+
c

'c
c+
c 
c cc ! c c,cc  c
!c ! c 'ccc !c
 -
cc !c !c c  c
 ! $  cc !c! c$!%c
c$
cc

 ! c c  c
cccc !c
c - c* + !c  cc

c
c.c
!c   c/c+ c
  0,c
c

c  c
 ! $  c cc !c
c c c$  cc1c+ c

 cc.c
!c  'c
c  c
 ! $  c$ c c
!c  !c
c$  c
!c c
  cc

8
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

 c  ! cc  !c
c$  c
!c2,3ccc! c  !c
 *c
c
$!%c c c
c$!%c
c$
'c

c
  c$!%c
c$
4$!%c
c   cc c c *c$ - c! c
   c!c   c c c c !c & !c
cc$!%c
c$
c
c ccc

c c,c c%cc !  c !  c !c


  c c !cc$!%c
c$
c c
c $  c c c$!%c
c   'c
%cc
5c ! c c,ƒc 0677c
8 !c
!c 
c c967c
8 !c :c77c
!%c
c$
c677c
!%c
c   c0c677c/967/77c0c/67c
,c c
c& $ c !cc$!%c
c$
c
&  c
c$!%c
c   cc

& !c&
 c c c
cc c7c !cc  c
c !c c cc !c
  c
c  ! c  c
c!& cc$!%c
c   'c
! c c%
 c
c   c
%   cc
c0cc1c;c
c0c :c.c c1c$ ! ! c
c
c-c$ < c
  +
 cc$!%c
c   c c cc  ! c
c
  !%c
c$!%c
c   'c
 c ccc c$ c "c
! c &c
c
c
c% c  cc$ c
=>>?@!c
   cc!('&  c+ c9'c
c c  !c! cccc c!c c c
c ! c'c
 !cc !c !c c c cc c c
c! c! c  !c
c
$!%c
c   c  
'c
c

c
c
c
c
c
c
( c c c !c ! c

9
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

cc !& c!c


cc !c
c c   c  !cc c  c
c
 c
c c !c
c c  c  cc !c!& cc
Ü Ü
0c c
 
  
 Ü

c
c c !c & c
  c !%c   cc & ccc
   cccc
& cA c !c c& ! c !'c
c ! ! ccc
  ! c
& cA c  c
!c 
/ 'c
)cc
c! c !c
c   c  !ccc 
 c !cc
%
cc! c ! c  !'c
B ccc !c & c c c c
c
  c !%c & c ! c

   c
 $c ! 'c c !c  !cc c!c
c c ! c! c
! c
c%   c! !cc
  c -& c
!c*c
%   'c
 c !c  !cc !cc  c  c! c ! c  !cc ! c  c
 c !c
!$c! !c c c c c
c
  c !%c   c
!c -&c
!c*c
 & 'c

c
c

3 + !c  ccc

Outil Pion
Capitaux
Propres Actif
immobilis
Dettes és

+
c
BFRE
CP
AI
D+
+
Fournisseu
rs Stock
c
CLient
c
c
c
c0c$!%c !c ! c

10
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

c ! c  !c4c !c


c
! c0c   c  !c
  ! c+ +c !c
c   c
c  cc
C  0c
!  c
cc c ! c  !c cc"!$c cc  !c


cc
   c
c   c c - c
c & cc

   'c

B c  &c c$$c !cc   c  c ccAc  !c


c

   cc! ccc ! 'cc!c c  &c !! cAc   c!c



$ c
cccc  !c c ! 'c
 c  ! c   cc c ! c  !c c
& cc c
 c !%c&   c
cc  !'c
c c ! ccc !c & c#c! cc 'cc&c
c
c
  &  c
cc
c+  c
c  !c$ 'c
) c ! c  !c
!c c !c
!$c !c c
c ! c   c
c
  !%c  cc
c
c
cA c& !c! c & c c c c c
c
+ c$ - ccc c
c'c,c !c c
c! c  !c ! c!'c
c
c (c c ! c
%   c

c
c c c c ccc !c  -c
  c !%c   cc !%c
 & c c  ! ccc c c! c ! c
%   c ccc
! c  !'c
,c c  c ! c !ccc !  c!c &cc ! c ! c c
  c  !'c

 cc
c !cc
 ! c! c!c!'c
}    

  
}  c
  
     }

 c 
!cc ! c
%   c c !c  -cc
  cc !%c  cc
 &c !c
c
! cc& !c c& ! c 'c
 cc !c
c   c
c& ! c cc  ! ccc
c
c
 !c
c c   c
c !c  !c !c c!'c
c
c !c c ! c c   c  !c
cc - c c
&cc 
cc

}    c

11
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com


}        c
  }
c@c=c1c(c0c5B2c
  c c0c5B2c4ccDDc.cc
c
c ! c
%   cc !c & c c c c
c+ c
c
!c
$  c! c ! c  ! c  !c ! cc+ c$  c !c
  c
!c*c
!c$  c
c
' c ! c!c $ c c
! c
 ! cc
!c$  'c

 c
c! c c c !ccc
!c$  c c c  cc

!c
c%   c
cc  'c
c*c c
 ! c! c !c  c -cc
%ccc
c! $ cc

c
c! $ c c *c  c cc - c &c
 c! c
$ ! ! cc c! c c
c :c -c$$ 'c c  ! ccc  c
 c! cc c! c  ! 'c,c !c! c c
 &  c! c  c
   c &c !c c! cc +c$  'c
c
!c$  c -& c
c+Ecc
c%   'c
c ! c ! c cc !c  -c c c c
c+ c$ - c
c
 -c !   c
c c
c//
 c
c   c$  'c,c
c! c
! c !c !c  &c
c c% c& c &  c !%c   'cc
c -&c
c
c c! c
c c   c$ - c !c   c
c  !%c
  c//
 c   c
c & c$ c cc   'c
,c c  c ! c !ccc $ c c  c!c ! c!  c c
  c$  c  c c c c
c#c! cc c "$cc
 c
& ! c !cc c   c$ - c !  c  c c   'c
c0c,c  cc4c,2c
 !cc c cc c
  c% cc ! c %c cc

c c cc 
  c c c   c c  c% 'c
c c  c
c c  c c c
 
cc c
c  c !c & !c

!c ! c
%  
c$  c   c! c ! c
%   c !  c !c
 cc ! c   cc ! 'c
c
c
c
$(c! c% c

12
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

c
c 
c c cc !! c  c c  Acc
c  c c
c !c
c
  c$ - c cc ! c c  c
& ! c c c
c c
% c
cc ! 'c
c
(c! c5c,  c

c
c ! c c  cccc !c& c &  c !%c   'c
cc
c!c ! c!  c c   c
c  !%c  'c
  c  !%c  c0c5,c4c,2c
c
B c!c $ cc  !%c  c
c
!c
% c !c c * c
c
  !%c  c
!c
% cc$ c
% 'c
c
+(c
c& ! c  c
c c $c,cc! c& ! c c  'c
c
!c
c c
 c $cc! c %'c
c 
cc   c+ - cc c cc  cFc

Paragraphe 1

Le bilan patrimonial est une reconstruction du bilan comptable qui nécessite un


certain nombre de retraitements.

Car cǯest un bilan qui vise à la fois, à étudier la solvabilité de lǯentreprise et sa


capacité dǯendettement ainsi quǯà étudier la richesse des actionnaires, sur ce
dernier point le bilan patrimonial est très insuffisant.

En norme IFRS, le « bilan » devrait avant tout être un moyen de mesurer la


richesse des actionnaires

? c 
  
 






13
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Lǯactif de bilan patrimonial est divisé en 2 catégories en fonctions de la liquidité


des actifs .

Les actifs liquidables à plus dǯun an, représentent :

Les actifs liquidables à moins dǯun an constituent lǯactif circulant, les valeurs des
2 postes sont prises en valeurs net.

Lǯactif doit subir un certain nombre de retraitements. Si on dispose de valeurs


réelles, elles doivent être substituées aux valeurs nettes comptables. La plus ou
moins valu qui en résulte trouve sa contrepartie dans les capitaux propres.

Dans les rapports avec les banquiers, les plus ou moins valus sont tolérés de
manières très restrictives.

Il faut éliminer de lǯactif : tous les actifs fictifs (de plus en plus rares).

Ca vise tous les établissements, les frais de recherches et développement (ca


peut pas certains), ca vise les charges à répartir, les primes de remboursement.

Il y a de moins en moins dǯactifs fictifs au bilan puisquǯil est recommandé de ne


plus activer les charges.

EN IFRS, il nǯy a plus dǯactif fictif.

Les effets escomptés non échus sont en engagement hors bilan, il faut les
réintégrer dans le bilan.

Cela revient à augmenter dǯautant le post client et en contre partie à enregistrer


une dette à court terme.

Remarque : en norme IFRS, les effets escomptés non échus figure dans le bilan,

En contrepartie des capitaux propres, il peut y avoir à lǯactif du capital appelé


non versé et du capital souscris non appelé qui peut être à plus ou moins 1 an.

On tient compte dans les capitaux propres du capital appelé non versé et de
même à lǯactif

Parce quǯ étant appelé , il va rapidement arriver .En ce qui concerne le capital
souscris non appelé à plus dǯun an , on en tient pas compte à lǯactif et ni au passif.

Pour le capital souscris non appelée à moins dǯun an : la solution est discutée.

Lǯactif peut contenir des écarts de conversion actifs. La règle comptable veut que
ces écarts soient provisionnés. Généralement on les élimine et on élimine la
provision correspondante.

Sǯil y a des opérations de crédits bails la logique voudraient quǯon ne fasse rien
car on nǯest pas propriétaire du bien.

X c 
  
  





14
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Le passif dans un bilan patrimonial est éclaté en 3 catégories :

-les capitaux propres qui sont exigibles en dernier ressort (la créance résiduelle)

-Les dettes à moyen et long termes (exigible à plus dǯun an)

- Les dettes à courts termes (exigible à moins dǯun an)

Les provisions réglementées et les subventions dǯinvestissement qui figurent


dans les capitaux propres doivent être éclatées à concurrence si le taux dǯIS est
de 33,333 en met 2/3 en subvention et en capitaux propre et 1/3 en DCT.

Si dans les dettes financières de types applications, il y a une partie de la dette


qui doit être remboursée dans un an, elle doit figurer dans les dettes à court
termes.

Si il figure un écart de conversion passif, ce gain latent est traditionnellement


remonté dans les capitaux.

Normalement, un bilan patrimonial se construit après répartitions.

Paragraphe 2 :

Analyse financière du bilan patrimonial

Le bilan patrimonial est un document qui est surtout utilisé pour les relations
entre le client et son banquier. Il sert essentiellement à vérifier la solvabilité de
lǯentreprises et à mesurer sa capacité dǯendettement.

3 types dǯétudes sont réalisés :

? c 

   
 

Lǯobjectif de ces 2 concepts est de sǯassurer quǯil y a une bonne adéquation entre
la liquidité des actifs et lǯexigibilité des dettes. On vérifie que les actifs peuvent
permettre dǯhonorer les dettes.

Pour se faire, on compare lǯactif circulant aux dettes à court-terme

Fond de Roulement = Actif Circulant Ȃ Dette à Court-Terme η 0

On peut obtenir la même valeur en faisant capitaux propres + dette à


moyen/long terme Ȃ actif immobilisé mais cela revient à chercher à déterminer
si les actifs immobilisés sont financés par des ressources suffisamment stables.

Cette question ne relève pas de lǯanalyse patrimoniale. Elle concerne lǯanalyse


fonctionnelle et les calculs sont différents.

15
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Le ratio de liquidité général exprime la même chose que le fond de roulement


mais sous forme de ratio

RLG = actif circulant/dette à court terme

La deuxième expression est la plus pertinente.

En pratique on ne se satisfait dǯun fond de roulement patrimonial juste positif ni


dǯun RLG de 1.

Il faut une marge de sécurité.

Il faut que le ratio soit au minimum de 1,1 à 1,2

En analyse financière, on peut calculer 2 autres ratios de liquidité :

Ratio de liquidité limité = (AC Ȃstock) /Dette à CT

Ratio de liquidité immédiate = (disponiblité + valeurs mobiliere de placement) /


DCT

Ces 2 ratios pour un analyste financier externe sont tres délicats à utiliser car
plus on descend vers le bilan , plus les valeurs fluctuent de jours en jours et donc
rien ne dit que ce que lǯon calcule correspond à la réalité normale

X c 
  

 

Taux de K = CP / passif

Les banquiers souhaitent que ce taux se situe dans une fourchette minimale
comprise entre 25 et 35 %

Si ce seuil nǯest pas respecté, ils refuseront de prêter plus dǯargent.

Les taux varient selon les pays.

Le taux de capitalisation trouve sa justification dans la pratique des banquiers et


dans leur volonté , de voir les actionnaires manifestaient de la confiance dans
leur entreprise en sǯy investissant financièrement.

C) Le ratio dǯautonomie financière

Dette à moyen et long terme sur capitaux propres. Si le capitaux

Désirera savoir si elle peut emprunter à moyen et long terme. Le banquier


décidera en fonction du ratio dǯautonomie financière

16
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

La norme bancaire née de la pratique consiste à exiger que les dettes à moyen et
long termes soient inférieur aux capitaux propres.

Dans certaine opération, ces normes ne sont pas respectées.

Les grands groupes cotés : les ressources sont récupérés sur les marchés
boursiers et monétaires.

Les entreprises utilisent leurs ressources sans établir de lien entre la durée des
ressources et lǯemploi de ses ressources.

Elles pourront très bien financer un investissement avec des ressources à court
terme.

Pour de telles entreprises, le ratio dǯautonomie financière, nǯa guère dǯintérêt

Chapitre II

I Presentation du BF

Ce que lǯon appelle analyse fonctionnelle cǯest le fait de décomposer les


opérations de lǯentreprise en 3 cycles :
-investissement
-financement
-exploitation

Le bilan fonctionnel va donc être construit de manière à mettre en évidence ces 3


cycles.

17
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Remarque : le tableau de flux de trésorerie est lui-même décomposer en 3 cycles,


puisquǯon distingue les flux de trésorerie liés à lǯactivité, les flux de trésorerie liés
au financement , les flux de trésorerie liés à lǯinvestissement.

EMPLOIS RESSOURCES
Emplois stables Ressources stable

BFR
Trésorerie

Les ressources stables > emploi stable ; la différence des 2 = FR

Le schéma ci-dessus est exact au niveau des catégories mais, il peut se présenter
selon différente configuration en fonction de la situation de lǯentreprise.
La présentation ci-dessus correspond à la situation la plus fréquente.
Celle ou :
Les ressources stables > Emploi stable
Celle ou , il y a un besoin en fond de roulement (BFR) et non u n dégagement en
fond de roulement.
Les grandes surfaces ont un dégagement ou une ressource.
Celle ou : le fond de roulement ne couvre pas le besoin en fond de roulement. Et
ou il y a donc une trésorerie nette passive.

Ce que nous observons se sont donc des stocks dǯemploi et des stocks de
ressources et non des flux.
Les flux sont observés dans les tableaux de flux (chap 3 )

Le cycle investissement apparait avec les emplois stables qui comprennent les
immobilisations.
Le cycle financement apparait avec les ressources stables qui sont constituées :
Ressource Propre et Dette stable

Le cycle dǯexploitation est représenté par le besoin en fond de roulement.


Ce dernier est en réalité constitué de 2 catégories : le BFRE et le BFRHE
A vrai dire le cycle dǯexploitation ne concerne que le BFRE mais le BFRHE est
généralement très faible.
Dans cette conception du bilan, la trésorerie apparait comme une variable
dǯajustement, une sorte de résidu de la différence entre le fond de roulement et
le besoin en fond de roulement.
Dǯoù lǯéquation fonctionnelle classique :
FR Ȃ BFR = Trésorerie
Si on a 2 bilans successifs :
ȟ FR Ȃ ȟ BFR = ȟ Trésorerie

Il nǯexiste pas de présentation normalisé du bilan fonctionnel.


Il est généralement construit après répartition et pour des raisons pratiques si
on a plusieurs bilans successifs à étudier, on peut retenir la présentation
suivante :

18
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

n-1 n
c#!c- c.cc/c
Ress stables
Emplois stables
0 c-cc.c /c
BFRE
Actif dǯexploitation (E )
Dette dǯexploitation (R )
BFRHE
Actif HE (E )
Dettes HE (R )
Trésorerie (E Ȃ R )
Trésorerie active (E )
Trésorerie passive ( R )

Si E > R ; BFR est positif


Trésorerie active : disponibilité
Trésorerie passive : CBC

Construire le bilan fonctionnel sachant que les immobilisations qui sont des
emplois stables doivent être valorisés en brut. Les éléments du BFR doivent
aussi être valorisés en brut.
Les amortissements et provisions font partis des ressources stables.
Pour les emprunts à moyen terme qui sont des ressources stables on intègre la
parti à moins dǯun an.
Les fournisseurs dǯéquipement et les dividendes à payer sont des dettes hors
exploitations.

N-1 N
FR ( E Ȃ R) 2000 -100
Ressource stable 10000 29900
Capital&reserve 8000 8200
Amort & provision 10000 11200
Emprunt à MT 4000 10500
Emploi stables 20000 30000
Imm brutes 20000 30000
BFR 2500 -
BFRE 2500
Actif exploitation 3500 5940
Stock 1500 2940
Client 1500 2500
Autres créances 500 500
Dette exploitaiton 1000 1480
Fournisseurs 500 980
Autres dettes 500 500
BFRHE - -2500

19
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Actifs HE - -
Dette HE - -
Fournisseurs - 2000
Divivde,de - 500
Trésorerie -500
Active 1000 -2060
Dispo 1000 1440
Passive 1500
0 1500 3500

Le capital , les réserves , les amor , les provisions constituent les fonds propres
de lǯentreprise.
Le capital est apporté par les actionnaires , il constitue un fond propre dǯorigine
externe. Les réserves , les amortissements et les provisions sont issus de
lǯactivité de lǯentreprise.
Les réserves étant le résultat non distribué.
Il constitue donc des fonds propres dǯorigine interne

2 les principales difficultés de construction du BF

Au niveau des emplois stables


Les immobilisations sont lǯessentielles des emplois stables. Elles correspondent
effectivement aux investissement réalisés dans le passé par lǯentreprise.
Etant donné quǯil sǯagit dǯapprécier à travers les emplois stables la politique
dǯinvestissement. Les immobilisations sont prises en valeur brute
En contre partie les amortissements et provisions font parti des ressources
stables.
Les emplois stables comprennent aussi les charges à répartir.
La solution est très discutable, puisquǯil sǯagit en fait de charge de activé.
Il est vrai que le plan comptable recommande de ne plus constituer de charge à
répartir.
En analyse fonctionnelle, la notion dǯactif fictif nǯexiste pas.
Dans un bilan fonctionnel, on retraite le crédit bail, l e bien figura pour son
montant brut en emploi stable et on aura en contrepartie des amortissements et
des dettes stables.
Le fond de roulement ne change donc pas.
Bien en crédit bail :
Vo = 1000
Valeur résiduelle = 100
Amort linéaire 5 ans
Redevance = 260

ES RS
1000-100 Amt 180
=900 DS 900-180 = 720

20
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

ES RS
900 Amt 360
DS 540

Certe le FR ne change pas mais les capitaux investis changent lǯoutil productif
change ce qui a des conséquences sur la rentabilité économique

Elle comporte 3 blocs : Le capital et les primes , les amortissement enfin les
dettes stables.

En ce qui concerne les capitales et les primes , il peut y avoir du capital qui est
non versé et du capital souscris non appelé.
Le capital appelé non versé est prise en considération, sa contrepartie figure
dans les actifs hors exploitations.
Les capitaux souscris non appelé ,il est possible dǯen tenir compte en
contrepartie, on met la partie à plus dǯun an dans les emplois stables, la partie à
moins dǯun an dans les actifs hors exploitaitons.
La solution ne fait pas lǯunanimité, il est aussi proposé de ne pas en tenir compte.
Les amortissements et les provisions font partis des ressources stables.
Cǯest la contrepartie de la prise en compte des immobilisations en valeur brut,
mais la raison tient principalement a ce que les amortissement surtout servent à
renouveler lǯoutil de production.

B les ressources stables

Les dettes stables soulèvent des difficultés :


-il va tenir compte de la part à moins dǯun an ; il sǯagit en effet dǯévaluer la part
des dettes qui a servi à financer des investissements.
Ex : si on fait un emprunt obligataire de 1000,pour financer des investissements
remboursable dans 10 ans , chaque année il y aura 100 à moins dǯun an, mais ces
100 ont servi à financer des investissements, cǯest de la dette stable.
2 ème difficulté :
Il peut y avoir des primes de remboursements à lǯactif.
Cǯest le cas si on a émis un emprunt de 200 et quǯon promet de rembourser 1000
Au passif, on mettra 1000 et à lǯactif 100 de prime de remboursement.
Mais ce qui a servi à financer les investissements sǯest ce que lǯon a reçu cǯest-à-
dire 1000-100,cǯest cela la ressource stable .
La présentation synthétique des bilans est parfois faite en rassemblant sur une
même ligne des dettes stables, des concours bancaires courants et les intérêts
courus non échus.
Les concours bancaires courants , cǯest de la trésorerie passive et les intérêts
courus non échus sont des dettes hors exploitation.

C le BFR

Le premier travail à effectuer consiste à ventiler le BFR en BFR dǯexploitation et


en BFR hors exploitation .

21
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Font partie entre autre du besoin hors exploitation.


Du coté des actifs, le capital souscris non appelé à moins dǯun an et le capital
appelé non versé.
Du coté des dettes : les dettes dǯIS , impots sur les societes , dividendes, les
fournisseurs dǯimmobilisation.
Ainsi que les intérêts courus non échus.
Il faut aussi en annexe voir le détail des postes de charges constaté dǯavance et
des produits constatés dǯavance.
Lǯessentiel demeure le BFRE qui représente le cycle dǯexploitation.
La première règle à respecter consiste à lǯévaluer en valeur brut.
Il faut retraiter le poste client des effets escomptés non échus.
Les effets escomptés non échus sont en effet hors bilan, il faut les rajouter au
poste client pour mieux appréhender lǯimportance de ce post.
En contrepartie, la même valeur figurera en trésorerie passive , en norme IFRS ,
le retraitement est automatiquement fait.
Il peut y avoir des écarts de conversions passifs et actifs.Les premiers sont des
gains latents et le second des pertes latentes. LA regle est de revenir aux regles
dǯorigines.

C)c Trésorie

Trésorie = Tr Ac - Tr pas
La trésorerie comporte 2 posts , les dispo en simplifiant et les valeurs mobilières
de placements.

La trésorerie passive comprend essentiellement les concours bancaires courants


et les effets escomptés non échus.

Paragraphe 3 : Analyse financière du bilan fonctionnel

Le bilan fonctionnel sert à 2 types dǯanalyse, lǯanalyse de lǯéquation


fonctionnelle(FR Ȃ BFR = Trésorerie)
2 eme type : lǯanalyse du besoin de fond de roulement dǯexploitation.
Le 1 er type dǯanalyse fait lǯobjet de critique (voir para 4 )
Le 2 eme type dǯanalyse est universellement pratiqué.

A ) lǯetude de la relation fond de roulement Ȃ besoin en de roulement = Tr

Cours 7 :
Il faut ranger dans les emplois stables , les besoins en fond de roulement, en effet
les stocks, les clients et les fournisseurs changent sans cesse.
Mais la difference
Stocks + clients Ȃ fournisseurs cǯest-à-dire le BFR reste à un niveau relativement
constant, sauf évolution de lǯactivité ou changement structurel
En conséquence, au sens de lǯanalyse fonctionnel, le FR devrait couvrir le BFR et
la trésorerie devrait etre positive ou nul.
Dans la pratique, les exigences en matière de risque financier sont moins élevées,
il suffit généralement que le Fond de roulement couvre 50 % du besoin en fond
de roulement, à partir de 70 % , la situation est jugée très saine.

22
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Cette partie de lǯanalyse a fait lǯobjet de lourdes critiques. Voir paragraphe 4,il
nǯen va pas de meme du BFRE et de son analyse ;

B) Le BFRE et son analyse

Lǯétude du BFRE demeure un point crucial de lǯanalyse financière.


Lǯanalyse du BFRE permet fréquemment de découvrir des éléments qui justifient
une action du chef dǯentreprise.
En ce qui concerne le BFRE , il est indispensable dǯévaluer son poids et de suivre
son évolution en le comparant si possible à celui dǯentreprise semblable.
Une tel étude ne peut se faire en euro, il est dǯusage dǯapprécier le poids du BFRE
, en le comparant au chiffre dǯaffaire hors taxes à lǯaide du ratio
BFRE / CAht * 360
Ce qui revient à exprimer le BFRE en jour de chiffre dǯaffaire hors taxes.
Ce ratio a une logique certaine, en effet lorsque le chiffre dǯaffaire augmente, le
BFRE toute chose égal par ailleurs va augmenter.

Considérer cette augmentation comme une dégradation serait donc une erreur,
cǯest la raison pour laquelle on calcule ce ratio.
Naturellement dans ce ratio, le BFRE doit être calculé à partir de valeurs brutes
des stocks et des clients.
Une évolution du BFRE de 4 ou 5 J du CA hors taxes est une évolution
significative.

Lǯétude globale du BFRE nǯest pas suffisante, il faut procéder à son analyse cǯest-
à-dire étudier ce qui se passe au niveau des stocks, des clients et des
fournisseurs pour lǯessentiel.
Là aussi on exprime les informations en jours.
On calcule des temps dǯécoulement (ces calculs ne font pas lǯunanimité, elles sont
toutes fois très proches les unes des autres , lǯessentiel est de conserver la même
formule)
Temps dǯécoulement

Clients :
[clients-avances et acomptes recus des clients + eene)/CAttc ] * 360

Fournisseurs :

[(Fournisseurs Ȃ avances et acomptes versés aux fournisseurs) / achats et


charges externes correspondantes tcc ] x 360

Stocks de marchandises :

(stocks moyen / achat de marchandises) x 360

Stocks de matières premières et approvisionnements :

23
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

(stocks moyen de matières et dǯapprovisionnement / achats matières et


approvisionnement) x 360

Stock de productions :

(Stock moyen de produits finis et dǯencours / production vendue x 360

Lorsque le temps dǯécoulement des clients ou des stocks augmente, cǯest une
mauvaise évolution pour lǯentreprise en général.
De même, lorsque le temps dǯécoulement des fournisseurs diminue, cela indique
aussi à lǯentreprise les actions quǯelle doit effectuer.
2 eme commentaire :
Il faut rester prudent dans lǯanalyse de ses évolutions , il faut les replacer dans
ces contextes.
Le temps dǯécoulement des clients, si on se tourne vers lǯexplortation,
augmentera car la durée du client alors accordé aux clients augmente.
Or exporter est un signe de dynamisme de lǯentreprise.

Exemple :
Le temps dǯécoulement des stocks peut se dégrader, car on anticipe une hausse
des matières premieres.
On ne peut pas comparer le poids des BFRE et les différents temps dǯécoulement
dǯune entreprise dǯun pays avec ceux dǯune entreprise dǯautres pays.
Les comportements en matière de crédits inter entreprise cad relation
fournisseur client sont tres differentes dǯun pays à lǯautre.

Paragraphe 4 : Critiques.

Lǯétude du BFRE et de ses composantes reste un élément fondamentale de toute


analyse financière. Les méthodes de détection précoces de faillite cad des
méthodes de scores lǯont bien montré.

Lǯétude de lǯéquation de FR Ȃ BFR = trésorerie , conserve son intérêt à partir du


moment ou on exige pas que le FR couvre le BFR, cǯest -à-dire que les emplois
stables soient intégralement couvert par des ressources stables.

Lǯanalyse fonctionnelle présente 3 faiblesse :


- elle ne concerne pas toutes les entreprises.
- la notion de ressources stables nǯest pas aisé à définir .
- concevoir la trésorerie comme un résidu est très discutable.

*******************
Pour ses groupes, les ressources forment un tout si bien quǯils utiliseront
éventuellement des ressources à court-terme pour financer des investissements.
Leur passif est en quelque sorte un poule de ressource.
Pour ces grand groupes cotés , le principe dǯaffectation des ressources stables
aux emplois stables nǯa donc que peu de sens.

24
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Un bilan fonctionnel présente donc un intérêt très réduit. Par contre la plupart
des entreprises sont obligés de suivre une logique dǯadossement ,leurs
ressources stables vont vers les emplois stables.
Lǯanalyse fonctionnel a un sens pour elle.
La notion de ressource stable nǯest pas claire, les ressources stables
comprennent les capitaux propres, les dettes stables, les amortissements et les
provisions, se sont les provisions qui posent problèmes.
Un pote important, les provisions comprennent des provisions pour risques et
charges et des provisions pour dépréciations dǯactif circulant qui vont
normalement couvrir les événements à court-terme, a on le droit
De les considérer comme des ressources stables. La question est discutée depuis
plus de 20 ans.
Pour certains , se ne sont pas des ressources stables.
à l'inverse , on peut faire remarquer que ces provisions ont tendance à se
renouveler chaque année et présente donc de la stabilité ( la question reste
ouverte).

En 1988, lǯordre des experts comptables avait proposé un tableau de


financement dans lequel la capacité dǯautofinancement ne comprenait pas les
dotations de provisions pour dépréciation dǯactifs circulants.
Cette difficulté porte atteinte à lǯéquation fonctionnelle.
Dans lǯanalyse fonctionnel, la trésorerie apparait comme la conséquence de
lǯéquilibre entre le fond de roulement et le besoin de roulement.
Cǯest une résultante et non une variable dǯactions.

Dans la pratique, ce nǯest pas si simple , pour certaines entreprises possédait une
trésorerie active très importante, cǯest disposé de la possibilité de prendre plus
aisément le contrôle dǯautres entreprises, la trésorerie active est pour elle une
variable stratégique.
La trésorerie active offre des possibilités mais elle fait aussi de vous une proie
attirante, il faut donc savoir se protéger.
La trésorerie active peut aussi être source de placement financier très
rémunérateurs par lǯintermédiaire des valeurs mobilières de classements, mais
aussi très risqué.

25
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

‘ c‘ 
c cc c ccc
c
cc
  c c
c  cc !c
c   c c
 ! c c
  c  !c
c c   c$ - 'c
c
c =c(c c   c  !c
c
, c !c   c  !cccc !c
! c$!%c4c :cc :c
c !c
!$c !c $c  !c !c  !%c *c !c  !%c c
  c
Le flux cǯest le résultat économique, la rentabilité économique peut se calculer à
travers différents ratios, les 2 plus courants sont les suivants :
-EBE (EBITDA) / OE
- RE (apres IS) ou NOPAT / OE

Lǯoutil economique est égal à lǯactif immobilisé dǯexploitation + BFRE


LǯEBE etant calculé avant amortissement et provisions , lǯoutil économique
correspondant doit être calculé en valeur brute.
Le RE etant calculé apres amortissement et provision, lǯoutil économique doit
etre évalué en valeur nette.
Aujourd hui cǯest la NOPAT/ OE qui domine

Quel doit etre le niveau de la renta eco ?


Pendant longtemps , on sǯest largement satisfait de la réponse qui consistait à
dire : « il faut que la rentabilité économique soit supérieure au cout de la dette »
Car cette situation aura un effet positif sur la rentabilité financiere.

Les choses ont évolué grace à la finance de marché.


Auj la question clé est de savoir si la rentabilité est suffisante pour rémunérer le
risque pris . ce sont les risques de crises de valeurs et entre autre lǯEVA (cad
lǯéconomique value added)
Le RE apres Is est destiné à rémunérer les créanciers financiers et les
actionnaires.
Il doit donc répondre à leurs exigences .
Pour les créanciers financiers, cette exigence, cǯest le cout de la dette.
Et pour les actionnaires , cǯest le coût du capitaux propres.
Naturellement plus le risque est élévée plus ses acteurs exigeront plus.
Le cout pour lǯentreprise de ces 2 acteurs , cǯest le cout de chacun pondéré par
lǯimportance des rapports : cǯest le cout moyen pondéré du capital.
Les marchés financiers permettent de calculer ces 2 couts.
Il faut donc que la renta économique soit au moins égal à ce cout moyen pondéré
du capital.
Si la renta eco est supérieur au cout moyen pondéré du capital on crée de la
richesse pour lǯactionnaire , on crée donc dans notre système de la richesse.
2 eme renta :
La rentabilité financière ou renta des CP
Elle se mesure par le ratio : RNC / CP

26
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Cǯest elle qui interesse les actionnaires puisque cǯest la renta de leurs
investissements.
Il faut la suivre sur plusieurs années pour vérifier que des éléments
exceptionnels ne perturbent pas le calcul.
Encore une fois les marchés financiers permettent de déterminer quel est pour
un certain risque la rentabilité que doit exiger un actionnaire
Cǯest le cout des capitaux propres. On peut démontrer que si la rentabilité
économique est supérieure au cout de la dette , plus on sǯendette, plus la
rentabilité financière est élevée, cǯest la formule de lǯeffet de levier.
RF = Re +( Re -- Cout de la dette)* D / CP] * ( 1 Ȃ TxIs)

Cours 8 manquant :
Cours 9 :
C)La capacité de remboursement

Dette stable / CAF


CAF / endettement global
CAF/remboursement dettes stables

Il sǯagit naturellement de ratio qui concerne le risque financier,


Le 1er ratio : dette stable/CAF =>mesure combien dǯannée de CAF, il faut pour
rembourser pour les dettes stables.
On considère quǯil doit être inférieure à 3 ou à 4
Le ratio CAF/ endettement global est en fait le ratio CAF/dette stable, la banque
de France considere quǯil doit être de lǯordre de 0,3 pour que lǯentreprise soit
« normale »
Ce qui est cohérent avec le ratio précédent.
Pourquoi le 1 er ratio doit etre inférieure à 3 ou 4 ?
La durée normale des dettes stables est en moyenne de 8 ans, a priori donc il
faudrait que le ratio soit inférieur à 8. Mais cela supposerait que toute la capacité
dǯautofinancement servent à rembourser les dettes or une partie de la CAF sert à
investir et une autre partie sert à financer la variation du BFRE, seul une partie
de la CAF est disponible pour rembourser les dettesguère plus de la moitié en
pratique dǯoù la nécessite de pouvoir rembourser les dettes en 3 ou 4 ans.

Le ratio Caf/remboursement de dette stable doit naturellement être supérieur à


1 sous peine de risquer de sǯendetter pour rembourser les dettes.
En pratique et par prudence le ratio doit être supérieur à 2 .

Un 4 ème ratio est imprtant : celui de charge dǯinteret / EBE


Il mesure la part de lǯEBE qui va devoir être utilisé pour payer les intérêts de la
dette sachant que lǯEBE doit permettre aussi de financer la variation du BFRE .
Dans la situation extreme ou ce ratio serait égal à 1 ou supérieur à 1 cela
signifierait quǯil faut sǯendetter non pas pour rembourser les dettes mais pour
payer les intérêts les dettes = mort de lǯentreprise.
Les analyses discéminantes de la baque de France avait montré que ce ratio était
le plus discriminent pour distinguer les entreprises saines des entreprises qui
vont être en difficulté dans les 3 ans .
A partir de 0,7 lǯentreprises risquait la faillite dans les 3 ans.

27
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Jusquǯà la construction des tableaux de flux de trésorerie on calculait aussi


lǯexcedant de trésorerie dǯexploitation
ETE = EBE Ȃ variation du BFRE
Et on verifiait que ETE Ȃ charge financiere soit supérieure à 0
Sans quoi il fallait sǯendetter pour payer les intérêts.

Conclusion :
Lǯanalyse du risque financier et lǯanalyse de politique de financement
dans le tableau de financement du plan comptable 82 repose sur la même
logique financière que le bilan fonctionnel.
Les emplois stables doivent être financés par des ressources stables.
Cǯest une logique dǯadossement qui correspond aux une logi que financière qui
correspond des groupes de tailles moyennes (cad qui ne se finance pas sur les
marchés financiers)
Pour les autres , les très grandes entreprises, il vaut mieux utiliser des tableaux
de flux trésorerie.

De la recommandatino de lǯordre des experts comtpables de 1998.

Page 6 : du dernier doc


Pour les comptes individuel ce tableau nǯest pas obligatoire et il est très
rarement publié.
Il en est de meme du tableau de financement du plan comptable 82 par contre les
groupes de sociétés en norme IFRS doivent publier un tableau de flux de
trésorerie consolidé.
Le tableau de flux de trésorerie de lǯordre des experts comptables est constitué
Lǯactivité au lieu de lǯexploitation lǯinvestissement et le financement.
Pour chaque catégorie le tableau met en évidence les flux de trésorerie lié à cette
catégorie : flux de trésorerie lié à lǯactivité(FTA), flux de trésorerie lié à
lǯinvestissement(FTI), flux de trésorerie lié aux opérations de financement (FTF),
le tableau se boucle sur la variation de trésorerie.
Dans un tableau de flux de trésorerie, tout encaissement a le signe + et tout
décaissement à le signe Ȃ et donc une augmentation du BFR ,puisquǯelle pese sur
la trésorerie, aura le signe - .
Le TFT est construit de la manière de suivante :
La somme algebrique : FTA + FTI + FTF = variation trésorerie
Si on calcule à partir des bilans la trésoreries à lǯouverture et la trésorerie à la
clôture on doit retrouver la variation de trésorerie du tableau.
Dǯoù les 2 lignes au bas du tableau : trésorerie dǯouverture et cloture qui sont
calculés à partir des bilans et qui permettent de vérifier lǯexactitude du tableau.

Le tableau de flux de trésorerie est particulierement bien adapté à la logique des


grands groupes cotés qui se procure leur ressource sur les marchés financiers.
En les affectant comme bon leur semble.
Pour ses grands groupes , il est essentiel de produire un tableau qui leur
permette de sǯassurer de leur solvabilité :
« la prépondérance accordé à la trésorerie tient à ce que celle-ci est une notion
essentielle pour lǯentreprise.

28
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Cǯest par la trésorie , il est ocurant de dire quǯavant toute recherche de


rentabilité, il faut dǯabord sǯassurer de la solvabité de lǯentreprise. »

Paragraphe 1 :
Les catégories du TFT
A)lǯactivité
Cette catégorie a pour objectif de dégager les flux de trésorerie généré par
lǯactivité.lǯacticité est une notion plus large que lǯexploitation puisque releve de
lǯactivité les charges et les produits fianciers, les charges et les produits
exceptionnels liés à la participation.
Il existe 2 manière de calculer les flux de trésoreries liés à lǯactivité.
Soit on part du résultat net , soit on part du résultat dǯexploitation.
On va illustrer le calcul par le résultat net.
Le calcul par le résultat net consiste en partant du résultat net à déterminer la
marge brute dǯautofinancement cad sensiblement la capacité dǯautofinancement.
On parle donc dǯun flux : le résultat net, que lǯon corrige de certain flux, pour
aboutir à un flux : NBA
Une fois la MBA déterminé on tient compte des effets de la variation de BFR
On aboutit ainsi au flux de trésorerie lié à lǯactivité.
les différences avec la capacité dǯautofinancement du plan 82 sont les
suivantes : on ne tient pas compte des provisions pour dépréciation dǯactif
circulant et de leur reprise.
On ne fait pas résultat net comptable + dotation aux provisions pour
dépréciation dǯactif circulant parce quǯon considère que ces provisions vont être
rapidement décaissées
On fait (Resultat net comptable Ȃ transfert de charges à répartir) parce que dans
les flux de trésorerie, lié aux opérations dǯinvestissements, il nǯy a pas le montant
brut des charges à répartir transféré au cours de lǯexercice.
Alors quǯil y figurait en emploi du tableau de financement en 1 er partie.
Enfin si les cessions dǯéléments actifs sont importants , il est souhaitable
dǯenregistrer pour le calcul de la NBA ces cessions nettes de lǯIS sur la plus-value
cession .
Si on retient cette solution, il faut en contrepartie au niveau des FTI enregistre
les cessions dǯimmobilisations net dǯimpôt.
Une fois calculé la NBA , il faut tenir compte de lǯeffet de la variation de BFR sur
la trésorerie. Si le BFR augmente , cela pese sur la trésorerie, il y aura donc un
signe Ȃ.
Plusieurs remarques :
Dans le tableau de flux trésorerie, des comptes individuels malheureusement on
ne retraite pas les effets escomptés non échus. On ne retraite pas non plus les
retraites de crédits-bails.

2 ème remarque :
on fait donc NBA Ȃ Variation du BFR = flux de trésorerie liée à lǯactivité.
On est très proche de EBE- variation de BFRE = ETE
Le fta est tres proche de l excedent de tresorerie de l exploitation

3 eme remarque :

29
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Pour le calcul de la NBA , on ne tient pas compte des dotations et des reprises sur
les provisions pour dépréciation dǯactif circulant.
Cela oblige au niveau de la variation du besoin en fond de roulement à faire les
calculs de variations sur des valeurs nettes.
Conséquence :
Lǯutilisation en analyse financière de la variation du BFR du TFT est délicate
puisquǯil vaut mieux raisonner sur des valeurs brutes.

b)Lǯinvestissement

cette catégorie permet de dégager les flux de trésorerie lié aux opérations
dǯinvestissements.
Elle comprend les acquisitions dǯimmobilisations (avec le signe Ȃ puisquǯon
paye) et les cessetions dǯimmobilisations avec les signes + puisquǯon recoit de
lǯargent.
Comme dans le tableau de financement du plan comptable 82, les acquisitions
dǯimmobilisations permettent dǯétudier la politique dǯinvestissement de
lǯentreprise comme dans le TF du plan comptable 82 , session dǯimmobilisation
sous entend session dǯimmobilisation et réduction dǯimmobilisation financière.

c)financement

la catégorie financement permet de mettre en évidence les flux de trésorerie liée


aux opérations de financement.
Cad :
-les dividendes versés (avec le signe -)
-Les augmentations de capitals, signe + (précision : on ne tient pas compte du
capital souscris non appelé)
-Emission dǯemprunt signe + , naturrelemnt on ne tient pas compte de la prime
de remboursement.
-remboursement dǯemprunt signe -, naturellement on tient compte de la prime
de remboursement.

Au niveau des flux de trésorerie liés aux opérations de financement sont intégrés
à la fonction financement les soldes créditeurs des banques, les découverts
autorisés, les autres concours bancaires courants des lors que ces éléments ne
sont pas des découverts momentanés , conséquence : la trésorerie passive peut
etre tres réduite, cela correspond à la logique financière des grands groupes qui
utilisent les ressources à court terme comme à long terme récolté sur les
marchés financiers pour tout les emplois possibles.
Dans ces conditions, ce que lǯon entend par trésorerie dans ce tableau comprend
du coté de la trésorerie active : les comptes de caisses, les comptes à vus, les
comptes à termes et les interêts courus non échus qui sǯy attachent , si ils ont été
ouvert des lǯorigine pour moins de 3 mois.
Les valeurs mobières de placement sous 2 conditions, il y a un marché, il nǯy a
pas de risque de variation significative de valeurs.
Exemple : sicav monétaures,

30
CHOIX FINANCIERS DE LA FIRME coursdeco .blogspot.com

Du coté de la trésorerie passive , figure les soldes créditeurs de banques, et les


intérêts courus non échus qui sǯy rattachent dans la mesure ou ils correspondent
à des découverts momentanés.

Paragraphe 2 :

Lǯanalyse financière du TFT , comme le tableau de financement du plan


comptable 82 , il permet de suivre la politque dǯinvestissement et la politique de
financement, il permet de suivre avec précaution la variation de BFR.
La nouveauté de ce tableau se situe au niveau des FTA et au niveau de
lǯarticulation des FTA et des FTI.
La construction du tableau faut apparaitre les flux de trésorerie lié à lǯactivité.
Cette valeur est très proche de lǯexcedent de trésorerie dǯexploitation et plus
précisement de lǯexcedent de trésorerie dǯexploitaiton Ȃ les charges financières ,
on a vu lǯexcedent de trésorerie dǯexploitation doit couvrir les charges
financières snas quoi on sǯendette pour payer les charges financières.
Ce qui revient à dire quǯil faut sur moyenne période que les FTA soient positifs.
Les tableaux permettent dǯétudier lǯévolution des flux de trésorerie lié à lǯactivité
et les causes de cette évolution.
Le 2 eme apport , concerne la relation FTA/FTI, si les FTA sont inférieurs aux
FTI, il va falloir se procurer des ressources soit aux niveaux des FTF, soit au
niveau de la trésorerie.
Si ces ressources nouvelles sont constitués dǯemprunt le risque financier
augmente.
Attention , prendre des risques cǯest entreprendre, si les investissements ont été
bien choisi, si ils ont une bonne rentabilité, non seulement on retrouvera les
équilibres financiers Mais en plus on aura un effet de levier positif.
Si les FTA sont supérieur au FTI , lǯentreprise va pouvoir se désen detter pour
racheter les actions.
Le risque financier diminue, mais est on assez dynamique alors pour assurer la
pérennité de lǯentreprise.

La construction du tableau pose un probleme, les flux de trésorerie liés aux


opérations de financement et la variation de trésorerie viennent en dernier , ils
sont largement considérés comme la conséquence de la relation entre les FTA et
les FTI, or dans certaines entreprises, les politiques de financement viennent en
premier pour assurer des stratégies offensives.Cǯest le cas actuellement de
certaines entreprises qui se sont constitués volontairement des trésoreries
actives importantes pour mener surtout en période de crise. Des politiques
agressives dǯOPA.

31