Vous êtes sur la page 1sur 21

FA123949 ISSN 0335-3931

XP A 35-014
Décembre 2003

Indice de classement : A 35-014

ICS : 77.140.15 ; 77.140.20

Aciers pour béton armé


Barres et couronnes lisses, à verrous
ou à empreintes en acier inoxydable

E : Reinforcing steels — Plain, indented or ribbed stainless steel bars and coils
D : Betonstahl — Glatte, profilierte oder gerippte Stäbe und Ringe
aus nichtrostendem Stahl
© AFNOR 2003 — Tous droits réservés

Norme expérimentale
publiée par AFNOR en décembre 2003.
Les observations relatives à la présente norme expérimentale doivent être adres-
sées à AFNOR avant le 30 septembre 2006.

Correspondance À la date de publication du présent document, il n'existe pas de travaux européens


ou internationaux traitant du même sujet.

Analyse Le présent document spécifie les prescriptions relatives à la composition chimique,


la masse linéique, les caractéristiques dimensionnelles, mécaniques, technologi-
ques et de forme des barres et couronnes lisses, à verrous ou à empreintes, en acier
inoxydable pour béton armé.

Descripteurs Thésaurus International Technique : acier pour béton, armature de béton armé,
acier inoxydable, barre métallique, symbole, classification, désignation, information,
composition chimique, dimension, masse linéique, caractéristique mécanique,
forme, verrou, résistance à la corrosion, échantillonnage, contrôle de réception, mar-
quage, étiquetage.

Modifications

Corrections
Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR) — 11, avenue Francis de Pressensé — 93571 Saint-Denis La Plaine Cedex
Tél. : + 33 (0)1 41 62 80 00 — Fax : + 33 (0)1 49 17 90 00 — www.afnor.fr

© AFNOR 2003 AFNOR 2003 1er tirage 2003-12-F


Aciers pour béton armé BNAC 19-10

Membres de la commission de normalisation


Président : M CRETON
Secrétariat : BN Acier

M ARNAULT TREILLIS DE RIVES


M BARULEA ARES
M BASTIEN SNTN
M BRUNNARIUS PARSIDER
M CHAULIAC UGINE SAVOIE IMPHY
M COLSON AFBA
M CRETON BN ACIER
M DEBATTISTA EDF/ÉQUIPEMENT
M DEMELIN UGINE SAVOIE IMPHY
M FERRAN APA
MME FONTENEAU ID-INOX
M GARCON GALVAZINC ASSOCIATION
M GUITONNEAU SAM
M HENRY BNIB-CERIB
M HOLLEBECQ AFCAB
M HOYEZ FORGES ET LAMINOIRS DE BRETEUIL
M JACQUES BNSR/LCPC
M JARRIER ARMATURES MANCELLES
M LE LIEVRE ADETS
M LE RESPONSABLE BNTEC-FNB
DE LA NORMALISATION
M METZ ACIERIES ET LAMINOIRS DE RIVES
MME ORLANDI UGINE SAVOIE IMPHY
M PERNIER DAEI
M ROBERT FORGES ET LAMINOIRS DE BRETEUIL
M SCHMITT AFBA
M TERSEN ACOR

Le présent document a été préparé par un groupe de travail constitué de :

M BARULEA ARES
M CHAULIAC UGINE SAVOIE IMPHY
M CRETON BN ACIER
M DEMELIN UGINE SAVOIE IMPHY
M FERRAN APA
MME FONTENEAU ID-INOX
M HOLLEBECQ AFCAB
MME ORLANDI UGINE SAVOIE IMPHY
—3— XP A 35-014

Sommaire
Page

1 Domaine d’application ...................................................................................................................... 5

2 Références normatives ..................................................................................................................... 5

3 Termes et définitions ......................................................................................................................... 5

4 Symboles ............................................................................................................................................ 6

5 Classification et désignation ............................................................................................................ 7


5.1 Classification ........................................................................................................................................ 7
5.2 Désignation des aciers inoxydables pour béton armé ......................................................................... 7
5.3 Désignation des produits ..................................................................................................................... 7

6 Informations à fournir par l’acheteur ............................................................................................... 7


6.1 Informations obligatoires ...................................................................................................................... 7
6.2 Options ................................................................................................................................................ 7

7 Processus de fabrication .................................................................................................................. 8


7.1 Procédé d'élaboration de l'acier inoxydable ......................................................................................... 8
7.2 Processus de fabrication du produit .................................................................................................... 8

8 Prescriptions ...................................................................................................................................... 8
8.1 Acier inoxydable et composition chimique ........................................................................................... 8
8.2 Caractéristiques dimensionnelles et masse linéique ........................................................................... 8
8.2.1 Diamètre nominal, section nominale, périmètre nominal ..................................................................... 8
8.2.2 Masse linéique ..................................................................................................................................... 9
8.2.3 Longueur des barres ............................................................................................................................ 9
8.2.4 Dimensions des couronnes ............................................................................................................... 10
8.3 Caractéristiques mécaniques ............................................................................................................ 10
8.3.1 Généralités ........................................................................................................................................ 10
8.3.2 Caractéristiques mécaniques en traction ........................................................................................... 10
8.3.3 Résistance à la fatigue ...................................................................................................................... 10
8.4 Caractéristiques technologiques ........................................................................................................ 10
8.4.1 Absence de défauts ........................................................................................................................... 10
8.4.2 Aptitude au soudage .......................................................................................................................... 10
8.4.3 Aptitude à assurer les liaisons mécaniques entre le produit et le béton ............................................ 11
8.4.4 Absence de fragilité ........................................................................................................................... 11
8.5 Caractéristiques de forme .................................................................................................................. 11
8.5.1 Prescriptions générales relatives aux aciers à verrous ..................................................................... 11
8.5.2 Prescriptions complémentaires relatives aux verrous ....................................................................... 12
8.5.3 Prescriptions relatives aux aciers à empreintes ................................................................................ 13
8.5.4 Autres caractéristiques ...................................................................................................................... 14

9 Conformité à la norme ..................................................................................................................... 15

10 Échantillonnage et épreuve de contrôle de réception ................................................................. 15


10.1 Généralités ........................................................................................................................................ 15
10.2 Lotissement ....................................................................................................................................... 15
10.3 Unité de contrôle ................................................................................................................................ 15
10.4 Annulation d'essai .............................................................................................................................. 16
10.5 Interprétation des résultats d'essais .................................................................................................. 16

11 Méthodes d'essais ........................................................................................................................... 16

12 Conditionnement ............................................................................................................................. 16
XP A 35-014 —4—

Sommaire (fin)
Page

13 Marquage — Étiquetage ................................................................................................................. 16


13.1 Marquage de l'usine productrice ....................................................................................................... 16
13.2 Étiquetage ......................................................................................................................................... 17
Annexe A (informative) Principaux aciers inoxydables adaptés pour la fabrication d’aciers
inoxydables pour béton armé — Guide de choix en fonction des conditions d’emploi
et d’environnement ...................................................................................................................... 18
Bibliographie .................................................................................................................................................... 21
—5— XP A 35-014

1 Domaine d’application
La présente norme spécifie les prescriptions relatives à la composition chimique, à la masse linéique, aux carac-
téristiques dimensionnelles, mécaniques, technologiques et de forme des barres et couronnes (fils machine et fils)
en acier inoxydable pour béton armé, lisses de nuance InE235 et lisses, à verrous ou à empreintes de nuances
InE500, InE650 et InE800 (voir Tableau 3), de diamètre 5 à 50 mm (voir Tableau 2).
Cette norme spécifie également les conditions de contrôle des caractéristiques de ces produits.

2 Références normatives
Ce document comporte par référence datée ou non datée des dispositions d'autres publications. Ces références
normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et les publications sont énumérées ci-après. Pour les
références datées, les amendements ou révisions ultérieurs de l'une quelconque de ces publications ne s'appli-
quent à cette norme que s'ils y ont été incorporés par amendement ou révision. Pour les références non datées,
la dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence s'applique (y compris les amendements).
NF EN 10020, Définition et classification des aciers (indice de classement : A 02-025).
NF EN 10027-1, Système de désignation des aciers — Partie 1 : Désignation symbolique, symboles principaux
(indice de classement : A 02-005-1).
NF EN 10027-2, Système de désignation des aciers — Partie 2 : Système numérique (indice de classement :
A 02-005-2).
NF EN 10045-1, Matériaux métalliques — Essai de flexion par choc sur éprouvette Charpy — Partie 1 : Méthode
d’essai (indice de classement : A 03-011).
NF EN 10079, Définition des produits en acier (indice de classement : A 40-001).
NF EN 10088-1:1995, Aciers inoxydables — Partie 1 : Liste des aciers inoxydables (indice de classement :
A 35-572).
NF EN 10088-3, Aciers inoxydables — Partie 3 : Conditions techniques de livraison pour les demi-produits,
barres, fils machine et profils pour usage général (indice de classement : A 35-574).
NF EN 10204, Produits métalliques — Types de documents de contrôle (indice de classement : A 00-001).
NF EN ISO 3651-2, Détermination de la résistance à la corrosion intergranulaire des aciers inoxydables —
Partie 2 : Aciers inoxydables ferritiques, austénitiques et austéno-ferritiques (duplex) — Essais de corrosion en
milieux contenant de l'acide sulfurique (indice de classement : A 05-159).
NF EN ISO 15630-1, Aciers pour l’armature et la précontrainte du béton — Méthodes d’essai — Partie 1 : Barres,
fils machine et fils pour béton armé (indice de classement : A 03-720-1).

3 Termes et définitions
Pour les besoins de la présente norme, les termes et définitions suivants s'appliquent en plus de ceux donnés
dans les normes NF EN 10079 et NF EN 10088-1:1995.

3.1
verrou
relief transversal de hauteur variable sur sa longueur, incliné par rapport à l'axe longitudinal d'un acier pour béton
armé

3.2
nervure
relief continu de hauteur uniforme parallèle à l'axe longitudinal d'un acier pour béton armé

3.3
empreinte
marque en creux de profondeur variant peu dans un plan transversal, inclinée par rapport à l'axe longitudinal d'un
acier pour béton armé
XP A 35-014 —6—

4 Symboles
Les symboles utilisés dans la présente norme sont indiqués dans le Tableau 1.

Tableau 1 — Symboles

Article(s)
Symbole Unité Description
ou paragraphe(s) a)

d mm Diamètre nominal de la barre, du fil machine ou du fil 8.2.1, 8.4.4, 8.5.1.3,


8.5.2.2, 8.5.2.3,
8.5.3.2

Rp0,2 MPa b) Limite conventionnelle d’élasticité à 0,2 % 8.3.2, 10.3, 10.5

Rm MPa Résistance à la traction 8.3.2, 10.3, 10.5

Agt % Allongement total pour cent sous force maximale (Fm) 8.3.2, 10.3, 10.5

 ° Angle de pliage pour l’essai de pliage ou l’essai de non-fragilité 11

d ° Angle de dépliage pour l’essai de non-fragilité 11

D mm Diamètre du mandrin du dispositif de pliage pour l’essai de pliage ou l’essai 8.4.4


de non-fragilité

max MPa Contrainte maximale pour l’essai de fatigue par force axiale 8.3.3

2a MPa Étendue de variation de contrainte pour l’essai de fatigue par force axiale 8.3.3

An mm2 Section nominale de la barre, du fil machine ou du fil 8.2.1

s — Coefficient de scellement 8.4.3

 — Coefficient de fissuration 8.4.3

h mm Hauteur des verrous 8.5.2.2

c mm Espacement des verrous ou des empreintes 8.5.2.2, 8.5.3.2

a’ mm Hauteur de nervure 8.5.1.3

 ° Angle entre l’axe d’un verrou ou d’une empreinte et l’axe longitudinal 8.5.1.2.3, 8.5.3.1
de la barre, du fil machine ou du fil

a ° Angle d’inclinaison des flancs de verrou 8.5.1.2.4

a mm Profondeur d’empreintes 8.5.3.2

b mm Largeur du relief entre deux empreintes successives d’une même série 8.5.3.2

ƒR — Aire relative des verrous 8.5.2.3, 11

m6 MPa ou % Estimateur de la moyenne de 6 valeurs individuelles pour Rp0,2, Rm ou Agt 10.5

s6 MPa ou % Estimateur de l’écart-type à partir de 6 valeurs individuelles pour Rp0,2, Rm 10.5


ou Agt

xi MPa ou % Valeur individuelle pour Rp0,2, Rm ou Agt 10.5

k — Coefficient statistique 10.5

a) Le(s) article(s) ou paragraphe(s) où le symbole est utilisé, est (sont) indiqué(s) dans cette colonne.

b) 1 MPa = 1 N/mm2.
—7— XP A 35-014

5 Classification et désignation

5.1 Classification
Les aciers définis par la présente norme sont classés comme aciers inoxydables au sens de la norme
NF EN 10020.

5.2 Désignation des aciers inoxydables pour béton armé


La désignation des aciers inoxydables pour béton armé couverts par la présente norme comporte l’indication de
la limite d’élasticité spécifiée du produit sous la forme InE235, InE500, InE650 ou InE800.
Lorsque cela est convenu à la commande, cette désignation peut être complétée par l’indication entre parenthè-
ses de la désignation symbolique de l’acier inoxydable, conformément à la norme NF EN 10027-1, ou de sa dési-
gnation numérique conformément à la norme NF EN 10027-2.

5.3 Désignation des produits


La désignation des produits couverts par la présente norme doit comporter, dans cet ordre, les éléments suivants :
a) la description de la forme du produit (c'est-à-dire barre ou couronne) ;
b) la référence de la présente norme ;
c) les dimensions nominales du produit :
- le diamètre nominal du produit en millimètres ;
- la longueur nominale (pour les barres seulement) en millimètres ;
d) la désignation de l'acier inoxydable pour béton armé, voir paragraphe 5.2.
EXEMPLE :
Barre conforme à la présente norme d'un diamètre nominal de 20 mm et d'une longueur nominale 12 000 mm en acier inoxy-
dable de nuance InE500, de désignation symbolique X5CrNi18-10 (ou de désignation numérique 1.4301)
Barre XP A 35-014 – 20 × 12 000 – InE500(X5CrNi18-10) ou Barre XP A 35-014 – 20 × 12 000 – InE500(1.4301)

6 Informations à fournir par l’acheteur

6.1 Informations obligatoires


Au moment de l’appel d’offres et de la commande, l’acheteur doit indiquer la quantité désirée, la longueur des
barres ou les dimensions des couronnes et la désignation du produit (voir paragraphe 5.3).

6.2 Options
Un certain nombre d’options sont spécifiées dans la présente norme ; ces options sont récapitulées ci-après.
Si l’acheteur n’indique pas les options qu’il souhaite voir mises en œuvre au moment de l’appel d’offres et de la
commande, les produits doivent être fournis conformément à la spécification de base.
a) Indication de la désignation symbolique ou de la désignation numérique de l’acier inoxydable utilisé, dans la
désignation de l’acier inoxydable pour béton armé ;
b) Procédé spécial d’élaboration de l’acier inoxydable ;
c) Choix de l’acier inoxydable à utiliser ;
d) Tolérance sur la longueur de barres autre que celle spécifiée au paragraphe 8.2.3 ;
e) Résistance à la fatigue ;
f) Résistance à la corrosion intergranulaire ;
g) Énergie de rupture en flexion par choc.
XP A 35-014 —8—

7 Processus de fabrication

7.1 Procédé d'élaboration de l'acier inoxydable


À moins qu’un procédé spécial d’élaboration n’ait fait l’objet d’un accord au moment de l’appel d’offres et de la
commande, le procédé d'élaboration de l'acier inoxydable doit être laissé au choix du producteur de cet acier.

7.2 Processus de fabrication du produit


Le producteur est libre de choisir le processus de fabrication.
Le processus de fabrication doit être indiqué à l’acheteur lorsqu'il le demande.
NOTE Des exemples de processus de fabrication sont :

— laminage à chaud sans traitement complémentaire,


— laminage à froid et/ou tréfilage d'un fil machine conforme à la norme NF EN 10088-3 avec réduction significative de
section.

8 Prescriptions

8.1 Acier inoxydable et composition chimique


8.1.1 À moins qu’un acier inoxydable spécifique n’ait fait l’objet d’un accord au moment de l’appel d’offres et de
la commande, le choix de l'acier inoxydable doit être laissé au choix du producteur de cet acier.
NOTE L’annexe A donne les principaux aciers inoxydables utilisables pour la fabrication d'aciers inoxydables pour béton
armé. Cette annexe donne également un guide de choix des aciers inoxydables en fonction des conditions d’utilisation et
d’environnement ainsi que des exemples d’application.

8.1.2 La composition chimique de l’acier, basée sur l’analyse de coulée doit être conforme à la norme
NF EN 10088-3.
L’analyse sur produit peut s’écarter des teneurs limites spécifiées pour l’analyse de coulée dans la limite des
valeurs spécifiées dans la norme NF EN 10088-3.

8.2 Caractéristiques dimensionnelles et masse linéique


8.2.1 Diamètre nominal, section nominale, périmètre nominal
Les valeurs des diamètres nominaux sont données au Tableau 2.
La section nominale d'un produit est égale à l'aire du cercle ayant pour diamètre le diamètre nominal. Les valeurs
des sections nominales sont données au Tableau 2.
Le périmètre nominal d'un produit est égal à la circonférence du cercle ayant pour diamètre le diamètre nominal.
—9— XP A 35-014

Tableau 2 — Diamètres nominaux, sections nominales

Diamètre nominal du produit Section nominale


d An
mm mm2

5 19,6

5,5 a) 23,8

6 28,3

7 38,5

8 50,3

9 63,6

10 78,5

12 113

14 154

16 201

20 314

25 491

32 804

40 1256

50 1963

a) Diamètre disponible uniquement pour les ronds


lisses de nuance InE235.

8.2.2 Masse linéique


Les valeurs de la masse linéique nominale doivent être calculées à partir des valeurs de section nominale indi-
quées dans le Tableau 2 et de la masse volumique correspondant à l’acier inoxydable utilisé, telle qu’indiquée
dans la norme NF EN 10088-1:1995.
NOTE Il convient également de se reporter au prEN 10088-1:2002 pour certains aciers ne figurant pas dans la norme
NF EN 10088-1:1995 mais figurant dans sa révision en cours.

L'écart admissible par rapport à la masse linéique nominale est de ± 4,5 %.

8.2.3 Longueur des barres


La longueur nominale des barres doit être convenue au moment de l'appel d'offres et de la commande.
+ 100
L'écart admissible par rapport à la longueur nominale est de mm.
0

Des tolérances différentes peuvent faire l'objet d'un accord au moment de l'appel d'offres et de la commande.
XP A 35-014 — 10 —

8.2.4 Dimensions des couronnes


Les dimensions des couronnes doivent être convenues au moment de l'appel d'offres et de la commande.

8.3 Caractéristiques mécaniques


8.3.1 Généralités
Les valeurs des caractéristiques mécaniques s'appliquent à l'état de livraison.

8.3.2 Caractéristiques mécaniques en traction


Les caractéristiques mécaniques en traction doivent être conformes aux prescriptions du Tableau 3.
Les valeurs spécifiées sont des fractiles d'ordre 0,05 pour Rp0,2 et d'ordre 0,10 pour le rapport Rm/Rp0,2 et pour
Agt, auxquels sont associées des bornes inférieures.
NOTE Pour s'assurer dans la pratique que la spécification concernant un fractile est satisfaite, il est vérifié que la limite
inférieure de l'intervalle statistique de dispersion unilatéral contenant avec une probabilité de 90 %, 95 % (fractile
d'ordre 0,05) ou 90 % (fractile d'ordre 0,10) des valeurs observées du caractère sont supérieures ou égales à la valeur
spécifiée du fractile.

Tableau 3 — Caractéristiques mécaniques

Limite conventionnelle Allongement total


d’élasticité à 0,2 % Rapport sous force maximale,
Nuance Rp0,2 Rm/Rp0,2 Agt
d’acier MPa %

Valeur Borne Valeur Borne Valeur Borne


du fractile inférieure du fractile inférieure du fractile inférieure

InE235 235 220 1,15 1,12 8 7

InE500 500 475 1,10 1,08 5 4

InE650 650 625 1,10 1,08 5 4

InE800 800 775 1,10 1,08 5 4

8.3.3 Résistance à la fatigue


Aucune prescription n'est, en général, imposée pour la résistance à la fatigue.
Toutefois, par accord à la commande, le producteur peut garantir que le produit endure au moins deux millions de
cycles avec une étendue de variation de contrainte 2 a et une force unitaire maximale max, convenues entre le
producteur et l’acheteur.

8.4 Caractéristiques technologiques


8.4.1 Absence de défauts
Les aciers inoxydables pour béton armé ne doivent pas présenter de défauts préjudiciables à leur emploi, au sens
de l'article 1.

8.4.2 Aptitude au soudage


Les aciers spécifiés par la présente norme, notamment ceux mentionnés dans l’annexe A, peuvent être soudés
dans certaines conditions, à préciser en relation avec le producteur en fonction des objectifs visés et des moyens
techniques disponibles.
— 11 — XP A 35-014

8.4.3 Aptitude à assurer les liaisons mécaniques entre le produit et le béton


Pour être considérés aptes à assurer les liaisons mécaniques entre eux et le béton, les caractéristiques de forme
des aciers à verrous ou à empreintes doivent respecter les prescriptions du paragraphe 8.5.
NOTE 1 Pour les aciers respectant les prescriptions du présent paragraphe, le coefficient de scellement ws est pris égal
à 1,5 et le coefficient de fissuration  est pris respectivement égal à 1,6 pour les aciers de diamètre supérieur ou égal
à 6 mm ou 1,3 pour les aciers de diamètre inférieur à 6 mm.

NOTE 2 Pour les aciers lisses, le coefficient de scellement ws et le coefficient de fissuration  sont pris égaux à 1.

8.4.4 Absence de fragilité


Les aciers inoxydables pour béton armé de nuances InE235, InE500 et InE650 doivent pouvoir supporter un
pliage puis un dépliage suivant un diamètre de mandrin donné au Tableau 4, dans les conditions définies à
l’article 11, sans rupture ou apparition de fissures ou déchirures transversales dans la zone de pliage-dépliage.

Tableau 4 — Diamètre du mandrin pour l'essai de pliage-dépliage


pour les aciers de nuances InE235, InE500 et InE650
Dimensions en millimètres

Diamètre nominal du produit, d 5à7 8 et 9 10 12 14 16 20 25 32 40 50

Diamètre du mandrin, D Nuance InE235 10 20 20 20 30 30 40 70 90 120 150

Nuances InE500
Diamètre du mandrin, D 30 40 50 60 80 90 150 200 300 400 500
et InE650

Les aciers inoxydables pour béton armé de nuance InE800 doivent pouvoir supporter un pliage suivant un
diamètre de mandrin donné au Tableau 5, dans les conditions définies à l’article 11, sans rupture ou apparition de
fissures ou déchirures transversales dans la zone de pliage.

Tableau 5 — Diamètre du mandrin pour l'essai de pliage sur aciers de nuance InE800
Dimensions en millimètres

Diamètre nominal du produit, d 5à7 8 et 9 10 12 14 16 20 25 32 40 50

Diamètre du mandrin, D 30 40 50 60 80 90 150 200 300 400 500

8.5 Caractéristiques de forme


8.5.1 Prescriptions générales relatives aux aciers à verrous

8.5.1.1 Généralités
Les produits doivent présenter au moins deux champs de verrous présentant un espacement uniforme. Les ner-
vures peuvent exister ou non.

8.5.1.2 Verrous

8.5.1.2.1 En projection sur la section droite, les verrous doivent être en forme de croissant et se raccorder de
manière régulière au noyau du produit.

8.5.1.2.2 La projection des verrous sur la section droite doit couvrir au moins 70 % du périmètre nominal du
produit.
XP A 35-014 — 12 —

8.5.1.2.3 L'angle (b) d'inclinaison des verrous sur l'axe longitudinal du produit doit être compris entre 35° et 75°
(voir Figure 1).

Figure 1 — Angle d'inclinaison (b) des verrous

8.5.1.2.4 Dans tout plan diamétral, l'angle (a) d'inclinaison des flancs des verrous avec la génératrice du noyau
contenue dans ce plan doit être ≥ 45° (voir Figure 2).

Légende
1 Verrou
2 Congé de raccordement

Figure 2 — Angle (α) d'inclinaison des flancs de verrous (section AA de la Figure 1)

8.5.1.3 Nervures
Quand les nervures existent, leur hauteur (a’) ne doit pas dépasser 0,15 d (d : diamètre nominal du produit).

8.5.2 Prescriptions complémentaires relatives aux verrous

8.5.2.1 Généralités
Outre les prescriptions du 8.5.1.2, les verrous des aciers inoxydables pour béton armé doivent respecter soit les
prescriptions du 8.5.2.2, soit les prescriptions du 8.5.2.3.

8.5.2.2 Prescriptions spécifiques relatives à la hauteur et à l'espacement des verrous


La hauteur (h) et l'espacement (c) des verrous (voir Figures 1 et 2) doivent respecter les valeurs indiquées dans
le Tableau 6.
— 13 — XP A 35-014

Tableau 6 — Hauteur et espacement des verrous


Dimensions en millimètres

Hauteur des verrous Écartement entre verrous


Diamètre nominal
h c
du produit,
d
min max min max

5 0,32 0,75 3,8 5,4

6 0,39 0,90 4,1 6,1

7 0,45 1,05 4,6 6,6

8 0,52 1,20 5,0 7,0

9 0,58 1,35 5,3 7,3

10 0,65 1,50 5,5 7,5

12 0,78 1,80 6,1 8,3

14 0,91 1,90 7,1 9,7

16 1,04 2,00 8,2 11,0

20 1,30 2,25 10,2 13,8

25 1,63 2,50 12,7 17,2

32 2,08 3,20 16,3 22,1

40 2,60 4,00 20,4 27,6

50 3,25 5,00 25,1 34,5

8.5.2.3 Prescriptions relatives à la forme des verrous


Le coefficient de forme (ƒR) doit satisfaire les prescriptions données au Tableau 7, en fonction du diamètre nomi-
nal du produit.

Tableau 7 — Coefficient de forme (ƒR) minimum

Diamètre nominal du produit, d (mm) 5 et 6 7 et 8 9 et 10 12 à 50

ƒR min 0,039 0,045 0,052 0,056

De plus, la hauteur des verrous doit être comprise entre 0,05 d et la valeur maximale indiquée dans le Tableau 6
ci-avant ; l'espacement des verrous doit être compris entre 0,5 d et 1,0 d (d : diamètre nominal du produit).

8.5.3 Prescriptions relatives aux aciers à empreintes

8.5.3.1 Généralités
Les produits doivent présenter au moins trois séries d’empreintes présentant un espacement uniforme.
La projection des empreintes sur la section droite doit couvrir au moins 70 % du périmètre nominal du produit.
L'angle (b) d'inclinaison des empreintes sur l'axe longitudinal du produit doit être d’au moins 45° (voir Figure 3).
XP A 35-014 — 14 —

Figure 3 — Exemple de profil à empreintes

8.5.3.2 Prescriptions relatives aux dimensions des empreintes


La profondeur (a) des empreintes, la largeur (b) du relief entre deux empreintes successives d’une même série et
l'espacement (c) des empreintes (voir Figure 3) doivent respecter les valeurs indiquées au Tableau 8.

Tableau 8 — Profondeur et espacement des empreintes


Dimensions en millimètres

Diamètre
nominal a b c
du produit, min min max
d

5 0,20 1 7

6 0,30 1 11

7 0,30 1 11

8 0,30 1 11

9 0,35 2 11

10 0,35 2 11

12 0,35 2 11

14 0,45 3 11

16 0,45 3 15

20 0,60 4 15

25 0,75 4 15

32 1,00 5 20

40 1,20 5 20

8.5.4 Autres caractéristiques

8.5.4.1 Propriétés physiques


Des données de référence concernant certaines propriétés physiques des aciers inoxydables (module d’élasticité,
coefficient moyen de dilatation, conductivité thermique, capacité thermique massique, résistivité électrique) sont
indiquées dans la norme NF EN 10088-1:1995.
NOTE Il convient également de se reporter au prEN 10088-1:2002 pour certains aciers ne figurant pas dans la norme
NF EN 10088-1:1995 mais figurant dans sa révision en cours.
— 15 — XP A 35-014

8.5.4.2 Résistance à la corrosion intergranulaire


La garantie de résistance à la corrosion intergranulaire peut faire l’objet d’un accord au moment de l’appel d’offres
et de la commande.

8.5.4.3 Énergie de rupture en flexion par choc


Un niveau d’énergie de rupture en flexion par choc peut faire l’objet d’un accord au moment de l’appel d’offres et
de la commande.

9 Conformité à la norme
Un lot est réputé conforme à la présente norme :
— soit s'il provient d'un producteur bénéficiant d'une certification ; dans ce cas, les produits sont contrôlés par le
producteur dans les conditions définies par la certification 1) ;
— soit s'il est soumis à une réception effectuée, généralement en usine et avant expédition 2), suivant les règles
définies à l'article 10. Dans ce cas, il est établi un certificat de réception ou un procès-verbal de réception selon
NF EN 10204.

10 Échantillonnage et épreuve de contrôle de réception

10.1 Généralités
Sauf convention particulière, on applique les règles indiquées aux paragraphes 10.2 à 10.5 ci-après.

10.2 Lotissement
Pour les barres et couronnes, le contrôle peut se faire par coulée ou par lot. Le mode de lotissement est à prévoir
à la commande.

10.3 Unité de contrôle


L’unité de contrôle est constituée par l’ensemble des unités de fabrication (fardeaux de barres ou couronnes) pour
un acier de mêmes nuance, composition chimique spécifiée, diamètre nominal et provenance. La masse d’une
unité de contrôle doit être
— pour le contrôle par coulée, de 20 tonnes maximum ou fraction restante de moins de 20 tonnes ;
— pour le contrôle par lot, de 10 tonnes maximum ou fraction restante de moins de 10 tonnes.
Si le nombre d’unités de fabrication dans l’unité de contrôle est inférieur à 6, chaque unité de fabrication doit faire
l’objet d’une série d’essais. Si le nombre d’unités de fabrication dans l’unité de contrôle est supérieur ou égal à 6
et inférieur à 12, le nombre de séries d’essais est limité à 6. Chaque série d’essais doit comprendre :
— 1 essai de traction (mesure de Rp0,2, Rm, Agt) ;
— 1 essai de non-fragilité ou de pliage ;
— 1 contrôle de la masse linéique et des caractéristiques de forme.
En outre, si cela est convenu à la commande, une détermination de la composition chimique est réalisée par unité
de contrôle.

1) Il pourra s'agir de la marque NF «Aciers pour béton armé» gérée par l'AFCAB «Association Française de
Certification des Aciers du Béton» (organisme de certification).
2) Si les produits n'ont pu faire l'objet d'une réception avant expédition, un contrôle suivant les modalités définies
dans la présente norme doit être effectué par un organisme habilité avant mise en œuvre.
XP A 35-014 — 16 —

10.4 Annulation d'essai


En cas de défaut d'exécution, les résultats de l'essai ne sont pas pris en compte. Par défaut d'exécution, il faut
entendre une préparation défectueuse, un montage incorrect dans la machine d'essai, un mauvais fonctionne-
ment de celle-ci ou tout écart par rapport à la méthode prescrite.

10.5 Interprétation des résultats d'essais


Pour Rp0,2, le rapport Rm/Rp0,2 et Agt, aucun résultat ne doit être inférieur au fractile dans le cas où le nombre de
série d’essais est inférieur à 6. Dans le cas où 6 séries d’essais sont réalisées, aucun résultat ne doit être inférieur
à la borne inférieure et la valeur (m6 – kxs6) doit être supérieure ou égale à la valeur du fractile :
6 xi
avec m6 =
∑ ---6-
1

2
x – m 
s6 =
∑  i 6
----------------------------------
5
k = 3,09 pour Rp0,2 et k = 2,49 pour Rm/Rp0,2 et pour Agt.
Les résultats des essais de non-fragilité ou de pliage doivent être conformes aux prescriptions correspondantes.
La masse linéique, les caractéristiques géométriques et les caractéristiques de forme doivent se situer dans les
intervalles prescrits.
L'analyse chimique doit être conforme aux prescriptions du paragraphe 8.1.
Si l'une de ces conditions n'est pas satisfaite, le lot est considéré comme non conforme.

11 Méthodes d'essais
Les essais de traction, de non-fragilité, de fatigue, de détermination des caractéristiques de forme (y compris le
coefficient ƒR) et de la masse linéique doivent être réalisés conformément à la norme NF EN ISO 15630-1. Pour
+ 10°
l’essai de non-fragilité, l’éprouvette doit être pliée d’un angle  égal à 90° puis dépliée d’un angle d égal à
0
30° + 10°
. Pour l’essai de pliage, l’éprouvette doit être pliée d’un angle  égal à 180° ± 5°.
0
.

Les essais de résistance à la corrosion intergranulaire doivent être réalisés conformément à la norme
NF EN ISO 3651-2.
Les essais de flexion par choc doivent être réalisés conformément à la norme NF EN 10045-1.

12 Conditionnement
Les produits peuvent être livrés soit sous forme de barres soit sous forme de couronnes.

13 Marquage — Étiquetage
13.1 Marquage de l'usine productrice
Les barres et couronnes doivent porter une marque de laminage permettant de reconnaître l'usine productrice.
Cette marque est apposée à intervalles réguliers tous les mètres environ.
Cette marque est composée :
— d'une indication de début de séquence marquée par le chiffre 0 ;
— d'un premier nombre caractéristique du pays de production compris entre 1 et 9 (voir Tableau 9) ;
— d'un deuxième nombre caractéristique de l'usine productrice compris entre 1 et 99, à l'exclusion des multiples
de 10.
— 17 — XP A 35-014

Tableau 9

Pays Code

Allemagne, Autriche 1

Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Suisse 2

France 3

Italie 4

Irlande, Islande, Royaume-Uni 5

Danemark, Finlande, Norvège, Suède 6

Espagne, Portugal 7

Grèce 8

Autres pays 9

Les chiffres (entre 0 et 9) constituant le marquage sont matérialisés par les verrous normaux compris :
— soit entre deux verrous renforcés :
// = 0 /////=3
— soit entre deux points placés entre des verrous
/●●/ = 0 /●/ / /●/ = 3
— soit entre deux zones où un verrou a été supprimé :
// // = 0 // /// // = 3
2 verrous
manquants

— soit entre deux verrous marqués d'un point :


●● = 0 ●/ / /● = 3

13.2 Étiquetage
Chaque fardeau de barres, chaque couronne de fil machine ou de fil doit être muni d'au moins une étiquette qui
lui est solidement attachée et qui comporte au moins les renseignements suivants :
— le nom de l'usine productrice ;
— la désignation du produit (voir paragraphe 5.3) ;
— un moyen d'identification du lot ;
— la marque NF, le cas échéant.
XP A 35-014 — 18 —

Annexe A
(informative)
Principaux aciers inoxydables adaptés pour la fabrication
d’aciers inoxydables pour béton armé — Guide de choix
en fonction des conditions d’emploi et d’environnement

Init numérotation des tableaux d’annexe [A]!!!


Init numérotation des figures d’annexe [A]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [A]!!!

Les Tableaux A.1 à A.3 rassemblent les compositions chimiques des principaux aciers inoxydables, adaptés à la
fabrication des aciers inoxydables pour béton armé. Pour chacun de ces aciers, les nuances qu’il est possible
d’obtenir sont indiquées dans la dernière colonne des tableaux ; l’obtention de ces nuances dépend du diamètre
du produit, de son processus de fabrication (à chaud ou à froid) et son profil (lisse, à empreintes ou à verrous).
Le Tableau A.4 présente une synthèse, pour les aciers inoxydables proposés, des différentes possibilités d’emploi
en fonction de la sévérité du milieu d’utilisation et des exigences de durabilité des constructions concernées. Les
solutions proposées sont utilisables tant pour les constructions neuves que pour la restauration de structures
anciennes.
Tableau A.1 — Acier ferritique — Composition chimique suivant NF EN 10088-1:1995

Désignation de l'acier % en masse


Nuances
Désignation Désignation C Si Mn P S N Cr Mo Ni Ti Autres possibles
symbolique numérique max. max. max. max. max.

X3CrNb17 1.4511 0,05 1,00 1,00 0,040 ≤ 0,015 — 16,0 à 18,0 — — — Nb : 12 × C à 1,00 InE235

Tableau 2 — Aciers austénitiques — Composition chimique suivant NF EN 10088-3

Désignation de l'acier % en masse


Nuances possibles
Désignation Désignation C Si Mn P S N Cr Cu Mo Nb Ni Autres
symbolique numérique max.

X5CrNi18-10 1.4301 ≤ 0,07 ≤ 1,00 ≤ 2,00 0,045 ≤ 0,030 ≤ 0,11 17,0 à 19,5 — — — 8,0 à 10,5 — InE235, InE500, InE650

X2CrNiN18-10 1.4311 ≤ 0,030 ≤ 1,00 ≤ 2,00 0,045 ≤ 0,030 0,12 à 0,22 17,0 à 19,5 — — — 8,0 à 11,5 — InE235, InE500, InE650

X5CrNiMo17-12-2 1.4401 ≤ 0,07 ≤ 1,00 ≤ 2,00 0,045 ≤ 0,030 ≤ 0,11 16,5 à 18,5 — 2,00 à 2,50 — 10,0 à 13,0 — InE235, InE500, InE650

≤ 0,030 ≤ 1,00 ≤ 2,00 ≤ 0,015 11,0 à 14,0 b)

— 19 —
X2CrNiMoN17-13-3 1.4429 0,045 0,12 à 0,22 16,5 à 18,5 — 2,50 à 3,00 — — InE235, InE500, InE650

X3CrNiMo17-13-3 1.4436 ≤ 0,05 ≤ 1,00 ≤ 2,00 0,045 ≤ 0,030 ≤ 0,11 16,5 à 18,5 — 2,50 à 3,00 — 10,5 à 13,0 b)
— InE235, InE500, InE650

X6CrNiMoTi17-12-2 1.4571 ≤ 0,08 ≤ 1,00 ≤ 2,00 0,045 ≤ 0,030 — 16,5 à 18,5 — 2,00 à 2,50 — 10,5 à 13,5 b) Ti : 5 × C InE235, InE500, InE650
à 0,70

X1NiCrMoCu25-20-5 1.4539 ≤ 0,020 ≤ 0,70 ≤ 2,00 0,030 ≤ 0,010 ≤ 0,15 19,0 à 21,0 1,20 à 2,00 4,0 à 5,0 — 24,0 à 26,0 — InE235, InE500

X8CrMnCuNB17-8-3 a)
1.4597 ≤ 0,10 ≤ 2,00 6,5 à 8,5 0,040 ≤ 0,030 0,15 à 0,30 16,0 à 18,0 2,00 à 3,50 ≤ 1,00 — ≤ 2,00 B : 0,0005 InE235, InE500, InE650
à 0,0015

a) Acier inoxydable dont le procédé de fabrication est breveté, figurant dans le prEN 10088-3:2002.
b) Lorsque pour raisons spéciales, par exemple basse perméabilité magnétique, il est nécessaire de minimiser la teneur en ferrite delta, la teneur maximale en Ni peut être augmentée des valeurs suivantes :
0,50 % (m/m) : 1.4571 ; 1,00 % (m/m) : 1.4429, 1.4436.

Tableau A.3 — Acier austéno-ferritique — Composition chimique suivant NF EN 10088-3

Désignation de l'acier % en masse

XP A 35-014
Nuances possibles
Désignation Désignation C Si Mn P S N Cr Cu Mo Ni Autres
symbolique numérique max. max. max. max.

X2CrNiMoN22-5-3 1.4462 0,030 1,00 ≤ 2,00 0,035 0,015 0,10 à 0,22 21,0 à 23,0 — 2,50 à 3,50 4,50 à 6,50 — InE500, InE650, InE800
XP A 35-014
Tableau A.4 — Synthèse des possibilités d’utilisation des aciers inoxydables — Conditions d’environnement et exemples d’applications

Conditions d’utilisation

Acier inoxydable Structures en bord de mer


(désignation symbolique / Structures en milieu rural ou urbain, Structures en milieu rural ou urbain — (moins de 5km) — Salage hivernal —
Structures off-shore ou immersion
désignation numérique) hors contamination possible Contamination saisonnière Structures immergées en eaux douces.
en eaux saumâtres ou eau de mer.
par les chlorures — par des chlorures (ex. salage hivernal) Bâtiments publics de loisir
(piscines, thermalisme)

(1) (3) (4) (4)

X3CrNb17 — 1.4511 Toutes constructions : recommandée


si les écarts thermiques saisonniers Barrières de sécurité autoroutières —
sont importants.

(1) (1) (4) (4)


X5CrNi18-10 / 1.4301 ; X2CrNiN18-10 /
1.4311 ; X8CrMnCuNB17-8-3 / 1.4597 a) Ponts routiers — tunnels urbains — Toutes constructions où une réduction

bâtiments publics de l’enrobage est recherchée

— 20 —
X5CrNiMo17-12-2 / 1.4401 (1) (1) (3) (4)
X2CrNiMoN17-13-3 / 1.4429
Ouvrages de génie civil — Installations
X3CrNiMo17-13-3 / 1.4436 Éléments «visibles» de structure, Installations portuaires fluviales ;
industrielles en zones humides
aspect esthétique exigé. bassins de traitement des eaux usées.
X6CrNiMoTi17-12-2 / 1.4571 et polluées (SO2, H2S)

(2) (2) (1) (1)

X1NiCrMoCu25-20-5 / 1.4539 Milieux chlorurés stagnants


Toutes structures marines
— — (bassins de traitement d’eaux
immergées stationnaires.
ou d’effluents saumâtres)

(2) (2) (1) (1)

Bases de plates-formes off-shore


X2CrNiMoN22-5-3 / 1.4462 Piscines publiques : résistance accrue
(parc d’éoliennes, extraction
— — à la corrosion sous contrainte —
pétrolière) — Ponts, installations
Ouvrages de génie civil (ponts)
portuaires marines.

(1) Choix judicieux et bon rapport qualité / prix ; (2) Surqualité non justifiée compte tenu de l’environnement ; (3) Choix possible, après avis du producteur ; (4) Non : tenue à la corrosion insuffisante.
a) Acier inoxydable dont le procédé de fabrication est breveté, figurant dans le prEN 10088-3:2002.
— 21 — XP A 35-014

Bibliographie

prEN 10088-1:2002, Aciers inoxydables — Partie 1 : Liste des aciers inoxydables (révision de l’EN 10088-1:1995).

prEN 10088-3:2002, Aciers inoxydables — Partie 3 : Conditions techniques de livraison pour les demi-produits,
barres, fils machine, fils tréfilés, profils et produits transformés à froid en acier résistant à la corrosion pour usage
général et de construction (révision de l’EN 10088-3:1995).