Vous êtes sur la page 1sur 3

Les styles musicaux1

Blues : Le Blues est une forme musicale vocale et instrumentale, dérivée des chants de
travail des populations afro-américaines, apparues aux États-Unis dans le courant du
XIXe siècle. C’est un style où le chanteur exprime sa tristesse et ses coups durs (d’où
l’expression « avoir le blues »).

Janis Joplin (1943-1970)

Classique : La musique « classique » peut s'opposer à la


musique dite populaire, légère ou de variété, et comprend alors
toute la musique savante (ou sérieuse) européenne. L'objet
classique est en effet nécessairement convaincant, exemplaire
et durable. Des compositeurs du XVIIIe siècle comme
Beethoven, Haydn ou Mozart ont profondément marqué
l’univers de la musique classique. Aujourd’hui, on peut
distinguer différents types de musiques classiques, par
exemple, le classique baroque, le classique du classicisme, le
classique romantique, le classique moderne, le classique
contemporain, etc. Beethoven (1770-1827)

Électro : Nom donné, d'une manière très générale, à toutes


les musiques utilisant pour leur composition, leur réalisation ou
leur exécution, des appareils électroniques (instruments,
synthétiseurs, magnétophones, ordinateurs, etc.), et, dans un
sens plus particulier, à la musique spécifiquement composée
sur bande magnétique (on dit alors en français, plus
communément, musique électroacoustique).

The prodigy

Hip-hop : Mouvement culturel et artistique apparu aux États-Unis, à New-York, dans le South Bronx,
au début des années 1970, mêlant des aspects festifs et revendicatifs. Originaire des ghettos noirs de New-
York, il se répandra rapidement dans l’ensemble du pays puis dans le monde entier au point de devenir une
culture urbaine importante. Le hip-hop recouvre plusieurs disciplines (DJ, rap, graffiti, danse, etc.), mais
c’est par son expression musicale qu’il est le plus connu. L’expression musicale hip-hop est souvent
appelée dans son ensemble rap. Or, le rap se limite aux paroles scandées de façon rapide et saccadée,
propre au MCing.

1
Sources :
- Sandra Preud’homme de la Cellule Culture-Enseignement (2012). Glossaire des mots de la musique.
- http://www.universalis.fr/encyclopedie (repéré le 6 mars 2014).
- http://www.larousse.fr/encyclopedie (repéré le 6 mars 2014).
- http://www.lamediatheque.be (repéré le 6 mars 2014).
1
Jazz : Le jazz est à l’origine une musique afro-américaine créée
au début du XXe siècle par les communautés noires et créoles du
sud des États-Unis. Il se fonde pour une large part sur
l'improvisation, un traitement original de la matière sonore et une
mise en valeur spécifique du rythme, le swing. C'est à La
Nouvelle-Orléans que se produit, entre 1890 et 1910, une fusion
entre trois courants musicaux jusqu'alors parallèles : la musique
populaire des Noirs (musique religieuse, chants de travail et
surtout blues), le ragtime et la version « blanche », européanisée,
de la musique populaire afro-américaine (chants des Minstrel
shows et musique de vaudeville). Louis Armstrong (1901-1971)

Métal : Les termes de heavy metal définissent une forme plus dense, plus agressive, parfois plus rapide
(Motörhead) ou plus lente (Black Sabbath) du hard-rock. Ce style musical extrême, très énergique est à la
fois l'extension froide, implacable et sans appel du hard rock, mais aussi son second souffle. À l'image de
Motörhead, qui symbolise cet extraordinaire volume sonore, une allure
vestimentaire marquée (cuir, clous, patches, badges), ses plus dignes
précurseurs sont apparus à la fin des années 1970 et furent anglais :
Iron Maiden, Def Leppard, Saxon, Judas Priest, etc. Au début des
années 1980, ce courant musical devient populaire dans toute l'Europe
(Scorpions et Accept en Allemagne, Trust en France) et aux États-Unis
(Ted Nugent). Ouvertement contestataire et virulent, il est la contre-
réaction virile à un rock mièvre et à ses textes sirupeux.

Iron Maiden

Pop : La musique pop est un genre musical apparu dans les années 1960
aux États-Unis et au Royaume-Uni. Elle est souvent créée pour les
adolescents, et ses chansons parlent en général de l’amour ou des relations
entre les femmes et les hommes. Elle met l’accent sur la chanson
individuelle plutôt que sur l’album et utilise essentiellement des chansons
courtes avec des rythmes associés à la danse. La musique pop fut beaucoup
influencée par les technologies.

Michaël Jackson (1958-2009)

Punk : Mouvement musical et culturel apparu en Grande-Bretagne vers 1975 et dont les adeptes affichent
vvvvvvSex Pistols divers signes extérieurs de provocation (crâne rasé avec une seule bande de
cheveux teints, chaînes, épingles de nourrice portées en pendentifs, etc.)
afin de caricaturer la médiocrité de la société. Le punk est arrivé pour
réagir contre le commerce grandissant du rock. Il va puiser à la source
originelle du rock and roll pour en reconstruire une version moderne,
désespérément brutale et sauvage. Violence et jusqu'au-boutisme dans le
propos comme dans la musique sont à l'ordre du jour. Le mouvement punk
se veut sale, provocant avec une absence de prouesses musicales.

2
Rap : Le rap est une expression vocale sur fond musical appartenant au
mouvement culturel hip-hop, apparu au milieu des années 1970 dans les
ghettos noirs aux États-Unis. Le rap consiste le plus souvent à égrener des
couplets rimés séparés par des refrains, accompagnés de rythme (beat,
scratching, etc.). À ses débuts, le rap a été influencé par d’autres genres
musicaux appartenant à la culture noire (reggae, blues, jazz, etc.).
Pitcho

Reggae : Le reggae reprend au ska son inversion des figures rythmiques


du rhythm and blues, mais sur un tempo plus lent et des structures
rythmiques plus élaborées : la guitare marque tous les contretemps par une
croche ou deux doubles croches. Musique du ghetto, liée à la culture « rasta
» (éloge de la vie naturelle, de la marijuana, de l'homme noir et de la culture
noire issue d'Éthiopie), le reggae ne franchit les frontières jamaïquaines
qu'en 1968 avec Israelites, une chanson de Desmond Dekker, mais il faudra
attendre 1973 et la reprise, par Éric Clapton, du titre de Bob Marley I Shot
The Sheriff pour que le grand public international et blanc se familiarise
Bob Marley (1945-1981) enfin avec son rythme chaloupé.

Rock : Le rock est un genre musical, apparu à la fin des années


1950 aux États-Unis et au Royaume-Uni. Il prend ses racines dans le
rock’n’roll, le rhythm and blues, la country, ainsi que dans le folk et
le jazz. Il est caractérisé par une mélodie vocale dominante, souvent
accompagnée par une ou plusieurs guitares électriques, une guitare
basse et une batterie (mais peut être aussi accompagné d’autres
instruments). Pearl Jam

Ska : Le groupe de ska typique comprend une guitare, une batterie,


une contrebasse, une section cuivres au complet (trompette, trombone et
saxophone) et souvent un piano ou un orgue. Le contretemps typique des
musiques antillaises est marqué par la guitare et parfois par les cuivres.
Les solos de cuivres sont souvent nombreux et d’influences jazz. La
contrebasse assure le rythme avec la batterie.

Skarbone 14

Slam : Le slam est situé entre la joute oratoire, la poésie et le one man show. Le slam se définit surtout
par des règles de temps, d’absence d’accessoires et de musiques, et par la relation du slameur avec son
public.

Soul : La soul est une musique populaire afro-américaine née à la fin des années 1950 aux États-Unis et
dérivée, entre autres, du gospel et du rhythm and blues. C’est Ray Charles (1930-2004) qui mélangea sa
passion pour le gospel avec les rythmes saccadés du rhythm and blues pour donner naissance à la soul. On
retrouve dans la soul une partie de l’émotion sacrée mêlée à des thèmes profanes, souvent à forte
connotation sexuelle. La jeunesse noire l’a utilisée comme un mouvement contestataire pour réagir face à
la communauté blanche.

Vous aimerez peut-être aussi