Vous êtes sur la page 1sur 31

Here we grow!

En résumé ¹

¹ Ce document de travail est confidentiel


« 2 % des espèces ont déjà disparu
et au rythme actuel, on pourrait arriver à 30 voire 50% »*

Lire des constats comme celui-là, cela nous a fait réaliser


qu’aujourd’hui, nous n’avons pas le choix.
Que l’on doit mettre en place quelque chose.
Que c’est maintenant qu’il faut agir concrètement pour sortir de l’impasse.

Nous voulons proposer


un changement de manière de vivre inspirant et créatif,
qui soigne la terre et considère le potentiel de l’être humain,
à même de jouer un rôle contre le réchauffement climatique.

* Extrait d’un article du journal ‘Le Soir’ du 7 mai 2019 sur un rapport mondial de près de 450 experts adopté par 130 pays
Here We Grow // en résumé // juillet 2019

les profils

Mathieu Virginie Paulo João Natali


Chef de cuisine étoilé Manager Cuisinier Agriculteur bio Agricultrice bio
(Villa Emilie*, Chalet (La Villa Lorraine*) (La Buvette) Ingénieur naval Océanographe
de la Forêt**, Bon-bon**) Communication Portugais Portugais Brésilienne

Martin Julie Antoine Isabel Nathalie Claudio


Entrepreneur Designer Concepteur de Graphic designer Scénographe Artiste, fondateur
(Au Marché Noir) Environnement surf en bois Artisanat traditionnel Artiste visuelle d’une compagnie
Vit au Portugal Vit au Portugal Vit au Portugal Portugaise multidisciplinaire Italien
Dans nos études et expériences professionnelles,
nous avons appris à faire du beau,
nous avons appris à faire du bon.

Aujourd’hui, nous voulons mettre nos talents et complémentarités


au service de la terre et des hommes.

Nous élaborons un lieu de vie et d’activités,


un écosystème global réjouissant
qui se base sur les talents, intérêts et aisances naturelles de ses membres
et s’intègre à son environnement local.

La programmation qui y est ainsi développée


est de qualité, durable, créative, belle et accessible,
génèrant une viabilité économique qui offrent une sécurité financière à chacun
sans que l’argent soit le critère prioritaire.
Le Portugal a été longtemps délaissé
en raison de sa distance en voiture par rapport à l’Europe du Nord
ou de l’opportunité d’aller plus loin en avion.

Avec l’essor des compagnies aériennes low cost


et le développement des infrastructures sur place,
notamment avec l’aide de l’Union Européenne,
le Portugal est devenu une destination de choix
qui a l’intention de prendre une place croissante en Europe.

Ces perspectives, après un long déclin,


en font une terre d’opportunités.
Here We Grow // en résumé // juillet 2019

Portugal

Dopé par un afflux de touristes et de retraités,


le Portugal continue sa progression économique.

L’économie portugaise émet des signaux très favorables


avec une croissance de près de 1,4% depuis 2016.

Le marché touristique augmente d'année en année.


Augmentation de 13% en 2017 par rapport à 2015.

Possédant une réglementation immobilière et un système juridique


comparables à ceux de la France, le Portugal apparait
comme un espace sécurisé pour investir.
Depuis 2008, Ericeira est reliée à Lisbonne
en 30 minutes grâce à l’autoroute A21.

Ericeira est déclarée « réserve mondiale de surf »


depuis 2011.

Elle attire plus que jamais


des touristes,
des retraités,
des remote workers & des digital nomads
(travailleurs à distance via ordinateurs & internet),
des healers (professionnels de pratiques énergétiques),
des créatifs,
des surfeurs
et des lisboètes

mais son offre ne s’est pas encore adaptée à la demande actuelle*.

* Voir document « Le contexte »


Here We Grow // en résumé // juillet 2019

Ericeira
Nous avons découvert un terrain de 38 hectares,
abandonné depuis de nombreuses années
après avoir été utilisé pour de l’agriculture dans « le potager de Lisbonne »*.

Il est situé à 7 minutes de la plage renommée de Ribeira d’Ilhas,


à 11 minutes d’Ericeira et à 36 minutes de l’aéroport international.

Il est situé sur un mont, ce qui lui confère un rayonnement particulier.


Il est entouré d’un relief de nature verdoyante.
Il est composé de différentes zones aux identités spécifiques.

Ses vues sur mers sont garanties


par le strict classement en zone « Forêt » du terrain voisin.

Situé à la lisière d’un petit hameau,


il offre des perspectives intéressantes en termes d’aménagements.

* Surnom de la région de Mafra


Here We Grow // en résumé // juillet 2019

un terrain de 38 hectares
Nous prévoyons d’y développer:

un restaurant audacieux & gourmand par un chef étoilé ;


des potagers et vergers en agriculture biologique* ;
des bâtiments bioclimatiques qui s’intègrent dans la nature environnante ;
des hébergements touristiques inspirants & créatifs,
intégrant harmonieusement des systèmes durables ;
des espaces de travail communs et des ateliers créatifs ;
un espace de vente et d’exposition d’artisanat passionné,
notamment des planches de surf en bois ;
de la culture moderne coordonnée par une compagnie internationale ;
une brasserie authentique réjouissante ;

* selon la méthode de la ferme du Bec Hellouin


Here We Grow // en résumé // juillet 2019

le restaurant
Here We Grow // en résumé // juillet 2019

les champs & vergers


Here We Grow // en résumé // juillet 2019

l’hébergement
Here We Grow // en résumé // juillet 2019

le festival de culture moderne


Here We Grow // en résumé // juillet 2019

l’artisanat

la brasserie
L’ouverture constante à double sens sur le monde
facilitera la compréhension et l’appropriation
de ce mode de vie sans dogmatisme,
à même d’inspirer des initiatives similaires.

Les images enthousiasmantes ainsi produites


ont le pouvoir de provoquer des changements de manière de vivre
qui peuvent jouer un rôle concret contre le réchauffement climatique.

En février, une seule publication privée sur Facebook sur l’intention du projet
a généré près de 100 partages
et l’intérêt concret de plus de 90 personnes pour le rejoindre.

Le potentiel de propagation d’un projet de ce type est considérable.


Cette terre d’opportunité
nous semble être propice à une expérience innovante
autour des valeurs de qualité, de créativité, de durabilité et d’accessibilité.

« Il faut faire aujourd’hui ce que tout le monde fera demain »


disait Jean Cocteau.
Here We Grow // en résumé // juillet 2019

Here we grow !
Aujourd’hui, nous avons:

11 potentiels fondateurs talentueux ;


une connaissance du terrain sur plusieurs saisons ;
une expérience de vie à Ericeira ;
une analyse de contexte ;
un dossier de présentation détaillé ;
l’estime de Turismo de Portugal ;
un planning sur les 4 premières années ;
Here We Grow // en résumé // juillet 2019

ligne du temps

MAINTENANT

Été Été Été


2019 2020 2021
Découverte du terrain Finalisation du dossier Finalisation administrative Ouverture du restaurant Restaurant ouvert Premières locations
www.herewegrow.eu Acquisition du terrain Entrée sur le terrain Construc. équipements Construc. 4 pavillons Construc. coworking
Création du collectif Construc. du restaurant Premier festival Optimisation potagers Deuxième festival
Nos hypothèses de projections financières
sont encourageantes:
les infrastructures seraient remboursées entre 5 et 6 ans.

* Voir document « Planning & projections financières »


extrapolation sur 15 ans
hors coût d’acquisition du terrain

6.000.000
5.000.000
4.000.000
3.000.000 Total Recettes
2.000.000 Total Dépenses
1.000.000
0
2020
2021
2022
2023

2025
2026
2027
2028
2029
2030
2031
2032
2033
2024

2034

* Voir document « Planning & projections financières »


répartition
des coûts d’investissement

Total investissement

Terrain

Apport fondateurs
(maison)
Apport fondateurs
(invest)
Banque & Turismo de
Portugal (LAQO)

* Voir document « Planning & projections financières »


Selon une avocate américaine vivant à Ericeira
et ayant une bonne connaissance du marché immobilier local:

« 820.000€, soit 21.000€ l’hectare, c’est un très bon prix.


C’est un bien peu commun, fort intéressant.

Le développement de Lisbonne
amène de plus en plus de personnes dans cette région.

Je suis convaincue que ce terrain


va prendre de la valeur dans les années à venir.»*

Cela nous a été confirmé par un promoteur hôtelier bruxellois


porteur de 2 projets d’hôtel au Portugal.

* Nicole Taylor, www.linkedin.com/in/nicole-taylor-656a415


Here We Grow // en résumé // juillet 2019

acquisition

Superficie: 383.124 m2
Prix annoncé: 820.000€
Vendeur: multipropriétaire (reçu en héritage)
Intermédiaire: agence immobilière internationale
Constructibilité: sur les zones
Vue sur mer: oui
Distance océan: 7 minutes - 4,7 km
Distance aéroport: 36 minutes - 48,1 km
Distance Lisbonne: 49 minutes - 43,1km
Potentiel prise de valeur:
Adéquation au projet:
Fréquence type de bien: rare

Disponibilité: été 2020


Nos prochaines étapes sont :

travailler le plan financier avec Plain River,


experts en projets touristiques au Portugal,
pour vérifier nos hypothèses et analyser les potentiels de financements
(Portugal 2020, PDR2020, LAQO, Portugal Ventures, ...) ;
présenter le projet aux autorités locales ;
préparer avec les architectes de Blaanc le dossier technique
de demande d’information préalable aux services de l’urbanisme
(PIP, réponse de la Municipalité sous 60 jours).
Nous sommes à la recherche d’une personne de confiance
partageant les valeurs du projet

qui puisse soutenir ce projet en diversifant son patrimoine


par une acquisition de ce terrain annoncé à 820.000€
jusqu’à ce que la coopérative soit en mesure de le lui acheter,
qui souhaite investir dans l’entièreté de ce projet
ou qui puisse proposer une garantie
pour inciter la banque à financer la totalité du projet.

Cette personne est la clé


pour démarrer cette initiative durable, innovante et ambitieuse.
Vous croyez en ce projet ?
Vous connaissez une personne qui pourrait correspondre à cette recherche?

Parlez-en lui maintenant.


.
C’est le meilleur moyen de nous aider
à nous battre pour la biodiversité, pour l’avenir, pour nos enfants.

Merci pour votre attention et votre considération !


Here We Grow // en résumé // juillet 2019

contacts

Martin Ringlet Julie Reydams


+32 497 19 09 97 +32 491 62 45 30
hello@herewegrow.eu hello@herewegrow.eu
Martin Ringlet est licencié en communication de l’IHECS, Bruxelles. Julie Reydams est designer de l’Ecole nationale supérieure des arts visuels
Il a travaillé 7 ans comme responsable Communication & Marketing à (ENSAV) de La Cambre à Bruxelles. Elle a également un master en gestion
l’agence du commerce de Bruxelles. Il a ensuite ouvert à Saint-Gilles un de l'environnement de l’ULB (Igeat). Elle a travaillé comme architecte
restaurant basé sur des ingrédients d’agriculteurs locaux à taille humaine d’intérieur chez Be Home Interiors puis comme conseillère stratégique en
en agriculture biologique, ‘Au Marché Noir’. design à l’agence du commerce de Bruxelles.