Vous êtes sur la page 1sur 16
Gayl) Examen du patient traumatisé lest essentiel de comprendre et d'évaluer immédiatement les dommages subis par les tissus dentaires et environnants {tissu pulpaire, ligament parodontal, os alvéolaire) lors du trauma~ tisme. Cest pourquoi l'anamnése du patient. les renseigne- ments donnés par les examens clinique et radiographique sont fondamentaux. Lorsque le patient consulte plus tardivement, ilfaut alors tenir compte de incidence que peut avoirla com- posante temps sur le pronostic. |- Anamnése Lanamnese est primordiale. Elle doit préciser es circonstances du traumatisme, guider l'examen clinique et orienter le choix thérapeutique (Klapisz-Wolikow et Lasfargues, 1992) Essentel:le premier contact, souvent téléphonique, est essentiel cet represente le premier acte durgence.Il doit permettre au pra- ticien dévaluer lamplitude du traumatisme subi et de rassurer car un traumatisme est le plus souvent associé a un état de choc. ILfaut également déterminer si une période dinconscience a eu lieu, et dans laffirmative combien de temps. Le patient se plaintil des maux de téte, des vomissements, des troubles de la ‘ue ? Tous ces symptémes peuvent signer un traumatisme cra rien il doit alors étre adresse a un médecin ou dans un service hospitalier spécialise Des cet instant, des recormmandsations précieuses peuvent étre don 1nées a Tinterlocuteur, comme la recupération dun fragment den tale fracturé en vue dun collage, le Fincage ou la réimplantation immédiate une dent expulsée ou en cas dimpassibilté, son immersion dans du lt. LLorsque le patient arrive au cabinet, afin de visualiser letendue reelle du traumatisme, le praticien pratique un nettoyage des plaies superfcieles du visage a aide d une éponge imbibée dun antiseptique (fig. 2). La cavité buccale est rincée. Dans le cas de soulllures plus profondes, ce simple nettoyage est parfoisinsuffisant. Aprés anesthésie des muqueuses a aide dun spray anesthésiant et protection des narines, il faut éliminer les corps étrangers au moyen d'un petit excavateur (fig. 22). Pendant ce geste, une anamnése plus détaillée est effectue Comment, o4, quand est survenu le traumatisme ? Figure 21 Nettoyage du visage 8 aide dun antiseptique Figure 22 Anesthesie des muqueuses par spray en de protéger ies narines. > Traumatismes dentaires 1- Question 1: comment est survenu le traumatisme ? Selon le type de traumatisme, certaines zones sont & examiner plus précisément. Ainsi, un choc direct sur le menton peut entrainer non seulement une fracture incisive, mais peut égale- ment avoir des repercussions sur le secteur cuspidé et au niveau de Varticulation temporo-mandibulaire. 2 - Question 2: ol s'est produit le choc ? La réponse permet dévaluer les risques d'une contamination {cas des expulsions) et dinstaurer une éventuelle antibiothéra- ple et/ou une vaccination antitétanique. 3 - Question 3 : quand le traumatisme a-t-il eu lieu? Cette question introduit la composante temps. Cest un élément