Vous êtes sur la page 1sur 6

Administration locale et à distance d'un serveur Hyper V Core

R2
I OBJECTIFS

Les dernières versions de Windows Server : 2008, 2008R2 et 2012, proposent un mode d'installation appelée
server core. Dans ce mode, toute l'administration du serveur se fait en mode ligne de commande. Cela est
aussi le cas pour le serveur de virtualisation hyper-v qui, lorsqu'il est téléchargé dans sa version gratuite,
présente le même aspect. Une administration toute simple par des lignes de commandes.
Plus précisément, il s'agit ici d'administrer en local et à distance un serveur hyper-v puis de le connecter à un
SAN pour enregistrer les machines virtuelles.
Nous pourrions continuer en essayant de les mettre en cluster failover.

II MATÉRIELS ET LOGICIELS

Pour réaliser ce TP vous avez donc besoin :


 D’un poste physique sur lequel sera installé votre serveur Hyper V Core R2 ;
 De votre serveur Windows 2008 R2 avec Active Directory disponible dans la ferme de serveurs ;
 D’un poste Seven physique (un pour deux élèves) qui fera office de SAN ;
 Des drivers 64 bits de votre carte réseau "Realtek PCIe GBE Familly controller" et de votre carte
graphique " Intel HD Graphic Familly 2000" sur le site de Dell ou sur le serveur de fichiers ;
 Du logiciel STARWIND FREE SAN et d’un numéro de licence sur le serveur de fichiers.

III INSTALLATION DU SERVEUR HYPER V CORE R2

Commencer par vérifier dans le BIOS que la prise en charge de la virtualisation matérielle est activée.
Lancer l'installation. Au moment de choisir la partition dans laquelle installer Hyper V, détruire la partition
GSI, puis récréer deux partitions une de 70 G0 pour les GSI et une de 30 Go pour le serveur Hyper V Core
R2.
L'installation terminée vous constaterez que votre carte réseau et votre carte graphique ne sont pas reconnues.
Dans la console bleue, commencer par changer le nom de votre serveur en respectant le nommage des plots.
Puis activer le bureau à distance et l'administration à distance (ce qui provoquera l'activation du powershell
désactivé par défaut). (choix 2,7,4).

1 Marie-pascale Delamare
Pour faciliter l'administration locale nous allons utiliser un ensemble de scripts powershell appelé
"CoreConfig". Les copier sur une clé USB puis sur le disque dur de votre HYPER V sous le répertoire
coreConfig que vous prenez soin de créer. Démarrer ces scripts d'administration semi-graphique en tapant
dans une console la commande "Start_Coreconfig.wsf". Sélectionner "Control Panel" puis "Add Driver".
Sélectionner sur votre clé USB le driver 64 bits de votre carte réseau (recopié antérieurement) et celui de
votre carte graphique. Redémarrer votre machine.
Pour gérer notre carte réseau, toujours pas reconnue, nous devons installer le programme suivant :
Microsoft_Nvspbind_package.EXE. Le copier sur une clé USB pour lancer l'installation sur votre Hyper V
Core R2 dans le répertoire c:\nvspbind. Taper ensuite la commande "nvspbind.exe" dans une console et
constater la présence de la carte "REALTEK PCIe GBE Familly Controller" avec tous les protocoles activés.
L'activation de IPV4 et IPV6 ensemble sur notre carte pose quelques problèmes de paramétrage. Nous allons
désactiver ipv6 en tapant la commande « nvspbind /d * ms_tcpip6 » ce qui désactivera ipv6 sur toutes les
cartes. Revérifier les protocoles activés par la commande : nvspbind.
Lancer Start_Coreconfig.wsf. Choisir "Network Settings". Votre carte apparait dans la liste déroulante, la
paramétrer. Vérifier par la commande Ipconfig, puis par les pings appropriés.
L'installation est maintenant terminée.

IV CRÉER SA PREMIÈRE MACHINE VIRTUELLE

Là nous avons besoin du gestionnaire Hyper V ou alors nous allons devoir créer nos machines virtuelles en
mode commande. Lancer votre Active Directory. Rattacher votre Hyper V Core R2 à votre domaine.
Ajouter la fonctionnalité Outils d’administration de serveurs distants > Outils d’administration de rôles >
Gestionnaire Hyper V sur votre serveur Windows 2008 R2.
Lancer le gestionnaire Hyper V. Commencer par paramétrer votre réseau virtuel en choisissant le menu
« Gestionnaire réseau virtuel ». Choisir externe, donner lui le nom « Public » et l’associer à votre carte réseau
(pas de vlan).
Choisir ensuite « Nouveau » et créer une nouvelle machine virtuelle XP en l’enregistrant sur la partition SIO2
de votre poste physique.

2 Marie-pascale Delamare
V CONNECTER L’HYPER V CORE R2 À UN SAN

V.1 INSTALLER UN SAN

C'est un poste Seven qui fera office de SAN. En effet vous disposez d'une place disque largement suffisante
sur vos Seven. Pour créer le San on utilise le logiciel STARWIND FREE SAN. Lancer l’installation. Garder
les options par défaut sauf ici :

Sur l'écran demandant la clé gratuite du produit, cibler le fichier "licensekey.swk" que vous aurez recopié en
local depuis le serveur de fichier répertoire SISR4\TPHyperV. Le nombre de serveur connectés est limité à
deux pour cette version gratuite.

V.2 CONFIGURER LE NOUVEAU SAN

Commencer par créer un disque virtuel. Pour cela cliquer sur Add Device dans la barre d'outils :

Puis créer un disque virtuel :

3 Marie-pascale Delamare
Puis

Et

Choisir l'emplacement sur votre poste :

Puis définir la taille :

4 Marie-pascale Delamare
Continuer sans rien changer aux options de cache, puis :

Finaliser la création.

V.3 PARTITIONNER ET FORMATER LE DISQUE DU SAN

Sur le poste Seven, lancer l'initiateur ISCSI, taper l'adresse IP de votre poste, se connecter au SAN local et
dans l'onglet "volume et périphériques", effacer tout et refaire une configuration automatique.
Lancer votre gestionnaire de disque, mettre le disque en ligne et créer un volume DATA de 50 GB. Le
formater en NTFS.
Voilà le SAN est prêt. (Attention la version gratuite est limitée à deux connexions si vous êtes plusieurs à
utiliser le même SAN, déconnectez le poste Seven).

VI CONNECTER L'HYPER V AU SAN

Sur L’Hyper V, dans la partie Networking de l'outil d'administration semi-graphique coreConfig, choisir
ISCSI configuration et activer le service ISCSI.

Connecter ensuite le SAN à votre HYPER V.

5 Marie-pascale Delamare
Dans l’onglet « Volumes et Devices » vérifier que le disque apparait même sans lettre associée. (Si ce n'est
pas le cas, cliquer sur Auto-configure)

VI.1 TRANSFÉRER LES DISQUES VIRTUELS DES MACHINES DÉJÀ CRÉÉES SUR LE SAN

Sur votre Hyper V en console, copier votre disque de machine virtuelle vers votre SAN.

VII CRÉER DES MACHINES VIRTUELLES SUR LE SAN

Sur l’Active Directory, dans le gestionnaire de serveur HYPER V, faire Nouveau puis ordinateur virtuel. Mais
connectez la nouvelle machine virtuelle au disque « vhd » que vous venez de copier sur le SAN ce qui vous
évitera une nouvelle installation.
Lancer la machine virtuelle pour vérifier son fonctionnement.

6 Marie-pascale Delamare