Vous êtes sur la page 1sur 57

ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

REPUBLIQUE TUNISIENNE

MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES

INSTITUT SUPERIEUR DES ETUDES TECHNOLOGIQUES DE GAFSA

DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE

________________________________________________________________________________

SUPPORT DE COURS:
ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION
MOTEUR A PISTONS ALTERNATIFS

Niveau: L1 MC2 Matière optionnelle


Elaboré par: Abbès RABEH
juin 2011

ISET DE GAFSA Page - 1 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

COMPOSITION DU MOTEUR A EXPLOSION

1-FONCTION.

Le moteur à explosion permet de transformer l’énergie du combustible


en énergie calorifique par combustion ou explosion et enfin en énergie
mécanique de rotation. C’est le cœur de l’automobile, il développe un
travail et une puissance mécanique.

2- CLASSIFICATION DES MOTEURS.

MOTEUR A COMBUSTION INTERNE

A PISTON ALTERNATIF A PISTON ROTATIF A TURBINE

(MOTEUR A EXPLOSION)

A 4 TEMPS A 2 TEMPS

A ALLUMAGE PAR COMPRESSION A ALLUMAGE COMMANDE

(TYPE DIESEL) (TYPE ESSENCE)

A INJECTION DIRECTE AVEC CARBURATEUR

A INJECTION DIRECTE

A INJECTION INDIRECTE A INJECTION INDIRECTE

ISET DE GAFSA Page - 2 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

3- LE MOTEUR A ALLUMAGE COMMANDE (TYPE ESSENCE).

3-1- Ensemble éclaté :

ISET DE GAFSA Page - 3 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

3-2- Nomenclature :

1-Axe de culbuteurs 15-Carter d’huile

2-Culasse 16-Joint

3-Soupape 17-Vilebrequin

4-Bougies 18-Volant moteur

5-Bloc-cylindres 19-Roue dentée

6-Module d’allumage 20-Bielle

7-Tiges des culbuteurs 21-Axe de piston

8-Pompe à essence 22-Piston

9-Poussoir 23-Segment

10-Arbre à cames 24-Alésage (chemise)

11-Carter de distribution 25-Joint de culasse

12-Chaine de distribution 26-Ressort de soupape

13-Pompe à huile 27- Culbuteur

14-Crépine 28-Joint

15-Carter d’huile 29-Cache culbuteur

ISET DE GAFSA Page - 4 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

3-3-Ensemble en
images :

Moteur 4 cylindres
en ligne

L4

Moteur 8 cylindres en Vé
V8

ISET DE GAFSA Page - 5 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

3-4-Organes :

1. Carter d'huile 15. Chaîne et pignons de distribution

2. Paliers (Intégrés dans le bloc) 16. Soupapes et Ressorts de soupapes

3. Bloc Moteur 17. Cache-soupapes

4. Vilebrequin 18. Culasse

5. Volant Moteur 19. Collecteur d'admission

6. Pistons 20. Tôle anti-émulsion de Carter

7. Bielles 21. Bobines d'allumage.

8. Joint de culasse 22. Pompe à Huile

9. Gicleurs de Refroidissement 23. Filtre à Huile

10. Disque et plateau d'embrayage 24. Pompe à eau

11. Vis de culasse 25. Carter de distribution

12. Paliers d' Arbres à cames 26. Electrovanne de Commande

13. Arbres à cames 27. Tendeurs & Guides de tendeurs

14. Rampe de culbuteurs 28. Prise en charge d'accessoires

ISET DE GAFSA Page - 6 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

4-Description des éléments fixes.

On distingue principalement :

- le bloc-cylindres (bloc moteur)


- la culasse
- les carters
- les collecteurs des gaz

4-1- Le bloc-cylindres (bloc moteur) :

C’est la partie centrale du moteur, considérée parmi les organes


principaux et qui supporte les autres constituants.

a- fonction : le bloc-cylindres permet, de guider en translation les


pistons tout en résistant au différentes contraintes de pression et de
température, de contenir l’eau de refroidissement et d’évacuer la chaleur
produite par la combustion des gaz.

b- matière : le matériau constituant le bloc-cylindres doit satisfaire un


compromis des conditions de bonne résistance aux pressions élevées et
à l’usure, de bonne résistance au frottement dans le cas de cylindres
alésés, une meilleure aptitude au moulage et une bonne conductibilité de
la chaleur pour un refroidissement rapide. La fonte grise et les alliages
légers à base d’aluminium et de silicium (Alpax) sont les plus favorisés
par les constructeurs automobiles.

c- forme et réalisation : le bloc-cylindres est d’une forme très


compliquée fonction du nombre des pistons (multicylindres) et de leur
disposition (en ligne, en vé..), sa partie supérieure qui enveloppe les
cylindres comporte des chambres de circulation d’eau de refroidissement
et recevant sur sa face supérieure la culasse. Sur sa partie inférieure on
distingue les paliers de vilebrequin et une face inférieure sur laquelle doit
se fixer le carter à huile. Selon le constructeur on peut rencontrer des
blocs-cylindres conçus avec des cylindres alésés difficiles à remplacer
et des blocs-cylindres conçus pour recevoir des chemises ajustées
faciles à remplacer, sèches ou humides. Selon la conception du moteur,
le bloc-cylindres peut comporter l’emplacement d’arbre à cames et des
alésages de commande d’ouverture de soupapes ainsi que
l’entrainement et la fixation de la pompe à huile.

ISET DE GAFSA Page - 7 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

d- Disposition des cylindres : indépendamment de la puissance,


l’orientation des axes des cylindres est un paramètre déterminant pour le
choix de la forme du moteur qui varie suivant l’objectif du constructeur
(encombrement, centre de gravité, équilibre, montage, usinage,..)

Type Disposition Avantage & schéma


Inconvénient
Un même plan - Moulage et usinage
Moteur vertical contenant faciles
en ligne 2, 4, 6, 8 … - Meilleure
cylindres en ligne accessibilité
- Hauteur et
longueur importants

Deux plans centrés - Moteur puissant de


Moteur sur l’axe du 6 et 12 cylindres
en vé vilebrequin et bien équilibrés et
formant un angle moins encombrants
en vé de 60° ou vé - Mauvaise
de 90° accessibilité

Un même plan - Encombrement


Moteur à horizontal réduit en hauteur
plat contenant 2, 4, 6, 8 - Centre de gravité
… cylindres plus bas
- Mauvaise
accessibilité

Identique à un - Encombrement
Moteur moteur en vé de réduit en hauteur et
flat 180° en longueur
- Centre de gravité
plus bas
- Difficulté de
montage et de
démontage

ISET DE GAFSA Page - 8 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

e- Chemise rapportée: Les chemises rapportées ou amovibles sont


utilisées pour remédier à l’usure des cylindres vu que le bloc moteur est
une pièce très compliquée et très couteuse. Les solutions adoptées
intègrent les chemises sèches et les chemises humides.

e1- Chemise sèche : un fourreau d’acier nitruré ou en fonte centrifugée


de faible épaisseur qui doit avoir de bonnes qualités de résistance à
l’usure et au frottement est logé à l’intérieur du cylindre délicatement à la
presse, n’est pas en contact direct avec l’eau de refroidissement, est
nommé chemise sèche.

e2- Chemise humide : c’est un fourreau en fonte spéciale coulée par


centrifugation, d’épaisseur plus importante que la chemise sèche, est en
contact direct avec l’eau de refroidissement. Ce tube est serré par la
culasse contre le bloc-cylindres pour permettre l’étanchéité de la
chambre de combustion et celle de circulation de l’eau de
refroidissement.

ISET DE GAFSA Page - 9 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 10 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 11 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

4-2- La culasse :

Elle se trouve sur le bloc-cylindres et sous le cache-culbuteurs (cache


soupapes), avec le joint de culasse elle assure l’étanchéité de la
chambre de combustion au dessus des têtes des cylindres.

a- fonction : c’est de contenir la chambre de combustion ou de


compression et des organes de distribution, d’admission et
d’échappement. A travers des chambres de circulation d’eau, selon le
moyen de refroidissement, elle permet également l’évacuation de la
chaleur produite par la combustion.

b- matière : pour les mêmes raisons que le bloc-cylindres, on peut


employer les alliages légers, l’aluminium ou la fonte.

c- forme et réalisation : de forme aussi compliquée que le bloc-


cylindres mais de taille inférieure, la culasse comporte le plan de joint,
une face rectifiée pour l’assemblage étanche avec le bloc-cylindres. Sa
forme doit permettre les meilleures conditions d’une combustion
complète et étanche pour une plus grande puissance et un bon
rendement du moteur à explosion.

La réalisation dépend principalement des difficultés du moulage et des


usinages, du mode de refroidissement (conduction, convection..), de la
position et du nombre des soupapes (soupapes latérales MSL, soupapes
en tête MST), de la forme de la chambre de combustion, du nombre et
de l’emplacement de l’arbre à came.

ISET DE GAFSA Page - 12 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 13 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

4-3- Les carters :

On Distingue le carter d’huile, le carter de distribution et le carter cache


culbuteurs (cache soupapes) ou couvre culbuteurs.

a- le carter d’huile : c’est le carter inférieur, en dessous du bloc-


cylindres, servant de réservoir contenant l’huile de graissage et de
lubrification des organes mobiles du moteur.

b- le carter de distribution : c’est un organe qui couvre la chaine de


distribution, jouant le rôle de couvercle de protection des éléments
mobiles de la distribution (roues dentées, chaine, tendeurs).

c- le carter cache culbuteur (cache soupapes) : c’est le carter


supérieur, en tôle emboutie juste au dessus de la culasse, il couvre les
culbuteurs, il comporte le bouchon de remplissage de l’huile moteur et
forme à l’aide de ses joints une enceinte étanche avec la culasse.

ISET DE GAFSA Page - 14 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 15 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

4-4- Les collecteurs :

Les collecteurs sont des tubulures qui ont pour rôle pour certains de
conduire les gaz frais aux soupapes d’admission, et pour certains autres
d’évacuer les gaz brulés vers le silencieux d’échappement. Le nombre
des cylindres et leur disposition ainsi que la position des soupapes
influent sur la forme de ces collecteurs.

a- Collecteur d’admission : ce collecteur est une tubulure en alliage


léger placée entre le carburateur et la face latérale de la culasse. Grâce
à un plan de joint recevant des joints métalloplastiques ou graphités, on
réalise ainsi un conduit étanche du carburant vers les soupapes
d’admission. Selon le constructeur, les sections adoptées pour ce
collecteur doivent êtres suffisamment larges et ne doivent pas
présenter de coudes brusques pour garantir un mélange gazeux plus
homogène et un remplissage correct.

b- Collecteur d’échappement : ce collecteur est une tubulure reliant la


face latérale de la culasse, comportant les orifices d’échappement des
gaz brulés, avec le silencieux d’échappement.

Les gaz brulés s’échappent à température et vitesse importantes , ce qui


conduit à mettre un contact suffisant entre le collecteur d’admission et
celui d’échappement pour réchauffer le gaz d’admission avant de le
mettre dans la chambre à combustion.

ISET DE GAFSA Page - 16 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 17 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

5-Description des éléments mobiles.

On distingue principalement :

 L’équipage mobile
- le piston
- la bielle
- le vilebrequin
- le volant moteur
 les organes de distribution

5-1- L’équipage mobile :

C’est un système bielle manivelle qui transforme le mouvement linéaire


alternatif des pistons dans les cylindres en un mouvement de rotation
continue d’un volant moteur.

5-1-1- Le piston

Bien que tous les pistons aient la même fonction, il existe beaucoup de
paramètres pour les définir.

Les plus courants sont : jupe droite ou échancrées, jupe fendue ou non,
trous de graissage en fond de gorge du (des) segment (s) racleur (s),
trou de passage de clavette de pied de bielle, tête plate, tête creuse, tête
bombée, empreintes des soupapes sur la tête …

a- fonction : transmettre l’effort presseur des gaz brulés sur le fond du


piston à la bielle à travers l’axe d’articulation. Il véhicule l'énergie créée
par l'explosion jusqu'au vilebrequin en passant par la bielle.

b- matière : le piston est généralement en alliage léger d’aluminium,


aluminium coulé ou forgé, mais aussi exceptionnellement en fonte.

Il doit résister aux conditions sévères de fonctionnement dues à une


variation des contraintes mécaniques et thermiques.

Le piston doit être de faible inertie, de petite masse, bon conducteur


thermique, facile à mouler, facile à usiner (P=35 bars, T=300°C,
V=15m/s)

ISET DE GAFSA Page - 18 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

c- forme et réalisation : le piston est de forme cylindrique obtenu par un


moulage sous pression pour avoir une structure compacte et une taille
précise.

La partie supérieure, à parois épaisse, qui est la tête du piston, est


formée par une face généralement plate, c’est le fond qui est en contact
avec la flamme du combustible et une portion cylindrique de plusieurs
gorges, c’est le porte-segments.

La partie inférieure, qui est la jupe du piston, peut être droite ou


décolletée, fondue ou non, de hauteur et diamètre bien adaptés à un
guidage précis et étanche.

L’intérieur du piston est, un brut de fonderie, renforcé par des nervures


qui confient au piston plus de résistance et une meilleure conduction
thermique.

d- segments : plusieurs segments sont utilisés pour satisfaire la


condition fondamentale d’étanchéité de l’enceinte thermique à volume
variable.

Généralement trois segments, qui sont des anneaux circulaires, en acier


ressort, logés dans les gorges supérieures taillées sur la tête du piston,
assurent l’étanchéité.

Le premier segment, exposé directement à la flamme, est le segment de


feu, il a une fente (coupure) plus large que les autres (de l’ordre de 0.5
mm) pour un plus de dilatation.

Les deux autres segments sont pourvus de fentes (coupures) moins


larges (de l’ordre de 0.2 mm).

Les coupures doivent êtres décalés au montage (disposés à 120° l’une


de l’autre), elles sont droites, ou obliques montées en “tierçage“
(inclinaison à droite, inclinaison à gauche) pour améliorer l’étanchéité.

Le quatrième segment, le dernier, est le segment racleur qui fait racler


l’huile de la paroi du cylindre vers l’intérieur du piston, il se distingue par
ses trous qui vont communiquer avec celles réalisés sur la gorge
correspondante du piston.

ISET DE GAFSA Page - 19 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

e- axe : L'axe est en acier traité sur lequel vient se positionner le pied
de bielle par l'intermédiaire de la bague de bielle.

Il existe 3 types d'axe de piston :

- Axe cylindrique
- Axe à intérieur biconique
- Axe à empreinte (pour vis ou clavette)
L'axe cylindrique est l'axe de piston le plus courant.
L'axe à intérieur biconique est en fait un axe cylindrique dans lequel on
usine 2 formes coniques opposées, dans le diamètre intérieur, destinées
à l'alléger. L'axe conserve donc sont épaisseur et sa rigidité en son
centre mais est plus léger car moins épais à chaque extrémité.
L'axe à empreinte est un axe lisse dans lequel est usinée une encoche
afin de le maintenir en place latéralement et de le rendre solidaire du
piston.
Sur les moteurs modernes, l'axe de piston est placé dans son logement
et maintenu en place par des circlips ou jonc d’arrêt (1 de chaque côté).
Ce type de montage permet donc un mouvement du pied de bielle sur
l'axe mais aussi de l'axe dans le logement du piston. Ce montage est dit
"libre", On peut donc monter ou démonter les bielles et les axes des
pistons, à la main, sans autre outil qu'une pince à circlips.
Sur les moteurs plus anciens, le montage des axes de pistons est dit "
serré " c'est à dire que la bielle et l'axe sont solidaires. Ces axes sont
montés à chaud et ne peuvent être démontés qu'avec une presse.

ISET DE GAFSA Page - 20 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 21 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 22 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

5-1-2- La bielle

Elément fondamental de l’équipage mobile, articulé par le pied sur l’axe


du piston et par la tête sur le maneton du vilebrequin.

a- fonction : transmettre l’effort important et variable, au cours du cycle


de fonctionnement, du piston au vilebrequin.

b- matière : En acier spécial matricé, en titane ou en duralumin (alliage


léger aluminium+cuivre+magnésium+manganèse) mais de haute
résistance.

c- forme et réalisation : La bielle comporte, le pied (articulé avec le


piston), le corps au milieu et la tête (articulé avec le vilebrequin).
La bielle est en deux parties, la tête dispose d'un "chapeau" qui sera
maintenu par des vis ou des boulons.

Une bielle assemblée permet l'utilisation d'un vilebrequin monobloc.


Sa longueur est limitée par des considérations de résistance au
flambage.

Elle va subir de la compressions et des contraintes thermiques : le pied,


au niveau du piston, subi de très fortes températures alors que la tête se
trouve lubrifiée et donc refroidie par le bain d'huile au niveau du
vilebrequin.

La tête de bielle est montée avec deux demi-coussinets sur le maneton


du vilebrequin alors que le pied de bielle est monté avec une bague sur
l’axe du piston.

ISET DE GAFSA Page - 23 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

5-1-3- Le vilebrequin

A l’intérieur du bloc moteur, animé de mouvement de rotation continue


par les bielles, il transmet la rotation continue indispensable au
mouvement du véhicule.

a- fonction : Elément robuste, il permet :

- de communiquer le couple utile au volant moteur.

- de distribuer les couples utiles pour, l’entrainement des pompes


(essence, huile, eau), l’alternateur, le système d’allumage et de
distribution.

- de permettre la compression des gaz ainsi que l’admission et


l’échappement.

b- matière : En acier au nickel chrome, forgé ou matricé, ou en acier


moulé ou en fonte spéciale de haute résistance.

c- forme et réalisation : Les vilebrequins sont construits en les forgeant


par des opérations successives de matriçage à chaud. L'ébavurage, le
tournage des portées et manetons sont effectués sur machine. Ils sont
suivis d'une rectification à la meule, et d'un équilibrage statique et
dynamique par enlèvement de matériau.

Les parties frottantes, tourillons (palier) et manetons, sont usinées avec


précision en accordant une grande importance à leur état de surface et
sont muni de canaux (perçages) de graissage. Elles subissent ensuite
un traitement thermique superficiel afin d'en augmenter la dureté et ainsi
de réduire la vitesse d'usure.

ISET DE GAFSA Page - 24 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 25 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

5-1-4- Le volant moteur

Fixé sur la collerette du vilebrequin (coté opposé au nez), le volant


moteur à travers cet encastrement communique l’énergie indispensable
à l’entrainement des roue motrices du véhicule.

a- fonction : Elément de liaison entre le vilebrequin et les organes de


transmission de l’automobile (embrayage, démarreur), il réalise la
régularisation du couple des phases motrice et résistante.

La couronne dentée qui engrène avec le pignon du démarreur permet le


démarrage de l’arbre moteur (vilebrequin).

b- matière : Le volant moteur est en général en fonte ou en acier de


bonnes caractéristiques mécaniques.

c- forme et réalisation : Il est constitué par une jante épaisse et une


toile mince.

La jante a une inertie importante (volant d’inertie) et reçoive une


couronne dentée par frettage.

La toile comporte les trous de fixation avec le vilebrequin.

ISET DE GAFSA Page - 26 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

5-2- les organes de distribution.

Ce sont les soupapes ainsi que les organes réalisant l’entraînement et


la commande de leurs ouvertures et fermetures synchronisées avec la
rotation du vilebrequin.

5-2-1- Les soupapes

On peut remarquer le classement des moteurs selon la disposition des


soupapes :

- M.S.L. moteur à soupapes latérales


- M.S.T. moteur à soupapes en tête
 Avec arbre à cames au centre, culbuteurs et tiges
 Avec arbre à cames en tête et attaque directe
 Avec arbre à cames en tête et culbuteurs

a- fonction : La régulation des échanges gazeux par, l’ouverture pour


l’admission du mélange combustible, l’ouverture pour l’échappement des
gaz brulés et la fermeture étanche de l’enceinte thermique durant la
phase compression explosion.

b- matière : les contraintes thermiques


différentes pour les côtés admission et
échappement imposent l’emploi d’un
alliage d’acier au Nikel, chrome et
tungstène pour la soupape
d’échappement qui est sollicitée encore à
un phénomène de corrosion par les gaz
d’échappement.

c- forme et réalisation :

La tête de forme bombée ou plate


s’appuie sur un siège serré sur la
culasse, le contact s’établi sur une
portée suffisante (de l’ordre de 2mm) et
est maintenu par des ressorts en acier au
silicium.

ISET DE GAFSA Page - 27 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

d- sièges de soupapes:

ISET DE GAFSA Page - 28 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

Exercice :

1:

2:

3:

4:

5:

6:

7:

8:

9:

10 :

11 :

ISET DE GAFSA Page - 29 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

5-2-2- L’arbre à cames

Il est placé à l’intérieur du bloc moteur ou en tête de culasse et muni


d’autant de cames que de soupapes à commander.

a- fonction : sa rotation synchronisée avec celle du vilebrequin doit


permettre la commande directe ou indirecte des soupapes d’admission
et d’échappement pour la circulation correcte des gaz et une combustion
étanche.

b- matière : moulé en fonte ou estampé en acier trempé

c- forme et réalisation : c’est un arbre qui contient les cames qui


actionnent la levée progressive des soupapes par les lobes (partie
excentrée de la came).

L’arbre à cames contient aussi les tourillons de guidage et peut contenir


des pignons taillés directement pour commander le distributeur
d’allumage et la pompe à huile.

5-2-3- Entrainement et Commande

L’entrainement à travers le nez du vilebrequin est assuré par pignons et


chaine ou courroie crantée et dans des cas particuliers par une série
d’engrenage.

La commande de
soupape peut être
directe par came sur
poussoir ou indirecte
par came et
culbuteur ou encore
par culbuteur et tige.

ISET DE GAFSA Page - 30 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 31 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

6-Applications.

Compléter la désignation des éléments indiqués sur les figures ci-


dessous.

LA DISTRIBUTION

ISET DE GAFSA Page - 32 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 33 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 34 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 35 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

CYCLE A QUATRE TEMPS DU MOTEUR A


EXPLOSION

1-carburant.

Sur un moteur automobile à allumage commandé type essence ou bi-


carburant (essence-gaz), le carburant utilisé est soit liquide tel que
l’essence de pétrole ou gazeux tel que le gaz naturel véhicule GNV
(méthane CH4 extrait de gisement souterrains provenant de matière
fossile) ou le gaz de pétrole liquéfié GPL (Hydrocarbure composé de
propane C3H8 et de Butane C4H10 obtenu par distillation du pétrole).

2- Ordre de fonctionnement des cylindres.

L’ordre de fonctionnement d’un moteur bi-carburant à quatre temps


dépend du nombre des cylindres (4,6,8,..) et de leur disposition (en ligne,
en vé, à plat,…).

On traitera les cas les plus courants.

2-1-Moteur à quatre cylindres en ligne.

Dans le cas d’un moteur à quatre cylindres, les quatre temps de chaque
cylindre se produisent en deux tours du vilebrequin. Quatre temps
moteurs se produisent successivement durant 720°, chaque fois qu’une
phase motrice se termine pour un cylindre une suivante commence pour
un autre dans un ordre de fonctionnement bien déterminé.

Le tableau suivant décrit l’ordre d’allumage le plus courant 1-3-4-2

Rot 180° 360° 540° 720°


Cyl1 Comb+Détente Echappement Admission Compression
Cyl2 Echappement Admission Compression Comb+Détente
Cyl3 Compression Comb+Détente Echappement Admission
Cyl4 Admission Compression Comb+Détente Echappement

Remarque : une autre possibilité est 1-2-4-3

ISET DE GAFSA Page - 36 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

2-2-Moteur à six cylindres en ligne.

Les manetons du vilebrequin d’un moteur à six cylindres sont décalés à


120° et sont regroupés par paire de même axe : 1 avec 6, 2 avec 5 et 3
avec 4.

L’ordre de fonctionnement le plus courant est 1-5-3-6-2-4, il doit


permettre une meilleure répartition des efforts sur les manetons du
vilebrequin.

Le tableau suivant décrit l’ordre d’allumage le plus courant 1-5-3-6-2-4

Rot 60° 120° 180° 240° 300° 360° 420° 480° 540° 600° 660° 720°
Cyl1 Comb+Dét Echap Adm Comp
Cyl2 Echap Adm Comp Comb+Dét
Cyl3 Comp Comb+Détente Echap Adm
Cyl4 Echap Adm Comp Comb+Dét
Cyl5 Comp Comb+Dét Echap Adm
Cyl6 Adm Comp Comb+Dét Echap

Remarque : une autre possibilité est 1-4-2-6-3-5

Le tableau ci-dessus montre qu’une course motrice commence alors que


la précédente n’est pas encore terminée. La poussée motrice est plus
continue, la marche du moteur est plus régulière.

2-3-Moteur à huit cylindres en vé.

Les huit cylindres sont en Vé à 90°, en numérotant les cylindres de 1 à 8


tantôt à droite tantôt à gauche , l’ordre d’allumage généralement adopté
est 1-2-7-8-4-5-6-3

Rot 90° 180° 270° 360° 450° 540° 630° 720°


Cyl1 Comb+Dét Echap Adm Comp
Cyl2 Com Comb+Dét Echap Adm Comp
Cyl3 Det Echap Adm Comp Comb+
Cyl4 Adm Comp Comb+Dét Echap
Cyl5 Ech Adm Comp Comb+Dét Echap
Cyl6 Echap Adm Comp Comb+Dét
Cyl7 Comp Comb+Dét Echap Adm
Cyl8 Adm Comp Comb+Dét Echap Adm

ISET DE GAFSA Page - 37 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

2-4-Moteur flat à quatre cylindres.

Les quatre cylindres sont opposés deux à deux.

L’ordre d’allumage est 1-4-2-3

Rot 180° 360° 540° 720°


Cyl1 Comb+Détente Echappement Admission Compression
Cyl2 Admission Compression Comb+Détente Echappement
Cyl3 Echappement Admission Compression Comb+Détente
Cyl4 Compression Comb+Détente Echappement Admission

2-5-Moteur flat à six cylindres.

Les six cylindres sont opposés trois à trois.

L’ordre d’allumage est 1-4-5-2-3-6

Rot 60° 120° 180° 240° 300° 360° 420° 480° 540° 600° 660° 720°
Cyl1 Comb+Dét Echap Adm Comp
Cyl2 Adm Comp Comb+Dét Echap
Cyl3 Echap Adm Comp Comb+Dét
Cyl4 Comp Comb+Dét Echap Adm
Cyl5 Comp Comb+Détente Echap Adm
Cyl6 Echap Adm Comp Comb+Dét

ISET DE GAFSA Page - 38 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

3- Description du cycle à quatre temps.

Le cycle à quatre temps du moteur regroupe toutes les opérations qui se


succèdent (se suivent) avant que l’équipage mobile (piston-bielle-
vilebrequin-volant) ne se trouve dans les conditions initiales de départ.

Le cycle à quatre temps se produit pour deux tours complets du volant


moteur soit 720° = 180° x quatre= 4 demi-tours.

1er temps : Admission.

Le piston est au point mort haut (PMH), en tournant le volant moteur, le


piston se déplace du point mort haut vers le point mort bas (PMB).

Le volume compris au dessus du piston augmente et se produit dans le


cylindre une dépression qui permet l’aspiration par la soupape
d’admission du mélange gazeux, le remplissage se termine lorsque le
piston est au point mort bas.

2eme temps : Compression.

On continuant la rotation du volant, le piston commence à remonter du


PMB vers le PMH, les soupapes d’admission et d’échappement étant
fermées, le mélange gazeux est alors comprimé et la compression est
forte quand le piston arrive au PMH, le volant aura décrit un second demi
tour (180°).

ISET DE GAFSA Page - 39 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

3eme temps : Combustion et Détente.

Dans cette phase, l’étincelle produite par la bougie provoque la


combustion du mélange gazeux et la pression augmente très
rapidement provoquant une poussé importante sur le fond du piston qui
sera chassé vers le bas jusqu’a la détente progressive au PMB. C’est la
phase motrice du cycle.

4eme temps : Echappement.

La montée du piston du PMB au PMH entrainée par l’inertie du volant,


provoque l’expulsion des gaz brulés à travers la soupape
d’échappement qui se trouve ouverte.

4- diagramme théorique.

Cycle de Beau de Rochas

De A à B : Admission

De B à C : Compression

De C à D : Allumage et
Combustion

De D à E : Détente

De E à B et de B à A :
Echappement

ISET DE GAFSA Page - 40 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

5- diagramme réel.

Le cycle théorique ne peut être réalisable, car il ne tient pas compte de


certains paramètres pratiques :

- Temps d’ouverture et de fermeture des soupapes (jeu de


soupape).
- Temps d’inflammation du mélange gazeux.
- Inertie des gaz.
- Echange de chaleur avec l’extérieur.

AOA : Avance ouverture admission

L’AOA permet de bénéficier de l’inertie des gaz aspirés par le cylindre


précédent pour améliorer le remplissage du cylindre considéré.

RFA : Retard fermeture admission

Le RFA permet d’améliorer le remplissage en profitant de la vitesse des


gaz et d’éviter les coups de bélier à la fermeture de la soupape.

ISET DE GAFSA Page - 41 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

AA : Avance allumage

L’AA permet de tenir compte du temps d’inflammation de la combustion


qui n’est pas instantanée, d’où l’existence de la pression maximale après
le PMH.

AOE : Avance ouverture échappement

L’AOE permet d’éviter les contre-pressions à la remontée du piston et


d’accélérer l’équilibre entre les pressions internes et externes du
cylindre.

RFE : Retard fermeture échappement

Le RFE permet l’évacuation par inertie de tous les gaz brulés.

6- Epure circulaire.

L’épure circulaire ci-dessous n’est qu’indicative, elle est très variable


suivant le type du moteur est décrit le principe fondamental qui est le
même pour tous type de moteur à quatre temps.

Exercice : Calculer les valeurs angulaires des différentes phases du


cycle à quatre temps du diagramme circulaire ci-dessus.

ISET DE GAFSA Page - 42 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

CARACTERISTIQUES MECANIQUES
DU MOTEUR A EXPLOSION
1-Introduction.

Les constructeurs automobiles présentent leur produit avec des


caractéristiques générales, dimensionnelles et spécifiques décrivant les
équipements, la carrosserie, la suspension, les différents systèmes tel
que la distribution, la lubrification, le refroidissement, l’injection mais
principalement la motorisation qui est le cœur de l’automobile.

Les performances de l’automobile sont essentiellement liées à la vitesse


et la puissance (le véhicule atteint 100km en 7 secondes), enfin c’est
par la qualité du moteur qu’elle est évaluée.

2- CARACTERISTIQUES DU MOTEUR.

La rentabilité du moteur à
allumage commandé, type
essence ou bi-carburant, à
quatre temps est liée à la
qualité de la transformation de
l’énergie du combustible en
énergie mécanique de rotation.

Alors, le bon rendement du moteur est fonction du choix bien étudié des
caractéristiques mécaniques de ce dernier.

2-1- La cylindrée du moteur.

Cylindrée unitaire : c’est le volume en cm3 ou en litre, engendré par la


translation du piston d’une course C dans le cylindre du PMH au PMB,
elle est égale au produit de l’aire du cylindre par la course du piston.

Avec A : Diamètre du cylindre (Alésage)

- Le couple du moteur est proportionnel à la cylindrée.

ISET DE GAFSA Page - 43 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

Cylindrée totale : c’est le volume en cm3 ou en litre, égal au produit de la


cylindrée unitaire V par n, le nombre de cylindres du moteur.

Avec n : Nombre de cylindre du moteur

Le moteur est plus puissant si la cylindrée est plus importante et si le


nombre de cylindre est plus grand.

2-2- Rapport volumétrique (taux de compression).

C’est le rapport définie par :


Avec :

V, cylindrée unitaire en cm3 ou en m3.

v, volume de la chambre de combustion


ou volume mort en cm3 ou en m3.

- Le rapport volumétrique est un nombre sans unité.

- La température en fin de compression est proportionnelle au rapport


volumétrique ρ et à la pression de fin de compression, il y aura une auto-
inflammation du mélange air- essence si cette température dépasse une
valeur de 330°C.

- Pour éviter l’auto-allumage (auto-inflammation) on ajoute des produits


antidétonants.

2-3- Taux de remplissage.

C’est le rapport entre le volume réel des gaz aspirés en phase


d’admission, ramené à la pression atmosphérique, et le volume
théorique du cylindre (cylindrée unitaire).

- Ce taux est toujours inférieur à l’unité.

2-4- Le rapport alésage-course A/C.

Les constructeurs tendent à avoir un rapport A/C supérieur à 1 dans le


but d’accroître l’alésage A du cylindre pour pouvoir mettre des soupapes
plus grandes ou de multiplier le nombre de soupapes.

- Le moteur est plat si A < C, carré si A = C, supercarré si A > C.

ISET DE GAFSA Page - 44 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

2-5- Puissance.

Couple moteur : C’est le couple, en newton mètre Nm, disponible au


volant moteur, relevé à la sortie du vilebrequin sur un banc d’essai.

- C’est le produit de l’effort des bielles sur le vilebrequin par le rayon des
manetons de ce dernier.

Puissance effective Peff : C’est la puissance du moteur seul, relevée à la


sortie du vilebrequin sur un banc d’essai.

- C’est le produit du couple moteur (en newton mètre) par sa vitesse


angulaire Wm (en radian par seconde rd/s)

- La puissance est exprimée en ch (cheval vapeur) ou en W (watt) avec


1ch = 736 W.

- La vitesse de rotation N du moteur est exprimée en tours par minute.

- Sur le banc d’essai, on procède par l’application d’un couple de


freinage sur le volant moteur et on relève la vitesse de rotation
correspondante.

ISET DE GAFSA Page - 45 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

Exemple : Courbes caractéristiques Puissance et couple

Pour moteur Audi

ISET DE GAFSA Page - 46 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

Evaluations

ISET DE GAFSA Page - 47 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

CLASSE : L1-MC1 ENSEIGNANT : RABEH Abbès

DATE : 05-05-2011
Devoir de contrôle MATIERE : OPT2

SALLES:SB013-017-018 DOCUMENTS : NON AUTORISES

EXERCICE1 :(10points)

1- Indiquer le type de ce moteur.


2- Expliquer la fonction de l’élément repère 5.
3- Identifier puis définir l’ensemble formé par les éléments 17-18-20
et 22.
4- Indiquer la nomenclature de tous les éléments du moteur.

ISET DE GAFSA Page - 48 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

EXERCICE2 : (5points

1- Quelle est l’influence de la disposition des cylindres sur le moteur.

2- Refaire et compléter le tableau suivant.

Type Disposition Avantage & schéma


Inconvénient

Moteur
en vé

Un même plan
horizontal
contenant 2, 4, 6,
8 … cylindres

EXERCICE3 :(5points)

1- Reconnaitre l’élément en coupe de la


figure ci-dessous.
2- Expliquer sa fonction dans un moteur.
3- Critiquer la forme et la réalisation de
cet organe.

ISET DE GAFSA Page - 49 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

CLASSE : L1-MC1 Correction ENSEIGNANT : RABEH Abbès

DATE : 05-05-2011
Devoir de contrôle MATIERE : OPT2

SALLES:SB013-017-018 DOCUMENTS : NON AUTORISES

EXERCICE1 :(10points=1-2-3-6)

5- Indiquer le type de ce moteur. (Ensemble éclaté page 3)

C’est un moteur automobile, à combustion interne, à piston


alternatif, à allumage commandé type essence (bi-carburant).

6- Expliquer la fonction de l’élément repère 5.

le bloc-cylindres permet, de guider en translation les pistons tout en


résistant au différentes contraintes de pression et de température, de
contenir l’eau de refroidissement et d’évacuer la chaleur produite par la
combustion des gaz.

7- Identifier puis définir l’ensemble formé par les éléments 17-18-20


et 22.
C’est l’équipage mobile du moteur.

C’est un système bielle manivelle qui transforme le mouvement linéaire


alternatif des pistons dans les cylindres en un mouvement de rotation
continue d’un volant moteur.

8- Indiquer la nomenclature de tous les éléments du moteur.

1-Axe de culbuteurs 15-Carter d’huile

2-Culasse 16-Joint

3-Soupape 17-Vilebrequin

4-Bougies 18-Volant moteur

5-Bloc-cylindres 19-Roue dentée

6-Module d’allumage 20-Bielle

7-Tiges des culbuteurs 21-Axe de piston

8-Pompe à essence 22-Piston

9-Poussoir 23-Segment

ISET DE GAFSA 10-Arbre à cames 24-Alésage (chemise) Page - 50 -

11-Carter de distribution 25-Joint de culasse


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

EXERCICE2 : (5points=1-4)

1- Quelle est l’influence de la disposition des cylindres sur le moteur.

Indépendamment de la puissance, l’orientation des axes des cylindres


est un paramètre déterminant pour le choix de la forme du moteur qui
varie suivant l’objectif du constructeur (encombrement, centre de gravité,
équilibre, montage, usinage,..)

2- Refaire et compléter le tableau suivant.

Type Disposition Avantage & schéma


Inconvénient
Un même plan vertical - Moulage et usinage
Moteur en contenant 2, 4, 6, 8 … faciles
ligne cylindres en ligne - Meilleure accessibilité
- Hauteur et longueur
importants

Deux plans centrés sur - Moteur puissant de 6


Moteur en l’axe du vilebrequin et et 12 cylindres bien
vé formant un angle en vé équilibrés et moins
de 60° ou vé de 90° encombrants
- Mauvaise accessibilité

Un même plan - Encombrement réduit


Moteur à horizontal contenant 2, en hauteur
plat 4, 6, 8 … cylindres - Centre de gravité plus
bas
- Mauvaise accessibilité

Identique à un moteur - Encombrement réduit


Moteur en vé de 180° en hauteur et en
flat longueur
- Centre de gravité plus
bas
- Difficulté de montage
et de démontage

ISET DE GAFSA Page - 51 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

EXERCICE3 :(5points=1-2-2)

4- Reconnaitre l’élément en coupe de la figure ci-dessous.

C’est une culasse

5- Expliquer sa fonction dans un moteur.

C’est de contenir la chambre de combustion ou de compression et des


organes de distribution, d’admission et d’échappement. A travers des
chambres de circulation d’eau, selon le moyen de refroidissement, elle
permet également l’évacuation de la chaleur produite par la combustion.

6- Critiquer la forme et la réalisation de cet organe.

De forme aussi compliquée que le bloc-


cylindres mais de taille inférieure, la
culasse comporte le plan de joint, une face
rectifiée pour l’assemblage étanche avec le
bloc-cylindres. Sa forme doit permettre les
meilleures conditions d’une combustion
complète et étanche pour une plus grande
puissance et un bon rendement du moteur à explosion.
La réalisation dépend principalement des difficultés du moulage et des
usinages, du mode de refroidissement (conduction, convection..), de la
position et du nombre des soupapes (soupapes latérales MSL, soupapes
en tête MST), de la forme de la chambre de combustion, du nombre et
de l’emplacement de l’arbre à came.

ISET DE GAFSA Page - 52 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

CLASSE : L1-MC1 ENSEIGNANT : RABEH Abbès

DATE :20-06-2011
Devoir de synthèse MATIERE : OPT2

SALLES:SB013-017-018 DOCUMENTS : NON AUTORISES

EXERCICE1 :(5points)
Soit la coupe ci-jointe, d'une
commande de distribution d'un
moteur.
1- Expliquer la fonction de
l’élément repère 5.
2- Préciser le type du matériau
de 5.
3- Expliquer le type de
commande de distribution de
ce moteur.
4- Indiquer la nomenclature de
tous les éléments de la
figure.

EXERCICE2 : (5points)
Soit un moteur bi-carburant dont le
vilebrequin est représenté sur la
figure ci-jointe.

1- Identifier le type de ce moteur


(nombre et disposition des
cylindres).
2- Indiquer l’ordre d’allumage le plus courant de ce moteur.
3- Refaire et compléter le tableau suivant pour ce même ordre d’allumage.

Rot 180° 360° 540° 720°

Cyl1

Cyl2

Cyl3 Echappement

Cyl4

4- Qu’elle est la fonction de chaque élément indiqué sur la figure.


(Collerette, tourillons, manetons et nez de vilebrequin)

ISET DE GAFSA Page - 53 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

EXERCICE3 :(5points)
On donne l’épure circulaire ci-jointe d’un moteur à allumage commandé.
1- Identifier les différents points de fonctionnement.
2- Identifier les quatre temps de fonctionnement du moteur.
3- Calculer la valeur de chaque de fonctionnement en degré °.

4- Identifier les éléments ci-dessous.

Figure 1 figure 2

EXERCICE4 :(5points)
On donne les caractéristiques suivantes d’un moteur à quatre cylindres en ligne à
allumage commandé.
Diamètre d’alésage A=10cm ; Course C= 8cm ; volume de la chambre de
combustion (volume mort) v= 10cm3 ; couple moteur Cm= 1000Nm pour une vitesse
de rotation N=2000tr/mn.
1- Quel est l’avantage de la valeur du rapport A/C sur ce moteur.
2- Déterminer la cylindrée unitaire (V) puis la cylindrée totale (Vt) du moteur.
3- Déterminer le rapport volumétrique de ce moteur.
4- Déterminer la puissance réelle ou effective Peff pour le régime donné du moteur.

ISET DE GAFSA Page - 54 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 55 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 56 -


ASPECT MECANIQUE DU MOTEUR A EXPLOSION RABEH Abbès

ISET DE GAFSA Page - 57 -