Vous êtes sur la page 1sur 13

LE GUIDE SECRET

DE L'HOMÉOPATHIE
11 €
GRATUIT

Tout ce que vous devez


savoir sur l'homéopathie
RÉUNI DANS CE GUIDE
Le guide secret
de l'homéopathie
L’homéopathie, vous en avez sans doute déjà entendu
parler, mais sauriez-vous expliquer en quoi elle consiste ?
Il faut l’avouer, ces petites billes blanches attisent la
curiosité et suscitent la controverse… Comment les granulés
homéopathiques fonctionnent-ils ? Peuvent-ils vraiment nous
soigner ?

Sommaire
1. Naissance d'une thérapie - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 03
Les vrais débuts de l'homéopathie - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 04
Le médicament homéopathique : comment fonctionne-t-ils ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 04
Traiter des malades plutôt que des maladies - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 04
L'homéopathie en avance sur son temps pour le traiement des maladies chroniques ? - - - - - - - 05
Que soigner avec l'homéopathie ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 05
Faut-il être médecin pour utiliser ces remèdes ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -07

2. L'homéopathie : une efficacité controversée - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 07


Une étude suisse comme preuve - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 08
L'homéopathie efficace à moindre coût - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 09
Les médecines alternatives deviennent la norme - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 10

3. Quelques remèdes homéopathiques - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 11


Nux moschata : quand le sommeil est un poison - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 11
Sequoia gigantea : il redresse tout ! Chez l'homme, et chez la femme... - - - - - - - - - - - - - - - 11
Aethusa cynapium : quand une mauvaise herbe devient bonne ! - - - - - - - - - - - - - - - - - - 11
DOSSIER SPÉCIAL Le guide secret de l'homéopathie

1. Naissance d’une thérapie


L
’histoire de l’homéopathie commence La pathogénésie, c’est la méthode qu’a em
dans les années 1780 avec un médecin ployée Hahnemann quand il a étudié certaines
allemand, Samuel Hahnemann, le fonda substances chez le sujet sain, puis chez le su
teur officiel de cette discipline. Révolté par les jet malade. Lui et ses collaborateurs ont ainsi
effets néfastes et toxiques des médicaments étudié environ 1  200 substances différentes  :
de l’époque comme le mercure ou l’arsenic, il parmi lesquelles on trouve des plantes, comme
décide rapidement d’abandonner la médecine la belladone ou l’arnica, mais aussi des subs
pour se consacrer à la traduction d’ouvrages tances minérales toxiques comme le mercure,
médicaux. le plomb ou l’arsenic. On nomme ce type d’ex
périmentation une pathogénésie4.
C’est en traduisant un livre de William Cullen1
qu’il découvre que le quinquina, utilisé pour Le Dr Julian, célèbre homéopathe, demandait
combattre les fièvres et la malaria, peut provo à certains de ses étudiants de servir d’expéri
quer une fièvre semblable à celle de la maladie mentateurs volontaires ! Ils ont eu la surprise
s’il est administré trop longtemps. de voir apparaître des symptômes semblables
à ceux pour lesquels ces molécules étaient
Curieux et désireux de vérifier ce qu’il a lu, il prescrites à l’hôpital. C’est ce que l’on appelle
décide de tester le quinquina sur lui-même. en homéopathie la loi de similitude5.
Que se passe-t-il alors  ? Il développe des
symptômes semblables. Il poursuit ses véri Il s’avère que ce ne sont pas toujours les di
fications en essayant chez quelques proches. lutions les plus basses qui créent des symp
tômes significatifs6. Parfois les dilutions sont
C’est comme cela qu’il en arrive à la formula tellement importantes que la substance ini
tion du « principe de similitude2 » : tiale n’est même plus détectable au plan mo
«  Les propriétés thérapeutiques des médi léculaire. C’est d’ailleurs une des raisons pour
caments3 résident exclusivement dans leurs lesquelles l’homéopathie est parfois autant
facultés de provoquer des symptômes patho critiquée7.
logiques chez l’homme sain, et de faire dispa
raître les mêmes chez le malade. »
Il poursuit ses travaux. Après avoir étudié di
verses substances sur des sujets sains, il les
dilue de façon considérable pour diminuer au
maximum leur toxicité. Il administre ensuite
ces dilutions chez des personnes malades.
Ces dilutions soulagent des symptômes sem 4. On parle parfois de « matière médicale » en homéopathie :
il s’agit du recueil d’un grand nombre de ces pathogénésies.
blables aux effets qu’avaient provoqués ces Julian, dans les années 70 et 80, écrivit sa propre matière
substances chez le sujet sain. médicale avec des remèdes modernes comme « cortisol »,
« pénicillium »,« halopéridol », « crésol », « chlorpromazine ».
5. Bien entendu ces expérimentations étaient conduites avec
L’homéopathie était née… des placebos et donc personne ne savait ce qu’il prenait dans
ces liquides tous transparents et sans odeur.
Elle repose sur trois piliers : la pathogénésie, la 6. Ces symptômes s’expriment en fonction d’une courbe en
loi de similitude, et la notion d’infinitésimalité. sinusoïde de la plus basse jusqu’à la plus haute (parfois supé-
rieures au nombre d’Avogadro).
7. Jacques Benveniste étudiera cette question dans ses
travaux sur la « mémoire de l’eau » et ses signaux électro-
magnétiques qui sont repris aujourd’hui par le professeur et
1. William Cullen prix Nobel Luc Montagnier. C’est une autre histoire qui nous
2. Ce principe de similitude avait déjà été énoncé par Hippo- conduit aux portes de ce qu’on nomme aujourd’hui « mé-
crate decine quantique », laquelle bouscule de la même façon les
3. Organon paragraphes 22 et 26 : le « maître livre d’Hahne- esprits que le fit, en son temps, Einstein et la théorie de la
mann » relativité.

03
DOSSIER SPÉCIAL Le guide secret de l'homéopathie

Les vrais débuts de Traiter des malades plutôt


l’homéopathie que des maladies
En 1810, Hahnemann publie la première édi Lorsqu’on étudie les fameuses pathogénésies,
tion de « L’Organon, de l’art rationnel de gué on s’aperçoit très vite que chaque maladie
rir » qui sera plusieurs fois mis à jour par l’au peut avoir une expression, une forme, une si
teur lui-même. tuation ou des modalités11 qui sont spécifiques
à chacun de nous. Tel ou tel d’entre nous aura
À Londres, le premier dispensaire homéopa plutôt mal à la tête, le matin ou le soir, à droite
thique ouvre en 1849. ou à gauche, en continu ou en à-coups, etc.
En France aussi, la discipline s’enracine. Le Chaque malade est donc unique.
Dr  Léon Vannier lance en 1912 La Revue de
l’homéopathie française8. Un bon homéopathe proposera donc un re
mède qui s’applique à la fois à la maladie et
à ses modalités. Pour cela il se fera aider d’un
Le médicament répertoire. Le plus célèbre d’entre eux est le
homéopathique : répertoire de Kent qui, aujourd’hui informatisé,
permet de recenser les remèdes, leurs moda
comment fonctionne-t-il ? lités et de les hiérarchiser pour tenter d’arriver
au remède unique (le similimum) qui couvre
Les dilutions sont exprimées de deux façons.
au mieux les symptômes et leurs modalités.
La plupart sont exprimées en « CH » (centé
En réalité, cette forme idéale d’homéopathie
simales hahnemaniennes). À chaque «  CH  »
que l’on appelle homéopathie «  uniciste  »
correspond un centième de dilution. C’est
est peu pratiquée, en tout cas en France. Car
donc un centième de la solution mère pour
même avec l’aide des répertoires et de l’infor
1  CH, jusqu’à 30  CH (1 précédé de 30  zéros)
matique, elle demande beaucoup de temps et
dernière dilution disponible en France9.
d’expérience.
Un autre type de dilution est utilisé  : les di
L’homéopathie couramment pratiquée par les
lutions korsakoviennes10, plus efficaces pour
médecins français (environ 30  %) et par les
certains, sont moins utilisées en France.
patients eux-mêmes, en automédication, ne
Chaque étape est signalée par 1 K, donc 2 K,
tient pas toujours compte du détail de toutes
3  K pour une, deux ou trois manipulations.
ces modalités.
Elles consistent à toujours utiliser le même fla
con, à le dynamiser 100 fois, à jeter le contenu En général, cette homéopathie « idéale » n’est
et le remplir à nouveau. On répète le proces pas essentielle pour soigner des maladies
sus « à l’infini ». En France, elles sont autori courantes comme certaines douleurs, des
sées jusqu’à 100 000 K. infections, la grippe, les allergies, les déman
geaisons, les hémorroïdes, les états de fatigue,
le stress, l’anxiété…
Les basses dilutions utilisées en combinaisons
8. Quelques noms vont marquer la discipline : il faut retenir complémentaires et harmonieuses, associant
les « matières médicales » de Hering, puis Kent qui se rendit
célèbre par son immense répertoire qui, aujourd’hui informa- plusieurs remèdes dans un même flacon, per
tisé, est à disposition des prescripteurs. Plus près de nous les mettent souvent une utilisation plus facile de
Drs Zissu, Julian et Horvilleur écrivirent de nombreux ou-
vrages, répertoires, matières médicales et méthodes. l’homéopathie.
9. A partir du franchissement de la 11 ou 12 CH, on passe le
nombre d’Avogadro, d’où les polémiques que l’on connaît sur
la réalité du remède homéopathique. 11. Comme des heures d’apparition, d’aggravation ou d’amé-
10. Du nom du Dr Semion Korsakov, (1788-1853) http://aosh. lioration.
pagesperso-orange.fr/Constitutions.htm

04
DOSSIER SPÉCIAL Le guide secret de l'homéopathie

L’homéopathie en avance Dans ce cas, il est important que le traite


ment ne soit surtout pas contrarié mais fa
sur son temps pour le vorisé (le respect de la fièvre et de la transpi
traitement des maladies ration, jusqu’à un certain point, en sont deux
exemples).
chroniques ?
•• Le tuberculinisme qui dénote une fragilité
Hahnemann, qui avait réussi à améliorer des aux infections ORL et respiratoires, une ten
maladies aiguës et leurs symptômes comme dance à la déminéralisation, une hypersen
les douleurs, les fièvres, les allergies… avait sibilité neuropsychique et émotionnelle, une
achoppé sur le traitement des maladies chro fatigabilité, des troubles vasculaires et capil
niques. Lui-même, son école et ses succes laires tournent à la chronicité.
seurs en vinrent à définir des types sensibles :
ce sont les constitutions et les diathèses. •• La sycose qui se manifeste par une forme
d’empâtement de l’organisme qui cherche à
Presque deux cents ans avant la découverte éliminer en cas de surcharge thérapeutique
de la génétique moderne, ils observaient que ou vaccinale et qui voit apparaître sur la
certaines catégories de personnes réagissent peau verrues, lipomes, condylomes ou, dans
d’une façon très particulière à la maladie et au le psychisme, des idées fixes.
traitement. Ils avaient remarqué que ces per
sonnes n’avaient ni les mêmes réactions, ni les •• La luèse qui se caractérise par des at
mêmes évolutions et ne nécessitaient donc teintes inflammatoires chroniques cuta
pas les mêmes traitements. nées (ulcères), vasculaires (athérosclérose,
hypertension chronique, anévrismes), des
Si vous vous êtes déjà intéressé de près ou de processus tissulaires sclérogènes (douleurs
loin à l’homéopathie, vous avez probablement osseuses), des transpirations qui n’amé
déjà entendu parler de la notion de « terrain ». liorent pas (contrairement à la psore) et une
Cette notion de terrain spécifique se décline instabilité émotionnelle qui s’exprime par
en plusieurs catégories  : les constitutions et des obsessions (TOC), des peurs irraison
les diathèses. nées (phobies), des insomnies avec agita
tion.
Le Dr  Antoine Nebel évoqua trois types de
constitutions différentes12 : Chez une même personne, les enchevêtre
ments de constitutions et de diathèses évo
•• Le carbonique : bréviligne, trapu, ordonné. luent avec l’âge et les modifications de l’en
vironnement (nutrition, pollution, traitements
•• Le phosphorique  : longiligne, souple, sen
allopathiques13, vaccins…). Cela contribue à
sible, nerveux, fatigable.
former des cohortes particulières de patients,
•• Le fluorique  : asymétrique, mince, hyper des «  terrains particuliers  » que certains re
laxe, instable, désordonné. mèdes, pris de façon espacée en dilutions
moyennes ou hautes, permettront de mieux
Une quatrième fut ajoutée plus tard : la consti équilibrer.
tution sulfurique qui est définie comme une
forme d’équilibre entre les trois constitutions. Pour les constitutions ce sera, par exemple :
Les diathèses, elles, définissent plutôt la ma •• Calcarea carbonica pour le carbonique.
nière dont un malade réagit. Elles sont au
•• Phosphorus pour le tuberculinique.
nombre de quatre :
•• Calcarea fluorica pour le fluorique.
•• La psore  : maladie évoluant par poussées
qui améliorent le malade (eczémas), des
éliminations qui soulagent (transpiration). 13. Les traitements allopathiques, dits conventionnels = trai-
tements par les contraires, en opposition avec les traitements
homéopathiques = traitements par les semblables.
12. Intérêt des notions de « constitutions » en homéopathie

05
DOSSIER SPÉCIAL Le guide secret de l'homéopathie

classiques (allopathiques) aux médicaments


homéopathiques. Cela permettra souvent d’en
Et pour les diathèses : réduire la dose, donc de limiter la possible sur
•• Psorinum (pour la psore). venue d’effets secondaires et d’améliorer le ré
sultat final.
•• Tuberculinum, silicea ou pulsatilla pour le tu
berculinique.
•• Thuya ou Medorrhinum pour le sycotique. Faut-il être médecin pour
•• et enfin Luesinum ou Mercurius solubilis
utiliser ces remèdes ?
pour le luétique. En théorie, tout le monde peut « prescrire » de
Seule la compréhension de ces terrains, l’homéopathie, car les médicaments homéo
diathèse et constitution, permet de traiter des pathiques sont pour la plupart délivrés sans
maladies chroniques et dormantes comme ordonnance. L’automédication est également
l‘herpès par exemple. possible.

Pour cela, on utilisera des hautes dilutions La prescription médicale permet en France,
prises par exemple tous les 15  jours de re et pour un grand nombre d’entre eux, un rem
mèdes symptomatiques comme « Rhus Tox » boursement par l’assurance maladie qui pour
et de remèdes de terrains comme « Vaccino- ra être complété par celui des mutuelles.
toxinum  » en haute dilution (15 ou 30  CH), La prescription médicale offre également au
prises 1 fois tous les 15 jours. patient une sécurité complémentaire car le
médecin, formé à l’élaboration d’un diagnos
tic, est plus apte que tout autre à connaître les
Que soigner avec possibilités et les besoins spécifiques de cha
l’homéopathie ? cun. Il est aussi à même d’évaluer les risques
à ne pas préférer un traitement classique, les
L’homéopathie peut en réalité soigner à peu avantages et les expériences d’associations
près toutes les maladies courantes, quels que de traitements…
soient l’âge et la condition physique :
•• Les maladies et douleurs banales,
•• Les problèmes digestifs,
•• Les difficultés respiratoires,
•• Les problèmes ORL, cutanés, vasculaires,
•• Les douleurs de tous types sont accessibles
à cette thérapie.
Les problèmes psychiques aussi :
•• Les peurs,
•• Les angoisses,
•• Les insomnies légères ou même certains
dérèglements profonds de la personnalité
en relèvent également.
L’homéopathe moderne n’hésitera pas un
instant à associer si besoin les médicaments

06
DOSSIER SPÉCIAL Le guide secret de l'homéopathie

2. L’homéopathie :
une efficacité controversée
L
’homéopathie est-elle vraiment efficace ? pseudo maladies22 au bénéfice des seuls labo
Cette question-là est centrale et n’a pas ratoires, et combien de médicaments sont-ils
fini de faire couler de l’encre. Les dé prescrits par des médecins, bien que leur in
tracteurs de cette pratique qui se présentent térêt soit de plus en plus discuté ? C’est le cas
comme des rationalistes n’ont pas fini de s’op des statines23 contre la mortalité cardiovas
poser à ses défenseurs. Les farouches oppo culaire à propos desquels les publications du
sants ne manquent pas. Il suffit de consul Pr Philippe Even24 et du Dr de Lorgeril25 firent
ter leurs articles14 15 16 sur Internet pour s’en grand bruit. Mais il y en a beaucoup d’autres…
convaincre.
Un argument inattendu en faveur de l’efficaci
Ses partisans ne sont pas moins nombreux.
17 18
té de l’homéopathie  : d’après les chercheurs
Un rapport publié récemment par le labora de l’Ecole nationale vétérinaire de Maison-Al
toire Boiron19 (qui certes n’est pas neutre dans fort26, les traitements homéopathiques se
ce débat !) a démontré l’efficacité de l’homéo raient efficaces sur les animaux dont on ne
pathie sur diverses pathologies comme la suspecte pas qu’ils puissent être sensibles à
grippe ou les intoxications. l’effet placebo !
Il est vrai que les méthodes habituelles20 d’éva Alors, efficace ou non  ? Placebothérapie ou
luation de l’efficacité des médicaments ne réalité pharmacologique ?
peuvent que difficilement être utilisées pour
valider les remèdes homéopathiques. Cela Le Pr Lucien Israël, qui n’a jamais été un dé
permet aux détracteurs de dire qu’ils ne sont fenseur des médecines dites « douces », avait
pas plus efficaces que de l’eau ou un placebo. coutume de dire  : «  Si l’homéopathie permet
de calmer l’anxiété légitime des patients can-
En retour, il y aurait beaucoup à dire sur la ré céreux et de leur éviter d’abuser de certains
alité thérapeutique du placebo21 qui concerne anxiolytiques ou antidépresseurs27 souvent né-
l’une ou l’autre médecine (allopathie comme fastes, alors elle a sa place dans une thérapie
homéopathie). Mais aussi sur les grandes globale de la maladie. »
études dites «  multicentriques  » qui ont au
torisé la mise sur le marché de médicaments
dangereux, même mortels. Combien de mé
dicaments a-t-on autorisés pour soigner de

14. Un rapport démontre l’inefficacité de l’homéopathie


15. http://www.larecherche.fr/idees/entretien/homeopa- 22. http://www.lemonde.fr/sante/article/2012/12/12/
thie-n-est-pas-efficace-19-06-2012-91413 affaire-du-mediator-le-point-si-vous-avez-rate-un-epi-
16. http://www.sciencesetavenir.fr/sante/l-homeopathie-pas- sode_1804954_1651302.html
plus-efficace-qu-une-pilule-de-sucre_28730 23. http://www.topsante.com/medecine/maladies-chro-
17. https://www.santenatureinnovation.com/homeopa- niques/cholesterol/soigner/cholesterol-que-reproche-t-on-
thie-la-preuv/ vraiment-aux-statines-23841
18. http://www.huffingtonpost.fr/2014/04/10/homeopa- 24. http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-ac-
thie-efficace-etude-australienne-aucune-preuve-fiable-prou- tu/12027-Medicaments-les-specialistes-repondent-aux-accu-
ver_n_5123649.html sations-du-Pr-Even
19. Qui de ce fait est suspecté d’être partisan 25. http://michel.delorgeril.info/
20. https://aviesan.fr/aviesan/accueil/menu-header/vademe- 26. http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=490
cum-reglementaire/medicament-evaluation-clinique 27. Car certains d’entre eux élèvent le taux d’une hormone
21. http://www.futura-sciences.com/sante/definitions/mede- nommée prolactine qui peut être un facteur aggravant de
cine-placebo-11701/ cancers hormonodépendants 

07
DOSSIER SPÉCIAL Le guide secret de l'homéopathie

Une étude suisse comme Le rapport, qui se présente sous la forme d’un
livre épais, est intitulé « Homéopathie dans la
preuve santé : efficacité, pertinence, sécurité, coût »,
et a été dirigé par Gudrun Bornhöft et Pe
Une étude a été réalisée pour le gouverne
ter F. Matthiessen, de l’Université de Witten/
ment suisse sur l’efficacité de l’homéopathie :
Herdecke en Allemagne et de la Fondation
« Homeopathy in Healthcare – Effectiveness,
Pan-Medion à Zürich. Ils ont revu en détail
Appropriateness, Safety, Costs  », dirigée par
toutes les études majeures réalisées sur l’ho
le Docteur Gudrun Bornhöft et le Professeur
méopathie :
Peter F. Matthiessen.
•• Les recherches précliniques les plus im
Il s’agit de la plus vaste étude jamais réalisée
portantes  : sur des lignées de cellules hu
par une entité officielle sur l’homéopathie. Et
maines, des plantes et des animaux, ainsi
elle a conclu non seulement que l’homéopa
que les études biochimiques ;
thie fonctionne, mais également qu’elle est
beaucoup plus économique que la médecine •• Les essais sur l’homme, selon la règle d’or
conventionnelle. En fait, elle marche si bien du « double aveugle randomisé et contrôlé
que les patients devraient être remboursés par placebo » ;
par la Sécurité sociale suisse.
•• Les méta-analyses, les études épidémiolo
L’administration suisse, qui exceptionnelle giques et enfin les «  systematic reviews  »,
ment est sortie de sa neutralité traditionnelle, autrement dit les résumés de toutes les
a mené cette enquête approfondie sur l’ho données scientifiques valides.
méopathie et d’autres thérapies alternatives
en réaction à leur grande popularité, autant La méthodologie de ce rapport avait été utili
chez les médecins que chez les patients. sée par le Ministère de la Santé de Grande-Bre
tagne (National Health Service) pour évaluer
Près de deux-tiers des professionnels de santé la véritable efficacité, la sécurité et les meil
en Suisse reconnaissent les bienfaits des mé leures options économiques parmi les traite
decines alternatives, environ 40 % les utilisent, ments conventionnels disponibles, ainsi que
et 85  % de la population souhaite qu’elles par de nombreux organismes internationaux.
soient intégrées au système de santé officiel.
Les scientifiques suisses avaient deux critères
Cette étude fait suite à une décision de 1998 majeurs pour juger de la qualité des études :
du gouvernement suisse d’étendre l’assu validité interne (qualité de la conception de
rance-maladie à plusieurs modes de traite l’étude et de son exécution) ; validité externe
ments alternatifs, comme l’homéopathie, la (dans quelle mesure les études reflètent
médecine traditionnelle chinoise (MTC), la l’usage qui est fait de l’homéopathie dans la
phytothérapie (médecine par les plantes) et la vie réelle).
médecine anthroposophique.
Évaluer la validité externe est particulière
Cependant, cette mesure était provisoire, et ment crucial, les recherches sur l’homéopa
sujette à révision selon le résultat d’études à thie étant souvent menées par des médecins
grande échelle sur l’efficacité réelle de ces dif et des scientifiques qui ne connaissent pas les
férents traitements. procédures spécifiques de l’homéopathie ni
quels traitements fonctionnent le mieux avec
Comment la preuve a été faite quels patients. De nombreuses études pu
La tâche a été attribuée au Swiss Network for bliées dans de grandes revues scientifiques et
Technology Health Assessment. Il s’agit d’un qui prétendent démontrer que l’homéopathie
service créé en 1999 par le gouvernement fé ne marche pas sont en fait conçues au départ
déral suisse pour évaluer l’efficacité des inves pour échouer parce que les chercheurs font
tissements dans le domaine de la santé. n’importe quoi.

08
DOSSIER SPÉCIAL Le guide secret de l'homéopathie

Il arrive même que les chercheurs utilisent le L’homéopathie efficace à


mauvais remède ou ne l’utilisent pas correcte
ment. Certaines études homéopathiques ont moindre coût
essayé d’utiliser un traitement unique pour
Le gouvernement suisse a aussi étudié si l’ho
éliminer un symptôme, ce qui est précisément
méopathie était une source d’économies ou
contraire à la démarche homéopathique qui
au contraire de dépenses supplémentaires, en
tient compte du terrain de la personne pour
étudiant les données des assureurs suisses,
adapter le traitement !
y compris tous les coûts des consultations,
Après avoir évalué toutes les données dis des médicaments, des physiothérapies et des
ponibles, l’équipe suisse a conclu que les in analyses de laboratoire.
vestigations de haute qualité de la recherche
Il est apparu que les médecins spécialisés en
fondamentale préclinique prouvent que les re
homéopathie coûtent au mininum 15  % en
mèdes homéopathiques à haute dilution pro
moins que les médecins conventionnels, bien
voquent « des modifications spécifiques et ré
que les patients demandeurs d’homéopathie
gulatives dans les cellules ou les organismes
aient en général plus de maladies chroniques
vivants » (dans le texte : « regulative and spe
et une moins bonne santé – des facteurs qui
cific changes in cells or living organisms »).
se traduiraient normalement par un coût plus
Parmi les «  systematic reviews  » des études élevé.
menées sur l’être humain, 20 sur 22 ont per
Lorsque des traitements pour des maladies
mis de détecter « au moins une tendance en
spécifiques ont été comparés, l’homéopathie
faveur de l’homéopathie », et cinq ont montré
s’est révélée être un moyen d’économiser : les
«  des preuves claires d’une thérapie homéo
enfants touchés par des infections respira
pathique ».
toires des voies supérieures avaient moins de
Le rapport a établi des preuves particulière rechutes et besoin de moins d’antibiotiques
ment fortes en faveur de l’utilisation de l’ho que les personnes prenant des médicaments
méopathie contre les infections des voies conventionnels.
respiratoires supérieures et les réactions aller
L’homéopathie conduit à moins de dépen
giques : parmi les études montrant un résultat
dance vis-à-vis des médicaments. Parmi plus
global favorable en faveur de l’homéopathie,
de 500 patients souffrant de maladies rhuma
six sur sept sont apparues au moins équiva
tismales, presque un tiers ont pu arrêter de
lentes aux interventions conventionnelles et,
prendre leurs médicaments conventionnels, et
sur seize études contrôlées par placebo, la
un autre tiers ont pu réduire leurs prises.
moitié montrait des résultats significatifs avec
l’homéopathie. Les traitements homéopathiques de l’inferti
lité offraient une des économies les plus im
Le plus frappant est sans doute le fait que le
portantes par rapport aux traitements conven
rapport conclue que l’efficacité de l’homéo
tionnels.
pathie « peut être confirmée par des preuves
cliniques » (dans le texte : « can be supported L’homéopathie réduit aussi le coût des hospi
by clinical evidence ») et « considérée comme talisations : les patientes recourant à un mé
sûre  ». Pratiquée correctement, écrit le rap decin homéopathe sont six fois moins sus
port, « l’homéopathie classique a peu d’effets ceptibles d’être hospitalisées que celles qui se
secondaires et l’utilisation de hautes dilutions soignent par la médecine conventionnelle.
n’a aucun effet toxique ».
De nombreuses autres économies indirectes
Bornhöft et Matthiessen ont conclu qu’il y avait sont réalisées grâce à l’homéopathie, comme
« assez de preuves en faveur de l’efficacité cli un nombre inférieur de jours de congé mala
nique de l’homéopathie, de son absence de die chez les patients qui y ont recours.
nocivité et de son caractère économique par
rapport aux traitements conventionnels ». Enfin, les personnes qui se soignent à l’ho

09
DOSSIER SPÉCIAL Le guide secret de l'homéopathie

méopathie ont moins d’effets secondaires et


une meilleure relation avec leur médecin. En
comparant la satisfaction de 3  000 patients
traités par les deux catégories de médecines,
un nombre significativement plus élevé (53 %)
se sont dits «  complètement satisfaits  » de
l’homéopathie contre 43  % pour les médica
ments conventionnels.

Les médecines
alternatives deviennent la
norme
Les Suisses ouvrent la voie de l’intégration des
thérapies alternatives dans le système de san
té conventionnel. Suite au référendum national
de 2009, où une majorité de deux tiers a voté
en faveur de l’intégration des médecines alter
natives et complémentaires dans le système
de soin officiel suisse, le ministère de la santé
suisse a approuvé le remboursement des cinq
médecines alternatives les plus populaires  :
l’homéopathie, la phytothérapie, la médecine
traditionnelle chinoise, la médecine anthro
posophique et la thérapie neurale (fondée sur
l’idée qu’un traumatisme provoque des per
turbations dans le fonctionnement électroma
gnétique des tissus).
Mais l’aspect qui est le plus remarquable dans
tout ça n’est pas seulement que, grâce à ce
nouveau rapport, l’homéopathie soit entrée
dans la constitution et financée par l’argent
public, mais que cela se soit passé dans un
pays où sont basées deux des plus grandes
sociétés pharmaceutiques mondiales.
Cela se produit également précisément au
moment où l’Union Européenne, activement
encouragée par l’industrie pharmaceutique,
est occupée à interdire ou à limiter de façon
drastique la disponibilité de compléments nu
tritionnels et de nombreux traitements alter
natifs.

10
DOSSIER SPÉCIAL Le guide secret de l'homéopathie

3. Quelques remèdes
homéopathiques
Nux moschata : quand le tés étonnantes pour résister aux assauts de
l’âge, particulièrement sur les fonctions viriles
sommeil est un poison… masculines  !  » En fait, séquoia est la jeune
pousse du vieillissement et de sa prévention,
On la connaît en cuisine pour parfumer les pu
pour les deux sexes…
rées, les sauces, les viandes et le curry. La noix
de muscade, amande du fruit du muscadier, Chez l’homme, le séquoia agit sur les testi
est pourtant d’une grande toxicité si elle est cules et sur les glandes surrénales, donnant
consommée en excès. Mais une fois diluée et davantage de vigueur sexuelle, mais aussi
dynamisée, la noix de muscade se transforme meilleur moral et meilleure forme puisque les
en Nux moschata, un médicament capable de surrénales sont les glandes de la fatigue. Ces
combattre la fatigue chronique. jeunes pousses agissent aussi sur la prostate
en ayant un effet préventif et curatif sur l’adé
On utilise Nux moschata dans les états de
nome (tumeur bénigne).
somnolence irrépressible. Ce sera donc un
excellent médicament des symptômes du Chez les femmes, la stimulation des glandes
syndrome de l’épuisement chronique. Cette surrénales permettra une meilleure forme et
maladie mal connue, souvent associée à des participera à diminuer les bouffées de chaleur.
douleurs de fibromyalgie, donne une fatigue
avec tendance à s’assoupir en toutes circons Posologie  : Chez l’homme comme chez la
tances et encore plus après les repas. femme, faites des cures de 50 gouttes matin
et soir de Sequoia gigantea jeunes pousses
Nux moschata est très utile aussi dans les en macérât glycériné à la dilution « 1D ». On
somnolences tout aussi irrépressibles du prendra cela 3 semaines sur 6 au long cours.
rant la grossesse, et représente ainsi un bon Ces jeunes pousses en macérât glycériné
régulateur du système nerveux sans aucune contiennent de l’alcool et sont donc contre-in
contre-indication ni effet secondaire durant diquées chez les personnes sensibles ou abs
cette période où il est préférable de ne prendre tinentes. Durant les 3 autres semaines, prenez
aucun médicament classique. Ribes nigrum bourgeons (les bourgeons de
cassis) pour les hommes et Vaccinium vitis
Posologie  : Durant la grossesse et pour tous
pour les femmes, aux mêmes doses. Après 4
les problèmes d’épuisement et de somnolence
à 6 mois, et toujours avec l’accord et la sur
incontrôlables, les granules en 15CH seront
veillance de son médecin, on pourra juger en
préférés à raison de 5 granules tous les jours
fonction du résultat (très constant) de l’oppor
ou tous les deux jours en stoppant dès amé
tunité de poursuivre.
lioration.

Sequoia gigantea : il Aethusa cynapium : Quand


redresse tout ! Chez une mauvaise herbe
l’homme, et chez devient bonne !
la femme… En agriculture, on dit qu’elle est une mauvaise
herbe qui pousse plutôt dans les sous-bois
On utilise ses jeunes pousses pour fabriquer ombragés et les endroits frais, le bord des
un médicament homéopathique aux proprié chemins, les zones cultivées et les jardins.
11
DOSSIER SPÉCIAL Le guide secret de l'homéopathie

En homéopathie, on l’utilise surtout chez l’en tion (que bébé et maman ne se comprennent
fant et parfois chez l’adolescent. Les deux pas !), on pourra plutôt utiliser une dilution plus
notions clés sont le nourrisson qui vomit le haute (toujours des dilutions hautes lorsque le
lait et l’ado qui prépare les examens et qui psychisme y est pour quelque chose !) comme
est « gavé » à sa manière par le « lait » de la 9CH ou 15CH. On fera fondre deux granules
connaissance. dans la bouche de bébé si on a l’habitude
d’utiliser l’homéopathie et si on allaite, ou bien
Aethusa cynapium sera utile devant des symp on fera dissoudre 5 granules dans le biberon.
tômes tels que :
Les années passent et l’autre grande utilisa
•• Intolérance au lait chez le nourrisson et l’en tion d’Aethusa cynapium est la préparation
fant, aux examens, surtout lorsque les adolescents
•• Le lait est vomi en gros caillots (non digé (ou les adultes) ont de grandes difficultés à se
rés), concentrer, au point d’avoir l’impression d’être
devenus « idiots ». L’anxiété ou la peur bleue
•• Selles diarrhéiques jaune-vert de gastro-en de l’examen les rend incapables de penser et
térites, de retenir la moindre idée. C’est l’effet néga
•• Absence de soif et froid au ventre, tif du stress dans toute sa splendeur  ! Ils ne
peuvent plus rien retenir et ont le sentiment
•• Tous les symptômes sont aggravés par le eux aussi d’être « gavés ».
lait,
Posologie  : On utilise dans ce cas la dilution
•• Intolérances au lait par « gavage » (par trop- 15CH, 5 granules 3 fois par semaine, le mois
plein). qui précède l’examen ou plus tôt si nécessaire.
Mais on trouvera aussi des symptômes autres
tels que :
•• Troubles de l’attention et de la mémoire,
difficultés à se concentrer, à fixer son atten
tion ;
•• Anxiété et agitation, prostration, somno
lence ;
•• Céphalées avec sensation d’écrasement ;
•• Herpès ou eczéma du bout du nez.
Aethusa cynapium est très utilisé pour tous
les nourrissons qui ne supportent pas le lait,
qu’il soit maternel ou artificiel. Il arrive plus
fréquemment que ces troubles digestifs appa
raissent avec du lait artificiel maternisé. L’un
des signes qui montre l’intérêt d’utiliser Aethu- Les dossiers de Pure Santé
Crédits Photos : © Slava_Kovtun/Shutterstock.com

sa cynapium est le vomissement en gros cail Dossier spécial :


Le guide secret de l'homéopathie
lots, plus probable avec du lait artificiel mais
Directeur de la publication : Vincent Laarman
possible également avec du lait maternel.
Sources : Dossier réalisé par la rédaction de SNI à partir de
Posologie : La dilution 5CH sera la plus adap textes de Dominique Rueff, Daniel Scimeca et de Jean-Marc
Dupuis
tée si le problème est purement mécanique et
Santé Nature Innovation - SNI Éditions SA
non psychique. Si, en revanche, la maman a Adresse : Am Bach 3, 6072 Sachseln – Suisse
le sentiment qu’entre elle et le bébé « quelque Registre journalier No 4835 du 16 octobre 2013
chose  » ne passe pas dans la communica CH-217-3553876-1
Capital : 100.000 CHF
Révélations Santé & Bien-Être
Le journal qui vous offre le meilleur
du meilleur de la santé naturelle

Les médecines naturelles bientôt interdites ?


Les laboratoires pharmaceutiques ont commencé La plus grande offensive jamais
menée pour discréditer durablement la santé naturelle.
Ils ne peuvent pas encore l’interdire ? Soit. Mais Big Pharma a trouvé la parade.
« Un peu d’huile essentielle de menthe poivrée contre le mal de tête ? Si ça vous
chante, tant que vous vous faites vacciner contre la grippe et que vous prenez
des statines contre le cholestérol… »
Leur message caché est : tant que vous prenez nos médicaments, le reste…
Mais il y a quelque chose qu’ils ne veulent absolument pas que vous sachiez.
C’est que les médecines naturelles sont des médecines de haut vol, capables
de proposer des solutions efficaces, sans effets secondaires, contre des maladies
prétendument inguérissables.

Ces révélations ne sont pas accessibles au grand public. C’est


pourquoi nous avons décidé de publier la revue Révélations Santé &
Bien-Être qui publie en temps réel les dernières découvertes
de la médecine naturelle :
• La meilleure arme contre l’arthrose est un produit naturel efficace
en 6 semaines de traitement
• Dans la Maladie d’Alzheimer, la perte de mémoire peut être réversible
• Les remèdes les plus efficaces contre le diabète se trouvent…
sur les étagères de votre cuisine

18 N° 16 JANVIER 2018
IE R 20
FÉ VR
N° 17

Ménopause : faites comme


SPÉCIAL les Japonaises !
NUMÉRO
Hype
nnez rt
N° 15

Ezéch ension : le
À quand un vaccin Quand les ovaires s’arrêtent de fonctionner, l’organisme doit DÉ CE

lutio
« Perm MB RE
2017
c contre la bêtise humaine ?

Révoe vie ave


s’adapter à toute une série de transformations, avec parfois

CE
à 91 m is de tuer
pr
édica »
iel ava
SSAN
des effets graves sur la santé. Mais étrangement, certaines ments accordé

it rais ophète
Il y a quelques jours, en lisant un article

vo t r paru dans L’Express, j’ai failli tomber de


populations d’Asie ne connaissent aucun désagrément lié à la
La rev

UI
Cliquez ici pour en savoir plus
ue

ÉE
ma chaise. chaqu médicale Dans
e Pre
médic année sa list scrire pu l’A
on !
LA P A PENS
it
eura ux qui
Les laboratoires pharmaceutiques sont ménopause. Et rassurez-vous, cette « prouesse » est aussi à am
soign * ents « à éca e noire. Ce
blie déjà de ncien Test
en train de mettre au point un vaccin amen
dem qu’elle s pouvoirs
er. » lle de
ce votre portée ! rter po
ur mie s t,
thérap le prophète
contre… les caries1 ! Si si, je vous assure
nsée eux sont C’est ux
la pe le affole
L
que c’est vrai. ment fruit d’une
é que t nombr se dé eutique Ez

DE
rigoureu s vert
Vivre longtemps oui, vivre vieux non ! us cont sormais la s de ce échiel parla
analys
nsidér ienne. E e Mais ce n’est pas tout. indép se et e extrêm
ance e notr
en
ill co parue dante des complétem e- com tte it
mps
Depuis quelques années, les scienti- re l’hyp
ve ân ui – qus allez Au XVIIe siècle, l’écrivain Jonathan Swift a eu ce mot d’esprit : « Tout le monde veut vivre longtemps
ertens munauté sc plante. Et vo
s entre dif en Vous
e de bien
Sa nté a lo ngte e boîte cri. l’a pp ou t
fiques travaillent aussi sur des vaccins
mais personne ne veut vieillir. » Ceci est encore plus d’actualité aujourd’hui : avec l’accroissement de Les con 2010 férentes do t
et 2016 nnées le conn
ais
êt ves à ion.
s Il s’agit sez san ientifi
r.
ience notr d’hu er. V ée – es parmi clusions fon
que po ilà
ion contre l’acné2, l’obésité3, et la dépen- .
En qu vélat particulie bien sûr s aucu
La sc ée dans re aujour
la longévité, nous allons probablement vivre tous jusqu’à 80, voire 90 ans.
– preu ontinu pens
les mé
de Ré u dance au tabac4 !!! la com dicam t froid dans Se s de n doute
ur
méro t un pe e nous ferm t enco ettre sans disc – notre nes, Si l’espérance de vie des femmes augmente en permanence, en revanche l’âge de leurs me ents aut le dos fruits l’olivier , c’est
Ce nu -Être es e fois quentier en m ou t Les grands médias sont enthousiastes. en Fra rcialisati
on, 91 orisés à : pour no servent à . l’arbre
en ad us ée rs on su rt nce !) tre fai mé diterran
le croi ur
en
& Bi la prem numéroièr ns ovaires n’évolue pas et la ménopause se situe toujours autour de la cinquantaine. re
ps po tour de nocette pe autres peintain. Et rs pour
Moi, je ne peux pas m’empêcher de me qu’ut sont plu (dont santé
ile
supéri s. Soit que s dangere 82 Mais
il y a cardio une huile pro éen pa
C’est rons un . de te m oi dire : à quand un vaccin contre la bêtise
Au niveau cellulaire, le vieillissement est un long processus qui démarre dès le début de vasculai r excell
ac
cons ul sujet
cités
capa ment llu du ait au mbien s, les et lo pouv humaine ?
eu
expose rs à leurs
leurs
ris ux Car le encore
mieux. re ne sondigieuse, ric ence.
à un
se que les re large ier Il a fa ée rayonn ssier co tre corp t procheodigieux Les vaccins ont été conçus pour endiguer
l’âge adulte et qui est marqué par plusieurs étapes. sans avont à de gra
bienfa ques sont
its,
ir démo ves effets soit qu’ils L’utili
véritab
le atout t plus he
à démo en oméga-9,
dire do ence no
co
il faut it sont en ns ce do e
ss
pe ns
ns ce nn emen ces pr de graves maladies contagieuses et éviter La ménopause est l’une d’elles au cœur du parcours, avec toutes les transformations et les inquié- Cette ntré leu indési d’a
sation

de cet
arbre ne ntrer 1 2 3
.
dont les
ais da flu ro er nn dic bienfa
voir nte et in tre envi de maîtris été.
rab ées réside
M espr Et da lumièr les épidémies. Mais là, on vous fait croire tudes qu’elle soulève : épuisement, prise de poids, sueurs et bouffées de chaleur fort désagréables, annon r efficac les ina
médic . Les ancie le de la feu pas seu its
notre stimées. din fait la nnés de
mond ce aur ité.
e ina nn lement
r
ait
puissa ière et no ’à vous de la soci mais aussi à plus long terme fragilisation osseuse, risques de cancer, déclin cognitif, etc. auraie médical. Les dû secou vier da les. Et l’on es cultures ille d’olivier
que vous pouvez rester en bonne santé

isseu
-e ço dans son
sous le Dr Bo insoup nt
mesur dû prend autorités
er le ns l’Anc retrou médit fruit, ma
erran (Olea europa
i sans changer vos habitudes. Que vous
la matne tient qu ur celu
it, rs Il est en réalité impossible de distinguer les métamorphoses dues à la ménopause de l’avan-
inéd pouvoi

guér
es re au san « Leurs ien ve mê is
sur les pensée. ir sur pouvez régler des problèmes liés au march pour ret plus vit itaires fruits ser Testament me des réf éennes la vé ea) remon dans sa feuille
ut ag qu’il bien et po cée en âge, les deux étant inextricablement liés. é. Et po irer e
urtant ces poisons des : érences

opre
mode de vie grâce à une simple injection. né te .
votre le pe es que io- viront
aux ve raient pour à des millie
qu'el
votre
Parm de nou
av
verrezes aussi gr lèmes ca
rd Et si cette période devenait l’occasion d’une remise en question intelligente de votre mode i la … du Quand
r
Alors avant qu’on invente un vaccin
lancée centaine rriture, rtus thé ses pro rs
Vo us
aladi prob
e p emie
r s contre les cheveux gris, la mauvaise de vie et d’une incitation à devenir pleinement actrice de votre santé afin de l’optimiser le s de mis la scie et leurs feu rapeutiq pri
ues de étés
otr
Vous et 2016 par la rev nce di
corp inez un citron.t. Du
es en Une foi illes de
des m er ou les
tre pr
ue gar
haleine ou les poils aux jambes, si on plus longtemps possible ? t « ou l’oli-

nez v nsée
jus ments , seuls une entre 2013 de tion po s n’est pas co remède
sur le
nc votre
Chapi i » à la
le ca aires. i que seule- commençait par s’interroger sur la réelle ont fai diz . » (Éz
auss imag emen s se ou d’u t l’objet aine de mé sition ur vanter les utume : la sci religio échiel

Deve de la pe t : fermez lesque vous prres et vous lai e oui.


scul ez pa s r, et légèr ssez le ju nécessité de ces substances ? n
un seu retrait du
47:12)
va uvrir uence bonheu yeux essez
Pourquoi la ménopause n’existe pas au Japon d’une
suspe a-
dic de
oleuro sa feuille, mérites de l’o ence s’acco n
déco nfl l ma
comme produit de rché. L’an nsion
Vous sprit n’i é et votre que vous Aujourd’hui, la vaccination se décline
La manifestation la plus connue de la ménopause, c’est l’arrêt des règles suite à la chute de péoside on livier. rde av
rcialis la liste pas , flavo découvre En ec
trois sub étudiant la tradi-
d’e nt s Les étu
état votre sa des gens rsonne es.
ets a cessé sé,
comme une gamme de cosmétiques.
ivan oitié s lèv sûr qu voir
é. noïde
ff ice su z une m ron à vo idité ? la production hormonale. Bref, ça de
Les e
t
men aussi ceuxême de pe ncontré
Elle est banalisée, et pratiquée à outrance. d’être ont de s se mu s et triter la co
l’exerc sse cit ac ? Bien ble d’a et c’est vous tue, s ltip sta
pènes. nces essen mpo-
mais z… et m z jamais
re
voir faire us en saisi z alors le ût ? Son ous salivé ) est capa Les Autorités françaises sont sur le En principe, ce n’est que cela : un phénomène physiologique qui fait partie du programme ma
tains même rec is ça reste té cardioeffets impre lient pour tielles
de sa nt e de go vasculai ssionnants montrer
ye
côto us n’ave rpris opos . Puis vo Vous porte ntez son e, av
ez-v bjective point d’imposer onze vaccins aux génétique de toutes les femmes entre 40 et 55 ans. Cependant, le vécu physique et émo- méde omma
ndé par autorisé,
:
re su ertes ne és,
so us pr ux n. se ercic c su
cins… re. sur l’h qu
yperten e ces comp
que vo z enco uv Je vo ez en de citro . Vous nt cet ex nsée (don
nouveau-nés en s’appuyant sur des tionnel est très variable pour chacune. En att
en cer-
Des pr osa
sere ces déco ues illum r
in coup couler du bouche prenn dant que sion et
pe notre nts
ra e arguments mensongers. euves
us le à tre : du pl Et étonnamment, il diffère selon l’endroit du globe où l’on vit. En Occident, la ménopause en les
Révéla t enfin leu autorités en ve
n ’une sim
Vo utes quelq
que to fruit de nt valid ces
ées pa se met re dans vo e questio tions C’est pour rétablir la vérité que Révéla- tio La plu ux-tu san-
éliora uvent
rs
tre qu est redoutée car perçue comme un signe de déclin dévalorisant et s’accompagne de bouf- les mé ns Santé & responsa s impre en
pas le qu’elles sod’expérien . répand ant, j’ai un us démon objectif). s am so
tions Santé & Bien-Être répond à toutes dic
comme aments quBien-Être rev tés,
bili ch aque ssionna vo ilà
ten vo e rs de la, il est ience, vos questions sur la vaccination. fées de chaleur et de sueurs nocturnes pour 75 % des femmes 1. moine jumeau étant nte de ces
Main salivation corps (sign
es
mais ntaines oureus e ne ’un tie ce la sc pilules la peste. Et e vous devezient sur gén
à la gén étique sem assigné à un études a été
des cetifiques rig alem
ent quuvez Cette pact sur le i soig estimer quebo. Malgré e pas de Santé ! Mais ailleurs, d’autres femmes semblent traverser cette période avec beaucoup plus d’ai- tives à
toxiqu vou
es, il exi s verrez fuir
scien ez fin , vous po, rit qu ut plac relèv r une
Gabriel Combris sance, comme l’attestent les travaux de Margaret Lock, chercheuse en anthropologie à la fois
sûres ste des altern ’à ces
qu éti bla gro
Lors du que. Deux exp ble, cela pe upe différen née sur 20
me
endr ée
appr la pens quotidien
un im
o  : l’esp isse, on pennent du fait qu’il ne ten ue pa es- l’université de Montréal. et nat
urelles a- d’extrait premier tes ériences rmet de t. Co paires
us eb ra ie e ob qu ont été minimise mme les jum de vrais jum
plac pa ration o) est une
1. https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/des-chercheurs-
, prov le simpl
Vo ec t, qu
e et de
.
qu’av votre cela de i a du r les
L’effet oyable ques guérisonsépris par mélio rce de
rien tionner entourag
developpent-un-vaccin-anti-caries_1945680.html
Dans les années 1980, elle fait une surprenante découverte en étudiant la ménopause chez les abaisser feuille menées eau eau
lu
ceb
é : « L’a (effet pla r de La Fo
2. https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/bientot-un- http://w
Gabri Santé ! la tensio s d’olivier ré 8 semain sur ces différences x ont un pa x,
rouesn femmes japonaises : celles-ci attachent peu d’importance à la cessation de leurs menstruations. ww.pres
révo de votre . incr e de ec m nt teu
vaccin-contre-l-acne_1034029.html
crire.org/ el Comb n artéri , tan es, un parti de rép
onses tri-
Aussi ues, voir édecins av n Dé sent le patie hiatre au elle et dis que l’au groupe a reç cipants.
3. https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/bientot-un-
celui la société le fr/3/31/5 ris
idab ristia yc vaccin-contre-l-obesite_1138200.html 2711/0/N
modif tre gro dues
toute form anouie cliniq par les m ts. Dr Ch r ce que res rifian, ps upe n’a u quotidienn
1. Pachman DR, Jones JM, Loprinzi CL. Management of menopause-associated vasomotor symptoms: Current treatment options, challenges and future ewsDetail
es t un ép ne t le
4. https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/bientot-un-
directions. Int J Womens Health 2010;2:123-135. s.aspx ier son
e vie t, et je en en e su Za vaccin-anti-tabac_1132332.html 1.M Pirod
mode reçu qu ement
dicam
ier traité
doss rs un lan er faitem logiqu uard Biofactors di, A Albin
.2 i, R F de 5