Vous êtes sur la page 1sur 1

https://fr.wikipedia.

org/wiki/Liant_hydrocarbon%C3%A9 LES LIANTS HYDROCARBONES

Mauvais état du réseau routier : des coûts supplémentaires


pour les compagnies de transport de fret
Ce sont donc les automobilistes et camionneurs qui doivent composer avec un réseau dans
une condition de plus en plus précaire. Les compagnies de transport ressentent d’ailleurs des
impacts concrets de cette dégradation.

Leur productivité est diminuée par un ensemble de facteurs, dont l’augmentation du temps de
parcours. Avec une chaussée en mauvais état, le trajet doit se faire avec plus de précautions,
moins rapidement. Les nombreux trous et bosses augmentent aussi la vitesse de dépréciation
des camions. Le coût de l’entretien de l’équipement et des flottes de véhicules ne cesse donc
d’augmenter.

En plus, les pneus des poids lourds sont également affectés et sont plus sujets aux crevaisons
et à une usure prématurée. C’est donc dire que les transporteurs lourds doivent investir
beaucoup plus de capital pour arriver à destination à temps avec leur marchandise dans un état
impeccable.

Nombre de poids lourds cumulé (catalogue 2015 chausssee senegal)


Définition du poids lourd
L’impact des véhicules légers sur les dégradations structurelles des chaussées étant
négligeable, seul le trafic des poids lourds est pris en compte.
Le poids lourd (PL) est défini par la norme NF P 98-082 comme un véhicule dont le poids
total autorisé en charge (PTAC) est au moins égal à 35 kN.
Silhoutte PL
La définition des différentes silhouettes de PL existantes, selon la nomenclature utilisée
au Sénégal est présentée en annexe G.
Outre les silhouettes P11 et P12, les silhouettes de PL les plus fréquentes au Sénégal
sont à la date d’édition du présent document les T11S2, T11S3, T12S3. [95]
Bus, autocars
Même s’il est courant au Sénégal que les bus transportent également de la marchandise,
le transport de voyageurs induit un coefficient d’agressivité négligeable par rapport aux
PL ne transportant que de la marchandise [24, 27].
Néanmoins, les bus et autocars dont le PTAC est > 35 kN doivent être pris en compte
dans le calcul du trafic.