Vous êtes sur la page 1sur 3

Amplificateurs

1- Définition .

Un amplificateur est un quadripôle destiné à accroître l’amplitude une grandeur électrique


sans en modifier la forme d’onde.

Commande Amplificateur Charge

Ve Vs

Alimentation

L’amplificateur est un quadripôle vis à vis de l’entrée et de la sortie de signal. On fait


abstraction des alimentations pour le caractériser par rapport au traitement du signal.
Cependant les alimentations sont indispensables, en particulier en cas d’amplification de
puissance.

L’amplificateur idéal produirait Vs = k . Ve avec une impédance d’entrée infinie et une


impédance de sortie nulle. En réalité k n’est pas réel et comporte des non linéarités, l’
impédance d’entrée est de valeur finie et l’impédance de sortie est non nulle.

2- Caractérisation des amplificateurs.


21-Linéarité.
Le niveau des alimentations fixe des extrémum qui ne peuvent pas être dépassés.

Vs saturation

domaine linéaire

0 Ve

saturation

Le domaine linéaire est caractérisé par sa pente. Un défaut de linéarité peut être exprimé par
la variation de cette pente en fonction de l’amplitude des signaux, de la température ou d’un
autre paramètre. Eventuellement la fonction ne passe pas par zéro, c’est le décalage d’offset.

22-Réponse en fréquence.
Les diagrammes de Bode liés à la fonction de transfert T = Vs / Ve caractérisent la réponse en
fréquence et permettent de définir notamment la bande passante de l’amplificateur.
G
Gmaxi
Gmaxi –3dB

0 wb wh w
wh – wb = bande passante à –3dB.

- 1 -Amplificateurs.doc
23-Impédance d’entrée et de sortie.
On définit comme pour les quadripôles les impédances d’entrée et de sortie.

3- Amplificateur linéaire intégré.


31-Symboles.
Dans les sujets de concours différentes symbolisations sont utilisées.
+Vcc

+ +
ε ε
Vs - Vs

-Vcc Gnd Gnd

Les tensions d’alimentation ne sont pas toujours représentées. Dans ce cas il est recommandé
de rechercher quelles sont leurs amplitudes. Eventuellement elles ne sont pas symétriques.

32-Amplificateur linéaire intégré parfait.


Cette appellation est associée à l’ensemble des hypothèses suivantes :
- Linéarité :
Vs saturation (ε # 0)

domaine linéaire (ε = 0)

0 ε

saturation (ε # 0)
- Réponse en fréquence, dans le domaine linéaire Vs / ε est réel et constant.
- Impédance d’entrée infinie.
- Impédance de sortie nulle.

33-Amplificateur linéaire intégré réel.


- Linéarité : Vs
Vsat+ saturation (ε # 0)

domaine linéaire
ε1 ε2
0 ε0 ε

saturation (ε # 0) Vsat-

Ordre de grandeur des variables :


Dans le domaine linéaire, Vs/ε = A0 ≈ 105, ε2 - ε1 ≈ 0,3 mV, ε0 ≈ de 10µV à 30mV.
Il existe des amplificateurs intégrés linéaires qui possèdent des broches supplémentaires
permettant de corriger par un potentiomètre la valeur du décalage d’offset à l’entrée. Mais ce
réglage est valable pour une température de fonctionnement seulement et le réglage dérive
dans le temps. Compensation d’offset :

+
-

Gnd
- 2 -Amplificateurs.doc
Alimentation, 3V < Vcc < 18V.
Vsat+ ≈ -Vsat- ≈ Vcc-2V.

- Plage des tensions d’entrée en mode commun.


Les broches d’entrée + et – doivent être à un potentiel compris entre (–Vcc+2Volts) et
(+Vcc-2Volts). Le fonctionnement des étages d’entrée est dégradé si cette condition n’est pas
respectée.
Les amplificateurs intégrés linéaires « single supply » travaillent avec une seule alimentation.
Ils ont une plage de fonctionnement en entrée étendue de 0V à (+Vcc-2Volts). Pour ces
composants la tension Vsat- = 0V.
Les amplificateurs intégrés linéaires « rail to rail » ont une plage de fonctionnement en entrée
étendue de 0V à +Vcc. Pour ces composants la tension Vsat- = 0V et Vsat+ = Vcc.

- Réponse en fréquence :
A = Vs/ε = A0 / (1+jw/w0)
G =20log[Vs/ε]
20logA0

pente –20dB/décade

0 f0 fc0 f

Ordre de grandeur des variables :


20logA0 ≈ 100dB,
f0 ≈ 10 à 100Hz,
f c0 ≈1MHz à10MHz.
Notons qu’à f c0 , ε = Vs. Par conséquent l’hypothèse ε ≈ 0 est absurde, il faut recalculer les
fonctions de transfert des structures en tenant compte de ε . L’hypothèse ε ≈ 0 est acceptable
pour les très basses fréquences seulement.

- Vitesse de balayage de la sortie ou slew rate.


En plus du diagramme de Bode 20log[Vs/ε] = g(f) le constructeur spécifie la valeur maximale
du slew rate (dVs/dt)maxi du composant (de 0,1V/µs à 20V/µs). Cette donnée tient compte de
l’amplitude du signal de sortie.

- Impédance d’entrée.
Les amplificateurs linéaires intégrés les plus répandus ont un étage d’entrée à transistor à effet
de champ ce qui permet de très fortes impédances d’entrées.
Ordre de grandeur de Re ≈ 1012Ω.

- Courant d’entrée.
Vis à vis des petits signaux l’impédance d’entrée est très forte mais l’étage d’entrée injecte sur
les broches d’entrée des courants continus. Ces courants sont de même sens et de même ordre
de grandeur sur les broches d’entrées + et -.
Ordre de grandeur des courants de polarisation en entrée Ie+ ≈ Ie- ≈1pA à10µA. Ces courants
sont très sensibles à la température.

- Impédance de sortie.
Ordre de grandeur de Rs ≈ 100Ω.

- Courant maximal de sortie.


Les amplificateurs intégrés linéaires sont protégés contre le court-circuit. En général le
courant de sortie ne peut pas dépasser 10 à 30mA.

- 3 -Amplificateurs.doc