Vous êtes sur la page 1sur 12

Gouv / Dr. MBOUNA N.

L’évolution des modes de


fonctionnement des organisations

1
Gouv / Dr. MBOUNA N.

Objectifs du module « EGRSE »


 Approfondir la connaissance du fonctionnement des entreprises
 Faire la différence entre manager et gouverner
 Maîtriser les instruments de gouvernance
 Avoir une connaissance du management éthique et responsable
 Savoir déployer les mécanismes de gouvernance

 Sensibiliser les apprenants au enjeux de gouvernance d’entreprises


 Connaître les enjeux de la gouvernance des entreprises
 Découvrir les risques de la mauvaise gouvernance
 Se familiariser avec les cas de gouvernance
 Adopter des comportements responsables
2
Gouv / Dr. MBOUNA N.

2- Corporate governance

• Fondements théoriques
• Etude de cas

3
Gouv / Dr. MBOUNA N.

Postulats théoriques
 L’entreprise est une « fiction légale » : habillage de relations
contractuelles interindividuels / nexus of contracts

 L’homme est un agent économique qui coure après la


maximisation de sa fonction d’utilité (son intérêt)

 La relation entre deux acteurs induit des conflits potentiels car les
acteurs ont des intérêts divergents

4
Les fondements de la G E (1)
 1932: Berle et Means, théorie managériale
 Dissociation de la propriété des firmes américaines entre 2 acteurs
 Possibilité de conflits à cause de la divergence d’intérêts
 Nécessité d’un cadre contractuel entre l’actionnaire et le dirigeant

 1972: ALCHIAN & DEMSETZ, Les droits de propriété & nœud de contrats
 USUS : pouvoir d’utiliser un bien (gestion d’entreprise)
 FRUCTUS : pouvoir de percevoir les fruits ( dividendes)
 ABUSUS : pouvoir d’aliéner le bien (cession, vente)

 1972: FURBOTN & PEJOVICH : Structure de la propriété & gouvernabilité


 Entreprise capitaliste : propriété indossociée et groupée
 Entreprise managériale : propriété dissociée entre le Principal et
l’Agent
 Entreprise publique : Usus aux salariés / fructus et abusus à l’Etat
 Entreprise coopérative : pas de véritable propriétaire
5
Les fondements de la G E (2)
 Problèmes de la relation contractuelle
 L’incomplétude des contrats : nécessité d’influencer les actions
 Toutes les possibilités ne peuvent être envisagées
 L’asymétrie d’informations : nécessité de contrôler le dirigeant
 Une partie prenante détient plus d’information que l’autre
 Opportunisme des dirigeants qui gèrent l’entreprise et
détiennent la bonne information
 L’opportunisme du dirigeant: nécessité de discipliner le dirigeant
 Homo economicus…
 L’enracinement du dirigeant: besoin de limiter son espace
discrétionnaire
 Peur de perdre ses acquis…
« … mécanismes qui ont pour effet de délimiter les pouvoirs et influencer les
6
Gouv / Dr. MBOUNA N.

Opportunisme du dirigeant
 ENRACINEMENT DU DIRIGEANT
 Les dirigeants développent des stratégies pour maintenir leur place dans
l’organisation et évincer d’éventuels concurrents (Schleifer et Vishny, 1989)

 CYCLE DE VIE DU DIRIGEANT: 3 phases


 Valorisation par la convergence systématique avec les intérêts actionnariaux
 Réduction des moyens de contrôle / accroitre leur pouvoir discrétionnaire
 Augmentation de la consommation par une rentabilité « écran » : maintien de
l’entreprise et de leurs gains personnels

 INTERET DE LA GOUVERNANCE
 Schleifer et Vishny (1989) : « moyens par lesquels les fournisseurs de capitaux de
l’entreprise peuvent s’assurer de la rentabilité de leur investissement »
7
Gouv / Dr. MBOUNA N.

Définitions de la G E
 Schleiffer et Vishny (1989) : « moyens par lesquels les fournisseurs de
capitaux de l’entreprise peuvent s’assurer de la rentabilité de leur
investissement »
 Le rapport Cadbury (1992) en Angleterre, repris en France par le
rapport Viénot II (1999) : « système par lequel les sociétés sont
dirigées et contrôlées ».
 Méta-management (Roland PEREZ) = Management du
management (E. MORIN)
 Gérard Charreaux (1997) : « ensemble des mécanismes qui ont pour
effet de délimiter les pouvoirs et influencer les décisions des
dirigeants autrement dit, qui « gouvernent » leur conduite et
délimitent leur espace discrétionnaire ».
8
Les Théories dominantes de la GE
 La théorie de l’agence : actionnaire Roi
 JENSEN et MECKLING, 1976; CHARREAUX, 2003
 Entreprise managériale = relations d’agence entre le Principal (capital) et l’Agent
(manager) engendre des coûts qu’il faut réduire pour sécuriser l’investissement.
 2 versions : TNA et TPA

 La théorie des parties prenantes : PP reines


 FREEMAN, 1984; DONALDSON et PRESTON, 1995
 Entreprise managériale = nœud de contrats entre divers enjeux spécifiques. Chaque
PP porte un enjeu qu’il est primordial de prendre en compte pour atteindre la rente.
 3 versions : Descriptive, normative, instrumentale

 Autres théories :
 Théorie des droits de propriété, théorie des coûts de transaction, théorie néo-
institutionnelle, Ecole des conventions, théorie de l’enracinement du dirigeant, théorie
de l’asymétrie d’information, etc…
9
Gouv / Dr. MBOUNA N.

Les approches de la gouvernance


Gouvernance actionariale Gouvernance partenariale

 Prendre en compte de l’intérêt  Prendre en compte les intérêts des PP


des actionnaires
 Considérer l’investissement spécifique
 Sécuriser les investissements de chaque PP et les sécuriser
financiers
 Garantir l’intérêt de la firme en
 Limiter les coûts d’agence et les mettant l’accent sur la rente
incertitudes de pouvoir organisationnelle
 Contrôler le dirigeant pour garantir  Manager les PP pour limiter leur
l’intérêt du propriétaire contre-pouvoir
10
Gouv / Dr. MBOUNA N.

CAS « LEMAN BROTHERS »


 Cas pour appréhender les approches théoriques de la gouvernance

 Cas « Leman Brothers »


 Après avoir lu le cas, vous répondrez aux questions suivantes :
 Réalisez le diagnostic Quintilien du cas LB
 L’entreprise LB adopte-t-elle une gouvernance actionnariale ou
partenariale? Illustrez par des extraits
 Que préconisez vous pour éviter ces conséquences dans d’autres
entreprises ?

11
Gouv / Dr. MBOUNA N.

RAPPEL TAF
 Recherches sur
 Les couts d’agence
 La rente organisationnelle

 Cas Leman Brothers

12