Vous êtes sur la page 1sur 3

1- La sélection adverse :

 Le 2 ème problème imputable aux asymétries d’informations.


 Concept utilisable aux compagnies d’assurances.
 C’est une sélection des individus qui s’engage une assurance, la sélection ne
fait pas au hasard mais sur un groupe de personne qui fournirent les
informations sur la vie privée, a titre du exemple :
-une attestation d’assurance santé individuel couvre les dépenses de
maternité donc la partie concerné c’est les femmes qui à l’intention d’avoir un
enfant.
 La sélection adverse problème d’opportunisme précontractuel : pour faire
une police d’assurance doit fournir les informations privées donc le problème
c’est l’aléa moral par ce que le comportement des gens qu’il assuré change ou
moment acquis le police d’assurance.
 La sélection adverse est incompatible avec la conception néoclassique des
marchés : dans le cas de sélection adverse la firme ne peut pas vérifie la
faisabilité technique de son plan si il ignore les caractéristiques inobservables
des consommateurs.
1-1 la sélection adverse et disparition des marchés :
 pour une sélection important n’existe pas un prix qui égalise l’offre des
vendeurs et la demande des acheteurs pour un bien donné.
 Le problème c’est que le prix doit identique pour les acheteurs quel que soit
les couts correspondant ou prestation de ce qu’il demande.
 L’acheteur n’accepte que les prix de leur avantage.
 L’absence de l’information privée mutuellement profitable.
1-2 la sélection adverse rationnement :
 la demande supérieur a l’offre les vendeurs peuvent augment les prix sans
risque de compromettre et si l’offre supérieur à la demande les acheteurs
peuvent réclamer pour baisser les prix.
 Dans le cas de sélection adverse la modification des prix effectue les revenus
des vendeurs et les couts mis sur le marché, a titre du exemple : si l’argent
rare la banque juger préférablement pour améliorer la qualité de son
portefeuille des prêts, les économistes utilise ce raisonnement pour
construire le modèle de sélection adverse qui rendre compte du
rationnement du crédit et les mayens hors marché de l’allocation des crédits.

 Chouffe dit :
-quand aux qui détiennent les informations pertinents ont des intérêts
différents de ceux du décideur, les pretniers peuvent déformer les
informations nécessaire à une bonne prise de décision.
-quand l’acheteur ne peut pas contrôler facilement la qualité des biens et des
services qu’il acheté, les vendeurs ont tendance à fournir des produits de
qualité médiocre ou à se montre peu diligents dans les services qu’ils
rendent.

Le concept d’aléa moral :


 C’est une forme d’opportunisme post contractuel qui sauvent lorsque les
actions mise en œuvre ne sont pas observable.
 Le modèle classique de marché repose sue les hypothèses implicite que les
transactions portent sur de simple échange de biens et de services dont les
caractéristiques observables et identifiables.

A-assurance et modification du comportement :


 Le terme d’aléa moral est né dans le secteur des assurances , il désigne la
tendance des assurés à modifie leur comportement de telle manière qu’ils
doivent recouvre plus fréquemment aux prestations offerts par la compagnie
d’assurance.

B-effets sur l’efficacité et l’aléa moral :


 Le terme d’aléa moral ait des connotation négative, toutes les modification des
comportements qu’entraine l’assurance ne sont pas socialement indésirable.en
effet certaine intérêt sociaux ne sont pas pris en compte dans la relation entre
l’assuré et l’assureur.
 L’aléa moral limite les possibilités qu’ont les individus de conclure des accords
dont ils tirent mutuellement bénéfice d’où un manque d’efficacité.
 L’aléa moral dans les assurances pose un problème d’efficacité car les bénéfices
supplémentaires que l’assuré tire son changement de comportement couvrent
rarement les couts occasionnés.
 Les facteurs qui conduisent à des modifications de comportements ne
poseraient pas de réel problème d’il était facile d’identifie les comportements
adéquats et de réprimer les abus. Mais ce type de contrôle est souvent
impossible ou très couteux.
 L’aléa moral est un problème d’information ce sont les difficultés et les couts de
déterminations et de contrôle du comportement approprié qui génèrent le
problème de l’aléa moral.

C- les conséquences de l’aléa moral :


 Les problèmes d’aléa moral apparaissent lorsqu’un agent est tenté
d’entreprendre une action inefficace ou de fournir une information inexacte par
ce que ses intérêts individuels ne sont pas compatibles avec les intérêts
collectifs.
 Ces problèmes apparaissent à la fois sue les marchés et dans les autres formes
d’organisations.

C-1 les relations principal-agent :


 La relation principal-agent utilisé en économie pour décrire des situations dans
lesquelles un individu agit sous la direction d’un autre.
 L’agent supposé agir conformément aux objectifs de la principale.
 Le problème d’aléa moral apparaitre quand l’agent et le principale ont des
objectifs individuels différents et que le principale ne peut pas déterminer
aisément si l’agent se comporte et agit en fonction des objectifs fixés ou
cherche à servir ses propres intérêts.
 Le problème d’aléa moral se pose également quand il n y a pas des proprement
parler d’agent et que chacun des parties peut être traité sur un pied d’égalité.

Vous aimerez peut-être aussi