Vous êtes sur la page 1sur 3

Terminale S TD - Maths

TD - SUITES

I Exercices d’application

Exercice I.1. ⋆20 min


Dans chaque cas, étudier la nature de la suite (un )n∈N et préciser sa limite si possible :
n
2n2 + 3n + 1 e2n

1 n
1) un = − 2) un = 3) u n = −2 × (1, 01) 4) u n =
10 4n2 + 3 (n + 1)2
 
n
√ n 3 n 2 cos
2e + 1 n + (−1) 2
5) un = n2 + 1 − n 6) un = n 7) un = 8) u n =
e +2 n2 n2 + 2

Exercice I.2. ⋆ 10 min


u0 = −1
(
On considère la suite (un ) définie sur N par : 4 .
un+1 =
4 − un
1. Montrer que pour tout n de N, un < 2.
1
2. Soit la suite (vn )n∈N définie par : vn = .
un − 2
a. Montrer que (vn ) est une suite arithmétique dont on précisera le premier terme et la
raison.
b. Exprimer vn en fonction de n.

Exercice I.3.  ⋆ 10 min


 u0 = 1
On considère la suite (un ) définie sur N par : un .
 un+1 = p1 + u2
n
1. Donner la valeur exacte de u1 , u2 , u3 et u4 .
2. Formuler une conjecture sur l’expression de un en fonction de n.
3. Démontrer cette conjecture à l’aide d’un raisonnement par récurrence.

Exercice I.4.  ⋆⋆ 15 min


u0 = 4
On considère la suite (un ) définie sur N par : .
un+1 = 3un − 4
1. Trouver le réel α pour lequel la suite (vn ), définie pour tout n ∈ N, par vn = un − α, est
une suite géométrique.
2. Exprimer vn puis un en fonction de n.

Exercice I.5. ⋆ 10 min


1 1
On définit les suites (un ) et (vn ) pour tout n ∈ N par : un = et vn = √ .

n n2 + 1
1. Démontrer que 1 est un majorant de (vn ).
2. Démontrer que pour tout n ∈ N , vn < un .

© 2014 1 http ://exos2math.free.fr/


Terminale S TD - Maths

Exercice I.6.  ⋆⋆
10min
1
Étudier la convergence de la suite (un ) définie pour tout n ∈ N par : un = sin nπ − .

n
Exercice I.7.  ⋆⋆ 10 min
u0 = −5
Étudier la convergence de la suite (un ) définie sur N par : .
un+1 = n − un
Exercice I.8. ⋆ 10 min
1 1
On considère les suites (un ) et (vn ) définies pour tout n ∈ N par : un = 1− .

et vn = 1+
n n2
Démontrer que les suites (un ) et (vn ) sont adjacentes.

II Exercices d’entraînement

Exercice II.1.  ⋆⋆
20 min
 u0 = 1/2  
On considère la suite réelle (un ) définie sur N par : 1 1 .
 un+1 = un +
2 un
1. Montrer par récurrence, que tous les termes de cette suite sont strictement positifs.
un − 1
2. On pose vn = , pour tout n ∈ N. Trouver une relation entre vn+1 et vn .
un + 1
En déduire l’expression de vn en fonction de n, ainsi que sa limite.
3. Donner l’expression de un en fonction de n, ainsi que sa limite.

Exercice II.2. ⋆⋆ 30 min


3 1
On considère la suite réelle (un )n∈N définie par : u0 = 1, u1 = 2 et un+2 = un+1 − un .
2 2
1. On pose pour tout n ∈ N : vn = un+1 − un . Montrer que (vn ) est une suite géométrique.
Exprimer (vn ) en fonction de n.
2. Calculer v0 + v1 + · · · + vn−1 . En déduire la limite L de (un ).
3. Déterminer l’entier p à partir duquel |up − L| < 10−3 .

Exercice II.3.

⋆⋆ 30 min
On considère la suite réelle (un )n∈N définie par : u0 = 4 et un+1 = un .
1. Montrer que pour tout n ∈ N, un existe et un > 1.
un − 1
2. Vérifier que pour tout n ∈ N, un+1 − 1 = √ .
un + 1
1
3. En déduire que pour tout n ∈ N, un+1 − 1 6 (un − 1).
2
3
4. Démontrer que pour tout n ∈ N, |un − 1| < n .
2
5. En déduire que la suite (un ) converge et préciser sa limite.

Exercice II.4. ⋆⋆⋆


60 min
1. Montrer que l’équation x + nx − 1 = 0 avec x > 0 et n ∈ N admet une solution unique
n

que l’on notera un .


2. Montrer que la suite (un ) a pour limite 0.

© 2014 2 http ://exos2math.free.fr/


Terminale S TD - Maths

III Exercices d’approfondissement

Exercice III.1. ⋆⋆⋆ 30 min


On considère la suite (un ) définie pour tout n ∈ N par :

1 1 1 (−1)n+1
un = 1 − + − · · · + .
2 3 4 n
1. On pose pour tout n ∈ N , vn = u2n et wn = u2n+1 . On a donc :

1 1 1 1 1 1 1 1
vn = 1 − + − ···− et wn = 1 − + − ···+ .
2 3 4 2n 2 3 4 2n + 1
Montrer que les suites vn et wn sont adjacentes.
2. On note L la limite commune des suites (vn ) et (wn ).
Prouver que pour tout n ∈ N , u2n 6 L 6 u2n+1 .

3. Trouver une valeur approchée à 10−2 près de cette limite L.


4. Démontrer que la suite (un ) converge vers L.

Exercice III.2. ⋆⋆⋆⋆ 60 min


On considère la suite (un )n∈N définie par : u0 = 0, u1 = 1 et un+2 = un+1 + un .
Une telle suite est appelée suite de Fibonacci.
1. Montrer que pour tout n ∈ N, un > 0.
2. Montrer que la suite (un ) est croissante.
Xn
3. Montrer que pour tout n ∈ N : uk = un+2 − 1.
k=0
4. Montrer que pour tout n ∈ N : un un+2 − u2n+1 = (−1)n+1 .
" √ n  √ n #
1 1+ 5 1− 5
5. Montrer que pour tout n ∈ N : un = √ − .
5 2 2
un+1
6. Déterminer N = lim .
n→+∞ un

Exercice III.3.
n  n
⋆⋆⋆⋆ 15 min
Y 3 (2n)!
Démontrer que pour tout n ∈ N : .

(6k − 3) =
k=1
2 n!

Exercice III.4. ⋆⋆⋆⋆ 45 min


Soit (un )n∈N une suite réelle vérifiant, pour tout entier naturel n, la relation :
un+2 = |un+1| − un .
Montrer qu’il existe un entier p non nul tel que la relation un = un+p ait lieu pour tout entier
naturel n.
Indication : On peut poser u0 = a, u1 = b et étudier les termes successifs de la suite (un ).

© 2014 3 http ://exos2math.free.fr/