Vous êtes sur la page 1sur 142

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE

FOUAD KISSI
F. S. J. E. S Oujda

2017-2018

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


OBJECTIF DU COURS

1 La diérence entre les diérents types d'intérêts ( intérêt


simple, intérêt composé).
2 La diérence entre les situations d'actualisation et de
capitalisation.
3 La méthode de calcul de la valeur future et la valeur présente
d'une somme ou d'une suite d'annuité.
4 Les tableau d'amortissement des emprunts.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


CONTENU

Chapitre 1 : Les intérêts simples


Chapitre 2 : L'escompte
Chapitre 3 : Les intérêts composés
Chapitre 4 : Les annuités
Chapitre 5 : Les emprunts indivis
Chapitre 6 : Les emprunts obligataires

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


PREMIER CHAPITRE

LES INTÉRÊTS SIMPLES

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


I) Notion d'intérêt

L'intérêt peut être déni comme la rémunération d'un prêt


d'argent. C'est le prix à payer par l'emprunteur au prêteur pour
utiliser un capital pendant une période de temps. Il s'agit d'une
dépense pour l'emprunteur et d'un revenu pour le prêteur.
L'intérêt est variable selon la loi de l'ore et de la demande, du
montant du prêt, de la durée et du taux d'intérêt.
Il y a deux types d'intérêt : simple et composé.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Justication de l'intérêt

La privation de consommation : Lorsqu'une personne prête une


somme d'argent à une autre, elle se prive d'une consommation
immédiate. Il est ainsi normal qu'elle reçoive en contrepartie
une rémunération de la part de l'emprunteur pour se
dédommager de cette privation provisoire.
La prise en compte du risque : La réalisation de ce risque
résulte au moins des éléments suivants :
1) l'insolvabilité de l'emprunteur
2) l'ination

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


II) Intérêts simples

1) Dénition :
L' intérêt simple se calcule toujours sur le principal. Il ne s'ajoute
pas au capital pour porter lui même intérêt ( le capital reste
invariable pendant toute la durée du prêt).
Il est versé en une seule fois au début de l'opération, c-à-d lors de
remise du prêt, ou à la n de l'opération c-à-d lors du
remboursement.
L'intérêt simple concerne essentiellement les opérations à court
terme ( inférieures à un an ).

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


II) Intérêts simples

2) Calcul de l'intérêt simple :


Soit,
C : capital placé ( valeur nominale )
t : taux d'intérêt annuel ( en pourcentage )
n : le nombre d'années de placement
I : l'intérêt simple rapporté par le capital.
Alors l'intérêt est donnée par :
C ×n×t
I = C × t% × n =
100

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Calculons l'intérêt produit par un capital de 45650 dh placé


pendant 3 ans à un taux simple de 14%.

Solution : Dans ce cas , on a : C = 45650 dh , t = 14 et n = 3


ans. Alors :
45650 × 14 × 3
I = = 19173dh.
100

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remarques

Dans la pratique, l'intétrêt est calculé en fonction du nombre du


jour de placement. L'année est prise pour 360 jours ( l'année
nancière) et les mois sont comptés pour leur nombre de jours
exact.
Si j désigne la durée en jours, on aura :
C ×j ×t
I = (36000 = 100 × 360jours).
36000
Si m désigne la durée en mois, on aura :
C ×m×t
I = (1200 = 100 × 12mois).
1200

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

1 Quel est l'intérêt produit à intérêt simple par un placement


d'une somme d'argent de 12500 dh au taux de 10,5 %
pendant 96 jours ?
2 Quel est l'intérêt produit à intérêt simple par un placement de
15500 dh au taux de 9,5 % pendant 7 mois ?
3 Soit un capital de 30000 dh placé à intérêt simple du 17 mars
au 27 juillet de la même année au taux annuel de 12,5 %.
Calculer l'intérêt produit par ce placement ?

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Solution

1 on a : C = 12500 dh , t = 10,5% et j = 96 jours. Alors :


12500 × 10, 5 × 96
I = = 350dh.
36000
2 on a : C = 15500 dh , t = 9,5 % et m = 7mois. Alors :
15500 × 9, 5 × 7
I = = 858, 96dh.
1200
3 Dans ce cas, on doit compter le nombre exacte de jours dans
chaque mois, la date initiale exclue et la date nale incluse.
On a I = C ×j×t , C = 30000 dh, t = 12,5.
36000

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Solution

Calculons alors le nombre de jours de placement


mars = 14
Avril = 30
Mai = 31
Juin = 30
Juillet = 27
=⇒ j = 132 jours
=⇒ I = ×132×12,5
30000
36000
= 1375dh.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


III) Valeur acquise

La valeur acquise du capital après n périodes de placement est la


somme du capital et des intérêts gagnés.
Si nous désignons par (Va) la valeur acquise alors :
C ×n×t n×t
Va = C + I = C + = C (1 + )
100 100
Cette relation est juste si la durée est exprimée en années.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Une somme de 10000 dh est placé sur un compte du 23 Avril au 9


Août au taux simple de 7 %.
1 Calculer le montant de l'intérêt produit à l'échéance.

2 Calculer la valeur acquise par ce capital.

3 Chercher la date de remboursement pour un intérêt produit

égal à 315 dh.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Solution

1 On a I = C ×j×t , C = 10000 dh, t = 7. Calculons alors le


36000

nombre de jours de placement


Avril = 7, Mai = 31, Juin = 30, Juillet = 31, Août = 9
=⇒ j = 108 jours =⇒ I = × ×
10000
= 210dh.
36000
108 7

2 La valeur acquise par ce capital est :


Va = C + I = 10000 + 210 = 10210dh
3 Date de remboursement correspondant à un intérêt de 315 dh.
On a I = C ×j×t donc
36000

36000 × I 36000 × 315


j= = = 162jours
C ×t 10000 × 7

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Solution

Avril = 7
Mai = 31
Juin = 30
Juillet = 31
Août = 31
Septembre = 30
Octobre = 2
Date de remboursement = 2 Octobre

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple (Valeur actuelle)

Quelle somme faut-il placer à intérêt simple au taux annuel simple


de 9,5% pendant 3 ans, pour avoir une valeur acquise de 7500 dhs ?
solution : On a Va = C (1 + n×t ) donc C
100
= Va
(1+ n×t
100 )

7500
C= = 5836, 57Dhs.
1+ 3×9,5
100

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


IV) Taux moyen de plusieurs placements

Soient trois capitaux C , C et C placés à des taux respectifs t , t


1 2 3 1 2

et t pendant des durées diérentes j , j et j .


3 1 2 3

L'intérêt global procuré par les trois placements est le suivant :


C1 × j1 × t1 C2 × j2 × t2 C3 × j3 × t3
IG = + +
36000 36000 36000
(C1 × j1 × t1 ) + (C2 × j2 × t2 ) + (C3 × j3 × t3 )
=
36000

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


IV) Taux moyen de plusieurs placements

Le taux moyen de ces trois placements est un taux unique noté tm ,


qui appliqué à l'ensemble de ces trois placements donne le même
intérêt global. Soit
C1 × j1 × tm C2 × j2 × tm C3 × j3 × tm
IG = + +
36000 36000 36000
(C1 × j1 × t1 ) + (C2 × j2 × t2 ) + (C3 × j3 × t3 )
=⇒ tm =
C1 × j1 + C2 × j2 + C3 × j3
P3
k=1 Ck × jk × tk
= P 3
k=1 Ck × jk

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


IV) Taux moyen de plusieurs placements

Cette formule peut être généraliser facilement à p placements en


remplaçant le nombre 3 par le nombre p dans la formule ci-dessus.
Pp
k=1 Ck × jk × tk
tm = P p
k=1 Ck × jk

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Calculer le taux moyen de placement des capitaux suivants :


2000 dh placé pendant 30 jours à 7%.
7000 dh placé pendant 60 jours à 10%.
10000 dh placé pendant 50 jours à 9%.
Solution :
On a
(2000 × 30 × 7) + (7000 × 60 × 10) + (10000 × 50 × 9)
tm = = 9, 3%
(2000 × 30) + (7000 × 60) + (10000 × 50)

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


V) Modalités de paiement des intérêts

Selon les modalités du contrat de prêt ou de placement, les intérêts


peuvent être versés en début ou en n de période :
les intérêts post-comptés :
Lorsque les intérêts sont payés en n de période, on dit qu'ils
sont post-comptés ou terme échu. ils sont calculés au taux
d'intérêt simple, sur le capital initial C qui représente le
nominal. Ils sont ajoutés ensuite, au nominal pour constituer le
capital nal V ( valeur acquise ). On a donc
n×t
V = C (1 + )
100

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


V) Modalités de paiement des intérêts

les intérêts pré-comptés :


Lorsque les intérêts sont payés en début de période, on dit
qu'ils sont précomptés ou terme échoir. ils sont calculés sur le
nominal, qui constitue la somme nale C et retranchés du
nominal pour déterminer la somme initiale ou mise à
disposition.
Etant donné un nominal égal à C, on aura alors C 0 = C − I ,
où C 0 désigne la somme initiale.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


V) Modalités de paiement des intérêts
3) Taux eectif :
Quand les intérêts sont payables d'avance, le taux d'intérêt eectif
est celui appliqué au capital eectivement prêté ou emprunté C 0
donne le montant de l'intérêt produit. En désignant par T, le taux
eectif, on aura alors :
C ×n×t C0 × n × T
=
100 100
Or C 0 = C − I = C − C ×n×t
100
C ×n×t
Donc : C ×n×t = (C − 100 )×n×T
100 100

=⇒ t = T (1 − n×t )
100

Donc
t
T =
1 − n×t
100

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Une personne prête à intérêts précomptés la somme de 30000 dh


pour une durée de 6 mois au taux de 10 %.
1 Quelle est la somme eectivement prêtée ?

2 Quel est le taux eectif ?

Solution :
30000 × 6 × 10
C 0 = C − I = 30000 − = 28500dh
1200
t 10
Teff = = = 10, 526%
1 − m×t
1200
1− ×6
1200
10

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


DEUXIEME CHAPITRE

L'ESCOMPTE

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


INTRODUCTION

L'escompte peut être déni comme l'opération par laquelle un


banquier met à la disposition de son client le montant d'un eet de
commerce avant son échéance sous déduction de l'intérêt et des
frais bancaires.
On distingue l'escompte commercial de l'escompte rationnel.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Ahmed vend le 8 février à son client hassan pour 10000 dhs (valeur
nominal de l'eet) des marchandises. Date de de règlement : 30
avril ( échéance de l'eet). Le 10 mars(le jour de négociation)
Ahmed a besoin des 10000 dhs qu'il emprunte à sa banque. En
échange de ce prêt, il remet l'eet ( ou il négocie l'eet ) á son
banquier qui escompte l'eet. C'est à dire que Ahmed transfère à
son banquier la créance qu'il détient de Hassan.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


I) L'escompte commercial

C'est l'intérêt simple calculé à un taux indiqué par le banquier sur


une somme égale à la valeur nominale de l'eet et une durée allant
du jour de la négociation jusqu'au jour de l'échéance, c'est la
méthode appliquée en pratique.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


I) L'escompte commercial

Si nous désignons par :


C : la valeur nominale de l'eet, valeur inscrite sur l'eet et payable
à échéance ;
j : la durée de l'escompte, c'est le nombre de jours séparant la date
de négociation de l'eet de sa date d'échéance ;
t : le taux de l'escompte ;
E : le montant de l'escompte(l'escompte commercial) ;
Va : la valeur escomptée j jours avant l'échéance(la valeur actuelle
commerciale).

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


I) L'escompte commercial

Alors, le montant de l'escompte est :


C ×t ×j
E=
36000
La valeur actuelle de l'eet Va s'écrit comme suit :
Va = C − E

soit encore
C ×t ×j t ×j
Va = C − = C (1 − )
36000 36000

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Combien le banquier remettra-t-il à son client s'il lui escompte en


29/11/2005 un eet de 100000 dh payables au 20/02/2006, en
sachant que le taux égale à 9%.
solution : On a C = 100000, t = 9
et j = 83. D'où :
C ×t ×j 100000 × 9 × 83
E= =E = = 2075dh
36000 36000
Donc, Va = C − E = 100000 − 2075 = 97925dh.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Pratique d'escompte

Dans la pratique, la remise d'un eet à l'escompte entraîne des frais


nanciers, en plus de l'escompte proprement dit. Ces frais
comprennent plusieurs commissions. L'ensemble de l'escompte et
des commissions s'appelle l'agio. D'une manière générale, l'agio se
compose de : l'escompte, diverses commissions, la taxe sur la valeur
ajoutée (TVA).
Au Maroc, la TVA est de 7%, elle est appliquée directement sur
l'ensemble de l'agio qui se compose le plus souvent de : l'escompte,
commissions d'acceptation et de courrier .

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Soit un eet de commerce de 35500 dh échéant le 27 juillet 2009 et


escompté le 10 avril de la même année , aux conditions suivantes :
Taux d'escompte : 13% ;
Commission de manipulation : 2 dh par eet ;
TVA : 7 % ;
Tenir compte d'un jour de banque.
Calculons la valeur actuelle de l'eet.
On a j= 108 + 1 jour de la banque = 109 jours
C = 35500 dh.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Donc
35500 × 109 × 13
E= = 1397, 32
36000
+2 dh (commission de manipulation).
+97, 96 dh (TVA7%)
Agio(TTC) = 1497, 28dh
La valeur nette est la somme eectivement mise à la disposition du
vendeur de l'eet de commerce avant son échéance.
Val net = val nomi - Agio(TTC) = 35500 - 1497,28 = 34002,72
dh.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


II) Équivalence des eets ( ou des capitaux)

1) Équivalence de deux eets


Dénition : Deux eets (ou deux capitaux ) sont équivalents si,
escomptés à une date donnée (date d'équivalence ), au même taux,
et dans le même système d'escompte leurs valeurs actuelles sont
égales.
Soient deux eet de valeur nominales C et C ayant aujourd'hui à
1 2

courir respectivement j et j jours au taux d'escompte t , la


1 2

condition d'équivalence dans l'escompte commercial s'exprime par


l'égalité suivante :
C1 × t × j1 C2 × t × j2
C1 − = C2 −
36000 36000

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple : ( Remplacement d'un eet )

Un commerçant souhaite remplacer le 16 avril un eet de 10000 dh


arrivant à échéance le 26 mai, par un autre échéant le 15 juin.
Déterminer la valeur de l'eet de remplacement, le taux annuel
d'intérêt est de 13 %.
Solution : Étant données les valeurs suivantes :
C : la valeur nominale de l'eet. C = 10000 dh
1 1

C : la va. nomi. de l'eet de remplacement ( la valeur recherchée)


2

j : durée d'escompte relatif à l'eet : j = 26 mai - 16 avril = 40 j


1 1

j : dur. d'esc. rel. à l'ef de rempla. : j = 15 juin - 16 avril = 60 j


2 2

t : taux d'escompte. t = 13%.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


L'équivalence des deux eets au 16 avril s'écrit :
10000 × 13 × 40 C × 13 × 60
10000 − =C −
2

36000 2
36000
13 × 60
9855, 56 = C (1 − )
2
36000
C = 10073, 81dh.
2

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remarques

1 La date d'équivalence de 2 eets, dans le cas ou elle existe, est


antérieure à la date d'échéance la plus proche.
2 Deux eets ne peut être équivalents qu' à une seule date.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple : ( Recherche de l'échéance )

A quelle date un eet de valeur nominale 15000 dh à échéance du


18 avril est il équivalent à un eet de 15321,77 dh à échéance du
17 juin de la même année ? taux d'escompte 12,5%.
Solution : On a :
C = 15000, C = 15321, 77, t = 12, 5% et j = j + 60. D'où :
1 2 2 1

C1 × t × j1 C2 × t × j2
C1 − = C2 −
36000 36000
15000 × 12, 5 × j 15321, 77 × 12, 5 × (j + 60)
15000− 1
= 15321, 77−
1

36000 36000
Ce qui donne j = 22, 971 w 23.
1

Soit 23 jours avant le 18 avril c-à-d le 26 mars de la même année.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


2) Équivalence de plusieurs eets : échéance commune
Dénition : Un eet (ou capital ) est équivalent à plusieurs autres,
si escomptés à une date donnée (date d'équivalence ), au même
taux, et dans le même système d'escompte, la valeur actuelle de
l'eet (ou capital ) unique est égale à la somme des valeurs
actuelles des autres eets ( ou capitaux ).
L'équivalence se traduira par l'égalité suivante :

C ×t ×j C1 × t × j1 C2 × t × j2 C3 × t × j3
C− = C1 − +C2 − +C3 −
36000 36000 36000 36000

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple : ( Problème de renouvellement )

On souhait remplacer le 15 juin , les trois eets ci-dessous par un


eet unique.
E : 5000 dh à échéance le 20 août ;
1

E : 4000 dh à échéance le 15 juillet ;


2

E : 12000 dh à échéance le 20 septembre ;


3

Quelle est l'échéance de l'eet de 21200 dh remplaçant les eets


E , E et E avec un taux d'escompte de 13 %.
1 2 3

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Solution
Dans ce cas, on a C = 5000, C = 4000, C = 12000, C = 21200,
1 2 3

t = 13%.
j = 20 août - 15 juin = 66 j
1

j = 15 juillet - 15 juin = 30 j
2

j = 20 septembre - 15 juin = 97 j
3

j est le nombre de jours séparant la date d'équivalence (15 juin ) et


l'échéance de l'eet unique. D'où l'équation de l'équivalence :
C ×t ×j C1 × t × j1 C2 × t × j2 C3 × t × j3
C− = C1 − +C2 − +C3 −
36000 36000 36000 36000
21200 × 13 × j 5000 × 13 × 66 4000 × 13 × 30
21200− = 5000− +4000−
36000 36000 36000
12000 × 13 × 97
+12000 −
36000

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Solution

Soit
21200 − 7, 6555j = 3956, 67 + 4880, 83 + 11579, 67
j = 102, 257 w 103 jours
L'échéance de l'eet unique sera le 15 juin + 103 jours
c-à-d le 26 septembre de la même année.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Cas particulier de l'échéance commune :
l'échéance moyenne

L'échéance moyenne de plusieurs eets est un cas particulier de


l'échéance commune. On l'obtient lorsque le nominal de l'eet
unique est égal à la somme des valeurs nominales des diérents
eets remplacés.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Toujours avec les mêmes données de l'exemple précédent,


déterminer l'échéance d'un eet unique remplaçant les 3 eets et
dont le nominal est la somme de leurs nominaux c-à-d 21000 dh.
solution : l'équation d'équivalence donne
21000 × 13 × j 5000 × 13 × 66 4000 × 13 × 30
21000− = 5000− +4000−
36000 36000 36000
12000 × 13 × 97
+12000 −
36000
=⇒ j = 76, 857 w 77 jours
L'échéance moyenne sera le 15 juin + 77 jours
c-à-d le 31 août de la même année.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


TROISIEME CHAPITRE

LES INTÉRÊTS COMPOSÉS

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


1) Principe et champ d'application

Un capital est dit placé à intérêt composé, lorsqu'à la n de chaque


période de placement, les intérêts sont ajoutés au capital pour
porter eux même intérêts à la période suivante au taux convenu.
On parle alors d'une capitalisation des intérêts. La capitalisation des
intérêts est généralement annuelle, mais elle peut être semestrielle,
trimestrielle ou mensuelle.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


2) Calcul pratique

2-1) Temps de placement est un nombre entier de périodes


Soit,
C : le capital initial
0

n : le nombre de périodes
Cn : valeur acquise par le capital C pendant n périodes
0

i : le taux d'intérêt par période , i = t


100

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


2) Calcul pratique

Le tableau suivant donne les valeurs acquise en n de périodes.

Pér C. début de pèr I.n de pér Va enn de période


1 C 0 C ×i 0 C1 = C0 + (C0 × i) = C0 (1 + i)
2 C = C (1 + i)
1 0 C ×i 1 C2 = C1 + (C1 × i) = C0 (1 + i)2
3 C = C (1 + i)
2 0
2
C ×i 2 C3 = C2 + (C2 × i) = C0 (1 + i)3

Donc, en générale la valeur acquise après n périodes est :


Cn = C0 (1 + i)n

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remarques

1 Les valeurs acquises par un capital, au bout de 1, 2, ..., n


périodes, forment une suite géométrique de raison (1 + i), de
premier terme C (1 + i).
0

2 L'intérêt rapporté par un capital C placé pendant n années


0

est égal à Cn − C , c-à-d :


0

I = Cn − C0 = C0 (1 + i)n − C0 = C0 [(1 + i)n − 1]

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Calculons la valeur acquise d'un capital de 10000 dh placé pendant


4 ans au taux annuel de 8 % à intérêts composés.
Solution : On a C = 10000 dh, n = 4 et i = 0, 08
0

D'où : C = C (1 + i)n = 10000(1 + 0, 08) = 13604, 89 dh.


4 0
4

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remarque

La formule Cn = C (1 + i)n n'est applicable que si le taux d'intérêt


0

i et la durée n sont homogènes, c-à-d exprimés dans la même unité


de temps que la période de capitalisation. Si par exemple, il est
convenu entre le prêteur et l'emprunteur que les intérêts doivent
être capitalisés à la n de chaque mois, la formule ne sera
applicable que si le taux d'intérêt est mensuel et que la durée de
placement est exprimée en mois.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Calculons la valeur acquise d'un capital de 10000 dh placé pendant


1 ans au taux trimestriel de 2 % à intérêts composés.
Solution : On a C = 10000 dh, n = 1 ans = 4 trimestre et
0

i = 0, 02
D'où : C = C (1 + i)n = 10000(1 + 0, 02) = 10824, 33 dh.
4 0
4

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exercice

Une somme de 10000 dh est placée pendant 5 ans au taux annuel


de 10 %.
1 Quelle somme obtient-on à l'issue de ce placement ?

2 Si au bout de cette période de placement on souhaite obtenir

20000 dh , quelle somme doit-on placer aujourd'hui ?


3 Si la somme placée aujourd'hui est de 10000 dh, après combien

de temps disposera-t-on d'une somme égale à 23580 dh ?


4 Si au bout de 5 ans la valeur acquise du placement est de

17821 dh , à quel taux le placement a été eectué ?

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


2-2) Temps de placement est un nombre
fractionnaire de périodes :

Le temps de placement est peut être fractionnaire par exemple 5


ans et 7 mois. Par exemple, on veut savoir quelle est la valeur
acquise au bout de 5 ans et 7 mois d'un capital C placé à intérêt
0

composé au taux de 8 %.
On distingue alors deux solutions : la solution rationnelle et la
solution commerciale.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Solution rationnelle

Posons n = k + qp
Au bout de k années, le capital obtenu par un placement
initial de C sera : Ck = C (1 + i)k
0 0

Calculons les intérêts simples produits par le capital Ck


pendant la fraction pq de l'année au taux annuel i :
p p
Ck × i × = C0 (1 + i)k × i ×
q q

d'où : p
Cn = C0 (1 + i)k + C0 (1 + i)k × i ×
q
p
= C0 (1 + i)k (1 + i × )
q

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Calculons la valeur acquise d'un capital de 100000 dh placé pendant


une période de 5 ans et 7 mois à 8%, capitalisation annuelle.
Solution : Dans ce cas, on considère que la valeur acquise au bout
de 5 ans reste placée à intérêt simple pendant 7 mois
7
C + 7 = C (1 + i) (1 + i × )
5
5
12
0
12
7
= 100000(1 + 0, 08) (1 + 0, 08 × )
5

12
C + 7 = 153789, 67dh
5
12

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Solution commerciale

Elle consiste à généraliser la formule des intérêts composés au cas


où n n'est pas un nombre entier de périodes. La formule est la
suivante :
Ck+ p = C (1 + i) q
k+ p
0
q

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Reprenons l'exemple précédent, mais avec la méthode commerciale.


7
C5+ 7 = 100000(1 + 0, 08)5+ 12 = 153679, 51dh
12

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


3) Taux proportionnels et taux équivalents

3-1) Taux proportionnels


Deux taux correspondant à des périodes diérentes sont dites
proportionnels lorsque leur rapport est égal au rapport de leur
périodes respectives.
Soit,
i : taux annuel
p : le nombre de périodes dans l'année
ip : taux proportionnel par période
On a alors
i
ip =
p

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Ainsi, si :
is = taux semestriel, alors is = i
2

it = taux trimestriel, alors it = 4


i

im = taux mensuel, alors im = i


12

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remarque

En intérêts simples deux taux proportionnels produisent sur un


même capital les mêmes intérêts au bout du même temps. Il n'en
est pas de même dans le cas des intérêts composés.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Calculons l'intérêt simple produit par un capital de 100000 dh placé


pendant une année au taux annuel de 6 % .
Solution :
Périodes de plac Taux Valeur acquise
1 année 6% 100000 + 100000 × 0, 06 = 106000dh
2 semestres 3% 100000 + 100000 × 0, 03 × 2 = 106000dh
4 trimestres 1, 5% 100000 + 100000 × 0, 015 × 4 = 106000dh
12 mois 0, 5% 100000 + 100000 × 0, 005 × 12 = 106000dh

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Maintenant, reprenons le même exemple mais en utilisant les


intérêts composés.
Solution :
Périodes de plac Taux Valeur acquise
1 année 6% 100000 × (1, 06) = 106000dh
1

2 semestres 3% 100000 × (1, 03) = 106090dh


2

4 trimestres 1, 5% 100000 × (1, 015) = 106136, 36dh


4

12 mois 0, 5% 100000 × (1, 005) = 106167, 78dh


12

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


En intérêts composés et à taux proportionnels les valeurs acquises
par un même capital pendant une même durée augmentent quand
les périodes de capitalisation deviennent plus petites. D'où le
recours au taux équivalents.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


3-2) Taux équivalents

Deux taux sont équivalents lorsqu'à intérêt composé, ils aboutissent


pour un même capital à la même valeur acquise pendant la même
durée de placement.
De manière générale, deux placements dénis respectivement par
leurs taux ( i et i ) et par leurs périodes ( P et P ). Les
1 2 1 2

placements sont eectués à taux équivalent s'ils aboutissent pour


un même capital C à la même valeur acquise. c-à-d :
0

C0 (1 + i1 )P1 = C0 (1 + i2 )P2

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Quel est le taux semestriel équivalent au taux annuel de 9 % .


Solution : Le taux annuel est ia = 0, 09% et le taux semestriel est
is =?.
On sait que :
C (1 + ia ) = C (1 + is )
0
1
0
2

D'où :
1 + ia = (1 + is ) ⇒ (1 + is ) = 1 + ia ⇒ is = 1 + ia − 1
p p
2

⇒ is = 1 + 0, 09 − 1 = 0, 0440307
p

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Ainsi, si :
1
is = taux semestriel équivalent, alors : is = (1 + i) 2 − 1
1
it = taux trimestriel équivalent, alors : it = (1 + i) 4 − 1
1
im = taux mensuel équivalent, alors : im = (1 + i) 12 − 1

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exercice

Un capital de 300000 dh placé dans une banque rapporte des


intérêts semestriels de 12000 dh.
1 Quel est le taux annuel équivalent de ce placement ?
2 Si ce capital a été placéau taux annuel de 7%, quel est le
montant des intérêts trimestriels versés ? (taux équivalent).
3 Si le taux annuel annoncé par la banque est de 9% et qu'en
réalité les intérêts sont versés mensuellement au taux
proportionnel, quel est le taux annuel équivalent ?

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


CHAPITRE 4

LES ANNUITÉS

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Dénition

Une suite d'annuité est une suite de versement eectués à des


intervalles de temps constants.
L'intervalle de temps séparant le paiement de deux annuités
est la période.
La période peut être l'année, le semestre, le trimestre, le mois ;
dans ce cas on parle de semestrialités, de trimestrialités, de
mensualités.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Objectif

Les annuités peuvent être versées :


soit dans le but de constituer un capital ( les annuités de
placement ) ;
soit dans le but de rembourser une dette ( les annuités
d'amortissement ).

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Les annuités peuvent être versées :
en début de période : c'est le cas généralement, pour les
annuités de placement ; dés la signature du contrat, un premier
versement est eectué ;
en n de période : c'est le cas des annuités de remboursement,
le premier remboursement intervenant à la n de la première
période.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Éléments d'une suite d'annuités

Une suite d'annuités est parfaitement dénie par :


la date du premier versement ;
la période ;
le nombre d'annuités ;
le montant de chaque annuité. Le cas le plus usuel est quand il
est xe, on parle alors d'une suite d'annuités constantes.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


I) Annuités constantes de n de période

1) Valeur acquise
On appelle valeur acquise par une suite d'annuités constantes de n
de période, la somme des annuités (An ) exprimée immédiatement
après le versement de la dernière annuité.
Si on note par :
An : la valeur acquise par la suite des annuités
a : l'annuité constante de n de période
n : le nombre de périodes (d'annuités)
i : le taux d'intérêt par période de capitalisation

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


I) Annuités constantes de n de période

On a alors :
An = a + a(1 + i) + a(1 + i)2 + .... + a(1 + i)n−2 + a(1 + i)n−1

= a[1 + (1 + i) + (1 + i)2 + .... + (1 + i)n−2 + (1 + i)n−1 ]


Il s'agit de la somme des n premiers termes d'une suite géométrique
de premier terme a, de raison géométrique q = (1 + i). La formule
devient donc :
(1 + i)n − 1
An = a
(1 + i) − 1
soit
(1 + i)n − 1
An = a
i

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Calculons la valeur acquise, au moment du dernier versement, par


une suite de 15 annuités de 35000 dh chacune ; taux 10 % l'an .
Solution : On a : a = 35000, n = 15 et i = 0, 1
d'où
1, 1 − 1
15

A15 = 35000 = 1112036, 86dh


0, 1

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remarque

La valeur du terme ( +i)i − gure dans la table nancière. Elle


1
n 1

représente la valeur acquise d'une suite d'annuités de 1 dh.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


2) Valeur acquise exprimée p périodes après le
dernier versement

Soit Vnp la valeur acquise de la suite des annuités constantes de n


de période exprimée p périodes après le dernier versement.
Pour le calcul de la valeur acquise il importe de se situer, d'abord,
au moment du dernier versement, ensuite, on applique les intérêts
composés au montant An .
Vnp = An (1 + i)p

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


2) Valeur acquise exprimée p périodes après le
dernier versement

soit
(1 + i)n − 1 (1 + i)n+p − (1 + i)p
Vnp = a (1 + i)p = a
i i
on peut donc écrire
(1 + i)(n+p) − 1 (1 + i)p − 1
Vnp = a[ − ]
i i

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


3) Valeur actuelle

On appelle valeur actuelle d'une suite d'annuités constantes de n


de période, la somme des annuités actualisées (A ) exprimée à la
0

date origine.
Si on note par :
A : la valeur actuelle par la suite des annuités
0

a : l'annuité constante de n de période


n : le nombre de périodes (d'annuités)
i : le taux d'intérêt par période de capitalisation

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


3) Valeur actuelle

On a alors :
A0 = a(1 + i)−1 + a(1 + i)−2 + .... + a(1 + i)−n+1 + a(1 + i)−n

Il s'agit de la somme des n premiers termes d'une suite géométrique


de premier terme a(1 + i)− , de raison géométrique q = (1 + i)− .
1 1

La formule devient donc :


1 − (1 + i)−n
A = a(1 + i)− 1
0
1 − (1 + i)− 1

soit
1 − (1 + i)−n
A0 = a
i

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


3) Valeur actuelle

Autrement, on sait que à la période n on a :


(1 + i)n − 1
An = a
i
On cherche à évaluer la suite d'annuités à l'origine. A la date 0 on
aura :
A = An (1 + i)−n
0

(1 + i)n − 1
=a (1 + i)−n
i
ce qui permet de retrouver la formule précédente.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Calculer la valeur actuelle d'une suite de 11 annuités de 23500 dh


chacune. Taux 9 % l'an.
Solution :
1 − (1, 09)− 11

A0 = 23500 = 159921, 98dh


0, 09

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


4) Valeur actuelle exprimée p périodes avant la
date d'origine

Soit V p la valeur actuelle de la suite des annuités constantes de n


0

de période exprimée p périodes avant la date d'origine (époque 0).


Pour le calcul de la valeur actuelle il importe de se situer, d'abord,
à l'époque 0, ensuite, on applique les intérêts composés au montant
A .
0

V p = A (1 + i)−p
0 0

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


4) Valeur actuelle exprimée p périodes avant la
date d'origine

soit
1 − (1 + i)−n (1 + i)−p − (1 + i)−n−p
V0p = a (1 + i)−p = a
i i
on peut donc écrire
1 − (1 + i)−n−p 1 − (1 + i)−p
V0p = a[ − ]
i i

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


II) Annuités constantes de début de période
1) Valeur acquise
Si on considère que les ux sont versés en début de période, on a
alors :
Bn = a(1 + i) + a(1 + i)2 + .... + a(1 + i)n−1 + a(1 + i)n

Il s'agit de la somme des n premiers termes d'une suite géométrique


de premier terme a(1 + i), de raison géométrique q = (1 + i). La
formule devient donc :
(1 + i)n − 1
Bn = a(1 + i)
(1 + i) − 1

soit
(1 + i)n − 1
Bn = a(1 + i)
i

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Calculons le capital constitué un an après le dernier versement, par


une suite de 10 annuités de 24500 dh chacune ; taux 8 % l'an .
Solution : On a :
1, 08 − 1
10

B10 = 24500 × 1, 08 = 383314, 44dh


0, 08

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


2) Valeur actuelle

Il s'agit ici de se situer au moment du premier versement. On a


alors :
B0 = a + a(1 + i)−1 + a(1 + i)−2 + .... + a(1 + i)−n+2 + a(1 + i)−n+1

Il s'agit de la somme des n premiers termes d'une suite géométrique


de premier terme a, de raison géométrique q = (1 + i)− . La 1

formule devient donc :


1 − (1 + i)−n (1 + i) 1 − (1 + i)−n
B =a = a
0
1 − (1 + i)− 1
(1 + i) 1 − (1 + i)− 1

soit
1 − (1 + i)−n
B0 = a(1 + i)
i

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Calculons la valeur actuelle, au moment du versement du premier


terme, par une suite de 15 annuités de 25000 dh chacune. Taux
10,5 % l'an.
Solution :
1 − (1, 105)−15

B0 = 25000 × 1, 105 = 184845, 61dh


0, 105

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exercice

Pour acheter à crédit un appareil électroménager coûtant 499,155


dh , on peut s'adresser à deux magasins. Le premier propose le
mode de paiement suivant : une suite de 12 mensualités de 44,810
dh chacune. Le second propose un règlement unique de 579 dh à la
n de la première année.
1 Déterminer les taux d'intérêt pratiqués par les deux magasins.
2 Quel magasin propose le meilleur mode de paiement ?

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


CHAPITRE 5

LES EMPRUNTS INDIVIS

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Dénition

Un emprunt indivis est un emprunt ordinaire faisant l'objet


d'un contrat entre un prêteur et un emprunteur. Il n'y a qu'un
seul prêteur, il est donc indivisible, d'où le qualicatif indivis.
Le remboursement de cet emprunt s'eectue généralement,
par annuités de n de période.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Dénition

Il est caractérisé par plusieurs éléments :


Le montant de l'emprunt C 0

la durée de l'emprunt n
Le taux de l'emprunt i
les modalités de remboursement.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Dénition

Chaque annuité est composée de deux éléments :


I Un remboursement d'une partie du capital emprunté (dette). Ce
remboursement porte le nom d'amortissement.
I Une partie intérêt calculée sur la base du taux d'intérêt convenu
entre les deux parties et du capital restant dû dépendant.
c-à-d
a=I +M

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remarque

Les modalités de remboursement peuvent prendre trois formes :


L'amortissement in ne ou emprunt remboursable en une seule
fois
Remboursement par amortissements constants
Remboursement par annuités constantes

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Tableau d'amortissement

D'une façon générale le tableau d'amortissement se présente


comme suit :
Pér Capital .R . D Intérêt Amort Annuité
1 C 0 I =C i
1 M 0 a =C i +M
1 1 0 1

2 C =C −M
1 0 1 I =C i
2 M 1 a =C i +M
2 2 1 2

... ... ...... ... .........


p Cp−1 = Cp−2 − Mp−1 Ip = Cp−1 i Mp ap = Cp−1 i + Mp
... ... ...... ... .........
n Cn−1 = Cn−2 − Mn−1 In = Cn−1 i Mn an = Cn−1 i + Mn

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remboursement d'un emprunt

Avec :
C : le capital emprunté soit le montant de la dette.
0

Ip : intérêt de la p eme période.


Mp : amortissement de la p eme période.
ap : annuité de la p eme période.
Cp : capital restant dû en début de la (p + 1)eme période.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remarques

Le tableau précédent est valable quelle que soit la loi


d'annuités.
Après le paiement du neme amortissement Mn , le capital
restant dû est égal à zéro :
Cn = Cn−1 − Mn = 0 soit Mn = Cn−1

donc la dette non remboursée avant le paiement de Mn est


égale à Mn .

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Propriétés d'un emprunt indivis

a) La somme des amortissements


Les amortissements servent à rembourser la dette donc leur somme
est égale au capital emprunté : C = M + M + ..... + Mn
0 1 2

b) Le capital restant dû
Le capital restant dû après le paiement des k premières annuités est
égal au capital initial diminué des P
k premièrs amortissements.
La formule de calcul : Ck = C − kt= mt
0 1

c) Relation entre deux annuités successives :


ap = mp + Ip = mp + Cp−1 × i
ap+1 = mp+1 + Ip+1 = mp+1 + Cp × i
=⇒ ap+1 − ap = mp+1 − mp + Cp × i − Cp−1 × i = mp+1 − mp (1 + i)

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Propriétés d'un emprunt indivis

d) Le montant des intérêts payés


Le montant des intérêts payés après Ple versement des k premières
annuités est égal au montant : Ik = kt= It1

e) Le coût total de l'emprunt :


Le coût totalPde l'emprunt est égal à la somme de tout les intérêts
versés. I = nt= It
1

f) Le dernier amortissement et la dernière annuité :


Le dernier amortissement et la dernière annuité sont liés entre eux
par une relation : an = mn + In = mn + Cn− × i or Cn− = mn
1 1

an = mn (1 + i)

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remboursement in ne

Le remboursement du capital d'un emprunt s'eectue en une seule


fois, à la n du contrat. Le montant de l'intérêt I versé à chaque
échéance, prévue par le contrat, est égal au montant emprunté
multiplié par le taux d'intérêt.
P C.D.P I.P AMO Annuité
1 C
0 1I =I =C i 0 ... a =I =I
1 1

2 C
0 2I =I =C i 0 ... a =I =I
2 2

... ... ...... ... .........


p C
0 Ip = I = C i
0 ... ap = I p = I
... ... ...... ... .........
n C0 I n = I = C0 i C0 an = In + C0 = I + C0

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

C0 = 100000 ; i = 6% ; n = 4ans
P C.D.P I.P AMO Annuité
1 100000 6000 ... 6000
2 100000 6000 ... 6000
3 100000 6000 ... 6000
4 100000 6000 100000 106000

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remboursement par amortissement constant

Soit C le montant de l'emprunt


0

n : le nombre d'annuités
m : amortissement constant ( m = Cn0 )
On a Ip = Cp− × i , donc les annuités ne sont pas constantes.
1

P C.D.P I.P AMO Annuité


1 C 0 I =I =C i
1 m a =I +m
0 1 1

2 C =C −m
1 0 I =C i2 m a =I +m
1 2 2

... ... ...... ... .........


p Cp−1 = Cp−2 − m Ip = Cp−1 i m ap = Ip + m
... ... ...... ... .........
n Cn−1 = Cn−2 − m In = Cn−1 i m an = In + m

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

C0 = 100000 ; i = 6% ; n = 4ans
m = C40 = 100000
4
= 25000

P C.D.P I.P AMO Annuité


1 100000 6000 25000 31000
2 75000 125 25000 25125
3 50000 83,33 25000 25083,33
4 25000 41,66 25000 25041,66

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remboursement par annuités constantes

Pér Capital .R . D Intérêt Amort Annuité


1 C0 I 1 = C0 i M1 a = C0 i + M 1
2 C1 = C0 − M1 I 2 = C1 i M2 a = C1 i + M 2
... ... ...... ... .........
p Cp−1 = Cp−2 − Mp−1 Ip = Cp−1 i Mp a = Cp−1 i + Mp
... ... ...... ... .........
n Cn−1 = Cn−2 − Mn−1 In = Cn−1 i Mn a = Cn−1 i + Mn

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Relation entre les annuités et les amortissements

Si les annuités sont constantes, les amortissements successifs


forment une suite géométrique (Mn ) croissante de raison
(1 + i).
Dans ce cas, il est intéressant de revoir la formule donnant une
relation entre le capital emprunté et les amortissements :
C0 = M1 + M2 + ..... + Mn

C0 = M1 + M1 (1 + i) + M1 (1 + i)2 ..... + M1 (1 + i)n−1


(1 + i)n − 1
=⇒ C0 = M1
i
i
=⇒ M1 = C0
(1 + i)n − 1

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Relation entre les annuités et le capital emprunté

I Si les annuités sont constantes de valeur commune a, alors :


1 − (1 + i)−n
C0 = a
i
Cette dernière expression traduit l'égalité de C à la somme
0

actualisée de n annuités constantes de n de période.


i
=⇒ a = C0
1 − (1 + i)−n

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remboursement par annuités constantes

Soit C le capital initial et i le taux d'intérêt. Pour construire le


0

tableau d'amortissement on peut procéder de la façon suivante :


On calcule d'abord l'annuité a
Pour la première ligne, on calcule l'intérêt I = C i , puis le
1 0

premier amortissement M = a − I . Ensuite, on déduit le


1 1

premier amortissement du capital (C = C − M ), ce qui nous


1 0 1

permet d'entamer la deuxième ligne et ainsi de suite ....

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Une personne emprunte 260000 dh auprès d'une banque et


s'engage à verser 6 annuités constantes, la première payable 1 an
après la date du contrat. Sachant que le taux est de 9 % l'an,
construire le tableau d'amortissement de l'emprunt considéré.
Solution : On a C = 260000dh et i = 0, 09. Calculons l'annuité
0

de remboursement :
i 0, 09
a=C = 260000 = 57959, 14dh
0
1 − (1 + i)−n 1 − 1, 09− 6

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

d'où le tableau d'amortissement :


P C.D.P Int AMORT ANNU C.F.P
1 260000 23400,00 34559,14 57959,14 225440,86
2 225440,86 20289,68 37669,47 57959,14 187771,39
3 187771,39 16899,43 41059,72 57959,14 146711,67
4 146711,67 13204,05 44755,09 57959,14 101956,58
5 101956,58 9176,09 48783,05 57959,14 53173,53
6 53173,53 4785,62 53173,53 57959,14 0,00

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Calcul de la dette amortie et non amortie

Après le paiement de la peme annuité, la partie de l'emprunt


qui a été remboursée :
Rp = M1 + M2 + M3 + ....... + Mp

(1 + i)p − 1
Rp = M1
i
Nous avons désigné la dette non amortie par Cp :
Cp = C0 − R p

(1 + i)n − (1 + i)p
Cp = C0
(1 + i)n − 1

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exercice

Pour eectuer l'achat d'une nouvelle machine pour son entreprise,


M. Amine a envisagé d'emprunter en mars 2010 la somme de
100000 dh sur 5 ans au taux de 4, 25%. Sa banque lui xe des
remboursements annuels et il a le choix entre trois types
d'emprunts :
- emprunt à annuités constantes,
- emprunt à amortissements constants,
- emprunt In Fine.
1 Construisez le tableau d'amortissement de chacun des

emprunts envisagés.
2 En se référant au montant des intérêts versés, quel emprunt

retiendra-t-il ?

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Le Taux Actuariel Eectif Global

Pour l'emprunteur, l'opération nancière associée à la réalisation


d'un emprunt est souvent accompagnée de frais divers : frais de
dossier, assurances contractées auprès du prêteur,......qui modient
alors l'annuité initialement calculée.
Le taux qui permet d'exprimer que le nominal de l'emprunt est la
valeur actuelle des sommes réellement versées se nomme le Taux
Actuariel Eectif Global ou TAEG

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exercice

M. Ahmed a réalisé un prêt à annuités constantes de 200000 DH,


remboursable par 8 versement annuels, calculés au taux d'intérêt
4, 95% par an. Après le versement de la 5eme annuité, il décide de
rembourser par anticipation son emprunt en réalisant un nouvel
emprunt, à mensualités constantes sur 4 ans, calculées au taux
d'intérêt annuel de 3, 78%. Sa banque lui impose une pénalité égale
à 2, 75% du capital retant dû, celle-ci s'ajoute au capital restant dû.
Construisez les deux premières et les deux dernières lignes de
tableau d'amortissement associé à ce deuxième emprunt.
Déterminez le TAEG de ce second prêt.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


CHAPITRE 6

LES EMPRUNTS OBLIGATAIRES

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Dénition

Lorsque le montant de l'emprunt est très élevé, l'emprunteur est


obligé de s'adresser à plusieurs prêteurs appelés  obligataires  ou
 souscripteurs . En eet, le montant de l'emprunt est divisé en
parts égales négociables appelées obligations.
Les principes mathématiques sont identiques à ceux des emprunts
indivis sauf que le capital emprunté est remboursé à diérents
prêteurs. Donc, pour constituer un capital de nominal C , 0

l'emprunteur émet N obligations égales d'un montant VN .


On aura :
C0 = VN × N

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Les principales caractéristiques d'une obligation

Les obligations sont caractérisées par les éléments suivants :


La valeur nominale (VN ) : C'est la valeur faciale de
l'obligation. Elle est unique pour toutes les obligations d'un
même emprunt. Elle constitue le montant à partir duquel est
établi le tableau d'amortissement et la base de calcul des
intérêts.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Les principales caractéristiques d'une obligation

La valeur d'émission (VE ) : C'est la somme eectivement


payée par l'obligataire pour l'achat d'une obligation.
Ce prix peut être diérent du nominal. Lorsqu'il est égal au
nominal, on dit que l'obligation est émise  au pair , s'il en
est inférieur, on dit que l'obligation est  au dessous du pair 
alors que s'il en est supérieur, on dit que l'émission est  au
dessus du pair . La diérence entre la valeur d'émission et la
valeur nominale est appelée prime d'émission.
Prime d'émission = Valeur nominale -Prix d'émission

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Les principales caractéristiques d'une obligation

La valeur de remboursement (VR) : C'est la somme versée par


l'emprunteur au moment du remboursement de l'obligation.
La valeur de remboursement peut être égale à la valeur
nominale, on parle dans ce cas d'un remboursement  au pair
, ou supérieure (resp. inférieure) à la valeur nominale et on
parle alors d'un remboursement  au dessus du pair  (reps.
au dessous de pair). La diérence entre la valeur de
remboursement et la valeur d'émission est appelée prime de
remboursement.
Prime de remboursement = Prix de remboursement Valeur
nominale

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple

Soit un emprunt obligataire de 1 000 000 euros divisé en 1000


obligations le tableau ci-dessous rassemble les diérentes cas
d'émission de cet emprunt :
Lorsque le prix d'émission a été inférieur à la valeur nominale et que
le prix de remboursement est supérieur à la valeur nominale il y a
double prime

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Les principales caractéristiques d'une obligation

Le taux nominal (i) : C'est le taux de la rémunération de


l'obligation. On l'appelle aussi taux facial. Appliqué à la valeur
nominale, il permet de calculer le montant des intérêts
( coupon ).
La date de souscription : C'est la date de règlement de l'achat
de l'obligation par le souscripteur.
La date de jouissance : C'est la date à partir de laquelle les
intérêts commencent à courir.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Les principales caractéristiques d'une obligation

Le coupon (c) : C'est le montant des intérêts servis à chaque


échéance, pour chaque obligation. On a :
c = VN × i

Le coupon couru (cc) : Montant des intérêts accumulés mais


non encore versés depuis le dernier paiement des intérêts d'une
obligation.
Exemple :
une obligation à 6% au nominal de 1 000 dh, jouissance au 31.12.
Au 30 septembre, le coupon couru est de
1000x 6%x 9/12 = 45dh

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Le taux actuariel brut

Le taux actuariel brut d'une obligation est le taux qui annule la


diérence entre le prix d'émission et la valeur actuelle des ux futurs
qu'elle génère. Ce taux est calculé au jour du règlement et gure
obligatoirement dans les brochures d'émission. Pour l'acheteur de
l'obligation, le taux actuariel représente le taux de rentabilité qu'il
obtiendrait en gardant l'obligation jusqu'à son remboursementet en
réinvestissant les intérêts au même taux actuariel.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Le taux actuariel brut

Exemple :
Supposons que vous investissiez à l'émission dans une obligation de
nominal 1000 dh à un prix d'émission de 995 dh avec un taux
nominal de 5% pendant 4 ans. Calculer de taux actuariel brut
(remboursement in ne).

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Les modalités de remboursement de l'emprunt
obligataire

Comme pour l'emprunt indivis, le mode de remboursement de de


l'emprunt obligataire peut être :
En bloc ou in ne : Tous les titres sont remboursés en une
seule fois à l'échéance.
Par amortissement constant : Un même nombre d'obligations
tirées au sort est remboursé chaque année.
Par annuités sensiblement constantes : Les obligations à
amortir chaque année sont également tirées au sort. Les
annuités ne sont pas strictement constantes parce que
l'amortissement doit concerner un nombre entier d'obligations.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remboursement d'un emprunt obligataire
Soit :
N : nombre d'obligations émises.
VE : prix d'émission de l'obligation.
VN : valeur nominale de l'obligation.
VR : valeur de remboursement de l'obligation.
i : taux du coupon.
c : coupon = VN × i .
N , N , ...., Nn : nombre d'obligation restant en circulation
1 2

après le 1er , 2e ,....ne tirage. (Nn = 0).


m , m , ...., mn : nombre de titre amortis au 1er , 2e ,....ne
1 2

tirage.
a , a , ...., an : montant d'annuité relative au 1er , 2e ,....ne
1 2

tirage.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remboursement d'un emprunt obligataire

Pér Dette.D.P Intérêt Amort Annuité nbre de titr


Np−1 ∗ VN Np−1 ∗ c mp ∗ VN en circulatio
1 C0 N ∗c m1 ∗ VR a1 N1 = N − m
2 C1 N1 ∗ c m2 ∗ VR a2 N2 = N 1 − m
... ... ...... ... ......... .....
p Cp−1 Np−1 ∗ c mp ∗ VR ap Np = Np−1 −
... ... ...... ... ......... ......
n−1 Cn−2 Nn−2 ∗ c mn−1 ∗ VR an−1 Nn−1 = Nn−2 −
n Cn−1 Nn−1 ∗ c mn ∗ VR an Nn = Nn−1 −

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Propriétés générales

1 Nn−1 = mn ou an = mn ∗ (c + VR ),
2 ∀p , mp est entier,
p= mp = N ,
Pn
3
1

4 ap+1 − ap = mp+1 ∗ VR − mp ∗ (c + VR )

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remboursement en bloc ou in ne
Le remboursement est eectué  en bloc  à la n de la durée de
l'emprunt.
Exemple :
- Montant de l'obligation : 500 dh ;
- Durée : 4 ans ;
- Taux : 4% ;
- Remboursement au pair : 500 dh par obligation ;
- Nombre d'obligations émises : 1000 obligations.
Tableau
Pér Dette.D.P Intérêt Amort Annuité nbre de titre
en circulation
1 500000 20000 0 20000 1000
2 500000 20000 0 20000 1000
3 500000 20000 0 20000 1000
4 500000 20000 500000 520000 0

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remboursement par amortissement constant

Exemple :
- Montant de l'obligation : 500 dh ;
- Durée : 4 ans ;
- Taux : 4% ;
- Remboursement au pair : 500 dh par obligation ;
- Nombre d'obligations émises : 1000 obligations.
Tableau
Pér Dette.D.P Intérêt Amort Annuité nbre de titre
en circulation
1 500000 20000 125000 145000 750
2 375000 15000 125000 140000 500
3 250000 10000 125000 135000 250
4 125000 5000 125000 130000 0

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remboursement par annuités constantes

Les prix d'émission et de remboursement sont le pair


mp+ = mp ∗ (1 + i) , ∀p ;
1

il s'agit là d'une relation théorique, car, en pratique, mp est


arrondi soit à l'entier immédiatement supérieur, soit à l'entier
immédiatement inférieur.
mp = m (1 + i)p− ;
1
1

N = np= mp ⇒ N = m ( +i)i − ;
P 1
n 1
1 1

l'annuité constante théorique a est déterminée par l'équation


suivante :
i
a = NVN
(1 − (1 + i)−n )

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Remboursement par annuités constantes
En fait, les chires réels s'écarteront légèrement des chires
théoriques comme le montre le tableau ci-sessous :
Exemple :
- Montant de l'obligation : 500 dh ;
- Durée : 4 ans ;
- Taux : 6% ;
- Remboursement au pair : 500 dh par obligation ;
- Nombre d'obligations émises : 8000 obligations.
Tableau
Pér Dette.D.P Intérêt nbre mp Amort Annuité
Np− ∗ VN Np− ∗ c remboursées mp ∗ VN
1 1

1 4000000 240000 1829 914500 1154500


2 3085500 185130 1938 969000 1154130
3 2116500 126990 2055 1027500 1154490
4 1089000 65340 2178 1089000 1154340
FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE
Exercice d'application

Une entreprise émit un emprunt obligataire de 960 000 dh dont les


caractéristiques sont :
- Montant de l'obligation : 800 dh ;
- Durée : 4 ans ;
- Taux : 4%.
- Remboursement au pair : 800 dh par obligation.
- Nombre d'obligations émises : 1200 obligations.
Donnez les tableaux de remboursement par amortissement constant
et par annuités constantes.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Taux de revient

Frais d'émission :
Les sociétés émettrices placent souvent leurs obligations par
l'intermédiaire d'organismes nanciers qui retiennent une somme f
par obligation placée.
Dans ce cas, le taux de revient pour l'emprunteur n'est plus égal au
taux de rendement moyen de l'opération pour les prêteurs.
En eet, le taux de revient θ est donné par la formule ci-dessous :
i 1 − (1 + θ)−n
VE − f = VR
1 − (1 + i)−n θ

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exemple
On considère un emprunt représenté par 70000 obligations de 800
dh nominal.
prix de souscription : 103%, soit 824 DH par obligation, payable en
une seule fois à la date de règlement.
Rémunérations globales dues aux intermédiaires nanciers : 698400
dh.
Frais légaux et administratifs : 41120 dh.
Date d'émission : 27 mai 1997.
Date de juissances : 29 mars 1997.
Date de règlement : 10 juin 1997.
Durée : 12 ans.
Intérêt : Ces obligations rapportent un intérêt annuel de 7, 5%, soit
60 dh par obligation, payable en totalité en terme échu le 29 mars
de chaque année et pour la première fois le 29 mars 1998.
Amortissement normal : en totalité par remboursement au pair in
ne le 29 mars 2009.
FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE
Valeur théorique d'une obligation à une date
donnée

Connaissant le taux marché, il est possible de retrouver le prix


d'achat qu'investisseur est prêt à payer pour acquérir l'obligation.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exercice
Un emprunt obligataire répond aux caractéristiques suivantes :
Nombre d'obligation émises : 40000
Nominal de l'obligation : 1 dh
Valeur d'émission : 0,995 dh
Taux nominal : 9, 5%
Amortissement sur la base de 10 annuités constantes.
1 Présenter les trois premières lignes du tableau d'amortissement.

2 Présenter la dernière ligne de ce tableau.

3 Au bout de comme bien d'échéances aura-t-on amorti aux

moins les deux tiers des obligations émises ?


4 Calculer, à l'émission le taux moyen de rendement.

5 Compte tenu de frais d'émission égaux à 2, 8% du nominal,

calculer le taux de revient.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Exercice

1 Un opérateur achète en Bourse , immédiatement après 6


échéance, des obligations de cet emprunt.
A quel cours doit-il les acheter s'il souhaite réaliser un taux de
placement de 9, 75% ?
2 A l'émission de l'emprunt quelle est la probabilité pour le
porteur d'une obligation, de voir son titre remboursé,
- à l'occasion du 3 tirage,
- au plus tard dans 4 ans.

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE


Merci pour votre attention

FOUAD KISSI MATHÉMATIQUES FINANCIÈRE