Vous êtes sur la page 1sur 164

ÉLECTRICITÉ

SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MANUEL DE FORMATION
Cours EXP-MN-SE180-FR
Révision 0
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

ÉLECTRICITÉ
SÉCURITE ÉLECTRIQUE

SOMMAIRE

1. OBJECTIFS .....................................................................................................................6
2. LES DANGERS EN ÉLECTRICITÉ .................................................................................7
2.1. LES LIMITES TENSION ET COURANT POUR LE CORPS HUMAIN ......................7
2.2. ZONES DE RISQUES ÉLECTRIQUES.....................................................................9
2.2.1. Domaines de tension.........................................................................................9
2.2.2. Domaine de la très basse tension, TBT.............................................................9
2.2.3. Domaines de la basse tension ..........................................................................9
2.2.4. Domaines de la haute tension (en CA)............................................................10
2.3. DANGERS SUR INSTALLATIONS / DISTRIBUTIONS ÉLECTRIQUES ................12
2.3.1. Passage d’un courant dans le corps humain...................................................12
2.3.1.1. Risques de contact.....................................................................................12
2.3.1.2. Risques en relation avec le travail au voisinage de l’électricité ..................14
2.3.1.3. Risques de tension de pas .........................................................................14
2.3.1.4. Risques d’induction ....................................................................................15
2.3.1.5. Risques d’étincelles ...................................................................................16
2.3.1.6. Autres risques de chocs électriques...........................................................16
2.3.2. Dangers des courts-circuits .............................................................................17
2.3.3. Autres risques .................................................................................................17
2.3.3.1. Soudage.....................................................................................................18
2.3.3.2. Opérations “mixtes” peinture et meulage ...................................................18
2.3.3.3. Travaux en environnement “humide” .........................................................19
2.3.3.4. Risques de capacité...................................................................................19
2.4. CAUSES DES CHOCS ÉLECTRIQUES .................................................................20
2.4.1. Contact direct ..................................................................................................20
2.4.2. Contact indirect ...............................................................................................21
2.5. EFFETS ET CONSÉQUENCES DES DANGERS ÉLECTRIQUES ........................22
2.5.1. Conséquences sur le corps humain ................................................................22
2.5.1.1. Conséquences sur le matériel....................................................................23
3. PROTECTIONS CONTRE LES RISQUES ÉLECTRIQUES..........................................25
3.1. PROTECTIONS INDIVIDUELLES...........................................................................25
3.1.1. Équipement de Protection individuelle EPI......................................................25
3.1.2. Casque avec jugulaire .....................................................................................27
3.1.3. Masques / Lunettes .........................................................................................27
3.1.4. Masque (facial)................................................................................................27
3.1.5. Vêtements de travail........................................................................................28
3.1.6. Gants de protection .........................................................................................28
3.1.7. Chaussures de sécurité...................................................................................29
3.1.8. Harnais de sécurité .........................................................................................30
3.1.9. Tapis isolant ....................................................................................................30
3.2. PROTECTIONS DES ÉQUIPEMENTS ...................................................................31
3.2.1. Outils individuels adaptés................................................................................31

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 2 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3.2.2. Kit de sécurité de poste de transformation électrique......................................33


3.2.2.1. Généralités.................................................................................................33
3.2.2.2. Contenu type du kit de secours électrique .................................................33
3.2.2.3. La valise de secours ..................................................................................34
3.2.2.4. Accessoires possibles d’un poste de transformation haute tension ...........35
3.2.2.5. Autre kit minimum de sécurité ....................................................................37
3.2.2.6. Maintenance du kit de sécurité...................................................................38
3.3. ÉQUIPEMENT ET OUTILS .....................................................................................39
3.3.1. Catégories ou Classe d’isolement ...................................................................39
3.3.2. Emploi d’équipement électrique mobile – Observations générales .................41
3.3.3. Protection contre les risques de contact direct ................................................42
3.3.3.1. Les rallonges..............................................................................................42
3.3.3.2. Prises de courant de puissance – distribution secondaire .........................44
3.3.3.3. Ce qu’il faut faire ........................................................................................44
3.3.3.4. Ce qu’il ne faut pas faire.............................................................................45
3.3.4. Protection contre les risques de contact indirect .............................................46
3.3.4.1. Généralités.................................................................................................46
3.3.4.2. Travail en extérieur ....................................................................................46
3.3.5. La Très Basse Tension (TBT) .........................................................................49
3.3.5.1. Les différentes TBT....................................................................................49
3.3.5.2. Classification des tensions utilisables en TBT............................................51
3.3.5.3. Conditions spécifiques d’emploi dans les 3 classifications des TBT ..........52
3.3.5.4. Utilisation des outils à main TBT ‘association des classes (ou catégories) et
TBTS.......................................................................................................................53
3.3.6. Protection contre les défauts de terre..............................................................54
3.3.7. Indice de Protection ‘IP’ ou protection mécanique...........................................54
3.4. ORGANISATIONS DES TRAVAUX ET OPÉRATIONS ..........................................59
3.4.1. Types d’opérations ..........................................................................................59
3.4.2. Mesures de sécurité – parties de l’organisation du travail ...............................60
3.4.2.1. Travail seul sur zone à accès restreint pour de petits travaux :..................60
3.4.2.2. Travail auprès des panneaux et tableaux électriques ................................60
3.4.2.3. Travail à proximité des batteries ................................................................62
3.4.2.4. Consignation électrique et condamnation ..................................................62
3.4.3. Procédures pour les interventions de dépannage ...........................................63
3.4.3.1. Personnes impliquées ................................................................................63
3.4.3.2. Préparation du travail .................................................................................64
3.4.3.3. Protection des “opérateurs” pour les Interventions.....................................64
3.4.3.4. Procédure d’intervention pour dépannage .................................................64
4. HABILITATION ..............................................................................................................66
4.1. LE TITRE D’HABILITATION C18 510 .....................................................................66
4.1.1. Généralités ......................................................................................................66
4.1.2. Les domaines définis par la C18-510 ..............................................................66
4.2. CLASSIFICATION DES DOMAINES DE TENSION................................................67
4.3. DISTANCES À RESPECTER DANS ENVIRONNEMENT ÉLECTRIQUE ..............70
4.3.1. Définitions relatives aux distances, zones et locaux........................................70
4.3.1.1. Distance minimale d’approche (DMA) ........................................................70
4.3.1.2. Distances limites de voisinage – DLV ........................................................72
4.3.2. Basse Tension.................................................................................................73

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 3 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

4.3.3. Haute Tension (en CA)....................................................................................74


4.3.4. Quatre termes utilisés......................................................................................75
4.3.4.1. Distances en BT – Basse Tension .............................................................75
4.3.4.2. En HT – Haute Tension..............................................................................76
4.4. NATURE DES TRAVAUX / OPÉRATIONS D’ORDRE ÉLECTRIQUE....................77
4.4.1. Différent types .................................................................................................77
4.4.2. Travaux en électricité ......................................................................................79
4.4.3. Interventions (électriques) ...............................................................................80
4.4.4. Manœuvres ou Opérations sur équipements industriels .................................82
4.4.5. Autres opérations électriques ..........................................................................82
4.5. NIVEAU DES OPÉRATIONS ..................................................................................83
4.6. LES SYMBOLES POUR LE TITRE D’HABILITATION ............................................85
4.6.1. Premières lettres – Type de tension ................................................................85
4.6.2. Les numéros – Niveaux des opérations .........................................................85
4.6.3. Les lettres suivantes – Nature des opérations.................................................85
4.7. LE TITRE D’HABILITATION....................................................................................86
4.7.1. Délivrance du document..................................................................................86
4.7.2. Responsabilités de l’employeur / du chargé d’habilitation ...............................87
4.7.3. Définitions quant au titre d’habilitation .............................................................87
4.7.4. Types (ou niveaux) pour le personnel électricien ............................................88
4.7.4.1. Le -BC– et/ou –HC-....................................................................................88
4.7.4.2. Le –B2- et/ou -H2-......................................................................................88
4.7.4.3. Le –BR- ......................................................................................................88
4.7.4.4. Le –B1- et/ou –H1-...................................................................................89
4.7.5. L’habilitation / autorisation pour non électricien...............................................90
4.7.5.1. Le -B0- et / ou -H0- ...................................................................................90
4.7.6. Combinaison type de travaux / niveau de l’électricien .....................................91
4.7.7. Le titre d’habilitation ........................................................................................93
5. CONSIGNATION – CONDAMNATION..........................................................................97
5.1. DÉFINITIONS DES OPÉRATIONS DE CONSIGNATION ......................................97
5.1.1. Consignation électrique d’un ouvrage, d’une installation.................................97
5.1.2. Mettre un équipement, un appareil électrique hors service .............................97
5.1.3. Séparation / Isolation.......................................................................................97
5.1.4. Condamnation .................................................................................................98
5.1.5. Identification et repérage ...............................................................................100
5.1.6. Vérifications, mise à la terre, mise en court-circuit ........................................101
5.2. LA PROCÉDURE DE CONSIGNATION ...............................................................101
5.2.1. Le chargé de consignation ............................................................................101
5.2.2. Les étapes d’une consignation ......................................................................102
5.2.3. Les 4 étapes de consignation peuvent être effectuées par une ou deux
personnes................................................................................................................105
5.2.3.1. Consignation par 2 personnes .................................................................105
5.2.3.2. Consignation par une seule personne......................................................106
5.2.3.3. Procédure de déconsignation...................................................................106
5.3. PERMIS D’ISOLATION ÉLECTRIQUE .................................................................107
6. LA PROCÉDURE DE SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE – DE SITE......................................111
7. ÇA N’ARRIVE PAS QU’AUX AUTRES ........................................................................125
7.1.1. Mauvaises pratiques......................................................................................125

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 4 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

7.1.2. Branchements temporaires avec rallonges ...................................................126


7.1.3. Respect des normes......................................................................................126
7.1.4. Fatalité sur un rig dû au non respect de l’isolation électrique ........................128
7.1.5. Étape 3 des opérations condamnation / verrouillage : « Identification »........129
7.1.5.1. Travaux sur les MOV, vieilles installations ...............................................129
7.1.5.2. Mise en service des moteurs électriques .................................................130
7.1.6. Danger en Haute tension...............................................................................131
7.1.7. Choc électrique causé par un disjoncteur/ commutateur défectueux (alerte de
sécurité 1 -2005) .....................................................................................................132
7.1.8. DÉCÈS PAR ÉLECTROCUTION - DGEP / HSE Réf.: 21 - 2006 Émis :
15/12/06 ..................................................................................................................133
8. TESTS .........................................................................................................................135
8.1. 20 QUESTIONS POUR NON ELECTRICIEN .......................................................135
8.2. 20 QUESTIONS POUR ELECTRICIEN EXECUTANT..........................................138
8.3. 60 QUESTIONS POUR ELECTRICIEN CHARGE DE TRAVAUX ET
CONSIGNATION .........................................................................................................141
8.4. 20 QUESTIONS POUR UN CHARGE D’ INTERVENTIONS ................................149
8.5. 20 QUESTION TESTS “S” POUR ÉLECTRICIEN SÉCURISÉ .............................152
8.6. 20 QUESTIONS TEST “S/C/R” - ELECTRICIEN AU TRAVAIL.............................155
9. GLOSSAIRE ................................................................................................................158
10. FIGURES...................................................................................................................159
11. TABLEAUX ................................................................................................................162
12. RÉPONSES AUX TESTS ..........................................................................................163

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 5 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

1. OBJECTIFS
A la fin du cours, le participant sera capable de:

Énumérer les dangers relatifs au domaine électrique

Situer les zones dangereuses, les points à risques, dans une installation électrique

Lister les causes et effets d’un choc électrique

Décrire, lister les mesures à prendre pour la protection personnelle.

Identifier les protections adéquates en fonction et quant aux conditions


d’environnement

Lister les domaines de tension et en conséquence les distances à respecter.

Définir les types et nature des travaux sur les installations électriques.

Associer le niveau du travailleur concerné avec le type de travail à effectuer et la


responsabilité incombant à ce même travailleur

Exposer à quoi sert l’habilitation électrique

Expliquer les termes présentés sur un permis de travail électrique, une attestation
de consignation.

Remplir adéquatement cette même attestation de consignation, ce permis de travail


électrique

Énumérer les actions, les opérations, les étapes à effectuer pour une consignation
électrique.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 6 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

2. LES DANGERS EN ÉLECTRICITÉ

2.1. LES LIMITES TENSION ET COURANT POUR LE CORPS HUMAIN

Si le courant appliqué est très bas (quelques volts) vous ressentez un chatouillement
excitation (par exemple placez votre langue sur les électrodes d’une pile de 4,5 volts)

Avec une tension de plusieurs volts, l’intensité du courant augmente jusqu’à atteindre un
point de non-retour. L’homme perd le contrôle de ses muscles qui se contractent. Le
corps peut alors être éjecté ou attiré. Si la tension ne dépasse pas quelques centaines de
volts, le cerveau, en principe, reprend le contrôle des muscles lorsque le courant est
coupé

Si la tension atteint les milliers de volts, même réaction qu’au-dessus avec en plus des
brûlures internes détruisant de manière irréversible les tissus.

Si le courant traverse le crâne ou la poitrine, la respiration peut s’arrêter.

Mais lorsque le courant est coupé, la respiration ne recommence pas


systématiquement. Il faut alors intervenir très rapidement afin de secourir la personne
en détresse en lui prodiguant une respiration artificielle en attendant les secours. Même
une tension relativement faible peut faire arrêter la respiration.

Figure 1: Les limites de courant (au travers du corps humain)

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 7 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

ZONE 1: habituellement, pas de réaction

ZONE 2: habituellement, pas d’effet physique ou pathologique dangereux

ZONE 3: pas d’effet physiopathologique, habituellement réversible (augmentant en


fonction de l’intensité et de la durée de passage du courant), tel que contraction
musculaire permanente, problème de respiration, haute pression artérielle,
disfonctionnement dans la formation et la propagation des battements du cœur, fibrillation
artérielle et arrêt (temporaire) du cœur sans fibrillation ventriculaire.

ZONE 4: fibrillation ventriculaire probable, effet physiopathologique (augmentant en


fonction de l’intensité et de la durée de passage du courant), tel que arrêt cardiaque, arrêt
de la respiration et brûlures sévères.

Résistance du corps humain / tensions de sécurité

Avec un courant alternatif “de sécurité de 10 mA, la tension de sécurité est de (U = R I)

En zone sèche: résistance moyenne 5000 Ω (ohm) 5000 x 0.01 = 50 volts AC

En zone humide : résistance moyenne 2500 Ω (ohm) 2500 x 0.01 = 25 volts AC

En immersion: (ex: spot dans une piscine) la tension de sécurité est 12 volts AC

Divisé par 2 de sec à humide et à nouveau par 2 pour l’immersion, ceci pour sécurité
complémentaire

Le comportement du cœur :

Avec un accident électrique, l’arrêt cardiaque peut survenir dans les conditions suivantes :

Si la respiration s’arrête:

Le Cœur s’arrête de battre après quelques minutes par manqué d’oxygène.

Si le courant passe par ou autour du Cœur :

Dans un cycle cardiaque de 0,7 secondes, il existe un laps de temps d’environ un


dixième de seconde pendant lequel le cœur est très vulnérable. Un choc électrique
à ce moment précis peut causer une fibrillation (une contraction incontrôlée des
muscles du cœur).

La probabilité d’une issue fatale après un contact avec des pièces nues sous
tension est la même que pour la roulette russe….

Question: sur la figure “limites de courant”, il y a un point indiqué “30 mA / 50 ms”.


Qu’est ce que ça veut bien dire? C’est une anticipation de ce qui sera vu dans les
chapitres suivants – il n’y a pas de réponse, intentionnellement, dans ce document…

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 8 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

2.2. ZONES DE RISQUES ÉLECTRIQUES

2.2.1. Domaines de tension

Il y a trois principaux domaines de tension

- Très Basse Tension TBT

- Basse Tension BT

- Haute Tension HT

2.2.2. Domaine de la très basse tension, TBT

Il va de 0 à 50 volts en CA et de 0 à 12O volts en CC

On peut faire une distinction pour les équipements fonctionnant en TBT:

Équipements de sécurité ne présentant aucun risqué d’électrocution, ce sont


typiquement:

- Une alimentation indépendante ou nettement séparée de la source principale,


un outil portable avec batteries, un appareil mobile alimenté par un
transformateur de sécurité, etc.…

- Une tension inférieure à 50V CA

Tout appareil pouvant présenter


des risques d’électrocution et
demandant les mêmes
précautions que ceux en TBT.

Figure 2: Quelques outils et appareils en


TBT

2.2.3. Domaines de la basse tension

Divisés en 2 sous domaines:

Domaine BTA,

Domaine BTB

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 9 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

La plupart des installations et équipements industriels et domestiques fonctionnent en


220/240 volts ou en 380/400 volts, soit dans le domaine BTA

Le domaine BTB se trouve généralement dans des applications industrielles de fortes


puissances.

Figure 3: Le domaine BT – BTA et BTB

2.2.4. Domaines de la haute tension (en CA)

Divisés en 2 sous domaines: BTA et BTB

BTA jusque 50 kV. Les valeurs typiques de réseaux HTA sont 3,2 kV, 5,5 kV, 6 kV,
11 kV, 15 kV, 20 kV, 32 kV

BTN au-dessus de 50 kV. Ces installations sont normalement conçues pour le


transport d’énergie sur de longues distances.

Ces autres tensions “typiques” pour le transport d’énergie sont en 63kV / 90kV / 110kV /
150kV / 220kV / 400kV / 700kV / 1MV ou toute autre valeur selon les nomes du pays (ou
même suivant des demandes “spéciales »)

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 10 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Figure 4: Les Domaines HT, HTA et HTB

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 11 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

2.3. DANGERS SUR INSTALLATIONS / DISTRIBUTIONS ÉLECTRIQUES

2.3.1. Passage d’un courant dans le corps humain

Le passage d’un courant électrique dans le corps provoque des contractions et des
brûlures internes ou superficielles qui augmentent avec la tension.

Il provoque :

soit une Électrisation, qui est choc non-mortel

soit une Électrocution, qui est un choc mortel

ÉLECTROCUTION

Cause de nombreux décès dans le monde

Cause de plus de la moitié des accidents de


travail et principalement en BT s

ELECTRISATION

Cause de nombreux accidents

Plusieurs mois ou années après le choc


des troubles peuvent apparaître

TOUTES CATÉGORIES / DISCIPLINES DE TRAVAIL ONT DES RISQUES SUR SITE

Figure 5: Électrification et électrocution

2.3.1.1. Risques de contact

Exemple : contact entre un terrassier et un câble.

Mesures à prendre:

Préparation du travail : lire les schémas d’aménagement des câbles souterrains et


vérifier la profondeur.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 12 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Le terrassier doit être relié à la terre : ⇒ en cas de contact, le courant est évacué
dans la terre.

Un chargé de travaux (ou surveillant de sécurité électrique) doit être présent (2 en


HT). Il surveille à ce que le terrassier ne passe pas la DMA (Distance Minimale
d’Approche – voir chapitres suivants) et contrôle le respect des distances de
sécurité dans l’air et sous terre.

Figure 6: Les risques en travaux d’excavation

Idem en travaillant à proximité des lignes aériennes : respecter les distances de sécurité
ou DLV Distances Limites de Voisinage – voir chapitres suivants)

GARDER
GARDER VOS
VOS DISTANCES
DISTANCES
DISTANCES LIMITES DE
VOISINAGE

MOINS DE 50 kV : 3 m
50 kV ET PLUS : 5 m

Figure 7: Les dangers avec les lignes aériennes


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 13 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

2.3.1.2. Risques en relation avec le travail au voisinage de l’électricité

Exemple : intervention mécanique sur une installation reliée à un moteur électrique HT.

Figure 8: Risques avec travaux au voisinage d’un courant

Mesures à prendre:

Avant toute intervention sur un équipement alimenté électriquement, faire une


consignation et un cadenassage au tableau de distribution. (Voir chapitre sur la
consignation le cadenassage et les permis de travail).

2.3.1.3. Risques de tension de pas

Figure 9: Risques de tension de pas


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 14 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Mesures à prendre:

S’éloigner à petits sauts à pieds joints, pour éviter l’établissement d’une tension entre les
jambes, s’il s’agit d’un câble HT tombé au sol. (La décharge de foudre dans le sol
provoque une tension de pas, qui tue généralement les animaux mais qui est également
mortel pour l’homme)

Et si vous vous trouvez sur un équipement à fort potentiel (cas de la grue sur l’illustration)
et souhaitez le quitter... sautez !

2.3.1.4. Risques d’induction

Un conducteur ou un câble qui passe auprès d’un câble électrique peut être soumis à une
tension d’induction dangereuse pour l’homme.

Figure 10: Risques d’induction

Mesures à prendre:

Si vous devez tirer un câble temporaire, restez à distance de tout câble sous tension (HT
et BT).

Déroulez toujours complètement un câble de connexion temporaire. En effet, dès


l’établissement de la tension, les boucles constituées dans un rouleau se comportent
comme une bobine de solénoïde, soit une inductance.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 15 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

2.3.1.5. Risques d’étincelles

Ne jamais approcher des “pièces nues sous tension”, c’est pourquoi les distances de
sécurité (DMA et DLV) et les zones de sécurité ont été crées autour des installations
électriques sous tension (voir les chapitres suivants).

Figure 11: Risques d’amorçage

2.3.1.6. Autres risques de chocs électriques

Conduits et câbles
électriques sous
tension encastrés
Conduit
métallique

Échelle métallique suspendue

Pièces nues
sous tension

Support
métallique

Figure 12: Autres risques et dangers en électricité


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 16 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

L’illustration est un rapide résumé des risques électriques encourus par quiconque
travaille ou est en contact avec des outils et équipements électriques.

Tentez d’imaginer quelques exemples de risques (de nature équivalente).

2.3.2. Dangers des courts-circuits

Un court-circuit est en général le produit du contact entre une partie métallique et


différents composants conducteurs nus sous tension. Il peut également être dû à des
connections de mauvaise qualité qui permettent le contact entre un conducteur sous
tension et un conducteur d’une autre phase (ou encore la terre).

L’établissement d’un court-circuit implique :

Projection de matières en fusion

Radiation d’ultraviolets

Émission de gaz toxiques

L’importance d’un court-circuit est fonction de la 'capacité' de la source d’alimentation.

Un jeu de piles basse tension peut provoquer de graves dégâts. Un court-circuit produit
souvent un départ de feu.

2.3.3. Autres risques

D’origine non-électrique (mais source d’étincelles)

L’utilisation d’équipements et distribution électriques peut induire d’autre dangers tels que :

démarrage intempestif de machines

feu sur dispositifs ou équipements électriques

explosion

etc.…

Voyons ci-après quelques exemples de départs de feu dont l’origine est “indéterminée”,
c’est-à-dire non causés (directement) par l’électricité mais générant des dégâts sur
l’installation électrique :

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 17 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

2.3.3.1. Soudage

Les projections sur câbles électriques


peuvent entamer l’isolation de ces câbles.

Figure 13: Risques de projection sur câbles


électriques

Mesures à prendre:

Identifier et protéger les conducteurs.


Travail en respectant toujours DMA et
DLV: Distance Minimale d’Approche et
Distance Limite de Voisinage

2.3.3.2. Opérations “mixtes” peinture et meulage

Figure 14: Risques avec peinture et meulage

Mesures à prendre:

Aérer la pièce et éviter de travailler concomitamment. Nous voyons ici l’importance


capitale d’une bonne connaissance de l’environnement de travail.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 18 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

2.3.3.3. Travaux en environnement “humide”

Figure 15: Risques en environnement humide

Mesures à prendre:

Utiliser des outils électriques portables TBTS (alimentés en 12 V ou moins).


Avoir des non électriciens habilités électriques (voir chapitres suivants).

2.3.3.4. Risques de capacité

Un opérateur ne doit
jamais oublier de mettre
à la terre les engins
mobiles (camion, bateau
ou hélicoptère) avant
chargement ou
déchargement

Figure 16: Capacitance sur


un équipement mobile

Opérateurs, mécaniciens,
électriciens ou
instrumentistes ne
doivent jamais oublier de
relier ou brancher à la
terre tout matériel,
équipement, tuyau...

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 19 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

2.4. CAUSES DES CHOCS ÉLECTRIQUES

2.4.1. Contact direct

Contact avec conducteurs actifs ou composants conducteurs, normalement sous


tension.

Exemple :

toucher un jeu de barres sur un dispositif de commande

toucher une ligne de tension avec une canne à pêche en fibre de carbone

Les règles de sécurité impliquent l’application de l’une des mesures suivantes pour éviter
tout risque de contact direct en conditions normales de travail :

distance

obstacle sur le passage

isolation fonctionnelle.

Il existera un risque d’électrocution par contact direct si l’une de ces mesures est
omise ou mal suivie.

Entre deux parties sous tension

PAR CONTACT DIRECT

Entre une partie sous tension et la terre

Figure 17: Le contact direct


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 20 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

2.4.2. Contact indirect

Un contact indirect est un contact avec une partie conductrice exposée et qui est
accidentellement sous tension, du fait d’un défaut d’isolation.

Exemple : Contact avec le couvercle d’une foreuse qui se trouve sous tension du
fait d’un défaut d’isolation.

Les normes (Réglementations) offrent des moyens de protection pour les ouvriers et
utilisateurs contre ce type de risques.

Les installations fixes sont soumises à des normes d’où une meilleure sécurité de
l’utilisateur.

Le problème des équipements mobiles est différent, car selon la façon dont ils sont
employés et branchés, il est bien plus aisé de les endommager ou ôter les
dispositifs de sécurité et ainsi créer une possibilité de choc électrique en cas de
défaut.

Quiconque utilise un équipement portable doit donc connaître un minimum de règles en


matière de choix, connexion et emploi de cet équipement afin de pouvoir travailler en
parfaite sécurité.

Entre la terre et une masse

PAR CONTACT INDIRECT

Entre deux masses

Figure 18: Le contact indirect

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 21 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Et les deux ensemble: direct et indirect:

Contact direct Contact indirect

Entre deux parties


sous tension Entre deux masses

Entre une partie Entre une masse et


sous tension et la la terre
terre

Figure 19: Les risques de contact direct et de contact indirect

2.5. EFFETS ET CONSÉQUENCES DES DANGERS ÉLECTRIQUES

2.5.1. Conséquences sur le corps humain

C’est le courant qui pose problème


au corps humain (et pas la tension).

Figure 20: Conséquences d’un choc


électrique sur le corps humain

Voyons l’effet de ce courant (CA) (en


complément du paragraphe 3.1)

0 à 0.5 mA : pas de sensation

0.5 à 5 mA : sensation de
picotement, aiguille

10 mA : contraction de la main.
Ce point est la limite de sécurité et
certains pourraient être incapables de
lâcher prise dès ce seuil.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 22 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

10 à 25 mA : contractions musculaires, tétanisation des muscles des mains ou jambes.


Tétanisation du système respiratoire. Jusqu’à ce point (25 mA), ces phénomènes
disparaissent (en principe) à l’interruption du courant électrique.

25 – 30 mA : fibrillation ventriculaire

Au-delà de 30 mA : arrêt du système respiratoire. Fibrillation ventriculaire.

Fibrillation ventriculaire : le muscle cardiaque se contracte de façon désynchronisé au lieu


de battre de façon régulière, ce qui interrompt la circulation sanguine.
Les contractions musculaires cessent à l’interruption du courant électrique mais le
système respiratoire ne repart pas de son propre fait, la fibrillation se poursuit malgré
l’arrêt du courant.

2.5.1.1. Conséquences sur le matériel

Destruction du matériel

Destruction des outils

Destruction des instruments

Destruction des moteurs

Destruction des machines

…etc.

Pour lesquels il n’y a qu’une solution : la lutte contre le feu…, (Fi-Fi sur nos sites).

Voir plus loin dans ce cours les détails sur l’emploi des extincteurs sur les feux d’origine
électrique.

Pour la lutte contre l’incendie en général, voir les cours et manuels applicables.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 23 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Figure 21: Conséquence d’un « aléa » électrique sur le matériel

Figure 22: Les pompiers n’étaient pas assez efficaces ou ils sont arrives trop tard…..

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 24 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3. PROTECTIONS CONTRE LES RISQUES ÉLECTRIQUES

3.1. PROTECTIONS INDIVIDUELLES

3.1.1. Équipement de Protection individuelle EPI

Chaque employé sur site doit disposer de son Équipement de Protection individuelle
(E.P.I), vêtement de sécurité ou équipement de sécurité

⇒ Il est personnel

⇒ Il est adapté aux risques encourus

⇒ L’utilisateur sait s’en servir

⇒ Il est fourni par l’entreprise

L’EPI doit toujours être contrôlé et être en bon état

Figure 23: L’équipement de protection individuelle - EPI

Question :

Comme vous êtes tous habitués aux EPI


(Équipement de Protection individuelle), vous
devez pouvoir en identifier chaque élément et
expliquer son utilisation et ses spécificités.

Le sujet étudié ici est un électricien travaillant


sur des installations électriques !

Figure 24: Quiz EPI

Répondez à ceci avant de passer à la page


suivante. Vous allez constater que ce n’est pas
si évident et allez sans doute oublier quelques
détails.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 25 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

LUNETTES: pour
CASQUE: à utiliser contre les protéger les yeux des
chutes (d’objets) et les coups projections, liquides,
(chocs), les contacts, les solides et contre les
brûlures avec SANGLE pour « coups d’arc’
éviter la chute.
En matériau non conducteur
GANTS: adaptés à la
nature du travail:
VETEMENT DE TRAVAIL: en
- Caoutchouc isolant
matériau ininflammable (ou
-- Cuir pour les
difficile à enflammer) avec
produits chimiques
fermeture non métallique
-- Coton pour la
(fermeture éclair non
manutention
métallique pour un électricien)

TAPIS ISOLANT CHAUSSURES DE


Sur le sol…. SECURITE ou
BOTTES DE SECURITE

Figure 25: L’EPI en détail

L’équipement minimum de sécurité :

Vêtements de travail (manches longues, pantalon long, en coton)

Casque de sécurité

Chaussures de sécurité

Figure 26 Quelques pièces de l’EPI

Et, dès que nécessaire :

Lunettes

Gants

Équipement de protection auditive

Équipement de travail spécifique (par ex. : masque de soudage, tablier de soudage)

Tapis isolant

Plaque de protection, écran, barrière,…

…/…

Étudions chacun de ces EPI


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 26 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3.1.2. Casque avec jugulaire

Le casque de protection protège des


coups éventuels à la tête.

Attention ! Il faut attacher la jugulaire


pour assurer une protection efficace.

Figure 27: Casque de protection

Le casque rouge présenté à gauche est celui couramment employé sur site.

Les ouvriers Américains utilisaient des casques métalliques, couleur argent. Dans certains
pays, les utilisateurs aiment ce type de casque et souhaitent toujours les employer. Les
casques métalliques sont strictement interdits, quel que soit le type de travail
(électrique ou autre) aujourd’hui.

En ce qui concerne le casque “Robocop”, je l’ai vu employé en France (EDF) ; c’est celui
qui est actuellement recommandé…… Cependant, je n’en ai jamais vu sur un seul de nos
sites.

3.1.3. Masques / Lunettes LUNETTES DE


PROTECTION
Protection contre projections (étincelles).

Figure 28: Lunettes de protection

Le matériau est bien entendu non


métallique et est agréé “type sécurité”.

Existent en version lunette de soleil... Vos lunettes de marque réputée (et chère) ne sont
pas autorisées...

3.1.4. Masque (facial)

Figure 29: Masques de protection faciale


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 27 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Protection des yeux et du visage contre les projections.

Convient pour protection contre arc électrique et pour un travail sur batteries (projection
d’acides)

Attention : masque différent pour les travaux de soudage

3.1.5. Vêtements de travail


E
TF

Col
C’est une combinaison intégrale spécifique pour boutonné
électricien, qui ne contient aucune partie
métallique, afin d’éviter tout arc lors de travaux à
proximité de conducteurs sous tension. Manches à
l’intérieur des
Toutes les fermetures sont en plastique. gants

La combinaison doit être en coton, être munie de


manches longues et recouvrir complètement les Longues
jambes. manches,
longues jambes
Figure 30: La tenue de travail de l’électricien
et en coton
Tout matériau synthétique est interdit pour les
électriciens. Le coton résiste mieux à la prise au
feu en cas d’étincelles.

3.1.6. Gants de protection

Gants de protection mécanique pour

protection contre objets pouvant blesser,

manipulation de matériaux

Ils sont en coton.

Figure 31: Gants de protection pour manutention

Gants de protection électrique en cas de travail en


environnement haute tension.

Il existe différents niveaux de tension.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 28 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Les gants de protection haute tension doivent être régulièrement soumis à


un test par gonflage à l’aide d’un vérificateur pneumatique.

Figure 32: Gant de protection pour manœuvre électrique

Ils sont en caoutchouc (isolation haute tension)

Attention à n’utiliser ces gants QUE pour les opérations électriques

Il existe des gants de protection spécifique pour la manipulation de


produits dangereux, par ex. travail avec des acides et sur batteries pour
un électricien.

Ils sont en caoutchouc ou en matériau synthétique

3.1.7. Chaussures de sécurité

Pour être isolé et protégé contre


tous objets pouvant provoquer
des blessures (ongles ...) par le
dessous, chutes d’objets par le
dessus, des chocs contre
d’autres objets.

Ce sont des chaussures et


bottes à coque en acier

Figure 33: Chaussures de


sécurité

Les chaussures de protection


présentées sur les photos ne
sont pas spécifiques aux électriciens, il y en a ici pour toutes sortes de métiers.

Il existe cependant des chaussures de travail de sécurité à coque en acier, spécifiquement


conçues pour les dangers électriques.

Il existe des chaussures plus «à la mode» que vous pouvez porter, mais elles doivent
malgré tout être adaptées à votre travail (botte, chaussure, dure, souple, cuir, tissu, etc.)

Figure 34: Bottes et chaussures de


sécurité, bout renforcé pour
électriciens (rouges)

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 29 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3.1.8. Harnais de sécurité

Spécialement conçu pour les électriciens

Points d’accrochage sur l’avant et l’arrière

Avec ceinture de maintien et réglage de toutes les courroies


et sangles + système de boucle porte-outil

Figure 35: Le harnais de sécurité

C’est le type de harnais qu’il convient d’utiliser


systématiquement, les simples ceintures de sécurité sont à
bannir. Cet élément doit être testé et contrôlé tous les ans et mis au rebus dès
constatation du moindre défaut. J’ai vue des ceintures dites de sécurité dans un état
lamentable sur certains de nos sites Total.

3.1.9. Tapis isolant

Pour isoler le corps des défauts d’isolation au cours d’opérations et/ou interventions
électriques.

Tapis isolant avec ruban


Tapis isolant en rouleau Tapis isolant en bandes
adhésif

Figure 36: Le tapis isolant

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 30 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3.2. PROTECTIONS DES ÉQUIPEMENTS

3.2.1. Outils individuels adaptés

Employer du matériel adapté, par ex.


l’électricien dispose de sa boîte à outils
spécifique, avec des outils à main
isolants et un jeu d’équipement
personnel ou commun complémentaire,
spécifiquement adapté (comme indiqué
ci-dessus)

Figure 37: Assortiment d’outils pour


électricien

Soyez soigneux avec vos outils et votre


équipement, c’est de votre sécurité
personnelle qu’il s’agit ; ne tentez pas le
diable avec du matériel en mauvais état.

Suivez attentivement les procédures et


programmes de test / contrôle.

Figure 38: Prendre soin des outils et des


équipements

Outils individuels pour éviter le contact avec des éléments dénudés sous tension

Dès que possible, l’électricien doit installer des écrans et tapis isolants ainsi que des
manchons de protection, afin que le personnel autorisé dans les zones à accès limité
n’entre jamais en contact avec les éléments dénudés sous tension.

En cas de travail à proximité d’une zone électrique, les outils d’isolation et isolants devront
être employés dès que nécessaire. Employés en principe par des électriciens, ces outils
sont conformes aux normes de sécurité. Ils doivent être en parfait état et ne doivent être
employés que sur les zones à risque électrique ;

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 31 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Figure 39: L’outil de sécurité

Figure 40: Assortiment d’outils à main, isolés

Sont interdits tous les outils ou équipements métalliques tels que : mètre / échelle /
escabeau / tabouret / scie à main (armature) / …etc.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 32 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Figure 41: Assortiment d’outils et équipements isolés

3.2.2. Kit de sécurité de poste de transformation électrique

3.2.2.1. Généralités

Le kit de secours électrique est un ensemble désigné d’outils prévus pour secourir
les personnes en cas d’accident électrique.

La question essentiele en matière de secours à une personne électrisée est de savoir


comment maintenir le secouriste isolé de la source électrique et de la victime. Ainsi, la
valeur d’isolement des outils de secours est un élément capital à maintenir. La propreté
en matière de poussière, huile et autres saletés conductrices est essentielle pour assurer
un bon fonctionnement des outils. L’emploi correcte des outils pour les actions prévues
permet également de conserver ces outils en bon état de fonctionnement.

3.2.2.2. Contenu type du kit de secours électrique

1. Une perche de sauvetage, pour tirer la victime hors d’atteinte de la source électrique.

2. Un détecteur de tension complet, avec antenne flexible de contact (située sur le


piquet de secours auprès du crochet), pour identifier les points de danger.

3. Un tabouret isolant

4. Un coupe câble à poignées isolantes, pour pouvoir couper les câbles, ouverture
maximum d’utilisation 30 mm.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 33 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

5. Une paire de gants isolants haute tension avec poudre de


talc.

6. Une paire de couvre-chaussures isolantes.

7. Un sachet de sel pour stopper le blocage des reins

8. Un exemplaire de la fiche détaillée d’utilisation.

Figure 42: Le kit de secours typique d’un poste (Catu)

3.2.2.3. La valise de secours

N’existe pas encore sur site, mais pourrait prochainement y faire


son apparition…..

C’est une valise conçue pour les opérations de secours dans le


domaine électrique. Il s’agit d’un kit portable pour une action
immédiate à l’endroit concerné. Elle contient :

1. Une plate-forme isolée (tabouret)

2. Une perche de sauvetage rétractable (L = 1,5 m)

3. Un détecteur de tension équipé d’un crochet


métallique de secours

4. Un coupe câble isolé

5. Une paire de gants isolants

6. Une boîte de protection pour les gants

5. Une paire de bottes isolantes

6. Une boîte de talc pour la “maintenance” des gants

9. Un rouleau de ruban adhésif pour le marquage et la


délimitation de la zone (L = 100 m)

10. Une carte plastifiée adhésive d’instructions (soins aux


électrisés)

11 Un mode d’emploi pour les différents éléments

Figure 43: La valise de secours (Catu)

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 34 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3.2.2.4. Accessoires possibles d’un poste de transformation haute tension

Figure 44: Poste de transformation avec conducteurs nus

Figure 45 : Poste avec traversées embrochables (transformateur)


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 35 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Les deux illustrations représentant l’équipement de sécurité pour les postes HT présentent
le maximum de dispositifs et matériels qui devraient être mis à disposition. La légende de
ces éléments apparaît dans les tableaux suivants (références vendeur - Catu)

N° Descriptif Référence Catu


Détecteurs de tension et contrôleurs
Détecteur de tension pour utilisation 10-30 kV Références : CL-4 séries

Détecteur de tension pour connecteurs séparables Référence : CC-151-K


Références : CL-5, CL-8, CL-7
Comparateur de phase bipolaire ou unipolaire
séries
Indicateur lumineux permanent Référence : CL-40010
Références : CL-495/3, CL-497,
Indicateur permanent de tension V.I.S, V.D.S
CL-498
Systèmes de mise à la terre et en court-circuit
Systèmes de mise à la terre et en court-circuit : Références : MT-1910, MT-1920
Pour pose sur points fixes Références : MT-5805, MT-9801,
Pour pose sur conducteurs nus MT-9804
Références : MT-2950, MT-3950
Points fixes
séries
Systèmes de mise à la terre et en court-circuit :
Pour prises 250 A Référence : MT-8612
Pour prises 400 A Référence : MT-8614
Perches isolantes et accessoires
Perche isolante pour détecteur CC-151-K Référence : CC-45-K

Perche isolante CEI-61235 Référence : CT-7-25/1

Lunette passe perche Référence : CS-45

Protection individuelle
Gants isolants 26 500 V avec coffret à fenêtre Références : CG-30, CG-35/1

Tabouret isolant 24 000 V Référence : CT-7-25/1

Perche de sauvetage 45 000 V Référence : CS-45

Signalisation et accessoires
Cadenas de condamnation Référence : AL-230/..
Références : AM-49/1, AM-345,
Triangles “risque électrique” et terre
AM-346
Affiches réglementaires Références : AM-18, AM-208

Pancarte à schéma modifiable Référence : AP373

Affiche soins aux électrisés Référence : AM-20

Affiche règles de sécurité Référence : AM-510

Porte fusible Référence : CI-23

Table 1 : Légende de matériel pour poste de transformation


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 36 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3.2.2.5. Autre kit minimum de sécurité

Toujours chez Catu, un autre exemple d’équipement qui peut être installé sur un poste (à
compléter d’un détecteur de tension et de sa perche isolante)

Dans tous les cas, lorsque vous pénétrez un poste de transformation ou d’une salle
électrique, vous devez trouver l’un de ces kits de secours. L’absence de kit ou la présence
d’un kit incomplet est un manquement aux normes de sécurité, qui peut conduire le
responsable de la sécurité (et le responsable de l’électricité) à des problèmes officiels. Si
c’est vous le responsable, n’allez pas chercher ces problèmes et veillez à toujours avoir
tout le kit de sécurité électrique nécessaire au bon endroit, complet et en parfait état.

C’est toujours lorsque le matériel de secours est absent que les accidents surviennent…

Figure 46: Kits d'intervention pour postes de transformation

.
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 37 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3.2.2.6. Maintenance du kit de sécurité

Perche de sauvetage

En conditions normales, la durée de vie d’une perche de sauvetage entretenue


régulièrement, rangée dans son emballage et conservée au sec est de 10 ans.

Nettoyer les perches avant l’emploi et de façon régulière (tous les 3 mois) avec un chiffon
silicone pour assurer une durée de vie plus longue, avec un bon niveau d’isolation. (Il faut
également nettoyer les perches après utilisation).

Détecteur de tension

Nettoyer le détecteur de tension avant utilisation et de façon régulière (tous les 3 mois)
avec un chiffon silicone.
Pour un détecteur de tension équipé d’un système de signal sonore, remplacer la batterie
tous les ans s’il est utilisé régulièrement. Ôter la batterie si le détecteur de tension est
stocké pour une longue période, afin d’éviter les dégâts sur l’appareil.

Tabouret isolant

De même qu’avec la perche de sauvetage, la durée de vie prévue est de plusieurs


années, si l’outil est régulièrement entretenu, conservé dans son emballage et stocké au
sec.

Nettoyer les plates-formes isolées avant utilisation et de façon régulière (tous les 3 mois)
avec un chiffon silicone pour garantir une durée de vie plus longue, avec un bon niveau
d’isolation.

Coupe câble

La durée de vie prévue est de plusieurs années, si l’outil est régulièrement entretenu,
conservé dans son emballage et stocké au sec.

Nettoyer au chiffon silicone avant utilisation et de façon régulière (tous les 3 mois) et si
nécessaire nettoyer à l’eau et au savon, à une température inférieure à 65 °C puis laisser
sécher naturellement pour garantir une durée de vie plus longue, avec un bon niveau
d’isolation.

Gants isolants pour la haute tension

Les gants peuvent être stockés pendant 3 ans si l’emballage n’est pas ouvert et sont
garantis six mois après mise en service (la date doit être écrite sur les gants).

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 38 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

La date limite d’utilisation est de un an après la première mise en service et avant chaque
utilisation, il faudra pratiquer un essai mécanique avec un testeur pneumatique (fortement
recommandé).

Les gants sales peuvent être nettoyés à l’eau et au savon à une température inférieure à
65 °C puis laisser sécher naturellement.

Sabots isolants

Nettoyer au chiffon silicone avant utilisation et de façon régulière (tous les 3 mois) et si
nécessaire nettoyer à l’eau et au savon, à une température inférieure à 65 °C puis laisser
sécher naturellement pour garantir une durée de vie plus longue, avec un bon niveau
d’isolation.

Sel et poudre de talc

Pas de maintenance spécifique pour le sel ou le talc, il faut cependant les remplacer
régulièrement (tous les ans) pour garantir que sel et talc sont prêts à l’usage.

3.3. ÉQUIPEMENT ET OUTILS

3.3.1. Catégories ou Classe d’isolement

Classification en catégories de 0 à 3 (de 0 à III), qui sont les classes d’isolation.

• Catégorie / Classe 0

Outil ou dispositif métallique relié au réseau


d’alimentation domestique (220 ou 110V), sans
prise de terre. En cas de défaut, le 220V est
directement "touché".

Interdit à la fois sur le site de travail et pour les


appareils électroménagers*.

Figure 47: Appareil de Catégorie / Classe 0

* Attention à la maison (j’espère juste que ce n’est pas le cas sur votre site professionnel),
vous utilisez peut-être des appareils d’électroménager de cette catégorie

• Catégorie / Classe I

Équipement à cadre métallique, relié au réseau électrique (220V) et dont le câble


d’alimentation est muni d’un câble de terre.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 39 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Autorisé pour les équipements fixes, non


autorisé pour les équipements portables.

Figure 48: Appareil de catégorie I

À la maison, la télévision, le réfrigérateur et


le système de chauffage doivent être
branchés avec un câble comprenant un
câble de terre.

• Catégorie / Classe II

Outil portable ou équipement semi-fixe


(maison) alimenté par le réseau électrique
(220V) avec un cadre en matériau isolant,
dont le fabricant garantit qu’il n’y a pas de
possibilité de contact en cas de défaut
interne.

Figure 49: Appareil de catégorie II

Autorisé sur site, exclusivement sur zones sèches (et sécurisées) et pour une
alimentation protégée par un système différentiel.*

Le circuit électrique (également à la maison) auquel l’équipement portable est relié doit
disposer d’un système de déconnexion en cas de courant de défaut résiduel, c’est à dire
d’une protection par détection différentielle de 30mA agissant sur un interrupteur ou
disjoncteur (voir chapitre BT).

En Catégorie II l’équipement est à "double isolation", et est marqué d’un double carré
(marquage international).

Les réglementations n’imposent pas la mise à la terre par le câble d’alimentation


électrique pour ce type d’équipement portable avec une alimentation BT (220V).
Cependant, il est fortement recommandé que la perceuse électrique (présentée sur
l’illustration) soit branchée à une prise munie d’un câble de terre et protégée par un
élément différentiel.

Le manche et l’armature de cet outil sont en effet métalliques et vous toucherez ces
parties métalliques lors de l’utilisation (sans débrancher l’appareil) ; toute détérioration
interne peut impliquer que la partie rotative (à l’avant) et les parties sous 220V entrent en
contact.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 40 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

• Catégorie / Classe III:

Outil ou équipement alimenté par une


tension de sécurité inférieure à < 50 V
CA en zones sèches et < 25 V CA en
zones humides.

Les outils couramment employés


utilisent un maximum de 24V, fournis
par une source individuelle 24V sur
site.

Figure 50: Appareils de catégorie III

Important et obligatoire sur site, (zones dangereuses et restreintes) : si l’alimentation


24V CA n’est pas distribuée par un circuit de prises à 24V, un transformateur de sécurité
doit être employé pour un outil électrique portable et un seul outil à la fois peut être
branché.

Ainsi : (1 perceuse électrique = 1 transformateur)


+ (1 meule = 1 transformateur)
+ (1 lampe portable d’inspection = 1 transformateur)

⇒ 3 outils = 3 transformateurs (c’est la règle….)

Bien entendu, les tensions inférieures sont encore plus sûres : 6V pour un train électrique,
6V pour un outil portable sur bloc batterie d’alimentation, etc.

3.3.2. Emploi d’équipement électrique mobile – Observations générales

Les équipements électriques mobiles sont reliés au réseau par des câbles flexibles et
prises, qui, parce qu’ils sont facilement endommagés, sont une source potentiellement
dangereuse de chocs électriques.

Tenus à la main, ces équipements portables sont les dispositifs les plus dangereux
car une tétanisation (impossibilité de bouger) peut empêcher l’utilisateur de les
lâcher en cas de défaut d’isolation.

Les équipements mobiles doivent toujours être maintenus en parfait état, notamment le
revêtement qui protège les câbles d’alimentation.

L’utilisateur doit toujours contrôler son équipement avant de s’en servir. Tous les outils
tenus à la main doivent être vérifiés de façon périodique par le personnel de maintenance
désigné (et spécialisé).

L’utilisateur doit faire attention à se protéger lui-même de tout contact direct et


indirect.
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 41 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3.3.3. Protection contre les risques de contact direct

Pour éviter les risques de contact direct, quelques règles simples sont à suivre :

Vérifier que l’outil et son câble d’alimentation sont en bon état de marche.

Ne vous lancez pas dans des réparations hasardeuses.

Débarrassez-vous des câbles endommagés

N’utilisez pas de rallonge à deux broches

Employez du câble industriel sur site (H07 RNF)

Protégez les câbles des piétinements sur les passages

Employez des prises mâles et femelles standard et en


bon état.

Figure 51: Le risque de contact direct

3.3.3.1. Les rallonges

Doivent être faites avec des prises standard


(mâle et femelle)

À une couleur correspond une tension ! (Cf.


cours SE160 pour en savoir plus sur les
prises et connecteurs)

Figure 52: Fiches normalisées pour rallonge


(220 et 400V)

Le Bleu pour doit seulement être utilisé pour le 220V, mono, bi, tri, tétra

Le Rouge doit seulement être utilisé pour le 380/440V en mono, bi, tri, ou tétra

Le Violet doit seulement être utilisé pour le 24 V (CA ou CC)

Une fois que vous avez trouvé les bonnes prises, mâle et femelle, il vous faut un câble
flexible entre ces prises

Section minimum des conducteurs :

Section de 1,5 mm² jusqu’à 10 A

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 42 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Section de 2,5 mm² jusqu’à 16 A

Section de 4 mm² jusqu’à 20/25 A

Section de 6 mm² jusqu’à 32 A

Section de 10 mm² jusqu’à 40/45 A

Section de 16 mm² jusqu’à 63 A

Section de 25 mm² jusqu’à 125 A

Au-dessus de 125 A, vous ne trouverez pas de prise….

Figure 53: Faire une rallonge avec du matériel normalisé

Prises mâles + femelles + câble flexible, assemblage adapté au courant = extension fiable.
Si vous constatez sur votre site une étrange combinaison de couleurs, entreprenez
aussitôt une action corrective.

J’ai déjà vu sur pratiquement tous les sites Total des électriciens employer des prises
mâles et femelles violettes pour du 220V, bleues en 380V, rouge en 220V (voire en 24V !)
et se livrer à un véritable bricolage pour assembler les différentes couleurs et les
différentes gammes (16A, 32A, 63A, 125A). Chacune de ces prises mâles et femelles
présentent des tailles différentes selon la gamme (Intensité et tension). Cf. cours SE160.

Figure 54: La “mauvaise” méthode pour faire une rallonge

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 43 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Ne pensez pas que cette "configuration" est impossible…, certains pourraient essayer de
faire fonctionner cela, se débattant avec les câbles armés, rigides et les différentes
broches pouvant correspondre…..

3.3.3.2. Prises de courant de puissance – distribution secondaire

Votre site n’est très certainement pas équipé de prises normalisées avec leurs ensembles
de protection et distribution.

Les prises de courant du site sont


protégées directement au TGBT
(ou depuis un autre tableau en
salle électrique (Sur les sites Total
pour raisons de sécurité)

Vous pouvez toutefois trouver des


protections, comme sur la figure
dans des ateliers, des labos, des
salles de travaux (formation),
etc.…

Figure 55: Tableautins de


protection pour prises de
courant

3.3.3.3. Ce qu’il faut faire

Quelques-uns de ces points ont déjà été signalés précédemment, mais on n’insistera
jamais assez sur la sécurité….

Vérifiez que les outils électriques portables sont en bon état et fonctionnent
correctement.
Employez l’outil électrique portable approprié.

Ne procédez jamais à du “rafistolage”, adressez-vous au spécialiste.

Détruisez ou mettez au rebus les câbles en mauvais état.

Utilisez des câbles flexibles de raccordement conforme à la norme d’isolement H


07-RNF.

Protégez les câbles temporaires ; ne les laissez pas traîner par terre.

Utilisez des prises standard.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 44 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Rallonge : utilisez du câble flexible 3G1.5 mm² au minimum, avec une isolation
minimum de 300V pour du 220. Pour du câble d’extension 400V, le câble flexible doit
être de type H07 R-NF (isolation 750V).

Dans certains pays ou régions, vous pourrez trouver des extensions


“préfabriquées”, avec câble d’isolation < 220V et une section de surface de
conducteur < 1mm², qui peut facilement provoquer des départs de feu (cela s’est
déjà produit). Refusez systématiquement ce type d’équipement !

Encore une fois :

Une prise d’alimentation doit être munie d’une broche de terre et être protégée par
un dispositif différentiel (courant résiduel), même en usage domestique.

Les accidents électriques sont principalement dus à des branchements temporaires


incorrects ou des branchements présentant des défauts sur la prise elle-même.

3.3.3.4. Ce qu’il ne faut pas faire

Figure 56: Ce qu’il ne faut pas faire pour des raccordements temporaires sur site:

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 45 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3.3.4. Protection contre les risques de contact indirect

3.3.4.1. Généralités

La protection contre les contacts indirects implique


de vérifier qu’aucun courant dangereux n’arrive
sur les parties métalliques facilement accessibles
par l’utilisateur.

Figure 57: Le risque de contact direct et le


symbole “double carré”

En matière d’équipement cela repose sur :

le fait que les câbles jaune-vert ne soient pas rompus et soient en bon état pour
des équipements de classe I.

une bonne isolation intégrée pour les équipements de classe II (équipement à


double isolation, identifiable par le double carré - Cf. catégories d’isolation des
outils et équipement dans le paragraphe précédent).

3.3.4.2. Travail en extérieur

Sous la pluie ou en zone


humide

Pour éviter l’électrocution en


extérieur, sous la pluie ou en zone
humide, vous devez favoriser les :

outils pneumatiques

ou sans fil, outils avec


batterie ou de Classe III
(par transformateur)

Figure 58: Emploi d’outils suivant


la zone sèche ou humide

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 46 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Travail en zone sèche

Les équipements portables pouvant être employés en zones sèches sont de :

classe II,

classe I s’ils sont branchés sur une prise reliée à la terre.

Il est toujours systématiquement recommandé d’utiliser des rallonges munies d’un câble
de terre (jaune-vert).

Chantiers

Un chantier est en général alimenté par une installation temporaire de coffret de


distribution pourvu de prises BT et TBT. Les prises BT devront être conformes à la norme
et être équipées d’une prise de terre et d’un dispositif différentiel (30 mA) haute
sensibilité (ELCB – coupe circuit à fuite de terre ou RCD – dispositif à courant résiduel).

Les équipements électriques mobiles suivants peuvent être employés sur ces prises :
(classe ou catégorie)

équipements de classe II
(marquage double carré)

baladeuses de sécurité
conformes à la norme NF
C 71-008

équipements de classe I
pourvus d’un conducteur
de terre.

Les prises TBT doivent être


alimentées par transformateurs de
sécurité conformes à la norme NF
EN 60-742

Elles peuvent être employées,


entre autres, pour les lampes de
sécurité 24V.

Figure 59: Catégories d’outils à


utiliser sur les sites de
construction

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 47 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Enceintes fermées à accès restrictif

Dans les petites enceintes conductrices, on ne devra en principe utiliser que des
équipements alimentés par un transformateur de sécurité.

Le transformateur devra toujours


être placé à l’extérieur de l’enceinte
et :

s’il est portable, être de classe II,

s’il est fixe, être de classe II ou


de classe I avec conducteur de
terre obligatoire.

Figure 60: Utilisation d’outils en


enceinte fermée

Un outil = un transformateur

Un dispositif = un transformateur

Transformateur de séparation = circuits séparés Mais un transfo de


séparation 220/220V est
L’utilisation d’une autorisé pour alimenter
Projecteur class baladeuse classe III un outil de classe II…
I or class II alimentée par un
préférable transfo de sécurité (en Cette situation
24 V) est obligatoire
est classe III
Symbole du transfo de Baladeuse
séparation Classe III

Transfo de
séparation class I
ou II à l”extérieur de
l’enceinte fermée Ce transfo doit être
de sécurité
alimentant en TBTS
1 outil / appareil par transfo de séparation

Figure 61: Utilisation du transformateur de séparation

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 48 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

!! Un décret gouvernemental français du 7.12.88 autorise l’utilisation des outils BT


portables et tenus à la main de classe II, s’ils sont alimentés de façon individuelle par un
transformateur de séparation de classe II, situé hors de l’enceinte et hors de contact.

Mais l’outil portable doit être muni d’une protection par alimentation limitée du
transformateur et par protection contre les fuites à la terre (RCD 30 mA).

Cette prescription est confirmée par C18-510 (paragraphe B5.2), cependant, ce même
paragraphe indique clairement que “Les lampes baladeuses utilisées dans de telles
enceintes doivent être alimentées par une source TBTS”. L’emploi en zone dangereuse
est soumis à des réglementations spécifiques avec appareils anti-étincelants, Cf. ce
sujet dans le cours spécifique « Zones dangereuses », SE190.

3.3.5. La Très Basse Tension (TBT)

3.3.5.1. Les différentes TBT

Dans le contexte des travaux et interventions en très basse tension sur des installations et
des équipements, il existe trios types de TBT

Très basse tension de sécurité (en abrégé TBTS)

Très basse tension de protection (en abrégé TBTP)

Très basse tension fonctionnelle (en abrégé TBTF)

TBTS de sécurité (ou TEBS, extra-basse) : Définition selon UTE C 18-510 § 2.3.3.1

Gamme d’équipements à Très Basse Tension et notamment :

Toutes les parties actives sont isolées des parties sous tension de toute autre
installation par une isolation double ou renforcée.

Les parties actives sont isolées de la masse du dispositif ainsi que de tout autre
conducteur de terre appartenant à une autre installation.

Au premier défaut : il ne se passe rien

Au second défaut, la bobine KM1 est mise sous tension permanente

Inconvénient : ne peut pas être employé sur machines « dangereuses »

Remarque : pas de mise à la terre sur les systèmes TBTS.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 49 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Figure 62: La configuration TBTS

TBTP (tension extra basse de protection, TEBP) : Définition selon UTE C 18-510 - §
2.3.3.2

Figure 63: La configuration TBTP

Installations à Tension extra basse, conformes à la première condition des TBTS mais pas
la seconde.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 50 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Toutes les parties actives sont isolées des parties sous tension de toute autre
installation par une isolation double ou renforcée.

Au premier défaut : court-circuit.

Peut être employé sur machines « dangereuses »

TBTF (TFEB tension extra basse fonctionnelle) : Définition selon UTE C 18-510 §
2.3.3.3

Installations TBT qui ne peuvent être classifiées comme TBTS ou TBTF.

Figure 64: La configuration TBTF

Au premier défaut : le système RCD (différentiel) disjoncte

3.3.5.2. Classification des tensions utilisables en TBT

Rappel concernant la détermination de la catégorie TBT en général

C.C. Courant Continu


C.A.
Courant Alternatif Non lissé Lissé

< 50 V < 75 V < 120 V

Table 2: Les catégories de tension en TBT

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 51 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Parmi ces TBT, les recommandations visent à ne pas laisser employer des tensions
supérieures (maximum) à celles précisées au-dessous, selon le degré d’humidité du corps
humain

En CC
Code État du corps humain En CA Exemple
Non lissé Lissé
Tout travail
Peau sèche ou humide intérieur ou
BB1 50 V 75 V 120 V
de transpiration extérieur par
temps sec
Travail extérieur
BB2 Peau humide 25 V 36 V 60 V
sous la pluie
Spots installés
BB3 immergé (dans l’eau) 12 V 18 V 30 V
dans une piscine

Table 3: Les catégories en TBT et les conditions de travail

3.3.5.3. Conditions spécifiques d’emploi dans les 3 classifications des TBT

TBTF (ou TFEB) : par autotransformateur (ou transformateur d’isolement)

Contre contact direct : l’indice de protection doit être IPxx-B (Cf. paragraphe
suivant) Isolation : 1 500 V

Contre contact indirect : primaire protégé par RCD (différentiel) 30 mA maximum.


Les circuits basse tension peuvent être mis à la terre (ou non).

TBTP (ou TPEB): avec transformateur d’isolement

Contre contact direct : l’indice de protection doit être IPxx-B (Cf. paragraphe
suivant). Tension de test : 500 V

Contre contact indirect : pas de conditions spécifiques. Les circuits basse tension
peuvent être mis à la terre (ou non)

Dérogation: pas de mesures spécifiques nécessaires si les conditions d’utilisation


sont conformes au tableau

État du corps Tension en Volts


humain C.A. CC non lissé CC lissé
BB1 ≤ 25 ≤ 36 ≤ 60
BB2 ≤ 12 ≤ 18 ≤ 30
BB3 ≤6 ≤ 12 ≤ 20

Table 4: Conditions spécifiques d’utilisation de la TBTP


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 52 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

TBTS (ou TSEB) : avec transformateur d’isolement

Contre contact direct : l’indice de protection doit être IPxx-B (Cf. paragraphe
suivant) si les conditions de travail sont conformes aux tensions précédentes
(tableau 4)

o Et si U > UL ⇒ voir TBTP : si la tension disponible est supérieure aux


exigences des conditions de travail, voir système TBTP (par ex. source 24V
pour travailler en immersion, conditions BB3, vous ne pouvez pas être en
TBTS)

Contre contact indirect : pas de conditions spécifiques

o Pas de mise à la terre/ masse en TBTS

o Pas de raccordement à la masse, pas de mise à la terre en TBTS

3.3.5.4. Utilisation des outils à main TBT ‘association des classes (ou
catégories) et TBTS

Figure 65: Les outils et les différentes TBT

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 53 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3.3.6. Protection contre les défauts de terre

Fait avec des disjoncteurs


équipés d’une protection
différentielle ou DDR
(Dispositif Différentiel
Résiduel). On emploie plutôt
le terme “différentiel”

Figure 66: Disjoncteurs


équipés de différentiels

Cf. cours EXP-PR-UT010 « Electricité » et EXP-MN-SE110 « Protections électriques » sur


ce sujet

Ici, nous vous rappelons simplement une règle générale : PRISE = protection 30 mA

Tout appareil mobile branché par prise à de la BT doit être protégé par un disjoncteur
équipé d’un différentiel RCD de 30 mA. Et ce indépendamment du nombre de pôles
(Ph + N ou 3Ph ou 3Ph + N avec Terre dans tous les cas) et indépendamment de la
protection de courant (10A, 16A, 32A, 63A, 125A).

3.3.7. Indice de Protection ‘IP’ ou protection mécanique

Tous les équipements et instruments électriques présentent un niveau de résistance à la


pénétration d’eau et de poussière, niveau plus ou moins élevé selon l’indice ‘IP’ établi lors
de la fabrication. Cet indice se trouve sur la plaque signalétique.

Figure 67: Appareil d’éclairage Ex et IP67

Par exemple, ce dispositif d’éclairage n’est pas seulement ‘Ex’ (peut être installé sur zone
à risques), il est également IP67, soit, selon le constructeur : ‘6’ pour : totalement
imperméable à la poussière et ‘7’ pour : imperméable en immersion.

Par ailleurs (non obligatoire), il peut présenter un indice de résistance aux chocs de 10
Joules.
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 54 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

L’indice IP de protection est indiqué par 2 ou 3 chiffres : ex IP 55 ou IP 45-6, le 1er


chiffre fournit le degré de protection contre la pénétration de particules solides, le 2ème
contre la pénétration de liquide et le 3ème indique la résistance aux chocs mécaniques.

Une lettre indiquant la protection des personnes contre un accès dans des zones
dangereuses a récemment été ajoutée (4ème référence).

Si une condition n’est pas spécifiée, on remplace le chiffre par un ‘x’.

1er chiffre: protection contre les corps solides


Numéro
Tests Définition
IP
Pas de protection des personnes contre les contacts avec
des parties sous tension ou mobiles à l’intérieur de l’appareil
0
Équipement / appareil sans protection contre l’entrée de corps
étrangers solides
Protection contre contact par accident ou inadvertance avec
des parties sous tension ou en mouvement dans le boîtier par
une grande surface du corps humain, comme une main, mais
1
pas de protection contre un accès délibéré à ces mêmes parties
Protégé contre les corps solides supérieurs à 50mm
(exemple : contacts involontaires de la main)
Protection contre contact avec des parties sous tension ou en
mouvement dans le boîtier par les doigts
2
Protégé contre les corps solides supérieurs à 12mm
(exemple : doigt de la main)
Protection contre tout contact avec des parties sous tension ou
en mouvement dans le boîtier par outils, câbles ou tels objets
3
Protégé contre les corps solides supérieurs à 2,5mm
(exemples : outils, fils)
Protection contre tout contact avec des parties sous tension ou
en mouvement dans le boîtier par outils, câbles ou objets
4 équivalents
Protégé contre les corps solides supérieurs à 1mm
(exemples : outils fin, petits fils)

Protection complète contre tout contact avec des parties sous


tension ou en mouvement dans le boîtier.
5
Protection contre les dépôts gênants de poussière. La
pénétration de poussière ne peut pas être totalement évitée,
mais la quantité pouvant pénétrer n’est pas suffisante pour
interférer avec un bon fonctionnement de l’équipement protégé
Protégé contre les poussières (pas de dépôt nuisible)
6 Complète protection contre tout contact avec des parties sous
tension ou en mouvement dans le boîtier
Totalement protégé contre les poussières
Table 5: Indice de Protection IP – premier chiffre

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 55 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Deuxième chiffre : protection contre les liquides


Numéro
Tests Définition
IP
0 Pas de protection
Protégé contre les chutes verticales de gouttes d'eau
(condensation)
Des gouttes d’eau condensée tombant sur le boîtier
n’entraîneront pas de dégâts
Protégé contre les chutes de gouttes d'eau jusqu'à 15°
de la verticale
2 Des gouttes d’un liquide tombant n’entraîneront pas de
dégâts si le boîtier est incliné d’un angle inférieur à 15° par
rapport à sa position normale
Protégé contre l'eau en pluie jusqu'à 60° de la verticale
L’eau tombant en pluie selon un angle inférieur à 60° par
rapport à la verticale n’entraînera pas de dégâts

Protégé contre les projections d'eau de toutes directions


Un liquide projeté quelle qu’en soit la direction n’entraînera
pas de dégâts
Protégé contre les jets d'eau de toutes directions à la
lance
L’eau projetée par une buse quelle qu’en soit la direction
n’entraînera pas de dégâts
Protégé contre les projections d'eau assimilables aux
paquets de mer
Protection contre conditions des ponts de bateaux.
6
(Équipement de pont étanche)
L’eau en cas de grosse mer ne pourra pas pénétrer dans le
boîtier sous certaines conditions établies
Protégé contre les effets de l'immersion entre 0,15 et 1m
L’eau ne pourra pas pénétrer dans le boîtier sous certaines
conditions établies de pression et temps
Protégé contre les effets prolongés de l'immersion sous
pression
L’eau ne pourra pas pénétrer dans le boîtier

Table 6: Indice de Protection IP – deuxième chiffre

Troisième chiffre : protection mécanique

Énergie de choc = masse x gravité x hauteur


(ex. : 5kg x 9,81 x 0,4m = 20 joules). Dans le tableau, on arrondit à 10 au lieu de 9,81

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 56 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Troisième chiffre : protection mécanique


IK Tests Definition
00 Pas de protection

Énergie de choc = 0,15 kg x 10 x 0,1 m


01
O,15 Joule

Énergie de choc = 0,20 kg x 10 x 0,1 m


02
O,20 Joule

Énergie de choc = 0,25 kg x 10 x 0,15m


03
O,37 Joule

Énergie de choc = 0,25 kg x 10 x 0,2 m


04
O,50 Joule

Énergie de choc = 0,35 kg x 10 x 0,2 m


05
O,70 Joule

Énergie de choc = 0,25 kg x 10 x 0,4 m


06
1 Joule

Énergie de choc = 0,5 kg x 10 x 0,4 m


07
2 Joules

Énergie de choc = 1,25 kg x 10 x 0,4 m


08
5 Joules

Énergie de choc = 2,5 kg x 10 x 0,4 m


09
10 Joules

Énergie de choc = 5 kg x 10 x 0,4 m


10
20 Joules

Table 7 Indice de Protection IP – troisième chiffre

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 57 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Lettre additionnelle: - elle correspond à la protection des personnes contre l'accès aux
parties dangereuses.
A Avec le dos de la main.
B Avec le doigt.
C Avec un outil de 2,5mm.
D Avec un fil de 1mm de diamètre

Table 8 Indice de Protection IP – lettre additionnelle

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 58 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3.4. ORGANISATIONS DES TRAVAUX ET OPÉRATIONS

Ce paragraphe se réfère aux règles et réglementations, en résumé du fascicule C 18-510.


Si le sujet n’est pas des plus séduisants, il faut bien en passer par là.

3.4.1. Types d’opérations

Avant de définir un type de travail, d’exploitation, intervention ou autorisation, nous


considérons que le personnel impliqué :

est habilité pour le travail qu’il doit réaliser

respecte les procédures de travail

Ces deux facteurs, habilitation et procédures de permis de travail, font l’objet des deux
chapitres suivants.

Le personnel pourvu d’une autorisation de travail électrique et d’une autorisation


spécifique pour un équipement particulier ne doit avoir d’autorisation que pour des
opérations très spécifiques et limitées, en conformité avec les INSTRUCTIONS
ÉCRITES DE SÉCURITÉ de la société.

Ces instructions sont obligatoires, car la personne devra en principe travailler seule.

Ces opérations (quelle que soit la discipline concernée) incluent (non exhaustif) :

opérations sur le process,

mise à zéro des relais de protection en surcharge,

réglage des capteurs de contrôle automatique,

réglage des relais à retardateur,

remplacement des fusibles,

remplacement des lampes,

remplacement des accessoires d’éclairage,

vérification de l’électrolyte dans les éléments de batterie

etc.

Le détail des opérations incombant aux électriciens se trouve au chapitre suivant


“habilitation”.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 59 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3.4.2. Mesures de sécurité – parties de l’organisation du travail

Le personnel des domaines électrique et non-électrique pourra être amené à travailler


dans différentes situations :

3.4.2.1. Travail seul sur zone à accès restreint pour de petits travaux :

Très fréquent.

Exemples :

personnel d’inspection faisant sa ronde

personnel relevant des mesures dans les salles techniques

artisans externes

La personne concernée doit être désignée et autorisée. Elle veillera à sa propre sécurité,
en conformité avec les réglementations.

3.4.2.2. Travail auprès des panneaux et tableaux électriques

Avant de démarrer tout travail non électrique, vous devez vous assurer que les portes des
tableaux sont bien fermées. Vous pourrez constater que certaines portes ou couvercles
ont été laissés ouverts ; c’est souvent le cas sur les installations domestiques …..

Pendant le travail, ne placez aucun outil dans les armoires. Vous pourriez les y oublier et
ils pourraient tomber sur des parties sous tension lors de l’ouverture de la porte ou du
couvercle par un électricien.

Si les portes doivent rester ouvertes (par exemple, si un électricien est en intervention),
vous devez prêter particulièrement attention aux :

très longs objets

rubans mètres métalliques

outils éparpillés,

Figure 68: Délimitation de la zone de travail

et rester à plus de 30 cm de distance des


parties dénudées sous tension (nous y
reviendrons au chapitre suivant).

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 60 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Pendant les travaux de type soudage à l’arc ou meulage, il faudra prendre des mesures
spécifiques de sécurité en prévention des projections de particules en fusion.

Eau et électricité ne font pas bon ménage. Ainsi, si le travail comprend un nettoyage sous
haute pression, attention à ne pas projeter directement l’eau sur l’équipement électrique.
Autre point : les armoires ne doivent pas servir de zone de stockage d’outils ou autres
équipements…

Exemples de mesures de sécurité pour un travail à proximité d’un tableau électrique :


marquer la zone de travail au ruban.

Figure 69: La sécurité du travail et l’habilitation des travailleurs


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 61 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

La délimitation doit se faire à 3 mètres au moins de la source électrique.

Au sein de la zone restreinte, le personnel n’est pas systématiquement spécialisé en


électricité. Il peut très bien devoir réaliser des travaux de maçonnerie (Cf. illustration) et se
trouver à proximité de l’alimentation électrique, s’il est habilité pour cela (H0V).

Nous introduisons ici la notion d’habilitation, vous pouvez déjà en parler (avec le
formateur), mais le chapitre suivant vous en apprendra plus à ce sujet.

Sur l’illustration, essayez de différentier les métiers et habilitations nécessaires.

Ces précautions sont valables pour tous les types de travaux, pour électriciens ou non-
électriciens, à tous les niveaux. Pas de panique, nous allons y revenir….

3.4.2.3. Travail à proximité des batteries

Les bornes des batteries ne sont pas toujours recouvertes. Il existe donc un risque de
contact direct et de court-circuit.

Par ailleurs, les émissions gazeuses peuvent rendre l’atmosphère explosive (cas des
batteries Ni-cad), si la pièce est mal ventilée. Il est ainsi interdit d’entrer avec une cigarette
ou avec un équipement électrique pouvant créer des étincelles.

Faites très attention aux éclaboussures d’acide, qui peuvent causer de graves blessures,
notamment au niveau des yeux.

N’entrez pas dans ces salles avec des objets très longs ou métalliques.

Il est recommandé de fermer à clé les portes d’accès aux salles de batteries.

Cf. cours EXP-EQ-EQ160 et EXP-MN-SE080

3.4.2.4. Consignation électrique et condamnation

Suivez et respectez toujours les directives données par la Société. La procédure de


sécurité électrique est une mesure de sécurité de base pour les individus et les
équipements.

Sujet spécifique dans le chapitre suivant

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 62 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3.4.3. Procédures pour les interventions de dépannage

Attention : une intervention n’est pas considérée comme un travail.

C’est pourquoi on dédie ici un paragraphe à l’Intervention, afin d’en comprendre les
spécificités.

Les interventions ne se font qu’en BT ou TBT, pour des travaux non prévus, à
courte durée sur des parties clairement définies de l’installation, nécessitant une
analyse sur site.

3 types d’interventions

DEPANNAGE

CONNEXION ou
De-CONNEXION

REMPLACEMENT

Figure 70: Les trois types d’interventions

Essayez (avec le formateur) de trouver des exemples plus précis.

Bien entendu, les interventions sont réservées à un électricien disposant de l’accréditation


(ou habilitation) ad hoc.

3.4.3.1. Personnes impliquées

Le personnel doit :

avoir été formé sur le fonctionnement de l’équipement

disposer d’indicateurs et d’appareils de mesure en bon état de fonctionnement

prendre des précautions pour la sécurité des autres

se protéger contre les parties sous tension à proximité

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 63 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

3.4.3.2. Préparation du travail

Le personnel exécutant doit :

avoir été désigné pour le type d’intervention et présenter le niveau requis


d’autorisation

disposer de l’accord du responsable de site ou de l’utilisateur

avoir reçu l’ordre de procéder au travail

3.4.3.3. Protection des “opérateurs” pour les Interventions

Les personnes qui travaillent sur l’équipement doivent :

ôter tout objet métallique qu’elles pourraient porter

employer les moyens de protection adaptés

disposer d’espace pour se déplacer et d’une assistance solide

se tenir à l’écart des composants conducteurs

marquer la zone de travail et les zones à risque et en empêcher l’accès par le


marquage adéquat

3.4.3.4. Procédure d’intervention pour dépannage

Une procédure d’intervention pour dépannage est constituée des 3 étapes suivantes :

Étape 1

Recherche et localisation du défaut.


Initiation de consignation si nécessaire
Figure 71: La première étape d’une intervention

Recherche et localisation du défaut.

Cette étape peut nécessiter de laisser le courant établi et éventuellement d’autres sources
d’alimentation si elles existent (gaz ou liquides sous pression). Le moteur d’entraînement
et/ou l’équipement entraîné peuvent également être maintenus en ligne.

Cette étape comprend les différentes opérations de mesures.


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 64 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Étape 2

Élimination du défaut (hors tension)


Déconsignation

Figure 72: La deuxième étape d’une intervention

Consiste à corriger le défaut, réparer ou remplacer le(s) composant(s) défectueux.

Cette étape ne requiert pas de maintenir le courant et doit être réalisée en conformité avec
les pratiques de travail à courant stoppé.

Le balisage de la zone de travail et la condamnation en position d’ouverture des appareils


de séparation ne sont pas obligatoires lorsque ces appareils restent en permanence dans
le champ de vision de l’opérateur (du dépanneur) et si la zone de travail est d’un accès
limité aux seuls opérateurs (dépanneurs) pendant toute la durée de l’intervention.

Étape 3

Ajustement, vérification
Test - test en ligne (sous tension)

Figure 73: La troisième étape d’une intervention

Il consiste à régler et contrôler le (bon) fonctionnement de l’équipement.

Cette étape requiert normalement de remettre le courant.

Le chargé d’intervention remet ensuite l’équipement à la disposition de l’exploitant de


l’équipement et l’avise qu’il a effectué:

Soit un dépannage définitif

Soit un dépannage provisoire avec ou sans limitation d’emploi

Dans ce dernier cas, une pancarte devra indiquer localement le caractère provisoire de ce
dépannage (pontage, etc.) et l’employeur ou le chargé d’exploitation de l’équipement
devra en être informé

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 65 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

4. HABILITATION

4.1. LE TITRE D’HABILITATION C18 510

4.1.1. Généralités

Disposer d’une autorisation implique que votre employeur reconnaît que vous êtes
compétent pour mener les travaux qui vous sont assignés en parfaite sécurité.

Pour recevoir l’autorisation, le membre du personnel doit avoir reçu une formation sur la
prévention des risques électriques et être au fait des instructions qui lui permettront
d’assurer sa propre sécurité et celle du personnel sous sa responsabilité.

Une autorisation n’implique pas que son détenteur soit autorisé à mener selon sa
propre initiative les opérations pour lesquelles il a reçu cette autorisation. Il doit encore
être nommé pour les mener par sa hiérarchie directe.

Dans les cas particuliers de personnel mis à disposition par des agences d’intérim (sous-
traitants) l’autorisation est donnée par le responsable de la société « utilisatrice ».

Le certificat d’autorisation est un document signé par le détenteur et l’employeur.

Le certificat indique :

le niveau d’habilitation

le domaine de tension

les indications supplémentaires

les autorisations ou interdictions spécifiques

Un reçu doit être signé lorsque le certificat et le livre de réglementation sont transmis à la
personne.

4.1.2. Les domaines définis par la C18-510

Il existe 3 domaines principaux dans la définition d’un travail (ou d’une opération) ayant
trait à l’électricité :

Le type de tension

Le niveau des opérations selon les catégories de personnel

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 66 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

La nature des opérations


Le type de tension
Figure 74: Les trois domaines (haute ou basse tension)
pour exécution de travaux
La nature des opérations
(travaux et interventions)

Le niveau des opérations


(selon la spécialité)

4.2. CLASSIFICATION DES DOMAINES DE TENSION

Figure 75: Les domaines de tension

3 catégories de tension :

TBT – très basse tension ou TEB tension extra basse – Pas de risque, même par
contact direct jusqu’à 50V en CA.

BT – basse tension - entre 50 et 1000V en CA

HT – haute tension – supérieure à 1 kV

Officiellement il n’existe plus de MT, moyenne tension.

Différentiation entre CA et CC

Les valeurs limites en CC sont supérieures aux valeurs en CA.

TBT en CC jusqu’à 120 V (vrai, CC lissé)

BT en CC jusqu’à 1500 V (CC lissé)

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 67 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Sous-division en BT

BTA entre 500 et 1000 V en CA – 120 à 750 en CC

BTB entre 500 et 1000 V en CA – 750 à 1500 V en CC

Sous-division en HT

HTA entre 1 et 50 kV en CA – 1,5 à 75 kV en CC

HTB supérieure à 50 kV en CA – supérieure à 75 kV en CC

Ci-après, quelques illustrations qui résument les domaines de tension et les applications
typiques :

Figure 76: Les domaines de tension et leurs applications

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 68 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Figure 77: Les applications HTB en C.A.

Figure 78: Les applications HTA en CA.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 69 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Figure 79: Les applications BTA et BTB en C.A.

4.3. DISTANCES À RESPECTER DANS ENVIRONNEMENT ÉLECTRIQUE

Sur les installations industrielles, le personnel travaille souvent à proximité d’éléments à


nu et sous tension, notamment lors de l’entrée sur une zone comportant des d’éléments à
nu et sous tension sur châssis, dans une salle électrique.

4.3.1. Définitions relatives aux distances, zones et locaux

Selon livret C 18-510 paragraphe 2.5

4.3.1.1. Distance minimale d’approche (DMA)

Pour une pièce conductrice donnée (conducteur actif ou structure conductrice quelconque)
dont le potentiel est différent de celui de l'opérateur, considéré comme étant au potentiel
de la terre, la distance minimale d'approche dans l'air (D) est la somme des deux
distances ci-après.

Distance de tension “t”

En l'absence de dispositifs appropriés de protection ou de mise hors de portée de la pièce


conductrice, cette distance est donnée par t = 0,005 Un où:

t est la distance de tension exprimée en mètres,


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 70 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Un est la valeur nominale de la tension exprimée en kV (le résultat de cette formule


est arrondi au décimètre le plus proche, sans pouvoir être inférieur à 0,10 m pour le
domaine de tension HT).

Si l'opérateur est à un potentiel différent de celui de la terre, cette distance doit être
modifiée en conséquence. Elle doit être augmentée, en particulier en HTB, quand on veut
prendre en compte des phénomènes de surtension. Cette augmentation est à définir en
accord avec l'exploitant.

En courant continu, les distances de tension ne sont pas précisées. Cependant, pour
les valeurs de tension < 1 500 V, cette distance est pratiquement nulle. Pour les
valeurs de tensions supérieures, par prudence, on prendra les distances retenues pour
les tensions alternatives.

Distance de garde ‘”g”:

Cette distance a pour objet de libérer l'opérateur du souci permanent du respect de la


distance de tension et de lui permettre ainsi de consacrer toute son attention à l'exécution
de son travail, tout en parant aux conséquences de gestes involontaires.

Cette distance « g » est prise égale:

à 0,30 m pour le domaine de tension BT,

à 0,50 m pour le domaine de tension HT.

Pour les valeurs nominales de tension les plus courantes, les valeurs de t, g et D sont
indiquées dans le tableau suivant :

Distance minimale
Tension nominale Distance de tension Distance de garde
d’approche entre
U n (kV) t (m) g (m)
phase et terre D (m)
0,4 0 (*) 0-30 0,30
*
1 0() 0,30 0,30
15 0,10 0,50 0,60
20 0,10 0,50 0,60
30 0,20 0,50 0,70
63 0:30 0,50 0,80
90 0,50 0,50 1
150 0,80 0,50 1,30
225 1,10 0,50 1,60
400 2,00 0,50 2,50
(*) Sans contact
Table 9: Les distances de sécurité en fonction de la tension
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 71 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

4.3.1.2. Distances limites de voisinage – DLV

Les distances limites de voisinage permettent de définir les zones des travaux et
d'interventions dits au voisinage. Ces distances sont déterminées en fonction de la
tension. Elles concernent les travaux exécutés par des personnes habilitées ou par des
personnes non habilitées surveillées par des personnes habilitées.

HT

BT

TBT

Figure 80: Les zones de voisinage en C.A.

La figure représente les zones en CA selon le fascicule C 18-510 - paragraphe 6.3.1

Les distances limites de voisinage des pièces conductrices nues sous tension sont :

Pour le domaine BT : 0,30 m

Pour le domaine HT :

Tension nominale comprise entre 1000 V et 50 000 V inclus : 2,00 m

Tension nominale comprise entre 50 000 V et 250 000 V inclus : 3,00 m


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 72 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Tension nominale supérieure à 250 000 V : 4,00 m

Ces distances tiennent compte des risques de contact ou d'amorçage avec des pièces
nues sous tension, elles ne tiennent pas compte des risques éventuels dus aux
phénomènes d'induction auxquels peuvent être soumis des ouvrages hors tension.

4.3.2. Basse Tension

Il y a 2 zones :

Une zone 4 de 0 à 30 cm depuis les pièces nues sous tension. Pour accès à
cette zone, vous devez être autorisé et être habilité aux travaux au voisinage
de pièces nues sous tension

Une zone 1 depuis les 30 cm ci dessus jusqu’au mur de la pièce. Accès à cette
zone est limité au personnel autorisé. En dehors d’une salle électrique, lorsque
les limites ne sont pas matérialisées, la distance de sécurité est à 3 m depuis les
pièces nues sous tension.

DISTANCES EN BT «CONDITIONS NORMALES » DISTANCES EN BT « LIVE CONDITIONS »

Pièces Pièces
Porte nues
Porte Limite ou
nues Limite ou
sous tableau mur de la sous tableau mur de la
tension fermée salle tension ouverte salle

Zone Zone Zone Zone


Zone libre
BR B0 BR B0V
d’accès Zone libre
DMA Pour tout DMA DLV d’accès
le monde Pour tout
&
le monde
DLV Environnement
Environnement limité
0.30m 0.30m

Limite du mur ou 3.00 m si en zone ouverte Limite du mur ou 3.00 m si en


zone ouverte Délimitation / barrières
en zone ouverte
Figure 81: Zones et distances de sécurité en BT (en C.A.) et selon les conditions

Zone 4: de contact à 30cm

Zone 1: de contact à 3m.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 73 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Note: lorsqu’un électricien ouvre la porte d’une armoire électrique, la zone 1 s’étend
jusque 3 m depuis les pièces nues sous tension.

Si l’électricien s’absente, il doit soit fermer la porte de l’armoire électrique, soit apposer
des panneaux DANGER et délimiter la zone concernée

4.3.3. Haute Tension (en CA)

Zone 3 : de contact à 60 cm (jusque 20kV, ensuite suivant la formule D = t + g,


voir au dessus):- interdit – pas d’accès

Zone 2 : de 60cm à 2 m (jusqu’à 50kV) – zone de voisinage entre DMA et


DLV – interdit – pas d’accès

Zone 1 : de 2m à 3m (jusqu’à 50kV) – zone à accès limité

Zone 1 : limite externe à 5 m (jusqu’à 50 kV) – zone à accès limité

Exemple pour une installation de 20,000 volts selon C18 510

DISTANCES EN HT «CONDITIONS NORMALES » DISTANCES EN HT « LIVE CONDITIONS »

Pièces Pièces
Porte nues
Porte
nues Limite ou Limite ou
sous tableau mur de la sous tableau mur de la
tension fermée salle tension ouverte salle

Accès
interdit
Accès Zone Zone Zone libre Zone Zone libre
interdit H0V H0 d’accès H0V d’accès
Pour tout MDA Pour tout
le monde le monde
DMA DLV

Environnement Environnement LDP


limité limité
0.60m 0.60m
(20kV) (20kV)

2.00 m (20kV) 2.00 m (20kV)

3.00 m (20kV) 3.00 m (20kV)


Figure 82: Zones et distances de sécurité en HT 20 kV (en CA) et selon les conditions

En haute tension il existe un risqué d’amorçage même si les pièces nues sous tension ne
sont pas touchées
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 74 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

C’est pourquoi il y a une DMA (Distance Minimale d’Approche) formant la limite de la


zone 3. Passer cette limite est strictement interdit

La distance de 0,60 m est d’accès strictement interdit, pas d’intervention,


tant que l’installation est sous tension.

La zone 2, est la zone de voisinage entre 0.60 m to 2 m. Accès à cette


zone est réservé au personnel ayant une autorisation (habilitation) pour
travailler à proximité de pièces nues sous tension

Au-delà de cette zone et jusqu’aux murs de la salle l’accès est réservé au


personnel autorisé (habilité), c’est la zone 1.

Quand les portes des armoires sont ouvertes (et avec présence tension) la
zone de 3 m devient d’accès limité et seulement pour les personnes ayant
une autorisation (habilitation) (c’est une “extension” des prescriptions de la
C 18-510)

4.3.4. Quatre termes utilisés

Revoyons les termes déjà présentés dans les paragraphes précédents et les
distances définies par la C 18-510

Contact
DLV
DMA
Distance Minimale
DMA d’Approche
Pièces
nues sous DLV
tension Distance Limite de
Voisinage

Environnement
Accès réservé aux
électriciens et au
personnel autorisé

Figure 83: Termes utilisés pour définir les distances de sécurité

4.3.4.1. Distances en BT – Basse Tension

Ces distances (DMA et DLV) définissent les zones de travail et d’interventions dits être
dans le voisinage.

En BT (et en BT seulement), notez que MDA = DLV = 0,30 m. Cette zone de 30 cm est
réservée aux électriciens pratiquant des interventions. Aucun travail sous tension n’est
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 75 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

autorisé. (Des procédures spécifiques et des permis de travail pourront être issus pour
opérer dans cette zone mais en restant “mesure exceptionnelle”, il est établi, que le travail
sous tension “n’existe pas” (en temps normal).

Figure 84: Distances de sécurité DMA et DLV en BT

Cette zone à accès limité (jusque 3 m) est réservée aux électriciens et aux personnes
connaissant les risques électriques. Les travaux sont effectués par du personnel habilité
surveillé par du personnel habilité.

4.3.4.2. En HT – Haute Tension

Salles électriques et zones non matérialisées

Le personnel travaillant dans le voisinage

Doit être surveillé par le chargé de travaux, ou surveillé pendant des


interventions sur des pièces nues sous tension. En situation où le risque n’est pas
éliminé, ce personnel n’est pas responsable de la sécurité électrique.

Cependant ce personnel est responsable de sa propre sécurité dans


l’environnement (où le danger électrique est présent) mais en dehors des
opérations d’intervention citées ci-dessus.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 76 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Figure 85: Exemples de distances de sécurité DMA et DLV en HT

Note: en HT, DMA ne peut pas égaler DLV ; un électricien (ou un opérateur de production)
devant une cellule HT (pour mesure ou opération) est systématiquement entre DMA et
DLV. Il a donc besoin d’être habilité en conséquence.

4.4. NATURE DES TRAVAUX / OPÉRATIONS D’ORDRE ÉLECTRIQUE

4.4.1. Différent types

Dans la discipline “électricité” l’on identifie 4 types d’opérations

Travaux (travaux d’ordre électrique)

Interventions (en BT seulement)

Manœuvres (certaines peuvent être effectuées par des opérateurs e production)

Autres (ce qui n’a pas pu être mis dans l’une des 3 premières catégories)

Dans chacun de ces types (d’opération) nous allons définir plus précisément quelle sorte
de travail est concernée, dans quelles conditions ce peut être appliqué, quelles
précautions à envisager, etc.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 77 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Les quatre types Les paramètres , les conditions,


d’opérations l’environnement, …….

Pas de tension Mesures


Works ???
sous tension
BT ou HT

Présence de tension
Interventions LV ??? Secours

Consignation Voisinage
condamnation proximité
Manœuvres

Hors tension ???


Others Opérations
Tests
Et comment différencier et associer tout çà

Figure 86: Les différents types d “opérations” électriques

Figure 87: Les conditions principales pour travaux d’ordre électrique

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 78 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

En premier lieu, l’on définit le “postulat” Un travail en électricité est toujours hors
tension (en BT et à fortiori en HT).

Toutefois, l’on peut considérer que “l’intervention” peut être effectuée avec présence de
tension (en BT bien sur). C’est pourquoi “travaux” et “interventions” sont définis comme
deux “choses” nettement différentes dans le domaine électrique I

Cependant, lorsque après avoir démarré une intervention; il s’avère qu’un travail devient
nécessaire, l’alimentation doit être coupée. Dès lors, ce n’est plus une intervention, cela
devient travail qui doit être effectué sans la présence de tension.

Figure 88: Les travaux sont sans présence de tension

TRAVAUX : dans une installation électrique, ils seront effectués en fonction du niveau de
l’exécutant.

INTERVENTIONS : elles seront effectuées par un électricien reconnu capable d’effectuer


ces mêmes interventions.

4.4.2. Travaux en électricité

Tous les travaux sur site sont préparés selon les règlements de sécurité en vigueur

Les travaux se répertorient en deux familles

Travaux d’ordre électrique : Ils impliquent les éléments opérationnels d’une


installation électrique et demandent donc un minimum de connaissance, et un
minimum de formation en électricité.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 79 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Travaux non électriques mais dans un environnement électrique : Ils


impliquent les éléments non opérationnels d’un installation électrique (peinture,
nettoyage, petite mécanique,….). En général, ces travaux s’effectuent dans le
voisinage des équipements électriques.

4.4.3. Interventions (électriques)

Ce sont de petites opérations initiées pour corriger un défaut et ce dans un laps de temps
le plus réduit possible. Elles impliquent généralement des réparations en dépannage
effectuées par un électricien qualifié et habilité.

Qualification en électricité et formation appropriée autorise l’employeur à délivrer à


l’employé un “titre d’habilitation” qui détermine :

Ce qui peut être fait

En quel endroit ce peut être fait

INTERVENTIONS SONT POUR LA ‘BT’ - JAMAIS EN ‘HT’

Les interventions sont en 3 catégories:

Dépannage

Connexion / de-connexion

Remplacement

Le personnel doit être:

Qualifié pour (habilitation BR voir dans la suite)

Désigné (nommé pour cette intervention

Connaître le process et/ou savoir “comment ça marche”

En possession des outils et matériels de tests adéquats

En conditions de sécurité. Il doit assurer la sécurité pour lui-même et pour les


autres.

Et avoir informé la hiérarchie, les utilisateurs, les opérateurs de process, avant et


après l’intervention

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 80 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Le matériel doit être:

Adapté: outils individuels d’électricien isolés

Conforme aux normes en vigueur

Les étapes de dépannage doivent être :

Étape 1 : recherche et localisation du défaut, du problème

Étape 2: élimination du défaut (réparation ou remplacement)

Étape 3: vérification, tests, ajustements, et retour en service.

Toutes les précautions auront été prises pour éviter l’accès aux pièces nues sous
tension, pour empêcher des opérations dangereuses dans le voisinage et des
démarrages impromptus.

Précautions pour le personnel en intervention:

Avoir l’EPI (équipement de protection individuel) en bon état

Avoir des outils individuels en bon état et savoir s’en servir………

Avoir enlevé la “quincaillerie” métallique (montre, bracelet, chaîne, bague,….)

Avoir vérifié l’équipement de sécurité avant utilisation (gants par exemple)

Avoir considéré la possibilité de potentiel entre les équipements et la terre

Utiliser des outils et appareils de tests aux normes

Vérification, serrage des connexions (avant / après l’intervention, le remplacement)

Tester un seul point au potentiel à la fois

Ré isoler systématiquement les fils déconnectés

S’assurer qu’il n’y a pas de potentiel entre 2 fils sur le point d’être connectés
ensemble

Avoir “sous la main” les procédures électriques (du site) et les références aux
normes en vigueur

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 81 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

4.4.4. Manœuvres ou Opérations sur équipements industriels

MANOEUVRES (Opérations) peuvent être effectués par tout un chacun dans sa


“catégorie” ….. , , voyons ces personnes et les (trois) catégories

Opérations d’urgence → Elles peuvent être faites par tout le monde

Process (opérations): → Effectuées par du personnel désigné. Si elles


sont faites dans des zones à accès réservés, le personnel concerné doit avoir une
autorisation d’accès

Opérations: de sécurité → Afin de mettre une installation (ou partie de) en


conditions de sécurité pour y effectuer des travaux

Une opération de sécurité


peut être effectuée
uniquement par une
personne désignée pour
cette même opération
ayant une autorisation
spécifique
(condamnation -par
exemple)

Figure 89: Les 3 types de


base des manœuvres

4.4.5. Autres opérations électriques

Pour Test et Mesure en électricité, c’est comme pour une Intervention

Pour des Mesures sur des appareils en façade de tableaux, n’importe qui habilité pour
entrer dans la zone de voisinage est autorisé à effectuer “son travail” tant qu’il reste dans
le domaine des « tests et mesures » .

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 82 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

4.5. NIVEAU DES OPÉRATIONS

Avant de poursuivre, voyons les “Définitions” du personnel qui doit travailler en


environnement électrique.

Le non-électricien :

Se trouve dans une situation où les risques électriques ont été éliminés. Il assure ou
dirige des travaux de nature non-électrique. Il peut être amené à travailler dans un
environnement où il y a des éléments sous tension exposés, à une distance supérieure
à la DMA (Cf. paragraphe précédent).

Dans ces conditions et après avoir été informé de l’environnement, il devient


responsable de sa propre sécurité. Dans certains cas, il peut avoir à travailler à
proximité d’éléments sous tension exposés. Ces éléments devront être protégés par des
isolants et la zone de travail être délimitée par une personne en charge des travaux.

L’électricien :

Réalise des travaux à la demande sur une installation hors tension. Il doit assurer sa
propre sécurité.

Le chargé de travaux et le chargé d’essais :

Réalise des travaux ou tests ou les fait réaliser, sous sa responsabilité. Il doit assurer sa
sécurité et celle des autres. C’est un électricien confirmé.

Le chargé de consignation et de condamnation :

Est en charge des étapes de consignation et de la procédure de condamnation ou les


fait réaliser (partiellement). Il doit assurer sa sécurité et celle des autres.

Le chargé de réquisition :

Réalise des travaux ou tests électriques après condamnation par lui-même, le dispositif
étant alimenté par une source auxiliaire.

Le chargé d’interventions :

Mène des interventions sous ou hors tension ou les fait mener. Il doit assurer sa sécurité
et celle des autres, selon son certificat d’habilitation. Il peut également assurer lui-même
la condamnation. C’est un électricien confirmé.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 83 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

La personne qui délivre les titres d’habilitation :

Il est délégué par le responsable du service, pour décerner au personnel concerné un


certificat d’habilitation, après une formation appropriée (formation externe pour les
travaux sous tension et pour les travailleurs à temps partiel), selon leur niveau de
connaissance, et les tâches à accomplir.

Personnel de nettoyage :

S’occupe de tâches de nettoyage sur l’équipement sous tension.

Le chargé de nettoyage :

S’occupe de tâches de nettoyage sur l’équipement sous tension ou les dirige. Il doit
assurer sa sécurité et celle des autres.

Figure 90: Panel de personnes travaillant dans le domaine électrique

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 84 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

4.6. LES SYMBOLES POUR LE TITRE D’HABILITATION

4.6.1. Premières lettres – Type de tension

Le premier symbole est une lettre indiquant la nature du travail :

B - Indication pour BT (Basse Tension)

H – Indication pour HT (Haute Tension)

Toutes les qualifications sur les titres d’habilitation commencent par l’une ou l’autre de ces
2 lettres

4.6.2. Les numéros – Niveaux des opérations

Le deuxième symbole classe le personnel suivant son “niveau”

0 Exécutant non électricien

Les risques électriques ont été identifiés mais il peut les identifier

1 Électricien (exécutant)

Travaille sous supervision, il est responsable de sa propre sécurité

2 Personne en charge (électricien confirmé)

Effectue des travaux et des tests ou les fait effectuer


Prend les mesures de sécurité pour lui-même et les autres sous sa responsabilité

4.6.3. Les lettres suivantes – Nature des opérations

Le 3ème symbole est une lettre pour le type de “job” la personne est autorisée à faire

C Consignation et réquisition

R Intervention (R pour Réparation)

V Voisinage (Proximité)

T Avec présence de Tension

N Nettoyage avec présence de tension

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 85 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Et en combinat nombres et lettres, l’on obtient le titre d’habilitation qui peut être :

B0 au minimum jusqu’à une association


“d’autorisations”, BC BR B2T / HC
H2T, ces “qualifications” différentes
doivent être écrites nettement sur le titre
d’habilitation si la personne concernée
est à ce niveau « maximum ».

Figure 91: Les lettres et nombres à


combiner sur le titre d’habilitation

4.7. LE TITRE D’HABILITATION

4.7.1. Délivrance du document

Figure 92: La délivrance du titre d’habilitation

Cela commence au directeur, ou au chef de Département, de Service, d’exploitation,,


etc.…(le grand chef ). Le directeur peut décider de tester lui-même l’employé, lui signer et
donner son titre d’habilitation; c’est le cas dans de petites et moyennes entreprises.

Le “chargé d’habilitation” doit être lui-même un électricien confirmé accrédité par un


organisme extérieur spécialisé dans ce domaine

Le “chargé d’habilitation” doit dans un premier temps reconnaître le niveau et les


connaissances de l’employé, ensuite lui fournir une formation spécifique (aux dangers de
l’électricité) et ensuite lui faire passer des tests écrits.
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 86 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

En fonction du résultat des tests, le titre d’habilitation est délivré avec les autorisations et
accréditations en conséquence. Le titre d’habilitation peut être restrictif n’autorisant
l’employé concerné que pour des opérations bien définies, sur un site déterminé ou même
partie de site (voir les exemples de titre d’habilitation extraites du livret C 18-510, dans la
suite)

Le titre d’habilitation n’est pas permanent. Le « chargé d’habilitation » doit faire passer
régulièrement (annuellement) à l’employé des formations et tests de mise à jour.

L’employé ne pourra travailler, ne sera autorisé à travailler, ne pourra même pas


approcher la zone de travail (de voisinage) s’il n’a pas reçu son titre d’habilitation.

Dans l’autre sens, le titre d’habilitation n’est pas un « permis de travail ».

4.7.2. Responsabilités de l’employeur / du chargé d’habilitation

Habiliter son personnel est un acte, une décision importante pour le décideur

La personne en charge d’habilitation doit avoir un grade, un niveau suffisant


pour prendre les décisions d’habilitation

En cas d’accident (d’origine électrique) le chargé d’habilitation aura sa


responsabilité directement impliquée I

Le chargé d’habilitation doit s’assurer que l’employé;

Possède une connaissance suffisante sur la sécurité électrique.

A besoin ou non d’une formation complémentaire

Peut effectuer les opérations afférentes à son grade / niveau.

4.7.3. Définitions quant au titre d’habilitation

Ou les responsabilités (et devoirs) de l’employés

Ce titre est personnel

Il confère un certain niveau de responsabilité au titulaire

Il fixe les zones d’opérations par des symboles.

Sa validité est limitée dans le temps (une année généralement)

Ce n’est pas un permis de travail


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 87 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

4.7.4. Types (ou niveaux) pour le personnel électricien

4.7.4.1. Le -BC– et/ou –HC-

Il a la charge de “consignation” (c’est la personne chargé des condamnations).

La lettre “C” est pour” Consignation”.

La personne peut être BC seulement ou HC seulement ou les deux ensemble, les deux
« qualifications » devant être écrites sur son titre d’habilitation. En HT, les limites
d’opérations sont généralement précisées – jusque 20 kV par exemple.

Le BC et/ou HC se doit de sécuriser la zone de travail.

Il signe un document stipulant que l’installation a été sécurisée, ce document étant

Un certificat de consignation signé (donné à un chargé de travaux dans le


domaine électrique).

.ou un certificat de consignation pour travaux signé (donné à un contremaître ou à


un chargé de travaux pour des travaux d’ordre non électrique).

Notez la différence (et nuance) entre ces deux types de signature: “consignation” et
“autorisation de travaux” – à voir dans la suite

Le LC (et/ou HC) n’autorisera le retour du courant (la déconsignation) qu’après avoir reçu
la notification (signée) de fin de travaux (généralement sur le même formulaire)

4.7.4.2. Le –B2- et/ou -H2-

C’est le “chargé de travaux”, le responsable des travaux à effectuer

Il dirige le travail. Il prend les mesures nécessaires pour assurer sa propre sécurité et
celle du personnel sous ses ordres.

Le personnel travaillant sous ses ordres peut être électricien et/ou non électricien

4.7.4.3. Le –BR-

C’est déjà un électricien confirmé nominé pour effectuer des “interventions”

Cette personne est autorisée à travailler dans le voisinage de pièces nues sous tension
(en BT évidemment)

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 88 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Il dirige les opérations tout en pouvant y participer lui-même.

Il assure sa propre sécurité et celle du personnel sous ses ordres.

Il s’assure que toutes les mesures de sécurité sont respectées et supervise le personnel
sous ses ordres.

Avec cette “qualification” BR il est autorisé à effectuer des consignations (sans permis
complémentaire) mais pour lui-même uniquement et tant que l’on reste dans le domaine
de l’intervention pour laquelle il « intervient ».

Il n’est pas BC et requiert cette “spécification sur son titre d’habilitation pour effectuer des
« vraies » consignations. Cependant il est (généralement) du niveau B2, ce qui doit être
stipulé sur son titre – par exemple BC – BR – L2. Il n’est pas nécessaire d’ajouter la lettre
« V » avec B2, étant BR il est systématiquement autorisé à passer la DMA.

BR est pour la BT uniquement, il n’existe pas de HR. Il est strictement interdit d’approcher
des pièces nues sous tension en HT – sauf avec autorisations T et N

4.7.4.4. Le –B1- et/ou –H1-

Le B1 et/ou H1 est l’électricien exécutant

Il est électricien mais non autorisé (pas encore) à prendre des décisions et des initiatives

Il doit toujours suivre les instructions d’un chargé de travaux,(L2 / H2) ou d’un
responsable (superviseur) électricien

Cette personne travaille suivant les instructions verbales qui lui sont prodiguées et peut

Entrer dans des zones réservées aux électriciens sans surveillance

Effectuer des travaux d’ordre électrique ou non électrique

Effectuer des travaux dans le voisinage de pièces nues sous tension.

Effectuer des opérations de process lorsque ayant reçu des instructions pour

L’électricien B1 fait partie d’une équipe menée par un chargé de travaux. Le B1 peut
travailler seul en environnement BT sécurisé s’il a reçu les instructions pour par un chargé
de travaux ou un chargé d’intervention. En environnement HT, il doit systématiquement
avoir une non présence de tension pour tout travail.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 89 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

4.7.5. L’habilitation / autorisation pour non électricien

4.7.5.1. Le -B0- et / ou -H0-

Le B0 / H0 est un non électricien qui reçoit une autorisation B0 et/ou H0 s’il doit effectuer
des travaux d’ordre non électrique dans le voisinage d’installations électriques.

S’il doit entrer dans la zone de voisinage, il doit avoir l’autorisation B0V et/ou H0V.

La personne habilitée B0V et/ou H0V peut

Entrer dans des zones réservées aux électriciens sans surveillance

Effectuer ou diriger des travaux d’ordre NON électrique

Effectuer des opérations “autorisées”

En environnement BT, il ne doit pas approcher les pièces nues sous tension, passer la
limite fixée par la DMA

En environnement HT, il ne doit pas passer la limite sécurisée, fonction des conditions et
de la tension.

Si, sur votre site, le grand chef (le “Site Manager ») ne possède pas d’habilitation B0 ou
H0, vous avez le droit de lui interdire l’accès aux locaux électriques (ou de l’en sortir s’il y
est déjà)……..

Autorisations B0 et H0

Niveau “0” permet tous travaux quand les risques et dangers électriques ont été
éliminés.

Une personne autorisée “0” peut travailler dans un environnement avec


possibilité d’accès aux pièces nues sous tension mais à une distance supérieure
à la DLV. .

Le B0 et/ou H0 effectue ou dirige des travaux d’ordre non électrique

Le B0 et/ou H0 peut avoir les fonctions de chef d’équipe, chef de chantier,


contremaître,… dans une discipline autre que l’électricité bien entendu.

Autorisations B0V et H0V

Une personne habilitée “xOV” peut effectuer des travaux dans le voisinage de pièces nues
sous tension (après la limite DLV) à condition d’être sous surveillance permanente par
une personne habilitée / autorisée en conséquence.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 90 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Figure 93: Les conditions de travail B0

4.7.6. Combinaison type de travaux / niveau de l’électricien

Travaux sans présence de tension:

Figure 94: Les travaux sans présence de tension

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 91 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Tout le monde peut travailler, tous les risques et dangers d’ordre électrique ont été
éliminés, toutes les mesures de sécurité ont été prises (consignation, condamnation,
cadenassage, mise à la terre, barrières, pancartes,…..etc.…)

Le personnel non-électricien de niveau B0 est (bien entendu) autorisé à travailler sur des
installations / appareils électriques dans ces conditions de non présence de tension.

Travaux au voisinage:

Pour les électriciens de tous niveaux et les non-électriciens de niveau “0” à condition
d’avoir la “qualification” complémentaire “V”.

Figure 95: Travaux au voisinage

Le personnel habilité HC, BC et BR sont d’office autorisé dans la zone « V », il n’est donc
pas besoin de rajouter cette lettre sur leur titre d’habilitation.

Pour les lettres T et N voir dans la suite

Travaux sous tension:

« Travaux » et « présence de tension » sont (en principe) incompatibles entre -eux

Cependant le terme “intervention” implique le fait de travailler “avec présence de tension”


et ceci pour un habilité BR

En ce qui concerne les habilitations T et N, elles ne sont pas délivrées sur nos sites.

Considérons donc ces lettres T et N comme des « choses » qui ne nous concernent pas.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 92 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Figure 96 : Travaux sous tension

4.7.7. Le titre d’habilitation

TITRE D’HABILITATION
Nom: Employeur
Prénom: Affectation:
Fonction:
Champ d’application
Symboles
Personnel Domaine de Ouvrages concernés Indications
d’habilitation
tension supplémentaires
Non électricien
Exécutant électricien
Chargé de travaux ou
d’interventions
Chargé de
consignation
Habilités spéciaux
Le Titulaire Pour l’employeur Date:
Signature: Nom et prénom: Validité:
Fonction:
Signature:

Figure 97: Titre d’Habilitation selon C 18-510

Le titre présenté dans la C 18-510 est pour un cas général. Il peut être adapté selon le bon
vouloir du chargé d’habilitation, le nombre et le type de cases, leur signification devant être
respectée.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 93 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Niveau des opérations Nature des opérations

Ajouter “V” pour travaux hors Travaux


Intervention
tension dans le voisinage Hors tension Sous tension
Non électricien B0 / H0
Électricien B1 / H1 B1T / H1T
Chargé de travaux B2 / H2 B2T / H2T
Chargé d’interventions BR
Chargé de consignation BC / HC
Nettoyage sous tension BN / HN

Figure 98: Exemple de titre d’habilitation rempli « au maximum”

Re-spécifions ici : les lettres T et N ne sont utilisées sur nos sites.


A réception d’un titre d’habilitation, vous pouvez vérifier vos niveaux « accordés » en
basse et haute tension.

Minimum est B0 / H0

Maximum: BC-BR-B2V / HC - H2V (pour contremaître électricien)

Toutes les autres combinaisons donnent un niveau intermédiaire.

Avoir un niveau “x” qualifie (normalement) pour le niveau inférieur.

2 donne 1 & 0 dans le même type de tension

1 donne 0 dans le même type de tension

C donne V dans le même type de tension

T donne V dans le même type de tension et le niveau des opérations

N donne V dans le même type de tension

R donne V

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 94 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Et lorsque vous recevez un titre d’habilitation, il doit signifier pour vous:

La reconnaissance par l’employeur de la capacité de l’employé pour


accomplir de manière professionnelle les taches demandées

L’employé est responsable de sa propre sécurité, et de celle des autres


lorsqu’il est en charge de travaux ou d’interventions.

Le titre d’habilitation ne décharge pas l’employeur de sa responsabilité.

TITRE D’HABILITATION N° 3
Nom: RION Employeur: EDF CD DOUAI
Prénom: André Affectation: Subdivision de LENS
Fonction: Dessinateur
Symbole Champ d’application
Personnel
d’habilitation Domaine de tension Ouvrages concernés Indications supplémentaires
Non électricien

Exécutant électricien
Chargé de travaux ou
d’interventions
Chargé de consignation
A reçu l’autorisation du chargé d’exploitation intéressé de pénétrer dans les postes
Habilités spéciaux utilisant des tensions des domaines HT de la subdivision pour y prendre des côtes
sur des ouvrages hors tension
Le Titulaire Pour l’employeur Date: 20 février 1998
Signature: Nom et prénom: FABRE Jacques Validité: fin décembre 1998
Rion Fonction: Chef de subdivision
Signature:
Fabre

Figure 99: Exemple Titre d’habilitation N° 3 selon le livret C 18-510

L’habilitation peut même montrer “zéro” qualification, seulement une autorisation comme
indiqué sur l’exemple N°3 de la C 18-510

TITRE D’HABILITATION N° 4
Nom: Durand Employeur: Forges du Nord – LOOS 59
Prénom: Paul Affectation: Service électrique
Fonction: Électricien
Symbole Champ d’application
Personnel
d’habilitation Domaine de tension Domaine de tension Domaine de tension
Non électricien
Autorisé à effectuer des travaux
Exécutant électricien H1 / B1 5 kV / BT Toute l’usine de Loos de voisinage de la BT et des
installations 5 kV
Autorisé à effectuer des travaux
Chargé de travaux ou Fonderie de l’usine de
B2 BTA de voisinage de la BT et des
d’interventions Loos
installations 5 kV
Fonderie de l’usine de
Chargé de consignation BC BTA
Loos

Habilités spéciaux

Le Titulaire Pour l’employeur Date: 30 janvier 1998


Signature: Nom et prénom Dupond Louis Validité: fixée par l’employeur
Durand Fonction: Chef du service entretien
Signature: Dupond
Figure 100: Exemple Titre d’habilitation N° 4 selon le livret C 18-510
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 95 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Dans cette habilitation N°4 , M. Durand est seulement exécutant en HT mais est un
électricien confirmé, chargé de travaux en BT, mais non qualifié BR.

TITRE D’HABILITATION N° 5

Nom: Dupont Employeur: Entreprise du Sud-Ouest


Prénom: Jacques Affectation Direction générale de Toulouse
Fonction: Chef d’équipe
Symbole Champ d’application
Personnel
d’habilitation Domaine de tension Domaine de tension Domaine de tension
Non électricien

Exécutant électricien
Toutes installations
industrielles de la
Chargé de travaux ou Sauf tableau général du
B2 / BR BTA / BTA Direction régionale
d’interventions supermarché
Supermarché de
Toulouse éclairage
Supermarché de
Toulouse
Chargé de consignation BC BTA
Zones machines
frigorifiques

Habilités spéciaux

Le Titulaire Pour l’employeur Date: 1 March 1998


Signature: Nom et prénom CHARDRI Francis Validité: fixée par l’employeur
Dupont Job position: Chef de division
Signature:
Chardri

Figure 101: Exemple Titre d’habilitation N° 5 selon le livret C 18-510

TITRE D’HABILITATION N° 6

Nom Duval Employeur: Laminoir de Lorraine


Prénom: Jean Affectation: Train à fil de l’usine de Toul (M –et- M)
Fonction: Chef de poste
Symbole Champ d’application
Personnel
d’habilitation Domaine de tension Domaine de tension Domaine de tension
Non électricien
Autorisé à effectuer des travaux
Exécutant électricien H1 Jusqu’à 15 kV Toute l’usine de voisinage de la BT et du 5
kV
Autorisé à effectuer des travaux
Chargé de travaux ou
B2 / BR BT / BT All factory de voisinage de la BT et du 5
d’interventions
kV
Chargé de consignation

Habilités spéciaux

Le Titulaire Pour l’employeur Date: 22 janvier 1998


Signature: Nom et prénom STANISLAS Pierre-Henri Validité: fixée par l’employeur
Duval Fonction: Chef du Service électrique
Signature: Stanislas

Figure 102: Exemple Titre d’habilitation N° 6 selon le livret C 18-510

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 96 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

5. CONSIGNATION – CONDAMNATION

5.1. DÉFINITIONS DES OPÉRATIONS DE CONSIGNATION

5.1.1. Consignation électrique d’un ouvrage, d’une installation

Consignation d’un ouvrage ou d’une installation consiste en une série d’opérations


destinées à protéger le personnel et les équipements contre la présence de tension et/ou
le retour accidentel de cette même tension

5.1.2. Mettre un équipement, un appareil électrique hors service

Ceci concerne la partie d’un équipement électrique situé en tête d’installation ou de


distribution qui de par sa position « Fermé » ou « Ouvert » détermine la condition
« présence de tension » ou « non présence de tension » sur la distribution impliquée.

Mettre un appareil « hors service » signifie d’effectuer les opérations nécessaires à :

Le mettre et le garder dans une position fixe (circuit électrique ouvert)

Prévenir toute opération de fermeture en effectuant une condamnation au moyen


de clé ou cadenas

Installer une pancarte, une notice indiquant (par exemple) “Condamné – défense
de manœuvrer” (l’appareil doit être “physiquement” condamné, les clés et/ou
cadenas empêchant la manœuvre)

5.1.3. Séparation / Isolation

C’est la fonction de sécurité de base. Comme les travaux et/ou réparations doivent
être effectués sans présence de tension, il est vital (et obligatoire) d’être certain que
l’appareil a été adéquatement isolé de sa source de tension.

Tous les appareils électriques de séparation doivent (devraient…) avoir de par leur
construction un dispositif de blocage garantissant la séparation

La fonction séparation / isolation, dans un tableau de distribution est fournie par des
appareils tells que:

Interrupteur à coupure visible

Disjoncteur à coupure visible

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 97 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Disjoncteur débrochable

Tiroir débrochable incorporant les appareils de protection et de séparation

Sectionneur

Sectionneur fusibles

Etc.….

S’il n’existe pas d’appareils de séparation procurant la possibilité d’isolation, le


débranchement est requis (exemple de plusieurs circuits protégés par le même
disjoncteur, les travaux étant sur un seul des circuits)

Remarque : le bouton « d’arrêt d’urgence » obligatoire sur les machines et équipements


n’opère aucune fonction de séparation ou isolement. Les boutons d’arrêt d’urgence
peuvent être utilisés par l’ensemble du personnel mais en temps qu’opération de sécurité
ou d’urgence.

⇒ L’arrêt d’urgence n’effectue pas de séparation, pas de condamnation

5.1.4. Condamnation

Dans cette opération, l’appareil de séparation est condamné en position d’ouverture de


telle manière qu’I soit absolument impossible de l’opérer pour passer à nouveau en
position de fermeture. La seule solution serait de « casser » le système de cadenassage.
Ça, je l’ai vu ! Et dans ce cas, c’est une violation manifeste des procédures de sécurité,
une faute professionnelle (pas une erreur) qui doit conduire immédiatement à un renvoi de
la société. Des poursuites judiciaires peuvent également être engagées.

La condamnation / cadenassage demande:

Un dispositif de blocage, par construction sur l’appareil de séparation permettant la


mise en place de condamnation

Un système mécanique de condamnation tel que:

Système de serrure et de verrouillage incorporé (comme sur les cellules HT)

cadenas

Chaîne et cadenas

Un système pour installer des cadenas sur les tiroirs débrochables, les
disjoncteurs ou interrupteurs débrochables

etc.…
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 98 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Une procédure de consignation / condamnation = un cadenas avec sa propre clé


(une clé en service, une autre en réserve dans un tableautin, fermé à clé, chez le
responsable)

Une deuxième procédure de consignation = un deuxième cadenas avec sa clé


(différente)

Une troisième………………..etc., chaque cadenas ayant sa propre clé différente des


autres

Le verrouillage électrique n’est pas considéré comme une consignation /


condamnation.

Chaque disjoncteur, chaque tiroir, chaque appareil de séparation doit pouvoir recevoir un
cadenas qui peut être apposé directement, le fabricant l’ayant prévu ou installé en utilisant
un « artifice » tel que les clips présentés sur la figure (et fournis par le constructeur)

Système de jetons = suivi de la discipline et du permis de travail


par couleur et numérotation = spécificité de chaque site

Tous les types de disjoncteurs


peuvent recevoir des cadenas, soit
directement soit avec des artifices
Trous pour plusieurs cadenas
(BC + exécutant)

Figure 103: Installation de cadenas de consignation sur disjoncteurs

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 99 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

D’autres types de tiroirs ont (généralement) un


dispositif pour mettre les cadenas sur le côté
Emplacement for cadenas

Ce tiroir est équipé de verrouillage mécanique: il ne peut


pas être débroché tant que l’interrupteur est enclenché

Figure 104: Installation de cadenas de consignation sur des tiroirs

5.1.5. Identification et repérage

Afin d’éviter les erreurs, l’équipement sur lequel doit travailler du personnel, doit être
nettement identifié et repéré (avec étiquettes). Les indications de repérages doivent
apparaître sur les documents et plans (éventuels) accompagnant le formulaire de
consignation qui est remis au personnel exécutant les travaux. Sur site, le « chargé de
consignation » doit se rendre à l’emplacement des travaux à effectuer accompagné du
« chargé de travaux », afin de s’assurer (ensemble) de la bonne identification du matériel,
de l’équipement. (C’est bien celui-ci qui est consigne…).

Ensemble, le chargé de consignation et le chargé de travaux doivent essayer de démarrer


l’équipement et confirmer (toujours ensemble) que les conditions de travail de travail sont
sécurisées, il n’y a pas de danger de retour de tension.
Il existe des systèmes de « délégation » dans toutes les procédures de permis de travail,
mais cette identification « physique » doit être effectuée par le personnel « en charge »
(consignation + travaux). Trop d’accidents sont survenus, et continueront d’arriver à
cause d’une identification « bâclée ».

Au niveau du tableau électrique, sur l’appareil consigné, une pancarte doit être apposée
avec un texte tel que :

"Ne pas opérer"

"Ne pas opérer – équipement en test"

…/…
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 100 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

5.1.6. Vérifications, mise à la terre, mise en court-circuit

Opérations à effectuer sur le lieu de travail

Après avoir identifié et contrôlé que nous sommes bien sur le « bon » équipement au
cours de l’étape précédente (qui est loin d’être inutile, je ne l’ai jamais by passée et je puis
vous assurer que c’est nécessaire – voir le dernier chapitre), nous allons mettre toutes les
chances de notre côté par :

Vérification de l’absence de tension

Mise à la terre, mise à la masse partout où cela est possible

Délimitation, balisage, pose de barricade, limitation d’accès à la zone de travail

Installation d’écrans, barrières, matériel isolant où cela est nécessaire

Information du personnel et des autres disciplines des mesures spécifiques

Collecte des procédures de travail (les dernières, mise à jour) générales et


spécifiques

Lecture (ou connaissance préalable) de ces mêmes procédures

Etc.., avec tout ce qui concerne la sécurité du travail.

Et alors (alors seulement) je puis commencer à songer à aller travailler………

Et nous recommençons, en revoyant ces différentes étapes de “pré travail” dans le


paragraphe suivant – On va répéter la même chose, c’est fait exprès……

5.2. LA PROCÉDURE DE CONSIGNATION

5.2.1. Le chargé de consignation

La procédure de consignation doit être effectuée uniquement par du personnel ayant été
habilité pour cette tâche : BC et/ou HC

Le titre d’habilitation doit indiquer : :

BC pour consignation en basse tension

HC pour consignation en haute tension

L’électricien n’ayant pas cette 'qualification' n’est pas autorisé à faire une
consignation
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 101 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Un électricien habilité BC uniquement ne peut pas effectuer des consignations en HT

Un électricien habilité HC uniquement ne peut pas effectuer des consignations en BT

Généralement un HC est (souvent) aussi BT, mais il faut que ce soit spécifié sur le titre.

5.2.2. Les étapes d’une consignation

Figure 105: Les 4 étapes et les 2 stades d’une procédure de consignation

Il existe 4 étapes (ou 4 opérations) dans une procédure de consignation, étapes que nous
avons déjà “approchées” dans le paragraphe précédent.

Ces 4 étapes de consignation sont en 2 phases qui peuvent être effectuées par la même
personne (le BC ou HC* dans ce cas) ou par 2 personnes différentes
* Sur les sites Total, en HT la même personne (habilitée HC) doit effectuer les 4 étapes de
la consignation

Le BC ou HC doit signer un document (permis d’isolation électrique qui est


complémentaire au permis principal) à la fin de la première phase. Une deuxième
signature est nécessaire à la fin le phase 2 .(par le BC ou par le chargé de travaux). La
signature entérine la validité de l’attestation.

Et alors, seulement après les signatures, l’exécutant des travaux est autorisé à travailler
(en commençant par vérifier, compléter si nécessaire les mesures de sécurité)

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 102 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Détaillons cette procédure de consignation

Préparation : c’est la préparation des travaux (outils, matériels, procédures,…), les


étapes de consignation ne sont pas encore commencées.

Définition des tâches : maintenance préventive, intervention, réparation,….

Préparation du permis principal

Préparation du permis électrique, détermination de mesures /procédures


spéciales

Permis de travail approuvé, signé par la hiérarchie

Détermination de la date et heure pour les travaux

Préparation du travail par lui-même, outils, pièces de rechange,….

Les permis de travail sont prêts

Les autres disciplines (meccanos / instrument / …) sont informés

Préparation des conditions de process : nous sommes toujours en préparation

identification du tableau électrique (TGBT ou cellules HT ) et du sous départ

l’équipement doit être à l’arrêt en conditions “stop”. Les opérateurs de


process ont préparé / adapté l’unité en fonction de l’arrêt de l’équipement
concerné

Toutes les mesures de sécurité côté process ont été prises.

Les phases de consignation:

Séparation (ou Isolation):

Consiste à isoler la partie de l’installation devant être sous travaux de toute source de
tension. La séparation est effectuée par débrochage, par ouverture de disjoncteur /
interrupteur, par enlèvement de fusibles et s’il n’existe pas d’appareil de séparation, le
débranchement doit être considéré.

Consiste à isoler la partie de l’installation concernée par l’intervention, en l’isolant du


circuit d’alimentation, s’il le faut par débrochage. S’il n’y a pas de broche, par ouverture
du disjoncteur ou enlèvement des fusibles, et si aucun dispositif ne s’ouvre par
débranchement (tous les câbles et fils d’alimentation et contrôle).

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 103 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Condamnation / cadenassage:

Sur les sites Total (et les autres aussi d’ailleurs), il faut placer un cadenas de
consignation : cadenas spécifique à l’électricien pour cette opération, généralement le
« cadenas à longue queue » qui assure la condamnation. Même si l’équipement
possède, par construction, un système de serrures / clés (cas des cellules HT), la pose
d’un cadenas de consignation est obligatoire. Avec ce cadenas, l’appareil de séparation
est maintenu mécaniquement dans la position « ouverte », il n’y a pas de possibilité de
manœuvre de fermeture.

Phase 1 est complétée, le BC ou HC signe le formulaire, la feuille de consignation à


l’emplacement prévu pour.

Identification:

L’identification consiste à trouver et définir l’équipement et/ou la zone de travaux sur le site
et de confirmer que c’est bien le “bon” équipement qui a été consigné.

Le BC ou HC va sur le lieu de travail avec le chargé de travaux. Ensemble, ils essaient de


démarrer l’équipement et contrôlent si l’on est bien sur le « bon sujet » et s’il n’y a pas de
possibilité d’erreur dans l’identification.

Dans le cas de consignation en 2 phases, par 2 personnes, le chargé de consignation ou


BC signe une délégation au chargé de travaux afin qu’il effectue lui-même (le chargé de
travaux) les 2 étapes restantes de la consignation et en l’occurrence la présente étage
d’identification et ce en présence de l’exécutant des travaux ; Le chargé de travaux peut
être en même temps l’exécutant des travaux soit la même personne.

Sur les lieux de la condamnation (à l’endroit où sont les cadenas), le chargé de


consignation ou le chargé de travaux pace une pancarte avec un texte tel que : « ne pas
opérer » - « travaux en cours » ,….

Vérification pour absence de tension (VAT): vérification de l’absence de tension en


utilisant un testeur (lui-même précédemment testé). MALT (Mise a la terre) et en CC
(court-circuit): mise à la terre et en court-circuit pour se garantir des risques de retour de
potentiel (de tension)

La VAT (Vérification Absence de Tension) est une opération obligatoire qui ne peut pas
(et ne doit pas) être by passée.

MALT : raccordement à la terre des parties de l’équipement “normalement” sous tension

CC (Court-circuit): dispositifs / système interconnectant les phases entre elles – exemple


avec la mise en court-circuit d’un jeu de barres.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 104 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Ensuite, l’exécutant ou le chargé de travaux, après avoir été présent dans les deux
dernières étapes, vient installer son propre cadenas en complément du cadenas de
consignation (généralement un plus petit).

Lorsque la consignation est terminée, il doit y avoir au moins 2 cadenas sur l’appareil de
séparation :

Le cadenas de consignation place par le BC ou HC

Le cadenas de l’exécutant place par le chargé de travaux ou l’exécutant

Lorsque plusieurs disciplines sont sur le même travail (électricien + mécano + instrument +
.xxx), chaque discipline doit placer son propre cadenas, le cadenas de l’exécutant. Il existe
généralement dans ce cas un système d’identification avec des jetons (ou autres). La
procédure d’utilisation de ces jetons est spécifique à chaque site. Si un système de jetons
est en application, référez-vous, SVP à la procédure de sécurité qui doit (obligatoirement)
exister sur votre site

5.2.3. Les 4 étapes de consignation peuvent être effectuées par une ou deux
personnes

5.2.3.1. Consignation par 2 personnes

Nous sommes en BT seulement… tout au moins sur site Total

Phase 1 (étapes 1 & 2)


faite par un BC

Phase 2 (étapes 3 & 4)


faite par un chargé de
travaux, généralement
un B2

Figure 106:
Consignation par 2
personnes

Dans ce cas, une délégation est nécessaire, signée par le BC pour le second électricien
qui continue les étapes 3 et 4

Le BC signe l’attestation de consignation en fin de phase 1 (étape 1 + étape 2)

Le chargé de travaux signe l’attestation à la fin de la phase 2 (après avoir effectué l’étape
4)

En HT, une seule personne effectue les 4 étapes (ou les 2 phases)
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 105 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

5.2.3.2. Consignation par une seule personne

Le BC ou HC effectue les 4 étapes


de la procédure

Figure 107: Procédure de


consignation par 1 personne

Il doit effectuer (au moins) les étapes


3 et 4 en présence du chargé de
travaux qui devra accepter cette
consignation (permis d’isolation
électrique) et signer à son tour (le
chargé de travaux) reconnaissant les
conditions de travail comme étant en
toute sécurité.

Le formulaire de permis d’isolation électrique doit pouvoir différencier cette “double


possibilité” d’exécution d’une consignation - voir l’exemple au paragraphe suivant

5.2.3.3. Procédure de déconsignation

Ou retour en conditions normales d’opérations (process)

Peut être effectuée par une ou deux personnes réalisant “l’inverse” de la consignation.

Déconsignation par 2 personnes

Figure 108 Procédure de déconsignation par 2 personnes

En principe, les mêmes que pour la consignation ou alors

Délégation spécifique afférente à une consignation spécifique

Délégation permanente, cas de personnel en rotation ou poste

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 106 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Déconsignation par une personne

Lorsque le chargé de
travaux informe le BC ou
HC que le travail est
terminé, ce même BC ou
HC doit dans un premier
temps visiter l’aire de
travail pour s’assurer de la
fin effective des travaux et
ensuite procéder aux 4
étapes “inverses » de
déconsignation

Figure 109 Procédure de


déconsignation par
une personne

Dans tous les cas, quand l’installation est revenue en conditions normales, cela ne veut
pas dire que le BC ou HC remet systématiquement en position fermeture l’appareil de
séparation ; Il doit s’assurer que les conditions de process soit prêtes.

5.3. PERMIS D’ISOLATION ÉLECTRIQUE

La forme présentée en exemple est en anglais (et en indonésien…), elle ne sera pas
traduite. A vous de comprendre le descriptif ci-après avec le texte original de la figure.

-----------------

Le permis d’isolation électrique est nécessaire pour toute intervention ou travail sur
équipement ou installation à isoler (partiellement ou complètement).

Dans tous les cas, ce permis d’isolation électrique sera associé à un permis principal à
chaud ou à froid.

La description suivante, qui indique comment remplir un permis d’isolation électrique, doit
servir d’exemple de document. C’est le permis d’isolation électrique employé chez Total
Indonésie. D’autres sites ont leur propre système, légèrement différent (naturellement) en
termes de présentation, mais le contenu doit être le même. À quand une uniformisation
dans toutes nos « Filiales » ?

Les sites (concernés) disposent de procédures générales et spécifiques pour le traitement


et la distribution des différentes copies du permis d’isolation électrique.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 107 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Émission d’un permis d’isolation électrique : Total E&P Indonésie

Sur le permis ci-joint, vous trouverez des chiffres et des lettres :

Des Chiffres pour l’ordre séquentiel des opérations

Des Lettres pour désigner l’(les) employé(es) qui doit(vent) remplir la case.

Case '1' : nom du superviseur électricien (ou agissant à titre de superviseur ou


superviseur adjoint). 'A', pour identification et numéro de l’équipement à isoler. Remplie
par 'A' qui doit également remplir les cases '3', '4', '5'

Case '2' : signé par le responsable 'B' du site, responsable de l’installation ou de


l’équipement, en général le directeur de production, directeur de site ou autre, par
délégation de pouvoir.

Case '3' : identification détaillée de l’équipement avec son numéro. Remplie par 'A',
superviseur électricien (ou adjoint)

Case '4' : description détaillée du travail. Remplie par 'A', superviseur électricien (ou
adjoint)

Case '5' : liste de toutes les mesures de sécurité à assurer. Remplie par 'A', superviseur
électricien mais des ajouts (mesures complémentaires ou additionnelles) peuvent être faits
par le responsable 'B' du site, par le responsable 'C' de la condamnation ou par le
responsable en charge de la sécurité 'E'. La case de numéro de cadenas peut être
remplie par 'C')

Case '6' : signée par le responsable isolation (condamnation) qui peut être 'C' un
technicien habilité (LC ou HC) nommé par 'A' pour réaliser l’isolation ou par 'A' lui-même.
Le responsable isolation (LC ou HC), 'C' ou 'A', installe le verrou d’isolation. Pas besoin
de délégation de pouvoir pour que 'C' puisse se charger de l’isolation.

Case '7': case 'normalement' vide, qui ne sert que si l’isolation est menée par une autre
personne (signé par 'C' à la case '6'). Si cette case est remplie, c’est du nom de 'D', autre
électricien (de technicien à superviseur), nommé par 'A' ou 'C' pour mener les tests
(absence de tension, mise à la terre de l’équipement, court circuit des phases, etc.). Si 'D'
est délégué, c’est généralement 'F'. Ce n’est pas spécifié dans cette case mais il faudrait
alors que 'A' ou 'C' signe (confirmation de la décision).

Case '8' : résultat des tests (absence de tension, mise à la terre de l’équipement, court
circuit des phases, etc.), qui confirme que l’équipement a bien été mis hors tension ; C’est
'C' qui doit signer ici en HT et personne d’autre n’a cette autorisation. En BV ce peut être
'C' (qui assure l’isolation et les tests), 'D' s’il est délégué pour réaliser le test de la case '7'
ou 'A' lui-même s’il a réalisé l’isolation (case '6').

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 108 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

'1' - 'A' '2' - 'B'

'3' - 'A'

'4' - 'A'

'5' - 'A'
+ 'C' + 'E' 'C'

'6' - 'C'or'A' '6' - 'C'or'A'

'7' - 'D'name
'7' - 'A'sign

'8' - 'C'or'D'or'A'

'9' - 'E'

'10' - 'F'or'D'or'C'or'A'

'11' - 'F'or'D'or'C'or'A'

'12' - 'C'
'12' - 'G'
Figure 110 : Exemple de permis d’isolation électrique (Total Indonésie)
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 109 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Case '9' : si nécessaire, la case de "limitation d’accès", si remplie et signée par le


responsable 'E' de sécurité, production, etc.

Case '10' : la personne en charge des travaux sur l’équipement / installation isolé(e) doit
vérifier elle-même les conditions isolation et apposer son propre verrou d’exécutant.
L’exécutant (responsable des travaux) est 'F', électricien ou non-électricien, qui a testé
avec 'D', 'C' ou 'A' les conditions de sécurité des travaux (case '8').
L’exécutant peut être l’électricien 'D'.
L’exécutant peut être l’électricien 'C' qui assure isolation + travaux.
L’exécutant peut être l’électricien 'A' qui a émis le permis, réalisé l’isolation et les travaux
(cas pour les zones distantes).

Case '11' : le travail est terminé, l’exécutant 'F' ôte son verrou, signe la case '11' de fin
des travaux et fait circuler l’information.
Idem pour la case '10', l’exécutant peut être l’électricien 'D', 'C' ou 'A'.

Case '12' : le responsable isolation (le même qu’à la case '6', 'C') ôte son verrou
d’isolation, relance l’installation dans les conditions normales de service (prêt à démarrer),
informe le responsable d’exploitation 'G' qui signe pour approbation et clôt le permis
d’isolation électrique.
Si c’est 'A' qui a réalisé l’isolation, il doit signer cette case.

Vous vous dites peut-être qu’il n’est pas très intéressant de présenter et parler
d’une procédure “étrangère”, aussi je vous suggère de vous procurer (avec votre
formateur) le Permis d’isolation électrique de votre site, et de procéder au même
travail que ci-dessus. Définir le sens, la fonction et le rôle de chaque case, savoir
qui a la responsabilité de remplir le document, de le signer et quel devrait être le
niveau, le poste des personnes qui doivent apposer leur signature….

Après cela seulement, vous devriez savoir comment remplir un Permis d’isolation
électrique, qui est la première tâche (administrative) qu’un électricien sur site
(responsable) doit gérer…

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 110 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

6. LA PROCÉDURE DE SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE – DE SITE


Chaque site possède son “Electrical Safety Procedure” (procédure de sécurité électrique),
en voici un exemple pour (éventuellement) éditer la vôtre…..

GESTION DES CONSIGNATIONS ÉLECTRIQUES SUR NKOSSA - CONGO


CONSIGNE PARTICULIÈRE

SOMMAIRE

1. OBJECTIFS 6
2. LES DANGERS EN ELECTRICITE 7
2.1. LES LIMITES TENSION ET COURANR POUR LE CORPS HUMAIN 7
2.2. ZONES DE RISQUES ELECTRIQUES 9
2.3. DANGERS IN ELECTRICAL INSTALLATIONS / DISTRIBUTIONS 12
2.4. CAUSES OF ELECTRICAL SHOCKS 20
2.5. EFFECTS AND CONSEQUENCES OF ELECTRICAL HAZARDS 22
3. PROTECTIONS AGAINST ELECTRICAL RISKS 25
3.1. INDIVIDUAL PROTECTIONS 25
3.2. EQUIPMENT'S PROTECTIONS 31
3.3. EQUIPMENT’S AND TOOLS 39
3.4. ORGANISATIONS DES TRAVAUX ET OPERATIONS 59
4. HABILITATION 66
4.1. LE TITRE D’HABILITATION C18 510 66
4.2. CLASSIFICATION DES DOMAINES DE TENSION 67
4.3. DISTANCES TO RESPECT IN ELECTRICAL ENVIRONMENT 70
4.4. NATURE DES TRAVAUX / OPERATIONS D’ORDRE ELECTRIQUE 77
4.5. LEVEL OF OPERATIONS 83
4.6. LES SYMBOLES POUR LE TITRE D’HABILITATION 85
4.7. LE TITRE D’HABILITATION 86
5. CONSIGNATION – CONDAMNATION 97
5.1. DEFINITIONS DES OPERATIONS DE CONSIGNATION 97
5.2. LA PROCEDURE DE CONSIGNATION 101
5.3. PERMIS D’ISOLATION ELECTRIQUE 107
6. LA PROCEDURE DE SECURITE ELECTRIQUE – DE SITE 111
7. IT IS NOT ONLY FOR OTHERS 125
8. TESTS 135
8.1. 20 QUESTIONS POUR NON ELECTRICIEN 135
8.2. 20 QUESTIONS FOR ELECTRICIAN SUBORDINATE 138
8.3. 60 QUESTIONS FOR ELECTRICIAN IN CHARGE OF WORKS AND
DECOMMISSIONING 141
8.4. 20 QUESTIONS FOR IN CHARGE OF INTERVENTIONS 149
8.5. 20 QUESTION TESTS “S” FOR SAFE ELECTRICIAN AT WORK 152
8.6. 20 QUESTIONS TEST “S/C/R” FOR SAFE ELECTRICIAN AT WORK 155
9. TESTS ANSWERS 163
10. GLOSSARY 158
11. FIGURES 159
12. TABLES 162
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 111 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

1. Généralités
1.1 Objet de cette consigne

Cette consigne suit un double objectif :

Définir le processus de gestion des consignations électriques sur le site de


NKOSSA.
Clarifier le rôle et les obligations de chaque intervenant dans ce processus.

1.2 But de la consignation électrique

La procédure de consignation électrique DST.SE.2001-046 décrit les principes de


consignation et de déconsignation électrique pour la filiale TEP Congo.

La consignation a pour but d’assurer la protection des personnes et des installations


contre les risques liés à un maintien ou un retour accidentel de tension électrique.

Ces risques peuvent être de nature mécanique (entraînement inopportun d’une machine
tournante…), de nature purement électrique (intervention sur un moteur électrique) ou de
nature exploitation (nécessité de condamner les compresseurs, pompes lors
d’interventions sur vannes, lignes…).

Dans la pratique, il est impératif de procéder à la mise hors tension avec consignation
électrique avant toute intervention sur un équipement électrique statique (onduleur,
réchauffeur, coffret…) ou mobile (moteur), mais également en vue de condamner toute
machine entraînée électriquement.

Dans le cadre d’une intervention de maintenance, l’immobilisation des équipements


entraînés électriquement sera éventuellement complétée d’une consignation de type
mécanique (désaccouplement, blocage de balourd…).

Le présent document détaille le déroulement général du processus de consignation au


sein du processus plus large du permis de travail.

Références :

Publication UTE C18-510.


Organisation des opérations sur une installation pétrolière RG EXP 008
Procédure de consignation électrique DST.SE.2001-046
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 112 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

2. Principes fondamentaux de la consignation électrique

Séparation de l'équipement de toute source de tension :


Procéder au sectionnement de tous les conducteurs actifs reliés aux sources
d'alimentation.

Consignation des organes de séparation


Consigner les organes de séparation dans une position donnée. Ces organes sont
conçus pour interdire toute manœuvre intempestive. Signaler que l'appareil condamné
ne doit pas être manœuvré.

Identification de l’équipement
S’assurer par la pose d’un macaron « condamné électriquement » que les travaux
seront bien exécutés sur un équipement hors tension.

Vérification d'absence de tension, suivie d'une mise à la terre et en court-circuit.

Remarque : la consignation avec mise à la terre n’est requise en BT que si les longueurs
des câbles sont importantes et est effectuée avec une tresse volante spécialisée.

3. La gestion des consignations électriques en résumé


La fiabilité d’une démarche de consignation électrique repose sur la rigueur de 3 acteurs :

Le Demandeur (de la consignation)


Le Responsable Opérationnel (RO),
Le Chargé de Consignation électrique.

Consignation avant l’intervention

• La consignation est initiée par le Demandeur sur un document essentiel : la fiche de


consignation (voir en annexe).

• Le Demandeur d’un permis ou d’un bon de travail nécessitant une consignation


électrique, joint à son permis ou bon de travail une fiche de consignation électrique
après l’avoir dûment complétée.

Au delà du demandeur, il appartient aux signataires des Permis ou bons de travaux, à


savoir les RO champ, RO site, RRO, Superviseur HSE ou RSES de solliciter une
consignation électrique qu’ils jugeraient nécessaire.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 113 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

• Le Responsable Opérationnel (RO) ou son représentant (RRO) complète cette fiche


avant de la transmettre au Chargé de Consignation électrique pour exécution.

• Après la réalisation des actions de consignation, le Chargé de Consignation retourne


au Responsable Opérationnel la fiche de consignation dûment complétée.

• Le Responsable Opérationnel délivre alors au Demandeur (le chef d’équipe de


l’entreprise) le permis de travail et la fiche de consignation.

Réalisation de l’intervention

Déconsignation après intervention

Au terme du travail, le Demandeur retourne au Responsable Opérationnel le permis de


travail et la fiche de consignation sur laquelle il a formulé sa demande de déconsignation.

Le Responsable Opérationnel de poste remet ensuite la fiche de consignation au chargé


de déconsignation.

Le Chargé de Consignation effectue la déconsignation après en avoir informé la salle de


contrôle.

4. La gestion des consignations électriques dans le détail

4.1 Les acteurs

Le Demandeur de la fiche de consignation est dans la pratique l’exécutant du permis ou


bon de travail. C’est le chef d’équipe d’une société de sous-traitance, le superviseur ou
l’un des seniors électriciens de l’entreprise générale de Maintenance ou tout autre
interlocuteur amené à intervenir dans un cadre d’entretien des installations ou de travaux
neufs…

Le Responsable Opérationnel (RO) est le superviseur de production sur NKP ou l’un de


ses représentants (RRO) sur les satellites (NKF1, NKF2, Tchibeli…),

Le Chargé de Consignation électrique est le superviseur électricité ou l’un des seniors


électriciens à qui la tâche de consigner un équipement a été déléguée.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 114 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

4.2 La fiche de consignation

Une fiche de consignation électrique comprend 5 feuillets de couleurs blanc, bleu, jaune,
vert et rose.

Dans le cadre de la démarche de consignation / déconsignation, les feuillets seront


séparés et ventilés suivant un processus rigoureux qui a pour vocation de contenir
d’éventuelles anomalies et d’assurer la traçabilité de l’intervention.

Lors de la demande, demandeur et RO renseignent la fiche de consignation (section 1 ,


Annexe 1).

Le RO détache ensuite le feuillet rose (feu rouge) qui témoigne de la demande de


consignation et sera joint au permis de travail dans l’attente de la consignation électrique.

NB : Le permis de travail ne sera jamais adressé à l’exécutant sous cette forme.

Le demandeur se charge de contacter le Chargé de consignation afin qu’ils se présentent


ensemble chez le RO.

Le RO remet ensuite les 4 premiers feuillets (blanc, bleu, jaune, vert) au Chargé de
Consignation pour exécution.

Après exécution des actions de consignation, le Chargé de Consignation retourne au RO


la fiche de consignation à nouveau complétée (section 2). Le RO détache alors le feuillet
vert qui vaut pour « équipement consigné » (feu vert) et le range dans le classeur
« travaux en cours »). Le feuillet rose est détruit.

Le RO remet ensuite le permis de travail et les 3 premiers feuillets (blanc, bleu, jaune) au
responsable des travaux, le Demandeur.

NB : le permis de travail n’est délivré par le RO qu’après la réalisation de la consignation


électrique et le retour de la fiche de consignation.

Quand le Demandeur a terminé sa tâche, il remet au RO le permis de travail et la fiche de


consignation pré-renseignée au niveau Déconsignation (section 3).

Le RO appose son nom et son visa et détache alors le feuillet jaune (« équipement à
déconsigner ») et le substitue au feuillet vert (« équipement consigné ») dans le classeur
« travaux en cours »). Il remet au Chargé de déconsignation les feuillets blanc et bleu pour
exécution de la déconsignation

A l’issue de la déconsignation, le chargé de déconsignation conserve le feuillet bleu et


remet au RO le feuillet blanc qui est archivé dans le classeur « travaux réalisés ». Le
feuillet jaune de la fiche de consignation est retiré du classeur « travaux en cours ».

L’emploi de cette procédure et celui de jetons de consignation sont les mécanismes qui
concourent à la sécurité de l’intervention.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 115 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

4.3 Le processus de consignation / déconsignation

4.3.1 Consignation électrique / La demande

La consignation est initiée par le Demandeur sur un document essentiel : la fiche de


consignation (voir en annexe)

Le Demandeur renseigne :

le repère de l'installation : plate forme.


le repère ou la désignation de l'équipement.
la nature du travail à réaliser : condamnation mécanique, intervention électrique.
le nom, la fonction, le visa du demandeur.
la date de la demande.

Le Responsable Opérationnel (ou son représentant, le RRO) renseigne :

le nom, la fonction du responsable opérationnel


la date de la demande et visa
le numéro de permis ou bon de travail

Au moment où il le juge opportun, le RO remet la demande de consignation, qui vaut pour


autorisation, au chargé de consignation.

4.3.2. Consignation électrique / La mise en œuvre

Le Chargé de Consignation :

- Renseigne la section Consignation (2) de la fiche de consignation en précisant :

l’installation et l’équipement,
le tableau et le départ concerné,
le nom du chargé de consignation et sa fonction,
- Définit, selon la nature de l’intervention, le type de consignation à réaliser :
condamnation avec ou sans séparation ainsi que les actions et contrôles à
réaliser.

- Procède en personne aux opérations de consignation suivant la procédure


particulière d’exploitation électrique propre à l’équipement concerné.
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 116 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

- Installe sur le départ consigné, un cadenas et le jeton numéroté.

- Contrôle que l'équipement consigné est bien celui sur lequel les travaux vont
être effectués, le vérifie auprès de la salle de contrôle (SNCC) et demande si
nécessaire l’assistance du Responsable Opérationnel (vérification absence de
tension, test de remise en service, etc.).

- Dépose un macaron « équipement consigné » (voir modèle en annexe 3) sur


l’équipement concerné.

- Revient compléter la fiche de consignation en précisant:


le numéro de jeton,
le type de consignation réalisée : séparation ou/et condamnation,
l’état des actions et des contrôles réalisés,
la référence de la procédure particulière de consignation / déconsignation
appliquée (DST.SE.2001-046, CP NKO EXP 003…)
la date et l’heure de la consignation

- Appose son visa sur la fiche de consignation

- Remet au Responsable Opérationnel les 4 feuillets (blanc, bleu, jaune, vert) en


sa possession ce qui vaut pour « Équipement consigné ».

Le Responsable Opérationnel :

- Détruit le feuillet rose après réception des 4 feuillets (blanc, bleu, jaune, vert)

- Range, en salle de contrôle, dans le classeur « travaux en cours », le feuillet


vert de la fiche de consignation,

- Remet au demandeur et conjointement au permis ou au bon de travail les


feuillets blanc, bleu, jaune de la fiche de consignation,

Le Demandeur :

- Vérifie qu’un macaron « condamné électriquement » ( voir modèle en Annexe 3)


a été apposé sur la machine qui fait l’objet de son intervention,

- Vérifie auprès de la salle de contrôle qu’il peut intervenir sans danger. En cas de
doute, il prévient le RO ou le RRO.

- Exécute les travaux.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 117 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

4.3.3. La Déconsignation électrique

A la fin des travaux :

Le Demandeur :

- Renseigne la partie Déconsignation (3) de la fiche de consignation (feuillets


blanc, bleu, jaune) en précisant ses nom, date, heure, fonction,

- Appose son visa.

- Informe le Responsable Opérationnel de la fin de son intervention et lui remet


simultanément le permis de travail et la fiche de consignation jointe.

Le Responsable Opérationnel en poste :


- S’assure de l’achèvement effectif de l’ensemble des travaux,
- Écrit son nom et appose son visa sur la partie Déconsignation (3) de la fiche de
consignation (feuillets blanc, bleu, jaune),
- Détache ensuite le feuillet jaune « équipement à déconsigner » et le substitue
au feuillet vert « équipement consigné » dans le classeur « travaux en cours ».
- Accorde l’autorisation de déconsigner en remettant la fiche de consignation
réduite aux feuillets blanc et bleu au Chargé de Déconsignation.
- Regroupe l’ensemble des fiches de consignation relatives à un même
équipement,

Le Chargé de Déconsignation :

- Après en avoir informé la salle de contrôle, effectue les opérations de


déconsignation,
- Retire de l’équipement le macaron « consigné électriquement »,
- Complète la partie Déconsignation (3) de la fiche de consignation en sa
possession (feuillets blanc, bleu) :
- nom, date, heure, fonction
- Précise si les tests de démarrage local et/ou distance ont été effectués,
- (Cette dernière action se fait sous l’autorité du RO.)
- Appose son visa,
- Détache le feuillet bleu de la fiche de consignation et l’archive,
- Remet au RO le feuillet blanc.

Le Responsable Opérationnel :

- Archive le feuillet blanc dans le classeur « travaux réalisés ».


Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 118 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

- Retire le feuillet jaune de la fiche de consignation du classeur « travaux en


cours ».
A la levée du dernier jeton, c’est à dire au retour du dernier exemplaire blanc, l’installation
est à nouveau prête à fonctionner.

Le Responsable Opérationnel est seul habilité à donner l’ordre de remise en


service.

4.3.4. Cas des interventions sur les plates-formes satellites

Pour des raisons pratiques, le chargé de consignation après accord du Responsable


Opérationnel, va consigner l’équipement en compagnie du représentant du RO.

Ils informent le RO par téléphone ou par radio, via la salle de contrôle, du déroulement de
toutes les séquences.

Le Responsable Opérationnel doit consigner tous les messages collationnés concernant


l’opération sur la fiche de consignation en salle de Contrôle / Veille.

4.3.5. Cas d’un équipement faisant l’objet de demandes de consignation électriques


multiples:

C’est le cas en général d’une action multi-métier.

A toutes les étapes du processus, les fiches de consignation sont traitées au fur et à
mesure de leur présentation au RO.

L’équipement faisant l’objet de plusieurs interventions réalisées par différents intervenants


nécessitera plusieurs consignations, au moins une par permis de travail. Le système de
condamnation se verra affecté d’autant de jetons que de fiches de consignation.

En phase déconsignation, les feuillets blanc « équipement déconsigné », jaune


« équipement à déconsigner » ou vert « équipement consigné » sont regroupés dans le
classeur des travaux en cours.
A la levée du dernier jeton, l’ensemble des feuillets blancs est classé dans le classeur
« travaux réalisés ». Le Responsable Opérationnel dispose à nouveau de l’équipement.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 119 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

5. Habilitation du chargé de consignation

Le chargé de consignation est en principe le superviseur électricité ou par délégation l’un


des seniors électriciens directement sous sa responsabilité. Il est responsable de toutes
les opérations de consignation et de déconsignation sur le site Nkossa (NKP et ses
satellites).

L’habilitation électrique requise pour réaliser les opérations de consignation /


déconsignation est HC et/ou BC selon le niveau de tension.

La délivrance et le renouvellement des habilitations sont de la responsabilité de


l’employeur du chargé de consignation.

Les formations doivent être réalisées par un organisme agréé.

Les responsables des manœuvres de consignation et déconsignation électriques sur le


site Nkossa sont désignés par le Superintendant Maintenance et validé par le RSES
Nkossa ( voir liste nominative officielle en Annexe 2) . Ils doivent avoir la formation et la
compétence requises pour effectuer ou faire effectuer sous leur responsabilité les
opérations aboutissant à la consignation électrique des ouvrages.

Des personnes différentes (changement de quart, relèves, etc.) peuvent effectuer la


consignation et la déconsignation d'un équipement.

6. Remarques sur les jetons et fiches de consignation

6.1. Remarques sur les jetons

Règle générale : Un jeton par fiche de consignation.

Les jetons sont gérés par le superviseur électricité du site.

Le dispositif de signalisation sur l’organe de sectionnement est représenté par un jeton


numéroté. Le dispositif de blocage, de condamnation est un cadenas.

Le numéro de jeton est noté sur la fiche de consignation.

Un équipement faisant l’objet de plusieurs interventions réalisées par différents


intervenants (par exemple : travaux mécaniques et électriques) nécessitera plusieurs
consignations, une au moins par permis de travail. Le système de condamnation se verra
affecté d’autant de jetons que de fiches de consignation.
Sur le départ concerné, il y aura donc autant de jetons que de demandes de consignation.

L'équipement consigné ne sera disponible qu'après le retrait du dernier jeton solidaire du


cadenas.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 120 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Un travail peut nécessiter la consignation de plusieurs équipements (par exemple :


pompe et réchauffeur, etc.). Le permis associé comprendra donc autant de fiches de
consignation que d’équipements concernés.

6.2. Remarques sur la fiche de consignation

Contrairement au permis de travail, la fiche de consignation ne comprend volontairement


aucun mécanisme de renouvellement.

Le numéro de la fiche de consignation est reporté sur le permis de travail. En cas de


fiches de consignation multiples pour un permis ou bon de travail, une feuille annexe sera
jointe au permis ou au bon de travail, listant toutes les fiches de consignation électrique.

La fiche de consignation correspond à une source électrique unique, une intervention


unique et une spécialité (mécanique, instrumentation…) bien identifiée.

7. Interventions électriques d’ordre domestique


Les interventions électriques d’ordre strictement domestique (Quartier vie, éclairage des
locaux techniques, prises de courant) ne nécessitent pas l’établissement d’une fiche de
consignation.

Les électriciens intervenant dans ce cadre sont responsables de la mise hors tension et du
bon isolement électrique des équipements sur lesquels ils interviennent (mise en place
d’un système de blocage du disjoncteur).

Le superviseur électricien (EGM) du site a la responsabilité de retenir parmi son personnel


habilité (H1B1), les électriciens capables de conduire ces interventions en toute autonomie
et en toute sécurité.

8. Consignation électrique de longue durée

8.1. Définition :

Toute consignation électrique maintenue après la clôture du permis de travail ou d’un Bon
de travail qui l’a initiée est qualifiée de « consignation électrique longue durée ».

8.2. Processus

A l’issue des travaux de démontage,

Le Demandeur :
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 121 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

- Ne renseigne pas la partie Déconsignation (3) de la fiche de consignation (feuillets


blanc, bleu, jaune),

- Clôture le permis de travail en précisant dans le volet « Interruption » les points


suivants :

• Les précautions mises en place sont supprimées : NON


• Les isolations et consignations sont toutes levées : NON
• Les isolations et consignations durables sont maintenues : OUI

- Informe le Responsable Opérationnel de la fin de son intervention et lui remet


simultanément le permis de travail et la fiche de consignation jointe.

Le Responsable Opérationnel :

- Clôture à son tour le permis de travail,

- Archive, dans l’attente de l’intervention de remise en service, le permis de travail


et la fiche de consignation (feuillets blanc, bleu, jaune) dans le classeur
« Consignations électriques en cours ».

A l’occasion de l’opération de remise en service,

- un nouveau permis de travail est émis par le demandeur.

Le Responsable Opérationnel :

- Établit le rapprochement entre ce permis, le permis de démontage ou de mise


en sécurité et la fiche de consignation longue durée en sa possession,

- Demande au chargé de consignation de procéder à une vérification de principe


de la consignation,

- Délivre au Demandeur, après confirmation par le chargé de consignation, le


permis de travail et la fiche de consignation électrique, laquelle reprend un
circuit normal…

Le Chargé de Consignation :

- Procède à une vérification de principe

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 122 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Le Demandeur (sous réserve d’avoir récupéré le permis de travail et la fiche de


consignation électrique) :

- Vérifie qu’un macaron « condamné électriquement » est bien apposé sur la machine

Reprise du processus normal de consignation/déconsignation (réf. section 3.3.3)

Annexe 3
Macaron posté sur tout équipement consigné électriquement

CONDAMNE

ELECTRIQUEMENT
Total E&P Congo NKOSSA

Et la fiche de consignation électrique

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 123 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 124 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

7. ÇA N’ARRIVE PAS QU’AUX AUTRES

7.1.1. Mauvaises pratiques

Nous évoluons dans l’industrie du pétrole qui présente des zones à risques, dans
lesquelles des matériaux électriques spécifiques doivent être installés.

Ce cours ne s’étend pas sur le sujet des “Zones à risques” auxquelles un cours complet
est dédié : EXP-MN-SE190 “Matériaux en zones à risques”. Cependant, l’installation de
l’équipement électrique adéquat dans une zone “Ex” fait aussi partie de votre sécurité,
d’où sa présence dans ce cours.

Voici quelques clichés pris sur des sites Total (bien entendu)…

Figure 111: Installation de matériel non Ex en zones à risques (explosives)

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 125 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

7.1.2. Branchements temporaires avec rallonges

Le non-respect de la procédure d'isolation électrique est l’autre source principale


d’accidents dans le domaine électrique. Veillez à éviter les câbles en mauvais état et les
câbles qui traînent de façon désordonnée sur votre site.

Assurez-vous enfin d’avoir des branchements propres au niveau des prises et des outils
ou appareils.

Figure 112: Les conditions “anarchiques” de rallonges électriques sur site Total…

7.1.3. Respect des normes

Toujours en matière de branchement sur les prises, vous ne devez pas vous contenter de
respecter la qualité des branchements, avec des câbles adaptés aux prises, mais vous
devez également respecter les codes couleur.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 126 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Rappel : sur sites industriels :

Rouge pour 380/400V

Bleu pour 220/230V

Violet pour 24V

Sur un site industriel, toutes les arrivées de câbles sur une boîte de dérivation doivent
présenter un presse-étoupe ; le boîtier plastique présentant des entrées libres est réservé
à l’usage domestique.

Figure 113: Respecter les normes de branchement

Et ne laissez pas l’environnement envahir vos


installations électriques, même provisoires…

Figure 114 : Invasion de la végétation

J’ai déjà vu des arbres commencer à pousser dans


des tableaux électriques. Cela dit, la plupart du temps,
les seuls indésirables dans les tableaux étaient des
animaux (serpents, rats, araignées, etc.).

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 127 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Je me souviens notamment d’un lézard électricien de 1,50 m coincé sur des barres
omnibus, dans un panneau étanche relativement petit (150 x 120 x 40 cm). Je n’ai
toujours pas compris comment il avait fait pour arriver là !

7.1.4. Fatalité sur un rig dû au non respect de l’isolation électrique

Sur un site Total E&P …….

Un petit schéma pour expliquer le scénario : Je ne sais pas ce qu’il en était de la


paperasse, du permis de travail, du permis d’isolation électrique, mais je suis parfaitement
convaincu qu’il n’y avait aucune paperasse, comme c’est (très) souvent le cas sur les
plates-formes de forage gérées de façon indépendante, malgré tout ce que peut en dire
notre service sécurité...

Plateforme de rig
Zone de stockage

Crochet de
grue
Tableau élec
Lieu de travail + commande électrique général
Équipe « A » de la grue

Disjoncteur
général ouvert

Chaîne autour du tableau

Cadenas !! Do not
operate
Cabane
Pancarte
Installation
temporaire Équipe “B”
venant travailler
(après l’équipe “A”)

Figure 115: Fatalité sur un rig du au non-respect de l’isolation électrique

L’équipe “A” était chargée du contrôle et de la maintenance de la flèche de grue :


principalement nettoyage et graissage.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 128 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Elle avait abaissé la flèche à hauteur d’homme pour son travail puis coupé le disjoncteur
principal au niveau du tableau (grue alimentée électriquement), maintenu le panneau
électrique fermé avec une chaîne, placé un cadenas et un écriteau « ne pas opérer ». Le
verrou aurait dû être posé sur le disjoncteur.

L’équipe “A” est ensuite allée sur sa zone de travail et a pris au passage ses outils et
autres matériaux.

À cet instant, l’équipe “B” arrive, qui devait travailler sur la zone de stockage. À leur
arrivée, les membres de l’équipe ont jeté un coup d’œil rapide à leur zone de travail : la
flèche était à une hauteur manifestement trop basse pour leur permettre de faire leur
travail. Conclusion/décision immédiate : “Il faut la relever la flèche de grue d’au moins 2
mètres”. Ils n’avaient vu personne alentour et étaient persuadés d’être les seuls ouvriers
dans le secteur.

La chaîne sur le tableau, verrouillé et la pancarte “ne pas opérer” n’a pas eu l’air de gêner
l’équipe “B”. Il était tôt le matin, personne d’autre ne pouvait déjà se trouver sur site à
travailler, ils décident de sauter les “barrières”, pensant que tout avait été oublié là la
veille.

Ils ont réussi à pousser la chaîne, remettre l’alimentation en route et ont commencé à faire
lever la flèche.
À cet instant, un membre de l’équipe “A” travaillait sur la flèche, entre les élingues.
Il a pratiquement été coupé en deux... du haut de ses 21 ans...

Faites votre propre rapport et notez :

Ce qui n’aurait pas dû être fait

Ce qui aurait dû être fait

Ce qu’il faut prévoir pour éviter de tels accidents

7.1.5. Étape 3 des opérations condamnation / verrouillage : « Identification »

7.1.5.1. Travaux sur les MOV, vieilles installations

MOV est l’acronyme anglais d’appareil de robinetterie motorisé, alimenté en principe en


3x400V (cas de notre exemple).

Nous avons ici un rack de ‘x’ risers, chacun contrôlé par un MOV.

L’ordre des travaux vise à contrôler le 4ème MOV qui est en principe marqué ‘d’. On a déjà
procédé à des travaux à plusieurs reprises sur tous les MOV, de ‘a’ à ‘x’, sans problème,
sans erreur.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 129 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Jeu de « x » risers avec « x » M.O.V

Les M.O.V sont alimentées


M.O.V repérées de ‘a’ à ‘x’ en 400V 3 phases

Figure 116: Étape d’identification sur un “rack” de MOV)

Sur le panneau des MCC, l’organe de contrôle du MOV ‘d’ a été éteint, débroché,
verrouillé et la première partie du permis d’isolation électrique remplie et signée par le LC,
sans problème, on peut passer à l’étape 3, d’identification ;

Sur site, les MOV ont été repeints (très bien, du reste, c’est très joli), mais vous
connaissez les peintres, ils repeignent tout scrupuleusement, notamment les plaques
d’identification et les numéros. Hélas, rien n’a été fait pour protéger les identifications et
l’électricien responsable n’était pas au courant de ces travaux de peinture. Lorsque le
superviseur électricien a réagi, il était trop tard, bien entendu, mais il a décidé de faire de
nouvelles plaques de numérotation (bonne idée !).

Il a fourni les nouvelles plaques aux peintres avec le nécessaire de fixation et leur a
expliqué, leur a montré sur site où et comment installer les plaques…

Notre électricien (nouveau sur le site) devant travailler sur le MOV marqué ‘d’, a recherché
la plaque ‘d’ et a commencé à ouvrir la boîte de branchement du moteur. L’identification
aurait pu se faire en tentant de démarrer localement le moteur, mais cela n’a pas été fait.

L’électricien était sûr de travailler sur un équipement hors tension, ce qui n’était pas le cas.

L’électricien a reçu un choc, mais sans conséquences. Il travaille toujours actuellement


dans cette filiale Total comme électricien et est en parfaite santé.

Les peintres avaient réinstallé les plaques de ‘x’ à ‘’a’ au lieu de ‘a’ à ‘x’.

7.1.5.2. Mise en service des moteurs électriques

Cela fait partie des travaux de mise en service : confirmer sur le site l’identification de
chaque élément de l’équipement.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 130 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Je menais le test, et procédais donc à la Start Stop


Start Stop
condamnation des moteurs ‘A’ et ‘B’
installés côte à côte dans l’usine. (Ce n’est Pompe A Pompe B
pas un site Total…)

Figure 117: Identification lors de la mise en


Pompe A Pompe B
service de deux moteurs

J’avais travaillé, les jours précédents sur


ces 2 moteurs (et leurs accessoires) et
avais procédé à l’identification et confirmé le
marquage.

Ce jour là, je devais débrancher l’alimentation du moteur ‘B’. J’ai coupé coupe le
disjoncteur du moteur ‘B’ sur le panneau de distribution, posé mon cadenas et, sur site, j’ai
commencé à ouvrir la boîte de branchement du moteur marqué ‘B’. Quelque chose me
semblait bizarre et j’ai vérifié le courant, qui (bien entendu) n’était pas interrompu. Je
travaillais en fait sur le moteur précédemment marqué ‘A’. (Le moteur alimenté à ce niveau
de la boîte de branchement n’était pas en fonctionnement parce que les câbles de la
bobine n’étaient pas reliés sur ce même boîtier électrique).

Que s’est-il passé ? L’équipe de construction, voyant que les numéros de marquage ne
correspondaient pas aux schémas de conception avait tout simplement inversé les
marquages…Ils disposaient en réalité d’un mauvais schéma et les marquages avaient
ensuite à nouveau été inversés...

Je n’ai jamais eu à subir les effets d’une alimentation présente où on ne l’attend pas au
cours de ma carrière d’électricien et d’instrumentiste parce que j’ai toujours procédé à un
double contrôle et ai toujours vérifié l’absence de tension après l’étape d’isolation.

7.1.6. Danger en Haute tension

Il y a quelqu’un sur ce poteau HT...


mais il est mort. Il existe d’autres
photos de cet accident, avec plus de
détails, mais je ne pouvais décemment
pas les présenter ici du fait de leur
violence.

Figure 118: Accident à proximité de HT

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 131 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

7.1.7. Choc électrique causé par un disjoncteur/ commutateur défectueux


(alerte de sécurité 1 -2005)

Introduction

Après un incident, au cours duquel quelqu’un a reçu un choc électrique, l’enquête a


révélé que la broche d’acier située au sein du disjoncteur cassé était sous tension.

C’est là une situation dangereuse, dans la mesure où les parties sous tension d’un
disjoncteur ne devraient jamais être accessibles lors d’un défaut sur le commutateur du
disjoncteur.

Un grand nombre de ces disjoncteurs est encore en fonction sur les sites offshore de
TOTAL. Toutes les parties concernées devraient être averties de ce danger potentiel.

Information sur le disjoncteur

Fabricant/fournisseur : Merlin Gerin (Schneider Electric) – Type : C250H

Figure 119: Disjoncteur / commutateur défectueux

Recommandations

En cas de disjoncteur ou commutateur défectueux, sur


lequel la broche en acier est accessible, le disjoncteur ne
devra plus être utilisé et sera remplacé par un autre
élément. Cela devra être fait par un électricien certifié.
Disjoncteur et commutateur partagent le même boîtier, le
disjoncteur étant un commutateur équipé d’un dispositif de
déclenchement thermique / magnétique.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 132 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

7.1.8. DÉCÈS PAR ÉLECTROCUTION - DGEP / HSE Réf.: 21 - 2006 Émis :


15/12/06

A: Description de l’accident

Un accident mortel, probablement une


électrocution, s’est à nouveau produit cette
année, le dernier accident de ce type
remontant à 2000.

Deux installateurs travaillaient dans un nouveau


bâtiment en construction. Ils travaillaient
ensemble sur une centrale de traitement d’air
(CTA).

Figure 120: Photo 1 accident mortel sur HVAC

La victime (un des installateurs) se trouvait en


haut d’une échelle métallique (d’1,80 m de haut),
tandis que son collègue travaillait en face de lui (à
30 cm environ). Il était assis sur l’échelle quand il a brusquement été pris de
tremblements. Son collègue a paniqué, a quitté la pièce et donné l’alarme. On a retrouvé
la victime inconsciente sur le sol du couloir, le haut du corps à l’extérieur de la pièce.

Ses collègues l’ont immédiatement transportée à l’infirmerie. La victime a ensuite été


transférée vers différents hôpitaux mieux équipés pour traiter son état critique. Malgré les
tentatives de réanimation, son décès a été prononcé une heure après l’accident.

B : Causes de l’accident d’après l’enquête sur site

Les causes de l’accident sont les suivantes :

(1) Chute de l’échelle. Il existe deux causes possibles à cette chute : un choc électrique
fatal ou la mauvaise condition physique de la victime.

(2) Fils sous tension dans la pièce et branchements électriques non autorisés. Un
câble avec une extrémité dénudée, qui avait probablement été utilisé pour autre chose,
se trouvait sur le sol (voir photo 1). Ce câble avait été connecté dans le même domino
que les dispositifs d’éclairage provisoires utilisés par les ouvriers pour éclairer la pièce.

Ces branchements non autorisés ont été rendus possibles grâce au libre accès à
l’alimentation électrique.

(3) Mauvaise gestion des rallonges de câbles. Un câble sortait d’une ouverture dans le
mur pour alimenter le dispositif d’éclairage provisoire (voir photo 2) et un autre sortait de la
même ouverture et traînait par terre.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 133 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

(4) Pas de disjoncteur différentiel pour la protection contre toute exposition directe au
courant.

Toutes les distributions provisoires passaient par


1 seul coupe-circuit sans protection
différentielle. La boîte de dérivation
temporaire/du site fournie avec un disjoncteur
différentiel avait été enlevée.

Figure 121 Photo 2 - accident mortel sur HVAC

(5) Échelle métallique sans isolation. La


victime travaillait sur une échelle mobile double
métallique non isolée.

⇒ Il est donc fort probable que l’un des montants de l’échelle a touché le câble à
extrémité dénudée qui se trouvait sur le sol. Aucune protection n’a coupé
l’alimentation électrique parce qu’il n’y avait pas véritablement de court-circuit mais
seulement un potentiel électrique au niveau de l’échelle métallique.

(6) Désordre. La moitié de la pièce était occupée par du matériel technique comme des
conduites métalliques, et des morceaux de câbles et de fils jonchaient le sol.

(7) Intervention d’urgence inappropriée. Ses collègues n’ont pas donné


immédiatement les premiers soins à la victime ; il n’y avait pas d’ambulance
disponible.

(8) Condition physique. La victime avait été malade 14 jours avant l’accident mais la
cause et la nature de sa maladie n’étaient pas connues car il n’existait pas de rapport
écrit sur cette maladie.

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 134 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

8. TESTS
Une seule réponse par question est “correcte” dans tout ce qui suit. Il n’y a pas de
question piège avec plusieurs réponses possibles ou même zéro réponse. Et si des sujets,
des items vous semblent nouveaux et non abordés dans ce cours, c’est l’occasion d’en
parler……!.

8.1. 20 QUESTIONS POUR NON ELECTRICIEN

1 1500 VCA est A HTA

B BTB

C HTB

2 La distance de voisinage A 0.5m


en 20kV dans une sale
électrique réservée aux B 2m
électriciens est
C 7m

3 Que faut-il A Une habilitation de base


obligatoirement à un
exécutant électricien B Un permis de travail
arrivant sur un nouveau
site C Un titre d’habilitation spécifique au site

4 Une personne se trouve A 0.1m


dans la zone d’amorçage
avec les pièces nues B 1m
sous tension en 25 kV
lorsqu’il est à : C 10m

5 En HT, la distance DMA, A Plus petite


comparée à la DLV est
B Plus grande

C La même

6 Le décret du 14 A BT
novembre 1988 de la
C18510 a pour sujet B HT

C BT / HT

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 135 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

7 Un fil de terre connecté à A A la même tension que la distribution (BT or HT)


la fois à la masse d’un
appareil et au réseau de B A la tension calculée du conducteur de terre
terre est
C Zéro Volt. ou à une tension de terre résiduelle

8 Une perceuse portable A 2 conducteurs (2 fils)


de classe Ii peut être
alimentée par un câble à B 3 conducteurs

C 4 conducteurs

9 Sur le titre d’habilitation A Voisinage


la lettre “V” signifie
B Vérification

C Vraie tension

10 Sur le titre d’habilitation A Électricien de premier niveau


le chiffre “1” signifie
B Chargé d’habilitation

C Non électricien

11 Sur le titre d’habilitation A Travail au Contact


la lettre “C” signifie
B Consignation

C Travail au voisinage

12 Une longue interruption A Révision du titre d’habilitation


de travail implique
automatiquement B Sans conséquence

C Délivrance d’une attestation spécifique

13 750 VCA est A TBT

B BT

C HT

14 Étant en zone réservée A D’assurer sa propre sécurité (électriquement)


(entre MDA et DLV) un
non électricien est dans B Tous les risques électriques ont été éliminés
les conditions
C Risques électriques éliminés mais il doit
assurer la sécurité des autres personnes

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 136 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

15 Creusant une tranchée A Passe dessus et dessous en prenant toutes


vous découvrez un câble les précautions nécessaires
“qui ne devait pas être B Informe le superviseur, la hiérarchie
là »
C Le déplace précautionneusement pour libérer le
passage (pas de problème pour le bouger)
16 La DLV en HTB est de A 3m

B 5m

C 7m

17 Les murs d’un sale A La limite de voisinage


électrique ou les
barrières de sécurité B La limite de propriété
autour d’un poste de
travail électrique sont C La limite d’environnement (zone réservée)

18 Lequel de ces travaux A Tirage de câble et raccordement de câble


est purement un travail
d’électricien B Pose de chemins de câbles

C Nettoyage de poste HT, sans présence de


tension
19 La révision du titre A Il y a changement de qualification
d’habilitation doit être professionnelle
faite impérativement si B Un rapport a été établi pour non respect des
règles de sécurité
C Il y a changement dans le type de travail

20 Quelles sont les A Décès


conséquences de
l’électrification B Effet « après-coup » sur muscles et organes

C Aucun effet

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 137 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

8.2. 20 QUESTIONS POUR ELECTRICIEN EXECUTANT

1 Un exécutant assistant A B2T


travaillant sous tension
pour travaux de B B1N
nettoyage est au moins
C B2N

2 Distance de voisinage en A 0.5m


20 kV dans un local
réservé aux électriciens B 2m
est de
C 7m

3 Que faut-il A Une habilitation de base


obligatoirement à un
exécutant électricien B Un permis de travail
arrivant sur un nouveau
site C Un titre d’habilitation spécifique au site

4 Le “kit” minimum A Perche de sauvetage + gants + casque +


(équipement + outils) voltmètre
pour un BR en B Lunettes + gants + casque + voltmètre
interventions est
C Voltmètre + gants + casque + perche de
sauvetage
5 750 VCA est A TBT

B BT

C HT

6 Une perceuse portable A 2 conducteurs (2 fils)


de classe II peut être
alimentée par un câble à B 3 conducteurs

C 4 conducteurs

7 Que doit-on faire dans A Nettoyer la zone


une zone d’accès
électrique réservé avant B Mesurer les tensions
de commencer le travail
C Délimiter (clôturer) la zone

8 Un ingénieur projet veut A B0


entrer dans une salle BT
pour une inspection B BR
visuelle, il doit être au
moins C B1

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 138 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

9 Une distance de 30 cm, A La DMA en BT


en BT correspond à
B La DLV en HT

C La DLV en TBT

10 Le non respect des A La délivrance d’une attestation de "non-respect"


règles de sécurité en
électricité entraîne B La révision du titre d’habilitation

C L’annulation de la consignation en cours

11 Un électricien raccordant A B0
des câbles en 220/38
doit être au moins B B1

C BC

12 Une perche de A Vérifiée avant usage


vérification d’absence de
tension en salle HT doit B Vérifiée après usage
être
C Vérifiée avant et après usage

13 Un électricien travaillant A H2V


à 1,50 m des pièces
nues sous tension en 20 B H1T
kV doit être au moins
C H1V

14 Sur le titre d’habilitation A Nettoyage sans présence de tension


la lettre ‘N” signifie
B Nettoyage sous tension

C Nettoyage sous très basse tension

15 Une bande plastique A Du matériel de délimitation de zone réservée


(rayée rouge et blanc)
peut être B Un kit de mise à la terre

C Un VAT (Vérification Absence de Tension)

16 Une procédure de A 4 étapes


consignation comporte
B 4 opérations

C 2 opérations + 2 étapes

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 139 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

17 Sur le titre d’habilitation A Employé pouvant travailler sous tension


le nombre « 0 » signifie
B Employé non électricien

C Employé sans habilitation

18 Sur le titre d’habilitation A Travaux sous tension


la lettre ‘T” signifie
B Travaux sans présence de tension

C Opération de Test

19 Le chargé d’interventions A Travailler au contact avec présence e tension


peut
B Faire des consignations / condamnation pour
Lui même
C Délivrer une attestation de condamnation
(2ème étape)
20 Qui doit s’assurer que A Le chargé de travaux d’une quelconque
toutes les mesures de discipline (Méca, Prod…)
sécurité ont été prises B Le chargé de travaux électricien
pour le personnel et le
matériel dans une zone
de travail électrique C Celui qui exécute les travaux

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 140 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

8.3. 60 QUESTIONS POUR ELECTRICIEN CHARGE DE TRAVAUX ET


CONSIGNATION

1 Distance de voisinage en A 0.5m


20 kV dans un local
réservé aux électriciens B 2m
est de
C 7m

2 Un chargé de A BC, HC
consignation en 380 V à
l’intérieur d’un poste HT B BC, H0V
doit avoir au moins
l’habilitation I C HC, B0V

3 Le terme TBTS en A 25V


distribution alternative
est pour quelle B 60V
(maximum) tension
C 110V

4 DMA signifie A Distribution Maximale d’Ampères

B Distance Minimale d’Approche

C Demande Mensuelle d’Accès

5 Le “kit” minimum A Perche de sauvetage + gants + casque +


(équipement + outils) voltmètre
pour un BR en B Lunettes + gants + casque + voltmètre
interventions est
C Voltmètre + gants + casque + perche de
sauvetage
6 Quelle est la section A 4 mm²
maximale pour des
cordons de tests (sur B 6 mm²
appareil mobile)
C 10 mm²

7 Que doit-on faire dans A Nettoyer la zone


une zone d’accès
électrique réservé avant B Mesurer les tensions
de commencer le travail
C Délimiter (clôturer) la zone

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 141 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

8 Quel est l’ordre des A Identification, Condamnation, Séparation, VAT


étapes dans une
procédure de B Condamnation, Identification, Séparation, VAT
consignation
C Séparation, Condamnation Identification, VAT

9 La DLV en HTB est de A 3m

B 5m

C 7m

10 L’attestation de A BC
consignation pour
travaux est établie par B BR

C B2T

11 Le Décret du 14 A BT
novembre 1988
concerne B HT

C BT / HT

12 Déconsignation (ou dé A L’absence de proc&dure


isolation) est
B L’inverse d la consignation

C Annulation partielle d’une consignation

13 L’habilitation B1T donne A BR


systématiquement
B BC

C B1V

14 Une personne habilitée A Travailler sous tension


H2 peut
B Diriger des travaux d’ordre électrique

C Faire une consignation en HT

15 Un électricien travaillant A H2V


à 1,50 m des pièces
nues sous tension en 20 B H1T
kV doit être au moins
C H1V

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 142 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

16 Sur le titre d’habilitation A Nettoyage sans présence de tension


la lettre ‘N” signifie
B Nettoyage sous tension

C Nettoyage sous très basse tension

17 Une procédure de A 4 étapes


consignation possède
B 4 opérations

C 2 opérations + 2 étapes

18 Les nombres 0, 1, 2 sur A Domaine de tension


le titre d’habilitation sont
pour B Nature des opérations

C Niveau des opérations

19 Le chargé de travaux A Assurer sa propre sécurité


doit
B Assurer la sécurité des autre

C Assurer sa propre sécurité et celles des autres

20 Les Domaines exposés A Niveau de tension, Nature des travaux, Niveau


dans la C 18-510 sont d’habilitation
pour B Domaines de tension, Nature des opérations
Niveau des opérations
C Domaines de tension, domaines de travaux,
domaines d’interventions

21 Une manœuvre A Une intervention de dépannage


d’urgence est
B Un travail sous tension

C Une modification de statut d’une installation


électrique
22 Est-ce qu’un chef de A Oui
chantier, un surveillant
de sécurité électrique a B Non
besoin d’une habilitation
C Pas d’importance

23 Un travail sous tension A H1V


peut être effectué par
B BC

C H1T

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 143 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

24 Une présence A Présence de tension


d’induction peut
provoquer B Chute de tension

C Modification de résistance

25 La DMA pour utiliser un A 2m


extincteur sur un tableau
en 25 kV est de B 4m

C 5m

26 100VCC (lissé) est A TBT


classé
B BT

C HT

27 Actions sur des boutons A Une consignation


poussoirs (Start / Stop)
dans une salle électrique B Une intervention
est
C Une manœuvre

28 La limite externe de la A 3m
DLV en HTA est
B 5m

C 7m

29 Quel nom représente A Écran


une sécurité efficace lors
d’un travail à proximité B Parasurtenseur (surge protection)
de pièces nues sous
tension C Moniteur

30 Un ingénieur projet veut A B0


entrer dans une salle BT
pour une inspection B BR
visuelle, il doit être au
moins C B1

31 Une distance de 30 cm, A La DMA en BT


en BT correspond à
B La DLV en HT

C La DLV en TBT

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 144 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

32 Un permis d’isolation A Une demande de travail


électrique est
B Une attestation pour intervention

C Un complément à un permis principal

33 Le non respect des A La délivrance d’une attestation de "non-respect"


règles de sécurité en et la considération des collègues…
électricité entraîne B La révision du titre d’habilitation

C L’annulation de la consignation en cours

34 L’habilitation HC donne A Habilitation H2


systématiquement
B Habilitation H1

C Rien d’autre

35 Un “spécialiste” des A HR
raccordements sous
tension en 20 kV doit B H2
être au moins
C H1T

36 Une perche de A Vérifiée avant usage


vérification d’absence de
tension en salle HT doit B Vérifiée après usage
être
C Vérifiée avant et après usage

37 "Séparation" pour un A Une étape de procédure de consignation


équipement électrique
signifie B Changement d’identification

C Une partie de procédure pour travaux

38 C 18-510 est A Une norme

B Une prescription

C Un décret

39 Un filet en plastique peut A Du matériel de délimitation de zone réservée


être
B Un kit de mise à la terre

C Un VAT (Vérification Absence de Tension)

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 145 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

40 Le chargé d’interventions A Travailler au contact avec présence e tension


peut
B Faire des consignations / condamnation pour
Lui même
C Signer le permis d’isolation électrique

41 Pour utiliser un A BC
oscilloscope à l’intérieur
d’un tableau BT, B BR
l’habilitation doit être
C H0V

42 Que faut-il A Une habilitation de base


obligatoirement à un
exécutant électricien B Un permis de travail
arrivant sur un nouveau
site C Un titre d’habilitation spécifique au site

43 1500 VCA est classé A HVA

B HVB

C TBT

44 Pour utilisation sur A TBTP


chantier quelle est la
(meilleure) TBT à utiliser B TBTS

C TBTF

45 Dépannage, test, A Travail sous tension


mesures, raccordement
en BT est classé en B Travail sans présence de tension

C Intervention

46 Une personne A 0.1 m


approchant des pièces
nues sous tension en 25 B 1m
kV peut créer un
amorçage à C 2m

47 Quelle est la première A Nettoyage


action à faire en arrivant
sur les lieux de travail B Mesurer les tensions

C Délimiter / clôturer

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 146 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

48 Attestation de 1ère A H1N


phase de consignation
(après les 2 premières B H2T
étapes) peut être donnée
à C H1V

49 L’autorisation (le permis) A Avant la consignation


de travail est donnée
B Avant la condamnation

C Après la consignation

50 La VAT en temps A Un multimètre multifonctions


qu’étape de consignation
est effectuée avec B Un testeur mono tension adapté

C Un voltmètre numérique

51 En HT, la distance DMA, A Plus petite


comparée à la DLV est
B Plus grande

C La même

52 Le chargé de A Une attestation spécifique de site


consignation peut signer
B Une habilitation de premier grade

C Une Attestation de consignation pour travaux

53 Un électricien habilité A B0
pour travaux sans
présence de tension doit B B1
être au moins
C BC

54 Un électricien raccordant A B0
des câbles en 220 / 380
V dot être au moins B B1

C BC

55 Un raccordement terre / A Raccordement sur le réseau de terre


masse doit commencer
par B Raccordement sur la borne de masse de
l’équipement
C Sans importance

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 147 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

56 Une longue interruption A Révision du titre d’habilitation


de travail implique
automatiquement B Sans conséquence

C Délivrance d’une attestation spécifique

57 Le chargé de tests A BR / B2
électriques doit être au
moins B HC / B1

C H1V / BC

58 Le seul ordre logique est A Autorisation de travail, fin de travail,


déconsignation
B Autorisation de travail, déconsignation,
fin de travail
C Déconsignation, Autorisation de travail,
fin de travail
59 VAT et mise à la terre A Travaux sous tension
font partie de
B Consignation / Isolation

C Nettoyage sous tension

60 Quelle est la différence A La préparation


entre « travaux » et
‘intervention’ B Le nombre d’exécutants

C Le statut de l’équipement

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 148 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

8.4. 20 QUESTIONS POUR UN CHARGE D’ INTERVENTIONS

1 Dans un poste 20 kV la A 0.5 mètre


distance de voisinage est
limitée à B 2m

C 7m

2 Le “kit” minimum A Perche de sauvetage + gants + casque +


(équipement + outils) voltmètre
pour un BR en B Lunettes + gants + casque + voltmètre
interventions est
C Voltmètre + gants + casque + perche de
sauvetage
3 750 VCA is A BT

B BT

C HV

4 Un opérateur de process A B0
entre dans une salle
électrique pour B BR
inspection visuelle sur
les tableaux, il doit être C B1

5 Une distance de 30 cm A La DMA en BT


correspond à
B La DLV en HT

C La DLV en TBT

6 Une perche de A Vérifiée avant usage


vérification d’absence de
tension en salle HT doit B Vérifiée après usage
être
C Vérifiée avant et après usage

7 Une procédure de A 4 étapes


consignation comprend
B 4 opérations

C 2 opérations + 2 étapes

8 Le titre d’habilitation A Il peut travailler sous tension


indiquant le nombre “0”
que signifie t-il pour son B Il est non électricien
titulaire
C Il n’est pas habilité

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 149 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

9 Le terme TBTS A 25V


s’applique à quelle
tension (en CA) ? B 60V

C 100V

10 Un électricien en charge A BC,HC


de consignation pour un
travail en 380 V mais à B BC,H0V
l’intérieur d’un poste 20
kV doit être habilité C HC,BOV

11 DMA signifie A Distribution Maximale d’Ampères

B Distance Minimale d’Approche

C Demande Mensuelle d’Accès

12 La déconsignation A Pas de consignation requise


signifie
B L’inverse de la consignation

C Une consignation partielle

13 Avec son habilitation H2, A Travailler sous tension


l’électricien peut
B Être en charge d’électriciens H1

C Faire des consignations in HT

14 La présence d’induction A Une présence de tension


peut provoquer
B Une chute de tension

C Une modification de résistance

15 100 VCC (lissé) est A TBT

B BT

C HT

16 Un directeur (un grand A B0


chef) veut entrer dans un
local électrique, il doit B BC
être au moins
C B1

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 150 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

17 L’habilitation HC donne A H2
automatiquement
B H1

C Rien d’autre

18 Pour utiliser un A BC
oscilloscope à l’intérieur
d’un tableau BT, B BR
l’habilitation doit être
C H0V

19 Le non respect des A La délivrance d’une attestation de "non-respect"


règles de sécurité en et la considération des collègues…
électricité entraîne B La révision du titre d’habilitation

C L’annulation de la consignation en cours

20 Quelle est la première A Nettoyage


action à faire en arrivant
sur les lieux de travail B Mesurer les tensions

C Délimiter / clôturer

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 151 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

8.5. 20 QUESTION TESTS “S” POUR ÉLECTRICIEN SÉCURISÉ

1 Le type de câble utilise A Câble rigide ou flexible (indifféremment)


pour raccorder sur un
prise de courant une B Câble flexible
perceuse à main est
C Câble rigide

2 Le raccordement d’un A 3 fils


appareil mobile sur une
prise 220 V (Ph+N+T) B 2 fils
doit avoir
C 4 fils

3 Pour raccorder un poste A 16 mm² par conducteur


de soudure 3 phases
prenant 80 A maxi, B 10 mm² par conducteur
quelle est la section du
câble d’alimentation C 25 mm² par conducteur

4 Une machine 400 V – 45 A Rouge


Amp sera raccordée sur
une prise de courant de B Bleu
couleur
C Violet

5 Pour raccorder une A 3P + N + T / 32A


machine 380 V – 3 Ph –
24 Amp la prise de B 3P + T / 16A
courant sera
C 3P + T / 32A

6 Une perceuse portable A 2 conducteurs (2 fils)


de classe 2 peut être
alimentée par un câble à B 3 conducteurs

C 4 conducteurs

7 En zone humide et A 1 transformateur 220/24V + multiprises 24 V


explosive pour raccorder + appareils en 24V
une perceuse + une B 2 transformateurs 220/24V
baladeuse depuis le + appareils en 24 V
réseau 220 V il faut C Multiprises 220 V protégée par différentiel 30 mA
+ appareils en 220V
8 Ma fiche 220 V (1Ph+N+ A Je raccorde directement dans le tableau de
T) ne correspond pas à distribution
la prise 220V - standard) B Démonte la prise et me raccorde directement
Sur les fils
C Informe la hiérarchie pour obtenir une fiche
adéquate
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 152 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

9 Une prise de courant A 4P - 32A - 300 mA


400V 3Ph+N+T 32A doit
être protégée par un B 4P - 32A - 30mA
disjoncteur
C 4P - 32A + T

10 Pour raccorder en A Disjoncteur 2P / 16A 30 mA


permanence un circuit
d’éclairage 220V / B Disjoncteur 2P / 02A 30 mA
500W. quelle est la
protection normalisée C Disjoncteur 2P / 10A 300mA

11 Pour raccorder A 3G2.5 mm² flexible


temporairement un
circuit d’éclairage 1P+N B 3x2.5 mm² flexible
220V / 1000W le câble
(au choix) doit être C 3G2.5 mm² rigide

12 Un appareil de Classe III A 48VCC


(class 3) est à sa tension
maximale d’emploi pour B 48VCA

C 24VCA

13 A l’intérieur d’une A 12VCA


douche une lampe (en
contact avec l’eau) doit B 24VCA
avoir une tension
maximale de C 48VCA

14 Un poste de soudure A Classe 1


alimenté en 3 Ph + T
possède une catégorie B Classe 2
d’isolement en
C Classe 3

15 Un poste de soudure A 3+T 125A


mobile 3 PH+T 80 Amp
sera branché sur une B 3+T+N 63A
prise de courant
C 3+T 80A

16 Un poste de soudure A 30 mA
mobile raccordé sur une
prise de courant est B 300 mA
protégé par différentiel
C 500 mA

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 153 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

17 En zone explosive + A Exd / 220V / classe 1


humide, une baladeuse
doit être I B Exd / classe 3

C Exd / 220V / classe 2

18 Je vois quelqu’un qui de A J’appuie immédiatement sur l’arrêt d’urgence


toute évidence est “en à proximité
train” de se faire B J’appelle la sécurité
électrifier (en contact
direct avec la tension) C Je l’attrape pour tenter de le “décoller”

19 Je suis en dépannage A Je pars immédiatement vers le point de


dans un tableau ayant rassemblement
déconnecté des fils; La B Je rebranche les fils et ensuite je pars vers le
sirène d’évacuation est point de rassemblement
actionnée C Je “sécurise” le tableau au mieux et ensuite je
pars vers le point de rassemblement
20 Je suis sur un site Total. A Je demande une nouvelle ampoule et remplace
Je ne suis pas moi-même la défectueuse
électricien. L’ampoule de B Émet un “ordre de travail” pour que le service
ma lampe de chevet a d’entretien remplace la lampe
« expiré ». C Émet un “rapport d’anomalie”

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 154 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

8.6. 20 QUESTIONS TEST “S/C/R” - ELECTRICIEN AU TRAVAIL

1 Le type de câble utilise A Câble rigide ou flexible (indifféremment)


pour raccorder sur un
prise de courant une B Câble flexible
perceuse à main est
C Câble rigide

2 Un technicien A Consignation sur des équipements instrumentation


instrumentation avec BT uniquement
habilitation 'LC' / 'L2' B Consignation sur tous les équipements BT du site
(sans aucune restriction) sans distinction ni restriction
peut effectuer C Effectuer des interventions sur les équipements
Instrumentation uniquement
3 Pour raccorder un poste A 16 mm² par conducteur
de soudure 3 phases
prenant 80 A maxi, B 10 mm² par conducteur
quelle est la section du
câble d’alimentation C 25 mm² par conducteur

4 Une machine 400 V – 45 A Rouge


Amp sera raccordée sur
une prise de courant de B Bleu
couleur
C Violet

5 En HT les étapes de la A Une personne habilitée HC


procédure de
consignation peuvent B Deux personnes habilitées HC
être effectuées par
C Une personne HC & le chef de service HC

6 Seul sur un site, je A J’émets un “rapport d’anomalie”


constate qu’une pompe
de condensât a une B J’informe le personnel de process pour action
“sérieuse” fuite I
C J’active l’arrêt d’urgence et j’informe les opérations

7 En zone humide et A 1 transformateur 220/24V + multiprises 24 V


explosive pour raccorder + appareils en 24V
une perceuse + une B 2 transformateurs 220/24V
baladeuse depuis le + appareils en 24 V
réseau 220 V il faut C Multiprises 220 V protégée par différentiel 30 mA
+ appareils en 220V
8 Étant LC, je n’ai plus de A J’utilise n’importe quel type de cadenas
cadenas de consignation
(celui à longue queue qui B Je suspend la (les) consignation(s) en attente de
est l’officiel à poser) disponibilité de cadenas de consignation
Que fais-je? C Annule les permis de travail et les permis
d’isolation électrique
Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR
Dernière révision: 21/11/2008 Page 155 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

9 Une prise de courant A 4P - 32A - 300 mA


400V 3Ph+N+T 32A doit
être protégée par un B 4P - 32A - 30mA
disjoncteur
C 4P - 32A + T

10 Pour raccorder en A Disjoncteur 2P / 16A 30 mA


permanence un circuit
d’éclairage 220V / B Disjoncteur 2P / 02A 30 mA
500W. quelle est la
protection normalisée C Disjoncteur 2P / 10A 300mA

11 Pour raccorder A 3G2.5 mm² flexible


temporairement un
circuit d’éclairage 1P+N B 3x2.5 mm² flexible
220V / 1000W le câble
(au choix) doit être C 3G2.5 mm² rigide

12 Un appareil de Classe III A 48VCC


(class 3) est à sa tension
maximale d’emploi pour B 48VCA

C 24VCA

13 A l’intérieur d’une A 12VCA


douche une lampe (en
contact avec l’eau) doit B 24VCA
avoir une tension
maximale de C 48VCA

14 Un poste de soudure A Classe 1


alimenté en 3 Ph + T
possède une catégorie B Classe 2
d’isolement en
C Classe 3

15 Un poste de soudure A 3+T 125A


mobile 3 PH+T 80 Amp
sera branché sur une B 3+T+N 63A
prise de courant
C 3+T 80A

16 Un poste de soudure A 30 mA
mobile raccordé sur une
prise de courant est B 300 mA
protégé par différentiel
C 500 mA

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 156 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

17 En zone explosive + A Exd / 220V / classe 1


humide, une baladeuse
doit être I B Exd / classe 3

C Exd / 220V / classe 2

18 Je vois quelqu’un qui de A J’appuie immédiatement sur l’arrêt d’urgence


toute évidence est “en à proximité
train” de se faire B J’appelle la sécurité
électrifier (en contact
direct avec la tension) C Je l’attrape pour tenter de le “décoller”

19 Je suis en dépannage A Je pars immédiatement vers le point de


dans un tableau ayant rassemblement
déconnecté des fils; La B Je rebranche les fils et ensuite je pars vers le
sirène d’évacuation est point de rassemblement
actionnée C Je “sécurise” le tableau au mieux et ensuite je
pars vers le point de rassemblement
20 Identification et A Un non 'BC' électricien toutefois désigné pour
vérification(s) d’une effectuer ces actions et les approuver
consignation BT peuvent B Un deuxième 'BC' électricien qui n’aura pas
être effectuées par besoin de signer le permis d’isolation
C L’électricien exécutant les travaux qui n’aura pas
besoin de signer le permis d’isolation

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 157 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

9. GLOSSAIRE

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 158 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

10. FIGURES
Figure 1: Les limites de courant (au travers du corps humain) ............................................7
Figure 2: Quelques outils et appareils en TBT.....................................................................9
Figure 3: Le domaine BT – BTA et BTB.............................................................................10
Figure 4: Les Domaines HT, HTA et HTB..........................................................................11
Figure 5: Électrification et électrocution .............................................................................12
Figure 6: Les risques en travaux d’excavation...................................................................13
Figure 7: Les dangers avec les lignes aériennes...............................................................13
Figure 8: Risques avec travaux au voisinage d’un courant................................................14
Figure 9: Risques de tension de pas .................................................................................14
Figure 10: Risques d’induction...........................................................................................15
Figure 11: Risques d’amorçage .........................................................................................16
Figure 12: Autres risques et dangers en électricité............................................................16
Figure 13: Risques de projection sur câbles électriques....................................................18
Figure 14: Risques avec peinture et meulage....................................................................18
Figure 15: Risques en environnement humide ..................................................................19
Figure 16: Capacitance sur un équipement mobile............................................................19
Figure 17: Le contact direct ...............................................................................................20
Figure 18: Le contact indirect.............................................................................................21
Figure 19: Les risques de contact direct et de contact indirect ..........................................22
Figure 20: Conséquences d’un choc électrique sur le corps humain.................................22
Figure 21: Conséquence d’un « aléa » électrique sur le matériel ......................................24
Figure 22: Les pompiers n’étaient pas assez efficaces ou ils sont arrives trop tard….......24
Figure 23: L’équipement de protection individuelle - EPI ...................................................25
Figure 24: Quiz EPI ...........................................................................................................25
Figure 25: L’EPI en détail...................................................................................................26
Figure 26 Quelques pièces de l’EPI..................................................................................26
Figure 27: Casque de protection........................................................................................27
Figure 28: Lunettes de protection ......................................................................................27
Figure 29: Masques de protection faciale ..........................................................................27
Figure 30: La tenue de travail de l’électricien.....................................................................28
Figure 31: Gants de protection pour manutention..............................................................28
Figure 32: Gant de protection pour manœuvre électrique .................................................29
Figure 33: Chaussures de sécurité ....................................................................................29
Figure 34: Bottes et chaussures de sécurité, bout renforcé pour électriciens (rouges) .....29
Figure 35: Le harnais de sécurité ......................................................................................30
Figure 36: Le tapis isolant..................................................................................................30
Figure 37: Assortiment d’outils pour électricien .................................................................31
Figure 38: Prendre soin des outils et des équipements .....................................................31
Figure 39: L’outil de sécurité..............................................................................................32
Figure 40: Assortiment d’outils à main, isolés....................................................................32
Figure 41: Assortiment d’outils et équipements isolés .......................................................33
Figure 42: Le kit de secours typique d’un poste (Catu)......................................................34
Figure 43: La valise de secours (Catu) ..............................................................................34
Figure 44: Poste de transformation avec conducteurs nus ................................................35
Figure 45 : Poste avec traversées embrochables (transformateur) ...................................35

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 159 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Figure 46: Kits d'intervention pour postes de transformation .............................................37


Figure 47: Appareil de Catégorie / Classe 0 ......................................................................39
Figure 48: Appareil de catégorie I......................................................................................40
Figure 49: Appareil de catégorie II.....................................................................................40
Figure 50: Appareils de catégorie III ..................................................................................41
Figure 51: Le risque de contact direct................................................................................42
Figure 52: Fiches normalisées pour rallonge (220 et 400V) ..............................................42
Figure 53: Faire une rallonge avec du matériel normalisé .................................................43
Figure 54: La “mauvaise” méthode pour faire une rallonge ...............................................43
Figure 55: Tableautins de protection pour prises de courant .............................................44
Figure 56: Ce qu’il ne faut pas faire pour des raccordements temporaires sur site: ..........45
Figure 57: Le risque de contact direct et le symbole “double carré” ..................................46
Figure 58: Emploi d’outils suivant la zone sèche ou humide..............................................46
Figure 59: Catégories d’outils à utiliser sur les sites de construction.................................47
Figure 60: Utilisation d’outils en enceinte fermée ..............................................................48
Figure 61: Utilisation du transformateur de séparation ......................................................48
Figure 62: La configuration TBTS ......................................................................................50
Figure 63: La configuration TBTP ......................................................................................50
Figure 64: La configuration TBTF ......................................................................................51
Figure 65: Les outils et les différentes TBT........................................................................53
Figure 66: Disjoncteurs équipés de différentiels ................................................................54
Figure 67: Appareil d’éclairage Ex et IP67.........................................................................54
Figure 68: Délimitation de la zone de travail ......................................................................60
Figure 69: La sécurité du travail et l’habilitation des travailleurs ........................................61
Figure 70: Les trois types d’interventions...........................................................................63
Figure 71: La première étape d’une intervention ...............................................................64
Figure 72: La deuxième étape d’une intervention ..............................................................65
Figure 73: La troisième étape d’une intervention ...............................................................65
Figure 74: Les trois domaines pour exécution de travaux .................................................67
Figure 75: Les domaines de tension..................................................................................67
Figure 76: Les domaines de tension et leurs applications .................................................68
Figure 77: Les applications HTB en C.A. ..........................................................................69
Figure 78: Les applications HTA en CA. ............................................................................69
Figure 79: Les applications BTA et BTB en C.A. ...............................................................70
Figure 80: Les zones de voisinage en C.A. .......................................................................72
Figure 81: Zones et distances de sécurité en BT (en C.A.) et selon les conditions ..........73
Figure 82: Zones et distances de sécurité en HT 20 kV (en CA) et selon les conditions ...74
Figure 83: Termes utilisés pour définir les distances de sécurité.......................................75
Figure 84: Distances de sécurité DMA et DLV en BT ........................................................76
Figure 85: Exemples de distances de sécurité DMA et DLV en HT..................................77
Figure 86: Les différents types d “opérations” électriques .................................................78
Figure 87: Les conditions principales pour travaux d’ordre électrique ...............................78
Figure 88: Les travaux sont sans présence de tension......................................................79
Figure 89: Les 3 types de base des manœuvres...............................................................82
Figure 90: Panel de personnes travaillant dans le domaine électrique..............................84
Figure 91: Les lettres et nombres à combiner sur le titre d’habilitation ..............................86
Figure 92: La délivrance du titre d’habilitation....................................................................86
Figure 93: Les conditions de travail B0 ..............................................................................91

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 160 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Figure 94: Les travaux sans présence de tension .............................................................91


Figure 95: Travaux au voisinage........................................................................................92
Figure 96 : Travaux sous tension.......................................................................................93
Figure 97: Titre d’Habilitation selon C 18-510....................................................................93
Figure 98: Exemple de titre d’habilitation rempli « au maximum”.......................................94
Figure 99: Exemple Titre d’habilitation N° 3 selon le livret C 18-510 .................................95
Figure 100: Exemple Titre d’habilitation N° 4 selon le livret C 18-510 ...............................95
Figure 101: Exemple Titre d’habilitation N° 5 selon le livret C 18-510 ...............................96
Figure 102: Exemple Titre d’habilitation N° 6 selon le livret C 18-510 ...............................96
Figure 103: Installation de cadenas de consignation sur disjoncteurs ...............................99
Figure 104: Installation de cadenas de consignation sur des tiroirs.................................100
Figure 105: Les 4 étapes et les 2 stades d’une procédure de consignation ....................102
Figure 106: Consignation par 2 personnes ......................................................................105
Figure 107: Procédure de consignation par 1 personne ..................................................106
Figure 108 Procédure de déconsignation par 2 personnes ............................................106
Figure 109 Procédure de déconsignation par une personne ..........................................107
Figure 110 : Exemple de permis d’isolation électrique (Total Indonésie) .........................109
Figure 111: Installation de matériel non Ex en zones à risques (explosives)...................125
Figure 112: Les conditions “anarchiques” de rallonges électriques sur site Total… .......126
Figure 113: Respecter les normes de branchement ........................................................127
Figure 114 : Invasion de la végétation .............................................................................127
Figure 115: Fatalité sur un rig du au non-respect de l’isolation électrique .......................128
Figure 116: Étape d’identification sur un “rack” de MOV) ................................................130
Figure 117: Identification lors de la mise en service de deux moteurs.............................131
Figure 118: Accident à proximité de HT...........................................................................131
Figure 119: Disjoncteur / commutateur défectueux .........................................................132
Figure 120: Photo 1 accident mortel sur HVAC ..............................................................133
Figure 121 Photo 2 - accident mortel sur HVAC .............................................................134

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 161 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

11. TABLEAUX
Table 1 : Légende de matériel pour poste de transformation............................................36
Table 2: Les catégories de tension en TBT .......................................................................51
Table 3: Les catégories en TBT et les conditions de travail...............................................52
Table 4: Conditions spécifiques d’utilisation de la TBTP ...................................................52
Table 5: Indice de Protection IP – premier chiffre ..............................................................55
Table 6: Indice de Protection IP – deuxième chiffre...........................................................56
Table 7 Indice de Protection IP – troisième chiffre............................................................57
Table 8 Indice de Protection IP – lettre additionnelle........................................................58
Table 9: Les distances de sécurité en fonction de la tension............................................71

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 162 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

12. RÉPONSES AUX TESTS


Réponses au 8.1 : 20 Questions pour "non-électricien"

1A 2B 3C 4A 5A 6C 7C 8A(*) 9A 10A 11B 12A 13B 14B 15C


16B 17C 18A 19B 20B

Réponses au 8.2 : 20 Questions pour "électricien exécutant"

1B 2B 3C 4B 5B 6A (*) 7C 8A 9A 10B 11B 12C 13C 14B 15A


16A 17B 18A 19B 20B

Réponses au 8.3 : 60 Questions pour "électricien chargé des travaux &


consignations"

1B 2B 3A 4B 5B 6B 7C 8C 9B 10A 11C 12B 13C 14B 15C


16B 17A 18C 19C 20B 21C 22A 23C 24A 25A 26A 27C 28A 29A
30A 31A 32C 33B 34C 35C 36C 37A 38B 39A 40B 41B 42C 43A
44B 45C 46A 47C 48C 49C 50B 51A 52C 53B 54B 55A 56A 57A
58A 59B 60A

Réponses au 8.4 : 20 Questions pour "électricien chargé des Interventions"

1B 2B 3B 4A 5A 6C 7A 8B 9A 10B 11B 12B 13B 14A 15A


16A 17C 18B 19B 20C

Réponses au 8.5 : 20 Questions ‘S’ pour "électricien sécurisé"

1B 2A 3A 4A 5C 6A(*) 7B 8C 9B 10C 11A 12C 13A 14A 15A


16A 17B 18A 19C 20A(**)

Réponses au 8.6 : 20 Questions 'S/C/R' pour "électricien au travail"

1C 2B 3A 4A 5A 6C 7B 8B 9B 10C 11A 12C 13A 14A 15A


16A 17B 18A 19C 20A

(*) “Officiellement” un outil portable de classe II ne nécessite que 2 câbles (pas de câble
de terre). Mon conseil, à titre personnel, est que si cet outil est alimenté en 220V sur une
prise normale, il faut utiliser un câble à 3 fils (avec terre). Dans la machine, le rotor est
alimenté en 220V par des brosses et la mâchoire du foret est métallique (je n’en ai jamais
vu en plastique) ⇒ tirez-en vos propres conclusions !

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 163 de 164
Formation Exploitation
Électricité
Sécurité électrique

Même sans 220V sur le rotor, un contact est toujours possible après un défaut et les
câbles peuvent céder)

(**) Changer une ampoule est à la portée de tout le monde... Mais j’ai vu sur nombre de
sites des procédures de demande de travail pour un remplacement d’ampoules par des
électriciens. Sans commentaire …

Manuel de formation EXP-MN-SE180-FR


Dernière révision: 21/11/2008 Page 164 de 164