Vous êtes sur la page 1sur 36

A TRAVERS LES YEUX DES MAITRES

Traduit de l'anglais

”THROUGH THE EYES OF THE MASTERS”


Méditations et Portraits
PAR

DAVID ANRIAS
Auteur de « ADEPTS OF THE FIVE ELEMENTS »,
« MAN AND THE ZODIAC »

Introduction par l’auteur de la série « L’INITIÉ »

Avec 9 portraits pleine page Première Edition Française 1983

Editions l’Or du Temps


A
ROSE ET CYRIL SCOTT
AVEC AFFECTION.
EN
SOUVENIR DU TEMPS PASSE
A
RYE EN 1932

2
La méditation sur chaque Adepte, dirigée sur son oeuvre en
cette période de transition, vous aidera à comprendre comment,
dès à présent, les difficultés de l’avenir sont prises en
considération par les Maîtres selon leur Rayon d’Evolution.
Vous entreverrez alors les différentes méthodes employées, et la
manière dont l’Humanité est susceptible de réagir à leur
influence dans sa lutte aveugle vers la lumière.

TABLE DES MATIERES

PREFACE A LA DEUXIÈME ÉDITION…………….4

AVANT-PROPOS A LA TROISIÈME ÉDITION…….2

PREFACE A LA TROISIÈME ÉDITION…………….3

INTRODUCTION…………………………………....3

I LE RISHI DES MONTS NILGIRI…………………...9

II LE MAITRE MORYA……………………………..11

III LE MAITRE KUT-HUMI………………………....13

IV LE MAITRE JESUS………………………………..16

V LE MAITRE HILARION…………………………...18

VI LE MAITRE VENITIEN……………………………20

VII LE MAITRE SERAPIS……………………………..22

VIII LE MAHACHOHAN…………………………….....24

IX LE SEIGNEUR MAITREYA………………………...25

X APPENDICE A LA TROISIÈME ÉDITION………...27

3
PORTRAITS

LE MAITRE RAKOCZI. Francis Bacon dans une incarnation précédente.

LE MAITRE MORYA, Prince Rajpoute. Il a occupé le corps d’Akbar dans une


précédente incarnation. Il réside à Shigatsé.

LE MAITRE KUT-HUMI LAL. SINGH. Originaire du Cachemire. Il a étudié à Oxford en


1850. Pythagore est l’une de ses incarnations précédentes. Il réside à Shigatsé.

JÉSUS. Incarnation précédente : Josué, fils de Nûn. Il fut


LE MAITRE
également Jésus de Nazareth qui fut adombré par le Christ. Il est
incarné maintenant dans un corps syrien et vit en Terre Sainte.

HILARION. Il était saint Paul dans une incarnation précédente. Il


LE MAITRE
occupe maintenant un corps crétois et passe la plus grande partie
de son temps en Egypte.

VENITIEN. Il fut le peintre Véronèse au cours de l’une de ses


LE MAITRE
précédentes incarnations.

SÉRAPIS. Grec de naissance, il suit l’évolution des Dévas. Son


LE MAITRE
lieu de résidence ne peut être révélé.

Connu sous le nom de Seigneur de la Civilisation, il est le chef


LE MAHACHOHAN
des Maîtres et réside dans les Himalayas.

Pour les Chrétiens, il est le Christ, pour l’Orient, le Bodhisattva,


LE SEIGNEUR MAITREYA et pour les Mahométans, l’Iman Madhi. Il est apparu en Inde
comme Shri Krishna, en Palestine comme le Christ, en Grande-
Bretagne comme saint Patrick dont il occupe maintenant le corps
éthérique. Il réside dans les Himalayas. C’est l’Instructeur du
Monde. Il préside aux destinées des grandes religions.

______________________

PREFACE A LA DEUXIEME EDITION

UN nouveau portrait, plus grand, a remplacé l’ancien profil du Maître Vénitien. Par ailleurs, comme
plusieurs personnes ont fait remarquer l’absence d’un portrait du Maître Rakoczi dans la première
édition, j’ai inclus cette illustration en frontispice. Ce portrait Le représente à l’époque précédant la
mort du Prince Impérial Rodolphe d’Autriche (1), et il reflète la mode de l’époque. Les raisons en sont
évidentes car ce Grand Adepte préside en premier lieu aux destinées de l’Europe et des deux
Amériques.

Tout en écrivant, j'aperçois par la fenêtre le long rivage de « Westward Ho ! », qui reçoit, en cycles
réguliers, les puissantes vagues de l’Océan Atlantique. De cette côte, mes ancêtres, en vrais pionniers,
furent poussés par cette mystérieuse force vitale, dont nous savons si peu de choses, à transférer leur

1 cf. Adepts of the Five Elements (Routledge).


4
enthousiasme et leur énergie en Amérique, terre destinée à devenir le berceau de la future Sixième Race
intuitive. Ce rapport éthérique international, le lien le plus fort qui soit, a été maintenu de manière
occulte par le Maître Rakoczi jusqu’à la Grande Guerre, où il en prévoyait la nécessité. Cette union au
plus haut niveau, a résisté à l’« épreuve du Feu » dans cette période de crise mondiale. Ce lien
subsistera, malgré les difficultés passées et futures, car, à l’avenir, les nations devront être solidaires.

Seuls ceux qui ont atteint la Cinquième Initiation, et qui ne vivent que dans un subtil esprit de
sacrifice sur les plans intérieurs, dépassant la compréhension commune, peuvent invoquer le Feu dans
les temps de crise internationale. Il demeure un écho psychique de cette puissante cérémonie spirituelle
présidée par le Maître Rakoczi près de cette côte, et il durera vraisemblablement pendant de
nombreuses années, car trois Adeptes ont visité un certain promontoire, tout proche.
David Anrias
Westward Ho !
Devon, janvier 1936

AVANT-PROPOS A LA TROISIEME EDITION

LA demande sans cesse renouvelée de cet ouvrage a justifié une troisième édition, cependant
retardée par la pénurie de papier due aux conditions de la guerre. Cette restriction existe encore
aujourd’hui, il est donc seulement possible d’insister sur les développements occultes les plus
marquants de la dernière décennie.

Je dois remercier Mr P.G. Clancy, éditeur de l’American Astrology Magazine de m’avoir accordé la
permission de reproduire certains extraits de mon article intitulé « le cycle prépondérant de Mars ».
Cet article fut écrit avant la deuxième Guerre Mondiale, et il a été reçu le 7 septembre 1939 et publié
dans la revue mentionnée plus haut en janvier 1940. Cet article figure en Appendice car j’y ferai de
fréquentes références, ainsi qu’à mes autres livres : Adepts of the Five Elements et Man and the
Zodiac. L'importance de ce cycle de 35 ans ne saurait être négligée en ce qui concerne les choses
occultes et terrestres en ce moment critique de l’évolution humaine.

Dans la préface de la seconde édition, j’ai indiqué que pendant la Guerre Mondiale de 1914-1918, le
Maître Rakoczi et certaines forces occultes étaient en relation avec cette région côtière. Ces forces ont
été intensifiées sur tous les plans pendant la seconde: Guerre Mondiale.

Il y a toujours un lien puissant entre un Adepte et le pays dans lequel Il a atteint l’initiation d’Arhat.
Lorsqu’Il était Francis Bacon dans une autre existence, Il vivait dans le monde profane, très en avance
sur son temps, polarisé vers un avenir qu’Il a su pressentir en des éclairs d’illumination. Œuvrant
maintenant en tant qu’Adepte, Il revient dans ce pays de temps à autre afin de renforcer certains
centres, maintenus comme points focaux d’une force éthérique qui peut être utilisée en des temps de
crise tels que ceux que nous avons récemment traversés.

De cette manière, les Adeptes agissent sur un plan situé au-delà de l'ambition personnelle, ni
reconnus, ni acclamés, satisfaits de n’être « rien aux yeux des hommes ».
North Devon
Août 1946

PREFACE A LA TROISIEME EDITION

NOUVELLES METHODES POUR UNE ERE NOUVELLE


2
Les conditions presque universelles de lutte et de bouleversement causées par la deuxième Guerre
Mondiale ne sont que le reflet terrestre des changements et des conflits plus grands encore qui eurent
lieu sur les plans supérieurs au sein de l’aura de la terre. Les crises se succédèrent rapidement,
nécessitant une aide extérieure pour venir à bout des forces obscures menaçant l’humanité. La Grande
Loge Blanche dut être renforcée par des Etres Supérieurs, plus hautement évolués, en rapport avec
Sirius, et opérant par l’intermédiaire de la planète Uranus et du signe du Verseau.

Ces affirmations ne devraient pas être considérées comme trop surprenantes. Il a été de temps à autre
indiqué que l’Ere Nouvelle exige de nouvelles méthodes de développement occulte, donnant ainsi
raison à cette ancienne prophétie : « Voici, je fais toutes choses nouvelles ! »

Dans ce livre et dans les deux précédents, j’ai déjà exposé la méthode du développement occulte de
l’Ere du Verseau (2). J'ai aussi avancé le fait que les Maîtres étudiaient, avec des disciples de la
nouvelle race, ces conditions de changement, et employaient à cette fin une technique occulte nouvelle.
Ces étudiants sont capables de projeter leur conscience et leur subconscient dans le futur plutôt que de
les tourner vers le passé (3).

Dans Man and the Zodiac, j’ai indiqué que des corps convenant aux Adeptes qui vivent dans la région
des Himalayas ne pourraient exister dans les conditions qui prévalent sur terre à des altitudes plus
basses. Le Maître Grec a affirmé dans les Lettres des Mahatmas (p. 285), qu’un Adepte « a le pouvoir
de choisir de nouveaux corps – que ce soit sur cette planète ou sur une autre – tout en gardant la vieille
enveloppe physique qu’il conserve en général à des fins particulières ».

Les conditions générales du présent Cycle lunaire (mars 1945 - mars 1980) ont été prévues par le
Maître Grec en 1932 et sont révélées dans les pages 62 et 63 de ce livre. Toutefois, les mauvais aspects
de ce thème lunaire (4) apporteront en dernier lieu un grand changement dans la pensée : car le
développement intérieur n’est possible que par l’expérience des tensions provoquées par ce que l'on
nomme les mauvais aspects.

De même, tout ce qu’Il a dit, concernant le grand influx de puissance qui doit se déverser à la fin du
Siècle (pendant le Cycle Solaire) aura lieu. Quelques-uns des plus grands artistes et personnalités que
le monde n’ait jamais connus se réincarneront et coopéreront avec certains Maîtres ici-bas sous
l’inspiration et la direction du Seigneur Grec Lui-Même.

_________________________

INTRODUCTION

(Par l'auteur de l’initié durant le Cycle Obscur)

C’est pour moi un grand honneur que d’être appelé à rédiger la préface d’un livre qui, par de
nombreux aspects, est sans équivalent dans la littérature mystique. Durant les cinquante ou soixante
dernières années, certains ont peut-être vaguement entendu parler de sages mystérieux, auxquels sont

2 cf. Adepts of The Five elements.


3 Peu d’étudiants seront conscients de ce rapport d’une manière objective, mais tous seront préparés par la voie du subconscient. Ainsi, il
est probable que rien de spectaculaire ne se produise avant longtemps. Les pseudo occultistes qui se prétendent des Maîtres ou leurs
agents, qui agissent ici-bas et demandent une aide financière en leur nom, maintenant ou à l’avenir, devront être considérés avec
beaucoup de méfiance.
4 Une esquisse de ce thème lunaire sera peut-être publiée dans un autre livre. Cela dépendra des réactions du public au présent ouvrage.
3
attribués d'extraordinaires pouvoirs, et vivant quelque part dans les Himalayas ; ceux qui cherchèrent à
démontrer leur existence furent rejetés comme charlatans ou Théosophes excentriques, ou encore
passaient pour des gens à l’imagination remarquablement fertile. De toutes manières, ces sages n'étaient
pas considérés comme des êtres importants, ou participant en quoi que ce soit aux questions politiques,
artistiques ou autres activités non religieuses concernant le progrès de l’humanité.

Ce livre permettra peut-être de démontrer l’absence de fondement d'une telle supposition. Du moins
pour ceux dont l'esprit n’est point obscurci par un scepticisme facile et trop prompt à l’égard de tout
ce qu’ils ignorent. Toutefois, s’il incite le lecteur à la réflexion et à la recherche, ce livre n’aura pas
été publié en vain.

RE-DECOUVERTE D’ANCIENNES VÉRITÉS

Nous vivons une époque d'extrêmes et de contrastes saisissants où les découvertes scientifiques les
plus extraordinaires dans le Royaume de la Matière coïncident avec celles, plus surprenantes encore du
domaine de la Conscience. Mais si les premières semblent de réelles découvertes, les secondes ne sont
que des redécouvertes de la connaissance des Anciens. En fait, nous réalisons peu à peu qu’une grande
partie de cette connaissance, qui fut écartée par les rationalistes comme simple superstition, ne peut
être ignorée ou négligée d’une manière aussi systématique, et que les phénomènes supra normaux,
auparavant attribués à l’intervention sporadique de la Divinité, n’étaient que les manifestations de
forces naturelles entre les mains de ceux qui savaient les manier, ou de facultés de perception encore
en sommeil chez la plupart des hommes.

Ainsi, ce qui, autrefois, était appelé avec dévotion un miracle, est aujourd’hui considéré plus
froidement comme un cas de clairvoyance, de clair audience, de mesmérisme hypnotique, de guérison
métaphysique ou magnétique, selon les circonstances. L’Homme a découvert que ces facultés sont
latentes en lui et peuvent être soit en parties héritées, soit scientifiquement développées grâce aux
enseignements d’un maître qualifié. Dans ce cas, il lui est possible de se prouver par ses propres
perceptions l’existence de plans supra physiques, d’états supérieurs de conscience, de multiples entités
désincarnées et de nombreux pouvoirs et potentialités dont il avait jusque-là ignoré l’existence. En
attendant de posséder ces facultés, il dépend pour sa connaissance du témoignage de ceux qui les ont
acquises, de même qu’il accepte pour vrais les témoignages scientifiques des savants en ce qui
concerne l’astronomie ou d’autres phénomènes scientifiques qu’il n’a pas le désir ou la possibilité
matérielle de découvrir par lui-même. En un mot, la science occulte est, dans le moindre détail, aussi
scientifique que la science de la matière, et le fait qu’il y ait des occultistes médiocres, indifférents ou
fraudeurs ne peut en aucun cas remettre en cause la Vérité elle-même.

LA SCIENCE DU RÂJA YOGA

Ceux qui auraient tendance à écarter l’Occultisme parce qu’ils le considèrent comme absurde et
fantaisiste – j’écris en effet cette introduction moins pour les Théosophes que pour le profane –
trouveront, en consultant le dictionnaire au mot « occulte », qu'il signifie « qui existe mais n’est pas
immédiatement perceptible ». Ainsi l’occultiste soutient qu’en nous et autour de nous sont des plans
d’existence non immédiatement perceptibles, mais qui, comme on l’a déjà dit, peuvent être perçus par
ceux qui sont prêts à développer les facultés nécessaires. La méthode du développement de ces facultés
a été réduite en Inde à une science exacte que l’on nomme Râja Yoga, dont des formes plus ou moins
différentes ont été enseignées secrètement dans toutes les civilisations (5).

En bref, la Science du Râja Yoga (6) comprend un nombre de procédés graduels visant à provoquer
une concentration de l’esprit si intense et si spécifique que celui qui la pratique, le Yogi, perd toute
entier est différent. Cependant, quel que soit le procédé scientifiquement élaboré qui autorise la
perception de ces manifestations subtiles, celui qui pratique sait, une fois pour toutes, qu’il est

5 cf. E. SCHURE : Les Grands Initiés.


6 Râja Yoga par SWAMI VIVEKANANDA (diverses éditions).
4
immortel et que notre plan objectif matériel n’est que le plus grossier de tous les plans de conscience.
S’il le désire, il peut contacter des entités désincarnées qui ont déjà vécu sur cette planète, ainsi que les
Dévas, ces hôtes de l’Intelligence Spirituelle qui suivent une voie d’évolution différente de la nôtre,
mais jouent un rôle important dans la réalisation du grand plan de la Nature et dans le Gouvernement
de notre Système Solaire. Par ailleurs, il sait que la doctrine de la Réincarnation est un fait, et que la loi
de cause à effet, appelée le Karma (7), est aussi une réalité. Il sait qu’il possède non seulement un corps
physique, mais aussi d’autres corps de matière plus subtile qui l’enveloppent et s'interpénètrent (8). En
dernier lieu, s’il persévère et atteint le but de la science séculaire du Yoga, il parviendra au plan du
Nirvana, le plan de la Béatitude totale, éternelle et inconditionnelle.
Quand un homme atteint le Nirvana (9) ou Libération, il n'est pas obligé de garder son corps
physique ou de se réincarner dans un autre. Le choix lui appartient : ou bien il préfère vivre à jamais
une existence désincarnée, ou bien il demeure sur terre pour un temps considérable, comme Maître de
Sagesse. Dans ce cas, il a une Fonction au sein de la Hiérarchie occulte et aide au développement de
l’Humanité de manières extrêmement diverses. Ceux qui atteignent la Libération (ou l'Adeptat dans la
terminologie occidentale) mais demeurent sur terre, ne sont pas, il est vrai, sujets aux limitations que
connaît l’homme ordinaire. Ils ont atteint le but, et tous les Plans Supérieurs leur sont ainsi ouverts.
Par ailleurs, leur état de conscience n’est que Joie perpétuelle. Quelle que soit l’œuvre en cours, cet
état ne les quitte jamais. En tant qu’Adeptes du Yoga, ils peuvent accomplir des miracles (10) mais ne
le font que rarement, car l'Adepte considère que, sauf en des circonstances exceptionnelles, tout
miracle est une forme d’exhibitionnisme. En fait, leur absence de vanité est si totale que malgré leur
noblesse et leurs grands pouvoirs, ils ont été assez modestes pour se nommer les Frères Aînés et les
Serviteurs de l’Humanité ; en effet, selon leurs propos, ils vivent pour servir et guider, car ceux qui
guident ne font que servir.

Toutefois, leur fonction de guide n’entrave pas l’exercice du libre arbitre, car ce serait une infraction
à la Loi. Ils suggèrent mais n’exercent pas de pression ; ils inspirent, mais n’ordonnent jamais. Leurs
activités, en fait, sont si nombreuses et variées et ont été décrites avec tant d’éloquence par le grand
disciple et orateur, le Dr. Annie Besant, que je ne saurais mieux faire que citer son recueil sur Les
Maîtres :

« Ils contribuent de mille manières à faire progresser l’humanité. De la plus haute sphère, ils déversent vers la
terre la lumière et la vie qui peuvent, aussi librement que les rayons du soleil, être reçues et utilisées par tous
ceux qui sont suffisamment réceptifs.
... Et puis, les Maîtres ayant un lien particulier avec les religions utilisent ces dernières comme des réservoirs
dans lesquels Ils déversent l’énergie spirituelle afin qu’elle soit donnée aux fidèles de chaque religion par le «
moyen de grâce » en vigueur (11). Vient ensuite le grand travail intellectuel où les Maîtres envoient des formes
pensées d'une grande puissance mentale qui sont captées par les hommes de génie, assimilées par eux et données
au monde. De cette façon, Ils envoient également à Leurs disciples Leurs vœux, leur notifiant les tâches qui leur
incombent. Puis vient le travail au niveau du monde mental inférieur, c’est-à-dire l'émission de formes pensées
qui influencent l’esprit concret et le guident vers des activités utiles dans ce monde et l’enseignent à ceux qui
vivent dans le monde céleste. Puis viennent les vastes activités du monde intermédiaire, l’aide donnée à ceux que
l'on nomme « morts », le travail de guide et de supervision dans l’enseignement des jeunes disciples et l'envoi
d’une aide spécifique dans de nombreux cas. Dans le monde physique, on surveille la tournure des événements,
on corrige et neutralise autant que le permet la loi les tendances néfastes, on équilibre sans cesse les forces qui se
mettent en travers de l'évolution ou en facilitent le progrès, renforçant le bien et affaiblissant le mal » (12).

7 Comme le dit la Bible : « L'homme récolte ce qu’il sème ».


8 Ces corps subtils, il peut les apercevoir autour de ses semblables sous forme d’auras qui varient en taille et en couleur selon le
développement et le caractère de chaque individu.
9 Le Nirvana n'est pas une annihilation, comme le supposent les orientalistes non initiés. Bien au contraire, c’est la communion avec la
Vie Elle-Même, sans entraîner pour cela la perte de l’individualité. La seule annihilation qui ait lieu est celle de toutes les limitations, de
toutes les faiblesses et égoïsmes de l’homme.
10 Le modus operandi par lequel tout miracle est réalisé est décrit dans les Aphorismes de Patanjali.
11 En anglais : [...] the duly appointed « means of grace ». (N.d.T.)
12 L’aspect bénéfique récent Jupiter - Uranus, au début de juillet 1932, a été ainsi utilisé par les Maîtres afin de provoquer la réussite
imprévue de la Conférence de Lausanne après que les discussions préliminaires eussent été menacées d’un échec.
5
On peut donc constater que, quoique les Maîtres aient leur esprit dans le Ciel, leurs pieds foulent
bien notre sol, c'est dire qu’ils ne sont pas de vagues rêveurs, mais des hommes fondamentalement
pratiques. Ils n’ont plus les vices et les faiblesses de l’homme mortel ordinaire, bien sûr, mais ils ont
peiné eux-mêmes contre ces vices et ces faiblesses sur le sentier qui mène à l’Adeptat. Ainsi, ils ont
une attitude de totale compréhension et de tolérance, jointe à une immense compassion et, ce qui est
tout aussi important – comme ils le disent eux-mêmes – à un sens de l'humour prononcé. Ce dernier
trait, parmi leurs nombreuses autres qualités, apparut nettement lorsque H.P. Blavatsky, femme
remarquable et initiée, fonda la Société Théosophique vers la fin du siècle dernier, et fit connaître au
monde, qui n’était pas prêt à les recevoir, les Maîtres Grec et Morya. Depuis ce temps, cependant, une
certaine tendance au « cléricalisme » s’est infiltrée dans la Société et les Maîtres sont dorénavant
considérés comme des prêtres à glorifier, distinction qu’ils ne désirent pas. Il est toujours difficile
d’éviter les vues sectaires dans une voie cléricale, et comme l’un des grands idéaux auxquels sont
attachés ces Maîtres est l’Unité dans la Diversité, ce point de vue doit être découragé. Ce qu’il faut
absolument proscrire, c’est l’attitude qu’Alice Bailey nous signale dans son admirable livre :
Initiations humaine et solaire.

« Certaines écoles d’occultisme et de tendance théosophique ont prétendu être seules à détenir Leur
enseignement, et à être le seul point focal de Leurs efforts, limitant ainsi Leur œuvre et formulant des
prémisses que le temps et les circonstances ne manqueront pas de prouver inexactes. Ils œuvrent assurément
par l’intermédiaire de ce genre de groupe de penseurs, et insufflent une grande part de Leur énergie dans de
telles organisations, mais Ils ont partout leurs élèves et Leurs disciples, et opèrent à travers de nombreux corps,
et par différentes méthodes d’enseignement.

Dans le monde entier, ces Maîtres sont incarnés à présent, dans le seul but de participer aux activités, aux
occupations, et au travail de dissémination de la vérité des différentes églises, des sciences et des philosophies.
Ils produisent ainsi au sein de chaque organisation, une expansion, une ouverture, une désintégration si
nécessaire, qui auraient été impossibles autrement. Il serait sage que les étudiants en occultisme reconnaissent
ces faits, et cultivent leur capacité à identifier les vibrations de la Hiérarchie se manifestant à travers des
disciples dans les endroits et les groupes les plus inattendus. »

Même si certains membres de la Société Théosophique sont tombés dans l’erreur mentionnée plus
haut, et soutiennent que la Société est la seule à pouvoir recevoir et transmettre l’enseignement des
Maîtres, n’oublions cependant pas notre grande dette à l'égard de cette Société et de ses dirigeants
pour le trésor de connaissance ésotérique qu’ils ont donné au monde. Il est très regrettable que la
vaste production de livres théosophiques ne circule pas aussi librement qu’on pourrait le souhaiter.

LA COOPÉRATION PARFAITE ENTRE LES MAITRES

L’idéal d’Unité dans la Diversité auquel j'ai fait allusion est réalisé d’une manière telle par les
Maîtres que bien qu’ils donnent parfois l’impression de ne pas œuvrer dans le même sens, en fait, leur
travail est en harmonie, leurs nombreuses activités se fondant comme les couleurs de l’arc en ciel.

Ainsi, au siècle dernier, quand la bigoterie Victorienne et l’étroitesse d’esprit religieuse connurent
leur plein essor, un des Maîtres, pour réagir contre cette tendance, inspira le Mouvement Agnostique.
Ce mouvement à son tour tomba dans l’exagération, et par conséquent, afin de rétablir l’équilibre, un
autre Maître fut l’initiateur du Mouvement Spirite. Un peu plus tard, les Maîtres Grec et Morya
apportèrent leur soutien à la Société Théosophique en faisant de Madame Blavatsky, qui fut tant
décriée, leur disciple. La Science Chrétienne vint ensuite, inspirée, elle aussi, par un autre des Maîtres.
Tous ces mouvements fonctionnaient simultanément et s’opposaient. Haeckel rejeta la croyance en
l’âme, car elle était pour lui pure superstition; Madame Blavatsky fit savoir aux spirites que leurs
esprits n’étaient que des « coques » vides, cependant que Madame Eddy décrétait que la Théosophie
était une « erreur de l’esprit mortel » et que les bigots victoriens condamnaient chacun de ces
mouvements, les considérant comme des machinations anti-chrétiennes du diable. Cependant, tout en
déplorant ces accusations dues à l’intolérance, les Maîtres suivirent patiemment chacun de ces

6
Mouvements afin de mesurer leur effet sur le Grand Plan d’Evolution, pour l’accomplissement duquel
ils œuvrent en si parfaite harmonie.

MAITRES ET DISCIPLES

On aura déduit de ce qui précède que les Maîtres prennent des disciples, mais il est essentiel de
préciser sans équivoque que toute tentative en vue d’établir des liens avec ces Hommes Supérieurs ne
peut réussir que si elle s’accompagne d’une vie d’abnégation et d’une rigoureuse auto discipline. Le
penchant pour la boisson et l'abandon à une sexualité effrénée – tendances répandues à notre époque –
sont des comportements néfastes pour l’étude des Sciences Occultes, car l'alcool empoisonne
l’organisme, et l’excès sexuel gaspille nos forces. D’autre part, les gens dont l'esprit est souillé de
jalousies, de rancunes et d'autres formes de sentiments non charitables ne peuvent espérer devenir
réceptifs aux vibrations les plus subtiles, tant qu’un effort radical pour vaincre ces faiblesses n’est pas
entrepris. On pourrait objecter qu’il existe beaucoup de cas où des personnalités imparfaites possèdent
néanmoins des facultés psychiques développées. C’est vrai, mais ces facultés sont rarement sûres et
sont généralement du type inférieur, connu sous le nom de psychisme astral (13). En général, il s’agit
de facultés acquises dans une autre incarnation pendant laquelle il a été pratiqué le Yoga ou quelque
forme de magie. Malheureusement, un grand nombre de ces psychiques ont multiplié les publications
et ont émis des assertions censées reposer sur une haute autorité qui n’est en fait qu’un produit de leur
imagination, ou quelque spectre contrefaisant le sage. Des quantités de livres de ce genre ont été
publiés au cours des trente dernières années, causant une vaste confusion, déroutant le chercheur
sincère, et conférant à l’occultisme une déplorable réputation. C’est à juste titre que le grand
instructeur de la Philosophie Védique, pensées Vivekanânda, avertissait ses élèves :
« Rejetez tout ce qui n’en appelle pas à votre raison, de qui que cela vienne. »

L’AUTEUR DU LIVRE

Nous allons maintenant fournir quelques détails biographiques concernant celui qui a choisi d’écrire
sous le pseudonyme de David Anrias, gardant ainsi le nom sous lequel il est apparu dans mon récent
livre, L’Initié durant le Cycle Obscur.

D’origine celte, il était, tout enfant, de nature méditative et aimait les promenades solitaires et les
rêveries. Jeune homme, entre 1908 et 1914, il découvrit des livres traitant de l’occultisme et tout
particulièrement de l'astrologie, qui suscitèrent un grand intérêt chez lui et le poussèrent à entreprendre
de sérieuses études sur le sujet. Auparavant, il avait eu une formation artistique et montré une
remarquable aptitude pour le portrait au crayon.

Puis vint la guerre. Il passa deux années dans les tranchées et fut décoré de la Médaille Militaire pour
avoir distribué des messages sous le feu. Plus tard, il reçut un ordre de mission et fut transféré dans
l'Armée de l’Air. A la fin des hostilités, sous l’impulsion d'un désir intérieur, il partit en Inde où il
travailla avec le Dr Annie Besant dont il parle avec beaucoup d’admiration. A cette époque, il passa
plusieurs mois consécutifs dans les Monts Nilgiri, et c'est là qu’avec une patience infinie, un esprit de
sacrifice et de persévérance, il appliqua ce laborieux procédé qui consiste à « calmer l'agitation de
l’esprit », dont j’ai parlé plus haut.

Après des années d’effort, il réussit à entrer en contact avec l’Adepte connu sous le nom de Rishi des
Monts Nilgiri avec qui il apprit à se mettre en « rapport mental » (14). Ce vénérable Sage est spécialisé
en Astrologie, et c'est grâce à son enseignement qu’Anrias a acquis sa remarquable compétence dans
cette matière si difficile et si mal comprise. C’est Lui qui le poussa à publier, dans The Theosophist,

13 Comme la lecture de boules de cristal, la bonne aventure, et autres formes de charlatanisme.


14 Cf. L’Initié durant le Cycle Obscur, chapitre VII.
7
certaines prédictions astrologiques qui se sont réalisées depuis, et qui avaient pourtant provoqué un
certain scepticisme à l’époque.
A la fin de son séjour de sept ans en Inde, Anrias finit par acquérir la faculté de « se mettre en
harmonie » avec plusieurs autres Maîtres de Sagesse et c'est à cela que nous devons les paroles et les
portraits esquissés dans ce livre.

Anrias revint en Angleterre en 1927 afin d’en étudier les conditions psychiques et d’accomplir un
certain travail, de concert avec d’autres disciples des Adeptes. Ce livre est une partie de cette œuvre,
car il faut remarquer que les découvertes ou les affirmations d’une personne doivent pouvoir être
vérifiées par d’autres ; autrement dit, pour atteindre la vérité, les « découvertes » d’un homme doivent
être « examinées » par d’autres personnes compétentes. Cette règle s’applique aux Sciences de la
matière aussi bien qu’aux Sciences Occultes. Les messages des Maîtres publiés dans ce livre n’ont
souffert d'aucune erreur de transmission, comme l’ont vérifié les disciples mentionnés plus haut.

LES PORTRAITS ET LE TEXTE

Nous arrivons enfin à la raison pour laquelle certains Maîtres ont permis que leur portrait soit publié,
question qui intéressera particulièrement les Théosophes.

Depuis un an ou deux, M. audience, maintenant de réputation mondiale, professe une forme de


philosophie qui dénie aux Maîtres leur valeur en tant qu’Instructeurs et Guides (15). Il en résulte que de
nombreux fervents, auparavant de grande valeur, ne sont plus tels, et ont, leur semble-t-il, adopté la
philosophie de M. audience, alors qu’ils n’ont à aucun moment été en mesure d’en comprendre quoi
que ce soit. Si M. audience lui-même est intimement persuadé d’avoir atteint la Libération et par
conséquent la Joie inconditionnelle, ses fidèles, eux, montrent très clairement, soit dans leur apparence,
soit par d’autres signes, que cela n’est pas leur cas. En fait, ils étaient davantage en paix, lorsqu’ils
croyaient aux Maîtres ; car il vaut presque mieux n’avoir aucune philosophie, qu’une philosophie mal
comprise.

C’est pour cette raison, et pour des considérations trop élaborées pour être abordées ici, que les
Maîtres imprimèrent mentalement leurs portraits dans l’esprit de David Anrias pour qu’ils soient
reproduit, dans ce livre, afin de servir de point focal de méditation pour ceux qui se débattent dans les
incertitudes d’une spiritualité vacillante, ainsi que pour les autres.

Moi qui écris cette introduction, j’ai bénéficié de la grande joie du contact avec trois ou quatre des
Maîtres, et j’apprécie à leur juste valeur leur idéal qui devrait être l’aspiration des gens sérieux. Mais
comment cette aspiration est-elle possible si les Maîtres ne nous donnent la preuve de leur existence ?
Jusqu’à présent, la Société Théosophique a jalousement gardé les quelques portraits qu’elle possédait,
et bien que cette attitude soit excusable car elle a été inspirée par le respect, les Maîtres eux-mêmes
désirent aujourd’hui qu’il en soit fait autrement : d’où ce livre. Il y a toutefois quelques réserves à faire.
A la différence de prêtres qui, selon la coutume, se signalent par la « coupe de leurs vêtements », les
Maîtres cherchent, au contraire, à passer inaperçus sur le plan matériel pour qu’ainsi personne n’ait le
moindre soupçon sur leur véritable identité. Ils adoptent même en certaines occasions des
caractéristiques banales qui semblent presque des défauts, ce qui nous rappelle au passage que, pour
être parfait, il est parfois nécessaire de paraître imparfait. Ainsi, dans mon livre L’Initié durant le Cycle
Obscur, un des Maîtres anglais est correctement décrit comme s’exprimant en des phrases courtes et
lapidaires, ce qui a soulevé les critiques de certains. Mais comme il l’a expliqué depuis, il a adopté
volontairement ce trait parce que c’est ainsi que l’on parle dans la région rurale où il réside et qu’il ne
désire pas s’y faire remarquer. S’il laissait entendre qu’il est un Grand Initié, les curieux, empiétant sur
son précieux temps, employé au service désintéressé de l’humanité, l’empêcheraient de poursuivre son
œuvre. Aussi, seuls les Maîtres qui vivent dans les inaccessibles forteresses du Tibet ou dans d’autres
régions solitaires ont permis que leur portrait paraisse. Les Maîtres qui évoluent dans le monde, tels que
ceux décrits dans L’Initié dans le Nouveau Monde et dans L’Initié durant le cycle obscur, se sont vus
15 Ce sujet a été traité en détail dans L’Initié durant le cycle obscur.
8
obligés de ne pas laisser publier leur portrait afin de ne pas être reconnus. Le Maître Hilarion,
cependant, a accepté un compromis en donnant son portrait en tant qu'Arhat, tel qu’il était dans une
autre incarnation sous le nom de saint Paul. Il faudrait aussi indiquer que le portrait de Maître Sérapis le
montre sous la forme d'un Grec (16).

Le langage des Méditations est dû en grande partie à celui qui transmet ; toutefois, on retrouve
souvent des tournures de phrases caractéristiques de chaque Maître. Pour ceux qui n’ont jamais étudié
l’Occultisme, la notion de plans sur lesquels des pensées peuvent être exprimées et transmises sans
l’intermédiaire maladroit du langage, peut sembler étonnante et incompréhensible. Pourtant, ces plans
existent sans aucun doute, comme l'impliquent les affirmations de nombreux mystiques à travers les
âges, qui déclarent qu’il leur est virtuellement impossible de décrire leurs expériences. Nous savons
bien que, même dans la vie de tous les jours, les mots déforment souvent les idées au lieu de les
transmettre avec précision. Il faut donc considérer plutôt comme un avantage le fait que certaines
facultés puissent être développées pour que les pensées soient communiquées, émises en une fraction
de seconde d’un esprit à l’autre sans être revêtues de mots inadéquats. C'est en effet de cette manière
que les Maîtres se mettent en rapport l’un avec l’autre par-delà l’espace, et avec certains de leurs
disciples suffisamment avancés et réceptifs à leurs vibrations particulières.

Finalement, je dois vous dire que, bien qu’il n’ait été fait mention que de neuf Maîtres dans ce livre,
il y en a environ soixante qui sont incarnés dans des corps de diverses nationalités. Outre les pouvoirs
qu’ils détiennent, ils peuvent garder leur corps physique bien au-delà de la limite habituelle de
soixante-dix ans, et de plus, ils ont la faculté de prolonger son efficacité et même son apparence de
jeunesse relative, dans certains cas, de plusieurs centaines d’années.

Ce n’est cependant pas pour prolonger la jeunesse – qui n’est qu’une incidence – qu’ils cherchent à
guider les autres sur le Sentier, mais parce qu’ils souhaitent que d’autres participent à cette grande
Puissance, à cette grande oeuvre, à cette Joie inconditionnelle dont ils font eux-mêmes l’expérience.

______________________

LE RISHI (17) DES MONTS NILGIRI

Imaginez les grands corps célestes, les étoiles et les planètes animés par des Etres d’une force, d’une
majesté et d’une beauté inconcevables.

Imaginez, issus de chacun de ces centres de vie, des courants vitaux qui irradient l’espace.

Imaginez ces courants rayonnants, qui représentent l’essence de vie de chacune de ces mystérieuses
existences stellaires et planétaires, émanant d'elles en de puissantes ondes de couleurs, de sons, qui,
bien au-delà des perceptions humaines, agissent cependant sur chaque particule, sur chaque atome
qu'elles rencontrent, et sur chaque faculté psychique ou spirituelle de l’Homme.

La Loi de l’Univers étant Unité absolue, il n’est pas une émanation de l’être stellaire le plus reculé
qui n’affecte, d’une manière ou d’une autre, ses frères dans l’espace.

Le mystère de la Vie est en vérité caché dans les étoiles, et il appartient au véritable astrologue de le
déchiffrer et de l'interpréter pour ses semblables.

16 Il faut ajouter que ceux du période et du Maître Vénitien sont tels qu’ils apparaissent à certains étudiants occidentaux au cours de leurs
méditations.
17 Sage.
9
C’est à certains Maîtres, qui, par leur évolution passée, peuvent percevoir et discerner les courants
vitaux cosmiques en tant que réalités, qu’incombe la tâche de les adapter aux besoins de cette planète
particulière. Comme des sentinelles, ils sont là pour la sauvegarder de l’impact de forces si formidables
qu’elles se révéleraient destructrices et désintégrantes si elles n’étaient transmutées avant d’atteindre
notre sol. Cela s'applique aux forces émanant d’Uranus et de Neptune, alors qu’il est permis aux
courants plus nuancés de Jupiter, de Saturne, de Mercure et de Vénus, à la charge d’Adeptes ayant
évolué selon les lignes de force correspondantes, de nous parvenir intégralement.

Mais occasionnellement, en vue de l’évolution de l’humanité, libre cours est laissé sur la Terre aux
vibrations des planètes extérieures. Elles entraînent inévitablement dans leur sillage des
bouleversements, des guerres et des crises de toutes sortes, car il est dans la fonction de ces planètes de
détruire afin de reconstruire. Le récent déferlement des forces de Neptune et d’Uranus, que nous
percevons comme de puissantes ondes d’indigo et de rapides fuseaux de lumière blanche alternant
avec d’autres couleurs, fut responsable de la guerre mondiale (18). Elle ne fut, en fait qu’un reflet des
turbulences des plans intérieurs, devant mener à l’ultime régénération, et elle a entraîné l'initiation
supérieure de puissants Etres, aussi élevés que les Logos Planétaire et Solaire eux-mêmes.

Ce bouleversement occulte et physique entraînera, avec le temps, un changement de la race entière.


Entre autres, certains physiques ou centres du corps éthérique auront besoin d’être développés dans un
ordre différent de celui qui avait été considéré comme essentiel par le pensées (19) de la Cinquième
Race Mère. Nous qui nous spécialisons dans l’étude de ce type de travail ainsi que dans l’orientation
des courants cosmiques, recherchons toujours avec espoir de nouveaux disciples suffisamment
sensibles, et cependant capables d’aborder ces problèmes avec ce que votre Occident appelle un esprit
scientifique.

Dès avant la guerre, mon fils, vous appreniez, par vos études astrologiques, à devenir sensible aux
vibrations des planètes extérieures. C’est moi qui vous ai guidé vers l’Inde et vous ai amené à vivre
plusieurs années au sein de l’aura de mon ashram (20) des Monts Nilgiri. Là, vous avez été
graduellement préparé à nous aider à concentrer les plus Hautes Forces d'Uranus et de Neptune sur
ceux qui apprendront finalement à les exprimer à la fois en Puissance, en Amour, en grandeur de vue
mentale et en intuition spirituelle.

Pendant cette période de transition, où l’aboutissement du chaos ne s'est pas encore résolu en
harmonie, les disciples du second Rayon ou Rayon de l’Amour ressentent par-dessus tout le manque
d’amour autour d’eux. Certains l’ont ressenti si intensément qu'ils ont dépéri et sont morts du manque
de cette grande force vitalisante qui les avait soutenus jusqu’alors.

D’autres, comme audience, incités par les Dévas associés aux nouvelles forces planétaires à jouer le
rôle (21) de Shiva le Destructeur, ont perdu contact avec leur rayon originel, dans leur effort pour
vivre, et vivre positivement en ce cycle sinistre. Vous qui avez su prédire son évolution, vous pouvez
comprendre les difficultés qui l'ont assailli.
18 Note pour les astrologues : la cause de cette crise fut la lunaison du 11 janvier 1910, quand l'opposition Uranus-Neptune était en
aspect défavorable avec les planètes exotériques Saturne, Jupiter et Mars. Vénus et Mercure ayant perdu leur influence bénéfique, rien ne
put empêcher la combinaison des influences destructrice d'Uranus, et désintégrante de Neptune, de manifester pleinement l'effet
maléfique de l’opposition par des conséquences exotériques sur la Terre.
Il va sans dire que si l’humanité avait déjà transcendé les vices et les passions menant à la guerre, ces aspects n'auraient pas
eu cet impact, mais se seraient manifestés d'une manière moins physiquement destructive, ou auraient pris la forme d’une
vaste stimulation mentale.
19 Quand normaux, le Manou ou Régent, fonda la cinquième Race Mère, il renversa l'ordre de développement psychique des centres
éthériques du corps. Il le fit en partie pour neutraliser la Magie Noire qui sévissait à l’époque et en partie pour séparer la nouvelle sous
race de l'ancienne en vue de leur permettre de réagir à des vibrations plus élevées. Avec plusieurs siècles d’avance, il opérera un
changement similaire dans les centres psychiques de la sous race d'où sortira la sixième Race Mère. Cela permettra au prochain Manou
d’entreprendre son travail dans le futur. Le changement est déjà en train de se réaliser aux Etats-Unis dont l'horoscope contient de
puissantes influences planétaires dans les signes d'air de la Balance, du Verseau et des Gémeaux. Ce dernier signe contient la clé cachée
d’un développement qui doit demeurer ésotérique quelque temps encore. [Cf. Adepts of the five elements, par DAVID ANRIAS
(Routledge)].
20 Centre et demeure occulte.
21 En français dans le texte (N.d.T.).
10
Les forces cosmiques du Verseau, aussi impersonnelles que le vent, jouant sur sa conscience, le
poussèrent sans relâche à exprimer ce qu’il avait acquis avec tant de difficultés c’est-à-dire la capacité
du Verseau à s’affranchir du besoin de toute association humaine ou supra humaine. Cette capacité en
elle-même n’est qu'un exercice de méditation, et rien de plus qu’une aide pour atteindre l’idéal de la
communion avec Dieu par la maîtrise totale des désirs personnels. De nombreux disciples de cette école
de philosophie, cependant, au lieu d’atteindre la « Libération », se trouveront, dans leur prochaine
incarnation, obligés d’apprendre d’abord les leçons de la coopération sur le plan physique, puis du
contrôle conscient du corps astral.

Car le corps astral ne peut être ni ignoré ni délaissé. Au contraire, il est souvent le seul moyen qui
permette à la majorité des hommes de la Cinquième Race, et à la totalité de la Quatrième Race,
d’apprendre leurs leçons, et de façonner leur volonté. De plus, réprimer son corps astral ne constitue
pas un progrès et ne mène à rien. Votre psychologie Occidentale moderne, que nous avons donnée à ce
monde par des sources inspirées, l’a prouvé. Mais ce que l’Occident doit acquérir, c’est le désir de
maîtriser le corps émotionnel. Quand ce désir deviendra suffisamment puissant, une forme de Yoga
sera donnée. Elle sera éprouvée d’abord par un groupe d’élèves pour devenir, le moment venu, une
connaissance pour tous.

Les âmes nobles, qui sont capables de maîtriser et de transmuer chaque désir, chaque émotion afin
d'atteindre un idéal élevé, réagissent aux plus hautes vibrations de Mars. Tout le système sympathique,
chez eux, est polarisé sur le centre, dans le cœur, qui répond à l'appel du Service. Le corps astral est
élevé au plan Bouddhique, transmuté au feu du Service désintéressé (22).

Les grands soldats et les meneurs d’hommes empruntent souvent cette voie et, par le sacrifice
personnel, deviennent les disciples de mon frère Morya. Méditez sur lui si vous désirez comprendre les
buts élevés qu’il cherche sans cesse à inspirer aux esprits dominants du monde actuel.

_________________

II

LE MAITRE MORYA

Je dirai peu de choses, étant de ceux qui s’expriment plutôt dans l’action que par la parole.

Les vérités fondamentales de la vie intérieure, le service, la coopération et la tolérance mutuelle,


deviendront les fondements de la civilisation future, et c’est dans ce but que j’oeuvre et sers
l’humanité. Si les étapes passagères d’introspection complaisante, partout visibles dans les cités
hautement civilisées de l’Occident, peuvent être bonnes pour les poseurs (23) intellectuels pas encore
prêts pour l’occultisme, il n’en va pas de même pour ceux qui ont commencé à fouler le Sentier.

Pour eux, il n'est pas question de regarder en arrière, ni de flâner en chemin.

22 Le Maître humaine a décidé, au cours des quatorze années passées, que la destinée du monde dans son ensemble est d'évoluer par
l'étude, puis par la maîtrise du subconscient. Un enseignement doit donc être élaboré pour permettre aux gens d’y parvenir.
Pour ceux qui sont déjà « réalisés », une telle étude n’est pas nécessaire. En tant que Manou potentiel de la Race à venir, il réalise
actuellement une étude du subconscient de la race, et particulièrement de l'aspect lié au désir de domination sur les autres. Ce désir qui a
menacé toutes les civilisations est, pour une grande part, responsable des conflits dans les rapports personnels, nationaux ou
internationaux. En utilisant sa forme d’Arhat et en projetant dans le subconscient de la race par l'intermédiaire de l’élément air et de la
planète Uranus, il aide ceux qui réagissent à la vibration du Verseau à s'élever au-dessus des désirs personnels et à remporter la victoire
sur le moi.
Il a admirablement décrit ce procédé dans Agni Yoga : « Le corps subtil du Yogi, libéré, visite les différents plans d'existence.
L’élévation dans l'espace et la plongée dans les profondeurs de la planète sont également réalisables... De tels accomplissements sont
nécessaires aux progrès spirituels. De tels élans vers la perfection ne se feront que par la prise de conscience de l'imperfection ».
23 En français dans le texte. (N.d.T.)
11
Un but était nécessaire à la fin du siècle dernier, écrasé de doute et de superstition, et ce but, en ce qui
concerne la nouvelle race, a été remarquablement exprimé et vécu dans le monde par mon principal
disciple, Annie Besant, pendant plus de quarante années.

Auparavant, le plan de l'évolution couvrant de vastes cycles de temps a été décrit par la grande
initiée, Héléna humaine Blavatsky, dans son œuvre monumentale La Doctrine Secrète, qui survivra
pendant des siècles et dont le retentissement se prolongera bien après que les sous cycles moins
importants, avec leurs problèmes particuliers, soient révolus et oubliés. De ceux-là, je ne me soucie
pas. Si vous pouviez être un avec ma conscience, vous trouveriez mon esprit préoccupé uniquement de
service et d’action nés d’un élan perpétuel d’aide envers l’humanité. Il se peut qu’en considérant cette
manière de « fonctionner collectivement » vous pensiez qu’influencer l’Homme par la psychologie des
masses, fondée sur de larges concepts, présente de sérieux inconvénients. Pourtant, les gens de cœur
répondront à cet appel. Qu’ils échouent aujourd’hui importe peu ; ils réussiront dans la prochaine
incarnation. Vers ceux-là mon amour se déversera toujours. Ils peuvent avoir des refoulements, et des
vices bénins, pourtant je les aime tous. Aussi obscure que soit l’époque, même dans le doute et les plus
sombres ténèbres, je suis toujours à leurs côtés, bien qu’invisible aux yeux mortels.

Mon grand disciple, H.P. Blavatsky, qui a fondé la Société Théosophique et qui a souffert sans cesse
pour qu’elle survive, est sur le point de se réincarner dans ce monde où les appels à l'aide se font
entendre de tous côtés. Elle n’a plus qu’à choisir son véhicule et à le maîtriser et elle sera bientôt avec

12
vous sur le plan physique. A travers elle, je m'exprimerai à nouveau, même dans ce cycle obscur, en
dépit des forces du mal qui attirent et utilisent tous les éléments destructeurs environnants (24).

___________________________

III

LE MAITRE audience

Quand vous étiez en Inde, mon fils, et écriviez sur la nécessité d'établir une vision internationale des
choses, vous n'auriez jamais imaginé qu’une crise financière mondiale créerait bientôt une situation
qui pousserait les hommes à prendre conscience de cette nécessité pressante (25). En ces jours où les
finances sont devenues si internationales qu'une panique à Wall Street a pu se répercuter aussitôt sur
la Bourse, et le Stock Exchange, il paraît évident que la civilisation Occidentale moderne ne peut plus
être gérée selon la loi de la jungle. Malheureusement, ce fait n’est pas encore perçu par vos financiers

24 Bien que ceci ait été le plan du Maître, sa réussite dépendait de l’acceptation volontaire de H.P. Grec La seconde guerre mondiale,
dans le cycle de Mars, approchait. Comme le temps manquait dans ce cycle, il semble qu'elle ait préféré retourner dans le monde pour
une période plus longue et dans des circonstances plus favorables.
H.P. Grec avait son ascendant à 28º du Cancer, nombre solaire, et par conséquent elle était en harmonie avec l’élément physiques
universel latent dans les Poissons, décan du Cancer, et appartenant à l'Ere qui passe. Son esprit s’absorba dans les phénomènes supra
conscients et elle était capable de se projeter dans le passé ou l’avenir, par une identification psychologique avec l'élément solaire supra
conscient de la nature. Dans sa prochaine vie, comme tout le monde, elle sera sujette aux limitations particulières de la Balance, décan de
l'ère du Verseau ; car les forces occultes de l’ère actuelle seront rapidement court-circuitées. Une conjonction étroite entre le Soleil et
Neptune en Vierge pourrait être utilisée pour réaliser cette apothéose subtile en rapport avec le subconscient de la race. (Neptune était en
Vierge entre 1928 et 1943.) Tiré de Man and the Zodiac, p. 111.
25 Voir L’Initié durant le cycle obscur, chapitre X.
13
et vos administrateurs, qui sont pourtant appelés à remédier soudain à des erreurs passées –
principalement héritées de leurs prédécesseurs – sans avoir la sagesse spirituelle nécessaire, ni la
discipline personnelle exigée par ces terribles circonstances.

Il n'est pas exagéré de dire qu’au sein de la Grande Loge Blanche, nous avions prévu cette situation,
et nous avons œuvré, autant qu’il était en notre pouvoir, afin d’atténuer son développement en
insistant sur la nécessité de la Fraternité et de la Coopération pour que survive la civilisation. Le
christianisme s’étant révélé inadéquat, comme l’ont démontré les savants et les historiens du siècle
dernier, il fallut adopter des moyens radicaux pour contrebalancer le matérialisme total. Nous avons
essayé d’étonner, par les phénomènes éthériques de H.P. Blavatsky, et après l’échec de cette méthode,
nous avons tenté au moins d’attirer l’attention du public, et de prouver notre propre existence, au
moyen de ses pouvoirs psychiques. Nous espérions que La Doctrine Secrète, l’œuvre de sa vie,
pousserait les hommes à réfléchir, même brièvement, sur l’immense somme de savoir occulte qu’elle
contient.

Pendant le temps accordé par les Seigneurs du Karma pour l'instauration d’un mouvement spirituel
nouveau, nous avons fait tout ce qui était possible pour éviter la crise mondiale imminente. L’échec
d’une grande partie de nos efforts vint partiellement de ce que les détails de ce grand plan ont dû être
mis sur pied par des disciples encore soumis à leurs propres limitations Karmiques, et aussi de ce que
l’humanité, dans son ensemble, n’était pas encore capable de recevoir ce que nous avions à offrir.

En ce qui concerne les difficultés actuelles de la Société Théosophique, l’action et la réaction étant
égales et opposées, il était inévitable qu’après une période d’intense activité extérieure, de propagande
et d’obéissance aveugle aux autorités occultes établies, vienne une période de doute et de remise en
cause de toute autorité. Des membres de la Société se sont vus, comme des moutons, précipités dans
une direction puis dans une autre, après un bref temps d’indécision, quand apparurent soudain
plusieurs bergers, en désaccord ouvert sur le chemin à prendre. Alors qu’auparavant les bergers
reconnus étaient suivis et obéis avec enthousiasme, la confusion règne à présent et il semble n’y avoir
plus de berger du tout.

Pour quelques temps, la Société sera livrée à l'introspection et à la recherche intérieure, en


conséquence des enseignements de audience Mais, comme aucun Instructeur n’a le monopole de la
sagesse, il doit inévitablement être remplacé par un autre dont le dharma (26) sera de l’exprimer sous
un aspect différent. Un penseur original s’élèvera, au magnétisme suffisant pour assembler autour de
lui un groupe de disciples qui partageront ses vues et ses aspirations. Il nous incombe de nous assurer
que la personnalité adaptée apparaisse au moment favorable, et pas avant. C'est là une de nos tâches
les plus difficiles– déterminer quand un cycle se termine et quand un autre commence.

La contraction suit toujours l’expansion, dans le monde occulte comme dans le monde matériel.
Vous le savez, à la fin de chaque siècle, a lieu un grand déversement de force spirituelle émanant de la
Grande Loge Blanche. Ce flot doit mourir peu à peu et laisser place à la nouvelle effusion, et à son
expression sous une forme nouvelle. Les enseignements de audience ont opéré en harmonie avec la loi
des cycles, en produisant une contraction après une période d'expansion qui avait déjà épuisé la force
de l’élan initial du siècle dernier.

Tout grand initié dans le proche avenir ne pourra compter que sur la force de son propre groupe
physiques, et il lui faudra une personnalité puissante, en vérité, pour lutter contre le vide spirituel qui
se fait peu à peu perceptible partout. Seules les âmes les plus braves osent tenter ce qui deviendra
inévitablement un combat pour garder allumé le flambeau de la vérité jusqu’à l’épanouissement
nouveau de la foi à la fin du siècle.

Nous qui observons les luttes de l’humanité avec compassion et compréhension, qui applaudissons
ses victoires et compatissons à ses échecs, réalisons la souffrance dont cette étape est pétrie, et les
déchirements de cœur qu’elle entraîne pour beaucoup. Pourtant, nous ne l'abrégerions pas même si
26 Travail ou mission à accomplir dans une incarnation donnée.
14
cela était en notre pouvoir. Où vous ne voyez que gaspillage d’efforts frustrés, incertitude, chaos,
jalousies mesquines et perplexité – fragments brisés d’un motif encore incomplet – nous apercevons
ce tableau un peu plus en perspective, et savons que chaque fragment participe nécessairement du
tout. Nous savons que cette souffrance peut être assimilée aux douleurs de la croissance spirituelle.
Nous connaissons la force spirituelle, la liberté intérieure, la joie, l’illumination et l’épanouissement
de la personnalité qui peuvent, pour chacun, être l’aboutissement de l’agonie présente.

Après cette période d’obscurité spirituelle, j'en entrevois une autre que l’on pourrait qualifier
d’aridité spirituelle.

Pendant les cinquante années à venir, l’intellect tendra à s’isoler et à s'immerger totalement dans ses
propres problèmes. Non seulement l’art et la musique, mais aussi des concepts tels que le
Spiritualisme, seront pratiquement ramenés à des formules scientifiques.

Puis, subtilement d’abord, tel un fil de mélodie se tissant dans la trame de lourdes dissonances, un
élément plus doux viendra supplanter la dureté et la sécheresse précédentes, en un plus grand élan
vers la Beauté et le Mystère qui sont en vérité comme les ornements de Dieu. L’art et la musique (27)
en appelleront plus directement au cœur et à la partie spirituelle de l’homme ; l’éternelle quête du
Mystique sera à nouveau stimulée par le déversement d’Amour et de Sagesse des Plans Supérieurs.

Par conséquent, bien que je partage ce que mes disciples endurent dans ce Cycle d’Obscurité (28), je
regarde avec sérénité leurs épreuves, sachant que vers la fin du siècle, ils seront à nouveau autour de
moi pour m’aider dans la réalisation du travail commencé dans cette vie et si souvent couronné, non
par les lauriers du succès, mais par les épines de la frustration. L’opportunité leur sera offerte de
remédier aux erreurs passées et de transformer l’échec en accomplissement. Ils trouveront dans le
monde extérieur une réceptivité plus grande au message auquel tant font aujourd’hui la sourde oreille.
Cette fois, le grand influx de puissance qui se déversera à la fin du siècle ne manquera pas son but ; ce
sera une marée puissante qui portera l’Humanité vers une plus grande compréhension, une plus
grande lumière, vers les bénédictions ineffables de cette Paix qui dépasse tout entendement.

Comme cela a été dévoilé ailleurs (29), quelqu’un viendra, un disciple bien-aimé, mon messager et
celui de mon frère Jésus. Il manifestera des pouvoirs que seuls ceux qui aiment et sont un dans
l’Amour ont le droit de posséder, après s’être purifiés par la souffrance... Il apportera la joie à ceux
qui pleurent, la force aux faibles, la lumière aux aveugles, l’espoir à ceux qui sont dans la maison des
larmes. Il consolera les affligés et ouvrira l’oreille des sourds aux mélodies secrètes des sphères
divines... Sa conscience sera pénétrée de l’Amour et de la Connaissance de Dieu, et dotée du pouvoir
de guider les autres vers cette même Joie.

___________________

IV

LE MAITRE JESUS

27 cf. La Musique, son influence secrète à travers les âges, par CYRIL SCOTT, La Baconnière.
28 cf. Appendice.
29 L'Initié durant le Cycle Obscur, chap. XV.
15
Poursuivons le propos de mon frère Grec, tout en gardant à la pensée que son disciple était aussi le
mien dans sa dernière incarnation et le sera encore dans sa prochaine vie. De même qu’elle a su allier
auparavant l’enseignement et l’art de la guérison, elle tentera à nouveau, qu’elle revienne dans un corps
masculin ou féminin, de faire une synthèse de ces pouvoirs, et de les adapter aux besoins de la
génération nouvelle.

En dépit des multiples découvertes de la science médicale moderne, beaucoup des maladies qui
affligent l’humanité semblent devenir de plus en plus obscures, et moins susceptibles d’être guéries par
les méthodes courantes. Cela provient de ce que de nombreux physiques, dans leur effort pour se libérer
afin de pouvoir suivre le sentier, ont entrepris d’absorber et de transmuer des éléments ou formes
pensées indésirables créés par eux-mêmes dans leurs vies antérieures et qui, dans cette incarnation,
reviennent les attaquer dans l’un ou l'autre de leurs corps subtils avant de se manifester sous forme de
maux étranges et déconcertants au niveau du corps physique. Quand viendra l’heure de la délivrance,
ces âmes courageuses seront mises en contact avec des guérisseurs et des médecins capables de
contrecarrer les effets de leurs maladies par le traitement approprié. La clairvoyance sera bien entendu
indispensable afin de déterminer l’origine du mal. Les vibrations de la couleur et du son seront de plus
en plus utilisées afin de produire des effets curatifs, et de reconstruire et renforcer non seulement les
corps subtils mais aussi le corps physique.
Le champ de lutte, dans la conscience de l'Homme, change à chaque époque. Alors qu'auparavant, le
problème consistait à élever les émotions vers la spiritualité par la prière et l’aspiration, la tendance est
maintenant de vaincre le désir par l’analyse. Ainsi, nous qui avons dirigé l’ancien courant de l’effort
spirituel devons modifier, dans une certaine mesure, nos méthodes originelles afin de coopérer avec les
Adeptes et leurs disciples qui vont s’associer à la nouvelle tendance.

16
Ce n’est pas aisé à accomplir, et exige la plus grande compétence dans la manipulation de ces
courants de direction spirituelle qui, semblables à l'électricité, parcourent la conscience de l’homme.

Ce transfert d’une ligne de force à une autre prendra des siècles, car des milliers d’âmes qui ne sont
pas aptes à l’analyse de soi auront encore besoin de ce pouvoir de guérison que seule la prière peut
octroyer : elle harmonise, en effet, ou devrait harmoniser, le corps entier avec une seule note,
permettant ainsi à l'aspiration spirituelle de dominer l’esprit et le désir. Par ailleurs, les centres
éthériques physiques peuvent, par l’acte même de l’agenouillement, qui a une signification occulte
capitale, s’harmoniser avec certains courants entourant la terre et toujours disponibles à ceux qui
désirent l’aide du plan invisible. En associant la prière à la génuflexion, l’homme n’est pas seulement
aidé, mais il est, dans une certaine mesure, protégé des influences négatives qui pourrait le dominer
dans toute autre attitude du corps.

Au Moyen Age, le corps mental de l’homme moyen étant alors élémentaire, il devenait aisément
silencieux au moment de la prière et son émotivité pouvait ainsi librement recevoir l’illumination
spirituelle. De même, se rassembler pour prier produisait un pouvoir accru, permettant à un groupe
d’éprouver cette élévation de conscience à laquelle des individus priant seuls ne parviennent que
rarement.

Une grande expansion de la conscience est créée non seulement par la prière collective, mais aussi
par des sacrifices collectifs tels que ceux engendrés par les guerres.

Le patriotisme est un idéal élevé dont ont grossièrement abusé certains hommes puissants et sans
scrupules, manipulés par les forces noires (30). Les courants psychiques suscitant l'émotion patriotique
en ont été ternis.

Les adeptes qui avaient tenté d’élever l’humanité vers des actes de suprême abnégation ont eu la
douleur de voir le fruit de leurs efforts annihilé, et des milliers de survivants de la dernière guerre
plongés dans la misère et le doute, sentant que leurs sacrifices avaient été vains.

En conséquence, il n’est pas exagéré de conclure que ceux qui sont sur le sixième rayon de la
dévotion à un idéal sont sérieusement handicapés, car les courants vitaux qui les soutiennent sont
pollués pour un temps considérable.

Du fait que ces âmes ardentes sont guidées par le sentiment plus que par la réflexion, elles sont de
faciles victimes pour les gens sans scrupules. Aussi, un pouvoir accru est-il confié à des hommes à
l’intelligence critique, tels que Norman Angell, qui considère le sentiment patriotique comme non
seulement futile, mais aussi pervers, puisqu’il peut être manipulé par les financiers et les politiciens à
leurs propres fins. Ce genre d’esprit se répand de plus en plus et imprime dans l’opinion publique
l’urgente nécessité d’un désarmement universel. Il est bon que cela soit, car le bienfait de l’ancienne
expansion de conscience, produite par le sacrifice sur les champs de bataille, se trouve maintenant
largement contrebalancé par les effets dévastateurs des armes modernes sur les corps et les esprits.

Les méthodes visant à l’idéal pacifiste empruntent des voies purement pratiques et matérialistes,
plutôt que celles faisant appel à l'esprit chrétien et les cyniques y voient une nouvelle preuve de
l’incapacité du Christianisme à arrêter la guerre.

Mais vous, mon fils, et bien d’autres, qui dans des vies passées avez souffert de la tyrannie et de la
persécution de ceux qui se réclamaient du Christianisme, et avez donc tendance à en critiquer les
manquements, devriez garder à l’esprit que cette religion a échoué parce que ses enseignements ont été
obscurcis, parce que des malentendus sont apparus, parce que l’Homme n’a pas été suffisamment grand
pour saisir les merveilleuses occasions qui lui étaient offertes. Et pourtant, c’est au Christianisme que

30 cf. Appendice.
17
l’Occident doit tout ce que l’on nomme sa civilisation : les soins aux enfants et aux animaux, la
considération pour autrui, les premiers balbutiements de coopération et de fraternité.

Le rituel, considéré par beaucoup comme superflu et ostentatoire, est en réalité encore absolument
indispensable. Mais dans le cycle à venir il sera élevé à un niveau supérieur, rendu plus scientifique, et
inclura la coopération de plusieurs classes de Dévas qui, opérant principalement par le Son, relèveront
le côté merveilleux et la puissance des rites actuels.

Une nouvelle religion vous sera donnée, qui ne sera qu’une facette de l’ancienne. Il n’y a qu’une
religion, comme il n’y a qu’un Seul Dieu. La Vérité Elle Même est infiniment plus grande que l’aperçu
qu’en laisseraient entrevoir toutes les doctrines, les philosophies ou les religions du monde. Chacune
saisit et reflète, si l’on veut, un seul rayon de la Lumière. La fidélité de l’image reflétée dépend de la
pureté du miroir.

Mais sur ces âmes qui, quoique souvent dans l’erreur, luttent et souffrent pour la Vérité telle qu’elles
la voient, demeure à jamais la bénédiction de ceux qui sont là pour changer toute douleur, toute peine,
tout chagrin et tout désappointement en splendeur, en force et en béatitude à venir.

_______________________

LE MAITRE HILARION

Comme mon frère Jésus l’a laissé entendre par ailleurs, la conscience humaine change de champ
d’activité avec les époques. L’influence de la science, manifeste dans le monde des faits, commence à
envahir le domaine des émotions personnelles. La minorité pensante d’abord, puis le reste de la race
seront élevés, selon la terminologie théosophique, du sixième au septième sous plan astral, région où le
monde des émotions se fond dans le monde de l’esprit. Ce sous plan est celui où le savant moyen opère
déjà ; c’est aussi celui où le spiritualiste du futur s’efforcera d'obtenir ses résultats.

Bien que le Spiritualisme aujourd’hui soit encore entaché d’imperfection, il deviendra, et devient déjà,
un puissant facteur pour l’éducation occulte de la race.

Généralement, on distingue deux mobiles fondamentaux qui poussent les gens à avoir recours aux
formes les plus exotériques du Spiritualisme : ce sont le désir de soulever le voile qui cache le futur, et
celui de communiquer avec les morts. Ce désir de connaître le futur, bien qu’il soit un instinct
fondamental de la nature humaine, doit être désapprouvé. S’il était possible de révéler à l’Homme ce
qui l’attend sur le sentier qu’il doit fouler, il deviendrait trop négatif et son développement spirituel en
serait retardé. Quand le futur ne sera plus porteur d'espoir personnel, de crainte, de joie, ni de tristesse,
il pourra être lu comme les pages d’un livre : mais ce jour est bien loin pour la plus grande partie
d'une race encore en proie aux désirs individuels et à la crainte des dommages personnels. Il est
contraire à la loi occulte, sauf dans des cas exceptionnels, et pour des raisons très spécifiques, de
révéler à quiconque par avance son Karma, et ce fait est corroboré indirectement, et bien
inconsciemment, par les médiums professionnels qui, tout en désirant de bonne foi satisfaire la
curiosité de leurs clients, font des déclarations et des prédictions si souvent imprécises et fallacieuses.

18
La raison de cette inexactitude repose principalement sur le fait que le médium moyen agit encore
exclusivement sur le sixième sous plan astral, et n’a pas la capacité de faire la différence entre ce qui
s’élève de son propre subconscient ou dans l’esprit de ses clients, les diverses entités qui cherchent à
lui imposer une impression, et ce qui peut être un message de bonne foi. Les médiums en viendront
peu à peu à réaliser pour eux-mêmes la nécessité d’une plus grande maîtrise émotionnelle et d’un
meilleur discernement intellectuel, afin que leurs déclarations soient dignes de confiance, et que des
esprits plus élevés se manifestent par leur intermédiaire. De même, plus un médium est cultivé et plus
son champ de connaissance est vaste, meilleurs seront les résultats ; car on comprend aisément que la
qualité de l’esprit, et le contact qu’il peut établir dépendent de la qualité des vibrations qu’il peut
rencontrer, à l’état actif ou latent, chez le médium.

En ce qui concerne le deuxième motif prépondérant, la communication avec les morts est justifiée et
possible jusqu’à un certain point. Si l’on en abuse, elle peut provoquer chez les vivants un désintérêt
pour le travail Karmique à accomplir sur terre. Elle peut également retarder les désincarnés dans leur
ascension vers le plan mental. Dans les cas où un tel retard n’a pas été permis, où un esprit a dû quitter
le plan astral pour le plan mental, seule sa coque astrale en décomposition demeure, risquant d’être
invoquée par le médium aveuglé, ainsi que par ses clients. Ce danger démontre plus que jamais la
nécessité d’une incessante vigilance de la part du médium, car c'est sur sa seule capacité à distinguer
une forme astrale encore animée par une personnalité réelle, de la simple coque de cette personne
occupée peut-être par quelque influence indésirable, que repose la sauvegarde contre la possibilité de
confusion, d’imposture, ou de fraude navrante.

Par une telle vigilance et par une rigoureuse discipline personnelle, les médiums pourront parfois
suivre les esprits des morts du plan astral au plan mental, où la possibilité d’erreur est
considérablement diminuée.

19
Graduellement, des personnes de type plus intellectuel seront attirées par le Spiritualisme, et au lieu
de chercher à sonder le futur ou à contacter leurs amis disparus, mèneront leurs investigations dans un
esprit plus scientifique.

***

La recherche scientifique actuelle tend à s’organiser autour du concept d'une unité sous-jacente à
chaque chose, et cherche à découvrir la cause première de la manifestation. Les savants - même des
hommes comme Einstein - se tiennent seulement sur le seuil de ces grandes révélations cosmiques
dont la compréhension est le but ultime de tous les êtres qui travaillent en harmonie avec le cinquième
rayon. Leur amour de la Vérité Absolue les élèvera inévitablement vers le royaume de la science pure
où ils verront et comprendront enfin le fonctionnement de la grande Loi Causale connue des
Orientaux sous le nom de Loi de Karma. Quand cette Loi sera comprise, elle sera acceptée même des
gens ordinaires comme partie inhérente de leur être. Ils réaliseront que leurs moindres actes, leurs
pensées et tous ces événements qu’ils croient aujourd’hui dus au hasard ou régis par une vague entité
qui distribue punitions ou récompenses, sont tous liés à cette Loi de Cause à Effet. Alors son
fonctionnement en rapport avec le Passé, le Présent et le Futur sera un principe établi et pris en
considération par tous les responsables de la vie publique.

***

A l’heure actuelle, ni les spiritualistes, ni les savants ne réalisent qu’ils sont les uns et les autres
physiques par mon influence et guidés ainsi vers des conclusions communes, dans leur commun désir
de trouver La Vérité. Des livres paraîtront sur la conquête de l’Invisible, où d’éminents scientifiques
et des spiritualistes donneront côte à côte leurs opinions. Elles sembleront en désaccord, mais plus
tard apparaîtra la manière de les concilier. L’un de mes disciples, un initié, s’incarnera, associant un
esprit scientifique remarquable à un corps aux aptitudes médiumniques. Il lui appartiendra de
coordonner ces deux activités, et de révéler qu’elles ne sont que les facettes d’une réalité unique.

Il y a d’autres champs d’activités et de développement que j’essaie constamment de stimuler.

Beaucoup de romanciers modernes spécialisés dans l’analyse des émotions travaillent sous ma
conduite. Ceux-là, en s’absorbant de plus en plus dans des problèmes mentaux plutôt qu’émotionnels
seront inclus avec les peintres, dans l'élévation générale vers le plan mental (31).

Le travail d’aide aux artistes sera l’affaire de mon frère Le Maître Vénitien, qui est l’influence
directrice des Arts en Occident. Méditez sur lui pour percevoir en partie son point de vue concernant
l’art moderne et l’art du futur.

____________________

VI

LE MAITRE VENITIEN

L’Art tel que vous l’avez connu quand vous vous étiez incarné en Italie, mon fils, était considéré
comme une nécessité par l’intelligentsia, et pris très au sérieux. L’influence païenne des civilisations
précédentes, qui s’exprimait librement chez les artistes de cette époque, côtoyait l’aspect religieux,

31 The Wheel of Rebirth, par H.K. CHALLONER (Rider).


20
imposé à la conscience du peintre par des conditions extérieures plutôt qu’à la suite d'une véritable
expérience spirituelle. Les scènes et les émotions religieuses que l’artiste tentait de transmettre étaient
habituellement conventionnelles et stéréotypées, bien qu’admirablement peintes dans la tradition de
l’époque. Aujourd'hui encore, une bonne partie des peintres se préoccupent d'améliorer le côté
technique de leur travail, plutôt que de rechercher un sens plus profond au thème de leur œuvre.

Il n’est donc pas surprenant qu’une réaction violente à la seule beauté superficielle soit ressentie par
beaucoup de modernes, qui, prônant l’extrême opposé, prétendent que seul le culte délibéré de la
laideur permet d'atteindre une réelle authenticité. Une autre raison de ce rejet intentionnel des canons
acceptés de l’art, est due aux difficultés de la concurrence qui assaille les artistes de notre époque. En
un temps où le cinéma peut reproduire les scènes les plus variées et les plus merveilleuses, l’intérêt
pour la peinture dramatique et les œuvres difficiles tend à disparaître. De même, les portraits ne sont
plus à la mode, maintenant que la simplicité d’effet est réalisée par des murs dépouillés de tout
tableau.

Ces facteurs, ainsi que l’actuelle tension économique, rendent insatisfait l’artiste d’aujourd’hui et
l’induisent à choquer le public pour attirer son attention. Dans ce but, certains artistes décadents ont
imaginé qu’en prenant de la drogue et en se risquant aux confins de l’invisible, ils pourraient s’ouvrir
au monde psychique et acquérir une expérience personnelle unique leur permettant une peinture assez
sensationnelle pour réaliser l’effet désiré. Les occultistes, cependant, qui ont le don de la voyance, se
rendent compte que les figures grotesques et les formes incohérentes qui résultent de ces efforts soi-
disant subjectifs ne sont en fait que des formes pensées, le plus souvent indésirables, que l’on peut
voir sur les plans les plus grossiers de l’astral. C’est en cela seulement qu’on peut les qualifier de
subjectifs.

Renvoyé de force à lui-même, l’artiste en viendra, avec le temps, à reconnaître que son art ne peut
vraiment évoluer s’il aborde les problèmes de l’invisible par la voie discutable des drogues ou de la
magie douteuse : en fait, il se rendra compte qu’il est tout simplement susceptible de devenir la
victime de forces chargées de détruire celui qui tente de pénétrer dans l’autre monde sans
l’entraînement occulte, qui, entre autres, implique une auto discipline rigoureuse et un développement
de la faculté de clairvoyance. L'artiste du futur, mieux nanti que son confrère d'aujourd'hui, parviendra

21
en fait à la réalisation des plans supérieurs ; il pourra non seulement en percevoir la beauté, mais aussi
l’exprimer réellement aux autres par sa peinture.

L’art, autrefois au service de la religion, mais qui, en cette époque matérialiste, s’en est séparé
complètement, remplira à nouveau sa plus haute fonction, celle d’inspirer la vénération au spectateur.

Il aura achevé sa descente Karmique dans l’abysse et amorcera une fois encore sa montée vers la
lumière. Mon frère Sérapis coopérera avec moi dans la formation de l’esprit artistique futur et aidera
en particulier à le rendre plus sensible à l’influence des Dévas supérieurs.

Méditez sur lui, si vous voulez concevoir ce qui attend le monde dans cette Ere nouvelle, où, pour la
première fois peut-être dans la civilisation Occidentale, le désir de la vérité et celui de la beauté
inspireront ensemble le coeur de l’artiste.

________________________

VII

LE MAITRE SERAPIS

Chaque Ere couvrant une période d’environ deux mille ans possède son propre signe zodiacal, sa
propre force planétaire. Quand a lieu une transition d’une ère à une autre, donc d’un signe à un autre,
certains Adeptes qui, depuis des siècles peut-être, se préparaient à leur fonction par leurs méditations
et leur étude, entreprennent la tâche d’inspirer le nouveau cycle.
22
Pendant près de deux mille ans, la terre a traversé le signe aquatique des Poissons gouverné par
Neptune, dont les traits principaux ont été l’établissement du Christianisme et la conquête de l’océan.
Maintenant que le nouveau cycle a commencé, le Verseau, signe d’air, dirige l’esprit humain selon
des orientations scientifiques de toutes sortes, et particulièrement vers la conquête des airs.

Peu à peu l’ère Neptunienne émotionnelle qui a traversé diverses étapes d'extase religieuse, de
superstition, de confusion et de doute (32) est en train de se fondre dans l’Ere d’Uranus, Seigneur de
l'Air, qui a inauguré son règne sur la note de l’athéisme et de l’adoration des faits scientifiques, et qui
culminera en guidant les hommes vers la connaissance directe de Dieu.

Alors, Uranus, gouverneur du Verseau, guidera et inspirera les futurs chefs de la race. Des penseurs
originaux, des inventeurs, des écrivains, des scientifiques, des artistes et tous ceux qui œuvrent
individuellement plutôt que collectivement, se retrouveront sous son influence, en nombre croissant,
au fur et à mesure que le cycle se déroulera.

La plus grande caractéristique d’Uranus est peut-être le désir de la liberté de pensée, ainsi que la
recherche de nouveaux modes de vie, et un refus d’accepter ou d'être dominé par ce qui est
traditionnel ou désuet quelle qu’en ait pu être la beauté.

La signification sous-jacente du Verseau, ce signe qui a déconcerté les astrologues au cours des âges,
est, même aujourd'hui, difficile à définir, tant les types d’hommes nés sous son influence sont variés,
si mesquins dans certains cas, si grands dans d’autres. Cependant, la clé ésotérique de sa signification,
jusqu’à présent gardée secrète, se trouve dans l’interprétation de son symbole (33).

Si ce symbole est pris sous son aspect habituel de deux lignes horizontales ondulées, il représente
l’homme enchaîné à la terre par les mœurs des temps, par l’intermédiaire des courants de pensées qui
entourent la terre et influencent l’humanité dans son ensemble. Mais, interprété verticalement, il
signifie le point où le cercle du désir, exprimé par la nature animale des autres signes du Zodiaque, est
abandonné pour la spirale, et où l’Homme Verseau commence son ascension vers Dieu. Si l’on pousse
plus loin ce symbolisme, le premier courant descendant figure l’Ego qui tente de comprendre et de
contrôler sa personnalité par l’analyse de ses propres sentiments, afin de se dégager de la peur et de la
superstition et d’arriver à la vérité ; le courant ascendant représente celui qui en a fini avec le désir, et
n’a plus rien à apprendre sur cette planète.

Dans la combinaison d’Uranus et du Verseau, nous avons des possibilités de développement


spirituel assez vastes et universelles pour réaliser un grand changement dans le futur de la Race tout
entière.

En particulier, une nouvelle religion émergera unissant les éléments spirituels et scientifiques. Les
esprits éminents de l’Ere Nouvelle seront hardis et expérimentaux, prêts à risquer beaucoup dans la
création de moyens nouveaux pour améliorer le bien-être de leurs contemporains et de leurs
successeurs.

C’est pour ceux-là que j’œuvre et attends, car ils seront désireux de coopérer avec les Dévas du plan
mental, dont j’ai tout particulièrement la responsabilité. Pour assurer les rapports nécessaires entre les
Dévas et les hommes, certains des savants avancés, des penseurs et des artistes d’aujourd’hui
reçoivent déjà des initiations Déviques, aux côtés des membres de la Grande Loge Blanche (34). Ces

32 Comme ce processus de fusion couvre plusieurs siècles, cette affirmation n’est pas en contradiction avec ce qui a été dit de Neptune
ailleurs.

33
34 Ces initiations mettent en jeu la sensibilité aux influences d’Uranus, de Neptune et de Pluton. Ces planètes se différencient des autres
astres de notre système solaire par leur rotation sur leur axe. « Chaque planète a deux mouvements, l'un axial accomplit le cycle
récurrent du jour et de la nuit, et l’autre orbital, par lequel elle tourne autour du soleil central, réalisant le cycle annuel... Quoique ces
trois planètes tournent autour du soleil d'Est en Ouest, leur rotation sur leur axe se fait dans le sens opposé, d'Ouest en Est.
23
hommes sont pour ainsi dire l’avant-garde du nouveau type et sont sous la supervision spéciale du
humaine

______________________

VIII

LE MAHACHOHAN

Nous, dont le travail consiste à évaluer correctement, et à contrecarrer, si nécessaire, les forces
conflictuelles de l’Espace devons savoir à l’avance lequel de tous les cycles et sous cycles
astrologiques – chacun influençant et interpénétrant tous les autres – doit prédominer à un moment
donné, et quelle doit être sa durée approximative. Comme un mathématicien habile réalise ses calculs
compliqués et les retient dans sa mémoire, de même percevons-nous, dans notre conscience
supérieure, l’essentiel des problèmes planétaires couvrant des durées considérables, et nous
concentrons-nous sur ceux qui se révèlent les plus urgents.

Cette opposition dans le mouvement peut être interprétée comme un symbole de la réorientation des valeurs dans le monde entier. Toute
forme extérieure traduisant une réalité intérieure, ou spirituelle, la redécouverte d’Uranus, de Neptune et de Pluton indique le seuil d’un
cycle nouveau d'évolution dans lequel la race humaine réagira aux vibrations d’une autre dimension.e » (Towards Aquarius, par VERA
W. REID).

24
Parfois, la signification ésotérique de ces cycles pénètre la conscience de certains de nos chélas ou
même de certains astrologues profanes, s’il en est, qui peuvent interpréter correctement le mouvement
des étoiles et deviner les mystères qu’elles symbolisent.

Peu avant la guerre, un cycle majeur et un cycle mineur (35) se combinèrent pour provoquer de
grands bouleversements ; et comme votre Gourou (36) vous l'a déjà dit, il fut permis aux vibrations des
planètes extérieures de jouer au niveau terrestre et d’avoir des influences destructrices et
régénératrices sur tous les plans.

La Société Théosophique, dont la fondation représente un cycle mineur des activités occultes
émanant de la Grande Loge Blanche à la fin du siècle dernier, deviendra de plus en plus sensible à
l’influence de ces planètes. Car Uranus et Neptune se levaient dans l’horoscope originel, alors que
Jupiter, Vénus et Mercure se couchaient.

Dorénavant, l’influence d’Uranus sera le sujet d’une étude et d’une profonde méditation pour un être
aussi élevé que le pensées, tout comme l’influence de Neptune le sera pour le Bodhisattva (37) de la
future Race. Ils cherchent à maîtriser ces courants afin d’aider leurs disciples à y réagir dans les cycles
à venir.

Il n’est pas un seul pas sur le chemin, si tortueux et escarpé en apparence, où l’homme soit laissé
seul à trébucher. Il est éternellement adombré par la bénédiction de ceux qui l’observent, qui le
guident et oeuvrent sans relâche pour son bonheur ultime. Par-dessus tout il est physiques par la
bénédiction du Grand Etre, l’Instructeur et le Consolateur de l’Humanité, dont l’Amour enveloppe le
monde éternellement et dont la présence sur la terre sera à nouveau ressentie et connue de ceux qui
ont le cœur en harmonie avec lui (38).

______________________

IX

LE SEIGNEUR MAITREYA

Mon fils, ceux qui auraient souhaité me voir apparaître en cette époque sous la même forme qu’en
Palestine, n’ont même pas envisagé que je puisse être limité par les lois du Karma dans le choix de
mon véhicule. Car moi qui tiens le rôle d’Instructeur Mondial, je ne puis utiliser qu’un corps physique
choisi par les Seigneurs du Karma, et qui doit impérativement exprimer les caractéristiques du signe
zodiacal du cycle futur plutôt que celles du signe dans lequel je me suis manifesté il y a deux mille
ans.
Comme vous vous en êtes déjà rendu compte, la différence essentielle entre l’Ere qui passe et l’Ere
qui s’amorce réside dans le fait que l’Homme apprend à quitter le monde des émotions pour entrer
dans le royaume de l'Esprit. Toute la civilisation Occidentale tendait vers cette direction avant que
audience ne soit officiellement désigné comme mon futur intermédiaire. Dans les limites de sa
conscience, non encore formée, en de nombreux aspects, à la tâche ardue d’Instructeur spirituel, j’ai
tenté d’établir les étapes futures permettant à l’homme de me suivre vers ces régions supérieures où
trône l’intuition.

35 La lunaison du 11 janvier 1910 et le cycle de 35 ans de Mars le 21 mars 1909. Cf. appendice.
36 Voir chapitre I.
37 Instructeur de la race.
38 cf. Vision du Nazaréen, par CYRIL SCOTT (La Baconnière).
25
Vous qui avez étudié l’horoscope de audience vous savez qu’il est incapable de compromis avec le
passé ; vous savez aussi qu’il a reçu, dans son oeuvre apparemment destructrice, le soutien de ces
grands Dévas de l’Air qui, sous l’égide des Seigneurs du Karma, aident l’Homme à rechercher plutôt
les choses spirituelles que les conquêtes matérielles.

Afin de coopérer plus complètement avec les Dévas, audience fut initié selon leurs voies
d’évolution. La nature essentielle de ces Dévas qui œuvrent comme agents de la Grande Loi,
obligatoirement impersonnelle et désintéressée, influença peu à peu sa manière de voir, et le fit
apparaître comme peu sympathique et même inhumain. En outre, comme il avait reçu ces initiations
dans son corps causal par un effort positif de conscience, il lui fut dorénavant presque impossible
d’être mon intermédiaire.

Chaque signe astrologique a ses propres limitations, celle du Verseau est une trop grande tendance à
l’introspection et à la suffisance, ce qui entraîne une perte de contact avec les autres types d’hommes
et leurs voies de développement. Par conséquent, bien que audience ait eu raison de faire ressortir la
nécessité d'une pensée indépendante, il a eu tort de croire que chacun pouvait, sans tenir compte du
Karma passé et des limitations présentes, atteindre instantanément un niveau qu’il n’avait lui-même
acquis que par des vies d'efforts, et par l’aide des Forces Cosmiques qui ne lui furent données que
pour sa fonction de Héraut du Nouvel Age.

Outrepassant son but, mon intermédiaire a semé la confusion et la perplexité dans l’esprit de
beaucoup, et on pourrait penser que cela aurait dû être non seulement prévu, mais aussi empêché par
les Grands Etres.

Prévu par eux certainement ; mais il n’était pas dans leurs attributions de dévier l’action de la loi. Il
ne leur appartient jamais de prévenir les erreurs, si ces erreurs permettent un progrès, mais plutôt d’en
tourner les conséquences en bien, partout où cela est possible.

Ce qui pourrait émerger des présents décombres des doctrines dépassées, des traditions et des
croyances, du doute, du chaos et des angoisses actuelles de l'âme, est une détermination nouvelle de

26
l’individu à s'éduquer pour acquérir les facultés lui permettant d’atteindre, par ses propres efforts, un
contact personnel avec les Maîtres et avec Dieu.

A présent, je ne viens pas uniquement au milieu de groupes aux dirigeants reconnus, ou dans des
organisations qui ne me servent souvent que du bout des lèvres, dans leurs prétentions à la fraternité ;
je viens à tous ceux qui m’aiment, quelle qu'en soit la race, le rang social ou la croyance. Leur
aptitude à me voir dépendra de l’importance du besoin qu’ils ont de moi, ainsi que de l’intensité de
leur désir. Le paysan dans sa montagne suisse, le savant dans son laboratoire, l’artiste rêvant à sa
création, le mystique et le psychologue, le spiritualiste et le musicien, à tous ceux-là et à bien d’autres,
je me manifeste pour peu que leur intuition, leur vision intérieure soit assez juste pour me reconnaître,
et qu’ils aient dans leur coeur un écho à l’Amour qui se déverse éternellement de mon âme vers la
leur.

C’est en vérité qu’il a été proclamé au cours des âge que Dieu est Amour – l’Amour, l’essence
même de l’Absolu – si bien que même ces choses que les hommes considèrent comme émanant des
Forces Obscures ne sont qu’un aspect de cet Amour, qui cherche toujours à attirer toute chose en une
fusion en lui.

Par conséquent, par ce Pouvoir que je détiens, ce Pouvoir de l’Amour Tout Puissant, je cherche à
attirer le cœur des hommes vers la communion avec ce Bien, ce Bonheur qui est pour tout homme le
but, quel que soit le nom qu’il lui donne, quelle que soit l’apparence de sa manifestation. Nombreuses
sont les voies de la recherche, mais sur chacune d’elles je suis prêt à rencontrer les miens.

Et à travers les miens je parlerai, je marcherai parmi les hommes quand l'heure sonnera ; non pas
confiné à un intermédiaire ou à un véhicule reconnu, mais partout où la lumière de l’aspiration est
chérie dans un cœur, là sera mon messager, là sera mon véhicule.

_____________________

Les notes combinées de ces dix Grands Etres créent un accord de sons harmonieux
dans les cieux ainsi que dans l’aura de la Terre, pour son assistance.

Celui qui a appris à entendre cette musique ineffable l’a fait en commençant
d’abord à écouter la note de son propre Maître sur les plans intérieurs et dans ses
méditations.

Aspirez à Celui qui vous semble être votre propre Maître, pour entendre sur la
Terre, quoique faiblement d’abord, la note qui mettra finalement votre coeur en
harmonie avec le Sien.

_____________________

APPENDICE A LA TROISIEME EDITION

LE CYCLE OBSCUR DE MARS

Par David Anrias


Auteur de « Man and the Zodiac » Réimpression de l’American Astrology Magazine - 1940

27
Pour parvenir à une analyse sans passion des conditions présentes, l’étude des cycles astrologiques
peut se montrer très révélatrice. Feu Alan Leo fit plusieurs prédictions saisissantes et exactes
concernant le cycle de 35 ans de Mars à partir de 1911. Pour démontrer la justesse de ses conclusions
concernant ce cycle et son influence prédominante sur toutes les autres configurations, nous citons un
extrait de « Modern Astrology » d’octobre 1911 :

« Le 21 mars 1909 à 6 h 13 du matin, a commencé un cycle de la planète Mars, dont l’activité se


poursuivra jusqu’en 1944. Dans ce cycle vitalisant, il y a plusieurs sous cycles commençant en 1910
avec une sous influence d’Uranus... Chaque sous période commence avec l’entrée du Soleil dans le
Bélier, la Nouvelle Année astronomique. En 1909, quand le Soleil pénétra dans le Bélier à Londres, le
signe du Bélier se levait, le Soleil était proche de l’Ascendant, et Mars, la planète maîtresse, se trouvait
à son apogée dans le ciel, exaltée en Capricorne et en conjonction avec Uranus. Mars gouvernant
l’Ascendant devint le Maître du Peuple et de ses conditions générales pour les trente-cinq années à
venir.
Depuis cette ère nouvelle, il y a eu manifestation constante de remous, de troubles et de conflits dans
tout le pays, et cela se prolongera avec quelques modifications et accentuations jusqu’en 1944, avec les
influences mineures et les autres planètes comme suit :

Mars………….1909, 16, 23, 30, 37, 44


Uranus……….1910, 17, 24, 31, 38,
Vénus………..1911, 18, 25, 32, 39,
Sous- Mercure……...1912, 19, 26, 33, 40,
influences Neptune……...1913, 20, 27, 34, 41,
Saturne............1914, 21, 28, 35, 42,
Jupiter............. 1915, 22, 29, 36, 43,

INFLUENCE DES DIVERSES PLANÈTES

Sous l'influence d’Uranus, nous pouvons nous attendre à des développements soudains et imprévus, à
des changements radicaux, et à de grands essais de réforme comportant des tendances révolutionnaires,
et entraînant beaucoup de violence. Sous l’influence de Vénus, il y aura des occasions de
réconciliations et d’arbitrage (en 1918) ; l’influence de Mercure permettra de grands développements
commerciaux, des inventions, etc. ; sous l’influence de Neptune, des années de crise et de grandes
tendances socialistes ; sous l’influence de Saturne, beaucoup de tristesse et de misère générales sont à
prévoir (1914) ; sous l’influence de Jupiter, des réformes religieuses se produiront.

Le cycle de Mars coïncide avec la guerre, les conflits et beaucoup de violence sur terre ; les taxes
seront lourdes et les gouvernements des nations en difficulté. »

Globalement, le fait que le monde ait été dominé par ce cycle de Mars ne demande aucun
approfondissement. Mais il serait intéressant de vérifier les manifestations des influences mineures en
prenant quelques dates au hasard. En 1910, une année d’Uranus, le Roi Edouard mourut, alors que
pendant la même année la Chambre des Lords vit sa puissance s'effondrer. En Angleterre comme
ailleurs, l’année 1913 se distingua par ses tendances socialistes annonçant l’année de Saturne, la
planète du destin, qui précipita la Guerre Mondiale. En 1915, une année Jupitérienne, les conditions
de guerre en France demeurèrent stationnaires. Mais en 1916, année double de Mars, les alliés
tentèrent une grande percée sur le Front Occidental, provoquant d’énormes pertes chez tous les
belligérants. L’année suivante, 1917, vit un grand développement de l’Armée de l’Air et des combats
aériens. En 1918, vinrent les « occasions de conciliation et d’arbitrage » prévues par Alan Leo. Elles
furent suivies par l’année de Mercure avec ses discussions interminables qui devaient engendrer des
difficultés et des incompréhensions.

La carte du cycle de Mars est établie pour Londres. Bien que la position des maisons des planètes
puisse être différente pour d’autres pays, leurs aspects les uns vis-à-vis des autres ne subissent guère
28
de changements. Le fait que Mars soit en conjonction avec Uranus, tous deux affligeant Saturne, et en
opposition avec Neptune, tendrait à précipiter une série de crises mondiales tout au long du cycle de
trente-cinq ans.

________________

APPENDICE A LA TROISIEME EDITION

Certains adeptes étaient pleinement conscients que ce cycle constituerait une période extrêmement
critique, parce' que l’influence envahissante de Mars, la planète du Désir, est en corrélation avec le
Plexus Solaire. Ce centre est appelé, avec raison, « le Réseau de Vie » par les Occultistes Orientaux.
Ils savaient que ce cycle de Mars causerait la disparition des schémas et des traditions de l’ère des
Poissons finissante sans grande possibilité d’inaugurer une ère nouvelle de pensée constructive. En
d’autres termes, les différences entre les nations auraient tendance à devenir plus manifestes, alors que
toute possibilité de coopération semblerait diminuer durant tout le cycle.

J. RAMSAY MAC DONALD

Les mêmes conditions se retrouvaient chez feu J. Ramsay Mac Donald, car sa carte du ciel présentait
des aspects contraires similaires dans les signes cardinaux. Sa destinée était de se hisser au pouvoir
grâce au cycle de Mars, devenant le premier Chef du Gouvernement Travailliste dans des
circonstances difficiles et critiques. Ses efforts pour effectuer un désarmement mondial à Genève
durant sa courte carrière dans le gouvernement échouèrent surtout parce qu’il les accomplit dans une
période de configuration stellaire conflictuelle. Il devait se retirer de la vie publique quand sa Lune, en
progression, transita sur la pointe de sa 12 e maison radicale, la maison des ennemis secrets et de la
frustration, gouvernée par Mars et Uranus. Cette progression lunaire, affligeant son Soleil radical et
la 4 e maison en opposition avec Neptune dominant le milieu du ciel, fut responsable des conditions
compliquées et déconcertantes de la fin de sa vie.

L’ASPECT LE PLUS MARQUANT

Le trait le plus saillant du cycle de 35 ans de Mars est sa position solaire affligée dans la 12 e maison.
Cette combinaison a permis aux forces destructrices d’Uranus et Mars, gouvernant le milieu du ciel,
de faire irruption et d’ébranler les conditions solaires stables sur lesquelles notre civilisation fut
érigée. Vénus, la Lune et Mercure étant dans le signe des Poissons et dans la 12 e maison, ils ont été
29
privés de l’expression émotionnelle, jusqu’ici associée à l’ère des Poissons. Comme Jupiter était dans
la 6e maison de la Santé, et en opposition à Mercure dans la 12 e maison de l’introspection et de la
frustration, des problèmes mentaux insolubles se manifestèrent et dirigèrent l’attention du public sur
les activités de l’inconscient. Ainsi la psychanalyse prit la forme d’une science reconnue. Mais Jupiter
dans le signe de sa chute et opposé à Mercure se révéla favorable aux diverses tentatives de faire
revivre une certaine magie cérémonielle de l’ère des Poissons.

Pour parler simplement, les forces dominant le monde durant le cycle actuel sont du type Mars-
Uranus, prenant une forme extrême et déconcertante d’extraversion calculée pour attirer l'attention du
monde entier.

Le cycle de Mars n’a pas seulement eu l’effet de concentrer l’intérêt de l’intelligentsia sur le
fonctionnement de l’inconscient, mais il a aussi induit la majorité non pensante à se trouver facilement
hypnotisée par la force émotionnelle d’hommes impitoyables. Pour eux, il fallait « obéir et mourir et
non se poser des questions ».

HITLER

La conjonction Mars-Uranus du cycle de Mars de 35 ans forme un trigone bénéfique avec Vénus qui
gouverne le thème de Hitler en conjonction avec son Mars. La Lune et Jupiter dominent le milieu du
ciel de son thème Martien en une puissante conjonction alors que son Soleil est en trigone bénéfique
avec son milieu du ciel Martien, tout cela impliquant des signes de Terre, et produisant ainsi une
notoriété mondiale. Son Saturne est en trigone avec Saturne qui se lève dans le signe du Bélier (le
Bélier est le signe gouvernant l’Allemagne), et ainsi il a pu, grâce à ces aspects puissants et
grandissants, rétablir pour un temps le prestige de son pays d’adoption.

Cependant, il y a une indication de dépassement, car son ascendant en Uranus (39) est exactement au
carré de Mars et Uranus dans le thème Martien, et en opposition étroite avec Neptune, la planète qui
gouverne la fin de ce cycle.

Dans le cas de Mussolini, la conjonction Mars-Uranus forme un trigone exact et bénéfique, avec son
Uranus radical gouvernant le milieu du ciel. Pareillement, son Neptune angulaire donne un autre
trigone avec cette conjonction. Son Soleil et son Mercure en Lion forment des trigones renforcés avec
Saturne dans le Bélier. Ses mauvais aspects sont plus nombreux que ceux de Hitler, et ainsi sa réussite
n’a pas été aussi spectaculaire. Jupiter et Vénus s’opposent à l’aspect Mars-Uranus ; Lune et Saturne
affligent son Jupiter radical alors que Lune et Mars affligent son Mercure radical. Ces mauvais aspects
indiquent de nombreuses frustrations, principalement provoquées par des ennemis secrets. D’autres
difficultés surgiront de sa conjonction Lune-Saturne affligée dans la 7e maison, indiquant des
partisans inefficaces ou malhonnêtes (40) qui, Saturne gouvernant sa 4e maison, peuvent finalement
ruiner ses projets.
La carrière de ces hommes hors du commun n’a été possible que par l’intermédiaire des forces
désintégrantes du thème Martien, qui ont influencé d’une manière négative presque tous les trônes
d’Europe. En ce qui concerne ces réactions Martiennes dans les thèmes des monarques régnant en
1910, Alan Leo a écrit ce qui suit :
« Si une guerre européenne se déclenche du vivant du Roi George V et de l'empereur François
Joseph, ce dernier sera le responsable direct d’une intervention de l’Angleterre dans ce conflit. » July,
Modem Astrology 1910, p. 294

39 Quand l’arc involutif pénètre la matière, les cycles de manifestations sont au nombre de 13, le chiffre mystérieux que
l'on mentionne dans certains livres orientaux. Le chiffre 13 est aussi celui d’Uranus, 1 + 3 = 4. Hitler sait qu'il réagit à ce
nombre, car Uranus gouverne son ascendant. L’année dernière, sous la planète Uranus, il a tenté ses plus grandes et plus
soudaines actions uraniennes. Le 13 mars 1938, l’Autriche devint une province de la Grande Allemagne. Le 13 septembre
1938 commença la révolte des Sudètes, qui, après le discours de Hitler à Nuremberg, amena leur annexion. Le 13 mars
1939, Hitler donna son ultimatum à Prague. 1939 = 22 = 4, ce chiffre aussi tombe sous l’influence d'Uranus. Donc cette
année qui est sous le signe de Vénus et d'Uranus est encore favorable à Hitler, gouverné par ces planètes.
40 Réalisé à la fin du cycle de Mars.
30
« Si l’Angleterre et l’Allemagne se trouvent en conflit, l'horoscope du Roi George lui assure le succès. »

Ibid, p. 293

« Le Roi d’Espagne et le Tzar de Russie ont le même ascendant à un degré près, le 8e degré de la
Vierge, dont le symbole est étrange. C’est une voiture chargée de nombreux passagers. »
Ibid, p. 305

« Pour le Roi George VI (à l’époque le Prince Albert), de tous les horoscopes royaux, celui-ci est le
plus remarquable... Pas moins de sept planètes ascendantes. Certainement, quand le Roi Albert
parviendra au trône, il sera un roi unique. »
Ibid, p. 288
Le Roi d’Italie (à se réaliser) : « il aura une fin tragique ».
Ibid, p. 301

Bien que ces hommes peu communs, Hitler et Mussolini, soient, semble-t-il, si puissants, d’un point
de vue astrologique leur champ d’action est restreint, car la majorité de leurs planètes de naissance
étaient descendantes. Cette configuration implique que leur destinée était de faire revivre le prestige
national plutôt que de dominer le monde. La carrière de ces deux hommes s’est faite parce que leurs
pays respectifs ont été entravés par la politique à court terme du Traité de Versailles. Comme l’action
et la réaction sont égales et opposées, n’importe quelle politique Martienne imposée par la force
risque d’être impitoyablement brisée. Les nations du monde devront parvenir à un respect réciproque,
et à la coopération pour que la civilisation survive et qu’une banqueroute mondiale soit évitée à la fin
du cycle.

SATURNE EN BELIER

Saturne transitant dans le Bélier une fois de plus, de février 1938 à avril 1940, a été à l'origine de
nombreuses humiliations, de doutes et d’incertitudes pour l’Angleterre (gouvernée par ce signe). Cette
combinaison de planètes et de signes a conduit ses dirigeants à adopter une politique internationale
hésitante. Espérons que le passage de Jupiter, le bénéfique, dans le Bélier, de juin 1939 à mai 1940,
restaurera le prestige national (41) et permettra aux dirigeants de l’Angleterre d'inaugurer une politique
de coopération internationale. Saturne dans le Bélier (le signe de l’Allemagne et de l’Angleterre)
indique le manque de nourriture, de vêtements et d’autres choses nécessaires pour ces pays, ainsi que
l’imposition de lourdes taxes. Jupiter transitant dans le Bélier apporte à l’Allemagne une expansion
politique temporaire, surtout parce que le thème de Hitler est si étrangement renforcé par celui du
cycle de Mars.

SATURNE DANS LA DIXIÈME MAISON

Un astrologue allemand (42) informa Hitler, il y a quelque temps, d’après le Daily Mail, que « sa
destinée était d’acquérir tout ce qu’il pouvait par la paix et que Mars, la planète de la guerre, lui serait
opposée ». Ce conseil est fondé sur le fait que Vénus gouverne son thème, plutôt que Mars, et que les
deux affligent Saturne dans le milieu du ciel, lui conférant de ce fait une dignité accidentelle mais en
chute dans le signe du Lion. Cette position de Saturne signifie :
« Une condition précaire à certains moments de la vie. Pourtant, l’élévation de cette planète donne
une ambition prononcée et un désir d’être estimé du public, ainsi qu’un persévérance pour atteindre le
but fixé. Si elle est affligée (ce qui est le cas de Hitler), il y a une capacité insuffisante à être conscient
des limitations individuelles. Il peut y avoir une exaltation qui se transforme en chute par une
surestimation des capacités intrinsèques. Dans des cas extrêmes, un succès inhabituel se produit suivi

41 Réalisé par Mr. W. Churchill, ses chefs de guerre et toute la race.


42 Cet homme fut assassiné pour l’avoir dit.
31
par le déshonneur et l’échec. Une fatalité pèse sur la vie à la naissance. » (Man and the Zodiac par
l’auteur de cet article.)
Il existe un facteur d’amélioration des conditions dans l’avenir, alors que les horoscopes de Hitler et
de Mussolini sont encore renforcés par le cycle actuel de Mars. En effet, le cycle lunaire de la
démocratie (1945-80) opère différemment, car aucun des thèmes des dictateurs n’a d’affinité avec
l’élément air prédominant, qui concerne les planètes majeures du cycle futur. Sans aucun doute,
l’astrologue de Hitler l’informa de ce facteur, c’est pourquoi le dictateur exprima ouvertement sa
conscience d’avoir très peu de temps devant lui. Car son emprise sur l’inconscient de la race allemande
touche presque à sa fin (43).
J’ai déjà affirmé que, selon les Adeptes Indiens, l’influence étendue de Mars, la planète du Désir, a
son siège dans le Plexus Solaire. Dans mon livre Man and the Zodiac, j’ai essayé de montrer comment
les quatre signes centraux sont aussi liés à ce physiques Ainsi le Lion, la manifestation patriotique, la
Vierge, le commerce national, la Balance, l’équilibre du pouvoir, et le Scorpion, la domination de la
race, influencent alternativement l’inconscient de la race.

Des hommes comme Hitler et Mussolini avec des planètes puissantes en exaltation dans les signes
de l’inconscient, sont de ce fait capables de dominer leurs concitoyens, mais seulement pour le temps
où le cycle actuel crée le courant de force nécessaire. Pour cette raison, les thèmes de Hitler et de
Mussolini sont donnés dans mon livre comme des exemples typiques de la domination de deux
individus magnétiques sur leur peuple plein d’espérance, mais accablé.

Le trigone Uranus-Neptune formé à la fin du cycle par des signes d’air ou signes mentaux, laisse
présager une ère où des plans internationaux constructifs seront proposés par des hommes éclairés
durant le cycle lunaire. Le monde aura besoin de telles propositions politiques pour que la civilisation
continue d'exister.

_____________________________________

A TRAVERS LES YEUX DES MAITRES

par
DAVID ANRIAS

Cet ouvrage, qui devrait être lu par tous les chercheurs, apporte une
contribution remarquable à la littérature mystique.

Grâce à de longues études et à des années d'expérimentation, en Orient comme


en Occident, l’auteur a pu développer les facultés subtiles qui, seules, permettent
d’entrer en contact avec les Maîtres de Sagesse, et de transmettre à notre niveau,
les traits de leur plan désintéressé pour le bien-être de l'humanité.

Doté de la faculté intuitive de se mettre en harmonie avec les différents courants


de pensée émanant de certains adeptes, David Anrias a transmis des idées aussi
nouvelles que généreuses concernant l’avenir de l'Humanité.

43 Réalisé à la fin du cycle de Mars.


32
Les profonds mystères de l’ancienne Astrologie sont abordés ici, de même que
leur influence secrète sur les agissements humains.

Les portraits des Maîtres, ainsi que le texte, communiqués par télépathie,
véhiculent une part du Pouvoir de ces êtres puissants.

Les Maîtres ont enfin permis que leur apparence soit révélée au monde profane
afin de procurer au mystique un point focal de méditation, au sceptique et à
l’agnostique une preuve définie de leur réalité tangible.

----------------------------------------

33