Vous êtes sur la page 1sur 31

SOMMAIRE ……………………………………….…………..

…1
REMERCIEMENTS ………………………………….………….2
DEDICACES ………………………………..………………….....3
INTRODUCTION………………………………………………...4

Chapitre I- Présentation de PROFISC et de son


secteur d’activité

A- Présentation…………………………………………………8
B- Définition……………………………………………………8
C- Historique ………..…………………………………...…….8
D- Secteur…………………………………………………..….9
E- Localisation ………………………………………………. .9
Fiche Technique ……….……………………………………...10
Structure organisationnelle et organigramme …………………11
1-Organigramme………………………………………....11
2-Direction…….……………………………………...….11
Services de l’entreprise………………………………….… ….13
1- Direction Général ……………………………………..13
2- Secrétariat ……………………………………………..13

1
3- Service Comptable ………………………………….…14
4- Service Informatique …………………………………..14
5-Assistance & conseil juridique et fiscal ….……….……14
Stage ………………………………………………………. .…15

Chapitre II : Contenu du stage

A - Comptabilité ……………………………………………….17
B- Fiscalité………………………………………………..…...18
C – Travaux effectués ………………………………………...19
1- Classement des documents……………………….….…...19
2- Enregistrement comptable…………………….…………19

Impôt générale sur les revenues………………………………23


Taxe sur la valeur ajoutée……………………………………...25
CONCLUSION…………………………………………………29

2
L’honneur me revient tout d’abord, Mr UOMAST EL Hassan
gérant de la fiduciaire PROFISC de m’avoir autoriser à passer ce
stage au sein de son Entreprise ainsi que mon encadreur AMNAY
Hassan Qui m’a donné le maximum de renseignements
concernant son travail, afin que je puisse passer mon stage dans
des meilleures conditions.

Mes remerciements vont de même à mes formateurs à


l’institut libre des études informatiques et commerciales ILEIC ;
ainsi à mon encadreur Mr ADAHLIS Mohamed.

En fin ; pour tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce


modeste travail, trouve ici l’expression de ma sincère gratitude.

3
Je dédis ce modeste travail à :

 Mes chères parent pour leurs sacrifice ;

 Mes chers frères;

 Mes amis.

Egalement à tous mes proches et enseignants qui n’ont pas


hésiter à m’encourager et m’aider pendant toute ma formation et
pendant la période de stage.

4
La rentabilité d’une entreprise dépend largement de la qualité
des décisions prises. Celles-ci ne peuvent être utiles que si l’on se
base sur des informations dégagées à partir de la tenue d’une
comptabilité claire et régulière.

C’est dans ce cadre que je dois effectuer obligatoirement un


stage en Entreprise pendant 1 mois dans le but de valider ma
formation par une expérience professionnelle et surtout mettre en
valeur de matière ; la comptabilité des entreprises.

Après une recherche très bien visée j’ai opté pour PROFISC ;
l’Entreprise qui opère dans le domaine comptable et fiscale.

En partant de ces données, j’ai travaillé en collaboration avec


son personnel et j’ai réussi mon stage.

5
6
CHAPITRE I :

Présentation de
PROFISC
et son secteur
d’activité

7
A- Présentation :

Toute entreprise doit avoir une fonction comptable au sein


de ses services. Toutefois ; un ensemble d’entreprises, surtout de
petite taille, préfèrent déléguer cette fonction à une entreprise de
comptabilité ; c’est la FIDUCIAIRE.

B- Définition :

« FIDUCIAIRE» est un mot d’origine latin « Fiducia » qui


veut dire confiance ; c’est-à-dire l’ensemble des valeurs fictives
fondées sur la confiance accordée à celui qui les émet.

C- Historique :

PROFISC est une société au nom collectif, crée en Novembre


1997 avec un capital de 100.000 Dhs.

Depuis sa création PROFISC à opté pour la comptabilisation


des différentes opérations effectuées par des clients divers.

8
D- Le secteur :

PROFISC est une société qui opère dans le


domaine comptable et fiscale.

E- Localisation :
Le Cabinet PROFISC se situe à l’immeuble AFOULKI ;
Avenue BIR ANZARAN, Dcheira El Jihadia.

9
Fiche Technique

Raison sociale : PROFISC ;

Forme juridique : SNC ;

Date de création : Novembre 1997 ;

Capital : 100.000 DH ;

Registre de commerce : 1435 INEZEGANE ;

Patente : 497 10158 ;

TVA : 06949431 ;

CNSS : 6164678 ;

Effectif d’employés :5;

Adresse : Immeuble AFOULKI ; Avenue


BIR ANZARAN ; Dcheira El Jihadia. ;

Tel/fax : 048.27.05.74 ;

Gérant : Mr OUMAST EL Hassan.

10
Structure organisationnelle et organigramme

1- Organigramme :

Direction

Secrétaire

Service Service
Comptable Informatiqu
e
2- Direction :

 ILs dirigent les services du fiduciaire, et assure une


bonne gestion du travail.

11
 Ils sont chargés également des relations avec la
clientèle pour faire la synthèse des observations recueillies
et les utiliser pour améliorer le produit.

La direction est assurée en trois gérants de société :

 Mr. OUMAST EL Hassan


 Mr. MOUNAIM Mohamed
 Mr. ELWARDI Hassan

12
Services de l’Entreprise

 Direction générale :

Dirigée par Mr.OUMAST EL Hassan qui prend les décisions,


il donne les ordres et contrôle les travaux effectués par les autres
services.

 Secrétariat :

Il a pour principales tâches :

L’accueil des clients ;


La fixation des rendez-vous avec des clients ;
La dactylographie ;
Les communications téléphoniques ;
La liaison avec les autres services
L’envoie et réception des courriers.

13
 Service comptable :

C’est le service le plus important dans la fiduciaire, il est


chargé de :
Le classement des écritures comptable
La passation manuelle des écritures comptables
La déclaration fiscale et les travaux d’inventaire
La constitution d’une société.

 Service informatique :

Il s’occupe des travaux sollicités par le service comptable :

La saisie des journaux ;


L’établissement des livres et des bulletins de paie ;
L’impression des documents : bilan ; CPC ; etc.…

 Assistance et conseil juridique et fiscal:


La société fiduciaire reste toujours à la disposition de ses
clients par tout conseil juridique et fiscal dont ils ont besoin pour
l'exercice de leurs activités.

14
Donc, on peut dire que la comptabilité d'une entreprise est
axée sur la qualité de sa gestion qui n'est jugée qu'à partir d'une
technique qui s'appelle: la comptabilité.

Stage :
Pour acquérir des connaissances pratiques en comptabilité et
fiscalité ; j’ai exigé que mon stage s’effectue dans un cabinet
d’assistance comptable et fiscale.

15
Chapitre II :

Contenu du stage

16
La durée de mon stage est estimée à 1 mois, au cours de cette
période j’ai acquis des expériences professionnelles dans les
domaines suivants :

 Comptabilité

 Fiscalité

A- Comptabilité :

La comptabilité est un moyen de contrôle est outil de gestion,


c’est ainsi que toute entreprise doit tenir une comptabilité, car elle
a une technique indispensable à toutes les agents économiques,
elle permet d’enregistrer toutes les opérations réalisées par une
affaire.

Aussi, la comptabilité est un instrument financier qui


permet de déterminer la revenue encaissée au cours d’une
période donnée.

17
B- Fiscalité :

La comptabilité et la fiscalité forment un tout indispensable.


En effet, le travail comptable en totalité a un but fiscal. Les états
de synthèse formant le fruit de l’exercice comptable ont pour objet
de justifier l’impôt payé par le contribuable. C’est pourquoi la
comptabilité est considérée comme un outil fiscal très efficace.

Alors ; le comptable est toujours obligé de calculer de


différents impôts et de faire leur enregistrement. Donc ; il est tenu
de savoir les document fiscaux à remplir.

Pour cette raison, tout comptable doit avoir une formation


fiscale solide concernant surtout les principaux impôts à savoir :

 L’Impôt Général sur les Revenus (IGR) ;

 La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA).

18
C- Travaux effectués :

1- Classement des documents comptables :

Le classement est la première tâche à réaliser pour le


traitement d’un dossier. Il s’agit du classement chronologique et
par mode de paiement des factures.

Donc, Le classement est la procédure la plus efficace qui


rend l’enregistrement, la vérification et le contrôle des opérations
comptable plus facile.

2- enregistrement comptable :

Après avoir classer les documents, on passe les


écritures dans les journaux, chaque journal doit traduire les
mouvements et les opérations comptables. La pièce comptable
doit être vérifiée et imputée.

19
a- Journal de la banque :

Il sert à enregistrer toutes les opérations faites avec la


banque (entrées et sorties de fonds) , la fiduciaire reçoit de ses
clients les relevés bancaires, ces derniers jouent le rôle
d’indicateur indispensable pour élaborer le journal banque.

C’est pourquoi avant de commencer le travail, il faut avoir


devant soit toutes les pièces justificatives émises par la société.

 Les relevés bancaires de mois


 Les avis de débit et crédit…

Ainsi ; on passe dans le journal banque les opérations


réglées par chèques suivant l’ordre du relevé bancaire y compris
les écritures relatives au versement, virement, remise chèques…

Dans le crédit du compte banque sont enregistrés les


montants encaissés par la société par versement de chèque,
virement, ceci est enregistré par le débit de la banque.

Dans le débit sont portées les montants décaissés par


la société (règlement chèque, virements bancaires,
commission…) ceci est enregistré par le crédit du compte banque.

20
b- journal d’achats :

Ce journal sert à l’enregistrement chronologique des


factures d’achat de marchandises.

On enregistre dans le montant hors taxe, selon la nature


d’achat, en plus, on enregistre le montant de la TVA et le montant
TTC.

c- journal des ventes :

Au journal des ventes, on inscrit par ordre chronologique, les


factures de marchandises vendues aux clients.

d- journal des opérations diverses :

Le journal des opérations diverses réservé aux opérations qui en


raison de leur rareté et de leur non fréquence, ne peuvent être
inscrit dans aucun journal précédent.

On inscrit dans le journal des O.D :


Les écritures des amortissements….
Les opérations de fin d’exercice…

21
e- le grand livre :

Le grand livre généralement est un livre comptable, dans


ce livre sont reproduites, compte par compte, les écritures
contenues dans les livres. Son rôle est de regrouper les opération
de même nature, ce livre comporte, le nom du compte et le
numéro ainsi que l’exercice intéressé.

f- la balance :

Les comptes du grand livre sont placés dans la balance


générale, ce qui permet de détailler les comptes et les charges
du grand livre on les classe suivant l’ordre du plan comptable
général, le total des débits et les crédits d’une part et le montant
du solde débiteur ou créditeur d’autre part.

g- le bilan :

Le bilan est un compte qui présente la situation d’une


société à une date bien déterminée.

22
2- autre travaux effectuer :

 La photocopie des documents ;


 La frappe des document (traitement du texte
Word ,Excel ) ;
 L’accueil des communications téléphoniques

23
L’I.G.R est un impôt direct qui s’applique aux :

a. Revenue professionnelle ;
b. Revenue provenant des exploitations agricoles ;
c. Revenues salariales ;
d. Revenue des capitaux mobiliers ;
e. Revenue prenant de la location des biens immeubles.

A- la base imposable :

La revenue globale imposable est constituée par la ou les


revenues nettes d’une ou plusieurs catégories des revenues.
Chaque revenue de catégorie est déterminée distinctement
selon ses propres règles.

24
.

B- déclaration de l’impôt général sur les revenues :

Le calcul de l’impôt général sur la revenue se résume


comme suit :

 détermination de la revenue imposable ;


 détermination de la revenue nette
imposable ;
 repérer le barème correspondant à la
revenue à verser ;
 repérer la tranche qui correspond au
montant de la revenue nette imposable
obtenu ;
 appliquer le taux qui correspond à la
tranche choisie dans le barème ;
 déduire la somme à déduire ;
 déduire les déductions pour charges de
famille.

25
La T.V.A est un impôt indirect, il s’applique :

 Aux opérations de nature industrielle, commerciale,


artisanale ou relèvent de l’exercice d’une profession libérale,
accomplies au MAROC.
 Aux opérations d’importation …………

Cet impôt est supporté par le consommateur, le revendeur


ne joue qu’un rôle : le collecteur de T.V.A pour la verser à l’Etat.

A- les taux de la T.V.A :

 le taux normal est de 20%, concernant tous les produits et


services assujettis à la T.V.A et non soumis aux autres
réduits (marchandises, P.T.T….).

 taux de 7% avec droit à déduction :

Exp. :

26
 L’eau ;
 L’électricité ;
 Le gaz ;
 Le thé ;
 Les opérations de banque….

Le taux de 7% sans droit à déduction :


Il concerne touts les opérations effectuées dans le
cadre de leur profession par les :

 Avocats ;
 Notaires;
 Médecins…

Le taux de 14%avec droit à déduction :


Les opérations de l’entreprise de travaux immobiliers …

Le taux de 14%sans droit de déduction :


Les opérations de courtage et de démarchage dans le
domaine des assurances …

B- La déclaration de la T.V.A :

27
On peut distinguer entre 2 types de déclaration :

Soit mensuelle ; lorsque le chiffre d’affaire annuel


> 1000,00 DHS.
Soit trimestrielle ; lorsque le chiffre d’affaire annuel
< 1000,00 DHS.

Avant de remplir le document de déclaration ,on enregistre


dans le relevé des achats toutes les factures d’achat sur
lesquelles la taxe est mentionnée, soit payée par chèque,
soit en espèces et on enregistre aussi toutes les opérations
de banque faisant droit à déduction (commissions ; agios…).

Une fois le montant de la T.V.A déductible est calculé, on


détermine le montant de chiffre d’affaire taxable réalisé
durant le mois s’il s’agit d’une déclaration mensuelle et durant
les trois mois pour une déclaration trimestrielle.

Déclaration mensuelle :

28
TVA due = TVA collectée - TVA récupérable/charges - TVA récupérable/immob.
( (Mois N) (Mois N) (Mois N-1) (Mois N)

Déclaration trimestrielle :

T.V.A due =TVA collectée -TVA récupérable/charges - TVA récupérable/immob.


( ( N ; N+1; N+2) (N ;N +1 ;N+2) ( N-1 ;N ;N+1) ( N ;N+1 ;N+2)

29
Le stage que j’ai effectué est très intéressent. Il m’a
permis de compléter ma formation théorique.

En faisant la comparaison entre la théorie et la pratique ; j’ai


constaté que la pratique est très riche par des notions
nécessaires à connaître dans la vie
professionnelle. Tandis que la théorie fournit les notions
de base qui sont
indispensables à savoir pour faire face aux quelques
problèmes que connaît
l’exercice de la tâche professionnelle.

Enfin ; je remercie une autre fois ceux qui ont participé à la


réalisation de ce présent rapport dans de bonnes conditions.

30
ANNEXES

31