Vous êtes sur la page 1sur 28

Effet de la profondeur de la source sur la largeur de l’anomalie

h=1.3 x1/2
Largeur de l’anomalie Vs profondeur de la source

Attention : Si des sources profondes ne peuvent générer des 
anomalies de courtes longueurs d’onde, l’inverse n’est pas vrai. 
g p
Les mesures sont la superposition des effets d’une multitude de 
sources localisées à différents niveaux de profondeur 

Anomalie de grande 
longueur d’onde

Anomalies de petite 
longueur d’onde

Champ mesuré= A. Régionale + A. résiduelle
?                   ?
il est nécessaire de choisir l’un pour déduire l’autre et c’est le choix 
p choix de la régionale.
de la régionale.
g
Séparation des anomalies
Séparation des anomalies: Choix de la régionale

Plusieurs méthodes permettent de restreindre le nombre de solutions 
pour la détermination de la résiduelle:

1. Choix de la régionale par analyse visuelle (régionale graphique)

Remarque: L’expérience de l’interprétateur est un élément important dans la 
R L’ é i d l’i t ét t t élé ti t td l
réussite de la méthode basée sur l’analyse visuelle
Séparation des anomalies: Choix de la régionale

1. Choix de la régionale par lissage

Remarque: LL’expérience
expérience de l
de l’interprétateur
interprétateur est un élément important dans la 
est un élément important dans la
réussite de la méthode basée sur l’analyse visuelle
Séparation des anomalies: Choix de la régionale

1. Régionale analytique

L’une des méthode analytique consiste à choisir, comme régionale, une surface que l’on 
peut représenter par un polynôme dont la courbure sera déterminée par le degré de celui‐
ci. Au degrés 1, 2 et 3 correspondront respectivement, un plan incliné, un plan de courbure 
constante et celui dont la courbure est légèrement variable.

Si x représente la position horizontale le long du profil du champ, la régionale 
p p g p p, g ΔgR ppeut 
être écrite sous la forme:

Le polynôme est ajusté aux mesures gravimétriques par la méthode des moindres carrés. Cet 
ajustement nous donne des valeurs optimales  de Δgn

Note: le jugement de l’interprétateur est primordial dans le choix du degré du polynôme, qui est 
habituellement choisi le plus faible possible  pour une meilleure représentation du trend régional.
Séparation des anomalies: Choix de la régionale

1. Régionale analytique

L’ajustement polynomial peut également être 
appliqué à des données surfaciques (cartes), 
li é à d d é f i ( )
en admettant que l’anomalie régionale  peut 
être représentée par une surface Δg(x,y) de 
faible degré
faible degré

Exemple: surface polynomiale de 2nd degré
Séparation des anomalies: Choix de la régionale

La résiduelle de grille

Cette méthode consiste simplement en l’élimination de la régionale, en un point, en 
la considérant comme étant la moyenne des valeurs de l’anomalie de Bouguer 
relevées sur la circonférence du ou des  cercles centrés en ce point.
Pratiquement, on peut imaginer de choisir un ou plusieurs cercles et utiliser
plusieurs formes de grilles (carrées, hexagonales, polygonales). 
Exemple: Méthode de Saxov et Nygaar les moyennes le long des cercles de rayon r1 et r2

r1
r2 AR = [AM(r1) ‐ AM(r2)] / [r1 – r2] et
Calcul des dérivées

Dérivées verticales
Reprenons l’exemple des sources ponctuelles 

} 1/h2

1/h3

1/h4
Calcul des dérivées

Le rapport des maxima des anomalies sera proportionnel  à  
M2

h1
h2

Le rapport des maxima des 1ère dérivées verticales sera proportionnel  à  

De même que le rapport des maxima des dérivées secondes sera proportionnel à
De même que le rapport des maxima des dérivées secondes sera proportionnel  à  

Amplification des courtes longueurs longueurs
Amplification des courtes longueurs  longueurs d’onde
Gradient vertical

Anomalie gravimétrique

Augmentation de la 
résolution des anomalies

Gradient vertical
Dérivées verticales

les dérivées verticales évitent le 
phénomène de coalescence des
anomalies
Calcul des dérivées

Conclusion: les principaux intérêts des dérivées :

1. Amplification du signal de haute fréquence:  les dérivées verticales successives des 
anomalies accentuent les effets des sources superficielles au détriment des sources 
profondes.
2. Augmentation de la résolution spatiale
3. Diminution de l’effet de coalescence
Mesure du gradient
Deux capteurs
Deux capteurs

Un seul capteur
Gradient vertical

Plusieurs structures  situés à différentes profondeurs 
Anomalie magnétique

Gradient vertical
Anomalie de grande longueur d’onde

Anomalies de petites longueurs d’onde

χ≈0

χ >> 0
Quelques traitements
Dé i é h i t l
Dérivées horizontales
On peut également calculer des gradients 
horizontaux. En effet, les maxima des 
gradients horizontaux vont être situés à 
l’aplomb de contacts ou de failles tels que 
de part et d’autre existe un contraste de 
densité.
INTERPRÉTATION

Méthode de la Déconvolution d’Euler

La condition d'homogénéité d'Euler.

f est homogène de degré n

L’expression des anomalies pour des corps de forme géométrique simple peuvent s’écrire sous la forme:

G indépendant de x,y,z

Ce type de fonction est homogène de degré n = ‐N

N exprime la vitesse de variation de l’anomalie avec  la distance de la source source
INTERPRÉTATION

Méthode de la Déconvolution d’Euler

Exemple…
¾ L'expression de l'anomalie magnétique créée par une sphère décroît comme 
L' i d l' li éti éé hè dé ît 1/r3
¾ Celle d’un cylindre  vertical profondément enraciné                      1/r2

Détermination de l’indice structural suivant la géométrie de la source, d’après Reid et al., 1990.
INTERPRÉTATION

Méthode de la Déconvolution d’Euler

Pour un champ qui décroit de la source comme: 

Les gradients du champ :

Considérons une source magnétique 
située à  (x
( 0,, yy0,, z0);
); L’intensité du 
champ T mesurée au point (x, y, z) est 
fonction de la distance de la source  
T = f(x‐x0, y‐y0, z‐z0)

En multipliant ces équations par (x-x
En multipliant ces équations par (x-x0); (y-y0); (z-z0) respectivement et en les additionnant, 
respectivement et en les additionnant
nous obtiendrons l’équation d’Euler :
INTERPRÉTATION

Méthode de la Déconvolution d’Euler

L’équation d’Euler est donnée par l’expression suivante (Reid et al., 1990)

Champ régional

Dérivées partielles du champ Indice structural
INTERPRÉTATION

w
Le principe de la déconvolution d’Euler repose  x x x x x x x x
sur la résolution de cette équation qui  x x x x x x x
comporte 4 inconnues : x0, y0, z0 et B. w x N wxw
N = w 
x x x x x x x x
x x x x x x x x
x x x x x x x x
x x x x x x x x
x x x x x x x x
x x x x x x x x
INTERPRÉTATION

Prof. 1 km
Pr. 0.5 km

Représentation du modèle théorique et de sa réponse magnétique. Le trait discontinu indique la 
projection des sources magnétiques sur le plan horizontal. Les coordonnées sont exprimées en km.
INTERPRÉTATION

Cartes des gradients (dérivées) de l’anomalie du modèle théorique étudié. a)  Anomalie magnétique; b) 
dérivée horizontale selon x; c) dérivée horizontale selon y et d) dérivée verticale selon z.
INTERPRÉTATION

Solutions d’Euler avec différentes valeurs de l’indice structural N. a) N=0; b) N= 0.25; c) N=0.5 et d) N=1. La taille de 
la fenêtre est égale à 7 × 7 et la tolérance est fixée à 0.75. Le cercle et le triangle indiquent les limites des sources.
INTERPRÉTATION

Solutions d’Euler avec différentes tailles de la fenêtre W. a) W= 5 × 5; b) W= 7 × 7; c) W= 9 × 9 et d) W= 11 × 11. 


L’indice structural étant égal à 0.25 et la tolérance, 0.75. Le cercle et le triangle indiquent les limites des sources.
INTERPRÉTATION

Solutions d’Euler avec différentes valeurs de la tolérance TZ. a) TZ=1; b) TZ= 0.75; c) TZ= 0.6 et d) TZ=0.4. L’indice 
étant fixé à 0.25 et la taille de la fenêtre est 7 × 7. Le cercle et le triangle indiquent les limites des sources.