Vous êtes sur la page 1sur 60

12/05/2017

Comment la psychologie
énergétique change ce
qui a été profondément
appris par les émotions

David Feinstein, Ph.D.

Innersource © 2016

Comment la psychologie
énergétique change ce
qui a été profondément
appris par les émotions
Les deux questions à aborder :

1
12/05/2017

Comment la psychologie
énergétique change ce
qui a été profondément
appris par les émotions
Les deux questions à aborder :
1. Le fait-elle vraiment ?

1. Le fait-elle vraiment ?

Comment la psychologie
énergétique change ce
qui a été profondément
appris par les émotions
Les deux questions à aborder :
1. Le fait-elle vraiment ?
2. Si oui, comment ?

2
12/05/2017

LA PSYCHOLOGIE ÉNERGÉTIQUE

LA PSYCHOLOGIE ÉNERGÉTIQUE

Activer
mentalement le
traumatisme, le
déclencheur ou
le résultat
souhaité

3
12/05/2017

LA PSYCHOLOGIE ÉNERGÉTIQUE

Activer
mentalement le
Introduire
traumatisme, le
l’intervention
déclencheur ou
« énergétique »
le résultat
souhaité

La psychologie énergétique a fait ses premiers pas au début des années 1980

GUÉRIR DES
PHOBIES EN
CINQ MINUTES

Le traîtement du Dr.
Callahan contre les
peurs, les phobies et
l’auto-sabotage

Roger J. Callahan, Ph.D.

4
12/05/2017

En 2001, les travaux de recherche ayant fait l’objet d’un examen


collégial montrant l’efficacité de cette approche ont été publiés :

On pouvait cependant lire des commentaires dans des revues cliniques prestigieuses

5
12/05/2017

On pouvait cependant lire des commentaires dans des revues cliniques prestigieuses :

– Richard McNally
Journal of Clinical Psychology
2001

On pouvait cependant lire des commentaires dans des revues cliniques prestigieuses :
Après avoir obtenu un protocole de TFT pour traiter une peur
phobique, nous nous sommes demandé si l’EFT n’était pas un
canular concocté par un astucieux farceur souhaitant parodier les
thérapies « marginales » . . .

– Richard McNally
Journal of Clinical Psychology
2001

6
12/05/2017

On pouvait cependant lire des commentaires dans des revues cliniques prestigieuses :
Après avoir obtenu un protocole de TFT pour traiter une peur
phobique, nous nous sommes demandé si la TFT n’était pas un
canular concocté par un astucieux farceur souhaitant parodier les
thérapies « marginales » …
... Sans théorie crédible ni données convaincantes, les
thérapeutes des techniques de TFT continuent néanmoins à
montrer à leurs patients comment se débarrasser de leurs maux
en stimulant des points d’acupuncture ou en fredonnant.
De telles réactions pouvaient se
– Richard McNally
comprendre, étant donné leurs
Journal of Clinical Psychology
affirmations extraordinaires et
2001
l’absence de données empiriques
pour justifier celles-ci.

Premières impressions

7
12/05/2017

Premières impressions
Communauté
clinique

Premières impressions
Communauté
clinique

Communauté des
thérapies par la
stimulation des
points
d’acupuncture

8
12/05/2017

Premières impressions Que savons-nous


Communauté trois décennies
clinique plus tard ?

Communauté des
thérapies par la
stimulation des
points
d’acupuncture

Même les innovations cliniques les plus créatives


survivent rarement à leur fondateur

9
12/05/2017

Cependant, l’on a de plus en plus souvent recours à la


psychologie énergétique

« Visualisez-vous en train de ne pas tomber du mur »

Les thérapies basées sur la stimulation des points d’acupuncture ont été introduites il
y a un peu plus de trente ans.
Quelles sont LES PREUVES ?

10
12/05/2017

Les thérapies basées sur la stimulation des points d’acupuncture ont été introduites il
y a un peu plus de trois décennies.
Quelles sont LES PREUVES
Ø Des centaines d’études de cas
probantes (publiées ou en ligne).
Ø 82 études de résultats, indiquant
pratiquement toutes des résultats
positifs
Ø 43 d’entre elles étaient des essais
randomisés contrôlés (ERC) ayant
fait l’objet d’un examen collégial

Un bon nombre de ces articles ont été publiés dans des revues prestigieuses :

11
12/05/2017

Un bon nombre de ces articles ont été publiés dans des revues prestigieuses :

Un bon nombre de ces articles ont été publiés dans des revues prestigieuses :

12
12/05/2017

Un bon nombre de ces articles ont été publiés dans des revues prestigieuses :

Un bon nombre de ces articles ont été publiés dans des revues prestigieuses :

13
12/05/2017

Un bon nombre de ces articles ont été publiés dans des revues prestigieuses :

Un bon nombre de ces articles ont été publiés dans des revues prestigieuses :

14
12/05/2017

LES PREUVES
• 82 études de résultats
• 43 ERC ayant fait l'objet d'un
examen collégial
Ø Les bienfaits sont-ils durables ?

studies

LES BIENFAITS DURENT-ILS ?


• 7 sur 18 ERC effectués durant la
première évaluation des méthodes
utilisant la stimulation des points
d’acupuncture ont fait des mesures
avant/après traitement.

• 100 % ont montré une amélioration


durable au fil du temps sur des mesures
clés.

• Des études de suivi ultérieures ont


toutes démontré la durabilité des effets.

15
12/05/2017

LES PREUVES
• 82 études de résultats
• 43 ERC ayant fait l'objet d'un
examen collégial
• Les bienfaits ont duré.
Ø Est-ce la stimulation des points
d’acupuncture ou la thérapie
d’exposition ou d’autres
éléments du traitement qui
expliquent cela ?

Des études de démantèlement


• Éliminer les éléments un par un et
comparer avec l’approche complète ?

• Six études ont examiné les éléments


des protocoles de PE.

• Ces études ont montré que les protocoles ayant recours à la stimulation
des points d’acupuncture obtiennent de meilleurs résultats que celles
ayant recours à des techniques de substitution, telles que la respiration
diaphragmatique, la stimulation des points non répertoriés et la pratique
de la méditation.

16
12/05/2017

LES PREUVES
• 82 études de résultats
• 43 ERC ayant fait l'objet d'un
examen collégial
• Les bienfatis ont duré.
• La stimulation des points
d’acupuncture = l’ingrédient
essentiel
Ø Ces études ont-elles été
reproduites ?

REPRODUCTION :
Equipe de recherche N°1 Equipe de recherche N°2

L’équipe de recherche N°2 obtient-elle les mêmes


résultats que l’équipe de recherche 1 ?
3 études sur 3 effectuées spécifiquement pour reproduire
exactement ou partiellement le modèle d’une étude préalable
ont obtenu des résultats équivalents.

17
12/05/2017

LES PREUVES
• 82 études de résultats
• 43 ERC ayant fait l'objet d'un examen
collégial
• Les bienfaits ont duré.
• La stimulation des points
d'acupuncture = l’ingrédient essentiel
• 3 reproductions probantes sur 3
Ø Des comparaisons avec d'autres
traitements ont-elles été faites ?

Études comparatives
• Vs. EMDR, pour le TSTP (Karatzias)
• Vsla TCC (thérapie cognitivo-
comportementale), pour l’anxiété*
(Andrade)
• Vs la TCC, pour l’anxiété par rapport aux
examens* (Benor)
• Vs la TCC pour l’obésité* (Stapleton)
• Vs la TCC pour l’anxiété* (Gaesser)
Autocritique de Gaesser:
« 3 séances seulement de TCC et d’EFT ; en
général il faut compter 8 – 12 séances pour
que la TCC soit efficace. »

18
12/05/2017

LES PREUVES
• 82 études de résultats
• 43 ERC ayant fait l'objet d'un examen
collégial
• Les bienfaits ont duré
• La stimulation des points d'acupuncture =
l’ingrédient essentiel
• 3 reproductions probantes sur 3
• Les études comparatives sont
encourageantes
Ø Des méta-analyses ont-elles été réalisées ?

Méta-analyses
Les méthodes statistiques entre diverses
études rigoureuses soutiennent-elles les
conclusions des études existantes ?
• Clond : Anxieté – 14 ERC, grande taille
d’effet
• Sebastian : TSPT – 7 ERC, grande taille
d’effet
• Nelms : Dépression – 20 études, grande
taille d’effet
• Gilomen : divers troubles, 18 ERC, taille
d’effet modérée

19
12/05/2017

LES PREUVES
• 82 études de résultats
• 43 ERC ayant fait l'objet d'un examen
collégial
• Les bienfaits ont duré
• Stimulation des points d'acupuncture =
l’ingrédient essentiel
• 3 reproductions probantes sur 3
• Les études comparatives sont
encourageantes
• Méta-analyses à de grandes tailles d’effet
Ø Quels troubles réagissent favorablement à
ces traitements?

QUELS TROUBLES REAGISSENT


FAVORABLEMENT ?
Anxiété
Dépression
TSPT
Phobies
Douleurs
Compulsions alimentaires
Fibromyalgie
Blocages à la performance

20
12/05/2017

LES PREUVES
• 82 études de résultats
• 43 ERC ayant fait l'objet d'un examen
collégial
• Les bienfaits ont duré
• La stimulation des points d'acupuncture =
l’ingrédient essentiel
• 3 reproductions probantes sur 3
• Les études comparatives sont
encourageantes
• Méta-analyses à de grandes tailles d’effet
• Traite une gamme étendue de troubles
Ø Les marqueurs biologiques correspondent-
ils à certains résultats psychologiques ?

MARQUEURS BIOLOGIQUES

• Réduction des niveaux de


cortisol après une séance de
stimulation des points
d’acupuncture, mais pas après
une séance de thérapie de
soutien
• Quatre études indiquent la
normalisation du rythme des
ondes cérébrales

21
12/05/2017

MARQUEURS BIOLOGIQUES

• Réduction des niveaux de cortisol après


une séance de stimulation des points
d’acupuncture, mais pas après une séance
de thérapie de soutien
• Quatre études indiquent la normalisation
du rythme des ondes cérébrales
• Production accrue des ondes delta
• Deux études ont montré des changements
épigénétiques

MARQUEURS BIOLOGIQUES
Étude effectuée à l’université
Akamai à Hawaï :
• 72 gènes différentiellement
exprimés après une séance
d'EFT
• 25 gènes étaient toujours
différentiellement exprimés
24 heures plus tard

22
12/05/2017

MARQUEURS BIOLOGIQUES
Ces gènes sont liés :
• à la stabilisation de l’humeur
• à la régulation du stress lié aux
émotions
• à la mémoire
• à l’apprentissage
• à l’expression hormonale
• aux processus anti-inflammatoires
• aux vertus anti-virales
• à l’élimination du cancer

LES PREUVES
• 82 études de résultats
• 43 ERC ayant fait l'objet d'un examen collégial
• Les bienfaits ont duré
• La stimulation des points d'acupuncture =
l’Ingrédient essentiel
• 3 reproductions probantes sur 3
• Les études comparatives sont encourageantes
• Méta-analyses à de grandes tailles d’effets
• Traite une gamme étendue de troubles
• Des marqueurs biologiques qui correspondent
à certains résultats pyschologiques

23
12/05/2017

Les travaux d’aide humanitaire de Carl Johnson

Kosovo

Rwanda

Afrique du sud

Congo

Les travaux d’aide humanitaire de Carl Johnson

24
12/05/2017

KOSOVO
Le Dr Mustafe Shala, médecin, devant son ancien cabinet médical

Orphelinat au Rwanda, 2006


50 adolescents – Orphelinat au Rwanda – 1 séance de TFT de 20-60 min

Pourcentage répondant aux critères du TSPT :

Pré Post Suivi


traitement traitement après 1 an

Score accordé
par le personnel 100 % 6% 8%
soignant Restant au-dessus du Restant au-dessus du
seuil du TSPT seuil du TSPT

International Journal of Emergency Mental Health, 2010


Caroline Sakai, Suzanne Connolly et Paul Oas
C’est l’une de quatre études à séance unique sur le TSPT
présentant des résultats fortement positifs à ce jour.

25
12/05/2017

L’EFT POUR LES ANCIENS COMBATTANTS SOUFFRANT


DE TSPT
Pourcentage répondant aux critères du TSPT

Post
Pré traitement
traitement

6 séances d'EFT
100% 14%
(49 anciens Restant au-dessus du
combattants) seuil du TSPT

p < 0,0001
Church et al., 2013, Journal of Nervous & Mental Disease
Répliqué par Geronilla et al., 2014.

La TCC pour lutter contre le TSPT chez les anciens combattants

Pourcentage répondant aux critères du TSPT

Pré Post
traitement traitement

12 séances
TCC/Exposition 100% 60%
(24 anciens Restant au-dessus du
combattants) seuil du TSPT

– Monson et al., J Consulting and Clinical Psychology

« Cet essai fournit des résultats qui comptent parmi les plus
encourageants quant au traitement du TSPT chez les
anciens combattants souffrant de TSPT chronique. »

26
12/05/2017

Comparaison approximative réalisée à partir de grandes études


sur la TCC et l’EFT
Pourcentage répondant aux critères du TSPT

Post
Pré traitement
traitement

6 séances d'EFT
(49 anciens 100% 14%
Restant au-dessus du
combattants)
seuil du TSPT

12 séances de
TCC 100% 60%
(24 anciens Restant au-dessus du
combattants) seuil du TSPT

Utilisation des services de santé mentale du département des


Anciens combattants des États-Unis (DVA)
Anciens combattants des guerres d’Iraq et d’Afghanistan récemment
diagnostiqués comme souffrant de TSPT

Nombre de Nombre de
vétérans ayant vétérans ayant Taux
commencé le terminé le d’abandon
traitement traitement

49 425 4 695 90,5%

Seal et al., 2010, Journal of Traumatic Stress

27
12/05/2017

Comment la psychologie
énergétique change-t-elle
ce qui a été profondément
appris par les émotions ?
Les deux questions à aborder :

1. Le fait-elle vraiment ?

2. Si oui, comment ?

Conclusion du premier examen complet des études


portant sur l’efficacité de la psychologie énergétique :

« Des enquêtes menées dans plus de douze pays par


des équipes de recherche indépendantes ont
systématiquement montré de grandes tailles d’effet
et d’autres résultats statistiques positifs qui ne sont
clairement pas le fruit du hasard après seulement
quelques séances de traitement. »
– Review of General Psychology (2012)

28
12/05/2017

Pour découvrir ces études


Les articles de David Feinstein :
EnergyPsychEd.com
Le site Web de Dawson Church :
EFTUniverse.com
L’association pour la psychologie énergétique globale (ACEP):
energypsych.org

Comment la psychologie
énergétique change-t-elle
ce qui a été profondément
appris par les émotions ?
Les deux questions à aborder :
1. Le fait-elle vraiment ?

2. Si oui, comment ?

29
12/05/2017

PUIS UN
MIRACLE A
LIEU

30
12/05/2017

PUIS UN
MIRACLE A
LIEU

« Je pense que vous devriez être plus explicite quant à la deuxième étape »

Le TSPT
Ø Écrasant
Ø Incapacitant
Ø Difficile à traiter
Ø Épidémique

31
12/05/2017

Le TSPT
11 000 000 de personnes en
souffrent aux États-Unis !
(3,5%)
Jusqu’à 86 % des réfugiés
victimes de guerre ou d’autres
situations violentes souffrent
de TSPT.
700 000 000 de personnes en
souffrent dans le mojnde
entier ! (10 %)

Le TSPT peut être être causé par un seul incident !

impliquant une menace véritable ou perçue de :


Sa propre mort ou celle de quelqu’un d’autre
Grave blessure, ou
Sévices sexuels

32
12/05/2017

Le cerveau humain est l’accomplissement de la


nature le plus miraculeux connu à ce jour

Et pourtant une
seule expérience
traumatique– sans
agression
physique– peut
l’endommager
irrémédiablement.

Le TSPT change le câblage au niveau du système limbique

33
12/05/2017

Les parties du cerveau impliquées dans les réactions à la menace


Cortex sensoriel

Cortex
Prefrontal
Cortex
préfrontal

Amygdale
Brainstem & Top of Vagus
Hippocampe Tronc cérébral et haut
Nerve
du nerf vague

L'amygdale

Amygdale
Elle fait partie du système
limbique et se situe dans le
lobe temporal antérieur

34
12/05/2017

Les amydgales appariées

L’amygdale

35
12/05/2017

L’amygdale

L’amygdale

JOUE UN RÔLE AU Contient environ une


NIVEAU : douzaine de structures
• des émotions((positives
individuelles, y compris :
et négatives)
• de la mémoire des
émotions le noyau central

• de la motivation le noyau latéral


le noyau basal
• de la détection de la
menace et de la
mobilisation face à MCC
celle-ci

36
12/05/2017

L’amygdale nationale
Le centre de commandement
militaire au coeur du Pentagone

Tronc cérébral
(Menace viscérale :
Ouidouleur, chute,
! Défendre
L’Amygdale
ou Fuir!
suffocation)

HYPOTHALAMUS
Hormones de stress
Active le SNS
Combattre ou Fuir !

Specimen du
laboratoire de
Joseph LeDoux
à NYU
Menace
Viscérale

37
12/05/2017

TRONC CÉRÉBRAL
(visceral threat:
Oui ! Défendre
pain, falling,
L’Amygdale
ou Fuir!
suffocation)

HYPOTHALAMUS
Hormones de stress
Active le SNS
Combattre ou Fuir !

Menace
perçue

Tronc cérébral
(visceral threat: pain,
Oui ! Combattre
assault, falling,
L'amygdale ENVIRONNEMENT

suffocation)
ou fuir !
Cortex
sensoriel
HYPOTHALAMUS
Hormones du stress Logiciel de
SN sympathique détection
Combattre ou fuir des virus Thalamus

Sérotonine

Hippocampe Cortex
préfrontal

38
12/05/2017

Voici comment ceci

mène à

cela !

Voici comment ceci

mène à

ou à cela !

39
12/05/2017

Tronc cérébral
(visceral threat: pain,
L'amygdale
L'amygdale ENVIRONNEMENT

Oui ! Combattre
assault, falling,
suffocation)
ou fuir !
Cortex
sensoriel
HYPOTHALAMUS
Hormones du stress Logiciel de
SN sympathique détection
Combattre ou fuir des virus Thalamus
V.D.S.

Hippocampe Cortex
préfrontal

Comment
l’amygdale
fonctionne-t-
elle au juste ?

40
12/05/2017

Tronc cérébral
(visceral threat:
Oui ! Combattre
Comment une menace viscérale
death by falling)
ou fuir !

HYPOTHALAMUS
Hormones du stress SN
sympathique
Combattre ou fuir

Tronc cérébral
(visceral threat:
Oui ! Combattre
devient une peur apprise
death by falling)
ou fuir !

HYPOTHALAMUS
Hormones du stress SN
sympathique
Combattre ou fuir

41
12/05/2017

Bras poilu

Tronc cérébral
(menace viscérale de Peur apprise
décéder suite à une
chute Cortex
sensoriel

HYPOTHALAMUS Bras poilu


Réaction à la
menace Thalamus
Décès suite
à une chute

42
12/05/2017

Réponse conditionnée
Cortex
sensoriel

HYPOTHALAMUS
Réaction à la Bras poilu
menace Thalamus
Décès par
chute
CECI EST UNE
PHOBIE

PHOBIE
DSM V 300.28 Syndrome d’aversion aux bras poilus

43
12/05/2017

COMMENT LA NATURE SE DÉBARRASSE


DES PHOBIES : L’extinction des phobies se fonde sur de nouveaux acquis
Cortex
sensoriel
HYPOTHALAMUS
Réaction à la
menace
Ce qui a été appris Thalamus
par le passé est
désactivé
mais pas éliminé
Sérotonine
Cortex
préfrontal

Nouvel acquis : les


bras poilus sont
inoffensifs

La thérapie d'exposition

44
12/05/2017

La thérapie d'exposition
imite la nature

La thérapie d'exposition
imite la nature

Dans la nature et dans la thérapie d'exposition :

45
12/05/2017

La thérapie d'exposition
imite la nature

Dans la nature et dans la thérapie d'exposition :


un déclencheur sans danger qui provoque la peur

La thérapie d'exposition
imite la nature

Dans la nature et dans la thérapie d'exposition :


un déclencheur sans danger qui provoque la peur

46
12/05/2017

La thérapie d'exposition
imite la nature

Dans la nature et dans la thérapie d'exposition :


un déclencheur sans danger qui provoque la peur
présenté suffisamment de fois

La thérapie d'exposition
imite la nature

Dans la nature et dans la thérapie d'exposition :


un déclencheur sans danger qui provoque la peur
présenté suffisamment de fois finit par perdre sa
capacité

47
12/05/2017

La thérapie d'exposition
imite la nature

Dans la nature et dans la thérapie d'exposition :


un déclencheur sans danger qui provoque la peur
présenté suffisamment de fois finit par perdre sa
capacité à provoquer une réaction apprise par
rapport à la menace.

La thérapie d'exposition
imite la nature

Dans la nature et dans la thérapie d'exposition :


un déclencheur sans danger qui provoque la peur
présenté suffisamment de fois finit par perdre sa
capacité à provoquer une réaction apprise par
rapport à la menace.

48
12/05/2017

La thérapie d'exposition
imite la nature

Dans la nature et dans la thérapie d'exposition :


un déclencheur sans danger qui provoque la peur
présenté suffisamment de fois finit par perdre sa
capacité à provoquer une réaction apprise par
rapport à la menace.

La thérapie d'exposition
imite la nature

Dans la nature et dans la thérapie d'exposition :


un déclencheur sans danger qui provoque la peur
présenté suffisamment de fois finit par perdre sa
capacité à provoquer une réaction apprise par
rapport à la menace.

EXTINCTION

49
12/05/2017

THÉRAPIE D’EXPOSITION POUR TRAITER UNE PHOBIE

UN PATIENT ATTEINT DE MUSOPHOBIE ENTRE EN TRAITEMENT

On lui présente une souris


à des fins thérapeutiques

50
12/05/2017

DÉSOLÉ ! MAIS C’EST POUR VOTRE BIEN !

Il se peut que les 15 à 20 premières fois ne soient pas très faciles pour vous !

51
12/05/2017

Mais persévérez !

Vous n’êtes pas encore tout à fait guéri…

52
12/05/2017

Reprenez votre calme

Revenez la semaine prochaine

53
12/05/2017

Exposition progressive, à faire chez soi

SEMAINE 8

54
12/05/2017

Traitement in vivo

SEMAINE 15

55
12/05/2017

ENFIN GUÉRI !

Thérapie d'exposition
Mouse with no
L’extinction des phobies se fonde sur de nouveaux acquis
Negative Consequences

Cortex
sensoriel
HYPOTHALAMUS
Réaction à la
menace
Thalamus

Ce qui a été appris


par le passé est Sérotonine
désactivé
Cortex
mais pas éliminé préfrontal

Nouvel acquis : Les


souris sont
inoffensives

56
12/05/2017

À QUEL POINT LA THÉRAPIE D’EXPOSITION


EST-ELLE EFFICACE ?
Ø Il s’agit de l’intervention contre
le TSPT jugée « la plus
efficace » dans la pratique
courante.
Ø Elle est considérée comme le
traitement standard.
Ø Mais elle n’est pas tout à fait
idéale !

Thérapie d'exposition efficace


Mouse Experience with no
Negative Consequences
Ø 50 % des sujets ne
répondent pas au Cortex
traitement sensoriel

Ø Retraumatisation

Thalamus
Ø Taux d’abandon
élevé

Ø Souvent les
Sérotonine
symptômes
reviennent... Cortex
préfrontal
… car les anciennes
voies neuronales
demeurent intactes !

57
12/05/2017

Les conditions qui entraînent le


retour des symptômes
Ø On présente le déclencheur en dehors du
contexte du traitement (« renouvellement »)

Ø Un événement similaire à l’événement


traumatisant d’origine se produit
inopinément (« rétablissement »)

Ø Augmentation du stress ou simple passage


du temps (« retour spontané »)

Ceci indique que la thérapie d’exposition n’a pas éliminé la voie


neuronale qui maintenait le symptôme.

Que faire ???

58
12/05/2017

C’est là qu’entre en jeu le travail énergétique

LA PSYCHOLOGIE ÉNERGÉTIQUE
Les deux fondements

1. Activation mentale du problème


psychologique.

2. Intervention “énergétique”.

Résultat

59
12/05/2017

Les protocoles d’EFT éliminent rapidement et définitivement les


anciennes voies neuronales et en établissent de nouvelles

Point fort 1 : Point fort 2 :

La vitesse de Le pouvoir de
désactivation du faciliter la
système limbique reconsolidation du
souvenir

60

Vous aimerez peut-être aussi