Vous êtes sur la page 1sur 26

ABREVIATION ............................................................................................................

2
DEDICACE .................................................................................................................... 4
REMERCIEMENTS ..................................................................................................... 5
INTRODUCTION ......................................................................................................... 6
I. ETUDE DU MILIEU .............................................................................................. 6
II. PRESENTATION DU POSTE .............................................................................. 9
1. Historique et organisation ................................................................................... 9
a) Le bloc de la médecine ...................................................................................... 9
b) Le bloc de la maternité ..................................................................................... 9
2. Présentation du Personnel et Activités ............................................................ 10
3. Le matériel .......................................................................................................... 11
4. La gestion des médicaments .............................................................................. 11
5. Les hameaux et villages que le poste polarise ................................................. 12
III. ANALYSE ET INTERPRETATION DES DONNEES ................................. 13
IV. CHOIX D’UN PROBLEME PRIORITAIRE ................................................. 14
1. choix de critères.................................................................................................. 14
2. Tableau des critères de valeur et de priorisation............................................ 16
V. LE PLAN D’ACTION .......................................................................................... 18
1. Objectifs général ................................................................................................ 18
2. Objectifs spécifiques .......................................................................................... 18
VI. CONDITION DE REALISATION DU STAGE ............................................. 19
1. Les conditions de réalisation des objectifs du stage........................................ 19
1. La gestion du temps ........................................................................................... 19
2. Les activités réalisées pendant le stage ............................................................ 19
3. Les recommandations ........................................................................................ 24
CONCLUSION ............................................................................................................ 26

1
ABREVIATION
AME : Allaitement Maternelle Exclusive

AINS : Anti Inflammatoire Non Stéroïdienne

AVP : Accident Voie Publique

CA : Couverture Adéquate

CE : Couverture Effective

CPON : consultation Post Natale

CPC : Consultation Préventive et Curative

CPN : Consultation Post Natale

CU : Contraception d’Urgence

GATPA : Gestion Active Troisième Phase Accouchement

GIE : Groupement d’intérêt Economique

PF : Planification Familiale

PFA : Poliomyélite Flasque Aigue

PEV : Programme Elargie de Vaccination

ICP : Infirmière Chef de Poste

POM : Population Objet du Monitoring

SP : Sulfatedoxine Primétanine

SSP : Soins de Santé Primaire

SC : Sous Cutanée

ME : Médicaments Essentiels

IST : Infection Sexuellement Transmissible

2
MILDA : Moustiquaire Imprégnée d’Insecticide à Longue Durée d’Action

VAD : Visite A Domicile

VAT : Vaccin Antitétanique

PB : périmètre Brachial

PC : Périmètre Crânienne

PT : périmètre Thoracique

NV : Nouveau

3
DEDICACE
A ma chère mère,

A mon cher père,

Qui n’ont jamais cessé, de formuler des prières à mon égard, de me soutenir et de
m’épauler pour que je puisse atteindre mon objectif.

A tous mes frères

A ma grande sœur collée

Pour leurs soutiens financiers, morales et leurs conseils précieux tout au long de mes
études ;

A mes très chers oncles à savoirs :

- Mr Modou Diagne Fada


- Mr Moussa Amadou Ba

Qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de mes études, je ne saurai point les
remercier comme il se doit ;

Au directeur général de sup de Santé Mr Fal

Au binôme de ma mère Maman Dioumel pour ses conseils et soutiens sans failles ;

A mes amis de longues dates : Niakasso Dianka, Mamoudou Sy, Astou Guissé et
Coumba Dembélé. Aucun mot ne pourra décrire vos dévouements.

A mes cousines et sœurs avec qui je partage des moments forts et inoubliables durant
ses années d’études.

A tous mes proches et amis, vos encouragements et soutiens me donne la force.

Je vous dédié ce travail en nous vous souhaitant un avenir éclatant et pleine de bonne
choses.

MERCI

4
REMERCIEMENTS

Après l’accomplissement de ce rapport, des remerciements m’incombe à l’endroit de


tous ceux qui de près ou loin ont contribué financièrement ou moralement pour la
réussite de mes études.

Je remercie d’abord à mes défunts parents (papa et maman) sans qui je ne serais
persévérante dans mes études. Ils ont été toujours là dans les moments durs

A mes frères, sœurs, oncles, tantes, cousins, cousines qui m’ont toujours soutenue sans
les savoirs.

Mes camarades de classe de différent niveau et surtout de promotion dans cette brillante
école de santé. Mes remerciements vont aussi à l’endroit de mon encadreur Monsieur
qui m’a toujours témoigné de sa volonté sans faille, mais aussi sa rigueur et son sérieux
dans le travail sans quoi ce travail terminerait avec beaucoup de manquement.

A mes sœurs et encadreurs du poste de santé de Diamel à savoir mon ICP et la Sage-
femme respectivement Mariama Badji et Salamata Diallo. Ces dernières m’ont toujours
assisté, conseiller et responsabiliser tout ce dont j’avais besoin pour atteindre mon
objectif de stage.

Mention spéciale à mon ICP qui m’a toujours considéré comme sa sœur grâce à elle je
suis logée, nourris, bref je suis dans de bonnes conditions.

Un grand merci à tout l’équipe de santé de Diamel (Matrones, ASC, technicienne de


surfaces, dépositaire, gardiens)

5
INTRODUCTION

Le stage se définit comme un moyen de formation assurant une mise en situation sociale
et professionnelle : il doit conduire le stagiaire vers l’autonomie professionnelle en
favorisant l’intégration des savoirs nécessaires à l’exercice de sa fonction.

C’est ainsi que ce stage en santé communautaire dans notre cursus paramédical nous
permet de concilier la pratique à la théorie acquise durant nos trois années de formation
et faire l’étude du milieu rural afin de pouvoir décrire la situation sanitaire qui existe
dans ce village et qui a des conséquences négatives sur la population.

Pour cela, j’ai effectué mon stage rural au poste de santé de Diamel, dans la période
allant du 03 Juin au 15Juillet 2019 portants sur la santé communautaire.

Donc ce stage a pour but :

 De connaitre les réalités socio cultuelles, économiques et sanitaires des


communautés rurales.
 D’identifier l’ensemble des problèmes de santé avec la pleine participation
de la communauté.
 De prendre une part active dans la résolution des problèmes sanitaires avec
la participation communautaire (exprimer des besoins prioritaires et
participer activement à la mise en place et au déroulement des activités les
plus aptes à répondre à ces priorités)

I. ETUDE DU MILIEU
 Données historique

La création de la ville de Matam remonte au XVI éme siècle ; une époque à laquelle
Farba Boubou Gaye, originaire de Gourel Hairé, Actuel village de Kountara, s’installe
aux abords de Navel, avant de s’installer de manière définitive à Matam.

La commune de Matam a été érigée Capitale de 11éme Région du Sénégal par la Loi du
15-02-2002.

La superficie étant de 2 ,5km2.

La commune comporte 5quartiers officiels que sont : Diamel, Gourel Serigne, Soubalo,
Tantadji et Nawel. Le quartier de Diamel est un des quartiers de Matam.
6
Ainsi le quartier de Diamel situé à -2 kilomètres au nord de la commune de Matam,
notamment dans la lisière du fleuve Sénégal.

Il se situe à l’Est par la Mauritanie (SIWI), à l’Ouest par Soubalo, au Nord par ANDA
et au Sud par le Fleuve Sénégal. La création du village de Diamel est en 1571, son
premier chef de village s’appelle Malik Hamady Diaw, s’en suit plusieurs chefs de
village après celui-ci. L’actuel chef de village s’appelle Abdoulaye Oumar Diaw.

Diamel est un nom dérivé d’un arbre que les anciens Diamelois appelés « Diami » qui
est un arbre qui produit de légume.

La première installation dans le quartier était les sérères, après s’en suit les peulhs
appelés Foulbés rangabés.

Quelques années plus tard les pécheurs appelés thioubalo se sont installés définitivement
dans le quartier à une très grande majorité.

 Situation géographique

Sur le périmètre communal de 375ha, la commune de Matam est à cheval sur les
communautés rurales de Nabadji civol et Ogo qui constitue ces limites Nord et Sud.

A l’Est le fleuve Sénégal constitue le frontière avec la Mauritanie ;

Ainsi Diamel est une zone littorale à cause de la vallée du fleuve Sénégal situé à

-2km de Matam.

 Situation Socio-Economique et culturelle


- Economique

Les principales activités retrouvées dans ce village sont :

 L’agriculture
 L’élevage
 Le commerce
 La pêche
 Le maraichage pendant la saison sèche
 Transport : motos et charrettes+++

La population active est représentée par les jeunes.

L’agriculture est la principale source de revenue malgré la nature des sols qui ne
retiennent pas beaucoup d’eau pendant longtemps. L’accès à l’information passe par la

7
télévision, la radio, la télé communautaire, le crieur public et le reste par un communiqué
venant de la mosquée.

L’agriculture est l’activité dominante en dépit du fait que le village soit peuplé
majoritairement de pécheurs.

La vie associative est très développée dans le quartier. La population est à 100% de
Musulmane dont l’ethnie toucouleur est à majorité est Thioubalo.

Le village dispose d’un marché, un forage, un grande place, deux écoles élémentaires,
un collège, une case des tout-petits et un poste de santé.

- Socio-culturelle

La population est rurale et le taux de scolarisation est élevé. Il y a 2 groupements de


promotions féminines, plus de 3 GIE, 6Daaras et 4écoles dont 2élémentaires, 1case des
tout petits et le collège. La population est musulmane et leur croyance tourne autour des
règles établis par la religion.

Dans ce village la sexualité est considérée comme un sujet tabou, leurs valeurs morales
sont conservées. Les Thioubalo ont l’habitude de s’alimenter comme petit déjeuné du
café et du pain. Le mariage précoce des jeunes filles est presque disparu à l’exception
de quelques rares cas. La prévention contre les IST chez les jeunes est notée. Ces
derniers viennent fréquemment au poste de santé pour prendre les préservatifs qui leurs
sont offert gratuitement par l’ICP.

Les Nappes phréatiques existent pendant la saison des pluies.

 Situation environnementale

Le village est polarisé par l’eau du fleuve et un forage. L’eau du forage reste la plus
utilisée pour les travaux domestiques et la boisson, tandis que l’eau du fleuve est fait
pour l’irrigation des travaux champêtres et pour certains une eau de baignade.

Les maisons du quartier ont une aération et la construction des maisons est en banco, en
ciments

La gestion des ordures est faite par les dépotoirs gérés par les jeunes du quartier qui
veillent sur l’insalubrité. On note une existence de Latrines dans toutes les maisons.

8
II. PRESENTATION DU POSTE

Le poste de Diamel est situé en face de la mosquée sur la route de Dandé Mayo.

Il est divisé en deux grandes parties :

Bloc de la Médecine et le Bloc de la Maternité

1. Historique et organisation
- Historique

Le poste de santé de Diamel est créé entre 1982 -1983 par la Mairie de Matam. Ainsi
les raisons qui de cette création est justifié par l’enclavement du quartier à cause du bras
de fleuve.

- Organisation du poste

a) Le bloc de la médecine
Il est réparti comme suit :

 1 salle de consultation de l’ICP


 1 salle de soins (pansement et d’injections)
 1salle de surveillance PEV (chaines de Froid pour les vaccins)
 1salle pour de Dépôt des médicaments
 3salles d’observation : Hommes ; Femmes et Enfants
 1salle pour les partenaires
 1salle de garde pour les matrones ;
 1salle de Réunion ;
 1 grande salle d’attente;
 3toillettes pour les malades
 Une chambre du gardien

b) Le bloc de la maternité
Il est réparti comme suit :

 1salle de consultation pour la Sage-Femme ;


 1salle pour l’accouchement
 1salle d’observation
 2salles pour les suites de couches
 2toillettes
 1salle pour la vaccination

9
NB : L’Infirmière chef de poste et la Sage-Femme ont tous les deux leurs logements
dans le Poste

2. Présentation du Personnel et Activités

- Le personnel

Le poste est composé d’une équipe dont:

- 1 Infirmière ;

-1 Sage-Femme ;

-1ASC qui assiste l’ICP

-2Matrones qui seconde la SFE

-1Dépositaire qui vend les médicaments essentiels et disponibles

-1Gardien pour la sécurité

-2Femmes de techniciennes de surface qui assurent l’hygiène du poste

Le personnel d’appui et de promotion de la santé est représenté par les Relais et les
Bajénus gokh, la croix rouge.

- Activités du poste

Toutes les activités préventives et curatives y sont pratiquées. Le poste de santé est
organisé comme suit :

 les CPC et les soins de même que les vaccinations sont gérés par l’ICP
 les CPN, accouchements, CPON et la PF sont gérés par la sage-femme
 les médicaments et les tickets sont vendus par le dépositaire.
 L’activité promotionnelle de la santé est organisée par les relais, bajénux gokh et
ASC. Ils font des causeries et les VAD.
Les consultations curatives et préventives, les consultations post natales, accouchements
et les pansements sont faites tous les jours du Lundi au Vendredi tandis que les
vaccinations sont faites chaque Mercredi avec le respect du calendrier vaccinal.
Je tiens à préciser que l’heure de travail n’est pas fixe car les patients viennent à
n’importe quelle heure et pendant la nuit y’a des fois des cas d’urgences.

10
La diarrhée chez les enfants (–de 5ans) et la bilharziose sont retrouvés le plus dans le
village et reste les pathologies courantes.

3. Le matériel
Dans le poste on note le matériel nécessaire pour assurer l’ensemble des soins.

 A la maternité y’a deux tables d’accouchements ; 1boite à instrument contenant


le nécessaire ; une lampe chauffante pour les nouveaux nés, pèse bébé et une
armoire contenant le traitement d’urgence.
 A la partie médecine nous avons comme matériels : une table de pansement, une
boite à instruments, plateau de pansement, 1chariot, deux haricots, des
contenaires à aiguille, une armoire pour les médicaments d’urgences, tensiomètre,
thermomètre, un lit pour consultations, et 10lits réparties dans les salles
d’observations.
 Une Ambulance qui sert d’évacuation des malades.

4. La gestion des médicaments


Les médicaments du poste sont gérés par le dépositaire qui est un des membres du
personnel. La disponibilité des médicaments du poste dépend de la Pharmacie Régional
d’Approvisionnement. Celui-ci distribue le District Sanitaire qui livre à nouveau tous
les postes dépendant de lui.

Ainsi le poste dispose certains médicaments tels que :

- Les antipaludéens ;
- Les antispasmodiques ;
- Les antifongiques ;
- Les antalgiques-antipyrétiques
- Les antibiotiques
- Les solutés tels que : ringer lactate, glucosé, salé ; gélatine
- Le nécessaire pour les pansements

11
5. Les hameaux et villages que le poste polarise
Le poste polarise plusieurs villages qui sont :

Noms du Village Structure Distance du Population


Fonctionnelle Poste Totale
DIAMEL Poste de santé 0km 3560hbts
GOUREL Hameau 2km 78
KOUGNARY
ANDA Hameau 3Km 337
PETHITE Hameau 3km 106
THIOFOL Hameau 3km 368
TIGUERE Case de Santé 13km 949
MADIOWA Hameau 19 239
GOUREL ELI et Hameau 20km 62
MOUSSA

3/ Identification des 10 maladies les plus courantes de Avril à Juin

 HTA : Hypertension Artérielle chez les personnes âgées ;


 La diarrhéique chez les enfants -5ans+++
 Syndromes grippal ;
 Maladies Tropicales Négligées exemple la Bilharziose ++ ;
 Syndrome ulcéreux
 Dermatose ;
 Intoxication alimentaire ;
 Syndrome infectieux ;
 Notion de Traumatismes : AVP, chutes,
 Infection Urinaire
 IRA

12
III. ANALYSE ET INTERPRETATION DES DONNEES

Pour faire l’analyse et l’interprétation des données des résultats obtenus, J’ai choisi les
3mois (Avril – Juin) 2019 à travers les registres de consultations.

Les problèmes que présente le village de Diamel durant cette période sont les suivants :

 25 cas d’infections urinaires notamment chez les hommes dus à l’âge avancé
(hypertrophie de la prostate) mais aussi chez les femmes à cause du
rapprochement de l’anus et de l’urètre (pyélonéphrite)
 37 cas de syndrome Ulcéreux dû à un manque d’hygiène alimentaires avec une
consommation des aliments épicés , mais aussi certains facteurs favorisants
comme l’alcool, la prise AINS++
 20 cas d’intoxications alimentaires chez les enfants de -5ans due à une mauvaise
conservation des aliments le plus souvent ;
 31 cas de dermatoses dues plus le plus souvent à une réaction cutanée par des
éruptions, macules, taches etc.
 39 cas de syndromes grippaux dus à un virus (rhinovirus) ;
 61 cas de diarrhéiques chez les enfants -5 due le plus souvent à la mauvaise
qualité des eaux de boissons (eau du fleuve ; puits etc.)
 45 cas de Bilharzioses due aux baignades du fleuve et la consommation de cette
eau ;
 42 cas d’Hypertension Artérielle due à une consommation excessive aliments
gras et la sédentarité ;
 35 cas de traumatismes le plus souvent AVP, chute
 25 cas d’Infection urinaires

13
IV. CHOIX D’UN PROBLEME PRIORITAIRE
1. choix de critères
Pour identifier les problèmes prioritaires de santé de la zone de responsabilité du poste
de santé de Diamel, nous avons consulté l’ensemble des registres de consultations mais
aussi le rapport global courant d’Avril à Juin 2019

Ainsi à partir des maladies répertoriées et à l’aide d’une griffe, nous avons défini des
critères qui nous ont permis de déterminer le problème prioritaire de Diamel. Ces critères
sont les suivants :

AMPLEUR

0 à 28 =1

29 à 57 =2

58 à 86 = 3

87- 115 = 4

115+ = 5

GRAVITE

Séquelles : 2

Décès : 3

Pas de décès ni séquelle : 1

VULNERABILITE

La solution existe = 1

La solution est applicable = 1

La solution est acceptable = 1

14
POPULATION TOUCHEE

Autres = 1

Femme enceinte = 2

Enfants -5 ans = 3

CONSEQUENCES SOCIO – ECONOMIQUE

100 à 999 = 1

1000 à 1999 = 2

2000 et+ = 3

SOURCE INFORMATION

Autorité religieuse : 1

Personnel de santé : 2

15
2. Tableau des critères de valeur et de priorisation

Problèmes de Ampleur gravité vulnérabilité Consé/socio Population total Rang


santé économique touchée
35 cas IRA 2 2 1 2 3 10 2ém
37 cas Sd ulcéreux 1 1 1 2 1 6 6iém
20 cas Intoxication 1 1 1 1 1 5 7iém
alimentaire
31 cas dermatoses 2 1 1 3 1 8 4iém
39cas Sd grippal 2 1 1 2 1 7 7 éme
61cas Diarrhée 3 3 3 2 3 14 1ier
enf-5ans
45bilharziose 2 2 1 1 1 7 5iém
42 cas HTA 2 2 2 3 1 10 2ém
25cas Infection 1 1 1 2 1 6 6iém
urinaire
35casTraumatisme 2 2 1 3 1 9
3éme

NB : Les données de ce tableau c'est l'ensemble des 3mois : Avril, Mai et Juin

Le problème prioritaire est la diarrhée aigüe liquidienne chez les enfants de – de 5ans
avec 61 cas.

La diarrhée aiguë liquidienne est définie comme étant une émulsion des selles au moins
3fois par jour.

Il s'agit d'une affection très sévère chez le nourrisson et le jeune enfant. Sa contamination
se fait par l'eau, les selles ou les mains souillées.

16
Diarrhée ARBRE A PROBLEME

Létalité de la diarrhée
Effets

Problème central

Non-respect, lavage
Manque d’eau Insalubrité
simple des mains
potable

Mauvaise Eparpillement des Manque de


conservation de ordures ménagères sensibilisation sur le
l’eau lavage des mains

17
V. LE PLAN D’ACTION

 BUT : Eradiquer tous les cas de diarrhées de la population

1. Objectifs général

 Contribuer à la formation des agents de santé notamment au niveau


communautaire du nombre de cas de diarrhées de 43cas à 15 cas de la population
de Diamel d’ici fin de l’année 2019.
 Elaborer de nouvelles interventions sanitaires à l’exemple de la vaccination contre
les rota virus chez les enfants dans leurs suivis du PEV

2. Objectifs spécifiques

 Sensibiliser la population de Diamel sur la consommation d’eau saine ;


 Promouvoir une bonne hygiène de vie, au niveau personnel ainsi que la
préparation de nourriture pour les enfants
 Vacciner toute les enfants de 0 à 5ans dans le PEV ;
 Conseiller aux mamans à la promotion de l’Allaitement Maternelle Exclusif

3. Les stratégies
 Donner des médicaments contre la diarrhée (SRO-ZINC)
 Formations du personnel de santé notamment les Relais, ASC ; Bajénux Gokh sur
la prévention de la maladie diarrhéique ;
 Education sanitaire de la population sur les modalités de propagation des
infections ;
 Sensibilisations sur les mesures d’hygiènes de la population ;

Activités :

 Organiser des journées de formations du personnel sur la prise en charge de la


maladie diarrhéique ;
 Faire des commandes de médicaments contre la maladie (SRO-ZINC, Flagyl) ;
 Organiser des séances de causeries sur le lavage des mains ;
 Faire des démonstrations sur le lavage des mains ;
 Sensibiliser sur l’utilisation d’Aqua Tabs
 Faire des entretiens individuels ;
 Faire des VAD pour la sensibilisation des cas de diarrhées
 Faire des mobilisations sociales pour discuter sur la prévention de la maladie

18
VI. CONDITION DE REALISATION DU STAGE
1. Les conditions de réalisation des objectifs du stage
 Les difficultés rencontrées

En ce qui me concerne, je n’ai pas rencontrée des difficultés durant mon stage qui
nécessite d’être soulevées. En effet, mon encadreur à l’occurrence Mariama Badji ma,
mise dans de bonnes conditions pour que mon stage se déroule bien.

Les populations aussi étaient très sympa envers ma modeste personne et mon aussi
facilitées la tache durant leurs rendez-vous hospitaliers et les visites à domicile.

Le peu de difficultés que j’ai rencontrées, c’est durant mes navettes entre ourossogui et
Diamel lors des visites familiales pour causes de transports et l’enclavement.

 Les conditions du stage

Durant mon stage, les conditions d’hébergement étaient excellentes car je logeais chez
l’ICP ; les conditions de travails aussi étaient favorable car le poste dispose d’un bon
plateau technique avec du matériel de bonne qualité ce qui nous a permis de bien
accueillir les patients et de faire un bon diagnostic.

1. La gestion du temps

Le temps du stage est bien géré. De 08heures à 14heures c’est consacré aux
consultations, ainsi l’après-midi y’a que quelques rares cas comme les urgences :
traumatisme, accouchements.

Je précise que je loge dans le poste donc les malades viennent des fois pendant certaines
heures creuses, c’est ce qui fait que l’heure du travail n’est pas fixe.

2. Les activités réalisées pendant le stage

Au cours de ce stage, J’ai eu l’opportunité de découvrir un métier sous toutes ses formes
et de comprendre de manière générale mes forces et limites.

Diverses activités ont été fait telles que : les Consultations générales, les consultations
post Natales et prénatal, les accouchements, les sutures et pansements, le planning
familiale, faire des évacuations, assister à la réunion de Comité de Santé pour la
campagne de recensement de MILDA, faire le TaCaJo des données hebdomadaires,
mensuel etc.

19
Ainsi vu que y’a deux blocs : médecine et maternité mon travail est bivalent.

Je travaillais de 08h à 14h de Lundi à vendredi et le weekend end on se repose excepté


dans certains cas d’urgences. Je tiens à préciser que l’heure de travail n’est pas fixe car
les patients viennent à n’importe quelle heure et pendant la nuit dans les situations
d’urgences et les accouchements.

 Pour la première semaine

Le travail quotidien reste durant tous notre séjour dans le poste reste sans doute,

 La matérialisation de la température du frigo (réserve des vaccins)


 remettre à jour les registres de consultations,
 réunir le matériel de consultation, veiller à la propreté du matériel
 faire le TaCaJo de différentes affections.

Au-delà de ce travail quotidien, toute la semaine du début de stage j’ai pu assistée :

 Assister l’ICP pour les consultations ;


 Prendre les constantes aux malades telles que : température, tension artérielle,
poids et taille chez les enfants de 0 à 59mois ;
 Assister aux accouchements faites par la sage-femme et sa matronne de garde
avec comme actes faits la prises des mensurations et les soins du nouveau-né
telles que : injecter la vit K, l’hépatite B, soins des yeux avec le collyre ainsi
que la VPO, prise de température et le noté sur le carnet de santé ;
 Faire les pansements avec l’ASC ;
 Aider la sage-femme et les matronnes à faire la vaccination ce Mercredi avec
comme actes : peser les enfants tout en respectant par ordre d’arrivée et
mentionner dans le carnet de santé ; vacciner selon l’âge ; supplémenter en Vit
A selon les normes d’âges de 6 à 11mois Vit A Bleu de 12 ; 18 ; 24 ; 30mois
Vita rouge.
-
 Pour la deuxième semaine

 Assister à la sage-femme lors des consultations prénatales, post-natales, PF et


accouchements avec comme actes :
 Pour CPN : accueil, interrogatoire, prise des constantes ; faire des touchés
vaginales pour apprécier le col ; donner les comprimés TP contre le palu qui la
prise est dès l’apparition des MAF sous TDO ; faire l’albutis ; prescrire des
ordonnances notamment la supplémentation en fer qui est spécifique pour toute

20
les femmes enceinte et butins d’analyses ; donner un rendez-vous pour
prochaine CPN
 Pour le PF : accueil ; interrogatoire ; explications des différents méthodes
disponibles ainsi leurs avantages et inconvénients pour enfin laisser la femme
faire son choix libre et éclairer ; dans cette même semaine j’ai assisté à la sage-
femme pour le retrait d’un implant d’une femme qui avait antérieurement fait
cette méthode de planification et avec comme acte réunir le matériel nécessaire
et sa prise de Tension Artérielle ;
 Pour les Accouchements : lors des accouchements : accueils ; la prise des
constantes ; apprécier l’état du col pour son degré d’ouverture et assister la
parturiente jusqu’à accouchement proprement dits et faire les soins du nouveau-
né tels que peser le nv-né, prendre le PB, PC, Taille, administrer la vitK1 qui
est un anticoagulant, de l’hépatite, du collyre antiseptique pour les yeux et
terminer par la prise de la température le Tout mentionner sur le carnet de Santé
(parti enfant).
- Faire les consultations curatives et préventives, prescrire les ordonnances sous la
supervision de l’ICP qui me guide et rectifie pour certains erreurs ;

On note une particularité pour la consultation des Enfants malades de 0 à 59mois, la


prise de la taille, poids et périmètre brachial est systématique et de classer le résultat
obtenu par le Z-Score afin de guetter une éventuelle croissance ou malnutrition.

En cas de malnutrition sévère ou modéré la prise en charge et / ou les conseils sont


donnés lors des consultations aux mamans ou gardienne d’enfants.

Quelques recommandations et repères faites selon l’Action Contre la Faim

 Rouge : votre enfant peut rapidement tomber malade et souffre de malnutrition


sévère et la PEC se fait gratuitement au niveau Poste de Santé. La supplémentation
avec Plunpunut, Amoxicilline Mas, déparasitage selon l’âge sont le traitement
donné aux cas MAS et conseiller quelques mesures d’hygiènes aux mamans.
 Jaune : votre enfant souffre probablement de malnutrition modérée. La PEC se
fait par les aliments nutritifs tels que les haricots, carottes, poissons, de la viandes,
les œufs etc.
 Vert : votre enfant est convenablement nourri, conseiller à la maman de continuer
à bien veiller à sa croissance et de lui donner des aliments riche en vitamine.

Ce protocole est respecté dans le poste de santé de Diamel afin de classer l’enfant par
rapport à son état nutritionnel.

21
 Pour la troisième semaine
- Faire les pansements et sutures

L’ASC et moi ont fait une séance de causerie sur la mutilation génitale féminine le
mercredi 19 Juin, le jour même qui coïncide avec la vaccination du PEV.

Le but de cette causerie est de : sensibiliser les mamans à abandonner ses actes
monstrueux et à la fois très dangereuses mais aussi expliquer les conséquences néfastes
que ça peut aboutir à long terme.

- Aider la sage-femme et les deux matrones à faire la vaccination. J’étais chargé de


peser les bébés et vacciner selon l’âge qui coïncide avec les antigènes à
administrer qui signalé par la sage-femme qui s’occupe du registre de vaccination
ainsi que les carnets de santé. L’une des matronne fait le TaCaJo et l’autre
m’assiste. Le travail d’équipe est noté dans le poste car des fois on a un nombre
assez important pour la vaccination.
- Référer deux cas : l’un c’est un traumatisé enfant de 7ans à la suite d’une chute
par un mur avec suspicion de fracture et l’autre c’est une jeune fille de 18ans qui
est venue en consultation avec des crises épileptiques. Tous les deux ont été
référer à l’hôpital Régional de Matam.
- Faire les consultations sous la supervision de l’ICP, prescrire des ordonnances qui
sont différentes car les diagnostics s’avèrent différents.

NB : Dans cette semaine on note un nombre assez élevé des cas de Bilharzioses. Cette
affection est due notamment au fleuve et d’après les interrogatoires les jeunes de
prédominance masculine se baignent le plus dans cette eau et qui à la suite attrapent la
maladie. Les signes de début sont : douleur mictionnelle, urine sanglant qui peuvent
parfois s’accompagnés de fièvre.

La prise en charge se fait par le Praziquantel avec une posologie (poids X40 /600)

 La quatrième semaine
 Faire les consultations adultes et enfants malades sans supervision de l’ICP qui
étais en séminaire pour 4jours.

Je gérais la partie médecine et j’ai été secondé par une autre stagiaire qui m’aidait à faire
la consultation.

 Dans cette semaine je ne faisais que la consultation des malades, prescrire des
ordonnances, donner les butins pour les examens complémentaires en cas de
besoins.

22
Référer un cas de brulure d’un enfant de 24mois d’une brulure du 2iém degré avec une
fièvre de 41°C par l’ambulance du poste vers l’hôpital Régional de Matam.

 Et le weekend end faire le TaCaJo mensuel de différentes pathologies.


 La cinquième semaine
 Assurer toutes les consultations : CPN ; CPC ; PF ; ainsi que la consultation
générale et enfants malades.

La sage-femme était en séminaire pour 4jours et l’ICP en voyage.

J’ai été assisté par une autre stagiaire et l’ASC qui m’aident pour certains soins délégués.
Ces dernières font le service général de 08h à14heures, je continuais le travail de l’après-
midi et la PEC de certains cas d’urgences à n’importe quelle heure de la journée comme
la nuit.

Dans cette même semaine on a eu 2accouchements une primipare et multipare âgées


respectivement de 16ans et 25ans.

 J’ai assisté la matrone de garde et je faisais les soins du nouveau-né et la GATPA.

La GATPA qui consistait à administrer du syntocinon après avoir était sûr qu’il ne y’a
pas un autre fœtus puis injecter 10cc de syntocinon sur la face externe de la cuisse au
bout d’un moment faire la traction controler du cordon plus une contre pression de
l’utérus avec massage utérin.

- Enregistrer tous les données dans le régistre accouchement et carnet de santé,


prescrire une ordonnance et conseiller aux mamans de donner les seins
précocement.
- Faire la vaccination avec les deux matronnes ;

Dans cette même semaine la sage-femme à convoquer une réunion avec le comité de
santé que j’avais assisté.

Cette réunion avait comme but de recenser la population pour la couverture du MILDA.
J’ai été nommée superviseur par la sage-femme et valider par le comité de santé.

Mon rôle de superviseur étais de :

-De suivre quotidiennement les équipes porte à porte (VAD) pour vérifier que les relais
travaillent selon les directives en utilisant la grille de supervision.

- D’identifier les problèmes survenus et rendre compte à l’ICP

23
Ce rôle de superviseur m’a permis de bien faire une étude du milieu et d’en faire des
visites à domiciles.

 La Sixième et dernière semaine


- Faire les consultations avec l’ICP qui était de retour pour son voyage ;
- Aider la sage-femme à vacciner les enfants

L’ASC et moi ont fait la causerie sur la PFA autrement dit Poliomyélite Flasque Aigue
qui avait comme but de sensibiliser les mamans et gardiennes d’enfants à veiller sur
certains signes qui peuvent évoquer une PFA et faire venir leurs enfants en consultation.

- Assister la sage-femme aux accouchements avec comme acte la PEC du nouveau-


né ;
- Faire le TaCaJo hebdomadaire des données ;
- Faire la supervision des relais pour le recensement du MILDA.

3. Les recommandations
Au niveau du poste

Durant mon passage j’ai gagné en expérience par contre j’ai eu à remarquer quelques
maladresses que je déplore : il s’agit d’abord de certains fautes d’asepsies commises par
l’ASC durant les soins, j’ai également eu à constater un manque de personnels dans le
pose

Je suggère que :

L’infirmière chef de poste forme à nouveau l’ASC sur les mesures d’asepsies des
pansements septiques et aseptiques ainsi que la technique d’injection intramusculaire
qui nécessite une très grande ASEPTIE et une bonne délimitation.

Mais aussi que l’infirmière ou le comité de santé recrute un assistant(e)infirmier qui la


seconde dans les soins et consultations car desfois lors des séminaires du district le poste
reste sans consultations.

Au niveau de l’école

Mes recommandations vont à l’endroit de l’école :

Que les étudiants fassent tôt leur stage rural afin de pouvoir bien rédiger leur rapport.

24
BILBLIOGRAPHIE GENERAL

 ACTIVE

Registre de consultations : générale, enfants malades, planification familiale,


accouchements, Uren, quelques documents que l’ICP ma remis pour se documenter,

 PASSIVE

Wikipédia, Google, hinarie

25
CONCLUSION

La santé est un aspect fondamental de la sécurité humaine et occupe une place très
importante dans le développement de notre pays. Ces réflexions doivent ainsi être
axées sur les besoins des communautés et des structures de santé, les priorités, la
gestion ainsi que les activités promotionnelles de la santé.

Dans le cadre de mon stage j’ai pu acquérir un certain nombre de connaissance dans la
pratique des soins infirmiers telles que : les consultations préventive et curative, les
Consultation Pré et Post Natals, la vaccination du PEV, les pansements, les
injections ,les sutures dans certains cas de traumatismes ainsi la participation active des
activités promotionnelles de la santé, faire les VAD mais aussi assurer ma fonction sur
le niveau manageriel administratif et de la gestion .

Par ailleurs, on note certains limites par rapport à la lenteur lors des consultations due
peut être à la novice que je suis. C’est un stage très riche car J’ai sue exercée et la fois
reconnaitre mes limites.

Au demeurant, le personnel soignant du poste de santé de Diamel nous a inculqué cet


art en nous accompagnant, en nous formant et en nous conseillant les bonnes attitudes
face aux soins et aux malades.

26