Vous êtes sur la page 1sur 1

Effets Thermiques – Brassage vertical METEO

Le brassage vertical est un effet généralisé au voisinage de la côte, le matin.

Ce phénomène concerne surtout des vents de terre


et dépend fortement de la stabilité de l’air.

A ne pas confondre avec l’établissement de la brise thermique !

Origine

Le Brassage vertical est lié au réchauffement de la masse d’air en début de matinée,


et EST INDEPENDANT de l’apparition de la brise thermique qui pourra suivre ou non.

Au voisinage du sol, à cause des frottements plus important sur la surface,


 La force du vent croit avec l’altitude et tourne à droite.

Par brassage vertical important (air instable) le vent de surface sera plus fort et plus à droite
que le vent prévu car il possédera une partie des caractéristiques du vent des couches
supérieures.

Si de l’air froid arrive sur une mer chaude, l’air se réchauffe, gagne en instabilité ... et
progressivement le vent forcit et tourne à droite de l’ordre de 15° à 20°.

Si de l’air chaud arrive sur de l’eau froide, l’air se refroidit, devient plus dense, se stratifie ...
le vent tourne progressivement à gauche et mollit.

Observations

Le matin le vent forcit progressivement et tourne à droite de l’ordre de 15° à 20°.


Le soir le vent mollit progressivement et tourne à gauche, de l’ordre de 15° à 20°.

Les ordres de grandeurs sont approximativement :


- par petit temps, inférieur à 5 nds : le vent peut forcir jusqu’à tripler.
- par vent moyen, entre 6 et 10 nds : le vent peut aller jusqu’à doubler.
- par vent plus fort, entre 11 et 30 nds : le vent peut être multiplier jusqu’à 1.5 fois.

Les indices d’apparitions d’un brassage vertical sont :


- Risées à droite plus nombreuses.
- Températures plus fraîches (l’air d’altitude arrive par bouffées).
- Le phénomène est parfois marqué de quelques cumulus.

Vincent HERAULT MEMO VOILE - http://memovoile.free.fr