Vous êtes sur la page 1sur 32

JULES VERNE – N°6

JEUDI 18 AVRIL 2019


75E ANNÉE– NO 23100
2,80 € – FRANCE MÉTROPOLITAINE AUTOUR
WWW.LEMONDE.FR ―
FONDATEUR : HUBERT BEUVE-MÉRY
DIRECTEUR : JÉRÔME FENOGLIO
DE LA LUNE
EN VENTE UNIQUEMENT
EN FRANCE MÉTROPOLITAINE

LA RECONSTRUCTION DE NOTRE-DAME
▶ Le chef de l’Etat s’est
adressé aux Français,
mardi soir, et a souhaité
que la cathédrale soit
rebâtie d’« ici cinq années »
LES FLAMMES
▶ Grandes fortunes,
entreprises, particuliers : DE LA CATHÉDRALE,
les dons affluent pour
financer la reconstruction
C’EST NOTRE
▶ Les catholiques
MONDE QUI BRÛLE »
s’interrogent sur le sens Pour l’historienne Fanny
de l’émotion collective Madeline, l’image de Notre-
suscitée par le drame Dame qui s’embrase est la
de Notre-Dame manifestation d’un effondre-
ment qui nous menace,
▶ Richard Marlet, ancien bien dans l’air du temps
patron de la police scienti- L’archevêque de Reims, Eric
fique parisienne, explique de Moulins-Beaufort, partage
le travail des enquêteurs la tristesse des Parisiens
sur un incendie L’organiste de la cathédrale,
Olivier Latry, juge que c’est
▶ Certains acteurs un miracle que l’instrument
du patrimoine dénoncent ait été sauvé
les faibles moyens alloués Les historiens de l’art
par les politiques Dany Sandron et Ségolène
publiques et le manque Le Men se félicitent de la fer-
de respect des consignes veur populaire et reviennent
incendie sur les chimères de l’édifice,
devenues des icônes
PAGES 2 À 7
Notre-Dame est d’abord un
mythe, célébré par Michelet,
Paul Claudel, Nerval,
Huysmans, Hugo, bien sûr…
IDÉES – PAGE S 2 8 À 3 1

La nef de Notre-Dame,
mardi 16 avril. AFP

Grand débat Démographie Crime ÉCONOMIE


Impôts,
institutions, école :
Depuis 1970,
23 millions de
CeCe Moore,
la détective
& ENTREPRISE
ce que Macron femmes manquent américaine qui fait Bilan des ruptures
devait annoncer
PAGE 1 3
à l’appel
PAGE 1 2
parler les ADN
PAGE 2 1
conventionnelles
collectives
Le dispositif, instauré par
LE REGARD DE PLANTU les « ordonnances Macron »
de 2017, est de plus en plus
utilisé, mais les syndicats
restent réservés et relèvent
qu’il impose moins
de contraintes qu’un plan
de départ classique
PAGE S 1 6 - 1 7

Toulouse-Blagnac
La procédure de vente
de l’aéroport annulée
PAGE 1 8

1
ÉD ITO R IAL
TIANANMEN,
TRENTE ANS APRÈS
P A G E 32

Algérie 220 DA, Allemagne 3,50 €, Andorre 3,20 €, Autriche 3,50 €, Belgique 3,00 €, Cameroun 2 300 F CFA, Canada 5,50 $ Can, Chypre 3,20 €, Côte d'Ivoire 2 300 F CFA, Danemark 35 KRD, Espagne 3,30 €, Gabon 2 300 F CFA, Grande-Bretagne 2,90 £, Grèce 3,40 €, Guadeloupe-Martinique 3,20 €, Guyane 3,40 €,
Hongrie 1 190 HUF, Irlande 3,30 €, Italie 3,30 €, Liban 6 500 LBP, Luxembourg 3,00 €, Malte 3,20 €, Maroc 20 DH, Pays-Bas 3,50 €, Portugal cont. 3,30 €, La Réunion 3,20 €, Sénégal 2 300 F CFA, Suisse 4,20 CHF, TOM Avion 500 XPF, Tunisie 3,80 DT, Afrique CFA autres 2 300 F CFA
2|
L’INCENDIE DE NOTRE-DAME
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Lors de l’allocution
télévisée, mardi
16 avril, à l’Elysée.
YOAN VALAT/AP

Macron appelle à la communion nationale


Après l’incendie de Notre-Dame, le chef de l’Etat a exhorté, mardi, les Français à « surmonter les épreuves »

R
eprendre la main fortes de ces dernières années. le grand débat national. Mais nale », a indiqué la présidence, çois-Xavier Bellamy, ont annulé
sur un agenda de- « C’est à nous, les Françaises et les pour ces annonces, il faudra, en soulignant que l’exécutif avait « IL NOUS REVIENT le meeting de lancement de cam-
venu insaisissable. Français d’aujourd’hui, qu’il re- revanche, encore patienter. décidé de « placer en priorité », pagne qu’ils devaient tenir, mer-
Et tenter de trans- vient d’assurer cette grande conti- Mardi soir, M. Macron a affirmé pour l’heure, « la fin de l’opéra-
DE CHANGER credi, à Nîmes, il n’est pas tout à
former un drame nuité », a expliqué Emmanuel qu’il reviendrait vers les Français tion de sauvetage » de l’édifice CETTE CATASTROPHE fait question de « suspension ».
en opportunité. Macron, s’inscrivant dans « l’his- « dans les prochains jours » pour millénaire. Ainsi, le conseil des Pas de trêve en tant que telle, non
Alors que son calendrier politi- toire millénaire » de « la France s’exprimer sur les mesures prises. ministres de mercredi devait être EN OCCASION DE DEVENIR plus, du côté du candidat UDI
que se trouve bouleversé par l’in- matérielle et spirituelle ». « Mais ce n’est pas le temps « entièrement consacré » à ce su- Jean-Christophe Lagarde, ou en-
cendie de la cathédrale Notre- aujourd’hui », a-t-il tempéré, alors jet, pour évoquer notamment le MEILLEURS QUE NOUS core d’Europe Ecologie-Les Verts,
Dame, Emmanuel Macron s’est « PEUPLE DE BÂTISSEURS » qu’une partie des pistes qu’il en- lancement d’une souscription NE LE SOMMES » où l’on a décidé de ne pas « faire
efforcé de se hisser à la hauteur de Dans ce discours au ton résolu- visage a déjà été dévoilée dans nationale. de mousse autour de ça ».
l’événement au cours d’une allo- ment volontariste, le chef de plusieurs médias, dont Le Monde. Selon des responsables macro- EMMANUEL MACRON A l’extrême droite, la tête de
cution télévisée, mardi 16 avril au l’Etat a souhaité que la cathédrale Le chef de l’Etat juge urgent d’ob- nistes, le chef de l’Etat pourrait liste du Rassemblement national
soir, en replaçant ce traumatisme soit rebâtie « plus belle encore » server une pause, le temps que donc dévoiler ses annonces post- (RN), Jordan Bardella, et les lieute-
national dans une perspective dans un délai de cinq ans. « Je l’émotion retombe. Avant, dit-il, grand débat seulement la se- prévu jeudi 18 avril à Marseille, nants de Marine Le Pen ont an-
historique. « L’incendie de Notre- veux que cela soit achevé d’ici cinq que « la politique et ses tumultes » maine prochaine. Cette option, auquel devait notamment parti- noncé mardi matin la suspension
Dame nous rappelle que notre his- années. Nous le pouvons », a-t-il reprennent « leurs droits ». non confirmée par l’entourage de ciper le premier ministre, de leur campagne. Sans s’accor-
toire ne s’arrête jamais et que nous insisté. Un objectif jugé haute- L’incendie de Notre-Dame l’a M. Macron, a notamment été pré- Edouard Philippe. « On ne veut der sur la durée : pour « vingt-
aurons toujours des épreuves à ment ambitieux par plusieurs ex- brutalement contraint à revoir le conisée par le patron de La Répu- pas que l’on nous accuse de vou- quatre heures », selon les uns ;
surmonter », a déclaré le prési- perts, dont une partie évoque plan de communication qu’il blique en marche (LRM), Stanislas loir tirer profit de l’émotion, en « jusqu’à la prochaine prise de pa-
dent de la République. plutôt des travaux qui s’éten- avait prévu. Après avoir reporté à Guerini, mardi matin, lors d’une continuant la campagne. Il faut role » de M. Macron, selon les
Le chef de l’Etat a cherché à ac- draient sur dix ans, voire plu- la dernière minute l’allocution té- réunion de la majorité. « Je ne vois respecter le moment de concorde autres. Mais la réaction d’un élu
compagner l’émotion générale sieurs décennies. Pas de quoi im- lévisée qu’il devait tenir lundi pas comment on peut parler de la national », explique le directeur de leur formation a marqué les
qui a saisi le pays dans la foulée de pressionner le chef de l’Etat, qui soir pour présenter ses annonces taxe d’habitation dans les jours à de campagne de LRM, Stéphane esprits, lundi soir. « Notre-Dame
l’incendie, et à profiter du mo- en a appelé au génie français. « Au post-grand débat, celui qui se venir, alors que le sauvetage de Séjourné. brûle : ça ne symbolise hélas que
ment pour en appeler à une cours de notre histoire, nous voulait « le maître des horloges » Notre-Dame n’est pas encore tota- Un souci partagé par la liste trop bien l’état de la France sous
forme d’unité nationale. Saluant avons bâti des villes, des ports, des entend désormais reprendre la lement acquis », observe un diri- Parti socialiste-Place publique, Macron », a écrit le député euro-
le travail « héroïque » des pom- églises. Beaucoup ont brûlé ou ont main sur l’agenda politique. Sans geant du parti présidentiel. qui a annoncé mardi la suspen- péen RN, Gilles Lebreton, avant
piers et de tous ceux qui ont per- été détruites. A chaque fois, nous se laisser dicter le tempo, ni suc- sion de sa campagne pour vingt- de supprimer son message de-
mis de sauver l’édifice, il retient les avons reconstruites. » comber aux « pressions ». « Après MEETING ANNULÉ quatre heures. « Il est des mo- vant l’indignation générale.
avant tout « cette capacité de nous Un quinquennat pour Notre- le temps de l’épreuve viendra celui A l’unisson de M. Macron, la quasi- ments tragiques, une émotion col- De son côté, le président de De-
mobiliser et de nous unir pour Dame en somme, comme si Em- de la réflexion, puis celui de l’ac- totalité des responsables de partis lective, qui soudent une société, il bout la France, Nicolas Dupont-
vaincre ». A ses yeux, la recons- manuel Macron se projetait de tion. Mais ne les mélangeons pas. ont à leur tour modifié leur calen- faut les préserver », souligne la Aignan, a été, lui, le seul candidat
truction de Notre-Dame, joyau ar- lui-même par-delà la présiden- Ne nous laissons pas prendre au drier. Depuis lundi soir, les uns tête de liste, Raphaël Glucks- pour les européennes à évoquer
chitectural du patrimoine natio- tielle de 2022 et demandait déjà piège de la hâte », a-t-il mis en après les autres ont annoncé une mann. La veille, La France insou- l’éventualité d’une attaque terro-
nal, constitue une occasion pour aux Français de lui accorder leur garde, en regrettant « les fausses suspension ou une trêve, au mise, par la voix de Jean-Luc Mé- riste, sans fournir aucune preuve
la France de renouer avec un pro- confiance pour un mandat sup- impatiences qui voudraient qu’il moins pour vingt-quatre heures, lenchon, a été la première forma- de ses affirmations. « Il faut savoir
jet commun. « Il nous revient de plémentaire, le temps, selon lui, faille pouvoir dire les annonces qui de leur campagne pour les élec- tion à appeler à « vingt-quatre si c’est un accident ou si c’est un at-
changer cette catastrophe en oc- de finir les travaux de redresse- étaient prévues à telle date ». tions européennes. Mardi, LRM a heures de pause politique ». « On tentat », a-t-il lancé mardi, alors
casion de devenir meilleurs que ment de l’église parisienne Dans cette logique contrainte ainsi décrété la suspension de sa n’a pas la tête à faire de la politi- que le procureur de la République
nous ne le sommes (…) Il nous re- comme du reste du pays. de laisser du temps au temps, campagne « au moins pour la se- que », indique le directeur de de Paris a déclaré que « rien ne va
vient de retrouver le fil de notre « Nous sommes ce peuple de bâ- l’Elysée a annoncé mardi que la maine ». « Cela n’aurait pas de sens campagne, Bastien Lachaud, dans le sens d’un acte volontaire ».
projet national », a-t-il souligné. tisseurs, nous avons tant à recons- conférence de presse qui était de continuer la campagne dans les même si LFI ne prévoyait pas De l’art de suspendre une campa-
C’est aussi pour ce président élu truire », a-t-il encore déclaré dans prévue mercredi était annulée. jours qui viennent, alors que tout le d’annuler ses réunions publiques gne, tout en faisant campagne. p
à moins de 40 ans l’opportunité une parabole sur la France « Il faut respecter un temps de re- monde a l’esprit tourné vers Notre- prévues mardi soir. alexandre lemarié
de se poser en père de la nation, d’aujourd’hui, confrontée au cueillement et avoir la responsa- Dame », juge M. Guerini. Du côté du parti Les Républi- (avec sarah belouezzane,
alors que le pays est traversé par mouvement des « gilets jaunes » bilité qui s’impose dans ce mo- Le parti présidentiel a décidé cains, si son président Laurent abel mestre, lucie soullier,
une des crises sociales les plus et aux réponses à apporter après ment de grande émotion natio- d’annuler la tenue du meeting Wauquiez, et la tête de liste Fran- et sylvia zappi)
france | 3
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Une vague de solidarité nationale et internationale


L’incendie suscite un afflux de dons inédit venus de grandes fortunes, d’entreprises ou de particuliers

N otre-Dame, c’est le vi-


sage de la « beauté et de
l’histoire de Paris », a
écrit le quotidien américain The
pour le géant français de l’affi-
chage publicitaire JCDecaux et
BNP Paribas, 10 millions d’euros
pour Martin et Olivier Bouygues
QUELQUES HEURES
SEULEMENT APRÈS
la Fondation de France, la Fonda-
tion du Patrimoine est l’un des
quatre établissements habilités
par le gouvernement à collecter
cueillir des dons des eurodépu-
tés. Le président du Conseil euro-
péen, le Polonais Donald Tusk, a
également appelé les Etats mem-
Aux Etats-Unis, la French Heri-
tage Society, organisation qui se
consacre à la préservation des
trésors architecturaux et cultu-
New York Times. Une réaction ainsi que Marc Ladreit de Lachar- LE DÉBUT DE LA TRAGÉDIE, des dons dans le cadre de la sous- bres à « prendre part » au projet rels français, a ouvert un site
parmi tant d’autres, dans la dé- rière (Fimalac), les banques BPCE cription nationale et internatio- de reconstruction et la Banque Web pour collecter des fonds. Le
ferlante d’émotion qui a suivi et Société générale et l’assureur L’OUVRAGE DE VICTOR nale annoncée par Emmanuel centrale européenne a promis patron d’Apple, Tim Cook, a pour
l’incendie, lundi 15 avril.
Les images des flammes rava-
Axa, 1 million d’euros pour le
géant informatique français
HUGO FIGURAIT DÉJÀ Macron lundi soir. Mardi, le gou-
vernement a mis en place un
« une contribution financière ».
Plus singulier, la ville hon-
sa part assuré que sa firme allait
contribuer à l’effort de recons-
geant la voûte, la charpente et la Capgemini… Plus de 800 mil- EN TÊTE DES VENTES portail commun baptisé Rebâtir groise de Szeged, qui a annoncé truction, mais sans dévoiler la
toiture de l’édifice datant du lions d’euros de promesses de Notre-Dame. Ce mercredi, le faire un don de 10 000 euros, somme. Henry Kravis, cofonda-
XIIe siècle ont bouleversé le dons – assortis d’importantes ré- SUR AMAZON FRANCE conseil des ministres devait être s’estimant redevable à la capitale teur du fonds d’investissement
monde. Les chefs d’Etat ont ex- ductions d’impôts – émanant du entièrement consacré au plan de française. En 1879, Paris avait américain KKR, et son épouse
primé leur émotion ; les cloches secteur privé ont été enregis- reconstruction. aidé à sa reconstruction après Marie-Josée, se sont montrés
des églises de France ont ré- trées en à peine vingt-quatre (la somme n’est pas révélée). une inondation. plus précis en annonçant un don
sonné ; celles des cathédrales de- heures. Le PSG, le club de foot de « Facebook France a mobilisé Portée symbolique En Côte d’Ivoire, c’est le roi de de 10 millions de dollars
vaient sonner à l’unisson ce mer- la capitale, va de son côté lancer 51 000 euros de dons de 3 000 in- C’est toute la République qui se Krindjabo, capitale du royaume (8,85 millions d’euros).
credi 17 avril, comme celles des plusieurs actions de mobilisa- ternautes », précise dans un com- presse au chevet de la cathédrale de Sanwi dans le sud-est du pays, La vague d’émotion se voit
églises d’Angleterre ; acteurs pu- tion auprès de ses principaux muniqué l’organisme privé indé- défigurée. La Ville de Paris va qui a promis de participer. Un dans la multiplication des dons,
blics et privés, Français et étran- partenaires et de ses fans afin de pendant, dont la mission est de contribuer à hauteur de 50 mil- prince de son royaume avait été mais pas seulement. La cathé-
gers, se sont engagés à faire don collecter des fonds. sauvegarder et de valoriser le pa- lions d’euros et la région Ile-de- baptisé dans la cathédrale dans drale de Notre-Dame de Paris,
de centaines de millions d’euros En parallèle, les cagnottes en li- trimoine français. France, à hauteur de 10 millions les années 1700. c’est aussi la mémoire d’un
afin de financer sa reconstruc- gne destinées à recevoir les dons Google France a, par ailleurs, d’euros. D’autres communes auteur, Victor Hugo. Avec son ro-
tion. Un élan sans précédent. des particuliers se sont multi- offert de donner à l’appel aux (Rennes, Nantes, Bordeaux, Tou- man, publié en 1831, il a fait de la
pliées. Sur Leetchi, « Finance- dons de la visibilité sur son mo- louse…) et collectivités se sont, cathédrale vieillissante une hé-
Cagnottes en ligne ment des réparations Notre- teur de recherche. Dès jeudi elles aussi, engagées. Ainsi de la PLUS DE 800 MILLIONS roïne mondiale, romantique et
Un demi-milliard d’euros, c’est le
montant promis par les trois fa-
Dame de Paris » avait récolté près
de 40 000 euros, mercredi ma-
18 avril, dix bornes de dons sans
contact seront installées dans la
région Auvergne-Rhône-Alpes
qui versera 2 millions d’euros et
D’EUROS DE PROMESSES « laïcisée », un lieu de commu-
nion qui appartient à tous, chré-
milles les plus fortunées de tin. Sur le site Dartagnans, « No- station de métro Concorde, à Pa- de la région Occitanie, qui pro- DE DONS ÉMANANT tiens ou pas, croyants ou non,
France. François-Henri Pinault, à tre-Dame de Paris, je t’aime ! » a ris, et 10 000 écrans numériques pose une aide de 1,5 million Français et citoyens du monde.
la tête du groupe Kering, a été le rassemblé près de 70 000 euros, destinés à relayer l’appel aux d’euros. DU SECTEUR PRIVÉ Quelques heures seulement
premier à communiquer, dans la soit 1 448 contributions issues de dons seront répartis dans le mé- La portée symbolique de cet après le début de la tragédie,
nuit de lundi à mardi, en indi- cinquante et un pays. tro parisien. Parmi les engage- événement dépasse nos frontiè- ONT ÉTÉ ENREGISTRÉS l’ouvrage figurait déjà en tête des
quant que la société d’investisse- ments en nature, celui de Grou- res. Au Parlement européen de EN À PEINE ventes sur la plate-forme Inter-
ment familiale, Artemis, allait Bornes de dons dans le métro pama, qui a annoncé son inten- Strasbourg, une urne a été placée net Amazon, en France. p
débloquer 100 millions d’euros. Au terme de la première journée tion d’offrir 1 300 chênes en pro- à l’entrée de l’hémicycle pour re- VINGT-QUATRE HEURES louise couvelaire
La famille Arnault (LVMH) a suivi de mobilisation, la Fondation du venance des forêts normandes,
quelques heures plus tard en patrimoine a dressé un premier destinés à la reconstruction de la
doublant la mise avec un « don » bilan : 136,3 millions d’euros ré- charpente de la cathédrale.
de 200 millions d’euros, tout coltés, dont 6,3 millions d’euros Avec le Centre des monuments
comme les Bettencourt (L’Oréal). auprès de 68 000 donateurs indi- nationaux, la Fondation Avenir
Cent millions d’euros pour le viduels, parmi lesquels la mil- du Patrimoine-Notre-Dame, à
groupe Total, 20 millions d’euros liardaire brésilienne Lily Safra Paris (qui dépend du diocèse), et

La cathédrale Notre-Dame
n’était pas assurée
L’Etat est son propre assureur pour les établissements religieux
dont il est propriétaire

A lors que les flammes rava-


geaient encore le toit et la
charpente de la cathé-
drale Notre-Dame, la question du
coût du chantier de reconstruc-
cendie auprès de compagnies pri-
vées et garderait lui-même la
charge des conséquences du feu »,
est-il noté dans le document, ex-
humé par le site LaVieImmo.
mages de quelques centaines de
millions d’euros, et le Sénat de
plusieurs dizaines de millions
d’euros, « des montants bien infé-
rieurs au coût maximum que
tion et des assureurs qui pour- Le rapport coût bénéfice fut en pourrait occasionner un sinistre »,
raient être mis à contribution s’est effet jugé défavorable : « Le chiffre selon un courtier en assurances.
posée. Après quelques recherches, annuel des primes que le Trésor pu- Face au « drame exceptionnel »
la Fédération française de l’assu- blic aurait à payer, en cas d’assu- qui a frappé Notre-Dame, le mi-
rance a pu finalement affirmer rance de tous ses immeubles, serait nistre de la culture, Franck Ries-
que l’Etat était « son propre assu- disproportionné par rapport à la ter, a affirmé, dès mardi matin,
reur pour les établissements reli- somme des indemnités qu’il pour- que « l’Etat fera ce qu’il faut ». Il de-
gieux dont il est propriétaire ». Or, rait être appelé à toucher. » Plus vrait en avoir les moyens, sou-
Notre-Dame de Paris, comme tou- d’un siècle plus tard, en 2001, les tenu par plusieurs centaines de
tes « les cathédrales construites auteurs du rapport sur les tempê- millions d’euros de dons promis
avant 1905, sont la propriété de tes Lothar et Martin avaient es- par des grandes fortunes, des en-
l’Etat » – celui-ci en possède donc timé « que la pertinence des argu- treprises, des institutions et par
83 sur les 93 existantes. ments mis en avant mériterait des milliers d’anonymes.
« Etre son propre assureur signi- d’être réexaminée ». La mise à contribution des assu-
fie, dans la terminologie des assu- reurs n’est toutefois pas exclue.
reurs, que l’on n’est pas assuré », dé- Cinq entreprises intervenaient L’incendie qui a mutilé la cathé-
crypte Frédéric Durot, directeur Cette doctrine n’a pourtant pas drale pourrait en effet être lié aux
du département dommages du été remise en question, même si travaux de rénovation de l’édifice,
courtier en assurances Siaci Saint quelques grands édifices sont un chantier sur lequel cinq entre-
Honoré. L’essentiel de la charge de aujourd’hui assurés pour des dé- prises intervenaient, a précisé le
la restauration de Notre-Dame, gâts partiels. La tour Eiffel dispo- procureur de Paris, Rémy Heitz.
évaluée à grands traits par certains serait ainsi d’une garantie dom- Toutes étaient couvertes par des
assureurs à plus de un milliard assureurs. Deux d’entre elles, Le
d’euros, reviendra donc à l’Etat. Bras Frères et sa filiale Europe
Le recours à l’autoassurance, Echafaudage, étant assurées par
quasi systématique pour protéger L’ESSENTIEL Axa France, comme l’a indiqué
le patrimoine de l’Etat, remonte à l’AFP. « Si l’enquête devait démon-
la fin du XIXe siècle. Selon un rap- DE LA CHARGE trer qu’une des entreprises présen-
port de mission interministérielle,
consacré en 2001 à l’évaluation des
DE LA RESTAURATION, tes sur le chantier est responsable,
son assureur de responsabilité ci-
dispositifs de secours lors des ÉVALUÉE À GRANDS vile pour les travaux devra indem-
grandes tempêtes de 1999, cette niser, explique Frédéric Durot.
règle apparaît pour la première TRAITS PAR CERTAINS Mais il existe des plafonds à cette
fois dans un document du minis- couverture, qui ne devrait pas ex-
tère des finances daté de 1889. A ASSUREURS À PLUS céder quelques millions d’euros. Ce
cette date, « le ministre des finances DE UN MILLIARD D’EUROS, ne sera donc qu’une goutte d’eau
décida que, pour l’avenir, l’Etat n’as- par rapport à l’enjeu financier. » p
surerait plus ses biens contre l’in- REVIENDRA À L’ÉTAT véronique chocron
4 | l’incendie de notre-dame 0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

L’Eglise et la République côte à côte


Chez les catholiques, l’émotion nationale est une bouffée d’air frais. Mais son interprétation varie

D
u fond de leur cha-
grin, les catholiques IL Y A CEUX
interrogent le senti- QUI ONT UNE CONCEPTION
ment de deuil natio-
nal provoqué par l’incendie qui a D’ABORD SPIRITUELLE
partiellement détruit Notre-
Dame de Paris, lundi 15 avril. Si DE LEUR CATHOLICISME
l’on excepte la circonstance parti-
culière de l’assassinat du prêtre
ET CEUX QUI ONT
Jacques Hamel, le 26 juillet 2016, UNE VISION PLUS
maillon d’une longue chaîne d’at-
tentats djihadistes qui ont touché CULTURELLE, PLUS
tous les secteurs de la société, il y
avait bien longtemps qu’ils ne « PATRIMONIALE »
s’étaient pas sentis à l’unisson du
reste de la nation sur un sujet qui
les touche plus spécialement. [une relique censée avoir été por-
Au contraire, en particulier de- tée par Jésus]. C’est pour un mor-
puis les grandes protestations ceau de pain [l’hostie] dont nous
contre le mariage pour tous croyons qu’il est le corps du Christ.
en 2012-2013, s’est insidieuse- Et ça, ça demeure. Personne ne
ment glissée en beaucoup d’eux pourra jamais le détruire », a-t-il
l’impression d’être progressive- commenté.
ment marginalisés en raison de
leur foi dans leur propre commu- « Rappel de nos racines »
nauté. Par l’élan national qui l’a Comme un miroir, Philippe de
suivi, la destruction de la flèche et Villiers, l’ancien président du
de la toiture de la cathédrale de Mouvement pour la France, s’est
Paris semble, au moins pour un exclamé dans un entretien à Fa-
temps, réduire cette fracture. mille chrétienne, mardi : « Notre-
Depuis l’incendie de lundi, la Dame de Paris, c’est d’abord la
République partage ostensible- couronne d’épines. C’est la France
ment l’affliction de l’Eglise catho- des hautes nefs immémoriales, la
lique. Dans la nuit de lundi à France qui s’exprime au travers
mardi, devant Notre-Dame, Em- d’une foule multiséculaire et chan-
manuel Macron et Michel Aupe- tante. » De ce côté-ci de l’arc ca-
tit, archevêque de Paris, se sont tholique, on voit dans le catholi-
donné une accolade émue après cisme une identité autant politi-
avoir constaté les dégâts. Mardi que et culturelle que religieuse,
matin, Edouard Philippe a réuni un legs des générations passées
les ministres concernés pour pré- dont l’héritage doit être préservé
parer « un plan de reconstruction » sous peine de dissolution de son
de l’édifice dont l’Etat est devenu identité. L’émotion collective de-
propriétaire en 1905. vant les flammes, depuis lundi
Dans l’après-midi, le président soir, est, selon eux, le signe que
de la République et le pape Fran- tout n’a pas encore été perdu
çois se sont entretenus par télé- dans cet héritage.
phone au sujet du désastre, et le En voyant flamber Notre-Dame,
pontife lui a fait part de « sa soli- affirme Philippe de Villiers, la
darité avec le peuple français ». Le « foule au regard vide » aupara-
soir, le chef de l’Etat a promis que vant, qui avait « perdu les clés pour
l’édifice serait rebâti dans les cinq comprendre » une cathédrale, a
ans. La République et l’Eglise se soudain « tout compris ». « Cette
tiennent côte à côte au chevet de atmosphère nous a rappelé nos ra-
la cathédrale endommagée. cines. Dans les grandes épreuves,
la France retourne toujours à No-
« L’âme de la France » tre-Dame de Paris et à ses origi-
Pour l’Eglise catholique, cette syn- nes », a-t-il dit. « Non, les racines ne
tonie retrouvée est une bouffée sont pas mortes. Cher vieux pays,
d’air frais après des mois de mise réveille-toi », a tweeté l’essayiste et
en accusation publique sur le journaliste Jean Sévillia.
thème des violences sexuelles. Du côté des sites ultraconserva-
Mais les circonstances qui l’ont teurs, la référence à la perma-
permise – la destruction partielle nence d’une identité chrétienne
d’un joyau de l’art gothique – sont est omniprésente. Notre-Dame
propices à la résurgence d’un dé- de Paris, « c’est, inscrite dans la
bat qui traverse le catholicisme pierre, l’expression flamboyante
depuis plusieurs années et qui de notre identité et de notre exis-
s’est manifesté avec acuité, par tence pérenne à travers les siè-
exemple, sur la question de l’ac- cles », écrit ainsi Michel Janva sur
cueil des réfugiés. Il détermine les « Le Salon beige ». Mais pour le
interprétations variées faites de- sociologue des religions Yann
puis vingt-quatre heures dans les Raison du Cleuziou, même s’il
milieux catholiques sur l’émo- tente de nombreux catholiques,
tion nationale autour de l’incen- « il y a quelque chose de très sécu-
die de Notre-Dame de Paris. lier dans le recours aux racines
A une extrémité se trouvent chrétiennes » qui, au fil des an-
ceux qui ont une conception nées, est devenu d’abord un mar-
d’abord spirituelle de leur catholi- Lors d’une veillée queur identitaire.
cisme. A leurs yeux, celui-ci ne d’hommage, place Au milieu de cette diversité,
peut se laisser réduire à un édi- Saint-Michel, à Paris, sion plus culturelle, plus « patri- d’union. Il a souhaité que « ce part d’humanité en communion François-Xavier Bellamy, la tête
fice, aussi admirable soit-il. A le 16 avril. moniale » de la religion, et qui drame permette à notre pays de dans la tristesse », a-t-il écrit. de liste Les Républicains pour les
l’autre bout, ceux qui ont une vi- JULIEN MUGUET POUR « LE MONDE » parleront volontiers des « racines retrouver une unité heureuse » et Dans le même temps, l’arche- élections européennes et catholi-
chrétiennes » de la France ou de « la fraternité ». « La maison du vêque de Paris a répété que, au- que assumé, a prudemment es-
l’Europe. « D’un côté, on parle du Bon Dieu, c’est la maison pour delà de la valeur historique et af- sayé de répondre aux attentes de
Messe de Pâques à Saint-Eustache Christ, de l’autre, de la nation », ré- tous », a-t-il résumé sur RMC. fective des édifices, l’important ces différents courants. Lundi
sume le sociologue des religions Pour manifester cette volonté pour un chrétien était d’abord soir, ses Tweet insistaient plutôt
L’incendie de Notre-Dame a contraint le diocèse de Paris à Philippe Portier. d’englober tout le monde, il a pro- d’ordre spirituel et situé dans le sur ce qui rassemblait. « Cet héri-
modifier à la dernière minute l’organisation des célébrations Depuis lundi, Michel Aupetit posé à « toutes les personnes de présent. « Ce matin, un curé m’a tage relie tous les Français (…). Il
de la semaine sainte, principale fête chrétienne, et qui devaient s’est clairement inscrit parmi les bonne volonté » de faire un geste dit quelque chose de magnifique : n’est pas nécessaire d’être croyant
avoir lieu dans la cathédrale. Dimanche 21 avril, la messe de Pâ- premiers. Représentant de l’ins- commun consistant à placer une “Tu n’as plus de cathédrale, mais pour être touché au cœur : c’est
ques proprement dite, présidée par l’archevêque de Paris, Michel titution ecclésiale à Paris, il s’est lumière à leur fenêtre dans la nuit tu as un peuple en marche” », a- une famille qui se retrouve », a-t-il
Aupetit, aura lieu dans l’église Saint-Eustache, dans le 1er arron- constamment adressé à l’ensem- de Pâques, de samedi à dimanche. t-il raconté sur RMC. ainsi écrit. Mardi, dans un entre-
dissement. Les jours précédents, les messes initialement prévues ble de la société. Il a souligné à Eric de Moulins-Beaufort, l’arche- Plus que les pierres et les sym- tien à Famille chrétienne, tout en
à Notre-Dame auront lieu à Saint-Sulpice (6e arrondissement). quel point Notre-Dame de Paris, vêque de Reims et prochain prési- boles d’hier, ce sont les croyants reprenant la thématique de l’héri-
Mercredi en fin d’après-midi, la messe chrismale devait y réunir « l’âme de la France, avec notre dent de la Conférence des évê- d’aujourd’hui et leur fidélité à tage commun, il a évoqué les « ra-
tous les prêtres du diocèse autour de Mgr Aupetit, auquel, comme histoire », parlait à chacun, comp- ques de France (CEF), a adopté le l’Evangile qui font les chrétiens. cines » qu’on « a voulu renier » et
tous les ans, ils renouvelleront les promesses faites au moment tait pour tous les Français, même registre. « Notre-Dame, « Cet écrin [de Notre-Dame], pour « l’histoire chrétienne [qui] a forgé
de leur ordination. La messe de la cène, l’office de la croix croyants ou non, chrétiens ou c’est quelque chose du meilleur de quel bijou [a-t-il été construit] ? Ce notre identité ». p
et la veillée pascale auront aussi lieu, jeudi, vendredi et samedi. autres, et était un facteur l’humanité (…). On sent une large n’est pas pour la couronne d’épines cécile chambraud
l’incendie de notre-dame | 5
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

« On peut déterminer où Cela voudra dire que c’est à cet


endroit que la température a été
la plus élevée. Ils peuvent même
« ON INTERROGE
LES POMPIERS SUR
ça qu’il faut connaître précisé-
ment la liste des produits entre-
posés sur le chantier.

se situait le foyer du feu »


chercher parmi les décombres de
la toiture effondrée pour retrou- LA COULEUR DES Combien de temps prend
ver le point de départ. ce type d’investigations ?
Ils vont également chercher à sa- FLAMMES ET DES FUMÉES Ça va être très long. Les enquê-

L’ancien patron de l’identité judiciaire, Richard


voir si le feu a couvé longtemps ou
non. C’est comme dans un feu de
POUR DÉTERMINER tes après incendie sont parmi
les plus compliquées, surtout
cheminée : si vous essayez d’allu- LE COMBUSTIBLE QUI A quand les dégâts sont considéra-
Marlet, explique le déroulement des investigations mer une bûche avec une allu-
mette, ça ne marche pas. Il faut un ALIMENTÉ LE BRASIER »
bles, comme c’est le cas ici. Le
travail sur toutes les images que
combustible, comme du papier l’identité judiciaire va récupérer
ou des copeaux de bois, qui per- sera également chronophage. Ils
cumenter la scène, avec des pho- Avec l’effondrement d’une mette de faire monter la tempéra- que pas. On peut avoir une chute vont tenter de faire une recons-
ENTRETIEN tos, des vidéos, des plans. C’est le grande partie du toit, où le feu ture pour atteindre le seuil d’in- d’objets enflammés ou des flam- truction temporelle des événe-

A
près les sapeurs-pom- traitement des recherches des semble s’être déclaré, les en- flammabilité de la bûche. En l’oc- mèches qui provoquent un autre ments. Quant aux interrogatoi-
piers, c’est au tour des causes du crime. Quant aux hom- quêteurs n’ont-ils pas perdu currence, il faudra déterminer ce départ de feu. Mais s’il y a un res, ils ne font que commencer. Il
enquêteurs de la direc- mes de la police judiciaire, ils doi- toute chance de déterminer qui a fait monter la température autre foyer qui n’a pas d’explica- peut y avoir une réticence à re-
tion régionale de la po- vent interroger tous les témoins, le foyer de départ ? pour atteindre le seuil d’inflam- tion logique, alors on peut envi- connaître une faute… L’aspect
lice judiciaire de Paris de prendre notamment les personnes qui Je ne suis pas si pessimiste. Les mabilité du chêne de la charpente. sager un acte criminel volontaire. positif, c’est qu’il n’y a pas de vic-
le relais, pour tenter de résoudre le travaillaient sur place, pour dé- ingénieurs du laboratoire central Le deuxième élément qui signe- times à déplorer et, donc, pas de
mystère de l’incendie de Notre- terminer précisément la disposi- ont une telle expérience qu’ils Même si elle est pour l’instant rait un acte criminel, c’est la dé- corps à identifier, ce qui prend
Dame. Des investigations qui vont tion des lieux, les produits et ma- sont aptes à déterminer l’endroit écartée, qu’est-ce qui pourrait tection de produits accélérant du beaucoup de temps. Les enquê-
reposer en grande partie sur le tra- tériels utilisés sur le chantier, les où se situait le foyer. Ils vont no- mettre les enquêteurs sur la feu, comme de l’essence, du Whi- teurs peuvent se concentrer sur
vail des « experts » spécialisés caractéristiques du système tamment observer la déforma- piste d’un incendie criminel ? te-spirit ou du fuel. Il va donc y les causes de l’incendie. p
dans la recherche des causes de d’alarme. Le témoignage des tion des matériaux, en cherchant En premier lieu, s’il y a une mul- avoir de nombreux prélèvements propos recueillis par
départ de feu. Richard Marlet, ex- pompiers présents sur les lieux ceux qui ont été le plus touchés. tiplicité de foyers qui ne s’expli- à analyser. C’est également pour nicolas chapuis
patron de l’identité judiciaire, la sera également très précieux.
police technique et scientifique
parisienne, explique au Monde En quoi les sapeurs-pompiers
comment se déroulent les opéra- peuvent-ils être utiles lors
tions. Ce commissaire division- de l’enquête ?
naire honoraire, chargé de cours à On les interroge sur la couleur
l’Institut de criminologie de paris des flammes et des fumées, no-
et auteur d’un chapitre sur les in- tamment. C’est fondamental pour
cendies dans son dernier livre, Les déterminer le combustible qui a
experts entrent en scène (First, alimenté le brasier. Il y a ce qu’on
2017), se veut optimiste sur les appelle le triangle du feu : l’« éner-
chances que l’enquête aboutisse. gie d’activation », qui provoque
l’étincelle de départ ; le « combus-
Qui sont les femmes et tible », qui nourrit les flammes,
les hommes qui vont mener comme le bois ; et le « combu-
les investigations ? rant », c’est-à-dire l’oxygène qui
Nous avons la chance, à Paris, permet au feu de se propager. Si
d’avoir le laboratoire central de la les trois éléments sont réunis, on
préfecture de police, spécialisé a un incendie. En l’occurrence, il y
dans ce type d’enquête, qui va avait la charpente du bâtiment en
s’occuper de l’essentiel du travail. bois qui a servi de combustible et
C’est une structure qui existe de- il y avait énormément d’air. Les
puis le XIXe siècle et c’est ce qui se enquêteurs vont désormais es-
fait de mieux en la matière. Ce sayer de savoir ce qui a servi
sont des ingénieurs qui connais- d’énergie d’activation. C’est tout
sent parfaitement tous les méca- ce qui peut provoquer un point
nismes du feu. chaud : une allumette, un briquet,
Les hommes de l’identité judi- un chalumeau même éteint mais
ciaire vont, eux, s’occuper de do- encore brûlant…

Des décombres pour


l’instant inaccessibles
L’enquête a débuté par des auditions
et l’examen des plans et des images

L a scène de « crime » a en
grande partie disparu et ce
qu’il en reste est pour le mo-
ment inaccessible. Cette donne de
départ illustre à elle seule les im-
vont survoler l’édifice pour réali-
ser des premières images qui per-
mettront aux enquêteurs d’écha-
fauder les premiers scénarios.

menses difficultés auxquelles Chantier de rénovation du toit


vont être confrontés les quarante La piste criminelle étant pour le
enquêteurs de la direction régio- moment écartée, l’enquête se fo-
nale de la police judiciaire de la ca- calise sur deux aspects. Il s’agit
pitale qui tentent depuis lundi d’abord de faire la lumière sur ce
15 avril de comprendre comment qui a déclenché l’incendie. L’atten-
le feu a pris à Notre-Dame de Paris tion se porte sur le chantier de ré-
S’ils ne peuvent se rendre sur les novation du toit, débuté en

CERTAINS CHEFS SONT


lieux, la structure menaçant de juillet 2018. Les enquêteurs vont
s’effondrer, les policiers n’ont ce- surtout s’intéresser aux installa-
pendant pas chômé depuis que tions électriques, en particulier les

AU SOMMET DE LEUR ART


l’incendie s’est déclaré. Une tren- ascenseurs, mais aussi aux mani-
taine de personnes – ouvriers, pulations – type soudure – réali-
agents de sécurité, employés – ont sées sur place.

À 9 000 MÈTRES
été entendues pour reconstituer Par ailleurs, l’enquête devra dé-
les événements. Soit déjà la pres- terminer s’il y a eu un dysfonc-
que totalité des personnes qui tionnement au niveau du système
avaient accès au lieu présumé du d’alarme incendie ou un défaut
départ de l’incendie, interdit au d’analyse de celui-ci. Il s’est en effet
public. Les membres de l’identité déclenché vers 18 h 20, comme l’a
judiciaire, la police technique et confirmé le procureur de Paris,
scientifique de la PJ sont déjà à Rémy Heitz, mardi. La « levée de
pied d’œuvre pour réunir le maxi- doute » effectuée par les agents de
mum d’images, plans et vidéos, sécurité n’a pas permis de détecter
pour tenter de retracer les derniè- de flammes. Ce n’est qu’une demi-
res minutes avant le sinistre. heure après qu’une seconde son-
Les ingénieurs du laboratoire nerie les a, à nouveau, alertés, et
central de la préfecture de police, qu’ils ont découvert un brasier im-
spécialisés dans ce genre d’en- possible à contenir. Ils ont déclaré
quête, auront pour leur part la avoir été conduits, la première
responsabilité d’examiner les dé- fois, à effectuer des vérifications Les
Lesproduits
produitset
etservices
servicesproposés
proposés peuvent
peuvent varier
varier en
en fonction
fonction de la durée du vol et du type d’avion.
combres, sitôt la structure stabili- au mauvais endroit. p
sée. En attendant, des drones n. c. et élise vincent
6 | l’incendie de notre-dame 0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

La défiscalisation
des dons fait débat
Dans l’opposition comme dans la majorité, des voix
s’élèvent pour critiquer la réduction d’impôt
de 60 % sur les sociétés, au titre du mécénat culturel

L
a carcasse de pierre de Decaux, à travers JCDecaux Hol- De fait, ces dons de privés sont
Notre-Dame était en- ding (20 millions) ou Martin et autant de sommes qui ne de-
core fumante, mardi Olivier Bouygues (10 millions). vront pas être prélevées dans les
16 avril, que la polé- Une surenchère épinglée mardi fonds publics pour la reconstruc-
mique enflait déjà. dans un Tweet par l’économiste tion de l’édifice.
Les dons pour la re- Julia Cagé, qui participa à la cam- Stratégique pour les secteurs
construction de la cathédrale, pagne de Benoît Hamon en 2017 : concernés (musées, expositions,
émanant de grandes fortunes « Les milliardaires doivent payer patrimoine), la niche fiscale sur
françaises et de poids lourds du des impôts (dont l’ISF…), pas don- le mécénat d’entreprise coûte
CAC 40, devraient en effet leur ner quand bon leur semble, en bé- plus de 900 millions d’euros par
ouvrir droit à des réductions néficiant au passage d’énormes an à l’Etat, un montant multiplié
d’impôt de 60 %, au titre de la ni- réductions d’impôt. » par dix en quinze ans. Dans un
che fiscale sur le mécénat. rapport publié à l’automne, la
Autrement dit, « c’est la collecti- Amoindrir la niche fiscale Cour des comptes avait appelé à
vité publique qui va prendre l’es- En effet, la niche mécénat offre « mieux l’encadrer ». En 2015,
sentiel [des frais de reconstruc- 60 % de réduction sur l’impôt sur l’inspection générale des finan-
tion] en charge !, déplore Gilles les sociétés, plafonnée à 0,5 % du ces avait souligné que la France
Carrez, député Les Républicains chiffre d’affaires, avec la possibi- était la seule à proposer une ré-
(LR) du Val-de-Marne et rappor- lité de bénéficier d’un échelon- duction d’impôt, et pas une dé-
teur spécial du programme pa- nement de l’avantage fiscal sur duction de l’assiette imposable.
trimoine pour la commission cinq ans (et 66 % de réduction Cet automne, M. Carrez avait
des finances de l’Assemblée na- d’impôt sur le revenu pour les également plaidé pour son
tionale. Sur près de 700 millions particuliers, dans la limite de amoindrissement, lorsque Bercy
d’euros [de dons annoncés 20 % de leur revenu imposable). cherchait – déjà – des marges de
mardi], environ 420 millions se- M. Carrez souligne : « Là, on n’a manœuvre budgétaire. « Nous
ront financés par l’Etat, au titre pas le choix, on peut s’en réjouir. avons eu l’accord du gouverne-
du budget 2020 ». S’il n’y avait pas ces dons, les som- ment pour faire des propositions
Au lendemain de l’incendie qui mes pour la reconstruction de- dans le cadre du budget 2020,
a ravagé Notre-Dame, LVMH, nu- vraient être prises à 100 % sur le afin de la rendre plus efficace »,
méro un mondial du luxe, et la fa- budget de l’Etat. Mais dès lors que rappelle le député. néral de la collection Pinault, a l’Etat s’effectueront forcément au pas besoin de déduction fiscale
mille Arnault à sa tête ont an- cet argent viendra en déduction réclamé un coup de pouce fiscal détriment d’autres chantiers », pour donner pour Notre-Dame.
noncé un « don » de 200 millions des impôts [qu’auraient dû payer « Émotion n’est pas raison » encore plus avantageux. Il a ap- poursuivait-il. Même les plus riches ! », s’agaçait
d’euros « au fonds dédié à la re- les donateurs], ça peut poser un Alors que les niches fiscales sont pelé sur Twitter à ce que « l’Etat Brigitte Kuster, députée (LR) de une source à Bercy.
construction de cette œuvre archi- problème budgétaire. » dans le viseur de l’exécutif, qui décrète vite Notre-Dame Trésor Paris, a aussi déposé, mardi, sur le Le sujet a pourtant été évoqué
tecturale qui fait partie de l’his- aurait dû annoncer ses mesures national, de façon à ce que les bureau de l’Assemblée nationale mardi lors d’une réunion inter-
toire de France ». Un peu plus tôt, fiscales de sortie du grand débat, dons (…) bénéficient d’(une) ré- une proposition de loi visant à ministérielle à Matignon, avec
la famille Pinault avait annoncé lundi 15 avril au soir, le débat a re- duction d’impôt de 90 % ». Mais, inscrire la cathédrale comme tré- notamment Franck Riester et le
débloquer 100 millions d’euros à LA NICHE FISCALE SUR LE bondi à la faveur de l’incendie de mercredi 17 avril, l’ancien minis- sor national. « Nous allons voir ministre des comptes publics,
travers sa société d’investisse-
ment Artemis. Mercredi 17 avril,
MÉCÉNAT D’ENTREPRISE Notre-Dame. « Si on veut plus de
justice fiscale, le mécénat n’est pas
tre de la culture en a abandonné
l’idée, constatant au micro de
avec le gouvernement quel dispo-
sitif spécifique nous mettons en
Gérald Darmanin. Un méca-
nisme ad hoc devrait être créé
elle a assuré qu’elle renonçait tou- COÛTE PLUS la meilleure des choses. Je com- France Inter que « la question des œuvre, mais bien évidemment, pour ce cas précis. « Les ministres
tefois aux avantages fiscaux liés à prends l’émotion, mais émotion financements semble réglée ». l’Etat sera là auprès de tous nos travaillent à des propositions pour
ses dons pour Notre-Dame. DE 900 MILLIONS D’EUROS n’est pas raison », indique au « On doit pouvoir le faire aussi compatriotes pour reconstruire » arrêter le régime fiscal qui sera ap-
Dans la foulée, les annonces se Monde Joël Giraud, le rapporteur pour certaines œuvres immobiliè- et il « assumera ses responsabili- pliqué aux dons. C’est le président
sont succédé, de Total (100 mil- PAR AN À L’ÉTAT, (LRM) du budget. res dont l’importance est particu- tés », avait assuré en début de qui tranchera », indiquait le cabi-
lions) à la famille Bettencourt- UN MONTANT MULTIPLIÉ De son côté, l’ancien ministre lièrement évidente », expliquait journée l’actuel ministre de la net de Gérald Darmanin. p
Meyers, actionnaire de L’Oréal de la culture, Jean-Jacques Ailla- au Monde M. Aillagon. Or, « les culture, Franck Riester, sur France audrey tonnelier
(200 millions) en passant par les PAR DIX EN QUINZE ANS gon, actuellement directeur gé- crédits budgétaires alloués par Inter. « A priori, les Français n’ont et nicole vulser

Le « trésor » et une centaine d’œuvres mis à l’abri


Dès le début de l’incendie, des tableaux, sculptures et objets sacrés ont été transportés à la Mairie de Paris puis dans les réserves du Louvre

U ne statue emmaillotée
telle une momie dans
une bâche en plastique
fermée par un large ruban adhé-
sif, deux fauteuils habillés de ve-
renferme la cathédrale. « Un mi-
racle plutôt », corrige Christophe
Girard, adjoint à la mairie de Pa-
ris pour la culture, venu consta-
ter en compagnie de quelques
trouve dans un coffre « dans un
endroit tenu secret » de l’Hôtel de
ville. Toutes ces reliques, œuvres
et objets ont été transportés
dans les réserves du musée du
Trois camions ont été mobilisés
pour transférer les pièces de la ca-
thédrale vers la Mairie de Paris,
deux lieux distants d’à peine
500 mètres mais dont les accès
rard. L’autel principal semble dans
un état encourageant, nous a dit
Mgr Patrick Chauvet, le recteur de
Notre-Dame. Mais nous n’avons
pas de détails sur le chœur. » La ri-
déversées pour éteindre les flam-
mes, a avancé le régisseur du pa-
trimoine, mais il a été recouvert
de poussière et de suie. Surprise,
le coq qui coiffait la flèche et
lours rouge, deux prie-Dieu, des journalistes la mise à l’abri des Louvre dans la soirée de mardi, a étaient rendus difficiles compte chesse de ce dernier est consti- qu’on croyait perdu a été re-
croix, des candélabres, chande- objets qu’il évalue un peu géné- précisé le régisseur du patri- tenu de la foule venue voir l’in- tuée par les stalles, sièges en bois trouvé, cabossé, mais sans les reli-
liers et bougeoirs en métal doré, reusement à « une centaine de moine de Notre-Dame, Laurent cendie et des barrages de sécurité sculpté dont les dossiers portent ques qu’il était supposé recéler.
des tableaux de grande taille et pièces ». L’examen se fait dans un Prades, sur Europe 1. installés par la police. Trois heu- des scènes de la vie de la Vierge et Enfin, si certains vitraux ont
d’autres plus petits emballés à la silence religieux, comme si l’on res après avoir quitté le chœur et des allégories, qui ont été gon- été gravement endommagés, ex-
va-vite… Déposés sur un morceau rendait visite à un grand malade. Les mays endommagés la nef de la cathédrale en flam- flées d’eau, a précisé Laurent Pra- plosant sous la chaleur, les rosa-
de moquette dans un coin de la Il est interdit de s’approcher des C’est dès 19 heures, quelques mi- mes, les œuvres repérées étaient des. Deux chaires complètent ces, mesurant jusqu’à treize mè-
salle Saint-Jean, espace de la mai- pièces, gardées par deux em- nutes après que l’incendie se fut mises en sécurité. l’ensemble le plus important de tres de diamètre, auraient résisté,
rie de Paris utilisé d’ordinaire ployés de la Mairie de Paris char- déclaré, qu’une cellule de crise Quant aux autres qui n’ont pu sculptures sur bois du XVIIIe siè- selon Mgr Chauvet. Un démon-
pour des expositions, ces objets gés de la sécurité. s’est mise en place à la Mairie de être déplacées, difficile pour le cle encore en place aujourd’hui. tage temporaire sera cependant à
ont été sauvés, dans la soirée du « Compte tenu de l’ampleur de Paris pour, en relation avec les moment de savoir précisément si Le ministre de la culture, Franck envisager en raison du plomb
lundi 15 avril, de l’incendie qui a l’incendie et de la force de l’eau, on pompiers et sous la conduite elles ont été ou non endomma- Riester, a annoncé mardi que les liant le verre qui peut avoir
ravagé Notre-Dame de Paris. aurait pu ne rien sauver », dit l’ad- d’agents du ministère de la cul- gées. « Les pompiers sont encore mays, endommagés par les fu- fondu, fragilisant l’ensemble.
Un maigre butin, se dit-on, joint d’Anne Hidalgo, se félicitant ture, commencer à évacuer les sur place, c’est trop tôt, aucune vi- mées, seraient transportés au Faute de retrouver rapidement sa
comparé au nombre d’œuvres que le trésor de Notre-Dame – la œuvres les plus sensibles ou les site détaillée n’est envisageable ac- Louvre avant la fin de la semaine flèche, Notre-Dame devrait sans
précieuses – tableaux, notam- sainte Couronne d’épines, la tu- plus accessibles. « Tout ce qui pou- tuellement. Il y a forcément des dé- pour être « déshumidifiés et res- trop tarder offrir à nouveau aux
ment les treize mays, toiles de nique de Saint Louis, le morceau vait être bougé a été bougé », dé- gradations, avec la chaleur due à taurés ». Le grand orgue, qui avait regards ces chefs-d’œuvre des
grande taille à sujet religieux, de croix et le clou de la Passion – clare Karen Taïeb, adjointe à la l’incendie puis l’eau qui dégouline été remis à neuf en 2014, n’aurait XIIe et XIIIe siècles. p
sculptures, objets sacrés – que ait pu être sauvé. L’ensemble se Mairie chargée du patrimoine. de partout, répond Christophe Gi- pas souffert des quantités d’eau sylvie kerviel
l’incendie de notre-dame | 7
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Le temps des polémiques


sur la gestion des chantiers
Des acteurs du patrimoine dénoncent les moyens dérisoires alloués par
les politiques publiques et le manque de respect des normes de sécurité

L es dernières braises de l’in-


cendie de Notre-Dame ne
sont pas totalement consu-
mées que la polémique prend déjà
que la protection contre le feu
était à son plus haut niveau, sur le
site spécialisé Batiactu. De nom-
breuses portes en bois avaient été
« LES PROCÉDURES
[DE SÉCURITÉ] SONT TRÈS
tante équipe de recherche fran-
çaise en histoire de l’art, pointe lui
aussi la faiblesse du budget des
monuments français : « On en fait
de l’ampleur. Des professionnels remplacées par des portes coupe- RAREMENT RESPECTÉES, une variable d’ajustement, mais à
et des historiens de l’art sont feu, et tout appareil électrique un moment, ça crée des problèmes
montés au créneau pour dénon- avait été interdit dans les combles. TOUT LE MONDE S’EN de sécurité graves. » Pour l’histo-
cer la façon dont sont menés les
travaux de restauration des édifi-
Des détecteurs avaient été instal-
lés « un peu partout » sur le site en
FOUT », DÉNONCE UN rien, « l’état du patrimoine n’est pas
du tout à la hauteur du niveau d’un
ces du patrimoine français. Poin- même temps qu’un PC de sécurité EXPERT INCENDIE PRÈS LA grand pays [comme la France] »,
tés en particulier, les moyens al- « avec du personnel 24 heures/24 l’un des principaux contributeurs
loués par les politiques publiques pour éviter tout départ de feu », a COUR D’APPEL DE PARIS à la liste des sites classés au Patri-
et le manque de respect des nor- précisé, de son côté le porte-parole moine de l’humanité par l’Unesco.
mes de sécurité sur les chantiers. de Notre-Dame, André Finot. Quant au Loto du patrimoine,
Mardi 16 avril au matin, sur L’édifice a bien été évacué en quel- moins une, affirme-t-il, concerne mis en œuvre par l’animateur de
Franceinfo, le rédacteur en chef ques minutes, mais, en dépit de un problème de point chaud », radio et de télévision Stéphane
du magazine en ligne La Tribune toutes ces dispositions, l’incendie cette source de chaleur qui peut se Bern en septembre 2018, à la de-
de l’art, Didier Rykner, a dénoncé n’a pas pu être maîtrisé à temps. propager dans le bâtiment. mande du président de la Répu-
le manque d’entretien dont souf- Il est souvent très difficile pour blique, il n’est à ses yeux qu’« un
frent, selon lui, les monuments Des budgets faibles les architectes de faire respecter pis-aller ». Quelque 30 millions
historiques et notamment les Sans incriminer précisément la certaines règles de sécurité, d’euros avaient été collectés à l’oc-
églises parisiennes. « C’est l’incen- gestion du chantier de restaura- comme celle consistant, par casion de cette première au pro-
die de trop ! (…) Il y a déjà eu une sé- tion qui était en cours sur le mo- exemple, à ne plus faire de sou- fit, en priorité, de dix-huit sites
rie d’incendies de ce type. Les pres- nument le plus visité d’Europe, un dure au-delà de 14 heures, de ma- emblématiques.
criptions pour les travaux sur mo- expert incendie près la cour d’ap- nière à pouvoir être présent en Un autre expert intervenant sur
numents historiques étaient insuf- pel de Paris va plus loin dans la dé- cas de départ de feu. « Les entrepri- les questions patrimoniales, qui,
fisantes. J’avais demandé une loi et nonciation : « Les procédures [de ses subissent souvent des pres- lui aussi, requiert l’anonymat,
on n’a rien fait, a asséné le journa- sécurité] sont très rarement res- sions de la part des maîtres conteste les arguments de Didier
liste. Si la piste se précise, il va fal- pectées, tout le monde s’en fout, les d’ouvrage pressés d’avancer dans Rykner et d’Alexandre Gady. « On
loir que les responsables soient dé- entreprises comme les assurances, leur chantier », témoigne cet ac- ne peut pas dénoncer les moyens fi-
signés. Un architecte du patri- affirme-t-il à l’AFP sous couvert teur de la construction. nanciers mis en œuvre au Grand
moine m’a dit qu’on aurait pu évi- d’anonymat. Quand on voit certai- Egalement invité à la matinale Palais, alors que la sécurité n’y était
ter ça avec certaines mesures. » Un nes choses, c’est hallucinant. » Sur de Franceinfo, le président du Cen- pas totalement assurée, explique-
« danger considérable » pèserait les cinq expertises qu’il diligente tre André-Chastel, Alexandre t-il. Le Louvre, Versailles ou Notre-
par ailleurs sur l’église de la Made- en moyenne chaque année, « au Gady, à la tête de la plus impor- Dame bénéficient d’importants
leine, dans le 8e arrondissement moyens. Ce ne sont pas des monu-
de Paris, où de nombreuses prises ments délaissés. » Rappelons que
électriques ne seraient « absolu- Les inquiétudes de Franck Riester l’Etat consacre environ 320 mil-
ment pas aux normes ». lions d’euros par an pour l’ensem-
Principal responsable du chan- Une épée de Damoclès est toujours en suspens sur Notre-Dame, ble du patrimoine bâti français.
Les objets sauvés de l’incendie tier de restauration de Notre- selon le ministre de la culture, Franck Riester, qui a affirmé, La cathédrale a en outre suscité
et entreposés dans la salle Dame, le ministère de la culture se mardi 16 avril sur RTL, que des points de l’édifice semblaient un élan de solidarité inédit : mardi
Saint-Jean de l’Hôtel de ville défend de toute négligence. Il af- montrer d’inquiétants signes de faiblesse : « Oui, je suis toujours au soir, les promesses de dons
de Paris, le 16 avril, avant firme que « de très gros investisse- inquiet sur deux parties de Notre-Dame. Le pignon du transept atteignaient les 800 millions
leur départ pour les réserves ments sur la sécurité incendie [y nord [partie dans laquelle est venue se nicher l’extrémité de la d’euros. Un montant colossal qui
du Louvre. THOMAS SAMSON/AFP ont été faits] il y a quelques an- flèche en flammes] qui risque de s’effondrer sur la rue du Cloître ; cache la condition des petits édifi-
nées ». Benjamin Mouton, archi- et une deuxième partie sur la tour sud à l’intérieur qui risque, ces en péril, publics et privés, dont
tecte en chef des monuments his- en s’effondrant, d’entraîner le pignon central triangulaire qui la notoriété ne suscite guère
toriques, chargé de la cathédrale est entre les deux tours. » Le ministre pense que, « dans les 24 à autant de faveurs. p
de Paris de 2000 à 2013, a confirmé 48 heures, on aura sécurisé [ces deux points délicats] ». jean-jacques larrochelle

« Ce traumatisme peut renforcer le lien Cahier numéro un de l’édition n° 2841 du 18 au 24 avril 2019

entre la nation et son patrimoine » deneuveLecinémaetmoi macronIe Lestensionssecrètes


P. 85 P. 38

Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux, souligne que l’entretien
régulier des bâtiments est trop souvent négligé

ments. Il y a toujours eu ce débat, coup, mais il est possible que ce tendu longtemps. On pourrait
ENTRETIEN relancé aujourd’hui par l’incendie drame accélère la mobilisation et donc retrouver la cathédrale bles-

O pérateur des visites des


tours de la cathédrale de
Notre-Dame de Paris, le
Centre des monuments natio-
naux (CMN) est l’un des acteurs
de Notre-Dame, sur l’entretien in-
suffisant de notre patrimoine.
Mais la question qui se pose
aujourd’hui est celle de la sécurité
des chantiers de restauration.
qu’il aide à la prise de conscience,
pour une partie du public, de la
place que les monuments, et le pa-
trimoine en général, occupent
dans notre vie. C’est un prix très
sée, par certains côtés embellie,
mais surtout toujours debout.

Se poseront prochainement les


questions sur la reconstruction
publics chargé de préserver et de Comment faire pour les sécuriser ? cher payé, mais ce traumatisme du toit. Faut-il reconstruire
valoriser le patrimoine historique Oui, les chantiers sont des mo- peut paradoxalement conduire à à l’identique ?
français. Entretien avec son prési- ments sensibles mais il faut en un renforcement du lien entre la Il y a toujours des débats entre
dent, Philippe Bélaval. passer par là. Sur celui de l’hôtel de nation et son patrimoine. les responsables de la conserva- De la splendeur à la tragédie

Il étaIt une foIs


la Marine, à Paris, pour lequel le La question des moyens est évi- tion pour savoir quel état de res-
En novembre 2018, dans un Centre des monuments natio- demment importante quand il tauration l’on choisit pour les mo-
rapport remis au ministère naux est maître d’ouvrage, nous s’agit de mener de front des opéra- numents. Est-ce que l’on revient à
de la culture, vous souligniez
le manque d’efficacité des poli-
tiques publiques de protection
du patrimoine. L’incendie
avons connu un départ de feu bé-
nin. Le risque zéro n’existe pas.

Cet événement et l’afflux


tions très lourdes de restauration
du patrimoine. Ce qui est certain,
c’est que désormais les priorités en
terme patrimonial vont être regar-
l’état d’origine ou pas ? Pour la ca-
thédrale de Reims, le choix s’est
porté sur le béton lors des travaux
de reconstruction. Ce débat porte
notre-dame P. 22
K
de Notre-Dame valide-t-il de dons qui l’accompagne, dées de manière différente car per- aussi sur le fait de savoir si l’on ef-
votre diagnostic ? peuvent-ils faire changer sonne ne peut rester insensible à face les traces du désastre ou si on
Ce que disait le rapport, c’est que la politique menée en faveur ces images terribles et à l’élan de en laisse comme un témoignage
nous ne sommes pas allés au bout du patrimoine ? sympathie à l’échelle de la planète d’une histoire très sombre. De tou-
de la réflexion sur le fait que l’en- Si le Loto du patrimoine a été que cela suscite. Ce n’est plus une tes les façons, le souci des restaura- EN VENTE CHEZ
VOTRE MARCHAND
tretien régulier des bâtiments est lancé, si on essaie de diversifier les question religieuse ou politique. teurs sera que l’ambiance de la ca-
trop souvent négligé. Et que cela modes de financement pour l’en- Il y avait aussi beaucoup à dire thédrale, une fois les travaux ter-
oblige périodiquement à mener
de grandes opérations de restaura-
tretien et la restauration des mo-
numents, c’est justement pour ré-
sur l’état de conservation de la ca-
thédrale. Si l’argent arrive en
minés, soit la plus proche possible
de celle d’aujourd’hui. p DE JOURNAUX
tion qui coûtent cher et peuvent pondre à une nécessité. C’est frus- masse, on pourra restaurer des propos recueillis par
fragiliser d’avantage les monu- trant quand cela arrive après parties qui auraient sans cela at- guillaume fraissard
8|
INTERNATIONAL
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Brexit : la panique des éleveurs irlandais


Le report de la sortie de l’UE au 31 octobre n’a pas rassuré les agriculteurs, inquiets du retour d’une frontière

REPORTAGE
emyvale (irlande),
dromintee (irlande du nord) -
envoyée spéciale

D
arran McKenna aurait
toutes les raisons
d’être un homme tran-
quille. Cet éleveur ir-
landais d’Emyvale, dans le Mona-
ghan, a repris la ferme familiale
créée il y a cinq générations. Il a
construit de nouveaux hangars,
modernisé la salle de traite, creusé
un tunnel pour que ses vaches
puissent traverser la route sans
stress. En dix ans, il a presque dou-
blé son cheptel et possède désor-
mais 105 têtes. Dans sa maison,
construite à flanc de colline, où il
vit avec Denise, sa femme, et leurs
quatre enfants, une énorme coupe
témoigne de ses efforts : Darran a
reçu, en 2018, le prix du meilleur
lait d’Irlande. Une récompense ac-
quise grâce au soin apporté à ses
vaches et à leur mode de vie. Ses
holsteins paissent la quasi-totalité
de l’année. « Je tire de bons revenus,
car, contrairement à certaines ex-
ploitations comme en France, je
n’ai pas besoin d’acheter des céréa-
les ou des compléments alimen-
taires. Mes vaches mangent toute
l’année de l’herbe. »
Mais l’horizon de l’éleveur s’est
bouché le 23 juin 2016, lorsque le
Royaume-Uni a voté en faveur du
Brexit. Il vit depuis près de trois
ans dans la hantise du retour
d’une frontière physique entre les
deux Irlandes, abolie en 1998. Sa En haut : Darran McKenna, à Emyvale, élève des holsteins pour une coopérative située de part et d’autre de la frontière. En bas, à droite : Frank Brady, président du
ferme est située à un jet de la fron- principal syndicat agricole à Clontibret (Irlande). A gauche : des panneaux contre le retour de la frontière physique, à Jonesborough. CLEMENTINE SCHNEIDERMANN POUR « LE MONDE »
tière avec l’Ulster. Cette barrière in-
visible et sinueuse s’étire en dents
de scie sur 500 kilomètres. Envi- par les Vingt-Sept, le 10 avril, res- La situation en cas de « no deal » d’une séparation physique, avec loin des réalités et n’ont aucune idée
ron 30 000 personnes et 6 000 ca- semble à un supplice. « Tout le ne serait guère meilleure pour les faux douaniers et simulacre de
« Pour les Anglais, de ce que représente la frontière en
mions la franchissent chaque jour monde en a ras le bol de cette situa- agriculteurs d’Irlande du Nord. contrôles. Au centre du village de l’agriculture Irlande. » Sa vie, comme celle de
sans contrainte. tion », résume Darran McKenna. Une sortie brutale de l’Europe Jonesborough, à côté de Dromitee, tous les habitants du comté, est in-
Le risque économique pour l’agri- s’accompagnerait de taxes doua- l’association a érigé, au-dessus de
n’a aucune timement liée à l’Ulster. Son ex-
Embouteillages et temps perdu culture irlandaise, premier secteur nières, de contrôles sanitaires et deux plaques en mémoire de jeu- importance » ploitation jouxte la frontière, et
La coopérative LacPatrick, pour la- d’activité (hors les multinationa- surtout de la suppression des sub- nes tués par l’armée britannique ses quatre enfants vont à l’école en
FRANK BRADY
quelle Darran McKenna travaille, les, comme Google et Facebook, ventions européennes, qui finan- en 1922 et en 1975, un grand pan- Irlande du Nord. Ses bêtes sont
éleveur irlandais
collecte quotidiennement le lait installées dans le pays) avec près cent à hauteur de 80 % l’agricul- neau : « No hard border, end the tuées dans les abattoirs situés en
cru de plus de 1 000 fermes de cha- de 110 000 emplois, est considéra- ture de l’Ulster. Pour Damian Brexit chaos now » (« pas de fron- Irlande du Nord, et la viande est
que côté de la ligne de démarca- ble : la moitié de la production de McGenity, 45 ans, éleveur de li- tière physique, mettez fin au chaos conditionnée en République d’Ir-
tion, 600 millions de litres par an. volaille, porc, bœuf et lait est ex- mousines à Dromintee, le « no du Brexit maintenant »). 1998, 3 000 soldats britanniques lande. « Les communautés sont
Ses camions-citernes traversent portée vers le Royaume-Uni, pre- deal » équivaudrait à une « mise à étaient positionnés sur toutes les maintenant soudées, les problèmes
chaque jour plus d’une centaine mier partenaire commercial dans mort » : « Le Brexit, j’y pense cha- « Bordel sans fin » collines alentour. « Ils passaient religieux oubliés, nous avons l’ha-
de fois la frontière du nord au sud, le secteur agroalimentaire. que jour. Ce sera tragique pour « Comment va se résoudre le dans nos champs, coupaient les fils bitude de travailler ensemble. »
et du sud au nord. Le lait est trans- nous, mais aussi pour l’emploi. A Brexit ? Je ne sais pas, c’est un bordel barbelés. Il y avait en permanence Frank Brady, éleveur de volailles
formé en poudre en République 8 km d’ici, Norbrook, le leader sans fin, se désole Damian McGe- trois hélicoptères dans le ciel. Tout et de porcs, n’est pas plus opti-
d’Irlande, en fromage en Ulster. mondial de produits pharmaceuti- nity. Nous n’avons aucune con- le monde était contrôlé. On était vé- miste. « Pour les Anglais, l’agricul-
Le retour d’une séparation physi- ques vétérinaires, qui fait travailler fiance dans les politiciens anglais, ritablement encerclés. Et ça, nous ture n’a aucune importance. Ils veu-
que sonnerait la fin de cette col- ROYAUME-UNI 2 000 personnes, a prévenu qu’en ils mentent, ils nous manipulent. ne voulons jamais le revivre. » lent aller au pub, boire une pinte, fu-
lecte mixte et serait synonyme de (Irlande du Nord) cas de “no deal”, il déménagerait L’Irlande du Nord a voté contre le A 40 km de là, à Clontibret, en Ré- mer une cigarette et manger la
taxes, qui pourraient doubler le Belfast ou fermerait. » Brexit [56 %], et nous demandons publique d’Irlande, Nigel Rena- nourriture la moins chère possible.
prix du lait, sans compter les em- Clontibret Damian McGenity est membre que ce vote soit respecté. Ce que ghan, éleveur de volailles et de Quand ils ne pourront plus acheter
bouteillages et le temps perdu aux Dromintee de l’association Border Communi- nous voulons, c’est rester dans l’Eu- bœufs, et président régional de la de bœuf irlandais, ils mangeront du
contrôles douaniers. Des charges ties Against Brexit. Juste avant le rope. La question posée, ce n’est pas Irish Farmers’Association, princi- bœuf argentin, américain, brési-
impossibles à supporter pour les sommet européen du 10 avril, celle de l’Irlande, mais celle de sa- pal syndicat agricole, en est per- lien, nourri aux hormones », s’em-
petits agriculteurs. Emyvale Mer comme ils le font régulièrement voir si l’on veut être dans le Royau- suadé : le délai accordé par les porte l’Irlandais, qui arbore sur
d’Irlande
Tandis que l’incertitude du depuis deux ans, ses militants – me-Uni ou dans l’Europe. » Européens à Theresa May jusqu’au son blouson l’inscription « No far-
Brexit ronge depuis deux ans les IRLANDE des agriculteurs, entrepreneurs, L’éleveur est né, comme ses pa- 31 octobre ne « changera rien ». mers, no food » (« pas de fermiers,
Irlandais, le nouveau délai accordé habitants – ont manifesté le long rents, sur cette terre transfronta- « Les Anglais ne prendront pas de pas de nourriture »). p
Dublin 40 km
au gouvernement de Theresa May de la frontière contre le retour lière. Avant les accords de paix de décisions. Ils sont beaucoup trop sophie landrin

Au Royaume-Uni, le retour de l’extrême droite pour les européennes


Les formations europhobes attirent, d’après les sondages en vue du scrutin européen, les électeurs frustrés par le blocage du Brexit

londres - correspondant avec l’UE. Si le « deal » avec les sorte de référendum pro-euro- Brexit que vient de fonder Nigel Il cherche à se démarquer de son de mettre à nu le fossé entre des
Vingt-Sept était ratifié avant le péen, les partisans d’un Brexit dur Farage, ancien dirigeant du UKIP. ancienne formation, le UKIP, adhérents largement anti-Brexit

A près « Le divorce voté


mais sans cesse re-
poussé » et « Theresa May,
première ministre sans pouvoir,
mais indéboulonnable », un nou-
22 mai, le scrutin européen serait
annulé au Royaume-Uni, a promis
la première ministre. Mais cette
perspective s’éloigne.
Destinés à définir un compro-
en attendent une nouvelle débâcle
pour Theresa May et une occasion
pour la congédier et s’élancer à
l’assaut de Downing Street.
Les derniers sondages créditent au
total leurs deux formations de
25 % à 29 % des voix.
Après le sommet européen du
10 avril, Theresa May a accordé aux
aujourd’hui ouvertement xéno-
phobe et anti-islam. Même si sa re-
cherche de respectabilité a été en-
tachée par les Tweet antisémites et
islamophobes de deux de ses pro-
et favorables à un second référen-
dum, et leur leader Jeremy Corbyn,
eurosceptique opposé à un second
vote sur le Brexit.
Dans l’idéal, M. Corbyn préfére-
vel acte de la tragi-comédie du mis, les pourparlers entamés par Désastre annoncé pour les tories députés des vacances jusqu’à Pâ- ches, c’est probablement lui, ainsi rait que Theresa May mette en
Brexit vient de débuter, qui pour- le gouvernement avec l’opposi- Tous les sondages annoncent en ques, et elle est elle-même partie que Gerard Batten, l’actuel chef du œuvre le Brexit et en subisse les
rait s’intituler « Les élections euro- tion travailliste patinent. Cauche- effet un désastre pour le Parti con- en randonnée avec son époux Phi- UKIP, qui risquent de bénéficier le conséquences. Mais la base de son
péennes dont personne ne veut ». mar virtuel, les élections euro- servateur, qui ne recueillerait que lip au Pays de Galles. Nigel Farage, plus de ces extravagantes élec- parti n’apprécierait pas qu’il lui
Il y a moins d’un mois, l’idée que le péennes désormais annoncées 16 % des voix (contre 23,1 % lors du qui avait contraint l’ancien pre- tions involontaires. fasse la courte échelle. D’où son
scrutin européen puisse se tenir pour jeudi 23 mai apparaissent scrutin européen de 2014). La for- mier ministre David Cameron à De son côté, à 24 %, le Labour pié- peu d’empressement à faire abou-
au Royaume-Uni était considérée comme une très sérieuse probabi- mation de Mme May perdrait des l’organisation du référendum de tine, en raison de ses positions tir les discussions engagées avec le
comme loufoque. « Quel message lité, au point de fixer un nouvel points au profit des deux forma- 2016, a profité de cette étrange ambiguës sur le Brexit, au profit gouvernement. Mardi 16 avril,
cela enverrait-il ? », remarquait horizon politique. Elles sont la tions d’extrême droite, qui comp- trêve pour opérer son grand re- des formations ouvertement pro- M. Jeremy Corbyn a évoqué un blo-
Mme May. La première ministre conséquence de la demande de tent profiter de la campagne pour tour, contre « le Brexit trahi ». M. Fa- européennes que sont le LibDem, cage, stigmatisant « le projet gou-
comptait brandir la menace de ces Londres d’un nouveau report du attirer les électeurs furieux de l’ab- rage, qui siège depuis près de vingt les Verts et Change UK – qui re- vernemental d’une société dérégle-
élections humiliantes pour obte- Brexit (fixé par l’UE au 31 octobre). sence de résultat sur le Brexit : le ans au Parlement européen, pro- groupe les députés ayant récem- mentée et défiscalisée apte à passer
nir des députés qu’ils votent l’ac- Tandis que les anti-Brexit rêvent Parti pour l’indépendance du met de « foutre la trouille de leur ment fait défection chez les tories un accord avec Trump ». p
cord de divorce qu’elle a négocié de transformer le scrutin en une Royaume-Uni (UKIP) et le Parti du vie » aux députés de Westminster. et au Labour. La campagne risque philippe bernard
international | 9
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Pramila Bisoi, une voix pour les Indiennes pauvres


La candidate aux origines paysannes est quasi sûre d’être élue dans un Parlement où les femmes sont rares

leur taux de participation ne cesse


REPORTAGE d’augmenter. Il était de 20 % dans
asika (inde) - envoyé spécial
les années 1960 et devrait rattra-

D
ebout dans sa Jeep per celui des hommes lors du pro-
sans toit, à l’ombre chain scrutin. Un poids croissant
d’un parasol vert aux qui oblige certains partis à s’inté-
couleurs du parti Biju resser à elles. Le BJD est l’un des ra-
Janata Dal (BJD), Pramila Bisoi se res à leur avoir réservé un quota de
tient droite comme une statue. 33 % sur sa liste de candidatures.
Sur la route parsemée de nids- Ce parti régional est si influent
de-poule, son corps est si frêle dans la circonscription d’Asika que
qu’il ne cesse de balancer de Pramila Bisoi a toutes les chances
droite à gauche. Elle manque par- de devenir députée. Les femmes
fois de tomber à force de vouloir comme elle, qui n’ont pas étudié et
garder les mains jointes en guise dont la famille n’est pas engagée
de salutation aux villageois mas- politiquement, sont encore plus
sés sur le bord de la route. La pay- rares. Pramila Bisoi ne parle ni
sanne de 70 ans, aux mains cal- l’hindi ni l’anglais, les deux lan-
leuses et au sari légèrement re- gues officielles d’Inde. Elle ne sait Pramila
levé sur la tête, n’est pas tout à lire que l’oriya, la langue régionale Bisoi,
fait rompue à ce genre de road de l’Odisha, et ne sait plus com- le 1er avril,
show électoral. Elle n’a appris ment l’écrire depuis qu’elle a dans l’Etat
qu’elle était candidate aux élec- quitté l’école, à l’âge de 9 ans. Elle d’Odisha.
tions générales que trois semai- n’a jamais pris l’avion et n’a encore ISHAN TANKHA POUR
nes avant le début du scrutin, or- jamais visité la capitale indienne « LE MONDE »
ganisé jeudi 18 avril dans cette cir- où siège le Parlement. Mais tout
conscription rurale d’Asika, dans cela ne l’impressionne guère.
l’Odisha, dans l’est de l’Inde. Du
11 avril au 19 mai, 900 millions « Besoin de gens authentiques »
d’Indiens sont appelés aux urnes Pramila Bisoi faisait déjà de la poli-
pour renouveler leur Parlement, tique à l’écart des partis. « Ce n’est
qui élira le prochain premier mi- pas parce qu’on laissait les partis
nistre. Dans cette circonscription aux hommes qu’on ne faisait pas
d’environ 2 millions d’habitants, pression sur les autorités », racon-
rares sont ceux qui la connaissent. te-t-elle dans un haussement
Alors son parti lui a conseillé de d’épaules. A plusieurs reprises, elle aussi protéger les rivières et garder Pramila », confie Arun Patnaik, naient. Une femme candidate ?
faire de son mieux pour ressem- a bloqué la route qui passe à côté l’eau propre », insiste Pramila Bi- responsable local du BJD. Son col-
Quand les autres « Pourquoi pas, répond l’une d’el-
bler au portrait d’elle qui figurera de son village pour alerter les soi. Elle veut aussi que les femmes lègue croit savoir que « les fem- candidats parlent les. Les hommes sont arrivés les
sur la machine électronique le autorités sur l’extraction illégale soient payées autant que les hom- mes ont une approche plus sensi- premiers sur terre, donc les femmes
jour du vote : sourire aux lèvres et de sable dans la rivière voisine, ou mes dans les champs. L’Inde est le ble des élections, car elles sont
« guerre avec le doivent apprendre d’eux si elles
mains jointes. pour obliger la police à arrêter un pays d’Asie où les écarts de reve- dans l’émotion ». Un autre ajoute Pakistan » ou font veulent progresser. » Le convoi se
Les candidates sont rares dans homme qui coupait des arbres nus entre hommes et femmes que « lorsque la politique s’adresse rend ensuite dans le village où Pra-
ces élections : seulement 12 % à dans la forêt. Elle a reçu de nom- sont les plus élevés. aux femmes, cela ne bénéficie pas
la chasse aux mila Bisoi a grandi. « J’étais la seule
14 % du total des investitures pour breuses décorations du gouverne- « Maman, parle un peu de politi- à une, mais à deux familles, celle « antinationaux », enfant à aller à l’école, et à ne pas
les grands partis nationaux. Les ment pour avoir préservé les pa- que ! », l’interrompt sa fille. Pra- de ses parents et celle de son m’occuper des tâches ménagères
femmes sont sous-représentées ons, dont les plumes sont sacrées, mila Bisoi n’est pas à l’aise avec époux, chez qui elle part vivre
elle parle pendant que les mères travaillaient
au Parlement indien, alors que ou pour avoir reboisé des forêts. cet exercice. « C’est avec les chan- après son mariage ». « eau » et « forêt » dans les champs », explique-t-elle.
Elle a aussi aidé des milliers de sons que je mobilise les femmes et La paysanne se maquille et réa-
femmes de la région à créer des que je transmets mon message, « Je suis pauvre comme vous » juste son écharpe du BJD. Elle
groupes d’entraide réservés aux moi », s’agace-t-elle. On lui de- En les entendant, dans la pièce d’à son clip de campagne attend son prend le micro : « Tout le monde ici
femmes qui bénéficient d’em- mande donc de nous répondre côté, Pramila Bisoi ne bronche pas. tour. Il veut la filmer dans une est ma famille, je suis pauvre
CHINE
prunts à des taux attractifs pour en chantant : « Ensemble, nous Elle est trop occupée, ce matin-là, à école jouant avec des enfants, puis comme vous, votre terre est ma
PAKISTAN démarrer une activité. combattrons les démons de la so- signer des documents vierges, as- sur la route du village, tenant par terre. » L’assemblée est essentielle-
NÉPAL
New Delhi Quand les autres candidats par- ciété/Unies, nous leur ferons peur/ sise par terre dans sa chambre. la main son mari. « Je veux faire ment composée d’hommes. Les
lent « guerre avec le Pakistan » ou Nous abolirons les dots/Ensemble C’est sa déclaration de dépenses de d’elle un personnage de film : une femmes sont visibles au loin, ac-
Asika BANG. font la chasse aux « antinatio- nous ferons avancer le pays et campagne, que le parti remplira femme qui part de rien pour arriver croupies dans les champs sous un
naux », elle parle « eau » et « forêt ». nous mettrons des sourires sur le pour elle. Un des responsables ar- au sommet », explique-t-il. soleil de plomb. « On ne peut pas
INDE Dans les zones rurales de l’Odisha, visage de chacun ». rive avec à la main une paire de Puis le cortège électoral se met assister au meeting, sinon on ne
ODISHA où les rivières sont asséchées par Depuis sa nomination surprise, chaussures roses à semelle com- en route. Au milieu de massifs ver- sera pas payées, lâche Anu, visage
l’exploitation minière, les femmes les responsables locaux du BJD pensée. Mais Pramila Bisoi insiste doyants, des femmes tribales, le buriné, une serpette à la main.
doivent parcourir des kilomètres doivent bien se faire une raison. pour continuer à porter ses sanda- visage tatoué, l’attendent depuis Mais on sera là pour voter. » Ce
pour se ravitailler dans des cours « Les responsables politiques ne les de paysannes : « Et si je tombe et des heures. Elles ne sont pas ve- 18 avril, Anu votera pour la pre-
SRI LANKA d’eau parfois pollués. « Protéger la sont pas assez honnêtes, on a be- que je me casse une côte, qu’est-ce nues pour elle, mais pour les saris mière fois de sa vie. p
500 km
forêt, c’est garder l’air pur, mais soin de gens authentiques comme que vous direz ? » Le réalisateur de qu’on leur a promis si elles ve- julien bouissou

Michelle Obama galvanise son public à Paris Y ÉMEN


Veto de Trump à une
résolution sur la fin
VEN EZU EL A
Première livraison d’aide
humanitaire
du soutien à Riyad Vingt-quatre tonnes de maté-
L’ex-First Lady américaine a fait salle comble pour la tournée promotionnelle de son livre Comme attendu, le président riel médical et 14 groupes élec-
américain, Donald Trump, a trogènes, première cargaison
mis son veto, mardi 16 avril, à d’aide de la Croix-Rouge, sont
une résolution du Congrès arrivés mardi 16 avril à Caracas

E lle a du chien, Michelle


Obama. Et du charisme.
Une spontanéité décoif-
fante. Mais l’ex-première dame
américaine a bien plus que cela. Il
d’un quartier pauvre de Chicago,
dont le grand-père né en 1912 et
petit-fils d’esclave avait vu tous
ses rêves se fracasser, mais dont
les parents étaient décidés à ce
« Enfin, pas exactement la
même !, s’exclamait en riant Cé-
leste, une jeune infirmière de
23 ans d’origine congolaise, venue
d’Ivry avec sa mère et sa sœur.
nuait chaque jour. Cette mère si al-
truiste « qui sut voir la flamme qui
habitait sa fille et l’a entretenue »,
quand tant de parents, par peur ou
conformisme, brident les rêves de
qui l’exhortait à arrêter tout
soutien américain à la coali-
tion saoudienne dans la
guerre au Yémen. Il s’oppo-
sait ainsi pour la deuxième
depuis Panama et doivent être
distribués aux hôpitaux véné-
zuéliens en proie à de graves
pénuries. Cette assistance hu-
manitaire est au centre du
fallait entendre les réactions pas- que leurs enfants aient accès à Mais tout de même : elle montre leurs filles. « Une conseillère fois en deux mois à une déci- bras de fer entre le président
sionnées des jeunes femmes ve- tous les possibles. Car rien n’est qu’au lieu de se plaindre ou de se d’orientation m’a dit un jour : vous sion du Parlement améri- Nicolas Maduro et son oppo-
nues l’écouter mardi 16 avril, interdit, pense cette avocate, à laisser ballotter par les événe- n’avez pas le profil de Princeton ! cain. « Cette résolution est sant, le président par intérim
dans la vaste salle de l’AccorHo- qui travaille, rêve, relève des défis ments, on peut les orienter. » C’était Quarante ans plus tard, je m’en sou- une tentative inutile et dan- autoproclamé Juan Guaido.
tels Arena à Paris, pour compren- et dispose de confiance. le but de cette rencontre : impul- viens encore. Les mots comptent gereuse d’affaiblir mes pou- Selon l’ONU, un quart des
dre l’impact de ses propos et l’im- ser force et volonté, refus d’une pour les jeunes. Ils peuvent changer voirs constitutionnels, met- 30 millions de Vénézuéliens
portance de son rôle de mentor Show à l’américaine prédestination quelconque par le une vie. De combien de jeunes cette tant en danger des vies de ont besoin d’une aide urgente.
et de modèle. « On a tous vibré à L’événement avait des allures de milieu d’origine, la race, le genre, femme a-t-elle brisé l’avenir ? » citoyens américains », a dé- Juan Guaido a jugé que cette
“Yes we can”, disait Dzaelea, show à l’américaine, l’arrivée de ou l’orientation sexuelle ; urgence En une heure trente de conver- claré le chef de l’Etat dans aide revenait à un « aveu
32 ans, assistante de gestion, ve- l’ex-First Lady étant précédée d’un de s’emparer de sa propre histoire sation, Michelle Obama aura fait un communiqué. – (AFP.) d’échec du régime ». – (AFP.)
nue avec ses deux sœurs et sa montage de photos et vidéos à sa et de faire résonner sa voix. l’inverse de cette briseuse de rê-
mère originaire du Congo. Son gloire, puis de courtes interven- La chance de Michelle fut incon- ves. Les 350 filles invitées par la
parcours et ses paroles nous boos- tions sur scène de jeunes filles testablement ses parents. Ce père Fondation Kering et une centaine
tent. Elle s’est construite et élevée prometteuses. La musique était si courageux qui ne se plaignait ja- d’autres directement par Mi-
dans un milieu pauvre et un pays forte, les milliers de personnes mais, niant la maladie qui le dimi- chelle Obama (notamment dans
VOUS VOUS INTÉRESSEZ
raciste. Elle prêche la force des fem- qui avaient payé leur place en- un lycée de Genevilliers) sont re- à la communication,
mes et leur sororité. Qui, mieux tre 65 et 600 euros réclamaient parties galvanisées par leur star. aux médias, au numérique ?
qu’elle, pourrait inculquer de l’es- leur rock star. Elle est donc arrivée, « Ne cherchez pas !, dit tout sou-
poir à des filles de la banlieue ? » royale et chaleureuse, accueillie rire Nouss, 33 ans, née en Côte VOUS ÊTES ÉTUDIANT
C’est d’ailleurs à elles, les filles par une standing ovation. Alors a
« Il n’existe pas en d’Ivoire. Il n’existe pas en France
en IEP, écoles de design,
d’arts appliqués, d’architecture,
et puis leurs mères, qu’elle s’est commencé le voyage dans la vie France d’héroïne d’héroïne aussi inspirante pour de commerce et autres formations
universitaires de sciences humaines Ouverture des candidatures
essentiellement adressée. Comme de Michelle Robinson. Un voyage une jeune femme noire. Son livre
c’est pour elles qu’elle a écrit le li- en forme de success story mais
aussi inspirante est un appel à nous dépasser. » Les
et sociales de niveau L3 ou M1 ? en 1re et 2nde année de master
du 29 avril au 20 mai 2019
vre Devenir (Fayard, 2018) dans dont elle s’est employée à ne ca- pour une jeune ventes dans le monde appro- Les 5 spécialités du MASTER
Intégrez
INFORMATION COMMUNICATION,
lequel elle raconte l’itinéraire cher ni les doutes, ni les crises, ni chent 10 millions d’exemplaires.
d’une « personne ordinaire qui les failles, donnant au public l’im-
femme noire » Record historique, semble-t-il,
ouvertes à l’alternance en M2,
sont reconnues par tous les
les formations de l’IFP !
s’est trouvée dans une aventure pression qu’au fond, une telle his- NOUSS pour un livre de mémoires. p professionnels du domaine. www.paris2.fr
extraordinaire » ; la vie d’une fille toire pourrait lui arriver. 33 ans, née en Côte d’Ivoire annick cojean
10 | international 0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

En Egypte, Sissi pourrait rester Le régime algérien lâche


du lest face à la défiance
au pouvoir jusqu’en 2030 de la population
Le Parlement a voté une réforme constitutionnelle soumise à référendum Le président du Conseil constitutionnel
a démissionné mardi, tandis que
les manifestations se poursuivent

S
ans surprise, le Parlement adéquate pour les travailleurs, les ked a exhorté les pays européens
égyptien a approuvé à une paysans, les jeunes et les person-
« Après la chute à suspendre tout soutien au ré-
écrasante majorité, mardi nes avec des besoins spécifiques. de Bouteflika gime. Cet appel, tout comme les
16 avril, un projet de ré-
forme constitutionnelle qui ouvre
la voie au maintien du président
Abdel-Fattah Al-Sissi au pouvoir
jusqu’en 2030. Introduite en fé-
A l’Assemblée et dans les médias,
acquis au pouvoir, les partisans
du chef de l’Etat se succèdent de-
puis février pour défendre la né-
cessité de réformer la Constitu-
en Algérie
et de Bachir au
Soudan, n’avons-
mises en garde des organisations
de défense des droits de l’homme,
n’a trouvé aucun écho parmi les
chancelleries occidentales qui
voient en M. Sissi un gage de sta-
L es mardis se suivent sans se
ressembler en Algérie.
Alors que les manifesta-
tions dans la capitale étaient ré-
primées ou dispersées ces der-
Le ministre des
transports a été
assiégé par des
vrier au sein de l’Assemblée large- tion de 2014, dernier héritage de la nous pas appris bilité et un allié dans la lutte anti- niers jours, des milliers d’étu- contestataires
ment acquise au maréchal à la re- période révolutionnaire, au nom terroriste. Lors de sa visite à diants ont défilé le 16 avril sans
traite, à la tête de l’Etat depuis 2014, de la stabilité politique et écono-
la leçon ? » Washington le 9 avril, le président être inquiétés par les forces de
dans l’aéroport
cette réforme doit être soumise à mique du pays. « La Constitution HAITHAM EL-HARIRI égyptien s’est une nouvelle fois l’ordre. La journée a de nouveau de Tébassa, dont
l’approbation populaire, lors d’un de 2014 a été rédigée dans des cir- député assuré du soutien du président vu le régime se fissurer et l’armée
référendum. Ses détracteurs, qui y constances difficiles, exceptionnel- américain Donald Trump. Ques- lâcher du lest au profit de la rue.
il a été empêché
voient un nouveau pas vers la con- les », a expliqué à l’Agence France- tionné sur le projet de réforme A l’image des étudiants, des de sortir
solidation de l’autoritarisme, huit Presse le député Mohamed Abou en référence à l’épicentre de la ré- constitutionnelle en Egypte, ce millions d’Algériens continuent
ans après la révolution du 25 jan- Hamed, ardent promoteur de la volte contre la présidence d’Hosni dernier s’est contenté de déclarer de manifester chaque semaine
vier 2011, se font peu d’illusion sur réforme. Selon lui, M. Sissi « a pris Moubarak en 2011 au Caire, et au au sujet de M. Sissi : « Je peux seule- pour exprimer leur refus d’une réclamait la fin, a annoncé sa dé-
l’issue du scrutin. Ils dénoncent d’importantes mesures politiques, « printemps arabe » en pleine ré- ment vous dire qu’il fait du super- transition pilotée par le régime, mission à la mi-journée, deux se-
l’absence de débat alors que la économiques et sécuritaires [et] surgence en Algérie et au Soudan. boulot. C’est un super-président. » qui prévoit une élection prési- maines après M. Bouteflika, dont
campagne en faveur du « oui » bat doit poursuivre ses réformes ». Le « projet de réforme constitution- dentielle le 4 juillet. Contesté il était un très proche. C’est le pre-
son plein dans les médias et dans Face à eux, les opposants au projet nelle (…) institutionnalise davan- Seul enjeu, la participation pour la première fois dans la rue mier des « 3 B » – le trio, honni par
les rues de la capitale. au sein du Parlement comme de tage l’autoritarisme », a pour sa Lors du référendum, qui devrait vendredi 12 avril, le général Ah- les contestataires, qu’il forme
L’amendement-phare de cette la société civile ont eu du mal à se part mis en garde l’organisation se tenir avant le début du mois med Gaïd Salah, chef de l’état- avec le président par intérim, Ab-
réforme prévoit l’extension du faire entendre. Diabolisés dans les de défense des droits de l’homme sacré de ramadan début mai, le major, a sensiblement infléchi sa delkader Bensalah, et le premier
mandat présidentiel de quatre à médias, leurs critiques ont été Human Rights Watch. « S’ils oui a toutes les chances de l’em- position lors d’une allocution ministre, Noureddine Bedoui – à
six ans. Si la limite des deux man- cantonnées aux réseaux sociaux. étaient adoptés, ces amendements porter. Le taux de participation prononcée mardi. mordre la poussière.
dats est maintenue, le texte ava- constitutionnels aggraveraient la pourrait être le seul enjeu de ce Une semaine jour pour jour Ce départ fragilise un peu plus
lisé mardi par 531 des 596 députés Faire revivre « l’esprit de Tahir » crise dévastatrice des droits hu- scrutin où seule une majorité après avoir mis en garde les ma- l’édifice institutionnel mis en
autorise le président Sissi, âgé de « Après la chute de Bouteflika en Al- mains » en Egypte, a aussi dé- simple est requise. nifestants, qu’il avait alors accu- place pour préparer la prochaine
64 ans, à prolonger son mandat gérie et d’Al-Bachir au Soudan (…) noncé Amnesty International. S’il reste populaire auprès de sés d’être en partie « manipulés » présidentielle, et pourrait accélé-
actuel de deux ans et à se présen- n’avons-nous pas appris la le- Depuis son arrivée au pouvoir, nombreux Egyptiens, lassés par et de porter des revendications rer la chute du gouvernement
ter pour un troisième mandat çon ? », a ainsi ironisé sur Twitter, après le renversement par l’armée les années de chaos et les soubre- « irraisonnables », le patron de nommé par l’ex-président deux
en 2024. D’autres amendements juste avant le vote, Haitham El-Ha- de l’islamiste Mohamed Morsi sauts qui ont suivi la révolution l’armée a tenu à se démarquer de jours avant son départ. Un peu
constitutionnels accroissent le riri, un jeune député de la petite al- en 2013, le président Sissi est ac- de 2011, M. Sissi pâtit des réformes l’agressivité affichée par la police plus de quinze jours après son ar-
contrôle du pouvoir judiciaire par liance d’opposition, le bloc cusé de graves violations des économiques qu’il a mises en à l’égard de la foule à Alger, en as- rivée aux affaires, la position de
l’exécutif et institutionnalisent le « 25-30 », qui ne compte qu’une droits humains : torture, dispari- œuvre pour sortir le pays de la surant que son institution « veille l’équipe gouvernementale est de
rôle politique de l’armée, érigée vingtaine de membres à l’Assem- tions forcées, record d’exécutions crise, à l’instar des coupes aux à ce qu’aucune goutte de sang al- plus en plus précaire face à la dé-
en gardienne de « la Constitution, blée. C’est depuis Paris que les capitales, emprisonnement d’op- subventions à l’énergie et aux gérien ne soit versée ». fiance de la population, des ad-
la démocratie, la cohésion fonda- deux célèbres acteurs égyptiens, posants libéraux et islamistes, produits de première nécessité. ministrations et même des col-
mentale du pays et sa nature ci- Amr Waked et Khaled Abol Naga, musellement de la presse… Sa réé- Depuis plusieurs semaines, les « Avertissement » lectivités locales.
vile ». Les tribunaux militaires interdits d’exercer dans leur pays lection en 2018 avec plus de 97 % soutiens du président Sissi, politi- « Nous avons donné des instruc- Les sorties sur le terrain des mi-
voient leur juridiction étendue en du fait de leur position critique en- des suffrages a eu lieu dans le ca- ciens comme hommes d’affaires, tions claires et sans équivoque nistres du nouveau gouverne-
matière civile. Cette réforme réta- vers le régime, ont fustigé mardi dre d’un scrutin où il n’avait pour se mobilisent à coups de bandero- pour la protection des citoyens, ment de Noureddine Bedoui relè-
blit également une vice-prési- « ces amendements [qui] font reve- seul rival qu’un candidat fanto- les et de messages publicitaires en notamment lors des marches », a- vent du chemin de croix. Samedi,
dence et le sénat, et assure un nir l’Egypte à une dictature digne che, après l’arrestation de plu- faveur du oui pour inciter la po- t-il ajouté. Autrement dit, les Al- les ministres de l’intérieur, des
quota de 25 % de femmes à l’As- du Moyen Age ». Ils ont appelé à sieurs candidats de l’opposition. pulation à aller voter. p gériens peuvent continuer à ma- ressources en eau et de l’habitat
semblée et une représentation faire revivre « l’esprit de Tahrir », Depuis Paris, l’acteur Amr Wa- hélène sallon nifester, le commandement de ont été accueillis par des mani-
l’armée n’anticipant visiblement festants hostiles, les invitant à
pas un arrêt de la contestation. quitter les lieux à leur arrivée à
Signe de fortes tensions au sein Béchar, dans le sud-ouest du
de l’« Etat profond » ou tentative pays. Ils ont dû rebrousser che-

Face aux combats libyens, l’Italie craint de détourner l’attention, Ahmed


Gaïd Salah a attaqué publique-
ment l’ancien général Mohamed
min au terme d’une « visite de
travail » éclair menée sous forte
protection policière.
Médiène, alias Toufik, ex-patron

perte d’influence et regain migratoire des services de renseignements


pendant vingt-cinq ans, auquel il
a adressé un « dernier avertisse-
Appels à la grève
Lundi, c’est le ministre de l’éner-
gie qui a été assiégé par les con-
ment ». Déjà accusé, sans être testataires dans l’aéroport de Té-
Rome soutient le gouvernement dirigé par Sarraj, déstabilisé par l’offensive d’Haftar nommé, le 2 avril, de « conspirer » bessa, dans l’est, d’où il a été em-
avec l’entourage du président Ab- pêché de sortir. Et le ministre des
delaziz Bouteflika, Toufik entra- transports a jugé préférable d’an-
rome - correspondant rieur aux pics du printemps 2017, principal exploitant des réserves tionnels et se rapprocher de la Rus- verait « les solutions de l’armée et nuler une visite sur le chantier de
avant l’entrée en vigueur des ac- d’hydrocarbures libyennes, sont sie. Donc, il vaut mieux faire les propositions de sortie de crise », l’extension du métro de la capi-

A u moins l’avertissement
est clair. Interrogé par le
quotidien italien La Re-
pubblica, le chef du gouverne-
ment libyen reconnu par la com-
cords entre Rome et plusieurs
chefs locaux libyens, qui avaient
provoqué une chute immédiate
de l’activité des passeurs. Le re-
cours à cette menace migratoire
considérables.
Aussi, toute menace sur le fra-
gile équilibre existant à Tripoli
est-il lu à l’aune des risques de
perte d’influence qu’il implique-
oublier à l’opinion que le maréchal
Haftar est avant tout l’homme de
Moscou et insister sur l’attitude
française », relève un diplomate.
Alors que l’isolement croissant
selon Ahmed Gaïd Salah.
Le président du Conseil consti-
tutionnel, Tayeb Belaïz, incarna-
tion d’un « système » dont la rue
tale, quand ses homologues à
l’éducation et à la culture font
face à des appels à la grève dans
leurs administrations.
Sur le terrain institutionnel,
munauté internationale, Faïez apparaît comme l’aveu de fai- rait pour Rome. Mais même si elle de l’Italie provoque des inquiétu- après la magistrature, un nou-
Sarraj, l’a assuré lundi 15 avril : si blesse d’un gouvernement libyen le souhaitait, l’Italie n’est pas en des jusqu’au sommet de l’Etat veau front vient de s’ouvrir. Alors
l’exécutif qu’il dirige, et qui con-
trôle à peine la région de Tripoli,
aux abois, jouant sur des ressorts
employés en vain par l’ancien
mesure d’agir seule. Or, les multi-
ples signes de défiance du gouver-
italien, le ministre de l’intérieur
et numéro deux du gouverne-
LE CONTEXTE que la révision des listes électora-
les a été lancée mardi, la rébel-
venait à tomber, « il n’y aurait pas chef d’Etat Mouammar Kadhafi, nement Conte envers ses alliés ment, Matteo Salvini (Ligue, ex- lion gagne un rouage essentiel
seulement 800 000 migrants po- en 2011, dans les semaines précé- traditionnels, ces derniers mois, trême droite), a cherché à dédra- dans le déroulement des opéra-
tentiellement prêts à partir. Il y
aurait des Libyens fuyant cette
dant sa chute.
Face à cet appel au secours à
ont considérablement affaibli sa
capacité à rassembler.
matiser mardi soir, lors d’un en-
tretien télévisé. « Ce n’est pas la
PROTESTATION tions de vote : les mairies, où
s’amorce un mouvement de dé-
guerre, tandis que dans le sud de peine déguisé, de quels leviers guerre et nous travaillons pour Après deux mois de manifesta- sobéissance civile inédit. D’une
la Libye, les terroristes de l’organi- dispose le gouvernement Conte ? Négocier une trêve que cela ne le devienne pas », a-t-il tions qui ont forcé l’ancien pré- quarantaine dimanche, le nom-
sation Etat islamique ont repris A vrai dire, ses moyens d’action Ces derniers jours, le gouverne- ainsi affirmé. sident algérien, Abdelaziz bre de maires qui refusent d’en-
leurs actions ». semblent plus faibles que jamais. ment italien a cherché à convain- Mais cette affirmation semblait Bouteflika, à démissionner le cadrer le vote dans leur ville ap-
Alors que les troupes de l’armée Ancienne puissance coloniale, cre les Etats-Unis, plus que ja- viser avant tout à défendre la 2 avril, la contestation ne faiblit prochait la centaine mardi.
dirigée par le maréchal Khalifa l’Italie a toujours cherché à faire mais réticents à intervenir, et nouvelle directive qu’il avait pu- pas en Algérie. Mis en cause par Si ce nombre reste marginal au
Haftar menacent Tripoli, visée reconnaître par ses alliés une l’Allemagne, de l’appuyer, sans bliée quelques heures plus tôt, la rue, les caciques du régime regard des 1 541 communes que
dans la nuit de mardi à mercredi forme de prééminence sur la guère de résultat. Selon la presse réaffirmant au nom de la sécurité chargés d’organiser l’élection compte le pays, cette fronde mu-
par des bombardements ayant zone. Au-delà de l’histoire et de la italienne, le numéro deux des nationale et du risque terroriste présidentielle du 4 juillet, au nicipale, que le gouvernement
fait au moins quatre morts, proximité géographique de la Si- services secrets italiens serait ac- le principe de la fermeture des terme de trois mois de transi- semble incapable d’enrayer, pour-
M. Sarraj mise beaucoup sur son cile avec les côtes libyennes, les tuellement à Tripoli, pour cher- ports. Cette attitude soulève au tion prévus par la Constitution, rait s’étendre au-delà des wilayas
allié le plus solide, le gouverne- intérêts économiques italiens en cher à négocier une trêve entre sein même du gouvernement des sont de plus en plus fragilisés. (préfectures) kabyles ou de l’est
ment italien, pour obtenir l’arrêt Libye, notamment à travers le les belligérants. oppositions croissantes, en parti- du pays où elle se propage.
de l’offensive lancée le 4 avril der-
nier. Et comment se faire plus
groupe énergétique italien ENI, Avec la France, en revanche, les
tensions sont plus vives que ja-
culier du côté du ministère de la
défense, dirigé par Elisabetta DÉMISSION Dans ce climat de défiance gé-
néralisée, le général Ahmed Gaïd
pressant qu’en réveillant le spec- mais. Accusée depuis des années Trenta (Mouvement 5 étoiles), où Mardi 16 avril, le président du Salah affirme désormais que
tre d’une reprise des départs de de chercher à évincer ENI au pro- l’on considère que Matteo Salvini Conseil constitutionnel, Tayeb « toutes les perspectives sont
migrants depuis les côtes africai- Le gouvernement fit de Total, Paris est dénoncé empiète largement sur les mis- Belaïz, a démissionné. Le chef ouvertes », mais appelle à sortir
nes, favorisée par le retour de comme le principal soutien au sions de l’armée. de l’état-major de l’armée, Ah- de la crise « dans les meilleurs dé-
l’anarchie en Libye ?
italien a cherché maréchal Haftar. « Le problème Mais, pour le dirigeant de la Li- med Gaïd Salah, qui occupe le lais ». Le patron de l’armée, en
Dans les faits, la menace semble à convaincre actuel des Italiens, c’est que, dans gue, cette position de principe devant de la scène depuis le dé- première ligne depuis le départ
plutôt lointaine. Selon les servi- l’affaire libyenne, ils sont pris au n’est pas négociable : faute d’avoir part d’Abdelaziz Bouteflika, a d’Abdelaziz Bouteflika, estime
ces de renseignement italiens, en
les Etats-Unis piège de leurs contradictions. Ces la possibilité d’influer sur le cours réaffirmé que « l’armée est en- que « la situation ne peut perdurer
cas d’aggravation de la situation et l’Allemagne derniers mois, les deux composan- des choses en Libye, l’Italie ne gagée à satisfaire toutes les re- davantage » et que le « temps est
sécuritaire à Tripoli, environ tes du gouvernement, la Ligue et le saurait, en plus, perdre le contrôle vendications du peuple », alors compté ». De nouvelles manifes-
6 000 départs seraient à prévoir,
de l’appuyer, sans Mouvement 5 étoiles, ont tout fait de la situation en Méditerranée. p que la confusion règne au som- tations sont prévues vendredi. p
ce qui reste un niveau très infé- guère de résultat pour s’éloigner de leurs alliés tradi- jérôme gautheret met de l’Etat. madjid zerrouky
12 | planète 0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Entre garçons et filles, le grand déséquilibre mondial


Une étude démographique quantifie le différentiel des naissances par sexe, dû à la préférence pour les fils

U
n garçon à tout prix : constances habituelles, hors
une partie de l’huma- guerres, famines, crises sévères, il 23 millions de femmes manquantes depuis 1970
nité refuse de s’en re- naît autour de 105 garçons pour
mettre au hasard de 100 filles selon les années. NOMBRE CUMULÉ DE NAISSANCES FÉMININES MANQUANTES, ÉVOLUTION DU RATIO GARÇONS-FILLES À LA NAISSANCE
la conception et s’efforce de met- En 2017, sont arrivés en moyenne PAR PAYS, ENTRE 1970 ET 2017, EN MILLIERS
tre au monde des descendants 106,8 Terriens pour 100 Terrien- 1,3 En Chine
mâles avant tout. Les filles qui nes, soit un ratio de 1,068. Chine 11 895
auraient dû naître sans cette sé- Les démographes montrent que Plus le ratio est élevé, plus le déséquilibre
lection délibérée en fonction des les distorsions nettes apparais- Inde 10 632 graçons-filles à la naissance est important.
sexes se comptent par millions. sent à partir des années 1970, lors- 1,2 Par exemple, en Chine, il est né 1,179
Elles seraient même 23,1 millions que les technologies de détermi- 114,3 garçons pour 100 filles, en 2017.
à manquer à l’appel depuis 1970 nation prénatale du sexe de Vietnam 254
dans douze pays qui présentent l’enfant commencent à devenir 1,143
1,1
« des preuves statistiques solides facilement accessibles. La généra- Corée du Sud 155 1,073
d’un déséquilibre », selon une lisation de l’échographie va se tra- ratio régional médian (1,063)
étude publiée dans la revue amé- duire par le développement des Azerbaïdjan 72 1,0
ricaine Proceedings of the Natio- avortements sélectifs, plusieurs
nal Academy of Sciences (PNAS), au besoin, jusqu’à obtenir l’héri- 1950 60 70 80 90 2000 10 2017
Taïwan 47
lundi 15 avril. tier tant désiré. Les auteurs de
Celle-ci rappelle que la tendance cette recherche soulignent que la
Tunisie 37 1,3 En Inde
ne touche pas seulement quel- surreprésentation masculine cor-
ques régions reculées, mais pèse respond aussi au déclin des taux
sur la démographie d’un conti- de fertilité : quand les parents ont Arménie 19
nent comme l’Asie, voire au-delà. moins d’enfants, les chances de 1,2
Car la Chine et l’Inde sont de très voir le jour se restreignent pour Géorgie 12
loin les principales responsables les filles.
de ce dérèglement avec respecti- 1,113
Albanie 11 1,1
vement un total cumulé de Pic en 2008
11,9 millions et de 10,6 millions de Au Vietnam, le phénomène s’ac- 1,098
filles en moins durant la période centue à partir de 2001, lorsque la Hongkong 7 ratio régional médian (1,052)
1,061
1970-2017. Or, à elles deux, elles moyenne s’est réduite à deux en- 1,0
représentent 38 % de la popula- fants par femme en âge de pro- Monténégro 2
1950 60 70 80 90 2000 10 2017
tion mondiale et le tiers des nais- créer ; à Hongkong, il débute
SOURCE : CHAO ET AL., PNAS
sances. Sept autres des pays repé- en 2004, quand le taux de fertilité
rés comme penchant clairement se réduit à un enfant. En Inde, il
pour les nouveau-nés masculins survient dès 1975, alors que l’écart
se trouvent aussi en Asie (Armé- moyen est encore de 5,2 enfants port de masculinité était encore Dans son Atlas de la population civil, de recensements, d’enquê-
nie, Azerbaïdjan, Corée du Sud, mais atteint son maximum vingt de 107, 2 garçons pour 100 filles, mondiale (publié aux éditions
L’accessibilité de tes nationales et internationales
Géorgie, Hongkong, Taïwan, Viet- ans plus tard (avec 111,3 garçons proche de la norme. Puis il a at- Autrement en février 2019), Gilles l’échographie dans à partir de 1950.
nam), cependant la tendance est pour 100 filles) malgré une forte teint un pic de 120,6 en 2008, Pison s’est penché pour sa part sur Ils constatent des différences
aussi perceptible en Tunisie, en baisse de la fertilité moyenne. Les avant de redescendre lentement à la fameuse politique de l’enfant
les années 1970 notables : en Afrique subsaha-
Albanie et au Monténégro… chercheurs observent au demeu- 113,5 en 2015. unique imposée par les autorités se traduit par le rienne, le ratio est de 1,032, infé-
Une équipe internationale de rant que, dans les douze pays où A cela s’ajoute un autre déséqui- de façon stricte de 1979 à 1984, rieur donc au 1,068 mondial. Tan-
chercheurs s’est penchée, sous la les dérèglements sont patents, les libre, celui de la surmortalité des avant d’être assouplie et officielle-
développement dis qu’il atteint 1,044 en Améri-
direction de Fengqing Chao, de maximums d’écarts entre les filles avant leur premier anniver- ment abandonnée en 2016. Cel- des avortements que latine ; 1,053 dans l’ouest de
l’université de Singapour, sur la sexes semblent actuellement dé- saire. « La préférence envers les gar- le-ci n’explique pas tout, note-t-il. l’Asie ; 1,054 dans les pays avec une
diminution relative du nombre passés, depuis 1990 en Corée du çons a toujours existé, dans tout le
sélectifs majorité de population de type
de filles, non pas pour l’analyser Sud et 2012 au Vietnam. pays, résume aujourd’hui la spé- Après un frère aîné caucasien (Europe, Amérique du
sous l’angle des pratiques socia- En Chine, « dans un contexte so- cialiste de la Chine. On y pratiquait Au demeurant « un déséquilibre Nord, Australie et Nouvelle-
les ou culturelles, mais pour cher- cioculturel de préférence pour les des infanticides de filles, il y avait des sexes est apparu à la même des indices moyens par grandes Zélande) ; 1,056 en Afrique du
cher à quantifier précisément les fils », écrivait Isabelle Attané, di- aussi des surmortalités des fem- époque en Corée du Sud et à régions du monde, afin de déce- Nord ; 1,067 en Océanie.
distorsions démographiques qui rectrice de recherche, démogra- mes, au moment de devenir mère Taïwan ». Chez les couples ayant ler les principaux centres de dé- Dans les régions où le rapport
en découlent. Leur travail a con- phe et sinologue à l’Institut natio- en particulier. La question n’est pas plus d’un nourrisson, les filles re- séquilibre entre les genres à la penche au détriment des filles, il
sisté à mesurer les différences en- nal d’études démographiques, occultée, elle préoccupe les Chinois trouvent dans les faits le droit naissance. Ils ont travaillé à par- atteint 1,073 en Asie du Sud-Est ;
tre le nombre de naissances vi- dans la revue Population & Socié- car nombre d’hommes ne vont pas d’exister lorsqu’elles arrivent en tir de copieuses bases de don- 1,075 dans le Caucase et en Asie
vantes des hommes par rapport à tés de juillet-août 2016, les avorte- pouvoir trouver d’épouses. Le pro- deuxième, après un frère aîné. nées, à la fois celles de la division centrale ; 1,086 dans le sud de
celui des femmes comparées au ments sélectifs se sont massive- blème existe depuis longtemps Dans l’estimation publiée par de la population de l’ONU, l’Asie ; enfin 1,133 en Asie orien-
ratio naturel moyen de référence. ment développés à partir de la fin mais va s’aggraver pour les cohor- les PNAS, les démographes ont mais aussi de très nombreux ex- tale, autrement dit en Chine. p
A l’échelle mondiale, dans des cir- des années 1980. En 1981, le rap- tes nées depuis les années 1980. » d’abord cherché à déterminer traits d’enregistrements d’état martine valo

CAMP DES MILLES

&
Des microplastiques dans les montagnes
Ces particules seraient susceptibles de voyager sur de longues distances, par les airs

L’ air pur de la montagne


est-il devenu une illu-
sion ? L’atmosphère pour-
rait bien y être aussi chargée en
microplastiques que dans les
dans deux mégalopoles, Paris et
Dongguan (Chine), seuls endroits
au monde où les taux de micro-
plastiques dans l’air avaient jus-
qu’alors été documentés. Surpre-
qui sont « beaucoup plus lourdes
que les microplastiques ».
Ainsi, même au fin fond des Py-
rénées, on respire des fragments,
des films et des fibres de plasti-
duction des insectes et des vers,
mais la recherche n’en est qu’à ses
prémices, note Deonie Allen. En
outre, « on ne connaît absolument
rien de l’impact pour la santé hu-
grandes villes, selon les résultats nant ? « Il n’y a pas de frontières que. Ces microparticules, essen- maine d’une exposition aux micro-
d’une étude française menée au dans les masses d’air ; tout ce qui tiellement composées de polysty- plastiques », relève M. Gasperi,
beau milieu du parc naturel régio- est produit dans la ville se diffuse », rène (41 % des prélèvements), de rappelant que la recherche sur les
nal des Pyrénées ariégeoises et répond celui qui travaille juste- polyéthylène (32 %) et de polypro- plastiques n’avait débuté qu’il y a
publiée lundi 15 avril dans la revue ment sur les microplastiques pol- pylène (18 %), sont issues, pour la une dizaine d’années.
britannique Nature Geoscience. luant l’atmosphère parisienne, plupart, d’objets en plastique à Mais, face aux données qui s’ac-
C’est la première fois que de tel- Johnny Gasperi, maître de confé- usage unique, d’emballages, de cumulent sur la présence généra-
les mesures sont réalisées dans un rences au Laboratoire Eau, envi- sacs en plastique et de textiles. lisée de ces micropolluants dans
milieu isolé, difficile d’accès, éloi- ronnement et systèmes urbains « Cela nous met face à nos prati- l’environnement, des projets de
gné des villes et des activités in- (université Paris-Est-Créteil). ques : nous utilisons le plastique en recherche visant à évaluer les ris-
dustrielles. Perchée à 1 425 m d’alti- Une estimation du parcours des masse depuis cinquante ans, et ques pour la santé commencent à
tude, la station météorologique de microplastiques atterrissant à nous portons tous des vêtements émerger. Aux Pays-Bas, par exem-
Bernadouze, où les prélèvements Bernadouze, réalisée à partir des en fibres synthétiques depuis tren- ple, quinze projets d’une durée
ont été effectués, se situe en effet à relevés météorologiques et de te-quarante ans, commente Jo- d’un an, financés notamment par
6 km du village le plus proche, Vic- modèles mathématiques, sug- hnny Gasperi. Tout cela laisse des l’Organisation néerlandaise pour
dessos (500 habitants environ), et gère en effet que ces particules traces, forcément. » la recherche scientifique et le gou-
à 25 km de Foix. ont pu voyager par transport aé- vernement, viennent de débuter.
CONFÉRENCE-DÉBAT Sur la période allant de novem- rien sur près de 100 km. Et « il Conséquences peu connues Ils devraient permettre de savoir,

LA PENSÉE LIBRE AU DÉFI


bre 2017 à mars 2018, ils y ont ob- s’agit probablement d’une sous- D’autant que l’atmosphère n’est par exemple, si les microplasti-
servé le dépôt quotidien moyen de estimation », soulignent Deonie pas le seul compartiment envi- ques que nous inhalons peuvent

DES EXTRÉMISMES EN EUROPE


365 microplastiques par mètre et Steve Allen, car ces données re- ronnemental à être touché : l’om- se propager des poumons jus-
carré de surface au sol, amenés là posent sur la vitesse de déposi- niprésence des microplastiques qu’aux autres organes, ou encore
par le vent, la pluie et la neige. tion de particules de poussière, dans les cours d’eau et les océans si une exposition aux microplas-
Lundi 6 mai à 19h00 à l’Assemblée Nationale (Salle Colbert) « Nous nous attendions à trouver fait en effet l’objet d’un nombre tiques peut affaiblir notre sys-
126, Rue de l’Université, 75007 Paris du plastique, mais pas en de telles croissant de publications. tème immunitaire.
Réservation obligatoire sur campdesmilles.org (onglet agenda) quantités », soutiennent Steve Al- Or, à l’heure actuelle, très peu de En attendant, « il nous faut tota-
len et Deonie Allen, chercheurs au « Tout ce qui choses sont connues quant aux lement repenser notre manière de
laboratoire Ecologie fonctionnelle conséquences de cette pollution gérer le plastique », estiment Steve
et environnement (EcoLab, Ecole
est produit sur la faune et la flore. Quelques et Deonie Allen. Les chercheurs
En partenariat avec :
nationale supérieure agronomi- dans les villes études récentes suggèrent que les plaident notamment pour une
Création :

que de Toulouse) et copremiers micro et nanoplastiques pour- considération non plus locale
campdesmilles.org auteurs de l’étude.
se diffuse » raient altérer le système hormo- mais globale de cette pollution qui
Ces taux se situent en effet dans JOHNNY GASPERI nal et modifier le comportement n’a pas de frontières. p
la fourchette de ce qui est mesuré université Paris-Est-Créteil de prise alimentaire et de repro- sylvie burnouf
| 13
FRANCE
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Grand débat : ce que Macron devait annoncer


Le chef de l’Etat prépare toujours ses réponses à la crise sociale, reportées à cause de l’incendie de Notre-Dame

T
out était prêt. Enregis-
trée en fin d’après-midi,
lundi 16 avril, sous la di-
rection du réalisateur Jé-
rôme Revon, l’allocution d’Em-
manuel Macron devait être diffu-
sée à 20 heures, sur les chaînes de
télévision et de radio. Vingt-six
minutes d’annonces préparées
dans le plus grand secret. Un mo-
ment charnière du quinquennat
et pour le chef de l’Etat, confronté
depuis le 17 novembre à l’une des
plus graves crises sociales que la
France ait connues en trente ans.
Mais l’incendie de Notre-Dame
en a décidé autrement. Face à
l’ampleur du désastre et à l’émo-
tion suscitée dans le pays, Emma-
nuel Macron a choisi, lundi soir,
de reporter la diffusion de son in-
tervention. « Notre-Dame de Paris Emmanuel
en proie aux flammes. Emotion de Macron, lors
toute une nation. Pensée pour tous de son dernier
les catholiques et pour tous les déplacement lié
Français. Comme tous nos compa- au grand débat,
triotes, je suis triste ce soir de voir à Cozzano
brûler cette part de nous », a (Corse-du-Sud),
tweeté le président à 20 h 05, le 4 avril. OLIVIER
lundi, au moment où il devait ap- LABAN-MATTEI/MYOP
paraître sur les écrans. POUR « LE MONDE »
Selon nos informations, les pis-
tes envisagées par le chef de l’Etat
s’apparentent à une véritable re-
fonte institutionnelle et, dans
une moindre mesure, économi-
que et sociale. Une ambition ren-
due nécessaire, selon l’Elysée, par
le succès du grand débat, auquel
1,5 million de Français ont parti-
cipé. « Nous ne reprendrons pas le
cours de nos vies », avait promis et non plus majoritaire. « L’idée pourrait aussi s’engager à ne plus (ISF). Une mesure loin des revendi- l’Etat aurait été convaincu de faire
M. Macron dès le 10 décembre, que la proportionnelle ne con- fermer aucune école ni aucun hô- cations des « gilets jaunes », qui ré-
Emmanuel un geste pour deux catégories de
lors de l’annonce d’un premier cerne que 15 % des sièges paraît dé- pital d’ici à la fin de son quinquen- clament son rétablissement. Mais, Macron pourrait population. M. Macron pourrait
plan destiné à répondre aux re- placée. Si proportionnelle il y a, il nat. Une mesure symbolique des- pour la première fois, le chef de réindexer les petites retraites sur
vendications des « gilets jaunes ». faut qu’elle soit conséquente », tinée à répondre aux inquiétudes l’Etat envisagerait le possible re-
s’engager l’inflation. Le plafond pourrait
Dès dimanche, lors d’une réu- avait prévenu le patron du Mo- exprimées durant le grand débat. tour de cet impôt sur le patri- à ne plus fermer être fixé à 2 000 euros de pension,
nion à l’Elysée avec les membres Dem dans Le Monde, le 18 mars. Lors de son tour de France des ré- moine si les effets de sa suppres- comme pour l’exonération de la
du gouvernement et de la majo- gions, le chef de l’Etat avait été ré- sion sur la croissance économique
aucun hôpital hausse de la CSG. L’an dernier, le
rité, le président a dit vouloir ré- Simplification des règles du RIP gulièrement pris à partie sur ce ne sont pas avérés. « Cela n’a pas d’ici à la fin de gouvernement avait annoncé que
pondre à ce qu’il appelle une tri- Le chef de l’Etat devrait également thème, notamment le 15 janvier à l’air, mais c’est une vraie concession l’augmentation des pensions se-
ple crise, « de la représentation », annoncer une simplification des Bourgtheroulde (Eure), où il avait de sa part », affirme un proche de
son quinquennat rait plafonnée à 0,3 % pour 2019 et
« de l’efficacité » et « de la justice ». règles permettant de lancer un ré- passé un long moment à tenter de l’hôte de l’Elysée. M. Macron réflé- 2020, ce qui avait provoqué une
Pas en multipliant les mesures férendum d’initiative partagée justifier la fermeture de la mater- chirait, par ailleurs, à supprimer levée de boucliers des intéressés.
« catégorielles ou individuelles ». (RIP). Pour le moment, il faut la si- nité de Bernay, sans convaincre certaines niches fiscales, confor- les « technocrates » et leur suppo- Enfin, l’Etat pourrait garantir le
Mais en redéfinissant le « projet gnature d’un cinquième des par- les élus. Ce besoin d’un meilleur mément aux vœux exprimés par sée déconnexion. versement des pensions alimen-
national ». « Le temps dans lequel lementaires et d’un dixième des maillage de l’Etat sur les territoi- le ministre de l’action et des comp- Les entreprises devraient aussi taires aux mères isolées, avec la
nous entrons est celui de la redéfi- électeurs, soit 185 députés et séna- res pourrait faire l’objet d’un nou- tes publics, Gérald Darmanin. être mises à contribution. M. Ma- création d’un fonds dédié. Là en-
nition du projet national et euro- teurs et environ 4,7 millions de ci- vel acte de décentralisation. cron envisage de pérenniser l’exo- core, une mesure décidée après
péen », avait défloré Emmanuel toyens, pour qu’il soit enclenché. Suppression de l’ENA envisagée nération de charges sociales et de que M. Macron a été interpellé sur
Macron, le 3 avril, à Saint-Brieuc, Surtout, M. Macron pourrait per- Baisse de l’impôt sur le revenu Sur le front de l’éducation, plu- taxes pour les primes exception- le sujet lors de ses déplacements.
lors de son avant-dernier dépla- mettre l’organisation de référen- Pour répondre à l’« exaspération sieurs mesures fortes sont dans nelles de fin d’année, mise en Contacté par Le Monde, l’Elysée
cement lié au grand débat. dums d’initiative citoyenne (RIC), fiscale » des Français, dénoncée les tuyaux. Après avoir limité à place l’hiver dernier et destinée à n’a pas souhaité commenter. Dans
l’une des principales revendica- par le premier ministre lors de la 12 élèves les effectifs en classes de inciter les entreprises à verser jus- un communiqué diffusé mardi, la
Réduction du nombre de parle- tions des « gilets jaunes ». « Mais restitution du grand débat le CP et CE1 en zones d’éducation qu’à 1 000 euros à chaque salarié. présidence a indiqué simplement
mentaires Selon nos informa- ils seront circonscrits aux sujets lo- 8 avril, le chef de l’Etat pourrait an- prioritaire, M. Macron envisage- Un moyen de renvoyer la ques- qu’elle « ne confirme ni ne com-
tions, M. Macron souhaite réduire caux », nuance une source. Une noncer une baisse de l’impôt sur le rait de plafonner à 24 le nombre tion du pouvoir d’achat dans les mente les fuites au sujet de la sortie
le nombre de parlementaires et « assemblée citoyenne » de revenu pour tous les salariés et in- d’enfants dans toutes les classes négociations menées au sein des du grand débat ». « Il faut respecter
introduire une dose de propor- 300 personnes tirées au sort est dépendants en activité. Son mon- de la maternelle au CE1, même entreprises. Il pourrait aussi de- un temps de recueillement et avoir
tionnelle aux élections législati- également envisagée, afin de ré- tant faisait encore l’objet d’arbitra- celles ne se trouvant pas en zone mander aux entreprises de verser la responsabilité qui s’impose dans
ves dans le cadre d’une réforme fléchir aux mesures à prendre, ges, mais la réduction sera « signi- défavorisée. Un mouvement qui des primes aux salariés qui utili- ce moment de grande émotion na-
constitutionnelle qui serait enga- notamment dans le cadre de la ré- ficative » et applicable dès le 1er jan- serait enclenché dès la prochaine sent un mode de transport alter- tionale. (…) Le président de la Répu-
gée dès cet été. C’est l’une des de- forme constitutionnelle. vier prochain, assure un proche. rentrée. Plus spectaculaire en- natif pour aller au travail. blique s’exprimera en temps voulu
mandes de François Bayrou, qui En matière fiscale, M. Macron core, le chef de l’Etat, ancien énar- sur le grand débat national », a
milite depuis plusieurs mois pour Pas de fermeture d’écoles d’ici à devrait également s’engager à éva- que, pourrait annoncer la sup- Réindexation des petites retrai- ajouté l’Elysée. p
un quota de 25 % à 30 % de dépu- 2022 Accusé de malmener les ser- luer les effets de la suppression de pression de l’ENA. Une manière tes Même s’il refuse de parler de cédric pietralunga
tés élus au scrutin proportionnel vices publics, Emmanuel Macron l’impôt de solidarité sur la fortune de répondre aux critiques contre « mesures catégorielles », le chef de et olivier faye

Les adieux de Jean-Marie Le Pen au Parlement européen


Le cofondateur du FN a conclu sa vie électorale, mardi, à Strasbourg, en dénonçant l’« inutilité » d’une institution où il sera resté trente-cinq ans

strasbourg - envoyée spéciale la qualifiant tour à tour d’« illu- d’avoir utilisé les fonds européens tion publique de l’époque, Mi- Nicolas Bay, Marie-Christine pos sur le « détail » de l’histoire et
sion » et de « moulin à vent ». pour rémunérer un assistant par- chel Durafour, « Durafour-Créma- Arnautu, Bruno Gollnisch, Chris- défendu une nouvelle fois le Maré-

D éputés, qui êtes restés


aveugles, sourds et muets.
La postérité vous mau-
dira. » Jean-Marie Le Pen a fait ses
adieux au Parlement européen
Le nationaliste a conclu sa vie
électorale dans une conférence de
presse, assis devant les drapeaux
des Etats membres, dans l’en-
ceinte de l’Union européenne à
lementaire fictif.

« Je reviens demain »
Il y a un mois, les mains s’étaient
dressées dans le même hémicycle
toire » ; puis en mars 1990, pour
ses propos sur « l’internationale
juive », en octobre 1998 pour avoir
qualifié les chambres à gaz de « dé-
tail de l’histoire » ; en 2016, après sa
telle Lechevalier… Dans l’hémicy-
cle strasbourgeois, nombre de dé-
putés européens du RN ont salué
celui que beaucoup appellent en-
core « président ». « Je reviens de-
chal Pétain. En présentant son pro-
gramme pour les européennes, la
veille, à quelques encablures du
bureau de son père, Marine Le Pen
avait salué sa « riche carrière ».
par une dernière provocation dans Strasbourg : « Le souvenir que j’em- pour lever son immunité parle- réponse à l’engagement de Patrick main », s’amuse Jean-Marie Le Pen Jean-Marie Le Pen lui a retourné
un hémicycle vide et impassible, porte de cette maison est un senti- mentaire dans l’affaire dite des as- Bruel contre le parti d’extrême en se levant péniblement. A la politesse, cette fois. « Je pense
qui a fini par s’habituer à ses invec- ment d’inutilité. » Il y aura tout de sistants parlementaires, qui vaut droite : « Ecoutez, on fera une four- 90 ans, et après une vie à la tri- qu’elle fera un très bon score puis-
tives. Mardi 16 avril, le cofondateur même passé trente-cinq années. déjà des mises en examen à Ma- née la prochaine fois… » Des décla- bune, hors de question pour lui de que M. Macron lui a fait le cadeau
du Front national (devenu Ras- Pas certain que l’institution euro- rine Le Pen et à de nombreux ca- rations qui ont valu à cette figure s’engager dans une retraite silen- de présenter le combat comme
semblement national en 2018) a péenne garde un meilleur souve- dres de l’ex-FN. Un énième vote de l’extrême droite française de cieuse. « Ce n’est pas le fait de ne étant un duel entre lui et Marine Le
clos son septième mandat consé- nir de leur cohabitation, puisque poussant Jean-Marie Le Pen à ré- multiples condamnations pour plus être député européen qui Pen. » La patronne de l’extrême
cutif, lui qui s’est fait réélire Jean-Marie Le Pen lui laisse une ar- pondre à la justice française. Ses injure publique, provocation à la m’empêchera de m’exprimer », pré- droite française peut souffler, du
comme député européen sans dis- doise de 320 000 euros. Une « es- voisins de bancs européens haine, à la discrimination et à la vient-il. Et surtout pas sur sa fille, moins jusqu’à la parution du
continuer depuis 1984. Et ce, au croquerie » organisée « parce que avaient en effet déjà levé son im- violence raciale, ou encore apolo- qui l’a exclu du parti qu’il a contri- deuxième tome des Mémoires pa-
sein d’une institution qu’il pour- nous étions eurosceptiques », esti- munité en 1989, après qu’il avait gie de crime de guerre et contesta- bué à fonder, présidé et lui a trans- ternels, en septembre. p
fend depuis tout aussi longtemps, me-t-il. Parce qu’il est soupçonné surnommé le ministre de la fonc- tion de crimes contre l’humanité. mis, après qu’il eut réitéré ses pro- lucie soullier
14 | france 0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Procès Merah : perpétuité requise contre le frère


En première instance, Abdelkader Merah avait été condamné à vingt ans de prison

C
ette fois, personne n’a
applaudi dans la salle
L’accusation
Voltaire du palais de jus- a consacré de
tice de Paris. Mais
comme lors du procès en pre-
longues minutes
mière instance, qui s’était tenu au à définir la notion
même endroit en novembre 2017,
la peine maximale a été requise
de « complicité »
contre Abdelkader Merah, mardi
16 avril : réclusion à perpétuité, as-
sortie d’une période de sûreté de dans la préparation, pas forcément
22 ans. dans la réalisation. Et les modalités
Ces réquisitions n’avaient pas d’exécution du crime peuvent
été suivies. Condamné à 20 ans de échapper en tout ou partie au com-
prison pour « association de mal- plice, il encourra la même peine. »
faiteurs terroriste », l’accusé, Or, si Abdelkader Merah pouvait
aujourd’hui âgé de 36 ans, avait ignorer les intentions précises de
été acquitté du chef de « compli- son frère, « il ne pouvait méconnaî-
cité » des sept assassinats com- tre son projet criminel terroriste »,
mis par son frère, Mohammed affirme l’avocat général, rappelant
Merah, à Toulouse et Montauban qu’en garde à vue l’accusé avait lui-
en 2012. Le parquet général avait même révélé qu’un mois avant les
donc interjeté appel. faits, son frère lui avait dit sa vo-
Ses deux représentants au se- lonté de « faire des coups en France
cond procès ont passé plus de ou à l’étranger, ou trouver un fi-
quatre heures, mardi, à tenter de lon ». Ainsi, « ce vol entre directe-
convaincre la cour que cet appel ment dans la catégorie des actes de
était justifié, et que la complicité complicité », selon l’accusation.
devait être retenue. « La culpabi-
lité d’Abdelkader Merah ne fait « Nécessité de riposter »
aucun doute, a lancé Rémi Cros- « Entre quinze et vingt ans de pri-
son du Cormier. Non, Abdelkader son » ont par ailleurs été requis
Merah n’est pas un substitut de contre le voisin d’Abdelkader Me-
fortune qu’on a placé dans le box rah dans le box, Fettah Malki,
parce que son frère est mort. Il n’est 36 ans, accusé d’avoir fourni à Mo-
pas l’auteur principal des tueries hammed Merah un gilet pare-bal-
commises par son frère, mais il en les et une arme. Cet Algérien, qui a
est le complice. » A l’ouverture du deuxième procès Merah, à la cour d’appel de Paris, le 25 mars. THOMAS SAMSON/AFP toujours dit ne rien savoir de ses
Conscient que ce dossier « où l’on intentions, avait été condamné à
a affaire à des dissimulateurs 14 ans en premier ressort.
aguerris » ne déborde pas d’élé- liance de Mohammed Merah – ou les jours qui précèdent immédia- alors qu’il est acquis que Moham- Les deux avocats généraux ne
ments à charge irréfutables, Frédé-
L’audience les frères Clain – deux Français tement les faits, au cours desquels med Merah était seul au moment l’ont pas caché, le « procès Me-
ric Bernardo a pris les devants face a démontré considérés comme cadres de l’or- « les deux frères réalisent les actes de la commission des crimes ? rah » est un peu plus que le seul
aux sept magistrats profession- ganisation Etat islamique. « On préparatoires aux assassinats ». L’accusation a consacré de lon- « procès Merah » : « L’enjeu de cette
nels amenés à juger : « On va exiger
les liens étroits n’est pas encore dans le crime, Les deux avocats généraux ne se gues minutes à définir la notion affaire dépasse très largement
de vous “la” preuve. Je n’ai pas qu’entretenaient mais on est dans le parcours intel- sont pas attardés sur les éléments de « complicité », consciente que la l’appréciation d’un dossier judi-
d’acte notarié apportant la lectuel d’un terroriste », a affirmé constitutifs, selon eux, de l’asso- décision dépendrait en partie de ciaire. Il y a là la nécessité de ripos-
preuve qu’Abdelkader Merah a
les deux frères avec Frédéric Bernardo. ciation de malfaiteurs terroriste l’interprétation qu’en ferait la ter à un phénomène de grande
commis les faits qui lui sont re- la communauté – les contenus djihadistes retrou- cour. Le réquisitoire a alors pris un ampleur, a dit Rémi Crosson du
prochés. En revanche, nous avons « Actes préparatoires » vés dans la bibliothèque iTunes tour juridique très technique, Cormier. La France nous regarde,
un ensemble d’indices et de faits
d’Artigat La communauté de projet, « c’est ou la tablette d’Abdelkader Merah, Rémi Crosson du Cormier n’a ja- et veut vérifier que notre système
matériels qui, mis bout à bout, là qu’on complote et qu’on vient ses liens avec Artigat, son prosély- mais levé les yeux de son texte, en- judiciaire est bien adapté pour la
permettent de faire émerger une sceller l’association de malfaiteurs tisme. Ils ont insisté sur la journée chaînant la lecture de jurispruden- lutte contre le terrorisme. On pro-
vérité judiciaire. » idéologie salafiste après leur radi- terroriste », explique Frédéric Ber- du 6 mars 2012, cinq jours avant le ces à l’appui de sa démonstration. met le paradis aux djihadistes s’ils
S’enfonçant parfois dans le dé- calisation en parallèle, l’un dès nardo. C’est le moment où Mo- premier assassinat, et « la partici- Selon le verdict du procès de meurent. Et s’ils ne meurent pas,
tail, les deux hommes en robe 2006, l’autre à partir de 2008. hammed Merah se rend au Pakis- pation à deux actes qui rattachent 2017, il n’avait pas été démontré on leur promet que la justice pour-
rouge sont revenus sur « la com- L’audience a largement démon- tan, à l’automne 2011, pour entrer Abdelkader Merah aux crimes et « l’existence d’une aide ou assis- rait ne rien comprendre et leur ac-
munauté d’esprit, la communauté tré les liens étroits qu’ils entrete- en contact avec Al-Qaida, puis fondent sa complicité » : le vol d’un tance, apportée en connaissance corder des circonstances atté-
de projet, et la communauté d’ac- naient avec la communauté d’Ar- rentre en France, et s’équipe (Go- scooter et l’achat d’un blouson qui de cause, par Abdelkader Merah à nuantes. Il ne faut pas être naïf.
tion » entre les deux frères ayant tigat, ce « petit califat » au sein du- Pro, gilet pare-balles, location de seront utilisés par son frère dans son frère lors de la commission des L’enjeu est important. Votre déci-
grandi dans la cité des Izards, à quel évoluaient les plus redouta- voitures et de box), tout en res- ses expéditions meurtrières. assassinats ». Rémi Crosson du sion sera un message. » Elle est at-
Toulouse. La communauté d’es- bles djihadistes français, comme tant en relation avec Abdelkader. Peut-on envoyer un homme en Cormier a réfuté : « Le complice tendue jeudi 18 avril. p
prit, c’est leur adhésion à la même Sabri Essid – beau-frère par al- La communauté d’action, ce sont prison à vie pour ces deux actes, doit avoir sciemment aidé l’auteur henri seckel

L’ex-directeur de Spanghero condamné à six mois ferme J UST I C E


Redoine Faïd : nouvelles
gardes à vue
Le pilote de l’hélicoptère pris
Pour avoir substitué 500 tonnes de viande de cheval à du bœuf entre 2012 et 2013, Jacques Poujol, Patrice en otage par Redoine Faïd
pour permettre son évasion
Monguillon, son ancien bras droit, et deux négociants néerlandais ont été reconnus coupables de « tromperie » de la prison de Réau (Seine-et-
Marne) en juillet 2018, sa belle-
fille et un membre de leur en-

S eul des quatre prévenus


dans le scandale alimen-
taire de la viande de cheval
vendue pour du bœuf à s’être dé-
placé, Jacques Poujol a, en l’ab-
tre janvier 2012 et début 2013, plus
de 500 tonnes de viande de cheval
à du bœuf en modifiant l’étique-
tage, au détriment de la société
luxembourgeoise Tavola, qui fa-
mis à un contrôle judiciaire strict
en Espagne, dans le cadre d’une
affaire similaire, il a fait l’objet,
en 2012, d’une condamnation
aux Pays-Bas pour avoir vendu de
la société Tavola, de ses contrac-
tants et jusqu’au consommateur
final ». Tout comme MM. Fasen et
Windmeijer. M. Monguillon, lui,
n’a été reconnu coupable que de
de la viande » pour les deux hom-
mes. Elle avait, en outre, demandé
dix-huit mois d’emprisonne-
ment avec sursis pour M. Wind-
meijer et deux ans avec sursis et
tourage ont été placés en
garde à vue, lundi 15 avril. Les
enquêteurs ont découvert que
la jeune femme avait entre-
tenu une relation épistolaire
sence de ses trois avocats, écouté briquait notamment des plats la viande de cheval comme du tromperie sur l’« origine » de la 10 000 euros d’amende pour avec le braqueur, arrêté en oc-
sans broncher la lecture du juge- surgelés pour Picard et Findus. bœuf halal, plus cher, à M. Poujol, viande vendue, mais, comme M. Monguillon. tobre 2018. Les policiers veu-
ment de la 31e chambre correc- Lasagnes, hachis parmentier, entre autres. M. Poujol, il a été jugé coupable A la douzaine d’entreprises et as- lent éclaircir le rôle de ces pro-
tionnelle du tribunal de grande chili con carne, bœuf aux hari- d’avoir altéré des preuves. sociations – dont Comigel, Tavola, tagonistes, notamment celui
instance de Paris. cots… Lorsque le scandale avait Un réquisitoire plus sévère MM. Fasen, Monguillon et Pou- Picard Surgelés, Findus, Carrefour, du pilote qui avait été pré-
Mardi 16 avril, l’ancien directeur été mis au jour, les plus populai- Patrice Monguillon, responsable jol ont, en outre, été condamnés la Fédération nationale bovine et senté comme victime de Faïd
général de l’entreprise de trans- res enseignes hexagonales de au moment des faits du site de pour l’importation illégale de 65 l’Association nationale interpro- et du commando chargé de
formation de viande Spanghero, surgelés avaient été contraintes Castelnaudary (Aude) – fondé par tonnes de viande de mouton sé- fessionnelle du bétail et des vian- l’évasion du braqueur. – (AFP.)
âgé de 47 ans, qui répondait avec de rappeler plusieurs milliers de les anciens rugbymen Laurent et parée mécaniquement, une pré- des… – qui s’étaient constituées
trois autres personnes de « trom- leurs mets préparés à base de Claude Spanghero – et Hendricus paration à base de carcasses et de parties civiles et réclamaient en- Nouvelle-Calédonie : un
perie » et d’« escroquerie en bande viande de bœuf dont elles Windmeijer, ex-lieutenant de déchets de viande prohibée de- viron 40 millions de dommages député mis en examen
organisée », a été condamné à avaient découvert qu’ils conte- M. Fasen, ont tous deux été con- puis 2007, à cause de la crise de la et intérêts, les prévenus sont fina- Le député de Nouvelle-Calé-
deux ans d’emprisonnement, naient en réalité de la viande de damnés à un an de prison avec vache folle et de la tremblante du lement condamnés à verser un to- donie Philippe Gomès (UDI),
dont dix-huit mois avec sursis, et cheval. D’ampleur européenne, sursis. mouton, et qui a été introduite tal de plus de 150 000 euros. a été mis en examen pour
à deux ans d’interdiction d’exer- cette fraude sans conséquences Jugée redondante avec celle de dans des merguez… « L’essentiel est fait en termes de prise illégale d’intérêts dans
cer dans la « filière viande ». Lui sanitaires avait provoqué une tromperie, l’infraction d’escro- La procureure Aude Le Guilcher reconnaissance de culpabilité, a un dossier concernant la
qui a déjà effectué quatre mois de crise de confiance majeure chez querie en bande organisée n’a avait prononcé un réquisitoire sé- déclaré au Monde Me Emma- construction d’une centrale
détention provisoire dans cette les consommateurs. pas été retenue. Les faits repro- vère que les juges n’ont pas suivi. nuelle Bordenave, avocate des so- électrique, a indiqué le par-
affaire s’est également vu confis- Mardi, la juridiction spécialisée chés procèdent d’une « action La magistrate avait réclamé qua- ciétés Comigel et Tavola mises en quet, mercredi 17 avril. En no-
quer 100 000 euros, saisis sur ses dans les dossiers de consomma- unique caractérisée par une seule tre ans de prison avec mandat liquidation après avoir perdu vembre 2018, la Haute Auto-
comptes pendant l’instruction. tion, de travail et de santé publi- intention coupable », a expliqué le d’arrêt contre M. Fasen et trois « 103 millions d’euros » entre 2013 rité pour la transparence de
M. Poujol et son ancien bras que a infligé la plus lourde des tribunal. ans de prison, dont deux avec sur- et 2018, à cause de l’effondre- la vie publique avait alerté la
droit, Patrice Monguillon, 58 ans, quatre peines à Johannès Fasen, M. Poujol savait qu’il recevait du sis contre Jacques Poujol, la con- ment des ventes. Les quatre pré- justice sur « diverses opéra-
étaient soupçonnés de s’être en- 69 ans. Deux ans d’emprisonne- cheval, ont décidé les juges. Ils fiscation de près de venus ont tenté de tirer leur épin- tions liées à sa présidence
tendus avec les négociants en ment assortis d’un mandat d’ar- l’ont donc condamné pour 900 000 euros saisis sur ses gle du jeu, mais la tromperie est de la SAS Nouvelle-Calédonie
viande néerlandais, Johannès Fa- rêt et une interdiction définitive « tromperie sur l’origine, l’espèce comptes, ainsi que l’interdiction établie, et le préjudice des parties Energies courant 2016 à
sen, 69 ans, et Hendricus Wind- d’exercer en France dans la « fi- et les qualités substantielles de la définitive d’exercer une activité civiles reconnu. » p 2018 », déclenchant l’ouver-
meijer, 61 ans, pour substituer, en- lière viande »… Actuellement sou- viande, commise au préjudice de professionnelle « dans le domaine patricia jolly ture d’une enquête. – (AFP.)
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019 sports | 15
Le Dakar, véhicule des
ambitions saoudiennes
Riyad veut faire de l’épreuve, qu’il accueillera
dès 2020, un outil de promotion touristique

beyrouth - correspondant tué en octobre, à l’intérieur du


consulat saoudien d’Istanbul,

Nasser Al-Khelaïfi,
président du PSG,
au côté du coach
Thomas Tuchel
E n attirant sur son territoire
le Dakar, l’Arabie saoudite
s’offre une marque presti-
gieuse, un peu passée de mode
certes, mais en parfaite adéqua-
dans une opération que la plupart
des observateurs attribuent à
« MBS ». Le développement du
sport répond aussi à des considé-
rations sociales : satisfaire les at-
(à droite), et tion avec la nouvelle image, plus tentes d’une population jeune –
d’Antero Henrique, dynamique, qu’elle entend proje- 60 % des 20 millions de Saoudiens
directeur sportif ter. Après 29 éditions entre l’Eu- ont moins de 30 ans – lassée des ar-
du club, au Parc rope et l’Afrique et 11 en Amérique chaïsmes saoudiens.
des Princes, du Sud, le plus célèbre des rallyes-
en mai 2018. raids a annoncé, lundi 15 avril, sa Boycottage de la course ?
ANTHONY DIBON/ICON SPORT délocalisation, à partir de 2020, Du Dakar, Riyad attend aussi qu’il
dans la péninsule Arabique. La assure la promotion de ses sites
course devrait aider le royaume naturels. Longtemps hostile au
saoudien à faire sa place dans le tourisme, perçu comme une at-
monde du sport et à se transfor- teinte à l’identité islamique du
mer en destination touristique. pays, l’Arabie a commencé à
Cette double ambition, qui équi- s’ouvrir aux visiteurs étrangers. Ce
vaut à une révolution culturelle n’est pas un hasard si le Tweet par
pour un pays longtemps impéné- lequel le rallye a annoncé son dé-
trable, figure dans Vision 2030, la ménagement au Proche-Orient

Fin de saison électrique au PSG feuille de route de Mohammed


Ben Salman, le prince héritier, sur-
nommé « MBS », qui est l’homme
fort de la Couronne.
était accompagné d’une photo
d’Al-Ula. Ce morceau de désert,
dans le nord-ouest du royaume,
jalonné de ruines nabatéennes et
Destiné à préparer l’après-pé- de concrétions gréseuses aux for-
Les critiques de Thomas Tuchel, l’entraîneur du club parisien, sur l’effectif trole, ce plan de réformes suppose mes spectaculaires, est en passe
d’augmenter les sources de reve- de se transformer en destination
trop restreint, sonnent comme un coup de semonce contre sa direction nus du pays, en accroissant les in- de voyage haut de gamme.
vestissements étrangers et en di- Même si la course passera à
versifiant les secteurs d’activité. Le l’écart des vestiges archéologi-
sport et le tourisme font partie des ques, il est probable que le tracé

I
l l’assure : « Je ne suis pas en 17 avril, en match en retard de que », insiste un proche du club. nouveaux terrains investis par le mettra en valeur la majesté des
colère. Ce n’est pas le moment championnat. Un déplacement
Avant Tuchel, Couvé par Nasser Al-Khelaïfi, le dauphin. C’est à ce titre que la mo- paysages dans la région. D’autres
d’être en colère », a déclaré, d’autant plus capital que le PSG aucun entraîneur technicien allemand donne toute- narchie a accueilli la finale de la su- lieux, comme les dunes du Quart
mardi 16 avril, Thomas Tu- pourrait remporter le titre en cas fois l’impression d’affirmer son per série de boxe, en catégorie su- vide, l’appellation donnée au dé-
chel. Pourtant, à travers les propos de victoire à la Beaujoire, après
du PSG version autorité en interne depuis qu’il a per-moyens, en septembre 2018, la sert dans le coin sud-est du
qu’il avait tenus deux jours plus avoir vu son sacre retardé contre Qatar Sports prolongé, fin mars, son contrat manche inaugurale du champion- royaume, ainsi que la côte de la
tôt, à l’issue de la déroute de son Strasbourg (2-2) et Lille. avec le PSG d’une année supplé- nat de Formule E en décembre et la mer Rouge, où l’aménagement de
équipe à Lille (5-1), l’entraîneur alle- Comment expliquer ce durcisse-
Investments ne mentaire : il est désormais lié au Supercoupe d’Italie de football, en- stations balnéaires luxueuses est
mand du Paris-Saint-Germain ment de ton de la part du techni- s’était arrogé une club jusqu’en juin 2021. L’exten- tre la Juventus de Turin et l’AC Mi- prévu, pourraient bénéficier de
n’avait pas cherché à masquer son cien allemand ? Communicant sion de ce bail n’a cependant tou- lan, en janvier. l’exposition offerte par le Dakar.
énervement. Ses déclarations, hors pair, respecté par son effectif,
telle liberté de ton jours pas été officialisée par les di- L’organisation du Dakar devrait Les avantages pour le rallye, hor-
tout particulièrement sur le man- l’ex-entraîneur de Mayence et du rigeants parisiens, qui prient pour aider Riyad à rattraper son retard mis ceux financiers, sont moins
que de joueurs dont il estime être Borussia Dortmund ne masque que Tuchel décroche la Coupe de sur ses voisins du Qatar et des Emi- évidents. Certains pilotes et leurs
victime – et qu’il avait déjà souli- plus son agacement depuis l’im- tat qui avait ciblé le bus de son France contre Rennes, le 27 avril. rats arabes unis, les premiers Etats sponsors, rebutés par l’image peu
gné ces derniers mois –, avaient probable élimination de son équipe, à quelques heures de la ré- Que se passerait-il si l’Allemand du Golfe à avoir fait du sport un flatteuse de l’Arabie, pourraient
les allures d’un coup de semonce équipe par Manchester United, le ception des joueurs de la princi- échouait à conserver le trophée ? vecteur de rayonnement médiati- boycotter la compétition. Les or-
adressé à sa direction. Elles tra- 6 mars, en huitièmes de finale re- pauté, s’en prenant à ses dirigeants L’entraîneur garde en mémoire le que. L’enjeu est capital pour la mo- ganisateurs devront veiller à ne
duisent les tensions à l’œuvre au tour de Ligue des champions. et à l’UEFA. sort de son prédécesseur Laurent narchie, dont le crédit internatio- pas s’ensabler dans la bureaucratie
sein de l’équipe dirigeante du club Sans se remettre en cause, il Dans l’entourage du PSG, on as- Blanc, licencié par le PSG quatre nal a souffert de son intervention saoudienne. Et faire attention à ce
en cette fin de saison. s’échine à justifier cette « phase sure que les coups de semonce de mois après avoir prolongé son militaire au Yémen et surtout de que la course ne se transforme pas
Avant Thomas Tuchel, aucun en- très difficile » par un arbitrage dé- Tuchel s’expliquent « par sa per- contrat de deux ans. L’émir du Qa- l’assassinat de Jamal Khashoggi. en caravane publicitaire à la gloire
traîneur du PSG version Qatar faillant et le manque de profon- sonnalité ». « Il est exaspéré. Ce n’est tar avait eu alors le dernier mot. p Ce journaliste et dissident, qui vi- du royaume. p
Sports Investments ne s’était ar- deur de son banc. Sur ce sujet, Tu- pas une question de soutien politi- rémi dupré vait en exil aux Etats-Unis, a été benjamin barthe
rogé une telle liberté de ton. Ni chel s’en prend implicitement à
l’expérimenté italien Carlo Ance- son directeur sportif, le Portugais
lotti, parti en claquant la porte Antero Henrique, avec lequel il en-
en 2013, ni Laurent Blanc, poussé tretient des relations glaciales.
vers la sortie trois ans plus tard, ou Conforté par M. Al-Khelaïfi, le Lu-
l’Espagnol Unai Emery (2016- sitanien n’est-il pas à l’origine de la
2018), dont le contrat n’a pas été re- mise à l’écart du milieu Adrien Ra-
nouvelé, n’auraient pu déclarer le biot, qui a refusé de prolonger son
dixième de ce que leur successeur contrat avec son club formateur, et
a dit dimanche soir. de la venue, en janvier 2018, de Las-
« On manque de joueurs (…). Je sana Diarra, dont le bail vient
vais le dire à mon président », Nas- d’être résilié ?
ser Al-Khelaïfi, a ainsi lancé Tu-
chel, l’œil noir, après avoir expli- « L’émir est loin »
qué le naufrage face à Lille par la li- Le discours plus « musclé » de Tu-
tanie de blessures auquel le PSG chel renvoie également aux cir-
est confronté. « On joue sans Ney- constances de sa nomination « par
mar, sans Edi [Cavani], sans Di Ma- en haut ». Faut-il y voir le fait qu’il
ria. Marquinhos et Kehrer sont se sent en position de force depuis
malades, Moussa Diaby a fait que son nom a été glissé, au prin-
deux entraînements. Il me man- temps 2018, à l’oreille du frère ca-
que tous les joueurs et après le ca- det de l’émir du Qatar, Tamim Al-
pitaine [Thiago Silva] se blesse ! On Thani, par le consul de l’émirat en
s’entraîne à 12 ou 13 ou 14… », Allemagne ? « Disons que ça aide
s’est-il lamenté. mais l’intérêt de Tuchel n’est toute-
Contraint de changer son équipe fois pas de jouer le conflit, estime
titulaire à 45 reprises sur les 47 ren- un ex-cadre du PSG. L’émir est loin,
contres disputées cette saison, Henrique est tout près. »
l’entraîneur parisien s’est même Le souverain et Nasser Al-Khe-
demandé à voix haute qui il pour- laïfi avaient été sensibles à la phi-
rait aligner à Nantes, mercredi losophie de jeu spectaculaire prô-
née par Tuchel et à sa capacité à
s’adapter au schéma tactique de
Ligue des l’adversaire. Et peu importe si l’in-
téressé n’a jamais emmené ses
champions : l’Ajax et joueurs au-delà d’un quart de fi-
le Barça en demies nale de Coupe d’Europe.
L’Ajax Amsterdam et le FC Bar- Reste aussi un autre élément
celone ont gagné, mardi d’explication : s’il ne l’avait pas
15 avril, leurs tickets pour les trop montré jusqu’alors à Paris,
demi-finales de la Ligue des Tuchel possède un tempérament
champions. Les Néerlandais, volcanique. Son licenciement par
qui avaient été tenus en échec le Borussia Dortmund, en
chez eux au match aller (1-1), mai 2017, était directement lié à TOUS LES JOURS, TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT
ont renversé, à Turin, la Juven- une sortie fracassante, un mois DÉCOUVREZ NOTRE SÉLECTION.
tus de Cristiano Ronaldo (2-1). plus tôt, après sa défaite (3-2) en TV-REPLAY-NETFLIX-YOUTUBE
Après sa victoire (1-0) à l’aller quarts de finale aller de Ligue des
en Angleterre, le Barça a sur- champions contre Monaco : le
classé, sur son terrain au Camp technicien avait regretté de re-
Nou, Manchester United (3-0). jouer dès le lendemain de l’atten-
16 |
ÉCONOMIE & ENTREPRISE
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

RUPTURES CONVENTIONNELLES COLLECTIVES

Grève des salariés


de l’usine
Goodyear Dunlop
de Montluçon
(Allier),
le 31 janvier.
FLORIAN SALESSE/
LA MONTAGNE/MAXPPP

Dunlop : le blues des salariés


La mise en place d’une rupture conventionnelle collective
ché. « Mais la Sodie m’a dissuadé en disant ports, des ingénieurs et des opérateurs sont
sur le site de Montluçon s’est traduite par 88 départs, mais que cela me demanderait énormément de tra- partis, obligeant même à certains remplace-
vail pour me payer même pas un smic. » Dans ments. « Ils ont mis la charrue avant les
aussi par des difficultés accrues pour ceux qui sont restés le cadre de l’accompagnement prévu par la bœufs, résume un salarié. Ils se sont précipités
RCC, il a passé ses certificats d’aptitude à la sur la RCC mais n’avaient peut-être pas assez
conduite en sécurité (Caces) et a trouvé juste réfléchi avant. »
à côté de chez lui un emploi dans une petite Selon les salariés, les conditions de travail
Mesures financières incitatives avec de entreprise du BTP où il manœuvre pelle- se sont dégradées sur certains postes, alors
REPORTAGE conséquentes indemnités supra-légales, teuse et tractopelle. Après quinze jours d’in- que d’autres se trouvent sous-employés. « Un
montluçon (allier) - envoyée spéciale

F
congé mobilité, plan de formation, aide à la térim, il a été embauché en CDD pour six bordel organisé », assène David Guillaume.
in septembre 2018, peu avant création d’entreprise, l’enveloppe de départ mois, pour une paye à peu près équivalente. Conséquence : plus de prime de performance
l’aboutissement de la rupture est intéressante. « Mais on n’a pas trop fait Ceux-là ne regrettent rien. Cinq mois après depuis septembre. Le fait qu’une majorité de
conventionnelle collective monter les enchères, pour que l’engouement son départ, la situation de S., 44 ans, qui de- salariés ont rejoint la mobilisation des « gi-
(RCC) mise en place dans l’en- soit mesuré, explique David Guillaume. mande à rester anonyme, est plus compli- lets jaunes », occasionnant des journées de
treprise, les responsables syn- D’abord pour que ceux qui se portaient volon- quée. Lui a choisi de partir « parce qu’il n’en grève en novembre et décembre, a un peu
dicaux de l’usine Dunlop-Goo- taires prennent le temps de réfléchir à deux pouvait plus ». « C’était urgent pour moi, ex- plus perturbé le travail. Logiquement, ceux
dyear de Montluçon (Allier) semblaient plu- fois : Goodyear est plutôt une bonne boîte et plique-t-il, attablé dans un café de la ville. qui se sont mobilisés dans cette révolte espé-
tôt positifs. Aucun ne se réjouissait des Montluçon n’est pas non plus le supermarché Quand on se fait du mal en allant au boulot, raient au moins obtenir la « prime Macron »
88 suppressions d’emplois – « ce n’est jamais du travail. Ensuite pour maintenir le rapport c’est plus la peine. » Mais depuis, il a aban- annoncée par le président le 10 décembre en
une bonne nouvelle » –, mais ils reconnais- de force avec la direction : comme elle n’avait donné la formation d’horticulteur dans la- réponse aux « gilets jaunes ». Mais Goodyear
saient que cette nouvelle procédure créée un pas l’embarras du choix dans les candidats, quelle il s’était lancé. Livré à lui-même, avec a estimé que cette demande d’une prime ex-
an plus tôt par les ordonnances travail avait elle n’a pas pu choisir à sa guise qui partait ou des crédits à rembourser, il vit sur ses in- ceptionnelle défiscalisée n’était « pas compa-
au moins l’avantage de mettre en œuvre une non, et a dû au contraire beaucoup adapter et demnités en attendant impatiemment la fin tible » avec l’objectif d’améliorer la compétiti-
négociation à froid, dépassionnée, sur la individualiser les propositions. » de la période de carence pour toucher une al- vité de l’usine que devait permettre la RCC.
base du volontariat uniquement, alors que Le dossier de chaque candidat au départ et L’ENTREPRISE location-chômage. « Je me suis peut-être un Ces désaccords ont dégénéré en conflit so-
planait la menace d’un plan social.
La direction du fabricant de pneus – qui n’a
son projet ont été étudiés puis validés par
une commission de suivi réunissant une ou
EST L’UNE peu précipité… Quand on en a marre, on veut
tout régler le plus vite possible, mais c’est pas
cial, avec cinq jours de grève en février, et en-
core des débrayages dans les ateliers en ce dé-
répondu aux sollicitations du Monde que deux fois par mois la direction, les représen- DES PREMIÈRES toujours une bonne chose. » but avril. « On te fait comprendre qu’il faut que
par un court communiqué – est l’une des tants des salariés et un membre du cabinet tu fasses des efforts mais eux n’en font jamais,
premières en France à s’être saisie du dispo- Sodie, spécialisé dans les reclassements et À S’ÊTRE SAISIE « CEUX QUI RESTENT TRINQUENT » peste un opérateur. Avant on avait des primes,
sitif qui permet de supprimer des postes
sans devoir justifier de difficultés économi-
l’accompagnement des salariés.
Au final, environ un tiers des partants se-
DU DISPOSITIF Ce genre de cas fait réfléchir David
Guillaume, de la CGT. « Je pense qu’il faudrait
là on n’a plus rien. Il faut faire plus avec moins
de monde et en étant moins payé ? »
ques, contrairement à un plan de sauvegarde ront à la retraite à l’issue de leur congé mobi- QUI PERMET anonymiser les dossiers en commission, et « Les salariés savent le prix de ce qu’ils ont
de l’emploi ou un plan de départ volontaire. lité, une sorte de retraite anticipée, environ faire siéger d’autres gens que les syndicats, es- donné au patron en acceptant la RCC : une ré-
Dans le cas de Dunlop, la RCC était un outil un tiers sont partis pour un autre emploi, et DE SUPPRIMER time-t-il. On a parfois validé des dossiers limi- duction d’effectifs sans bagarre », explique
de son « plan performance » visant à amélio- un tiers pour un projet de création d’entre- tes, avec des projets pas forcément très soli- David Guillaume. D’autant que chez Goo-
rer la productivité d’une usine présentée prise ou une formation. DES POSTES SANS des, pour ne pas aller contre le choix du salarié dyear, la bagarre, on connaît. Le destin tragi-
comme la moins compétitive des sites Goo- DEVOIR JUSTIFIER qui voulait partir absolument. » que du site Goodyear d’Amiens Nord, fermé
dyear en Europe : il prévoyait une réorgani- « JE ME SUIS PEUT-ÊTRE UN PEU PRÉCIPITÉ » Quand on les retrouve sur le site de Mont- en 2014 après sept ans de bataille juridique,
sation du travail afin de réduire de 20 % le Sébastien Barbier, 36 ans, dont 13 chez Dun- DE DIFFICULTÉS luçon, plusieurs mois après l’aboutissement est dans tous les esprits. Certains se sont in-
coût du pneu, en produisant autant avec lop, a saisi l’occasion pour trouver un travail de la RCC, le retour d’expérience des deux dé- quiétés de voir le bras de fer entamé à la suite
moins de salariés. plus proche de chez lui. « Je faisais 27 km ma- ÉCONOMIQUES légués syndicaux est beaucoup plus mitigé. de la RCC assombrir l’avenir du site de Mont-
Le document de présentation du plan in- tin et soir, aujourd’hui j’ai trouvé un emploi à « Le seul problème de la RCC, c’est comment luçon. « Si le site devient trop problématique,
sistait d’ailleurs sur le côté « consensuel » de 3 km de chez moi », explique-t-il, enthousiaste. on fait après », souligne David Guillaume. nous craignons des sanctions, soufflait un sa-
cet « ajustement » des effectifs en « favorisant De l’intérim cependant, et moins bien payé. « On a tellement tout fait pour que les départs larié cet hiver. Goodyear n’est pas un philanth-
une organisation (…) plus souple et plus adap- « Mais avec les frais d’essence, finalement je se fassent dans de bonnes conditions qu’on a rope, on les a vus fermer Philippsburg en Alle-
tée ». La direction avait communiqué une m’y retrouve. Et si ça ne marche pas, j’aurai oublié de border les choses pour ceux qui res- magne il y a deux ans, et avant Birmingham,
liste des postes où elle souhaitait des dé- droit au Pôle emploi. » A l’issue d’une carence tent, explique Marc Argaud, délégué CFDT. en Angleterre. »
parts, en particulier au sein des deux équi- de cinq mois et demi, imposée par la RCC. On aurait dû bâtir le futur comme on a bâti le Fin février, la direction avait quitté la table
pes de week-end qu’elle ambitionnait de ré- Pénalisé par un problème de tendon à départ, c’est ceux qui restent qui trinquent. » des négociations après que la CGT avait re-
duire à une seule. l’épaule, Christophe Keller, 52 ans, opérateur La nouvelle organisation du travail annon- jeté un premier protocole de fin de conflit.
La CGT, syndicat ultramajoritaire, comme polyvalent travaillant sur neuf machines dif- cée, pour faire autant avec 88 salariés en Un mois et demi et quelques arrêts de travail
la CFDT, ont accepté de s’asseoir autour de la férentes, craignait d’être déclaré inapte. « Ce moins, a tardé à se mettre en place. Sur la plus tard, syndicats et directions sont finale-
table pour négocier les conditions de départ. qui me faisait peur, c’est de tomber dans la base du volontariat, ces départs ne se sont ment parvenus à un accord de sortie de crise,
« Par principe, la CGT est opposée aux RCC, zone des “T’as mal où ? – J’ai bobo là”, et de fi- pas forcément faits aux postes espérés par la vendredi 12 avril. Lequel prévoit notamment
mais il y a aussi le principe de réalité. Les sala- nir balayeur. » Il est également parti dans le direction : la deuxième équipe du week-end des garanties de versement des primes. Si les
riés y étaient globalement favorables, on a été cadre de la RCC après treize ans chez Dunlop. n’a ainsi pas disparu mais a seulement été ré- salariés, consultés ces jours-ci, valident l’ac-
pragmatique », précise David Guillaume, dé- Son premier projet était d’acheter un terrain duite. Et alors que la plupart des suppres- cord, il sera voté dès la semaine prochaine. p
légué CGT chez Dunlop à Montluçon. pour faire du maraîchage et vendre au mar- sions de postes visaient des fonctions sup- aline leclerc
économie & entreprise | 17
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Un recours croissant aux M. Ray : la direction ne peut en-


clencher le mécanisme que si elle
a conclu un accord avec des syndi-
cats ayant recueilli au moins 50 %
que à la rupture du contrat de tra-
vail alors même qu’il en est respon-
sable, par son initiative. Qui plus
est, il n’est pas tenu de proposer des
LES CHIFFRES

ruptures conventionnelles des voix lors des dernières élec-


tions professionnelles. Une con-
dition de nature à placer les repré-
sentants du personnel « en posi-
congés de reclassement, contraire-
ment à ce qui s’impose en cas de li-
cenciement économique. »
Au départ, quelques sociétés –
69
C’est le nombre de projets
de rupture conventionnelle

collectives
tion de force », considère Sylvain comme l’enseigne de prêt-à-por- collective (RCC), lancés par
Niel, président du Cercle des DRH ter Pimkie – ont envisagé une RCC des employeurs de janvier
(directeurs ressources humai- « pour résoudre des difficultés », à la fin août 2018.
nes) : en échange de leurs signatu- mais leur projet a tourné court,
res, « les organisations de salariés soit parce que les syndicats y
En dépit de garde-fous, plusieurs organisations sont susceptibles de réclamer des étaient hostiles, soit parce que 43
indemnités de rupture élevées et l’administration l’a jugé trop pau- C’est le nombre de RCC validées
syndicales restent méfiantes vis-à-vis de la procédure des actions importantes, pour fa-
voriser les reconversions profes-
vre en mesures d’accompagne-
ment, explique Romain Raquillet,
par les services déconcentrés du
ministère du travail. Les autres
sionnelles ». En plus du feu vert du cabinet LHH Altedia. faisaient encore l’objet de négo-
des syndicats majoritaires, un Aujourd’hui, les entreprises qui ciations au sein des entreprises

U n nouveau sigle s’est im-


posé dans la langue des
manageurs : RCC, pour
« rupture conventionnelle collec-
tive ». Instauré par les « ordon-
cise : le cabinet de la ministre du
travail, Muriel Pénicaud, ne com-
munique pas ce chiffre. Les seules
données globales disponibles fi-
gurent dans une « note d’étape »
plan de départs volontaires (PDV)
« classique » ou à un plan de sau-
vegarde de l’emploi (PSE), « il n’est
pas nécessaire d’invoquer une dif-
ficulté économique, imminente ou
autre consentement doit être ob-
tenu : « Celui des services décon-
centrés du ministère du travail, qui
s’assurent notamment que la RCC
ne vise pas, entre autres, à faire
optent pour une RCC sont plutôt
en quête d’« adaptation » : « Leur
activité peut être profitable, mais
elles anticipent la concurrence de
nouveaux entrants sur leur mar-
ou de discussions avec l’admi-
nistration. Quelques procédures
n’ont pas abouti (soit parce que
les syndicats y étaient opposés,
soit parce que le ministère
nances Macron » de septem- publiée, à la mi-décembre 2018, à venir », souligne Me Deborah Da- partir les seniors pour rajeunir les ché ou des mutations technologi- n’a pas donné son aval).
bre 2017 sur la réforme du code du par la commission d’évaluation vid. « Ça permet de faire bouger les effectifs », ajoute M. Ray. ques en cours », décrypte M. Ra-
travail, ce dispositif offre la fa- des « ordonnances Macron ». Cel- lignes en interne de façon moins quillet. « Les employeurs et les or-
culté à un employeur de se sépa- le-ci rapporte que, sur les huit pre- traumatisante qu’un plan social », « Une approche préventive » ganisations de salariés sont en 45 %
rer de salariés, sur la base du vo- miers mois de 2018, soixante- poursuit Jean-Philippe Dubs, En dépit de ces garde-fous, plu- voie de s’approprier ce nouvel ins- Les établissements qui ont en-
lontariat et selon des modalités neuf RCC ont été « initiées ». d’Alès Groupe, un spécialiste des sieurs confédérations de salariés trument, dans une approche pré- gagé une RCC appartiennent au
plus simples que celles qui préva- cosmétiques qui a fait partir quel- manifestent de la méfiance. ventive », confirme M. Anton- secteur des services pour 45 %,
laient auparavant. A ce stade, ce Succès relatif que quatre-vingts salariés en 2018 « Nous étions plus que réservés mattei. à celui de l’industrie pour 36 %
sont surtout des entreprises d’au « Nous ne sommes pas face à une par le biais d’une RCC. « Nous lorsque la réforme est passée, et Toutefois, cette « accultura- et à celui du commerce pour
moins 250 personnes qui y ont re- déferlante », commente Jean-Em- avons mené cette restructuration nous le restons, déclare Michel tion » ne s’effectue pas sans 19 %.
cours. Derniers exemples en manuel Ray, professeur à l’Ecole en famille, sans expert ni procé- Beaugas (Force ouvrière). Il faut heurts. Chez IBM France, la direc-
date : la Caisse des dépôts et con- de droit de Paris-I-Panthéon-Sor- dure d’information-consultation, que ce soit négocié dans des entre- tion est parvenue à trouver un ac-
signations (CDC) et Carrefour, qui bonne. Mais la procédure est « de comme cela aurait dû être le cas prises où les syndicats sont bien cord majoritaire, en 2018, mais il a
ont exprimé, en mars, leur inten- plus en plus utilisée », enchaîne avec un PSE ou un PDV. » L’objectif, implantés. Sinon, les mesures d’ac- créé de l’amertume : « Nous esti- l’UNSA et la CFE-CGC approuvent
tion d’appliquer une telle mesure. Paul-Henri Antonmattei, profes- en l’espèce, était double : réduire compagnement peuvent s’avérer mions que, au vu des moyens dont la démarche, tandis que la CGT et
Le but est de conduire des réorga- seur à l’université Montpellier-I. la masse salariale et les coûts afin moins ambitieuses que dans un dispose le groupe, la RCC revenait le SNUP-CDC sont contre. La
nisations « à froid », avant que les « Elle s’impose déjà dans le panel de renouer avec les bénéfices, PSE. » « Nous ne voulons pas que ce à faire partir des salariés en met- CFDT, elle, ne veut pas non plus
clignotants ne passent au rouge, des outils de gestion des effectifs, tout en remplaçant certains sala- soit utilisé comme un PDV au ra- tant le strict minimum sur la table, d’une RCC, car, en l’état, elle serait
dans un esprit consensuel – si qui est mis à la disposition des en- riés par d’autres personnes ayant bais », renchérit Régis Dos Santos, et avec très peu d’engagements synonyme de réduction des effec-
possible. Mais, sur le terrain, ces treprises », complète Me Isabelle un « profil plus expert ». président du Syndicat national de pour ceux qui restent », confie Ma- tifs : « Il faut que les départs soient
nouvelles pratiques ne passent Taraud, membre du Syndicat des Mais la disparition de certaines la banque CFE-CGC. Se pose, de thieu Josien, délégué syndical compensés par des recrutements
pas toujours très bien. avocats de France. obligations dans la RCC, par rap- surcroît, un problème de principe, central CFDT, qui a refusé d’avali- et la titularisation des personnes
Combien de personnes ont Ce relatif succès tient au fait que port au PDV et au PSE, ne signifie aux yeux de Me Taraud : « La RCC ser la procédure. A la Caisse des en CDD », affirme Patrick Borel,
quitté leur poste ainsi ? Impossi- la RCC dicte moins de contraintes pas pour autant que « c’est “open permet à un employeur de ne pas dépôts, le projet de la direction di- représentant cédétiste. p
ble d’apporter une réponse pré- à un patron : contrairement à un bar”, côté entreprise », nuance apporter de justification économi- vise également les syndicats : bertrand bissuel

PERTES & PROFITS | SOCIAL


Chez Carrefour, des syndicats vent debout p a r p h il ip p e e s c a nde

contre le projet de la direction Réhabiliter


Le groupe négocie un accord de rupture conventionnelle collective visant 1 229 postes.
En un an, le nouveau PDG, Alexandre Bompard, a supprimé quasiment 5 000 emplois
les partenaires sociaux
Il a fallu attendre 1975 pour il devient collectif, il change de

L es organisations syndicales
et la direction de Carrefour
se sont une nouvelle fois
rencontrées, mardi 16 avril, pour
FORCE OUVRIÈRE,
QUI REPRÉSENTE
tés les plus stratégiques, l’entre-
prise a fixé un pourcentage maxi-
mum de départs dans chaque sec-
teur, et a exclu de ce plan les
tions syndicales sont d’autant
plus méfiantes que plusieurs pro-
grammes successifs de réduc-
tions d’emplois sont intervenus
que soit enfin autorisé en
France le divorce par consente-
ment mutuel. Plus besoin de
prouver la faute et de s’en-
nature. Les représentants du
personnel doivent à la fois se
préoccuper des conditions de
départs, en termes financiers
évoquer les suppressions d’em- PLUS DE 47 % rayons de produits frais (boulan- depuis un an. Un plan de départs voyer des assiettes à la figure et d’accompagnement, mais
ploi envisagées par le groupe de gerie, pâtisserie, fruits et légu- volontaires au siège, signé en pour se séparer. Aujourd’hui, aussi de refroidir l’effet d’em-
distribution alimentaire. DES SALARIÉS, mes, poissonnerie…), sur lesquels avril 2018, a conduit 2 400 person- presque un mariage sur deux ballement qu’ils provoquent
Un an après le début d’un vaste
plan de transformation accompa-
A CLAQUÉ LA PORTE elle rencontre des difficultés de
recrutement.
nes à quitter l’entreprise. En paral-
lèle, l’enseigne a mis en place un
se termine par un divorce et la
majorité se concluent à l’amia-
chez ceux qui veulent tout pla-
quer et toucher un chèque,
gné d’une importante réduction DE LA RÉUNION MARDI Cette nouvelle cure d’amaigris- plan de sauvegarde de l’emploi ble. Le changement de mœurs sans se soucier du lendemain.
d’effectifs, la nouvelle cure sement, envisagée par la direc- (PSE) lorsque les 273 magasins en a été plus tardif dans l’entre- Et enfin, ils sont supposés se
d’amaigrissement passe mal tion pour la fin de l’été, doit en- France de l’ancien réseau de hard- prise. La rupture convention- préoccuper de ceux qui restent
auprès des salariés. Sur les ré- core faire l’objet de nouvelles dis- discount Dia ont été vendus ou nelle, équivalente du consen- et risquent de voir leurs condi-
seaux sociaux, certains ont dé- non alimentaires, mais création cussions le 3 mai avec les syndi- fermés. Sur les 2 100 employés tement mutuel, a été autorisée tions de travail se dégrader.
tourné le slogan de l’enseigne en de rayons consacrés au déstoc- cats, déjà rencontrés à trois concernés, 400 ont été reclassés en 2008. Elle simplifie et sécu-
faveur de la transition alimen- kage, abandon de la bijouterie…). reprises. Mais le projet passe mal. en interne, près de 200 ont rise la séparation, à la fois juri- Compétence de terrain
taire, transformant « Act for Food, Les postes visés concernent donc Parlant de « boucherie sociale », la changé d’employeur lors du ra- diquement, pour l’employeur, Leur rôle est clé pour défendre
Des actions concrètes pour mieux la bijouterie, le rayon multimé- CGT qui représente autour de chat de leur magasin et 1 400 per- et financièrement pour le sala- les intérêts des salariés mais
manger » en « Act for Flouz, Des dia, l’arrière-caisse, le service de la 20 % des salariés des hypermar- sonnes ont été licenciées. rié. Ce dernier peut toucher les aussi pour objectiver et ratio-
actions concrètes pour mieux se paie, l’encadrement, les fonctions chés, s’inquiète de n’avoir Et les ajustements sur l’emploi indemnités chômage sans naliser le débat grâce à leur ex-
gaver ». administratives et les caisses des aucune visibilité sur le plan de ne se sont pas arrêtés là. Dans ses avoir besoin d’être licencié périence et leur expertise. Il
Se saisissant des dispositifs pré- stations-service. préretraite. hypermarchés, un plan de dé- pour faute. Là encore, le succès est crucial de les aider à retrou-
vus dans la dernière réforme du Force ouvrière, qui représente parts volontaires pour les person- a été au rendez-vous (437 000 ver du pouvoir dans les entre-
code du travail, Carrefour a entre- « Boucherie sociale » plus de 47 % des salariés, a claqué nels des stations-service et les dé- en 2018). Ce mécanisme intro- prises alors que le taux de syn-
pris de négocier un accord de rup- La direction souhaite ainsi inciter la porte de la réunion mardi. Le partements administratifs a été duisait l’embryon d’une dicalisation s’est effondré à
ture conventionnelle collective certains salariés à quitter l’entre- syndicat considère qu’il est de mis en place à la suite de l’auto- « flexisécurité », clé du succès partir des années 1980. Mais
(RCC) lui permettant de réduire prise, afin de proposer à d’autres, moins en moins entendu par la matisation des pompes à essence des politiques d’emploi dans on pourrait pousser le raison-
ses effectifs par le biais de départs dont les métiers seront abandon- direction et s’inquiète du sort des et à la centralisation des activités les pays scandinaves. nement plus loin. Cette com-
volontaires, sans justification nés, des postes libérés. Car à la dif- hypermarchés que Carrefour comptables. Sur les 600 person- D’où l’idée d’étendre le dis- pétence de terrain et ce recul
économique. Il nécessite un ac- férence d’un plan de départs vo- souhaite passer en location-gé- nes visées, la moitié a été reclas- positif en le rendant collectif sont indispensables au fonc-
cord signé par des syndicats re- lontaires (PDV), une RCC permet rance, « ce qui est une forme de sée, l’autre a quitté l’entreprise. en 2018. Dans ce cas, ce n’est tionnement de la démocratie.
présentant au moins 50 % du per- de pourvoir les postes vacants. suppression de postes déguisée ». Enfin, en 2018, Carrefour a ins- plus l’individu qui négocie ses La crise des « gilets jaunes »,
sonnel. L’ambition de l’équipe diri- A la CGT, on constate une dérive tauré, en concertation avec les conditions de départ mais les comme le développement du
L’objectif du distributeur, qui geante est aussi d’accélérer le dé- depuis l’arrivée d’Alexandre syndicats, un congé de fin de car- syndicats. Il s’agissait au début populisme, nous renvoie à la
emploie 115 000 salariés en part de « salariés, en fin de car- Bompard à la tête de l’entreprise rière, permettant aux salariés de trouver pour les entreprises figure la faiblesse actuelle de
France, dont 60 000 dans ses hy- rière, qui n’ont pas envie de se for- en juillet 2017. « Ils viennent avec d’anticiper leur retraite de trente- une alternative plus simple ces corps intermédiaires. Ils se-
permarchés, vise à supprimer mer à la digitalisation ou de chan- leur projet, et il n’y a aucun moyen six mois. Un peu plus de 600 sala- aux coûteux plans de départs raient pourtant bien utiles
1 229 postes dans ses 220 hyper- ger de métier », souffle-t-on en de négocier », résume-t-on. riés en ont bénéficié. Tous n’ont volontaires et aux complexes pour encadrer et structurer les
marchés français pour adapter les interne. Pour favoriser ce mouve- Les négociations sont donc au pas été remplacés. Au total, de- plans de sauvegarde de l’em- contre-pouvoirs dans le débat
effectifs aux nouveaux choix ment « sans départ contraint », point mort, et les syndicats crai- puis un an sous divers dispositifs, ploi. Les syndicats, qui ont le national. Il semblerait que l’on
stratégiques censés relancer ce Carrefour a décidé d’y ajouter un gnent que la direction s’oriente en Carrefour s’est séparé de quasi- pouvoir de refuser ce plan, commence à s’en rendre
format de magasin (réduction des plan de préretraite. Et pour éviter cas de blocage vers un plan de dé- ment 5 000 personnes. p sont plus mitigés. Le divorce compte en haut lieu. p
espaces consacrés aux produits une hémorragie dans ses activi- parts volontaires. Les organisa- cécile prudhomme est affaire personnelle. Quand philippe escande
18 | économie & entreprise 0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Les indices de pauvreté


en Europe traduisent de
Le Royaume-Uni confronté
grands écarts entre Etats à une pénurie de main-d’œuvre
L’Insee a mesuré la pauvreté monétaire Le départ des Européens lié au Brexit pèse sur certains secteurs
et la privation matérielle et sociale

I l existe un « halo » de la pau-


vreté comme il existe un
développé en 2017 un autre indi-
cateur. Alors que la pauvreté
londres - correspondance
Le chômage Pour les 52 % de Britanniques
qui ont voté en faveur de la sortie
Les économistes se perdent en
conjectures pour expliciter le

L
« halo » du chômage. Le mou- « monétaire » permet surtout de a saison des jonquilles atteint 3,9 %, un de l’Union européenne (UE), cette phénomène. Un marché du tra-
vement des « gilets jaunes » et les mesurer le degré d’inégalité s’est mal passée pour les situation est probablement une vail très flexible et sept millions
débats qu’il a engendrés en té- d’une société, la « privation maté- horticulteurs britanni-
plus bas depuis excellente nouvelle. Il y a moins d’emplois précaires l’expliquent
moignent : le phénomène ne dé- rielle et sociale » tient compte, ques. Alors que la fête des quarante-cinq d’étrangers, plus d’emplois dispo- en partie. Et la hausse des salaires
pend pas uniquement des indica- elle, des personnes « incapables mères a eu lieu au Royaume-Uni nibles, et les salaires augmentent. suit une décennie de stagnation.
teurs macroéconomiques. Ce de couvrir les dépenses liées à au dimanche 31 mars, avec son habi-
ans « Les candidats ont souvent le Il s’agit en partie d’un rattrapage.
n’est pas parce que le pouvoir moins cinq éléments de la vie cou- tuel pic de demande pour les bou- choix entre deux ou trois offres, ex- M. Davies avertit que la logique
d’achat moyen progresse que les rante sur treize considérés comme quets de fleurs, une partie de la ré- plique Rebecca Siciliano, qui tra- actuelle ne peut pas durer indéfi-
perceptions s’améliorent. Mais souhaitables, voire nécessaire ». colte a fané sur pied, faute de 2016] fait qu’il est difficile d’attirer vaille à Tiger Recruitment, une niment. Une récolte qui pourrit
comment mesurer les différents Les critères retenus sont con- main-d’œuvre. Malgré tous leurs la main-d’œuvre étrangère, conti- agence de travail temporaire lon- sur pied ou un restaurant obligé
de niveaux de vie ? crets : pouvoir faire face à des dé- efforts, les agriculteurs n’ont pas nue Mme Capper. Un Roumain, par donienne. Ils sont plus exigeants de fermer hors des heures de
C’est pour tenter de répondre penses inattendues ou s’offrir une trouvé les employés nécessaires. exemple, peut choisir entre l’Espa- sur les salaires, et réclament aussi pointe sont autant d’activités per-
que l’Insee a publié, mardi 19 avril, semaine de vacances, être en me- L’été 2018, la même chose s’est gne, la France, les Pays-Bas… » Pour de la flexibilité, par exemple de dues. « Les employeurs ont accès à
une étude comparative sur la pau- sure de régler le loyer et les factu- passée pour les courgettes de Bar- eux, les salaires britanniques sont pouvoir travailler chez eux. » moins de main-d’œuvre de qua-
vreté en Europe. Ses auteurs dis- res, se vêtir… A cette aune, la « pri- foots, une grosse société agroali- moins concurrentiels qu’avant. En 2019, les salaires au Royaume- lité », ajoute-t-il.
tinguent deux approches : la pau- vation matérielle et sociale » tou- mentaire basée dans le sud de l’An- Le brouillard qui entoure le Uni ont augmenté de 3,5 % (soit Une solution est d’investir dans
vreté « monétaire » et la « priva- che 12,7 % des Français et 15,7 % des gleterre. « On avait juste assez de Brexit complique la donne. « J’ai 1,5 % en valeur réelle). des machines, qui remplacent les
tion matérielle et sociale ». Cumu- habitants de l’Union européenne. personnes pour cueillir une produc- des Polonais qui reviennent dans salariés. Barfoots a décidé de mé-
lées, elles révèlent d’immenses Mais alors que seuls 2,9 % de Sué- tion normale, mais on n’a pas pu ma ferme chaque année, certains Une situation paradoxale caniser le ramassage de ses hari-
écarts entre les Etats membres. dois sont concernés, les taux ex- suivre les jours où il y avait trop de depuis vingt ans. Ils me deman- Gerwyn Davies, économiste au cots verts. « Nous sommes passés
Selon la première définition, plosent en Roumanie et en Bulga- légumes mûrs en même temps », dent s’ils vont avoir besoin de visa, Chartered Institute of Personnel de 380 employés à 11 aujourd’hui »,
9 millions de Français vivent rie, où ils avoisinent les 50 %. La explique Keston Williams, son di- s’il faut des papiers spéciaux pour and Development, relativise le témoigne M. Williams. Mais un tel
aujourd’hui sous le seuil de pau- France se classe treizième recteur technique. Ali Capper a passer la frontière… Et on n’a pas phénomène. Seule une entre- procédé ne peut pas fonctionner
vreté. En termes statistiques, cela Sans surprise, les ménages les connu la même mésaventure l’été de réponses à leurs questions », prise sur dix connaît une pénurie pour tous les secteurs. Les hôpi-
signifie qu’ils disposent d’un re- plus touchés restent les familles précédent. Cette agricultrice du s’agace Mme Capper. de main-d’œuvre, un problème taux font par exemple face à une
venu inférieur à 60 % du revenu monoparentales. D’après l’Insee, Worcestershire a perdu 100 ton- Barfoots, qui emploie 1 200 per- concentré sur quelques secteurs, grave pénurie d’infirmières, avec
médian, soit 1 000 et quelques « 20,8 % de la population [fran- nes de pommes, faute de sonnes entre ses usines et ses ter- dont l’agriculture et la restaura- 40 000 emplois vacants, soit envi-
euros pour une personne seule. çaise] est touchée par au moins main-d’œuvre : « Un gâchis horri- res agricoles, constate un lent dé- tion. Mais le ralentissement du ron 10 % des besoins du pays.
En 2016, ce phénomène concer- l’une des deux formes de pau- ble. » Les exploitations agricoles clin de l’attractivité britannique. flot d’immigrés européens a des Longtemps, les Européens ont
nait 13,6 % de la population. Un vreté ». Généralement, plus le re- britanniques n’arrivent plus à re- En 2016, l’entreprise a reçu effets dans toute l’économie, (partiellement) comblé le trou.
niveau bien inférieur à celui de la venu médian est élevé, plus le cruter. « En 2018, il manquait 1 512 candidatures ; en 2017, 912 ; parfois bénéfiques. « Les entrepri- Mais le Brexit a mis fin au phéno-
moyenne de l’Union européenne taux de « privation matérielle et 10 000 employés sur les 70 000 né- en 2018, 784. Barfoots a beau en- ses se tournent vers une mène : le nombre de candidatures
(17,3 %), puisque l’Hexagone affi- sociale » est faible, sauf pour l’Es- cessaires », souligne Mme Capper, voyer des équipes de recrutement main-d’œuvre plus âgée, dont le d’infirmières européennes a chuté
chait le sixième taux de pauvreté tonie et la République tchèque. qui préside la section horticole du dans les pays d’Europe de l’Est, les taux d’emploi a augmenté. A une de 87 % en 2018. « Désormais, les
le plus bas du Vieux Continent. Ce qui distingue la France des National Farmers’Union, le syndi- résultats sont maigres. conférence, j’ai entendu une asso- hôpitaux sont obligés de faire tra-
autres pays tient à la situation des cat agricole britannique. La pénurie de main-d’œuvre tou- ciation d’aide au retour au travail vailler les infirmières de plus lon-
Evaluer le risque d’exclusion retraités. Alors que leur taux de Le plein-emploi au Royaume- che aussi le secteur de la restaura- d’anciens prisonniers qui disait gues heures ou d’utiliser des agen-
Mais attention : cette mesure est pauvreté « monétaire » est le plus Uni est l’explication-clé de ce phé- tion. « La moitié de nos membres que le Brexit était la meilleure ces de travail temporaire, ce qui si-
relative. Par définition, le seuil va- bas des pays riches de l’Union, leur nomène. Le chômage est à 3,9 %, ont au moins un poste vacant de- chose qui leur soit arrivée. » gnifie une très forte rotation du per-
rie d’un pays à l’autre en fonction taux de « privation matérielle et au plus bas depuis quarante- puis plus de six mois, indique Kate Cette situation du marché de sonnel », dit Anita Charlesworth, de
du niveau de vie de la population. sociale » apparaît comme le plus cinq ans, selon les statistiques pu- Nicholls, la directrice de UK Hospi- l’emploi est paradoxale. Depuis le l’association Health Foundation.
La République tchèque, qui affi- élevé. Ce paradoxe pourrait s’ex- bliées mardi 16 avril. Voilà long- tality, l’organisation représentant référendum, la croissance a nette- Le Brexit ne fait que mettre en lu-
che le taux de pauvreté le plus fai- pliquer par une proportion im- temps qu’il est presque impossi- le secteur. Le nombre de candidats ment ralenti au Royaume-Uni, mière un problème plus profond.
ble des vingt-huit Etats membres portante de ménages se situant ble de trouver un Britannique européens a baissé de moitié. » Elle avec une baisse des investisse- Le Royaume-Uni ne forme histori-
(9,7 %), a un revenu de référence juste au-dessus du seuil de pau- pour occuper ces emplois péni- cite les employés qualifiés – chefs ments. Le PIB n’a augmenté que quement pas assez d’infirmières.
de 620 euros mensuels, contre vreté « monétaire », du fait de l’ad- bles et mal rémunérés. « Malheu- cuisiniers, maîtres d’hôtel… – qui de 1,4 % en 2018, ce qui en fait l’une L’importation de travailleurs
1 155 euros en Autriche, pourtant dition du minimum vieillesse et reusement, nous sommes dépen- peuvent choisir d’autres pays. des économies les moins dynami- étrangers n’était qu’un sparadrap.
classée huitième. des aides personnalisées au loge- dants des travailleurs étrangers », « En 2016, les départs étaient liés à ques des pays du G7. Mais, les em- « Le Brexit n’est pas la cause du pro-
Afin de mieux évaluer le risque ment. Mais les données compara- témoigne M. Williams. la chute de la livre sterling. bauches continuent. Le chômage, blème, mais il s’est produit au pire
d’exclusion socio-économique, tives manquent, reconnaît Julien Le Brexit s’est rajouté au casse- Aujourd’hui, il y a une certaine réti- qui était de 5 % quand les Britanni- moment pour le secteur », conclut
Eurostat, l’agence statistique liée Blasco, un des auteurs de l’étude. p tête. « La baisse de la livre sterling cence à venir dans le pays, à cause ques ont voté pour sortir de l’UE, a Mme Charlesworth. p
à la Commission européenne, a élise barthet [de 15 % depuis le référendum de de l’incertitude liée au Brexit. » encore reculé de plus d’un point. éric albert

Aéroport de Toulouse-Blagnac : la justice


annule la procédure de vente
La cour administrative d’appel de Paris se range du côté des opposants à la privatisation
de l’infrastructure. Le collectif veut désormais faire invalider l’acte de cession à Casil Europe

L’ACTUALITÉ DES VILLES toulouse - correspondance Speed Group et Friedmann Pacific « Oui, nous avons gagné ! », s’est n’avait pas la capacité de vendre

ET DES MUTATIONS
Asset Management) et le groupe félicité dans un communiqué le ses parts à Casil », a précisé Chris-

URBAINES N ouveau coup de théâtre


dans l’affaire de la priva-
tisation de l’aéroport
Toulouse-Blagnac ? Assurément
une « victoire » pour les oppo-
canadien SNC-Lavalin avaient pré-
senté une offre commune. Sauf
que deux mois plus tard, le 31 oc-
tobre 2014, date du dépôt de l’offre
ferme, le canadien s’était retiré.
collectif contre la privatisation
d’ATB, qui avait déposé un recours
en février pour obtenir la nullité
de la cession des actions de l’Etat à
Casil Europe. « Il s’agit d’un vérita-
tophe Lèguevaques.

« Trois conséquences »
« Si le tribunal fait droit à la de-
mande de nullité de la vente, cela
LEMONDE.FR/CITIES sants à la privatisation de l’infras- Or, pour Me Lèguevaques, « ce re- ble camouflet à ceux qui veulent entraînera trois conséquences, a
tructure aéroportuaire. Mardi trait aurait dû entraîner celui du vendre les biens communs, au mé- ajouté l’avocat. Casil devra rendre
16 avril, la cour administrative consortium chinois ». pris de l’intérêt public. Cette gifle les actions ; l’Etat, le prix de cession
d’appel de Paris leur a donné rai- Cet argument avait alors été atteint en premier lieu M. Macron, de 2015 (309 millions d’euros), et
son. Dans son arrêt, elle a annulé suivi par le rapporteur public. ministre des finances au moment Casil, les dividendes perçus, soit
la procédure de vente à Casil Eu- Car dans son avis rendu ce jour-là de la privatisation et privatiseur en 30 millions d’euros. »
rope de 49,99 % des parts que dé- à titre consultatif, le magistrat chef d’Aéroports de Paris », a souli- Casil Europe n’a pas souhaité
tenait l’Etat dans la société d’ex- indépendant avait alors recom- gné le collectif. commenter « les procédures juri-
ploitation de l’aéroport Toulouse- mandé la nullité de tous les actes Et après ? Rien n’est encore diques en cours dans lesquelles Ca-
Blagnac (ATB). « Nous avons gagné administratifs ayant conduit Ca- joué. Car à ce stade, malgré cette sil n’est pas directement con-
une première étape, a assuré au sil Europe à entrer au capital décision de justice, l’acte de cerné ». « Nous sommes convain-
Monde Me Christophe Lègueva- d’ATB. vente est toujours valide. « Seul le cus que l’Etat français saura défen-
ques, avocat du collectif contre la tribunal de commerce de Paris, dre au mieux ses intérêts et ceux de
privatisation. Casil est déclaré « Un véritable camouflet » que je vais saisir en mai, peut sta- l’aéroport », a néanmoins précisé
hors jeu de la vente. » Et ce mardi, la cour administra- tuer pour constater que l’Etat un porte-parole de la direction à
A l’audience le 11 mars devant la tive d’appel de Paris a estimé que la suite de la décision de justice.
cour administrative d’appel de Pa- pour « l’offre ferme de l’ensemble Par ailleurs, l’actionnaire chi-
ris, le conseil des opposants avait d’entités constitué par les sociétés nois a affirmé avoir retenu deux
fait valoir que le cahier des char- Shandong Hi-Speed Group et « Nous avons offres de rachat parmi les trois dé-
ges qui encadrait cette cession ef- Friedmann Pacific Asset Manage- posées en mars par Vinci Air-
fectuée en avril 2015 n’avait pas ment, le ministre chargé de l’éco-
gagné ports, Eiffage et Ardian associé au
été respecté. Il avait alors plaidé nomie a méconnu les dispositions une première réseau Banque populaire Occita-
qu’en septembre 2014 dans le ca- du cahier des charges ». ne-Caisse d’Epargne Midi-Pyré-
dre de l’appel à candidature lancé Dans la foulée, ce jugement a an-
étape » nées. « Deux propositions sont en
par l’Etat pour la vente d’une par- nulé une autre décision de justice, MAÎTRE CHRISTOPHE cours d’examen, a ajouté Casil Eu-
tie de ses actions au capital d’ATB, celle du tribunal administratif de LÈGUEVAQUES rope. Nous rendrons notre déci-
les actionnaires chinois de Casil Paris, qui, en mars 2017, avait va- avocat du collectif sion en mai, a priori. » p
Europe (les sociétés Shandong Hi- lidé la procédure de vente. contre la privatisation audrey sommazi
économie & entreprise | 19
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Dettes cachées du Mozambique : 148,86


Privinvest contre-attaque C’est, en millions, le nombre d’abonnés que comptait Netflix à la fin
mars, selon les chiffres communiqués, mardi 16 avril, par le service
américain de vidéo en ligne. C’est 9,6 millions d’abonnés supplémen-
taires par rapport au niveau enregistré à la fin 2018. Sur ces nouveaux
Le groupe réclame des centaines de millions de dollars de réparations clients, 1,74 million étaient aux Etats-Unis et 7,86 dans le reste du
monde. Netflix a également publié un bénéfice net de 344 millions
de dollars (304 millions d’euros), + 18,6 %. Pour le trimestre en
cours, Netflix anticipe 5 millions d’abonnés supplémentaires,
johannesburg - correspondance fait écho à l’acte du ministère amé- merce et d’industrie de Paris pour essentiellement hors des Etats-Unis.
En 2013 et 2014, ricain de la justice, qui affirme que un montant plus élevé, dit-elle. Ce

L
a meilleure défense, c’est le groupe a 200 millions de dollars ont été dé- qui est réclamé par Privinvest, c’est
l’attaque. Mis en cause tournés au profit des banquiers et le préjudice subi du fait du non-res- D I ST R I BU T I ON ment d’une somme d’argent,
dans le scandale des det-
vendu à Maputo des responsables mozambicains. pect des engagements mozambi- Fnac Darty entre en dont le montant n’est pas
tes cachées mozambicai- un programme cains avec Privinvest qui est traîné négociations exclusives précisé, par Apple à Qual-
nes, le groupe de construction na- « Un narratif erroné » dans la boue depuis des années. » pour le rachat de Nature comm, ont ajouté les firmes,
vale Privinvest, du milliardaire
de protection En parallèle, le pays a lancé des L’avocate réfute l’acte d’accusa- & Découvertes qui bataillaient en justice
franco-libanais Iskandar Safa, a côtière pour poursuites contre le Crédit suisse tion rendu public par la justice Fnac Darty a annoncé, mardi depuis plus de deux ans. Elles
lancé deux procédures arbitrales à et Privinvest devant la Haute Cour américaine, qui, selon elle, pré- 16 avril, être entré en négo- ont aussi signé un nouvel
l’encontre du Mozambique et ré-
1,8 milliard de Londres pour demander l’an- sente « un narratif erroné à partir ciations exclusives en vue de accord commercial sur plu-
clame des centaines de millions de d’euros, financé nulation de la garantie gouverne- duquel Privinvest a été dépeint très l’acquisition du leader de la sieurs années, concernant
dollars de réparations, a annoncé mentale sur le premier emprunt négativement dans les médias. Or, distribution de produits na- le prix des licences et la four-
au Monde l’avocate de l’entreprise,
par des emprunts de 622 millions de dollars Privinvest a exécuté une com- turels et de bien-être Nature niture de puces Qualcomm
Jacqueline Laffont, mardi 16 avril. (550 millions d’euros) et réclamer mande décidée par les autorités & Découvertes. Il met en à Apple. – (AFP.)
En 2013 et 2014, Privinvest a des dommages. Depuis 2016, le mozambicaines et qui répondait à avant l’installation de « cor-
vendu au Mozambique un pro- bre des mandats d’arrêts contre Mozambique est en défaut de un besoin réel de ce pays, identifié ners dédiés au sein des maga- CON J ON CT U R E
gramme de protection côtière huit personnes, poursuivies pour paiement sur ces dettes. La révéla- bien avant l’intervention de Privin- sins Fnac en France », le « dé- Chine : la croissance
pour 1,8 milliard d’euros compre- fraude, conspiration et blanchi- tion de leur existence a provoqué vest. Il est aussi démontré que la veloppement accéléré de résiste au premier
nant embarcations, radars, chan- ment d’argent par des investis- l’ire des bailleurs de fonds qui ont commande a été parfaitement exé- l’enseigne » en France et en trimestre
tiers navals, mais aussi des chalu- seurs américains. Dans la foulée, suspendu leur aide budgétaire, ce cutée et que Privinvest a livré des péninsule Ibérique et la coo- La croissance chinoise fait de
tiers de pêche construits à Cher- l’ex-ministre mozambicain des fi- qui a entraîné une chute record de systèmes intégrés à des prix justi- pération digitale. L’objectif la résistance : déjouant les
bourg par les Constructions méca- nances, Manuel Chang, a été ar- la monnaie et plongé le pays dans fiés », ajoute Jacqueline Laffont. Le de Fnac Darty est de finaliser prévisions, elle s’est stabilisée
niques de Normandie (CMN), rêté à Johannesburg, trois ban- une crise financière et économi- fait que ces équipements soit l’opération à la fin du à 6,4 % sur un an au premier
propriété du groupe. Ce pro- quiers du Credit suisse à Londres, que sans précédent. aujourd’hui inutilisés « incombe premier semestre 2019. trimestre, en dépit d’une de-
gramme ambitieux a été financé et le Libanais Jean Boustani, em- A son tour, Privinvest est passé à exclusivement au client mozambi- mande mondiale en baisse et
par trois emprunts – de 622 mil- ployé de Privinvest et négociateur l’offensive, s’estimant « lésé par cain », affirme-t-elle. J UST I C E de la guerre commerciale
lions, 850 millions et 535 millions des contrats, à New York. une présentation des faits tout à Reste les allégations portées à Apple et Qualcomm avec Washington, selon les
de dollars – montés par les ban- Depuis, sur ce scandale qui re- fait contestable et injustifiée », ex- l’encontre de Jean Boustani, à qui enterrent la hache chiffres publiés, mercredi
ques Crédit suisse et VTB Capital. monte jusqu’au sommet de l’Etat, plique maître Laffont. Une pre- les actes d’accusation américain et de guerre 16 avril, par le Bureau natio-
Trois sommes qui se retrouvent le Mozambique est également mière requête d’arbitrage a été dé- mozambicain prêtent un rôle cen- Apple et le fournisseur de pu- nal des statistiques (BNS).
au cœur du scandale dit des dettes passé à l’action. Dix Mozambi- posée mi-mars en Suisse dans la- tral dans cette affaire. « Privinvest ces Qualcomm ont mis fin, En 2018, la croissance du pays
cachées, depuis qu’il est avéré que cains ont été placés en détention à quelle, selon un document révélé est en train de vérifier sérieusement mardi 16 avril, à leur très lon- avait connu un fort ralentis-
Maputo a violé sa Constitution, Maputo, pour la plupart issus des lundi par le Centre d’intégrité pu- et dans le détail ces allégations, gue et très coûteuse guerre sement à chaque trimestre
ses lois budgétaires et ses obliga- services secrets et de l’entourage blique, une organisation mozam- mais nous pouvons déjà affirmer judiciaire, ont annoncé les (6,8 %, 6,7 %, 6,5 %, 6,4 %),
tions vis-à-vis du FMI pour sous- de l’ancien chef d’Etat, Armando bicaine de lutte contre la corrup- que d’autres activités de Privinvest deux entreprises, en procès dans un contexte d’efforts de
crire à cet endettement. Guebuza, au pouvoir janvier 2015, tion, Privinvest réclame 200 mil- qui pourraient justifier des verse- depuis lundi à propos du désendettement des autori-
L’affaire connaît un grand coup y compris son propre fils, Ndambi lions de dollars de dommages et ments ont été omises par l’accusa- montant des redevances liées tés et de tensions commer-
d’accélérateur depuis que la jus- Guebuza. L’acte d’accusation du intérêts. « Une deuxième requête a tion », répond Me Laffont. p aux brevets des composants. ciales avec l’administration
tice américaine a lancé fin décem- procureur général daté du 25 mars été déposée à la chambre de com- adrien barbier Cet accord prévoit le verse- Trump. – (AFP.)

         

 
       
         
        
 
   


 


 
Suite à mes prestations

   
  


BIJOUX VENTES
télévisées sur le marché
$35Ë6  $16 '·(;,67(1&( PERRONO-BIJOUX APPARTEMENTS
-------------- de l’art, je vous propose
Anciens. Occasions argenteries.

0HUFL j WRXV
Brillants. Pierres précieuses.
  
Création & transformation UN RENDEZ-VOUS 93 SEINE SAINT DENIS
ACHÈTE
QRV FOLHQWV  réparations. Achats ventes.
POUR VOS DEMANDES Mobilier de toutes époques
 

       


Echanges sélectionné par le guide Achetez malin à 10 min de


 

PARIS PAS CHER Pianos droits & à queue Nation, 3P coup de cœur de 48 m2
-------------- D’ESTIMATIONS, Machines à coudre à pédale dans bel immeuble ancien ravalé,
OPÉRA : angle bd des Italiens
5HPLVH j    VXU WRXW OH PDJDVLQ
Manteaux de fourrure idéalement situé à Neuilly-
4, rue de la Chaussée d’Antin Spécialisé successions Plaisance limite Le Perreux-sur-
Sacs à main & foulards
#   # $      !%   #  Tél : 01 47 70 83 61 Briquets Dupont, Cartier... Marne. Charme et cachet proche
  %  !% !  #    !%   #  J’ACHETE Bijoux anciens & modernes toutes commodités : 3 mn à pied
! # $  %"%   
%!!"%! du RER A Neuilly-Plaisance, des
ANTIQUITÉS Meubles Tableaux Pendules Ménagères & Argenterie diverses
Vaisselle et bibelots divers commerces, crèche, écoles et
Tableaux & sculptures bords de Marne. Refait à neuf,
Objets d’art & curiosités
   
 
Livres anciens & contemporains
2e étage, composé d’une entrée,
Argenterie Livres anciens un séjour exposé est, une cuisine
Objets asiatiques : vases, assiettes, aménagée semi-ouverte, 2 chbres
 
 
   Violons & Archets anciens
Bouddhas, ivoire… spacieuses et une salle de bains
Objets militaires : sabres,

      Vins,
fusils de chasse, médailles…
avec wc. Cave. Local vélos.
Double vitrage. Chauffage
 %"# '&( &  &' # Pendules & horlogerie électrique (radiateurs à inertie
Montres de marque neufs). Terrasse extérieure
     Art d’Afrique et d’Asie
Vieux vins et champagnes. commune de 25 m2. Charges
    ACHAT AU DESSUS
Art décoratif du XXe s N’hésitez pas à me contacter mensuelles copropriété : 85 €.
Taxe foncière : 638 €.
  "  & "%"&# #)  Art d’Islam et d’Orient pour tout renseignement
DE VOS ESTIMATIONS MAISON CHARLES HEITZMANN
Prix : 223 000 €
Tél. : 06 70 07 75 16.
ET EXPERTISES Photos anciennes et d’artistes 06.19.89.55.28
« ART D’ASIE » :
Sérieux et discrétion
01.40.55.46.15 CHALET
CHINE, JAPON DÉPLACEMENTS RÉGULIERS
ET MOYEN-ORIENT assurés, déplacements ET GRATUITS SUR TOUTE LA FRANCE


Paiement comptant immédiat
06 07 55 42 30 Paris et Province. charlesheitzmann@free.fr
P. MORCOS www.antiquaire-heitzmann.fr
EXPERT CNE PATRICK MORCOS        
✶ Porcelaines et Bronzes
✶ Cristal de Roche EXPERT LIVRES Chalet ancien 180m2 Hautes Alpes
✶ Corail et Ivoires Anc. Vallouise, site exceptionnel
✶ Jade blanc et couleurs Affilié à la Compagnie ACHÈTE LIVRES ANCIENS ACHATS ACHAT Terrain arboré 3300m2, verger
✶ Cornes et Laques
Nationale des Experts
de qualité. Bibliothèques d’érudits,
ICC Invest LOCATION pierre/mélèze 1830, rénovée
 %  ' % &
!&%  %# ✶ Peintures et Tissus anc. éditions originales, manuscrits,
Achetons murs de commerce, sur 2 niveaux, balcons séjour
% #%%# "%&%# # %&%#  "  ✶ Manuscrits et Estampes cartographie. Livres 20e Chagall, Universités américaines cherchent
bureaux, immeubles, hôtel murs 56 m2, 5 chbres+bergerie voûtée
% % DEPLACEMENT 06.07.55.42.30 Miro, Dali, Foujita, Matisse... logements étudiants à louer cave grenier proche stations ski
PARIS – PROVINCE et fonds pour nos clients privés. ou à vendre à Paris et Versailles.
hubert.hoppenot@orange.fr 06 09 94 87 02 Prix : 640 000 € plus d’info :
     morcospatrick@orange.fr morcospatrick@orange.fr
Tél. 06 80 06 54 24 www.iccinvest.com
Contactez-nous au 07 68 59 24 68
scholars.invest@gmail.com chaletvallouise.jimdofree.com/

58%5,48( 3URIHVVLRQQHOV RX SDUWLFXOLHUV


%211(6 $'5(66(6 /H 0RQGH GHYLHQW YRWUH YLWULQH
PDULHFHFLOHEHUQDUG#PSXEOLFLWHIU      
3285 9(1'5( 928/(=9286 /( %21 3/$1 28 /( 0(,//(85 "
20 | management 0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

La pluriactivité séduit les cadres en rupture MA VIE EN BOÎTE |


CHRONIQUE PAR ANNIE KAHN
avec les formes traditionnelles de l’emploi
Le cumul de métiers et d’employeurs permet de retrouver la sécurité et la liberté Moines-patrons : des
modèles de modernité ?
T
ania André est une cu- l’université Paris-Dauphine, où il tentes des autoentrepreneurs uti-
mularde multifonctions dirige l’équipe de recherche ma-
Selon l’APEC, lisateurs. « Cela, sans aucun chan-
et multi-employeurs. Di- nagement et organisation. Mais le 57 % des salariés gement au niveau du salaire ou

P
rectrice administrative phénomène protéiforme est diffi- des avantages fournis par l’entre- hilippe Chopin, patron de la brasserie de l’Abbaye
et financière (DAF) de la société de cile à mesurer. » L’Insee, dans son
se disent prêts à prise, précise Nicolas Reboud. de Saint-Wandrille (Seine-Maritime), n’a pas at-
services informatiques iViFlo étude « Temps et conditions de quitter le salariat Ainsi, chaque employé bénéficie du tendu que les concepts d’entreprises agiles et col-
deux jours par semaine, elle pour- travail », de juillet 2018, avance le confort et de la sécurité d’un em- laboratives soient à la pointe de la modernité ma-
suit pendant un jour et demi avec chiffre de 2,3 millions de person-
classique pour ploi salarié avec la liberté de pren- nagériale pour les mettre en œuvre. En 2014, la société pla-
une double casquette de DAF et de nes, qui inclut les activités d’entre- tenter d’autres dre un bol d’air frais tous les mois. » cée sous son autorité accumulait les pertes. Son activité, la
responsable des ressources hu- tien et de ménage pour lesquelles Une bouffée d’oxygène qu’appré- microcopie, n’avait plus d’avenir en raison du développe-
maines chez AT2Conseil. Deux pluriactivité rime avec précarité et
formes d’emploi cie Alice Ung, directrice artistique, ment des outils numériques.
postes en CDI auxquels viennent faible qualification. qui consacre un jour par mois à En 2016, ateliers et personnel avaient changé d’emploi.
s’ajouter des missions pour un ré- des missions de design pour ses Des bouteilles de bière sortaient des chaînes en lieu et
seau d’appui aux entrepreneurs. Rupture de parcours sionnelle. « J’apprécie la sécurité propres clients. « Cela permet de place des microfilms. L’entreprise est désormais ultrabéné-
Elle se présente comme DAF et Nous sommes là loin des profils que procure le fait de travailler à casser la routine. Il est important ficiaire. Un détail et non des moindres : Philippe Chopin,
DRH en temps partagé. qualifiés de Tania, Cécile et Nataly, temps partagé pour plusieurs en- dans un métier créatif de voir com- père Philippe, est un moine bénédictin. Et pour Marie-Ca-
Cécile Bachelot, responsable pour qui les formes alternatives treprises », souligne-t-elle aujour- ment font les autres sociétés. Et therine Paquier, professeure de marketing à l’European Bu-
marketing et communication, cu- d’emploi – portage salarial, mi- d’hui. Quant à Nataly Ferrand, elle comme je n’ai pas de souci pour siness School (EBS) – dont l’abbé est un
mule quant à elle les employeurs croentrepreneuriat, groupements a changé de cap après un burn-out remplir mon frigo, je peux m’offrir ancien élève –, « les monastères sont une
en CDI à temps partiel et pour des d’employeurs, etc. – sont synony- en 2016. « Cela a été extrêmement le luxe de choisir les missions qui QU’Y AURAIT-IL DE source d’inspiration pour l’entreprise
missions en indépendante. Enfin,
Nataly Ferrand a créé une société
mes d’autonomie et de liberté.
Cette approche du travail, « su-
douloureux, mais a aussi repré-
senté une occasion de renaissance.
m’intéressent le plus, pas forcé-
ment les plus lucratives. »
COMMUN ENTRE aujourd’hui ». Elle organisait une confé-
rence sur ce sujet, le 27 mars, au Couvent
pour gérer sa pluriactivité : coach bie » selon les métiers et les fonc- Aujourd’hui, j’ai trouvé mon équili- Enfin, à l’instar de Shine, des LES MOTIVATIONS des Bernardins, à Paris.
en management trois jours par tions, séduit des cadres. D’après bre, car mes métiers de coach en entreprises « apprécient la flexibi-
semaine et professeure de yoga l’étude de l’Association pour l’em- management et de professeure de lité, l’expertise pointue des colla- D’UN ABBÉ Le Moyen Age en modèle
les deux autres jours.
Toutes trois font partie des plu-
ploi des cadres « Salariat et autres
formes d’emploi », parue en mars,
yoga sont très complémentaires : il
s’agit dans les deux cas de dévelop-
borateurs et une meilleure maî-
trise des coûts », explique David
ET CELLES Certes, le fait que les monastères aient
contribué à dessiner le paysage économi-
riactifs, une population en pleine 57 % se disent prêts à quitter le sa- per la confiance en soi. » Bibard, fondateur du Portail du D’UN SALARIÉ ? que est connu. Cette influence remonte au
croissance. « La tendance à la plu- lariat classique pour tenter Le professeur de management temps partagé et directeur d’Es- Moyen Age, explique Isabelle Jonveaux,
riactivité est massive et en forte d’autres formes d’emploi ; 16 % se- François-Xavier de Vaujany n’y sentiel Gestion, société spéciali- sociologue, dans le numéro 81 de la revue Entreprises et his-
augmentation, explique François- raient certains de passer à l’acte voit pas des cas isolés : « Nous sée dans le contrôle de gestion et toire. « Plus que des inventeurs, les monastères ont été des pro-
Xavier de Vaujany, professeur à dans les trois prochaines années. sommes de plus en plus dans l’hy- le contrôle financier à temps par- moteurs et des affineurs de dispositifs formels d’animation de
Et toujours selon l’APEC, 65 % des bridation du salariat et de l’entre- tagé. Reste que toutes ne voient l’action collective », précise François-Xavier de Vaujany, pro-
cadres considèrent que le portage preneuriat », constate-t-il. Même pas forcément d’un bon œil ces fesseur de management à l’université Paris-Dauphine, dans

LES CHIFFRES salarial peut répondre aux aspira-


tions des salariés.
façon de voir pour Nicolas Re-
boud, PDG de Shine, une entre-
pluriactifs. Soit elles optent pour
la politique de l’autruche – « Je ne
un ouvrage paru en 2010 (L’Activité marchande sans le mar-
ché, colloque de Cerisy - Presses des Mines).
Mais l’origine du choix d’une prise prestataire de services admi- veux pas savoir ce que fait mon sa- Mais, jusqu’à présent, cette transmission des monastères
nouvelle forme de travail est sou- nistratifs et financiers à destina- larié hors de l’entreprise » –, soit la vers les entreprises n’avait guère concerné les relations hu-
vent une rupture de parcours pro- tion des autoentrepreneurs : « Je défiance s’instaure – « Cette per- maines. Car qu’y aurait-il de commun entre les motivations
0,3 POINT fessionnel. Ce fut le cas pour Ta- ne crois pas au mythe du rempla- sonne qui travaille ailleurs est-elle d’un abbé et celles d’un salarié ? Mais, depuis que le manage-
C’est le niveau de progression de nia, comme pour Cécile et pour cement du travail salarié par le vraiment loyale envers ma so- ment hiérarchique est mis en cause, le fonctionnement colla-
l’hybridation du salariat et des Nataly. « A plus de 55 ans, j’ai été “free-lancing” [travail indépen- ciété ? ». David Bibard confirme : boratif de certains ordres, dont celui de Saint-Benoît, mérite
autres formes d’emploi. De 2011 contrainte de me remettre en ques- dant], explique-t-il. Mais il est pro- « L’écueil de la confidentialité est d’être étudié. « Le leadership de l’abbé, réconciliant le pouvoir
à 2015, le pourcentage de sala- tion à la suite d’un licenciement, se bable que bientôt, la majorité des toujours là. Il faut rassurer. » paternel vertical et une approche horizontale d’un frère pour
riés qui ont une activité secon- souvient Tania André, qui a trans- actifs travailleront en free-lance à Une attitude frileuse, que dé- ses frères » peut devenir un modèle, selon Guillaume Mercier,
daire non salariée a augmenté formé cette interruption de par- temps partiel à un moment de leur plore François-Xavier de Vau- chercheur en éthique d’entreprise à l’Ieseg, à Lille. A Saint-
de 0,3 point, et la part des non- cours en opportunité. J’ai décidé, carrière. » Fort de cette conviction, jany, « car elles ont une véritable Wandrille, la décision de changer d’activité fut ainsi « com-
salariés qui ont une activité se- tout en gardant ma polyvalence, Shine a d’ailleurs modifié en fé- opportunité à saisir. Elles de- munautaire », explique Philippe Chopin. Des « commissions »
condaire salariée a crû de 0,4 de mettre ma vie personnelle au vrier les contrats de travail de ses vraient utiliser toute cette énergie – et non « directions » – gèrent les ventes, contrôlent la qualité,
point, selon l’Insee. centre. Aujourd’hui, j’ai du temps quarante-cinq salariés pour y in- et cette ressource. D’autre part, la selon les mêmes principes de travail collaboratif. Tandis que
pour moi que je consacre à la pein- clure un jour par mois consacré pédagogie déployée dans nos des « comités stratégiques » associent revendeurs et chefs
ture et au sport », se réjouit-elle. au travail indépendant. L’occasion écoles doit aussi être revue ». Une d’entreprise pour décider des orientations. En revanche, à
20 % Cécile Bachelot, échaudée par d’utiliser l’application mobile dichotomie qui n’est plus justi- Saint-Wandrille, les moines, qui ne perçoivent pas de salaire,
Part des pluriactifs qui sont quelques ruptures difficiles, s’est Shine en conditions réelles et fiée à ses yeux. p ont chacun la même « valeur d’entretien », à savoir le smic. La
à la fois salariés et non salariés. reconstruit une stabilité profes- ainsi de mieux comprendre les at- myriam dubertrand comparaison a ses limites ! p

AVIS D’EXPERT | GOUVERNANCE LES «CONCEPTS» DU TRAVAIL REVISITÉS


Ressources nationales : les méga-OPA progressent

C haque mois apporte une nouvelle


preuve de l’importance des ressources
montrent qu’on l’avait mal interprétée. La
mondialisation ne signe pas l’effacement des
LE LIVRE période des « trente glorieuses »
et, de surcroît, à l’intérieur de ca-

P
nationales dans le jeu économique. frontières. lus instruite, plus fémi- dres nationaux et culturels précis.
Après Nissan, en novembre 2018, qui a mis en Les gagnants sont ceux qui savent en jouer nisée, plus soucieuse « Ils sont donc ancrés empirique-
tension son alliance avec Renault en saisissant parce qu’ils ont compris que les normes, les d’affirmer sa subjecti- ment et théoriquement, et dans
la justice nippone contre son président fran- taxes et les contraintes juridiques nationales vité et de revendiquer le certains cas idéologiquement,
çais, Carlos Ghosn, c’est la justice américaine sont des sources d’avantages pour ceux qu’elles droit à l’épanouissement person- dans un contexte historique très
qui a lancé, en janvier, vingt-trois chefs d’ac- protègent. Les perdants sont les naïfs qui ont nel, la population salariée connaît marqué, en l’occurrence celui du
cusation contre le géant chinois des télécom- cru que le libre-échange signifiait un espace des modifications culturelles. fordisme des années de croissance
munications Huawei et sa directrice financière, mondial homogène et se sont laissé envahir Nous assistons à une transforma- d’après-guerre. » DIX CONCEPTS POUR PENSER
Meng Wanzhou. par des concurrents appuyés sur leurs marchés tion en profondeur des anciens Une révision, voire une redéfi- LE NOUVEAU MONDE DU TRAVAIL
En février, l’Etat néerlandais annonce vouloir intérieurs mieux défendus. rapports de production hérités du nition de certains concepts, s’im- Sous la direction de Daniel
monter au même niveau que l’Etat français modèle de croissance fordiste. pose alors : que signifient Mercure et Mircea Vultur
(soit 14 %) dans le capital du consortium Air Dimension géopolitique C’est le propos développé par aujourd’hui, par exemple, « con- Hermann, 248 pages, 24 euros
France-KLM pour rééquilibrer les pouvoirs. En Signe des temps, dans son livre L’Affolement du Daniel Mercure et Mircea Vultur flit », « compétence » ou « rapport
mars, les tensions montent entre l’italien monde. 10 enjeux géopolitiques (Tallandier), dans l’essai Dix concepts pour pen- au travail » ? Quelles dimensions
Luxottica et le français Essilor qui venaient de Thomas Gomart, directeur de l’Institut français ser le nouveau monde du travail. doivent être ajoutées ou soustrai- parcours professionnel, dont la
fusionner en octobre 2018 pour former le lea- des relations internatio- « Des changements de cette am- tes aux concepts bien établis afin pertinence a été renouvelée par la
der mondial des lunettes et des verres optiques. nales, montre l’impor- pleur ont inévitablement des con- de comprendre de manière plus forte progression de l’instabilité
On avait cru que la globalisation de l’écono- tance que revêt désor- LES NAÏFS ONT séquences sur les modes d’analyse adéquate la nouvelle réalité du des formes d’emploi, la diversifi-
mie effacerait les pouvoirs des nations. Non mais la dimension géo- sociologique du monde du travail monde du travail ? cation des ruptures profession-
seulement il n’en est rien, mais ces pouvoirs politique comme res- CRU QUE et sur les concepts que ceux-ci mo- nelles et l’allongement des pério-
semblent être des armes efficaces dans la source stratégique des bilisent, de même que sur l’étendue des d’incertitude.
guerre que se livrent les entreprises géantes. très grandes entrepri-
LE LIBRE-ÉCHANGE du champ couvert par l’objet “tra-
Exemple de la précarité
L’ouvrage présente à la fois des Le dernier chapitre de l’ouvrage,
D’une part, les frontières protègent leurs mar- ses. Au même moment, SIGNIFIAIT UN vail”, fort différent aujourd’hui de concepts classiques revisités et rédigé par Paul Bouffartigue, di-
chés et leurs investissements et elles limitent la Andreas Wimmer, pro- celui qui caractérisait la société sa- d’autres qui revêtent une perti- recteur de recherche au CNRS,
compétition : tel est, par exemple, l’intérêt fesseur à l’université Co- ESPACE MONDIAL lariale de type fordiste », souli- nence grandissante pour expli- porte sur le temps et ses nouvel-
d’une ouverture réservée aux entreprises na- lumbia (New York) re- gnent les auteurs. quer les nouvelles réalités du les articulations avec le travail.
tionales ou installées localement des énormes considère dans la presti- HOMOGÈNE L’ouvrage dirigé par Daniel Mer- monde du travail. C’est le cas, par « Se donnant comme objectif de
marchés publics chinois ou américains. gieuse revue Foreign Af- cure, professeur au département exemple, de la précarité. Les tracer la genèse des concepts rete-
fairs les limites, mais aussi les vertus, du de sociologie de l’université Laval auteurs examinent la pertinence nus, de mieux maîtriser les dimen-
Gagnants et perdants nationalisme (« Why Nationalism Works and (Canada), et par Mircea Vultur, analytique, les atouts et les fai- sions qu’ils mobilisent et de réflé-
D’autre part, dans les combats qui se déroulent Why it Isn’t Going Away », mars-avril 2019). professeur au centre Urbanisa- blesses de dix concepts-clés : du chir à leur utilisation en regard des
au cœur des instances de gouvernance des Les politiques continuent à opposer la mon- tion Culture Société de l’Institut salariat à l’informalité en passant nouvelles réalités, cet ouvrage
grandes entreprises, le recours aux intérêts na- dialisation heureuse à la montée dangereuse national de la recherche scientifi- par le conflit, le rapport au travail tente de renforcer la capacité ré-
tionaux est un moyen de conserver ou de s’em- du nationalisme. Ils gagneraient à changer de que (Québec), part d’un constat et l’insertion professionnelle. flexive de la sociologie du travail,
parer du pouvoir : ainsi en est-il des cas Re- logiciel, parce que la réalité du monde écono- simple. En raison d’une méta- Le directeur de recherche au sans pour autant soutenir une
nault-Nissan ou Air France-KLM. Les entrepri- mique est plus complexe que ce manichéisme morphose du monde du travail, la CNRS Claude Didry présente une perspective théorique particu-
ses géantes demeurent transnationales et la ne le laisse croire. p sociologie du travail est confron- analyse historique de l’émergence lière. » Des notions mises à jour
tendance aux méga-OPA se poursuit. tée à des défis de recadrage et d’af- du salariat. Le directeur de la re- pour une lecture plus claire du
Les tensions nationales ne signifient donc Pierre-Yves Gomez est professeur finement de ses concepts d’ana- vue Sociologie du travail, Didier monde du travail. p
pas un recul de la mondialisation, mais elles à l’école de management EM Lyon lyse, largement forgés durant la Demazière, explore le concept de germain hartais
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019 horizons | 21

new york (états-unis) - correspondant

C’
était un de mes premiers
cas. Quand j’ai réalisé que
c’était lui, ce fut un choc. »
CeCe Moore, spécialiste
de la généalogie et des
tests ADN, se souvient de
ce jour de juin 2018 où Raymond Rowe, alias
DJ Freez, fut identifié puis arrêté. Ce disc-
jockey, connu pour avoir animé tant de
mariages de bonne famille depuis des
années, était le coupable, l’homme qui avait
violé et étranglé la jeune professeure des
écoles Christy Mirack, en 1992, à Lancaster
(Pennsylvanie), en plein pays amish. Un
crime tellement horrible que le prêtre con-
seilla à la famille de ne pas regarder le corps.
Très vite, la police recherche les suspects.
Elle se concentre sur un inconnu, qui a débar-
qué bizarrement à l’école, avec des fleurs,
avant de téléphoner au domicile de la vic-
time. Il s’avère que cet homme marié, de
vingt ans son aîné, était l’amant de la jeune
femme. Il sera finalement mis hors de cause.
Alors que tout le monde suspecte tout le
monde, les enquêteurs interrogent leur ban-
que de données ADN pour faire la comparai-
son avec le sperme prélevé sur la victime,
mais sans rien trouver. Un gigantesque pan-
neau avec la photo de Christy Mirack est érigé
sur l’autoroute. Toujours rien, pendant un
quart de siècle, jusqu’à ce qu’un procureur
rouvre l’enquête, en 2015, et fasse par la suite ANNE-GAËLLE AMIOT
appel aux services de CeCe Moore et de son
entreprise partenaire, Parabon NanoLabs.

L’Américaine qui
Cette quinquagénaire californienne est
une véritable détective, mais à distance,
derrière son ordinateur, dans son bureau de Moore se sent libérée de ses scrupules et
San Clemente (Californie), au sud de Los s’attaque donc, comme le souhaitent les
Angeles. Saisie du dossier Christy Mirack en enquêteurs, aux cold cases. Avec une équipe
mai 2018, Mme Moore commence par récu- de quatre généalogistes, elle a résolu 47 cas
pérer l’ADN prélevé en 1992 sur la jeune depuis mai 2018.

fait parler l’ADN


femme et le compare à ceux d’une immense L’insouciance des débuts est désormais
base de données, baptisée GEDMatch, où bien lointaine lorsqu’elle conduit à l’arresta-
figurent les empreintes génétiques de tion de criminels. « C’est doux-amer, confie-
1,2 million d’Américains. Grâce à la techno- t-elle. Quand je travaillais sur les personnes
logie élaborée par NanoLabs, elle trouve non adoptées, on avait habituellement une con-
pas celles du coupable, mais des personnes clusion heureuse, avec des parents identifiés
dont l’ADN concorde en partie. ou une famille réunifiée. Là, il n’y a pas de cé-
lébration, pas de happy end. Je ne peux pas
« ON ROUVRE LES PLAIES » La Californienne CeCe Moore a permis, grâce défaire le mal qui a été fait. Les familles ont
Les individus ainsi identifiés peuvent être besoin de justice, mais quand on trouve les
des frères, des tantes, des petits-cousins du à ses enquêtes qui croisent généalogie coupables, c’est comme si on arrachait le
coupable. A chaque fois, CeCe Moore doit pansement. On rouvre les plaies. Je pense
reconstituer leur arbre généalogique – en les et génétique, l’identification de plusieurs aussi aux familles des coupables, c’est très
interrogeant, en fouillant dans les réseaux dur de découvrir que son mari ou son père a
sociaux ou dans les registres d’état civil – et criminels. Cette nouvelle forme de police commis cela. » Et pourtant, elle continue de
identifier, parmi les membres de la famille, le refuser avec force le principe de la prescrip-
coupable potentiel, en fonction de son ADN scientifique a le vent en poupe aux Etats-Unis tion : « Pas sur les meurtres ! Si vous tuez une
et de son emploi du temps à l’époque du jeune fille, je me fiche de savoir combien de
crime. Lorsque, après un long travail de croi- temps s’est écoulé. Et si vous avez été capable
sement des informations, Raymond Rowe de violer et de tuer une enfant de 11 ans, on ne
est enfin repéré, via une demi-sœur, CeCe sait ce que vous avez pu faire d’autre. »
Moore transmet ses conclusions aux poli- d’avoir du sang indien, et veut donc en avoir d’action évolue, passant lentement d’une La méthode qu’elle a développée avec
ciers chargés de l’affaire : ceux-ci se glissent le cœur net. « En réalité, il avait zéro origine généalogie ludique à la résolution de cas de NanoLabs a plusieurs mérites. D’abord celui
alors dans une soirée d’école animée par le indienne, mais 6,6 % d’origine subsaha- plus en plus graves. « Pendant toutes ces de cibler les suspects au lieu d’enquêter au
suspect et récupèrent un chewing-gum et rienne », raconte CeCe Moore. années, j’avais travaillé sur des milliers de cas petit bonheur la chance. « Cela évite à des
une bouteille d’eau jetée dans une poubelle, Celle-ci poursuit sa démarche en se plon- de parenté inconnue, pour des enfants adop- centaines de personnes d’être soupçonnées
afin d’analyser son ADN. Le verdict tombe : geant dans l’arbre généalogique, jusqu’à tés, conçus par don de sperme ou par des alors qu’elles n’ont rien à voir avec le crime et
tout concorde. Pour échapper à la peine de remonter à… Sally Hemings, la maîtresse soldats à l’étranger. Beaucoup de cas mysté- permet de se concentrer sur les suspects les
mort, le DJ plaidera coupable. Il a été con- noire du président Thomas Jefferson (1743- rieux, sur lesquels la justice enquêtait aussi. » plus probables. » Autre avantage : à l’inverse
damné en janvier à la prison à vie. 1826), avec laquelle il eut six enfants. Son Par exemple, le dossier Benjamin Kyle. du fichier de la police, majoritairement noir
Comment la résolution d’une telle énigme beau-frère, descendant de Jefferson ! Fierté Depuis dix ans, la police cherchait à retrou- et latino, la base de données est plutôt
est-elle possible ? Simplement en raison de la familiale, et gloire américaine, qui vaut au ver l’identité de cet homme amnésique, en blanche, ce qui permet d’arrêter les criminels
passion des Américains pour les tests ADN. cas d’être présenté à une exposition sur la vain. CeCe Moore finit par résoudre ce mys- d’ascendance européenne.
Dans ce pays d’émigrés, chacun ou presque génomique à Washington. CeCe Moore tère, alliant généalogie et ADN. De nombreux Américains ont assuré à
est en quête de ses origines. La technique devient célèbre. Le blog où elle évoque ses CeCe Moore qu’ils allaient volontairement
consiste à comparer son ADN à celui de aventures familiales est de plus en plus UNE BASE QUI S’ÉTOFFE fournir leur ADN à GEDMatch afin d’aider la
groupes ethniques identifiés. Pour moins de fréquenté et l’entreprise de tests ADN Ce succès lui vaut d’être sollicitée par la police. Plus cette base de données grossit,
100 dollars, les Américains découvrent, par 23andMe l’enrôle comme conseillère. DANS CE PAYS police, désireuse d’utiliser son savoir-faire plus l’étau se resserre sur les criminels. « Si
exemple, qu’ils sont 25 % anglais, 15 % juif
ashkénaze, 30 % sénégalais et 3 % indien. A ce
Arrive alors le jour où elle reçoit un appel
téléphonique d’un certain John Branum.
D’ÉMIGRÉS, CHACUN pour résoudre les énigmes criminelles non
résolues, les cold cases. La jeune femme com-
vous en êtes un et que vous avez laissé des tra-
ces d’ADN, vous feriez mieux de vous rendre
jour, 26 millions d’entre eux ont tenté l’aven- Avec son épouse Pam et sa fille Annie, cet OU PRESQUE mence par refuser : « J’étais très hésitante, car nous vous attraperons », a prévenu le vice-
ture en utilisant les services de quatre entre- homme a décidé de faire un test ADN. Et explique-t-elle. J’avais encouragé des centai- procureur Mark Lindquist, au soir de l’arres-
prises (23andMe, AncestryDNA, Family- tombe des nues, comme si souvent : le test EST EN QUÊTE nes de milliers de gens à faire des tests ADN et tation de Raymond Rowe. CeCe Moore en est,
TreeDNA ou MyheritageDNA). C’est là l’inno-
vation : Raymond Rowe n’a pas été trahi
23andMe révèle qu’il n’a aucune similarité
avec sa fille, âgée de 20 ans. Celle-ci ayant été
DE SES ORIGINES. à les mettre dans des bases de données, mais
ils n’étaient pas au courant que la police pour-
elle aussi, convaincue : tôt ou tard, tous
seront trahis par l’ADN.
directement par son ADN, mais par une conçue par fécondation in vitro, l’évidence 26 MILLIONS rait les utiliser pour arrêter des criminels. » De fait, il n’y a a priori que trois solutions,
demi-sœur qui ne le connaissait vraisembla- s’impose : il y a eu, à l’époque, une interver- Survient ensuite ce qu’elle appelle « le jour aujourd’hui, pour échapper à cette nouvelle
blement pas et qui, sans le savoir, est devenue sion de sperme à la maternité. CeCe Moore D’AMÉRICAINS de l’ADN », le 26 avril 2018. Ce jour-là, le tueur forme de police scientifique : être migrant
auxiliaire de justice parce qu’elle s’était juste demande à la jeune fille de refaire des tests du Golden Gate, à San Francisco, est enfin sans aucune famille sur le sol américain
offert un test. auprès de deux autres compagnies (Ances- ONT DÉJÀ TENTÉ arrêté : Joseph James DeAngelo, 73 ans, avait – Raymond Rowe a été identifié par sa bran-
Curieuse évolution que celle de CeCe Moore, tryDNA et FamilyTree) pour voir si quelqu’un L’AVENTURE DE terrorisé la ville, à partir des années 1970, en che maternelle blanche, aucune donnée
devenue au fil des ans détective. Avant de se partage son ADN dans leurs bases de commettant 12 meurtres et 45 viols. L’Amé- n’existant sur celle de son père, d’origine
lancer dans de telles enquêtes, elle a étudié données respectives. De fait, elle trouve la LA RECHERCHE ADN rique découvre, stupéfaite, qu’il s’agissait portoricaine ; être européen, car la loi sur la
l’art dramatique et le chant à l’université de trace d’une femme dont l’ADN est très proche d’un ancien policier, arrêté grâce à la col- protection des données personnelles inter-
Californie du Sud, à Los Angeles, puis travaillé du sien. Contactée, cette femme révèle que laboration d’une généalogiste membre du dit aux entreprises de fournir leurs fichiers
longtemps dans la publicité. Comme tant de son cousin travaillait dans la clinique de réseau de CeCe Moore. « Elle a utilisé la à la police américaine ; ou être un enfant
ses compatriotes, elle s’est vite passionnée, à l’Utah où Annie avait été conçue. L’homme technique que j’avais développée pour les illégitime ou adopté, inconnu de la famille.
titre personnel, pour la généalogie et les tests est mort, mais le doute n’est plus permis : enfants adoptés et a aidé la police à arrêter CeCe Moore admet tout de même buter sur
ADN. A partir de 2010, elle s’amuse à tester les c’est bien lui qui avait échangé son propre l’assassin. Je n’étais pas jalouse, mais cela m’a un cas : grâce à l’ADN, elle a identifié la
40 membres de sa famille. « Ma famille n’était sperme avec celui de John Branum. permis de voir comment ma communauté et famille d’un suspect, mais nul n’en a jamais
pas paranoïaque, et s’est même montrée très Les médias se passionnent pour les histoi- les spécialistes réagissaient. » entendu parler. Sans doute s’agit-il d’un
coopérative. » Une première surprise l’attend, res de CeCe Moore. La jeune femme se Les Américains, dans leur immense majo- enfant illégitime, inconnu de la famille,
en 2012, lorsque son beau-frère pratique un débrouille si bien devant les caméras qu’elle rité, approuvent. GEDMatch informe expli- donc introuvable. Même pour cette « détec-
test. Nostalgique de la conquête de l’Ouest, il se voit offrir un show télévisé – proposition citement ses utilisateurs que la police pour- tive en série »… p
entretient depuis longtemps le fantasme qu’elle décline. Au fil du temps, son champ rait recourir à l’étude de ses fichiers. CeCe arnaud leparmentier
22 |
CULTURE
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Hubert Lenoir, Québécois libre de la pop


Phénomène en son pays, le chanteur androgyne, fan de Bowie et de Prince, se lance à la conquête de la France

RENCONTRE

L
e Québec n’exporte pas
dans nos contrées que
des chanteuses et chan-
teurs à voix, gentils et lis-
ses, qui remplissent les castings
des comédies musicales. La nou-
velle sensation venue de la Belle
Province ne remplit aucun des
critères dans ces domaines.
Chaîne bling-bling en or autour
du cou, bague siglée du dieu dol-
lar et créole à l’oreille, Hubert Le-
noir débarque chez les cousins
couvert de récompenses puisque
son premier album, Darlène, a
raflé, en 2018, quatre Félix (en
honneur du monument national
Félix Leclerc) pour l’album, la
chanson pop (Fille de personne II),
le choix de la critique et surtout la
révélation de l’année.
Celui qui a excité le buzz après
son passage en finale de « La Voix »
(version de « The Voice » respec-
tueuse de la francophonie) suc-
cède au palmarès à Cœur de pirate,
Pierre Lapointe et Ariane Moffatt, L’auteur-
mais aussi à Garou, Roch Voisine compositeur,
et Céline Dion. Ce qui lui vaut à Paris,
aujourd’hui trois dates françaises le 14 janvier.
– dont une au Printemps de Bour- MATHIEU ZAZZO/PASCO
ges –, avant d’être programmé cet
été dans ces mégafestivals que
sont Les Eurockéennes de Belfort
et Les Vieilles Charrues. Pour
qu’une ascension soit irrésistible,
un parfum de scandale doit la pré-
céder : c’est le cas avec ce garçon de
24 ans au fuck facile (majeur à l’ap-
pui), qui a défrayé la chronique,
vêtu d’une robe et d’un tee-shirt à
la gloire du groupe de thrash me-
tal Anthrax, en mimant en direct
une « gorge profonde » avec un de
ses trophées.
En février, ce chien fou dans un
jeu de quilles était à La Boule
noire, petite salle (200 places en-
viron) du 18e arrondissement,
pour ses débuts parisiens sous
son nom propre. Un concert de
musique populaire, de nos jours,
c’est de plus en plus souvent un
vocaliste noyant le hip-hop dans
les variétés et le stand-up, se-
condé par un informaticien lan-
çant des sons préenregistrés de-
puis un ordinateur portable. Mais
Lenoir et les siens sont sept sur chage, le jeu de scène d’Hubert quillage lui a déjà valu le surnom merce, il faut rouler pendant six minute et quelque, conçu en
scène (comme le E Street Band), Lenoir évoque immanquable- de « Xavier Dolan de la chanson », minutes avant d’en voir un. Cour-
« Glam ? Si je hommage au Wheatland, d’Oscar
avec un saxophoniste, André La- ment celui de Prince, d’autant même si Anne Dorval, actrice féti- ville a été mangé par Beauport, qui n’avais pas Peterson, le plus célèbre jazzman
rue, qui a l’âge d’être son père et que le Peter Pan partage la vedette che du cinéaste, s’est fendue d’une a lui-même été mangé par Québec. canadien. Suit le tube susmen-
souffle des riffs abrasifs au avec une Wendy, la chanteuse, imitation un brin moqueuse du On s’ennuie, et les rêves sont bons
de maquillage, on tionné, puis une coda hard-rock
premier plan (comme Clarence guitariste et percussionniste Lou phénomène. Sans contenu, ces fa- pour mourir. Là d’où je viens, c’est ne le dirait pas. mutant en soul shuffle. Avec son
Clemons). D’emblée, cela sent la Cassidy, survoltée dans son tee- céties provocatrices relèveraient l’endroit le moins hip mais ça peut falsetto perché, Lenoir n’a pas
sueur, le sexe et le rock’n’roll. Le shirt blanc à fleur de lis – Lenoir de cet exhibitionnisme et de ce t’emmener jusqu’à Paris ».
Et j’en mets parce seulement étudié la gestuelle de
chanteur se débarrasse illico de sa porte aussi l’emblème du Québec, narcissisme attisés par les réseaux Parents fonctionnaires, la mère que ça fait partie Prince : « Pour moi, une œuvre de
chemise grunge de bûcheron – il mais en tatouage sur sa fesse gau- sociaux. Sauf qu’il y a un album au ministère des transports, le référence dans le multidiscipli-
abîmera ses cordes vocales sur che, et dans une déclinaison « éja- bluffant, Darlène, qu’on ne saurait père informaticien à l’université
de mon identité naire c’est Purple Rain, l’album
une reprise assourdissante de culatoire ». réduire, comme cela est générale- Laval. A l’écouter, pas de trans- sexuelle… » comme le film. Elle donne envie de
Smells Like Teen Spirit, de Nirvana. ment le cas, à un revival glam-rock mission artistique : « Je ne me rap- repousser les limites de la musi-
Torse nu, ce poids plume plonge à « Xavier Dolan de la chanson » – David Bowie, T. Rex et Roxy pelle pas les avoir vus mettre un que pop, style – si on peut l’appeler
plusieurs reprises dans la fosse, se Le voici qui embrasse à pleine bou- Music avec ce sax à la manière CD. Pendant une longue période double d’un roman du même ti- comme ça – qui procède par amal-
fait porter à bout de bras jusqu’au che sa complice, autant que son d’Andy Mackay. de ma vie, je n’ai été confronté qu’à tre, signé par Noémie D. Leclerc, games et donne une liberté pres-
bar. S’y hisse pour tirer des pres- guitariste, boit du blanc pour se « Glam ? Si je n’avais pas de ma- la musique que j’entendais à la ra- sa manageuse et amoureuse. Le que totale. Mais c’est le jazz qui a
sions et refaire le trajet dans désaltérer. Comme son répertoire quillage, on ne le dirait pas, s’agace dio. En banlieue, la seule chose que pitch : Darlène, une jeune femme été le plus influent sur Darlène.
l’autre sens pour les apporter est (encore) un peu court, il offre Hubert Lenoir en sirotant un thé tu as ce sont des jeux vidéo, la télé, de 20 ans qui se demande quoi Quand on me répétait qu’il n’y a
généreusement aux spectateurs un bis de Fille de personne II, ce au bar du Carreau du Temple, an- Internet, c’est la seule culture avec faire à l’université, rencontre pas de limites en art, je l’entendais
des premiers rangs. L’ambiance tube pop par lequel tout est arrivé, cienne halle du 3e arrondissement laquelle tu es en contact et ça a eu Ashton, un Américain décidé à mais je ne le comprenais pas né-
réjouissante de joyeux bordel avec son refrain générationnel parisien reconvertie en lieu asso- une grosse influence sur ce que je écourter son existence du haut de cessairement. C’est le jazz qui m’a
comporte une pause karaoké, of- post-#metoo : « Je suis venu te dire ciatif. Et j’en mets parce que ça fait fais. La pop culture est dans mon la chute Montmorency – où, se- ouvert cette porte mentale. »
frant à chaque instrumentiste de que tu peux changer/J’ai vu un ave- partie de mon identité sexuelle, pas ADN. Les gens nés avant moi lon la légende, apparaît la Dame Album d’émancipation, Dar-
s’illustrer vocalement (au pro- nir de femme libérée/Tu portais le pour être théâtral. C’est un peu in- étaient un peu forcés d’écouter les blanche –, qui se situe dans l’ar- lène ne s’interdit rien : une re-
gramme, Oasis et Garou). cuir et la tête rasée/J’ai vu ton ave- sultant de dire que je fais ça pour groupes que MTV leur proposait rondissement de Beauport. « J’ha- prise de Si on s’y mettait, du chan-
« I’m your fucking French Cana- nir. » Avec ses éclats, son outrance jouer un personnage et ressembler dans les années 1990. Moi, j’ai dé- bitais encore chez mes parents, et teur de charme Jean-Pierre Fer-
dian nightmare, motherfuckers ! », punk, son absence complète d’in- à David Bowie. C’est aussi un peu veloppé un goût viscéral pour le la prochaine étape, c’était de trou- land, comme trois instrumen-
hurlera le fanfaron. Un cauche- hibition, Hubert Lenoir fait tout dérisoire car le glam n’a eu des son des années 1970, un peu ver un travail, explique Hubert taux successifs, réhabilitant le
mar, c’est excessif, mais un show- pour être remarqué. Son androgy- échos que pendant trois ans, au dé- comme les boutiques vintage pour Lenoir. J’ai refusé ça, je voulais bri- saxophone, pourtant très décrié
man, c’est évident. Tout en agui- nie affichée sans lésiner sur le ma- but des années 1970. J’aime bien les millennials. » ser ce genre de chaîne mentale, en pop depuis son règne douce-
sûr Bowie, mais pas nécessaire- m’émanciper pour quelque chose reux dans les années 1980. Chez
ment la période Ziggy Stardust, Confusion des genres de mieux. Noémie avait com- Hubert Lenoir, on l’entend tour à
Premiers bourgeons à Bourges mon album sonne plutôt en réfé- Sans bagage musical, il intègre mencé à écrire et on s’est rendu tour dans son velours de fin de
rence à Station to Station et Young The Seasons, le groupe folk-rock compte qu’on racontait la même soirée, puis free et furieusement
Premier grand festival au calendrier avant l’arrivée de l’été, Americans, plus plastic soul. Je dé- de son frère Julien, assez Simon chose, alors on a décidé d’unir nos rhythm’n’blues sur un lit de per-
le Printemps de Bourges a débuté mardi 16 avril et se refermera teste les étiquettes de genre, y com- & Garfunkel. Qu’il n’a pas vrai- forces. Je n’avais pas envie de re- cussions. « Jamais un jeune ne m’a
dimanche 21 avril sur une note R & B avec Maître Gims et Aya pris pour la musique : c’est forcer ment quitté puisqu’un deuxième faire la narration du livre, mais dit que c’était ringard, le saxo-
Nakamura. Pour cette 43e édition, Hubert Lenoir est programmé quelque chose à arrêter de bouger, album, Midnight, Let’s Get a Hot d’utiliser les mêmes thèmes pour phone, s’indigne-t-il. C’est magni-
samedi 20 dans la salle rouge et noir du 22 d’Auron, lors et quelque chose qui ne bouge pas, Dog, est également sorti en 2018, en faire des chansons qui soient en fique, vivant. » p
d’une soirée comportant également les noms de Requin Chagrin c’est mort. » lui aussi chez Simone Records, le miroir du roman. » bruno lesprit
(new wave, première signature de KMS Disques, le label fondé La mort, du moins la petite, ce label d’Ariane Moffatt et de Cha- La confusion des genres qu’en-
par Nicola Sirkis, le leader d’Indochine), Bleu Toucan (électro fut pour Hubert Chiasson (un pa- pelier fou. Ce disque a été complè- tretient Hubert Lenoir s’applique Darlène, Simone Records.
ensoleillée), Voyou (pop à trompette), Muddy Monk (Helvète tronyme compliqué à conserver tement éclipsé par la tornade à la musique. Fille de personne En concert : le 17 avril
à synthétiseurs analogiques) et Cléa Vincent (néovariété sur les comme nom d’artiste) de grandir Darlène, son « opéra postmo- baptise ainsi trois titres diffé- à La Maroquinerie, Paris 20e
traces de Véronique Sanson). Entre les têtes d’affiche (Thiéfaine, à Courville, une « banlieue très ré- derne » : « Je voulais quelque chose rents, enchaînés et numérotés : (complet), le 18 au Périscope,
Zazie, Boulevard des airs, Vald ou Skip the Use), il faudra sidentielle à l’américaine, toutes d’un peu grandiose », assume-t-il. celui qui ouvre l’album est un Lyon, le 20 au Printemps
surveiller la sélection des Inouïs, découvertes qui ont permis les maisons pareilles, pas un com- Ce concept album baroque se instrumental piano-bar d’une de Bourges.
par le passé de faire émerger des talents durables.
culture | 23
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Au Pays basque En 1976, Zappa et son


orchestre au complet
espagnol, Un coffret de 5 CD permet de découvrir
les inédits d’une formation éphémère du
Chillida Leku guitariste, chanteur et auteur-compositeur

renaît MUSIQUE saxophone alto et à la flûte, Ron-


nie Cuber au saxophone baryton

Fermé depuis huit ans, le musée V oix de stentor, Don


Pardo, qui collabore à
l’émission de divertisse-
ment « Saturday Night Live »
et à la clarinette, Tom Malone au
trombone et à la trompette) et
les percussionnistes n’ont eu
que quelques jours pour se met-
créé de son vivant par le sculpteur de la chaîne américaine NBC, an-
nonce que les spectateurs du Pal-
tre le répertoire dans les doigts
– même Ruth Underwood, qui a
Eduardo Chillida, en 2000, ladium, à New York, vont assister
à « l’événement musical le plus
joué régulièrement avec Zappa
depuis 1970, aura passé de lon-
rouvre ses portes important de l’année 1976 ». Qua-
tre concerts, du 26 au 29 décem-
gues heures à se familiariser avec
les nouveaux arrangements.
bre, par « le plus grand groupe Tous font merveille. Dans les
non découvert en Amérique ». chansons, parodies, satires et
Soit celui du guitariste, chan- commentaires sociaux, dont The
sance, entre l’installation du teur et auteur-compositeur Frank Torture Never Stops, Honey Don’t
REPORTAGE Guggenheim à Bilbao, il y a plus Zappa et des musiciens avec les- You Want a Man Like Me ou
hernani (espagne)
de vingt ans, et l’ouverture du quels il tourne depuis plusieurs Punky’s Whips, retiré de l’enregis-

S
aint-Sébastien est à moins Centre Botin à Santander, il y a mois (Ray White, guitare, Eddie trement original et objet du litige
de dix minutes de route, deux ans. « C’est un moment Jobson, claviers, violon, Patrick avec Warner, dont les respon-
mais on est en pleine na- propice, il y a une synergie », O’Hearn, basse, et Terry Bozzio, sables craignaient que le chan-
ture, dans un havre vert confirme la directrice des lieux, batterie, tous chanteurs) avec, en teur et guitariste Punky Mea-
comme hors du temps. C’est sur Mireia Massagué, qui espère atti- invités, une section de vents, les dows, du groupe Angel, cité dans
cette colline du Pays basque espa- rer 100 000 visiteurs annuels. percussionnistes Ruth Under- la chanson, ne fasse un procès
gnol, à Hernani, que le sculpteur Pour remodeler le site, Hauser wood et David Samuels, et Pardo pour cette présentation salace
Eduardo Chillida (1924-2002) & Wirth a fait appel au paysagiste en narrateur pour quelques des désirs d’un fan.
avait ouvert, en 2000, deux ans néerlandais Piet Oudolf, gourou chansons et en maître de céré-
avant sa mort, Chillida Leku, litté- des jardins qui a notamment monie. Une formation de pre- Formations à grand effectif
ralement « le lieu de Chillida ». végétalisé la High Line à New mier ordre, éphémère (pour ces Et bien sûr dans les pièces
Tout avait commencé par une York, et à l’architecte et designer seuls concerts), de fait l’un des instrumentales, du court Manx
promenade au début des années Luis Laplace, Argentin installé à « Buscando la luz I », d’Eduardo Chillida. ANDER GILLENEA/AFP sommets de la musique de Zappa. Needs Women à The Purple La-
1980, et la découverte du Caserio, Paris. Leur mission : subtilement La durée des concerts, avec un goon, en passant par Sofa, Crui-
cette ferme du XVIe siècle à l’aban- réenchanter la belle endormie, répertoire fixe d’anciennes sin’for Burgers et The Black Page,
don qui trônait dans le pay- en respectant la simplicité des compositions et de nouveautés, composition soliste pour Terry
sage. Il l’avait acquise, puis avait lieux. « Je suis l’architecte invisible logique du travail de Chillida, des répétées quelques jours plus tôt, Bozzio avant de devenir un ar-
acheté, au fil des années et des ici, dit en s’amusant Luis Laplace.
Pas de vide plâtres de ses débuts, à Paris, au passe de plus de deux heures, rangement orchestral. En bonus
besoins d’espace – pour poser et Eduardo Chillida est un artiste qui caché : l’acier est tournant des années 1950, jus- le 26 décembre, à plus de trois, aux souvenirs de ces soirées,
patiner ses monumentales sculp- touche les architectes, car tout est qu’aux « Aromas » de ses œuvres le 29, en fonction des solos et des Ruth Underwood vient clore le
tures –, des parcelles de terrain question de volumes, de vides et de
toujours plein, pour l’espace public à travers le évolutions d’un même titre. Tout cinquième CD par une version au
tout autour, jusqu’à atteindre les matières dans son travail. Il a été les morceaux monde. Il préférait ce terme olfac- est enregistré. Un double album piano enregistrée chez elle en
11 hectares actuels. très attentif à l’architecture et aux tif à celui de maquette, car il ne 33-tours, avec des extraits des novembre 2017.
Bien que l’attractivité du lieu ne charpentes du Caserio, il en a fait
sont assemblés s’agissait pas de les reproduire à quatre concerts, est publié en Cet orchestre s’inscrit dans
se soit jamais démentie, et malgré une immense sculpture. » Répon- avec des l’identique, les matériaux ne réa- mars 1978 – délai dû à un litige l’histoire des formations à grand
un clan Chillida soudé autour du dant de façon très fonctionnelle, gissant pas de la même manière à avec la maison de disques effectif, les plus ambitieuses de
projet que leur père avait mûri ajoutant ce qu’il manquait,
boisseaux des échelles différentes. Warner Bros., qui distribue alors Zappa en dehors de l’écriture
comme un rêve, Chillida Leku comme des espaces d’accueil du Beaucoup de ses projets se sont les albums de Zappa. pour ensemble symphonique :
avait dû fermer ses portes en 2011 public, lui a encore épuré l’espace inscrits sur le long cours, des On en retrouve le mixage d’ori- la dizaine de musiciens des
(restant ouvert sur rendez-vous). et valorisé les matières. laissant passer la lumière, blocs de séries ont traversé toute sa car- gine sur le premier CD d’un cof- Mothers of Invention à la fin des
L’« utopie » d’un sous-bois de C’est en extérieur que ses terre cuite incisés aux allures de rière. La plus intime rassemble fret de cinq, Zappa in New York, années 1960, la vingtaine de
sculptures a chancelé sous les œuvres s’offrent d’abord au re- puzzles en 3D : la matière se conju- les merveilleux dessins qu’il a 40th Anniversary, qui propose en ceux du Grand Wazoo en 1972, ou
contraintes d’entretien. La solu- gard. Elles l’accrochent, comme gue à l’espace, fait dialoguer densi- faits de ses mains marquées par bonus une profusion d’iné- les onze rassemblés pour la der-
tion est venue de la méga-galerie avec l’immense Buscando la luz tés et temporalités, cherche le l’effort. La plus monumentale est dits. En pièce de résistance, les nière tournée de Zappa en 1988,
Hauser & Wirth, aux racines (« à la recherche de la lumière »), point d’accord des éléments. celle des Peignes de vent, motif près de trente minutes de Black aux Etats-Unis et en Europe. Tous
zurichoises, qui a essaimé à New qui s’élève comme un arbre à plus décliné une vingtaine de fois de- Napkins, où s’enchaînent des ces groupes ont été fêtés par des
York, Los Angeles, Hongkong, de 8 mètres, ou sont traversées Sens de la « gravitation » puis les années 1950. Il y en a un parties solistes épiques (Zappa, publications d’archives. A l’ex-
Londres, dans le Somerset, à par lui, comme l’Arc de la liberté, Entre élévation et sens de la « gra- dans le parc, mais le mieux est de Randy Brecker à la trompette, ception d’un éphémère orches-
Gstaad et à Saint-Moritz. une commande de la Ville de vitation », mot qui donne son se rendre à Saint-Sébastien, où Jobson au violon, Michael Brecker tre, l’Abnuceals Emuukha Electric
Paris que l’artiste a finalement nom à de nombreuses œuvres, trois de ces étranges mains au saxophone ténor…). Symphony Orchestra, et de ses
« Un moment propice » préféré garder dans cet environ- l’ensemble est empreint de spiri- d’acier crochètent le vent à flanc De bout en bout, les musiciens près de quarante musiciens
Un accord confidentiel a été nement. On peut pénétrer dans tualité. La pièce la plus lourde de rocher au milieu des élé- sont à leur plus exact dans le la- (vents, percussions, cordes), qui a
passé en 2017 : désormais Hauser ce volume ouvert, le toucher et pèse plus de 63 tonnes, mais ments. Un instant d’éternité byrinthe d’entrelacs rythmiques, vécu le temps de deux concerts à
& Wirth représente la succession constater que, malgré les contor- ses œuvres de papier, dessins mûri pendant plus de dix ans de mélodies croisées, de com- Los Angeles, les 17 et 18 décem-
de Chillida avec la famille. Une sions du métal, épais, nulle sou- poids plume, sont gracieusement dans un lieu du bout du monde, plexités harmoniques, de con- bre 1975, et d’une séance d’enre-
exclusivité pour la galerie, qui a dure n’est utilisée. soumises à cette même attrac- qu’il avait investi en 1977 en trastes de dynamiques et de réfé- gistrements le lendemain. p
apporté son soutien financier Pas de vide caché chez Chillida : tion terrestre, suspendues par des hommage à sa ville natale. p rences juxtaposées à des genres sylvain siclier
aux travaux et gère la visibilité l’acier est toujours plein, les mor- fils. Entre les feuilles, les espaces emmanuelle jardonnet qui sont l’ordinaire des composi-
et le management des lieux ceaux sont assemblés avec des sont fins comme le souffle. tions de Zappa, mort en 1993, à Zappa in New York, 40th
dans cette région d’Espagne où boisseaux, s’embrassent ou s’em- En intérieur, l’accrochage inau- Chillida Leku, à Hernani, ouvert l’âge de 52 ans. Les vents (outre Anniversary, 1 coffret de 5 CD
la culture est montée en puis- boîtent. Acier massif, albâtre évidé gural offre une traversée chrono- de 10 heures à 20 heures. 12 €. les frères Brecker, Lou Marini au Records/Universal Music.

A Lorient, Hydrophone fait résonner le béton


L’enseigne a installé deux salles de concerts et cinq studios dans l’ancienne base sous-marine allemande de la cité morbihannaise

gistrement équipés, deux régies Kriegsmarine, à l’origine de la des- trer Hydrophone. La solution : un L’histoire, ici, a aussi un poids « La base de Lorient n’est ni ins-
ARCHITECTURE son. Entre les deux : un espace truction de la ville [en 1943], souli- surtoit protecteur de 20 000 mè- tangible. Le pourtour du K2 est crite ni classée à l’Inventaire des

A u terme d’une consul-


tation sur Facebook, c’est
une Lorientaise qui a
trouvé le nom. Fiché dans les en-
trailles de deux alvéoles de béton
de 900 mètres carrés pour un
usage événementiel.
Créée en 1993 pour répondre
aux besoins des amateurs et pro-
fessionnels du milieu des musi-
gne le maire de Lorient, Norbert
Métairie. Nous voulions conser-
ver l’aspect patrimonial, mais pas
contemplatif, de ces lieux de mé-
moire. Dans un espace fait pour la
tres carrés couvre la totalité du K2,
sur lequel a été installée la plus
grande ferme solaire urbaine de
France, capable de produire 3,1 gi-
gawattheures par an, soit le besoin
cerné d’une galette de béton de
5 mètres de largeur dont on n’a
pas pu sonder la profondeur. L’ex-
tension où se trouvent l’accueil de
la Face A, les loges et l’arrière-
monuments historiques, rappelle
Nathalie Defrade, animatrice de
l’architecture et du patrimoine
pour la ville de Lorient. Elle dispose
du label “Architecture remarqua-
de l’un des imposants blockhaus ques actuelles – on estime entre guerre et pour détruire, on investit en électricité de mille foyers. scène, et qui sert également d’en- ble du XXe siècle”, qui ne revêt
de l’ancienne base sous-marine 150 et 180 le nombre de groupes lo- dans la musique et la culture. C’est Composée de longues lignes seigne à Hydrophone, ne pouvait aucun caractère contraignant. » Si
allemande, Hydrophone, inau- caux concernés –, MAPL a obtenu, un clin d’œil à l’histoire ». brisées, la couverture devait aussi être construite en béton. L’objet en l’Etat est favorable à la protection
guré le 20 mars, est le nouveau en 2002, une délégation de service La difficulté du chantier, sans répondre à des contraintes de verre, bois et métal, blanc et rouge, des lieux (la direction régionale
fer de lance de l’association Musi- public par les communes de l’ag- grue ni ascenseur, commencé en pente liées aux écoulements. Le a simplement été posé sur le sol. des affaires culturelles avait man-
ques d’aujourd’hui en pays de Lo- glomération. En 2013, le conseil octobre 2017, a notamment été directeur de l’architecture et du daté l’architecte Philippe Prost
rient (MAPL), dans le Morbihan. communautaire a validé l’implan- d’assurer l’étanchéité des lieux. patrimoine de Lorient Aggloméra- pour faire des relevés), la ville est
La longueur du site (120 mètres) tation de l’association dans les Ou, comme le résume le maire, tion, Philippe Loisy, et l’architecte « Dans un espace plus réticente. Est-ce par peur que
a demandé d’aller chercher la nefs 5 et 6 du bloc K2 de l’ancienne « comment mettre la boîte dans la Noël Frocrain ont voulu « se dé- cela entrave les projets économi-
lumière à ses extrémités. Consé- base. Exit les halles de Merville et boîte ? ». La totalité du bâtiment, marquer de l’objet patrimonial ».
fait pour la guerre, ques déjà nombreux dans et
quence : tel un disque vinyle, la la salle du Manège dans le centre- dont l’état brut de décoffrage a été Ils ont décalé leur dessin de la on investit autour des blockhaus ? En atten-
nouvelle enseigne possède deux ville, jusqu’alors exploitées. intégré au calcul acoustique, est trame formée par les contreforts dant, sur les 4,3 millions d’euros
« plages » : une Face A, soit un hall Le projet s’inscrit dans le cadre en béton armé d’une épaisseur al- verticaux séparant les alvéoles où
dans la musique, de l’opération, 1,2 million ont été
d’accueil, un bar et deux salles d’une singulière reconversion. Le lant de deux à quatre mètres. Mais se trouvaient, à sec, les sous-ma- c’est un clin d’œil consacrés au décapage et à la fixa-
de concerts de très belle tenue, de renouveau de la vie musicale a ces mensurations hors norme ne rins en révision. Et qui accueille tion des 9 000 mètres carrés de fa-
200 et 500 places ; et une Face B trouvé sa place dans « une archi- suffisent pas à mettre hors d’eau désormais des équipements au
à l’histoire » çades en béton. Un travail de res-
accueillant l’administration, cinq tecture colossale destinée à ac- l’intérieur des volumes, intégrale- service de la course au large ou de NORBERT MÉTAIRIE tauration, en quelque sorte. p
studios de répétition et d’enre- cueillir les sous-marins de la ment câblés, dans lesquels doit en- l’activité de plaisance. maire de Lorient jean-jacques larrochelle
24 | culture 0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Charles Filiger, artiste maudit


La galerie Daniel Malingue met en lumière l’œuvre méconnue du peintre ami de Gauguin

ARTS De 1888 à

C
harles Filiger a toutes sa mort, il peint
les qualités pour être
un artiste maudit et cé-
des dizaines
lèbre ; mais, jusqu’à d’apparitions
aujourd’hui, il n’est qu’un artiste
méconnu, ce que cette exposition
catholiques,
à la galerie Daniel Malingue à Vierge, Christ,
Paris devrait corriger. Elle réunit
une soixantaine de ses œuvres,
saintes et saints,
parmi lesquelles beaucoup susci- Jérusalem céleste
tent étonnement et admiration.
Par sa qualité et son nombre,
elle aurait sa place dans un mu- la piété et les calvaires bretons. De
sée, et celui d’Orsay lui-même 1888 à sa mort, Filiger peint lui
pourrait la montrer sans hésiter. des dizaines d’apparitions catho-
Elle est par ailleurs accompagnée liques, Vierge, Christ, saintes et
d’un catalogue et d’un ouvrage saints, déplorations après la cruci-
mêlant biographie et correspon- fixion, apocalypse, Jérusalem
dances qui devraient enfin céleste et, dans ses dernières
répandre le nom de l’artiste au- années, des diagrammes géomé-
delà des spécialistes. triques et symboliques fondés sur
Alors, qui est Filiger ? Il naît une numérologie.
en 1863 à Thann, en Alsace, où il Ce sont des œuvres de petit for-
apprend probablement le métier mat, gouaches et aquarelles sur
de dessinateur pour tissus impri- carton ou papier, parfois rehaus-
més. En 1885, il vient à Paris pour sées d’or. Bêtes héraldiques, rosa-
y devenir artiste et rencontre ces, volutes et guirlandes envi-
cette année-là ou la suivante ronnent les visages vus de très
Gauguin, de quinze ans son aîné, près et les corps, trop grands pour
alors dans la pire période de sa tenir tout entiers dans le cadre,
vie, sans argent ni acheteur, cher- ce qui accentue leur présence.
chant où vivre au plus bas coût et, On évoquerait l’enluminure si Fi-
pour cela choisissant la Bretagne. liger cherchait à imiter les moines
En 1888, Filiger le rejoint à Pont- du Moyen Age, mais il pose la cou-
Aven, où vivent aussi Emile leur en moderne, par touches sé-
Bernard et Paul Sérusier. Le pre- parées et parallèles, de sorte qu’el-
mier tente de se faire passer pour les vibrent. On se référerait aux
l’inspirateur de Gauguin et le se- icônes byzantines s’il en pasti-
cond pour son meilleur disciple. chait les conventions, mais il fait
L’année suivante, Filiger revient « La Vierge aux anges » (1891-1892), de Charles Filiger. FLORENT CHEVROT/GALERIE DANIEL MALINGUE, PARIS apparaître des vivants, humains
en Bretagne, au Pouldu, avec et non divins, et ne s’interdit pas
Gauguin. En 1890, il s’y établit à la le nu. Il ne se réclame pas non
Buvette de la plage, que tient Ma- convainc un troisième admira- lui-ci les suit quand elle démé- possession. Qu’a peint en effet plus de Giotto et de ses contem-
rie Henry, laquelle accepte que la teur, Alfred Jarry, qui vient le voir
Comme pour nage à Plougastel en 1915. toute sa vie Filiger ? Quelques porains, et le seul artiste auquel
pension soit payée en tableaux en 1894 et écrit sur lui un article achever de nuire Il est alors si oublié que les livres paysages de landes et de plages une de ses œuvres rend explicite-
ou en décors pour son auberge. dans le Mercure de France. sur l’école de Pont-Aven le men- condensés en aplats de couleurs ment hommage est Frans Hals
Les rares admirateurs de
à sa réputation tionnent à peine. Leurs auteurs mates séparées par des lignes (1580 ou 1583-1666)…
Gauguin, tels le critique Albert Rêve et possession commençante, le croient déjà mort, ce qui ad- sinueuses, avec des raccourcis Il y avait donc, vers 1900, en
Aurier et l’écrivain Rémy de Mais qui connaît alors Jarry, qui vient en 1928 à l’hôpital de Brest. et des ellipses qui déconcertent Bretagne, un peintre miséreux
Gourmont, s’intéressent à lui, et a 21 ans et n’a pas encore in-
Filiger glisse Beaucoup de ces détails n’ont été l’œil et font songer à Kandinsky, et obstiné, catholique et éthéro-
le collectionneur Antoine de la venté Ubu ? Comme pour ache- vers l’alcoolisme établis que récemment, grâce aux qui, un peu plus tard, supprime mane, une sorte de moine hallu-
Rochefoucauld lui achète une ver de nuire à sa réputation recherches de l’historien d’art les dernières références au réel ciné peignant méthodiquement
partie de sa production. Bons commençante, Filiger glisse
et l’éthéromanie André Cariou. Entre le décès de Fi- dans ses paysages. ses visions. Le seul qui ait été à la
débuts… puis ça se gâte. Gauguin dans l’alcoolisme et l’éthéroma- liger et ces dernières années, il n’y Mais, si remarquables soient-ils, hauteur de Gauguin, c’est lui. p
s’en va à Tahiti, Bernard et les nie. Il travaille de plus en plus avait guère eu qu’André Breton ceux-ci ne sont qu’une partie ré- philippe dagen
autres font carrière à Paris, mais lentement à des œuvres de plus un hospice pour nécessiteux, pour s’intéresser à lui et rassem- duite de l’œuvre, essentiellement
Filiger, lui, reste au Pouldu, de en plus ésotériques. En 1901, mais s’en évade bientôt. Il va bler une demi-douzaine de ses consacrée à des sujets religieux. Filiger. Galerie Daniel Malingue,
plus en plus isolé. Il quitte la Bu- La Rochefoucauld interrompt d’hôtel en hôtel, se casse une œuvres. Elles étaient accrochées En 1888 et 1889, Gauguin a peint 26, avenue Matignon, Paris 8e.
vette de la plage en 1893 pour l’aide mensuelle qu’il lui versait. jambe, et finit par aboutir dans son appartement de la rue trois toiles à sujets chrétiens, La Du mardi au vendredi de 10 h 30
loger dans des fermes. Gour- En 1905, Filiger tente en vain de en 1913 dans une pension à Blanche, en dessous des masques Vision après le sermon, le Christ à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30,
mont et La Rochefoucauld conti- se faire admettre dans un asile Trégunc. La famille qui la tient à transformation inuits : rencon- jaune et le Christ vert ou Calvaire lundi et samedi de 14 h 30
nuent à le soutenir, et le premier psychiatrique, est accepté dans adopte cet énergumène, et ce- tre sous le signe du rêve et de la breton, toutes trois inspirées par à 18 h 30. Jusqu’au 22 juin.

Un autre cinéma venu de Taïwan resurgit à Paris ART


Deux Van Gogh volés
il y a seize ans sont
à nouveau exposés
A la Cinémathèque, des films de genre méconnus dans les années 1960-70 témoignent d’une contre-culture vivace Les deux chefs-d’œuvre du
peintre néerlandais Vincent
Van Gogh, volés il y a plus de
seize ans au musée Van Gogh
RÉTROSPECTIVE C’est un continent englouti qui
renaît sous nos yeux.
doxa que le pouvoir voudrait
voir triompher. En un mot, une
cèleront dans l’une et l’autre de
ces comédies des réminiscen-
le Woman Revenger, de Chun Ou-
yang (1985). Le premier met en
d’Amsterdam, sont à nouveau
exposés après avoir subi

D u cinéma taïwanais, le
cinéphile français ne
connaissait jusqu’à pré-
sent que la crème de la crème
du cinéma d’auteur, condensée
L’affaire s’enlève sur fond de
« Kulturkampf » local. Le gou-
vernement de Tchang Kaï-chek
fait régner sur l’île un autorita-
risme confucéen et impose le
contre-culture. Cet arrière-plan
politique, s’il n’est pas indispen-
sable à l’intelligibilité des films,
ajoute néanmoins à leur compré-
hension et à leur valeur.
ces nettement hollywoodiennes,
depuis le burlesque d’un Buster
Keaton jusqu’à l’incongruité
d’un Billy Wilder.
Il y règne par ailleurs une gyno-
scène la vengeance méthodique
d’une journaliste violée par qua-
tre délinquants. Le second voit
une professeure de danse taïwa-
naise tirer la sœur d’une amie
une restauration complète,
ont annoncé, mardi 16 avril,
les conservateurs. Vue de la
mer de Scheveningen (1882)
et Sortie de l’église réformée
par le trio de choc qui marqua la mandarin comme langue offi- cratie déchaînée, qu’on retrouve des griffes d’un clan de sadiques de Nuenen (1884-1885) avaient
nouvelle vague des années 1980 : cielle. La majorité de la popu- Valeurs traditionnelles piétinées dans d’autres genres, particuliè- proxénètes japonais. Hyperbole été dérobés en 2002 et
Hou Hsiao-hsien, Edward Yang, lation chinoise, installée de plus Les comédies sont sans doute ce rement dans ce qu’on pourrait de la violence, stylisation des retrouvés en septembre 2018
Tsai Ming-liang. Tout au plus longue date sur l’île, vient tou- qui se signale le plus impérative- appeler le film de vengeance, postures, jubilation de la ven- lors de la perquisition d’une
croyait-on savoir que cette géné- tefois d’une région méridionale ment à l’intérêt. On y marche lit- qu’il s’agisse d’espionnage (The geance : on est ici dans le vivier demeure ayant appartenu
ration spontanée succédait à une de la Chine (le Fujian) dont la téralement sur la tête, et les va- Best Secret Agent, de Chang Ying, de Quentin Tarantino. à un responsable de la
production locale inféodée jus- culture et la langue (le hoklo) se leurs traditionnelles (piété filiale, 1964) ou de sabre (The Vengeance Ces deux films, quoique dialo- mafia, Raffaele Imperiale,
qu’en 1945 à la colonisation japo- sont par surcroît imprégnées prééminence masculine, religion of the Phoenix Sisters, de Chen gués en mandarin, peuvent à Castellammare di Stabia,
naise, puis, à compter de 1949, à la d’influences nipponnes. Autant de la famille) sont joyeusement Hung- min, 1968). néanmoins être considérés au sud-est de Naples. – (AFP.)
dictature du Kuomintang, exilé de caractéristiques multicul- piétinées. Dans Foolish Bride, On ne saurait trop recomman- comme des surgeons tardifs de
du continent après la victoire turelles propres à Taïwan que Naive Bridegroom (1968), un der toutefois, dans ce même re- ce cinéma d’exploitation en C I N ÉMA
communiste, et qui avait imposé combat la ligne des exilés politi- jeune homme bien de sa per- gistre, le Lady Avenger (1981), de hoklo qui s’était tari dès le début 10 millions de nouveaux
au cinéma national la ligne pro- ques du Kuomintang. sonne est sauvagement convoité la réalisatrice Yang Chia-yun, et des années 1970. Quant à la Nou- abonnés pour Netflix
pagandiste du « réalisme sain ». Le corpus qu’on découvre par toutes les filles du quartier velle Vague taïwanaise, qui ne se Le service américain de vidéo
D’où l’heureuse surprise que aujourd’hui, calqué sur le cinéma et pour cette raison même cade- réclamera jamais de ce cinéma, il en ligne Netflix a engrangé
constitue la programmation pro- d’exploitation de Hongkong et nassé par son père, hypocrite est loisible de considérer qu’elle au premier trimestre presque
posée aujourd’hui par la Cinéma- majoritairement dialogué en ho- moraliste qui est lui-même en Le corpus, en est quelque part dépositaire, 10 millions de nouveaux
thèque française, en la personne klo, produit par des investisseurs butte à l’hostilité de sa voisine. en vertu des chemins mysté- abonnés, ce qui porte son
de la programmatrice Wafa Gher- privés à des fins d’enrichissement Du côté de L’Elégant Mr Hu, la
dialogué rieux que prend la liberté pour total à plus de 148 millions
mani, sous le titre « Le cinéma de rapide, appartient donc à un ci- venimeuse maîtresse et la virago en « hoklo », s’inventer une forme. p dans le monde, a annoncé
(mauvais) genre taïwanais ». De néma en butte à l’hostilité farou- de femme d’un chef d’entreprise la société, mardi 16 avril.
quoi parle-t-on ? D’un cinéma che des autorités. Une esthétique chétif et timoré s’écharpent
appartient à jacques mandelbaum
Pour le trimestre en cours,
d’exploitation qui compta, de en découle : petits budgets, tour- autour d’une bague en diamant un cinéma en « Le cinéma de (mauvais) genre Netflix anticipe 5 millions
1956 à 1972 environ, un millier nages nerveux, nombreux exté- dans un vaudeville endiablé et taïwanais ». La Cinémathèque d’abonnés supplémentaires,
de films produits, dont deux rieurs, exaltation des genres po- carnavalesque aux accents so-
butte à l’hostilité française, 51, rue de Bercy, Paris essentiellement hors des
cents ont été à ce jour retrouvés. pulaires, sabotage indolent de la ciaux marqués. Les amateurs dé- des autorités 12e. Jusqu’au 2 mai. Etats-Unis. – (AFP.)
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019 télévision | 25
« Thelma et Louise », version senior VOTRE
SOIRÉE
TÉLÉ
Deux héroïnes sexagénaires, avec de l’humour et une grande justesse, remettent quelques pendules à l’heure

ARTE grandes perdantes : « Elles ont tra-


JEUDI 18 AVRIL - 20 H 55 vaillé toute leur vie, élevé des en- J EUD I 1 8 AVR IL
SÉRIE fants et perçoivent une pension
bien moindre que celle des hom- TF1

D
rôle – voire carrément mes. » Il a donc imaginé deux 21.00 Section de recherches
jubilatoire –, sacré- femmes proches de la retraite : Série. Avec Xavier Deluc, Franck
ment irrévérencieuse « Elles savent qu’elles vont s’appau- Sémonin, Honorine Magnier,
et largement décalée, vrir, et cet avenir difficile rend co- Elise Tielrooy (Fr., 2019).
socialement juste et pouvant hérent leur passage à l’acte. » 23.05 New York, unité spéciale
plaire à tout âge, Braquage à la Et il faut les voir surfer sur Inter- Série. Avec Mariska Hargitay, Kelli
suédoise est sans doute l’une des net ou s’entraîner, dans leur salon Giddish, Ice-T (EU, 2016, 2002).
meilleures séries du moment. décoré pour Noël, à dire « Les
Episode 1, scène 1. Deux femmes, mains en l’air. Ceci est un hold-up », France 2
grimées en hommes, se disputent comme dans les films et les séries, 21.00 Envoyé spécial
dans une voiture, l’une repro- qu’elles ont suffisamment regar- Les orphelins de Notre-Dame
chant à l’autre de s’être laissée dés pour ne pas faire – ou presque Magazine présenté par Elise Lucet.
embarquer dans cette histoire de – les mêmes erreurs ! 22.55 Complément d’enquête
braquage de banque alors même En cela, Braquage à la suédoise Notes de frais, resquille : les rois
qu’elle devrait tranquillement si- Sissela Kyle pourrait être un mélange, plus de la triche
roter un thé, accompagné de brio- (Cecilia) que réussi, d’Arsenic et vieilles Magazine présenté
ches tout juste sorties du four, et Lotta Tejle dentelles et de Thelma et Louise à par Jacques Cardoze.
dans sa bourgeoise demeure. (Jeeny). ULRIKA MALM l’ère 2.0 et avec un âge de la re-
Rembobinage. Comment en traite qu’on nous promet… de France 3
sont-elles arrivées là ? Celle qui plus en plus lointain. Quoi qu’il 21.00 L’Enquête corse
panique, c’est Jenny. Mère d’une en soit, et en prime d’une critique Film d’Alain Berberian. Avec Christian
adolescente un brin ingrate, cette fils, lequel ne la voit désormais convaincre son amie de tenter le de plus de 50 ans ne comptent pertinente des discriminations Clavier, Jean Reno, Caterina Murino
prof de mathématiques est en que comme une mamie à laquelle coup, d’autant que « pense à tout plus. Elles en jouent d’ailleurs, et en tout genre sus-évoquées, cette (Fr., 2004, 95 min).
passe de se retrouver à la rue de- refiler les enfants à garder –, elle ce que nous n’avons pas gagné avec force talent, grâce à celui des série est une pure merveille de 23.20 Europe, dans les coulisses
puis que son mari – auquel aucun n’a pas encore trouvé le moment juste parce que nous sommes des comédiennes Lotta Tejle et Sissela drôlerie, dont on attend, avec im- d’une décennie de crise
qualificatif ne saurait entière- adéquat pour dire à son mari, femmes ». Kyle. A l’origine de l’histoire, ce patience déjà, la saison 2 – diffu- Documentaire de Norma Percy,
ment rendre justice : tentons rin- sympathique francophile qui sont pourtant… deux hommes, sée ces jours prochains en Tania Rakhmanova et Tim Stirzaker
gard, radin, sadique – a décidé de rêve d’acquérir une villa en Pro- Discriminations en tout genre qui, sous la plume de l’écrivain To- Suède. p (Fr., 2019, 55 min).
lui imposer un divorce particuliè- vence, qu’elle a perdu toutes leurs Féministe, Braquage à la sué- mas Arvidsson, peinent à gagner émilie grangeray
rement humiliant. économies en Bourse… doise ? Résolument. A cela leur vie en raison de la pression Canal+
L’autre, c’est Cecilia. Femme ac- Alors, quand l’un de ses patients s’ajoute, avec autant de justesse fiscale, très importante dans les Braquage à la suédoise, série 21.00 False Flag
tive (gastro-entérologue de pro- en phase terminale lui livre un que d’humour, une dénonciation années 1970. de Felix Herngren. Les jeudis 18 Série. Avec Hanna Azoulay Hasfari,
fession, ça aura son importance) plan, clés en main et supposé- d’un autre genre encore : l’idée, Or, pour le réalisateur Felix et 25 avril à 20 h 55. La série sera Hani Furstenberg, Yousef Sweid
et indépendante – ce que ne sem- ment infaillible, pour braquer persistante au point d’en devenir Herngren, dans le système sué- disponible en intégralité (Isr., 2018).
ble pas vouloir comprendre son une banque, Cecilia a peu de mal à une conviction, que les femmes dois actuel, ce sont les femmes les sur Arte.tv jusqu’au 17 mai. 22.25 Ray Donovan
Série. Avec Liev Schreiber, Jon
Voight, Eddie Marsan (EU, 2018).

France 5

Les mystères de Venise et Istanbul éclairés en 3D 20.50 La Face cachée de Venise


Documentaire de Harvey Lilley
(RU, 2016, 50 min).
La BBC propose de mieux comprendre le fonctionnement de ces cités au patrimoine architectural richissime 21.40 La Face cachée d’Istanbul
Documentaire de Renny Bartlett
(RU, 2019, 52 min).

FRANCE 5 cours à une technologie de pointe, des sièges ou des séismes, ont ef- C’est dans le volet stambouliote Roumélie – pour comprendre la Arte
JEUDI 18 - 20 H 50 cette photogrammétrie numéri- facé certains états primitifs de ces que la démarche se révèle la plus victoire du sultan ottoman Meh- 20.55 Braquage à la suédoise
DOCUMENTAIRES que qui permet de reconstituer en cités, l’exercice reste anecdotique éclairante. Qu’il s’agisse de visiter met II en 1453, après le siège de Série. Avec Sissela Kyle, Lotta Tejle,
3D le fruit de campagnes photo- dans le volet vénitien. Même si la la basilique Sainte-Sophie, trans- Constantinople –, et celle de la Ralph Carlsson (Sue., 2017).

O n sait tout de ces cités fa-


meuses pour leur passé
glorieux, leur puissance
économique ou leur faste artisti-
que. Aussi la série de la BBC doit-
graphiques et de visualiser un bâ-
timent ou un pan de la ville dans
son aspect disparu, restituant un
état historique que la vision con-
temporaine ne peut atteindre.
méthode est idéale pour com-
prendre la prouesse technique de
ces pilotis qui défient la lagune et
permettent la naissance de la ville
sur un site marécageux, pour me-
formée plus tard en mosquée par
les Ottomans, puis en musée,
d’imaginer la résidence impériale
du Boucoléon, de circuler dans les
gradins de l’hippodrome, où le
mosquée Süleymaniye, joyau
d’une inventivité technique sai-
sissante, que Soliman veut plus
belle encore que Sainte-Sophie,
sont réellement instructives. Cap
23.15 Boyz’n the Hood
Film de John Singleton. Avec
Ice Cube, Morris Chestnut, Cuba
Gooding Jr (EU, 1991, 110 min).

elle faire face à une rude concur- Ici, en marge du reportage classi- surer le savoir d’Antonio da Ponte, pouvoir se joue aussi lors des sur le Bosphore donc. p M6
rence tant les programmes docu- que dans les rues et les voies de la architecte qui restaura le palais des courses de chars, de comprendre, philippe-jean catinchi 21.00 Les Bodin’s : Grandeur
mentaires consacrés à Venise ou à ville, on opte pour cette réalité vir- Doges, incendié en 1574, et recons- surtout, le circuit de citernes et nature
Istanbul ne manquent pas. La sin- tuelle afin de percer les mystères truisit le pont du Rialto entre 1588 aqueducs assurant l’approvision- La Face cachée de Venise, Spectacle en direct de Nantes.
gularité de ces promenades pitto- ou les secrets de ces lieux redéfinis et 1591 ; ou pour deviner la richesse nement en eau de la capitale by- d’Harvey Lilley (RU, 2016, 50 min) 0.15 Au cœur des Bodin’s
resques dans de hauts lieux tou- au fil des siècles. Palimpseste fasci- de ces synagogues invisibles en- zantine, la vision se fait lumi- et La Face cachée d’Istanbul, de Documentaire d’Eric Le Roch
ristiques tient cependant au re- nant quand les destructions, fruit châssées dans le ghetto juif. neuse. La visite de la forteresse de Renny Bartlett (RU, 2019, 52 min). (Fr., 2018, 75 min).

0123 est édité par la Société éditrice


SUDOKU
HORIZONTALEMENT du « Monde » SA. Durée de la société : 99 ans à
compter du 15 décembre 2000.
I. Installateur de confort à l’intérieur. Capital social : 124.610.348,70 ¤.
GRILLE N° 19 - 092
PAR PHILIPPE DUPUIS
II. Manifesteraient leur émotion. N°19-092 Actionnaire principal : Le Monde Libre (SCS).
Rédaction 80, boulevard Auguste-Blanqui,
III. S’étalent richement. Dangereuse- 75707 Paris Cedex 13 Tél. : 01-57-28-20-00
8 4 9 3 5 7 1 6 2
ment exposés. IV. En met plein la vue Abonnements par téléphone : de France 3289
1 3 6 4 8 2 5 7 9 (Service 0,30 ¤/min + prix appel) ; de l’étranger :
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 et plein les feuilles. Sape plus ou 5 2 7 1 6 9 3 8 4 (33) 1-76-26-32-89 ; par courrier électronique :
I moins bien. V. Pousse à l’effort avec 5 4 3 1 4 5 9 6 7 2 8 abojournalpapier@lemonde.fr.
7 9 2 8 4 3 6 5 1 Tarif 1 an : France métropolitaine : 399 ¤
des oh. Au cœur du foyer. VI. Au côté
II de l’académicien. Convienne. Réu-
2 8 9 6 8 5 2 7 1 9 4 3 Courrier des lecteurs
blog : http://mediateur.blog.lemonde.fr/ ;
9 5 8 6 1 4 2 3 7

nion ouverte à tous. VII. Le titane. 4 7 3 9 2 5 8 1 6 Par courrier électronique :


III 2 6 1 7 3 8 4 9 5 courrier-des-lecteurs@lemonde.fr
Transforme le hareng en gendarme. Médiateur : mediateur@lemonde.fr
IV Mouvement en tête. VIII. Un grand 3 6 Moyen Internet : site d’information : www.lemonde.fr ;
Finances : http://finance.lemonde.fr ;
chez les lourds. Sépara en faisant de Complétez toute la
V 4 6 3 8 1
grille avec des chiffres
Emploi : www.talents.fr/
la casse. IX. Mettre à l’abri. Personnel. Immobilier : http://immo.lemonde.fr
allant de 1 à 9. Documentation : http ://archives.lemonde.fr
VI
Apprécié par les ânes. X. Prend et 1 4 8 3 Chaque chiffre ne doit Collection : Le Monde sur CD-ROM :
donne les bonnes mesures. être utilisé qu’une CEDROM-SNI 01-44-82-66-40
VII 3 8 4 2 7 seule fois par ligne, Le Monde sur microfilms : 03-88-04-28-60
VERTICALEMENT
par colonne et par La reproduction de tout article est interdite
VIII 1. Facilite l’entrée par effraction. 6 2 7 9 4 carré de neuf cases. sans l’accord de l’administration. Commission
2. Poussât beaucoup trop loin. Réalisé par Yan Georget (https://about.me/yangeorget) paritaire des publications et agences de presse
n° 0722 C 81975 ISSN 0395-2037
IX 3. Pour une bonne stabilité. Convien-
dra. 4. Chef de gang à Chicago. Odin,
X
Thor et les autres. Cruelles en plein

LES CIVILISATIONS
HORS-SÉRIE
cœur. 5. Plonger dans l’huile. Comme Présidente :
une coiffure luxuriante. 6. Efface les LES Laurence Bonicalzi Bridier PRINTED IN FRANCE
CIVILISATIONS
EN CARTES
SOLUTION DE LA GRILLE N° 19 - 091 80, bd Auguste-Blanqui,

CARTES
défauts à condition de ne pas le pi- EN

75707 PARIS CEDEX 13


HORIZONTALEMENT I. Rhumatologue. II. Aoriste. Daim. III. Plus. Cirer. quer. On peut compter dessus. 7. Pris Tél : 01-57-28-39-00
Fax : 01-57-28-39-26
IV. Posés. Lésait. V. Oc. Stase. VI. Rap. Av. Drève. VII. Tularémie. Is. en sortant. Alliage sonore. 8. Bien L’Imprimerie, 79 rue de Roissy,
VIII. Esaü. Ratent. IX. Utiles. André. X. Réexpédition. au-dessus de la moyenne. Bonne Un hors-série 93290 Tremblay-en-France
Toulouse (Occitane Imprimerie)
prise sur le tapis. 9. Fait des détours. 124 pages - 12 €
VERTICALEMENT 1. Rapporteur. 2. Holocauste. 3. Urus. Plaie. 4. Mises. Montpellier (« Midi Libre »)
10. Tronc de palmier. Peut abuser. Chez votre marchand de journaux
Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 100 %.
Aulx. 5. As. Star. Ep. 6. TTC. Averse. 7. Œils. Ma. 8. Rééditai. 9. Odes. et sur Lemonde.fr/boutique Ce journal est imprimé sur un papier UPM issu de forêts gérées
11. Dans la réponse. Frère de Moïse.
Réent. 10. Garage. Ndi (nid). 11. Ui. Vitro. 12. Emottés. En. durablement, porteur de l’Ecolabel européen sous le N°FI/37/001.
12. Donneur de leçons. Eutrophisation : PTot = 0.009 kg/tonne de papier
26 | styles 0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Une colonie d’environ


4 000 manchots
de Magellan peuple
les îlots Tucker.
AUSTRALIS

Il faut gravir 160 marches pour atteindre le monument érigé à la


mémoire des marins morts en essayant de franchir le cap Horn. AUSTRALIS

AUSTRALIS

horn, cap ou pas cap ?


Puis direction le phare, son habi- ARGENTINE
VOYAGE Cinq jours de navigation au milieu des tation ainsi que la petite église,
OCÉAN
ATLANTIQUE
punta arenas (chili) P ATA G O N I E
Stella Maris. Car le phare est ha-
glaciers, destination Ushuaïa : une croisière
P
unta Arenas. Les rues de bité ! Pas facile de vivre au bout du CHILI Détroit
la capitale de la Pata- monde. Quand nous l’avons ren- de Magellan
gonie chilienne sont, du bout du monde à la conquête d’un Graal, contré, Andres Morales s’y était
Punta Arenas

comme souvent, violem- installé avec sa femme et ses trois TERRE


ment balayées par le vent. Sacs en le cap Horn, légendaire et parfois inaccessible… enfants depuis deux mois et ÎlotsTucker DE FEU
plastique et vieux journaux volent n’avait pas encore l’air touché par Baie Ainsworth Ushuaia
au milieu des artères quasi déser- la solitude. Il est, comme le stipule Glacier Pia
tes, accentuant un peu plus le côté le règlement, officier de la marine Glacier Alley Baie
OCÉAN Wulaia
Far West de cette ville de pionniers chilienne. Sa mission, dont il est PACIFIQUE
sortie de terre en 1848. Une lé- très fier, consiste à effectuer des re- 200 km Cap Horn
gende dit même qu’en cas de levés météorologiques pour les ba-
grandes bourrasques les chats y teaux qui croisent, surveiller le tra-
voleraient… On aura vite fait le
tour de cette cité sans véritable
fic maritime à proximité du cap et
veiller sur cette réserve classée. Il
C A R N E T
charme : des magasins d’équipe- Le « Ventus- sait qu’il restera ici jusqu’au mois D E R O U T E
ment sportif pour les treks, de sou- Australis » a été de novembre 2019 et anticipe
venirs pour les touristes, où man- spécialement l’avenir avec philosophie, car il
chots en peluche et pulls tricotés conçu pour n’ignore pas que bientôt les croi- Notre journaliste a organisé
rivalisent dans la catégorie mau- naviguer sières Australis – les seules à avoir sa croisière avec l’aide
vais goût. Un seul bâtiment nous sur les canaux l’autorisation d’accoster – vont d’Australis, la compagnie
intéresse : la gare maritime, sur le et les fjords s’arrêter avant de reprendre au maritime chilienne,
port d’où partira le Ventus-Austra- étroits de la mois de septembre. D’ici là, les et le voyagiste Arts et vie.
lis pour une croisière de cinq jours région. AUSTRALIS seules visites seront celles du ba-
à destination d’Ushuaïa, avec, teau de ravitaillement tous les Y ALLER
comme Graal de ce périple, une es- deux mois… En attendant, il se Australis, seule compagnie
cale au mythique cap Horn. prête volontiers à un incontourna- à avoir l’agrément des auto-
En cette fin d’après-midi, dans la ble selfie, sans oublier de vous rités chiliennes pour circu-
salle d’embarquement, les futurs faire signer son livre de visite et ler dans les fjords de la Terre
passagers n’ont qu’un seul mot à la fait de lattes de bois capable de ré- leur pas gauche et drôle, plongeant tion du Romanche, du nom du ba- d’apposer sur votre passeport un de Feu et débarquer au cap
bouche et dans toutes les langues : sister aux quelque 3 000 touristes parfois pour aller se sustenter teau de l’expédition scientifique tampon commémoratif. Le temps Horn, propose, du mois de
cap Horn, cape Horn, cabo de Hor- qui débarquent ici chaque saison, avant de ressortir de l’eau, avec un française entre 1882 et 1883 emme- tournant rapidement au cap, les septembre au mois d’avril,
nos, capo Horn, kap Hoorn… Avec d’octobre à mars. Nous randon- air presque satisfait ! Mouettes, née par le commandant Louis-Fer- visites ne durent jamais très long- des croisières de 4 nuits en-
une interrogation : le Ventus-Aus- nons le long d’un ruisseau, puis goélands et cormorans viennent dinand Martial. La soirée et la nuit temps et, après deux heures pas- tre Punta Arenas et Ushu-
tralis pourra-t-il y faire escale ? Un d’une tourbière, à proximité d’un compléter ce tableau naturaliste. qui précèdent l’arrivée au cap sées sur l’île, nous rejoignons le aïa, ou vice versa, à partir de
suspense savamment entretenu, habitat de castors, pour arriver à Horn font de nouveau l’objet de Ventus avec cette petite satisfac- 1 200 euros par personne,
même une fois à bord, par les ma- une cascade couverte de mousse, Wulaïa, sur les pas de Darwin toutes les interrogations : pour- tion tout égoïste d’avoir posé le en pension complète, avec
rins qui confessent que, trois fois en pleine forêt primaire. Après une nuit de navigation rons-nous débarquer ? Les condi- pied au bout du monde… les excursions, formule tout
sur dix, le débarquement sur l’île Après une heure de balade, où autour de l’extrémité occidentale tions météo seront-elles favora- Le déjeuner passé, une dernière compris. Australis.com
n’est pas possible en raison des l’on a goûté quelques baies comes- de la Terre de Feu et le long du ca- bles ? Certains guides accompa- sortie est prévue dans la baie Wu- et +34 93 497 0484.
conditions météorologiques. tibles comme la fraise de Magel- nal Ballenero, le Ventus jette l’an- gnateurs semblent même nous laïa sur l’île de Navarino. Un autre Arts et vie propose pour sa
Après une première nuit de navi- lan, une mûre au goût de fram- cre à proximité du glacier Pia. Voir préparer à une possible annula- lieu mythique, où Darwin fit es- part un séjour combiné
gation, plutôt calme, le Ventus- boise, ou la chaura, petite baie au un glacier d’aussi près est un mo- tion. La tension monte. A tel point cale en 1833 et jadis habité par les « Argentine : Terre de Feu et
Australis a laissé derrière lui le dé- goût de pomme, retour à bord ment magique. La randonnée est que, dès 6 heures du matin, la moi- Indiens yamana. Passé les plages Patagonie » de 15 jours et
troit de Magellan. Nous dormions pour le déjeuner. Pendant ce courte et le temps libre est mis à tié des passagers sont déjà sur le de galets, on part pour une douce 12 nuits comprenant la croi-
encore quand il s’est engagé dans temps, le Ventus navigue tranquil- profit pour voir, profiter et, sur- pont pour juger sur pièce ! Une ascension à travers une forêt de sière Australis, le parc natio-
les eaux grises du canal Whiteside, lement pour aller jeter l’ancre tout, écouter. Car c’est l’une des météo clémente a suffi à évacuer lengas, ces fameux hêtres de la nal Torres del Paine (Chili),
et a continué sa navigation pour 30 milles plus loin, aux îlots Tuc- premières constatations : le gla- les doutes, nous poserons bien les Terre de Feu, et de canelos, arbres les glaciers du Lago Argen-
s’engager dans le fjord Almiran- ker. Nous n’irons pas à terre, car ils cier vit. Par moments, un pan de pieds sur le cap Horn. dont le bois servait à la confection tino et El Calafate à partir de
tazgo. Au petit matin, on aperçoit sont peuplés de manchots de glace se détache et s’enfonce dans L’arrivée est plutôt sportive : des bateaux. Au sol, un parterre 6 450 euros tout compris au
la baie d’Ainsworth. Derrière elle, Magellan. Une colonie d’environ le fjord, brisant le silence que alors que deux marins en combi- de fougères, de buissons et de départ de Paris sur vol régu-
le glacier Marinelli et, en arrière- 4 000 spécimens qui ont choisi les touristes observent religieuse- naison, dans l’eau jusqu’à la poi- mousse complète le tableau. La lier Air France.
plan, la cordillère Darwin, cordon l’endroit pour nidifier et qu’il ne ment. Une façon de prendre ici trine, retiennent le Zodiac, deux randonnée nous conduit à travers Artsetvie.com.
le plus austral de la cordillère des faut absolument pas déranger. On un peu plus conscience du ré- autres nous aident à débarquer. la forêt pour dominer la baie et les
Andes. Un panorama incroyable, se contentera de les observer de- chauffement climatique. Un sujet On est presque un peu déçus, la îles qui la jouxtent. Au retour, LI R E
blanchâtre, mêlant cirque de glace puis le Zodiac à quelques mètres d’ailleurs que les voyagistes n’élu- mer n’est pas si déchaînée que halte dans la vieille station de ra- En Patagonie, de Bruce
et fjord, d’autant plus excitant que de la rive, arpentant la grève de dent jamais : conscients des repro- cela ! Où sont les embruns, la tem- dio transformée aujourd’hui en Chatwin (Le Livre de poche,
ce sera la première sortie à terre. ches qui pourraient leur être op- pête qu’on avait imaginés ? Nous musée qui retrace la vie des Ya- « Biblio », 336 pages,
Le Ventus mouille dans la baie, posés, sur la croisière et son em- partons à l’ascension des 160 mar- mana il y a plus de 6 500 ans. 6,80 euros).
tandis que les Zodiac, chargés de
touristes en gilet de sauvetage,
APRÈS UNE NUIT preinte carbone, ils sensibilisent
les touristes avant chaque sortie
ches qui vont nous mener jus-
qu’au plateau. Une fois en haut, la
Vers minuit, le Ventus accoste en-
fin à Ushuaïa, terme d’une croi-
Magellan, de Stefan Zweig
(Le Livre de poche,
commencent un ballet entre mer DE NAVIGATION AUTOUR sur la protection des parcs natio- relative déception devant cette sière de 584 milles marins, soit un 288 pages, 6,90 euros).
et terre. La plage de galets où l’on naux, la fragilité du milieu écolo- lande balayée par le vent est vite peu plus de 1 000 kilomètres. Le Guide du routard
débarque voit sûrement plus de DE L’EXTRÉMITÉ gique et le comportement appro- oubliée devant le monument de Quelques couche-tard iront profi- Argentine, 2019,
touristes que d’éléphants de mer,
eux qui avaient jadis élu domicile
OCCIDENTALE DE LA TERRE prié pour visiter ces lieux.
De retour à bord, nous poursui-
l’albatros érigé à la mémoire des
marins morts en essayant de fran-
ter de la vie nocturne de cette ville
du bout du monde, tandis que la
460 pages, 14,95 euros.
Le Guide du routard Chili,
dans l’anse pour se reproduire. DE FEU, LE « VENTUS » vons notre route le long du canal chir le cap. L’histoire raconte que grande majorité des passagers at- 564 pages, 14,95 euros.
Cette baie fait partie de la gigan- Beagle et la célèbre avenue des Gla- plus de 10 000 marins y auraient tendra sagement le débarque-
tesque réserve de biosphère chi- JETTE L’ANCRE À PROXIMITÉ ciers. Tous ces glaciers, qui descen- perdu la vie et que plus de 800 ba- ment le lendemain à 8 heures, ran-
lienne (près de 5 millions d’hecta- dent jusqu’à la mer depuis la cor- teaux auraient sombré depuis geant dans leurs valises le diplôme
res). Dans un souci de préserva- DU GLACIER PIA. dillère Darwin, portent un nom sa découverte au mois de jan- remis par le capitaine : « Vous avez
tion, Australis – la seule compa- EN VOIR UN D’AUSSI PRÈS qui rappelle la nationalité des ex- vier 1616 par l’Eendracht, un navire franchi le cap Horn, le point le plus
gnie à desservir le cap Horn – a plorateurs européens : Allemagne, hollandais commandé par Willem au sud du globe. » p
protégé le parcours par un chemin EST UN MOMENT MAGIQUE France, Italie, Hollande, à l’excep- Cornelisz Schouten et son frère. françois bostnavaron
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019 carnet | 27
Raphaèle Büchsenschütz, Jacqueline Dupuis, Anne, Alexis, Max,

Bibi Andersson Le Carnet


Vous pouvez nous envoyer
son épouse,
Ethel et Ysé,
ses filles,

Isabel et Yves Büchsenschütz,


née Martin-Sané,
sa femme,
Charlotte Dupuis,
Pauline et Olivier Dobelle,
Viviane, Danielle, Georges, Annette,
Charles,
leurs enfants
et petits-enfants

Actrice suédoise vos annonces par mail :


carnet@mpublicite.fr
en précisant vos coordonnées
ses parents,
Mme Françoise Branson,
sa grand-mère,
Philiberte et François Der
Pierre-André et Christelle Dupuis,
ses enfants,
Héloïse, Laetitia, Émile, Léopold,
Hortense, Éloi, Adèle et Hippolyte,
Et Michel,

ont la tristesse d’annoncer le décès


(nom, adresse, téléphone et votre éventuel
Garabédian, ses petits-enfants, de
numéro d’abonné ou membre de la SDL)
ses beaux-parents,
Réception de vos annonces : Sabine et Ludovic Houplain, ont la tristesse d’annoncer la
du lundi au vendredi
Mme Nicole POSSOMPÈS,
Benoît Büchsenschütz disparition de
jusqu’à 16 heures et Céline Georjon, née BENSOUSSAN,
le samedi David et Marion Büchsenschütz, André-Yves DUPUIS,
jusqu’à 12 h 30 Laurence et Benjamin Batard,
architecte DPLG, survenu à Paris, le 13 avril 2019,
Jean et Christelle Der Garabédian à l’âge de soixante-quinze ans.
Pour toute information ainsi que leurs enfants,
complémentaire Carnet : Toute sa famille survenue aux Godeaux,
Et ses amis, entouré de ses proches. Les obsèques ont eu lieu le 17 avril,
01 57 28 28 28 au cimetière parisien de Pantin,
ont l’immense tristesse de faire part Les obsèques auront lieu au à 10 h 30, (entrée principale, avenue
du décès de crématorium d’Auxerre, le jeudi
AU CARNET DU «MONDE» Jean Jaurès).
18 avril 2019, à 15 heures.
Matthieu BÜCHSENSCHÜTZ, anne.possompes@gmail.com
Décès Cet avis tient lieu de faire-part.

Mme Elise Bonin survenu dans sa quarante-troisième Moscou. Paris.


M. Jean Lefèvre,
et M. Alban Terrien, année. son époux,
Mme Alice Dessaix, Mme Anne Ferreira Lefèvre, Pascale Delpech
La cérémonie religieuse a été
Mme Brigitte Bonin, célébrée ce mercredi 17 avril 2019, M. Paul Lefèvre, Et ses proches amis,
à 10 h 30, en l’Église réformée de ses enfants,
ont la douleur de faire part du décès Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), Adrien, Anaïs, Ewan, Alice, Robin, ont la tristesse de faire part du décès
18, boulevard d’Inkermann. ses petits-enfants de
de leur père, beau-père et mari, Et toute sa famille,
Pas de fleurs, mais un don si vous
M. Jean-Pierre BONIN, le souhaitez pour la recherche sur ont la tristesse de faire part du décès M. Dimitri SAVITSKI,
ancien magistrat les tumeurs cérébrales. de
à la Cour des comptes, survenu le 11 avril 2019.
Cet avis tient lieu de faire-part. Mme Margaret LEFÈVRE,
née BUCHANAN, Un dernier hommage lui sera rendu
survenu le 10 avril 2019, Joëlle Coquillaud et Claude, le 19 avril, à 12 heures, au crématorium
dans sa soixante-treizième année. ses filles, survenu à Paris, le 11 avril 2019,
Paul-Tugdual Cabioc’h, du cimetière du Père-Lachaise (métro
à l’âge de soixante et onze ans.
En 1981. PHILIPPE WOJAZER/AFP Ugo Cabioc’h, Madeline et Sylouan, Gambetta), Paris 20e.
Un recueillement a lieu ce
ses petits-enfants, La cérémonie aura lieu le vendredi
mercredi 17 avril, à 14 h 30, à la
19 avril, à 15 h 30, en la salle de la Mme Michèle Bensahel,
maison médicale Jeanne-Garnier, ont la grande tristesse de faire part
du décès de Coupole, au crématorium du sa fille,
Paris 15e, suivi de l’inhumation, cimetière du Père-Lachaise, Paris 20e. M. Jean-Jacques Bensahel,
à 16 h 30, au cimetière de Fleury-en- Paulette COQUILLAUD,

B
Mme Sophie Bensahel-Ben Kiran,
ibi Andersson, née à 11 NOVEMBRE 1935 Nais- Bière, dans l’intimité. née DALET, Ni fleurs ni couronnes, les Mme Stéphanie Bensahel-Maumy,
Stockholm le 11 novem- sance à Stockholm personnes souhaitant exprimer leur
survenu le 13 avril 2019, sympathie peuvent faire un don au ses petits-enfants
bre 1935 , vient de mou- 1955 « Sourire Que tous ceux qui l’ont connu ainsi que leurs époux,
à l’âge de quatre-vingt-neuf ans. Service d’Oncologie de l’Hôpital de la
rir dans cette même d’une nuit d’été » et aimé aient une douce pensée pour Benjamin, Margaux, Martin, Cécile,
Pitié Salpêtrière
ville, dimanche 14 avril, à l’âge de 1968 « Persona » lui. Femme exceptionnelle attachée Aurélien et Emil,
https://pitiesalpetriere.iraiser.eu/b/
83 ans. Elle avait tourné dans une à son « Monde » jusqu’au bout...
1973 « Scènes de la vie mon-don ses arrière-petits-enfants,
cinquantaine de longs-métrages, conjugale » La famille remercie tous ceux qui La crémation a eu lieu le mardi M. Georges Seban,
au cœur desquels son compa- 14 AVRIL 2019 Mort s’associent à sa peine. 16 avril, au crématorium de Saint- Sa famille son frère
gnonnage – artistique, amou- à Stockholm Pierre, à Marseille. ainsi que son épouse,
reux, spirituel – avec le réalisateur Antoinette Bouillon, a la tristesse de faire part du retour M. Paul Seban,
Cet avis tient lieu de faire-part.
son épouse, à Dieu, le dimanche 14 avril 2019, son frère
Ingmar Bergman brûle comme
Christine et Vincent Van Reeth, dans sa centième année, de ainsi que son épouse,
un dévorant soleil. Frédérique Cornu,
Entre 1955 (Sourire d’une nuit dans le maelström de ses souve- Jean-Jacques et Monique Bouillon, son épouse, Françoise de MENTHON,
d’été) et 1973 (Scènes de la vie nirs et celui d’une jeune auto- ses enfants, Benjamin Cornu, chevalier de la Légion d’honneur, ont la tristesse de faire part du décès
Cédric, Céline, Julie, Marion, son fils commandeur de
conjugale), elle tourna dix films stoppeuse à la tendresse et à la et Astrid Rakotomanana,
avec l’ombrageux humaniste et fraîcheur consolatrices. Carole et Marie, Hugo et Nine, de l’ordre de Bernardo O’Higgins.
ses petits-enfants, ses petits-enfants, Mme Yolande SEBAN TOBELEM,
serial lover, soit un cinquième de On ne s’étonnera donc plus de la Elle rejoint dans la Paix,
Laurence Cornu Clidi et Pascal Ret,
sa carrière, et pourtant l’on ne voit voir comme une force positive sa sœur, survenu le 6 avril 2019,
qu’eux, alors même que l’actrice dans Au seuil de la vie (1958), qui lui ont la tristesse de faire part du décès Philippe et Armelle Cornu, Jean FAUCHIER DELAVIGNE,
de à l’âge de cent ans.
poursuivit un parcours internatio- vaut un prix d’interprétation son frère, mort pour la France en 1940,
Ses nièces et neveux,
nal au côté de cinéastes aussi inté- collectif au Festival de Cannes aux La famille de Font-Réaulx, Les funérailles auront lieu le jeudi
Jacques BOUILLON, Pierre de MENTHON,
ressants que John Huston (La Let- côtés d’Ingrid Thulin et Eva Dahl- ministre plénipotentiaire, 18 avril, à 10 heures, au cimetière
professeur agrégé d’histoire ont la tristesse de faire part du décès
tre du Kremlin, 1970), Robert Alt- beck. Des trois femmes enceintes ancien ambassadeur († 1980). parisien de Pantin, 164, avenue Jean-
en classes préparatoires de
man (Quintet, 1979), ou Marco Bel- qui s’y côtoient dans la chambre Jaurès.
à l’Ecole des Chartes La cérémonie religieuse est
locchio (Le Rêve du papillon, 1994). d’une clinique, elle est la seule à M. Jérôme CORNU,
au lycée Henri-IV, célébrée ce mercredi 17 avril, à 15 h 30,
Bénédiction ou malédiction – on déjouer la fatalité qui frappe ses
maître de conférences à Sciences Po, survenu le 9 avril 2019, en l’église Saint-Thomas-d’Aquin, Anniversaires de décès
pencherait évidemment pour le deux voisines de lit, et à pouvoir à l’âge de soixante-cinq ans. Paris 7e.
premier terme –, c’est le lot de tou- prendre en charge seule tant sa vie Il y a dix-sept ans,
survenu le 15 avril 2019,
tes les actrices bergmaniennes que son enfant. Si elle n’est pas au Une cérémonie aura lieu le 20, rue de Grenelle,
à l’âge de quatre-vingt-huit ans. vendredi 19 avril, à 10 heures, en Bernard HAILLANT,
d’être ainsi ramenées à la lumière premier plan du Visage – film mé- 75007 Paris.
l’église Sainte-Élisabeth-de-Hongrie, auteur-compositeur-interprète,
d’une des œuvres majeures de connu mais extraordinaire –, du L’inhumation aura lieu le jeudi 195, rue du Temple, Paris 3e.
l’histoire du cinéma, génial moins l’actrice est-elle partie pre- Le président
18 avril, à 15 heures, au cimetière Ni fleurs ni couronnes. Vendredi Et les administrateurs nous quittait le 17 avril 2002.
préambule d’une modernité tour- nante de la troupe de fieffés illu- du Lonzac (Corrèze). Saint. des AAA-APHP,
mentée, où les frontières entre sionnistes qui se heurtent à la ra- « L’Homme qui pleure »
l’intimité et la création, l’art et la tionalité des notables et du pou- lcornuclidi@gmail.com ont la tristesse de faire part du décès
Le Poët-Laval. cornuph@orange.fr est toujours dans notre cœur...
vie, devinrent dangereusement voir pour mieux y célébrer la de leur ami et vice-président, le
poreuses. Tous les atouts féminins vertu ambiguë mais précieuse M. Étienne Brès, www.bernardhaillant.com
du grand jeu bergmanien connaî- d’un art qui nous aide à vivre. Mme Anne Dumas, professeur
son fils Ses enfants Georges OFFENSTADT,
tront, peu ou prou, le même des- On pourrait égrener les et son épouse, Catherine, Et sa petite-fille, Il y a vingt ans, le 18 avril 1999,
tin. La torride Harriet Andersson, autres films de leur filmographie Florent, Hélène, Noémie et Pierre- survenu le 9 avril 2019, le critique d’art
l’hitchcockienne Ingrid Thulin, ou commune et obtenir sensible- Yves, ont l’immense tristesse d’annoncer
le décès de à l’âge de soixante-quinze ans.
la tourmentée Liv Ullmann. ment le même résultat. Il est ses petits-enfants Michel FAUCHER,
d’autant plus piquant et para- et leurs conjoints, M. Michel DUMAS, Association des Alumni et Amis
Benjamin et Clément, grand lecteur du journal Le Monde, de l’Assistance Publique-Hôpitaux
Dans la famille bergmanienne doxal que le plus grand film qui était terrassé par le VIH.
Famille de Paris (AAA-APHP)
Parmi cette galerie d’actrices et de réunisse Bibi Andersson et Ingmar survenu le 14 avril 2019, Bureau AAA, FSM 316,
femmes intensément aimées, Bibi Bergman, Persona (1968), opère un Et amis, à l’âge de soixante-deux ans. Nous ne l’oublions pas.
Siège de l’AP-HP,
Andersson aura incarné la note la inattendu renversement. Anders- 3, avenue Victoria,
ont la tristesse d’annoncer le décès 75184 Paris Cedex 04. #RescapesdelEspece
plus légère, la présence la plus mu- son y interprète Alma, une infir- Brigitte Maître
de
tine, l’aspiration la plus légitime à mière chargée – dans une grande

ANNONCEZ
un bonheur pourtant toujours demeure insulaire – de veiller au Mme Akila BRÈS, a la tristesse de faire part du décès
fuyant. Une sorte de performance rétablissement de l’actrice Elisa- née ZAÏDI, soudain de
dans l’univers pour le moins
convulsif de Bergman. Elle y aura
beth Vogler (Liv Ullmann), frappée
d’aphasie au milieu d’une repré-
institutrice
Hubert GODON, VOS ÉVÉNEMENTS LE CARNET

CULTURELS
et missionnaire méthodiste,
démarré très jeune, incarnant, à sentation d’Electre. comédien,
15 ans, une jeune fille vantant les Les deux femmes, ressemblan- survenu à l’âge de quatre-vingt- survenu le 15 avril 2019, à Mâcon. Expositions, signatures, lectures,
mérites d’un savon sous la caméra tes jusqu’au vertige, se lient quatorze ans.
du réalisateur. Elle rejoint ensuite d’amitié, mais une péripétie va projections-débats, festivals...
Une messe sera célébrée en l’église
sa troupe de théâtre à Malmö, où renverser la polarisation de leur « La joie de notre cœur vient de lui, de Vinzelles (Saône-et-Loire), mardi
elle fera une carrière importante à couple, partagé entre l’état cré- nous avons confiance 23 avril, à 14 h 30, suivie d’une
ses côtés, mais bientôt aussi au ci- pusculaire et le rayonnement so- en son saint nom. » inhumation dans le cimetière du
néma, intégrant ainsi les rituels laire. Film incroyablement nova- Psaume 33. village.
saisonniers de la grande famille teur, plastiquement renversant,
bergmanienne. moralement déchirant, conçu par Société éditrice du « Monde » SA
Président du directoire, directeur de la publication Louis Dreyfus
Son entrée cinématographique Bergman sur un lit d’hôpital et Directeur du « Monde », directeur délégué de la publication, membre du directoire Jérôme Fenoglio
est modeste, dans Sourires d’une qui lui apportera, contre toute Directeur de la rédaction Luc Bronner
Directrice déléguée à l’organisation des rédactions Françoise Tovo
nuit d’été, comme dans le célébris- attente, une sorte de renaissance Direction adjointe de la rédaction Philippe Broussard, Alexis Delcambre, Benoît Hopquin, Franck Johannes,
sime Septième Sceau (1957) où existentielle et artistique. Marie-Pierre Lannelongue, Caroline Monnot, Cécile Prieur
Direction éditoriale Gérard Courtois, Alain Frachon, Sylvie Kauffmann
déjà, pourtant, son rôle la porte Marié alors à la pianiste Kabi Rédaction en chef numérique Hélène Bekmezian, Emmanuelle Chevallereau
Rédaction en chef quotidien Michel Guerrin, Christian Massol
résolument vers la vie dans ce Laretai, il suscite dans ce film la Directeur délégué au développement du groupe Gilles van Kote
conte pseudo-médiéval qui nous rencontre de l’amante jadis aimée Directeur du numérique Julien Laroche-Joubert
donne rendez-vous avec la mort. (Bibi Andersson) et du nouvel Rédacteur en chef chargé des diversifications éditoriales Emmanuel Davidenkoff
Chef d’édition Sabine Ledoux
Les choses se précisent et s’affir- amour de sa vie (Liv Ullmann). Directrice du design Mélina Zerbib
Direction artistique du quotidien Sylvain Peirani
ment dans Les Fraises sauvages Sorcellerie typiquement bergma- Photographie Nicolas Jimenez Pour toute information :
(1957), où elle incarne un double nienne, dont l’efficience tient au Infographie Delphine Papin
rôle auprès du vieil homme (Vik- don d’elles-mêmes que lui auront Médiateur Franck Nouchi 01 57 28 28 28
tor Sojstrom) qui marche à sa fin, consenti les deux actrices. p
Directrice des ressources humaines du groupe Emilie Conte
Secrétaire générale de la rédaction Christine Laget carnet@mpublicite.fr
Conseil de surveillance Jean-Louis Beffa, président, Sébastien Carganico, vice-président
celui d’un amour de jeunesse jacques mandelbaum
28 |
IDÉES
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

RÉFLEXIONS SUR L’INCENDIE DE NOTRE-DAME


Le feu qui a ravagé la cathédrale de Paris a porté atteinte au patrimoine artistique
et spirituel de l’humanité. Et place la France devant le défi de la reconstruction

Fanny Madeline
Les flammes de Notre-Dame,
c’est notre monde qui brûle
L’historienne rappelle que la cathédrale de Paris nef à celles du déambulatoire du tran- cles, ce qui littéralement fait partie du tre mémoire, ouvrant cette faille tempo-
sept et de l’abside. « Dans son imagerie, paysage, est en train de disparaître. Ce relle où l’avenir vient percuter le passé. Et
incarne l’image d’un passé – le Moyen Age – écrit-il dans Architecture gothique et monument qui nous relie à notre passé là, impuissants devant nos écrans, tout
constamment modifié et travaillé, ce qui aggrave pensée scolastique (1951), la cathédrale lointain et nous inscrit dans une histoire se passe comme si nous assistions à ce
classique cherche à incarner la totalité du de longue durée se défait là, sous nos que nous ne voulons pas voir : les flam-
le chagrin de sa perte savoir chrétien, théologique, naturel et yeux. Certes, Notre-Dame n’était pas mes de Notre-Dame, c’est notre monde
historique, en mettant chaque chose à sa exactement l’édifice qu’elle fut « au qui brûle. C’est l’Effondrement, avec un
place. » Notre-Dame symbolise ainsi l’un Moyen Age », mais lequel ? E majuscule, celui de la biodiversité, c’est

Q
ue s’est-il passé lundi soir ? Un tier, où se succèdent les plus grands maî- des plus beaux accomplissements de ce la grande extinction des espèces, la fin
événement proprement sidé- tres d’œuvre du siècle de Saint Louis : que l’humanité a pu laisser sur cette Faille temporelle des démocraties libérales occidentales.
rant, sur lequel il est difficile de Jean de Chelles, Pierre de Montreuil, terre. Réalité médiévale, elle offre un Comme tout édifice, elle n’a eu de cesse Pouvons-nous nous arrêter et le voir ?
mettre des mots. Le sentiment de Jean Ravy. Notre-Dame donne à voir contrepoint nécessaire à l’image obscu- d’évoluer, s’adaptant aux goûts du Pouvons-nous regarder dans cette tragé-
vivre une faille temporelle, qui suspend l’image d’un Moyen Age lumineux, où rantiste d’un Moyen Age barbare et vio- temps et aux besoins des époques. A die autre chose que le spectacle terrifiant
le quotidien pour nous projeter dans les capacités techniques sont mises au lent, qui a servi depuis le XVIIIe siècle de partir de 1844, la restauration qu’en font d’un monde qui s’écroule ? Cet événe-
une temporalité où, sous nos yeux éba- service d’une architecture puissante, qui repoussoir à la modernité, en incarnant Viollet-le-Duc et Jean-Baptiste Lassus ne ment va-t-il venir déstabiliser ce rapport
his, plusieurs siècles d’histoire partent se construit en hauteur et évide les murs l’autre absolu de notre présent. vise pas seulement à réparer cette vieille au présent immédiat, qui nous colle sans
en fumée. Un déchirement qui nous ar- pour laisser pénétrer une lumière conti- Dans la contemplation du désastre, le bâtisse multiséculaire, mais à figer cesse le nez au guidon, nous aveugle et
rache à nous-mêmes et nous laisse, face nue dans la nef. Les trois grandes roses temps s’éternise et ouvre une brèche : ce l’image d’un Moyen Age tel que le nous empêche de penser notre avenir ?
à l’incommensurabilité des pertes, sans qui ornent les façades symbolisent cette que nous croyions immuable, ce que XIXe siècle le fantasme, épuré et blanc, Notre-Dame qui brûle, ce n’est pas l’in-
voix. Les vitraux des roses nord et sud, ouverture rayonnante et l’optimisme nous avons toujours vu là depuis des siè- et, de ce fait, loin, très loin du goût pour cendie d’un sanctuaire catholique, c’est
joyaux du XIIIe siècle, explosés. Une d’une société en plein essor, qui s’est les couleurs chatoyantes du XIIIe siècle. bien plus que cela, c’est le surgissement
charpente, dont certaines poutres da- montrée capable d’ériger ces « rêves de Notre-Dame est ainsi l’image de ce passé brutal et forcément inattendu d’un passé,
taient de 1220, consumée. La flèche de pierre » dans toute l’Europe. Elle est constamment modifié, travaillé, et cela qu’on croyait infaillible et qui fait irrup-
Viollet-le-Duc, effondrée. Des faits ini- l’œuvre des élites urbaines de cette ne relativise en rien l’immensité de la tion en même temps qu’il s’annihile. No-
maginables qui rendent le présent insai- France du Nord, qui prospèrent avec l’es- perte. Au contraire, cette densité de stra- tre-Dame qui brûle, c’est la tyrannie du
sissable. Notre-Dame qui brûle, c’est l’hé- sor des échanges et du commerce entre tes historiques lui donne une formidable présent qui devient insupportable. p
ritage séculaire des bâtisseurs du Moyen mer Baltique et Méditerranée. IMPUISSANTS épaisseur de mémoires accumulées, et
Age, la trace qui impose leur souvenir à
notre présent, qui s’altère.
Formées à la scolastique, cette culture
intellectuelle fondée sur des principes
DEVANT NOS ÉCRANS, aggrave le chagrin.
Lundi soir, l’image de Notre-Dame qui
Reste alors l’histoire de l’œuvre. Celle de clarification et d’organisation en par- TOUT SE PASSE s’embrase apparaît soudain comme la
de Maurice de Sully, l’évêque de Paris ties hiérarchisées, ces élites en emprei- manifestation inattendue mais évidente
qui, en 1163, lance le chantier de recons- gnent leurs créations. C’est ainsi que COMME SI d’un effondrement. Ce mot, qui est là, Fanny Madeline est agrégée
truction de la cathédrale, dans ce nou- l’historien d’art Erwin Panofsky com- dans l’air du temps, qui nous menace et d’histoire et docteure en histoire
veau style que les hommes de la Renais- prenait par exemple le principe de la NOUS ASSISTIONS nous projette dans un avenir inimagina- médiévale. Elle est l’auteure
sance, du haut de leur mépris, appelle- transparence et le rôle des voûtes d’ogi- À CE QUE NOUS NE ble, vient s’imposer pour décrire ce qui des « Plantagenêts et leur empire.
ront le « gothique ». Il faudra attendre ves, qui subdivisent uniformément l’en- arrive à l’un des édifices les plus emblé- Construire un territoire politique »
cent sept ans pour que s’achève ce chan- semble du bâtiment, des travées de la VOULONS PAS VOIR matiques de notre histoire, frappant no- (Presses universitaires de Rennes, 2014)

Olivier Latry plomb d’une terrasse en pierre, a permis


d’éviter le pire. Les tuyaux n’ont pas
fondu. Reste que c’est encore trop tôt
pour savoir si les sommiers ont été at-
pour orgue des XXe et XXIe siècles. La der-
nière restauration datait de 2014. Il y
avait eu notamment un grand dépous-
siérage avec dépose des tuyaux, réfection
cesseurs, Claude Balbastre, avait, grâce à
la Marche des Marseillois, sauvé l’orgue
des sévices de la Révolution. Pierre Co-
chereau avait également improvisé sur

« C’est un miracle que teints et évaluer un éventuel gonfle-


ment du bois.

Quel est votre sentiment devant


de la transmission électrique, ainsi que
l’ajout d’une division supplémentaire de
11 jeux (avec nouveau clavier) pouvant
être joués depuis chacun des cinq autres
ce même thème pour des funérailles na-
tionales. Ce sont des moments très forts,
comme il y en a beaucoup à Notre-
Dame : lorsqu’un prêtre fait un sermon

l’orgue ait échappé au pire » ce désastre ?


Cette cathédrale a résisté durant huit
siècles et demi aux sursauts multiples
de l’histoire, aux révolutions, aux guer-
claviers manuels, dispositif qu’appelait
la musique du compositeur Jean-Louis
Florentz réalisé dix ans après sa mort.
particulièrement inspiré, que l’assem-
blée répond d’une seule voix « Priez
pour nous », ou lors de l’ordination des
prêtres. On dirait alors que c’est la cathé-
res. Là, c’est huit cent cinquante ans qui Quel souvenir gardez-vous drale qui chante.
Titulaire de la tribune de Notre-Dame de Paris sont partis en fumée en quatre heures. de la première fois où vous êtes
A cause d’une négligence. On ne peut monté à la tribune ? Quels espoirs formulez-vous pour
depuis trente-quatre ans, l‘organiste français pas ne pas penser aux précédents. A la C’était en 1981. J’avais 19 ans. C’était en- l’avenir ?
livre ses premières impressions, au lendemain cathédrale de Nantes, brûlée dans les core l’orgue de Pierre Cochereau. A l’épo- Je voudrais que ce mouvement d’unifi-
mêmes circonstances il y a quarante que, je jouais surtout de la musique baro- cation de la nation que nous connais-
de la catastrophe du 15 avril ans, à la Fenice de Venise, à l’hôtel Lam- que, un répertoire pour lequel l’orgue sons depuis hier soir ne retombe pas. No-
bert. Le feu est parti sous la flèche, qui symphonique de Notre-Dame, plutôt dé- tre-Dame a toujours accompagné les
était en restauration : il y a sans doute volu à la musique romantique, n’était grands moments de notre histoire. C’est
pour Dresde (Allemagne) en compagnie eu erreur humaine. pas vraiment adapté. L’instrument était la cathédrale de tout le monde. La cathé-
ENTRETIEN de l’ensemble de cuivres de l’Orchestre de surcroît en mauvais état et particuliè- drale du monde. L’émotion est immense.

T
itulaire du grand orgue de Notre- philharmonique de Vienne avec lesquels Que représente cet instrument rement faux. Ce n’est pas moi qui l’ai Je la vois autour de moi. C’est incroyable
Dame de Paris, Olivier Latry il donnera un concert demain soir, à la de prestige – 5 claviers, 116 jeux et conquis, c’est lui qui m’a apprivoisé. le nombre de messages de musiciens que
(57 ans) partage depuis trente-qua- Philharmonie de Dresde. 7 952 tuyaux –, restauré par le célèbre Aujourd’hui, je le considère vraiment je reçois. Tout le monde veut organiser
tre ans la tribune parisienne avec facteur d’orgues Aristide Cavaillé-Coll comme un vieil ami. des concerts afin de recueillir des fonds.
ses deux collègues, les organistes Vin- Quelles nouvelles avez-vous de l’état au XIXe siècle, dans le patrimoine
cent Dubois et Philippe Lefebvre. Une du grand orgue de Notre-Dame ? mondial de cet instrument ? Le 15 novembre 2015, votre improvisa- Que ferez-vous à votre retour à Paris ?
position prestigieuse pour celui qui a J’étais encore à la tribune dimanche C’est probablement l’un des plus beaux tion sur « La Marseillaise » lors Je n’attendrai pas la fin de ma tournée
succédé, à 23 ans, à la star Pierre Coche- soir pour travailler. Moins de vingt heu- orgues du monde. Il est unique, trans- de la messe en hommage aux victimes pour faire un saut à Paris. D’ici là, j’es-
reau. C’est en arrivant dans sa chambre res avant le cauchemar. Il est bien sûr cendant. A Notre-Dame, il y a un rapport du Bataclan a frappé les esprits… père que nous en saurons plus sur l’état
d’hôtel à Vienne (Autriche) que le musi- encore trop tôt pour évaluer les dégâts, de télépathie avec les gens. C’est un Jouer un hymne révolutionnaire dans de l’instrument. Le technicien conseil,
cien français, actuellement en tournée mais il semble qu’a priori il n’ait pas trop chef-d’œuvre dont on a gardé la struc- une cathédrale peut paraître une idée Eric Brottier, sera passé pour constater
pour deux semaines, a appris hier soir la souffert, ayant par miracle échappé aux ture d’origine (neuf tuyaux datant de osée. Mais lorsque j’ai vu la Vierge aux les dégâts, de même qu’Itaru Sekiguchi,
nouvelle de l’incendie de la cathédrale. flammes. Il y a eu par contre de l’eau sur l’époque médiévale sont encore en ser- couleurs bleu blanc rouge de la Républi- le facteur attaché à l’orgue de Notre-
Nous l’avons joint par téléphone ce la tribune et la chamade, mais l’installa- vice), tout en élargissant sa palette au fur que, je n’ai pas hésité. Ce n’est pas la pre- Dame de Paris. p
16 avril alors qu’il sortait d’une répéti- tion de l’instrument dans le narthex, et à mesure pour l’adapter technique- mière fois dans l’histoire de Notre- propos recueillis par
tion au Musikverein, avant son départ sous la rosace ouest, protégé par le sur- ment aux exigences de la littérature Dame. Au XVIIIe siècle, un de mes prédé- marie-aude roux
idées | 29
0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

Dany Sandron
La reconstruction aura l’ampleur Ségolène Le Men Cette sculpture, mélancolique-
ment accoudée à la balustrade, qui
contemple Paris, n’est-elle pas un
souvenir de Claude Frollo, l’archi-

de celle confiée à Viollet-le-Duc La Stryge, gargouille diacre qui oppose la Bible de


pierre à la Bible de plomb, dans le
chapitre « Ceci tuera cela » ajouté
au roman en 1832 en même temps

Au Moyen Age, la réédification


des églises incendiées faisait
lue. Dans l’énergie affichée par les décideurs et
la détermination de tous ceux qui ont vu direc-
devenue icône que le chapitre « Paris à vol
d’oiseau », où Hugo survole par les
mots la capitale médiévale ?

tement ou par l’intermédiaire des médias le « Ce monstre existe »


d’elles des œuvres collectives, drame, on peut percevoir un lointain écho de la Les célèbres sculptures d’animaux et de Au début du Second Empire, l’en-
ferveur populaire suscitée et encouragée par le jeu de sauvegarde du patrimoine
rappelle le professeur d’histoire clergé au Moyen Age. Celle-ci a permis la re- chimères recréées par Viollet-le-Duc et Lassus national et de l’art médiéval, dans
de l’art. On entend aujourd’hui construction de tant de sanctuaires détruits par ont inspiré nombre de reproductions et lequel s’engagent les photogra-
le feu. L’exemple de Chartres, dont la cathédrale phes de cathédrales de la Mission
un écho de cette ancienne romane fut presque totalement anéantie de variations à travers toutes les expressions héliographique dès 1851, se double
ferveur populaire en 1194, nous revient à l’esprit. Au Moyen Age artistiques, relate l’historienne de l’art du combat contre l’haussmanni-
comme aujourd’hui, c’est la participation du sation. Les tenants du « vieux Pa-
peuple au financement qui fait de cette gigan- ris », qu’illustre Gustave Doré, im-
tesque entreprise une œuvre collective. prégné de l’imaginaire hugolien,

L’ D
incendie qui a détruit, le lundi 15 avril au ans l’immense brasier qui C’est au lendemain de la révolu- s’opposent aux défenseurs du
soir, la charpente, la flèche et la toiture Collecte nationale rougissait le ciel de Paris la tion de 1848 que Viollet-le-Duc « nouveau Paris » : la presse et la
de Notre-Dame constitue l’épreuve la Ce souvenir, quoique altéré, s’est maintenu à nuit dernière se consu- amorça la préparation de la « gale- caricature se font l’écho de ces dé-
plus terrible qu’ait subie le monument travers les siècles, liant notre époque au passé. maient sous nos yeux, par rie des chimères », dont il fit de bats. Le marché des vues de Paris
depuis sa construction, qui remonte à la fin du Aux XIIe et XIIIe siècles, l’évêque de Paris or- diffusion en direct au monde en- nombreux dessins avant d’en con- se développe en même temps que
XIIe siècle. La « forêt », charpente de Notre- donnait aux curés des 407 paroisses de son tier, la flèche et les combles de la fier à ses praticiens la réalisation le tourisme international, que sti-
Dame, est partie en fumée, et la flèche qui était diocèse de solliciter les dons des fidèles pour la cathédrale de Paris, hérissés et l’installation, qui dura jus- mulent bientôt les expositions in-
venue couronner l’entreprise de restauration « fabrique » de la cathédrale – c’est-à-dire l’ins- d’une résille d’échafaudages. Tout qu’en 1855-1856. L’une des sculptu- ternationales de Londres en 1851,
de Viollet-le-Duc n’est plus. En quelques minu- titution chargée de la gestion du chantier de ce en haut se devinait parfois l’om- res de cet ensemble, dont un cal- puis de Paris en 1855.
tes, un élément incontournable d’un paysage qu’on appelait alors « l’église mère » du dio- bre verticale de l’ange de Notre- que du dessin préparatoire est Tandis que Meryon grave le
urbain familier à des millions de personnes a cèse. C’est, lundi soir, le président de la Répu- Dame, sculpture qui surmonte conservé, avait été placée vers vieux Paris, Charles Nègre (1820-
disparu, nous laissant dans un état de sidéra- blique qui évoque le lancement d’une collecte l’édifice, mais les célèbres gar- 1850 à l’angle de la tour nord de la 1880) prend, du haut des tours, un
tion qui s’apparente aux traumatismes engen- nationale pour une cathédrale qui est devenue gouilles de la galerie des chimères galerie de la cathédrale de Paris, cliché du nouveau Paris où surgit
drés en situation de guerre. au fil des siècles un monument d’envergure se perdaient dans l’obscurité de la du haut de laquelle se déploie le un photographe, héros de la mo-
La cause du sinistre nous échappe, mais on nationale – d’où le changement de niveau de façade et des tours. Là, le registre panorama de Paris. C’est la seule dernité, en habit noir et chapeau
ne peut que constater que l’incendie a touché décision. n’est plus celui du sacré, mais ce- qui se soit ainsi individualisée par haut de forme, posant à côté de la
un édifice en cours de restauration, une situa- C’est tout autant parce qu’elle est propriété lui du monstrueux et du caricatu- un nom, la Stryge, qu’elle doit au Stryge. Désormais, tout le monde
tion toujours à risque, comme en témoigne le de l’Etat et qu’elle incarne au plus haut point le ral réservé aux marges de l’orne- titre énigmatique d’une gravure « croit » à la Stryge : « Ce monstre
précédent malheureux de la destruction de la sentiment collectif d’appartenir à la nation mentation gothique. C’est aussi de 1853 de Charles Meryon (1821- que j’y ai représenté existe, et n’est
charpente de la cathédrale de Nantes, en 1972. que cet appel a rencontré immédiatement un celui d’une rêverie inspirée par la 1868) la représentant, et accompa- en aucune manière une œuvre
L’intervention des pompiers a permis d’évi- vif écho. Les annonces spectaculaires de dons lecture du roman-cathédrale de gnée de ces vers : « L’insatiable d’imagination », écrit Meryon à
ter une catastrophe de bien plus grande am- de la part de grandes fortunes s’apparentent Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, Vampire, l’éternelle Luxure/Sur la son père pour lui commenter sa
pleur en éteignant l’incendie, qui avait gagné aux libéralités des puissants du Moyen Age, paru en 1831 et complété en 1832, Grande Cité convoite sa pâture. » planche. Depuis, les reproduc-
la tour nord, dont le beffroi aurait pu dans sa souverains, princes et prélats. Elles ont valeur qui stimula la prise de conscience Si le thème de la moderne Baby- tions, les réinterprétations et les
chute déstabiliser l’ensemble du monument. d’exemple, mais s’inscrivent aussi dans une patrimoniale : la restauration de lone se superpose au souvenir des variations sur ce motif, dont la dif-
Pour autant, une vigilance extrême est requise démarche collective élargie. la cathédrale donna lieu à un con- sculptures océaniennes connues fusion a été transatlantique, se
pour s’assurer du maintien de l’équilibre de la Le phénomène dépasse de très loin nos fron- cours remporté par Viollet-le-Duc de ce graveur navigateur, le nom sont multipliées à travers toutes
cathédrale, dont plusieurs voûtes se sont ef- tières, comme en témoignent les réactions à et Lassus, peu avant que ne parût, de Stryge – dérivé de striga, « la les expressions artistiques. Gravée
fondrées. l’étranger, en Europe comme dans le monde en 1844, la grande édition illus- sorcière » – renvoie à un imagi- (par John Taylor Arms, qui l’inti-
entier. Une illustration de la dimension œcu- trée romantique du roman, véri- naire imprégné du roman de tule Le Penseur de Notre-Dame),
Un autre facteur de fragilisation ménique ou universelle de Notre-Dame, qu’on table musée d’images. Hugo, où Esméralda, la « ravissan- racontée (par Huysmans et
Dans ce malheur, il faut souligner la résistance ne peut enfermer dans les contours d’une na- te bohémienne », devient une « ef- Champsaur), photographiée (par
d’un monument qui a dû souffrir conjointe- tion ou d’une confession. L’art a cette force de Galerie des chimères » froyable stryge » lorsqu’elle est ju- Maywald ou Brassaï), peinte (par
ment de l’incendie de la charpente et de la ne pas connaître de frontières. La cathédrale de Dans leur projet de restauration, gée pour sorcellerie. La rêverie Hawkins ou Chagall), reproduite
fonte des plaques de plomb de la toiture – esti- Paris compte parmi ses manifestations les plus les architectes avaient annoncé « strygienne » appartenait déjà à la en cartes postales, transposée en
mée à 700 tonnes. Les quantités énormes d’eau éloquentes. C’est plus que jamais le moment leur intention de recréer le décor genèse de la sculpture de Viollet- statuettes dans les boutiques pour
que les pompiers ont dû diriger sur l’édifice de démontrer la nécessité du maintien et du sculpté, y compris les gargouilles : le-Duc : ce démon cornu qui tire la touristes, reprise en couverture de
pour en contenir les flammes vont durable- développement de savoir-faire acquis pendant ils songeaient à « rétablir les murs langue n’évoque-t-il pas la grotes- magazines et dessins de presse, la
ment imprégner l’édifice. C’est un autre fac- des générations sur les chantiers de cathédra- de la nef, avec leur ancienne déco- que difformité de Quasimodo ? gargouille légendaire de la Stryge,
teur de fragilisation, qu’il faut prendre en les pour la sauvegarde de Notre-Dame. ration de pignons, niches, statues condensé d’images, d’imaginaires
compte immédiatement, avant toute décision Il en va de la responsabilité de tous de lui re- et gargouilles, les contreforts, à et de fantasmes, est devenue l’une
sur les restaurations à mener. donner sa voix et d’assurer la guérison d’un couronner les pinacles et statues des icônes de Paris. p
L’hypothèse qui a pu circuler envisageant de monument insigne en offrant les moyens de qui les terminaient ». De nom-
laisser la cathédrale dans cet état sinistré, mener à bien cette nouvelle grande restaura- breux dessins des chimères et des
comme cela avait été évoqué pour la cathé- tion qui aura l’ampleur de celle confiée à Viol- gargouilles sont conservés, et for-
drale de Reims après les bombardements de
septembre 1914, n’a aucun sens. Son applica-
let-le-Duc au XIXe siècle. p ment un ensemble dont l’inspira-
tion confère au monstrueux un
CE DÉMON CORNU
tion entraînerait à court terme la ruine totale aspect naturaliste, tout en ren- QUI TIRE LA LANGUE Segolène Le Men est histo-
de l’édifice et, sous prétexte de garder la trace voyant à la tradition de la physio- rienne de l’art et des images et
d’une page tragique de son histoire, c’est la to- gnomonie animale. Ils mettent en N’ÉVOQUE-T-IL professeure émérite à l’univer-
talité de celle-ci qui serait engloutie. évidence l’ossature des têtes, apla- sité Paris-Nanterre. Spécialiste
Avant même l’extinction du feu, et au plus Dany Sandron est professeur d’histoire ties dans les gargouilles défor- PAS LA GROTESQUE de la représentation des cathé-
haut niveau, des déclarations ont été faites pour de l’art et d’archéologie du Moyen Age, mées par leur élongation verti- DIFFORMITÉ drales, elle a notamment pu-
« reconstruire » Notre-Dame, en fait recons- Sorbonne université, centre André-Chastel cale, et le schéma de construction blié « La Cathédrale illustrée de
truire sa toiture, ce qui est une nécessité abso- (UMR 8150) de ce bestiaire imaginaire. DE QUASIMODO ? Hugo à Monet » (Hazan, 2014)

Eric de Moulins-Beaufort Les Parisiens, touchés dans leur chair


L’archevêque de Reims exprime la tristesse qui le lie aux habitants de la capitale, au lendemain de l’incendie de la cathédrale de Paris

P
endant longtemps, on ne pourra au moins une fois, et à chaque fois les la cathédrale, avait symbolisé ce qui naître et à nous reconnaître. La ferveur
plus, passant par le pont de la cathédrales ont été reconstruites, plus unit la France et la rend forte, digne et de ces assemblées a été le cadeau, la
Tournelle ou celui de l’Archevê- belles encore. maîtresse d’elle-même face à la haine grâce, du dimanche soir. Ces gens, ces fi-
ché, ou bien arrivant de l’est de Pa- meurtrière. dèles, ont perdu leur maison. Ils auront
ris, admirer le chevet de Notre-Dame. On Le glas pour l’attentat du Bataclan Ma tristesse en ce jour m’unit aux Pari- à patienter avant de la retrouver. Je
ne pourra plus admirer ce que j’appelle, Le Parisien que j’ai été depuis l’aube de siens qui ne pourront célébrer la messe pense à eux ce soir et, comme eux, je me
sans doute à tort, la « bande lombarde » mon adolescence, le prêtre de Paris, chrismale. Elle m’unit surtout à tous souviens que rien ici-bas ne peut durer
si élégante qui l’entoure sous la grande l’évêque auxiliaire de Paris que j’ai été ceux qui ont perdu, hier soir, leur mai- pour toujours mais que tout est appelé à
coiffe de sa toiture. On ne pourra plus ad- tant d’années ne peut imaginer le ciel son. Evêque auxiliaire, il m’a été donné la résurrection.
mirer les grandes rames des arcs- de Paris sans les tours et la flèche de No- souvent de célébrer la messe du diman- Alors, méditant sur cela, je pense aux
boutants entraînant cette nef renversée tre-Dame. J’ai vécu sous ces voûtes tant che soir. Elle rassemble une foule com- temples vivants, ceux où Dieu veut habi-
vers le ciel que désignait la flèche. d’événements ! Une des grandes émo- posite, faite de quelques touristes, mais ter pour de vrai depuis la Pâque de Jésus
Ce soir du lundi saint 2019, une part de tions de ces dernières années avait été surtout de Parisiens et de Parisiennes et, et qui ont été profanés. Nous devons les
notre chair, à nous, Parisiens, a été am- celle de la foule rassemblée sur le parvis plus encore peut-être, d’habitants des pleurer plus encore. La cathédrale Notre-
putée, sans doute par un accident qui et sur les bords de la Seine pour enten- banlieues à qui le métro et le RER ren- Dame de Paris, ravagée par l’incendie, Eric de
n’aurait jamais dû avoir lieu. Elle sera re- dre le bourdon de Notre-Dame sonnant dent l’accès à Notre-Dame assez facile. est devenue, au seuil de la semaine Moulins-Beaufort
construite. Au Moyen Age, les charpen- le glas pour les victimes de l’attentat du De dimanche en dimanche, au fil des sainte, leur image. Puisse-t-elle être pour est archevêque
tes de toutes les cathédrales ont brûlé Bataclan : une fois de plus, Notre-Dame, années, nous avions appris à nous con- eux un gage de relèvement. p de Reims
30 | document 0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

NOTRE-DAME,
LA CONSTRUCTION
D’UN MYTHE
Romanciers, historiens, architecte…

1833
Jules Michelet
Leurs écrits sur la cathédrale de Paris
ont façonné l’imaginaire collectif

« je voulais du moins parler de Notre-Dame de Paris.


Mais quelqu’un a marqué ce monument d’une telle griffe
de lion, que personne désormais ne se hasardera d’y tou-
cher. C’est sa chose désormais, c’est son fief, c’est le majo-
rat de Quasimodo. Il a bâti, à côté de la vieille cathédrale,
une cathédrale de poésie, aussi ferme que les fondements
de l’autre, aussi haute que ses tours. Si je regardais cette 1831
Gérard
1913
église, ce serait, comme livre d’histoire, comme le grand
registre des destinées de la monarchie. On sait que son
portail, autrefois chargé des images de tous les rois de
France, est l’œuvre de Philippe-Auguste ; le portail sud-est
de saint Louis, le septentrional de Philippe le Bel ; celui-ci

de Nerval
fut fondé de la dépouille des Templiers, pour détourner
sans doute la malédiction de Jacques Molay. Ce portail fu-
nèbre a dans sa porte rouge le monument de Jean sans
Peur, l’assassin du duc d’Orléans. La grande et lourde

Paul Claudel
église, toute fleurdelisée, appartient à l’histoire plus qu’à
la religion. Elle a peu d’élan, peu de ce mouvement d’as-
cension si frappant dans les églises de Strasbourg et de Co-
logne. Les bandes longitudinales qui coupent Notre- « notre-dame est bien vieille : on la verra peut-être
Dame de Paris arrêtent l’élan ; ce sont plutôt les lignes Enterrer cependant Paris qu’elle a vu naître ;
d’un livre. Cela raconte au lieu de prier. Mais, dans quelque mille ans, le Temps fera broncher
Notre-Dame de Paris est l’église de la monarchie ; Notre- Comme un loup fait un bœuf, cette carcasse lourde,
Dame de Reims, celle du sacre. Celle-ci est achevée, contre « tel était le malheureux enfant qui, moi-même debout dans la foule, près du Tordra ses nerfs de fer, et puis d’une dent sourde
l’ordinaire des cathédrales. Riche, transparente, pimpante le 25 décembre 1886, se rendit à Notre- second pilier à l’entrée du chœur à droite Rongera tristement ses vieux os de rocher !
dans sa coquetterie colossale, elle semble attendre une Dame de Paris pour y suivre les offices de du côté de la sacristie. Et c’est alors que se Bien des hommes, de tous les pays de la terre
fête ; elle n’en est que plus triste, la fête ne revient plus. » p Noël. Je commençais alors à écrire et il produisit l’événement qui domine toute Viendront, pour contempler cette ruine austère,
me semblait que dans les cérémonies ca- ma vie. En un instant mon cœur fut tou- Rêveurs, et relisant le livre de Victor :
Histoire de France, « Eclaircissements », tholiques, considérées avec un dilettan- ché et je crus. Je crus, d’une telle force – Alors ils croiront voir la vieille basilique,
à la suite du livre IV. tisme supérieur, je trouverais un excitant d’adhésion, d’un tel soulèvement de tout Toute ainsi qu’elle était, puissante et magnifique,
approprié et la matière de quelques exer- mon être, d’une conviction si puissante, Se lever devant eux comme l’ombre d’un mort ! » p
cices décadents. C’est dans ces disposi- d’une telle certitude ne laissant place à
tions que, coudoyé et bousculé par la aucune espèce de doute, que, depuis, Œuvres complètes, VI, Poésies complètes.
foule, j’assistai, avec un plaisir médiocre, tous les livres, tous les raisonnements,
à la grand’messe. Puis, n’ayant rien de tous les hasards d’une vie agitée, n’ont pu
mieux à faire, je revins aux vêpres. Les ébranler ma foi, ni, à vrai dire, la toucher.
enfants de la maîtrise en robes blanches J’avais eu tout à coup le sentiment déchi-
et les élèves du petit séminaire de Saint- rant de l’innocence, l’éternelle enfance de
Nicolas-du-Chardonnet qui les assis- Dieu, une révélation ineffable. » p
taient, étaient en train de chanter ce que
je sus plus tard être le Magnificat. J’étais Ma conversion.

1993 Alain Erlande-Brandenburg


« enserrée par les bras d’un fleuve puissant
qui s’entrouvre pour mieux enchâsser un chevet
audacieux et fier et ainsi le mieux mettre en valeur,
Notre-Dame de Paris semble recevoir avec un noble
Dame n’est plus l’émergence d’une réalité plus vaste,
elle se suffit aujourd’hui à elle-même. Dans l’incons-
cient collectif, elle appartient à ces monstres sacrés
qui sont symboles de Paris, rivalisant avec la tour Eif-
ment cet isolement. La république ignore ce grand
corps qu’elle admire et redoute tout à la fois. Elle y
trouve un recours dans chacun de ses moments de
désespoir, tentant de fléchir un Dieu qu’elle feint par
mence divine. Mais c’est principalement le vibrant
Te Deum de la victoire (17 novembre 1918) qui ras-
semble le clergé, l’armée, la République et l’Alsace.
C’est un prêtre alsacien qui célèbre la messe. Funé-
dédain cet hommage rendu par l’eau à un monu- fel, le Centre Georges-Pompidou, le Louvre, le tom- ailleurs d’ignorer mais qu’elle implore. En 1876, c’est railles du maréchal Foch (26 mars 1929) qui rassem-
ment aussi superbement embossé. Elle paraît igno- beau de Napoléon Ier. Elle est mémoire d’une histoire, la rentrée des Chambres ; le 16 janvier 1881, des priè- blent la République, l’armée, les Alliés. En 1934, celles
rer tout ce qui s’agite à ses pieds tant la tension verti- d’ailleurs mal perçue, elle témoigne d’un des grands res publiques. Mais c’est la mort qui paraît appeler de Raymond Poincaré. En 1936, celles de Charcot et
cale qui l’anime est forte. Elle poursuit sans effort le moments de l’architecture. A la signification reli- cet immense vaisseau. Les funérailles nationales de de ses compagnons. En 1937, le cardinal Pacelli, futur
long dialogue qu’elle entretient depuis le XIIe siècle gieuse qui était la sienne à son origine succède une Sadi Carnot, assassiné le 26 [sic] juin 1894, présidées pape sous le nom de Pie XII, va dire à Notre-Dame ce
avec l’éternité. C’est ainsi qu’elle apparaît à celui qui symbolique nouvelle qui est celle de notre temps. Ce par Casimir Périer, donnent lieu à un immense cor- qu’est la Vocation de la France, qui s’incarne en No-
descend le cours de la Seine. Toute différente est lien étrange que le monde moderne a fait naître n’ap- tège (1er juillet 1894) qui part de l’Elysée, passe par la tre-Dame, l’âme de la France.
l’impression de celui qui l’aborde par l’ouest. Le long paraît que renouvelé. A cet égard, le destin de la ca- Concorde, l’Hôtel de Ville, mais s’arrête à Notre- Le 21 mai 1944, des prières publiques sont dites
chemin qu’il doit effectuer avant de parvenir au pied thédrale de Paris est unique car chaque époque a créé Dame avant de se diriger vers le Panthéon. Le même pour la France. A cette occasion le cardinal Suhard
de sa façade se révèle écrasant tant lui paraît im- son imaginaire, chargeant l’édifice d’une dimension char devait servir à Félix Faure (23 février 1899) dont prononce la consécration de la ville et du diocèse à
mense le splendide isolement. particulière. Au XIXe siècle, elle est d’ordre politique. les funérailles sont également célébrées à Notre- la Vierge : “Notre-Dame de Paris, vous qui êtes à la
Comment tenter de renouer un ancien dialogue Les millions de visiteurs qui y circulent chaque an- Dame. Le décor imaginé s’inspire de ceux de la Res- fois Reine de la France et Reine de la paix, daignez
entre la ville et l’édifice, autrefois si intense lorsque née en sont-ils conscients ? Ils n’en retiennent finale- tauration : les murs sont tapissés de draperies noi- nous écouter.” Le 26 août 1944, c’est le Te Deum de la
la cathédrale se trouvait enveloppée par la vie ment que l’aspect esthétique qui les frappe plus ou res rehaussées de bandes blanches, des trophées de victoire en présence du général de Gaulle. 8 dé-
grouillante que Victor Hugo a su ressusciter dans moins profondément. Comment comprendraient- drapeaux alternent avec les initiales du président. cembre 1947 : obsèques du général Leclerc. Enfin, le
son Notre-Dame de Paris ? ils aujourd’hui la dimension du Vœu de Louis XIII Un immense catafalque entouré de statues a été éta- 12 novembre 1970 : les funérailles nationales du gé-
L’évocation se révélait, à l’époque, plus aisée dans une présentation du XIXe siècle qui a supprimé bli dans le sanctuaire. néral de Gaulle. Certes, le peuple de France se trouve
qu’aujourd’hui, la Cité n’ayant pas encore été éven- tout symbolisme dans sa volonté banalisatrice ? C’est Notre-Dame va vivre au cours du XXe siècle au à Colombey-les-Deux-Eglises, perdu au milieu
trée. La réalité actuelle appartient entièrement au ce même découragement qui saisit l’historien lors- rythme des joies et des désespoirs de la nation ; l’ar- d’une foule émue et bouleversée par cette grande
XIXe siècle qui a réussi à modeler petit à petit Notre- qu’il s’efforce de comprendre le lien qui s’est établi chevêque accueille ces fidèles du malheur ou du disparition. Mais l’Univers est à Notre-Dame, à No-
Dame à son propre imaginaire. Notre-Dame y a entre le monument et les hommes. (…) bonheur, qui découvrent brusquement que Dieu est tre-Dame de l’Univers. » p
perdu sa signification première au profit d’une nou- La cathédrale de Paris n’est plus au centre de la vie le dernier recours et, surtout, Notre-Dame : 13 sep-
velle que lui donnent les foules qui l’envahissent sans urbaine, elle se trouve isolée au milieu d’une activité tembre 1916, quatre mille personnes se pressent « Notre-Dame de Paris »,
vouloir y chercher un lieu de recueillement. Notre- administrative sans âme. Le clergé vit douloureuse- autour du cardinal Amette pour implorer la clé- Les Lieux de mémoire, tome 3 (Gallimard).
document | 31

1831
Victor Hugo
« tous les yeux s’étaient levés vers le haut de l’église.
Ce qu’ils voyaient était extraordinaire. Sur le sommet de
la galerie la plus élevée, plus haut que la rosace centrale, il
y avait une grande flamme qui montait entre les deux
clochers avec des tourbillons d’étincelles, une grande
flamme désordonnée et furieuse dont le vent emportait
par moments un lambeau dans la fumée. Au-dessous de
cette flamme, au-dessous de la sombre balustrade à trè-
fles de braise, deux gouttières en gueules de monstres
vomissaient sans relâche cette pluie ardente qui déta-
chait son ruissellement argenté sur les ténèbres de la fa-
çade inférieure. A mesure qu’ils approchaient du sol, les
deux jets de plomb liquide s’élargissaient en gerbes,
comme l’eau qui jaillit des mille trous de l’arrosoir.
Au-dessus de la flamme, les énormes tours, de cha-
cune desquelles on voyait deux faces crues et tran-
chées, l’une toute noire, l’autre toute rouge, semblaient
plus grandes encore de toute l’immensité de l’ombre
qu’elles projetaient jusque dans le ciel. Leurs innombra-
bles sculptures de diables et de dragons prenaient un
aspect lugubre. La clarté inquiète de la flamme les fai-
sait remuer à l’œil. Il y avait des guivres qui avaient l’air
de rire, des gargouilles qu’on croyait entendre japper,
des salamandres qui soufflaient dans le feu, des taras-
ques qui éternuaient dans la fumée.
Et parmi ces monstres ainsi réveillés de leur sommeil
de pierre par cette flamme, par ce bruit, il y en avait un
qui marchait et qu’on voyait de temps en temps passer
sur le front ardent du bûcher comme une chauve-sou-
ris devant une chandelle.
Sans doute ce phare étrange allait éveiller au loin le
bûcheron des collines de Bicêtre, épouvanté de voir
chanceler sur ses bruyères l’ombre gigantesque des
tours de Notre-Dame.
Il se fit un silence de terreur parmi les truands, pendant
lequel on n’entendit que les cris d’alarme des chanoines
enfermés dans leur cloître et plus inquiets que des che-
vaux dans une écurie qui brûle, le bruit furtif des fenê-
tres vite ouvertes et plus vite fermées, le remue-ménage
intérieur des maisons et de l’Hôtel-Dieu, le vent dans la
flamme, le dernier râle des mourants, et le pétillement
continu de la pluie de plomb sur le pavé. » p

Notre-Dame de Paris. 1482, livre X, chapitre 4.

« Vue de Notre-Dame », d’Henri Matisse (1914).


© SUCCESSION H. MATISSE. PHOTO : © 2019. THE MUSEUM OF MODERN ART, NEW YORK/SCALA, FLORENCE

1899
Joris-Karl Huysmans
1843
Eugène Viollet-le-Duc
« que subsiste-t-il d’authentique dans
cette église ? L’ossature dont d’incessantes
réparations n’ont pas trop adultéré les con-
tours et les deux roses du transept qui sont
demeurées presque intactes ; le reste est
neuf. Les verreries de la nef, du chœur, des
chapelles, ont été brisées et des peintures
cuites par d’absurdes vitriers les rempla-
cent ; le jubé a été démoli, le vieil autel avec
ses colonnes de cuivre et sa pyxide suspen-
due a été jadis bazardé, on ne sait où ; la sta-
tue colossale de saint Christophe qui se te-
nait debout, à l’entrée du vaisseau, a disparu
ce qu’elle reste majestueuse et ce qu’elle appa-
raît, à cause même de sa pesanteur, grave ! Elle
semblerait, en somme, plutôt dédiée au Dieu
sévère de la Genèse qu’à l’indulgente Vierge, si
la gracilité de son transept ne vous révélait
qu’elle est bien, en effet, placée sous le vocable
de Marie et qu’elle s’effile à son image, et
qu’elle sourit divinement et qu’elle s’huma-
nise. Ce transept est la partie vraiment supé-
rieure de Notre-Dame ; les murs s’émincent
et, pour s’alléger encore, cèdent la place aux
verres ; et ses deux roses sont des roues de
feu, aux moyeux d’améthyste, des roues où le
de même que les stalles du XIVe siècle. Quant violet de cette gemme, symbole de l’inno-
« monsieur le ministre, Dans ce cas, on ne sait vraiment ce qu’il y a de aux châsses, elles ont été fondues par les cence et de l’humilité, domine ; c’est une fée-
plus à craindre, ou de l’incurie qui laisse tomber sans-culottes et les carreaux noirs et blancs rie quand le soleil pénètre dans le vide vitré
En nous chargeant de la rédaction du projet de à terre ce qui menace ruine, ou de ce zèle igno- d’un jeu de dames suppléent aux pierres des trous ; il longe les rais amenuisés de
restauration de la cathédrale de Paris, nous ne rant qui ajoute, retranche, complète, et finit par tombales, gravées d’effigies et d’inscriptions, pierre, allume entre eux des grappes de flam-
nous sommes pas dissimulé ni l’importance transformer un monument ancien en un monu- qui pavaient autrefois son sol. (…) mes, fulgure comme un bouquet d’artifice,
de la tâche que vous vouliez bien nous con- ment neuf, dépouillé de tout intérêt historique. Telle qu’elle est, elle assume néanmoins en- dans le cercle des jantes.
fier, ni la gravité des questions et des diffi- Aussi comprend-on parfaitement qu’à la vue core une magnifique allure avec sa nef plan- Ce sont les roues en ignition du chariot
cultés que nous aurions à résoudre. de semblables dangers l’archéologie se soit tée de lourds piliers, son arc triomphal d’Elie et l’on dirait également de ces touffes
Dans un semblable travail on ne saurait agir émue, et que des hommes entièrement dé- ouvrant sur la baie géante du chœur, ses co- remuées de lueurs, des fleurs de braises éclo-
avec trop de prudence et de discrétion ; et voués à la conservation de nos monuments lonnes filant d’un jet jusqu’aux voûtes ; sans ses dans une serre ronde de verre.
nous le disons les premiers, une restauration aient dit : “En principe, il ne faut pas restaurer ; doute, elle n’a pas la légèreté des basiliques La gloire de Notre-Dame de Paris est là (…).» p
peut être plus désastreuse pour un monu- soutenez, consolidez, remplacez, comme à l’arc d’Amiens et de Chartres qui s’effusent, ravies,
ment que les ravages des siècles et des fureurs d’Orange, la pierre entièrement rongée par la en plein ciel ; elle, ne sort pas d’elle-même, elle Almanach du bibliophile,
populaires ! Car le temps et les révolutions dé- pierre neuve, mais gardez-vous d’y tailler des tient à la terre et ne s’en arrache point ; mais « Le quartier Notre-Dame ».
truisent mais n’ajoutent rien. Au contraire, moulures ou des sculptures.” » p
une restauration peut, en ajoutant de nouvel-
les formes, faire disparaître une foule de vesti- Projet de restauration de Notre-Dame
ges dont la rareté et l’état de vétusté augmen- de Paris, rapport de MM. Lassus et Viollet-le-Duc
tent même l’intérêt. adressé au ministre de la justice et des cultes.
32 | 0123 0123
JEUDI 18 AVRIL 2019

GÉOPOLITIQUE | CHRONIQUE TIANANMEN,


TRENTE ANS
par sylvie kauffmann
dignitaires, des centaines de milliers gime qui, pour survivre, en est réduit à tirer

APRÈS d’étudiants lui ont rendu hommage sur la sur la jeunesse qu’il a formée et qui se dresse

La fracture place Tiananmen voisine. Ils ont fini par


s’y installer et réclamer plus de libertés et
moins d’inégalités. Le reste du pays a été
contre lui au nom de la liberté n’a pas d’ave-
nir. » Cruelle ironie du sort, trente ans ont
passé, et le régime a non seulement sur-
médiatique gagné par des manifestations similaires,
et le régime a vacillé.
Plus de dix ans après son lancement, la
vécu, mais il s’est renforcé. Le choix de la ré-
pression a permis au PCC de ne pas connaî-
tre le sort de son homologue soviétique.
politique de réformes et d’ouverture susci- Les pays occidentaux se sont longtemps
tait autant de mécontentement dans une bercés d’illusions, persuadés que l’enrichis-

N AUX ÉTATS-UNIS,
ous ne sommes pas en population urbaine exaspérée par l’infla- sement des classes moyennes et l’arrivée
guerre, nous sommes tion et la corruption que d’inquiétude d’Internet allaient conduire la Chine à se dé-
au travail. » Par cette UN TIERS DE chez les conservateurs du parti, désireux mocratiser. Selon eux, Tiananmen n’avait
phrase, le très sage ré- de revenir à une économie étroitement été qu’une tentative manquée. Non seule-
dacteur en chef du Washington L’ÉLECTORAT EST contrôlée, comme dans les années 1950. ment la puissance asiatique n’a pas suivi le
Post, Marty Baron, cherchait, en
ISOLÉ DANS SON Ce « printemps de Pékin » a même éclipsé chemin de l’URSS, mais l’arrivée au pouvoir
octobre 2017, à rétablir un peu de
sérénité au sein d’une profession
que le président des Etats-Unis,
Donald Trump, désigne régulière-
ment à la vindicte populaire,
PROPRE CIRCUIT
D’INFORMATION
L’ anniversaire est passé largement
inaperçu. Il y a trente ans, le
15 avril 1989, mourait à Pékin l’an-
cien secrétaire général du Parti commu-
niste chinois (PCC) Hu Yaobang, à l’âge de
la réconciliation sino-soviétique et la
rencontre tant attendue entre Deng Xiao-
ping, l’homme des réformes, et Mikhaïl
Gorbatchev. Finalement, les durs du ré-
gime chinois ont eu gain de cause, Deng
de Xi Jinping, fin 2012, a marqué le triom-
phe d’un néo-autoritarisme qui se pose
en alternative du système occidental et
abhorre les valeurs universelles. Les criti-
ques sont réduites au silence : journalistes,
l’ayant officiellement rangée 73 ans. Le « petit diable rouge », son surnom s’est rangé de leur côté. L’armée est inter- avocats, blogueurs, professeurs d’université
dans le camp des « ennemis du dogme de l’objectivité, « un faux dans les maquis révolutionnaires, avait été venue en pleine ville dans la nuit du 3 au en font les frais… L’histoire est sous con-
peuple » : les journalistes. dieu », désormais contesté : pour- limogé deux ans auparavant pour son atti- 4 juin 1989 pour déloger les manifestants, trôle, au service d’un « roman national » à la
C’est pourtant ce même journal quoi s’entêter à devoir présenter tude, jugée trop conciliante, envers les ma- la répression a été féroce et a suscité l’indi- gloire de la toute-puissance du PCC.
qui, quelques mois plus tôt, face à les deux côtés d’une histoire si nifestations étudiantes. Avec sa politique gnation en Occident. Plus inquiétant encore, Pékin, fort de
ce président pas comme les l’on sait pertinemment que l’un réformiste, il avait su pourtant panser les Aucun bilan officiel n’a été donné, son succès économique, se montre politi-
autres, avait adopté une posture est faux ? plaies de la Révolution culturelle, se ralliant mais des historiens avancent le chiffre de quement offensif, proposant une « solu-
volontairement provocatrice Un autre traumatisme nourrit les faveurs des cadres et des intellectuels 2 800 morts tout autour de la place Tianan- tion chinoise » pour résoudre les problè-
avec une nouvelle devise : « La dé- ce questionnement : le Brexit. qui avaient durement souffert de cette pé- men. La France, qui fêtait avec faste les mes du monde. Séduisant même certains
mocratie meurt dans les ténè- Pour Alan Rusbridger, qui, après riode de folie révolutionnaire (1966-1976), 200 ans de sa Révolution, avait accueilli pays comme la Hongrie. Trente ans après
bres ». Alors ? Militant de la démo- avoir dirigé la rédaction du Guar- lancée par Mao Zedong. d’anciens dirigeants du mouvement et con- Tiananmen, la situation s’est retournée, le
cratie ou journaliste ? Peut-on dian, enseigne à présent à Oxford, Le jour des funérailles, organisées dans damné avec force Pékin, par la voix de son combat pour la démocratie se joue désor-
– faut-il – être les deux à la fois ? les médias britanniques ont clai- le Palais du peuple en présence de tous les président, François Mitterrand : « Un ré- mais en Europe. p
Comment appliquer les canons rement failli dans leur devoir
du journalisme de qualité face à d’informer les citoyens sur les
une Maison Blanche qui ne res- conséquences du Brexit. « Cela
pecte ni les faits ni la vérité ? Au nous a menés à ce chaos effarant,
royaume de la liberté de la presse, avec, pire que l’échec du journa-
le quatrième pouvoir, ou ce qu’il lisme, l’échec du politique », dit-il.
en reste, a du vague à l’âme. Le débat sur ce rôle des médias,
La méthode Trump, explique cependant, se fait attendre : « Les
Jay Rosen, professeur de journa- journalistes n’en veulent pas, an-
lisme à l’université de New York, crés dans un modèle conçu pour
« a brisé toutes les routines du des technologies dépassées et des
journalisme. Même le fact-chec-
king [vérification systématique
structures de pouvoir et de rela-
tions sociales différentes. » présente Je ne sais pas si les
des informations] n’a plus de Attention, avertit Jay Rosen, qui
sens », puisque le discours popu-
liste rejette le journalisme fondé
a mené l’an dernier une étude de
la presse allemande pour la Fon- mondes sont habités,
et, comme je ne le sais
sur les faits. Et rien ne gêne moins dation Bosch, dans laquelle il ana-
Donald Trump que de se voir trai- lyse l’incapacité des journalistes à
ter de menteur – au contraire, ça poser toutes les questions au mo-
galvanise son électorat. « Le sys-
tème est cassé, assure Jay Rosen,
ment de l’arrivée massive de réfu-
giés en 2015 : le risque est de con-
pas, je vais y voir!
mais les journalistes ont beau- sacrer la fracture de la société. « Le
coup de mal à l’admettre. » populisme invite les usagers du Autour de la lune, 1869.
Les médias pouvaient-ils échap- journalisme à sortir du système,
per à la crise générale des systè- une menace qu’il faut prendre au
mes politiques des démocraties li- sérieux », dit-il. C’est déjà le cas
bérales, aux Etats-Unis et en Eu- aux Etats-Unis : un tiers de l’élec-
rope ? Non, bien sûr, puisque les torat est isolé dans son propre cir-
journalistes, qu’ils le veuillent ou cuit d’information, coupé des
non, font partie des élites dénon- médias libéraux qu’il ne croit pas.
cées par les partis extrémistes, na- Plongés dans la tempête, les
tionalistes ou antisystème. Mais médias italiens sont à leur tour
autant les politiques sont déstabi- gagnés par le doute. « Oui, on fait
lisés par la fracture démocratique beaucoup d’introspection, répond
aujourd’hui béante, autant les Beppe Severgnini, journaliste star
médias traditionnels pensent du Corriere della Sera. Pour trou-
pouvoir surfer sur la tempête. ver quoi ? Pas grand-chose. On sait
Comme si, ayant déjà traversé de- que la confiance du public dans le
puis douze ans la crise de leur mo- journalisme est au plus bas. On
dèle économique, ils refusaient sait que la Ligue et le Mouvement 5
d’affronter une autre crise, celle étoiles [au pouvoir] préfèrent
du modèle journalistique. nous contourner pour s’adresser
directement à leurs électeurs, via
Le traumatisme du Brexit Facebook ou Twitter. Malheureu-
Pour l’instant, les chercheurs sement, beaucoup de journalistes

Redécouvrez l’œuvre
s’alarment davantage que les ré- ont du mal à renoncer à leurs
dacteurs en chef. Au Festival in- vieilles habitudes et à leurs privilè-
ternational de journalisme de Pé-
rouse (Italie) début avril, Dan Gill-
ges. Nous n’arrivons pas à nous
poser la question fondamentale :
d’un visionnaire de génie
mor, de l’université d’Arizona, comment espérer que les gens
évoquait une « menace existen- paient pour notre travail s’ils ne L’intégrale des “Voyages extraordinaires” dans
tielle ». Julia Angwin, une an- nous croient pas ? » une magnifique édition illustrée, inspirée de la
cienne du Wall Street Journal, pas- Et en France ? Une étude d’opi- collection originale Hetzel et accompagnée de
sée par le site ProPublica, voit se nion, réalisée par Kantar-Sofres livrets inédits sur l’univers de Jules Verne.
profiler une « tempête parfaite » pour La Croix en janvier, a révélé
avec trois composantes : le jour- une hausse de l’intérêt porté à
nalisme traditionnel empêtré l’actualité, après trois années de
dans ses problèmes de finance- baisse – c’est la bonne nouvelle.
ment, l’ascension des dirigeants Mais un quart des sondés seule-
autoritaires, et les géants Google ment jugeaient que les journalis-
et Facebook, « qui s’érigent en gou- tes étaient indépendants du pou-
verneurs mondiaux de l’expres- voir et de l’argent – c’est la mau-
sion, sans être soumis à une régu- vaise nouvelle. Les « gilets jau-
lation ». Et ce nouvel environne- nes », organisés eux aussi en
ment où « n’importe qui peut ré- circuit parallèle sur Facebook, et
pandre n’importe quel mensonge » leur critique d’un journalisme
remet inévitablement en cause le dont ils se sentent exclus tout en LE VOLUME 6

999
le rejetant, ont secoué les médias + LE LIVRET
autant que le système politique.

LES « GILETS Ce n’est pas le premier avertisse-
ment ; l’engouement des médias ,
JAUNES » ONT pour le oui au référendum sur la
SEULEMENT
Constitution européenne de Une collection
SECOUÉ LES 2005 et leur aveuglement sur le
camp du non devraient pourtant
MÉDIAS AUTANT être un cuisant souvenir. Il a
QUE LE SYSTÈME nourri la méfiance. Elle n’a pas Présentée par
www.JulesVerneLeMonde.fr
disparu : raison de plus pour en Jean Verne,
POLITIQUE explorer les causes. p arrière-petit-fils de Jules Verne ACTUELLEMENT EN VENTE CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX

Tirage du Monde daté mercredi 17 avril : 220 278 exemplaires