Vous êtes sur la page 1sur 23

Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48

Client : NAFTAL
NA 2134
‫ﻣﻮاﺻﻔﺔ ﺟﺰاﺋﺮﻳﺔ‬
NORME ALGERIENNE Deuxième édition
Date 2007

ICS : 13.220.10

Installations fixes de lutte contre l'incendie -


Systémes équipés de tuyaux - Robinets d'incendie
armés équipés de tuyaux semi-rigides

Nombre de pages : 19

Edition et diffusion : Reproduction interdite

5, 7 Rue Abou Hamou Moussa- Alger


Tél : 021 64.19.08 Fax : 021 64.17.61
e.mail : ianor@ianor.org
Vente@ ianor.org
Cinfo@ianor.org
Institut Algérien de Normalisation
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

AVANT PROPOS

La présente norme annule et remplace la norme NA 2134 version 1990 Elle a été adoptée
comme norme Algérienne par les membres du comité technique national
N°04: « Protection Individuelle et Collective » conformément à la résolution du procès-
verbal de réunion N°03 du 18/03/07 . .

Le contenu technique de la présente norme est équivalent à la norme EN 671-1 de 2001

La liste des membres ayant participé à l’adoption de la présente norme est comme suit :

Nom Prénom Organisme

MAHIDJIBA A.E.K CERAMIT Président du comité

BALOUL Hakim IANOR Secrétaire technique

KHELLAF Houria DMI Alger Membre du comité

CHETTAB Amar DMI Alger Membre du comité

Gendarmerie
BOULESNAM Benmalek Membre du comité
Nationale

BOUDIAF Khalid CNERIB Membre du comité

SADAOUI Karim SIEMENS Membre du comité

SEFIA Soumeya SONATRACH Membre du comité

TOUATI Messaoud OPREBATP Membre du comité

MOULAI Hafid ALVER Membre du comité

Direction Générale
BENARBA Lotfi Membre du comité
de la protection civile

ZEMMOUCHI Protronic Membre du comité

LALLAM Dahmane KAHRIF Membre du comité

DEKHLI Soraya GEIR Membre du comité

BENACHOUR B CABEL Membre du comité

DJEMA Farid NAFTAL Membre du comité

GUERACHA E.H Vinçotte Membre du comité

Reproduction interdite II
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134
SOMMAIRE

Page

1 Objet et domaine d’application ...................................................................... 1

2 Références normatives .................................................................................. 1

3 Termes et définitions ..................................................................................... 1

4 Dévidoir ........................................................................................................... 2

5 Tuyau ............................................................................................................... 3

6 Robinet diffuseur ............................................................................................ 3

7 Robinet d'arrêt d'alimentation ....................................................................... 4

8 Armoires…………………………………………………………………………….. 5

9 Matériaux ......................................................................................................... 6

10 Caractéristiques hydrauliques ...................................................................... 6

11 Couleur, symboles, marquage et instructions ............................................. 8

12 Évaluation de la conformité ........................................................................... 9

Annexe A (normative) Programme des essais de type initiaux ............................ 10

Annexe B (normative) Méthodes d'essai de résistance à la corrosion externe ... 11

Annexe C (normative) Essai de vieillissement des matières plastiques .............. 12

Annexe D (normative) Méthode d'essai de résistance à la corrosion des


13
alimentations en eau ……………………………………………………………………….

Annexe E (normative) Méthodes d'essai des robinets diffuseurs ......................... 14

Annexe F (normative) Méthode d’essai de l’endurance mécanique ...................... 17

Reproduction interdite III


Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

1. Objet et domaine d’application

La présente norme prescrit les exigences et méthodes d'essais de fabrication et de


performances des robinets d'incendie armés équipés de tuyaux semi-rigides, destinés à être
installés dans des immeubles et autres bâtiments industriels, raccordés en permanence à
une alimentation en eau, pour être utilisés par les occupants.

Ses exigences peuvent concerner d'autres cas, par exemple les applications en
atmosphères marines ou corrosives; dans ces cas, des exigences supplémentaires peuvent
s’avérer nécessaires.

La présente norme s'applique aux robinets d'incendie armés, manuels ou automatiques,


destinés à être installés ou non dans des armoires.

Pour la bonne conformité aux essais, les annexes normatives de cette norme sont
aménagées de telle sorte que l'annexe A donne les méthodes d'évaluation de la conformité
et les annexes B, C, D, E et F mentionnent les essais dans l’ordre indiqué par cette annexe
A.

NOTE Toutes les pressions sont des pressions manométriques exprimées en mégapascals:
1MPa=10bar.

2. Références normatives

Cette norme comporte par référence datée ou non datée des dispositions d'autres
publications. Ces références normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et
les publications sont énumérées ci-après. Pour les références datées, les amendements ou
révisions ultérieurs de l'une quelconque de ces publications ne s'appliquent à cette présente
norme que s'ils y ont été incorporés par amendement ou révision. Pour les références non
datées, la dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence s'applique (y
compris les amendements).

EN 671-3, Installations fixes de lutte contre l'incendie — Systèmes équipés de


tuyaux — Partie3: Maintenance des robinets d'incendie armés équipés
de tuyaux semi-rigides et des postes d'eau muraux équipés de tuyaux
plats.

NA 2519, Tuyaux de lutte contre l'incendie — Tuyaux semi-rigides pour systèmes


fixes.

ISO 4892-2:1999, Plastiques — Méthodes d'exposition à des sources lumineuses de


laboratoire — Partie2:Sources à arc au xénon.

NA 8714:1990, Essais de corrosion en atmosphères artificielles — Essais aux


brouillards salins.

3. Termes et définitions

Pour les besoins de la présente norme , les termes et définitions suivants s'appliquent.

3.1.
robinet d'incendie armé manuel

Reproduction interdite 1
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

matériel de lutte contre l'incendie comprenant un dévidoir à alimentation axiale, un robinet


d'arrêt manuel d'alimentation en eau adjacent au dévidoir, un tuyau semi-rigide, un robinet
diffuseur et, s'il y a lieu, un orienteur

3.2.
robinet d'incendie armé automatique
matériel de lutte contre I'incendie comprenant principalement un dévidoir à alimentation
axiale, un robinet d'arrêt automatique, un tuyau semi-rigide, un robinet diffuseur et, s'il y a
lieu, un orienteur

3.3.
sous-ensemble dévidoir et robinet d’arrêt
élément du robinet d'incendie armé composé d'un dévidoir, d'un robinet d’arrêt automatique
(éventuellement) et de son raccordement au dévidoir, mais ne comprenant ni Ie tuyau semi-
rigide, ni le robinet diffuseur, ni les raccordements

3.4.
robinet d'incendie armé fixe
robinet d'incendie armé à dévidoir tournant dans un seul plan, muni d'un orienteur adjacent
au dévidoir

3.5.
robinet d'incendie armé pivotant
robinet d'incendie armé à dévidoir tournant et pivotant dans plusieurs plans et monté sur un
des supports suivants :

— bras pivotant; ou
— alimentation pivotante; ou
— porte pivotante.

3.6.
robinet diffuseur
composant fixé à l'extrémité du tuyau, utilisé pour diriger et contrôler le jet d'eau

4. Dévidoir

4.1. Le dévidoir doit tourner autour d'un axe.

4.2. Le dévidoir doit comporter deux flasques circulaires d'un diamètre maximal de 800 mm
et des secteurs intérieurs ou un tambour d'un diamètre minimal de 200 mm, pour les tuyaux
de 19 mm et 25 mm, et d'un diamètre minimal de 280mm pour les tuyaux de 33 mm.

4.3. Les robinets d’incendie armés ne doivent présenter aucune fuite visible après rotation
lors des essais réalisés conformément au F.2.

4.4. Les robinets d'incendie armés pivotants doivent pouvoir pivoter d’au moins 170° et ne
doivent présenter aucune fuite ni détérioration visible lors des essais réalisés conformément
au F.3.

Reproduction interdite 2
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

4.5. Les efforts nécessaires pour dérouler le tuyau horizontalement, dans toutes les
directions, ne doivent pas dépasser les valeurs figurant dans le Tableau 1, lors des essais
réalisés conformément au F.4.

4.6. La rotation de la bobine du dévidoir doit s'arrêter dans la limite d'un seul tour, lorsque le
robinet d'incendie armé est soumis aux essais conformément au F.5.

4.7. Aucune déformation pouvant être préjudiciable au bon fonctionnement du dévidoir ne


doit être constatée ni sur le dévidoir lui-même, ni au niveau du raccordement du tuyau à
l'extrémité de son alimentation, lors des essais réalisés sur le robinet d'incendie armé
conformément au F.6.

Tableau 1 — Efforts pour le déroulement du tuyau

Effort initial maximal Effort maximal en n'importe Effort maximal pour dérouler
Diamètre du tuyau
sans orienteur quel point avec orienteur la totalité du tuyau
mm
N N N

19 70 150 250

25 70 200 350

33 100 300 350

5. Tuyau

5.1. Généralités

Le tuyau doit être semi-rigide et conforme à la NA 2519.

5.2. Diamètre intérieur du tuyau

Le tuyau doit avoir l'un des diamètres intérieurs suivants :

•19 mm;
•25 mm; ou
•33 mm.

5.3. Longueur maximale

La longueur du tuyau doit être d’une seule pièce et ne pas dépasser 30 m.

6. Robinet diffuseur

6.1. Généralités

L'extrémité du tuyau doit être équipée d'un robinet diffuseur permettant les positions de
réglage suivantes :

a) fermeture; et

Reproduction interdite 3
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

b) jet diffusé; et/ou

c) jet droit.

NOTE Quand le jet diffusé et le jet droit sont communs, il est recommandé de positionner le jet diffusé
entre la position fermeture et la position jet droit.

Toute diffusion doit se présenter soit sous la forme d'un jet en nappe, soit sous la forme d'un
jet conique.

6.2. Résistance aux chocs

Le robinet diffuseur ne doit ni se casser ni présenter de fuites visibles, lors des essais
réalisés conformémentauE.1.

6.3. Couple de manœuvre

Le couple nécessaire pour régler les différentes positions du robinet diffuseur, à la pression
maximale de service, ne doit pas dépasser la valeur correspondante indiquée dans le
Tableau 2, lors de la détermination après les essais effectués conformément au E.2.

Tableau 2 — Couple maximal de manœuvre des robinets


diffuseurs en fonction du diamètre des tuyaux

Couple maximal de manoeuvre


Nm
Position de réglage
Tuyau de 19 mm Tuyau de 33 mm
et 25 mm de diamètre de diamètre

Ouverture 4 7

Diffusion 4 7

Jet droit 4 7

Réglage du débit 4 7

6.4 Marquage des conditions de réglage

6.4.1. Les robinets diffuseurs réglables par rotation doivent être marqués de manière à
indiquer le sens de fermeture et d'ouverture.

6.4.2. Les robinets diffuseurs à poignée doivent être marqués de manière à indiquer les
positions suivantes :

a) fermeture; et
b) jet diffusé; et/ou
c) jet droit.

Reproduction interdite 4
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

7. Robinet d'arrêt d'alimentation

7.1. Généralités

Le robinet d'incendie armé doit être muni d'un robinet d'arrêt d'alimentation.

NOTE Pour les robinets d'arrêt et leurs raccordements, il convient de satisfaire aux normes nationales
du pays dans lequel l'équipement est installé.

7.2. Robinet d'arrêt d’alimentation manuelle

NOTE 1 II est recommandé d'installer un dispositif de verrouillage, de manière à ce que le robinet


diffuseur ne soit utilisable qu’après l’ouverture du robinet d'arrêt manuel.

NOTE 2 Le robinet d'arrêt peut être à soupape ou à ouverture rapide. Lors du choix du type de robinet
d'arrêt, il convient de prendre en compte les risques de détérioration dus aux effets de coup de bélier.

7.2.1. La fermeture du robinet d'arrêt doit s’effectuer en tournant la poignée ou le volant dans
le sens des aiguilles d’une montre.

7.2.2. Le sens d'ouverture doit être indiqué par un marquage.

7.2.3. Les robinets d'arrêt à soupape doivent être ouverts complètement en 3 tours et demi
maximum à l’aide d’un volant.

7.3. Robinet d'arrêt automatique

Le robinet d'arrêt automatique doit être ouvert complètement en un maximum de 3 tours


complets du dévidoir.
Aucune fuite visible ne doit apparaître lors des essais réalisés conformément au F.2.

NOTE Pour faciliter la maintenance des robinets d’incendie armés équipés de robinets
automatiques, il convient de prévoir des robinets de coupure de l’alimentation en eau.

8. Armoires

8.1. Généralités

Les armoires doivent être munies d'une porte et peuvent être équipées d'une serrure. Les
armoires verrouillables doivent être munies d'un dispositif d'ouverture d'urgence qui peut être
protégé à l'aide d'une matière transparente qui peut être facilement brisée. Afin de permettre
l'accès pour les contrôles et la maintenance, l'armoire doit pouvoir être ouverte à l'aide d'une
clé.

Si le dispositif d'ouverture d'urgence est protégé par une vitre frontale à briser, elle doit se
briser sans arêtes pointues ou vives susceptibles de provoquer des blessures aux
intervenants. Les armoires ne doivent pas présenter d’arêtes vives qui pourraient détériorer
l’équipement ou blesser.

Les armoires peuvent également servir à entreposer d'autres matériels de lutte contre
l'incendie, à condition qu'elles soient de dimensions suffisantes et que ces matériels
n'affectent pas la mise en œuvre rapide du robinet d'incendie armé. Les portes des armoires
doivent s'ouvrir à au moins 170° pour permettre de dérouler librement le tuyau dans toutes
les directions. Il peut s’avérer nécessaire de munir l’armoire d’ouvertures de ventilation
appropriées pour assurer le fonctionnement dans des conditions climatiques particulières.

Reproduction interdite 5
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

8.2. Armoires pour robinets d'incendie armés manuels à robinet d'arrêt à soupape

Le robinet d'arrêt à soupape doit être positionné en laissant un espace libre d'au moins 35
mm autour du diamètre extérieur du volant de manœuvre, lorsque le robinet se trouve en
toute position comprise entre l’ouverture totale ou la fermeture totale.

9. Matériaux

NOTE 1Lorsque les robinets d'incendie armés sont raccordés à un réseau public d'alimentation en
eau, l'autorité appropriée peut spécifier les matériaux dont l'utilisation est acceptable ou
inacceptable.

NOTE 2En cas de risque particulier de corrosion, il est recommandé de consulter le fournisseur
du robinet d’incendie armé.

9.1. Résistance à la corrosion externe

Toutes les pièces métalliques doivent comporter un revêtement approprié devant assurer
une protection efficace lorsque les pièces revêtues sont soumises à essai conformément à
B.1 et les pièces non revêtues conformément à B.2.

9.2. Matériaux synthétiques

9.2.1. Composants soumis à la pression

À l’issue de l’essai de vieillissement conforme à l’annexe C:

— les composants ne doivent présenter aucune fuite lors des essais à la pression maximale
de service effectués, conformément à F.7,

— les axes d’alimentation doivent également satisfaire aux exigences de 4.7 lors des essais
réalisés conformément à F.6.2,

—l es robinets diffuseurs doivent également satisfaire aux exigences de 6.2 lors des essais
conformes à E.1.

9.2.2. Composants non soumis à la pression

À l’issue de l’essai de vieillissement conforme à l’annexe C, tous les composants, à


l'exclusion des plaques d'identification, doivent satisfaire aux exigences de 4.7 lors des
essais réalisés, conformément à F.6.1.

9.3. Résistance à la corrosion des alimentations en eau

On ne doit pas constater de détérioration significative due à la corrosion et le fonctionnement


mécanique de toutes les pièces ne doit pas être affecté par les essais réalisés sur les
alimentations en eau, conformément à l'annexe D.

10. Caractéristiques hydrauliques

10.1. Résistance à la pression interne


Les robinets d'incendie armés ne doivent pas présenter de fuites lors des essais réalisés à la
pression d'épreuve figurant dans le Tableau 3, conformément au F.7.

Reproduction interdite 6
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

10.2. Résistance à la destruction

Les robinets d'incendie armés ne doivent pas être détériorés en deçà de la pression
minimale de non destruction indiquée dans le Tableau 3, lors des essais réalisés sans le
tuyau, conformément au F.8.

Tableau 3 — Pressions de service, d'épreuve et minimale de non destruction


des robinets d'incendie armés

Diamètre intérieur du Pression de service Pression d'épreuve Pression minimale de


tuyau non destruction

mm MPa MPa MPa

19 1,2 1,8 3,0

25 1,2 1,8 3,0

33 0,7 1,05 1,75

10.3. Débit minimal

Les débits en jet droit et jet diffusé ne doivent pas être inférieurs aux valeurs
correspondantes prévues dans le Tableau 4, lors des essais réalisés sur le robinet d'incendie
armé, conformément au E.4.1.

Tableau 4 — Débits minimums et coefficient K minimum suivant la pression

Diamètre de l'orifice du
Débit minimal Q l/min
robinet diffuseur ou
Coefficient K (voir note)
diamètre équivalent
P = 0.2 MPa P = 0.4 Mpa P = 0.6 MPa
mm
4 12 18 22 9

5 18 26 31 13

6 24 34 41 17

7 31 44 53 22

8 39 56 68 28

9 46 66 80 33

10 59 84 102 42

12 90 128 156 64

Note : le débit Q à la pression P est obtenu selon l’équation Q = K 10 . P , où Q est exprimé en litres/minute
et P en mégapascals .

Reproduction interdite 7
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

10.4. Portée efficace du jet

La portée efficace du jet à la pression de 0,2 MPa, déterminée conformément au E.4.2, ne


doit pas être inférieure aux valeurs suivantes:

— jet droit:10 m,
— jet diffusé en nappe:6 m,
— jet diffusé conique: 3 m,

selon le cas.

10.5. Angle de diffusion

L’angle de diffusion des robinets diffuseurs doit être le suivant lorsqu’il est déterminé
conformément à E.3:

—pour Ie jet diffusé en nappe: 90° ± 5°;


—pour le jet diffusé conique: au moins 45°.

11. Couleur, symboles, marquage et instructions

11.1. Couleur

Les flasques du dévidoir doivent être de couleur rouge, sauf si les règlements autorisent
l’usage d’autres couleurs.

NOTE La norme ISO 3864 — Couleurs et signaux de sécurité — spécifie une couleur rouge
appropriée.

11.2. Symbole d’identification

Le robinet d’incendie armé et son armoire doivent porter le symbole conforme à la Directive
du Conseil 92/58/CEE.

NOTE Ce symbole peut avoir une surface luminescente.

11.3. Marquage

Le marquage du robinet d'incendie armé doit comporter les informations suivantes :

a) le nom du fournisseur, ou la marque commerciale ou les deux;


b) le numéro de la présente norme ;
c) l'année de fabrication;
d) la pression maximale de service;
e) la longueur et le diamètre intérieur du tuyau;
f) le diamètre équivalent de l'orifice du robinet diffuseur (marquage sur le robinet diffuseur).

Reproduction interdite 8
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

11.4. Instructions d’utilisation

Les robinets d'incendie armés doivent être accompagnés du mode d'emploi complet, pour
affichage sur ou à proximité du robinet d'incendie armé.

11.5. Instructions d’installation et de maintenance

Le fournisseur doit remettre un manuel d'installation spécifique du robinet d'incendie armé.

Les opérations de maintenance doivent être réalisées tel que spécifié dans l’EN 671-3.

12. Évaluation de la conformité

12.1. Généralités

La conformité des robinets d’incendie armés équipés de tuyaux semi-rigides aux exigences
de la présente norme dont être démontrée par:

— des essais de type initiaux,


— un contrôle de la production en usine par le fabricant.

12.2. Essais de type initiaux

Les essais de type initiaux doivent être effectués lors de la première application de la
présente norme. Les essais réalisés antérieurement en conformité avec les dispositions de
la présente norme (produit, caractéristiques, méthode d’essai, méthode d’échantillonnage et
système d’attestation de la conformité identiques) peuvent être pris en considération. De
plus, les essais de type initiaux doivent être réalisés au début de la mise en production d’un
type de produit ou au début de la mise en œuvre d’une nouvelle méthode de production (les
deux étant susceptibles d’influer sur les propriétés déclarées).

Toutes les caractéristiques figurant à l’annexe A doivent être soumises à un essai de type
initial.

12.3. Contrôle de la production en usine (CPU)

Le fabricant doit établir, décrire dans des documents et tenir à jour un système de CPU pour
garantir que les produits mis sur le marché sont conformes aux caractéristiques de
performances déclarées. Le système de CPU doit comprendre des procédures, des
contrôles réguliers et des essais et/ou évaluations ainsi que l’utilisation des résultats obtenus
pour contrôler les matières premières et autres matériaux ou composants entrants, les
équipements, le processus de fabrication et le produit. Ce système doit être suffisamment
détaillé pour garantir que la conformité du produit est manifeste.

Un système de CPU conforme aux exigences de la (des) partie(s) appropriée(s) de


l’ENISO9000, et adapté aux exigences de la présente norme, doit être considéré comme
satisfaisant aux exigences ci-dessus.

Reproduction interdite 9
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

Les résultats des contrôles, essais ou évaluations exigeant la mise en œuvre d’actions
doivent être enregistrés, de même que toute action menée. L’action à mener lorsque les
critères ou valeurs de contrôle ne sont pas satisfaits, doit être enregistrée.

La procédure de contrôle de la production doit être consignée dans un manuel.

Le fournisseur doit effectuer les essais en production et en enregistrer les résultats dans le
cadre du contrôle de la production.

Reproduction interdite 10
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

Annexe A
(normative)
Effectuer les essais dans l'ordre indiqué dans le Tableau A.1.
NOTE Si les essais sont effectués sur le même robinet d'incendie armé, muni de la longueur
maximale de tuyau pour chaque diamètre spécifié par le fournisseur, on peut alors estimer qu’il n’est
pas nécessaire de soumettre aux essais les robinets d'incendie armés de même conception, de même
diamètre de robinet diffuseur et de même diamètre de tuyau dont les longueurs de tuyaux sont plus
courtes.
Tableau A.1 — Ordre des essais
Essais Paragraphe Annexes

Ouverture

Ouverture des robinets d'arrêt à soupape 7.2.3 —

Ouverture des robinets d'arrêt d'alimentation manuelle 7.3 *

Essais de corrosion

Résistance à la corrosion externe des pièces avec revêtement et sans revêtement 9.1 B.1, B.2

Essais de vieillissement des matières plastiques

— composants soumis à la pression 9.2.1 C

— composants non soumis à la pression 9.2.2 C

Résistance à la corrosion des alimentations en eau 9.3 D

Épreuves hydrauliques

Méthode d'essai des robinets diffuseurs

— résistance aux chocs 6.2 E.1

— couple de manoeuvre 6.3 E.2

Mesurage de l'angle de diffusion 10.5 E.3

Caractéristiques hydrauliques

—débit minimal 10.3 E.4.1

— portée du jet droit 10.4 E.4.2

Endurance mécanique

Rotation 4.3 F.2

Pivotement 4.4 F.3

Déroulement 4.5 F.4

Freinage dynamique 4.6 F.5

Résistance aux chocs et endurance statique 4.7 F.6

Résistance à la pression interne 10.1 F.7

Résistance à la destruction 10.2 F.8

Reproduction interdite 11
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

Annexe B
(normative)

Méthodes d'essai de résistance à la corrosion externe

B.1. Pièces avec revêtement

NOTE Voir les exigences en 9.1.

B.1.1. Éprouvette

Préparer une éprouvette rectangulaire, telle que représentée à la Figure B.1, de


dimensionsnominales150mm×100mm, ayant la même épaisseur que le matériau utilisé pour
la fabrication du produit et comportant un revêtement de protection dont l'épaisseur ne doit
pas être inférieure à 0,8 fois celle appliquée habituellement sur le produit ni supérieure à
celle-ci.

B.2. Mode opératoire

À l’aide d’une pointe en acier, tracer une croix (voir Figure B.1) au travers du revêtement de
protection pour laisser apparaître le matériau. Placer l'éprouvette d'essai dans une enceinte
à 5 % de brouillard salin, pendant(240 ± 8)h, comme spécifié dans la norme NA 8741. À
l’issue de l'essai, examiner l'éprouvette. Si le revêtement ne s'est pas détaché de plus de 2
mm de chaque côté du sillon formant la croix, il a correctement protégé le matériau.

Dimensions en millimètres

Figure B.1 — Éprouvette d'essai de corrosion

B.3. Pièces sans revêtement

NOTE Voir les exigences en 9.1.

B.3.1. Mode opératoire

Placer le robinet d’incendie armé complet, sans le tuyau, dans une enceinte à 5 % de
brouillard salin pendant(240± 8)h, comme spécifié dans la norme NA 8741. À l’issue de
l’essai, vérifier que le fonctionnement mécanique de toutes les pièces n'est pas affecté et
qu’il n’y a pas de détérioration significative due à la corrosion à l'intérieur ou à l'extérieur. Les
piqûres, fissures et cloques constituent des défauts de corrosion significatifs.

Reproduction interdite 12
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

Annexe C

(normative)

Essai de vieillissement des matières plastiques

NOTE Voir les exigences en 9.2.

Exposer les matières plastiques à la lumière ultraviolette et à de l'eau pulvérisée


conformément à l'ENISO4892-2:1999, méthode A, sources à arc au xénon dans les
conditions suivantes :

—température du panneau noir: (65 ± 3) °C;


—humidité relative: (50 ± 5) %;
—cycle de pulvérisation : 18 min de pulvérisation d’eau avec un arrêt de 102 min;
—dose total d'exposition : 2 GJ/m2 (1 000 h à 550 W/m2).

Examiner visuellement les matériaux pour déceler toute fissure ou tout fendillement.

Reproduction interdite 13
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

Annexe D

(normative)

Méthode d'essai de résistance à la corrosion des alimentations en eau

NOTE Voir les exigences en 9.3

L'essai peut être effectué sur le robinet d'incendie armé complet ou sur un robinet d’incendie
armé partiellement équipé comprenant les alimentations en eau complètes.

Remplir complètement les alimentations en eau depuis le robinet d’arrêt jusqu’au robinet
diffuseur, d'une solution à 1%m/m de chlorure de sodium et d'eau distillée. Conserver ce
dispositif pendant trois mois ±5jours à une température de (20±5) °C.

À l’issue de l'essai, vérifier que le fonctionnement mécanique de toutes les pièces n'est pas
affecté et qu’il n’y a aucun défaut significatif dû à la corrosion à l'intérieur ou à l'extérieur. Les
piqûres, fissures et cloques constituent des défauts significatifs dus à la corrosion.

Reproduction interdite 14
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

Annexe E

(normative)

Méthodes d'essai des robinets diffuseurs

E.1. Résistance aux chocs

NOTE Voir les exigences en 6.2.

Effectuer les essais sur un robinet d'incendie armé entièrement équipé. Remplir le tuyau
d'eau à la pression maximale de service et le dérouler de façon à ce qu'il soit en contact
avec un sol en béton, tel que représenté à la Figure E.1. Maintenir le robinet diffuseur en
position fermée à (1,5 ± 0,05) m au-dessus du sol et le laisser tomber librement 5 fois sans
impulsion initiale. Examiner le robinet diffuseur pour déceler d'éventuelles détériorations.

Dimensions en millimètres

Figure E.1 — Disposition pour l'essai de choc

E.2. Couple de manœuvre

NOTE Voir les exigences en 6.3.

Monter le robinet diffuseur horizontalement sur un support fixe, à (1,5 + 0,05) m au-dessus
du sol dans une zone protégée des courants d'air (vitesse du vent inférieure à 2 m/s) et à
(0,5 ± 0,005) m d'une règle verticale, correctement graduée, tel que représenté à la Figure
E.2.

Alimenter en eau le robinet diffuseur et régler la pression d’entrée à (0,6 ± 0,025) MPa.
Mettre le robinet diffuseur en position diffusion et démarrer la diffusion d’eau. Vérifier qu’elle
se produit de la façon suivante :

a)pour les robinets diffuseurs à jet conique, diffusion symétrique par rapport à l'axe A-A,
couvrant au moins la zone D-D, de part et d’autre de l’axe A-A; ou

b)pour les robinets diffuseurs à jet en nappe couvrant au maximum la zone B-B et au
minimum la zone C-C de part et d'autre de I'axe A-A.

Reproduction interdite 15
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

Dimensions en millimètres

NOTE Robinet diffuseur à jet conique ou à jet en nappe en orientation verticale.

Figure E.2 — Configuration d'essai pour le mesurage de l'angle de diffusion

E.4. Mesurage du débit et de la portée du jet


E.4.1. Débit
NOTE Voir les exigences en 10.3.
Installer le robinet d'incendie armé conformément aux instructions du fournisseur,
généralement tel que représenté à la Figure E.3. Enrouler le tuyau rempli d'eau sur le
dévidoir, en s'assurant que le robinet d'arrêt, ou s'il y a lieu le robinet d'arrêt automatique, est
totalement ouvert, et en laissant (1 ± 0,1) m de tuyau déroulé. Mesurer et relever le débit Q à
la fois pour le jet diffusé et pour le jet droit, à (0,6±0,025) MPa.

Légende

A Débitmètre
B Manomètre
C Robinet d’arrêt
D Robinet diffuseur
Figure E.3 — Configuration d'essai pour le mesurage du débit

Reproduction interdite 16
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

E.4.2. Portée

NOTE Voir les exigences en 10.4.

Monter le robinet diffuseur sur un support incliné à 30° par rapport au sol, l'extrémité du
robinet diffuseur étant à (0,6 ± 0,01) m au-dessus du sol, généralement tel que représenté à
la Figure E.4. Régler la pression d'alimentation au robinet d'arrêt à (0,2 ± 0,025) MPa. Le
robinet diffuseur étant en position appropriée (jet droit et/ou jet diffusé), mesurer la portée
efficace du jet d'eau. Soumettre la diffusion à jet conique à essai dans son angle minimum.
La mesure de la portée efficace est égale à 0,9 × la portée maximale.

Dimensions en millimètres

Légende

A Débitmètre
B Manomètre
C Robinet d’arrêt
D Robinet diffuseur
l1 Portée efficace
l2 Portée maximale

Figure E.4 — Configuration d'essai pour le mesurage de la portée efficace

Reproduction interdite 17
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

Annexe F

(normative)

Méthode d’essai de l’endurance mécanique

F.1. Généralités

Pour les essais F.2 à F.7 inclus, monter le robinet d'incendie armé avec la longueur
maximale de tuyau sur un support fixe à 1,5 m au dessus d'un sol en béton et à une
température ambiante de (20±5)°C. Remplir entièrement d'eau le robinet d'incendie armé et
le soumettre à la pression maximale de service spécifiée dans le Tableau 3.

F.2. Méthode d'essai de rotation

NOTE Voir les exigences en 4.3 et 7.3.

Monter le robinet d'incendie armé tel qu'indiqué en F.1, le tuyau étant enroulé sur le dévidoir.
Faireeffectuer3000tours au dévidoir à raison de 30 t/min. Pour les robinets d'incendie armés
à robinet d'arrêt automatique, inverser le sens de rotation (sens des aiguilles d’une
montre/sens contraire des aiguilles d’une montre) tous les 25tours.

F.3. Méthode d'essai de pivotement des robinets d’incendie armés

NOTE Voir les exigences en 4.4.

Monter le robinet d'incendie armé tel qu'indiqué en F.1. Le faire pivoter 1 000 fois de 0°
(position de stockage) à l'angle maximum de pivotement, à une vitesse nominale de 1
pivotement toutes les 4s.

F.4. Méthode d'essai de déroulement

NOTE Voir les exigences en 4.5.

Monter le robinet d'incendie armé tel qu'indiqué en F.1. Pour les robinets d'incendie armés
ne pouvant tourner que dans un seul plan, installer un orienteur conformément aux
instructions du fournisseur. Utiliser un dynamomètre pour mesurer les efforts suivants :

a) effort initial pour amorcer la rotation du dévidoir; et

b) effort maximal pour amorcer la rotation du dévidoir, en tirant le tuyau horizontalement au


travers de l'orienteur;et

c) effort maximal pour dérouler la totalité du tuyau sur un sol en béton.

F.5. Méthode d'essai de freinage dynamique

NOTE Voir les exigences en 4.6.

Monter le robinet d'incendie armé tel qu'indiqué en F.1. Dérouler environ 5 m de tuyau à
raison d'environ 1m/s. Arrêter et vérifier que la rotation du dévidoir s'arrête dans la limite d'un
tour.

Reproduction interdite 18
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

F.6. Méthode d'essai de résistance aux chocs et d'endurance statique

NOTE Voir les exigences en 4.7, 9.2.1 et 9.2.2.

F.6.1. Essai de résistance aux chocs

Poser une plaque d’acier de 100 mm × 25 mm en travers des deux flasques du dévidoir et à
la verticale au-dessus la ligne médiane de l'axe. Monter un cylindre d'acier à faces plates,
d’environ 125 mm de diamètre et d'une masse de 25 kg ± 100 g, sur des guides au-dessus
de la plaque d'acier, de telle manière qu'il puisse tomber librement d'une hauteur de (300 ± 5)
mm pour heurter la plaque d'acier au milieu de sa portée entre les deux flasques.
La Figure F.1 représente la configuration d'essai. Examiner le dévidoir et ses raccordements
d’entrée et de sortie pour déceler toute détérioration.

F.6.2. Essai d’endurance statique

À l'issue de l'essai F.6.1, dérouler le tuyau complètement. Appliquer pendant 5 min une
masse de 75kg ± 100 gà l'aide d'un dispositif fixé au tuyau à 500 mm de la sortie du dévidoir,
conformément à la Figure F.2. Examiner le dévidoir et ses raccordements d’entrée et de
sortie pour déceler toute détérioration.

Dimensions en millimètres

Légende

A Cylindre d’acier

B Plaque d’acier

Figure F.1 — Configuration d'essai de résistance au choc

Reproduction interdite 19
Date livraison : jeudi 27 avril 2017 15:19:48
Client : NAFTAL
NA 2134

Dimensions en millimètres

Figure F.2 — Configuration d'essai d'endurance statique

F.7. Méthode d'essai de résistance à la pression interne

NOTE Voir les exigences en 9.2.1 et 10.1.

Monter le robinet d'incendie armé, tel que représenté à la Figure F.1. Faire chuter la pression
interne. Porter la pression (en un temps minimum de 60 s environ, voir Figure F.3) à la
pression d'épreuve indiquée dans leTableau3. Maintenir cette pression pendant (305 ± 5) s.
Relâcher la pression (en un temps minimum de 10 s environ, voir FigureF.3). Répéter ce
cycle encore 2 fois. Vérifier Ia bonne étanchéité du robinet d'incendie armé.

Légende

1 Temps,en s
Figure F.3 — Configuration d’essai non destructif

F.8. Méthode d'essai de résistance à la destruction


NOTE Voir les exigences en 10.2.
Démonter Ie tuyau et le robinet diffuseur du dévidoir et obturer sa sortie d'alimentation en
eau. Soumettre pendant (65 ± 5) s le dévidoir à la pression minimale appropriée de non
destruction, indiquée dans le Tableau 3.Vérifier la non destruction du dévidoir.

Reproduction interdite 20