Vous êtes sur la page 1sur 7

David VIEL – Le 13 08 2019

Fabrication (la peine, la faute)

le défaut de .. fa-bri-que-cation

Dans tout ce qui est « là » de fait,


il y a ça ;
une gravité,
une « fin-alité » (un objet).

Tout ce qui est « là » de fait,


fera impression
= prendra de « soi »,
le « voir »
pour le « vouloir »
= l’avoir,
afin d’être bien,
et/ou renforcer votre Je (volonté).
Pour que ça
ne soit pas grave
après que ça vous ait touché
et/ou que ça a pris de vous, en soi.
Pour être content
= « au centre »
= réellement contant de votre sort,
de ce que vous avez « réussi » à avoir,
après que ça ait marché sur vous
(… content de ce qui vous arrive ;
lie à la « terre »).

Le plus difficile
n’est pas de « marcher »,
de donner raison,
et/ou de donner de soi
pour soutenir
vivre les choses
… et/ou être « dedans »,
concrètement les renforcer
les nourrir,
les entretenir (ces choses)
les alimenter
le plus difficile n’est pas de donner de soi (de voir le « jour »)
MAIS
belle et bien de ne pas donner raison, sa vie
= de ça (de son temps, de l’importance)

David VIEL – Le 13 08 2019


et de son énergie (de soi)
… lorsqu’il y a plus rien (de temps et d’espace
= de volonté)
pour s’opposer.
Et cela sans qu’il ait au final,
de remords
ou de regrets
pour empirer les choses,
qui auront raison de votre sujet,
dans le temps (ce temps).

Ça revient,
à être « en vie »
et sans « rien » ;
sans être pour autant mort
ou influence sur (voir)
les choses (ça ; cette brique).

Vous avez concrètement rien,


pour faire ce lien ( = vous « valez » rien dans l’histoire qui « prend »,
qui « est »)
et vous devrez qu’en même faire ce lien
= y croire (sans vous mentir).
Vous devrez faire ce lien
et/ou traverser les choses (… bon courage
car à ce stade,
faire preuve de raison et de sentiment,
être humain,
vous servira à rien).

Vous aviez le temps,


ce temps,
où les choses vous revenez
pour faire ce lien,
sans trop avoir à vous creuser la tête
à creuser la « terre »,
les choses (voire à traversé ça,
cet état de « fin » et/ou à sortir de « terre » après avoir été enterré
et/ou fini personnellement)
et là,
vous devrez traverser ces choses
= « mourir » de votre personne,
afin de retrouver ce qui n’est plus là de fait ;
la lumière
la vie,
l’envie,
la confiance,
celle qui était dans ce qui était « là » (plus « là »,
puisque ça,
les choses ne vous revient plus,
mais belle et bien coûte

David VIEL – Le 13 08 2019


pour renforcer le sort,
la volonté
de ceux qui le « valent » …
Et ça,
« on » ne vous l’avez pas appris ;
bien au contraire.
Puisque le savoir …
l’apprendre,
fera-it,
que ça ne marche-ra-it pas,
ou plus,
ou que ça, ne sera-it plus possible
et par extension supportable,
pour ceux,
pour celles qui en dépendent
pour être vraiment « bien »).

Raison,
pour laquelle,
ça « tue » (fait « chier »
= vous serez réellement dans la merde,
de fait
= énervé et/ou déprimé
pendant que ça profitera à ceux,
qui ont concrètement le « dessus »
= de l’avenir
= le temps
et l’énergie que vous n’aurez pas
ou plus).

Il vous faudra ainsi arriver à faire ce lien,


à « revenir » (à la vie
et/ou de cet état, de fait)
et cela sans passer par l’objet,
ou l’histoire ;
puisqu’elle vous « coûte »,
donne tort
pour que ça « profite » ainsi
à ceux qui ont pris le « dessus »
= le « pouvoir »
et/ou pas vous, alors.

Je rappelle que c’est ça prend « forme » (… de vous, en soi)


à travers l’histoire
qui vous « profite »
ou alors « coûte »
= qui est le temps présent
pour être « dedans »
et/ou au « courant » (le « vivre » ;
les uns l’auront
pendant que les autres ne l’auront pas ou plus, le temps

David VIEL – Le 13 08 2019


= ce sera grave à leurs sujets).

Pour le moment,
vous traversiez les choses (le temps)
en disant Je ;
en étant une personne
et non personne (« fini »
vis à vis de ceux,
qui sont eux,
l’avenir
et/ou qui ont eux,
raison du monde
= « tout compris »
= penser à « tout »
dans ce sens là
et:ou verrouiller les choses
pour ne pas « tomber »
après avoir « décollé »).

Si vous cristallisez les choses,


c’est « mort » (« plié »).
Jamais vous pourrez récupérer
ce qui est « passé » (dépassé
= ça vous dépassera
= aura raison,
de votre personne.
Non pour le réaliser
mais être de fait,
dépassé
= fini).
Et ça (les choses)
devront être « passé » (« enterrées »)
afin de pouvoir ainsi passer (penser) à autre chose
et/ou pouvir « tourner la pages » (et/ou pouvoir changer d’air ; d’horizon).

Vous passez encore par le Je,


et/ou l’objet,
pour changer d’air,
de tête,
et/ou de vies,
sinon c’est « mort » ;
et/ou ça, les choses
vous arrêtera (vous ne le pourrez pas
et/ou vous ne le supporterez plus ;
ça vous agressera
et/ou dérangera).

Le plus difficile,
n’est pas de s’attacher
mais belle et bien de se détacher,
sans faire d’histoire

David VIEL – Le 13 08 2019


et/ou que ce soit la « mort » ;
la « fin ».
Après avoir donné de soi (y avoir cru)
et NON avoir été là,
sans avoir AIMÉ
(sinon ça revient,
à tricher ;
à mentir
= à jouer avec les sentiments
ou la vie, d’autres que soi).

Le plus difficile,
ce n’est pas d’aimer
mais de ne plus aimer,
sans que notre amour,
soit ternis
ou reste dans la « passé » (derrière une « porte » verrouillée
= un nœud psychique
afin de ne pas se « dévoiler »
= pouvoir « avancer » 
et/ou « grandir »
= forcer les choses
= posséder
et/ou se posséder
dans l’idée d’être « fort »
à condition d’avoir raison des autres,
qui seront dans le « passés »
et/ou « mort »
sinon ça ne «marchera » pas
ou vous ne le pourrez plus).

Le plus difficile,
n’est pas de faire l’amour
mais belle et bien de ne pas être accroc à la chose
pour ne pas le faire,
sans amour.

Dans le sens,
et le fait d’être « en vie »,
il y a un sens.
Et cela, surtout ...
s’il n’est plus « là »
avec le temps,
ce temps
pour vous (ce qui reste de vous,
en soi ; en vrai
en fait,
de fait).
Afin qu’il y ait encore une limite (un cœur)
et non qu’il n’y ait plus de limite
dans l’idée d’être « dieu »

David VIEL – Le 13 08 2019


et/ou de vous « élevez » tellement c’est « divin »
en ayant raison du monde
ou le « dessus » ;
pour réellement le « pouvoir »
et/ou le plaisir de la vue
= ça vous fera réellement plaisir,
dans ce sens ;
les autres vous idéaliseront,
vous reviendront,
non pour vous remettre à votre place,
et/ou vous faire atterrir,
mais belle et bien les voir,
- à vos pieds = fidélisés
- neutres
ou alors
- ne plus être « là »,
tellement vous le « vaudrez »
dans l’histoire qui prend-ra-it ;
vis à vis de ceux qui n’ont plus rien
qui sont plus rien
et/ou dans votre ombre
pour avoir de fait,
raison du monde
et/ou de toute ce que vous voulez
= tout ce qui « est »
= vous étendre,
dans ce sens
et/ou sous ce jour.

Vous pourrez ainsi vous étendre,


et/ou réellement croire en votre « histoire » (« pouvoir ») 
= les apparences dont votre être,
sera à l’Origine,
devra avoir raison du monde (et non alors pouvoir le réaliser ça
puisque ça vous « coûterez » cher)
afin de pouvoir continuer à « léviter »
après que ça (les choses) ait bien « pris »
vous concernant ;
non pour le réaliser ça (vous révélez sous ce jour)
mais belle et bien chercher à ne pas « atterrir »
après avoir vu le « jour »
= convertir tous les êtres sur « terre »,
à ce qui est devenu votre sujet,
pour que ça,
les choses, continuent à marcher à votre sujet (pour vous).
Après que ça ait bien pris,
à votre propos (vous concernant).
Pour ne pas « mourir »
et/ou « perdre » à la fin (… au final).
Vous jouerez là concrètement votre vie,
ou votre sentiment d’être « bien » (de le « valoir »).

David VIEL – Le 13 08 2019


Une fois que ça ait pris,
il faut rien « lâcher »
pour réellement le « valoir »
sinon ça (les choses)
« foire ».

Le plus difficile,
n’est pas de « gagner »
… c’est de « perdre » (de tout « perdre ») ;
sans que ce soit la « mort »,
la « fin »
ou qu’il reste plus rien de soi.

Traversez l’existence,
et vous verrez avec le temps,
ce temps,
ce qu’il restera concrètement,
de vous ;
vous concernant
dans l’idée de la « valoir »,
d’être « unique »,
ou « dieu »
= sans pareil
et/ou à part …
Genre, vous êtes le premier né,
le 1er à être né,
ou à être passé passé par ça (la « terre »).
Vous ferez comme tout le monde,
vous verrez le « jour »,
non pour le réaliser
mais belle et bien le « pouvoir » ;
ça « tue »
et pour le réaliser (s’extraire de cette « force »
qui prendra de vous en soi,
qui marchera sur votre énergie
et/ou ce que vous ne réalisez déjà pas
ou plus)
… bon courage (dans l’idée de le « valoir »
ou de le « pouvoir »
tellement c’est « divin »
lorsque ça « prend »).

Titre + Intro

Fabrication

Quelle est la production, qui en vaudra la peine et/ou qui marchera sur votre personne (... qui vous
attirera ; polarisera).

David VIEL – Le 13 08 2019

Centres d'intérêt liés