Vous êtes sur la page 1sur 155

A1-A2

Méthode de français

Guide
pédagogique
Marine Antier • Corina Brillant • Adeline Gaudel • Nelly Mous
Tous nos remerciements :
– à TV5MONDE et Évelyne Pâquier ;
– au CAVILAM-Alliance Française et aux auteures des fiches d’exploitation des vidéos :
Margot Bonvallet, Hélène Émile, Soizic Pélissier, Marie Salgues, Frédérique Treffandier
et Paulette Trombetta.
Fiches disponibles sur enseigner.tv5monde.com

Couverture : Nicolas Piroux


Adaptation graphique et mise en pages : Sylvie Daudré
Illustrations : Aurélien Heckler
Photographies : Shutterstock.com
Enregistrements : Quali’sons
Coordination éditoriale : Françoise Malvezin / Le Souffleur de mots

ISBN 978-2-01-401527-0

© HACHETTE LIVRE, 2016


58, rue Jean Bleuzen, CS 70007, 92178 Vanves Cedex, France.

http://www.hachettefle.fr

Le code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes des articles L. 122-4 et L. 122-5, d’une part, que « les copies ou
reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part,
que « les analyses et les courtes citations » dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction inté-
grale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite ». Cette représen-
tation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français de l’exploitation
du droit de copie (20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris), constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles
425 et suivants du Code pénal.
Sommaire

introduction
Le mot des auteurs ������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������ 4
Les composants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Le public . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
La méthodologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Mode d’emploi d’une étape . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23

étape 0 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
étape 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
étape 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Vers le DELF A1 Corrigés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
étape 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
étape 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
Vers le DELF A1 Corrigés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89
étape 5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90
étape 6 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105
Vers le DELF A2 Corrigés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118
étape 7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119
étape 8 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133
Vers le DELF A2 Corrigés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145

Corrigés du Cahier d’activités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 146

Tests . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155

Fiches Révisions et Approfondissements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172

Corrigés des Tests et des fiches Révisions et Approfondissements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188


Le mot des auteures

Notre approche
Pour aborder l’apprentissage d’une langue, la notion de groupe est importante : parce qu’une
langue est un instrument qu’on utilise pour communiquer avec les autres, parce que les élèves
l’apprennent dans une classe, au contact d’autres élèves, et vivent cette aventure ensemble.
En tant qu’enseignants, nous avons deux objectifs à atteindre pour que l’apprentissage se fasse
dans les meilleures conditions :
• motiver nos élèves ;
• gérer les aléas du collectif par une démarche structurée et sécurisante.
Pour donner envie aux élèves d’apprendre le français et les mobiliser dans une démarche col-
lective, Adomania leur propose de franchir 8 étapes successives, au fil de parcours balisés de
découvertes et d’activités qui ont pour but l’acquisition des savoir-faire nécessaires à la réalisation
d’une tâche finale. Chaque étape aborde une thématique différente, proche de l’univers des ado-
lescents, pour éveiller leur attention et susciter leur intérêt.
C’est ensemble que les élèves passent d’une étape à l’autre, grâce à des activités favorisant
l’interaction en classe, car c’est avec l’aide des autres et dans l’échange avec eux que l’on avance
efficacement dans un apprentissage.

Comment motiver les élèves ?


La première condition de tout apprentissage est de sortir de la passivité pour aller vers l’activité.
Nous croyons que « […] des expériences simplement passives ont tendance à atténuer l’apprentis-
sage et ont un impact qui ne dure guère. »1
Dans Adomania, nous avons privilégié les situations où les élèves sont actifs et interagissent avec
leurs camarades afin d’ancrer l’apprentissage dans l’expérience pratique, et donc dans la durée.
Cette logique d’action/interaction prend en considération le contexte scolaire et ses contraintes et
se base sur l’émulation par le jeu et l’entraide plutôt que sur la compétition.
Par ailleurs, il est essentiel de rendre les élèves acteurs de leur apprentissage à tout moment, non
seulement dans les activités de groupes mais aussi :
•d  ans la découverte des nouveaux points de langue, grâce à une démarche d’induction et de
conceptualisation ;
•d  ans l’assimilation des acquis, grâce à des outils pratiques qui leur permettent d’être auto-
nomes pour mémoriser ou réviser.
La deuxième condition pour motiver l’apprentissage est que les élèves comprennent l’utilité de
ce qu’ils apprennent. La perspective actionnelle et l’interdisciplinarité sont au cœur des réflexions
actuelles sur l’école car elles sont liées « à la question du sens que les élèves donnent aux savoirs
scolaires »2. Selon Aroq et Niclot, « la compréhension par les élèves du monde dans lequel ils vivent
[…] s’accommode mal d’une appréhension par les disciplines cloisonnées qui souvent s’ignorent »3.
Adomania propose donc :
• une intégration de l’interdisciplinaire invitant les élèves à mettre en regard plusieurs matières,
à faire des liens entre elles ;

1. Howard Gardner : « […] Merely passive experiences tend to attenuate and have little lasting impact. », The disciplined
mind, Simon & Schuster, New York, 1999, p. 82. Howard Gardner est le père des « intelligences multiples ». Dans ses
récents travaux, il propose que des contextes d’apprentissage mettant en jeu l’expérience concrète de l’élève soient
promus à l’école.
2.: C. Aroq, D. Niclot. Interdisciplinarité et programmes scolaires disciplinaires. 8e Biennale de l’éducation et de la formation.
Lyon, 2006. p. 1.
3.: Ibid.

4
• une approche par tâche qui donne également du sens aux apprentissages par la perspective
d’une mise en œuvre concrète des acquis.
La troisième condition pour motiver des adolescents en situation d’apprentissage est de s’adapter
à leur univers en s’appuyant sur des ressources proches de leurs intérêts et de leurs préoccupa-
tions. Nous avons donc fait en sorte de proposer des documents et des thématiques qui parlent
au mieux à notre public cible et attisent sa curiosité.

Comment gérer les aléas du collectif ?


Instaurer un climat de confiance et de convivialité dans la classe est essentiel pour développer
chez les élèves l’esprit d’équipe et les impliquer dans une démarche coopérative. Il faut donc avant
tout sécuriser les élèves dans leur apprentissage en leur proposant un cours clair et structuré en
classe, ainsi que des outils qui facilitent le travail personnel et prennent en compte leur hétérogé-
néité. Leur procurer ce sentiment de sécurité constitue une des clés de leur réussite. Et le sentiment
de réussite ouvre la porte à l’émulation, essentielle dans une configuration collective.
Comme dans Adomania 1, chaque étape d’Adomania 2 est découpée en trois leçons d’appren-
tissage d’une double page, correspondant chacune à une séance de cours. Chaque leçon permet
aux élèves de travailler les compétences suivantes : expression orale en interaction et en continu,
compréhension de l’oral, compréhension des écrits et/ou expression écrite. La structure des leçons
est toujours la même :
• Leçon 1 : compréhension de documents écrits ou oraux, pour découvrir le vocabulaire essentiel
de la thématique et échanger à l’oral sur cette thématique.
• Leçons 2 et 3 : compréhension de documents déclencheurs variés permettant la découverte et
la systématisation de points de langue puis la production.
Les parcours d’apprentissage sont courts : plusieurs documents déclencheurs débouchent cha-
cun sur un travail précis sur la langue afin de faciliter la compréhension, de rythmer la classe et de
s’adapter à la capacité d’attention des élèves. Ils suivent le schéma de base suivant :

Compréhension Conceptualisation Production


Réemploi
d’un document d’un point de reprenant les
de ce point
déclencheur écrit langue découvert apprentissages
de langue
ou oral dans le document de la leçon

Pour faciliter le travail à la maison, des listes de vocabulaire et des tableaux de langue enregis-
trés mettent en évidence les connaissances à acquérir. Une large proposition d’activités complé-
mentaires (activités de réemploi et de systématisation du livre de l’élève et du cahier, activités TNI
du manuel numérique enseignant) permet de multiplier les possibilités de remédiation en fonction
des besoins de chacun.
Nous espérons qu’ainsi mis en confiance, chaque élève trouvera sa place dans le groupe classe et
participera volontiers à cette grande aventure collective qu’est l’apprentissage du français.

5
Les composants

Pour l’élève
Un livre de l’élève de 128 pages
+ un DVD-ROM inclus (tout l’audio au format mp3 et les vidéos)
+ un livret de transcriptions
Un cahier d’activités de 80 pages en couleurs, dont 8 pages de disciplines non
linguistiques (DNL)
+ un CD audio inclus
+ un accès au Parcours digital®

Pour l’enseignant
Un guide pédagogique de 192 pages avec :
– des propositions d’exploitation
– des conseils méthodologiques
– les corrigés du livre de l’élève et du cahier d’activités
– des fiches photocopiables Tests, Révisions, Approfondissements et leurs corrigés
3 CD audio pour la classe (audio du livre de l’élève, du cahier d’activités et du guide
pédagogique)

Numérique

Pour l’élève
 n manuel numérique élève : pack interactif incluant le livre, le cahier, l’audio, la vidéo
U
+ un accès au Parcours digital®
Lisible sur PC / Mac / tablette. Fourni sur carte.
 arcours digital® : 120 activités autocorrectives téléchargeables sur biblio.hachettefle.com
P
(code indiqué à l’intérieur du cahier d’activités)
 ur le site adomania.fr : les audios, les vidéos et les transcriptions disponibles pour
S
téléchargement

Pour l’enseignant
 n manuel numérique enseignant : pack interactif pour animer la classe,
U
avec une fonctionnalité de classe virtuelle et des activités TNI
Lisible sur PC / Mac / tablette. Fourni sur clé USB.
Sur le site hachettefle.com : les transcriptions du livre de l’élève en accès gratuit
Sur le site de TV5MONDE : toutes les vidéos et les fiches d’exploitation (fiches enseignant,
fiches apprenant, fiches matériel) en accès gratuit > enseigner.tv5monde.com

6
Le public

Niveaux du CECRL
Adomania 1 A1.1 début du niveau A1
Adomania 2 A1.2-A2.1 fin du niveau A1 et début du niveau A2
Adomania 3 A2.2 fin du niveau A2
Adomania 4 B1.1 révision du niveau A2 et début du niveau B1

Chaque niveau est prévu pour 50 à 60 heures de cours.

Enseigner à des niveaux élémentaires


Pour enseigner une langue à des niveaux élémentaires (A1-A2 du CECRL), il faut avant tout pour-
suivre le travail de mise en confiance initié dans Adomania 1 afin de continuer à leur faire
aimer la langue et la culture qu’ils étudient. Les premiers jours de cours doivent donc à nouveau
être perçus comme des instants privilégiés, pleins de bienveillance. Il est toujours utile de « briser
la glace  » en proposant des activités qui permettent aux élèves et au professeur de faire connais-
sance et de revenir en apprentissage par des activités simples et ludiques. C’est ce que nous pro-
posons dans l’étape 0 d’Adomania 2.
Par ailleurs, tout au long des étapes suivantes, nous avons accordé un soin particulier à faciliter
l’apprentissage du français à ce niveau, tant pour le professeur que pour les élèves, en proposant :
• des consignes simples pour favoriser l’autonomie des élèves lors de la réalisation des activités ;
• de nombreux exemples qui viennent soutenir cet effort de simplicité pour une compréhension
rapide de ce qui est attendu dans chaque activité ;
Nous recommandons de toujours privilégier l’utilisation de la langue française en classe afin
d’habituer les élèves à entendre la langue cible et à la comprendre dans le contexte de la classe.
Certes, ce parti pris est difficile à mettre en œuvre et s’accompagne bien sûr d’un effort de ges-
tuelle ou d’utilisation adéquate du tableau pour aider à la compréhension. Mais assumer le choix
de s’adresser le plus possible aux élèves en français permettra à la fois aux élèves de croire en leur
capacité de compréhension et d’ouvrir à la communication en français dans la classe.
Par ailleurs, pour la plupart des élèves, la classe est le seul endroit où ils entendent et pratiquent le
français. Il est donc important de faire sortir le français de la classe pour leur faire comprendre
l’utilité de ce qu’ils apprennent, en percevant la langue comme un moyen de communication
et non comme une simple matière scolaire. Participer à un échange avec une classe d’élèves
français ou francophones, faire écouter ou regarder des ressources qui sortent de la méthode sont
des moyens de leur faire prendre conscience que ce qu’ils apprennent en cours leur donne accès à
d’autres cultures et à une ouverture sur le monde.

Enseigner à des pré-adolescents


Nos élèves de 13-14 ans sont dans une période de transition entre l’enfance et l’adolescence.
Elle se caractérise par des changements physiques, cognitifs et sociaux. Les pré-adolescents conti-
nuent à construire leur estime d’eux-mêmes, mais cette dernière va être nouvellement liée, à cet
âge, à leurs résultats scolaires et à leurs relations sociales plutôt qu’au regard exclusif de leurs
7
Le public

parents. Ils commencent à donner de l’importance à l’image qu’ils ont d’eux-mêmes, au regard
que les autres portent sur eux, ce qui peut les amener à développer une inhibition ou des difficultés
qu’ils ne connaissaient pas forcément quand ils étaient plus jeunes.
En tant que professeurs, il est important que nous prenions en compte l’hétérogénéité de ces
personnalités en construction et que nous les aidions à renforcer leur estime d’eux-mêmes.
Certains élèves ont une maturité qui leur donne confiance en eux. Ils sont ouverts, créatifs, au-
tonomes et communiquent facilement. D’autres sont introvertis, sous-estiment leur créativité et
leurs compétences et se sentent rejetés par leurs camarades. Soumis à la pression de la réussite
scolaire, ils abordent souvent les nouveaux apprentissages avec l’angoisse de ne pas y arriver. Or
la peur est un des plus gros obstacles à l’apprentissage.
Devant ce constat, il est de notre devoir d’installer un climat de bienveillance dans la classe en
valorisant tous les élèves. Nous croyons que « chaque enfant possède les chances de sa réus-
site scolaire »4 et que les plus introvertis sont sans doute ceux qui n’ont pas baigné depuis leur
plus jeune âge dans cette certitude. Nous croyons également à l’effet Pygmalion5 qui consiste en
l’expérience suivante : le fait de croire en la réussite d’un élève améliore ses performances. Chaque
élève a des compétences et une intelligence propres et peut trouver les ressources en lui-même
pour apprendre. Il y a de multiples manières d’apprendre et il nous appartient de diversifier les
méthodes proposées afin d’adapter notre enseignement au profil pédagogique de chacun des
élèves.
Ceux qui réussissent facilement repèrent souvent de manière innée les techniques qui leurs sont
utiles. Les autres ont parfois besoin d’aide pour déterminer cela. C’est dans ce souci qu’Adomania
propose d’aider les élèves à acquérir des stratégies d’apprentissage afin qu’ils prennent
conscience de leur propre manière d’apprendre.
Par ailleurs, proposer une pédagogie différenciée en classe lors des moments de travail en auto-
nomie peut permettre de prendre en compte les différents niveaux, les différents degrés d’aisance
des élèves dans l’assimilation de tel ou tel contenu. La multiplicité des outils et des ressources pro-
posées dans le livre, le cahier et les outils numériques d’Adomania peut aider à procéder à cette
approche différenciée.
Ainsi, en prenant en compte les spécificités des élèves dans un climat de bienveillance, nous contri-
buons à la construction positive de l’estime de chacun et nous instaurons une bonne entente
collective respectueuse des rythmes, des personnalités et des aptitudes de tous.

4.: Antoine de la Garanderie, Réussir, ça s’apprend, Bayard Compact, 2013.


5.: Le psychologue américain Robert Rosenthal et la directrice d’école Lenore Jacobson sont à l’origine de ce concept,
né d’expériences réalisées en laboratoire puis dans des écoles. L’essentiel de cette théorie est présentée dans l’ouvrage
Pygmalion in classroom. Teacher expectation and pupils intellectual development (Pygmalion dans la classe. Les at-
tentes du maître et le développement intellectuel des élèves), New York, Holt, Rinehart and Winston, 1968.

8
La méthodologie

Mettre en œuvre une démarche actionnelle


Pour donner du sens à leur apprentissage, les élèves ont besoin d’envisager une tâche à accomplir
qui s’impose comme objectif de cet apprentissage. Dans Adomania, cette perspective action-
nelle se base sur la réalisation par les élèves de tâches concrètes proposées à deux niveaux :

1 La page d’ouverture de chaque étape annonce aux élèves quelle tâche ils vont réaliser en
fin de parcours dans Ensemble pour.... Le but est de mobiliser leur attention dès
l’entrée dans la thématique et de susciter leur motivation par la perspective d’une action finale.
Des questions de mise en route déclenchent dans un premier temps le travail sur la thématique
abordée en partant du vécu des élèves et de leurs représentations. L’annonce de la tâche donne
ensuite du sens aux savoir-faire langagiers présentés dans le contrat d’apprentissage de cette
même page, et qui vont être travaillés dans les leçons. Chaque tâche est conçue de telle sorte que
les élèves puissent mettre en œuvre cet ensemble de compétences acquises et notamment celle
de communiquer langagièrement.

En début d’étape

ÉTAPE

Amis 3
Questions de
mise en route et
solidaires
pour découvrir
le thème en
partant du
vécu des élèves 1 Montre sur les photos :
a. des selfies d’amis ;
b. des amis solidaires.

2 Qu’est-ce que tu fais


avec tes amis ?

Contrat
d’apprentissage
=
Présentation
des objectifs
pragmatiques de
chaque leçon, qui
permettront de
Apprenons à…
• parler de l’amitié et de la personnalité
réaliser la tâche
• parler de nos relations et de nos émotions finale
• parler de l’entraide et de la santé

Et ensemble…
organisons une grande fête de l’amitié VIDÉ
SÉQUENCE 3
et de la solidarité au collège
Annonce de la
tâche finale

9
ÉTAPES 1 2 3 4 5 6 7 8

La méthodologie EN PETITS GROUPES

3 54 Écoute. Ils participent à quelle organisation ? 4 Choisissez l’action que vous préférez.
Expliquez votre choix à la classe.

En fin d’étape Propositions de


Ensemble pour… coopération et
organiser une grande fête de l’amitié d’interaction
et de la solidarité au collège
dans un but
communicatif
1E N PETITS GROUPES  Préparez le programme de votre fête de l’amitié
et de la solidarité sur une journée. Imaginez :
– des actions d’entraide entre élèves ;
– des rencontres.
Tâche guidée
pour aider les
2 Inventez un « jeu de l’amitié » 3 Faites une affiche pour votre fête
ou un « jeu de la solidarité ». de l’amitié et de la solidarité avec
le programme.
élèves à la réaliser Exemples et
de manière – 2 joueurs (2 meilleur(e)s ami(e)s) Grande fête de l’amitié variantes pour
– 10 questions sur « la personnalité de ton/ta et de la solidarité
autonome meilleur(e) ami(e) » Jeudi 20 octobre de 14 h à 17 h faciliter la
Un joueur pose des questions sur lui-même à Salle informatique : jeux réalisation
son/sa meilleur(e) ami(e). Il/Elle répond par
De 14 h à 15 h 30  Jeu de l’amitié
« oui » ou « non ». Jeu de la solidarité
De 15 h 30 à 17 h
L’ami(e) compte les points : 1 point = une
réponse correcte. Total sur 10 points. Cantine : actions de solidarité
Résultats : • Entre 8 et 10 points : tu es un(e) De 14 h à 15 h Action « parler de ses problèmes »
très bon(ne) meilleur(e) ami(e). De 15 h à 16 h Action « aide aux devoirs »
De 16 h à 17 h Action « comment porter secours
• Entre 6 et 8 points : tu es un(e)
à un collégien »
bon(ne) meilleur(e) ami(e).
• moins de 6 points : est-ce que
Bibliothèque : rencontres
c’est vraiment ton/ta meilleur(e)
ami(e) ? De 14 h à 17 h Faites des selfies entre amis ! Co-évaluation
pour une mise
4 Présentez votre affiche avec le programme de votre fête aux autres groupes. en commun
Testez votre jeu avec la classe.
active
LA CLASSE DONNE SON AVIS SUR…

LE PROGRAMME ET L’AFFICHE LE JEU


VIDÉ
SÉQUENCE 3

quarante-cinq 45

Le schéma suivant indique le processus de « motivation pour apprendre » qui se met en place chez
les élèves, de l’annonce de la tâche à sa réalisation :

2 3
Présentation Tâche à
des savoirs et réaliser en
savoir-faire interaction à
nécessaires partir des
pour réaliser savoir-faire
la tâche 2 3 Je mobilise acquis
Je comprends les connaissances
à quoi va servir acquises pour
ce que je vais réaliser la tâche.
apprendre, Le groupe me porte
je suis motivé pour réaliser
par cet quelque chose
apprentissage. de bien.

1 J’ai envie de 4 Le regard


participer à cette action, des autres est instructif
je me projette dans et motivant : J’ai envie
cette perspective. qu’ils apprécient
notre travail !

1 4
Annonce Évaluation de
de la tâche la tâche avec et
à accomplir par les élèves

10
.5 74 Lis l’affi
Complète cheun
avec ci-dessous.
verbe du 2Qu’est-ce
Choisis la réponse correcte.
e
groupe. qu’elle propose ? 6 PAR DEUX. Fais des
recommandations à ton/
orie ? a a. Des recommandations pour s’inscrire sur un réseau social. ta camarade La
sur méthodologie
les activités
Nous b.
soignons les enfants malades
Des recommandations pouretfaire
ils des
… . recherches sur Internet. suivantes.
c. Des recommandations pour bien utiliser Internet.
b aller sur les réseaux sociaux
!
2 Des micro-tâches
Elle n’a pas assez à
conseils ti
intitulées A c
      o
   
 n sont à réaliser à la fin des leçons 2 et 3 de chaque

5
manger, alors elle pour rester donner son numéro de téléphone
étape. Elles ont été pensées pour être faisables dans le temps de la séance de cours, en clôture de
ne … pas leçon.
chaque bien. Elles c
prudent le Web
sur aux élèves de réinvestir immédiatement lespartager
permettent nouveaux desacquis
vidéos de
la leçon. La perspective dupersonnes
Des réemploiont de ces acquis dans une action concrète et à brève échéance
faim, nous les … .
fournir au cours de cette leçon. Elles font consulter des sites le
justifie les efforts
d collectif pour susciter
qu’ilspas
N’utilise
nom. Utilise
ont à vrai
ton
l’émulation 1
chez les élèves.
un pseudo.
Vous … de participer à quelle action ?
toujours intervenir
Ne va pas sur des réseaux
sociaux interdits aux ados.
47

A c t i o n!
Ne donne pas trop
d’informations personnelles. 2
Action à réaliser Ac t i o n!
8 EN PETITS GROUPES. Choisissez une
ou à mettre
en commun 7 EN PETITS GROUPES. Faites
catégorie
éduquer)
Ned’aide
va pas (nourrir,
et imaginez
interdits
soigner,
sur des sites
une action à
aux ados. 3
proposer dans votre quartier. La classe
collectivement une enquête sur la télé.
Écrivez cinq questions et
posez-les à un autre groupe.
vote pour la meilleure action. À partir des réponses, faites

4
Ne partage pas tes photosInvitation
au réemploi des recommandations comme
avec
Nous choisissons de soigner lestout le monde.
enfants
malades. Nous donnons des jeux à des structures vues dans l’affiche de l’activité 4 .
l’hôpital pour les aider à guérir ! dans la leçon
Regardes-tu la télé le soir ?
Choisis un mot de passe
compliqué : n’utilise pas ta date
de naissance ou ton pseudo. 5 Ne regarde pas trop la télé le soir.

e
Plus d’informations sur www.web.ado.fr
53 VOCABULAIRE

5 Conçues
La santé pour
RelisDICO
l’affi êtredeles
p.che
117 plus « authentiques
l’activité 4 . Qu’est-ce»qu’on
possibles et incitant les élèves à réaliser une action
71 VOCABULAIRE
proche
un accident de celles
conseille depas
la vie
depompiers
les ne (m.)réelle,
faire toutes les tâches proposées dans Adomania sont pensées pour
sur Internet ?
fatigué(e)
être faciles àlesmettre
un handicap secours en
(m.)œuvre dans
maladele cadre limité qu’est la classe de français.
La télé(vision)
Des variantes de réalisation sont proposées dans le livre de l’élève
un médecin n° 4 p. 46 ouémission
une dans ce guide,
une sériequilatiennent
téléréalité
al 70 L’impératif négatif
compte des conditions matérielles à disposition dans les classes.
Ne donne pas trop d’informations 43
personnelles.
quarante-trois L’Internet (m.)
N’utilise pas ton vrai nom. le moteur de recherche le Web
le Net chatter
n° 10 p. 59 une tablette être en ligne/connecté(e)
la Toile

Susciter la coopération et l’interaction


cinquante-cinq 55
Dans Adomania, la variété des modalités de travail permet de mettre en œuvre l’apprentissage
collectif de différentes manières. Les tâches et activités favorisant l’interaction et la coopération
sont repérables par les mentions suivantes en début de consigne : Par deux, En petits groupes ou
Avec la classe.
Cette interaction entre élèves intervient à différents moments d’une même étape :

1 Au sein de la réalisation des tâches finales, comme expliqué ci-dessus.

Pour ces tâches finales, les élèves mettent leurs compétences en commun pour aboutir à un résul-
tat qui sera présenté collectivement. Pour clore la mise en commun, une co-évaluation est pro-
posée, qui incite les élèves « spectateurs » de la restitution du travail des autres à être actifs dans
l’évaluation.

11
La méthodologie2
bonsavoir
pourunlaou
santé !
une meilleur(e)
1
ami(e).
avoir une bande de super copains ou copines.
avoir des amis sur Internet, au collège,
Parlons de nos déplacem
légumes et un peu de fruits : 500 grammes

en ville
de carottes et 200 grammes d’oranges…

en vacances, etc.
Faites la liste des ingrédients nécessaires 4 Visitez les stands
pour préparer vos produits. et posez des questions
1 JOUR à vos
1 icamarades
2
avec des Les
Ton/Ta meilleur(e)
On peut faire des sodas
rencontre
élèves
légumes ! évaluent
1
• du sucreami(e)
un(e) nouvel(le)
• deslelégumes ami(e) :
NFO
sur leurs produits.
travail réalisé selon des critères précis
Il n’y a pas trop de
tu n’es pas inquiet/inquiète : on est copains, sucre dans vos sodas ?
mais on est libres ! Les copains, c’est super, mais ça change souvent !
LA CLASSE DONNE SON AVIS SUR…
tu es jaloux/jalouse : tu as peur de perdre Maximum de : tu es un(e) ami(e) indépendant(e).

Résultats
ton/ta meilleur(e) ami(e)… Pour toi, l’amitié, c’est pour toujours.
Maximum de : tu es « un(e) ami(e) pour la vie ».
tu es content(e) : les amis de tes amis sont Tu as beaucoup d’amis, ils sont tous importants pour toi.
LE STAND tes amis ! LES INGRÉDIENTS
Maximum de : tu es un(e) « ami(e)-copain/copine ».

24 25 VIDÉ
… ET VOTE POUR LA MEILLEURE IDÉE. SÉQUENCE 2

L’écoute et la co-évaluation sont motivées par


trente 31
le vote
et un

1
2 À l’intérieur des 3
Lis le test 1 et réponds. 3 Fais le test 1 . Quel(le) ami(e) tu es ?
a. leçons
Quel est d’apprentissage.
le sujet du test ? Partage tes résultats avec la classe.
b. On parle des sentiments suivants dans
L’interaction est naturelle lorsqu’il
quelle(s) est demandé
partie(s) du test ? à un élève ou 4
à un groupe d’élèves
Lis l’article de la
2 . Choisis produire un
bonne réponse.
message qui nécessitea une réaction. c Par exemple,
e un élève épelle un prénom
a. Un et son/sa
portrait-robot, c’est : camarade
1. les caractéristiques d’une personne.
l’écrit, un groupe d’élèves prépare des questions pour une interview et un autre groupe y répond,
2. la description d’un ami.
etc. Sans la réaction de l’autre ou des autres, l’activité n’aboutit pas. 3. la photo d’une personne.
b d

b. Être populaire, c’est :


2 EN PETITS GROUPES. Associez chaque
20
1. être un(e) bon(ne) élève.
21
sentiment de l’activité 1 à une situation 2. ne pas avoir d’amis au collège.
de vie avec un(e) ou des ami(e)s. 3. être la « star » du collège.
Lisez vos situations aux autres groupes. Faire deviner
Ils devinent vos sentiments. 5 42 Écoute les deux amies et réponds.
a. De qui elles parlent ?
Notre meilleur ami part dans un autre collège. b. Est-ce qu’elles sont d’accord ?
1 Lis le magazine 1 et réponds. 3 Lis le document 2 . C’est un
Vous êtes tristes ! a. Quels moyens de transports sont cités ? a. faire attention aux voitures e
b. Trouve un aspect positif pour chaque b. faire attention aux vélos en v
transport. c. faire attention au tramway en
38 trente-huit
Jeu de questions/réponses 2 EN PETITS GROUPES. Posez-vous 4 Relis l’affiche 2 et associe.
les questions suivantes. DICO a. À vélo, on roule sur une…
p. 115 
Tu viens au collège comment ?
b. À pied, on s’arrête au…
c. Les trottinettes roulent sur le
Tu voudrais utiliser quel transport ? d. Le tramway roule sur une…
C’est possible ? Pourquoi ? 1. … trottoir.
2. … piste cyclable.
Moi, je viens au collège en voiture. 3. … voie.
Je voudrais venir à vélo, mais ce n’est pas
possible parce que j’habite à la campagne. 4. … feu rouge.
5. … route.

Ces activités ne font pas forcément l’objet 12


d’une
douze
évaluation ou d’une correction par l’enseignant
et ne nécessitent pas toujours son intervention (sauf en tant que « guide ») ou une mise en com-
mun avec la classe.

Dans d’autres cas de productions plus « longues » telles que les micro-tâches « Action ! » de fin
de leçon, les élèves mettent en commun leurs idées, mobilisent leur imagination et font profiter
les autres membres du groupe de leurs compétences propres pour aboutir à un résultat plus riche,
ayant favorisé le partage et l’entraide. Au cœur de ce travail en groupe, ils sont actifs et commu-
niquent. Ce sont ces paramètres qui justifient souvent l’intérêt de faire réaliser ces productions en
groupes et non individuellement. Mais elles trouvent souvent leur plein aboutissement lors de la
mise en commun avec la classe. De la même manière qu’on ne prépare pas une pièce de théâtre
sans la perspective de la jouer en public, la réalisation d’une production en groupe doit être moti-
vée par le fait de la montrer une fois terminée. Une attention toute particulière est donc accordée
dans le livre et dans ce guide aux propositions de mises en commun des activités de groupe. En
effet, la mise en commun peut et doit être l’occasion de poursuivre l’effort d’interaction amorcé
par les élèves lors du travail en petits groupes. Afin de la rendre intéressante pour tous et de ne pas
perdre l’attention du « public » d’élèves écoutant ou regardant ce qui a été réalisé par les autres,
il convient de rendre ce public « acteur » dans ces moments de restitution et/ou de correction.
12
6 Lis le site Internet 3 . Trouve le nom de trois un requin le métal
énergies et associe-les aux symboles suivants. un tigre le papier
une tortue le plastique
a b c n° 1 et 5 p. 84 la poubelle
La méthodologie
le verre
La nature (1) n° 5 p. 84

DICO p. 118 Décrire la matière


7 PAR DEUX. Répondez à la question de
l’énergie (renouvelable) (f.) une bouteille en plastique
l’écoloquiz
Par exemple, un groupe du site
invente desInternet . de quiz et pose
questions 3 seslaquestions
forêt à la classe : une bouteille en verre
Comparez votre réponse avec la classe. le vent un mouchoir en papier

8 EN PETITS GROUPES. Inventez deux autres Mise en commun96


VIRELANGUE :
questions pour l’écoloquiz avec les l’écoute de l’autre est
informations de cette leçon. Posez vos motivée [f] comme
Les sonspar dans
le jeu du faire, [v] comme dans
quiz
questions à la classe. vouloir, [p] comme dans parler, [b] comme dans bleu
Écoute et répète le plus rapidement possible.
Qui va disparaître en premier ? Les abeilles, les éléphants,
Quel animal n’est pas en voie de disparition ? les baleines, les forêts ? Les bouteilles en verre, en
a. La girafe. b. Le requin. c. La tortue. plastique, le papier ?
n° 6 p. 84

soixante-dix-sept 77

3 Dans la partie « Entraînons-nous » de la page Entraînement.

Les activités coopératives peuvent être de nature ludique, car l’interaction est au cœur du jeu.
Entraînement
Entraînement
Dans « Entraînons-nous » notamment, de nombreuses activités de type jeu de l’oie, loto, devinette,
etc., permettent aux élèves d’échanger et de communiquer sans s’en rendre compte. Des activités
« chrono », signalées par le picto suivant : , proposent des jeux de rapidité. Pour ces activités,
les élèves travaillent en petits groupes et doivent trouver une réponse le plus rapidement possible
ou encore donner Entraînons-nous
Entraînons-nous
un maximum
Si + présent
de réponses dans un temps imparti pour gagner. L’émulation et
la motivation sont suscitées par l’obligation de rapidité.
4 EN PETITS GROUPES. Fabriquez cinq étiquettes
Les animaux (1) Les repas Les aliments et les boissons
avec des conditions (avec si). Les autres
groupes tirent au sort une étiquette et
1 1 PARÉcrivez
EN PETITS GROUPES. Pose« devinettes
DEUX.trois des questions à ton/ta imaginent le2 EN PETITS GROUPES. Citez deux fruits, deux
résultat.
camarade
animaux ». Posez-les sur les
aux autres horaires de repas de
groupes. légumes, deux boissons et deux produits
Maëlle.
Le groupe qui devine Il/Elleen
l’animal te premier
répond. Si les forêts disparaissent
laitiers. …
marque un point.
… les animaux sont en danger !
Il est noir et blanc, très gros, LesRépondre le plus
articles partitifs
il habite dans les forêts et
il est en voie de disparition ! rapidement possible
Le panda ?
3 PAR DEUX. Prépare des étiquettes sur ce modèle.
Tire au sort une étiquette et interroge ton/ta
camarade. Il/Elle te répond.
Exprimer l’obligation et l’interdiction
Être le premier à trouver la réponse
Entraîne-toi
poisson poulet

œufs pain
2 EN PETITS GROUPES. Jouez au jeu de l’oie. Pour Les animaux (1) / Les problèmes
Dans le jeu,chaque case, dites ce qu’il faut faire ou ce
la co-correction d’environnement / Lesoranges
déchets tomates
est souvent inhérente à la règle, comme, par exemple, dans un jeu de
qu’il ne faut pas faire pour respecter la nature.
l’oie où on ne peut continuer à avancer que si on 5 a bien répondu beurre à une question
pommes
Associe. (Il y a plusieurs possibilités.)
posée. Les autres
joueurs sont les garants de cette
1 2 3
bonne
respecter
correction, car ils ne souhaitent
carottes pas
viande
a. Les bouteilles en plastique et en verre…qu’un joueur gagne
s’il n’a pas bien répondu
DÉPART polluer
la nature
! dans dans une
cueillir des
fleurs
les arbres b. La pollution des océans…
un parc forêt c. Les abeilles… Est-ce que tu manges du poisson ?
d. Le changement climatique…
Avec Adomania utiliser
, les élèves ont donc l’occasion d’interagir dans toutes les phases de travail :
e. La destruction des forêts…
au sein derenouvelables
la réalisation
les énergies
des activités et des tâches, ainsi que…lors
ARRIVÉE
est …
de Non, je ne mange pas de poisson. /
la Oui,
co-correction ou de la
je mange du poisson.
trier ses
co-évaluation.8 4
déchets … sont …
1. … un problème pour les ours polaires
7 6 5 et les manchots.
Poser une question sur la quantité
mettre
2. … en voie de disparition.
pêcher chasser
ses déchets 3. … dans des poubelles différentes.
les requins
dans la nature
les écureuils
4 PAR
4. … un problème
DEUX. Demande à ton/ta camarade
pour les tigres et les pandas.
combien de ces produits il/elle mange par
5. … des déchets.
mois. Il/Elle te répond.
6. … un problème pour les tortues et les baleines.
Favoriser la découverte culturelle et la réflexion
M aëlle
les hamburgers les bonbons
Exprimer le présent continu
interculturelle [f],fruits
PHONÉTIQUE. Les sonsles [v], [p], [b]les yaourts les gâteaux

3 EN PETITS GROUPES.
Le Mimez une action
matin, Maëlle prend son
La culture écologique.
est présenteLes de trois
autres groupes
petit-déjeuner manières
devinent
à quelle 6 Écoute. Quel
heure ? dans Adomania : son dominant
Tu manges tu entends ?
combien de hamburgers par mois ?
ce que vous êtes en train de faire. Classe les phrases dans le tableau.
107
1 De façon train de mettre tes à
Tu es en transversale travers
Elle prend
papiers à la son les documents
petit-déjeuner
poubelle ! à 7 h 30. déclencheurs
[f] [v] des leçons.
Je [p]
mange 3 ou 4[b]
hamburgers par mois.
a., … … … …
 haque document proposé dans la méthode est semi-authentique ou authentique. Une attention
C
84 quatre-vingt-quatre
particulière a été 32 accordée
trente-deux
à la conception ou au choix de ces documents. Leur typologie est proche
13
La méthodologie

de celle que les élèves rencontrent


LEÇON dans leur vie de tous les jours : pages de magazines, affiches,

Parlons de l’amitié
1
tests, sondages, interviews, plans, etc. Ils sont aussi visuellement attractifs pour que les élèves
aient envie de découvrir certains aspects de la vie de leurs homologues français ou de leur culture.
ÉTAPES 1
2 3 4 5 6 7 8
et de la personnalité
Attention, !
3
1
tram en ville
Quel(le) ami(e) 3 Ton/Ta meilleur(e) ami(e)
TEST

La voie de tram
n’est pas un trottoir !
tu es ? répète ton secret :
tu es en colère, tu vas avec tes autres ami(e)s…
pas de problème : ce n’est pas important,

1 Pour toi, l’amitié, c’est : ce secret.


tu es triste, mais c’est toujours ton ami(e).
La voie avoir un ou une meilleur(e) ami(e).
de tram avoir une bande de super copains ou copines.
n’est pas avoir des amis sur Internet, au collège,
une route en vacances, etc.
ou une piste
cyclable !

2 Ton/Ta meilleur(e) ami(e)


rencontre un(e) nouvel(le) ami(e) :
À pied,
on s’arrête tu n’es pas inquiet/inquiète : on est copains,
au feu mais on est libres !
rouge !
Plan de tramway
Les copains, c’est super, mais ça change souvent !
7 VOCABULAIRE tu es jaloux/jalouse : tu as peur de perdre Maximum de : tu es un(e) ami(e) indépendant(e).

Résultats
ton/ta meilleur(e) ami(e)… Pour toi, l’amitié, c’est pour toujours.
Les transports en ville La sécurité Maximum de : tu es « un(e) ami(e) pour la vie ».
tu es content(e) : les amis de tes amis sont Tu as beaucoup d’amis, ils sont tous importants pour toi.
DICO p. 115  DICO p. 115 
tes amis ! Maximum de : tu es un(e) « ami(e)-copain/copine ».
la voiture un feu (rouge/vert)
la trottinette une piste cyclable 24 25
document 3 . Qu’est-ce que les transports en commun une route
le bus un trottoir
le métro une voie
ouvez quelle ligne de tramway le tramway (= le tram) n° 1 p. 20 rouler ≠ s’arrêter

Les lieux de la ville (1) DICO p. 115 


Test sur l’amitié
d. un stade
1 3
une gare un musée un stade
un hôpital un parc / un jardin Lis le test 1 et réponds. Fais le test 1 . Quel(le) ami(e) tu es ?
n° 2 p. 20
un jardin e. un hôpital a. Quel est le sujet du test ? Partage tes résultats avec la classe.
Parler de ses déplacements b. On parle des sentiments suivants dans
Je vais au collège
en bus, en tramway, en métro, en voiture.
à pied, à trottinette, à vélo.
quelle(s) partie(s) du test ? 4 Lis l’article 2 . Choisis la bonne réponse.
a. Un portrait-robot, c’est :
2 Dans les pages Cultures présentes à chaque étape et inspirées de la presse pour ados. a c e
Je passe par le musée.
passe par le musée d’Art contemporain. n° 1 p. 20 1. les caractéristiques d’une personne.
d’Aquitaine est aussi sur la ligne B.
2. la description d’un ami.
VIRELANGUE 8 b d

ROUPES. Imaginez une nouvelle Elles présentent


L’accentuation en fin de mot un ou des aspects de la France ou de la francophonie en lien avec le thème abordé
3. la photo d’une personne.
b. Être populaire, c’est :
dans l’étape et aller commencent 2 uneENquestion
par PETITS GROUPES.interculturelle signalée par le picto . Partir de ce
nsport en commun pour votre Écoute et répète. Accentue les fins de mots soulignées.
Associez chaque 1. être un(e) bon(ne) élève.
e ville proche de votre collège). À pied ou en tramway pour au musée, en métro ou à
sentiment de l’activité 1 à une situation 2. ne pas avoir d’amis au collège.
n° 5 p. 20 déjà les rassure
de vie avec et facilite la compréhension du document de la page.
la classe par où elle passe.
que les élèves connaissent
vélo pour aller au judo, en transport en commun pour aller
au jardin ! un(e) ou des ami(e)s. 3. être la « star » du collège.

Il leur est parfois demandé de dire ceLisez qu’ils connaissent « dans le monde »
vos situations aux autres groupes.
Ils devinent vos sentiments. 5 42 Écouteetlespas
deux simplement
amies et réponds. dans
leur pays, afin de leur laisser le plus de treize 13
Notrelatitude possible
meilleur ami part dans un autrepour
collège. répondre.b. Est-ce qu’elles sont d’accord ?
a. De qui elles parlent ?

Par ailleurs, les documents proposés dans ces pages Vous êtes abordent
tristes ! les thèmes sous un angle original,
parfois décalé ou amusant, afin de donner accès à des informations différentes de ce que nous
38 trente-huit
pouvons facilement trouver aujourd’hui grâce aux ressources d’Internet. Par exemple, la décou-
verte de la France, de ses villes et des habitudes de vie est axée sur des aspects particuliers : les
décorations urbaines insolites ou les énergies originales, etc.

CULTURES Vie en ville CULTURES


DES ÉNERGIES ORIGINALES
Décorer la ville
Transformer une cabine téléphonique en bibliothèque,
un mur en jardin ou en fresque, habiller des vélos de tricot
et des monuments de lumière ou décorer des rues de mousse : L’énergie, ça coûte cher ! Il faut trouver des idées
les villes ont beaucoup d’idées pour être belles !
pour fabriquer de l’énergie gratuite !

1 2 3

Si tu veux recharger ton Au zoo de Beauval, dans le


téléphone portable dans les centre de la France, on utilise
grandes gares de France, tu dois les crottes de panda pour
faire du vélo ! C’est écologique, fabriquer du biogaz et chauffer
et tu fais un peu de sport ! la maison des éléphants.

4 5 6

Cet « arbre à vent », sur la place


de la Concorde, à Paris, fabrique On prend cette lampe dans la main
de l’électricité quand le vent et elle fonctionne ! La chaleur de la
souffle dans ses feuilles ! Un seul main fabrique l’énergie nécessaire
arbre peut fabriquer l’électricité pour l’allumer. C’est l’invention
nécessaire pour faire vivre une d’une adolescente canadienne de
famille de quatre personnes. 15 ans !

19 91

2 Lis l’article et trouve les projets qui utilisent :


EN PETITS GROUPES EN PETITS GROUPES

1 Est-ce que vous connaissez 2 Lis l’article. Associe chaque photo à 1 Connaissez-vous des • l’énergie du vent ;
des décorations originales dans des villes une transformation décrite dans le texte. manières originales de • l’énergie des hommes ;
de votre pays ou d’un autre pays ? photo 1 transformer un mur en fresque fabriquer de l’énergie ? • les déchets naturels des animaux.

18 dix-huit 82 quatre-vingt-deux

14
La méthodologie

3 Grâce à 8 documentaires vidéo originaux accompagnant les 8 étapes d’Adomania 2.


Les séquences vidéo sont signalées par le picto suivant : à la fin de chaque page « Cultures ».
Tournées à Clermont-Ferrand et au sein d’un collège de la ville, elles donnent à voir des tranches
de la vie réelle de collégiens français, sur des thèmes correspondant à ceux traités dans les étapes
du livre. Les élèves sont souvent très curieux de savoir comment se passe la vie en France pour les
adolescents et notamment la vie au collège. Les documentaires viennent satisfaire cette curiosité
naturelle et permettent :
• de faire découvrir des aspects socioculturels de la vie en France ;
• d’aborder des aspects linguistiques nouveaux sans que cela soit un obstacle pour les élèves,
grâce à des incrustations graphiques ou textuelles qui fournissent une aide à la compréhension ;
• de faire réaliser aux élèves des activités et tâches en lien avec ce qui est visionné grâce à des
fiches d’exploitation. Ces fiches, rédigées par les enseignants du CAVILAM-Alliance Française
de Vichy, sont disponibles sur le site de TV5MONDE > enseigner.tv5monde.com.
Chaque documentaire est conçu pour être un « bonus » à visionner en classe. Court et en adé-
quation avec le niveau des élèves et les contenus travaillés dans les étapes, il peut être utilisé
comme un « rendez-vous » spécial au cours duquel la classe se régalera de découvrir des habitudes
de vie qu’ils peuvent comparer aux leurs. Il offre une source de motivation supplémentaire pour
apprendre le français et l’occasion d’une réflexion interculturelle unique.

Faciliter la compréhension
■ Le parcours de chaque leçon d’une étape s’appuie sur des documents variés (écrits ou oraux).
Ces documents sont courts et abordables, en adéquation avec le niveau débutant des élèves,
pour une approche variée et sécurisante de la langue. Le contenu de chaque document est méticu-
leusement dosé : vocabulaire et structures sont soit connus des élèves, soit à découvrir parce qu’ils
correspondent à un objectif d’apprentissage de la leçon.
Dans les leçons 1, les documents oraux et écrits servent de support à l’échange oral, à la décou-
verte du vocabulaire essentiel de la thématique de l’étape et à un travail sur la phonétique. Dans
les leçons 2 et 3, les questions qui les accompagnent orientent la compréhension sur les objectifs
linguistiques
LEÇON
précis (grammaire, conjugaison ou actes de parole) à travailler.
Les questions de compréhension de tous les documents déclencheurs vont de la compréhension

2
globale vers une compréhension finalisée, pour donner confiance aux élèves en leurs capacités
Préparons un anniversaire
de réception immédiate puis pour leur fixer un objectif de compréhension ciblée, qui permet
d’introduire un nouveau point de langue à découvrir.

Question de compréhension globale


1 Lis les messages. Qui fait quoi ?
b@tist mado44 lulu swag demande des idées donne des idées

http://entreados.org

Je voudrais organiser une fête d’anniversaire sympa.


Vous avez des idées ?

Tu peux faire une « rock party », c’est une fête sur le thème du rock : télécharge
de la musique sur Internet et fais un gâteau en forme de guitare, ça change !

Pour mon anniversaire, on va au cinéma avec mes amis. On partage du pop-corn !


Mais on mange aussi des gâteaux au chocolat parce que… j’adore le chocolat !

Moi, pour mon anniversaire, chaque année, je choisis une couleur. Cette année,
tout est rouge ! Mes amis et moi, on s’habille en rouge et… nous mangeons aussi
des gâteaux et des bonbons… rouges

2 Relis les messages de l’activité 1 . b. Qu’est-ce que les ados font ou proposent 15
a. Associe chaque thème d’anniversaire de faire pour chaque thème ?
à un ado.
Mais on mange aussi des gâteaux au chocolat parce que… j’adore le chocolat !

Moi, pour mon anniversaire, chaque année, je choisis une couleur. Cette année,
La méthodologie tout est rouge ! Mes amis et moi, on s’habille en rouge et… nous mangeons aussi
des gâteaux et des bonbons… rouges

2 Relis les messages de l’activité 1 . b. Qu’est-ce que les ados font ou proposent
a. Associe chaque thème d’anniversaire de faire pour chaque thème ?
à un ado.
26 Les verbes en -ger
1
Manger
INVITATION je mange nous mangeons
tu manges vous mangez Compréhension
il/elle/on mange ils/elles mangent
finalisée :
n° 7 p. 33
2
la question oriente
sur le point de
Invitation
3 langue à découvrir
PAR DEUX. Et toi, qu’est-ce que tu fais
pour fêter ton anniversaire ?

J’invite des amis et nous partageons un bon


3 moment : nous mangeons des bonbons…

Invitation
4 27 Écoute Baptiste et sa mère. De quoi ils
parlent ?

■ La compréhension de l’oral est abordée grâce à des documents audio accompagnés la plupart
26 vingt-six
du temps d’un document visuel qui aide à la compréhension. Signalés par le picto , ces docu-
ments oraux sont présents dans les trois leçons. Ils peuvent être appréhendés en deux temps :
d’abord avec une ou plusieurs écoutes sans support de la transcription, pour habituer les élèves à
exercer leur oreille à la compréhension du français. Dans un deuxième temps, l’écoute avec la trans-
LEÇON
cription peut être proposée aux élèves, si nécessaire, pour un travail plus approfondi de compréhen-

3
sion. Dans tous les cas, les activités de compréhension orale sont pensées pour accompagner et
Faisons des recommandations
rassurer les élèves et proposent souvent un support écrit qui vient en appui de la compréhension.
Un livret fourni avec LEÇONle livre de l’élève contient les transcriptions de tous les documents oraux.

1 68
3 Faisons 2des recommandations
Écoute l’enquête et observe les écrans.
Que regarde l’adolescente sur Internet et
à la télévision ?
68 Réécoute et regarde les notes
du journaliste. Il pose les
questions dans quel ordre ?

Sur Internet
1 68 Écoute l’enquête et observe les écrans. 2 68sur
Que fais-tu
Réécoute et regarde les notes
Que regarde l’adolescente sur Internet et du journaliste. Il pose les
a àb la télévision ? Internet ? questions dans quel ordre ?
Regardes-tu souvent
Un document
Sur Internet visuel la télé ?
As-tu un ordinateurQue ? fais-tu sur
a b Quand regardes-tu Internet ?
la télé ? Regardes-tu souvent
Que regardes-tu à la télé ?
c accessoires.mode d
la télé ? As-tu un ordinateur ?
Salut, ça va ?
Un support écrit
Vas-tu souvent sur Quand regardes-tu
Super ! Et toi ? dans l’activitéInternet ? la télé ?
Oui ! Tu vas Que regardes-tu à
à l’école ?
c accessoires.mode d
la télé ?
Salut, ça va ? 69 Pour poser
15 € 27 € Non, je suis malade . Vas-tu souvent sur
Super ! Et toi ? une question formelle
Internet ?
Oui ! Tu vas As-tu un ordinateur ?
à l’école ? Que fais-tu sur Internet ?
Quand regardes-tu la télé ?
15 € 27 € Non, je suis malade . n° 4 et699 p. 59Pour
poser
une question formelle
As-tu un ordinateur ?
■La compréhension écrite est également travaillée
À la télévision
3 à tout moment Que dans
PAR DEUX. Écris trois questions
lessurétapes,
fais-tu Internet ? avec deux
Quand regardes-tu la télé ?
ou trois documents proposés dans les leçons 1 (purement écrits
formelles avec ou accompagnant
les verbes suivants. un audio) et
n° 4 et 9 p. 59
Puis pose-les de manière
d’autres plus courts dans les leçons 2 et 3. Les documents informellesont visuellement
à ton/ta camarade. pensés pour aider à
la compréhension. Dans les pages Cultures,
À la télévision
ils réemploient au
Il/Elle te répond. maximum les contenus travaillés
a b
dans l’étape. Ils n’introduisent pas de vocabulaire utiliser qui ne avoir 3 compréhensible
soit par les élèves
PAR DEUX. Écris trois questions
jouer
formelles avec les verbes suivants.
(le vocabulaire est soit connu, soit illustré dans le document),
chatter pour
regarder un objectif
Puis pose-les de manière « plaisir ».
écouter de lecture
Les élèves peuvent ainsi focaliser leur attention sur l’aspect culturel à découvrir informelle à ton/taet travailler en
camarade.
Il/Elle te répond.
autonomie. a Utilises-tub Internet pour
faire tes devoirs ? utiliser avoir jouer
16 c d
chatter regarder écouter
Est-ce que tu utilises Internet
pour faire tes devoirs ?
La méthodologie

Autonomiser l’apprentissage du vocabulaire


À la fin de chacune des 3 leçons d’apprentissage, une liste de vocabulaire reprend les principaux
mots de lexique travaillés dans la leçon et qui sont à mémoriser par les élèves :
■ Dans les leçons 1, la liste regroupe les principaux
ÉTAPES 1 2
mots de la thématique
4 5 6 7
mettent aux élèves d’échanger à l’oral sur la thématique par l’intermédiaire des documents
8
de l’étape. Ils per-
3
proposés.
2
Ils s’accompagnent souvent d’un modèle de formule ou d’acte de parole qui leur
Être populaire
Génération

sert d’outil pour structurer cet échange oral. Ils sont suivis d’un ado virelangue qui porte sur un son
audecollège
récurrent la liste. Une fois découvert et travaillé en leçon 1, ce vocabulaire pourra être réem-
ployé par
C’estles
uneélèves dans
star à la récré, les
tout le leçons
monde veut être son ami(e)…
ÉTAPES suivantes.
1 2 4 5 dynamique
6 7 8
intelligent(e)
3
Comment est le ou la populaire ? joyeux/joyeuse
Portrait-robot. curieux/curieuse
2 et rigolo(te)
Être populaire
Génération

Donne ton avis sur blog.generationado.fr gentil(le) ado


généreux/généreuse Document déclencheur
au collège
Être populaire, c’est bien ?
pas timide avec le vocabulaire à
C’est super d’être populaire ? Oui, mais
C’est une star à la récré, tout le
découvrir
dynamique
monde veut être son ami(e)… intelligent(e)
Comment est le ou la populaire ? joyeux/joyeuse
Portrait-robot. curieux/curieuse et rigolo(te)
Donne ton avis sur blog.generationado.fr gentil(le)
6 42 Réécoute.
Être populaire, c’est bien ? 9 généreux/généreuse
PAR DEUX. Pose des questions à ton/ta
a. Classe les étiquettes dans les bulles.
pas timide camarade sur son caractère et fais son
b. Quelles
C’est super d’être étiquettes
populaire ? correspondent à une
Oui, mais portrait-robot. Vocabulaire principal
caractéristique citée dans l’article 2  ? de la thématique
sympa toujours contente drôle

méchante pas toujours naturelle


43 VOCABULAIRE
6 42 Réécoute.s’intéresse à beaucoup de choses 9 PAR DEUX. Pose des questions à ton/ta
Le caractère Les sentiments (m.)
a. Classe les étiquettes dans les bulles. camarade sur son caractère et fais son
aide beaucoup les autres pas sincère curieux/curieuse DICO p. 117
b. Quelles étiquettes correspondent à une portrait-robot.
dynamique en colère
caractéristique citée dans l’article 2  ? généreux/généreuse content(e)
J’adore Marianne ! Pas moi !
sympa 1 toujours contente drôle 2 gentil/gentille inquiet/inquiète
Elle… Elle… indépendant(e) jaloux/jalouse
méchante pas toujours naturelle intelligent(e) triste
43 VOCABULAIRE
joyeux/joyeuse n° 2 et 6 p. 46
s’intéresse à beaucoup de choses méchant(e)
Le caractère L’amitié (f.)
naturel/naturelle Les sentiments (m.)
aide beaucoup les autres pas sincère curieux/curieuse
populaire un(e) meilleur(e) ami(e)
DICO p. 117
dynamiquesincère une bande de copains/copines
en colère Acte de parole
71 J’adorePAR DEUX. Relisez
Marianne ! l’article 2Pas
et moi
discutez.
!
généreux/généreuse
timide
gentil/gentille
content(e)Exprimer un avis contraire
rigolo/rigolote inquiet/inquiète
Quelles caractéristiques2 du/de
Elle… la populaire
Elle… Elle est intelligente, mais elle
indépendant(e) n° 1 et 5 p. jaloux/jalouse
vous aimez chez un(e) ami(e) ? intelligent(e)
46 n’est pas toujours naturelle !
triste
Moi, j’aime bien les amis rigolos et dynamiques ! joyeux/joyeuse n° 2 et 6 p. 46
méchant(e) VIRELANGUE 44 (f.)
naturel/naturelle
L’amitié
populaire Les sons [ʃ] comme un(e)dans
meilleur(e)
chanterami(e)
et [ʒ] comme
8 EN PETITS GROUPES. Répondez à la question
sincère dans jouer une bande de copains/copines
Virelangue
de l’article 2  : être populaire, c’est bien ? timide
7 PAR DEUX. Relisez l’article 2 et discutez.
Partagez vos réponses avec la classe.
Écoute et répèteExprimer
rigolo/rigolote
le plus rapidement possible.
un avis contraire
Quelles caractéristiques du/de la populaire Charlie et JulianElle
sontest
des collégiens mais
intelligente, charmants :
elle
vous aimez
Oui, chez
c’est un(e) ami(e) ?
bien, parce qu’on a beaucoup d’amis ! n° 1 et 5 p. 46jour généreux,
chaque chaque
n’est pas journaturelle !
toujours joyeux, toujours
gentils, jamais méchants !
Moi, j’aime bien les amis rigolos et dynamiques ! n° 7 p. 47
Mais parfois, ce sont de faux amis !
VIRELANGUE 44

Les sons [ʃ] comme dans chanter et [ʒ] comme


8 EN PETITS GROUPES. Répondez à la question
dans jouer
de l’article 2  : être populaire, c’est bien ? trente-neuf 39
Écoute et répète le plus rapidement possible.
Partagez vos réponses avec la classe.
Charlie et Julian sont des collégiens charmants :
Oui, c’est bien, parce qu’on a beaucoup d’amis ! chaque jour généreux, chaque jour joyeux, toujours
■Dans les leçons 2 et 3, les listes de mots sont moins imposantes. Elles reprennent les nouveaux
gentils, jamais méchants !
n° 7 p. 47
mots découverts dans les documents et à mémoriser.
Mais parfois, ce sont de faux amis !

Dans tous les cas, grâce à ces listes, le professeur et les élèves peuvent
trente-neuf 39 avoir une vision rapide des
nouveaux mots importants de la leçon, ce qui facilite l’autonomie de l’élève dans la découverte
et l’apprentissage de son vocabulaire. Au cours des activités, il peut arriver que l’élève doive se
référer aux listes de vocabulaire pour trouver ou nommer un objet illustré sur la page ; il est donc
initié à une démarcheLEÇONinductive qui l’invite à chercher par lui-même le sens des mots. Ces listes

exactement ce que le professeur Parlons 2


lui permettent également de repérer les mots à apprendre à la fin de chaque leçon et de savoir
attend qu’il demémorise,
notre emploi même sansdu quetemps
cela lui soit spécifié.
Pour une plus grande autonomie dans la compréhension du vocabulaire, les principaux mots nou-
veaux de chaque étape sont illustrés dans le Dico visuel de la fin du livre. Certaines activités,
1 Regarde l’emploi du temps. Quelles matières tu as/n’as pas dans ton emploi du temps ?
signalées par le picto p. 117  , invitent les élèves à s’y référer pour les réaliser. Ils peuvent aussi y avoir
DICO

recours à tout moment, de manière autonome.


lundi mardi mercredi jeudi vendredi
8 h 15
9 h 15 EPS histoire-géo histoire-géo SVT
9 h 15
10 h 15 EPS langue vivante maths français /
maths
physique-
chimie
17
Récréation
10 h 30
français vie de classe arts plastiques SVT / français
Guerrier et aventurier 78 VOCABULAIRE
viking du XIe siècle.
Les héros (m.) DICO p. 118
4
un aventurier / une aventurière • un bandit •
5
un cow-boy • un inventeur / une inventrice •
La méthodologie Cousins imaginaires des célèbres bandits
du même nom de la fin du XIXe siècle.
un guerrier / une guerrière
un (super-)héros / une (super-)héroïne
un magicien / une magicienne
un prince / une princesse
Dico visuel
imaginaire • réel(le)
n° 5 p. 72
Les élèves se réfèrent au dictionnaire visuel,Les événements historiques
si nécessaire, pour répondre à la question une invention • la guerre
ÉTAPE • la5paix

Les nombresles
jusqu’à
hérosl’infini la célébrité la biographie
5 Lis la page de magazine 2 . Quel est le but du jeu ?
100 cent 2 000 deux mille
6 PAR DEUX. Relisez la page de magazine 2 et 200 deux cents 10 000 dix mille

6
DICO trouvez les réponses au jeu. Aidez-vous des indices 500 cinq cents 1 000 000 un million
p. 118 
ci-dessous. Puis mettez en commun ÉTAPES
avec la classe. 1 2 3
1 000 mille
4 5 7 8 la naissance la vie
a. Dire le siècleun aventurier / un bandit un cow-boy un film
(naître) (vivre)
Thorgal est un héros de l’an mil,
de la B.D. du même nom. premier / deuxième / troisième / quatrième / etc.
une aventurière
au dix-neuvième (XIXe) siècle / au vingtième (XXe)
siècle / au vingt et unième (XXIe) siècle le monde du spectacle
b. Avec ses gros muscles,
5 7
n° 1 p. 72
PAR DEUX. Observez les dessins. Qu’est-ce
Captain Biceps fait rire !
Relis le tract de l’activité 6 . Retrouve les
qu’ils font ? Qu’est-ce
c. qu’ilsJadina
sontest
enl’héroïne
train de la phrases VIRELANGUE
correspondant 79 à chaque dessin.
de faire ? Reformulez chacun(e)
célèbred’une
B.D. Les Légendaires. Puis classe les dessins
Les sons [e] un
comme dans le tableau.
dans/ parler
inventeur un [ɛ] comme
etguerrier / un (super-)héros / un humoriste
manière différente. 1
dans faire une inventrice
3
une guerrière une (super-)héroïne
d. Le cow-boy Lucky Luke arrête Écoute et répète le plus rapidement possible.
souvent les frères Dalton !
la scène
Je mets une affiche Ils ont fait la guerre ou la paix, ces guerriers,
sur le mur du collège. ces aventuriers ? Elles sont réelles ou inventées,
e. Léonard a créé des centaines
ces princesses des siècles passés ?
Je suis en traingéniales
d’inventions de ! n° 6 p. 73 applaudir
mettre une affiche 2 4/
un magicien un prince / un spectacle
une pièce de théâtre
sur le mur du collège. une magicienne une princesse
soixante-cinq 65
a
ÉTAPE 6
Ces deux outils (listes de vocabulaire
Je… et dico visuel) viennent ainsi soutenir le travail de compréhen-
Condition les animaux Résultat la nature
sion de l’élève pendant la classe et faciliter la mémorisation
dessin 2
de ce qui adessin
été4 vu.
dessin 4 …
b dessin 3 …
une abeille une baleine un chien un crocodile un arbre une forêt le vent cueillir
Elles…
Si + présent les déchets
105

Condition Résultatun éléphant


un écureuil une girafe un manchot

c
Initier à une démarche inductive
(si + présent) pour
(présent)la découverte
une poubelle les déchets

des points de langue


Nous… Si on recycle on ne coupe pas d’arbres
le papier, pour le fabriquer. le jardin un oiseau un ours un panda un requin
n° 4 et 13 p. 84-85
Chaque point de langue travaillé dans les leçons 2 et 3 apparaît en contexte, c’est-à-dire qu’il est
introduit dans un document déclencheur oral ou écrit. Au moins une activité de compréhension
n118! cent dix-huit ti
d un tigre une tortue la terre couper planter
A c de o
6
On…
du document oriente sur la découverte de ce point langue. Elle est toujours conçue pour être
ÉTAPES
8 EN PETITS1 GROUPES.
2 3Choisissez 4 5 une 7 8
légère et faisable assez rapidement.
action ci-dessous et réalisez un tract
sur le modèle de celui de l’activité 6 .
Présentez votre tract à la classe.
6 5Lis le tract. Quelle
PAR DEUX. est l’action
Observez présentée
les dessins. Qu’est-ce 7Opération
Relis le tract de l’activité 6 . Retrouve les
compost Opération plastique Activité pour
par l’Éco-club ?
qu’ils font ? Qu’est-ce qu’ils sont en train phrases correspondant à chaque dessin.
de faire ? Reformulez chacun(e) d’une Puis classe les dessins dans le tableau.
observer et
ous sommes en train de récupérer conceptualiser
COLLÈGE RONSARD
manière différente. Éco-club 1
les bouteilles 3
en plastique du collège. le point de
Opération papier !
Je mets une affiche Si nous récupérons...
grammaire
sur le mur du collège.
Nous sommes en train d’organiser Je le recyclage
suis en train de
du papier dans les classes.
mettre une affiche 2 4
Si tous les élèves mettent le papiermur du collège.
sur le
dans une poubelle spéciale,
a nous pouvons le recycler. 106 VOCABULAIRE
Je…
Si on ne coupe Si on recycle Le jardin DICO p.Condition
118 Les actions Résultat
pas d'arbres, le papier, dessin 2
on sauve on ne coupe pas un arbre fruitier écologiques (f.)dessin 4
les forêts et d’arbres pour le compost dessin 4 mettre à la poubelle …
lesbanimaux. le fabriquer. une mangeoire dessin 3 récupérer …
Elles… la terre recycler / le recyclage
couper
planter 105 Si + présent Point de
grammaire
Condition Résultat
(si + présent) quatre-vingt-un 81
(présent)
récapitulé dans
c
Document déclencheur servantNous… Si on recycle on ne coupe pas d’arbres
un tableau
au repérage du point de langue le papier, pour le fabriquer. simple
n° 4 et 13 p. 84-85

d
On… Ac tion!
Ce type d’activité vise à rendre l’élève acteur de8la conceptualisation du point
EN PETITS GROUPES. Choisissez une de langue à décou-
action ci-dessous et réalisez un tract
vrir. Elle l’invite à induire la règle s’il y a lieu ou au moins à réfléchir par lui-même sur le sens ou
sur le modèle de celui de l’activité 6 .
la forme d’une structure langagière. Présentez votre tract à la classe.
6 Lis le tract. Quelle est l’action présentée
Opération compost Opération plastique
18 par l’Éco-club ?
ous sommes en train de récupérer
COLLÈGE RONSARD Éco-club
2
3 9 Réécoute. Les participants prennent quels
La méthodologie
objets pour le parcours d’orientation ? Choisis.
1 Observe l’affiche. De quel événement a. Ils prennent deux tickets…
s’agit-il ?

PARCOURS
Dans tous les cas, les tableaux de langue faisant le point sur la grammaire ou la communication
b

interviennent toujours après une activité de découverte de ces structures. Ils sont systématique-
D’ORIENTATION
ment enregistrés pour en faciliter
c
l’appréhension
d
e
en classe et pour aider à la prononciation. Des
EN VILLE
points de phonétique sont intégrés aux tableaux de langue de temps à autre si nécessaire, pour
favoriser le réemploi correct des nouvelles
f structures
g
à l’oral.

Tableau enregistré 10 Le verbe prendre


je prends nous prenons
tu prends vous prenez
il/elle/on prend ils/elles prennent
n° 6 p. 21

pour les 11-14


Travailler la discrimination
ans PHONÉTIQUE 11 phonétique des différents
le 24 avril La prononciation
n° 6 p. 20 du verbe prendre sons de la conjugaison du
Écoute encore le verbe prendre et dis dans verbe prendre
RDV à la cathédrale quelles formes verbales tu entends :
• [ã] comme dans plan ;
• [ən] comme dans fenêtre ;
• [ɛn] comme dans européenne.
n° 7 p. 21

4
2
PAR DEUX. Associez les situations aux dessins
(il y a plusieursÉTAPES 1 faites des phrases
possibilités). Puis 3 4 5 6 7 8
Ville de avec le verbe prendre.
a. Lina et Chloé vont au collège en métro.

5 27 Varier les modalités de réemploi


Réécoute et lis la liste des
b. Je pars au collège à vélo.
ingrédients
c. Nous visitons une ville. 8 Relis la liste de courses de
2 9 Écoute. Vrai ou faux ? pour le gâteau. Qu’est-ce qu’il y a et est au musée.
d. Corentin l’activité 7 . Quelle information
a. C’est le départ du parcours qu’est-ce
d’orientation.
qu’il n’y a pas ? il y nombreuses
■ Le réemploi
b. Les participants font des équipes de dix.des connaissances 1
est facilité
des photos 3
par lesun ticket
activités orales et écrites qui
a pour chaque produit ?

sontd’orientation,
c. Pendant le parcours proposées :
les équipes
29 Pour exprimer une quantité
prennent des photos et répondent Demander
à à maman :
des questions.– soit à l’intérieur des leçons,2 à la suite des tableaux
un casque 4 undeplanlangue,
Les solides Les liquides
du chocolat – du sucre en poudre
quartier–la
– soit
d. Les équipes vont dans ledans double
européen
– des œufs
page « Entraînement
– de la farine
». 1 kilo de carottes
à pied. a-3 Elles prennent un ticket.
200 grammes de sucre 1 litre de lait
Toutes les activités
– du beurre de –la dupage
sel « Entraînement » sont signalées par un renvoi de jusde ce type :

Entraînement
1 paquet de bonbons 1 bouteille

14 quatorze
à la fin des tableaux de langue ou des encadrés de vocabulaire, qui permet si besoin un aller-retour
1 morceau de fromage de fruits
1 tablette de chocolat
entre la leçon
28 enarticles
Les courspartitifs
et la page d’entraînement.
1 bouteille d’eau
■ Les activités de la
Pour exprimer unepartie « Entraînons-nous » ou certaines des activités n°qui
quantité indéterminée, suivent les tableaux
8 p. 33
on utilise les articles partitifs.
de langue proposent une systématisation à faire en groupe car elles font intervenir l’interaction,
le jeu ou Masculin
cherchent
Entraînons-nous
Il y a du chocolat.
à favoriser Il y al’entraide entre les élèves pour des mini-productions. Ces activités
A c tafin n!
de l’eau.
Féminin Il y a de la farine.
font parfois appel
Pluriel
au mouvement
Il y a des
ou à la manipulation i od’aider les élèves à fixer les savoirs car
Les œufs.
ce n’est queIl n’y
par
repas
l’expérience concrète et le mouvement 9 EN PETITS Les aliments
GROUPES. Imaginez
que laetmémorisation
et un
les boissons
a pas de chocolat / de farine / d’eau / d’œufs. gâteau original faites la liste des opère chez certains
d’entre eux. 1 PAR DEUX. Pose des n° 3questions
p. 32 à ton/ta courses nécessaires.
2 ENLa classe vote
PETITS GROUPES. Citez deux fruits, deux
camarade sur les horaires de repas de pour le gâteau le plus original.
légumes, deux boissons et deux produits
Maëlle. Il/Elle te répond. laitiers.
6 PAR DEUX. Quels ingrédients on peut utiliser
pour préparer un gâteau ? Quels ingrédients
on ne peut pas utiliser ? Faites deux listes. Les articles partitifs
Puis comparez avec la classe.
On peut utiliser des oranges. On ne peut pas utiliser de viande. a
3 PAR DEUX. Prépare des étiquettes sur ce modèle.
Tire au sort une étiquette et interroge ton/ta
camarade. Il/Elle te répond.
h
7 Lis la liste de courses et trouve chaque produit b
poisson poulet
dans le sac ci-contre. Qu’est-ce qui n’est pas c g
Activité collective
pour de de Baptiste ?
l’anniversaire œufs pain
f
réemploi située à la suite
• 1 tablette de chocolat • 1 kilo de carottes d e
oranges tomates
du tableau
• 200 grammes de sucre • 3 bouteilles de jus
en poudre de fruits beurre pommes
• 1 morceau de fromage • 1 litre de lait
• 4 œufs • 3 paquets de bonbons
carottes viande

Jeu de réemploi situé Est-ce que tu manges du poisson ?


VOCABULAIRE
dans « Entraînons-nous »
30

L’anniversaire (m.) Les ingrédients (m.)


Non, je ne mange pas de poisson. /
Mon COURS de MA HS DICO p. 116
un bonbon
DICO p. 116
le beurre
Oui, je mange du poisson.

une fête le chocolat


Choisis la réponse correcte. un gâteau la farine
1 kilo = 10 grammes – 100 grammes – 1 000 grammes
1 litre = 10 centilitres – 100 centilitres – 1 000 centilitres
partager les œufs (m.)
Poser une question sur la quantité 19
le sel
le sucre en poudre
d. Est-ce que vous allez souvent sur Internet ?
2. La semaine dernière, … Poser une que
e. Qu’est-ce que vous préférez faire sur Internet ?
3. L’année dernière, …
a. … une petite fiQuand
lle de regardez-vous
5 ans a porté secours
la télé ? 9 Lis les note
La méthodologied à sa grand-mère malade. ses questio
b. … un enfant de 8 ans a créé un jeu vidéo.
c. … une bande de copains a dessiné une

■ Les activités de la partie « Entraîne-toi » permettent de systématiser les points de langue de


Entraîne-toi
fresque sur le mur de leur immeuble.

manière individuelle. Il est important de faire faire certaines


66 Pourdesituer un événement
ces activités en classe, car cette
dans le passé
PHONÉTIQUE. Les sons [k] et [g]
phase dee systématisation individuelle permet aux élèves de prendre le temps de bien comprendre

ce qu’ils ont découvert, avec possibilité de recours auHier /


guideLa semaine dernière / L’année dernière,
que représente le professeur et de
correction immédiate.
5 Écoute
un enfant lesamots.
de huit ans créé unTu
jeuentends
vidéo. [k] comme dans
carotte ou [g] comme dans n° 8gâteau ?
p. 59
72

63 Quelques participes passés o n!participes passés irréguliers


ti
A c Quelques
irréguliers 9 EN PETITS GROUPES. Choisissez un titre
de presse de l’activité 1 et imaginez
avoir eu pouvoir pu 6 Trouve
un fait divers
les verbes
étonnant.
irréguliers dans la liste et
Écrivez un
écris leur participe passé.
être été prendre pris court article pour le journal du collège. a. Oui, elle a
faire fait voir vu Affichezavoir
vos articles et votezêtre
pleurer pour lefaire soigner b. Elle n’utili
lire lu plus étonnant. c. Elle utilise
n° 6 p. 59 lire pouvoir nourrir prendre et le week
d. Avec son
écoute de
6 Renvoi à un
AVEC LA exercice
pointrigolote
de langue
de réemploi
CLASSE. Raconte
de la page
au passé.
individuel
une petite histoireduÉTAPES
« Entraînement
La classe devine si elle»
167 3
Exprimer
2VOCABULAIRE
son étonnement
4 5 6 7 8 e. Non, elle
son télép
est vraie ou fausse. Le fait divers
5 Lis cette autre page du site Internet. Quelles sont les trois grandes
la police / lescatégories
7
policiers d’aide ? interroger
DICO p. 117
Trouve les mots pour exprimer l’étonnement.
Un jour, ma grand-mère a fait du skate.
http://entraide-entrado.org le témoin a. C’est i voler
u n d g e  !
L’impératif né
■ D’autres activités du cahier
Témoignages Idées peuvent à
être proposéesSoigner
Questions b. C’est nou ien cclasse
la maison,
Comment les aider ? l rdeomanière dif-

férenciée, c’est-à-dire en fonction des besoins ou deparce


Des enfants ou des ados ne guérissent pas
l’aisance
qu’on ne peut pasdes a b y e
élèves, le  !but étant
les soigner ! cinquante-trois 53 de leur 10 Écoute. Tra
Toi aussi,
négatif.
donner confianceaide
et de ne pas décourager ceux qui auraient besoin
le monde !
c. C’est de u plus f ode ! temps pour fixer les 73
connaissances. à des actions ? C’est possible !
Tu es un ado et tu veux participer

Choisis une catégorie d’aide !

Cette variété d’activités de réemploi


Nourrir Comment les aider ?
permet d’ancrer les connaissances dans la durée.
Éduquer Comment les aider ?
Des enfants ne grandissent pas
bien parce qu’ils ont faim ! Un ado sur 5 ne finit pas l’école !

Intégrer une
6 Relis la page du siteapproche
Internet de l’activité . interdisciplinaire
Quel est le problème cité dans chaque catégorie ?
7 Complète avec un verbe du 2 groupe.
5 e

Adomania propose, 52 Lesuneverbesfois par étape, des activités


du 2 groupe e
Nousse focalisant
soignons sur etune
les enfants malades ils … . discipline scolaire. Les

encadrés « Mon Finircours de… Choisir » abordent chacun une discipline non linguistique différente : géo-
b
Elle n’a pas assez à
graphie, mathématiques,
je finis
tu finis enseignement
je choisis
tu choisis civique et moral,
manger, alorsinformatique,
elle histoire, science de la vie
ne … pas bien. c
et de la Terre, géométrie
il/elle/on finit
nous finissons
pour Adomania
il/elle/on choisit
nous choisissons
2 . Ces rubriques sont Des personnes ont par les 8 pages de
complétées
faim, nous les … .
Disciplines nonils/elles
linguistiques
vous finissez
finissent
du cahier d’activités. Par cette approche interdisciplinaire, l’élève
vous choisissez
ils/elles choisissent d
expérimente une Autres approche transversale de son apprentissage.
verbes du 2 groupe : e Il est
Vous … de participer à quelle amené
action ? à comprendre plus
guérir, grandir, nourrir…
clairement l’utilité de ce qu’il apprendn°par 12 p. 47
le traitement d’un autre sujet.
A c t i o n!
8 EN PETITS
3 GROUPES. Choisissez une
URS d’ECM*
Étape

Mon C catégorie d’aide (nourrir, soigner,


Mon cours d’enseignement civique et moral
éduquer) et imaginez une action à
proposer1 dans votre
La solidarité, quartier.
qu’est-ce Lalesclasse
que c’est ? Choisis bonnes attitudes.
La solidarité au collège, qu’est-ce que c’est ?
Encadré Choisis les actes solidaires.
vote pour la meilleure
Être
généreux /
action. Participer
à des actions avec

« Mon cours a Je fais mes devoirs avec ma copine : on s’aide !


généreuse
Nous choisissons de soigner les enfants
La solidarité,
et pour les autres
Page DNL
de… » dans malades. Nous donnonsqu’est-ce
des jeux à Travailler
correspondante
Aider
b J’achète des bonbons e Je tiens la porte les autres que c’est ?
l’hôpital pour les aider à guérir ! seul(e)
chaque étape pour moi, je n’aime pas les
partager avec les autres.
à un collégien
handicapé.
Être
jaloux / jalouse Faire
dans le cahier
des autres
d’activités
Partager équipe
avec les autres
f Mon copain est
c Je n’aide pas mon ami
malade, je l’appelle 2
en maths, je veux avoir 52
Être solidaire, c’est bien, mais comment ? Souligne la bonne
pour ses devoirs. VOCABULAIRE
attitude puis écoute pour vérifier.
la meilleure note ! 53
g Je participe aux En classe, mon camarade ne comprend pas. Je donne

d Je n’aime pas travailler actions d’entraide La santé la réponse à mon camarade OU je l’aide à comprendre
DICO p. 117
et à trouver la réponse tout seul ?
en groupe, je travaille organisées par un accident les pompiers (m.) fatigué(e)
tout seul. mon collège. un handicap les secours (m.)À ladesortie malade
du collège, je vois un ado
16 ans prendre le téléphone
a
un médecin n° Je4 vais
d’un élève de ma classe. p. 46
aider
* enseignement civique et moral l’élève OU j’appelle un adulte ?

Pour travailler ou faire des choses


ensemble, on doit être toujours
quarante-trois 43
b

d’accord OU on peut avoir


des idées différentes ?

Quand j’ai des problèmes,


je les partage avec les autres OU
je les garde pour moi pour ne pas
inquiéter mes copains ?
c
d

70 Disciplines non linguistiques Étape 3

20
La méthodologie

Faire le choix d’une évaluation positive


Pour évaluer les compétences d’un élève, il faut, d’une part, être au clair sur ce que l’on attend de
lui et, d’autre part, lui permettre d’avoir une lisibilité sur son parcours et sur ses progrès. Le rôle du
professeur est de reconnaître les acquis des élèves et de les aider à avancer dans une démarche
d’évaluation positive, c’est-à-dire sans jugement ni sanction mais dans un souci de progression
et de remédiation.
Avec Adomania, l’élève et le professeur savent dès l’ouverture d’une étape quels savoirs et savoir-
faire vont être évalués. Le contrat d’apprentissage les annonce et la progression rigoureuse des
leçons les met en œuvre. Au moment de l’évaluation, plusieurs outils sont à la disposition du
professeur et de l’élève.
L’évaluation formative est proposée :
•d ans le cahier d’activités avec une page d’autoévaluation (avec autocorrection) et un accès au
Parcours digital® (activités de remédiation),
• dans le livre de l’élève par une grille de co-évaluation des tâches finales (voir p. 13 de ce guide).
Les élèves peuvent ainsi prendre conscience de leurs acquis et de leurs lacunes. Cette démarche
contribue à renforcer leur confiance en eux et à les rendre encore une fois acteurs de leur appren-
tissage.
L’évaluation sommative est présente dans :
• la page dédiée à l’évaluation à la fin de chaque étape du livre de l’élève,
• la double page DELF du livre de l’élève proposée toutes les deux étapes et qui prépare, dans
Adomania 2, aux DELF A1 ou A2 scolaire et junior,
• les tests à la fin de ce guide.
Pour le professeur, ce sont autant d’outils « clés en main » adaptés aux contenus et savoir-faire
travaillés à chaque étape de la méthode. Un barème de correction est proposé pour chacune des
évaluations. L’élève n’est pas mis en difficulté lors de la réalisation de ces évaluations car elles se
concentrent sur les contenus et savoir-faire travaillés tout au long d’une étape. Il est simplement
invité à mobiliser ses connaissances acquises. Les fiches détaillées de barème proposées dans ce
guide sont destinées à être données avant toute évaluation, afin que les élèves sachent ce que l’on
attend d’eux et adaptent leurs réponses en conséquence.

Développer des compétences extra-scolaires


Par l’intermédiaire des activités et des tâches proposées, Adomania suit la recommandation du
Conseil de l’Europe, énoncée le 18 décembre 2006, sur les compétences clés pour l’éducation et
la formation tout au long de la vie : « Les compétences clés en tant que connaissances, aptitudes
et attitudes appropriées à chaque contexte sont fondamentales pour chaque individu dans une
société fondée sur la connaissance. Elles comportent une valeur ajoutée au marché du travail, à la
cohésion sociale et à la citoyenneté active en apportant flexibilité et adaptabilité, satisfaction et
motivation. » Les 8 compétences clés énoncées ci-dessous sont travaillées au sein d’Adomania 2
et leur mise en œuvre est détaillée dans ce guide, pour chaque étape.
La communication en langues étrangères est au cœur de la discipline qu’est le français langue
étrangère et implique le développement des compétences de compréhension et de production
en langue française ainsi que l’appréhension d’une nouvelle culture. La maîtrise progressive de
ces compétences est évidemment travaillée tout au long des étapes, ainsi que la découverte des
cultures française ou francophone au sein de documents ou de pages dédiées.
L a compétence mathématique et les compétences de base en sciences et technologies. La
compétence mathématique est présente dans des activités où les élèves vont, par exemple,
être invités à compter, calculer des surfaces, des heures ou des prix. Les compétences de base
21
La méthodologie

en sciences et technologies sont mises en œuvre dans certaines activités de la rubrique interdis-
ciplinaire « Mon cours de… ».
La compétence numérique implique l’usage des technologies de l’information et de communi-
cation (TIC). Pour la réalisation de certaines tâches d’Adomania, les élèves peuvent être ame-
nés à utiliser Internet. Par ailleurs, les outils numériques mis à la disposition du professeur et
des élèves (manuel numérique enseignant, manuel numérique élève et Parcours digital®) leur
offrent la possibilité de pratiquer cette compétence dans un cadre sûr et contrôlé.
L a compétence « apprendre à apprendre » est abordée dans le cahier d’activités d’Adomania,
qui propose aux élèves de tester différentes méthodes d’apprentissage par l’intermédiaire de
petites activités et les invite donc à prendre conscience des méthodes adaptées à leur propre
manière d’apprendre.
Les compétences sociales et civiques. Elles sont mises en œuvre par l’intermédiaire d’activités
qui permettent la compréhension des codes et des usages de la culture française. Ces compé-
tences sont également mises en pratique de par le contexte même de l’apprentissage en classe
et des interactions entre élèves ou avec le professeur : l’élève, en tant qu’acteur social, doit tra-
vailler ces compétences dans la « micro-société » que représente la classe.
L’esprit d’initiative et d’entreprise est au cœur de ce que défend la démarche actionnelle
adoptée dans Adomania. L’élève est conscient de ses objectifs et du contexte dans lequel s’ins-
crit son travail. Il est en mesure d’agir, de prendre des décisions et d’exercer sa créativité lors de
la réalisation de tâches.
La sensibilité et l’expression culturelles impliquent l’expérimentation de diverses formes artis-
tiques. C’est par l’intermédiaire de documents déclencheurs (chansons, textes ou photos) ou
de tâches (dessiner, chanter, écrire) que les élèves exercent leur sensibilité et leur expressivité
artistiques.
L a communication dans la langue maternelle. Dans Adomania, l’interaction est au centre
de toutes les activités de groupes, comme le définit le concept méthodologique central de
la méthode. Certes, nous souhaitons que les élèves s’expriment le plus possible en français,
mais lors des activités coopératives, la langue maternelle est bien sûr sollicitée pour l’échange,
la réflexion interculturelle et l’expression de pensées, sentiments, opinions, etc.

22
Mode d’emploi d’une étape

Une page d’ouverture active

ÉTAPE

Amis 3
et
solidaires
Activités d’échauffement 1 Montre sur les photos :
a. des selfies d’amis ;
b. des amis solidaires.

pour découvrir la thématique 2 Qu’est-ce que tu fais


avec tes amis ?

en partant du vécu des élèves

objectifs
pragmatiques
Apprenons à…
• parler de l’amitié et de la personnalité
• parler de nos relations et de nos émotions
+
• parler de l’entraide et de la santé

Et ensemble…
organisons une grande fête de l’amitié
et de la solidarité au collège
VIDÉ
SÉQUENCE 3
tâche finale

= contrat d’apprentissage

Trois leçons d’apprentissage

Leçon 1 pour découvrir la thématique et le vocabulaire

Objectif pragmatique Documents déclencheurs oraux


de la leçon ou écrits sur la thématique

LEÇON
ÉTAPES 1 2 3 4 5 6 7 8

1 Parlons de l’amitié
et de la personnalité 2
Être populaire
Génération

ado
1
au collège
Quel(le) ami(e) 3 Ton/Ta meilleur(e) ami(e)
TEST C’est une star à la récré, tout le
monde veut être son ami(e)… intelligent(e)
dynamique
Activité de
tu es ? répète ton secret :
tu es en colère, tu vas avec tes autres ami(e)s…
Comment est le ou la populaire ?
Portrait-robot. curieux/curieuse
joyeux/joyeuse
et rigolo(te) production
pas de problème : ce n’est pas important, Donne ton avis sur blog.generationado.fr
finale en
gentil(le)

1
généreux/généreuse
Pour toi, l’amitié, c’est : ce secret. Être populaire, c’est bien ?
tu es triste, mais c’est toujours ton ami(e). pas timide
avoir un ou une meilleur(e) ami(e).
avoir une bande de super copains ou copines.
avoir des amis sur Internet, au collège,
C’est super d’être populaire ? Oui, mais
interaction
en vacances, etc.

2 Ton/Ta meilleur(e) ami(e)


rencontre un(e) nouvel(le) ami(e) :
6 42 Réécoute.
a. Classe les étiquettes dans les bulles.
9 PAR DEUX. Pose des questions à ton/ta
camarade sur son caractère et fais son
b. Quelles étiquettes correspondent à une portrait-robot.
tu n’es pas inquiet/inquiète : on est copains, caractéristique citée dans l’article 2  ?
mais on est libres !
tu es jaloux/jalouse : tu as peur de perdre
Les copains, c’est super, mais ça change souvent !
Maximum de : tu es un(e) ami(e) indépendant(e). sympa toujours contente drôle Vocabulaire
Résultats

ton/ta meilleur(e) ami(e)…


essentiel de
Pour toi, l’amitié, c’est pour toujours.
Maximum de : tu es « un(e) ami(e) pour la vie ». méchante pas toujours naturelle
tu es content(e) : les amis de tes amis sont Tu as beaucoup d’amis, ils sont tous importants pour toi.
43 VOCABULAIRE
tes amis ! Maximum de : tu es un(e) « ami(e)-copain/copine ».
s’intéresse à beaucoup de choses
24 25
aide beaucoup les autres pas sincère
Le caractère
curieux/curieuse
Les sentiments (m.)
DICO p. 117 la thématique
dynamique
(enregistré)
en colère
généreux/généreuse content(e)
J’adore Marianne ! Pas moi !
1 2 gentil/gentille inquiet/inquiète
Elle… Elle… indépendant(e) jaloux/jalouse
intelligent(e) triste
1 Lis le test 1 et réponds. 3 Fais le test 1 . Quel(le) ami(e) tu es ? joyeux/joyeuse n° 2 et 6 p. 46
a. Quel est le sujet du test ? Partage tes résultats avec la classe. méchant(e)
L’amitié (f.)
b. On parle des sentiments suivants dans naturel/naturelle
un(e) meilleur(e) ami(e)
quelle(s) partie(s) du test ? 4 Lis l’article 2 . Choisis la bonne réponse. populaire
une bande de copains/copines

Virelangue
sincère
a. Un portrait-robot, c’est :
a c e
1. les caractéristiques d’une personne. 7 PAR DEUX. Relisez l’article 2 et discutez. timide
rigolo/rigolote
Exprimer un avis contraire
2. la description d’un ami. Quelles caractéristiques du/de la populaire Elle est intelligente, mais elle
b d
3. la photo d’une personne.
b. Être populaire, c’est :
vous aimez chez un(e) ami(e) ?
Moi, j’aime bien les amis rigolos et dynamiques !
n° 1 et 5 p. 46 n’est pas toujours naturelle !
pour travailler la
2 EN PETITS GROUPES. Associez chaque
sentiment de l’activité 1 à une situation
1. être un(e) bon(ne) élève.
2. ne pas avoir d’amis au collège.
VIRELANGUE 44

Les sons [ʃ] comme dans chanter et [ʒ] comme


prononciation
8
de vie avec un(e) ou des ami(e)s.
Lisez vos situations aux autres groupes.
3. être la « star » du collège. EN PETITS GROUPES. Répondez à la question
de l’article 2  : être populaire, c’est bien ?
dans jouer
Écoute et répète le plus rapidement possible.
d’un ou
Ils devinent vos sentiments. 5 42 Écoute les deux amies et réponds. Partagez vos réponses avec la classe.

Notre meilleur ami part dans un autre collège.


a. De qui elles parlent ?
b. Est-ce qu’elles sont d’accord ? Oui, c’est bien, parce qu’on a beaucoup d’amis !
Charlie et Julian sont des collégiens charmants :
chaque jour généreux, chaque jour joyeux, toujours
gentils, jamais méchants !
plusieurs sons
n° 7 p. 47
Vous êtes tristes ! Mais parfois, ce sont de faux amis !

38 trente-huit trente-neuf 39

Activités
de compréhension
d’échange oral
de découverte du vocabulaire

23
Mode d’emploi d’une étape

Leçons 2 et 3 pour approfondir la thématique et travailler la langue

Objectifs pragmatiques des leçons

LEÇON
ÉTAPES 1 2 3 4 5 6 7 8

2 Parlons de nos relations


et de nos émotions 4 Lis les réponses au courrier des lecteurs et associe-les aux problèmes de l’activité 1 .

Vos réponses à vos problèmes.


1 Lis le courrier des lecteurs. De quels problèmes parlent ces ados ? Associe chaque texte à un dessin.
Moi aussi, je suis
nouve au au collège. Moi aussi, j’ai un copain
Mais aujourd’hui, ma
100% questions ados classe, je l’aime bien.
comme ça ! Je l’aime bien,
mais je ne le rencontre
c Et ma nouvelle vie, je jamais seul, toujours Quand on a de vrais
ne la déteste pas ! Toi avec d’autres copains… amis, on les aime comme
Activités de aussi, tu vas l’aimer, ta
nouvelle classe !
Et je ne l’appelle pas
trop souvent !
ils sont. Alors tu peux
être toi-même !

compréhension a b
Je s u i s nouv e au au
collège et c’est difficile !
Bastien, 13 ans Noémie, 13 ans Adèle, 14 ans

orale ou écrite Ma copine veut toujours J ’ ador e rig o ler av e c


J’ai mal au ventre tous
les matins quand je vais
être avec moi. Elle est mes copains… mais moi,
au collège. J’ai chaud ou 5 Relis le document de l’activité 4 et 6 Qu’est-ce que tu fais dans ces situations ?
j’ai froid quand je parle retrouve quel ado donne ces réponses. Réponds avec un pronom COD et les verbes
sympa, mais moi, j’ai je raconte très mal les à un élève de ma classe et,
besoin de rencontrer blagues. J’ai honte parce a
suivants.
à la cantine, je ne mange
d’autres amis. Et j’ai que je voudrais être drôle pas parce que je n’ai pas On aime nos vrais amis comme ils sont. écouter répéter aider
peur de parler de ça moi aussi ! faim. Parfois, j’ai envie
avec elle… de pleurer… b appeler inviter
Hector, 12 ans
Je n’appelle pas mon copain trop souvent.
Éloïse, 13 ans. Valentin, 12 ans Un garçon de ta classe est souvent seul parce
Vos réponses à vos problèmes. c qu’il est nouveau. > Je l’invite à une sortie !
Je ne déteste pas ma nouvelle vie. a. Ton meilleur ami ne comprend pas
un exercice de maths.
2 Relis le courrier des lecteurs de l’activité 1 .
b. Ton copain téléphone parce qu’il a un problème.
a. Quel(s) ado(s) éprouve(nt) ces émotions ? 46 Pour expliquer une situation 47 Les pronoms COD le, la, les, l’ c. Tes deux meilleures copines ne sont pas
J’ai chaud ou j’ai froid quand je parle à Je ne rencontre jamais mon copain seul. au collège aujourd’hui.
a b c
un élève de ma classe. Je ne le rencontre jamais seul. d. Ta meilleure amie raconte un secret
= Quand je parle à un élève de ma classe, très important.
b. Valentin éprouve ces sensations j’ai chaud ou j’ai froid. J’aime bien mon copain. Je l’aime bien.
dans quelle(s) situation(s) ? n° 8 p. 47
Je ne déteste pas ma nouvelle vie. Ac t i o n!
a b c
Je ne la déteste pas.
7 EN PETITS GROUPES. Explique un problème
J’aime bien ma classe. Je l’aime bien. de relation avec un(e) ami(e). Les autres
3 PAR DEUX. Dans quelles situations tu
proposent une solution à ton problème.
éprouves les sensations ou les émotions On aime nos vrais amis comme ils sont.
45 Pour exprimer ses sensations On les aime comme ils sont. Mettez en commun avec la classe.
suivantes ? Compare avec ton/ta
et ses émotions
camarade. Avec un infinitif : Tu vas l’aimer.
Avoir chaud, froid, faim Je rigole quand… n° 9 p. 47
J’ai froid, j’ai chaud et je n’ai pas faim. J’ai chaud quand…
49 VOCABULAIRE DICO p. 117
Avoir mal (à, au, aux)
Je n’ai pas faim quand… PHONÉTIQUE 48
J’ai mal au ventre. Les relations (f.) Les sensations
J’ai honte quand… L’élision aider (un ami) et les émotions
Avoir honte, peur, besoin, envie (de)
J’ai honte. Écoute et répète les exemples ci-dessus. appeler (un ami)
le besoin
J’ai peur de parler de ça. J’ai mal au ventre quand… Comment on prononce le l apostrophe pleurer
J’ai besoin de rencontrer d’autres copains. devant une voyelle ? raconter un secret / des blagues / l’envie (f.)
n° 10 p. 47 un problème (à un ami) la faim
J’ai envie de pleurer. J’ai peur quand…
n° 3 p. 46 rencontrer (un ami) la honte
Je pleure quand… rigoler la peur

40 quarante quarante et un 41

Tableaux de grammaire ou de conjugaison enregistrés Phonétique en lien avec un des points de langue

LEÇON
ÉTAPES 1 2 3 4 5 6 7 8

3 Parlons de l’entraide
et de la santé 5 Lis cette autre page du site Internet. Quelles sont les trois grandes catégories d’aide ?
http://entraide-entrado.org

Soigner Comment les aider ?


Témoignages Idées Questions
Des enfants ou des ados ne guérissent pas
1 Observe le site Internet. À ton avis, l’entraide, qu’est-ce que c’est ? parce qu’on ne peut pas les soigner !
Toi aussi,
http://entraide-entrado.org aide le monde !
Tu es un ado et tu veux participer
ENTR IDE Témoignages Idées Questions
à des actions ? C’est possible !
Choisis une catégorie d’aide !
DOS
Pas besoin d’aller loin pour aider les autres !
Nourrir Comment les aider ?
Anaïs Léonard Eliot Éduquer Comment les aider ?
Des enfants ne grandissent pas
bien parce qu’ils ont faim ! Un ado sur 5 ne finit pas l’école !
Activité de
6 Relis la page du site Internet de l’activité 5 . 7 Complète avec un verbe du 2e groupe.
réemploi
Quel est le problème cité dans chaque catégorie ? a
Nous soignons les enfants malades et ils … .
des points de
52

Finir
Les verbes du 2e groupe
Choisir
b langue
2 50 Écoute Anaïs, Léonard et Eliot. Qui est-ce qu’ils aident ? Associe. je finis je choisis Elle n’a pas assez à
tu finis tu choisis manger, alors elle
Anaïs Léonard Eliot ne … pas bien. c
il/elle/on finit il/elle/on choisit
nous finissons nous choisissons Des personnes ont
a b c d vous finissez vous choisissez faim, nous les … .
ils/elles finissent ils/elles choisissent d
Autres verbes du 2e groupe : Vous … de participer à quelle action ?
guérir, grandir, nourrir… n° 12 p. 47

Ac t i o n!
8 EN PETITS GROUPES. Choisissez une
Mon C URS d’ECM* catégorie d’aide (nourrir, soigner,
3 50 Réécoute. Comment Anaïs, Léonard
et Eliot aident ces personnes ?
4 PAR DEUX. Que faites-vous dans ces
situations ? Trouvez des solutions et La solidarité au collège, qu’est-ce que c’est ?
éduquer) et imaginez une action à
proposer dans votre quartier. La classe
Micro-tâche
mettez-les en commun avec la classe. Choisis les actes solidaires.
a Je fais mes devoirs avec ma copine : on s’aide !
vote pour la meilleure action.

Nous choisissons de soigner les enfants


finale
51 Pour parler de la santé Je suis malade. malades. Nous donnons des jeux à
et des secours b J’achète des bonbons e Je tiens la porte l’hôpital pour les aider à guérir !
pour moi, je n’aime pas les à un collégien
J’ai un bras cassé.
être fatigué(e) / malade partager avec les autres. handicapé.

Tableaux de avoir un bras / une jambe cassé(e)


avoir un handicap Mon ami a un accident de vélo devant moi. c Je n’aide pas mon ami
en maths, je veux avoir
f Mon copain est
malade, je l’appelle
aller chez le médecin / à l’hôpital
communication
pour ses devoirs. VOCABULAIRE
la meilleure note ! 53
(se) soigner Je suis très fatigué. g Je participe aux
appeler les pompiers / le 18 d La santé DICO p. 117
Je n’aime pas travailler actions d’entraide

enregistrés porter secours


n° 4 et 11 p. 46-47
Ma voisine a très mal au pied,
elle ne peut pas marcher.
en groupe, je travaille
tout seul.
organisées par
mon collège.
un accident
un handicap
les pompiers (m.)
les secours (m.)
fatigué(e)
malade
un médecin n° 4 p. 46
* enseignement civique et moral

42 quarante-deux quarante-trois 43

Vocabulaire essentiel
DNL en lien avec les contenus de la leçon de la leçon

24
Mode d’emploi d’une étape

Une double page « Cultures » et « Ensemble pour… »

Rubrique
culturelle CULTURES ÉTAPES 1 2 3 4 5 6 7 8
Activités de

S
en lien avec EN PETITS GROUPES compréhension

ciété
la thématique 3 54 Écoute. Ils participent à quelle organisation ? 4 Choisissez l’action que vous préférez. et d’échange sur
Expliquez votre choix à la classe.

de l’étape le thème culturel


Ensemble pour…
Aider, c’est facile : les grandes organiser une grande fête de l’amitié
organisations proposent des et de la solidarité au collège
événements près de chez toi. Tâche
Tu peux participer seul(e), avec
ton collège ou ta famille !
1E N PETITS GROUPES  Préparez le programme de votre fête de l’amitié collective
et de la solidarité sur une journée. Imaginez :
– des actions d’entraide entre élèves ;
– des rencontres.
finale
2 Inventez un « jeu de l’amitié » 3 Faites une affiche pour votre fête guidée
ou un « jeu de la solidarité ». de l’amitié et de la solidarité avec
INSCRIVEZ-VOUS ! PRENEZ RENDEZ-VOUS ! le programme.
1 ÉLÈVE 1 ÉLÈVE 1 ÉLÈVE 150 ÉLÈVES L’équipe Jeunesse et Solidarité vient à votre rencontre.
MINIMUM PAR
INSCRIT SENSIBILISÉ QUI COURT ÉTABLISSEMENT

Grande fête de l’amitié


Académies d’Aix-Marseille / Nice
INSCRIPTION AVANT LE 18 DÉCEMBRE 2015 Corinne Wolff • 06 09 22 74 90

– 2 joueurs (2 meilleur(e)s ami(e)s)


Sur internet : Par courrier : Action contre la Faim cwolff@actioncontrelafaim.org

et de la solidarité
www.actioncontrelafaim.org 14/16 Boulevard de Douaumont CS – 80060
75854 Paris Cedex 17

– 10 questions sur « la personnalité de ton/ta


RUBRIQUE Académies de Bordeaux / Poitiers
ENSEIGNANTS
Anastasie Daho • 06 09 92 72 71
adaho@actioncontrelafaim.org
Avez-vous déjà participé ? OUI NON

meilleur(e) ami(e) »
Courez-vous avec un autre établissement ? OUI NON
Si oui, lequel : ...............................................................................................................
Comment avez-vous connu le projet ? (contact, courrier, email, bouche à oreille,
Académie de Lille
Cathy Gabrielczyk • 06 09 22 74 86
cgabrielczyk@actioncontrelafaim.org
Jeudi 20 octobre de 14 h à 17 h
autre... ) : ......................................................................................................................

Un joueur pose des questions sur lui-même à Salle informatique : jeux


Académies de Lyon / Grenoble / Dijon
Coordonnées de votre établissement

Co-évaluation
Flore Martinat-Hempel • 06 09 22 75 17
Académie : .................................................................................................................... fmartinat@actioncontrelafaim.org

son/sa meilleur(e) ami(e). Il/Elle répond par


Nom de l’établissement : ..............................................................................................
Adresse : ....................................................................................................................... Académies de Nantes / Rennes
Julien Foussard • 06 09 22 75 10
De 14 h à 15 h 30  Jeu de l’amitié
« oui » ou « non ».
Code postal : .................Ville : ......................................................................................
jfoussard@actioncontrelafaim.org
Téléphone : ....................................................................................................................
Email : ............................................................................................................................
Académies de Paris / Créteil / Versailles
De 15 h 30 à 17 h Jeu de la solidarité
L’ami(e) compte les points : 1 point = une
de la tâche
Nom et prénom du chef de l’établissement : ............................................................... Marianne Escoda • 01 70 84 71 23
lacoursecontrelafaim@actioncontrelafaim.org
Coordonnateur de la Course contre la Faim

réponse correcte. Total sur 10 points.


Nom : ............................................................................................................................ Académies de Strasbourg / Nancy-Metz / Besançon

Cantine : actions de solidarité


Photos : © ACF, E. Godin / © ACF, F. Seriex / © ACF, G. Tonolli / © ACF, G. Tonolli - Burkina Faso / © ACF, Lucile Grosjean - Djibouti / © Najat Elomri

Prénom : ....................................................................................................................... Isabelle Soraru • 06 09 92 72 72


Fonction : ...................................................................................................................... isoraru@actioncontrelafaim.org

Téléphone (portable si possible) : .................................................................................


Toute autre académie

De 14 h à 15 h Action « parler de ses problèmes »


E-mail (personnel si possible) : .....................................................................................

Résultats : • Entre 8 et 10 points : tu es un(e)


David Pereira • 06 09 22 75 14
C’est ma 1ère participation, je reçois le Guide du Coordonnateur et son CD-Rom dpereira@actioncontrelafaim.org
J’ai déjà participé, je reçois le CD-Rom 2016

Participants
Pour toute autre information
Marilyn Mbow • 01 70 84 71 37 très bon(ne) meilleur(e) ami(e). De 15 h à 16 h Action « aide aux devoirs »
De 16 h à 17 h Action « comment porter secours
• Entre 6 et 8 points : tu es un(e)
Nombre d’élèves inscrits à la Course contre la Faim : ................................................. mmbow@actioncontrelafaim.org
Nombre de classes : .....................................................................................................
Niveau(x) concerné(s) : ........./............/............/............/............/............/............/ ......... Responsable du projet
www.actioncontrelafaim.org RUBRIQUE

à un collégien »
bon(ne) meilleur(e) ami(e).
ENSEIGNANTS
Nathalie Atectam • 01 70 84 71 21
Commande de matériel natectam@actioncontrelafaim.org facebook.com/coursecontrelafaim
twitter.com/acf_france

• moins de 6 points : est-ce que


POUR TOUTE RECONDUCTION, NOUS N’ENVOYONS NI BANDEROLE,

VOTRE PROJET CITOYEN,


Panik Grafik | Nicolas Ripoll | www.panik-grafik.fr

Bibliothèque : rencontres
NI FLÉCHAGE. CONTACTEZ-NOUS EN CAS DE BESOIN.
1 passeport solidaire par élève :
c’est vraiment ton/ta meilleur(e)
SOLIDAIRE ET SPORTIF
OUI
1 film de sensibilisation (DVD) : OUI

ami(e) ? Faites des selfies entre amis !


Renvoi à la
1 banderole (à conserver d’une année sur l’autre) : OUI, il nous en faut NON, nous en avons déjà

De 14 h à 17 h
10 flèches (à conserver d’une année sur l’autre) : OUI, il nous en faut NON, nous en avons déjà
250 mètres de rue-balise : OUI, il nous en faut NON, nous en avons déjà
6 tee-shirts pour l’équipe organisatrice : OUI, il nous en faut NON, nous en avons déjà
1 autocollant ACF par élève : OUI, il nous en faut NON, nous en avons déjà
Imprimé sur du papier recyclé

4 Présentez votre affiche avec le programme de votre fête aux autres groupes.
PRIMAIRE COLLÈGE LYCÉE
Design graphique :

séquence
www.actioncontrelafaim.org Association agréée de jeunesse
et d’éducation populaire le 25/08/2010
Association agréée par le Ministère de
l’Éducation Nationale le 01/02/2011

Testez votre jeu avec la classe.


13
LA CLASSE DONNE SON AVIS SUR… vidéo
EN PETITS GROUPES EN PETITS GROUPES

Activité de 1 2 Regardez les documents et trouvez


LE PROGRAMME ET L’AFFICHE LE JEU correspondante
Vous connaissez des organisations VIDÉ
réflexion internationales qui font des actions solidaires le nom de quatre organisations SÉQUENCE 3
dans votre pays ou dans le monde ? françaises.

interculturelle 44 quarante-quatre quarante-cinq 45

Une double page « Entraînement »


Exercices
d’entraînement
Exercices ÉTAPES 1 2 3 4 5 6 7 8 individuels
d’entraînement
Entraînement
Entraîne-toi Le masculin et le féminin des professions (2)
collectifs Parler de ses passions

Grammaire
Entraînons-nous 3 EN PETITS GROUPES. Mime une de tes passions. Les arts
9 Écoute. Tu entends le masculin, le féminin
ou les deux ? Associe chaque profession à
Tes camarades la devinent. 142 un dessin.
Les professions (1) Tu es passionné/fou de jeux vidéos ! 6 Associe les arts et les photos. a c e
le street art les arts visuels
1 PAR DEUX. Trouve la profession correspondant
les arts numériques les arts du cirque
à chaque dessin.
b d f
a c
a d

1 Féminin e.
Conjugaison
b e Le futur simple
Le verbe savoir d
b

4 EN PETITS GROUPES. Choisis un pronom.


10 Transforme les verbes au futur simple.
Je travaille dans une école.
Les autres disent la forme correcte du verbe
> Je travaillerai dans une école.
savoir le plus rapidement possible.
a. Tu finis ta scolarité.
c f
je tu il elle on nous b. Il raconte des histoires vraies.
c. Nous choisissons notre filière.
vous ils elles d. Elle gagne beaucoup d’argent.
PHONÉTIQUE. Les sons [d] et [t]
e. Vous vendez des voitures.
f. Elles voyagent dans le monde entier.
7
a. Un ou une vétérinaire ! Le futur simple
141
Écoute. Combien de fois tu entends
le son [d] et le son [t] ? Phonétique
PHONÉTIQUE. Le e caduc
5 EN PETITS GROUPES. Jouez au jeu
Les filières / L’orientation de l’oie. Conjuguez les verbes
au futur à la personne donnée. Décrire des qualités 11 Lis les phrases suivantes sans prononcer
les e caducs. Puis écoute pour vérifier.
2 EN PETITS GROUPES. Lisez les mots suivants et 1 2 3 4 5 143
a. Tu aimeras l’avenir.
cachez-les. Choisis un mot. Tes camarades travailler écrire écouter aimer choisir 8 Complète avec je suis ou j’ai.
b. Vous travaillerez tous les jours.
je ils tu elle Rejoue vous
proposent des lettres pour le deviner.
… patiente et organisée. c. Je voyagerai beaucoup.
6
la santé les sciences la communication d. Nous porterons des vêtements du futur.
danser
elles e. Vous exercerez la profession de médecin.
le droit l’avenir les technologies … de l’imagination. … à l’écoute des autres.
15 16 17 18 7
la scolarité guérir monter prendre dépenser manger Quelques verbes irréguliers au futur simple
C!
elles tu nous je on … à l’aise
en public.
Non ! 14
détester
8
lire
… le goût
de l’aventure.
12 Retrouve dans la liste cinq verbes irréguliers
nous je et conjugue-les au futur simple.
S____
aimer aller
prendre

S!
pouvoir
réussir

13 12 11 10 9
Oui ! faire être
avoir

chanter prendre Retourne préférer naître jouer … très créative.


vous on case 5 tu il elles
jouer écrire
110 cent dix cent onze 111

Vocabulaire Communication

25
Mode d’emploi d’une étape

Une page « Évaluation »

Évaluation
Compréhension orale
1 22 Écoute Pauline et Aurélien. Vrai ou faux ?

a. Pauline et Aurélien sont à Marseille. d. Il y a un nouveau stade et des quartiers sympas à Marseille.
b. On ne peut pas faire de vélo à Marseille. e. Il n’y a pas de transports en commun à Marseille.
/5
c. Pauline préfère marcher.
Production orale
/5
2 PAR DEUX. Explique à ton/ta camarade où tu habites : dans quelle rue,
près de quel métro, en face de quel magasin, etc.

Production écrite Compréhension écrite


3 Regarde le plan et réponds au SMS 4 Lis le texte et réponds.
de Simon.
http:/lyon.fr

1e 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e
Rechercher

Quartiers de Lyon Culture Sport Vie Municipale

LE QUARTIER BELLECOUR : LE CENTRE

Le quartier et sa grande place


sont dans le centre de Lyon, entre
le Rhône et la Saône. Les deux
fleuves traversent la ville. Près de
la place, la rue de la République
est la célèbre rue des magasins.
On circule à pied dans cette rue.
LE QUARTIER DE LA PARTDIEU :
Hadrien ENTRE GARE ET CENTRE COMMERCIAL
À demain !
a. Trouve le nom :
1. du quartier situé entre deux fleuves ;
2. d’une rue où il n’y a pas de voitures ;
Salut ! Je ne sais pas comment 3. du quartier de la gare.
aller au cinéma. J’habite à côté de
Évaluation /5
la gare. Tu peux m’expliquer ?
/5
b. Où est :
1. la célèbre rue des magasins ?

notée sur 20 points 2. le centre commercial ?

/20

Prêts pour
l'étape 2 ?
22 vingt-deux ÉTAPES 1 2 3 4 5 6 7 8

+ une préparation au DELF A1 ou A2 scolaire et junior toutes les deux étapes

Pictos du livre de l’élève


piste audio du DVD-ROM inclus (mp3) renvoi au dico visuel en fin d’ouvrage

activité de production orale exercice d’entraînement collectif à


faire en temps limité

micro-tâche renvoi à la vidéo correspondante du


DVD-ROM inclius

Rubriques de ce guide
Méthodo Conseils méthodologiques pour la préparation et la réalisation de l’activité

Astuces de présentation au tableau, de mise en place, d’organisation de l’espace classe

Infos Informations culturelles

26
étape

0 Objectifs pragmatiques
– Vérifier ses connaissances linguistiques et culturelles en français
– Découvrir la francophonie et la langue familière
– Réviser les expressions simples pour communiquer en classe

Contenus
Communication Grammaire Lexique Culture

Être poli en classe Différencier les noms, Quelques mots familiers Découvrir la francophonie
les pronoms, les adjectifs et
Échanger et parler de soi
les verbes

Compétences clés
Compétence apprendre à apprendre Savoir mobiliser des savoirs acquis précédemment : activités 1 et 2 p. 8,
2 p. 9, 1 p. 10
Savoir mobiliser son esprit de déduction : activités 1 et 2 p. 10

Compétences sociales et civiques Savoir communiquer en classe : activités 1 et 2 p. 10


Savoir travailler ensemble : activités 1 et 2 p. 8 ; 1, 2 et 3b p. 9 et 2b p. 10

Méthodo
L’étape 0 a une importance toute particulière : elle permet aux élèves de reprendre contact avec la langue et la culture
françaises en leur proposant des activités qui répondent à deux objectifs :
1. Dans la première partie « Testons nos connaissances » et dans la deuxième partie « Explorons la langue fran-
çaise »  : aider les élèves à réactiver leurs connaissances acquises avec Adomania 1.
2. Dans la troisième partie « Communiquons en classe » : leur rappeler les outils de base et leur en apporter de
nouveaux pour faciliter la communication en classe (comprendre le professeur et les consignes, échanger avec
leurs camarades).

Testons nos connaissances page 8

1 Se souvenir de son vocabulaire Mise en commun Demander à des élèves volontaires


de dire les informations qu’ils ont mémorisées et de
Méthodo venir les écrire au tableau. Ils peuvent montrer sur leur
Cette activité invite les élèves à revoir quelques livre ou grâce au manuel numérique les images corres-
mots de vocabulaire qu’ils ont appris dans Adoma- pondantes.
nia 1. Il s’agit ici de reprendre contact avec la langue
française de manière ludique et collaborative. Corrigé Des ados arrivent au collège Molière. C’est
lundi matin, il est huit heures moins le quart, c’est le
Faire lire la consigne et diviser la classe en petits jour de la rentrée, le 2 septembre. Une fille blonde
groupes de trois ou quatre. Préciser aux élèves que pour aux cheveux longs porte des baskets, une robe, un
la mise en commun, il est préférable qu’ils écrivent les sac à dos et une écharpe. Un garçon fait du skate.
informations mémorisées dans leur cahier.
27
Prolongement     Proposer à chaque groupe de se
Il porte un casque sur les oreilles, un pull et un
remémorer d’autres points culturels abordés dans Ado-
pantalon. Il y a aussi un garçon roux avec une
mania 1 et de formuler des questions à la manière de
casquette sur la tête et un blouson. Il regarde sa
celles de l’activité. Puis un groupe posera ses questions
montre. Deux ados, une fille brune aux cheveux
à un autre groupe qui devra répondre.
courts et un garçon d’origine africaine, regardent des
photos sur une tablette. Deux ados jouent au ballon.
Il y a aussi d’autres sacs à dos aux pieds des ados
et un drapeau américain sur un sac à dos. Le bus Infos
numéro trente-huit part. Il y a un drapeau français La Seine est un fleuve long de 776,6 kilomètres. Sa
sur le bus. Derrière les ados, il y a une affiche pour le source se situe en Côte-d’Or, sur le plateau de Langres.
magasin IKA avec une chambre : un lit, des étagères, Il coule dans le Bassin parisien et arrose Troyes, Paris,
un bureau et une chaise. Le lit coûte cent-vingt- Rouen et Le Havre. Il se jette dans la Manche entre Le
neuf euros, les étagères coûtent soixante-dix-neuf Havre et Honfleur.
euros, le bureau, quatre-vingt-dix-neuf euros et la David Guetta, né en 1967, est un DJ, remixeur et pro-
chaise, cinquante-sept euros et quatre-vingt-dix-neuf ducteur de musique français. Il a acquis une recon-
centimes. Il y a aussi une publicité pour une boisson. naissance internationale depuis son premier album
en 2002 : Just a Little More Love. En 2015, il sort son
Prolongement ludique     Proposer le travail sixième album, Listen. Il est le compositeur de l’hymne
inverse : au sein des groupes, chaque élève écrit un du Championnat d’Europe de football, l’Euro 2016, se
mot dont il se souvient (facile à dessiner), puis chaque déroulant en France.
groupe donne ses papiers à un autre groupe. Les élèves Le drapeau français est né de la réunion, sous la Révo-
dessinent les mots écrits et les autres groupes font des lution française, des couleurs du roi (blanc) et de la ville
propositions. de Paris (bleu et rouge). Il est devenu pavillon officiel le
15 février 1794.
Paris est la capitale de la République française, le chef-
2 Vérifier ses connaissances culturelles lieu de la région Île-de-France et l’unique commune
sur la France française qui est en même temps un département. Elle
Méthodo est divisée en 20 arrondissements. Le mot Paris est issu
du nom du peuple gaulois des Parisii, dont Paris était la
Cette activité invite les élèves à revoir quelques
capitale à l’époque gallo-romaine.
informations culturelles abordées dans Adoma-
nia 1. À cette occasion, ils vont aussi devoir re- La fête du travail est célébrée le premier mai de chaque
mobiliser du vocabulaire précédemment acquis. année. C’est un jour férié car à l’origine, il s’agit d’une
Les inviter à bien observer les visuels sur lesquels journée annuelle de grève pour revendiquer la journée
ils peuvent s’appuyer pour répondre. de huit heures de travail. Aujourd’hui, elle est l’occasion
d’importantes manifestations de syndicats. C’est aussi
Faire lire la consigne et diviser la classe en petits groupes un jour où on offre du muguet (fleur blanche parfumée).
de trois ou quatre. Préciser à nouveau aux élèves que La fête nationale en France a lieu le 14 juillet. Elle com-
pour la mise en commun, il est préférable qu’ils écrivent mémore la prise de la Bastille de 1789, jour symbolique
les réponses dans leur cahier. qui a entraîné la fin de la monarchie absolue. C’est un
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et jour férié qu’on célèbre avec des feux d’artifices et des
demander à la classe de valider ou de corriger. Noter les bals populaires.
réponses au tableau. Tony Parker, né le 17 mai 1982 à Bruges (Belgique), est
un joueur international français de basket-ball évoluant
Corrigé a La Seine, c’est un fleuve. – b David au poste de meneur. Il est le premier joueur français à
Guetta, c’est un musicien / DJ français. – avoir été sacré champion NBA. Il est international fran-
c Le drapeau français est bleu, blanc et rouge. – çais depuis 2000 et il mène la France au titre européen
d Paris, c’est dans le nord de la France. – e Parce que au championnat d’Europe 2013. Au cours de l’EuroBas-
c’est la fête du Travail. – f C’est le 14 juillet. – g Tony ket 2015, il devient le meilleur marqueur et le meilleur
Parker est champion de basket. passeur de l’histoire de la compétition en Europe.

28
étape 0
Explorons la langue française page 9

1 2 Découvrir la francophonie a Faire lire la consigne et former des binômes. Laisser


les élèves travailler pendant 2 minutes. Puis faire écou-
Méthodo ter l’enregistrement pour qu’ils vérifient leurs réponses.
Les élèves vont être sensibilisés à la francopho- Mise en commun Interroger des élèves et noter les
nie et au fait qu’on ne parle pas français qu’en réponses au tableau. Proposer une 2e écoute.
France. Elle fait appel à leurs connaissances préa-
lables ou à leur esprit de déduction. Corrigé 1 un nom – 2 un verbe – 3 un adjectif –
Avant de faire l’activité, écrire « La francophonie » au 4 un pronom
tableau et demander aux élèves s’ils savent ce que
c’est l’ensemble des pays où on parle français. b Faire lire la consigne et former des petits groupes de
Faire lire la consigne et diviser la classe en petits trois ou quatre. Laisser les élèves jouer pendant une
groupes de trois ou quatre. Laisser les groupes travailler dizaine de minutes. Passer dans les groupes pour veiller
en autonomie pendant quelques minutes, puis propo- au bon déroulement de l’activité.
ser une première mise en commun en interrogeant des
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
élèves volontaires. Noter les réponses au tableau.
noter les réponses au tableau.
Faire écouter une première fois l’enregistrement pour
permettre aux élèves de vérifier leurs réponses.
Corrigé Noms : chaise, continent, fille, natation,
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et, soleil, téléphone – verbes : jouer, parler, pouvoir, être,
si besoin, écrire les lieux qui n’avaient pas été cités lors aller – adjectifs : belle, bleu, blond, long, grand –
de la première mise en commun et/ou barrer les lieux pronoms : nous, moi, ils, lui.
erronés. Faire écouter une deuxième fois pour vérifier.
Prolongement     Chaque groupe dresse sa propre
Corrigé Lieux où on parle français : la Martinique, liste de verbes, noms, pronoms et adjectifs. Puis ils
Montréal, Dakar, Genève, Tahiti, Rabat. donnent sa liste à un autre groupe qui classera les mots
dans les différentes catégories.
Prolongement      Proposer une carte du monde
aux élèves et demander à des volontaires de mon- 3 4 Découvrir la langue familière
trer où se trouvent ces différents lieux. Demander s’ils
connaissent d’autres lieux où on parle français et s’ils Méthodo
peuvent les montrer sur la carte. Dans Adomania 1, les élèves ont été sensibilisés
au phénomène de la troncation. Il s’agit ici de
Infos leur remémorer ce phénomène très courant en
La francophonie désigne l’ensemble des personnes français familier.
et des institutions utilisant le français comme langue a Lire la consigne et demander aux élèves de lire les
maternelle, d’usage, administrative, d’enseignement mots. Puis faire écouter l’enregistrement.
ou choisie. La francophonie comprend l’ensemble des
pays francophones mais aussi l’ensemble des pays ou Mise en commun Noter les réponses d’élèves volon-
régions membres de l’Organisation internationale de la taires au tableau.
Francophonie (OIF). Le français est la 5e langue la plus
parlée dans le monde avec 274 millions de locuteurs Corrigé 1 adolescents : ados – 2 dictionnaire : dico –
représentant 4 % de la population mondiale. Voir carte 3 ordinateur : ordi – 4 exercice : exo – 5 randonnée :
page 192 de ce guide. rando. On coupe les mots.

b Lire la consigne et former des groupes de trois ou


2 3 Jouer avec la grammaire française quatre. Laisser les élèves travailler pendant une dizaine
de minutes.
Méthodo
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
Cette activité est l’occasion de se remémorer le
noter les réponses au tableau.
métalangage grammatical qui sera utilisé dans
les étapes du manuel. Bien faire observer et iden-
Corrigé photographie : photo – mathématiques :
tifier la roue et les éléments qu’elle contient (des
maths – football : foot – géographie : géo –
personnages portant chacun une lettre, V pour
professeur : prof – télévision : télé.
verbe, N pour nom, etc.)
29
Communiquons en classe page 10

1 5 Être poli a Lire la consigne et laisser les élèves lire les bulles. Puis
faire écouter l’enregistrement.
Méthodo
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
Il s’agit ici d’aider les élèves à réviser quelques demander à la classe de valider ou corriger. Noter les
expressions de politesse à utiliser en classe dans réponses au tableau.
des situations formelles (avec le professeur) ou
informelles (avec leurs camarades). Afin d’habi-
Corrigé a 2 Moi non plus ! – b 1 Moi si ! – c 4 Pas
tuer les élèves à entendre le français en classe,
moi ! – d 3 Moi aussi !
il faut éviter au maximum d’avoir recours à leur
langue maternelle et leur proposer des consignes
de classe en français.
Pour que les élèves comprennent bien la significa-
a Lire la consigne et laisser quelques minutes aux élèves tion de ces expressions, écrire au tableau « même
pour lire les bulles. Puis faire écouter l’enregistrement. situation » et « situation différente » de deux couleurs
Demander aux élèves de comparer leurs réponses par différentes. Leur demander quelles expressions on uti-
deux. lise quand c’est la même situation entre deux personnes
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et et quelles expressions quand la situation est différente.
demander à la classe de valider ou corriger. Noter les Entourer « Moi non plus ! » et « Moi aussi ! » d’une cou-
réponses au tableau et proposer une deuxième écoute leur et « Moi si ! » et « Pas moi ! » d’une autre.
si nécessaire. b Lire la consigne et former des groupes de deux. Inviter
les élèves à lire les exemples proposés pour les aider à
Corrigé Situation formelle : 1, 2, 4, 5 – situation comprendre l’activité. Les laisser travailler une dizaine
informelle : 1, 3, 4, 6. de minutes. Passer dans les groupes pour veiller au bon
déroulement de l’activité et faire des corrections si be-
b Lire la consigne et former des groupes de deux. Lais- soin.
ser les élèves travailler une dizaine de minutes. Passer Mise en commun Demander à quelques binômes de
dans les groupes pour veiller au bon déroulement de jouer leurs échanges devant la classe.
l’activité et proposer des corrections si besoin.
Mise en commun Demander à quelques binômes vo-
lontaires de jouer leurs dialogues devant la classe.

2 6 Échanger et parler de soi


Méthodo
Cette activité va permettre aux élèves de décou-
vrir et d’utiliser des expressions très utiles pour
échanger avec leurs camarades.

30
étape

Sortons 1
en ville !
Objectifs pragmatiques
– Parler de ses déplacements en ville
– Suivre un itinéraire en ville
– Organiser une sortie
Tâche finale imaginer une ville idéale

Contenus
Communication Grammaire Lexique Phonétique Culture

Parler de ses Le verbe prendre Les transports en ville L’accentuation en fin Décorer la ville
déplacements de mot
Le verbe vouloir La sécurité Discipline non
Indiquer un itinéraire La prononciation du linguistique
Les prépositions de Les lieux de la ville
verbe prendre
Organiser une sortie lieu
Le centre commercial Géographie :
Strasbourg et l’Europe

Compétences clés
Compétence apprendre à apprendre Apprendre à trouver sa place dans la classe : Cahier d’activités p. 10
Choisir un code couleur pour mémoriser les conjugaisons : p. 14 et p. 16
Recourir à une méthode inductive pour découvrir un point de langue :
activités 7 p. 15 ; 2 p. 16 ; 6 p. 17

Compétences sociales et civiques Travailler ensemble : activités 6 p. 13 ; 4 p. 14 ; 5 et 6 p. 15


Comprendre la sécurité en ville : activité 4 p. 12

Esprit d’initiative et d’entreprise Décrire des étapes d’un parcours d’orientation : activité 8 p. 15
Se poser des questions en petits groupes : activités 2 p. 12 ; 3 p. 16
Proposer des devinettes : activités 7 p. 17 ; 1, 3 et 4 p. 20
Imaginer une ville idéale : « Ensemble pour… » p. 19

Sensibilité et expression culturelles Découvrir les modes de transport dans une ville française : activités 1 et
3 p. 12
Imaginer une ligne de transport : activité 7 p. 13
Proposer une sortie : activité 8 p. 17
Découvrir des décorations originales dans des villes françaises : activités 1,
2 et 3 pp. 18-19

31
Ouverture page 11

Méthodo et écrire les réponses au tableau. Puis donner la parole


Les pages d’ouverture ont pour objectif : au porte-parole du 2e groupe et écrire ses réponses au
– de faire découvrir aux élèves la thématique et tableau. Procéder de même avec les autres groupes.
l’objectif global de l’étape ; Pour que l’activité reste dynamique, on peut limiter le
– de les inviter à la prise de parole spontanée nombre de lieux préférés. Certains peuvent être cités
pour répondre aux questions ; plusieurs fois et on peut alors procéder au classement
– de leur faire nommer les éléments essentiels à des lieux préférés du groupe. Lors de cette mise en com-
repérer sur les photos et leur donner ainsi les mun, veiller à écrire les réponses en les classant selon
premiers mots de lexique nécessaire pour qu’elles représentent un lieu ouvert ou un lieu fermé,
aborder l’étape. ou bien un lieu culturel ou un lieu de divertissement,
Chaque page d’ouverture doit être traitée de ma- etc. Ne pas procéder à la conceptualisation lexicale à
nière légère, rapide et dans un but de « mise en ce stade.
route » ou d’échauffement.
Corrigé Réponse libre
Activité 1
Faire observer la page aux élèves. Puis leur faire lire la
Contrat d’apprentissage
consigne et leur demander d’identifier les trois pho-
tos. Ils peuvent montrer sur le manuel numérique ou Méthodo
sur leur livre la photo qui représente un plan, celle qui
La lecture commentée de ce contrat est indispen-
représente des transports et celle qui représente des
sable. En effet, comme précisé en introduction
immeubles.
de ce guide (p. 9), les élèves ont besoin d’être
motivés par une perspective concrète pour entrer
Corrigé (de gauche à droite) des transports ;
dans l’apprentissage. La présentation d’objectifs
des immeubles ; un plan
à brève échéance permet à chacun de prendre
conscience des nouvelles compétences qu’il va
Activité 2 acquérir. Bien leur faire remarquer que ces objec-
Former des petits groupes. Puis faire lire la consigne aux tifs débouchent sur une réalisation concrète :
élèves et leur faire réaliser l’activité. Pour que celle-ci la tâche finale « Et ensemble… ». Il est possible
soit dynamique, annoncer un temps limite pour la réa- d’installer une tradition dans la classe pour l’ap-
liser (temps estimé en fonction du nombre d’élèves par préhension de ce contrat en posant des questions
groupe). Demander à chaque groupe de désigner un du type : « Qu’est-ce que nous allons apprendre
secrétaire qui écrira les réponses et un porte-parole qui à faire ? À quoi cela va servir ? »
les rapportera lors de la mise en commun. Faire lire les trois objectifs pragmatiques annoncés.
Mise en commun Demander au porte-parole du pre- Annoncer ensuite la tâche finale : « Cela va nous servir
mier groupe de nommer les lieux préférés de son groupe à imaginer une ville idéale ».

Parlons de nos déplacements


LeÇon

1 en ville
pages 12 et 13

1 Comprendre une double page de magazine régulièrement amenés à travailler à partir de sup-
ports très variés, il est important de les habituer à
Méthodo observer les documents (notamment les dessins
Cette première activité permet aux élèves de ou photos), à en repérer les titres. Cela les met en
nommer des moyens de transport pour parler confiance car ils se rendent compte que l’obser-
de leurs déplacements en ville. Comme la pre- vation des éléments non textuels avant lecture
mière leçon propose trois documents différents permet de récolter beaucoup d’informations et
et que d’une manière générale les élèves seront facilite la compréhension des éléments textuels.
32
étapes 1 2 3 4 5 6 7 8
Avant de faire l’activité, faire observer le document 1 sitions en et à. Leur demander de rechercher dans le
et faire repérer de quoi il s’agit (un magazine sur les document 1 d’autres expressions avec en et à. Écrire
transports en commun en ville). Faire repérer le titre (Des leurs réponses au tableau en les présentant en deux
transports sympas pour toi et pour ta ville, c’est pos- colonnes : une colonne pour les expressions avec en (en
sible !) et le sous-titre (Comment aller au collège ?). Faire voiture, en bus, en tramway, en métro) et une deuxième
décrire très brièvement le dessin (un collège en ville, des colonne pour les expressions avec à (à vélo, à trottinette,
transports et des adolescents qui vont au collège). à pied). Faire dire qu’on emploie en ou à en fonction du
Faire lire la consigne et faire réaliser l’activité. Les élèves type de transport : quand on peut être à l’intérieur d’un
peuvent travailler d’abord individuellement puis vérifier moyen de transport, on emploie en ; quand on est sur
leur réponse avec celle de leur voisin ou bien travailler un moyen de transport, on emploie à.
directement en binôme.
Mise en commun Inviter des élèves volontaires à don- 3 Comprendre l’objectif général d’une affiche
ner leurs réponses et inviter la classe à confirmer ou
corriger les réponses. Écrire les réponses au tableau, en Méthodo
deux colonnes et en utilisant une couleur pour les trans- Cette activité a pour but de faire identifier très
ports et une autre couleur pour les aspects positifs. rapidement aux élèves l’objectif d’un document.
Cette mise en commun permet de préciser le genre des
mots du transport. Prononcer chaque mot (ou si l’on Faire observer le document 2 aux élèves (titres, des-
préfère, faire écouter les mots relatifs aux transports sins). Lire la consigne et les réponses proposées. Laisser
en ville, piste 7) et faire répéter la classe entière puis quelques instants de réflexion aux élèves puis interro-
quelques élèves seulement. Corriger la prononciation. ger un élève volontaire pour qu’il donne sa réponse et
inviter la classe à confirmer ou corriger la réponse. Faire
Corrigé a la voiture ; le vélo ; le bus ; le métro ; justifier la réponse à l’aide du titre de l’affiche « At-
la trottinette. b la voiture, c’est rapide ; le vélo, c’est tention, tram en ville ! » et de l’expression « la voie de
bien pour faire de l’exercice ; le bus, le tramway, tram ». Montrer sur le document le titre et l’expression.
le métro, c’est facile ; la trottinette, c’est sympa. Leur faire dire que tram est l’abréviation de tramway.

Corrigé c
2 Dire quels moyens de transport on utilise
en ville
4 Approfondir la compréhension d’une affiche
Méthodo
Cette activité prolonge l’activité précédente car Méthodo
elle invite les élèves à employer immédiatement Cette activité permet aux élèves d’approfondir la
le vocabulaire vu dans le document 1 . Elle a compréhension du document 2 et de leur faire
pour but de stimuler l’interaction entre les élèves découvrir les mots en relation avec la sécurité.
et de les impliquer directement dans leur appren- Pour cette activité, les élèves doivent travailler en
tissage puisqu’elle fonctionne uniquement s’il y autonomie dans un premier temps.
a un échange. Cette activité se faisant en petits
Faire lire la consigne et s’assurer de la compréhension.
groupes, les élèves les plus timides pourront s’ex-
Faire réaliser l’activité individuellement puis faire véri-
primer plus facilement qu’en grand groupe et se
fier les réponses en binôme. Si besoin, proposer aux
sentiront plus en confiance. On veillera à ce que
élèves de consulter le dico visuel p. 115 pour s’assurer
chaque élève participe. La mise en commun pro-
de la signification des mots en relation avec la sécurité.
longera l’interaction entre les élèves.
Mise en commun Inviter des élèves volontaires à don-
Faire lire la consigne puis former des petits groupes. ner leurs réponses et faire confirmer ou corriger les
Faire réaliser l’activité et passer entre les groupes pour réponses par la classe. Écrire les réponses au tableau
s’assurer du bon déroulement de l’activité. en recopiant les phrases. Choisir une couleur différente
Mise en commun Inviter un élève volontaire à poser pour les mots en relation avec la sécurité. Si possible,
les questions à un élève d’un autre sous-groupe. Celui- projeter le dico visuel p. 115 ou demander aux élèves de
ci répond puis pose à son tour les questions à un élève se reporter p. 115. Souligner les verbes rouler et s’arrêter
d’un autre sous-groupe. Donner la parole à plusieurs et s’assurer qu’ils sont compris. Prononcer chaque mot
élèves. Veiller à l’emploi correct des prépositions devant (ou si l’on préfère, faire écouter les mots relatifs aux
les noms de transport (en voiture, à vélo, etc.). transports en ville, piste 7) et faire répéter la classe puis
quelques élèves seulement. Corriger la prononciation.
Corrigé Réponse libre
Corrigé a 2 et 5 ; b 4 ; c 1 ; d 3
Prolongement     Sur le livre numérique ou dans
le livre, faire observer aux élèves l’emploi des prépo- Systématisation     n° 1 p. 20

33
5 Identifier un document de choisir la ville pour laquelle une nouvelle ligne sera
Faire observer le document 3 et demander de quoi il proposée ainsi que le moyen de transport. Inviter les
s’agit. Faire préciser le nombre de lignes et ce qui per- élèves à réfléchir aux lieux par lesquels la ligne pour-
met de les distinguer (il y a trois lignes – on les distingue rait passer et pourquoi. Faire réaliser l’activité et passer
par une lettre et une couleur : la ligne A est bleue, la parmi les groupes pour s’assurer du bon déroulement
ligne B est rouge, la ligne C est verte). Faire remarquer de l’activité.
que l’itinéraire des lignes n’est pas complet et qu’on Mise en commun Inviter à tour de rôle chaque groupe
a indiqué les directions suivies par des flèches (par à présenter sa nouvelle ligne de transport en commun.
exemple Vers Mérignac centre, Vers les Aubiers). Il s’agit Afin de motiver l’écoute des autres élèves pendant les
de villes voisines de Bordeaux. présentations, on pourra organiser un vote rapide pour
désigner par exemple la ligne la plus sympa ou la plus
Corrigé Le plan des lignes de tramway de Bordeaux. pratique.

Corrigé Réponse libre


6 Approfondir la compréhension d’un plan et
repérer des lieux de la ville
Méthodo 7 Vocabulaire
Cette activité permet aux élèves de s’approprier Cette liste reprend le vocabulaire essentiel vu dans
le plan du tramway de Bordeaux et de repérer la leçon. Elle reprend également l’acte de parole qui
des lieux de la ville de façon ludique. L’activité a servi aux élèves pour s’exprimer à l’oral lors des
se réalise à deux, pour favoriser l’interaction et activités de la leçon.
l’entraide. Expliquer aux élèves qu’il s’agit du vocabulaire à
Faire lire la consigne et s’assurer de la compréhension. mémoriser à la maison. Prévoir quelques minutes
Faire réaliser l’activité en binôme. Demander aux élèves pour faire écouter les mots si cela n’a pas été fait
d’écrire leurs réponses pour faciliter la mise en commun. pendant les activités.
Passer auprès des élèves pour s’assurer du bon déroule-
ment de l’activité mais veiller à ne pas intervenir si ce Comme cela a été suggéré dans le guide péda-
n’est pas nécessaire. Proposer aux élèves de consulter le gogique d’Adomania 1 p. 36, on peut proposer
dico visuel p. 115 pour vérifier la signification des mots aux élèves de tenir un répertoire de vocabulaire à
en relation avec les lieux de la ville. compléter après chaque leçon, en classe ou à la mai-
son. Le fait de copier les mots et de les classer par
Mise en commun Avant de corriger l’activité, on pour- ordre alphabétique ou par thématique facilitera le
ra s’assurer de la compréhension des mots en relation travail de mémorisation.
avec la ville en invitant les élèves à consulter le dico Par ailleurs, on peut proposer aux élèves de faire la
visuel. Prononcer chaque mot (ou si l’on préfère, faire liste des principaux actes de parole à retenir.
écouter les mots relatifs aux lieux de la ville, piste 7) et
faire répéter la classe entière puis quelques élèves seu-
lement. Corriger la prononciation. Interroger des élèves 8 Virelangue
volontaires et les inviter à formuler leurs réponses sur
les modèles : « La ligne B passe par le musée… » et L’accentuation en fin de mot
« Le musée est sur la ligne… ». Faire confirmer ou corri-
Méthodo
ger les réponses par la classe.
Cette activité a pour but de sensibiliser les élèves
à l’accentuation en fin de mot en français.
Corrigé b La ligne A passe par le jardin botanique/
La ligne C passe par le jardin public ; c La ligne C Livre fermé, faire écouter l’enregistrement aux
passe par la gare Saint-Jean ; d La ligne A passe par élèves. Leur demander s’ils entendent une accen-
le stade Chaban Delmas ; e La ligne A passe par tuation particulière et si oui laquelle (il y a une ac-
l’hôpital Pellegrin. centuation en fin de mot). Si besoin faire écouter
une deuxième fois pour que tout le monde perçoive
Prolongement     Écrire au tableau la phrase La ligne cette accentuation. Puis faire ouvrir le livre p. 13
B passe par le musée de l’Art contemporain. Souligner et demander aux élèves de lire silencieusement la
l’expression passe par et en vérifier la compréhension. phrase. Faire remarquer que la fin des mots est sou-
Systématisation     n° 2 p. 20 lignée car elle est accentuée. Faire réécouter l’enre-
gistrement et demander aux élèves de marquer
7 Imaginer une nouvelle ligne de transport l’accentuation en tapant avec un crayon sur leur
en commun table. Faire répéter la phrase par la classe entière
puis demander à des volontaires de la relire. Corriger
Faire lire la consigne et s’assurer qu’elle est comprise. l’accentuation si besoin.
Former des petits groupes. Demander à chaque groupe
34
étapes 1 2 3 4 5 6 7 8
Prolongement ludique     Former trois groupes. enchaîne, le troisième conclut. Recommencer pour que
Demander au premier groupe de mémoriser la première tout le monde soit en mesure et que l’enchaînement
partie de la phrase (À pied ou en tramway pour aller au entre les groupes se fasse naturellement. En fonction
musée), au deuxième groupe, la suite (en métro ou à du niveau du groupe et du temps dont on dispose, on
vélo pour aller au judo) et au troisième groupe, la fin (en pourra demander aux groupes d’échanger leur texte et
transport en commun pour aller au jardin). Demander de recommencer l’activité.
aux trois groupes de se lever et de prononcer la phrase
Systématisation     n° 5 p. 20
en frappant dans les mains pour marquer la syllabe
accentuée : le premier groupe commence, le deuxième

Suivons un itinéraire
LeÇon

2 en ville pages 14 et 15

1 Identifier un événement sur une affiche le quartier européen à pied ou en transport ?). Faire
écouter l’enregistrement et faire réaliser l’activité indi-
Méthodo viduellement. Puis faire vérifier les réponses en binôme.
Cette activité a pour but de faire identifier très ra- Faire écouter une deuxième fois pour une vérification
pidement aux élèves un événement annoncé sur des réponses.
une affiche. Il s’agit d’introduire la thématique de Mise en commun Les élèves volontaires donnent
la leçon et de préparer l’écoute proposée dans leurs réponses à la classe. Les inviter à lire l’item puis
l’activité 2. On mènera l’activité en grand groupe. à dire si c’est vrai ou faux. Faire confirmer ou corriger
Faire observer aux élèves le document 1 sur le livre les réponses par la classe. Pour les affirmations fausses,
numérique ou dans le livre. Puis leur demander de quel on peut demander aux élèves de les corriger. Écrire les
réponses au tableau au fur et à mesure.
événement il s’agit. Interroger un élève volontaire, faire
valider sa réponse par le groupe et montrer sur le docu-
ment le titre de l’affiche. Demander aux élèves de quelle Corrigé a vrai ; b faux (équipe de six) ; c vrai ; d faux
ville il s’agit (Strasbourg) et montrer le nom et le logo (en tramway)
de la ville en bas à droite de l’affiche. Leur demander à
qui s’adresse l’événement, quand il se passe et où est
le rendez-vous. Montrer les éléments de réponses sur 3 9 Approfondir la compréhension et découvrir
l’affiche (pour les 11-14 ans/les jeunes de 11 à 14 ans ; la conjugaison du verbe prendre
le 24 avril ; à la cathédrale).
Méthodo
Corrigé Un parcours d’orientation en ville Cette activité est en lien avec l’activité précédente
et permet d’approfondir la compréhension de la
conversation. Afin de faciliter l’écoute, on pourra
2 9 Comprendre une courte conversation orale d’abord faire observer les dessins et nommer les
objets. Cette activité a pour but de faire découvrir
Méthodo
la conjugaison du verbe prendre et la prononcia-
Afin de mettre les élèves dans de bonnes condi- tion des différentes formes verbales du verbe. Les
tions d’écoute, on prendra le temps de bien élèves vont entendre des formes verbales diffé-
faire lire la consigne et les items et d’en vérifier rentes de celles écrites dans la consigne. Il faudra
la compréhension. Il s’agit d’une compréhension les amener à identifier ces formes comme appar-
globale. Les élèves doivent se concentrer unique- tenant au verbe prendre.
ment sur les informations principales demandées.
Lire la consigne avec l’exemple pour que les élèves
Faire lire la consigne et les items et s’assurer au fur et à entendent la prononciation de prennent. Puis leur de-
mesure que les élèves comprennent bien chaque item. mander d’identifier en binôme les différents objets et
On peut proposer de reformuler les items sous forme de inviter les élèves volontaires à donner leurs réponses.
questions (Est-ce que c’est le départ ? Il y a combien de Faire confirmer ou corriger les réponses par la classe.
participants par équipe ? Les équipes prennent des pho- On évitera d’écrire les mots des objets au tableau pour
tos ? répondent à des questions ? Les équipes vont dans faire travailler la mémoire des élèves. Après cette phase
35
de préparation à l’écoute, faire réécouter l’enregistre-
base (bleu pour prend-, vert pour pren- et rouge pour
ment et faire réaliser l’activité individuellement. Puis
prenn-). On peut écrire sous chaque forme le son
faire vérifier les réponses en binôme.
correspondant.
Mise en commun Interroger les élèves volontaires pour
qu’ils donnent leurs réponses en suivant le modèle « Ils Systématisation     n° 7 p. 21
prennent… ». Pour vérifier les réponses, on peut faire
réécouter l’enregistrement en marquant une pause 4 S’entraîner à utiliser le verbe prendre
après chaque élément de réponse. On profitera de cette
nouvelle écoute pour attirer l’attention des élèves sur Méthodo
la forme verbale utilisée. Faire écouter jusqu’à « deux Cette activité est à réaliser à deux pour que les
tickets de transport » et faire relever la forme « Vous élèves puissent s’entraider. Il s’agit pour eux de
prenez ». Puis faire écouter jusqu’à « carte de tram » et s’entraîner à être confrontés aux difficultés et
faire relever la forme « on prend » et « je ne prends pas ». aux facilités de l’autre pour réaliser au mieux une
Faire écouter jusqu’à la fin. activité, en utilisant les points forts de chacun.

Corrigé c Ils prennent un plan. ; d Ils prennent Faire lire la consigne aux élèves et en vérifier la compré-
un stylo. ; e Ils prennent un questionnaire. ; hension. Faire réaliser l’activité en binôme. Demander
f Ils prennent un appareil photo. aux élèves d’écrire les phrases à produire afin qu’ils tra-
vaillent également l’orthographe.
Mise en commun Demander à des élèves volontaires
10 Tableau de conjugaison de venir écrire leurs phrases au tableau. Inviter la classe
Le verbe prendre à confirmer ou corriger les réponses. Bien vérifier l’or-
Grâce à l’activité précédente, les élèves ont décou- thographe.
vert quatre formes du verbe « prendre ». Les inviter à
retrouver ces formes dans le tableau de conjugaison Corrigé b-2 Je prends un casque ; c 1-4 Nous
du verbe. Leur faire dire que le verbe a trois bases, prenons des photos/un plan ; d-1-3-4 Il prend un
représentées chacune par une couleur différente. ticket/des photos/un plan.
Faire écouter la conjugaison au complet et s’assurer
que les élèves entendent des différences de pronon-
ciation. 5 Comprendre des instructions pour suivre
un itinéraire sur un plan
Systématisation     n° 6 p. 21
Méthodo
Cette activité a pour but de vérifier la compréhen-
11 Phonétique
sion de deux documents croisés : le plan du par-
La prononciation du verbe prendre cours d’orientation à Strasbourg et des extraits du
Lire la consigne et faire écouter aux élèves la pro- questionnaire. À travers cette activité, les élèves
nonciation des trois sons. Faire écouter les trois pre- vont être sensibilisés aux expressions qu’on utilise
mières formes du verbe (je prends, tu prends, il/elle/ pour indiquer un itinéraire et qui seront concep-
on prend) et marquer une pause. Faire remarquer tualisées dans l’activité 7.
aux élèves qu’il s’agit du même son et leur deman-
Faire lire la consigne aux élèves, leur faire observer les
der de préciser le son ([ɑ̃]). Faire écouter les deux
documents et s’assurer de la compréhension de l’acti-
formes suivantes (nous prenons, vous prenez). Faire
vité. Faire remarquer qu’il y a trois questions et cinq
remarquer qu’il s’agit du même son et leur deman-
étapes et qu’il manque donc deux questions. Faire réa-
der de préciser le son ([ən]). Enfin, faire écouter la
liser l’activité en binôme. Passer parmi les élèves pour
dernière forme (ils prennent) et faire dire qu’il s’agit
s’assurer du bon déroulement de l’activité.
du son [ɛn]. Faire réécouter la conjugaison complète
du verbe puis demander à des élèves volontaires de Mise en commun Interroger un binôme volontaire
lire la conjugaison du verbe. Insister sur le fait que pour le premier extrait. Inviter les deux élèves à lire l’ex-
les consonnes finales ne se prononcent dans aucune trait et à donner leur réponse. Faire confirmer ou corri-
forme verbale. Corriger la prononciation si besoin. ger la réponse par la classe. Leur demander quel indice
les a aidés (sur la place Broglie). Interroger deux autres
Il est conseillé de proposer aux élèves de tenir un binômes volontaires pour les extraits b et c et procé-
cahier de conjugaison dans lequel ils recopieront der comme décrit précédemment. Pour l’extrait b, les
les verbes qu’ils vont apprendre au fil des leçons. indices possibles sont la rue du bouclier et le pont Saint-
Pour les guider, recopier le verbe prendre au tableau Martin ; pour l’extrait c, l’indice est la place du château.
en utilisant un code couleur : par exemple, écrire
les terminaisons en noir et choisir une couleur par Corrigé a 5 ; b 3 ; c 1

36
étapes 1 2 3 4 5 6 7 8
6 Identifier des lieux de la ville 13 Tableau de communication
Méthodo Pour indiquer un itinéraire
Cette activité, en relation avec l’activité 5, per- Faire lire silencieusement aux élèves les expressions
met de préciser les réponses apportées précé- pour indiquer un itinéraire puis leur demander ce
demment en nommant des lieux de la ville par qu’ils remarquent (on peut conjuguer le verbe à la
lesquels passe le parcours. Les élèves resteront en 2e personne du singulier ou du pluriel, selon la situa-
binôme. Cette activité permet aussi aux élèves tion ; on peut utiliser le verbe prendre pour indiquer un
d’enrichir leur vocabulaire en découvrant des itinéraire). Faire préciser ce qui suit le verbe prendre
mots en relation avec les lieux de la ville (2). (un lieu) et écrire au tableau un autre exemple (prends/
prenez la rue). Préciser qu’on ne dit pas « prends/prenez
Faire lire la consigne et laisser quelques instants pour la place ». Faire remarquer l’emploi des prépositions
que les élèves réalisent l’activité. Les inviter à consul- dans et sur dans les expressions « Je suis dans la rue »
ter le dico visuel p. 115 pour vérifier la signification des et « Je suis sur la place/le pont ». Faire écouter les ex-
mots en relation avec les lieux de la ville. pressions et les faire répéter en groupe entier.
Mise en commun Inviter les élèves volontaires à don-
ner leurs réponses et faire confirmer ou corriger les ré-
ponses par la classe. 12

Cette activité sur Strasbourg peut être faite après


Corrigé a l’hôtel de ville de Strasbourg ; b le quartier l’activité 6 ou après l’activité 7.
de la Petite France ; c le palais Rohan Faire lire la consigne aux élèves et leur laisser
quelques minutes pour répondre aux questions en
binôme. Leur faire écouter l’enregistrement pour
qu’ils vérifient leurs réponses.
7 Repérer des informations précises dans Mise en commun Inviter des élèves à donner leurs
un document écrit réponses qui seront confirmées ou corrigées par la
classe. Écrire les réponses au tableau.
Méthodo
Cette activité est en relation avec l’activité 5 et Corrigé 1 de l’Union européenne ; 2 au nord de
a pour but de faire repérer aux élèves les expres- la ville ; 3 Bruxelles
sions utilisées pour indiquer un itinéraire. Il s’agit
d’une phase de repérage précédant la phase de
conceptualisation. On laissera les élèves réaliser Systématisation     n° 3 et 9 pp. 20-21
l’activité seuls pour favoriser leur autonomie.

Faire lire la consigne aux élèves et leur faire réaliser 8 A c t i o  n! Imaginer un parcours d’orientation et
l’activité individuellement. Les inviter à vérifier leurs décrire l’itinéraire
réponses à deux.
Méthodo
Mise en commun Reproduire les panneaux au tableau, Cette activité permet aux élèves de réemployer
montrer le premier panneau et interroger un élève vo- les acquis de la leçon de façon immédiate et
lontaire pour qu’il donne sa réponse. Faire confirmer ou concrète. Il s’agit d’une activité collective permet-
corriger la réponse par la classe et l’écrire au tableau, à tant de susciter l’émulation chez les élèves.
côté du dessin. Procéder de la même manière avec les On réalisera cette activité dans la classe. On pré-
trois autres panneaux. voira le matériel (plans de la ville) en amont.
Faire lire la consigne aux élèves et s’assurer qu’ils la
Corrigé a Tournez à gauche ; b continuez tout droit ; comprennent à l’aide de l’exemple. Former des groupes
c tournez à droite ; d traversez la place/la rue et, dans la mesure du possible, disposer les tables de
façon à faciliter le travail en groupe. Distribuer à chaque
groupe un plan de la ville et faire réaliser l’activité. Faire
Prolongement     Faire observer les expressions aux tracer l’itinéraire sur le plan puis le faire rédiger. Passer
élèves. Souligner les verbes d’une couleur et encadrer parmi les élèves pour s’assurer du bon déroulement de
les indications d’une autre couleur. Faire remarquer que l’activité et corriger si besoin les productions.
les verbes tourner et continuer sont suivis d’une indi- Mise en commun Faire passer chaque sous-groupe
cation (à gauche, à droite / tout droit) mais qu’après devant la classe pour qu’il présente son itinéraire. Afin
le verbe traverser on utilise un lieu (la place). Préciser de motiver l’écoute des autres, demander à chaque
qu’on ne peut pas dire « continuer à gauche » ni « tour- groupe de suivre l’itinéraire sur son plan et de devi-
ner tout droit ». ner les trois étapes du parcours. Veiller à la correction
37
linguistique et à la prononciation. À la fin des présenta- 14 Vocabulaire
tions, et en fonction des itinéraires proposés, on pour-
Les lieux de la ville (2)
rait envisager de construire un parcours d’orientation
en réunissant tous les itinéraires. Ce serait le parcours Cette liste de vocabulaire a été consultée en classe
d’orientation de la classe. par les élèves pour les aider à réaliser les activités 5
et 6. Inviter les élèves à la recopier dans leur réper-
Variante ludique     Procéder comme précédem- toire de vocabulaire (s’il y a lieu) et à la mémoriser à
ment et lors de la mise en commun, attribuer des points la maison. Une écoute de la liste en fin de cours peut
au sous-groupe qui trouve le plus vite les trois étapes de être utile pour aider à la prononciation.
chaque itinéraire.
Systématisation     n° 8 p. 21

LeÇon

3 Organisons une sortie pages 16 et 17

1 Repérer une information globale dans Faire lire la consigne aux élèves et en vérifier la com-
des documents préhension. Écrire au tableau le titre Pour organiser une
sortie. Dessiner trois colonnes avec comme titre respec-
Méthodo tif : proposer, accepter et refuser. Faire réaliser l’activité
Dans cette activité, les élèves sont invités à individuellement puis faire vérifier les réponses à deux.
prendre connaissance du document qui servira Inviter les élèves à se mettre d’accord et à recopier les
de support à la conceptualisation des actes de phrases dans les colonnes correspondantes.
parole abordés dans la leçon ainsi que du verbe Mise en commun Demander à des élèves volontaires
vouloir. Le type de document (des SMS) est connu quelles sont les expressions utilisées pour accepter et
et donc immédiatement identifié. Il s’agit de les recopier sous leur dictée dans la colonne correspon-
repérer une information (voire deux) sur chaque dante. Procéder de même pour les expressions mar-
téléphone. quant le refus. Revenir ensuite sur les phrases permet-
Montrer aux élèves les trois écrans de téléphone et les tant de proposer une sortie et les écrire sous leur dictée
quatre photos sur le livre numérique ou dans le livre. dans la colonne proposer. Faire dire que pour organiser
Faire lire la consigne et en vérifier la compréhension. une sortie, il faut d’abord proposer la sortie et ensuite
Faire réaliser l’activité individuellement puis faire véri- accepter ou refuser la sortie.
fier les réponses en binôme.
Mise en commun Interroger les élèves volontaires Corrigé a on refuse (Non, je ne peux pas !) ;
pour qu’ils donnent leurs réponses. Inviter la classe à b on accepte (OK ! Je veux bien !) ; c on refuse (Oh
confirmer ou corriger les réponses. non, je n’ai pas envie) et on accepte (Bonne idée ! /
D’accord !)
Corrigé a 3 (la piscine) ; b 1 (le cinéma) ;
c 4 (le centre commercial) – 2 (le Café du Centre)
15 Tableau de communication
Pour organiser une sortie
2 Approfondir la compréhension de documents
et repérer des expressions Inviter les élèves à lire et à écouter le tableau de
communication. Leur faire répéter les structures
Méthodo pour une bonne prononciation. Attirer leur attention
Cette activité en lien avec l’activité précédente sur l’intonation montante des phrases interroga-
est une activité de compréhension finalisée qui tives et exclamatives (pour proposer et accepter une
procède de la démarche inductive pour la décou- sortie) par opposition à l’intonation descendante
verte des actes de parole suivants : proposer, ac- des phrases terminées par un point (pour refuser
cepter, refuser une sortie. Laisser les élèves faire une sortie).
seuls le repérage avant de procéder à la concep-
tualisation en grand groupe. Systématisation     n° 10 p. 21

38
étapes 1 2 3 4 5 6 7 8
16 Tableau de conjugaison 4 Découvrir les mots en relation avec le centre
commercial
Le verbe vouloir
Méthodo
Méthodo
Cette activité propose un document qui ser-
Grâce à l’activité précédente, les élèves ont décou- vira de support visuel pour les activités 5, 6 et 7.
vert trois formes du verbe vouloir. Ils vont pouvoir Il est important de laisser le temps aux élèves de
découvrir les autres formes du verbe et s’entraîner bien l’observer. Cette activité a aussi pour objec-
à les prononcer. Le code couleur utilisé (bleu, vert, tif d’introduire le vocabulaire en relation avec le
rouge) est connu des élèves et doit attirer leur at- centre commercial. Ces mots sont repris dans
tention sur le fait qu’il s’agit d’un verbe à trois bases le tableau de vocabulaire en bas de la page et
(comme le verbe prendre étudié à la leçon 2, p. 14). dans le dico visuel p. 115. On pourra rappeler aux
Inviter les élèves à observer les colonnes complétées élèves qu’ils peuvent consulter ce dico quand ils le
au tableau dans l’activité précédente et leur faire veulent pour vérifier leur compréhension.
dire que le verbe vouloir est utilisé pour proposer Faire observer aux élèves le plan du centre commercial
ou accepter une sortie. Les inviter à lire la conjugai- dans le livre numérique ou dans leur livre. Leur faire dé-
son complète du verbe vouloir et leur demander ce crire brièvement le plan (il y a des rectangles ou des car-
qu’ils remarquent (c’est un verbe à trois bases, d’où rés numérotés pour la plupart ; certains ont une inscrip-
les trois couleurs). Leur faire déduire que les trois tion ; ils sont de couleurs différentes ; il y a une légende
premières formes se prononcent de la même façon, pour expliquer le code couleur ; il y a trois entrées, des
et que la base voul- (de nous ou et vous) et veul- toilettes et un escalator). Lire la consigne et expliquer
(de ils) se prononcent différemment. Faire écouter que les catégories proposées sont celles de la légende.
le tableau de conjugaison pour vérifier leurs hypo- Montrer les catégories et les lire à voix haute. Faire
thèses. Faire répéter la conjugaison de manière l’exemple avec les élèves pour s’assurer qu’ils ont com-
collective ou individuelle. Insister sur le fait que les pris l’activité. Leur faire réaliser l’activité en binôme.
consonnes finales ne se prononcent dans aucune Mise en commun Inviter les élèves volontaires à don-
forme verbale. ner leurs réponses et inviter la classe à confirmer ou
corriger les réponses. Faire remarquer que l’on connaît
Demander aux élèves, s’il y a lieu, de recopier la
l’emplacement de quelques lieux seulement : le cinéma,
conjugaison du verbe dans leur cahier de conju-
le restaurant, les boulangeries (2), le supermarché (Su-
gaisons. Pour les guider, recopier le verbe vouloir au
per M, à faire déduire) et une salle de sport (Sport & Co).
tableau en utilisant un code couleur : par exemple,
écrire les terminaisons en noir et choisir une couleur
Corrigé un restaurant, une boulangerie-
par base (bleu pour veu-, vert pour voul- et rouge
restauration ; une librairie-culture ; un magasin de
pour veul-).
vêtements, un magasin de chaussures-mode ;
une salle de sport-loisirs
Systématisation     n° 11 p. 21

3 S’entraîner à proposer / accepter / refuser une 5 17 Comprendre une situation à partir


sortie d’une conversation orale
Méthodo Méthodo
Cette activité permet aux élèves de s’entraîner à Cette activité permet aux élèves de prendre
réemployer immédiatement les structures vues connaissance d’une conversation téléphonique
dans le tableau de communication et la conju- entre Jade et ses amis. Il s’agit d’une activité de
gaison du verbe vouloir. L’interaction en petits compréhension globale. On veillera donc à rassu-
groupes permet à chaque élève de s’exprimer et rer les élèves s’ils ne comprennent pas toutes les
d’aider les autres si besoin. informations : on ne leur demande qu’une seule
Faire lire la consigne aux élèves. Former des groupes information générale. La conversation sera réé-
de trois. Faire réaliser l’activité en invitant les élèves à coutée dans l’activité 6.
produire différents dialogues, à utiliser les quatre pro- Faire lire la consigne aux élèves et leur faire écouter
positions de sortie et à changer de rôle (pour pouvoir l’enregistrement. Leur laisser quelques instants pour se
proposer, accepter et refuser). concerter à deux ou trois et se mettre d’accord.
Mise en commun Proposer à des groupes volontaires Mise en commun Interroger un élève volontaire et
de jouer la scène devant la classe. Encourager la prise faire confirmer ou corriger sa réponse par la classe.
de parole. Veiller au bon emploi des expressions et à la
prononciation. Corrigé Jade a rendez-vous avec ses copains au
centre commercial mais elle ne les trouve pas.
Corrigé Réponse libre Elle est perdue.

39
6 17 Approfondir la compréhension 18 Tableau de grammaire
d’une conversation orale
Les prépositions de lieu
Méthodo Inviter les élèves à observer les dessins et les lé-
Cette activité permet aux élèves d’avoir une gendes pour vérifier qu’ils comprennent bien la si-
compréhension plus fine de la situation et a pour gnification des prépositions de lieu. Leur faire remar-
objectif d’introduire les prépositions de lieu. Elle quer que certaines prépositions sont suivies de de
se réalise en deux temps : les élèves lisent et ré- (près, loin, en face) contrairement à d’autres (devant,
pondent à des questions puis ils utilisent le plan derrière, entre).
de l’activité 4 pour se repérer dans l’espace. Attirer leur attention sur la transformation de de
et leur faire dire que selon le genre de l’article on
a. Annoncer aux élèves qu’ils vont réécouter la conver- pourra dire du (+ masculin singulier), de la (+ féminin
sation pour répondre à des questions plus précises. Faire singulier), de l’ (+ mot singulier commençant par une
lire silencieusement la consigne et les items aux élèves. voyelle) ou des (+ masculin/féminin pluriel). Écrire les
S’assurer qu’ils sont prêts et leur faire réécouter l’enregis- exemples proposés dans le tableau de grammaire.
trement. Leur faire réaliser l’activité individuellement puis Ajouter un exemple pour le pluriel et demander aux
les inviter à vérifier leurs réponses en binôme. Si besoin, élèves un exemple en prenant un lieu représenté sur
faire réécouter l’enregistrement pour vérifier ou complé- le plan (Le cinéma est près des toilettes). Encadrer
ter les réponses. On pourra guider les élèves pour la der- d’une couleur la préposition et l’article puis souli-
nière question en les invitant à être attentifs au début de gner le mot qui suit de la même couleur. Choisir une
l’enregistrement (la réponse étant donnée au début, et couleur différente pour chacun des quatre cas.
non à la fin). Faire écouter les prépositions de lieu et faire répé-
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et ter les élèves de manière individuelle ou collective.
faire confirmer ou corriger leurs réponses par la classe. Corriger la prononciation.
Pour aller plus loin dans la correction de l’activité,
on peut demander aux élèves s’ils peuvent rectifier les Systématisation     n° 4 et 12 pp. 20-21
affirmations fausses (2 la librairie est entre un magasin
de chaussures et une boulangerie ; 3 la librairie est près
de l’entrée B). 7 S’entraîner à utiliser les prépositions de lieu

Corrigé 1 vrai ; 2 faux ; 3 faux ; 4 vrai Méthodo


Cette activité invite les élèves à réemployer im-
médiatement les prépositions de lieu à travers
b. Faire lire la consigne aux élèves et leur faire réaliser une activité ludique puisqu’on leur demande de
l’activité en binôme. En cas de difficulté, proposer aux formuler des devinettes. On fera réaliser cette ac-
élèves de se reporter à la transcription du dialogue tivité individuellement. Pour ceux qui se sentent
(p. 3 du livret). moins en confiance, on pourra leur proposer de
Mise en commun Demander à un élève volontaire de préparer la devinette à deux. Pour favoriser la
venir au tableau et de situer Jade et ses amis sur le livre prise de parole spontanée et garder un certain
numérique. Sinon, passer parmi les élèves pour vérifier dynamisme, on ne fera pas écrire les phrases.
dans leur livre où ils situent Jade et ses amis.
Faire lire la consigne et l’exemple. Faire réaliser l’acti-
vité individuellement ou en binôme.
Corrigé Ses amis
Mise en commun Demander aux élèves volontaires de
proposer leur devinette à la classe. Veiller à la correc-
tion linguistique et faire corriger les erreurs.

Jade Corrigé Réponse libre

Prolongement ludique     Distribuer aux élèves


un dessin représentant un quartier avec différents élé-
ments de la ville (un jardin, un trottoir, un café, une mai-
Faire relire aux élèves les phrases de l’activité 6 a et leur son, une place, une voiture, etc.). Former des groupes.
demander de repérer les expressions permettant de se Demander à chaque élève de choisir un lieu mystère ;
situer dans l’espace. Sur le livre numérique, souligner les ses camarades de groupe devront l’interroger pour
expressions sous leur dictée ou bien recopier les phrases deviner où il se cache en posant des questions fermées
au tableau et souligner les expressions devant, entre… du type « Tu es dans le jardin ? », « Tu es près de la
et…, loin (de), près (de). Préciser que ces expressions moto ? », etc. Passer parmi les groupes pour s’assurer du
sont des prépositions de lieu. bon déroulement de l’activité.

40
étapes 1 2 3 4 5 6 7 8
8 A c t i o  n! Proposer une sortie et fixer des autres groupes, demander à ces derniers de relever
un rendez-vous la sortie proposée et le lieu du rendez-vous.
Méthodo Corrigé Réponse libre
Il est proposé de réaliser cette activité en deux
temps : un temps de préparation en petits
groupes et un temps d’actualisation devant la
classe. On invitera les élèves à réutiliser les actes
19 Vocabulaire
de parole, les points grammaticaux et le vocabu-
laire vus dans la leçon. Le centre commercial
Faire lire la consigne. Former des groupes de trois et Cette liste de vocabulaire a été consultée en classe
laisser 5 à 10 minutes de préparation. par les élèves pour les aider à réaliser l’activité 4. Les
Passer parmi les groupes pour s’assurer du bon dérou- inviter à la recopier dans leur répertoire de vocabu-
lement de l’activité et apporter de l’aide si nécessaire. laire (s’il y a lieu) et à la mémoriser à la maison. Une
écoute de la liste en fin de cours peut être utile pour
Mise en commun Demander à chaque groupe de venir aider à la prononciation.
jouer la scène devant la classe. Afin de motiver l’écoute

CULTURES pages 18 et 19

Décorer la ville
1 Méthodo la photo. Si les photos ne peuvent pas être projetées,
Cette première activité a une portée intercultu- écrire au tableau les numéros des photos et leur trans-
relle. Elle vise à mettre en regard la thématique formation.
traitée dans la page avec la propre culture des
élèves et les autres cultures dans le monde. Il Corrigé 2 décorer les rues de mousse ; 3 transformer
est important de faire réfléchir les élèves à cette une cabine téléphonique en bibliothèque ; 4 habiller
question en amont du travail de découverte du des monuments de lumière ; 5 habiller des vélos de
document afin d’ouvrir leur curiosité et de faciliter tricot ; 6 transformer un mur en jardin.
leur compréhension des documents de la page.
Livre fermé, former des petits groupes de trois ou
quatre. Leur demander de chercher des exemples de
3 Cette activité s’inscrit dans la continuité de l’activité
2 et permet de préciser les lieux représentés sur les photos
décorations originales dans des villes de leur pays ou
de la p. 18. Demander aux élèves de rester en petits
d’un autre pays.
groupes. Faire lire la consigne et faire réaliser l’activité.
Pour les aider, on peut donner un exemple : une pein-
ture sur un mur. Mise en commun Montrer les photos sur le livre numé-
rique et interroger des élèves volontaires pour donner
Mise en commun Demander aux groupes de dire les
leurs réponses. Faire confirmer ou corriger par la classe
décorations qu’ils ont trouvées et les lister au tableau.
et écrire les légendes sous les photos. Si les photos ne
2 Demander aux élèves d’ouvrir leur livre p. 18 et de sont pas projetées, noter les légendes à côté des numé-
regarder le document. Faire observer les photos et faire ros écrits au tableau dans l’activité précédente.
remarquer qu’il s’agit de différentes manières de déco-
rer la ville. Faire lire la consigne avec l’exemple. Vérifier Corrigé 1 c ; 2 e ; 3 d ; 4 b ; 5 f ; 6 a
que l’activité est comprise. Laisser quelques minutes
aux élèves pour réaliser l’activité en petits groupes. Prolongement     Demander aux élèves s’ils ont vu
Mise en commun Montrer les photos sur le livre nu- ces types de décorations dans des villes, s’ils aiment ou
mérique et interroger des élèves volontaires pour dire pas (j’aime beaucoup les monuments avec des lumières)
ce que représente chaque photo. Faire confirmer ou ou ce qu’ils en pensent (c’est beau, c’est original, c’est
corriger la réponse par la classe. Écrire la réponse sous magique…).
41
Infos
2 Distribuer à chaque petit groupe une feuille grand
L’oasis d’Aboukir est un mur végétal réalisé en 2013 format (A3) et des feutres pour qu’ils dessinent le plan
par Patrick Leblanc. On peut le voir à Paris, dans le de leur ville. Les inviter à faire un brouillon et à occuper
2e arrondissement. Il couvre la façade d’un immeuble tout l’espace de la feuille. Afin de maintenir l’interac-
se trouvant rue d’Aboukir dont il tire son nom. Il fait tion pendant cette étape, proposer à chaque élève de
250 m², se hisse jusqu’à 25 m de haut et compte 7 600 dessiner au moins un élément.
plantes.
La Fête des Lumières, à Lyon. C’est une des fêtes les
3 Chaque petit groupe discute pour se mettre d’accord
sur le nom de leur ville idéale.
plus célèbres et populaires de Lyon. Elle se déroule
chaque année du 8 au 11 décembre pour le plus grand 4 Mise en commun Chaque petit groupe présente de-
plaisir des yeux. Selon la coutume, les Lyonnais décorent vant la classe sa ville idéale et affiche son plan.
leurs fenêtres avec des verres multicolores garnis d’une
bougie. Mais le plus grand spectacle reste l’illumination Co-évaluation La classe donne son avis sur…
des monuments.
Méthodo
La Cité idéale du Québec, Lyon. Cette fresque a été
Inviter les élèves à évaluer le travail de chacun
réalisée à partir d’une maquette du bédéiste et illustra-
mobilise leur attention, les motive pour écouter
teur québécois Jean-Paul Eid. Elle représente une cité
les présentations de leurs camarades et pour
« idéale » québécoise, dans un espace tant maritime
améliorer leur propre performance. Nous conseil-
qu’aérien. Le château de Frontenac, emblème de la ville
lons de leur distribuer une grille d’évaluation sur
de Québec, se situe au centre de la réalisation.
le modèle ci-dessous, dont les critères leur seront
expliqués au préalable ; la mention de ces critères
4 Former des groupes de deux et demander aux élèves
en amont de la réalisation de la tâche donne à
toute la classe l’information sur ce qui va être
d’imaginer une nouvelle manière de décorer leur ville.
évalué et permet au groupe de se préparer à faire
Mise en commun Demander à chaque binôme de pro- au mieux. Distribuer une grille par groupe afin
poser ses idées pour décorer la ville et lister les propo- que cette co-évaluation soit toujours collective et
sitions au tableau. On peut envisager de faire voter la non individuelle. Cela permet d’éviter tout juge-
classe pour les idées les plus originales. ment personnel et d’éventuels « règlements de
compte ». Il est important de préparer les élèves
Corrigé Réponse libre spectateurs à proposer une évaluation positive de
leurs camarades et de leur expliquer qu’il ne s’agit
en aucun cas de sanctionner ou de critiquer. Leur
Ensemble pour... faire remarquer qu’il s’agit d’attribuer des « plus »
imaginer une ville idéale à leurs camarades et pas des « moins » et dans
tous les cas de les encourager. Nous conseillons
Méthodo
de ne pas procéder à une autre évaluation que
Cette tâche finale invite les élèves à réinvestir tout cette co-évaluation proposée pour la tâche finale.
ce qu’ils ont appris dans l’étape. Ils trouveront ici Les élèves se sentiront valorisés qu’on leur confie
la justification des efforts fournis pendant les trois exclusivement ce rôle.
leçons. Il est par conséquent essentiel de consa-
crer un temps suffisant pour la faire réaliser en Donne ton avis… +++ ++ +
classe et de prendre les dispositions nécessaires
Les idées sont…
pour qu’elle le soit dans les meilleures conditions
possibles. Il est important que le travail réalisé par originales
les élèves soit mis en valeur pour qu’ils constatent intéressantes
que ce qu’ils ont appris a servi à produire quelque Le plan est…
chose dont ils sont fiers.
Avant que les élèves travaillent en autonomie, bien dessiné
proposer une lecture collective des différentes fidèle aux idées
étapes de réalisation de la tâche afin qu’ils com- Pour présenter, mes camarades…
prennent bien ce qu’ils vont réaliser. Leur donner
des conseils et les guider pour qu’ils travaillent le prononcent bien
plus possible en interaction. sont clairs

1 Former des petits groupes de trois ou quatre. Les Avant la présentation de chaque groupe, distribuer une
élèves échangent leurs idées sur ce qui constitue une grille par groupe. Expliquer aux élèves les différents
ville idéale et les valident. Laisser un temps suffisant critères à évaluer pour chaque présentation. Après la
pour qu’ils réalisent cette étape car elle servira de base présentation de chaque groupe, les inviter à cocher la
aux étapes suivantes. case correspondante pour chaque critère. Ils peuvent
42
étapes 1 2 3 4 5 6 7 8
utiliser la même grille pour évaluer plusieurs groupes en trois « + ». Compter le total et le reporter sur une grille
utilisant des couleurs différentes. Après chaque présen- vierge. Chaque groupe peut ainsi repartir avec sa grille
tation, mettre en commun les évaluations. d’évaluation globale de la classe.

Pour que cette mise en commun soit dynamique,


Vidé Séquence 1
lire les critères et demander à un porte-parole de
chaque groupe de lever la main s’il a mis un, deux ou Fiches d’exploitation sur enseigner.tv5monde.com

Entraînement pages 20 et 21

Entraînons-nous inviter à discuter entre eux pour se mettre d’accord sur


les notes. Faire réaliser l’activité.
Méthodo
Mise en commun Écrire au tableau les critères puis
Cette série d’activités est à faire en petits demander au porte-parole de chaque groupe de dire
groupes. L’interaction et l’aspect ludique mis en à tour de rôle la note attribuée pour le premier critère.
œuvre dans ces activités ont pour but de faire Si tous les groupes sont d’accord, le résultat est auto-
vivre aux élèves une « expérience active » de jeu matiquement validé mais on peut demander une jus-
ou d’échange qui agit positivement sur la mé- tification collective. Si les groupes n’ont pas tous mis
moire. Faire en sorte que les élèves bougent, se la même note, on peut faire justifier les notes mises et
déplacent, manipulent du matériel afin de rendre dans la mesure du possible, essayer de se mettre d’ac-
les activités les plus efficaces possibles. cord. Procéder de même pour chaque critère et pour la
note globale. Écrire les résultats au tableau au fur et à
1 Les transports en ville / Parler de mesure de la correction de l’activité.
ses déplacements
Former des groupes de trois ou quatre. Faire lire la Corrigé Réponse libre
consigne et l’exemple aux élèves. Faire réaliser l’acti-
vité. Faire écrire les devinettes pour faciliter la mise en
commun. Passer auprès des groupes pour s’assurer du 3 I ndiquer un itinéraire
bon déroulement de l’activité et corriger les phrases Former des groupes de deux. Faire lire la consigne et
écrites si besoin. faire observer le plan. Faire repérer les trois itinéraires
Mise en commun Demander à des élèves volontaires (A, B, C). Faire réaliser l’activité. Inviter les élèves à se
(au moins un élève par petit groupe) de proposer une corriger mutuellement.
devinette aux autres groupes. Mise en commun Demander à des élèves volontaires
de choisir un itinéraire et d’indiquer le chemin. La classe
Variante ludique      Chaque petit groupe ras- devine à chaque fois la destination. Veiller à la correc-
semble les devinettes qui auront été inventées et écrites tion linguistique et à la prononciation. On pourra écrire
et les présente aux autres groupes. Le groupe qui trouve les itinéraires au tableau et demander aux élèves de les
le plus de devinettes gagne. recopier dans leur cahier.

Corrigé Réponse libre Corrigé Réponses possibles : A Je suis gare Saint-


Paul. Je traverse/je prends le pont de la Feuillée
2 Les lieux de la ville (1) et je continue tout droit rue Constantine. – Tu vas
au musée des Beaux-Arts de Lyon ; B Je suis à la
Former des groupes de trois ou quatre. Faire observer le station de métro Hôtel de ville. Je tourne à droite et
document aux élèves et leur demander de l’identifier et je continue tout droit. Je tourne encore à droite rue
de le décrire (c’est un site Internet pour noter sa ville ; Édouard Herriot et je tourne à gauche. – Tu vas au
il y a quatre critères à noter : les transports, les musées, musée des Beaux-Arts de Lyon ; C Je suis gare Saint-
les équipements sportifs, les parcs). Leur faire préciser Paul. Je traverse/je prends le pont de la Feuillée et
ce qu’ils doivent faire (indiquer le nom de la ville et attri- je continue tout droit rue d’Algérie/je prends la rue
buer des étoiles à chaque critère en les coloriant puis d’Algérie. – Tu vas à la place des Terreaux.
indiquer la note globale). Leur faire lire l’exemple et les
43
4 Les prépositions de lieu Corrigé a Je suis à pied ; b Tu viens en métro ; c
Méthodo Les transports en commun, c’est bien ; d Je fais de la
trottinette ; e Elle passe au feu vert ; f Tu prends le bus.
On propose de faire cette activité en temps limité
pour stimuler les élèves et entretenir l’esprit de
jeu. On pourra leur demander d’utiliser l’horloge Prolongement ludique    Faire répéter les phrases
de la salle de classe, leur montre ou éventuelle- aux élèves de manière collective ou en petits groupes
ment leur téléphone portable pour mesurer le en leur demandant de taper avec la main sur leur table
temps. Proposer par exemple 10 secondes et pour marquer les syllabes accentuées.
réduire le temps en fonction du niveau du groupe. 6 Le verbe prendre
Former des groupes de trois ou quatre. Faire lire la Demander aux élèves d’écrire les phrases complètes
consigne et l’exemple aux élèves. Les inviter à surveil- dans leur cahier. Les inviter à essayer de retrouver de
ler le temps de chaque prise de parole. Veiller à ce que mémoire la conjugaison du verbe prendre. Puis leur dire
tous les élèves puissent s’exprimer au sein de chaque de s’autocorriger en vérifiant sur leur cahier ou leur livre.
groupe. Mise en commun Demander à des élèves volontaires
Mise en commun Demander à des élèves volontaires d’aller au tableau pour écrire les phrases complètes.
(au moins un élève par petit groupe) de venir devant la Leur demander de les prononcer et corriger la pronon-
classe, de choisir un autre élève et d’expliquer où il se ciation si besoin.
trouve afin que la classe devine de qui il s’agit. Limiter le
temps de l’activité pour que l’activité reste dynamique. Corrigé a je ne prends pas ; b nous prenons ; c mes
Veiller au bon emploi des prépositions de lieu et faire parents ne prennent pas ; d vous prenez ; e tu prends
corriger les emplois erronés.
7 21 Phonétique. La prononciation du verbe
Corrigé Réponses libres prendre
Il est préférable de faire réaliser cette activité en classe.
Elle se réalise en deux temps : les élèves font les asso-
ciations à partir du support écrit ; puis ils vérifient leurs
Entraîne-toi hypothèses avec le support audio. On proposera aux
élèves de faire l’activité en individuel dans un premier
Méthodo temps.
Les activités de cette rubrique peuvent être réali- Faire lire la consigne aux élèves et leur faire réaliser l’ac-
sées en classe ou à la maison. Il est recommandé tivité individuellement. Faire écouter l’enregistrement
de faire une mise en commun de chaque activité une première fois et demander aux élèves de vérifier
selon deux modalités possibles : leurs réponses. Inviter les élèves à comparer leurs ré-
– demander à des volontaires de proposer leurs ponses en binôme. Puis faire réécouter l’enregistrement
réponses à l’oral ; pour qu’ils confirment ou corrigent leurs réponses.
– ou faire écrire les réponses au tableau par des Mise en commun Demander à des élèves volontaires
élèves volontaires. de donner leurs réponses et les faire confirmer ou cor-
riger par la classe. Proposer une dernière écoute pour
5 20 Phonétique. L’accentuation en fin de mot vérification.
Il est préférable de faire réaliser cette activité en classe.
Faire lire la consigne et l’exemple aux élèves et s’assurer Corrigé a 2-4 ; b 3-6 ; c 1-5
que l’activité est comprise. Leur laisser lire les phrases
de l’activité. Annoncer qu’ils vont écouter deux fois l’en-
registrement. Expliquer qu’ils vont d’abord réaliser l’ac-
8 Les lieux de la ville (2)
tivité seuls puis qu’ils pourront comparer leurs réponses Cette activité peut être réalisée seul à la maison ou à
avec celles de leur voisin avant la deuxième écoute. deux en classe.
Faire écouter l’enregistrement et réaliser l’activité selon Mise en commun Interroger des élèves volontaires
les modalités décrites précédemment. et noter les réponses au tableau après validation par
la classe. On peut inviter les élèves à formuler leurs ré-
Mise en commun Interroger des élèves volontaires, ponses sur ce modèle : « La photo a est un parc, c’est
faire confirmer ou corriger par la classe et reporter la le parc de Sceaux ». Cela permet aux élèves de réviser
réponse sur le livre numérique ou à partir des phrases l’emploi des articles indéfinis et définis.
recopiées au tableau, en soulignant d’une couleur les
syllabes accentuées et en barrant celles qui ne se pro- Corrigé a un parc ; b une place ; c un quartier ;
noncent pas. Si besoin, faire réécouter l’enregistrement d une cathédrale ; e une rue ; f un château
pour confirmer la réponse.
44
étapes 1 2 3 4 5 6 7 8
Prolongement    À l’oral, demander aux élèves s’ils La ville de Versailles se trouve dans le sud-ouest de Paris
connaissent les lieux cités dans l’activité et pourquoi. et est connue internationalement pour son château et
son parc construits sous Louis XIV, au xviie siècle et clas-
Prolongement ludique    Demander aux élèves sés au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO.
d’apporter une ou deux photos de lieux célèbres de leur L’été, on organise des spectacles son et lumière.
ville ou d’autres villes de leur pays ou d’autres pays sur
support papier. Réunir toutes les photos et les mélan-
ger. Former des petits groupes et distribuer à chaque 9 Indiquer un itinéraire
groupe un nombre de photos identiques. Inviter les Cette activité a pour objectif de s’entraîner à indiquer
élèves à identifier les lieux représentés sur les photos. un itinéraire. C’est une activité guidée puisque les
Faire tourner les photos entre les groupes. Les moda- élèves doivent associer le début et la fin des phrases.
lités de mise en commun de cette activité dépendent Inviter les élèves à recopier les phrases complètes dans
du nombre d’élèves. On veillera à ce qu’elle ne soit pas leur cahier. Attirer leur attention sur le fait qu’il y a plu-
trop longue et répétitive car cela susciterait une baisse sieurs possibilités et leur demander de les trouver.
d’attention chez les élèves. On pourra demander à des
élèves volontaires de présenter quelques lieux en les Mise en commun Demander à des élèves volontaires
invitant à choisir des lieux différents (pas deux fois une d’aller au tableau pour écrire les phrases complètes.
rue ni deux fois une place, par exemple). Si des pho- Faire valider les réponses par la classe.
tos n’avaient pas été identifiées par la majorité de la
classe, demander aux élèves les ayant apportées de les Corrigé a 5 ; b 1-2-4 ; c 1-2 ; d 3 ; e 4
présenter.
10 Organiser une sortie
Infos Cette activité a pour objectif de vérifier la compréhen-
La ville de Sceaux se situe dans la banlieue Sud de sion d’une conversation. Les élèves doivent remettre
Paris. Elle est surtout célèbre pour son parc de 181 hec- dans l’ordre les différents tours de parole. Les inviter à
tares dessiné à la fin du xviie siècle par André Le Nôtre, le recopier le dialogue en entier dans leur cahier.
jardinier du roi Louis XIV. Le parc dans lequel se trouve Mise en commun Inviter les élèves à comparer leurs
un château est ouvert au public toute la journée et ac- réponses à deux puis interroger deux élèves volon-
cueille notamment plusieurs écoles pour leurs activités taires pour lire le dialogue. Faire valider le dialogue par
sportives et leur parcours d’orientation. la classe. Veiller à la qualité de la prononciation et de
Aujourd’hui, le nom La Bastille désigne une des plus l’intonation.
célèbres places parisiennes, situées entre les 4e, 11e et
12e arrondissements. Son nom vient d’une ancienne Corrigé d ; e ; b ; a ; c
forteresse construite à l’emplacement de la place ac-
tuelle et qui a servi de prison. La Bastille a été détruite
à la Révolution française, lors de la prise de la Bastille, 11 Le verbe vouloir
le 14 juillet 1789. Sur la place, se trouve la Colonne de Cette activité permet de vérifier si les élèves connaissent
juillet en souvenir des Trois Glorieuses (27, 28 et 29 juil- la conjugaison du verbe vouloir. Les formes verbales
let 1830) qui marquèrent le renversement de Charles X. sont données ; il faut associer les sujets aux formes.
La place de la Bastille est un lieu de réunion des jeunes Inviter les élèves à recopier les phrases complètes dans
grâce aux nombreux cafés et restaurants mais c’est leur cahier.
aussi un lieu de rassemblements populaires lors de défi-
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
lés ou de manifestations.
noter les réponses au tableau après validation par la
Le quartier de Montmartre, dans le nord de Paris, est classe.
un des plus célèbres de la capitale. Situé sur une colline,
il offre un beau panorama sur la ville. C’est un quartier
Corrigé a 6 ; b 4 ; c 1 ; d 3 ; e 2 ; f 5
très touristique. Au xixe siècle et à la première moitié du
xxe siècle, Montmartre est un lieu très fréquenté par les
peintres comme Picasso ou Van Gogh. Le film Le fabuleux 12 Les prépositions de lieu
destin d’Amélie Poulain a été réalisé dans ce quartier. Cette activité permet aux élèves de s’entraîner à utiliser
La cathédrale Notre-Dame-de-Paris est un des monu- les prépositions de lieu. Les inviter à recopier les phrases
ments les plus célèbres de France. Elle se situe dans le complètes dans leur cahier.
centre de la capitale, sur l’île de la Cité. Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
La rue de Rivoli est une des rues les plus connues de noter les réponses au tableau après validation par la
Paris. Son nom rappelle celui d’une ville italienne et classe.
d’une victoire remportée par Napoléon Bonaparte sur
l’Autriche en 1797. Elle longe notamment le musée du Corrigé a loin ; b entre ; c en face de ; d derrière
Louvre et l’Hôtel de ville.
45
Évaluation page 22

1 22 Écouter 3 Écrire
Objectif évalué Objectif évalué
Comprendre une conversation simple Expliquer un itinéraire
Demander aux élèves de lire les questions avant de faire Les élèves peuvent tracer sur le plan l’itinéraire qu’ils
écouter l’enregistrement. Faire écouter une première vont expliquer à leur ami. Leur laisser 10 à 15 minutes
fois et laisser aux élèves quelques minutes pour ré- pour écrire leur texte d’abord au brouillon, puis pour le
pondre sur une feuille séparée. Proposer une deuxième recopier sur une feuille séparée.
écoute. Les élèves vérifient leurs réponses.
Barème
Barème 1 point par item Saluer/prendre congé 1 point

Corrigé a faux ; b faux ; c vrai ; d vrai ; e faux Indiquer un itinéraire 2 points


Utiliser correctement le verbe prendre 1 point
Orthographe 1 point
2 Parler
Objectif évalué
Exemple de production
Dire où on habite
Salut Simon !
Pour cette évaluation d’expression orale, il peut être Pour aller au cinéma, tu prends la rue de la Gare,
plus facile de faire venir les élèves par deux à un endroit tu traverses la place du Pont et tu prends la rue des
dédié de la classe. Proposer au reste de la classe de Écoles. Tu tournes à gauche rue Michel et tu conti-
réaliser une activité en autonomie pendant ce temps. nues tout droit. Le cinéma est entre la librairie et la
Aider les élèves à comprendre la consigne et leur de- boulangerie.
mander de choisir un rôle. Faire jouer la scène. Puis À bientôt !
inverser les rôles.
Barème
4 Lire
Donner son adresse (rôle a) 1 point
Objectif évalué
Situer un lieu (rôle a) 1 point Comprendre des informations sur un site Internet
Dire ce qu’il y a à côté d’un lieu (rôle a) 2 points
Laisser les élèves lire le document en autonomie et ré-
Formuler des questions (rôle b) 1 point pondre aux questions. Leur conseiller de relire plusieurs
fois le document pour vérifier leurs réponses.
Exemple de conversation Barème 1 point par information trouvée
Élève a : J’habite à Rouen, rue Jeanne d’Arc.
Élève b : Tu habites à côté de la gare ?
Corrigé a 1 le quartier Bellecour ; 2 la rue de
Élève a : Non, je suis près du fleuve.
la République ; 3 le quartier de la Part-Dieu
Élève b : Le tramway passe devant chez toi ?
b 1 près d’une grande place ; 2 dans le quartier de
Élève a : N
 on, mais je ne suis pas loin d’un arrêt de
la Part-Dieu
bus.
Élève b : Qu’est-ce qu’il y a dans ta rue ?
Élève a : O
 h, il y a des magasins ! J’habite entre une
boulangerie et une librairie. En face de chez
moi, il y a une pharmacie et derrière chez
moi, il y a une place avec des restaurants.

46
étape

Régalons- 2
nous !
Objectifs pragmatiques
– Parler de ses habitudes alimentaires
– Préparer un anniversaire
– S’interroger sur son alimentation
Tâche finale créer des stands pour la semaine du « bien manger » au collège

Contenus
Communication Grammaire Lexique Phonétique Culture

Exprimer la fréquence Les verbes en -ger Les repas Les sons [w] et [ɥ] Fou de bonbons !
Exprimer une quantité Les articles partitifs Les aliments La prononciation du h :
h muet / h aspiré
Poser une question sur Les adverbes de Les boissons Discipline non
la quantité quantité linguistique
L’anniversaire
Les ingrédients Mathématiques :
Le fast-food les quantités

Compétences clés
Compétence mathématique et Les quantités : Mon cours de maths p. 27
compétences de base en sciences et
technologies
Compétence apprendre à apprendre Trouver sa méthode pour améliorer sa compréhension orale : cahier
d’activités p. 18
Se familiariser avec la méthode inductive pour découvrir un point de
langue : activités 2 p. 26 ; 5 et 8 p. 27 ; 2 p. 28 ; 6 et 9 p. 29

Esprit d’initiative et d’entreprise Comparer des habitudes alimentaires : activités 3, 6 et 8 p. 25


Parler de sa fête d’anniversaire : activité 3 p. 94
Choisir des ingrédients pour préparer un gâteau : activité 6 p. 27
Faire une liste de courses : activité 9 p. 27
Poser des questions sur l’alimentation : activités 3 p. 28 et 10 p. 29
Parler de son alimentation : activités 7 et 10 p. 29
Inventer une recette : activité 4 p. 31
Créer des stands pour la semaine du « bien manger » au collège : «
Ensemble pour… » p. 31

Sensibilité et expression culturelles Découvrir la marque de bonbons Lutti : pp. 30-31

47
Ouverture page 23

Méthodo
Activité 2
Se reporter aux conseils donnés à l’étape 1 (p. 32).
Faire observer et décrire la photo de fond : un ado
Activité 1 hésite entre un fruit et un gâteau. Écrire « un gâteau »
au tableau. Puis poser la question de l‘activité et laisser
Faire observer la page. Puis faire lire la consigne aux chaque élève y répondre.
élèves. Les inviter à montrer sur leur manuel les photos
correspondant à chaque item.
Contrat d’apprentissage
Corrigé a photo dans le médaillon du bas ;
b photo dans le médaillon du haut ; c photo dans Méthodo
le médaillon du milieu Se reporter aux conseils donnés à l’étape 1 (p. 32).
Faire lire les trois objectifs pragmatiques annoncés et
Prolongement     Faire à nouveau observer la pho- en expliquer le sens aux élèves par des exemples en
to avec les fruits et légumes et demander à un élève langue maternelle si besoin. Les laisser réagir ou poser
volontaire de montrer les fruits puis les légumes afin des questions sur ce qu’ils ont ou n’ont pas compris.
que la différence soit bien comprise par toute la classe. Annoncer ensuite la tâche finale : « Cela va nous servir
Écrire au tableau « les fruits » et « les légumes » car ce à créer des stands pour la semaine du “bien manger”
vocabulaire est important pour la leçon 1. au collège. »

Parlons de nos habitudes


LeÇon

1 alimentaires
pages 24 et 25

1 Comprendre une publicité 2 Repérer des informations


Méthodo Méthodo
Cette activité permet une première approche du Il s’agit ici de la compréhension finalisée du docu-
document en invitant les élèves à y rechercher ment : elle permet aux élèves de découvrir le nom
des informations. Avant de la proposer, il est de chaque repas grâce aux horaires, ainsi que les
essentiel de faire identifier le document 1 . verbes qui y sont associés.
Avant de faire l’activité, faire observer le document 1 Faire lire la consigne et laisser les élèves faire l’activité
et repérer de quoi il s’agit : une publicité d’Ado-Santé individuellement puis leur demander de comparer leurs
sur les horaires des repas. Puis faire lire la consigne et réponses en binôme.
laisser les élèves faire l’activité individuellement. Mise en commun Interroger des élèves volontaires
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et noter les réponses au tableau. La classe valide ou cor-
et noter leurs réponses au tableau. La classe valide ou rige la réponse.
corrige la réponse.
Corrigé Les ados français prennent leur petit-
Corrigé « Fais des repas réguliers » et « Entre les déjeuner à 7 h, déjeunent à 12 h 30, goûtent à
repas, on ne mange pas ! » 16 h 30, dînent à 20 h.

Systématisation     n° 1 p. 32

48
2
étapes 1 3 4 5 6 7 8

3 Comparer ses horaires de repas manuel numérique les différents produits. La classe
valide ou corrige la réponse.
Méthodo
Cette activité de production orale permet aux Corrigé les pâtes et le pain : à chaque repas –
élèves de réemployer les verbes et les noms de les tomates, les jus de fruits, les oranges, les pommes
chaque repas tout en leur proposant une compa- et les haricots verts : 5 par jour – l’eau : à volonté –
raison entre leurs horaires de repas et ceux des le sucre et l’huile : limiter la consommation – la viande :
ados français, découverts dans l’activité précé- 1 ou 2 fois par jour – le lait : 3 fois par jour
dente, dans une perspective interculturelle.
Faire lire la consigne et l’exemple proposé. Écrire au Prolongement     Demander aux élèves, si le temps
tableau le nom de chaque repas puis interroger, selon le permet, d’identifier les autres aliments représentés
le temps, chaque élève ou quelques élèves volontaires. sur le site Internet à l’aide du dico visuel.
Écrire les réponses données à côté du nom des repas
correspondants. Systématisation     n° 2 p. 32

Prolongement     Établir, en fonction des réponses,


l’horaire moyen de chaque repas. Puis écrire au tableau, 6 S’entraîner à dire le nom des aliments
sous la phrase de l’activité 2, l’amorce « Les ados de la
classe… » et demander à des élèves volontaires de la Méthodo
compléter avec les verbes corrects et les horaires établis Cette activité de production orale a pour but de
précédemment. permettre aux élèves de s’exprimer librement en
réemployant les noms des aliments. Elle permet
4 Comprendre un site Internet à l’enseignant de vérifier leur mémorisation. Il
peut être utile de faire lire et écouter (piste 24)
Méthodo les listes « Les aliments » et « Les boissons » du
Cette activité permet une compréhension glo- Vocabulaire en bas de page avant de proposer
bale du document. Avant de la proposer, il est cette activité.
nécessaire de faire identifier le document 2 . Lire la consigne et former des petits groupes de trois
Avant de faire l’activité, faire identifier le document  : 2 ou quatre. Expliquer que chaque groupe doit choisir
le site Internet alimentation.fr. Faire lire la consigne et un rapporteur qui a la mission de noter les réponses
laisser les apprenants observer le document. L’onglet (y compris les siennes). Une fois que chaque élève a dit
« Nos conseils » les aidera à trouver la réponse correcte. ce qu’il aime et n’aime pas, le groupe doit mettre en
place le classement commun : les produits que tout le
Mise en commun Demander à un élève volontaire
groupe aime et ceux qu’il n’aime pas.
de proposer sa réponse. La classe valide ou corrige la
réponse. Mise en commun Chaque rapporteur présente à la
classe les goûts communs de son groupe. Noter les
réponses au tableau puis demander aux groupes de
Corrigé b Des conseils pour une bonne alimentation.
déterminer les goûts communs à la classe.

5 Repérer des informations précises 7 23 Comprendre un court dialogue et repérer dans


un menu des informations
Méthodo
Cette activité propose un renvoi au dico visuel Méthodo
p. 116 car le vocabulaire est censé être inconnu Cette activité doit être proposée en plusieurs
des élèves. On peut leur proposer d’essayer de étapes car les élèves vont devoir identifier diffé-
faire l’activité d’abord sans consulter le dico vi- rentes informations : un menu dans une cantine
suel puis de vérifier et compléter leurs réponses scolaire, un dialogue entre deux ados au sujet du
à l’aide du dico. Ou alors, leur proposer d’emblée menu, les différentes étapes d’un repas.
de faire l’activité à l’aide du dico visuel. Chaque
enseignant choisira une de ces deux modalités en Faire lire la première partie de la consigne. Laisser les
fonction du niveau de sa classe et de la langue élèves observer le document 3 . Puis leur demander
maternelle des élèves. d’identifier la situation : des élèves dans une cantine
scolaire. Leur demander d’observer et d’identifier le
Faire lire la consigne et laisser les élèves travailler indi- menu. Puis faire écouter l’enregistrement une première
viduellement. Puis leur demander de comparer leurs fois et poser quelques questions de compréhension glo-
réponses en binôme. bale : Qui parle ? Ils sont où ? Ils parlent de quoi ? Faire
Mise en commun Demander à des élèves de propo- lire la deuxième partie de la consigne et proposer une
ser leurs réponses et de montrer sur leur livre ou sur le deuxième écoute.

49
Mise en commun Interroger des élèves volontaires 24 Vocabulaire
et noter leurs réponses au tableau. La classe valide ou
Faire écouter la liste de vocabulaire à la fin de la
corrige. Proposer une troisième écoute si besoin.
leçon si cela n’a pas déjà été fait avant l’activité 7
ou lors des activités précédentes. Se reporter aux
Corrigé salade de tomates ou carottes râpées : conseils donnés à l’étape 1 (p. 34).
l’entrée – poulet ou poisson + riz : le plat – fromage
ou yaourt : le dessert.
25 Virelangue
Systématisation     n° 5 p. 33 Avec ce virelangue, les élèves vont s’entraîner à pro-
noncer deux semi-voyelles très proches qui se diffé-
rencient par le degré d’acuité : [w] est grave alors
8 Décrire l’organisation d’un repas dans que [ɥ] est aigüe.
son pays Demander aux élèves de s’entraîner à prononcer
Méthodo plusieurs fois de suite les sons [w] / [ɥ].
Faire écouter et lire en même temps le virelangue.
Il s’agit ici d’inciter les élèves à réemployer le
Laisser les élèves s’entraîner à le répéter individuel-
nom des différentes parties du repas vues dans
lement et de plus en plus vite.
l’activité précédente (« Dans mon pays, il y a un
plat, mais il n’y a pas d’entrée et de dessert », par Mise en commun Demander à des élèves volon-
exemple). Il se peut que se dégagent deux types taires de répéter le plus rapidement possible le vi-
de repas : un repas traditionnel national et un relangue devant la classe. Plusieurs élèves peuvent
repas représentant des habitudes plus familiales. éventuellement le dire ensemble, en harmonisant
leur rythme.
Faire lire la consigne et laisser les apprenants s’expri-
mer librement. Systématisation     n° 6 p. 33

LeÇon

2 Préparons un pages 26 et 27

anniversaire
1 Comprendre les messages d’un forum 2 Repérer des informations et découvrir
les verbes en -ger
Méthodo
Cette activité permet aux élèves d’avoir une com- Méthodo
préhension globale du document. Au préalable, Cette activité propose une compréhension fina-
attirer leur attention sur l’image formelle du lisée du document en deux étapes : a les élèves
document : la barre d’adresse, le nom du site, les vont identifier la thématique de l’anniversaire qui
avatars et les pseudos reliés à des messages. se trouve dans la première partie de chaque mes-
sage, b ils vont repérer les activités pour chaque
Avant de faire l’activité, faire identifier le document : thématique et ainsi mettre en place le corpus
des messages sur le forum Entre Ados. Puis faire lire la pour découvrir les verbes en -ger.
consigne et laisser les élèves faire l’activité individuel-
lement. Faire lire la consigne et faire d’abord réaliser l’activité a.
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
demander à la classe de valider ou corriger les réponses. noter les réponses au tableau. Leur demander de justi-
Noter les réponses au tableau. fier leur choix.

Corrigé b@tist demande des idées. mado44, Lulu et Corrigé 1 lulu, 2 mado44 et 3 swag.
swag donnent des idées.
Tracer une grille comme ci-après au tableau avec
Prolongement     Demander aux élèves pour quoi trois entrées pour y noter les réponses données par
b@tist demande des idées : pour organiser son anniver- les élèves et prévoir l’espace pour compléter la grille
saire. Expliquer « anniversaire » si besoin. avec les réponses de l’activité b.
50
2
étapes 1 3 4 5 6 7 8

mado44 2 lulu 1 swag 3 Variante     Pour la mise en commun, on peut propo-


ser aux élèves de former des groupes, chacun doit donc
s’exprimer. Un premier élève dit ce qu’il fait pour son
Proposer ensuite aux élèves de faire l’activité b. anniversaire et se lève pour aller dans un coin de la
classe. Un deuxième s’exprime et se lève soit pour
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et rejoindre le premier s’ils font la même chose, soit pour
leur demander de venir noter les réponses dans la grille aller dans un autre coin de la classe. Et ainsi de suite.
précédemment tracée. La classe valide ou corrige. Une fois que les groupes sont constitués, les élèves
doivent dire ce qu’ils font pour leur anniversaire en uti-
Corrigé mado44 : télécharge de la musique sur lisant « nous ».
Internet et fais un gâteau en forme de guitare, ça
change ! / lulu : on partage du pop-corn ! Mais on
mange aussi des gâteaux au chocolat. / swag : mes
amis et moi, on s’habille en rouge et nous mangeons
aussi des gâteaux et des bonbons rouges.
4 27 Comprendre un court dialogue
Méthodo
Cette activité propose une compréhension glo-
26 Tableau de conjugaison bale de l’enregistrement. Bien attirer l’attention
des élèves sur le fait qu’il s’agit de Baptiste, l’ado
Les verbes en -ger du forum Entre Ados des activités 1 et 2.
Avant de regarder le tableau de conjugaison, entou-
rer au tableau « télécharge », « ça change », « on Avant de proposer l’activité, faire écouter une pre-
partage », « on mange », et « nous mangeons » écrits mière fois l’enregistrement et identifier la situation : qui
lors de l’activité précédente. Demander aux élèves parle ? à qui ? Puis faire lire la consigne et proposer une
de donner l’infinitif de chaque verbe et les écrire deuxième écoute.
au tableau. Faire observer les verbes à l’infinitif et Mise en commun Interroger un élève volontaire et
demander aux élèves quel est le point commun de laisser la classe valider ou corriger. Noter la réponse au
ces verbes : ils finissent tous par -ger. Leur demander tableau.
ce qu’ils remarquent pour « nous mangeons » : la
terminaison est -eons et non -ons. Expliquer que le Corrigé Ils parlent des ingrédients du gâteau au
-e est là pour prononcer le g [ʒ] et non [g] avec la chocolat pour l’anniversaire de Baptiste.
voyelle -o.
Les élèves peuvent maintenant lire et écouter le
tableau des verbes en -ger. Attirer leur attention sur
le -e de « nous mangeons » en rouge, qui est la dif-
férence entre les verbes en -er et ceux en -ger. Puis
demander à des élèves de lire les verbes conjugués. 5 27 Repérer des informations et découvrir
les articles partitifs
Systématisation     n° 7 p. 33 Méthodo
Cette activité permet une compréhension finali-
sée du document. Vérifier la compréhension des
3 Parler de son anniversaire et s’entraîner à ingrédients présents sur la liste et, si nécessaire,
utiliser les verbes en -ger renvoyer les élèves au dico visuel p. 116.

Méthodo Faire lire la consigne et la liste d’ingrédients. Puis pro-


poser une troisième écoute fractionnée pour laisser le
Cette activité de production orale a pour objec-
temps aux élèves de noter les réponses dans leur cahier.
tif de laisser les apprenants s’exprimer librement
en réemployant des verbes en -ger et le vocabu- Mise en commun. Interroger des élèves volontaires et
laire de l’anniversaire. Il peut être intéressant de laisser la classe valider ou corriger. Noter les réponses
proposer une écoute de la liste « L’anniversaire » au tableau.
du Vocabulaire au bas de la p. 27 avant de faire
l’activité. Corrigé Il y a du beurre, de la farine et du sel. Il n’y
a pas de chocolat, d’œufs et de sucre en poudre.
Faire lire la consigne et l’exemple, puis former des bi-
nômes. Pendant que les élèves échangent, circuler dans Prolongement     Pour la séance suivante, deman-
la classe pour veiller au bon déroulement de l’activité. der aux élèves d’apprendre un des deux rôles du dia-
Mise en commun Laisser des élèves volontaires s’expri- logue à l’aide de la transcription. Ils pourront alors jouer
mer oralement et proposer des corrections si nécessaire. le dialogue devant la classe.
51
28 Tableau de grammaire g 200 grammes de sucre en poudre, h une tablette
Les articles partitifs de chocolat – Le morceau de fromage, le lait et les
Avant de faire lire le tableau de grammaire, faire carottes ne sont pas pour l’anniversaire de Baptiste.
observer les phrases écrites au tableau. Entourer les
articles partitifs et demander comment s’appellent
ces petits mots avant les noms : des articles (écrire 8 Repérer des informations et découvrir
« articles » au tableau). Leur demander de citer les comment exprimer une quantité
articles qu’ils connaissent déjà : les articles définis Méthodo
(le, la, l’, les) et indéfinis (un, une, des). Expliquer Il s’agit ici de la compréhension finalisée du docu-
qu’ici il s’agit d’une autre catégorie d’articles pour ment qui va permettre aux élèves de repérer com-
exprimer l’idée d’une quantité qui n’est pas précise. ment on exprime des quantités précises.
Leur faire repérer l’article masculin, l’article féminin,
l’article pluriel et l’article avec la négation. Faire lire la consigne et laisser les apprenants repérer
Faire lire et écouter le tableau de grammaire. De- les informations.
mander à quelques élèves de lire les phrases et corri- Mise en commun Interroger un élève volontaire et lais-
ger la prononciation si besoin. ser la classe valider ou corriger. Noter « la quantité » au
tableau.
Systématisation     n° 3 p. 32
Corrigé Pour chaque produit, il y a la quantité
précise.
6 S’entraîner à utiliser les articles partitifs
Méthodo 29 Tableau de communication
Cette activité de production orale permet aux Pour exprimer la quantité
élèves de réemployer les articles partitifs vus
Avant de proposer le tableau de communication,
précédemment.
demander aux élèves de classer les produits de la
Faire lire la consigne et l’exemple. Puis former des bi- liste de courses dans deux catégories : les solides et
nômes. Pendant que les élèves travaillent, circuler dans les liquides. Tracer une grille au tableau pour y noter
la classe pour aider et proposer des corrections. les réponses des apprenants.
Mise en commun Interroger quelques binômes et Faire lire et écouter le tableau de communication.
noter les réponses au tableau. Demander aux autres Demander à quelques élèves de lire le tableau et
groupes s’ils peuvent compléter les listes écrites au ta- corriger la prononciation si nécessaire.
bleau et noter les réponses s’il y en a.
Systématisation    n° 8 p. 33
Prolongement     Demander à la classe quels sont
les ingrédients nécessaires pour faire un gâteau : Dans
un gâteau, il y a de la farine, des œufs, du beurre, du
sucre en poudre, du sel. Cette activité étant en lien avec le tableau de com-
munication, il est intéressant de la proposer à ce
moment de la leçon, juste avant la micro-tâche
7 Comprendre une liste de courses « Action ! ».
Faire lire la consigne et laisser les élèves travailler
Méthodo individuellement.
Cette activité permet aux élèves d’avoir une com- Mise en commun Interroger des élèves volon-
préhension globale du document, facilitée par un taires et laisser la classe valider ou corriger. Noter
support visuel, le sac de courses. les réponses au tableau.
Avant de faire l’activité, faire observer et identifier la
liste de courses. Puis faire lire la consigne et laisser les Corrigé 1 kilo = 1 000 grammes
élèves travailler individuellement. Leur demander en- 1 litre = 100 centilitres
suite de comparer leurs réponses en binôme.
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
laisser la classe valider ou corriger. Noter les réponses Prolongement     Il peut être intéressant de propo-
au tableau. ser aux élèves de réfléchir à la manière dont on abrège
ces différents noms de quantité. Les laisser réfléchir
Corrigé a 1 kilo de carottes, b 3 paquets de et échanger par deux puis relever les différentes hy-
bonbons, c 1 morceau de fromage, d 3 bouteilles pothèses. Leur proposer ensuite les abréviations sui-
de jus de fruits, e 1 litre de lait, f 4 œufs, vantes : kg pour kilo(gramme), g pour gramme, l pour
litre et cl pour centilitre.
52
2
étapes 1 3 4 5 6 7 8

9 A c t i o  n! Imaginer un gâteau et faire une liste pendant environ 15 minutes. Passer dans les groupes
de courses pour aider et corriger si besoin.
Mise en commun Annoncer aux élèves qu’ils vont
Méthodo
devoir, en groupe, voter pour le gâteau le plus original
Cette micro-tâche permet aux élèves de réem- selon les critères suivants : au moins un ingrédient est
ployer tous les outils linguistiques appris dans la original, le gâteau peut être mangé. Chaque groupe
leçon en faisant appel à leur imagination et à leur présente son gâteau et lit sa liste de courses. À la fin, les
créativité. groupes votent pour le gâteau le plus original.
Faire lire la consigne et former des groupes de trois ou
quatre. Bien préciser que le gâteau doit être original et 30 Vocabulaire
mangeable et que la liste de courses doit comporter les Se reporter aux conseils donnés à l’étape 1 (p. 34).
quantités de chaque produit. Laisser les élèves travailler

LeÇon
Interrogeons-nous sur pages 28 et 29

3 notre alimentation
1 Comprendre la couverture d’un guide sur Corrigé a C’est bien de faire combien de repas par
l’alimentation jour ? – b Combien de morceaux de pain je peux
prendre à chaque repas ? – c Vous conseillez de boire
Méthodo combien de litres d’eau par jour ?
Cette activité permet aux élèves une compréhen-
sion globale du document.
Avant de proposer l’activité, faire observer et 31 Tableau de communication
décrire le document : un titre, un sous-titre, des Pour poser une question sur la quantité
bulles avec des questions, deux ados, etc.
Avant de regarder le tableau de communication,
Faire lire la consigne et laisser les apprenants lire le faire observer les questions écrites au tableau
document et trouver les réponses aux deux questions. (activité 2) et demander aux élèves de repérer les
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et mots qui permettent de poser une question sur la
noter les réponses au tableau. Faire valider ou corriger quantité : combien de ou combien d’ quand une
par la classe. voyelle suit.
Faire écouter et lire le tableau de communication.
Corrigé a Un guide alimentaire pour les ados – Puis demander à quelques élèves de prononcer les
b Des réponses aux questions des ados et des questions et corriger la prononciation si nécessaire.
conseils pour une bonne alimentation
Systématisation     n° 4 p. 32
2 Repérer des informations et découvrir
comment poser une question sur la quantité 3 S’entraîner à poser des questions sur
la quantité
Méthodo
Méthodo
Cette activité va permettre la compréhension
finalisée du document et le repérage des ques- Cette activité de production orale invite les élèves
tions sur la quantité. à réemployer combien de et combien d’.
Faire lire la consigne et laisser les apprenants travailler Faire lire la consigne et l’exemple, puis former des pe-
individuellement. Puis leur demander de comparer leurs tits groupes de trois ou quatre élèves. Pendant que les
réponses en binôme. élèves travaillent, circuler dans la classe pour veiller au
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et bon déroulement de l’activité.
laisser la classe valider ou corriger. Noter les réponses Mise en commun Interroger chaque groupe et noter
au tableau. leurs questions au tableau.
53
Prolongement ludique     Demander aux élèves Faire lire la consigne et laisser les élèves réaliser l’acti-
de faire des recherches pour la séance suivante afin de vité individuellement. Puis leur demander de comparer
trouver les réponses aux questions posées par les autres leurs réponses en binôme. Pendant que les élèves tra-
groupes. Pour la mise en commun, chaque groupe re- vaillent, écrire les trois items au tableau.
propose les questions posées lors de la séance précé-
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
dente à la classe et les autres groupes doivent répondre laisser la classe valider ou corriger. Pour chaque item,
le plus rapidement possible. Le groupe qui donne le plus demander de justifier avec les phrases du document
de bonnes réponses gagne. correspondantes et les écrire au tableau.
Exemples de questions/réponses possibles : Je peux
manger combien de fruits et de légumes par jours ? Corrigé a Faux : prends un petit hamburger avec
Minimum cinq. C’est bien de manger combien de un peu de viande et pas trop de fromage, parce qu’il
produits laitiers par jour ? Minimum trois fois par y a beaucoup de matières grasses. – b Faux : Tu ne
jour. manges pas assez de légumes ? Prends aussi une
salade ! – c Vrai : Il y a trop de sucre dans les sodas !
Prends un jus de fruits !
4 Comprendre une page du guide alimentaire
pour les ados
Méthodo 32 Tableau de grammaire
Cette activité a pour objectif de permettre aux Les adverbes de quantité
élèves d’identifier le document.
Avant de faire l’activité, demander aux élèves de Avant de regarder le tableau de grammaire, faire
décrire ce qu’ils voient : une page avec un ado, un observer les phrases écrites au tableau lors de l’ac-
texte d’introduction en haut, trois autres textes en tivité précédente. Demander aux élèves de relever
bas avec des photos d’un hamburger, d’une por- les mots qui expriment les quantités et les entou-
tion de frites et d’un soda. rer. Expliquer aux élèves qu’on appelle ces mots des
adverbes de quantité. Puis tracer une flèche en indi-
Faire lire la consigne et laisser les apprenants lire le quant + d’un côté et – de l’autre (voir ci-dessous) et
document. demander aux élèves de classer sur cette flèche les
Mise en commun Interroger un élève volontaire et lais- adverbes de quantité.
ser la classe valider ou corriger. – +
un peu assez beaucoup trop
Corrigé Il vient du guide alimentaire pour les ados.
de de de de
Faire lire et écouter le tableau de grammaire. Attirer
5 Comprendre des conseils sur l’alimentation l’attention des élèves sur l’élision du -e de de devant
Méthodo une voyelle. Demander à quelques élèves de lire les
Cette activité propose une compréhension glo- phrases et corriger la prononciation si besoin.
bale du document. Les élèves connaissant l’impé-
Systématisation     n° 9 p. 33
ratif depuis Adomania 1, ils trouveront facilement
la réponse correcte.
Faire lire la consigne et laisser les apprenants lire une 33 Phonétique
deuxième fois le document. La prononciation du h : h muet / h aspiré
Mise en commun Interroger un élève volontaire et lais- Lire la consigne et laisser les élèves lire les phrases.
ser la classe valider ou corriger. Noter au tableau « la Écrire les deux phrases au tableau puis faire écouter
quantité ». l’enregistrement.
Mise en commun Interroger un élève volontaire et
Corrigé Il donne des conseils sur ce qu’on peut laisser la classe valider ou corriger.
manger au fast-food et en quelle quantité.
Corrigé a Hamburgers a un h aspiré, on écrit et
6 Repérer des informations et découvrir les prononce « beaucoup de ». – b Huile a un h muet,
adverbes de quantité on écrit et prononce « beaucoup d’ ».
Méthodo
Pendant la mise en commun, entourer « beau-
Il s’agit ici de la compréhension finalisée du coup de » et « beaucoup d’ » de deux couleurs
document qui permet aux élèves de repérer les différentes et souligner le h de hamburgers de la
adverbes de quantité.
>>>
54
2
étapes 1 3 4 5 6 7 8

>>>
même couleur que beaucoup de et le h d’huile de Corrigé Il ne mange jamais de légumes. Il prend
la même couleur que beaucoup d’. Expliquer aux toujours un jus de fruits au fast-food. Il mange
élèves qu’il y a deux sortes de h en français, le h parfois des yaourts aux fruits. Il mange souvent de
muet, pour la plupart des mots d’origine latine, et la viande.
le h aspiré, pour les mots qui ont une autre origine.
Leur indiquer qu’on retrouve cette différence avec
les articles définis : l’huile, le hamburger. 35 Tableau de communication

Systématisation     n° 10 p. 33 Pour exprimer la fréquence


Avant de regarder le tableau de communication,
faire observer les phrases écrites au tableau lors
7 S’entraîner à utiliser les adverbes de quantité
de l’activité précédente. Demander aux élèves de
Faire lire la consigne et l’exemple. Puis former des bi- relever les mots qui expriment la fréquence et les
nômes. Pendant que les élèves travaillent, circuler dans entourer. Puis tracer une flèche en indiquant + d’un
la classe pour aider et proposer des corrections. côté et – de l’autre comme précédemment pour les
Mise en commun Interroger quelques binômes et no- adverbes de quantité et demander aux élèves de
ter les réponses au tableau. Veiller à la bonne pronon- placer sur cette flèche les mots entourés.
ciation de de et d’. Faire lire et écouter le tableau de communication.
Demander à quelques élèves de lire le tableau et
Prolongement     Proposer aux élèves de former corriger la prononciation si nécessaire.
des groupes en fonction de leur consommation pour
chaque aliment. Par exemple, ceux qui mangent un peu Systématisation     n° 11 p. 33
de viande, ceux qui mangent beaucoup de viande, ceux
qui mangent trop de viande, etc.
10A c t i o  n! Organiser une enquête et écrire
un article pour en rendre compte
8 34 Comprendre une enquête orale
Méthodo
Méthodo Cette micro-tâche invite les élèves à réemployer
Cette activité propose une compréhension glo- le contenu de la leçon à l’oral et à l’écrit. Il est
bale de l’enregistrement. important de la proposer en plusieurs étapes.
Avant de faire l’activité, faire écouter l’enregistrement Faire lire la consigne ainsi que l’exemple et former des
et faire identifier la situation : une élève fait une en- groupes de trois ou quatre. Cette activité doit être faite
quête pour le journal du collège et pose des questions en plusieurs étapes :
à un autre élève qui répond. Puis faire lire la consigne et 1. Chaque groupe prépare cinq questions pour l’en-
écouter à nouveau le début de l’enregistrement. quête. Pendant que les élèves travaillent, passer dans
Mise en commun. Interroger un élève volontaire et les groupes pour guider et proposer des corrections.
laisser la classe valider ou corriger. 2. Chaque groupe pose ses questions aux élèves d’un
autre groupe et note les réponses.
3. Au sein des groupes, les élèves analysent les ré-
Corrigé Les habitudes alimentaires en fruits et ponses qu’ils ont obtenues et écrivent un court article
légumes des élèves. pour résumer les résultats de l’enquête. Passer dans les
groupes pour proposer des corrections.
9 34 Repérer des informations et découvrir Mise en commun Chaque groupe affiche son article
comment exprimer la fréquence dans la classe. Proposer aux élèves de choisir le meil-
leur article selon différents critères : les questions po-
Méthodo sées sont intéressantes, les résultats sont bien résumés,
Il s’agit de la compréhension finalisée de l’enre- l’article est bien écrit. Demander aux élèves de circuler
gistrement qui permet aux élèves de repérer les librement dans la classe pour lire les articles des autres
expressions de fréquence et mettre en place le groupes. Puis demander à chaque élève de dire quel
corpus observable. article il a choisi et mettre en place le palmarès de la
classe.
Faire lire la consigne et proposer une autre écoute cette
fois fractionnée pour que les élèves aient le temps de 36 Vocabulaire
noter les informations. Se reporter aux conseils de l’étape 1 (p. 34).
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
laisser la classe valider ou corriger. Noter les réponses
au tableau.
55
CULTURES pages 30 et 31

Fou de bonbons !
Infos Mise en commun Chaque groupe vient présenter sa
recette oralement devant la classe. Demander aux
En 1889, une première confiserie, appelée la confiserie élèves de voter pour la recette la plus gourmande.
Léopold, est créée en Belgique. La marque Lutti naît
en 1929. Ce nom vient, selon la légende, du surnom
qu’Henry Cornet, créateur du caramel mou, donnait Ensemble pour...
à sa bien-aimée. En 1949, Léon Desprets crée la cho- créer des stands pour la semaine du « bien
colaterie Saint-Pierre à Roubaix. Il rachète en 1961 la manger » au collège
confiserie Lamy, qu’il délocalise à Tourcoing. De fusions
Méthodo
en rachats, notamment celle de la marque belge Lutti
qui est devenue la marque commerciale du groupe en Se reporter aux conseils donnés à l’étape 1 (p. 42).
1972, la société a toujours conservé ses sites de produc-
tions dans le Nord. Par la suite, de nombreuses acqui- 1 Après la lecture collective des différentes étapes de
sitions de chocolateries et confiseries ont contribué au la tâche, former des petits groupes de trois ou quatre.
développement et au rayonnement de Lutti, en France Les élèves doivent choisir ensemble un stand original.
et en Belgique. 2 Toujours en groupe, les élèves font la liste des ingré-
dients nécessaires pour préparer les produits précé-
1 Faire lire la question et laisser les élèves s’exprimer demment choisis. Les inviter à écrire les informations
dans leur cahier.
librement. Si des élèves ne mangent pas de bonbons,
leur demander pourquoi. 3 Chaque groupe décide de la quantité de chaque in-
grédient. À nouveau les inviter à écrire les informations
2 Demander aux élèves d’observer le document et dans leur cahier.
de dire de quoi il s’agit : un article sur une marque de 4 Aménager l’espace classe pour créer des stands. Un
bonbons, Lutti. Leur demander s’ils connaissent cette ou deux élèves de chaque groupe tiennent le stand
marque et s’ils ont déjà mangé ses bonbons. pour répondre aux questions de leurs camarades, qui
Faire lire la consigne et leur laisser quelques minutes circulent librement de stand en stand.
pour lire le document et repérer les informations.
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et Co-évaluation La classe donne son avis sur…
laisser la classe valider ou corriger. Demander de justi-
fier les réponses. Méthodo
Se reporter aux conseils donnés à l’étape 1 (p. 42).
Corrigé a Faux, c’est une marque franco-belge. – Avant l’étape 4 de la tâche, distribuer une copie de la
b Vrai, c’est la 1re marque en Belgique et la 2e en grille ci-dessous à chaque groupe. Expliquer aux élèves
France. – c Faux, ils sont fabriqués dans le Nord, les différents critères à évaluer pour chaque présenta-
à Bondues. – d Faux, elle commence en Belgique. – tion. Une fois la visite des stands effectuée, les élèves
e Vrai, il y a des recettes sur le site Internet de Lutti. cochent la case correspondante pour chaque critère. Ils
peuvent utiliser la même grille pour évaluer plusieurs
3 Faire lire la consigne et laisser les élèves relire le groupes. Puis mettre en commun les évaluations.
document et repérer les informations. Donne ton avis… +++ ++ +
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
Le produit est…
laisser la classe valider ou corriger.
bon pour la santé
Corrigé a De la guimauve, de la gélatine, des fruits, original
du chocolat. – b Des Bubblizz, du fromage blanc, Les ingrédients sont…
de la crème, du citron vert, des feuilles de gélatine.
cohérents
en quantité raisonnable
4 Faire lire la consigne et l’exemple. Puis former des
groupes de trois ou quatre. Laisser les élèves travailler
et passer parmi les groupes pour veiller au bon déroule-
Vidé Séquence 2
ment de l’activité. Fiches d’exploitation sur enseigner.tv5monde.com
56
2
étapes 1 3 4 5 6 7 8

Entraînement pages 32 et 33

Entraînons-nous Non, je ne mange pas de poisson, de poulet, d’œufs,


de pain, d’oranges, de tomates, de beurre, de
Méthodo pommes, de carottes, de viande.
Se reporter aux conseils donnés à l’étape 1 (p. 43).
4 Poser une question sur la quantité
1 Les repas
Former des binômes. Faire lire la consigne et l’exemple
Faire d’abord observer et décrire les images : des pla-
aux élèves. Laisser chaque binôme réaliser l’activité.
teaux, des horaires, une ado qui s’appelle Maëlle. Puis
Passer dans les groupes pour s’assurer du bon déroule-
former des binômes. Faire lire la consigne et l’exemple
ment de l’activité et proposer des corrections si besoin.
aux élèves. Laisser chaque binôme réaliser l’activité.
Passer dans les groupes pour s’assurer du bon déroule- Mise en commun Demander à des binômes volon-
ment de l’activité et proposer des corrections si besoin. taires de présenter leur dialogue devant la classe.
Mise en commun Demander à un binôme volontaire
de présenter son dialogue devant la classe. Entraîne-toi
Corrigé Le matin, Maëlle prend son petit-déjeuner à 5 Les repas
quelle heure ? Elle prend son petit-déjeuner à 7 h 30.
Demander aux élèves d’écrire les mots dans leur cahier.
Le midi, elle déjeune à quelle heure ? Elle déjeune à
Leur préciser qu’ils peuvent s’aider de la liste de Voca-
midi et demi. L’après-midi, elle goûte à quelle heure ?
bulaire p. 25.
Elle goûte à 16 h. Le soir, elle dîne à quelle heure ?
Elle dîne à 19 h 30. Mise en commun Demander à des élèves volontaires
d’écrire les mots au tableau.

2 Les aliments et les boissons Corrigé a L’entrée – b Le déjeuner – c Le plat –


Former des groupes de trois ou quatre. Faire lire la d Le dîner – e Le dessert – f Le petit-déjeuner –
consigne et préciser que celui qui cite les produits le plus g Le goûter.
rapidement gagne. Laisser deux minutes aux élèves
pour réaliser l’activité.
6 37 Phonétique. Les sons [w] et [ɥ]
Mise en commun Demander qui a gagné au sein de
Il est préférable de faire réaliser cette activité en classe.
chaque groupe. Le gagnant cite les produits devant la
Faire lire la consigne et s’assurer que l’activité est com-
classe.
prise. Annoncer qu’ils vont écouter deux fois l’enregis-
trement. Expliquer qu’ils vont d’abord réaliser l’activité
Corrigé Réponses possibles : la pomme, l’orange – seuls puis qu’ils pourront comparer leurs réponses avec
la carotte, la tomate, les haricots verts – l’eau, le lait, celles de leur voisin avant la deuxième écoute. Faire
le jus de fruits – le lait, le fromage, un yaourt. écouter l’enregistrement et réaliser l’activité selon les
modalités décrites précédemment.
3 Les articles partitifs Mise en commun Interroger des élèves volontaires,
Former des binômes. Faire lire la consigne et laisser faire confirmer ou corriger par la classe. Si besoin, faire
quelques minutes aux élèves pour préparer les éti- réécouter l’enregistrement pour confirmer les réponses.
quettes. Laisser chaque binôme réaliser l’activité. Pas-
ser dans les groupes pour s’assurer du bon déroulement Corrigé a [w] : 2, [ɥ] : 1 ; b [w] : 3, [ɥ] : 2 ; c [w] : 1,
de l’activité et proposer des corrections si besoin. [ɥ] : 2
Mise en commun Demander à des binômes volon-
taires de présenter leur dialogue devant la classe. PROLONGEMENT     Proposer une écoute fractionnée
de l’enregistrement et demander à quelques élèves
Corrigé – Est-ce que tu manges du poisson, du volontaires de prononcer les phrases. Veiller à la bonne
poulet, des œufs, du pain, des oranges, des tomates, prononciation des sons [w] et [ɥ].
du beurre, des pommes, des carottes, de la viande. 7 Les verbes en -ger
– Oui, je mange du poisson, du poulet, des œufs,
du pain, des oranges, des tomates, du beurre, Demander aux élèves d’écrire les phrases complètes
des pommes, des carottes, de la viande. / dans leur cahier. Les inviter à essayer de retrouver de
mémoire la conjugaison des verbes. Puis leur dire de
57
s’autocorriger en vérifiant avec le tableau de gram-
Corrigé a Il y a beaucoup de pâtes. – b Il y a trop de
maire p. 26.
frites. – c Il y a un peu de riz. – d Il n’y a pas assez de
Mise en commun Demander à des élèves volontaires légumes.
d’aller au tableau pour écrire les phrases complètes.
Leur demander de les prononcer et corriger la pronon-
PROLONGEMENT     Pour la séance suivante, deman-
ciation si besoin.
der à des élèves volontaires de prendre en photo leur
dîner. Lors de la séance, chaque volontaire présente sa
Corrigé a Nous rangeons la cuisine. – b Nous photo à la classe qui doit décrire le repas, en utilisant
interrogeons des amis sur leurs goûts. – c Nous des adverbes de quantité (par exemple, il n’y a pas as-
partageons ce gâteau. – d Nous mangeons à sez de légumes, il y a trop de pain, etc.)
la cantine.
10 39 Phonétique.
8 38 Exprimer une quantité La prononciation du h : h muet / h aspiré
Demander aux élèves d’écrire la liste de courses dans Cette activité peut être faite en classe ou à la maison.
leur cahier. Mise en commun Faire écouter l’enregistrement de
Mise en commun Demander à un élève volontaire manière fractionnée et pour chaque item, demander à
d’écrire la liste au tableau. La classe valide ou corrige. un élève volontaire de donner sa réponse.

Corrigé 2 tablettes de chocolat, 3 bouteilles de jus Corrigé a Beaucoup de haricots verts. – b Beaucoup
de fruits, 1 litre de lait, 1 paquet de bonbons, d’histoires. – c Beaucoup d’huile. – d Beaucoup de
1 morceau de fromage, 1 kilo de farine. hamburgers. – e Beaucoup d’heures.

PROLONGEMENT ludique     
Pour la séance sui- PROLONGEMENT     Demander à quelques élèves de
vante, demander à des élèves volontaires d’accompa- lire les items et veiller à la prononciation de de et d’.
gner un membre de leur famille pour faire des courses
et de prendre en photo les produits achetés. Avant la 11 Exprimer la fréquence (2)
séance, ils doivent préparer la description de la photo. Cette activité peut être faite en classe ou à la maison. Si
Pour la mise en commun, chaque volontaire présente sa cette activité est faite en classe, former des binômes et
photo et sa description à la classe. les laisser échanger. Si cette activité est faite à la mai-
9 Les adverbes de quantité son, demander aux élèves d’écrire les réponses dans
leur cahier.
Demander aux élèves d’écrire les phrases dans leur
cahier. Mise en commun Interroger quelques élèves volon-
taires et proposer des corrections si besoin à l’oral.
Mise en commun Demander à des élèves volontaires
de lire les phrases devant la classe. La classe valide ou
corrige.

Évaluation page 34

1 40 Écouter Barème item a : 1 point ; item b : 2 points ;


item c : 1 point ; item d : 1 point
Objectifs évalués
Comprendre une conversation simple
Corrigé a 3 : Parce que c’est bon. – b Parce que Lili
Comprendre des noms d’aliments, des expressions
mange trop de bonbons, il y a beaucoup de sucre
de quantité et de fréquence
dans les bonbons et ce n’est pas bon pour la santé. –
Demander aux élèves de lire les questions avant de c Faux : elle mange parfois un peu de chocolat. –
faire écouter l’enregistrement. Faire écouter une pre- d Elle aime les pommes, mais elle n’aime pas les
mière fois et laisser aux élèves quelques minutes pour oranges.
répondre sur une feuille séparée. Proposer une deu-
xième écoute. Les élèves vérifient leurs réponses.
58
2
étapes 1 3 4 5 6 7 8

2 Parler 3 Lire
Objectif évalué Objectif évalué
Poser des questions sur les habitudes alimentaires et Comprendre un échange de SMS sur le déjeuner
y répondre
Laisser les élèves lire le document en autonomie et ré-
Pour cette évaluation d’expression orale, faire venir les pondre aux questions. Leur conseiller de relire plusieurs
élèves par deux à un endroit dédié de la classe. Propo- fois le document pour vérifier leurs réponses.
ser au reste de la classe de réaliser une activité en auto-
nomie pendant ce temps. Aider les élèves à comprendre Barème 1 point par item
la consigne et leur laisser quelques minutes pour prépa-
rer le dialogue. Corrigé a 1. Faux (c’est le repas du midi, le déjeuner) ;
2. Vrai (« Je ne peux pas, je vais au fast-food avec
Barème un copain. »). – b Du poulet et des pâtes. –
Utilisation correcte du vocabulaire de 0,5 point c « Le fast-food, ce n’est pas bon pour la santé ! » –
l’alimentation d Un hamburger, des frites et un soda.
Utilisation correcte des expressions de 1,5 point
quantité
4 Écrire
Utilisation correcte des expressions de 1,5 point
fréquence Objectif évalué
Écrire une liste de courses
Utilisation correcte des articles partitifs 1,5 point
Barème
Exemple de dialogue Utilisation correcte du vocabulaire de 2 points
Élève a : Tu manges des produits sucrés ? l’alimentation
Élève b : Oui, je mange trop de produits sucrés,
je mange souvent des bonbons et Utilisation correcte des expressions de 2,5 points
des gâteaux. quantité
Élève a : Tu manges souvent de la viande et Orthographe 0,5 point
du poisson ?
Élève b : Je mange souvent de la viande, mais je ne
mange jamais de poisson. Exemple de production 2 tablettes de chocolat,
Élève a : Tu manges beaucoup de produits laitiers ? 1 bouteille de jus de fruits, 2 bouteilles de soda,
Élève b : Oui, je mange beaucoup de fromage et 2 morceaux de fromage, 1 kilo de pommes,
parfois des yaourts. de la glace, 1 paquet de bonbons, du pain, des pâtes,
Élève a : Et les céréales ? 1 litre de lait.
Élève b : Je mange un peu de céréales, du pain par
exemple.
Élève a : Tu manges combien de fruits et légumes
par jour ?
Élève b : Je ne mange pas assez de fruits et légumes.

59
Vers le DELF A1 1 2 3 4

1 41Compréhension de l’oral (10 points) 4 Production orale (10 points)


Demander aux élèves d’ouvrir leur livre à la page 35 ; lire Pour les exercices 1 et 2, selon le nombre d’élèves, tous
la consigne de l’exercice, expliquer la tâche à réaliser et ne seront pas évalués le même jour mais pourront l’être
laisser une minute aux élèves pour lire les questions. ultérieurement. Si les conditions matérielles le per-
S’assurer que tout le monde est prêt et passer deux fois mettent, l’élève pourra aussi s’enregistrer et fournir à
l’enregistrement. Laisser aux élèves deux minutes pour l’enseignant sa production orale.
compléter leurs réponses.
Exercice 1 : Faire lire la consigne et s’assurer de sa com-
préhension ; laisser 5 minutes aux élèves pour faire un
Corrigé a 3 (2 points) – b Photo 2 (2 points) –
brouillon. Demander à chaque élève de réaliser la pro-
c 3 (2 points) – d La place du marché (2 points) –
duction orale (ou faire venir au tableau chaque élève).
e Un musée (2 points)
Guide pour l’évaluation de l’exercice 1 : L’élève se pré-
sente comme demandé dans la consigne (les 2 points
sont à répartir selon la quantité des informations don-
2 Compréhension des écrits (10 points) nées par l’élève et la façon dont il les donne).
Faire lire la consigne, l’article, puis les questions ; s’as-
Exercice 2 : Faire lire la consigne et les deux sujets de
surer que tout le monde a compris. Préciser aux élèves
monologue et s’assurer de leur compréhension ; laisser
qu’il faut écrire la bonne réponse ou l’entourer (dans les 7-8 minutes aux élèves pour faire un brouillon. Deman-
QCM) puis leur laisser 5 minutes pour répondre. der à chaque élève de réaliser la production orale de
son choix (ou faire venir au tableau chaque élève).
Corrigé a cinq (2 points) – b 2 (2 points) – c Photo 2 La production orale de l’élève doit durer au minimum
(2 points) – d 1 (2 points) – e une réponse parmi : un 2 minutes.
morceau de fromage, un yaourt, un fruit (2 points)
Guide pour l’évaluation de l’exercice 2 : L’élève a pu
parler seul pendant 2 minutes sur sa ville ou ses repas
(selon le sujet qu’il a choisi). Il a su donner toutes les
3  roduction écrite (10 points)
P informations demandées dans la consigne (les 4 points
Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. sont à répartir selon la quantité des informations don-
Expliquer comment compter les mots : un mot est un nées par l’élève et la façon dont il les donne).
ensemble de signes placé entre deux espaces. Exercice 3 : Demander aux élèves de constituer un bi-
« C’est-à-dire » = 1 mot ; « parce que » = 2 mots ; « il y nôme. Laisser 7-8 minutes aux élèves pour préparer leur
a » = 3 mots ; « j’ai 12 ans » : 3 mots. Laisser 10 à jeu de rôle. Demander à un binôme de venir au tableau
15 minutes aux élèves pour réaliser la tâche demandée. pour le réaliser.
Guide pour l’évaluation : Guide pour l’évaluation de l’exercice 3 : Les élèves
peuvent décider d’un ou plusieurs lieux à visiter, des
Respect de la consigne 2 points moyens de transport à prendre et des activités à faire.
– L’élève a bien écrit un e-mail à un ami pour À l’issue de leur jeu de rôle, les élèves se seront mis d’ac-
l’inviter à son anniversaire. (1 point) cord sur un programme précis de visites (les 4 points
– L’élève a écrit au minimum 60 mots. (1 point) sont à répartir selon la quantité des informations don-
Correction sociolinguistique 1 point nées par les élèves et la façon dont ils les donnent).
– L’élève a utilisé les formes de l’accueil et de
la prise de congé. (0,5 point) Pour l’ensemble des trois exercices, l’enseignant s’as-
– L’élève a bien employé le tutoiement pour surera que l’élève a bien acquis les compétences lexi-
s’adresser à son ami. (0,5 point) cales et morphosyntaxiques vues dans les étapes cor-
respondantes.
Capacité à informer et/ou à décrire 5 points
Il veillera aussi à ce que l’élève prononce de manière
– L’élève a donné les précisions demandées
compréhensible le répertoire d’expressions vues dans
dans la consigne : le jour et l’horaire de son
les étapes correspondantes.
anniversaire (1 point), quelle nourriture
apporter (1,5 point), l’explication pour venir
chez lui (2,5 points).
Lexique/orthographe lexicale 1 point
– L’élève a su employer le lexique correspondant
et il a su l’orthographier correctement.
Morphosyntaxe/orthographe grammaticale 1 point
– L’élève a su utiliser correctement les formes
grammaticales correspondantes pour
s’exprimer sur le sujet.

60
étape

Amis et 3
solidaires
Objectifs pragmatiques
– Parler de l’amitié et de la personnalité
– Parler de nos relations et de nos émotions
– Parler de l’entraide et de la santé
Tâche finale organiser une grande fête de l’amitié et de la solidarité au collège

Contenus
Communication Grammaire Lexique Phonétique Culture

Exprimer un avis Les pronoms COD Le caractère Les sons [ʃ] et [ʒ] Des actions de
contraire le, la, les, l’ L’élision solidarité
Les sentiments
Exprimer ses Les verbes du L’amitié
sensations et ses 2e groupe Discipline non
émotions Les relations
linguistique
Expliquer une situation Les sensations et les
émotions Enseignement civique
Parler de la santé et
La santé et moral : la solidarité
des secours

Compétences clés
Compétence numérique Créer une affiche : p. 45

Compétence apprendre à apprendre Apprendre à s’auto-évaluer : cahier d’activités pp. 25-26


Apprendre à gérer ses émotions pour prendre la parole : cahier d’activités p. 26
Se familiariser avec à la méthode inductive pour découvrir un point de
langue : activités 2 p. 40 ; 5 p. 41 ; 3 p. 42 ; 6 p. 43

Compétences sociales et civiques Imaginer une action solidaire pour son quartier : activité 8 p. 43
Définir la solidarité au collège : Mon cours d’ECM p. 43
Imaginer des actions d’entraide et de rencontre : p. 45

Esprit d’initiative et d’entreprise Proposer des devinettes : activités 2 p. 38 ; 4 p. 46


Proposer des solutions : activité 4 p. 42
Donner son avis sur des actions solidaires : activité 4 p. 45
Organiser une grande fête de l’amitié et de la solidarité du collège :
« Ensemble pour… » p. 45

Sensibilité et expression culturelles Créer une carte mentale : activité 9 p. 39


Inventer un jeu de l’amitié ou un jeu de la solidarité : p. 45
Créer une affiche : p. 45
Mimer un sentiment : p. 46

61
Ouverture page 37

Faire observer la page et le titre de l’étape. Faire identi- d’y répondre. Annoncer un temps limite pour cet
fier les personnes présentées (ce sont des amis) mais ne échange (temps estimé en fonction du nombre d’élèves
pas expliquer tout de suite le mot « solidaires ». Faire for- par groupe). Demander à chaque groupe de désigner
muler des hypothèses sur le thème de l’étape (l’amitié). un secrétaire qui écrira les réponses et un porte-parole
qui les rapportera lors de la mise en commun.
Activité 1 Mise en commun Demander au porte-parole du pre-
Demander aux élèves d’identifier les trois photos : ils mier groupe de nommer une activité que ses cama-
peuvent montrer sur le manuel la photo qui représente rades et lui font avec leurs amis. Puis donner la parole
les selfies d’amis et les deux autres qui représentent des aux autres groupes. Écrire les réponses au tableau.
amis solidaires. S’assurer de la compréhension du mot
« solidaire » en s’appuyant sur les photos. Demander Contrat d’apprentissage
aux élèves de donner une définition du mot et écrire
leurs propositions au tableau (être solidaire, c’est par- Méthodo
tager des intérêts communs et s’aider quand il y a un
problème, une difficulté / être solidaire…). Se reporter aux conseils p. 32 de ce guide.
Lire les trois objectifs pragmatiques annoncés et s’as-
Corrigé (de haut en bas) des selfies d’amis ; des surer de la compréhension. Annoncer ensuite la tâche
amis solidaires ; des amis solidaires finale : « Cela va nous servir à organiser une grande fête
de l’amitié et de la solidarité au collège ».
Activité 2
Former des petits groupes. Puis lire la question « Qu’est-
ce que tu fais avec tes amis ? » et demander aux élèves

Parlons de l’amitié et
LeÇon

1 de la personnalité
pages 38 et 39

1 Comprendre un test sur l’amitié est précédée d’un signe – un carré, un rond, un triangle ;
après le test, il faut compter le nombre de réponses avec
Méthodo un carré, un rond et un triangle et consulter les résultats :
Cette première activité permet aux élèves d’iden- chaque signe correspond à un profil d’ami).
tifier des sentiments pour parler de leurs réac-
Faire lire la consigne aux élèves et en vérifier la com-
tions dans des situations de vie avec un(e) ami(e).
Il est important de faire observer aux élèves le préhension. Faire réaliser l’activité d’abord individuelle-
document et notamment sa structure. Cela les ment puis faire comparer les réponses en binôme.
met en confiance car ils ont probablement lu ce Mise en commun Inviter des élèves volontaires à don-
type de document dans leur langue maternelle ner leurs réponses et faire confirmer ou corriger celles-ci
et peuvent en repérer les différents éléments qui par la classe. Écrire les réponses au tableau. Deman-
faciliteront la compréhension. der aux élèves de justifier leurs réponses en nommant
Avant de faire l’activité, faire observer le document 1 les sentiments. Les souligner dans le texte et les écrire
aux élèves et leur faire identifier la nature du support à côté des émoticônes correspondantes (a triste ;
(un test). Montrer le mot « test » en haut à droite. Leur b content(e) ; c jaloux/jalouse ; d en colère ; e inquiet /in-
faire repérer les trois parties qui composent le test et les quiète). Prononcer chaque mot (ou si l’on préfère, faire
montrer au fur et à mesure (le titre, les 3 questions avec écouter les mots relatifs aux sentiments, piste 43) et
les options, les résultats présentés à l’envers). Leur faire faire répéter la classe entière puis quelques élèves indi-
expliquer comment fonctionne le test (pour chaque viduellement. Corriger la prononciation et s’assurer de
question, il faut choisir une réponse ; chaque réponse la distinction entre le masculin et le féminin si besoin.
62
étapes 1 2 4 5 6 7 8 3
Faire lire la consigne aux élèves et faire réaliser l’activité
Corrigé a l’amitié – b b, c e : question 2 ;
individuellement.
a, d : question 3
Mise en commun Afficher dans la classe trois pan-
Prolongement     Demander aux élèves de chercher
cartes correspondant aux trois profils décrits dans les
à la maison le mot utilisé en français pour désigner les résultats (une pancarte avec un carré, une autre avec
dessins de l’activité 1 b (une émoticône) et d’expliquer un triangle et une autre avec un rond) puis demander
la construction du mot (mot-valise composé de « émo- aux élèves de se placer sous la pancarte qui corres-
tion » et « icône »). pond à leur profil. On peut afficher une 4e pancarte
pour les élèves qui n’obtiennent pas de maximum.
Systématisation     n° 2 et 6 p. 46 Quatre groupes distincts se forment ainsi et les élèves
découvrent le profil de leurs camarades.
2 Dire quels sentiments on éprouve dans Prolongement     On peut demander à des volon-
différentes situations de vie avec un(e) ami(e) taires de dire s’ils sont d’accord ou non avec les résul-
Méthodo tats du test et si possible de justifier leur réponse.
Cette activité prolonge l’activité précédente car
elle invite les élèves à employer immédiatement
le vocabulaire vu dans l’activité 1. Elle a pour but 4 Comprendre un article
de stimuler l’interaction entre les élèves. On veil-
lera donc à ce que chaque élève puisse s’expri- Méthodo
mer. La mise en commun prolongera l’interaction Cette activité a pour but de définir les mots-clés
entre les élèves. d’un document et de préciser par la même occa-
sion l’objectif de ce document. Avant l’activité,
Faire lire la consigne et s’assurer qu’elle est comprise on fera observer la structure de l’article afin de
de tous. On invitera chaque groupe à écrire une situa- faciliter aux élèves le repérage des informations.
tion pour chaque sentiment. Former des petits groupes.
Faire réaliser l’activité et passer entre les groupes pour Demander aux élèves d’observer la structure de l’article.
s’assurer du bon déroulement de l’activité. Leur faire dire qu’il y a deux parties : à gauche, le titre et
Mise en commun Interroger les élèves du premier le texte ; à droite, une photo et des mots. Montrer ces
groupe ; leur demander de lire leurs situations aux deux parties sur le livre (tracer un trait vertical pour les
autres sous-groupes pour que ces derniers devinent les séparer). Demander ensuite aux élèves de lire l’article
sentiments correspondants. Faire en sorte que chaque individuellement et de répondre aux questions. Avant
élève du premier sous-groupe s’exprime. Puis donner la la mise en commun, inviter les élèves à comparer leurs
parole aux élèves du 2e sous-groupe et procéder de la réponses en binôme et à se mettre d’accord.
même manière. Mise en commun Interroger un élève volontaire pour
répondre à la question a puis un autre élève pour la
Variante      Si le nombre d’élèves est important, on question b. Faire confirmer ou corriger les réponses par
pourra proposer une mise en commun plus rapide : la classe. Écrire les réponses au tableau.
chaque sous-groupe sélectionnera une seule situation
et son porte-parole la lira aux autres sous-groupes. Pour Corrigé a 1 – b 3
certaines situations, plusieurs réponses pourront être
acceptées.

Corrigé Exemples de situation : a Ton ami(e) oublie


ton anniversaire. – b Tu vas en vacances avec ton 5 42 Comprendre une courte conversation orale
ami(e). – c Ton ami(e) passe beaucoup de temps Méthodo
avec son frère ou sa sœur. – d Ton ami(e) ne t’invite
Cette activité est en relation avec le document 2 .
pas à son anniversaire. – e Ton ami(e) ne répond pas
Elle permet aux élèves de comprendre de façon
au téléphone.
très générale une conversation entre deux amies
qui discutent des caractéristiques d’une troisième
personne. On proposera une seule écoute.
3 Répondre à un test sur l’amitié et comprendre
les résultats Faire lire la consigne et les questions aux élèves puis
leur faire écouter l’enregistrement.
Méthodo
Mise en commun Interroger des élèves et s’assurer
Cette activité a pour but de permettre aux élèves que la classe est d’accord sur les réponses apportées.
d’apprendre à se connaître de manière ludique.
Elle conclut la compréhension du document 1 Corrigé a Marianne – b non
avec la lecture des résultats.
63
6 42 Approfondir la compréhension du document mots « timide » (qui ne parle pas beaucoup) ou « sin-
et découvrir des traits de caractère cère » (qui dit la vérité).
Méthodo Rappeler aux élèves que les deux amies ne sont pas
d’accord. Attirer leur attention sur l’expression « pas
Cette activité permet une compréhension plus
moi ! » utilisée dans la bulle 2. Puis leur proposer une
fine de la conversation écoutée dans l’activité 5
dernière écoute pour relever un autre mot marquant
et l’explicitation des caractéristiques nommées
l’opposition. Après l’écoute, inviter les élèves à donner
dans le document 2 . Elle a pour but de faire pré-
leur réponse (mais) et écrire des exemples au tableau
ciser aux élèves l’opinion des deux amies et de
(Elle est intelligente mais elle n’est pas toujours natu-
leur faire comprendre le sens de certaines carac-
relle ; elle s’intéresse à beaucoup de choses mais elle est
téristiques. La phase de conceptualisation des ex-
trop curieuse…). Entourer le mot « mais » et leur faire
pressions relatives au caractère et de l’expression
dire que ce mot permet d’exprimer un avis contraire.
d’un avis contraire se fera par la suite.
a Demander aux élèves d’observer la photo des deux Systématisation     n° 1 et 5 p. 46
amies et lire les bulles 1 et 2 avec eux. Leur faire déduire
que la 1re amie va utiliser des expressions positives et 7 Dire les caractéristiques qu’on aime chez
que la 2e va utiliser des expressions négatives. Lire avec un(e) ami(e)
eux les étiquettes et éventuellement, leur donner un
exemple en leur demandant dans quelle bulle ils classe- Méthodo
raient l’étiquette « sympa » (dans la bulle 1). Ne pas leur Cette activité permet aux élèves de réemployer le
donner la réponse mais leur demander de vérifier leur vocabulaire relatif au caractère d’une personne.
hypothèse lors de l’écoute de l’enregistrement. S’assu- Elle favorise l’entraide entre les élèves qui vont
rer que tout le monde a compris et est prêt, puis lancer travailler en binôme.
l’enregistrement. Faire réaliser l’activité individuelle-
ment puis inviter les élèves à comparer leurs réponses Faire lire la consigne et l’exemple, et s’assurer de la
avec leur voisin. Faire écouter à nouveau l’enregistre- compréhension. Faire réaliser l’activité à deux, à l’oral.
ment si besoin. Inviter les élèves à formuler leurs réponses comme dans
l’exemple.
Mise en commun Interroger les élèves volontaires à
tour de rôle pour donner les réponses et s’assurer que Mise en commun Inviter des élèves volontaires à dire
la classe est d’accord avec les propositions. Écrire au les caractéristiques du/de la populaire qu’ils aiment
tableau les réponses. chez un(e) ami(e). Corriger la prononciation si besoin
(les adjectifs sont à prononcer au masculin).
Pour une meilleure lisibilité des réponses, écrire les
expressions en dessous des bulles, en colonne.
On peut aussi choisir une couleur pour les expressions 8 Exprimer un avis contraire
positives et une autre couleur pour les expressions Méthodo
négatives.
Cette activité permet aux élèves de donner leur
Corrigé 1 sympa ; toujours contente ; drôle ; avis et de réemployer l’expression d’opposition
s’intéresse à beaucoup de choses ; aide beaucoup « mais ». Elle est à réaliser en petits groupes pour
les autres – 2 méchante ; pas toujours naturelle ; que les échanges soient plus riches.
pas sincère Faire lire la consigne et les exemples. Former des petits
groupes de trois ou quatre et faire réaliser l’activité.
b Faire lire la consigne et faire réaliser l’activité en binôme. Passer parmi les groupes pour s’assurer du bon déroule-
Mise en commun Inviter les élèves volontaires à don- ment de l’activité.
ner leurs réponses et inviter la classe à confirmer ou Mise en commun Demander à la classe de former
corriger les réponses. Écrire les caractéristiques du do- deux groupes : l’un qui pense qu’être populaire, c’est
cument à côté des étiquettes correspondantes, selon le bien ; l’autre qui pense que ce n’est pas bien. Les inviter
code couleur choisi précédemment. à se lever et à se regrouper en fonction de leur opinion.
Inviter les élèves volontaires à donner leur avis en alter-
Corrigé sympa – gentil (le) ; toujours contente – nant la prise de parole entre les deux groupes.
joyeux/joyeuse ; drôle – rigolo(te) ; s’intéresse
à beaucoup de choses – curieux/curieuse ; aide 9 Faire le portrait-robot d’un camarade
beaucoup les autres – généreux/généreuse
Méthodo
S’assurer de la compréhension de chaque caractéris- Cette activité permet aux élèves de donner leur
tique, notamment de celles qui n’ont pas été explici- avis et de réemployer l’expression d’opposition
tées. On pourra demander de donner le contraire de « mais ». Elle est à réaliser en petits groupes pour
« sympa » ou « gentil » (méchant) et d’expliquer les que les échanges soient plus riches.
64
étapes 1 2 4 5 6 7 8 3
Faire lire la consigne et en vérifier la compréhension.
Faire réaliser l’activité en binôme. Veiller à ce que les
44 Virelangue
élèves inversent les rôles pour obtenir à la fin de l’acti- Méthodo
vité le portrait-robot de chaque élève. Inviter les élèves Avec ce virelangue, les élèves vont s’entraîner à
à écrire les caractéristiques de leur camarade et passer prononcer les sons [ʃ] et [ʒ]. Avant de faire écouter
parmi eux pour corriger les réponses si besoin. et répéter le virelangue, on leur fera différencier
Mise en commun Inviter quelques élèves volontaires à les deux sons. On pourra d’abord faire pronon-
présenter le portrait-robot de leur camarade. cer le son [ʃ] en faisant répéter les mots « chut ! »
puis « chat ». Le son [ʒ] est relâché et les cordes
Variante ludique     Proposer aux élèves de pré- vocales vibrent. On pourra faire répéter le mot
senter les portraits-robots sous forme de carte mentale. « nage » en faisant apposer la main sur la gorge
Pour la mise en commun, leur demander d’afficher les afin que l’apprenant ressente les vibrations. Si le
portraits dans la classe et les inviter à se déplacer pour mot « nage » est prononcé [naʃ], on fera répéter
prendre connaissance des productions. [naaaʒla] : le son [a] est relâché, comme le son [ʒ]
et ce dernier n’est pas en position accentuée. Puis
on fera répéter [naaaʒ].
43 Vocabulaire
Se reporter aux conseils p. 34 de ce guide. Faire écouter et lire en même temps le virelangue.
Le faire prononcer lentement en grand groupe puis
laisser les élèves s’entraîner à le lire individuelle-
ment, d’abord lentement puis de plus en plus vite.
Inviter quelques élèves volontaires à le prononcer.
Corriger la prononciation.

Systématisation     n° 7 p. 47

Parlons de nos relations


LeÇon

2 et de nos émotions
pages 40 et 41

1 Comprendre un courrier des lecteurs et Mise en commun Interroger des élèves pour donner
identifier des problèmes leurs réponses et s’assurer que la classe est d’accord.
Méthodo
Corrigé a Hector – b Valentin – c Éloïse
Dans cette activité, les élèves sont invités à
prendre connaissance d’un document qui servira
de support à la conceptualisation des actes de
parole abordés dans la leçon. Avant de faire réa- 2 Découvrir des structures pour exprimer
liser l’activité, on fera observer le document pour ses sensations/ses émotions et expliquer
en identifier la nature. une situation
Montrer le document sur le livre numérique en mas- Méthodo
quant la consigne. Demander aux élèves de dire de quoi
il s’agit (ce sont trois ados qui posent des questions dans Cette activité a pour but d’enrichir le vocabulaire
un journal). Faire préciser qui sont les ados et pourquoi des émotions, de découvrir des structures pour
ils posent des questions au magazine (Éloïse, Hector et parler de ses sensations et pour expliquer une
Valentin ; ils ont des problèmes et veulent une solution). situation. Il s’agit d’une phase de compréhension
Faire dire qu’il s’agit d’un courrier des lecteurs. Écrire les finalisée précédant la phase de conceptualisa-
mots « problèmes », « solutions » et « courrier des lec- tion. On pourra faire réaliser l’activité de repérage
teurs » au tableau. à deux pour favoriser l’entraide.
Faire lire la consigne et en vérifier la compréhension. Faire lire la consigne et les questions a et b et en véri-
Faire réaliser l’activité individuellement puis inviter les fier la compréhension. Faire réaliser l’activité et inviter
élèves à comparer leurs réponses en binôme. les élèves à écrire leurs réponses. Pour la question a,
65
demander aux élèves de chercher dans le texte les ex-
séparées par une virgule et à l’oral, on marque une
pressions qui justifient leurs réponses ; pour la question
légère pause.
b, leur demander de nommer chaque émotion avant de
préciser les situations.
Systématisation     n° 8 p. 47
Mise en commun Montrer les émoticônes sur le livre
numérique et interroger les élèves volontaires pour
qu’ils donnent leurs réponses. S’assurer que la classe est 3 S’entraîner à expliquer une situation
d’accord. Écrire les réponses sous les émoticônes.
Méthodo
Corrigé a a Valentin ; b Hector ; c Éloïse – b a j’ai Cette activité permet aux élèves de réemployer
chaud quand je parle à un élève de ma classe ; b j’ai les structures qu’ils viennent de découvrir. On
froid quand je parle à un élève de ma classe ; c j’ai pourra proposer de faire l’activité directement à
mal au ventre quand je vais au collège deux pour stimuler l’interaction et l’entraide. Les
élèves réfléchissent en même temps à une situa-
Pour la question a demander aux élèves de citer les tion. En cas de difficulté, ils peuvent ainsi s’aider
passages du texte pour justifier leurs réponses (a j’ai à formuler les phrases. On pourra leur deman-
envie de pleurer ; b j’ai honte ; c j’ai peur de parler de der d’écrire des phrases pour faciliter la mise en
ça) et écrire les phrases au tableau. Pour la question b, commun. Mais on veillera à ce que l’activité reste
leur demander de nommer les sensations et écrire les avant tout orale et assez spontanée.
phrases complètes au tableau. S’assurer que les expres- Faire lire la consigne et les bulles puis en vérifier la com-
sions sont comprises. Inviter les élèves à bien recopier préhension. Faire réaliser l’activité en binôme et passer
les phrases dans leur cahier. Attirer leur attention sur le parmi les élèves pour apporter de l’aide ou faire des cor-
verbe utilisé, leur faire dire qu’il s’agit toujours du verbe rections si besoin.
avoir et le souligner dans une couleur différente. Leur Mise en commun Interroger des élèves volontaires
faire préciser ce qui suit le verbe (un adjectif ou un nom) pour proposer des situations en fonction de l’émotion
et leur faire écrire les structures : avoir + adjectif , avoir + ou de la sensation de leur choix. S’assurer du bon em-
nom. Bien insister sur l’absence d’article devant le nom. ploi de la structure.
Préciser qu’on ne peut pas utiliser le verbe être dans ces
expressions. Mise en commun Avant la classe, on aura préparé sept
pancartes avec les émoticônes correspondant aux sen-
45 Tableau de communication sations ou émotions de l’activité ainsi que des fiches
avec les amorces de phrase proposées (une par fiche).
Pour exprimer ses sensations et ses émotions Distribuer à chaque élève une de ces fiches. On veillera
Faire lire et écouter aux élèves les expressions pour à ce que toutes les amorces soient distribuées. Deman-
exprimer ses sensations et ses émotions. Leur faire der aux élèves de se lever et de se mettre en cercle,
faire la distinction entre « sensation » (physique) et dans la mesure du possible. Montrer à la classe une
« émotion » (dans la tête). Leur faire préciser que 1re pancarte avec une émoticône et demander aux
« avoir chaud, froid, faim » et « avoir mal » sont des élèves ayant l’amorce de phrase correspondante de
sensations ; « avoir honte, peur, besoin, envie » sont prendre la parole pour dire dans quelles situations ils
des émotions. éprouvent la sensation ou l’émotion en question. S’as-
surer du bon emploi de la structure. Continuer l’acti-
Systématisation     n° 3 p. 46 vité avec une 2e pancarte, etc. Pour éviter l’effet de
lassitude et ménager le suspens, on pourra se limiter
Revenir aux phrases écrites au tableau lors de la correc- à donner la parole à un seul élève à la fois. Une même
tion de l’activité 2 b. Demander aux élèves de préciser pancarte pourra apparaître plusieurs fois et les autres
dans quelle situation Valentin a chaud ou froid. Souli- élèves pourront s’exprimer le moment venu.
gner d’une couleur la 1re partie de la phrase (j’ai chaud
ou j’ai froid) et d’une autre couleur l’explication (je parle Corrigé Exemples de réponse : Je rigole quand je
à un élève de ma classe). Demander quel mot introduit regarde un film drôle. ; J’ai chaud quand je fais de
l’explication (quand) et l’encadrer. Faire déduire que la course à pied. ; Je n’ai pas faim quand il y a un
pour expliquer une situation, on utilise quand. examen. ; J’ai honte quand je ne connais pas une
réponse. ; J’ai mal au ventre quand je dois parler
46 Tableau de communication devant la classe. ; J’ai peur quand je ne connais
Pour expliquer une situation personne dans un groupe. ; Je pleure quand j’ai
Faire lire et écouter les deux phrases aux élèves un mauvais résultat.
puis leur demander ce qu’ils observent : on peut
commencer la phrase par « quand » ; dans ce cas,
les deux parties de la phrase sont obligatoirement

66
étapes 1 2 4 5 6 7 8 3
4 Comprendre des réponses à des problèmes « ma nouvelle vie »). Demander aux élèves de chercher
dans le document de l’activité 4 d’autres exemples de
Méthodo substitution puis les écrire au tableau sous leur dictée
Cette activité a pour but de vérifier la compréhen- (ma classe, je l’aime bien » ; tu vas l’aimer ta nouvelle
sion de deux documents croisés : le courrier des classe ; je l’aime bien ; je ne le rencontre jamais seul).
lecteurs de l’activité 1 et les réponses apportées Faire préciser ce que remplace l’ dans les trois premières
aux lecteurs. On fera observer le lien entre les phrases et le dans la 4e phrase et écrire les reformula-
deux documents avant de faire réaliser l’activité. tions sous les citations (j’aime bien ma classe ; tu vas
Faire observer le document aux élèves et leur de- aimer ta nouvelle classe ; j’aime bien mon copain ; je
mander de quoi il s’agit (les réponses aux problèmes ne rencontre jamais mon copain seul). Encadrer les pro-
d’Éloïse, Hector et Valentin). Faire remarquer que ce noms et les mots qu’ils remplacent.
sont d’autres ados qui répondent, peut-être parce qu’ils
vivent la même situation. Faire lire la consigne et faire En recopiant les phrases, veiller à les regrouper
réaliser l’activité individuellement. Puis inviter les élèves selon que le pronom est masculin singulier, féminin
à comparer leurs réponses en binôme. singulier ou pluriel. Cela facilitera l’observation. Pour
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et mieux distinguer le genre et le nombre des pronoms,
faire confirmer ou corriger leurs réponses par la classe. choisir trois couleurs pour les encadrer, si possible
comme celles utilisées dans le tableau (bleu pour le
masculin, rouge pour le féminin et vert pour le pluriel).
Corrigé Éloïse – Noémie ; Hector – Adèle ;
Valentin – Bastien Expliquer que ces petits mots qui remplacent un groupe
de mots s’appellent des pronoms. Puis leur faire dire
qu’il y en a quatre : le, la, les, l’ et leur faire préciser leur
genre et leur nombre (« le », masculin singulier ; « la »,
5 Découvrir l’emploi des pronoms COD le, la, les, féminin singulier ; « les », masculin ou féminin pluriel ;
l’ et le phénomène de l’élision « l’ », masculin ou féminin singulier). Attirer l’attention
des élèves sur ces deux phrases : Je ne rencontre jamais
Méthodo mon copain seul / Je ne le rencontre jamais seul. Leur
Cette activité permet d’approfondir la compré- faire préciser la fonction de mon copain et de le (COD).
hension du document de l’activité 4 avant la Attirer leur attention sur les autres exemples et conclure
conceptualisation des pronoms COD le, la, les, l’. que les pronoms le, la, les, l’ sont des pronoms COD.
On pourra faire réaliser cette activité en binôme. Enfin, leur faire observer la place des pronoms et leur
Il s’agit d’un repérage assez rapide, la formulation faire dire qu’ils sont placés avant le verbe conjugué.
des phrases étant presque identique. La concep- Attirer leur attention sur l’exemple au futur proche :
tualisation se fera ensuite en grand groupe. Tu vas l’aimer, et leur faire dire que dans ce cas-là, le
Faire lire la consigne et faire réaliser l’activité en bi- pronom se place entre les deux verbes, avant l’infinitif.
nôme. On peut demander aux élèves de souligner les Dessiner une flèche allant du verbe au pronom, dans
phrases dans les textes pour justifier les réponses lors chaque exemple.
de la mise en commun.

Pendant la réalisation de l’activité, recopier les


47 Tableau de grammaire
phrases a, b et c au tableau pour gagner du temps
lors de la mise en commun et pour faciliter la phase de Les pronoms COD le, la, les, l’
conceptualisation. Une fois ce travail de conceptualisation terminé,
Mise en commun Interroger les élèves volontaires faire lire et écouter le tableau de grammaire pour
pour qu’ils donnent leurs réponses et s’assurer que la synthétiser ce point de langue.
classe est d’accord. Écrire les prénoms des ados à côté
des phrases et recopier sous chacune d’elles la citation Systématisation     n° 9 p. 47
correspondante.

Corrigé a Adèle – b Noémie – c Bastien


48 Phonétique
Faire observer la phrase a et la citation correspon- L’élision
dante. Demander quelle est la différence entre les deux Faire réécouter les exemples du tableau de gram-
(dans la phrase a , il y a « nos vrais amis » et dans la maire aux élèves et les leur faire répéter. Leur faire
citation, « les »). Faire dire que les remplace nos vrais préciser comment se prononce le / apostrophe de-
amis. Encadrer nos vrais amis et les de la même couleur. vant une voyelle : [jəlɛm] et non [jələɛm] ni [jəlaɛm].
Procéder de même pour les phrases b et c (phrase b,
« l’ » remplace « mon copain » ; phrase c « la » remplace Systématisation     n° 10 p. 47

67
6 S’entraîner à employer les pronoms COD tion avec un(e) ami(e) avant de l’exposer au petit
le, la, les, l’ groupe. Pour que l’activité reste dynamique, on
Faire lire la consigne et l’exemple et en vérifier la com- privilégiera l’interaction orale. On laissera aussi
préhension. Faire réaliser l’activité individuellement. aux élèves une certaine autonomie.
Inviter les élèves à recopier les phrases du livre dans Lire la consigne et former des petits groupes de quatre
leur cahier et à écrire leurs réponses. Avant la mise en ou cinq. Inviter chaque élève à réfléchir à une situation
commun, inviter les élèves à comparer leurs réponses problématique pendant quelques instants. Puis inviter
en binôme et leur demander de se mettre d’accord. les élèves à échanger entre eux. Pendant cette phase
de travail en autonomie, passer parmi les groupes pour
Pendant la réalisation de l’activité, on pourra reco- apporter de l’aide ou corriger. Veiller à ce que le vocabu-
pier les phrases de l’activité au tableau pour faciliter laire et les structures étudiées soient réemployés.
la mise en commun.
Mise en commun Inviter chaque sous-groupe à tour de
Mise en commun Faire venir au tableau un élève vo- rôle à présenter à la classe un problème et sa solution.
lontaire pour écrire la 1re réponse. L’inviter à prononcer
la phrase d’origine, à souligner le groupe de mots qu’il Variante ludique     Demander à chaque groupe
va remplacer (ton meilleur ami) et à en préciser le genre de sélectionner un problème pour le soumettre aux
et le nombre (masculin singulier). Puis lui faire pronon- autres sous-groupes qui devront proposer une solution.
cer et écrire sa réponse. Demander à la classe de confir- Le sous-groupe qui aura proposé la meilleure solution
mer ou corriger la phrase. S’assurer que l’élision est marque 1 point. Le groupe qui a le plus de points gagne.
bien respectée tant à l’écrit qu’à l’oral. Inviter d’autres
élèves volontaires à venir au tableau pour les phrases Prolongement     À la maison, on pourra demander
suivantes et procéder de la même manière. Pour la der- aux élèves d’écrire un problème de relation avec un(e)
nière réponse, on insistera bien sur la place des mots ami(e) à la façon du courrier des lecteurs puis de rédiger
dans la phrase : encadrer le pronom selon le code cou- une réponse.
leur choisi précédemment, entourer la négation et sou-
ligner le verbe.
49 Vocabulaire
Corrigé 1 Je l’aide. – 2 Je l’écoute. – 3 Je les Se reporter aux conseils p. 34 de ce guide.
appelle. – 4 Je ne le répète pas.

7 A c t i o  n! Expliquer un problème de relation et


proposer une solution à un problème
Méthodo
Cette activité pourra se réaliser en deux temps :
chaque élève réfléchira à un problème de rela-

Parlons de l’entraide et
LeÇon

3
pages 42 et 43

de la santé
1 Formuler des hypothèses pour définir le mot
Corrigé L’entraide, c’est quand des personnes
entraide
s’aident mutuellement.
Faire observer le site Internet et inviter les élèves à for-
muler des hypothèses sur ce qu’est l’entraide. Écrire une
Faire préciser qu’il s’agit de la page « Témoignages »
proposition de définition au tableau.
et qu’il y a la photo de trois ados qui témoignent,
Anaïs, Léonard et Eliot. Ces témoignages sont à écouter
sur le site.

68
étapes 1 2 4 5 6 7 8 3
2 50 Comprendre de courts témoignages validation par la classe. Souligner d’une autre couleur
les expressions pour parler de l’aide apportée.
Méthodo
Cette activité de compréhension globale a pour Corrigé Anaïs : elle aide son amie pour les cours,
but d’identifier des personnes. Elle permet aussi apporte ses devoirs à l’école – Léonard : il fait les
une sensibilisation aux structures pour parler de courses pour sa grand-mère (il ne peut pas aller chez
la santé et des secours. Les photos sont impor- le médecin avec elle, il ne peut pas la soigner) –
tantes pour faciliter la compréhension des élèves Eliot : il apprend à porter secours avec les sapeurs-
et on les leur fera donc observer avant l’écoute. pompiers.
Cette phase d’observation active permet aux
élèves de chercher le vocabulaire utile pour dé-
crire la photo et se préparer à l’écoute. On pourra Infos
leur laisser quelques instants pour observer seuls
les supports. En France, les JSP ou Jeunes sapeurs-pompiers sont
près de 28 000 jeunes – filles et garçons – entre 11 et
Lire la consigne et en vérifier la compréhension. Faire 18 ans à suivre une formation sur quatre ans pour ap-
observer les photos puis faire écouter l’enregistrement. prendre à porter secours aux gens. Cette formation a
Inviter les élèves à comparer leurs réponses en binôme. lieu les mercredis et/ou samedis.
Mise en commun Interroger des élèves volontaires
pour donner les réponses et écrire celles-ci au tableau.
Les inviter à préciser qui sont les personnes (Anaïs aide 51 Tableau de communication
son amie Julie et un autre copain du collège ; Léonard
Pour parler de la santé et des secours
aide sa grand-mère ; Eliot aide les autres/les gens).
Faire lire et écouter les expressions du tableau de
communication qu’ils ont découvertes dans l’activi-
Corrigé Anaïs b, c – Léonard d – Eliot a
té 3. On pourra en profiter pour leur faire remarquer
le h aspiré de handicap ou encore l’emploi de chez
pour dire aller chez le médecin.
3 50 Approfondir la compréhension
Méthodo Infos
Cette activité de compréhension fine a pour but
de comprendre des solutions apportées pour Le 18 est le numéro d’urgence pour appeler les (sa-
aider des gens. Réaliser cette activité en deux peurs-)pompiers. Ces derniers sont très aimés des Fran-
temps peut être utile : on fera d’abord relever çais car ils peuvent porter secours dans de nombreuses
les problèmes des personnes puis on fera rele- situations : pour un incendie, pour une inondation, pour
ver les solutions apportées. Pour faciliter la prise un accident de la circulation avec un blessé ou pour un
de notes, on fera une pause brève après chaque nid de guêpe.
témoignage.
PROLONGEMENT     On pourra demander aux élèves
Annoncer aux élèves qu’ils vont écouter une deuxième
fois l’enregistrement pour relever les problèmes des per- quelles sont les actions menées par les pompiers dans
sonnes. Indiquer qu’il y aura une pause après chaque leur pays pour faire une comparaison avec la France.
témoignage pour pouvoir noter les réponses. Faire réa- On demandera ensuite aux élèves s’ils seraient intéres-
liser l’activité individuellement, puis faire comparer les sés par la formation des JSP et pourquoi.
réponses à deux.
Systématisation     n° 4 et 11 pp. 46-47
Mise en commun Interroger les élèves volontaires et
écrire les réponses au tableau sous leur dictée après
validation par la classe : Julie a une jambe cassée, elle 4 S’entraîner pour parler de la santé et
est à l’hôpital ; La grand-mère de Léonard est malade et des secours
elle est très fatiguée ; Éliot aide les personnes quand il
y a un accident. Souligner d’une couleur les expressions Méthodo
pour parler des problèmes de santé. Dans cette activité, les élèves vont pouvoir réem-
Annoncer aux élèves qu’ils vont écouter une troisième ployer les expressions découvertes dans l’acti-
fois les témoignages pour noter cette fois-ci comment vité 3. On privilégiera l’interaction orale entre les
élèves.
les trois ados aident les gens. Faire réaliser individuelle-
ment puis faire comparer les réponses en binôme. Faire lire la consigne et les situations. S’assurer que
Mise en commun Interroger les élèves volontaires et l’activité est comprise et la faire réaliser oralement en
écrire les réponses au tableau sous leur dictée après binôme.
69
Mise en commun Interroger des élèves pour partager
Faire observer la conjugaison du verbe finir et faire
les solutions. Écrire au tableau quelques propositions et
dire qu’il s’agit d’un verbe à deux bases, l’une pour
inviter les élèves à les recopier dans leur cahier.
les personnes du singulier (fini-), l’autre pour les
personnes du pluriel (finiss-). En regardant la conju-
Corrigé Exemples de réponse. Je vais chez le gaison du verbe choisir, ils constateront qu’il en va
médecin. / Je me soigne. ; Je vais à l’hôpital. ; de même. Expliquer que ces verbes font partie du
J’appelle le 18. / Je porte secours. ; Je reste au lit. ; 2e groupe mais qu’ils suivent tous le même modèle
Je fais les courses pour elle. de conjugaison. Faire écouter la conjugaison du
verbe finir, faire remarquer que les terminaisons -s,
-s, -t ne se prononcent pas et faire répéter en grand
5 Comprendre une page de site Internet groupe. Faire écouter la conjugaison du verbe choisir
puis la faire prononcer par un élève.
Faire lire la consigne et laisser les élèves observer le
document pour répondre à la question. Prolongement     Demander aux élèves de mé-
Mise en commun Interroger un élève volontaire, faire moriser la conjugaison puis de fermer leur livre et de
valider sa réponse par la classe et montrer les trois caté- conjuguer les verbes guérir, grandir et nourrir dans
gories sur le document dans le livre numérique. leur cahier. Les inviter à s’autocorriger.
Prolongement ludique     Cette activité de-
Corrigé soigner ; nourrir ; éduquer mande des dés que l’on aura fabriqués avant la
séance : des dés présentent sur chacune de leurs
faces les pronoms sujets (je, tu, il/elle, nous, vous,
ils/elles) et d’autres dés présentent six verbes en -ir
6 Approfondir la compréhension et découvrir (au choix : réfléchir, choisir, guérir, grandir, nourrir,
la conjugaison des verbes du 2e groupe rougir, grossir, maigrir, vieillir…). Former des petits
groupes de trois ou quatre et distribuer deux dés
Méthodo par groupe (l’un avec les pronoms, l’autre avec les
Avant de faire relire le document pour une com- verbes). Chaque élève va lancer les deux dés à tour
préhension plus fine, on fera décrire la structure. de rôle et conjuguer le verbe indiqué à la personne
On pourra faire réaliser l’activité en binôme. indiquée. Les autres élèves du groupe peuvent corri-
ger ou confirmer la forme.
Faire observer le document puis faire préciser qu’il s’agit
de la page Idées et que son objectif est de donner des
idées pour aider le monde. Pour chaque catégorie, on Systématisation     n° 12 p. 47
explique comment aider les gens. Faire lire la consigne et
inviter les élèves à réaliser l’activité en binôme. 7 S’entraîner à conjuguer les verbes du
Mise en commun Interroger un élève volontaire pour 2e groupe
chaque catégorie et écrire les réponses au tableau sous Lire la consigne et faire réaliser l’activité individuelle-
sa dictée. ment. Puis proposer aux élèves de vérifier leurs réponses.
Mise en commun Interroger des élèves volontaires
Corrigé Soigner : des enfants ou des ados ne pour donner les réponses et les écrire au tableau.
guérissent pas. Nourrir : des enfants ne grandissent
pas. Éduquer : un ado sur 5 ne finit pas l’école. Corrigé a ils guérissent – b elle ne grandit pas –
c nous les nourrissons – d vous choisissez
Souligner les verbes guérissent, grandissent et finit en
rouge et demander aux élèves de donner l’infinitif de ces
verbes (guérir, grandir et finir). Leur faire préciser que ces 8 A c t i o  n! Proposer une action d’entraide pour
trois verbes ont un infinitif en -ir et leur demander de don- son quartier
ner deux autres exemples cités dans le document (nourrir,
choisis/choisir). Méthodo
L’activité permet aux élèves de mettre en appli-
52 Tableau de conjugaison
cation le contenu de la leçon à travers une situa-
tion concrète, dans leur environnement proche.
Les verbes du 2e groupe Le travail en petit groupe sera suivi d’une mise en
Grâce à l’activité 6, les élèves ont découvert des commun avec la classe. Pour motiver les élèves à
verbes dont l’infinitif se termine par -ir. Ils vont proposer une action intéressante ou originale, on
maintenant découvrir la conjugaison de ces verbes. insistera sur l’idée du vote.
Ce tableau pourra servir de modèle par la suite pour
conjuguer les verbes du 2e groupe. Former des petits groupes de trois ou quatre et faire lire
la consigne. Faire réaliser l’activité et inviter les élèves
70
3
étapes 1 2 4 5 6 7 8

à écrire leur proposition d’action sur une feuille. Passer


parmi les groupes pour s’assurer du bon déroulement Faire lire la consigne et faire réaliser l’activité indi-
de l’activité et corriger les textes si nécessaire. Deman- viduellement ou en binôme.
der à chaque groupe de désigner un porte-parole pour
présenter l’action solidaire à la classe. Mise en commun Demander à des volontaires
de lire les réponses et faire valider par la classe.
Mise en commun Demander à chaque porte-parole de On pourra prendre quelques minutes pour don-
présenter l’action de son groupe puis à la fin des pré- ner la parole aux élèves afin qu’ils s’expriment sur
sentations, laisser quelques instants de concertation à d’autres actions solidaires qu’ils réalisent dans leur
chaque groupe et faire voter la classe pour la meilleure vie quotidienne ou occasionnellement.
action, en demandant une justification.
Corrigé a ; e ; f ; g

Cette activité étant indépendante quoiqu’en lien 53 Vocabulaire


avec la thématique, elle peut être réalisée à dif-
férents moments de la leçon ou à la fin, avant ou Se reporter aux conseils p. 34 de ce guide.
après la micro-tâche « Action ! ».
Systématisation     n° 4 p. 46

CULTURES pages 44 et 45

Des actions de solidarité


Infos
la santé et les pratiques de soins ; la sécurité alimen-
Médecins du monde. Créée en 1980, l’association est taire et les moyens d’existence ; l’eau, l’assainissement
une organisation non gouvernementale qui a pour but et l’hygiène ; la sensibilisation.
de pallier l’absence ou l’insuffisance de soins médi-
caux dans le monde entier. Les actions de Médecins Secours populaire français. Créée en 1945, c’est
du monde sont multiples mais concernent surtout des une association à but non lucratif, reconnue d’utilité
urgences suite à des catastrophes naturelles, les soins publique et déclarée Grande cause nationale. Elle a
aux victimes de conflits ou le traitement d’épidémies. pour mission d’agir contre la pauvreté et l’exclusion en
France et dans le monde et de promouvoir la solidarité
Handicap international. Créée en 1982, c’est une orga- et ses valeurs.
nisation de solidarité internationale indépendante. Elle En France, le Secours populaire agit dans les domaines
est organisée en réseau fédéral et compte huit associa- de l’aide alimentaire, vestimentaire, de l’accès et du
tions nationales (Allemagne, Belgique, Canada, États- maintien dans le logement, de l’accès aux soins, de
Unis, France, Luxembourg, Royaume-Uni et Suisse) qui l’insertion socioprofessionnelle, de l’accès à la culture
collectent l’argent pour les missions de l’organisation et de l’accès aux droits pour tous. Dans le monde, le
internationale. Handicap international intervient dans Secours populaire travaille an collaboration avec des
des contextes de pauvreté, d’exclusion ou de guerres associations locales.
et accompagnent les personnes handicapées, comme
les victimes de mines, de catastrophes naturelles ou de
maladies. 1 Faire lire la question et laisser les élèves s’exprimer
Action contre la faim, Créée en 1979, c’est une orga- librement pour y répondre. On pourra noter au tableau
nisation non gouvernementale internationale qui lutte le nom des organisations et demander éventuellement
contre la faim dans le monde. Elle a pour mission de aux élèves de préciser quel type d’actions solidaires
sauver des vies en éliminant la faim par la prévention, elles mènent.
la détection et le traitement de la sous-nutrition, en
particulier pendant et après les situations d’urgence 2 Demander aux élèves d’observer les documents et
liées aux conflits et aux catastrophes naturelles. L’orga- de dire de quoi il s’agit (ce sont des affiches de grandes
nisation compte cinq domaines d’activités : la nutrition ; organisations). Leur demander de nommer les organi-
71
sations et montrer les noms sur les affiches (en bas à Ensemble pour...
droite ou en haut au centre ou en haut à gauche). organiser une grande fête de l’amitié et
de la solidarité du collège
Corrigé Médecins du monde ; Handicap
international ; Action contre la faim ; Secours
populaire français
1 Après la lecture collective des étapes de réalisation
de la tâche, former des petits groupes de trois ou de
quatre. Les élèves s’échangent des idées d’actions
Afin de préparer les élèves à la conception d’une af- d’entraides et de rencontres. Les inviter à procéder à
fiche, on prendra le temps de regarder plus particulière- un remue-méninges. Dans un 2e temps, ils sélectionne-
ment les illustrations. Demander aux élèves de décrire ront les actions et les rencontres les plus intéressantes.
brièvement chaque illustration. On pourra masquer les Lors de la rédaction du programme, ils indiqueront les
textes pour que l’attention reste focalisée sur l’image. horaires.
Interroger des volontaires pour décrire chaque affiche
(sur l’affiche de Médecin du monde, il y a un enfant qui 2 Pour cette activité créative, on laissera suffisamment
pleure ; sur l’affiche de Handicap international, il y a une de temps aux élèves pour qu’ils conçoivent le jeu. On
pyramide de chaussures ; sur l’affiche d’Action contre la laissera une certaine autonomie aux groupes mais on
faim, il y a des gens qui courent ; sur l’affiche du Secours pourra les guider dans le choix du jeu. On pourra fournir
populaire, il y a la tour Eiffel et des ballons). Demander du matériel, comme de grandes feuilles, des feutres ou
quelles impressions se dégagent de ces affiches (la tris- des dés.
tesse pour la 1re, la violence pour la 2e à cause du rouge,
l’espoir pour la 3e avec le bleu et le soleil, la joie/la fête 3 Chaque petit groupe réfléchit à la disposition des di-
pour la 4e avec les ballons multicolores). Faire remarquer vers éléments de l’affiche et décide de la mise en page
que l’illustration est au centre de l’affiche. à adopter. Quand le petit groupe est d’accord, il passe
Enfin, laisser quelques instants aux élèves pour qu’ils à la réalisation proprement dite de l’affiche en utilisant
repèrent quels sont les événements annoncés sur les si possible un ordinateur pour la mise en page.
affiches et à quelles dates ils auront lieu. Inviter des
volontaires pour répondre (la 1re affiche n’annonce pas 4 Mise en commun Chaque petit groupe présente son
d’événement ; la 2e affiche annonce la création d’une affiche et son programme devant la classe puis teste
pyramide de chaussures, le 26 septembre 2015 ; la son jeu auprès des autres camarades. Si le jeu se joue
3e affiche annonce une course contre la faim, le 20 mai à deux ou trois, les membres du groupe peuvent passer
2016 ; la 4e affiche annonce une journée mondiale des parmi leurs camarades pour s’assurer du bon déroule-
oubliés des vacances, le 19 août 2015). Faire préciser à ment de l’activité. À la fin de la présentation et du jeu,
qui s’adressent ces affiches et à qui sont destinées les proposer à chaque groupe de coller son affiche dans la
actions de solidarité des organisations (elles s’adressent classe.
aux gens/à tout le monde ; la 1re organisation aide les
enfants malades ; la 2e aide les victimes des guerres ;
Co-évaluation La classe donne son avis sur…
la 3e aide les gens qui ont faim ; la 4e aide les enfants qui
n’ont pas de vacances). Méthodo
Avant l’étape 2, distribuer une copie de la grille
3   54   Annoncer aux élèves qu’ils vont écouter quatre ci-après. Expliquer aux élèves les différents cri-
tères à évaluer pour chaque présentation. Après
personnes qui participent aux organisations vues pré-
la présentation de chaque groupe, les élèves
cédemment et leur demander de préciser quelles per-
cochent la case correspondante pour chaque cri-
sonnes participent à quelle organisation. Faire écouter
tère. Ils peuvent utiliser la même grille pour éva-
l’enregistrement et faire réaliser l’activité individuelle-
luer plusieurs groupes à condition d’utiliser des
ment. Faire comparer les réponses en binôme.
couleurs différentes. Procéder à la mise en com-
Mise en commun Demander à des volontaires de mun des évaluations après le passage de chaque
répondre. On pourra proposer une 2e écoute pour confir- groupe. Se reporter aux conseils p. 42 de ce guide.
mer la réponse si besoin.
Donne ton avis… +++ ++ +
Corrigé a Handicap international – b Secours Les idées d’actions et de rencontres sont…
populaire de Paris – c Action contre la faim – originales
d Médecins du monde
intéressantes
Le jeu est…
4   Former des petits groupes et inviter les élèves à dis- amusant
cuter de l’action qu’ils préfèrent. Puis demander aux
instructif
porte-parole d’expliquer le choix de leur groupe.
72
étapes 1 2 4 5 6 7 8 3
+++ ++ + Vidé Séquence 3
L’affiche est…
Fiches d’exploitation sur enseigner.tv5monde.com
bien organisée
facile à lire
Pour présenter, mes camarades…
prononcent bien
sont clairs

Entraînement pages 46 et 47

Entraînons-nous 4 Parler de la santé et des secours


Former des petits groupes, faire lire la consigne et
1 Le caractère l’exemple et faire réaliser l’activité.
Former des petits groupes de trois. Expliquer la consigne Mise en commun Interroger des volontaires pour qu’ils
aux élèves puis projeter les mots au tableau (livre numé- fassent deviner un mot aux élèves des autres groupes.
rique) et faire réaliser l’activité en une minute. Quand le On pourra écrire les propositions au tableau et deman-
temps est écoulé, faire disparaître l’image et demander der aux élèves de les recopier pour qu’ils gardent une
à chaque groupe d’écrire sur une feuille le maximum de trace écrite.
mots mémorisés.
Mise en commun Demander à chaque groupe d’affi- Corrigé Exemples de réponse : Ils portent secours
cher sa liste et faire comparer les réponses avec les quand il y a un accident. – les pompiers ; Cette
mots de l’activité. Le(s) groupe(s) qui aura/auront le personne va chez le médecin pour se soigner. –
plus de mots correctement orthographiés gagne(nt). un malade ; Je vais dans ce lieu quand j’ai un bras
cassé. – l’hôpital ; Je ne peux pas bien marcher parce
2 Les sentiments que j’ai… – une jambe cassée ; C’est quand une
personne n’est pas dynamique. – fatigué
Former des petits groupes de trois. Faire lire la consigne
et faire réaliser l’activité. La mise en commun avec
la classe n’est pas nécessaire pour cette activité. Les
élèves peuvent vérifier leurs réponses avec la liste de Entraîne-toi
Vocabulaire p. 39.
5 Le caractère
3 Exprimer ses sensations et ses émotions Faire lire la consigne aux élèves et s’assurer de la com-
Former des binômes, faire lire la consigne et en vérifier préhension. Faire réaliser l’activité individuellement
la compréhension avec l’exemple. Faire réaliser l’acti- puis inviter les élèves à comparer leurs réponses avant
vité aux élèves. la mise en commun.
Mise en commun Demander à chaque binôme de dési- Mise en commun Interroger des élèves volontaires
gner un autre binôme et de lui proposer une sensation et faire valider les réponses par la classe. Écrire les ré-
ou une émotion. Le binôme choisi devra exprimer le ponses au tableau.
besoin correspondant.
Corrigé a 5 ; b 4 ; c 1 ; d 3 ; e 2 ; f 7 ; g 6
Corrigé Réponses possibles : J’ai chaud. – Tu as
PROLONGEMENT     Demander aux élèves d’écrire une
besoin d’ouvrir la fenêtre. ; J’ai froid. – Tu as besoin
de boire du chocolat chaud. ; J’ai mal à la tête. – autre phrase pour illustrer chaque trait de caractère
Tu as besoin de dormir. ; J’ai honte. – Tu as besoin proposé dans l’activité. Pour augmenter un peu la dif-
d’être toi-même. ; J’ai peur. – Tu as besoin de ficulté, demander de remplacer les prénoms masculins
connaître les gens. ; J’ai envie de raconter des par des prénoms féminins et inversement. Les adjectifs
blagues. – Tu as besoin de t’entraîner. qui correspondront aux phrases seront donc à changer
selon le genre.
73
Exemples de réponse possible : Alice mime toujours des Mise en commun Proposer à des élèves volontaires
animaux pour amuser ses copains – Elle est rigolote ; d’aller écrire leurs réponses au tableau. Les inviter à
Nicolas est tout rouge quand le professeur pose une prononcer les phrases et les faire valider par la classe.
question – il est timide, etc.
La mise en commun n’est pas nécessaire ici : ces phrases Corrigé a Je n’ai pas peur quand je suis avec mes
pourront être corrigées individuellement. copines. – b Quand ma meilleure amie a besoin de
moi, je viens. – c J’ai froid quand tu es loin de moi. –
6 Les sentiments d Quand mon ami parle avec d’autres amis, j’ai envie
de pleurer. – e Quand je vois ce garçon, j’ai mal au
Méthodo ventre.
Cette activité se réalise en deux temps : il faut
d’abord reconstituer les mots en remettant les
lettres dans l’ordre afin d’obtenir des sentiments ; 9  56 Les pronoms COD le, la, les, l’
puis il faut associer ces mots aux phrases. Il est préférable de faire réaliser cette activité en classe.
Lire la consigne et faire écouter l’exemple pour s’assu-
Faire lire la consigne et en vérifier la compréhension. rer de la compréhension. Attirer l’attention des élèves
Faire réaliser l’activité individuellement et inviter les sur l’alternance des formes affirmatives et négatives.
élèves à comparer leurs réponses en binôme. Annoncer aux élèves qu’ils écouteront l’enregistrement
Mise en commun Proposer à des élèves volontaires deux fois. Procéder à la première écoute et faire réaliser
d’aller écrire leurs réponses au tableau. Les inviter à l’activité individuellement. Inviter les élèves à comparer
prononcer les phrases et les faire valider par la classe. leurs réponses, puis procéder à une deuxième écoute
pour qu’ils complètent ou vérifient leurs réponses.
Corrigé a triste – b contente – c en colère – Mise en commun Interroger les volontaires pour don-
d inquiet – e jalouse ner les réponses et inviter la classe à les confirmer ou
les corriger. Écrire les réponses au tableau. Souligner les
pronoms COD d’une couleur, le verbe d’une autre cou-
7  55 Phonétique. Les sons [ʃ] et [ʒ] leur et entourer la négation (ne… pas) pour mettre en
Il est préférable de faire réaliser cette activité en classe. évidence la place des mots dans la phrase.
Expliquer l’activité et s’assurer qu’elle est comprise. Bien
lire les exemples pour rappeler la différence entre les Corrigé a Oui, je les écoute souvent. – b Non, je
deux sons. Annoncer aux élèves qu’ils écouteront deux ne le connais pas. – c Oui, je les lis. – d Non, je ne
fois l’enregistrement, une première fois avec une pause l’appelle pas. – e Oui, je la raconte.
après chaque mot ; une deuxième fois, sans pause pour
vérifier leurs réponses. Procéder à la première écoute PROLONGEMENT     Former des binômes et deman-
et faire réaliser l’activité individuellement. Inviter les der aux élèves d’écrire cinq questions comme celles
élèves à comparer leurs réponses puis procéder à la deu- de l’activité 9 en précisant les réponses. Passer parmi
xième écoute pour compléter ou vérifier les réponses. les élèves pour vérifier leurs propositions. Puis inviter
Mise en commun Interroger les volontaires pour don- chaque binôme à poser ses questions à un autre bi-
ner les réponses et inviter la classe à les confirmer ou les nôme qui répondra en utilisant un pronom COD. Laisser
corriger. Si besoin, on procédera à une troisième écoute les élèves s’auto-corriger.
pour vérifier les réponses.
10 57 Phonétique. L’élision
Corrigé [ʃ] : chaud, choisir, méchant ; [ʒ] : généreux, Il est préférable de faire réaliser cette activité en classe.
gentil, jaloux Lire la consigne et proposer aux élèves d’entourer le
pronom qu’ils entendent. Annoncer aux élèves qu’ils
PROLONGEMENT     Faire prononcer aux élèves les mots écouteront l’enregistrement deux fois. Procéder à la
de l’activité puis les inviter à donner d’autres exemples première écoute et faire réaliser l’activité individuelle-
ment. Inviter les élèves à comparer leurs réponses en bi-
de mots contenants le son [ʃ] ou le son [ʒ] qu’ils pourront
nôme puis procéder à une deuxième écoute pour qu’ils
trouver dans l’étape 3 ou dans les étapes précédentes.
complètent ou vérifient leurs réponses.
Exemples de réponse possible : [ʃ] : chose ; charmant ;
chaque ; chocolat… – [ʒ] : joyeux ; collège ; aujourd’hui ; Mise en commun Inviter un élève volontaire à don-
manger ; intelligent… ner la réponse au premier item puis faire valider par
la classe et faire écouter la phrase pour confirmer.
8 Exprimer ses sensations et ses émotions /
Expliquer une situation Corrigé a l’ – b les – c le – d l’ – e les
Demander aux élèves de recopier les phrases dans leur
cahier. Les inviter à comparer leurs réponses avec leur PROLONGEMENT     Faire réécouter et faire répéter les
voisin et à convenir d’une réponse commune. phrases en grand groupe ou individuellement.
74
étapes 1 2 4 5 6 7 8 3
11 Parler de la santé et des secours 12 Les verbes du 2e groupe
Faire réaliser l’activité individuellement puis inviter les Demander aux élèves d’écrire les phrases complètes
élèves à comparer leurs réponses en binôme avant la dans leur cahier. Faire réaliser l’activité individuelle-
mise en commun. ment puis inviter les élèves à comparer leurs réponses
Mise en commun Inviter un ou deux élèves volontaires en binôme.
à venir écrire les réponses au tableau. Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
écrire les réponses au tableau.
Corrigé a Il est fatigué. – b Elle est malade. –
c Le médecin la soigne. – d Il a un bras cassé. – Corrigé a choisissons – b finit – c guéris –
e Ils portent secours. d grandissent – e choisissez – f finis

Évaluation page 48

1 58 Écouter Barème 1 point par réponse


Objectif évalué
Comprendre une conversation simple Corrigé a 1 Tiphi ; 2 Raph ; 3 Vav@ – b 1 Faux :
Raph parle de choses importantes avec son meilleur
Demander aux élèves de lire les items. Faire écouter ami et Tiphi et son amie ont toujours beaucoup
une première fois et laisser aux élèves quelques minutes de choses à se raconter. ; 2 Vrai : pour elle, la vraie
pour répondre sur une feuille séparée. Proposer une amitié ne finit jamais.
deuxième écoute. Les élèves vérifient leurs réponses.
Barème 0,5 point par réponse
4 Écrire
Corrigé Elsa : a est malade ; b est fatiguée ; d a mal ObjectifS évalués
à la tête ; g a besoin d’aide ; h va aller chez le Décrire sa relation avec une personne
médecin ; k a froid ; m se soigne – Baptiste : e va au
collège ; f apporte les devoirs ; l est gentil L’activité est en relation avec la précédente. Insister
sur le lien entre les deux activités pour que les élèves
répondent à la question. Leur laisser 10 à 15 minutes
2 Parler pour écrire leur texte au brouillon, puis pour le recopier
sur une feuille.
Objectif évalué
Parler de son caractère Barème

Pour cette évaluation d’expression orale, il peut être Parler de ses relations avec une personne 2 points
plus facile de faire venir les élèves par deux à un en- Expliquer une situation 1 point
droit dédié de la classe. Faire lire la consigne aux élèves
et s’assurer qu’ils ont compris l’activité. Leur laisser Utiliser correctement les pronoms COD 1 point
quelques instants pour lire les étiquettes et en choisir Orthographe 1 point
cinq pour parler de leur caractère. Laisser s’exprimer les
deux élèves à tour de rôle.
Exemple de production
Barème 1 point par trait de caractère utilisé et correc- Mon meilleur ami et moi, nous avons les mêmes
tement illustré goûts et nous faisons beaucoup d’activités ensemble.
Je le vois tous les jours et quand ce sont les vacances,
3 Lire je l’appelle : on a toujours des choses à raconter. Je le
connais très bien et on rigole bien ensemble ! Quand
Objectif évalué il a besoin de moi, je viens. Quand il ne comprend pas
Comprendre des avis sur un forum Internet un devoir, je l’aide !
Laisser les élèves lire le document en autonomie et ré-
pondre aux questions.
75
étape

4 Informons-
nous !
Objectifs pragmatiques
– Parler de la presse et des médias
– Raconter des faits divers
– Faire des recommandations
Tâche finale créer la une du journal du collège pour la Semaine de la presse et des médias

Contenus
Communication Grammaire Lexique Phonétique Culture

Donner son avis Le passé composé La presse et les médias Les sons [k] et [g] Des émissions pour
avec avoir tous les goûts !
Exprimer son Les sujets d’actualité Le passé composé et
étonnement Quelques participes le présent
Le fait divers
passés irréguliers Discipline non
Situer un événement
La télé linguistique
dans le passé L’impératif négatif
L’Internet Informatique :
Poser une question
formelle Internet

Compétences clés
Compétence numérique Internet : Mon cours d’informatique p. 55

Compétence apprendre à apprendre Chercher des indices pour mieux comprendre des écrits :
cahier d’activités p. 34
Se familiariser avec la méthode inductive pour découvrir un point de
langue : activités 2 p. 52 ; 5, 7 et 8 p. 53 ; 2 p. 54 ; 5 p. 55

Esprit d’initiative et d’entreprise Participer à la Semaine de la presse et des médias : activités 3 p. 50 et


« Ensemble pour… » p. 57
Faire une enquête et y répondre : activités 5 p. 51 ; 7 p. 55 ; 9 p. 59
Présenter un journal, un magazine, une émission : activités 8 p. 51 et 4 p. 57
Raconter au passé : activités 3 p. 52 ; 6 et 9 p. 53
Poser des questions formelles et informelles : activités 3 p. 54 ; 7 p. 55 ; 9 p. 59
Faire des recommandations : activités 6 p. 55 ; 10 p. 59

Sensibilité et expression culturelles Découvrir des émissions de télévision françaises : pp. 56-57

76
étapes 1 2 3 5 6 7 8 4
Ouverture page 49

PROLONGEMENT     On peut demander aux élèves de


Activité 1
former des groupes en fonction des réponses données.
Faire observer la page. Puis faire lire la consigne aux Leur demander s’ils lisent ces magazines, ce qu’ils ai-
élèves. Les inviter à montrer sur leur manuel les photos ment ou n’aiment pas dans les contenus.
correspondant à chaque item.

Corrigé a photo dans le médaillon du haut ; b photo Contrat d’apprentissage


de fond ; c photo dans le médaillon en bas à droite
Faire lire les trois objectifs pragmatiques annoncés et
PROLONGEMENT     Faire observer et identifier la pho- en expliquer le sens aux élèves par des exemples en
to dans le médaillon en bas à gauche : un site Internet langue maternelle, si besoin. Les laisser réagir ou poser
sur une tablette. des questions sur ce qu’ils ont ou n’ont pas compris.
Annoncer ensuite la tâche finale : « Cela va nous servir
Écrire au tableau le vocabulaire qui sera utile pour à créer la une du journal du collège pour la Semaine de
aborder la leçon 1. la presse et des médias. »

Activité 2
Poser la question de l‘activité et laisser chaque élève y
répondre librement.

Parlons de la presse
LeÇon

1 et des médias
pages 50 et 51

1 Comprendre une affiche


Infos
La Semaine de la presse et des médias dans l’école. Méthodo
Cet événement, organisé par le Centre de liaison de Cette première activité de compréhension glo-
l’enseignement et des médias d’information (Clemi), bale permet aux élèves d’identifier l’événement
permet aux élèves depuis 1989 de mieux connaître annoncé par l’affiche grâce à un repérage d’infor-
l’univers des médias et de comprendre ses enjeux cultu- mation et une activité lexicale.
rels et démocratiques. Les objectifs sont les suivants : Avant de faire l’activité, faire observer le document 1
comprendre le système des médias, former le jugement aux élèves et leur faire identifier la nature du support :
critique des jeunes, développer leur goût pour l’actua- une affiche. Leur demander comment est organisée
lité, forger leur identité de citoyen. Le Clemi met à dis- l’affiche : des dessins en haut et du texte en bas.
position des enseignants et des élèves un dossier péda-
a Faire lire la consigne et laisser les élèves repérer le
gogique téléchargeable sur Internet.
nom de l’événement annoncé.
Mon quotidien. C’est un journal d’actualité pour les Mise en commun Interroger un élève volontaire et
10-14 ans qui paraît six jours par semaine. Il existe de- laisser la classe valider ou corriger. Écrire la réponse au
puis 1995 et est divisé en plusieurs rubriques : à la Une, tableau.
France, Monde, Test, La question.
Un site Internet complète les informations du journal PROLONGEMENT     Demander aux élèves combien
papier et met à disposition des fiches d’exposés et de semaines de ce type il y a eu avant celle-ci. S’ils ne
d’aide aux devoirs. trouvent pas la réponse, attirer leur attention sur « 23e » :
il y a eu 22 semaines avant celle-ci. Puis souligner
« la presse » et « les médias » et demander aux élèves
s’ils savent ce que c’est.
77
b Faire lire la consigne et laisser les élèves réaliser l’acti- 4 Comprendre un site Internet
vité individuellement. Leur proposer ensuite de compa-
rer leurs réponses en binôme. Méthodo
Mise en commun Demander à un élève de venir écrire Cette activité permet une compréhension glo-
les réponses au tableau. La classe valide ou corrige. bale du document 2 ainsi qu’une découverte du
vocabulaire inconnu.
Corrigé a La Semaine de la presse et des médias à Avant de faire l’activité, demander aux élèves d’iden-
l’école ; b la presse = les journaux et les magazines ; tifier le support : le site Internet ado-info. Attirer leur
les médias = la radio, la télé, les journaux, attention sur le haut de la page et leur demander ce
les magazines, Internet que propose ce site et à qui il le propose : l’information
pour les ados. S’assurer de la compréhension du mot
« information ». Puis attirer leur attention sur le reste
2 Repérer des informations de la page et leur demander d’identifier ce qui est pro-
Méthodo posé : une enquête.
Cette activité va permettre aux élèves de décou- a Faire lire la consigne et laisser les élèves repérer l’in-
vrir quelques mots de vocabulaire sur la presse et formation.
les médias. Ils peuvent facilement identifier ce Mise en commun Interroger un élève et laisser la classe
vocabulaire grâce aux supports visuels que l’af- valider ou corriger. Écrire « s’informer » au tableau.
fiche contient.
b Faire lire la consigne et laisser les élèves travailler in-
Avant de faire l’activité, faire observer les dessins et de- dividuellement. Puis leur demander de comparer leurs
mander aux élèves pourquoi ils illustrent la Semaine de réponses en binôme.
la presse et des médias : ils représentent des activités et Mise en commun Interroger des élèves et laisser la
des professions en relation avec la presse et les médias. classe valider ou corriger. Noter les réponses au tableau.
Faire lire la consigne et laisser les élèves travailler indivi- Pour chaque activité, demander aux élèves de donner
duellement. Leur demander ensuite de comparer leurs l’infinitif du verbe et noter les réponses à côté des ré-
réponses en binôme. ponses précédentes : regarder la télé, surfer sur Inter-
Mise en commun Interroger des élèves et les inviter net, lire un journal ou un magazine, écouter la radio.
à montrer sur leur manuel les objets et les personnes.
Laisser la classe valider ou corriger. Corrigé a Comment les ados s’informent sur
l’actualité. ; b « Tu regardes la télé » : dessin 1 ; « Tu
Corrigé a un journal : 7 ; une caméra et un appareil surfes sur Internet » : dessin 6 ; « Tu lis un journal ou
photo : 9 ; un micro : 5 ; b un reporter : 9 ; un magazine » : dessin 7 ; « Tu écoutes la radio » :
un journaliste : 2 et 5 ; une dessinatrice : 8 ; dessin 3.
une présentatrice : 4

3 Dire quel rôle on aimerait avoir pour 5 Répondre à une enquête et présenter
la Semaine de la presse et des médias ses réponses

Méthodo Méthodo
Cette activité a pour but de permettre aux élèves Cette activité va permettre aux élèves d’appro-
de s’exprimer librement sur leurs préférences et fondir leur compréhension du document 2 en
de réutiliser le vocabulaire vu précédemment. les plaçant dans une situation réelle, à savoir
répondre à une enquête sur Internet. La deu-
Faire lire la consigne et l’exemple. Puis former des xième partie de l’activité propose une produc-
groupes de trois ou quatre élèves. Leur préciser que, tion orale dans laquelle chaque élève présentera
pour la mise en commun, ils devront présenter la ré- ses réponses. On peut proposer de lire (listes de
ponse d’un autre membre du groupe. Laisser les élèves Vocabulaire p. 51) et écouter (piste 59) « Les su-
échanger et passer dans les groupes pour s’assurer du jets d’actualité » et « Donner son avis » à la suite
bon déroulement de l’activité. Écrire au tableau les dif- de cette activité.
férentes professions proposées dans le livre.
Avant de faire l’activité, s’assurer de la compréhension
Mise en commun Interroger les élèves au sein de
des items de la partie « Pour toi, s’informer sur l’actua-
chaque groupe pour qu’ils donnent la réponse d’un
lité, c’est » : écrire au tableau « + », « ++ » et « ­– » et
camarade. Noter, à côté des professions écrites au
demander aux élèves d’associer chaque item à un sym-
tableau, le nombre d’élèves ayant choisi telle ou telle
bole. Noter leurs réponses au tableau. Puis attirer leur
profession.
attention sur les dessins de la partie « Tu t’informes
PROLONGEMENT   Demander aux élèves de faire le sur » et s’assurer qu’ils comprennent bien les mots qui
classement des professions préférées de la classe. y sont associés.
78
étapes 1 2 3 5 6 7 8 4
Faire lire la consigne et laisser les élèves répondre à SYSTéMATISATION   n° 1 p. 58
l’enquête individuellement. Pendant que les élèves tra-
vaillent, écrire l’enquête au tableau. 8 Présenter un journal ou un magazine
Mise en commun Proposer à chaque élève de présen-
ter ses réponses. Les inciter à utiliser « je ». Noter le Méthodo
nombre d’élèves à côté de chaque item au tableau. Cette activité de production orale permet aux
Prolongement   Demander aux élèves d’observer élèves de réutiliser tout le vocabulaire de la leçon.
les résultats de l’enquête en chiffres pour toute la classe Elle permet donc de vérifier si le vocabulaire est
écrits au tableau et de les présenter. bien mémorisé. Pour faire cette activité dans la
même séance que les activités précédentes, deux
possibilités : apporter des journaux ou des maga-
6 Identifier la une d’un journal
zines parmi lesquels les élèves choisiront ceux
Méthodo qu’ils présenteront ou demander aux élèves lors
de la séance précédente d’apporter des journaux
Cette activité va permettre aux élèves d’identifier
et des magazines qu’ils ont chez eux.
la une d’un journal et de découvrir le lexique de la
presse. Ils pourront facilement identifier la nature Faire lire la consigne et former des binômes. Demander
du support, notamment grâce à leurs connais- à chaque binôme de choisir un journal ou un magazine
sances personnelles. parmi ceux apportés (par l’enseignant ou les élèves)
en classe. Laisser les élèves travailler et passer dans les
Faire lire la consigne et laisser les élèves observer le
groupes pour veiller au bon déroulement de l’activité et
document 3 .
proposer des corrections si besoin.
Mise en commun Interroger un élève et laisser la
classe valider ou corriger. Écrire la réponse au tableau. Mise en commun Demander à chaque binôme de
présenter son journal ou son magazine. Pour inciter la
Corrigé b classe à être dans une écoute active, inviter les élèves
auditeurs à prendre des notes afin de pouvoir répondre
à des questions à la fin de chaque présentation. Utiliser
Prolongement   Demander aux élèves s’ils com-
une balle pour poser les questions : la lancer à un élève
prennent pourquoi cette partie du journal s’appelle la
au hasard dans la classe et poser la question. Si l’élève y
« une » : parce que c’est la première page. Leur deman-
répond correctement, il marque un point. S’il ne répond
der également ce qu’est un article : les textes à l’inté-
pas correctement, la balle est lancée à un autre élève.
rieur du journal. Puis attirer leur attention sur « Mon
Veiller à lancer la balle à des élèves différents à chaque
quotidien » qui est le nom du journal.
séance de questions pour faire participer tout le monde.
7 Approfondir la compréhension et rechercher Les questions posées peuvent être les suivantes : Quel
des informations est le nom du journal ? Quelles informations il y a sur la
une ? Il y a combien de gros titres ? Quels sont les sujets
Méthodo traités dans le journal ?, etc.
Cette activité permet aux élèves une compréhen- Les élèves qui ont marqué des points font le total. On
sion plus fine du document : ils doivent repérer élit l’auditeur le plus attentif de la classe.
les différentes informations qui apparaissent sur
une « une » en général. On peut proposer de lire 59 VOCABULAIRE
(liste de Vocabulaire p. 51) et écouter (piste 59)
« La presse et les médias » après cette activité. Se reporter aux conseils p. 34 de ce guide.

Faire lire la consigne et laisser les élèves travailler indi-


viduellement. Puis leur demander de comparer leurs 60 Virelangue
réponses en binôme.
Méthodo
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
laisser la classe valider ou corriger. Bien insister pour Avec ce virelangue, les élèves vont s’entraîner à
qu’ils justifient leurs réponses et montrent sur leur prononcer les sons [k] et[g]. Avant de faire écouter
manuel les parties concernées. Noter les réponses au et répéter le virelangue, on leur fera différencier
tableau. les deux sons : [k] est tendu alors que [g] est relâ-
ché. Il faut sensibiliser les élèves aux variations de
Corrigé a Faux : c’est un journal pour les l’effort musculaire pour prononcer ces deux sons.
10-14 ans. – b Faux : la date est un jour précis et Demander aux élèves de s’entraîner à prononcer
le journal s’appelle Mon Quotidien. – c Vrai : il y a plusieurs fois de suite les sons [k] / [g].
le mot « journal » dans le titre. – d Vrai : il y a d’autres Faire écouter et lire en même temps le virelangue.
titres et la météo. Le faire prononcer lentement en grand groupe puis

79
laisser les élèves s’entraîner à le lire individuelle- virelangue devant la classe. Plusieurs élèves peuvent
ment, d’abord lentement puis de plus en plus vite. éventuellement le dire ensemble, en harmonisant
Mise en commun Demander à des élèves volon- leur rythme.
taires de répéter le plus rapidement possible le
SYSTéMATISATION   n° 5 p. 59

LeÇon

2 Racontons des faits divers pages 52 et 53

Infos
Faire lire la consigne et s’appuyer sur la ligne de temps
Le fait divers. Orthographié également fait-divers, pour vérifier la compréhension. Demander aux élèves
c’est, en journalisme, un type d’événement qui ne peut de répondre en binôme pour favoriser l’entraide.
être classé dans aucune des rubriques qui composent
habituellement un journal (international, national, Mise en commun Interroger un élève et s’assurer que
politique, économie, etc.). Ils sont donc regroupés au la classe est d’accord. Écrire la réponse au tableau.
sein d’une même rubrique, malgré l’absence de lien qui
les unit. Il s’agit généralement d’événements tragiques, Corrigé Ce sont des événements passés.
comme les crimes, les accidents, les vols, etc.
61 Tableau de conjugaison
1 Comprendre des titres de presse Le passé composé avec avoir
Avant de proposer le tableau de conjugaison, faire
Méthodo à nouveau observer les titres de presse. Demander
Dans cette activité, les élèves sont invités à aux élèves de dire quelle est l’action pour chaque
prendre connaissance de plusieurs petits docu- événement et écrire les réponses au tableau ou les
ments qui serviront à la découverte de la rubrique souligner sur le manuel numérique. Les inviter en-
des faits divers et à la conceptualisation du passé suite à décrire la structure du verbe : avoir conjugué
composé avec l’auxiliaire avoir. au présent + le verbe qui précise l’action. Écrire
la structure au tableau. Leur demander de donner
Avant de faire réaliser l’activité, faire observer et identi- l’infinitif de chaque verbe et noter les réponses au
fier les documents : ce sont des titres de presse. tableau : pleurer, acheter, rencontrer, choisir. Leur ex-
Faire lire la consigne et laisser les élèves réaliser l’acti- pliquer que cette forme s’appelle le participe passé
vité individuellement. Leur demander ensuite de com- et leur faire observer que les verbes en -er ont un
parer leurs réponses en binôme. participe en -é et les verbes en -ir du 2e groupe (dé-
Mise en commun Interroger des élèves volontaires couverts dans l’étape 3) ont un participe passé en -i.
pour donner leurs réponses et laisser la classe valider Faire lire et écouter aux élèves le tableau. Demander
ou corriger. Noter les réponses au tableau. à quelques élèves volontaires de lire les verbes au
passé composé et veiller à la prononciation.
Corrigé b De célébrités. ; c De faits divers.
SYSTéMATISATION     n° 2 p. 58

2 Approfondir la compréhension et découvrir le


passé composé avec avoir 62 phonétique
Le passé et le présent
Méthodo Faire lire la consigne. Proposer une première écoute
Cette activité a pour but d’aider les élèves à dé- de l’enregistrement.
couvrir le passé composé et à l’associer avec des Mise en commun Interroger un élève volontaire
événements passés. La ligne de temps proposée et laisser la classe valider ou corriger. Proposer une
dans le livre leur permettra d’aborder la notion de deuxième écoute pour vérifier et s’assurer que toute
passé/présent/futur facilement.
80
étapes 1 2 3 5 6 7 8 4
PROLONGEMENT    Demander aux élèves pourquoi
la classe entend bien la différence entre le passé
composé (phrase b) et le présent (phrase a). c’est un drôle de professeur : c’est un petit singe.
Prolongement     Écrire les deux phrases au ta-
bleau et demander à chaque élève de les lire. Invi-
ter les élèves à soigner la prononciation de chaque
5 Approfondir la compréhension et découvrir
forme verbale. des participes passés irréguliers

Méthodo
SYSTéMATISATION     n° 3 p. 58
Cette activité permet d’approfondir la com-
3 S’entraîner à utiliser le passé composé à l’oral préhension du document grâce à des supports
et à l’écrit visuels avant la conceptualisation de quelques
participes passés irréguliers de verbes courants.
Méthodo On peut proposer de lire (liste de Vocabulaire
Cette activité permet aux élèves de réemployer p. 53) et écouter (piste 64) « Le fait divers ».
le passé composé de manière assez guidée,
puisqu’ils doivent choisir parmi une liste de verbes. Faire lire la consigne et laisser les élèves réaliser l’acti-
Il s’agit ici d’éviter qu’ils soient tentés d’utiliser vité individuellement. Puis leur demander de comparer
des verbes se construisant avec l’auxiliaire être. leurs réponses en binôme.
Cette activité est à la fois une production orale Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
(chaque élève doit produire deux phrases en utili- laisser la classe valider ou corriger. Noter les réponses
sant « je ») et une production écrite (chaque élève au tableau puis demander aux élèves qui répondent de
doit écrire les deux phrases de son/sa camarade venir au tableau noter les phrases de l’article qui justi-
en utilisant « il » ou « elle »). fient leurs réponses.
Faire lire la consigne et l’exemple. Préciser aux élèves
qu’ils doivent écrire les titres de presse sur une feuille Corrigé c : « Hier, des élèves du collège Voltaire
qui sera affichée dans la classe. Former des binômes et ont vu un drôle de professeur entrer dans la classe :
les laisser réaliser l’activité. Passer parmi les élèves pour un petit singe ! » ; d : « L’animal a fait le tour de la
apporter de l’aide ou faire des corrections si besoin. classe, il a salué chaque élève et a volé trois sacs. » ;
Mise en commun Afficher les titres de presse et laisser a : « Puis il a pris la place du professeur devant le
les élèves circuler librement pour les découvrir. Leur pré- tableau. » ; e : « Le directeur du collège a été témoin
ciser qu’ils doivent retenir le maximum d’informations de la scène et a téléphoné à la police. » ; b : « Les
car des questions leur seront posées après. Leur deman- policiers ont pu retrouver ses propriétaires : un cirque
der ensuite de revenir à leur place. Interroger ensuite installé à côté du collège. »
quelques élèves, en lançant une balle par exemple (voir
conseils p. 79 de ce guide, activité 8). À chaque fois, PROLONGEMENT    Demander comment les élèves
demander ce qu’un tel ou une telle a fait. Citer un élève ont réagi devant cette situation : des adolescents ont eu
qui n’est ni celui interrogé ni celui avec lequel il a travaillé. peur, d’autres ont rigolé. Noter la réponse au tableau.
4 Comprendre un fait divers
Méthodo 63 Tableau de grammaire
Cette activité d’association a pour but la com- Quelques participes passés irréguliers
préhension globale du document : pour retrouver Avant de proposer le tableau de grammaire, faire
le titre de presse, les élèves vont procéder à une observer les phrases écrites au tableau et demander
première lecture de l’article de faits divers et com- aux élèves quel est le temps utilisé : le passé compo-
prendre la situation. sé. Souligner les participes passés irréguliers et leur
Avant de proposer l’activité, faire observer et identifier demander de retrouver l’infinitif de chaque verbe.
le document : c’est un article de la rubrique « Tu as lu Noter les réponses au tableau : voir, faire, prendre,
cette info ? » dans le journal Mon info. L’article est illus- être, avoir, pouvoir. Puis leur faire à nouveau ob-
tré par la photo d’un singe qui porte des vêtements. ser ver dans leur livre le nom de la rubrique où se
Faire lire la consigne et laisser les élèves travailler indi- trouve l’article et leur demander quel est l’infinitif
viduellement. du verbe : lire. Expliquer que beaucoup de verbes
du 3e groupe ont des participes passés irréguliers.
Mise en commun Interroger un élève volontaire et
Une fois ce travail de conceptualisation terminé,
faire confirmer ou corriger la réponse par la classe.
faire lire et écouter le tableau de grammaire pour
Corrigé Des collégiens ont rencontré un drôle de synthétiser ce point de langue.
professeur !
Systématisation     n° 6 p. 59

81
6 S’entraîner à utiliser des participes passés a Lire la consigne et faire écouter à nouveau l’enregis-
irréguliers trement. Lire la question de l’activité a.
Faire lire la consigne et l’exemple et en vérifier la com- Mise en commun Laisser les élèves s’exprimer. Si leurs
préhension. Laisser un peu de temps aux élèves pour réponses indiquent que les faits divers ne sont pas bien
réfléchir et se remémorer une situation rigolote, puis la compris, proposer une écoute fractionnée et accompa-
formuler dans leur tête sans l’écrire. gner la compréhension. Noter les phrases au tableau.
Mise en commun Interroger chaque élève ou quelques
b Faire lire la consigne et demander aux élèves de réali-
élèves volontaires selon le temps disponible. À la fin de
ser l’activité en binôme.
chaque histoire, demander à la classe de formuler ce
qui est amusant dans l’histoire. Puis leur demander si, Mise en commun Interroger quelques élèves et laisser
à leur avis, c’est une histoire vraie ou fausse. la classe valider ou corriger. Proposer une autre écoute
fractionnée si besoin.
7 64 Comprendre une conversation
Corrigé 1 c ; 2 a ; 3 b
Méthodo
C’est activité est à la fois une compréhension
globale de l’enregistrement et une activité de 66 Tableau de communication
repérage des expressions pour exprimer son éton- Pour situer un événement dans le passé
nement. Il est donc important de la proposer en Avant de proposer le tableau de communication,
plusieurs étapes. faire observer les phrases écrites au tableau. De-
Avant de faire l’activité, proposer une première écoute mander aux élèves ce qui, dans ces phrases, indique
de l’enregistrement, livres fermés, pour faire identi- qu’il s’agit d’événements passés.
fier la situation de communication : deux ados, une
fille (Manon) et un garçon parlent des faits divers que Souligner hier, La semaine dernière et L’année
Manon est en train de lire sur Internet. dernière ainsi que les verbes au passé composé.
Puis faire lire la consigne et les items et proposer une Faire lire et écouter le tableau de communication.
deuxième écoute. Demander aux élèves de comparer
leurs réponses en binôme. Systématisation     n° 8 p. 59
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
noter leurs réponses au tableau. Proposer une troisième 9 A c t i o  n! Écrire un fait divers
écoute et demander aux élèves de repérer les expres-
sions qui montrent que Tom est étonné. Méthodo
Cette micro-tâche a pour objectif de réutiliser les
Corrigé a Faux : ils parlent de trois faits divers. – outils linguistiques vus dans la leçon pour racon-
b Faux : ce sont des faits divers optimistes. – c Vrai : ter une histoire au passé. Pour aider les élèves, ex-
il dit : « c’est incroyable ! », « c’est dingue ! », « c’est pliquer que le fait divers doit répondre à quelques
fou ! ». questions essentielles : qui ? quoi (les événements
dans l’ordre chronologique) ? où ? quand ?
65 Tableau de communication Lire la consigne et former des petits groupes de quatre.
Inviter chaque groupe à dire quel titre de presse il choi-
Pour exprimer son étonnement
sit. Laissez les élèves travailler et passer dans les groupes
Faire lire et écouter le tableau. Puis demander à pour guider et proposer des corrections si besoin.
quelques élèves de lire les phrases en veillant à l’in-
tonation de l’étonnement. Mise en commun Afficher les faits divers dans la classe
et laisser les élèves circuler pour les découvrir. Puis
Systématisation     n° 7 p. 59 demander à chaque élève de voter pour le fait divers le
plus étonnant et d’expliquer pourquoi.
8 64 Approfondir la compréhension et découvrir
comment situer un événement dans le passé 67 Vocabulaire
Méthodo Se reporter aux conseils p. 34 de ce guide.
Cette activité de compréhension finalisée per-
met aux élèves de mieux comprendre chaque fait
divers et quand ils ont eu lieu et ainsi repérer
les expressions pour situer un événement dans
le passé. Proposer l’activité a livres fermés puis
l’activité b livres ouverts.
82
étapes 1 2 3 5 6 7 8 4
LeÇon

3 Faisons des recommandations pages 54 et 55

1 68 Comprendre une enquête Pour faciliter la discrimination entre questions for-


melles et questions standards, noter les questions
Méthodo écrites du journaliste et les questions orales dans un
Cette activité permet aux élèves d’avoir une com- tableau comme ci-dessous.
préhension globale de l’enregistrement. Elle a
également pour but la découverte de quelques Les questions à l’écrit Les questions à l’oral
mots de vocabulaire sur la télévision et l’Internet, – As-tu un ordinateur ? – Est-ce que tu as un
facilitée par les supports visuels. On peut propo- ordinateur ?
ser de lire (liste de Vocabulaire p. 55) et écouter – Vas-tu souvent sur – Est-ce que tu vas
(piste 73) « La télé(vision) ». Internet ? souvent sur Internet ?
Avant de faire l’activité, faire écouter une première fois – Que fais-tu sur Internet ? – Que fais-tu sur Internet ?
l’enregistrement et poser quelques questions pour aider – Regardes-tu souvent la – Est-ce que tu regardes
les élèves à identifier la situation de communication : télé ? souvent la télé ?
qu’est-ce que c’est ? (une enquête sur la télé et Internet – Que regardes-tu à la – Que regardes-tu à la
pour le journal Mon mag), qui parle ? (un journaliste), télé ? télé ?
à qui ? (une adolescente). – Quand regardes-tu la – Quand regardes-tu la
Faire lire la consigne et faire observer les deux écrans. télé ? télé ?
Puis faire écouter une deuxième fois l’enregistrement
et laisser les élèves réaliser l’activité. Leur demander 69 Tableau de communication
ensuite de comparer leurs réponses en binôme. Pour poser une question formelle
Mise en commun Interroger des élèves et laisser la Avant de proposer le tableau de communication,
classe valider ou corriger. Noter les réponses au tableau. faire observer les questions écrites au tableau. De-
mander aux élèves de dire comment les questions
Corrigé sur Internet : a, b, d ; à la télévision : a, c. sont posées à l’écrit : le sujet est après le verbe. Puis
demander comment elles sont posées à l’oral : avec
2 68 Approfondir la compréhension et découvrir est-ce que suivi du sujet et du verbe ou, comme à
comment on pose une question formelle l’écrit, avec le sujet après le verbe. Leur faire formu-
ler quelle est la différence entre ces deux manières
Méthodo de poser des questions : quand le sujet est après le
Cette activité de compréhension finalisée a pour verbe, c’est une question formelle, avec est-ce que,
objectif le repérage des questions du journaliste, c’est une question informelle.
posées de manière formelle ou standard. La dé- Faire lire et écouter le tableau de communication.
couverte des questions formelles se fera à la fois Demander à quelques élèves de lire les questions et
à partir de l’enregistrement et du support écrit veiller à la prononciation.
proposé dans le livre.
Systématisation     n° 4 et 9 p. 59
Avant de proposer l’activité, faire lire et identifier le sup-
port écrit : la page d’un carnet avec les questions du
journaliste. 3 S’entraîner à poser des questions formelles et
Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. informelles
Faire écouter à nouveau l’enregistrement, de manière Méthodo
fractionnée pour que les élèves aient le temps de com- Les élèves vont ici produire à la fois à l’écrit, les
prendre la question et de la repérer sur le support écrit. questions formelles, et à l’oral, les questions infor-
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et melles. Il s’agit aussi de les sensibiliser au fait que
laisser la classe valider ou corriger. Noter les réponses l’on pose plus souvent des questions informelles à
au tableau. Proposer une autre écoute pour vérifier et l’oral et des questions formelles à l’écrit.
demander aux élèves de relever comment chaque ques-
Faire lire la consigne et vérifier sa compréhension à
tion est formulée à l’oral par le journaliste.
l’aide de l’exemple. Laisser les élèves réaliser la pre-
mière partie de l’activité individuellement. Circuler dans
Corrigé As-tu un ordinateur ? – Vas-tu souvent sur
la classe pour aider et corriger si besoin. Puis demander
Internet ? – Que fais-tu sur Internet ? – Regardes-tu
aux élèves de faire la deuxième partie de l’activité en
souvent la télé ? – Que regardes-tu à la télé ? –
Quand regardes-tu la télé ? binôme. Passer dans les groupes pour s’assurer du bon
déroulement de l’activité.
83
Mise en commun Interroger quelques binômes et
tion des élèves sur la place des particules de la né-
noter les questions posées au tableau.
gation à l’impératif (de chaque côté du verbe) ainsi
PROLONGEMENT     Demander aux élèves de trans- que sur l’élision du -e de ne devant une voyelle.
former oralement les questions informelles notées au Faire lire et écouter le tableau de grammaire.
tableau en questions formelles. Demander à quelques élèves de lire les phrases et
veiller à la prononciation.
4 Comprendre une affiche
Systématisation     n° 10 p. 59
Méthodo
Cette activité, une question à choix multiples, per- 6 S’entraîner à utiliser l’impératif négatif
met une compréhension globale du document.
Faire lire la consigner et vérifier la compréhension à l’aide
Avant de faire l’activité, faire observer, identifier et de l’exemple. Former des binômes et laisser les élèves tra-
décrire le support : c’est une affiche avec des dessins vailler. Passer dans les groupes pour proposer des correc-
et du texte. Demander aux élèves de bien regarder les tions si besoin.
dessins et de dire ce qu’ils voient : des ados avec des Mise en commun Interroger des élèves volontaires
écrans d’ordinateur ou des portables. pour donner les réponses et les écrire au tableau.
Faire lire la consigne et laisser les élèves lire l’affiche et
trouver la réponse correcte. Corrigé Exemple de réponse : Ne donne pas ton
Mise en commun Interroger un élève volontaire et lais- numéro de téléphone sur les réseaux sociaux. ; Ne
ser la classe valider ou corriger. Demander de justifier le partage pas des vidéos avec tout le monde. ; Ne
choix. Écrire la réponse au tableau. consulte pas des sites interdits aux ados.

Corrigé c
7 A c t i o  n! Faire une enquête puis
des recommandations
5 Approfondir la compréhension et découvrir
l’impératif négatif Méthodo
L’activité permet aux élèves de mettre en applica-
Méthodo tion le contenu de la leçon à travers une situation
Cette activité de repérage permet une compré- concrète. Bien expliquer que l’activité doit être
hension finalisée du document. faite en plusieurs étapes : chaque groupe écrit
d’abord cinq questions, puis il pose ces questions
Faire lire la consigne et laisser les élèves travailler indi- à un autre groupe et écrit les réponses. Enfin, à
viduellement. Les inviter à écrire les réponses dans leur partir des réponses données, chaque groupe fait
cahier. Puis leur demander de comparer leurs réponses en des recommandations à l’autre groupe. Le travail
binôme. en petits groupes sera suivi d’une mise en com-
Mise en commun Interroger des élèves volontaires mun avec la classe.
et laisser la classe valider ou corriger. Demander pour
Former des petits groupes de trois ou quatre. Faire lire
chaque réponse de justifier avec un passage du docu-
la consigne et en vérifier la compréhension à l’aide de
ment et noter les phrases au tableau.
l’exemple. Laisser les élèves réaliser la première partie
de l’activité. Passer parmi les groupes pour s’assurer du
Corrigé On conseille de ne pas utiliser son vrai nom, bon déroulement de l’activité et corriger si nécessaire.
de ne pas donner trop d’informations personnelles, Inviter ensuite chaque groupe à aller en interroger un
de ne pas aller sur des sites interdits aux ados, autre et leur rappeler de noter les réponses. Pour finir,
de ne pas partager ses photos avec tout le monde, laisser les élèves écrire leurs recommandations. Circuler
de ne pas utiliser sa date de naissance ou dans la classe pour guider et corriger si besoin.
son pseudo comme mot de passe.
Mise en commun Demander à chaque groupe de pré-
senter leurs recommandations et de venir les noter au
70 Tableau de grammaire tableau.

L’impératif négatif VARIANTE ludique    Pour la mise en commun, de-


Avant de proposer le tableau de grammaire, faire mander à chaque groupe de créer une affiche comme
observer les phrases écrites au tableau. Demander celle de l’activité 4. Leur proposer le titre suivant :
quelle est la forme des verbes : l’impératif. Deman- « 5 conseils pour regarder la télé » et les inviter à faire
der comment on conseille de ne pas faire quelque des dessins pour illustrer chaque recommandation. Puis
chose : on utilise l’impératif négatif. Attirer l’atten- afficher les affiches dans la classe et faire voter pour
la meilleure.
84
étapes 1 2 3 5 6 7 8 4
Mise en commun Demander à des élèves volon-
taires de lire les réponses et faire valider par la classe.
Cette activité étant indépendante quoiqu’en lien
avec la thématique, elle peut être réalisée à dif-
férents moments de la leçon ou à la fin, avant ou Corrigé 1 a, c, d ; 2 b, d ; 3 a
après la micro-tâche « Action ! ». On peut proposer
de lire (liste de Vocabulaire p. 55) et écouter (piste
71) « L’Internet » à la suite de cette activité.
Faire lire la consigne et faire réaliser l’activité indi- 71 Vocabulaire
viduellement ou en binôme.
Se reporter aux conseils p. 34 de ce guide.

CULTURES pages 56 et 57

Des émissions pour tous les goûts


Infos
2 Avant de proposer l’activité, faire observer et iden-
Soda. C’est une série télévisée française en 690 épi- tifier le document : un article qui parle d’émissions de
sodes de deux à trois minutes, diffusée à partir de juil- télévision. Puis faire lire la consigne et laisser les élèves
let 2011 sur la chaîne M6 et dès mai 2012 sur la chaîne travailler individuellement. Leur demander ensuite de
W9. Elle met en scène Adam, un adolescent qui n’a pas comparer leurs réponses en binôme.
une vie commune. Inséparable de ses deux meilleurs
amis, Slimane et Ludovic, il essaie de trouver sans cesse Corrigé 1 b ; 2 c ; 3 a
le meilleur moyen de plaire aux filles.
Touche pas à mon poste ! C’est une émission de télé-
vision française diffusée en direct sur la chaîne D8 et 3 Faire lire la consigne et laisser les élèves réaliser l’ac-
consacrée à l’actualité de la télévision et des médias. tivité. Puis leur demander de comparer leurs réponses
Elle est présentée entre 19 h et 21 h par Cyril Hanou- en binôme.
na du lundi au jeudi et par Julien Courbet le vendredi.
Mise en commun Demander à des élèves volontaires
L’émission propose de revoir les images marquantes de
de répondre.
la veille et de débattre, avec des invités, sur les émis-
sions nouvelles et/ou polémiques. Des performances,
prévues ou improvisées, sont proposées par l’anima- Corrigé a Faux : un ado, ses amis et sa famille. –
teur, les chroniqueurs et parfois même les invités. b Faux : c’est une émission scientifique. – c Vrai :
« une émission sur l’actualité de la télévision et
Eurêka. C’est une émission de télévision scientifique
des médias. Le présentateur, Cyril Hanouna […] ». –
pour les 10-14 ans d’une vingtaine de minutes, diffusée
d Faux : il est une des personnalités préférées des ados.
sur la chaîne Arte le dimanche matin à 8 h. Elle pro-
pose de répondre à des questions telles que « Pourquoi
PROLONGEMENT    Demander à la classe de montrer
le soleil brille-t-il plus longtemps en été ? », « Comment
sur les photos Adam de la série Soda et Cyril Hanouna
un gros bateau très lourd peut-il flotter sur l’eau ? »,
de l’émission Touche pas à mon poste ! Leur demander
etc. Elle montre, à l’aide de nombreuses expériences et
également s’ils connaissent ces émissions françaises,
explications, comment fonctionnent des processus phy-
s’ils les ont déjà regardées.
siques et chimiques simples.

1 Faire lire la consigne et former des groupes de trois 4 Faire lire la consigne et former des groupes de trois
ou quatre. Laisser aux élèves une dizaine de minutes ou quatre. Inviter les élèves à faire appel à leur imagi-
pour faire l’activité. nation. Leur demander d’élire un porte-parole qui pré-
sentera la série ou l’émission inventée à la classe.
Mise en commun Interroger chaque groupe et noter
les réponses au tableau. Mise en commun Chaque porte-parole présente son
émission ou série devant la classe.
PROLONGEMENT     Demander aux élèves de voter
pour leurs trois émissions ou séries préférées afin de PROLONGEMENT    Demander à la classe de voter pour
mettre en place le hit-parade de la classe. la meilleure émission ou série. Faire justifier les choix.
85
Ensemble pour... sentation de chaque groupe, les élèves cochent
créer la une du journal du collège pour la Semaine la case correspondante pour chaque critère. Ils
de la presse et des médias peuvent utiliser la même grille pour évaluer plu-
sieurs groupes à condition d’utiliser des couleurs
1 Après la lecture collective des étapes de réalisa- différentes pour chaque groupe. Procéder à la
tion de la tâche, former des petits groupes de trois ou mise en commun des évaluations après le pas-
quatre. Les élèves s’échangent des idées de noms de sage de chaque groupe. Se reporter aux conseils
journal et votent pour le nom préféré du groupe. p. 42 de ce guide.
Donne ton avis… +++ ++ +
2 Pour cette activité, inviter les élèves à feuilleter le Le nom du journal est
manuel des étapes 0 à 4 pour trouver des idées si be-
soin. Ils écrivent trois titres et votent pour celui qui sera original
le titre principal. cohérent pour un journal
3 Chaque groupe choisit les deux titres, par vote ou Les titres
consensus, et rédige les débuts des articles. Inviter les sont bien écrits
élèves à faire des dessins ou à coller des photos (trou- donnent envie de lire l’article
vées sur Internet ou découpées dans des magazines)
Les débuts d’articles
pour illustrer la une.
sont cohérents par rapport aux
4 Chaque groupe présente sa une à la classe. Après la titres
présentation, proposer à chaque groupe de coller son apportent des informations en plus
affiche dans la classe et laisser les élèves circuler libre-
ment pour observer les productions. La une est
bien organisée
Co-évaluation La classe donne son avis sur… bien illustrée
Méthodo
Avant l’étape 4, distribuer une copie de la grille ci-
Vidé Séquence 4
après. Expliquer aux élèves les différents critères
à évaluer pour chaque présentation. Après la pré- Fiches d’exploitation sur enseigner.tv5monde.com

Entraînement pages 58 et 59

Entraînons-nous 2 Le passé composé avec avoir


Former des petits groupes de trois ou quatre. Faire lire
1 La presse et les médias la consigne et faire réaliser l’activité. La mise en com-
Former des binômes. Faire lire la consigne et vérifier la mun avec la classe n’est pas nécessaire pour cette acti-
compréhension à l’aide de l’exemple. Laisser les élèves vité. Les élèves peuvent vérifier leurs réponses avec le
réaliser l’activité. tableau de grammaire de la p. 52.
Mise en commun Demander à chaque binôme d’écrire Corrigé J’ai, tu as, il/elle/on a, nous avons, vous
a, b, c, d, e sur cinq feuilles différentes. Puis refaire l’ac- avez, ils/elles ont parlé, guéri, dansé, choisi, voyagé,
tivité avec la classe : dire ce qu’il y a sur un dessin et rigolé.
demander à chaque groupe de lever la feuille corres-
pondant au dessin.
3 Phonétique. Le passé composé et le présent
Corrigé a un journal, la une, un gros titre, un article ;
b un présentateur télé, un micro ; c un reporter, Former des binômes, faire lire la consigne et en vérifier
une caméra ; d une journaliste, un appareil photo ; la compréhension. Faire réaliser l’activité aux élèves.
e une dessinatrice. La mise en commun avec la classe n’est pas nécessaire
car il s’agit d’une activité autocorrective.
86
étapes 1 2 3 5 6 7 8 4
Mise en commun Proposer à des élèves volontaires de
Corrigé Pour chaque item, la première phrase est au
venir écrire leurs réponses au tableau. Les inviter à pro-
présent, la deuxième au passé composé.
noncer les mots et les faire valider par la classe.

4 Poser une question formelle Corrigé a C’est dingue ! – b C’est incroyable ! –


Former des binômes, faire lire la consigne et l’exemple c C’est fou !
et faire réaliser l’activité.
Mise en commun Demander à un binôme de présenter
le dialogue devant la classe. proposer des corrections 8 Situer un événement dans le passé
si nécessaire. Demander aux élèves de faire l’activité en écrivant les
réponses dans leur cahier pour la séance suivante.
Corrigé a Quand regardez-vous la télé ? – b Que Mise en commun Proposer à des élèves volontaires
regardez-vous souvent à la télé ? – c Aimez-vous les de venir écrire les phrases au tableau. Laisser la classe
émissions de téléréalité ? – d Allez-vous souvent sur valider ou corriger.
Internet ? – e Que préférez-vous faire sur Internet ?
Corrigé a Hier, nous avons lu un article très drôle. –
b L’année dernière, ils ont rencontré leur chanteur
Entraîne-toi préféré. – c La semaine dernière, elle a fait une
rencontre incroyable.

5 72 Phonétique. Les sons [k] et [g]


9 Poser une question formelle
Il est préférable de faire réaliser cette activité en classe.
Expliquer l’activité et s’assurer qu’elle est comprise. Demander aux élèves de faire l’activité en écrivant les
Annoncer aux élèves qu’ils écouteront deux fois l’enre- questions dans leur cahier pour la séance suivante.
gistrement, une première fois avec une pause après Mise en commun Proposer à des élèves volontaires de
chaque mot ; une deuxième fois, sans pause pour venir écrire les questions au tableau. Laisser la classe
vérifier leurs réponses. Procéder à la première écoute valider ou corriger.
et faire réaliser l’activité individuellement. Inviter les
élèves à comparer leurs réponses en binôme puis pro- Corrigé a As-tu un téléphone ? – b Utilises-tu
céder à la deuxième écoute pour compléter ou vérifier ton téléphone à l’école ? – c Quand utilises-tu ton
les réponses. téléphone ? – d Que fais-tu avec ton téléphone ? –
e Vas-tu sur Internet avec ton téléphone ?
Mise en commun Interroger des élèves et inviter la
classe à confirmer ou corriger les réponses. Si besoin,
on procédera à une troisième écoute pour les vérifier. Prolongement   Former des binômes et demander
aux élèves de se poser les questions et d’y répondre.
Demander ensuite à quelques binômes de présenter
Corrigé [k] comme dans carotte : a, c, d, f ;
leur dialogue devant la classe.
[g] comme dans gâteau : b, e.

PROLONGEMENT    Écrire les six mots au tableau et 10 73 L’impératif négatif


les faire prononcer par quelques élèves. Corriger la pro- Cette activité peut être réalisée en classe ou à la mai-
nonciation si besoin. son. Inviter les élèves à écrire les réponses dans leur
cahier.
6 Quelques participes passés irréguliers Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
Demander aux élèves de faire l’activité en écrivant les leur demander de venir au tableau écrire les phrases.
réponses dans leur cahier pour la séance suivante. Laisser la classe valider ou corriger.
Mise en commun Proposer à des élèves volontaires
de venir écrire leurs réponses au tableau. Les inviter à Corrigé a Ne chatte pas sur les réseaux sociaux
prononcer les participes passés et les faire valider par dans la classe. – b Ne va pas sur des sites pour
la classe. adultes. – c Ne choisis pas un mot de passe simple. –
d Ne donne pas ton vrai nom à tout le monde sur
le Web.
Corrigé avoir : eu ; être : été ; faire : fait ; lire : lu ;
pouvoir : pu ; prendre : pris

7 Exprimer son étonnement


Demander aux élèves de faire l’activité en écrivant les
réponses dans leur cahier pour la séance suivante.
87
Évaluation page 60

1 74 Écouter Élève b : J’achète deux ou trois magazines.


Objectif évalué Élève a : Lis-tu tous les articles ?
Comprendre une conversation simple Élève b : Non, je lis les articles sur mes artistes préférés.
Élève a : Comment choisis-tu un magazine ?
Demander aux élèves de lire les questions avant de Élève b : J e lis la une et je choisis le magazine quand
faire écouter l’enregistrement. Faire écouter une pre- les informations sont intéressantes.
mière fois et laisser aux élèves quelques minutes pour
répondre sur une feuille séparée. Proposer une deu-
xième écoute. Les élèves vérifient leurs réponses.
3 Lire
Barème 1 point par item
Objectif évalué
Comprendre un mail
Corrigé a La une du journal du collège pour la
Semaine de la presse et des médias. – b Mathias : une Laisser les élèves lire le document en autonomie et ré-
enquête ; Clara : des dessins ; Michael : un article. – pondre aux questions. Leur conseiller de relire plusieurs
c 1. Vas-tu sur Internet pour t’informer ou préfères-tu fois le document pour vérifier leurs réponses.
lire le journal ? 2. Écoutes-tu souvent les actualités à
la radio ? 3. As-tu un journaliste préféré ? – d 1 et 3. – Barème 1 point par item
e De faits divers.
Corrigé a vrai ; b faux ; c faux ; d faux ; e vrai
2 Parler
Objectifs évalués 4 Écrire
Poser des questions formelles
Parler de la presse et des médias Objectif évalué
Écrire un article de faits divers
Pour cette évaluation d’expression orale, faire venir les
élèves par deux à un endroit dédié de la classe. Propo- Laisser dix à quinze minutes aux élèves pour écrire leur
ser au reste de la classe de réaliser une activité en auto- texte d’abord au brouillon, puis pour le recopier sur une
nomie pendant ce temps. Aider les élèves à comprendre feuille séparée.
la consigne et leur laisser quelques minutes pour prépa-
rer le dialogue. Barème
Utilisation correcte du passé composé 2,5 points
Barème
Utilisation correcte de participes passés 1 point
Utilisation correcte du vocabulaire de 1,5 point
irréguliers
la presse et des médias
Utilisation correcte des expressions pour 0,5 point
Formulation correcte des questions 3 points
situer un événement dans le passé
formelles
Orthographe 1 point
Prononciation correcte de [g] et [k] 0,5 point

Exemple de production
Exemple de dialogue À 12 ans, elle a écrit un livre !
Élève a : Quand préfères-tu lire les journaux ou Elle s’appelle Tania Wargny et elle est incroyable !
les magazines ? À 12 ans, elle a lu 500 livres, elle a voyagé dans le
Élève b : Je ne lis pas de journaux mais je lis monde entier et l’année dernière elle a eu envie
des magazines le soir. d’écrire un livre pour raconter ses voyages. Hier, nous
Élève a : Quels magazines préfères-tu ? avons rencontré Tania pour l’interroger sur ce livre et
Élève b : Les magazines sur les célébrités. nous avons été étonnés : nous avons vu une ado intel-
Élève a : Combien de magazines achètes-tu chaque ligente mais une ado comme les autres ! Avec nous,
mois ? elle a été naturelle, gentille et très rigolote.

88
Vers le DELF A1 1 2 3 4
1 75Compréhension de l’oral (10 points) 4 Production orale (10 points)
Demander aux élèves d’ouvrir leur livre à la page 61 ; lire Pour les exercices 1 et 2, selon le nombre d’élèves, tous
la consigne de l’exercice, expliquer la tâche à réaliser et ne seront pas évalués le même jour mais pourront l’être
laisser une minute aux élèves pour lire les questions. ultérieurement. Si les conditions matérielles le per-
S’assurer que tout le monde est prêt et passer deux fois mettent, l’élève pourra aussi s’enregistrer et fournir à
l’enregistrement. Laisser aux élèves une minute pour l’enseignant sa production orale.
compléter leurs réponses.
Exercice 1 : Faire lire la consigne et s’assurer de sa com-
Corrigé a à l’hôpital (2 points) – b Juliette ne peut préhension ; laisser 5 minutes aux élèves pour faire un
pas venir à l’école demain OU Juliette a une jambe brouillon. Demander à chaque élève de réaliser la pro-
cassée. (2 points) – c 2 (2 points) – d Les devoirs à duction orale (ou faire venir au tableau chaque élève).
faire (2 points) – e 2 (2 points) Guide pour l’évaluation de l’exercice 1 : L’élève parle de
lui et de ses amis comme demandé dans la consigne et
parle des activités faites ensemble (les 2 points sont à
2 Compréhension des écrits (10 points) répartir selon la quantité des informations données par
l’élève et la façon dont il les donne).
Faire lire la consigne, l’article, puis les questions ; s’as-
surer que tout le monde a compris. Préciser aux élèves Exercice 2 : Faire lire la consigne et les deux sujets de
qu’il faut écrire la bonne réponse ou l’entourer (dans les monologue et s’assurer de leur compréhension ; laisser
QCM) puis leur laisser 6-7 minutes pour répondre. 7-8 minutes aux élèves pour faire un brouillon. Deman-
der à chaque élève de réaliser la production orale de
Corrigé a La Journée des oubliés des vacances leur choix (ou faire venir au tableau chaque élève).
(2 points) – b 2 (2 points) – c 1. Vrai : « 70 000 enfants La production orale de l’élève doit durer au minimum
sont invités sur le Champs-de-Mars, à Paris. 2 minutes.
(2 points) 2. Vrai : « 1 000 enfants étrangers venus Guide pour l’évaluation de l’exercice 2 : L’élève a pu
de 70 pays » (2 points) – d Un grand concert parler seul pendant 2 minutes sur son meilleur ami ou
(2 points) sur son émission de télévision préférée (selon le sujet
qu’il a choisi). Il a su répondre à toutes les questions
posées dans la consigne et donné toutes les informa-
3 Production écrite (10 points) tions demandées (les 4 points sont à répartir selon la
quantité des informations données par l’élève et la
Faire lire la consigne et s’assurer de sa compréhension. façon dont il les donne).
Laisser 10 à 15 minutes aux élèves pour réaliser la tâche
demandée. Exercice 3 : Demander aux élèves de constituer un bi-
nôme. Laisser 7-8 minutes aux élèves pour préparer leur
Guide pour l’évaluation :
jeu de rôle. Demander à un binôme de venir au tableau
Respect de la consigne 2 points pour le réaliser.
– L’élève a bien écrit un e-mail à un ami Guide pour l’évaluation de l’exercice 3 : Les élèves
pour lui raconter une expérience personnelle peuvent faire des propositions d’activités à faire à la
extraordinaire. (1 point) maison en soirée (aller sur Internet et/ou regarder un
– L’élève a écrit au minimum 60 mots. (1 point) film à la télévision) et peuvent expliquer ce qu’ils veulent
Correction sociolinguistique 1 point faire. À l’issue de leur jeu de rôle, les élèves se seront mis
– L’élève a utilisé les formes de l’accueil et de d’accord sur un programme précis pour leur soirée (les
la prise de congé. (0,5 point) 4 points sont à répartir selon la quantité des infor-
– L’élève a bien employé le tutoiement pour mations données par les élèves et la façon dont ils les
s’adresser à son ami. (0,5 point) donnent).
Capacité à raconter et exprimer ses émotions 5 points Pour l’ensemble des trois exercices, l’enseignant s’as-
– L’élève a su raconter un événement passé au surera que l’élève a bien acquis les compétences lexi-
collège. (3 points) cales et morphosyntaxiques vues dans les étapes cor-
– L’élève a su exprimer ses sensations, respondantes.
ses émotions. (2 points) Il veillera aussi à ce que l’élève prononce de manière
Lexique/orthographe lexicale 1 point compréhensible le répertoire d’expressions vues dans
– L’élève a su employer le lexique correspondant les étapes correspondantes.
et il a su l’orthographier correctement.
Morphosyntaxe/orthographe grammaticale 1 point
– L’élève a su utiliser correctement les formes
grammaticales correspondantes pour
s’exprimer sur le sujet.

89
étape

5 Tous
des héros !
Objectifs pragmatiques
– Parler de héros réels ou imaginaires
– Raconter la vie de quelqu’un
– Raconter des expériences passées
Tâche finale créer un quiz sur des personnages célèbres

Contenus
Communication Grammaire Lexique Phonétique Culture

Dire le siècle Les pronoms indéfinis Les héros Les sons [e] et [ɛ] Les vrais super-héros
Situer dans le temps quelque chose, rien, Les événements La prononciation du
quelqu’un, personne historiques participe passé
Indiquer la
chronologie Le passé composé Les nombres jusqu’à
avec être
Discipline non
l’infini linguistique
Déjà, jamais, La célébrité
pas encore Histoire :
La biographie les frères Lumière
Le monde du spectacle
Être un héros

Compétences clés
Compétence numérique Faire des recherches sur Internet : « Ensemble pour… » p. 71

Compétence apprendre à apprendre Apprendre à s’auto-évaluer : cahier d’activités pp. 41-42


Apprendre à se concentrer pour mieux mémoriser : cahier d’activités p. 42
Se familiariser avec la méthode inductive pour découvrir un point de
langue : activités 3 p. 64 ; 6 et 7 p. 65 ; 3 p. 66 ; 6 p. 67 ; 2 p. 68 ; 5 et 6 p. 69

Compétences sociales et civiques Travailler ensemble : activités 4 p. 64 ; 6 p. 65 ; 5 p. 67 ; 3 p. 68


Présenter la biographie d’un camarade : activité 8 p. 67
Jouer ensemble : activités 4 p. 71 ; 1 et 2 p. 72

Esprit d’initiative et d’entreprise Inventer une question pour une émission : activité 8 p. 69
Créer un quiz sur des personnages célèbres : « Ensemble pour… » p. 71
Proposer des devinettes : activité 3 p. 72

Sensibilité et expression culturelles Découvrir des héros ados de l’Histoire : activités 1, 2 et 4 p. 64


Découvrir un acteur humoriste français : activités 1 et 5 p. 66
Découvrir des inventeurs célèbres : Mon cours d’histoire, p. 67
Découvrir des super-héros français : p. 70

90
étapes 1 2 3 4 6 7 8 5
Ouverture page 63

Faire lire le titre de l’étape pour sensibiliser les élèves


Mise en commun Demander aux élèves de se lever
au h aspiré et à l’absence de liaison entre des et héros.
et de se diriger vers la pancarte qui correspond à leur
choix de célébrité. Une fois réunis par aspiration, les
Activité 1
élèves peuvent brièvement échanger entre eux sur leur
Laisser les élèves retrouver les quatre personnes sur les aspiration commune. Puis interroger des élèves volon-
photos. Puis montrer les photos sur le livre et demander taires pour qu’ils justifient leur choix.
à la classe de dire qui elles représentent.
Corrigé Exemples de réponse : Je voudrais être
Corrigé (de haut en bas) une inventrice, un(e) célèbre pour une invention, je voudrais inventer une
artiste, une aventurière ; (la grande photo) une machine pour voyager dans le temps
super-héroïne

Activité 2 Contrat d’apprentissage



Former des petits groupes. Puis lire la question et de- Lire les trois objectifs pragmatiques annoncés et s’as-
mander aux élèves d’y répondre. Annoncer un temps surer de la compréhension. Annoncer ensuite la tâche
limite pour cet échange. Pendant l’activité, installer finale : « Cela va nous servir à créer un quiz sur des per-
dans différents coins de la classe quatre pancartes cor- sonnages célèbres. »
respondant aux quatre options proposées (une inven-
tion, une découverte, un art, une action héroïque).

Parlons des héros


LeÇon

1 réels ou imaginaires
pages 64 et 65

Infos
Jeanne d’Arc. Née vers 1492, en Lorraine, elle est une Anne Franck est née le 12 juin 1929, en Allemagne.
héroïne de l’histoire de France. Au début du xve siècle, Elle a vécu la majeure partie de sa vie aux Pays-Bas et
cette jeune fille de dix-sept ans d’origine paysanne est morte en février ou mars 1945 en Allemagne nazie.
affirme avoir reçu de la part des saints la mission de Alors qu’elle et sa famille se cachaient à Amsterdam
délivrer la France de l’occupation anglaise. Elle parvient pendant l’occupation allemande dans le but d’éviter
à accomplir sa mission mais elle est capturée en 1430 la Shoah, elle écrivit un journal intime, rapporté dans
et vendue aux Anglais. Elle est condamnée à mourir le livre Le Journal d’Anne Frank. Précieux témoignage
brûlée vive en 1431, à Rouen. Aujourd’hui, elle est une d’une adolescente juive, le Journal d’Anne Franck a un
personnalité historique connue dans le monde entier. succès international.
Louis Braille. Né le 4 janvier 1809 et mort le 6 jan- Malala Yousafzai, née le 12 juillet 1997 au Pakistan,
vier 1852, il est l’inventeur français du système d’écri- est une icône de la lutte pour le droit à l’éducation. Son
ture tactile à points saillants, à l’usage des personnes père est lui-même un défenseur du droit à l’éducation.
aveugles ou fortement malvoyantes : le braille. À l’âge Malgré les menaces de mort et l’attentat dont elle a été
de trois ans, il se blesse en jouant dans l’atelier de son la cible en octobre 2012, la jeune fille continue son com-
père qui travaillait le cuir. Suite à une infection, le deu- bat depuis Birmingham. Elle est devenue une héroïne
xième œil est atteint et Louis Braille devient aveugle. du combat pour le droit à l’éducation, notamment avec
Il se montre pourtant très motivé pour aller à l’école et la médiatisation de son histoire. En 2014, elle obtient le
peut intégrer l’Institution royale des jeunes aveugles. prix Nobel de la paix et devient la plus jeune lauréate
Il devient professeur. Des soucis de santé l’obligent à de l’histoire de ce prix.
arrêter son activité. Il se consacre alors à ce qui devien-
dra sa grande invention : l’alphabet braille.
91
1 Comprendre la présentation de héros réels des dates et permettra la conceptualisation des
nombres jusqu’à l’infini.
Méthodo
Cette première activité permet aux élèves de Faire lire la consigne et faire repérer les dates sur l’axe
découvrir quatre adolescents qui ont comme chronologique du document 1 . Inviter les élèves à lire
point commun d’être des héros faisant partie de mentalement les nombres de la liste de Vocabulaire
l’Histoire. On fera observer le document pour en (p. 65) puis faire écouter l’enregistrement. Les élèves ré-
dégager les principaux éléments avant lecture. alisent l’activité individuellement puis comparent leurs
réponses en binôme.
Projeter le document 1 en masquant si possible les Mise en commun Proposer une deuxième écoute, mais
quatre textes. Apparaissent seulement le titre, les pho- cette fois en marquant une pause après chaque phrase
tos, les noms et l’axe chronologique. Faire formuler afin de permettre aux élèves de donner les réponses.
aux élèves des hypothèses sur l’identité des personnes
(ce sont des personnes historiques ; ce sont des ados ;
Corrigé a Anne Franck – b Malala Yousafzai –
des ados ont écrit sur ces personnes).
c Jeanne d’Arc – d Louis Braille
Faire lire la consigne aux élèves et leur faire réaliser l’ac-
tivité individuellement pour vérifier leurs hypothèses.
Les inviter à comparer leurs réponses en binôme. Écrire chaque date au tableau et les faire toutes pro-
Mise en commun Interroger un élève et faire valider noncer. On pourra alors décomposer chaque date ainsi :
ses réponses par la classe. Attirer l’attention des élèves 1429 : 1 000 – 400 – 20 – 9 ; 1825 : 1 000 – 800 – 20 – 5 ;
sur le H de Histoire et leur faire dire la différence entre 1942 : 1 000 – 900 – 40 – 2 ; 2014 : 2 000 – 14.
Histoire et histoire (l’Histoire est l’ensemble des événe- Demander aux élèves de chercher dans le document 1
ments historiques ; écrire une histoire, c’est écrire un livre). combien de Français lisent l’alphabet pour aveugles et
combien de personnes ont lu le Journal d’Anne Franck.
Écrire les réponses au tableau et s’assurer que les élèves
Corrigé b et c
ont bien compris comment dire les nombres.

Prolongement     Proposer une dictée de dates :


2 Identifier des actions historiques
dicter les dates et demander aux élèves de les écrire
Méthodo dans leur cahier. Répéter les dates pour qu’ils vérifient
ou complètent leurs réponses et les inviter à compa-
Cette activité permet d’approfondir la compré-
rer leurs réponses en groupe de trois. Écrire ensuite les
hension du document 1 en focalisant l’atten-
dates au tableau en les prononçant et laisser les élèves
tion des élèves sur les actions des héros. Ils seront
amenés à relever des actions au passé composé, vérifier leurs réponses.
ce qui leur permettra de réactiver leur connais-
Prolongement ludique     Donner à chaque élève
sance de ce temps étudié à l’étape 4.
un post-it avec une date écrite dessus. Demander à
Faire lire la consigne et s’assurer de la compréhension. chacun de mémoriser la date qui lui a été attribuée ;
Faire réaliser l’activité en binôme et inviter les élèves à puis demander aux élèves de mettre le post-it dans leur
repérer les éléments de justification dans les textes. poche, de se lever et de se mettre en cercle dans l’ordre
Mise en commun Interroger des élèves et faire vali- chronologique le plus vite possible en disant à voix
der leurs réponses par la classe. Leur faire justifier leurs haute leur date. Vérifier le classement en demandant
réponses en leur faisant identifier l’objet et citer l’ex- à chaque élève de prononcer sa date et de montrer son
pression du texte correspondante. Écrire les réponses post-it.
au tableau : a c’est une page de journal intime – « Elle
a écrit son journal intime » ; b ce sont des mains posées
sur un livre – « Il a inventé l’alphabet pour aveugle » ;
4 77 Situer des événements dans le temps
c c’est une médaille – « Elle a reçu le prix Nobel » ; d c’est Méthodo
une armure – « elle a aidé les Français à faire la guerre ».
Cette activité a pour objectif de réemployer les
nombres à travers des dates. Elle contribue à l’in-
Corrigé a Anne Franck – b Louis Braille – c Malala teraction et à l’entraide entre les élèves puisqu’elle
Yousafzai – d Jeanne d’Arc se réalise en petits groupes. Elle entretient l’ému-
lation entre les groupes et l’esprit ludique.
3 76 Comprendre des dates et les associer Former des petits groupes, faire lire la consigne et
à des héros s’assurer de la compréhension. Faire réaliser l’activité
puis demander à chaque sous-groupe de vérifier ses
Méthodo réponses avec les autres. Faire écouter l’enregistrement
Cette activité a pour objectif de faire identifier pour que chaque sous-groupe vérifie ses réponses.
92
étapes 1 2 3 4 6 7 8 5
Mise en commun Interroger des élèves volontaires
pour donner les réponses (les inviter à lire l’événement Infos
et à prononcer la date). écrire les réponses au tableau. Thorgal est né en 1977. Le scénariste belge Jean Van
Hamme et l’artiste polonais Grzegorz Rosinski ima-
Corrigé 1762 : Mozart ; 1642 : Blaise Pascal ; ginent les aventures d’un jeune guerrier, amoureux
1869 : Arthur Rimbaud d’une princesse viking, dans un monde médiéval où la
magie, la mythologie et la science-fiction trouvent leur
Prolongement     Demander aux élèves de préciser place. La série a connu un rapide succès.
pourquoi ces personnes sont célèbres en se référant Captain Biceps est le super-héros parodique de la
aux raisons proposées p. 63, à savoir une invention, un bande dessinée qui porte son nom. C’est un person-
art, une action héroïque (Mozart, célèbre pour son art, nage doté d’une musculature surnaturelle, mais guère
la musique ; Blaise Pascal, célèbre pour son invention ; intelligent. Son costume est rouge, avec de grosses
Arthur Rimbaud, célèbre pour son art, la littérature). étoiles jaunes. Il est allé à l’école des super-héros où il a
appris à combattre les méchants.
Infos Jadina est une princesse mais aussi une excellente ma-
gicienne qui utilise les pouvoirs de son bâton-aigle pour
Arthur Rimbaud est un poète français né le 20 octobre aider dans leurs combats les Légendaires, un groupe de
1854 à Charleville et mort le 10 novembre 1891 à Mar- guerriers.
seille. C’est une des figures principales de la littérature
française. Le Bateau ivre, le Dormeur du val ou Voyelles Lucky Luke est une série de bande dessinée franco-
sont ses œuvres les plus célèbres. belge de western humoristique créée par le dessinateur
belge Morris. Lucky Luke est un cow-boy solitaire du Far
Blaise Pascal. Né le 19 juin 1623 à Clermont-Ferrand,
West. Il est accompagné par son cheval Jolly Jumper
en Auvergne, et mort le 19 août 1662 à Paris, il est un
et par le chien Rantanplan. Sa mission est de rétablir la
mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, mora-
justice en chassant des bandits dont les frères Dalton.
liste et théologien français. C’est à l’âge de 19 ans qu’il
met au point la première calculatrice qui sera appelée Léonard est une série de bande dessinée humoristique
pascaline. À la fin de sa vie, il se consacre plus à la philo- dont le personnage principal est un inventeur vivant en
sophie et à la religion. Ses deux œuvres, Les Provinciales Italie à la fin du xve siècle. Aidé de son disciple Basile,
et les Pensées, seront publiées après sa mort. Léonard invente de drôles de choses. Mais la malchance
fait que ses expériences échouent la plupart du temps.
Wolfgang Amadeus Mozart. Né en 1756 à Salzbourg
et mort à Vienne en 1791, il est un des plus grands
compositeurs de musique classique de tous les temps.
Virtuose au piano et au violon, il a laissé une œuvre 6 Comprendre la présentation de héros de B.D.
d’une ampleur impressionnante. Aujourd’hui, son nom
est passé dans le langage courant pour désigner un Méthodo
génie, un virtuose. Cette activité a pour but d’introduire les mots en
relation avec les héros et les siècles. Seuls les mots
pour désigner les héros seront étudiés dans cette
5 Comprendre le but d’un jeu sur des héros activité. Les élèves devront croiser les différentes
de B.D. informations pour retrouver l’identité des héros.
Méthodo Faire lire la consigne aux élèves et s’assurer de la com-
Il s’agit d’une activité de compréhension globale préhension en demandant ce qu’il faut faire (lire les
dans laquelle les élèves vont prendre connais- présentations du magazine, lire les indices, croiser les
sance d’un jeu sur les héros de B.D.. informations et trouver le nom des héros). Faire réaliser
l’activité en binôme. Tracer au tableau 2 colonnes : à
Montrer le document 2 sur le livre. Indiquer qu’il s’agit
gauche, les présentations du document 2 et à droite
d’une page de magazine et demander dans quelle
les indices.
rubrique elle est publiée (Délire Jeux). Montrer le nom
de la rubrique. Leur faire déduire qu’il s’agit d’un jeu. Mise en commun Interroger des élèves volontaires et
Demander quel en est le but (dire qui sont les héros de faire valider ou corriger les réponses par la classe. Si l’on
B.D.). Vérifier la compréhension de B.D. (bande dessinée). utilise un tableau numérique, faire glisser les indices et
les positionner à côté des présentations. Sinon, recopier
Corrigé Dire qui sont les héros de B.D. les indices au fur et à mesure des réponses.

Prolongement     
Faire préciser aux élèves com- Corrigé 1 b – 2 e – 3 c – 4 a – 5 d
ment on peut jouer (on doit lire les indices et envoyer
les réponses à Délire) et ce qu’on peut gagner (des B.D.). Demander aux élèves de souligner les termes utilisés
Leur demander s’ils lisent des B.D. et si oui, lesquelles. pour désigner les héros puis interroger des volontaires
93
pour la mise en commun des informations. Souligner une feuille pour écrire la liste des héros. Expliquer que
les mots au fur et à mesure. S’assurer de la compréhen- cette feuille sera ensuite affichée dans la classe. Quand
sion de chaque terme en invitant les élèves à consulter tout le monde est prêt, lancer le chronomètre. Pendant
le dico visuel p. 118. l’activité, passer auprès des groupes pour s’assurer de
son bon déroulement.
7 Comprendre le siècle dans lequel vivent Mise en commun Demander à chaque groupe d’affi-
des personnages cher sa liste dans la classe. Puis, si possible, inviter les
élèves à se déplacer pour prendre connaissance des
Méthodo
listes. Demander à un porte-parole du premier groupe
Cette activité est en lien avec la précédente et de nommer les héros. Faire valider les propositions par
permet de comprendre comment dire le siècle. la classe. Cocher les réponses acceptées et indiquer le
Faire lire la consigne et faire réaliser l’activité individuel- nombre de bonnes réponses. Une réponse est validée
lement ou en binôme. s’il s’agit bien d’un héros et que le siècle est correct. Le
Mise en commun Interroger des élèves volontaires, groupe qui a le plus de bonnes réponses gagne.
faire valider ou corriger les réponses par la classe.
Copier à côté de chaque siècle écrit en lettres, le siècle
écrit en chiffres romains, puis le nom du héros. 78 Vocabulaire
Se reporter aux conseils p. 34 de ce guide.
Corrigé au xixe siècle : Lucky Luke ; au xie siècle :
Thorgal ; au xxie siècle : Captain Biceps ; SYSTéMATISATION   n° 5 p. 72 et n° 1 p. 72
au xve siècle : Léonard

Faire remarquer que le siècle s’écrit en chiffres romains. 79 Virelangue


Si besoin, rappeler à quoi correspondent les chiffres Méthodo
romains (I = 1 ; V = 5 ; X = 10 ; IV = 4 ; VI = 6, etc. ). Avec ce virelangue, les élèves vont s’entraîner à
Faire dire qu’on ajoute -ième au chiffre (deuxième, troi- prononcer les sons [e] et [ɛ]. Avant de faire écou-
sième…) et encadrer le suffixe -ième en rouge. Faire ter et répéter le virelangue, on leur fera différen-
dire que dans neuvième et dix-neuvième, le f de neuf cier les deux sons. Le trait qui distingue les deux
se transforme en v. Faire lire et/ou écouter la liste de sons est la tension : [e] est tendu alors que [ɛ] est
Vocabulaire : Dire le siècle. relâché. On pourra d’abord prononcer le son [e]
avec un code gestuel symbolisant la tension, par
Écrire dans un coin du tableau tous les siècles en exemple le poing fermé, et on le fera répéter aux
chiffres romains (du ier au xxie). Cela permettra aux élèves. Puis on prononcera le son [ɛ] en ouvrant le
élèves d’avoir sous les yeux l’ensemble des siècles. poing et on le fera répéter aux élèves. On s’assu-
rera que les élèves entendent bien la différence
8 Dire le siècle dans lequel vivent des héros entre les deux sons et sont capables de les pro-
réels ou imaginaires noncer de façon isolée. Attirer l’attention des
élèves sur le code couleur : le son [e] est écrit en
Méthodo rouge, le son [ɛ] est écrit en bleu.
Cette activité permet aux élèves de réemployer Faire écouter et lire en même temps le virelangue.
les siècles et de partager leurs connaissances Le faire prononcer lentement en grand groupe puis
sur des héros réels ou imaginaires. Elle se réalise laisser les élèves s’entraîner à le lire individuelle-
en petits groupes et en temps limité. On veillera ment, d’abord lentement puis de plus en plus vite.
à garder l’aspect ludique de l’activité pendant Inviter quelques élèves volontaires à prononcer le
sa réalisation et pendant la mise en commun. virelangue. Corriger la prononciation si besoin.
Faire lire la consigne et s’assurer que les élèves ont com-
pris l’activité. Former les groupes et distribuer à chacun SYSTéMATISATION   n° 6 p. 73

94
étapes 1 2 3 4 6 7 8 5
Racontons la vie
LeÇon

2 de quelqu’un
pages 66 et 67

1 Comprendre un article sur une célébrité chose, rien, quelqu’un et personne. On procédera
à leur conceptualisation à la suite de l’activité.
Méthodo
Avant de faire écouter une deuxième fois l’enregistre-
Cette activité permet d’introduire la thématique
ment, inviter les élèves à lire la consigne et les items.
de la célébrité qui sera abordée dans la leçon. Il
S’assurer qu’ils sont prêts à écouter et lancer l’enre-
s’agit d’une phase de sensibilisation au cours de
gistrement. Faire réaliser l’activité puis demander aux
laquelle les élèves devront identifier une célébrité.
élèves de comparer leurs réponses en binôme@.
Faire lire la consigne et les réponses proposées puis Mise en commun Inviter des élèves à répondre et faire
faire réaliser l’activité en binôme. valider ou corriger les réponses par la classe.
Mise en commun Montrer l’article. Interroger un élève
pour qu’il donne ses réponses et lui demander de les Corrigé a faux – b vrai – c vrai
justifier en s’appuyant sur des éléments de l’article
(Réalisateur de vidéos sur Internet : star du net, sa ca- Recopier les phrases a, b et c au tableau. Faire réécou-
méra, normanfaitdesvideos.com ; un acteur humoriste : ter le début de la conversation pour faire répéter aux
la scène, rire, salle de spectacle). S’assurer que la classe élèves la réponse de Nino « personne n’est célèbre » et
est d’accord. Faire dire aux élèves que Norman est une l’écrire sous la phrase a. Faire observer les phrases aux
célébrité (une personne célèbre, connue). Vérifier la élèves puis leur faire dire que quelqu’un s’utilise pour
compréhension du vocabulaire et inviter les élèves à parler d’une personne et quelque chose s’utilise pour
consulter le dico visuel p. 118. parler d’une chose, que les deux ont un sens positif et
que personne est le contraire de quelqu’un et rien, le
Corrigé Un réalisateur de vidéos sur Internet, contraire de quelque chose. Encadrer les pronoms indé-
un acteur humoriste finis de deux couleurs, l’une pour quelqu’un et personne,
l’autre pour quelque chose et rien. Expliquer que ce sont
des pronoms indéfinis.
Puis faire observer la place de la négation personne
2 80 Comprendre une courte conversation orale ne. Leur faire dire que personne ne est placé devant le
Méthodo verbe. Souligner le verbe et encadrer n’ en rouge. Écrire
la structure au tableau : personne ne + verbe. Puis faire
Cette activité de compréhension globale per- observer la négation ne… rien dans la phrase b, leur
met aux élèves d’écouter de façon assez libre la faire préciser la place de la négation, souligner le verbe
conversation entre Laura, Nino et le père de Nino et encadrer n’ en rouge. Puis écrire la structure au ta-
puisqu’ils doivent seulement être attentifs au lieu bleau : ne + verbe + rien.
où se passe la conversation. Faire observer ce qui suit rien et quelque chose dans
Annoncer aux élèves qu’ils vont écouter une conversa- les phrases b et c et faire dire que ces deux pronoms
tion entre Laura, Nino et le père de Nino et leur poser la peuvent être suivis par de + adjectif au masculin singulier.
question : Où sont-ils ? Demander aux élèves de poser
leurs stylos et d’écouter tranquillement la conversation. 81 Tableau de grammaire
Mise en commun Interroger un élève volontaire et Les pronoms indéfinis quelque chose, rien,
faire valider sa réponse par la classe. quelqu’un, personne
Inviter les élèves à lire et à écouter le tableau. S’as-
Corrigé Dans une salle spectacle / au spectacle de surer qu’ils ont bien compris le point de langue.
Norman
SYSTéMATISATION   n° 7 p. 73

3 80 Approfondir la compréhension et découvrir 4 S’entraîner à utiliser les pronoms indéfinis


les pronoms indéfinis quelque chose, rien,
quelqu’un et personne Méthodo
Cette activité permet aux élèves de réemployer
Méthodo immédiatement les pronoms indéfinis. Elle s’ins-
Cette activité de compréhension fine a pour ob- crit dans la continuité thématique de la leçon en
jectif d’introduire les pronoms indéfinis quelque évoquant le travail de Norman.
95
Faire lire la consigne et en vérifier la compréhension. Faire observer aux élèves les quatre phrases. Souligner
Faire réaliser l’activité individuellement puis inviter les les verbes puis demander à quel temps ils sont conju-
élèves à comparer leurs réponses en binôme. gués (au passé composé) et comment est construit ce
Mise en commun Proposer à des élèves d’aller écrire temps (avec l’auxiliaire être au présent + un verbe au
les réponses au tableau. Leur faire prononcer leur ré- participe passé). Encadré l’auxiliaire. Faire observer la
ponse et la faire valider ou corriger par la classe. phrase d aux élèves, leur demander ce qu’ils remarquent
concernant le participe passé (il y a un -e à la fin) et leur
Corrigé a Personne n’a aidé Norman à écrire son faire déduire la règle d’accord (on accorde le participe
spectacle. – b Norman n’a rien fait de célèbre avant passé avec le sujet). Entourer le -e de « sortie » et faire
ses vidéos. – c Les vidéos de Norman montrent une flèche allant de « vidéo » au -e pour souligner le
quelque chose de la vie de tous les jours. lien entre le sujet et le participe passé. Faire observer les
phrases a et b pour confirmer la règle.

Tableau de grammaire
5 Comprendre et expliquer ce qu’est
82

une biographie Le passé composé avec être


Inviter les élèves à lire et écouter le tableau de gram-
Méthodo maire. On pourra préciser la liste des 14 verbes se
Cette activité de compréhension globale a pour conjuguant avec « être » au passé composé : naître,
objectif de sensibiliser les élèves à la biographie. mourir, aller, venir, arriver, partir, entrer, sortir, rester,
devenir, passer, monter, descendre, tomber.
Lire la consigne et inviter les élèves à lire l’article indi-
viduellement. Puis leur proposer de se mettre d’accord
SYSTéMATISATION   n° 2, 8 et 9 pp. 72-73
avec leur voisin sur une définition du mot biographie.
Mise en commun Inviter un élève à proposer une défi- 83 Phonétique
nition puis inviter la classe à valider sa proposition.
La prononciation du participe passé
Corrigé Une biographie, c’est l’histoire de la vie Annoncer aux élèves qu’ils vont écouter des phrases
d’une personne, à partir de sa naissance. Dans une au passé composé pour vérifier s’ils entendent une
biographie, on raconte seulement les événements différence de prononciation. Procéder à une écoute
importants de la vie et on précise les années. séquencée et inviter les élèves à répondre après
chaque item. Leur faire déduire que les participes
passés en -i et en -é se prononcent de la même
façon qu’ils soient au masculin ou au féminin, au
6 Approfondir la compréhension d’une singulier ou au pluriel.
biographie et découvrir le passé composé
avec être Systématisation     n° 10 p. 73

Méthodo
Cette activité a pour objectif d’approfondir la 7 S’entraîner à utiliser le passé composé
compréhension de l’article de l’activité 5 avant la avec être
conceptualisation du passé composé avec être. Faire lire la consigne et les verbes et s’assurer de la com-
Elle se réalise en deux temps : les élèves doivent préhension. Faire réaliser l’activité et inviter les élèves à
d’abord retrouver dans l’article les phrases corres- recopier les phrases dans leur cahier. Faire comparer les
pondant à chaque dessin puis ils doivent mettre réponses en binôme.
les dessins dans l’ordre chronologique. Mise en commun Interroger des élèves volontaires.
Faire lire la consigne et s’assurer de la compréhension. Leur faire épeler les finales des participes passés. Faire
Faire réaliser l’activité en binôme. valider ou corriger les réponses par la classe.
Mise en commun Interroger des élèves volontaires et Corrigé a se sont rencontrés – b sont devenues –
écrire leurs réponses au tableau après validation par la c est née – d est allé
classe. Veiller à recopier les phrases de façon à faciliter
la conceptualisation du passé composé avec être.
Prolongement ludique     
Pour que les élèves
s’entraînent à conjuguer des verbes au passé composé
Corrigé c Norman est né dans le nord de la France.
avec être, à l’oral et de façon ludique, on pourra propo-
– a Lui et sa sœur se sont amusés à faire des vidéos.
ser un jeu de sept familles qu’on aura fabriqué avant le
– b Ils sont allés vivre à Paris. – d La vidéo Ma vie en
dessin est sortie le 4 septembre 2014. cours. Pour fabriquer le jeu, choisir d’abord sept verbes
puis faire les cartes selon ce modèle :
96
étapes 1 2 3 4 6 7 8 5
VENIR
Je suis venu(e)
Méthodo
Je suis venu(e) Nous sommes venu(e)s
Tu es venu(e) Vous êtes venu(e)s Cette activité étant indépendante quoiqu’en
Il/Elle est venu(e) Ils/Elles sont venu(e)s lien avec la thématique, elle peut être réalisée à
différents moments de la leçon ou à la fin, avant
Un jeu de sept familles contient 42 cartes. Former des ou après la micro-tâche « Action ! ».
groupes de quatre, distribuer un jeu de sept familles Montrer le document dans le livre numérique. Faire
par groupe et (faire) expliquer l’objectif (avoir le plus dire qu’il s’agit d’une biographie présentée sous
de familles/conjugaisons complètes) et le déroulement forme d’un axe chronologique, avec cinq dates.
du jeu. Les cartes sont distribuées entre tous les joueurs. Faire lire les questions et faire réaliser l’activité
Chacun d’eux, à tour de rôle, cherche à obtenir des ad- individuellement ou en binôme.
versaires les cartes qui lui manquent pour compléter Mise en commun Inviter des élèves volontaires à
une ou plusieurs familles. Pour demander une carte, on répondre aux questions et écrire les réponses au
peut dire : « Dans la famille du verbe venir, je voudrais : tableau après validation par la classe.
nous sommes venus ». Si le joueur a la carte, il la donne
et le joueur qui a fait la demande continue de jouer. Corrigé 1 a – 2 Auguste est né en 1862 et Louis
Dans le cas contraire, c’est au joueur suivant de deman- est né en 1864 ; le cinématographe est né en
der une carte. février 1895 ; le cinéma est né le 28 décembre
1895 ; les premiers films d’actualité sont nés en
8 A c t i o  n! Raconter sa vie, écrire une biographie 1896.
imaginaire et la présenter à la classe
Méthodo Prolongement     Pour la culture générale des élèves,
Cette activité permet aux élèves de réemployer on pourra visionner en classe le premier film de l’histoire
les acquis de la leçon de façon immédiate et du cinéma intitulé La Sortie de l’usine, ou bien le film
concrète. Chaque élève sera amené à parler de L’Arroseur arrosé. Les vidéos sont disponibles sur You-
lui et à écrire des faits imaginaires concernant tube. Après avoir vu L’Arroseur arrosé, inviter les élèves
un camarade. L’échange et la création sont à raconter ce qu’ils ont vu : d’abord en petits groupes
essentiels pour le bon déroulement de l’activité. puis en classe entière. Pour les aider, on pourra écrire
L’activité se réalisera en binôme et en plusieurs au tableau le vocabulaire nécessaire : un jardinier –
étapes. On veillera à bien expliquer la consigne un tuyau – arroser – donner une fessée. On donnera
et à encadrer les élèves pour la gestion du temps. l’amorce à l’oral (Un jardinier arrosait son jardin…) et
Lire la consigne et en vérifier la compréhension. Dans on demandera ce qui s’est passé (un enfant est arrivé,
un premier temps, proposer aux élèves de réfléchir indi- il a posé son pied sur le tuyau, l’eau s’est arrêtée, le jar-
viduellement aux événements importants de leur vie dinier a regardé son tuyau, l’enfant a retiré son pied du
(naissance, naissance des frères et sœurs, déménage- tuyau, le jardinier s’est arrosé, l’enfant est parti/a couru,
ment, début d’une activité…). Dans un deuxième temps, le jardinier a attrapé l’enfant, le jardinier a donné une
les inviter à raconter leur vie à leur camarade. Ensuite, fessée à l’enfant). On écrira les phrases au tableau.
chacun imagine la suite de la biographie de son cama-
Infos
rade et écrit quelques phrases. Pendant la réalisation
de l’activité, passer parmi les élèves pour s’assurer du Les frères Lumière. Savant autodidacte, Louis Lumière
bon déroulement et corriger les productions écrites si – aidé de son frère Auguste – contribua aux progrès
besoin. Enfin, faire dessiner les biographies imaginaires de la photographie et inventa, en 1895, le cinéma-
et inviter les élèves à s’entraîner à la présentation orale. tographe. Ce faisant, il ne créa pas seulement une
Mise en commun Faire passer chaque élève devant la machine : il donna naissance à l’un des arts majeurs du
xxe siècle, le cinéma.
classe pour présenter la biographie d’un camarade à
partir des dessins. Ces derniers pourront être partagés En 1894, les frères Lumière ont l’occasion d’examiner
le kinétoscope de Thomas Edison. Ils sont vivement
avec la classe (affichés ou réunis dans un album).
intéressés par l’idée de pouvoir projeter des images
Variante     Si le nombre d’élèves est important, on animées, mais le kinétoscope ne permet alors qu’une
fera passer seulement quelques élèves. Avant la présen- vision individuelle. Après avoir essayé plusieurs méca-
tation devant la classe, on proposera une mise en com- nismes, Louis Lumière imagine la griffe, qui demeure le
mun en petits groupes, en veillant à ce que les binômes mécanisme d’avance intermittent de toutes les camé-
soient séparés. Chaque élève pourra ainsi s’entraîner ras actuelles. Dès l’été 1894, dans l’usine qu’il a créée à
à présenter oralement la biographie de son cama- Lyon-Monplaisir, il construit une première caméra, apte
rade devant d’autres élèves, ce qui pourra le mettre en à la prise de vues, au tirage des copies et à la projection,
confiance avant de s’exprimer devant la classe. qu’il baptise « Cinématographe ». Les représentations
97
publiques payantes débutent le 28 décembre 1895, 84 Vocabulaire
boulevard des Capucines à Paris. La séance dure environ
La célébrité, la biographie
20 minutes. On y projette dix bandes, dont La Sortie
des usines Lumière (38 secondes), l’Arrivée d’un train en Se reporter aux conseils p. 34 de ce guide.
gare de La Ciotat (50 secondes) et Le Jardinier et le Petit
Espiègle (aujourd’hui connu sous le nom de L’Arroseur SYSTéMATISATION   n° 11 p. 73
arrosé (38 secondes).

LeÇon
Racontons des pages 68 et 69

3 expériences passées
1 Repérer des informations sur un site Internet supprimer le mot déjà (oui, on peut, le sens de la ques-
tion reste le même) et leur faire préciser à quoi sert ce
Méthodo mot (il permet d’insister sur la réalisation passée d’une
Dans cette activité, les élèves sont invités à action). Leur faire relire la phrase b et leur demander
prendre connaissance du document qui servira si elle est positive ou négative (la première partie est
de support pour la thématique de la leçon. positive, la deuxième partie est négative). Leur faire jus-
Il s’agit d’une activité de compréhension globale tifier leur réponse (dans la 1re partie, la fille dit « j’ai déjà
dans laquelle les élèves doivent repérer trois infor- joué » ; dans la 2e partie, elle dit « je n’ai jamais joué »).
mations. Elle sera menée en grand groupe. Souligner les mots déjà et n’… jamais et faire dire qu’on
utilise déjà dans une phrase positive pour indiquer
Montrer le document sur le livre numérique et deman-
qu’une action est réalisée alors que ne… jamais est uti-
der aux élèves de trouver le nom du site. Montrer
lisée dans une phrase négative. C’est une négation.
l’onglet « les émissions » et expliquer qu’il s’agit de la
Attirer l’attention des élèves sur la question « Es-tu déjà
page d’une émission en particulier. Demander le nom
passé à la télé ? » et la réponse a, leur demander si elle
de l’émission et le nom de l’animatrice et montrer les
est positive ou négative (la première partie est positive,
éléments de réponse sur le livre numérique.
la deuxième partie est négative). Leur faire justifier leur
réponse (dans la 1re partie, le garçon dit « j’ai déjà par-
Corrigé a Radio ado – b As-tu déjà… ? – c Géraldine ticipé » ; dans la 2e partie, il dit « l’émission n’est pas
encore passée à la télé »). Souligner les mots déjà et
n’… pas encore. Faire remarquer que ne… jamais et
2 Approfondir la compréhension d’un site ne… pas encore ont un sens négatif mais qu’il y a une
Internet et découvrir l’emploi de déjà, jamais différence entre les deux expressions et leur faire expli-
et pas encore quer laquelle (quand on utilise ne… pas encore, on dit
Méthodo qu’on n’a pas réalisé une action mais on laisse entendre
qu’un jour peut-être on réalisera l’action). S’assurer de
Cette activité permet d’approfondir la com- la compréhension du point de langue par la classe.
préhension du site Internet et par la suite de
conceptualiser déjà, jamais et pas encore.
85 Tableau de grammaire
Faire lire la consigne et faire réaliser l’activité puis faire
comparer les réponses en binôme. Pendant la réalisa- Déjà, jamais, pas encore
tion de l’activité, écrire les deux questions au tableau. Inviter les élèves à lire et écouter le tableau de gram-
Mise en commun Interroger des élèves volontaires maire. Faire préciser aux élèves la place de déjà et
pour donner les réponses et après validation par la des négations ne… jamais et ne… pas encore et
classe, recopier les phrases a et b au tableau, sous les écrire les structures au tableau : auxiliaire + déjà +
questions correspondantes. participe passé ; ne + auxiliaire + jamais/pas en-
core + participe passé.
Corrigé a « Es-tu déjà passé à la télé ? » – b « As-tu
déjà joué dans un spectacle ? » Systématisation     n° 3 et 12 pp. 72-73

Attirer l’attention des élèves sur la question « As-tu déjà


joué dans un spectacle ? ». Leur demander si on peut
98
étapes 1 2 3 4 6 7 8 5
3 S’entraîner à employer déjà, jamais, pas encore rents moments avec l’aide de la classe (avant, au début,
pendant, à la fin et après). Expliquer qu’on utilise ces
Méthodo
expressions pour situer dans le temps un événement.
Cette activité permet aux élèves de réemployer le
point de langue étudié dans l’activité précédente. 87 Tableau de communication
Elle se réalise en binôme et vise à stimuler l’inte-
raction et l’entraide. On privilégiera l’oral. Pour situer dans le temps
Faire lire la consigne et s’assurer de la compréhension. Inviter les élèves à lire et écouter le tableau. Faire
Faire réaliser l’activité en binôme. remarquer aux élèves que les expressions avant,
pendant et après sont suivies directement par le
Mise en commun Proposer à quelques élèves volon- nom alors qu’on dit au début de et à la fin de.
taires de présenter les réponses de leurs camarades.
4 86 Comprendre de courts témoignages 6 86 Indiquer la chronologie des actions
radiodiffusés
Méthodo
Méthodo
Cette activité permet d’approfondir la com-
Cette activité a pour but de vérifier la compré- préhension des deux témoignages. Les élèves
hension globale de deux documents croisés : le travaillent en binôme. Ils doivent d’abord re-
site Internet et un extrait d’émission radiodif- constituer les deux histoires en distinguant les
fusée. On procédera d’abord au repérage de la événements propres à chacune et en les mettant
question sur le site Internet puis on fera écouter dans l’ordre. Ensuite, ils pourront vérifier leurs ré-
l’enregistrement pour identifier les auditeurs. ponses en écoutant à nouveau l’enregistrement.
Le document écrit prépare les élèves à l’écoute
en leur donnant la situation de communication Faire lire la consigne et s’assurer de la compréhension.
et le thème. Faire réaliser l’activité en binôme. Inviter les élèves à
recopier les phrases entières dans leur cahier en dis-
En grand groupe, faire observer le site Internet et faire tinguant bien les deux histoires. Quand les élèves ont
repérer la question de la journaliste (« As-tu déjà été le terminé l’activité, faire écouter l’enregistrement pour
héros ou l’héroïne d’un jour ? »). Dites aux élèves qu’ils qu’ils vérifient leurs réponses.
vont écouter un extrait de l’émission de Géraldine. Leur
Mise en commun Demander à un élève volontaire
demander d’identifier les personnes qui témoignent.
d’aller au tableau pour écrire les phrases de la 1re his-
Mise en commun Interroger un élève volontaire pour toire (f 3 ; c 6 ; d 2) dans l’ordre. Inviter l’élève à dire les
donner la réponse et la faire valider par la classe. phrases avant de les écrire et faire valider les réponses
au fur et à mesure. Procéder de même avec un 2e élève
Corrigé As-tu déjà été le héros ou l’héroïne d’un pour la 2e histoire (e 5 ; a 4 ; b 1). Veiller à la présence de
jour ? – Léonore et Romain la virgule après chaque indicateur temporel.

5 86 Approfondir la compréhension des Corrigé a 4 – b 1 – c 6 – d 2 – e 5 – f 3


témoignages radiodiffusés et situer
des événements dans le temps Demander aux élèves de nommer les expressions per-
mettant d’indiquer une chronologie et de les classer
Annoncer aux élèves qu’ils vont réécouter les témoi- selon le sens (d’abord, au début ; ensuite, après ; fina-
gnages des deux adolescents pour réaliser l’activité 5. lement, à la fin).
Faire lire la consigne et les éléments proposés pour
reconstituer les deux histoires. Expliquer aux élèves que 88 Tableau de communication
pour chaque histoire, il faut choisir un élément bleu et
un élément jaune. S’assurer de la compréhension de la Pour indiquer la chronologie
consigne. Lancé l’enregistrement et faire réaliser l’acti- Inviter les élèves à lire et écouter le tableau. Leur
vité. Inviter les élèves à comparer leurs réponses. faire remarquer la présence de la virgule après
Mise en commun Interroger un élève volontaire pour chaque indicateur temporel. À l’oral, on fait une
la 1re histoire et un autre pour la 2e histoire. Après vali- courte pause après chaque indicateur temporel.
dation par la classe, écrire les réponses au tableau.
Systématisation     n° 4 et 13 pp. 72-73
Corrigé avant les vacances, j’ai joué un rôle dans
une pièce de théâtre ; pendant les vacances, j’ai 7 S’entraîner à raconter une histoire dont
sauvé un enfant tombé dans l’eau. on a été le héros / l’héroïne

Tracer au tableau un axe du temps et y indiquer la Méthodo


période des vacances. Puis demander à un élève volon- Cette activité a pour objectif de réemployer im-
taire d’aller au tableau pour placer sur l’axe les diffé- médiatement les expressions pour situer dans le

99
temps et pour indiquer une chronologie en impli- ger une question. Passer parmi les groupes pour une
quant personnellement les élèves. éventuelle correction. Faire recopier la question sur
un petit papier. Récupérer les questions et proposer
Faire lire la consigne et l’exemple. Puis faire réaliser à chaque groupe d’en tirer une au sort. Dans un deu-
l’activité en grand groupe. xième temps, inviter chaque petit groupe à imaginer
une expérience. Passer parmi les groupes pour s’assurer
8 A c t i o  n! du bon déroulement de l’activité.
Mise en commun Inviter un élève de chaque groupe à
Méthodo raconter une expérience.
Cette activité permet aux élèves de réemployer
les acquis de la leçon de façon interactive et
ludique. On fera réaliser cette activité à l’oral et
89 Vocabulaire
on privilégiera la spontanéité des élèves. Se reporter aux conseils p. 34 de ce guide.
Former des groupes. Faire lire la consigne et s’assurer
qu’elle est comprise. Dans un premier temps, faire rédi-

CULTURES pages 70 et 71

Les vrais super-héros


1   Former des petits groupes, faire lire la consigne et textes pour ne laisser apparaître que le titre, le cha-
faire réaliser l’activité en annonçant un temps limite peau, les photos et les noms des super-héros. Faire iden-
pour ces premiers échanges. Demander à chaque tifier la structure de l’article et montrer les différents
groupe de désigner un secrétaire et un porte-parole. éléments au fur et à mesure (le titre, le chapeau, les
Proposer aux élèves de présenter leurs réponses sous photos, les textes). Demander de quoi parle l’article (des
forme de carte mentale. On pourra les guider si besoin vrais super-héros) puis demander deux caractéristiques
en leur en proposant une. Exemple de branches pos- des vrais super-héros (ils n’ont pas de masque et réa-
sibles : le costume, l’équipement, les super-pouvoirs, les lisent des exploits, des actions incroyables). Demander
actions, le caractère. le nom de deux super-héros sans masque et de deux
Mise en commun Écrire au centre du tableau le mot super-héros masqués.
« super-héros » et inviter les porte-parole de chaque Les élèves peuvent réaliser l’activité sans lire l’inté-
groupe à donner les caractéristiques d’un super-héros.
gralité de l’article : le guidage décrit ci-dessus leur
Écrire les réponses au fur et à mesure sous forme de
permet de développer des stratégies d’observation
carte mentale.
pour saisir rapidement les informations essentielles.
Corrigé Proposition de réponse. Un super-héros est
un homme ou une femme avec des super-pouvoirs Corrigé Deux super-héros sans masque : Alain
(comme une force physique surhumaine, une rapidité Bombard et Philippe Croizon ; deux super-héros
hors du commun, des pouvoirs magiques, etc.). Il masqués : Avalon et Citizen french.
porte en général un costume qui le distingue des
autres personnes (par exemple : une cape, un masque,
des collants) et a parfois des objets qui lui donnent 3   Faire lire la consigne et faire réaliser l’activité
des super-pouvoirs (par exemple : une couronne, d’abord individuellement puis en binôme.
une bague magique, un collier). Il a en général une Mise en commun Interroger des élèves volontaires
double identité, celle de la personne secrète et celle pour donner les réponses et les écrire au tableau.
de la personne normale. Il est gentil et a un sens
aigu de la justice. Il a comme mission de protéger les Corrigé a Avalon et Citizen french – b Philippe
bons contre les méchants et plus globalement, de Croizon – c Alain Bombard
combattre le mal. Un super-héros n’existe pas !
Prolongement     Demander aux élèves ce qu’ils
2   Mener l’activité en grand groupe. Montrer le docu- pensent de ces super-héros. Les trouvent-ils remar-
ment sur le livre numérique et si possible cacher les quables ? Fous ? Ridicules ?...
100
étapes 1 2 3 4 6 7 8 5
Infos facile. Chaque binôme pourra aussi donner son avis
pour une éventuelle amélioration et si besoin corriger
Avalon et Citizen french. Ce sont des citoyens français des erreurs linguistiques. Le groupe se met d’accord sur
qui ont décidé de lutter contre la pauvreté en donnant la version finale du quiz. Passer parmi les groupes pour
à boire et à manger aux sans-abri. Avalon est à Valen- s’assurer de la correction linguistique des indices.
ciennes (nord de la France) et Citizen french est à Paris.
Ce dernier lutte aussi contre la criminalité en essayant 4 Mise en commun Relire les modalités du déroulement
de protéger ou d’aider les personnes victimes d’agressions. du quiz et du comptage des points. Écrire au tableau le
nom des groupes (A, B, C…) pour indiquer le nombre de
points récoltés par chacun au fur et à mesure du jeu.
4   Cette activité nécessite l’utilisation d’Internet. Inviter un premier groupe à lire un par un les indices pour
Former des petits groupes de trois élèves, faire lire la ses personnages. Les autres groupes devinent de qui
consigne et faire réaliser l’activité. Veiller à accorder un il s’agit. Compter les points après chaque personnage.
temps raisonnable pour que les élèves puissent trouver Le gagnant est celui qui aura le plus de points.
des informations. Les inviter à écrire le résultat de leurs
recherches pour faciliter la mise en commun. Co-évaluation La classe donne son avis sur…
Méthodo
Pour les groupes les plus rapides, on pourra leur de-
Avant l’étape 2, distribuer une copie de la grille ci-
mander de chercher plusieurs exploits.
après. Expliquer aux élèves les différents critères
Mise en commun Interroger le porte-parole de chaque à évaluer pour chaque présentation. Après la pré-
groupe pour qu’il présente l’exploit réalisé par le sportif sentation de chaque groupe, les élèves cochent
ou l’aventurier choisi. la case correspondante pour chaque critère. Ils
peuvent utiliser la même grille pour évaluer plu-
sieurs groupes à condition d’utiliser des couleurs
Ensemble pour... différentes pour chaque groupe. Procéder à la
créer un quiz sur des personnages célèbres mise en commun des évaluations après le pas-
sage de chaque groupe. Se reporter aux conseils
1 Après la lecture collective des étapes de réalisation p. 42 de ce guide (co-évaluation de l’étape 1).
de la tâche, former des petits groupes de quatre. Les
élèves discutent pour se mettre d’accord sur le choix de Donne ton avis… +++ ++ +
deux personnages réels ou imaginaires. Les personnages choisis sont…
2 Cette activité nécessite l’utilisation d’Internet. Les variés
élèves pourront se répartir le travail de recherche par intéressants
binôme. Chaque binôme devra lire les informations bio- Les indices sont…
graphiques du personnage et se mettre d’accord pour
sélectionner les plus importantes. Demander aux élèves pertinents
de noter le résultat de leurs recherches. Passer parmi les bien ordonnés
groupes pour s’assurer du bon déroulement. Pour présenter, mes camarades…
3 Chaque binôme prépare une fiche avec cinq indices prononcent bien
sur son personnage puis soumet sa fiche à l’autre bi- sont clairs
nôme de son groupe pour vérifier si le quiz fonctionne.
Attirer l’attention des élèves sur l’importance de l’ordre
dans lequel ils vont donner les indices : le 1er étant peu
Vidé Séquence 5
connu et difficile, le 5e étant très connu et donc très Fiches d’exploitation sur enseigner.tv5monde.com

Entraînement pages 72 et 73

Entraînons-nous Mise en commun ludique Écrire ou projeter les dates


au tableau. Dire un siècle et inviter les élèves à dire la
date correspondante. Le 1er élève qui répond correcte-
1 Les nombres jusqu’à l’infini / Dire le siècle ment marque un point pour son équipe.
Former des petits groupes de trois. Expliquer la consigne
aux élèves et faire réaliser l’activité en deux minutes.

101
Corrigé a xviiie siècle – b xve siècle – c xxe siècle – Entraîne-toi
d xxie siècle – e xvie siècle – f xiie siècle – g xviie siècle –
h ixe siècle – i xiiie siècle 5 Les héros
Faire lire la consigne aux élèves et s’assurer de la com-
Prolongement     Faire écrire en lettres les années préhension. Faire réaliser l’activité individuellement
et les siècles. puis faire comparer les réponses à deux ou trois.
Mise en commun Interroger des élèves volontaires
et faire valider les réponses par la classe. Écrire les ré-
2 Le passé composé avec être ponses au tableau.
Former des petits groupes de trois. Distribuer deux dés
à chaque groupe. Faire lire la consigne et en vérifier la Corrigé a Indiana Jones – b les frères Montgolfier –
compréhension. Attirer l’attention sur les terminaisons c Harry Potter – d Lady Diana – e Superman –
des participes passés et sur le fait qu’il faudra respecter f Vercingetorix
les formes proposées. Faire réaliser l’activité. Les élèves
se corrigent mutuellement.
Infos
Mise en commun Proposer à des élèves volontaires
d’aller au tableau pour écrire les réponses possibles. Superman. Créé en 1933, c’est un super-héros de bande
dessinée américaine. Il est considéré comme une icône
culturelle américaine. Ses aventures ont rencontré un
Corrigé 2 Nous/vous/elles sont parties – 3 je/tu/elle tel succès qu’il a servi de référence au genre du super-
est née – 4 nous/vous/ils sont venus – 5 nous/vous/ héros. Il porte un costume composé d’un justaucorps
elles sont descendues – 6 je/tu/il est monté – 7 je/tu/ rouge, bleu et jaune, de collants et de bottes moulantes,
il est sorti – 8 nous/vous/ils sont morts – 9 je/tu/elle d’une ceinture, avec une cape et sur le torse, le dessin
est tombée – 10 nous/vous/ils sont arrivés – 11 nous/ d’un S rouge sur un écu jaune. Le personnage de bande
vous/elles sont couchées – 12 je/tu/elle est devenue dessinée a gagné le grand écran.
Lady Diana. Née le 1er juillet 1961 à Sandringham et
morte le 31 août 1997 à Paris, Diana Frances Spen-
3  éjà, jamais, pas encore
D cer est une aristocrate britannique, épouse du prince
de Galles (Charles) de 1981 à 1996. Elle a été une des
Former des binômes. Faire lire la consigne et l’exemple
femmes les plus célèbres de la fin du xxe siècle tant
pour en vérifier la compréhension. Faire réaliser l’acti-
pour sa vie personnelle qui inspira de nombreux livres,
vité. On pourra fixer un nombre d’actions entre 5 et 7.
articles et films que pour ses actions humanitaires. Elle
Mise en commun Demander à quelques élèves de pro- est couramment appelée Lady Diana ou même Lady Di.
poser une action pour que la classe devine s’ils ont déjà Les frères Montgolfier. Joseph (1740-1810) et Étienne
fait ou s’ils n’ont jamais fait cette action. (1745-1799) Montgolfier sont des industriels français
qui ont inventé la montgolfière. Grâce à leur invention,
le premier vol d’un être humain a eu lieu en 1783.
4 Situer dans le temps / indiquer la chronologie Harry Potter. Créé en 1997 par J.K. Rowling, Harry
Former des binômes. Faire lire la consigne et en vérifier Potter est le personnage principal d’une suite de sept
la compréhension. Inviter les élèves à se mettre d’ac- romans au succès planétaire. C’est un apprenti sorcier
cord sur l’ordre des dessins et à écrire ensuite l’histoire qui évolue avec ses amis Ron Weasley et Hermione
dans leur cahier. Passer parmi les élèves pour s’assurer Granger à l’école de sorcellerie Poudlard. Il combat un
du bon déroulement de l’activité. mage noir dit invincible, Lord Voldemort. Ce dernier
Mise en commun Demander aux élèves de s’échanger cherche à prendre le pouvoir sur le monde des sorciers.
les histoires pour prendre connaissance des productions Le roman a été adapté au cinéma et pour des jeux
des autres binômes. vidéo.
Vercingétorix. Personnage historique, qui prit la tête
de la résistance à Jules César lors de la conquête de
Corrigé Exemple de production. Pendant les la Gaule, Vercingétorix fut idéalisé au xixe siècle. En lui
vacances, j’ai aidé la police à arrêter un voleur. attribuant le mérite d’avoir uni pour la première fois
D’abord, il est entré chez mes voisins par la fenêtre des peuples divisés, on l’érigea en héros fondateur de
et je n’ai rien fait. Ensuite, il est sorti avec un gros sac l’identité nationale française.
sur le dos. Alors, j’ai téléphoné à la police et je suis
sorti de chez moi pour attraper le voleur. Finalement, Indiana Jones est un personnage de fiction créé par
la police est arrivée et elle a arrêté le voleur. Après George Lucas. Il apparaît pour la première fois au ci-
l’événement, mes voisins ont préparé un super repas néma en 1981 dans le film Les Aventuriers de l’arche
pour me remercier ! perdue réalisé par Steven Spielberg. Il devient ensuite
le héros d’une série de films, de téléfilms, de romans, de
102
étapes 1 2 3 4 6 7 8 5
bandes dessinées et de jeux vidéo. Aventurier et pro- Mise en commun Écrire les réponses au tableau et invi-
fesseur d’archéologie, Indiana Jones est un personnage ter les élèves à s’auto-corriger.
emblématique de la culture populaire.
Corrigé a est né – b sont partis – c sommes allés –
d sont devenues / sont arrivées

6 90 Phonétique. Les sons [e] et [ɛ]


Cette activité se fera de préférence en classe. Faire lire 10 91 Phonétique. La prononciation du passé
la consigne aux élèves et faire l’exemple avec eux pour Proposer de faire l’activité en binôme. Faire lire les
vérifier la compréhension. Les élèves prononceront à verbes au passé composé et invite