Vous êtes sur la page 1sur 78

GUIDE DE CONFIG-9500MPR

ROBERT KOUAKOU
0
Index
1. Objet ............................................... ..................................... 5
2. Portée ............................................... .................................... 5
2.1.Audience
3. Contrôle du changement ............................................. ....................... 5
4. Description des systèmes 9500 MPR-E ......................................... ...... 6
5. Matériel nécessaire à la configuration et au test d'un lien
9500MPR-E
6. Vérification de l'installation ............................................ ............ 9
7. Installation du gestionnaire local NET ........................................... ....... 10
7.1. Configuration minimale requise pour l'ordinateur .............................................. ......................... 10
7.2. Installation de NETO et TCO Suite sur le PC ......................................... ............ 10
8. Connexion à un MSS-1 / MSS-4 / MSS-8 9500 MPR-E ...................... 11
9. Vérification de la version du logiciel et de la clé logicielle de l'équipement ... 13
10. Configuration matérielle de l'équipement ............................................ 14
11. Configuration des paramètres de gestion ................................... 17
11.1. Configuration de l'adresse IP locale de l'équipement ............................................ ............. 17
11.2 Configuration de la zone OSPF .............................................. .................... 18
11.3 Configuration de la route statique vers le sous-réseau de gestion ..................................... 18
12. Configuration de la carte CORE-E .......................................... ...... 19
12.1. Configuration des ports Ethernet .............................................. ............. 19
12.2 Configuration du port de gestion du TMN ............................................ ........ 21
13. Configuration des paramètres radio ............................................ 23
13.1. Configuration des canaux radio .............................................. ................. 23
13.2. Configuration de XPIC ............................................... ........................... 26

14. Configuration du port PDH ............................................ ....... 29


15. Configuration des ports SDH ............................................ ....... 30
15.1. Configuration de la carte STM-1 configurée en tant que SDHACC .............................. 30
15.2 Configuration des cartes STM-1 configurées en tant que SDHCHAN .......................... 31
16. Configuration du synchronisme ............................................. ...... 33
17. Configuration de l'équipement et configuration du protocole NTP ......................... 34
18. Configuration des paramètres système ..................................... 35
19. Configuration de la qualité de service ............................................. ................. 36
20. Configuration du LAG (groupe d'agrégation de liens) ............................. 37
21. Gestion des VLAN ............................................. ....................... 43
22. Connexions croisées ............................................. ...................... 45
23. Configuration des protections 1 + 1 .......................................... ... 48
24. Configuration et visualisation des mesures de qualité (Performance
Surveillance) ............................................... .................................. 49
1
25. Test local des ports tributaires .......................................... 51
26. Établissement du lien ............................................. .......... 51
27. Tests de liaison ............................................. .................... 55
27.1. Test d'impôt E1 .............................................. ......................... 55
27.2. Test des ports Ethernet .............................................. ..................... 55
27.3. Test de protection dans les configurations 1 + 1 .......................................... .... 55
27.4. Test de boucle ............................................... ................................. 56
28. Configuration de la sonnerie ERPS ............................................ ......... 57
28.1. Configuration de la topologie en anneau. .................................................. ...... 58
28.1.1. Connexions en anneau TDM2TDM ou TDM2Eth de la carte PDH .........................................
.................................. 62
28.1.2. Connexions en anneau TDM2TDM ou TDM2Eth du port radio .......................................
............................ 63
28.1.3. Affectation de VLAN à des ports en anneau ...........................................
.................................................. .................. 65
29. Conditions de livraison de l'équipement ............................................ .. 66

2
1. OBJET

Le présent document a pour objet de servir de support à la configuration initiale, au test et à


l’extension des équipements 9500MPR MSS-1, MSS-4 et MSS-8 pour le client Orange.

2. AUDIENCE

La portée de ce document est limitée à la configuration initiale, aux tests et aux extensions de
l'équipement pour lequel il est réalisé. Pour la réalisation du document, les données de configuration
existantes à l’époque ont été utilisées. Les informations relatives au projet doivent être suivies pour
obtenir les données de configuration finales, en les extrayant du document DWO éventuellement
approprié. Ceux qui sont inclus ici peuvent être obsolètes au moment de la livraison de l'équipement
au client. Ce document sera nécessaire à l'exécution de ces processus. Les informations contenues dans
ce document resteront valables pour ces processus jusqu'à ce qu'un nouveau document les considère
obsolètes.

2.1. AUDIENCE

Ce document s’adresse aux techniciens disposant d’une expérience et d’une formation sur
l’équipement auquel il se réfère, dont le rôle est de configurer ou d’accroitre les capacités de
l’équipement référencé et le client indiqué dans ces informations.

4. DESCRIPTION DES SYSTÈMES 9500 MPR-E

Les équipements 9500 MPR MSS-1, MSS-4 et MSS-8 sont des systèmes radio à micro-ondes de
courte / moyenne portée et haute / moyenne / grande capacité pour des liaisons point à point
permettant le transport de signaux PDH / SDH et Ethernet dans les bandes de fréquences de 6 GHz à 38
GHz (le MSS-1 ne prend pas en charge SDH). Chaque système MSS-1, MSS-4 ou MSS-8 de 9500 MPR est
composé d’une ou plusieurs unités extérieures, où se trouve l’émetteur-récepteur RF et auquel
l’antenne est connectée, et par un châssis secondaire MSS (Microwave Service Switch), unité intérieure
ou IDU, qui inclut un commutateur Ethernet 16 Gb / s qui permet l’agrégation du trafic PDH, SDH et de
données au niveau Ethernet et où se trouvent la partie en bande de base et toutes les connexions client
et réseau. gestion Les deux unités sont connectées par un câble UTP ou une paire de fibres plus
coaxiales, en fonction du type d'ODU. Il existe quatre types d'ODU compatibles avec les MSS-4 et MSS-
8, mais seuls les trois modèles de type MPT du client Orange seront utilisés: - ODU300: compatible avec
les modèles 9500MXC et offrant un débit Ethernet de 10 Mbps à 310 Mbps et peut être installé jusqu'à
6 sur un MSS-8 et jusqu'à 2 sur un MSS-4. L'ODU300 est connecté à la carte d'accès radio ODU300
équipée dans le MSS via un câble coaxial de 50 ohms jusqu'à 150 m qui ajoute au trafic la gestion et
l'alimentation jusqu'à l'ODU.

- MPT-MC: son débit Ethernet peut atteindre 155 Mbps et peut être installé jusqu'à 12 dans un
MSS-8 et jusqu'à 4 dans un MSS 4. Les ODU de type MPT-MC sont connectées à la carte MPT Access
avec PFoE (Alimentation par Ethernet sur le MSS via un câble UTP (deux MPT-MC peuvent être
3
connectés à chaque carte d’accès MPT avec PFoE). La longueur de ce câble est de 100 m maximum. Il
s’agit d’une connexion électrique GbE qui transporte également l’alimentation de l’ODU.

- MPT-HC V1: son débit Ethernet peut atteindre 340 Mbps et peut être installé jusqu'à 12 dans
un MSS-8 et jusqu'à 4 dans un MSS-4. Les ODU de type MPT-HC sont connectées à la carte MPT Access
par le biais d’un câble coaxial de 50 Ohms transportant l’alimentation et par le biais d’un câble UTP ou
d’une paire de fibres véhiculant le trafic GbE (en cas de connexion optique Il est nécessaire d’installer
un SFP (deux cartes MPT-HC peuvent être connectées à chaque carte d’accès MPT.) Si une carte de type
MPT Access avec type PFoE est utilisée dans le MSS, il est possible de se connecter à l’ODU avec un seul
câble UTP Le signal GbE en tant que source d'alimentation de l'ODU Dans ce cas, il est nécessaire
d'installer un dispositif DC Extractor à côté de l'ODU pour séparer le GbE de l'alimentation.

- MPT-HC V2. Il présente les mêmes caractéristiques que le MPT-HC normal, mais il peut
également être alimenté directement via Ethernet via un PFoE propriétaire, le brochage du câble UTP
étant différent du MPT-HC normal préparé pour le fonctionnement avec la configuration XPIC.

La configuration du 9500 MPR-E MSS-4 / MSS-8 peut être de type 1 + 0 ou de type 1 + 1, selon
que la protection est utilisée ou non. Dans le cas d'une configuration 1 + 0, une seule carte d'accès radio
est utilisée dans le châssis MSS (accès MPT) et une ODU (MPT-MC ou MPT-HC), tandis que dans le cas
d'une configuration 1 + 1, elle peut être utilisée une ou deux cartes d'accès radio dans le châssis MSS et
deux unités ODU (dans ce cas, les deux MPT seront connectés à une seule antenne via un coupleur). Les
ODU de type MPT-MC ne prennent pas en charge la protection de type 1 + 1 FD (diversité de fréquence).
Sur les périphériques MSS8 et MSS4 (versions 3.3, 3.4 et 4.2), vous pouvez effectuer des configurations
en anneau avec protection du trafic. Chaque équipement peut, dans ces versions, faire partie d’un
maximum d’un anneau géré par le protocole ERP (Ethernet Ring Protection), en tenant toujours compte
des considérations suivantes:

 Le deuxième port radio de la carte d'accès MPT dont le port radio fait partie de l'anneau (ERP) doit
être vacant.
 Les liaisons radio faisant partie de l'anneau (ERP) doivent être uniquement 1 + 0.
 Il sera défini par le technicien qui configure l’équipement en Ring, un élément MPR et un seul, qui
sera le propriétaire du RPL.
 Il sera nécessaire de définir un "espace de coupe" dans l'anneau ERP. En règle générale, le vainqueur
le plus éloigné du POC ou du promontoire sera défini comme étant la durée de coupe. (* Consultez
dans ce document le processus de configuration d'un anneau ERP pour obtenir plus de détails).

Il existe trois types de châssis MSS: MSS-1, MSS-4 et MSS-8, en fonction du nombre
d'emplacements d'équipement. Le MSS-1 est un appareil compact doté de 16 ports E1, de 4 ports
électriques 10/100/1000 (dont deux avec un module PFoE) et de 2 ports pouvant être équipés de SFP
optiques ou électriques. Il comprend également un module d’entrée d’alarme externe à 4 entrées.

4
Le MSS-4 dispose de deux emplacements pour loger les cartes Core et de deux emplacements
pour les modules de transport, soit 4 emplacements au total plus le nombre de ventilateurs.

Le MSS-8 dispose de 2 emplacements pour cartes Core-E et de 6 emplacements pour modules


de transport, soit 8 emplacements au total plus celui des ventilateurs. Les sous-piles de type MSS-8
permettent l'implémentation de nœuds de type ajout / suppression en plus de l'option de nœuds
terminaux, ce qui permet de connecter ces MSS jusqu'à 12 MPT. Les cartes Core-E ont 4 ports Ethernet
électriques, deux ports de type SFP (optique ou électrique, auxquels il est également possible de
connecter directement un type ODU MPT-HC) et un port de connexion avec CT et système de gestion,
plus inclure un commutateur Ethernet. Les modules de transport peuvent être de plusieurs types:

- TDM32E1DS1: unité E1 / DS1 à 32 ports qui encapsule E1 en Ethernet. Il permet 1 + 1


protection.

- ASAP: Unité de 16 ports ATM E1 qui permet l’encapsulation de ATM sur Ethernet. Ne permet
pas la protection 1 + 1. Il n'est pas utilisé à Orange.

- Accès radio ODU300: unité qui génère la trame radio à partir des données Ethernet qu’elle
reçoit des cartes Core, elle est connectée à l’ODU300. Dans les configurations 1 + 1, deux cartes de ce
type et deux ODU300 sont nécessaires. Non utilisé à Orange

- Accès MPT: C'est l'interface qui relie le MSS à l'ODU de type MPT-HC. Il n'est pas utilisé à
Orange.

- Accès MPT avec PFoE: C'est l'interface qui relie le MSS aux ODU de type MPT-HC et MPT-MC.

- Accès local STM-1. Unité à deux ports STM-1 avec SFP, qui peut être optique ou électrique.

- EAS (service d'accès Ethernet). Unité dotée de 4xEthernet 10/100 / 1000BaseT et extensible
avec 4 modules pour accès Ethernet SFP 1000BaseX optique, Base-T ou par câble. Cette carte ne peut
dans tous les cas être installée que dans les versions 7 et 8 de la version 3.3, ainsi que dans les versions
3.4 et 4.2, à condition de ne pas fonctionner en parallèle avec un MPT-Access.

Ci-dessous un châssis de type MSS-8.

5
Un châssis de type MSS-4.

Et un châssis de type MSS-1.

Dans la figure suivante, vous pouvez voir deux MPT en configuration 1 + 1 sans diversité spatiale
et utilisant une seule antenne intégrée.

6
5. MATERIEL NECESSAIRE POUR LA CONFIGURATION ET LES ESSAIS D'UNE LIAISON DE
9500MPR-E

Pour effectuer la configuration et les tests d'une baie 9500 MPR-E, il est nécessaire de disposer
du matériel suivant:

• PC portable avec le gestionnaire local NEtO approprié installé en fonction de la version des
périphériques MPR. Pour la gestion des équipements 9500MPR, la version de NEtO 4.10 est nécessaire.

• Analyseur PDH / SDH.

• Analyseur Ethernet / Gigabit-Ethernet (deux appareils avec une configuration à 1000 Mb / s


seront nécessaires).

• multimètre.

• Compteur optique (1ère, 2ème et 3ème fenêtre). En option, cela dépend si la carte Core-E est
équipée d'un SFP optique sur les ports 5 ou 6 et si les cartes d'accès STM-1 sont équipées d'un SFP
optique.

• Bracelet anti-statique.

• Câble de mesure de l'alimentation du récepteur de l'ODU.

• Câbles coaxiaux pour connecter l'analyseur PDH / SDH au DDF et pour créer des boucles.

• Testez les câbles UTP et les boucles RJ-45.

• Flexibles pour fibres optiques multimodes ou monomodes avec connecteur LC / SPC à une
extrémité et connecteur du type requis pour le compteur optique et l’analyseur Ethernet et cordon de
raccordement avec connecteurs LC / SPC-LC / SPC (en option, selon que la carte Core-E porte le SFP
optique dans les ports 5 ou 6 et si elle est équipée de cartes d’accès STM-1 avec SFP optique).

• Boucle RJ-45 (connecteur RJ-45 avec une paire torsadée qui relie la broche 1 à la broche 3 et
la broche 2 à la broche 6).

• Compas ou GPS.

7
6. VÉRIFICATION DE L'INSTALLATION

Avant d'allumer l'équipement, il est nécessaire de vérifier que l'installation de tous les éléments
du site est correcte, ainsi que de vérifier que la tension d'alimentation de l'équipement à la polarité
correcte et qu'elle est à portée. Pour cela, les éléments suivants seront vérifiés:

• L'antenne doit être orientée le mieux possible vers le site distant. Placez-le à la hauteur
indiquée dans le projet ou dans l'implantation et dirigez-le vers le site distant en le plaçant dans l'azimut
indiqué. Utilisez une boussole si nécessaire.

• Vérifiez que le matériel installé correspond à ce qui est spécifié dans le projet et qu'il est en
parfait état.

• Vérifiez que le châssis MSS est installé à la position appropriée et qu'il est correctement mis à
la terre.

• Vérifiez que la tension d'alimentation à l'entrée du MSS est dans les limites et que la polarité
est correcte.

• Vérifiez que tous les ports E1 et Ethernet sont correctement connectés au distributeur.

• Vérifiez que tous les kits de mise à la terre des câbles de connexion MSS-ODU sont
correctement fabriqués et protégés avec du ruban de vulcanisation et du ruban isolant.

• Vérifiez que l'ODU est connecté à la terre du pylône (si l'antenne n'est pas intégrée, vérifiez
qu'elle est également connectée à la terre).

• Vérifiez que les extrémités des câbles de connexion MSS ODU sont connectées au MSS et à
l'ODU et que, à l'extrémité de l'ODU, la protection du connecteur a été réalisée avec du ruban
vulcanisant et du ruban isolant comme indiqué dans le guide. Installation de l'équipement.

8
7. INSTALLATION DE NETO LOCAL MANAGER

7.1. EXIGENCES MINIMALES EN PC

La configuration minimale requise pour pouvoir installer le gestionnaire local NETO est la
suivante:

• Processeur Pentium IV ou supérieur.

• RAM 512 Mo (1 Go recommandé).

• 4 Go de disque dur.

• lecteur de CD-ROM (24x)

• Système d'exploitation Microsoft Windows XP SP3 / Windows 7 SP1.

• Java JRE 6 mise à jour 33 x86 32 bits.

• Internet Explorer 8 pour Windows XP, Internet Explorer 9 ou supérieur pour Windows 7,
Mozilla Firefox 12 ou supérieur et Google Chrome 20 ou supérieur (non requis pour Craft Terminal).

• autorisations d'administrateur PC.

7.2. INSTALLATION DE NETO ET TCO SUITE DANS UN PC

Pour installer NETO et TCO Suite sur le PC, double-cliquez sur le fichier Startup.exe. Un écran
apparaît indiquant que Java Runtime Environment n'est pas disponible. Voulez-vous l'installer ?, Cliquez
sur Oui. Pour une exécution correcte de TCO Suite, le pare-feu et l'antivirus du PC doivent être
désactivés.

Après un certain temps, la page principale TCO SW Suite 4.10 s'ouvre, vous devez autoriser le
contenu bloqué et autoriser l'exécution de l'application. Une fois la page chargée, cliquez sur l’option
Paramètres d’installation avancés. Dans le menu Paramètres d'installation avancés, cliquez sur l'option
Copie locale de WebEML (JUSM / CT), sélectionnez toutes les versions de WebEML pour les différents
types d'équipement à gérer (en principe les versions 3 et 4 complètes de MPR et les versions MPR-1C
2.4 à 4.2) et sélectionnez un dossier pour que le NET soit copié, vous permettant ainsi de créer un
raccourci sur le bureau.

9
10
8. CONNEXION À UN ÉQUIPEMENT 9500 MPR-E MSS-1 / MSS-4 / MSS-8

Pour vous connecter à un MSS-1 / MSS-4 / MSS-8 9500 MPR-E, vous utiliserez un câble UTP droit
ou croisé, qui sera connecté sur le port TMN de la carte CORE 1 du MSS.

Le serveur DHCP est activé par défaut sur le 9500 MPR-E. Par conséquent, pour vous connecter
localement, vous devez configurer le port Ethernet du PC afin d'obtenir automatiquement une
adresse IP.

Démarrez l’application NETO (Network ElemenT Overview) en double-cliquant sur l’icône du


bureau, entrez l’adresse IP du périphérique auquel vous souhaitez vous connecter dans le champ
adresse IP ou nom DNS de la section Informations sur le NE.

Dans le champ Discovered NE apparaît l'équipement auquel nous sommes connectés via le port
Mgmt et son adresse IP locale. Double-cliquez pour que cette adresse IP apparaisse dans le champ
d'adresse IP ou de nom DNS et cliquez sur OK. De cette façon, nous allons commencer la supervision de
l'équipement. Si la communication avec l'équipement est correcte, un écran apparaît demandant de
saisir le nom d'utilisateur et le mot de passe de l'équipement.

Entrez:

Nom d'utilisateur: initial

Mot de passe: adminadmin

Et cliquez sur Login.

11
Dans la vue NETO, vous devez configurer ou vérifier le nom du site en fonction des informations
du DWO. Pour ce faire, entrez le nom de l'équipement dans le champ Nom du site. Le nom de l'équipe
sera de type XXYYYYPz, où XX indique la province, YYYY le code d'emplacement, P le type d'équipement
(Packet Microwave) et z le numéro de l'équipe sur le site. Par exemple, le premier MSS 8 de l’échange
Manresa BSC aura le nom de site BX0010P1.

Dans le champ Emplacement du site, le code d'emplacement sera entré (par exemple, BX0010).
Cliquez sur Appliquer.

Pour ouvrir la vue équipement, cliquez sur Afficher.

12
Avec la barre de menus en haut de l'écran, vous pouvez gérer la liste des équipements.
L'opération se déroulerait une fois que vous avez supervisé un équipement avec votre adresse IP locale
définitive, ouvrez la liste des éléments de réseau et cliquez sur Get Current, puis sur dans Enregistrer.
Pour ajouter un nouveau périphérique permettant un accès à distance, cliquez sur Nouveau et entrez
l'adresse IP du périphérique.

Le logiciel de l’équipement du 9500MPR est chargé dans la carte flash MSS. Vous devez vérifier
que la version du logiciel est celle qui est en vigueur. Pour ce faire, dans la vue d'équipe, sélectionnez
SW.

Download -> SW Status, l’écran suivant apparaît:

Dans l'exemple précédent, vous pouvez voir qu'il y a deux banques avec SW, vous devez voir la
banque qui est avec Current Status Committed, dans l'exemple, vous pouvez voir que la version de
l'équipement est V04.02.0N, qui est la version actuelle d'Orange pour les équipements de la version 4.2.
Dans le cas où la version du logiciel de l'équipement n'est pas celle en vigueur (consultez le tableau des
logiciels WTD), il sera nécessaire de charger la version appropriée. Vérifiez que la version de la licence
du logiciel est appropriée en fonction du projet. Notez également le numéro de série. Pour ce faire,
sélectionnez Supervision -> Licence SW.

13
10. CONFIGURATION MATERIELLE DE L’ÉQUIPEMENT

Bien que l'équipement de chaque baie de 9500MPR-E MSS-1 / MSS 4 / MSS-8 soit préconfiguré
en usine, la procédure de déclaration de l'équipement du nœud ou des nouvelles cartes dans le cas
d'extensions est décrite ci-dessous.

Il est de la responsabilité du technicien de terrain de livrer le matériel avec la configuration


indiquée dans la dernière version de DWO.

Très important: Laissez suffisamment de temps entre les différentes opérations


d’approvisionnement en équipements.

Dans un nouveau 9500 MPR-E MSS-4 / MSS-8, seule la carte CORE-E est configurée par défaut.
Pour déclarer le reste de l'équipement, cliquez sur l'onglet Équipement, puis sur l'emplacement (2 à 9
si essayez un MSS-8 ou 2 à 5 s'il s'agit d'un MSS-4), puis cliquez sur l'onglet Paramètres en bas de l'écran
et sélectionnez le type de carte équipée dans le menu déroulant, puis cliquez sur Appliquer ( si le type
de carte sélectionné ne correspond pas à celui installé sur l'ordinateur, l'option Appliquer apparaît
désactivée). Dans les logements 3 à 8, les cartes de type P32E1DS1, EAS MPTACC ou SDHACC peuvent
être équipées, dans le logement 2, une seule carte de type CORE-E peut être équipée et dans le
logement 9, une unité de type FAN. Si des modules 1 GbE SFP sont installés sur la carte CORE-E, il est
nécessaire de les enregistrer, en sélectionnant le port, en cliquant sur Paramètres, en sélectionnant SFP

14
dans le menu déroulant, puis en cliquant sur Appliquer. Lors de la déclaration des cartes de type MPT,
les ODU ont deux chiffres, le premier indique le logement et le second le numéro de port GbE). En
cliquant sur l'adresse de chaque canal dans l'onglet Paramètres, l'option Type de protection apparaît.
Les options disponibles en fonction du type de carte équipé sont:

• Pour les cartes SDHACC, la protection possible est de 1 + 1 EPS, mais elle n'est disponible que
si des SFP optiques sont équipés.

• Pour les cartes MPT, les protections possibles sont 1 + 0, 1 + 1 HSB ou 1 + 1 FD (l'option 1 + 1
FD ne s'applique pas si l'ODU est de type MPT-MC).

Sélectionnez l'option appropriée et cliquez sur Appliquer.

La protection de la carte CORE-E (si le second CORE est utilisé) est automatiquement configurée
par le système. Une fois le Core 2 enregistré, il n’est pas nécessaire d’effectuer une opération de
configuration sur celui-ci.

Les ports 5 et 6 de la carte Core-E peuvent être équipés de modules SFP et les utiliser en tant
que ports clients ou pour se connecter à un MPT-HC. Lorsque vous enregistrez un SFP sur l’un de ces 2
ports, vous devez sélectionner l’option SFP à utiliser en tant que port client ou l’option MPT-HC si vous
souhaitez vous connecter à un MPT (dans ce cas, vous accédez au menu du MPT à partir de la carte
Core-E, où un nouvel onglet apparaît avec le port). Cliquez sur Apply (Appliquer) une fois que les SFP
appropriés ont été enregistrés.

15
Dans les cartes SDHACC, vous devez enregistrer les SFP en indiquant s’il s’agit de SFP-O ou SFP-
E et cliquez sur Appliquer.

Dans les cartes MPTACC, il est nécessaire de configurer le type de carte installée (avec ou sans
PFoE) et le type d'ODU connecté à chaque port (MPT-HC ou MPT-MC). Bien qu'il dispose de 4 ports,
vous ne pouvez en utiliser que 2. Les ports 1 et 2 sont électriques, les ports 3 et 4 sont optiques et
nécessitent un SFP. Dès que le type de MPT connecté à l'un des ports est configuré et que vous cliquez
sur Appliquer, la nouvelle ODU apparaît.

De même, lorsque vous utilisez des cartes de type MPT, vous devez configurer l’alimentation
ODU (QMA ou PFoE):

- QMA Ce type d'alimentation ne peut être utilisé qu'avec des unités ODU de type MPT-HCv1 (ou
MPT-HCv2 si la connexion de données est établie par fibre). En utilisant ce mode, l’ODU est alimenté
par un câble coaxial. C'est la configuration par défaut.

- PFoE. Dans ce mode, l’ODU est alimenté via le même câble UTP que le GbE. Important, dans le
cas où vous utilisez un ODU de type MPT-HCv1, il est nécessaire d’installer un extracteur CC à côté de
l’ODU, sinon il pourrait être sérieusement endommagé. Seul ce mode d'alimentation doit être
sélectionné lorsque nous sommes sûrs que l'ODU peut le prendre en charge. Pour configurer le type
d'alimentation de chaque MPT, double-cliquez sur la carte MPTACC correspondante, cliquez sur l'onglet

16
Source d'alimentation, sélectionnez Source n ° 1 ou Source n ° 2, puis cliquez sur l'onglet Paramètres.
Marquez l'option appropriée et cliquez sur Appliquer. Si MPT n'est pas connecté au port 2, l'option
Source d'alimentation reste désactivée.

Pour vous désactiver une carte ou un SFP, sélectionnez Vider dans le menu déroulant de l'onglet
Paramètres et cliquez sur Appliquer, comme indiqué par les images ci-dessous:

17
11. CONFIGURATION DES PARAMETRES DE GESTION

Les unités 9500MPR-E sont entièrement configurées et testées en usine, mais il est nécessaire
de vérifier que les données de gestion correspondent aux informations du projet (document DWO et /
ou document maître). Pour configurer ou vérifier les données de gestion définitives, configurez chaque
paramètre à l'aide du menu Configuration -> Configuration du réseau et complétez les données comme
indiqué ci-dessous. Cette configuration peut être effectuée sur chaque équipement avant de créer une
liaison, ou après une liaison, en modifiant d'abord l’équipement du site distant (généralement, seule
l'adresse IP locale de l'équipement doit être modifiée).

11.1. CONFIGURATION DE L’IP LOCAL DE L’ÉQUIPEMENT

L’adresse IP locale de l’équipement est l’adresse IP avec laquelle il est géré. Pour la configurer,
sélectionnez Configuration -> Configuration du réseau -> Configuration locale. Entrez les quatre chiffres
de l'adresse IP et cliquez sur Appliquer. La communication avec l'équipement sera perdue. Pour vous
reconnecter au périphérique, vous devez entrer la nouvelle adresse IP dans le champ d'adresse IP ou
de nom DNS du NETO ou double-cliquer dessus si vous l'avez découverte en local.

18
11.2 CONFIGURATION DE LA ZONE OSPF

Le MPR 9500 utilise le protocole de routage OSPF pour propager ses tables de routage sur le
réseau. Par défaut, la zone 0.0.0.0 est configurée. Pour gérer l'équipement, la zone OSPF 0.0.0.1 sera
utilisée. Vous devez vérifier que l'équipement a créé la zone OSPF 0.0.0.1 ou la créer si ce n'est pas le
cas. Pour ce faire, sélectionnez Configuration -> Configuration réseau -> Configuration IP ->
Configuration de zone OSPF. Si la zone 0.0.0.1 n'apparaît pas, cliquez sur Nouveau, configurez-la et
sélectionnez l'option False dans le champ OSPF Area Stub Flag. Cliquez sur OK et vérifiez que la nouvelle
zone apparaît.

11.3 CONFIGURATION DE LA ROUTE STATIQUE A LA GESTION DE SOUS-RESEAU

Pour qu'il y ait communication entre l'équipement et le sous-réseau de gestion, il est nécessaire
de créer une route statique dans l'en-tête de gestion MPR, généralement connectée à un PTN ou à un
commutateur. Pour ce faire, sélectionnez Configuration -> Configuration du réseau -> Configuration IP
-> IP statique Configuration de la route.

Sélectionnez dans le champ Choix de l'adresse réseau l'option Réseau pour configurer un
itinéraire vers le sous-réseau des gestionnaires.

19
Entrez dans le champ adresse IP, l'adresse IP du sous-réseau des gestionnaires, par exemple
10.118.0.0.

Entrez le masque du sous-réseau de gestion dans le champ Masque IP, par exemple 255.255.0.0.

Sélectionnez l'option Adresse IP de la passerelle dans le champ Choix de la passerelle ou du point


à point.

Dans le champ Adresse IP de la passerelle par défaut, entrez l'adresse IP du routeur auquel
l'équipement est connecté (ou l'adresse IP de l’ADM si l'équipement est connecté au PTN), par exemple
10.0.32.5, puis cliquez sur Créer.

Il ne doit exister que des itinéraires statiques du type de réseau dans les équipements de tête.

20
12. CONFIGURATION DE LA CARTE CORE-E

12.1. CONFIGURATION DES PORTS ETHERNET

Une fois que toutes les cartes et le SFP de l'équipement ont été déclarés, les cartes CORE-E
seront configurées en double-cliquant dessus dans la vue de l’équipement. Deux onglets apparaissent,
Ethernet Physical Interface, où apparaissent les 4 ports Ethernet 10/100/1000 Mb / s de la carte CORE
(5 et / ou 6 si les ports 5 et / ou 6 ont été équipés d'un SFP 10/100) / 1000 Mb / s), et son statut est
affiché, ainsi que l'onglet Interface TMN, pour la configuration du port de gestion.

Pour configurer chaque port, sélectionnez-le dans l'arborescence, cliquez sur l'onglet
Paramètres, cochez l'option Activé dans le champ État du port, puis cliquez sur Appliquer pour activer
le port. Indiquez ensuite la vitesse et le mode de fonctionnement du port dans le champ Capacités
annoncées si vous souhaitez définir une vitesse fixe sur le port ou cochez l’option Activé dans le champ
Statut de la négociation automatique (l’option Contrôle de flux ne sera normalement pas activée).
Important: pour configurer un port avec une vitesse de 1 000 Mo / s, il est nécessaire que la
négociation automatique soit activée. Marquez l'option admettre tout dans le champ Types de trame
acceptables (uniquement si le périphérique est configuré en mode 802.1Q) et l'option Non synchrone

21
dans le champ Mode de fonctionnement Ethernet synchrone, puis cliquez sur Appliquer. S'ils se
connectent à la pile 2 MSS-8 ou s'ils sont connectés à un PTN via un port GbE, le port sera configuré en
tant que Synchrone et avec le SSM activé. De plus, si la liaison est établie via un port électrique, vous
devez également configurer le mode maître ou esclave, tel que défini par le périphérique qui délivre ou
reçoit la synchronisation via le port Ethernet. Très important. L'activation du mode synchrone peut
couper le lien si les deux équipements connectés ont le même rôle. Vous devez donc vous assurer que
le rôle est différent. Une fois que les tests RFC2544 ont été effectués, il est nécessaire d’activer
l’option Admettre étiqueté uniquement dans le champ Types de trame acceptables afin que le port
ne prenne en charge que le trafic étiqueté. Il peut y avoir des cas où l'option Admettre tout doit être
configurée si l'équipement à connecter au port ne possède pas de VLAN, tel qu'un convertisseur (Eth /
E1) permettant de gérer les nœuds distants. Dans ce cas, il devra également être configuré. port VLAN
Id, généralement 202 ou 203 après avoir créé ces VLAN dans le pont ou dans le cas de clients entreprises,
auquel cas le VLAN défini dans le DWO sera défini, normalement à partir de 2400. Si les ports 5 et 6 sont
équipés d'un SFP GbE, les seules options configurables sont l'activation du port et l'activation du
contrôle de flux, du type de trame accepté et du mode de fonctionnement Ethernet synchrone, qui
resteront identiques que dans les 4 premiers ports, configurez le libellé utilisateur.

En principe, seuls les ports 1 et 2 de la carte Core-E seront activés sur les sites RAN et seront
configurés avec la négociation automatique activée et avec 1 000 Mb / s - Full Duplex une fois les tests
RFC effectués. et la stabilité. Sur le site PoC, plusieurs MSS-8 peuvent être installés en pile et seront
connectés au port 1 ou 6 de chaque Core-E (principal et protection) configurés avec la négociation
automatique activée et à la vitesse de 1 000 Mb / s - Full Duplex De plus, vous devez également activer
les délais LOS Crieria et Static. De plus, les ports 5 des deux cartes Core-E du MSS-8 qui ajoutent du trafic
de premier kilomètre à deux ports d'un PTN3900 ou d'un PTN1900 seront connectés.

22
Les informations sur le périphérique et le port auxquels chaque port Ethernet est connecté
seront configurées dans le champ User Label, conformément au critère Port_Guard, en tenant compte
du fait que le nombre maximum de caractères autorisés est de 15. Exemples de connexions Ethernet:

• Connexion à l’SIU. Nommez SIU_Port, par exemple MADX2345_GE4.

• Connexion à un autre MPR en pile. Nom MPR_Port, par exemple MX9999P2_1.2 (seul celui du
Core 1 est défini).

• Connexion au commutateur de gestion. Nom switch_Port, par exemple SX01SGE1_FA0 / 15.

• Connexion au PTN. Nom PTN_Puerto. BX2001PT1_5.2.

• Connexion à 7750. Nom 7750_Puerto. LSLE1_1 / 1/5.

• Connexion à ISAM. Nom de ISAM.BANEZADOC2462004FD01.

12.2 CONFIGURATION DU PUERTO DE GESTIÓN TMN

Si le 9500 MPR-E MSS-1 / MSS-4 / MSS-8 est connecté au réseau de gestion, il est nécessaire de
le configurer ou de vérifier la configuration si elle a déjà été effectuée. Pour ce faire, double-cliquez sur
la carte CORE et cliquez sur l'onglet TMN Interface. Il y a quatre interfaces possibles pour gérer
l'équipement:

• le port TMN Ethernet. C'est le port de connexion avec le NeTO. Ne jamais désactiver.

• Le port 4 TMN Ethernet, qui ne peut pas être utilisé pour transporter du trafic (en principe,
lorsque le 9500 MPR-E MSS-1 / MSS-4 / MSS-8 doit être connecté à un concentrateur ou à un
commutateur pour le gérer, le port 4 pour cette connexion, en laissant le port du TMN libre pour la
connexion locale au NEtO)

• Deux ports de gestion intrabande TMN n ° 1 et n ° 2.

23
Une adresse IP du sous-réseau 172.16.x.y./24 sera attribuée aux ports Ethernet du TMN de
l'équipement, de sorte que chaque équipement du réseau a une adresse IP de connexion locale
différente (cela permettra des connexions simultanées à différents équipements du réseau). En outre,
il sera configuré en tant que protocole de routage IP OSPF et l'interface sera affectée à la zone OSPF
numéro 1, de cette manière, il sera possible de se connecter avec le NEtO aux stations distantes.

Si l’équipement est connecté à un commutateur de gestion, le port 4 pour le TMN sera activé et
l’adresse IP et le masque attribués seront configurés dans le projet. Pour cela, cochez l’option Activé
dans le champ Ethernet du TMN, entrez l’Adresse IP et masque de réseau de l'interface dans les champs
Adresse IP et Masque IP, respectivement. L'IP doit provenir d'un autre sous-réseau que le port du TMN.
L'option Route statique sera sélectionnée en tant que protocole de routage IP et une route statique
sera configurée pour le gestionnaire, comme indiqué à la section 11.3 de ce document.

Une autre possibilité pour connecter l'équipement au réseau de gestion consiste à utiliser
l'option de gestion de bande, TMN In Band. Cette option est uniquement disponible si la passerelle
d'équipement est configurée en mode 802.1Q (qui est l'option utilisée dans Orange). Dans les
équipements MPR situés dans le PoC et connectés les uns aux autres via le port Eth1 de CORE, la gestion
du TMN en bande est facilitée, pour laquelle une adresse IP définie dans chaque nœud sera configurée,
ainsi qu'un VLAN spécifique pour la gestion intrabande.

Cette option sera utilisée pour gérer les clusters MPR via la connexion Ethernet à l'équipement
PTN1900 ou PTN3900 du concentrateur. Pour ce faire, cliquez sur l'onglet Interface du TMN et
sélectionnez le port N ° 1 du TMN dans la bande.

• Cochez l'option Mode de travail activé.

• Entrez dans le champ VLAN ID le VLAN affecté à la gestion de la bande passante de


l'équipement (normalement 201).

24
• Entrez dans les champs Adresse IP et Masque IP le masque de gestion IP et intrabande (le
masque est généralement 255.255.255.248).

• Sélectionnez le port de la carte Core-E qui se connecte au PTN concentrateur et à travers lequel
l'équipement est géré (normalement le port 5).

• Sélectionnez le protocole de routage IP en tant que routage statique et cliquez sur Appliquer.

Dans les équipements MPR situés dans PoC et connectés les uns aux autres par le biais des ports
Eth1, Eth2, Eth3 ou Eth 6 de CORE, la gestion du TMN en bande sera facilitée, pour laquelle une adresse
IP / un masque défini sera configuré dans chaque nœud, ainsi que en tant que VLAN spécifique pour la
gestion de bande, comme indiqué dans le paragraphe précédent. Dans ce cas, les VLANs seront dans la
plage qui commence par 4000, l'IP sera dans la plage 192.168.x.y / 30, le masque doit donc être
255.255.255.252. Dans ce cas, OSPF sera sélectionné dans le champ Protocole de routage IP et 1 dans
le champ Numéro de zone OSPF.

25
13. CONFIGURATION DES PARAMETRES RADIO

13.1. CONFIGURATION DE CANAUX RADIO

Pour accéder aux menus de configuration et d’affichage des paramètres radio, double-cliquez
sur la carte MPTACC (ou sur l’EAS, ports 5 à 8), puis sur le port correspondant de la carte. Dans l'écran
suivant, apparaissent les menus Direction et Canal # 1 (dans les configurations avec protection 1 + 1, le
menu Canal # 0 apparaît également). Dans le menu Channel (Canal), vous pouvez configurer la
fréquence, le niveau de puissance de transmission ainsi que l’ATPC et le mode muet de transmission.
Dans le menu Direction, vous pouvez sélectionner le mode de fonctionnement en termes de
modulation, l’identificateur de lien et le PPP RF. La procédure pour configurer une unité radio est la
suivante:
Configurez l'étiquette d'utilisateur indiquant le code de la baie (sans PM) et de la station de
destination. Par exemple, sur le périphérique BX2050P1, il serait entré dans le champ Étiquette
d'utilisateur CAT0703_BX2052P1.
Configurez le sélecteur (attendez que le MSS le lise depuis le MPT) et la fréquence de Tx dans le
champ Fréquence du menu Canal # 1, puis cliquez sur Appliquer. Répétez l'opération dans le menu
Canal # 0 dans le cas d'une configuration 1 + 1 FD.
 En fonction du mode de fonctionnement en termes de modulation, il existe deux options: Mode de
fonctionnement avec modulation adaptative (dans ce mode de fonctionnement, l'appareil adapte
le type de modulation et d'autres paramètres du système aux conditions de propagation de l'air, en
fonction des informations de qualité perçue par le récepteur et constitue le mode de
fonctionnement habituel dans le projet MIND) ou en mode de fonctionnement sans modulation
adaptative. Ce qui suit décrit comment configurer dans chaque cas:
o Modulation non adaptative (sera généralement utilisée dans le transport SDH transparent).
Sélectionnez l'option Présélection dans le champ Mode, puis sélectionnez la séparation entre les canaux
(7, 14, 28 ou 56 MHz), puis sélectionnez la modulation à utiliser (4QAM, 16QAM, 32QAM, 64QAM,
128QAM ou 256QAM). Dans le champ Option, vous devez sélectionner Masque ETSI actuel. Dans le
champ Capacité, la capacité du canal apparaîtra en fonction de la séparation et de la modulation du
canal sélectionné. Cliquez sur Appliquer.

26
Modulation adaptative Sélectionnez l'option Modulation adaptative dans le champ Mode, sélectionnez
dans le champ Plage de modulation les plages de modulation qui seront utilisées en fonction de la
qualité du support (4 / 16QAM ou 4/16 / 64QAM), puis sélectionnez la séparation entre les canaux dans
Dans le champ Espacement des canaux de référence (7, 14 ou 28 MHz), sélectionnez dans le champ
Mode de référence la classe de référence spectrale prise comme référence (4QAM par défaut). Cliquez
sur Appliquer.
La capacité totale de la liaison est celle qui correspond à une modulation 4QAM ou 16QAM et la
commutation entre types de modulation est sans impact et conserve la même bande passante du canal.
Dans le champ Modulation actuelle, vous pouvez voir la modulation utilisée par le système. De plus, en
cochant l’option Manual Operation et en sélectionnant une modulation dans le champ Forced
Modulation, vous pouvez modifier la modulation utilisée par le système (vous ne pouvez forcer que la
modulation immédiatement supérieure ou immédiatement inférieure, de 4QAM à 8PSK ou de 64QAM
à 32QAM). . Avec ODU de type MPT-HC dans une configuration 1 + 1, le paramètre Driving MSE apparaît
également, il doit être configuré avec la valeur MSE la plus élevée.

27
Configuration de l'identifiant de lien. Pour utiliser l'identification de lien, activez l'option Activé
puis entrez dans le champ Identifiant attendu l'identifiant de lien attendu en réception et dans le champ
Identifiant envoyé l'identifiant de lien transmis par le périphérique (l'identifiant attendu doit
correspondre à l'identifiant envoyé de la station avec laquelle il fait face). Cette option n'est pas utilisée
dans le projet MIND.

PPP RF C’est le canal de communication entre les stations de la trame radio, cochez l’option
Activée. Dans le champ Adresse distante, l’IP du nœud distant apparaîtra s’il existe une communication
par radio. Sélectionnez le protocole de routage utilisé dans le champ Protocole de routage IP (routage
statique ou OSPF) et, si vous utilisez OSPF, sélectionnez la zone OSPF. En général, le routage OSPF sera
utilisé et la zone 1 sera sélectionnée Dans les baies avec plusieurs liaisons les unes aux autres, seul le
PPP RF sera activé dans le premier canal.

ATPC (contrôle automatique de la puissance de transmission). L'ATPC peut être activé en


cochant l'option Activé, dans ce cas, les champs Plage ATPC (où vous devez entrer les puissances Tx et
Max) et le seuil ATPC Rx (valeur d'alimentation Rx). commence à augmenter la puissance de Tx). Cliquez
sur Appliquer pour appliquer les modifications. L'option ATPC n'apparaît pas si le mode de modulation
adaptative a été configuré et n'est pas utilisé dans le projet MIND.

28
ATPC. Cette option est présente si l'ATPC est désactivé, vous devez entrer la valeur de puissance
de transmission constante. Dans le cas de la modulation adaptative, le champ ATPC n’apparaît pas mais
la puissance de transmission, et il n’est possible de modifier le niveau de puissance que pour la
modulation 4QAM, bien que les autres modulations utilisent ce même niveau. Cliquez sur Appliquer
pour apporter les modifications.

Tx Mute. Cette option permet de voir l'état du silencieux de la transmission ou d'activer ou de


désactiver le silencieux (dans des conditions normales, la valeur doit être Off). Pour désactiver
l'émetteur, cochez l'option Activé et cliquez sur Appliquer. Pour retransmettre, décocher l'option

Pour un temps limité. Cela permet de vérifier les interférences de la baie sans passer au point
distant. Pour rendre muet temporisé, cochez l'option Temporisé et entrez 5 dans la colonne Minutes
du délai. Après 5 minutes, l'émetteur va émettre à nouveau. Dans le cas où il n'y a pas de fréquences
disponibles dans la baie, le Tx Mute doit être activé.

13.2. CONFIGURATION XPIC

Dans les cas où MPT de type HCv2 est équipé d'un module XPIC, il est nécessaire de configurer les paramètres XPIC. En
dessous du graphe de connexion:

29
Lorsque nous avons un équipement en configuration XPIC, les ODU apparaissent dans le gestionnaire
avec un symbole semblable à un "plug", comme indiqué dans l'image ci-dessous:

Vous pouvez configurer 2 + 0 (ou X + 0 est possible chez Orange) avec XPIC. Pré-configuré chaque canal
avec la fréquence appropriée et en sélectionnant la polarisation de celle-ci (verticale ou horizontale)
comme indiqué dans la section 13.1 de ce document, avec la particularité que vous devez sélectionner
dans le champ Option l'une des options qui incluent / XPIC. Aussi, dans le champ la polarisation sera
sélectionnée verticalement sur un canal et horizontal sur l'autre.

30
Sélectionnez Configuration -> Configuration XPIC. La vue suivante apparaîtra dans laquelle le module
MPT-HCv2 avec XPIC apparaît en vert, sans modulation adaptative, avec ATPC désactivé, avec
canalisation à 28 MHz ou à 56 MHz et avec modulation 128QAM ou 256QAM.

Dans le menu de configuration XPIC, un canal V sera sélectionné, le canal H sera glissé et une fenêtre
indiquant l’association apparaîtra. Cliquez sur OK puis cliquez sur Appliquer.

La vérification du port de la carte MPTACC indique le canal configuré à l'étape précédente dans le
champ Interface associée.

31
La configuration XPIC est prise en charge avec une ou deux antennes.

Lorsque vous allez prendre des mesures de puissance dans une liaison XPIC, une nouvelle valeur appelée
XPIC DISCRIMINATOR apparaît. Elle indique la discrimination entre les deux polarisations et doit être
supérieure à 25 dB. En général, pour prendre ces mesures, sélectionnez un temps d’échantillon de 30
secondes:

32
14. CONFIGURATION DES PORTS PDH

Pour configurer les ports E1 des cartes P32E1DS1, double-cliquez sur la carte. L’écran PDH Main View
s’affiche et affiche les 32 ports de la carte. Dans l'onglet Alarms & Settings, sélectionnez l'emplacement
et vérifiez que l'option Node Timed est définie sur Désactiver.

Sélectionnez l'un des ports et l'état de tous les ports de la carte apparaîtra à droite. Pour configurer un
port, cliquez sur l'onglet Paramètres et configurez les paramètres suivants:

Étiquette d'utilisateur. L'équipement et le port auxquels le port est connecté seront indiqués. Vous
pouvez entrer un maximum de 15 caractères. Des exemples de connexion à différents types
d’équipements sont présentés:

Commutateur ATM MX9000AT1_4.3


PTN. MX9999PT1_7.15.
Connexion SIU E1. GALX3678_2
BTS ou noeud B hérité. GALR6574_1.
Client Nom_client Prosegur_VI0007CP1.
Mode de signal. Sélectionnez Unframed pour activer le port ou Disabled pour le désactiver.

33
Flow Id. Entrez un nombre compris entre 3 000 et 3 999 pour identifier l'affluent. L'identifiant de flux
à utiliser dans le DWO correspondant sera défini pour chaque projet.

Profil de service. Sélectionnez TDM2TDM pour connecter E1 d’une station à une autre ou TDM2Eth
si le circuit passe dans une section donnée pour deux MPR connectés en pile.

Taille de la charge utile Il n'est pas utilisé dans les configurations TDM2TDM, les valeurs possibles
sont 256 ou 1024.

ECID Tx. Il est uniquement disponible dans les configurations TDM2Eth, dans les configurations
TDM2TDM prend la valeur de l'identifiant de flux.

ECID Rx. Il est uniquement disponible dans les configurations TDM2Eth, dans les configurations
TDM2TDM prend la valeur de l'identifiant de flux.

Source d'horloge TDM. Dans les configurations, TDM2TDM est configuré en tant que différentiel et
ne peut pas être modifié.

Cliquez sur Appliquer pour appliquer les modifications.


15. CONFIGURATION DES PORTS EN SDH

Les cartes STM-1 à 2 ports du 9500MPR peuvent fonctionner de deux manières différentes selon la
façon dont elles sont déclarées sur le périphérique lors de leur enregistrement.

SDHACC. Les cartes déclarées de cette manière fournissent deux ports STM-1 non canalisés, pour un
transport transparent.

SDHCHAN. Les cartes déclarées de cette manière fournissent un seul port STM-1 canalisé, capable de
gérer le VC-12 de celui-ci.

15.1. CONFIGURATION DE LA CARTE STM-1 CONFIGURÉE EN SDHACC

Pour configurer les ports STM-1 des cartes SDHACC, double-cliquez sur la carte. L'écran Vue principale SDH s'ouvre. Un
onglet apparaît pour chaque port de la carte. Cliquez sur l'un des ports. Pour configurer un port, cliquez sur l'onglet
Paramètres et configurez les paramètres suivants:

Etat du port. Cochez Activé pour activer le port.

Arrêt automatique du laser. Ce champ n'apparaît que si les SFP sont optiques. Définir comme forcé pour transmettre de
l'énergie.

J0 Configuration. Doit être désactivé pour que la balise path ne soit pas cochée.

Cliquez sur Appliquer pour appliquer les modifications.

ID de flux (2..4080). Entrez un numéro de VLAN identifiant le STM-1. L'ID de flux doit être unique dans
le réseau MPR.

Profondeur du tampon de gigue. Sélectionnez la valeur basse.

Source d'horloge TDM. Configurer en différentiel.

Profil de service. Il est défini comme SDH2SDH, il ne peut pas être modifié.

Cliquez sur Appliquer pour appliquer les modifications.


15.2 CONFIGURATION DES CARTES STM-1 CONFIGURÉES EN SDHCHAN

Les 2 x cartes STM-1 configurées en tant que SDHCHAN n'autorisent l'utilisation que du premier port de
la carte et, dans ce mode, les ressources du port VC-12 peuvent être gérées au niveau E1. Cliquez sur le
STM-1 et configurez les paramètres suivants:

Etat du port. Marquez l'option Activer.

Source d'horloge. Nœud temporisé

Configuration de synchronisation du nœud E1. Node Désactivé.


Ensuite, sélectionnez le E1 de la carte STM-1, activez-les avec l'option Unframed et cliquez sur Apply.
Configurez l'ID de flux avec le VLAN défini et sélectionnez le profil de service comme TDM2TDM de la
même manière que pour les ports PDH. (Ou TDM2Eth si les circuits passent dans une section par 2 MPR
connectés en pile. Tous les circuits de la carte doivent être du même type, ou TDM2TDM ou TDM2Eth
ne peuvent pas être configurés de manière mixte).

REMARQUE: Lors de l’évaluation des connexions à effectuer, dans les cartes STM1 (SDHCHAN), pour les
différentes installations, seules les valeurs de KLM (1-1-1 à 3-7-3) seront considérées comme valides
Equipement SDH avec lequel elle est interconnectée, nous ne prendrons en aucun cas la validité des
numéros d’installation (1 à 63) de cette carte, car ils ne correspondent pas à la numérotation de
l’équipement SDH.
16. CONFIGURATION DE LA SYNCHRONISATION

Il est nécessaire de configurer la synchronisation dans les appareils 9500MPR. Dans chaque réseau, un
équipement doit être configuré en tant que source de synchronisation (maître) et les autres sont
synchronisés par radio (esclave). Pour configurer la synchronisation de l'équipement, sélectionnez
l'onglet Synchronisation dans la vue principale, puis cliquez sur l'onglet Paramètres.

En fonction du rôle de l'équipement, les éléments suivants seront configurés:

Rôle Master : Sur l'équipement sur lequel le réseau est synchronisé, vous devez marquer Maître
dans le champ Rôle. Dans la section Source principale, marquez la référence de synchronisation
principale (le port Sync-in peut être sélectionné si une référence externe de 2 MHz est utilisée, le port
E1 / T1 si un port E1 est utilisé pour synchroniser l'équipement, le port Eth si le protocole Ethernet est
synchrone. via l'un des ports Ethernet de la carte Core-E ou le port STM-1 si un port STM-1 de la carte
SDHACC est utilisé ou si aucune autre référence n'est disponible, vous pouvez sélectionner l'option Free
Run Local Oscillator utiliser comme source de synchronisation l’oscillateur local de l’équipement). Dans
la section Source secondaire, marquez la référence de réservation. Si la source principale est un
oscillateur local libre, il n’est pas nécessaire de configurer quoi que ce soit, sinon l’option Oscillateur
local libre sera sélectionnée. Dans le champ Restauration, l'option Réversible sera cochée. Cliquez sur
Appliquer pour appliquer les modifications. Pour le projet Orange MIND, le premier MSS-8 installé dans
le concentrateur sera configuré avec Rôle Master et le signal GbE des ports 1 ou 6 du CORE sera
sélectionné comme source principale, étant donné que les deux équipements peuvent être reliées par
ce dernier port, pour ce qui sera sélectionné comme source primaire dans Eth Port, port 1 ou 6 du CORE.

Dans tous les cas, il faut vérifier que le NEC QL est QL_PRC ou QL_SSUA.
17. INSTALLATION DE L’ÉQUIPEMENT ET CONFIGURATION DE NTP

Il est nécessaire de régler l'heure de manière à ce que la surveillance des alarmes et des événements se
produisant soit cohérente. Pour ce faire, sélectionnez Configuration -> Heure NE, cochez la case Définir
l'heure du NE avec l'heure du système d'exploitation et cliquez sur Appliquer. Les équipements seront
mis en date et heure avec les informations qu’il obtiendra du PC (pour mettre en heure les équipements,
le protocole NTP doit être désactivé).

Pour que l'équipement prenne la date et l'heure du gestionnaire NM, il est nécessaire d'activer le
protocole NTP dans le 9500 MPR-E MSS-1 / MSS-4 / MSS-8, ceci permet à tous les équipements du
réseau d'avoir le même temps bien qu'ils aient été réinitialisés. Pour configurer le protocole NTP,
sélectionnez Configuration -> Configuration réseau -> Configuration NTP, cochez l’option Activé dans le
champ Protocole NTP, indiquez dans le champ Adresse du serveur principal l’adresse IP du gestionnaire
NM via laquelle l’équipement est géré (s’il ya un seul serveur) , mettez la même adresse IP dans le
champ Adresse du serveur disponible) et cliquez sur Appliquer.
18. CONFIGURATION DES PARAMÈTRES DU SYSTÈME

L'impédance des ports E1 équipés dans les critères 9500 MPR-E, Statique Lag et LOS sera configurée.
Pour ce faire, sélectionnez Configuration -> Paramètres système et configurez les champs suivants:

Impédance. Sélectionnez Unbalance 75 Ohm et cliquez sur Apply.

Serveur DHCP. Sélectionnez Activé et cliquez sur Appliquer. De cette manière, le 9500MPR-E MSS-1 /
MSS-4 / MSS-8 attribue dynamiquement une IP à notre PC pour se connecter
localement.

Contrôle d'admission. Sélectionnez Disabled et cliquez sur Apply.

Critères de LOS Ethernet. Il sera configuré comme désactivé sur tous les équipements, à l'exception
de ceux connectés en pile ou à un PTN3900 ou un PTN1900 dans le PoC, qui sera configuré comme
activé. Cliquez sur Appliquer. Si activé, en plus des conditions normales pour la commutation Core, il
inclut le niveau de service sur toutes les interfaces et l'échec ou l'extraction de SFP.

Décalage statique Il sera configuré comme activé sur tous les équipements dotés de deux cœurs.
Cliquez sur Appliquer. Si cette fonctionnalité est activée, les ports Ethernet de la carte de veille Core
sont activés, même s'ils ne transfèrent pas le trafic. L'activation de ce paramètre implique une réduction
du trafic Ethernet de 1 minute.
Paramètres de priorité du système. Paramètre permettant de définir la priorité du système avec le MAC
de l'équipement, il restera la valeur par défaut 32768.
Enregistrement Laissez activé pour que les événements soient envoyés au journal des événements.
Adresse du pont. C'est un champ en lecture seule, il s'agit de l'adresse MAC utilisée dans les
configurations TDM2Eth.
Mode SNMP. Il sera laissé en tant que SNMPv2.
19. CONFIGURATION QOS

Le gestionnaire peut configurer la qualité de service pour obtenir le comportement souhaité dans les
flux ETH transmis à la radio. La QoS se comportera de la même manière dans tous les éléments
impliqués dans la communication, Core-E, carte EAS, ODU et MPT.
Les files d'attente Q6, Q7 et Q8 sont des files d'attente avec une priorité élevée déjà préétablies et ont
un trafic garanti en cas de dégradation de la liaison. Dans le projet Mind, la taille des files d'attente n'est
pas modifiée, mais la priorité des files d'attente Q1 à Q5 est configurée, ainsi que le comportement du
planificateur. Il convient de noter que la qualité de service est gérée par les unités MPT et non par les
unités d'accès MPT. Dans le cas d'une commutation de cœurs, la qualité de service n'est pas affectée.

S'il est nécessaire d'afficher ou de configurer la qualité de service, vous accédez au menu Configuration
-> Configuration de la qualité de service (à l'aide de l'icône () ou en appuyant sur F12). Les images
suivantes montrent la configuration par défaut des files d’attente dans le projet MIND d’Orange:

La file d'attente Q5, la priorité la plus élevée parmi les éléments configurables, sera définie comme
priorité Stricy (SP) et poids (poids) égal à zéro. Le reste suivra par défaut sous forme de Round Robin
(DWRR):

Configuration comme IEEE802.1p dans le type de QoS et la priorité des files d'attente indiquées ci-
dessous:
20. CONFIGURATION DES LAG (GROUPE D'AGRÉGATION DE LIENS)

Le 9500MPR-E, MSS-1 / MSS-4 / MSS-8, permet de combiner, ajouter, plusieurs connexions réseau en
parallèle pour augmenter le débit au-delà d'une simple connexion, ce qui peut offrir une sécurité accrue
et une vitesse des connexions. Les équipements MRP9500 MSS-1 / MSS 4 / MSS-8 prennent uniquement
en charge les radios LAG LEVEL 1 et LAG LEVEL 2.

La vitesse des communications augmente tout comme la protection. En cas de défaillance de l'un des
canaux, tout le trafic est redirigé vers l'autre canal. En cas de problèmes de bande passante, le trafic sur
le canal existant sera géré conformément à la politique de qualité QoS mise en œuvre sur l'équipement.

Configuration RADIO LAG LEVEL 1:

LAG LEVEL 1 représente un groupe de liens tous regroupés dans deux systèmes d'agrégation, un par
canal radio. Les ports LAG LEVEL 1 sont pris en charge par MPT HCv1 / MPT HCv2. Il ne peut être
configuré que si MPT est connecté aux ports 5 à 8 des cartes EAS.

Le SSM et le PPP RF doivent être désactivés pour créer un décalage radio L1 sur les canaux qui le
composent.

Pour démarrer la configuration, allez au menu principal -> Configuration -> Configuration du retard ou
appuyez sur F5, comme indiqué dans l'image suivante:
Une fois l'option précédente sélectionnée, la fenêtre principale de création apparaît. Dans celui-ci, nous
cliquons sur l'option de création, comme indiqué ci-dessous:

Plus tard, il nous sera demandé les données suivantes pour la création. Entrez les valeurs appropriées et
cliquez sur Créer:

ID: ce sera l'identifiant du LAG au sein de l'équipement. Les valeurs sont comprises entre 1 et 14.
Nom: valeur optionnelle d'un maximum de 32 caractères qui aidera l'opérateur à l'identifier.
La description vano_equipo sera utilisée, par exemple, PO0004PM_PO6303P1.
Type: Nous indiquons que nous allons configurer le niveau 1 du LAG. Il s'agit d'un paramètre obligatoire.
Taille: Ce champ indique le nombre maximum de ports, liaisons radio, qui la supportera.
LACP: Votre valeur doit être DISABLE.
Timeout: Cette valeur est désactivée.
Une fois que le processus d’insertion des données est terminé, si tout s’est déroulé de manière
satisfaisante, une fenêtre semblable à celle-ci apparaîtra:

Une fois que l'instance LAG AGGREATION LEVEL 1 est créée, nous devons ajouter les ports qui en feront
partie. Pour ce faire, PPP_RF doit être désactivé sur tous les ports radio que nous voulons ajouter.
Aucune connexion croisée n'est affectée, aucun VLAN, la configuration SSM ou des références pour la
synchronisation de l'équipement. Nous sélectionnerons dans la partie inférieure droite les ports
disponibles que nous souhaitons ajouter au moyen du symbole ">". Celles-ci seront automatiquement
affichées par l'application au sein de celles configurées dans le système. Nous définirons ensuite les
valeurs du temps d’attente de la restauration en cas de défaillance (WTR Wait to Restore) dont la plage
peut être comprise entre 100 ms et 8 secondes et dont la valeur par défaut est 1 seconde, la zone RFP
et le SSM, Niveau LAG:
La licence qui s'applique au LAG est identique à la licence et à sa configuration. Une nouvelle licence
n'est pas requise pour l'agrégation de trafic.

Cliquez sur le bouton "Appliquer" et attendez la fin de l'opération. Pour obtenir une information claire
et valide sur les valeurs fixes, il est conseillé d’utiliser le bouton "Actualiser".

Configuration LAG LEVEL 2:

LAG LEVEL 2 représente un groupe de liens, radio ou Ethernet, tous regroupés dans deux systèmes
d'agrégation, un par canal radio. Les ports LAG LEVEL 2 sont pris en charge par MPT HCv1 / MPT HCv2.
Lors de la configuration d'un LAG de niveau 2 dans les équipements 9500MPR MSS4 / MSS8, une série
de prémisses doit être prise en compte:
Nous pouvons définir au maximum trois instances de LAG LEVEL 2, chacune avec un maximum de 8
ODU dans une configuration 1 + 0.
Le MPT groupé dans une radio de LAG LEVEL 2 doit être connecté à un MPT-Access différent. L'autre
port du MPT-Access doit être vide et désactivé. De plus, chaque port ajouté au LAG du MPT-Acces doit
être différent (3.1, 4.1, etc.).
L'identifiant ou la clé du LAG doit être compris entre les valeurs 1 et 14.

Tous les identificateurs radio ajoutés au LAG doivent acheminer du trafic. Il n'est pas possible de faire
des configurations "maître-esclave".

La licence qui s'applique au LAG est identique à la licence et à sa configuration. Une nouvelle licence
n'est pas requise pour l'agrégation de trafic.

Les ports appartenant à un anneau ERP, ayant des interconnexions, une ségrégation, des VLAN, des
routes statiques ou ayant activé PPF-RF ne peuvent pas être ajoutés au LAG.

Le SSM doit être activé dans les canaux radio, car il ne peut pas être activé dans le décalage.

Le processus de création est très similaire au précédent. Allez dans le menu principal -> Configuration ->
Configuration du décalage ou appuyez sur F5. Puis appuyez sur Créer, comme indiqué dans l'image
suivante:
Entrez les valeurs suivantes:

ID: ce sera l'identifiant du LAG. Les valeurs valides sont comprises entre 1 et 14. Il s'agit d'une donnée
obligatoire.

Nom: valeur facultative de 32 caractères maximum. Mettez vano_equipment à distance.


Type: Nous indiquons que nous allons configurer la radio LAG LEVEL 2 ou Ethernet.
Taille: Ce champ indique le nombre maximal de ports que la configuration du LAG prendra en charge. Le
maximum autorisé est de 4.
LACP: Désactiver. Une fois l'instance sélectionnée et créée, cette valeur ne peut plus être modifiée.
Timeout: Cette valeur est désactivée.

Nous sélectionnons les ports désirés parmi ceux qui apparaissent disponibles dans la partie inférieure
gauche de l'écran avec le symbole plus grand, ">". Les ports disponibles respectent les mêmes
restrictions que dans LAG LEVEL 1.

Enfin, appuyez sur "Appliquer", attendez quelques secondes que l'opération se termine et
appuyez sur "Actualiser" pour voir que tout s'est bien passé.
N'oubliez pas que dans tous les cas, il n'est pas autorisé de mélanger des flux radio avec des modulations
fixes et adaptatives au sein du même LAG.

Une configuration de LAG peut être supprimée tant que l'état administratif est Désactivé et qu'aucun
port n'est attribué.

Enfin, dans le cas où l’équipement est configuré en tant que XPIC et achemine le trafic Ethernet, le LAG
à configurer est LAG LEVEL 1. Si l’équipement achemine le trafic SDH (STM-1), bien qu’il ait une
configuration XPIC, il n’est pas nécessaire de configurer aucun LAG sur l'équipement.
21. GESTION DE VLAN

Le 9500MPR-E MSS-1 / MSS-4 / MSS-8 permet de gérer le trafic Ethernet de trois manières différentes:

- 802.1D (pont d'adresses MAC). Le trafic Ethernet est commuté en regardant uniquement le MAC de
destination. C'est le mode de fonctionnement par défaut. Seuls les équipements appartenant à vain
Home Ambition, la connexion entre ISAM et 7750 seront configurés de cette manière.

- 802.1Q (pont virtuel). Le trafic Ethernet est commuté en regardant l'étiquette de VLAN, et un VLAN
est attribué à toutes les trames Ethernet dans le 9500MPR. Par défaut, tous les ports sont associés au
VLAN 1, mais vous pouvez créer de nouveaux VLAN et les associer aux ports nécessaires. C'est le mode
de fonctionnement configuré dans le projet MIND d'Orange.

- 802.1AD (QinQ). Il permet le transport transparent de plusieurs VLAN clients en les encapsulant dans
un VLAN de service, celui utilisé dans le réseau MPR.
En mode 802.1Q, pour créer un VLAN, cliquez sur Nouveau et la fenêtre Créer un VLAN s'ouvre. Entrez
ensuite l'ID de VLAN dans le champ ID de VLAN (il doit s'agir d'un nombre compris entre 2 et 4080).
Vous pouvez nommer le VLAN dans le champ Nom du VLAN. Marquez dans la table des ports VLAN les
ports auxquels le VLAN en cours de création est associé.

Le mode 802.1Q sera utilisé dans les périphériques Orange et les VLAN suivants seront créés dans chaque
périphérique:

VLAN de trafic 2G. Il sera associé au port Ethernet 1 (ou différent selon le projet) de l'équipement MSS
et à tous les ports radio sur la route. Le nom du VLAN sera 2U_Subred SIU, par exemple 2G_10.11.244.64
/ 28 et les identifiants de VLAN 51, 61, 71, 81 ou 91.

Trafic VLAN 3G Iub. Il sera associé au port Ethernet 2 (ou différent selon le projet) de l'équipement
MSS et à tous les ports radio sur la route. Le nom du VLAN sera 3G_Sured SIU, par exemple
3G_10.11.245.64 / 28 et VLAN ID 52, 62, 72, 82 ou 92.

Trafic VLAN 3G OAM Mub. Il sera associé au port Ethernet 2 (ou différent selon le projet) de
l'équipement MSS et à tous les ports radio sur la route. Le nom du VLAN sera 3GUAM_SUbred, par
exemple, 3G_OAM_10.11.246.64 / 28 et VLAN ID 53, 63, 73, 83 ou 93.

MPR de gestion de VLAN. Ce sera 201 et il ne sera jamais configuré dans bridge.

Gestion de l'héritage VLAN. Il sera associé aux ports définis dans le projet et à tous les ports radio.
Le nom du VLAN sera Manag_Legacy et l'ID de VLAN 202 ou 203. Le port du Core auquel le Legacy est
connecté sera marqué comme non marqué.

VLAN ERPS. Les VLAN 3980 et 3981 seront utilisés, ils seront définis dans le DWO. Celles-ci seront
directement créées et supprimées du menu de création de sonnerie et peuvent être visualisées dans le
menu de configuration VLAN
VLAN Middle Mile. Ce sont des VLAN de connexion entre PTN. Il sera associé au port 5 ou 6 de la carte
EAS de l'équipement et à la radio correspondant au chemin (ou aux ports du Core qui connectent les
équipements en pile). Le nom du VLAN sera PTN POC_PTN POP, par exemple GU9997PT1_GU0028PT2
et l'ID de VLAN appartiendra à la plage 300-399 et sera défini dans le DWO. S'il existe deux VLAN entre
les deux mêmes PTN, les extrémités _W ou _P seront ajoutées le cas échéant.

D'autres VLAN peuvent être définis pour la gestion à distance ou un trafic différent, et les données du
projet seront spécifiées.
22. CONNEXIONS CROISÉES

Le 9500 MPR-E MSS-1 / MSS-4 / MSS-8 permet de connecter le trafic entre toutes les unités de
l'équipement, car il est nécessaire de créer les interconnexions nécessaires (cela ne s'applique pas au
trafic Ethernet car il fonctionne un commutateur, et il n’est pas nécessaire d’effectuer une connexion
croisée), pour effectuer des connexions croisées, sélectionnez Configuration -> Connexions croisées, un
écran apparaît affichant à gauche les 4 ports Ethernet de la carte Core (5 et / ou 6 si les SFP des ports 5
et 6 ont été équipés) et en haut ou sur les côtés apparaissent les 6 cartes de type Radio, PDH ou SDH
pouvant être équipées dans un MSS-8 (dans le cas d’un MSS-4 n’apparaîtra que 2 cartes sur la majeure
partie de la carte Core-E). Le port Ethernet 4 n'apparaîtra pas s'il a été configuré pour transporter du
trafic de gestion.

Si la protection 1 + 1 a été configurée (EPS au niveau des cartes PDH et HSB ou FD au niveau de la carte
radio), les deux cartes constituant le groupe de protection apparaissent liées par une ligne pointillée,
dans ce cas les connexions croisées sera faite sur la carte qui est définie comme protégée.

Des interconnexions des types suivants peuvent être établies:

PDH-Radio. La ligne de la connexion apparaîtra en noir.


Radio-radio La ligne de la connexion apparaîtra en rouge.
Radio-Eth. La ligne de la connexion
PDH-Eth. La ligne de la connexion apparaîtra en bleu.
SDH-Radio. La ligne de la connexion apparaîtra en noir.
Les connexions effectuées en configuration en anneau sont traitées dans la section correspondante.

Pour effectuer une connexion croisée, sélectionnez le connecteur source avec le bouton gauche de la
souris et maintenez-le enfoncé tout en déplaçant la souris vers l'emplacement cible, puis relâchez le
bouton gauche.

Ensuite, un panneau noir apparaît indiquant les emplacements que vous souhaitez interconnecter dans
lesquels vous devez sélectionner certaines options en fonction du type de connexion croisée à effectuer.
Cross-connection PDH-Radio. Une fois que l’origine et la destination de la connexion croisée ont
été sélectionnées, le panneau suivant apparaît avec les 32 ports de la carte P32E1DS1, dans
lesquels les ports désactivés sont affichés avec un 0 et un nombre indiquant l’ID de flux. qui sont
activés. Marquez les ports que vous souhaitez croiser et cliquez sur OK. Pour envoyer la
configuration à l'équipe, cliquez sur Appliquer dans l'écran principal.

Interconnexion radio-radio. Une fois que l’origine et la destination de la connexion croisée ont
été sélectionnées, le panneau suivant apparaît dans lequel vous devez sélectionner l’option TDM
pour saisir l’ID de flux que vous souhaitez connecter d’une carte radio à l’autre et le type. profil
utilisé (TDM2TDM si un flux appartenant à un circuit E1 de bout en bout est connecté entre des
périphériques 9500 MPR-E, SDH2SDH si un flux appartenant à un circuit STM-1 ou TDM2Eth de
bout en bout est connecté à l'étape si un flux provenant d'un E1 dans un 9500 MPR-E et destiné
à un port Ethernet dans le 9500 MPR-E de l'autre extrémité est connecté à l'étape), dans ce
dernier cas, vous devez également sélectionner la source d'horloge TDM (s'il existe déjà). Profils
TDM2TDM sur l'ordinateur, la seule option possible sera Différentielle, si vous ne sélectionnez
pas l'option Adaptative). Cliquez sur OK Il est également possible d’interconnecter plusieurs flux
en même temps en les entrant séparés par une virgule ou en entrant une plage liée par un trait
d'union. Par exemple, vous pouvez interconnecter les flux 200 à 300 en mettant 200-300 dans le
champ Flow Id ou cross-connect. les flux 15, 25 et 35 en mettant 15,25, 35 dans le champ ID de
flux. Pour envoyer la configuration à l’équipe, cliquez sur Appliquer dans l’écran principal.
Connexion radio-Ethernet croisée. Une fois que l'origine et la destination de la connexion
croisée ont été sélectionnées, le panneau suivant apparaît dans lequel vous devez entrer l'ID
de flux à connecter. Le profil sera toujours TDM2Eth. Sélectionnez Adaptive dans le champ
Source d'horloge TDM (ou Différentiel s'il existe un profil TDM2TDM sur le périphérique).
Saisissez ensuite l'adresse MAC de la destination 9500 MPR-E dans le champ Adresse MAC
(vous pouvez l'obtenir à partir du champ Adresse du pont du menu Configuration - >
Paramètres système du noeud de destination.) Cliquez sur OK. Pour envoyer la configuration
à l’équipe, cliquez sur Appliquer dans l’écran principal.

Connexion croisée PDH-Ethernet. Une fois que l’origine et la destination de la connexion


croisée ont été sélectionnées, le panneau suivant apparaît, dans lequel l’ID de flux
correspondant au port E1 sera sélectionné. Les champs Taille de la charge utile, ECID Tx,
ECID Rx et Source d'horloge TDM avec les valeurs que le port E1 a configurées. Entrez
l'adresse MAC de la destination 9500 MPR-E dans le champ Adresse MAC (vous pouvez
l'obtenir à partir du champ Adresse du pont du menu Configuration -> Paramètres système
du nœud de destination), puis cliquez sur OK. Pour envoyer la configuration à l'équipe,
cliquez sur Appliquer dans l'écran principal.
Interconnexion SDH-Radio. Une fois que l'origine et la destination de la connexion croisée
ont été sélectionnées, le panneau suivant apparaît, dans lequel l'ID de flux est
automatiquement associé. Le champ source d'horloge TDM sera aussi différentiel.

Dans les interconnexions avec un profil de type TDM2Eth, vous devez entrer le MAC unicast du
noeud de destination comme indiqué ci-dessus (uniquement dans les deux MPR connectés en pile),
mais si le noeud de destination utilise la protection 1 + 1 (EPS au niveau E1, HSB ou FD au niveau radio),
le MAC à introduire est le multicast, obtenu en changeant les deux premiers chiffres de 00 à 01. Par
exemple, si le MAC est en envoi individuel, l’équipement est 00: 20: 35: FA: 10: AA, votre multidiffusion
MAC sera 01: 20: 35: FA: 10: AA.
23. CONFIGURATION DES PROTECTIONS 1 + 1

Si 1 + 1 protections sont déclarées sur le périphérique lors de l'attribution de la carte, l'onglet Schémas
de protection apparaît dans la vue du périphérique. Les protections configurées sur le périphérique
apparaissent dans l'arborescence et sur le côté droit, l'état de chaque groupe de protection apparaît.

Le 9500 MPR-E MSS-4 / MSS-8 présente les types de protection 1 + 1 suivants:

Protection de l'équipement. Une protection de type EPS est disponible pour tous les types de cartes
sauf l'ASAP, à condition que les groupes soient dans des slots continus (Core 1 et 2, la protection des
cartes radio, PDH et SDH peut fonctionner dans les paires de slots 3 -4, 5-6 et 7-8).

Protection de radio Rx.


Protection HSB (Hot Stand-By).
Protection FD (diversité de fréquence).
Protection de la synchronisation. Cette option n'apparaît que si deux références de synchronisation
ont été définies dans l'équipement.
Pour vérifier la configuration de chaque type de protection, sélectionnez-le dans la vue arborescente.
Par exemple, cliquez sur Protection de l'équipement ou sur Protection radio Rx. L'onglet Paramètres du
schéma de protection apparaît. Dans cet onglet, dans le champ Type de protection, le type de protection
configuré (1 + 1, 1 + 1 sans impact) apparaît. Dans le champ Critères de restauration, indiquez si la
protection est réversible ou non réversible. Toutes les protections doivent être configurées en tant que
réversible si le coupleur utilisé est asymétrique (1 dB / 10 dB) ou comme non réversible si le coupleur
utilisé est symétrique (3dB / 3dB). Cliquez sur Appliquer pour modifier la configuration.
24. CONFIGURATION ET AFFICHAGE DE MESURES DE QUALITÉ (SURVEILLANCE DES
PERFORMANCES)

Le 9500 MPR-E MSS-1 / MSS-4 / MSS-8 permet de configurer des mesures de qualité (contrôle de
performance) dans les cartes Core-E, MPT Access et EAS, permettant ainsi à des compteurs d'erreur
de vérifier le comportement du lien Il existe deux types de MP dans les cartes MPTACC: 15 minutes
et 24 heures. Ils peuvent également être de type Hop ou Link et permettre de voir à la fois les
mesures G.826 et les mesures sur le terrain. Les cartes Core-E vous permettent de visualiser le trafic
transmis et reçu.

Pour activer et afficher le PM, sélectionnez Diagnostic -> Contrôle des performances. Sur le côté
gauche, l'équipement auquel vous pouvez accéder via le CT apparaîtra, sélectionnez l'équipement.
Sélectionnez ensuite la carte dont vous souhaitez activer ou afficher les mesures et vérifiez si l'icône
( ), apparaît en haut de l'écran. Si tel est le cas, les MP sont désactivés. L'équipement doit être
livré avec le PM de tous les canaux radio activés. Pour ce faire, cliquez sur l'icône ( ) et vérifiez
qu'il passe à status ( ).
Une fois les MP activés dans les deux onglets, vous pouvez les surveiller en cliquant sur chaque onglet
(Analog Radio Link pour voir les mesures sur le terrain du lien ou Radio Link pour voir les erreurs dans
le lien, par exemple).

Il est également nécessaire d'activer la modulation adaptative PM de toutes les cartes radio de la même
manière. Dans ces messages, vous pouvez voir le temps passé avec chaque type de modulation.
25. PROCÈS LOCAL DES PORTS FISCAUX

Il sera vérifié à chaque station locale que chaque port affluent E1 est correctement câblé dans sa
position. Pour cela, connectez un analyseur à 2 Mb / s et créez une boucle de type Ligne externe. Pour
effectuer la boucle de type Core Facing, cliquez sur l'onglet Loopbacks de la carte P32E1DS1 et
sélectionnez l'option Externe dans chaque port (il est possible de boucler tout le trafic du MPT en
effectuant la boucle Core Facing.). Vérifiez que l'analyseur est réinitialisé et vérifiez avec le NET que
l'alarme LOS disparaît du port auquel l'analyseur a été connecté. Important, désactivez la boucle à la fin
du test.

Les ports Ethernet de la carte CORE-E seront généralement testés vainement, car les mêmes VLAN
seront définis dans les mêmes ports de tous les équipements.
26. ÉTABLISSEMENT DU LIEN

Chaque nœud 9500 MPR-E MSS-1 / MSS-4 / MSS-8 peut être connecté à plusieurs stations. Pour établir
la liaison entre les stations, toutes les vérifications matérielles et logicielles décrites dans les sections
précédentes de cette procédure dans la première station seront effectuées. La possibilité ou non de
rehausser la liaison radio sans interférer dans les liaisons radio existantes dans la région sera prise en
compte.

Une fois que l’installation et la configuration de la station ont été vérifiées, les éléments suivants seront
vérifiés:

Vérifiez que la communication entre le MSS et l'ODU est correcte et qu'il n'y a pas d'alarmes d'échec de
transmission. Pour cela, connectez le NET au MSS et sélectionnez Diagnostic -> Alarmes, l'écran de
surveillance des alarmes s'ouvre.
Vérifiez la puissance de transmission et vérifiez que le contrôle ATPC est désactivé, sélectionnez la
carte MPTACC ou EAS, cliquez sur l'onglet Paramètres, vérifiez que le champ ATPC activé est décoché
et que, dans le champ PSTN, la puissance indiquée a la valeur indiquée. dans le DWO. (Si l'adresse a
la protection 1 + 1, la configuration du canal 0 sera vérifiée dans la même vue).
Vérifiez la puissance de réception de chaque canal. Lorsque la station distante ne s'allume pas, le
niveau de puissance de réception doit être inférieur à -90dBm, pour éviter toute interférence dans la
fréquence du canal. Pour ce faire, sélectionnez la carte MPTACC ou EAS et cliquez sur l'onglet Mesures,
sélectionnez le canal 1, définissez le temps d'échantillonnage sur 2 secondes, sélectionnez l'option
Créer un fichier et cliquez sur Démarrer.

Sur l'écran suivant, cochez l'option Afficher les détails pour voir la valeur numérique. (Dans les
configurations 1 + 1, répétez l'opération pour le canal 0).
Il est possible d’effectuer une mise en sourdine temporisée de l’émetteur distant. Pour ce faire,
connectez-vous au terminal distant avec NeTO et, dans le canal faisant face au terminal local,
sélectionnez l'option Temporisé et 5 minutes dans le champ Tx Mute et cliquez sur Appliquer.

Une fois que les vérifications précédentes ont été effectuées dans la première station, répétez le
processus dans la deuxième station. Dans ce cas, il faut mesurer à la réception la puissance transmise
par la première station moins les pertes de la baie.

Effectuez l'orientation fine des antennes des deux stations de sorte que le champ reçu dans les deux
stations soit le maximum et qu'il n'y ait pas de différence supérieure à 3 dB par rapport à la valeur
de réception théorique. Utilisez les mesures obtenues avec le NETO et la tension mesurée dans le
port de l’ODU. Attention, la tension mesurée dans l'ODU de type MPT est d'autant plus grande que
le champ reçu est important. Dans tous les cas, vous devriez toujours vérifier le niveau avec le NETO.

Le réglage doit être effectué d’abord sur une station puis sur l’autre, l’orientation des deux antennes
ne doit pas être modifiée en même temps.

Commencez par régler le plan horizontal d'une station, puis le plan vertical, puis répétez le processus
dans l'autre station. Une fois que les niveaux sont vérifiés avec le filet, serrez les vis de fixation.

Vérifiez avec NETO que la station distante peut être surveillée à partir d’une station. Créez le NE
dans la liste si nécessaire, comme indiqué dans la section 8 de ce document. L'IP de la station
distante peut être visualisé en double-cliquant sur la carte MPTACC et en cliquant sur l'onglet
Paramètres, l'adresse IP apparaîtra dans la section PPP RF du champ Adresse distante.

Si le champ nominal de la liaison n'est pas obtenu, contactez le support technique Alcatel-Lucent à
ce moment-là, en indiquant les coordonnées réelles des sites et du CSO.
27. TESTS DE LIENS

Une fois la liaison établie, des tests point à point de tous les ports tributaires de l'équipement seront
effectués. Une boucle sera alors créée dans le DDF de l'une des stations (utilisez autant de câbles que
E1 est équipé du nœud). Mettez également une boucle RJ-45 dans les ports Ethernet à utiliser par
l'équipement distant. Attention, ceci n'est valable que si les ports sont configurés avec la négociation
automatique désactivée.

27.1. PREUVE DES IMPÔTS E1

Avec tous les ports E1 bouclés dans le DDF de la station distante, l’analyseur à 2 Mbits / s sera connecté
à chacun des ports configurés de l’équipement et vérifié pour le réapprovisionnement. Une fois qu'il est
vérifié que tous les ports sont reconstitués individuellement, tous les ports sont mis en cascade, en
insérant la Tx de l'équipement de mesure dans le Rx du premier port, en connectant la Tx de chacun
des autres ports au Rx du suivant et extraire la Tx du dernier port et la connecter au Rx de l’équipement
de mesure. Une fois que l'appareil de mesure est prêt, démarrez une mesure d'au moins une heure.

L'équipement de mesure sera configuré avec un signal à 2 Mbits / s, Sans cadre, PRBS 10 15, Horloge
interne.

Dans les configurations 1 + 1, cette mesure sera effectuée à la fois par le canal 1 et le canal 0, pour
lesquels un verrouillage du canal 0 ou un forcé du canal 1 sera effectué, selon le cas, comme indiqué à
la section 27.3 de ce document.

27.2. PREUVE DES PORTS D'ETHERNET

Avec les ports de la carte Core-E configurés avec la négociation automatique désactivée et le duplex
intégral à 100 Mb / s, une boucle RJ-45 est placée dans chacun des ports utilisés dans la station distante
(Eth 1 et Eth2). L'analyseur sera connecté à l'un des ports Ethernet de la station locale avec un câble
UTP et le test RFC2544 sera effectué. Ensuite, une mesure d'au moins 10 minutes sera lancée avec un
débit de 95% de celui obtenu lors du test RFC2544, durant lequel aucun tracé ne doit être perdu.

L'analyseur doit être configuré à 100 Mbits / s en duplex intégral (de la même manière que le port 9500
MPR-E MSS-1 / MSS-4 / MSS-8 est configuré). Une taille de paquet de 1518 octets sera sélectionnée et
une capacité égale à la moitié de la bande passante de la liaison (par exemple, la capacité de la liaison
est de 8 E1, une capacité de 8 Mbits / s sera sélectionnée dans l'équipement de mesure) . Il doit être
configuré avec les balises VLAN, et les identifiants de VLAN utilisés dans chaque port seront configurés.
27.3. PREUVE DE PROTECTION DANS LES CONFIGURATIONS 1 + 1

Dans les configurations 1 + 1, il est nécessaire de vérifier que les affluents E1 et le trafic Ethernet
fonctionnent correctement à la fois sur le canal 1 (canal principal) et sur le canal 0 (canal de protection).

Pour forcer le périphérique à utiliser le canal 0, cliquez sur l'onglet Schémas de protection. Dans l'option
Protection radio, sélectionnez Main # 1, puis dans l'onglet Commandes, sélectionnez l'option Forcé, puis
cliquez sur Appliquer. Répétez la procédure pour la protection des équipements de protection et pour la
protection HSB Protection et RPS Protection si le système dispose de cette dernière protection. Vérifiez
dans le diagramme que le trafic fonctionne via le canal 0; pour cela, sélectionnez Diagnostic -> Vue
récapitulative du diagramme, puis sélectionnez la carte MPTACC et l'adresse concernée.
27.4. TEST DE BOUCLE

Ce test ne s'applique que si les cartes de type PDH sont équipées. Vérifiez le bon fonctionnement des boucles logicielles
de l'équipement en connectant un analyseur à un port E1, en effectuant d'abord les boucles en fin de réseau, puis en
créant la boucle de type Far End dans le même affluent. Vérifiez l'état de la boucle dans la vue Résumé du diagramme.

Les types de boucle disponibles dans les périphériques 9500MPR sont illustrés ci-dessous, en fonction du type d'ODU
installé.

- Boucle radio vers le Core Switch (indiqué par 1). Il est uniquement disponible avec les unités ODU de type MPT-MC et
MPT-HC. La boucle est faite à l'entrée du MPT à partir du MSS.

- Boucle de circuit vers la radio (indiquée par 2). Il est uniquement disponible avec les unités ODU de type MPT-MC et
MPT-HC. La boucle est faite à la station distante.

Vous ne pouvez pas effectuer de tests de boucle avec le trafic Ethernet, car l’équipement lira toutes
les trames lorsqu’un type de boucle est créé.

Connectez l'équipement de mesure au port E1 numéro 1, cliquez sur l'onglet Loopbacks et


sélectionnez l'affluent E1 numéro 1, sélectionnez l'option Ligne externe, marquez Actif dans le champ
Activation et cliquez sur Appliquer. Vérifiez que l'équipement de mesure se reconstitue. L'appareil
met automatiquement l'émetteur en sourdine.

Désactiver la boucle précédente. Testez la boucle de circuit sur la radio de la station distante en
sélectionnant le même affluent E1 et l'option Ligne interne, cochez la case Actif dans le champ
Activation et cliquez sur Appliquer. Vérifiez que l'équipement de mesure se reconstitue.

Désactiver la boucle précédente.


28. CONFIGURATION ERPS RING

Cette section détaille les aspects de configuration liés à la création d’un anneau avec protection ERPS
dans les équipements MPR MSS8 / MSS4.

Pour définir la configuration en anneau dans les périphériques MSS8 / 4, les considérations suivantes
seront prises en compte:

Les liaisons radio appartenant à l'anneau ne peuvent être que dans la configuration 1 + 0.

Le second port d'un MPT-Access faisant partie de l'anneau sera vacant.

Un périphérique MSS8 ou MSS4 ne peut faire partie que d’un ring.

La configuration de l'anneau doit être configurée dans chacun des équipements composant l'anneau.

Un seul équipement sera défini comme propriétaire RPL.

Tous les équipements de l'anneau auront une licence Ring.

La limite de création du ring est de 8 plages maximum pour le projet Orange MIND, bien que
l'équipement prenne en charge 16 plages maximum dans une boucle.

Pour prendre le trafic TDM depuis un port PDH ou un port radio via une structure en anneau avec
protection, vous devez prendre en compte le fait que vous devez créer:

D'une part les connexions de l'entrée (carte PDH ou port radio) à l'anneau aux extrémités
correspondantes du circuit.

Ainsi que les connexions en pas dans chacun des équipements restants appartenant au ring, entre ses
deux ports radio (appartenant au ring), de la manière indiquée dans les sections suivantes.
28.1. CONFIGURATION DE LA TOPOLOGIE DES ANNEAUX.

Pour activer la protection de la sonnerie sur un périphérique MSS8 ou MSS4, accédez au menu
Configuration -> Configuration de la sonnerie ou à l’icône indiquée ci-dessous.

Le menu de configuration du Ring apparaîtra:


La première étape consiste à définir dans l’équipement la topologie de l’anneau, en indiquant quel port
radio sera considéré comme port est et quel port comme port ouest. De plus, la topologie en anneau
créée sera indiquée sur une étiquette. Dans le cas d’Orange, le nom de la grappe sera indiqué, par
exemple A012CYL08, ou celui indiqué sur le DWO.

Une fois la topologie créée, elle apparaîtra dans la fenêtre. En cas de suppression d’une topologie créée,
les connexions associées aux ports de cette topologie devront être préalablement effacées, ainsi que
les VLAN définis dans les instances ERP de ladite topologie, et éliminé les instances ERP créées.

Une fois la topologie créée, nous obtenons les données dans la fenêtre Ring Topologies:

Dans le cas du projet en question, une instance ERP sera définie dans la topologie créée. Dans des cas
exceptionnels, deux instances (au plus) peuvent être définies.

Pour créer une nouvelle instance, cliquez sur Créer dans la section Instances ERP.

69
Les données de l'instance ERPS seront renseignées avec les paramètres indiqués dans le DWO, ils
seront renseignés:

Nouvelle étiquette ERP -> étiquette qui identifie l'instance ERP de l'anneau, sera indiquée dans le
projet et sera la même dans tous les équipements de l'anneau. Normalement, ce sera le nom du
propriétaire du cluster_RPL. Par exemple, A012CYL08_BU0000P1.

R_APS VLAN ID -> indiqué dans le projet (DWO) et identique dans tous les équipements de
l'anneau. Normalement 3980 ou 3981.

R-APS MEG Level -> sera réglé sur "7", sauf indication contraire dans le projet.

R-APS MEG ID East -> Identifie le lien du port défini comme East, coïncide avec la valeur indiquée
du côté ouest de l'équipement MPR connecté à ce port et sera défini dans le projet (DWO).

R-APS MEG West -> Idem au point précédent mais pour l’autre côté du ring.

Propriétaire RPL -> Un seul périphérique de l'anneau sera configuré en tant que propriétaire RPL. Il
sera indiqué dans le projet, normalement l'équipement le plus éloigné du noeud situé dans le POC,
et indiquant de quel côté (ouest ou est) correspond le côté qui des blocs pour effectuer la protection.

Une fois l'instance créée, nous aurons les mêmes données dans la fenêtre ERP Instances:

Pour que l’instance créée soit opérationnelle, il est nécessaire d’ajouter le VLAN 1 et tous les
autres qui passeront par l’anneau, aussi bien pour les circuits E1 (si le VLAN n’est pas ajouté à
l’instance ERPS, il n’apparaîtra pas dans le menu interconnexions), comme pour le trafic
Ethernet.
70
Après avoir ajouté les VLAN, l’instance de la liste des instances ERP sera sélectionnée et, dans la partie
inférieure où les données de celle-ci apparaîtront, cliquez sur le champ ERP Enable (Activer ERP) pour
l’appliquer.

Une fois cette instance créée, avec son ID VLAN R-APS créé, vous pouvez vérifier dans l'onglet
Configuration -> Configuration VLAN que le VLAN apparaît en tant que V-ID R-APS et associé aux deux
ports radio de la topolgie en anneau correspondante. En cas de suppression de l'instance, ce VLAN
disparaîtra également automatiquement.

Vérifiez que, lorsque l'anneau est fermé, l'état de protection de tous les équipements doit être inactif.

Dans le menu Configuration -> Liaison croisée, l’entité de l’anneau apparaît dans la partie droite de
l’écran, sans aucune ligne de connexion, même à l’instant suivant la création de ladite topologie.

Pour établir des connexions avec l'un des deux liens faisant partie de l'anneau (ports radio), vous devez
établir ces connexions avec la nouvelle entité indiquée dans la section des connexions, RING.

71
Lorsque nous avons une équipe dans un anneau ERP configuré, les ODU apparaissent avec un "R" jaune
(anneau), comme indiqué ci-dessous:

72
28.1.1. Connexions en anneau TDM2TDM ou TDM2Eth depuis une carte PDH

Pour établir des connexions TDM2TDM ou TDM2Eth à partir d’une carte PDH, procédez de la même
manière que l’icône en forme de sonnerie (). L'identifiant de flux de cette carte PDH qui se connectera
à l'anneau sera affiché dans la fenêtre contextuelle. L'instance sur laquelle nous voulons créer la
connexion sera sélectionnée (généralement, il n'y en aura qu'une), et l'ID de flux à interconnecter sera
marqué. Les connexions établies dans les noeuds d'origine et le destin sera fait de cette manière, dans
les équipes intermédiaires, les connexions correspondantes seront établies à l’étape, comme spécifié
dans les connexions de points TDM2TDM ou TDM2Eth de l’anneau (à l’étape).

Une fois que l'ID de flux correspondant est marqué, cliquez sur OK, puis sur Appliquer. En attente après
l'achèvement des connexions marquées:

73
28.1.2. Connexions en anneau TDM2TDM ou TDM2Eth du port radio.

Pour établir des connexions avec l’un des ports d’intégration en anneau, à partir d’un autre port radio,
l’ID de flux provenant dudit port radio doit être situé et déclaré dans la liste de VLAN de l’instance ERP
à laquelle nous allons nous connecter.

Pour ce faire, sélectionnez Configuration -> Configuration en anneau et marquez dans l’instance (nous
en aurons généralement une) que nous voulons établir les connexions.

Dans la section Ajouter des réseaux locaux virtuels, les différents réseaux locaux virtuels (ID de flux) qui
seront interconnectés à l’anneau seront écrits, indépendamment ou séparés par le caractère "-" pour
définir des plages ou par le caractère "," en mettre plusieurs à la fois:

Avec cette même méthode, tous les VLAN du trafic Ethernet que l'anneau doit transporter seront
ajoutés à l'anneau, comme demandé dans la section 28.1.3 - Affectation de VLAN aux ports en anneau.

Une fois ajouté, cliquez sur Apply pour confirmer les nouveaux VLAN, qui seront déjà disponibles dans
le menu Cross connections, afin d'établir ces connexions.

74
Vous allez dans le menu Configuration -> Connexion transversale et cliquez sur le port radio
correspondant, en faisant glisser l'icône de configuration du Ring. La fenêtre permettant de
sélectionner les différents ID de flux à connecter apparaîtra et nous sélectionnerons l’option
TDM2TDM ou TDM2Eth. Sélectionnez l'instance ERP appropriée sur laquelle établir la connexion et les
différents ID de flux à interconnecter. Cliquez sur OK puis sur Appliquer.

De la même manière, il est nécessaire d'effectuer, pas à pas, entre les ports radio de l'anneau,
les identifiants de flux qui doivent arriver de l'origine à la destination, à la fois d'un côté et de
l'autre côté de l'anneau. Pour établir des connexions étape par étape entre les ports radio,
double-cliquez sur l'icône de l'anneau dans la section des connexions et sélectionnez l'ID de flux
(Vlans) précédemment attribué dans l'instance. Ils seront transmis.

Cliquez sur le bouton ( ) situé en regard de la fenêtre VLans croisés, puis cliquez sur OK, puis
sur Appliquer.

Une fois que les connexions ont été établies entre les ports radio faisant partie de l’anneau, l’icône
apparaît avec la ligne de connexion habituelle:

75
Pour modifier ou supprimer des connexions, cela se fera de la même manière que les connexions
traditionnelles, la fenêtre correspondante sera accessible, le VLAN à supprimer sera désélectionné, ce
sera OK, puis Appliquer.

Le résultat final est similaire à:

28.1.3. Affectation de VLAN à des ports en anneau.

Pour le trafic Ethernet via l’anneau, il agira de la même manière qu’auparavant, c’est-à-dire que les
VLAN correspondants seront définis dans la section Configuration -> Configuration du VLAN et seront
attribués aux ports Ethernet correspondants et les ports radio pour lesquels ledit trafic VLAN doit être
divulgué, s’il s’agit des ports en anneau, lesdits ports seront également définis. De plus, ces VLAN
doivent être définis dans l'instance ERP de l'anneau, de la même façon que les ID de flux sont définis,
comme expliqué à la section 28.1.2 Connexions en anneau TDM2TDM ou TDM2Eth à partir du port
radio.

76
29. CONDITIONS DE LIVRAISON DE L'ÉQUIPEMENT

Après avoir effectué les tests de liaison, les deux équipements de la baie doivent être les suivants:

 Configuré avec des valeurs de fréquence et de puissance Tx et Rx, modulation, étiquette


d'utilisateur et canal indiqués dans le DWO.
 Interconnexions E1, ports Ethernet et E1, y compris les étiquettes utilisateur et les
configurations de VLAN conformément à DWO.
 Vérification des équipements gérés, à l'exception des équipements gérés après le processus de
migration.
 Pas d'alarmes (sauf la LDV des ports tributaires non connectés).
 Dans le cas d'une protection 1 + 1, il ne devrait y avoir aucun commutateur à l'état Forcé, à l'état
Verrouillage ou à une défaillance d'équipement.
 Aucune boucle logicielle ne doit rester active sur aucun des périphériques.
 La surveillance des performances doit être activée à la radio et au niveau de modulation
adaptative dans toutes les directions.
 Un inventaire à distance de l'équipement sera extrait et enregistré pour que les codes et les
numéros de série du matériel soient installés. Pour cela, sélectionnez Diagnostic -> Inventaire à
distance, puis sélectionnez Fichier dans le fichier qui apparaît et enregistrez-le sur le PC sous le
nom de la station.
 Le résumé de la configuration de l'appareil avec Diagnostic -> La vue de configuration actuelle
sera également sauvegardé de la même manière sur le PC.
 Les mesures sur le terrain de tous les canaux, disponibles dans le dossier MPR_CT_V03.01.29 ou
dans le dossier correspondant en fonction de la version, seront également enregistrées.

77