Vous êtes sur la page 1sur 147
Motmed Abou Fl Srouad Decteud'Etat ct gestion Profeseur de gestion te calité Facute des Scenes Jardiqes, Henomigues Sosy de Casablanca. expen consultant erp Formate na itevenepss sel en gestion ete cai Lee conpatiti en an que rfrenie ial at terete Marc Else pried sen es is € pation rangi Comoe lear contre francis ies profesional compar mrocains e ont ‘fits out bord x plan comple de 1947 ps 3 cele de 19 Le Cade comput marci ne abrd qué remem’ pr Faden acode de nrmaliction compe. Lenowrece rr compro un enamels reese mthodes ovina ipa et ferns option galerie ene ‘iris. repose sr is prateips ondamenans de ge de ene comps qu dtvent i respects por paren des comps incre et Irenaprent Ce cae de as dee ray pr ane erispradence doctrine ear normative davatae les prtiq ar compli. image feds comps dit feb recherch par ote compa Mater saseuree nionome (ai 988 ~B.0 N° 43d 30 Decembre 192), complet demeur ibaa des res dciplines, neammen la acai tle seit commercial. Ceteinrdépendance nr po lenjors seat, ‘evant de maps stations bliquees Compt ree perplex {objet dece manuel appre des car obscrs 8. nombre intros compra et € anc les pecans ela coesiene de ome obligations curqucls dots conformer toe prague compile avr, ur epondre au seb de nombreus conftest tudlans, news avons Mcdb eet cies mass wn’ et des tect ovreg qu perme de ppeer aux examens ot epprefoi application cored rigles compa, mae. ui pour bjs fglement de contr um guide protiue claret comple deat equal lex profesonae's ess ruver de ripoae rears des samba exemple os cori News pros oir comBlé un ide crac ibigraphi darn pour auton maroc ed air ee es mia de profane compiles tng de référence pein. Manuel de rétudiant et guide du professionnel Mohamed Abou Et Jaouad Docteur d’Etal en gestion Professeur de gestion et de tise ‘ila Faculté des Sciences Juridiques. Economiques ct Sociales de Casablanca, Expert- consultant de Formateur en intra et intersentreprises Conseil en gestion et en fiscalité ‘aa complablité en tant que référentiellégal est irés récente au Maroc. Elle se pratiquait suivant des rites d’inspiration étrangére. 7 Comme leurs confréres francais, les professionnels compiables marocains se sont és tout d’abord au plan comptable de 1947 puis & celui de 1957, 42 Cadre comptable marocain ne s'est élaboré que trés récemment par Vadoption tu code de normalisation complable. * nouveau référentiel comprend un ensemble de regles relatives aux méthodes « valuation et d’imputation des différentes opérations qui jalonnent la vie d’une eutreprise. Il repose sur des principes fondamentaux et des rigles de tenue -omptes qui doivent étre respectés pour parvenir des comptes sincéres et fransparents. Ce cadre de base devrait étre étayé par une jurisprudence doctrinale "qur normaliser davantage les pratiques comptables. image fidéle des comptes doit étre l objectif recherché par toute comptabilité. Malgré sa source autonome (Loi 9-88 - B.O N° 4183 du 30 Décembre 1992), a implabilité demeure tribuiaire des autres disciplines, notamment la fiscalité et le pit commercial, Cette interdépendance n’est pas toujours salutaire. Devant de multiples situations belliqueuses, le comptable reste perplexe. ‘objet de ce manuel est d’apporter des clairs- obscurs é de nombreux imbroglios iptables et d'analyser les répercussions de la coexistence de nombreuses ‘bligations auxquellés doit se conformer toute pratique comptable avertie. uur répondre au souhait de nombreux confréres et étudiants, nous avons décidé ttre entre les mains des uns et des autres cet ouvrage qui permet de préparer ‘ux examens et d’approfondir l'application correcte des régles comptables, mais a pour objet également de constituer un guide pratique, clair et complet, dans uel les professionnels puissent trouver des réponses précises, illustrées de trés combrewx exemples et cas corrigés us espérons avoir comblé un vide cruel en bibliographie doctrinale pour JIndiant marocain et avoir mis entre les mains des professionnels comptables, n guide de référence pratique. 657.480 964 a [Prix ton 0H mi1 £2 eg reas a Mohamed Abou El Jaouad © rofesseur d'université PD Mohamed Abou El Jaouad “© \ i tera Saye 4h générale approfondie é omptabilite ic JAO Me Cee eee eee eee eer eee ey Mohame:! Abou FI Jaouad Professcur d’université Consultant d’ entreprises Comptabilité générale approfondie Comptabilité et fiscalité en interaction Manuel! de I’étudiant et guide du professionnel Edition 2011 Dépatiéor! NP 216612004 Exdtians Mag bine ‘Ain Seba - Casablanca Avant-propos ‘Tous les gérants, tous les partenaires des entreprises ¢f les powovs publics aon sonlent a reconnattre Vimportance de la comprabilié ded Perms! de aacimn décrire et interpréter Uactivité d'une exploitation. Bien tent, la omptabilité générale constitue un outit de gestion indispensable et un moyert creeatuation di patrimoine et des résultats dégagés par Ventreprise, ainsi qu'un moyen de prewve pour Etat et les tiers Liexisrence d'une comptabilité ne suffit pourtant pas. Une comptabilité inorganisée, désorganisée ou mal organisée peut faire courir les mémes ques que ta non renue de comprabilité Elle peut méme aire rejetée ow aie ude lorsqu'elle comporte des insufsances graves. C'est le cas ce arvent lors des redressements fscaux oi le vérificateur est amend tres vermont a remetire en cause wne évaluation comptable ow une Impuration incorrecie d'une opération de Uentreprise. La compabilité et la fiscalité ne peuvent étre correctement enseignées séparément, Elles sont tellement interdépendantes eb point que chaque cniregistrement comptable ne peut étre effectut sans Se référer aux dispositions Jfiscales. 1a préoccupation fiscale est omniprésente 2 tout moment dans Vesprit des comptables de toutes les entreprises Tout au long de Vannée, pour une imputation correcte des opérations effectuées par Uentreprise et pour une évaluation exacte des impdts et taxee dus au 1résor public. -Ala fin d'un exercice, pour ! tablissement correcte des Eats de synthase et la liquidation de Uimp6t exigible de Vannée. 1, comme disait Platon > « I ne faut tes dresser V'un sans Uautre, mais les conduire également, comme un couple de chevaux autelés & mesmie timon ». Wild pourquoi nous proposons ce manuel gui essaie de combiner les deux approches (Comprable et fiscate) des différentes opérations de gestion qui constituent le quotidien des comptables des ensreprises: Nous nous adressons aussi bien auc étudiants qu’aux praticiens qui ont dja une connaissance des régles de base de la comptabilité et qui sont désireux d'approfondir leur acquis en vue de parfaire leurs connaissances et leurs compétences. Cot owvvage a été concu comme un clair-obscur des difficultés comptables, rassemblant ala fois les regles de base dictées par les lois et les illustrations par l'exemple pour permetire aux étudiants et aux praticiens de maitriser les ‘mécanismes comptables nécessaires @ une bonne tenue des comptes. Nesi a la fois utile pour la préparation ou Vassimilation des cours des hautes études commerciales ef wn outil de consultation des praticiens pour une tenue correcte d'une comptabilité sincere, transparente et réguliére. Les cas de synthese corrigés permettront une préparation pédagogique ‘ux examens et aux concours d'accés aux grandes écoles de commerce qui préparent des diplémes supérieurs de troisiéme cycle de gestion ou d' expertise comptable. Ils aideront les praticiens @ s‘assurer de la régularité des évaluations et des imputations qu’ ils operent au sein de leurs entreprises. Nous espérons que le présent ouvrage puisse contribuer tant soit peu & Véclaircissement des nombreux imbroglios comptables en Uabsence d'une doctrine de référence. Introduction des systémes d'information de Tentreprise. Elle est eed : formes d’analyses comptables. Elle était et elle restera else des one esate Pees en pots demas gos Jes eases : ee a compu géerale a pour eet de dre eo cut ete nage he de conpes ote aan enue de cone ape lt oles ees rinpes express earn 988 (Code de or anton compat) Le shee dy eet pas ue shove fice cr norms compli, ne mae ee ie de onsen rsa de cox parol ities. La vi ren tone iemplacées par la régularité et la sincérité des comptes Fenactitade scientifique sont di itt ui s"abservent travers le respect les aormes communément re saisies des différentes opérations de Pentreprise, ainsi « doles compabes eleventh faticenda. ingluctablement les erreuts d” imputation. ‘one, les dats de synthase essenten ons comptables doivini &t préparées d'une maniére cohérente pour donner i pattimacny et des eésultats de lentreprise Les inform: ve image transpare cms opéraione de Veaprie 200 $8 1 compile générale eet fe iets op caer ticrou epi sais, furan, cents, bases, at sre ede doés cosa po ls nays Ble produit aprés synthése périogiques. qui fourn les managers de 'entreprise. ; de nos jours sur un rférentiel Iégal (Loi 9-88), Pimpact ‘esprit des eompables (La question : Cette imputation ‘reste encore une prégccupation majeure des Matgré, que la comptabilité repos Fiscal demeuee prépondérant dans compuable serait-elle acceptée pus te fixe professionnels de la comptabilté). use 3 la détermiation de impor exigible, Pobsession cel de recherches Pimage ‘Au Maroc, fa compiablltésert ds fiscale peut alors sacrifier Pobjecit suuré de la comptabitté fidele des comptes Comptabilité générols approfondie Ne pon ee dat fl vinnie de eon pena pa apn dt sts dew commen eect crjoneet le te donde etter eshte ree toue aohnmie ee La complexité tient en effet non seulement ax ti tent avr liens permaneats qui existent entre [a complabilit et la fiscalité. mais aussi 3 fo Werarchie des obligato ‘emp ligstions de ees deux Le plan complale général approuvé parle Irislateur maroein,regroupe un ensembie ée ie ft de indgespemaian avs enters de eircom er fonetion complable, mais celui-ci ne constitue que le codte général, les spécificités de ceraines ‘onérations effectuées par certaines entreprises penventlissex planer des impréeisions La jurisprudence et a doctrine doivent venir ev aide pour lever tout i ienscompables ou guivogue cher les La tee des comptes dot restr ora. nae ne peut y avoir de free 2 ne pratique scl essen see ep sr romans commandant divs En l’absence de regles d’entegistrement et de présrr des états fi nation da as inacirs de synthe, comping se lat nun on Garten notin a des Cats fans pours se wuteceiiie Lanormaliauon des gsc es procedures indispensable pour que te langage compable sit urforme 3c vaonae Aépoue de aeolian, ob de nombreus ete . enneriesmatenines ot des copes ene ie yrs de on gee oni x eine event un langage onivere, des efforts harmonisation» uns pour rapocter les een ccourants de pensée en la mate. eee Pour ces multiples raisons et bien d°autres, les entrepri ées a les onteprits marceine sont eppeles Conform atk pee principes dc pari ois de nomalcaon compute Ceconformisme es plus quale, fois avx lates nerves ea fois av lila inernes ee complbilitq'aux utes exteres Tl permet ne inpuaion share des opéaons sila chee totes les eovepies quelle qu'elle so lew nated acti ou leur tale Le ifrmatons fons pr one oma ar, spect so ‘seront fiables et pertinentes. at La compitisn da expec dans fe temps données comptes, ea possible La compa devin alors, un tilde en tn mayen de reve pour es ts qu le ede ghar! pb pro et ps enh, ol pours prbleme d'vlution ed impuao le at de syasenresenten ete Le cadre conceptuel présente un intér8t certain viis il ne peut répondte & tous les cas de Figure que peavent revétir certaines opétations povicaliées de entreprise. Leeson une nfrmaton de quai, ef ia ‘ uae, en image fete obectve de asia nance d'une ene, depend das une Ie mesere do respect des rgles et des princpes compubles, qui ne pewent re oure passés qu’ tie exceptionnel ef svec ‘motivation fondée. Le eyele des travaux comptables commence pat Ia saisie des pidees jusiietives, des Spesatoneeffecaées par Vetrprise «about 8 Velablisement des Gals de synthe Genoa ques. Quel qv site reed ’organsation compte une enreris, la comprsbiité Tepoue su une désarche identiqge qui se présente comme suit im Recueil des pices jusifieatives qu doivent ée vérifiées quant & leur probit ‘m Double encegistrement des pidces : Au journal et au Grand livre tn Biablissement dos balances de contbleet des tas intermédiaires de gestion (Couti informatique permet en toute aisance T'élaboration des Bilas et des CPC plusieurs fois en cours d’exercice). ww Travaix d'inventaire (Amorissoments, provisions, répularisation, avant Metablissement des éais financiers annus. tm Présentation de la balance apits inventsre, Gablisement des documents de synthése ‘annuels, et détermination de impo sur tes résultats, wm Cloture et réouverture des comptes marque importance des regles d’évaluation et d'imputation De cet enchatnement on re sa nature, aura une incidence sur les ‘complables, en effet toute erreur quelle qu'elle soit Gecuments de syathise qui sont destinés aux tiers mais également aux a Aécideurs de entreprise ‘Si Pon veut que fa pratique compta ‘écoulent soient sinceres et transpan théorique, en we de rechercher des solutions @Pharmonisation Ccomptabilité un instrument efficace de pestion prudence comptable et 'absence de doctrine rendent I comptabilité emble de mécanismes figés, dépourvus de fondement théorique et nalystes et aux able soit plus réguliére et que les documents qui en rents, il faut donner une large place & la réfiexion permetant de faire de tx Linexistence d'une juris ‘maroeaine commie un en scientifique La comptabilité n'est pas seule information de nombreux usiisatears. Elle doit monde. La comptabilité est une souree tilisateurs. Elle ne peut done étre ‘ou selon ses désirs ment une affaire interne d'entreprise, lle est 12 source: fournir ts bonne information & tout Te information, elle doit Are comprise par les différents faigsée ba guise de entrepreneur de a tenir 8 se maniére malisation comptable est done plus qu'une nécessté il est meme tC arante-une information de qualité. Me ctdre concepue este d posts gins, ee probes paticules, rencontrés dans la vie ds entreprises ne trouvent pas de réponse do foins, apparentes par féfGrence aux normes retemues. Joservé 2 travers fe monde au niveau dune refonte des ‘est salutate, A un moment oit des grandes entreprises se Le cadre conceptuel de nor Le regain e'inér@t récemment ol ragles harmonisation comptable 1 i a Comptabilité générale epprofondie somt deroubs sons que leur tats financiers ne luistent présager un tel sort (ENRON, PALMALAT, FIAT, DAWOO, 3 Les comptes annuels doivent funir dex informations comprelensibles et précises, pour tein cote quali, lex évaluations ot es enregistrements complables doivent respecter un certain nombre de vmraiates Contrainte d'cbjectivité : 1 {aut ever les estimations subjectives ou approxinutives, Ppulsque la comptabilité doit yervir de preuve et fournir des infcemitions fibles, 9 Contrainte de péiodicité: La vie de Uentreprse est diviée en exercices compables wil convient de respecte. A ia fin de chaque exercice des éats financiers doivent xe ‘minucieasement élaborés pour décrvefid@lement le pateimonne et mesurer fe résultak de Pentreprse Contrainte de prudence : Le pessimisme est recommandé par le droit comptabie et ‘commercial il fut tenir comple des mcerttudes, des risques et des charges qui migorent. Je réulta 1 vaut misux pas parlte top riche pour ne pas tomper lex Hers et partic des dividendes fictits, Malgré, que le compiabilité marocuine repose sur un réféemtel de base et que Ia certification es comptes observe leur régularité ev dgant aux peincipes comptabes, nous eostimuons de voir des comptes publiés earachés durégulantés, mettant en cause la sincérité et a (ransparence que doit garam I enue d'une complabilité Si certuines insuffisances peuvent re fraudulewses et intentionnelles, beaucoup d'autres relevent de lambiguité des situalions ob Vepacité prime sur la clarté evant des situations particuliéves et spécitiques, Jes complables des dilérentes entrepeise par manque de ferences, se livrent 8 eux mens, et peuvent wlopler des solutions opposes pour des vas sinilaices. En attendant une jurisprudence comptable et commerciale assez dense, et une doctrine orientation genre, now avons jugé utile de mettre enles es mains de nox etudiats et de os contrérespraticiens ce manuel conga en tant qu'une rélexion re indicative pote clairer quelques zones grises de noire pratique complete Nous espérons que ee uuvail, servire de eluiobscur en ant que guide indicat aux professiconels complables muis aussi d'ouvrage de référence pour la preparation des examens et des caries finances pour nos tudits Crest done pour répondes & des besoins cruelement ressents fla fois ordre technique et pédagogique, qus.cel ouvrage w le présenté en vue de combler un vide ts notoire trite ‘unt sur un plan thdorique que pratique, un ensemble de diticultés complibles, aves Fespoit de cuatribuer tant soit pew 8 redorer note prague compluble oti ire delle un out de sane gestion, Chapitre : I Approfondissement des opérations sur les immobilisations terme, Pensemie des bien comorls ou norprels que eatepise Oe conaret wd endo on fompsfliverer one eg at 2cfuegan scone pase remit sabe enon, ce tre racoute element es shagesmmebiises Grmohisains ert) chs mnmntioaons Raunes (Ives ce prtspation ou aes Os Shoes cpt ow aes enced pis hon an, Les immoisatos se din oe pr ites ne pt Wi en tt eee! ee nse pk freee fondomesse carl sii qu est psa nar du bien eae recon en mnulaun ou ence ns son he par p03 aged Drees par Ponepree: Liston est ndspenable surf pan Fal ear ele pant juatiers mare de éontntion dea dépeeefletée J- Quelques précisions : ‘Siladistinetion entre une immobilis.on e ue charge est 8s souvent ete et lar, elle ne Pest pas toujours dans de nombreus... situations ob la dépense effectuge par I'enreprise est belliqueuse et confuse quant son alictation 1 Critres de distinction une in.abitisation: Les imincbtisaions regroupent le viens detings & sevir de fgon durable Vexerlce Takatue ture earepise Cos bin. ne econsmmen ps purl premier sage ization da bien que 'on vient aoqdve que revient Crest done au crite del durée ii ecu te eve Vtleston de ment ac nbn oan haze de Qu pores fon fut tbl a distinction entre wie immobilisation tun sock, PU read eat ere wansforme ou ves pls apidement posible Mais es ples compules ators a régime parties pour Tes biens de fib vaee i Sepureent des mmebiiation ql pewvent inci en charges Lanse en sre de a coezpn atimoil in cntaement & souget e fait que seuls les biens appartenan: : Ventreprise doivent figurer& Fact, ceux dont elle = Comprapiire generate erprotondie rasa sen pose a ‘ 1¢ figurent donc pas 3 l'actif du bilan. ae REA Les eres cbse: rr conse on inn 2 inmebieton Cex tar aden eon amare bin tp de ~"Cratemte lt popict when spartan aT royce! wi leet te imebisation. Un ie ov mere ue Fuaewer Jes immobilisations de l"entreprise. eee eee 2+ Ladistinction entre immobilisation, stock et charge : Tesi pnesagnespruneenst nye eqn mnt sok gc cg alemon une peton ore one es moe ica snd geen dit analaeon un que charge uci conucr ane medi Cette distinction est fort important ke éc mt st Tep ‘comptable que sur le plan fiscal. : een saint + Distinction : immobifisation et stock : Le critise dela durée d'utilisation doit étre observe p watt vr disinguer une immobilisation ’un + Acqiston par une enters un ot de pi ; ne enterte dun ft de pido de rechange pout sts istalatons chic Tes per sont stockées pour Er ules eomme pce de techange immobilisations : elles sont done & immobiliser. ee + Ustition par oe eerie our se propres besos dum rdinatur lev de son sock ordinateur qui était destin le vente : L'ordinates heir Ia vente: Liordinate affecté aux usages internes doit done + Emploi d'un matériel de démonsteation et d'essa. Si la dure d'utilisation est supérieure 2 un an, le matériel doit ete immobil r suns iss, dans le ons contraire le mstériel fat parti des = Distinction: Immobisaton et charge: En gna distinction entre vn invsissomen: nobis tune pe charg et cle, opens cerns stuatonspeuven er Leonisons 5) pense ass element Ie msinien den en pnp we cage. Si au cone, dyes condi une ayniion de valeur bien, de dre probed uiisation, on et en présence uni inscription en immobilisation. es ‘ eee eee bon éat d'utilisation, elle constitue, «Les biens de faible valeur + Pour ne pas immobiliser des petits cutillages, les praticues comptables autorsent inscription cn charges des acquisitions de fables valeuts méme si les biens és ae si les biens concernés sont d'un usage 10 Chapitre T: Approfondissement des operations eu i> twwsrewnucnttnist _ Cette toléance pour but de ne pas gonfier Pactif immobilisé d'une entreprise par des immobilisations insignifientes, Ti: Les ragles générales d’évaluation des immobilisations = 4. Evaluation des immobitisation & leur entée au Bitan ‘A tour entrée dans Te patrimoine de Ventreprse, les biens acquis & titre onéreux sont orepstes 3 leur cot d acquisition. les bens acquis & te eratuit leur valeur vénale eles biens produis 8 leur ott de production [ Coit Weequisition imé en DH, majoré des frais accessoires représentés par estégal au prix #'achat du bien et utilisation du bien les charges directement liges 4 acquisition ou 3 la mise en état b- Cont de production : Hest égat aux cots d*xequisition des matidres consommnées augmentés des charges directes cl d'use froction des charges indirectes de production, les intérBts des capitaux emprumtés our Finaneee ia fabrication d'une immobilisation peuvent @treinclus dans Ye cout de production lorsqu’ils correspondent Ala période de fabrication. c= La valeur vénale : lle comespond au prix qui surat &é acquité aux conditions normales du marché; si be produit aurait 6 acheté, 2- Liévaluation des immobilisation en fin dexercice uy code de commerce ot de Is loi comptable, tout En applition des dispositions fiscaes, bli les ccommergant doit procéder un invenaire au moins une fois tous les dowze mois et. ture de fexercice ce travail comporte deux phases: ‘comptes annes lac a Linventaire 1 consist dans le recensement et valuation de tous les actifs et de toutes les destes de Ventrepise Ii ne faut pas le confondre et le Himiter au seul i cconstitue qu'une parte des travaux d'inventaie. inventaire des stocks, cette opération ne b- Larrété des comptes Cres Vensemble des travaux qui conduisent & 1'éablissement des états annuels de Penteeprise ‘ATinventaire, a valeurd’une immobilisetion correspond & sa valeur actuelle, La valear d'un dren hia date de P'inventaire comespond a sa valeur vénale : C'est & dire, au pris peésumé fq acceperat d'en donner wn acquéreur évenivel dans L'éat et le lieu ob xe eouve Ted bien. “ {Ls valeur véoale doit etre appréciée en fonction de la situation de Menteprise, A Pamété des comples, "hypothise retenue est cele de fa eomtinuité exploitation, Heal également indigué, que s'agissant Cimmobilisations autres que finaneres. et pour autast que le valeur actuelic n'est pas jugée notabiement inférieue & leur valeur comptable nee, cette erniére es retenue comme valeur d'inventaire Aart des comptes. une comparaison doit re effectuée, au tte de chaque immobilisation nice sa valeur compiabie et sa valeur actuelle [Les plus-values latentes ne sont pas prises en considération ‘Les mains-values font objet d'une constatation &'amortssement on et de provisions (oar application du principe de prudence), 3- L¥évaluation des immobilisations & la sortie de Ventreprise : A la sortie d’une immobilisation du patrimoine d'une entreprise,& occasion dune cession (01 pour toute autre cause, clle-ci doit ue évaluée a sa valeur résiduelle, qui cortespond 3 sa valeus brute diminuée des amortissements cumulés qu lui ont été consttés Iy'ext jamais {enw compte des provisions pour dépréciation éventuellement constituées. Les provisions sannalentsépartmeat parla constatation des reprises sur provisions. HI- Lrenregistrement comptable d'une entrée dimmobilisation dans le patrimoine dune entrepris 1- Constatation comptable Pune entrée d'immobiisation : 4 Immobitisation acquise ttre onéreux Lenités d'une immobilisation dot ere enregisirée a son cot d'aequisition La difficulté de Ia détermination de ce cot provient de Mexistence de multiples fais accessoires susceptibles d'accompagner une telle opération. Une distinction doit dire faite cote les fais accessoires qui font obligalaiement parte dv cot d acquisition et ceux qu sont exclure. Lracquisition d'une immobilisation peut conduire Penteprise & supporter de nombreux fais: impos, commissions, honoraites, frais de transport, installation. de formation ea Personnel Les ais constitutfs du com d'avquisition correspondent au charges directement sue Indirectement lige i acquisition du bien et sx mise en état d'utilisation. 11 s“agit notamment des droits de dovanes pour les immobilisations importées, desta: es non ‘écupérables, des frais de ransport, installation et de montage nécessaires 4a isive en service du bien. En général, tous tes frais engagés en vue de rendee le bien acquis conforine asa destination. 1 en est ainsi par exemple des frais de peinture aux couleurs de Ventieprise cen vus d'un effet publicitsre. jent_dae opécations sur las imvnebilisations CChopitee Z Appeofondi Toes iscsi sn ques i ess oe conser ne charges. Le plan complable pucvoit ceperdant un Uitementspécial pour ces charges, ee ton de Fertepise. Ce ecient ext rer 8 canes charges patuleres qui decompagnent acquisition de Mins bison Las dts de mutton, boners. commissions frais aces peavent re immobilisés dans le comple 2121 » Frais d° acquisition dimmobilisauions pour les étaler sur plusieurs Lorsque cette solution est choisie jar Venteprise, la repartition de ces charges s'etfectuera sur un durée maximale de cing an a in objet d’un financement pat fe moyen forsqu’une immobilisation est acquise Bend ou fait objet d ; anenprutconract pa enti, les ints supports ne peuvent pase nels dans te coat de immobilisation cones. His ne peavent pas nom plus Figures parm tes frais Gucgusition d'immobilisation, mais is Fore parti des charges financigres de Vexercice ois iis doivent se rattacher. Seuls fes wiréts de peéfinancement @une immobilisation peuvent ‘ire incamporés son coat d'aequi: sion. Exemple = ‘Av courant de fe.urcice N, Tentteprise ALPHA a acquis une machine Industriola aupees «x4 Tournisseur marocain Le 20004/N, elle a regu Ia facture nivante 600 00000 rae 50.0000 ci Fava name is. 00000 Tel TTC) 6400000 ‘Acrédit payable sur 2 ans in compre pr le fuses pi oe sider emo i ol onsen sont Terme Sane So co i om et llc pareponontel de ete Finals soe ater pes ones dun mrt de 5 0000008 GT) nt gl igi cose pour oncom ve eet ton 20/04N 2322) Marie et oulage (550.000+50 000) e2naneo0 | 34551 | iat TVA eécuprabl/Immote 114.000,00 as Foornisseurs imme 684 000.00, na Imnmobiliatons eompocelles produits par Veneprise pour eie-meme | s1.000.00 | Cot acquisition (6136 | Rem. D'termediaresethonoraives 18 000.00 34552 | Bia TVA sdeupérble/ charges 3 600.00 4688 Divers eréancers eon Honor dingénicur consi 2121 | Frais eacquistion&immatilisation 18 000.0 | nis7 ‘Transfers dechaspes exploitation 1600000 Sulvane decision de gestion bb Production d'immobilisations par Ventreprise pour elle- méme : HH n’est pas rare qu'une entreprise produise pour elle- méme une immobilisation dont elle besoin, La production d'une immobilisation conduit l'entreise & supporter tn cestain montant de charges varies : mates, main d'aeuvre, énergie, anortssements, Les charges qui doivent étre incluses dans le cott de Vimmobilisation sont: les charges directs tlle que : es matires et la main d’qeuvre ot les charges indirectes de production en se référant au processus de fabrication, cependan' le plan complable exclut du codit de production les fiais de recherche et développement, Ins charges d'administtation générale et les charges financigres exception faite des intréts intrcalaites de préfinancement. Lorsque la production du bien est achevée,ilconvient'emregisterleco0t del'immobilisation au débit du compte concerné de te classe 2, sila prediction est inachevée & la cléture de Fexercice un compte d'immobilisation en cours et debit. La contepartie est enregistée au crédit du compte “{4* immobilisations par Ventreprise pour elle méme, ‘Siune fraction ‘interés est intégrée au codt de in bilisation, le compte 7397 transferts de charges financitres sera erédité. produites Sur le plan fiscal, ta production immobilisation par |'satreprise constitue une ivraison sot méme, passible de la TVA, mais dans la mesure od ele peut re récupérée par lenireprise, elle devient de ee fait une opération blanche sans inciene fiscale pour Venteeprise, 14 - EXEMPLE La société ALPHA a réalisé en W un baliment d usage d'un hangar de stockage, amorfissablo. sur 20 ans finéairement. Liachéverent du chantor ef la mise en once du magasin constvuit 616 constaté te 01-09-N. Le coit de ls construction se compose de ross 2naponn Corps de persone 24200000 DH 28.80 46557 Bu TVA a reverse / 6 promt 2880 Reverse de TVA 6 du prorat Chaprtre 1: Approienursnener TVA répulaser ynobitisation par exédit-bail = Le contrat de eréit-bailconsitue une upération de location asortie d'une promesse de vente {au bien au locataire &T'expiraton de Ia pétiode de focation vrmoitaaons acquis pe xia apparent pas su ein da ate a eat respecte appoce pail un bilan 4 inverse come ue forme de inane 3 Acquis Les “ puisque le plan compt ides pratiques anglo-saxonnes qui considre fe Leasin boil, est exigé en général une garantic du locataire qui Au départ du contrat de exédi senregitre comme suit 2486 | Deis et cautionnerenss verses sia Banque Fin N ¢ f= Prorata = 76% AP = 82% 766 6% LLentreprise doit reverser une fraction de lu TVA (24 000x 6%) x U5 = 28,80 345517] Bla TVA recupéable a Prema 38.40 7582" | TVAxéeupérable/ ute ux vasition do jrorta 38.40 TVA asteupérer suite ayemeatation du pov AP= 83%. 8252 1% Pas de regularisation puisque la variation du proraa n'a pas dgpassé 5% + Lenizeprise doit suivre chaque immobilisation affectation commune sur 5 exercices conséeatis, + La variation do prorata se calcule (ogjours parla eompuraisen du prorats de tin d’exercice ‘au prorata appliqué iniialement lors de I aequistli-n de Pimmicbilisation ‘Tas recupzzations et les reveserents de TVA sen 2» ssider comme des chatues cu des produits ‘ioe courant et non courere des imps et anes core ieale la note ciel de TIGR, p54 18 «Ala finde chaque terme : Le locaaiepaie une redevance leasing, taxée au taux de 7%. ‘Xvrexception des edevances leasing relatives aux vortues de courisne ola TVA rest pas Gedyotibl, la redevance est enregstréo en hors tare, Ia TVA est récupérable, (6132 | Redevances crit bait. = 24552. | Etat TVA eéeupérable/ charges TVA an sis Banque Ala levée d’option d’achat : ment faible constitve Ia valeur d'origine du bien et se réeupére parle biais te aeead ie alors "entrée de I'immobilisation dans son actif des amortissements. L’entreprise const 2. | tmmobitsation* Pri conven 2486 ‘Dépote et eauuonnements versés Gree suai Banque soulte 19 a RES SSS SSS Comptabilité générale approfondie Exemplo Lo tor octobre Mla société ALPHA live option d'achat dun contrat de leasing ‘portant sur un matériel de production. ‘Montant de Foption 180 000,00 DH = Dépst de garantie vars eu départ du contrat 10.000.00 DH = Chéque pour la soute 70,000.00 DH Le mati! sora amor autour lnbaire de 10%, orion 2332 | aateie et ovtitage ~ | saoce.00 2486 Depts et caticanement verses 000000 sual Bancve 7000000 sun 6193 |Dowtions @exploition aux amorisements des] 200000 Imsnobilisations compres ow Amartisserent du tare et outliage 2000.00 80000 x 10% 3/12 quisition d'une immabilisation dont le prix est indexé Lecquisition d'une immobilisation est parts accompugnée de Pactra d'un (Crédit de longue durée par le fournisseur. Dans cette hypottése, les aninuités de paiement Pewvent faire Mobjet d'une indexation cetle situation peut également se rencontter 3 occasion d'un bien payable pur des rentes viagres LLecnit d'uequistion de janmobilisation dans ces cus doit dre déterminé confceméoren’ atx rigles générales ( évsluation. Les modalités de rglement du prix demearent sans incidence Sur ee cob. Les conséquences éveatuelles de Pindexation seront cansidérées comme des charges ou des produits & rattucher aux exercives de paleret De ce fit, tes diférences de reglement lig fen tant que chi 3a variation de Vince dlvent re analyses 268 a des pres euahables aly eterices de réglement. Lory de Facuision, Pimmotilisation est enregisiree son coltd'woqstion, mention dan i facture ou le contrat de vente: = Les diiférences éventulies qu sppacaisent du fit de indexation font Pobjel do (ratement ssuvant vent_des opérations sur les immobilisetions cexetcice, us diféences indexation sur les éehSances restant toured shave A St afer compte se des moda eniqus 8 ells appesles ax ‘opiratons en devises, sn effet la valeur de T'immobilisiion reste intangible, ls dette est actulisée par Ja tonstetation d'un 6eart de conversion Les nausses probables doivent de j«.visionnées les baisses latentes des detesindexées ne ‘eront as prises en comple par resp. du principe de prudence, Avechéance. ‘au début de chaque exercice, le réglement lassera Les écarts de conversion étant ana fpperaltre donc un gas ou une perc caracire Financier 3 comptabilisr Exemple Le société ALPHA 9 quis 19 O5/01/N, une machine de production 6valube & 1 000.0000H (HT). Th. 20%. Le réglement doit dro ufectué comme suit = 250,000,00 DH a is tvraison dy bien ainsi que fe montant de la TVA qui s'y repeort, = Le solde on trois \visements égaux le I1-42N, ke S1-12Ne et be 31-12-42. Ces montants seront »Jexés au taux 'nflaton office! de Fannée: Cole enregisté fin N wt de 2.5%, clude Nt ast de 5% celui de N+2 est do 3.25%, 05/0UN 252 | Mariel eoulage 34582 | ia TVA céeupéabie sur ims bilisaion 200 00,00 sta angus (25100 1,20) 300.0000 86 Pournisseurs immobilisation 0 090.00, Comat cturen euleiak H 1486] Fourisseus @'immobilsathns 300 008,00 65118 | Avees im. des emprants et dstes 7 00.0 stat Banque (4 600 x 1.025) 307 500.00 tere annie 31/12IN 31 12-Nel 2720] Augnwatuions des Gates de Fsmneemean Is 00m 2724 | Augorentaions des asates de financement souaue 4x6 Furnicseu immiisatons 1s voxos 1486 Fourmisseurs €'imanmblisatons 0m.00 eset de conversion / anniésrestantes eae de conversion até restate 6000 x L125 = m5 080 ist [onan poop Re Cifomcin tom a ws rs ots op a | an eee eee a asset Provisions pour hausse des prix pont 7 Gai Yoonims Tanck ww wwiorms aa] Gio , Suppoes qs eae et arse a ae sta 15 ee 1 Lanorenen ecclesia inte de zn | Anse sna ont ae waa 31/12/N t Dien Ns2, ent comes et oe ! 95 [Bouin om wince os Fone] Toot ‘corporels, 31/12/N+2 sot | arin mi ge seve | a Tai [Rare is m0 ‘ ers | assist 000 , Sia) | Damm 00 1085 30750 9100 Lc de eae coaté fe. Na por bu ce dete cee po ee 7 éiablissement d'un bilan transparent et sincére. Au Mut de Pexercice N+1, il doit étre 4 coe pu it; |i Cen ao arta oa] TOT , tse in, es a evans dient recon 7 — 28332 Amortissements du matériel est cutillape 1100 000,00, it aust . «NB: On constate que les variations dindexation entainent une charge vaca ns wm : rete dr pan pe Troe, anos Gre [Asma ints ang ne sono fron ot poi Ftp, a pas tn YO te Sit ‘Banque (300 000 x 1,03) 309 .000,00 7 5- L'acquisition d'une immobilisation contre une rente viagére : Cotte technique assez rare, peut &tre ule par Ventreprise pour I'scquisition de ses ‘immobilisatons, 1 s’agit en definitive de V'achat d'un bien & exédit, puisque I'aoquéeur s engage au versement d'une rene périodique jusqu’ au déees du erécrentier. 2 23 oe Comptabilité générale anprofondie Le contrat de rete vingve est classé juridiquement pari fe comtratsaléaoires, Le déces du vendeur est un aléa doat la date reste inconnue, ‘Das la signature du contra, ily a transfert de proprié du bien, Le bilan doit donc entegistrer Je bien en question et constater ses amortissements le eas chant Selon la volonté des parties, la totlité ov une parte seulement da prix peut &tre convertie fem rentes- viagéres. Dans toutes les hypothiéses, Pacheteur s'engage & payer le rente juusqu’au décés du vendeur 1! doit done enregistrer sa dette pour le montant évalué lors dela transection + D'aprés le plan comptable, le bien acquis dot ire enregstré pour la valeur stipulée dans fe contrat ou 8 défaut pour son prix estimatif & ls date d'eainée dans le patrimeine de Mentreprse Les opérations acquisition d'immobilisation par les rentes viagdces concernenttrés souvent les immeubles. Une indication de prix doit donc nécessairement figure dans le contrat pour In déscrrsinaton des droits d'emrepisirement + Bcriture de Vacquisition de Vmmobitisaion. 2. | tounoditisaion™ ax 86 estes viagres « stat Banque x ‘Lors de chaque échéance : Chapitre T: Appeotondissenent des opérations sur les immabilisations Taso | Rene viagbre 7588 Autres produits 1m courant x ile prix est exprimé en devises : 6- Liacquiition 'immobilisations. LLorsqu'wne enireprise se procure un. immobilisation d'un fournisseur étranger, la facture regu est libellée en devises. Dans ces, lecodt de |'immobilisation est convertien dishams fv cours du jut de Popération. C'e + cette valeur qui servira de base aux amocissements ‘quelque soient les variations des parit- monétares pa la suite, les écarts entre le cours initia cet les cours des échéances de réglens ut constituent des gains ou des pertes de change pour Pentteprise Exemple Lo 01/01/N, Fentrepri. SLPHA a importé une machine de production facture ‘parle fournisseur Halen au prix do 350.000 €, Payable & 30 jours. Les fais importation .0 sont élovés 8 174 200 dh paybs par dos choques bancaires. Le cours de Feuro, le jv de dédouanement est de : 1 € Lentreprise a obtenu tu suspension de a TVA auprés de la dovane. 0,092 ‘A chaque échéance et tant que le vendeur est en vie, Iaequéreur doi effectuer le versement o/0W"N psévu parle contrat, La somme vesée est considérée comme un remboursement en parte de ee HERE eee eee Ja dette constitu parle rene viag2reestimee lors de acquisition du bien, Tas? | Mastiel ew uit 350000 x10092+ 174200 | 3706 400,00 481 Detes /acoulsiti immobitsations 3532200.00 [1486 Revtesviagtes x (350000 » 10.002) stat Banque ‘ st Banque 178 206,00, Lorsque 1a dette initialement enregistrée est leinte, les. versements effectués en phis représentent une charge non courante pour entreprise. (e588 Avtes charges aon couantes = sat Banque x Si le vendeur décdde avant 'expicaton de Ia dette iniislement constaté, le reste dela dette cconstiuera pour Mentreprise un gain exceptionel Le reliquat dela rente viegére doit re annulé ‘Le O3O8IN, Un virement bancaite s vi effectué au fournisseur, Pavis de debit suivant est parvens & lenteprise “Montant viré a la banque du fournis..r+ 350000 10,108 = 3537 800,00 ‘Commissions 3740.00, ‘TVAY commissions 1% 261,80 ‘Total prélevé de voure compte = 3541 601.80 o3/08/r" Dates) acqusvon 6 iamobilisstions 3.532.200 Services bancaives 374000 iat TVA reeupérable charges 261.80 Pens de change sooo Banque 454 s04.80 + Sile cours accuse une baisse, entreprise réaliseva un pain de change + Si ls dette se mainient encore au passif du Hilan a la date de cldture de Vexercice, Trentreprise procédera & son actuaisation pour “'“terminerfes 6earts de conversion (Pertes de change ou gains de change latents), pour les (ortes de change probables, deux éeritures sont a constater |Lapremitre pour atualiser la detect I constation de 'écart de conversion correspondant cen vue d'aboutir a Image fidale des comptes. La deuxidime pour Ja constatation de la provivion & constituer pour la perte de change probable En eas de gains de change latents, Pentreprise se contente d'actualiser sa dette par la constatation de ’éeat de conversion, le principe > prudence n’autorve pas l'enrepistrement es produits simplement probables. 26 Chapitre ; IT Immobilisations : Amortissements et régularisation des cessions Toutes les entreprises ont besoin demplois durables ngcrsssies a Vexercice de leurs autivatés Ce sont des elémentsimmobilisés inserts en Actien haut du Bilan, Biles prennent vJes formes varies ec sunssent genéralement des dépréciations plus au moins régalires néeessitant la constatation d'un amortissement ou dune provision Les inimobilisations peuvent Etre représentées ~ Soit par dos emplois réguliéement déprécables: Les cotts de ces immobilsations sont one elalées sur plusieurs exercices par le biais des amorlissements permettant ainsi la récupération de leurs cos dacqusition. + Soit par des éléments conjoncturelement dépréciables : Ces immobilsations se déprécient alos par Ia constatation de provisions. Soit par des valeurs non dépréciables: Elles figurent alors pour leurs coats acquisition sur les Bilans success de l'entepris. Les immobitisations sont done des dépenses a inscrire en Actf du Bilan, rangées par le plan ccomplable en classe: 2 L’Actifimmobilis est divisé en quatce ubriques * Las ienmobilisations en non valew + Les immobilisaions incorporelies. + Les immobilisations corporelle. + Les immobilisationsfinanciéres, 1% Les immobilisations en non valeurs : 2 Biles sont représentées par des dépenses qui concernent plusieurs exercices comptables + eure codts s"éalent sur plusieurs années. Elles sont réparties en trois postes a Ce sont des dépenses du ter établissementde modification de capital , de fusion , de prospection ou autres & repartir sur plusieurs exercices : Frais préliminaires : 212 : Charges & repartr sur plusieurs exercices : Co sont des dépenses 6 scquisition des immobilisations qui ne doivent pas s'intégrer & le valear d'origine amortissable a se SEEPS TSE SO Comptabilité générale opprofondie Los frais d'actes d'enregistrementet de conservation foneciere ne s'inegrent pas aux cots acquisition des immobilisations ils se comptabilisent a part dans fe compte * 2121 fais (Facquistion des immobilisations obiliser son Les frais d"émission demprunts et les charges que !entreprise did dim inserire dans les comptes concemés de ce poste 213 : Les primes de remboursement des obligations Cesta difference entre fe montant & sembourser d'un emprunt obiigaaire et fe montant recs des souscripteurs des obligations émises pi 1 Les immobilisations incorporeltes : 22 Ce sont des immobilisations qui ont une valeur mais & la diférence des immobifisations corporelies elles ne sont pas physiquement observécs dans I'entreprise. (Fonds commerce! , Jmmobilisalions en recherche et développement, brevets, marques...) Les immobilisations corporeltes : 23, Ce sont des biens de lentreprise & carsctire durable, ils servent activité sur plusieurs cexercices. Ils sont généralement arvotissables puisqu'ls sont utlisés par Mentreprise pour Prexercice de son activité et par conséquent, ils s‘usent et doivent éire remptacés & Les immobilisations finaneiéres : 24/25, ‘Ce sont des créances & long terme (4 ; Exemple : Préts immobilisés } ou des sires immobitisés (25 ‘Exemple : Ties de participation). Les immobilisaions financitres peuvent se déprécier d'une maniére conjoncturelf, elles sont pas done amortissables mais elles peuvent étre provisionnées. I- NOTION D'AMORTISSEMENT = Le terme amortissement a plusieutssignifications = Thdésigne te remboursement dun emprunt I signifie la récupération d'une dépense, = T.désigne laremise des apports aux associés et le emplacement de Feurs actions de capital par des actions dtes de jouissance «I signifie enfin fa consistation d'un amoindrissement d'une valeur d'Actif immobile ‘A.chaque inventaire, les entreprises doivent prooéde &Ivluation de leurs immobilisation ‘tpar voie de consequence, elles constaen! les amortssements nécessaites en voe de comiger leurs valeurs au Bil Cchapitre If: Inmobilisation.. Amortissements et régularisation des cessions 1 Amortissemeut des immobilisations corporelles 1Défini est la constalan de ia depraclalion de la veleurde femobiiation suite 4 Tusage, au 161.95 OU aU progres lechnique ou & toutes autres causes ‘entrtnant un an indrssament certain de la valeur de immobilisation b- Amortissem.. des immobilisations en Non Valeur: La précédente dcnntion ne pourat étre reterue pour famartssement des Immoblsetions cs non valour, qui ne sont que des dépenses et non des veritables bions uiables. L¥amortssement des immobilistiis en non valeur ne représente en fait qu'une récupération ‘Tune dépence inxmobilisée par 'cslement sur plusieurs exercices de le valeur engasée par Pentreprse 2- Riles de Pamortissement Lamortissement a plusieurs fonciios il permet de coriger les valeurs des immobilisations veaBilan, il permet 2 'entreprise vi rSeupérer les cots d acquisition de ses investissements til constitue une ressource d’auk- financement pour Mentreprise a Conrection des valeurs au Bil + amortissements se cumaleni J'année en année et viennent en diminution des valeurs ‘Sorgines des immobilsations co cerns on vue de fare apparafieJeur valeur mete & I fin Jel euereice. inscription des an tissements cummulés au Bilan cn soustration des valeurs fhtes permet alors de datermin., leurs valeurs netes, qui traduisent plus au moins leurs valeurs réelles Bla date d’établisiinent du Bilan b- Source d’auto - financemen: Jes amortissements ont pour rl. de récupérer Fe coat d”acquisition de I"immobilisation en. wae de renouveler Ce sont dom: des Sources de financement pour "enteprise. [2 valeur Bovigine de immobilisation se vansforme en charge par ta consttation de dotations aux morissements,permettantains le diminuer le résultac comptable de année sans qu'il yest reellement une dépense effective ‘Les amortissements ne constiturs: de ce fait qu'une charge caloulée bia différence des autres charges décaissées ou décaissables ‘Role fiscale des amortissements La pratique des amontissements respecte ies regles fscales en vue de détermines le résultat imposuble, Lee dotations pénéialement consatées se coaforment aux dispositions fscales suns se soucier de la dépréetaticn réelie de immobilisation. En effet les reghes fiscales autovssent les entreprises & cupérer leurs suivant des pratiques et des ments prévisées par I SSauf exception, les amortissements constituent done. une charge désiuctible, et réduit de ce Iaic les bases d'imposition de 'exereice. 1l- LA PRATIQUE DES AMORTISSEMENTS, chaque inventaire par 1'Révence 2 I miedalité choise par Fentteprise sar une durée dérerminge, appelée durée de ie ou durée damortssemet. on al wois prtiques @ amortssement dlistingue en Lvmortissement ting, f vrtissement déyressif. amortissement déropatoire A= LAMORTISSEMENT LINEAIRE : HH consiste a fractionner d'une manidre proport ele la valour d'origine d'une ‘immobilisation sur une durée de vie déterminge pour la weupérex icatt les taux suivants €amortssements Lee Beles fiscales prévoient at LLamortissement des immobilisations en non Valeur Les immobilistions en non valeur ne peuvent ee am-rties que linéaitement sans respect obligatoire de principe du prorata temporis La loi n° :24-86 relative & DIS, pr'sise que: « les inmobilisations en Now Valeur son amortissables sur we Jélai maximum de 5 ans y compris Verercice de tenr engagement. » rIGR. Les mémes dispositions sont énoncées par Ia loi relat Les Immobitisation en Now Valeur sont done amorties > un taux pouvant varier de 20% & 100%. = L’amortissement des autres imumobilisations : Lramortissement se pratique & des taux usuels prévus @ tite indieaif par les dispositions fiscales, ils peuvent fare l'objet d’une révision par née vce aux usages professionnels © Terrains: Uis sont généralement nom amoctissables sauf Tes terain le gisement ou de carrére. = Les constructions = + Les bitiments en dur :256 8 5% +L batiments lagers 5% a 10% 30 STN + tnstaltations techniques , matériel et outillage: 10% 4 15% (dans certains cas exceptionnels des wax plus Elevés peuvent éire_ appliqués par reférence a dos usages professionvels que I administration fiscale accept. + Matériel de transport amorties que finéaitement au taux unique de 20% Les woitures de service ne peuvent étre Matériel de wansport colletif du personnel et de livraison : 20% 8 25% 1- Plan d'amortissement «a Immobilisations en non valeur. Les immotilisations en non valeur doivent &tre amorties toujours en linéaire, sans respect obligatoire de la régle du prorata temporis, Leenteprise S.1.M a engagé le 15/06/00, 324.000 dh de frais pour augmenter son capital, Au 31/12/00 Is direction choisit de récupérer ses frais sur une durée de 3 ans Présenter le tableau damortissement Dotation de Pannée 2000 : 324 000 * 20% = 64 800 . ( Méme si Pannée 2000 nest pas entire, la dotation de l'exercive est annuele) bare [we Comair [aN sure | 324000 isco | 68800 259200 ur | 200 00 19ea0 ves40 ST202 324000, : 129600 Fsuae | awa | oo | aivam | soo soo | sam | oo | an i b. Immobitisations corporelles Les immobitisalions corporelles représentent Iessentic! des immobilisetions de Pentteprise, lies s'amortissent en tenant compte du principe, du proseta tempos Lentreprise S.LM a acquis un camion de livraison te 05/09/2000. 3 2 el Comptabilité générale apprafond Hr 400,000 dh Option: Climatisation 20.000 ch TVA 84.000 | 17500 e332 ‘Ammons du matéiel et outage 52.500 Amortisement de Mennée 2001 suivant décision de gestion NB evaluation des immobilisations en fn d'exercce repose donc essentieltement sur lo pratique des amorissements qui 6 constatent trés souvent par ‘éorences aux ragles scales et non par respect des principes comotsbies {ui visent la trangparence ef fa sincénté des comptes annuals de Fentepris2 Limoge fdéle des complos ost trés facionent sacniise par obsession sce, 1 est vivement recommands eux entreprises deffectuer Vinventaire ph 'sique de feurs immotitsations, qu! corstive une obligation tégale, pour établir fours états 160 en fin dexercice, en vue dune évaluaion corrocto de fours depréciatons & constateren amartissements. Une tele valuation rapprochorat les comptes de fentroprise de fobjeci de image fislerecommandée par tous lee rorentils comptates du monde. Chapitre : IIT ’approfondissement des régles d’amortissements et de provisions , wir dépréciation des immobilisations Ata cloture de chaque exercice, 0x séries de cavaur doivent eure rSalisées au tie des, jmmobilisations Vinventaie, e'est-a-dire Je reo. .ement ef 'éveluation de fous les biens enregisrés dans les comptes d'actt immobilise 10 est ainsi amene a déterminer Ia valeur actuelle de ‘chaque immobilisstion, est sire, apres le plan comptable, sa valeur vénate |La déiermintion de fa valeur a senir a te de checun de ces biens pour la présenation des comptes anmuels, cest-d-ae la fixation de la valeur Cinventare. Ceite opération ‘conduit 8 effecuer, pour chacjn. bien, Ia comparaison entre sa valeur complable et sa valeur actuelle ‘Tovtefois, s'agissantd"immobili..ions amortissables, et pour autant que la valeur actuelle s'est pas jugée notublement inf,eure A leur valear comptable nette(difféence entre Ia ‘aleur d'origine et la somme des s.wortssementspratiqués), cette deriére valeur est retenue ‘comme valeur d'inventa Conformément au principe de prstence, les plus-values potentelles que cette comparsison peut mettre en Evidence ne son pas prises en compte, Par conte, les moins-velues qui apparaissen, fot en principe lob) dun traitement spécitique Sila moins-value est détinitive 1) convient de constater un armortiscement exceptionnel ; cela conduit la sersise en caus. la plan d'amonissement initial, «Si la moins-value a’apparait pu: défintive, est une provision pour dépréciation qui doit ve erdée. Par contre, pour les immobilisaias non amortssables, (ute meins-value non définitive ‘conduit 31a constitution d'une prvision pour dépréciation dont fe montant doit re ajusté & la clOture de chaque exercice en hisction deta dépréciation estinée, Les déprésiations consttées en tn d'exercice peuverx donner lieu soit un amortissement, cen cas d'amoindrissementrégulies certain et isrévetsible soi une provision en cas de moins values simplement probables et «.ojonetutelles, 45 1: LAMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS : REGLES ET PRATIQUES D’AMORTISSEMENT ‘Avant de procéder& étude technique des amortisseny'. il convient de souligner le triple se qu'on feur atribue en général, sur les plans compts!:, économique et financier. Sur fe plan comptable, les amontissements sont défiv's comme « 1a consiatation dun amoindrissement de le valeur d'un élément dactif wsuliant de usage. du temps, de changement de technique et de toute autre cause ». Il: permettent de corrger au bilan la valeut des immobilisations concernées, en constant la préctation dont elles sont l'objet. Sure plan €eonomique ils permettent intégration ans ns cobs des activités de lenteprise de la charge que représentet les investissements néces ites. Cette charge est matéralisée parla dotation aux amorissements ‘Surle plan financier enfin leur caractére de charge non ‘aissable fait apparate la dotation ux amotissements comme une composante essemticl!” de la capacité d’autofinance (CAP) de Mentreprise Mais & travers la charge qu'elle représente, la dotatin aux amomtssements contrite la diminution du résultat de Vexercice, et permet cive & Pentreprise de réeupérer son Investissement. En toute logique, il ne serait admissible de refuser & une entreprise de pratiquer ses amortssements, pour qu'elle puisse renou' er son outit de travail Vimpact des amortssements sur les comptes annuels “st done trés fort, aussi bien pour sleul du résultat que pour le présentation du bil. Is représentent une opécation spensable pour 'obteation de 'image fide ;cecie=ptique leur caractére obligatoire. A- LE CARACTERE OBLIGATOIRE DES A MORTISSEMENTS (Ce caractére procéde de dispositions comptables, mais éynlement de régles fiscales. 1 - Le earactére ebligatoire des amortissements en dre‘t comptable: a: Les dispositions du Code de normalisation compiable Les dispositions du Code de normalisation comptable prévisent que méme en eas d'absence ‘ou d'insuffisince du bénétice, if doit éte procédé aus amortissements ct aux provisions nécessaites pour parvenir& l'image fidble des comptes m rues Les dispositions du Code de normalisation compiable s‘appliquent aux. amortissements pour dépréciation, qui tradvisent la déprécistion économigue d'un bien ge & son usure physique, tecinologique ou juridique (protection des dis de propriété industrielle imitée dans le temps). Par contre, les amotissements dérogatr s fiseaux ne sont pas concernés, Is sésultent exclusivernent de dispositions d'ordre {i et ne correspondent pas 2 la cconstatation d'une dépréciation. De ce fait ils ne présentrnt pas de caractére obligatoire. is constituent seulement des décisions d'opportanicé perm 'iant 8 V'entteprise doptimiser son ésultat fiscal, done I'impOt 2 payer. S’agissant des amortissements dérogatoires, l'entreprise est dépagée du respect du principe de permanence des n-*hodes. 46 be Les conséquences de non-amortissement des immobilisations Le non-enrepistement des amortissements paut conduie a la présentation de comptes donna pas une image fdtle de 'entteprise,ce qui consttue un deh. On prévisera toutefors {que Ia simple omission d'une dotaion (Elément matériel de Vinfraction). ne suit pas pour he le dele soit constitué ; conformément aux principes généraux du doit pénal i faut {galement qu’existe Mélément intentionnel is sncbres et ransparents si les Les états de synthase dune entreprise ne peuvent re c smortissements ne sont pas constatés, Le résultat qui se dégage d'un compte de prod tharges od les dotations aux amortissements ont été ignorées ow volontarerment minotées Seti artfciellement gonflé et rsquerait d'entrainer une distribution de dividendes fist 2-Le caractire obligatoire des amortissements en droit fiscal : a Les dispositions fiscales Les régles de détermination des bases imposables en matiére d'IS ou dIGR prévoient que fe résultatimposable de chaque exercice est dérerminé sous déduetion de toutes les charges dont les amortissements. Fin effet Jes dispositions fiscales en matiére dS ont rendu obligatoire le constatation des aiprtissements ot leur rattachement 4 V'exercice qui les concerne. La pratique de Vamortisscment différé sous Mancien régime de VIBP n’est plus autorisée. A ta clture de ‘chaque exercce, fa somme des amortissersentseffecivement pratiqués depuis acquisition ou Jcréation d'un élément donné ne peut ee inférieure at montant cumlé des zmortissemenis calalés suivant le mode linéaire et répartis sur fa durée normale dutlisation {Les amortissemenis non enregistés sont quaiffés d’amortisseruents omis. Ils ne doivent pas {re confondas avec les amortissements réputes différés en période deficitare b= Les conséquences scales de la non constatation d’amortissement Sur fe plan fiscal, les amortissements difféeés en contravention avec les dispasitions de TIS ou de PIGR constituent des amortissements iréguligrement diffeés; ils cessent ¢' etre ‘déductibies du résuita imposable de Mexervice (Fuute d'enregisirement: Condition exigée our la déduction des charges). L'eatteprise ne pourra les déduire qu'a partir du premier cexercice qui suit la durée normale d amortissement de immobilisation concemés. Par conséquent, tout amorissement ratrapé en dehoss de son exercice de rattachement, méme comptabilisé, ne pourra étre déduit qu'une fois la durée de vie. de "immobilisation expirée Mais, sure plan comptable, en application de ce quia 61 dit dans le paragraphe préséden Venreur commise doit ere corrigée por Penregistrement de ces amortssemens. Ceci est cessive pour Fobtention de image fide, indépendamment da srt qu leur est réseré sorke pla fiscal. a7 Tene Comptabilité générale approfandie Be Le caleul des amortissements Onnereprendsa pasicicettequestion en déisil,L'étude comple duealcul des amotissements 1 6té abordée au niveau du précédent chap, Les développements qui suivent porteroat done seulement sur quelques aspects particuiers amorissemenis en distinguant cependant les amorissements pour dépréciation et les amortissements derogatoices 1- L’amortissement pour dépréciation des immobilisations Les entreprises soat fibres de choisir la méshoue d'amontissement qui correspond le miew au sythme de deprésiation de I'immohilisatinn, amartissement linéaire, amortissement dégressif fel que pratiqué fiscalement, ou toute autre méthode. Ce choix doit en principe procéder Ge considécationsd’ ordre économique et non fiseal. L’amorissemnt pour dépréciation et ‘soutis au principe de la permanence des méthodes : des biens identiques uilisés de la méme {acon doivent en principe étre amortis dans les mémes conditions de durée et do méthode. Le plan ¢'amortissemeat d'une immobilisation doit dire adopté ds Ia mise en service du bien. On considire que ce plan est déterminé lorsque la méthorle damorissement et la durée de vie du bien ont &éétablies Plan d'amorissement et durée de vie des immobilisations Lesdurées ou letauxd ’amortssements des immobilisationsn‘ont pas été fixésrigoureusement par les dispositions fiscales Cette durée doit xe fixse par entreprise d’aprés les usages professionnels et en fonction des conditions é"utlisation éu bien. Un matériel ullisé avec une seule &quipe de salarés, ou au avec tris équipes selon le rythme dit des « 3 x 8» ne se daprécie pas de ta méme fagon, Pour I'administration fiscale, les durées de vie comptable et fiscale doivent we les snémes, En pratique, lorsque le durée de vie retenue par une firme ne s'éearte pas de plus de 10% e celle qui résulte des usages professionnels,I'administration s'abstienda d'une remise cn cause & l'occasion d'un contre fiscal, A condition que leatreprise puisse justifier de existence de ciconstances particulires Les taux d'amortissement proposés & tite indicatif par Padministration fiscale sont les Immobilistions en non valeur. 20% 8 100% Batiments commerciaun. 235% ‘Batiments industrils et constructions légeres 52 10% Matériel 102 15% Ouiilage, 10 320% Automobiles et matériel roulart. 20.325% Mobitier 10% Matériel de bureau, 108 20% ‘Agencements installations 5a 10% Chapitre TET sLappro| udissement des regles damortissements 2 Liamortissement dérogatoire est le plan compratle de 1982 qui» ofiiaisé la notion d'amortisement dérogatoire. Dans, enalns eas, la réglementation fisevc perme: aux entreprises ia déduction d'amortissements atant supérieur & celui le la depreciation économique du bien concerné. Mais, ene on seit leur déductibilitefiscaleest subordonnéea un enregistrementencomptabilité Pour ne pas porter atteinte& Pimage idle en ensegistrement dine dépréciation supérisare & Inperte de veleur effective du bien on rcourt la eration de provisions réglementées sous forme e'amorissements dérogaton-s enregistés dans le compte 1351 « Amorisserents érogatoies » Le montant des amortissements dk wgatoires représente done la difference entre la charge figcalement déduotible tle montaxs ccrrespondant & la dépréciation économique du bien. La dotation ou le reprise ultérieure cube LOujOUrS une charge ou uo produit noo courant. pour un mon ‘Exemple de caleul et d'enregisterocot d'un amortissement dérogatoire Le OUOAN, ta société SABA a s- quis un matériel anti polluion au prix hors tare de £600 000d, Par autorisation préals.\-de la direction des impos, elle obtent ta dérogation de amortir en moitié temps. ‘sa durée Economique damortss. went est de 10 ans. Sur le plan fiscal, it bénéfcie de Pamottissement dévogatoire sur 5 ans. En présence d'une tele situation, les procédures complables de la société SAFA prévoient le recours systSmatique aux amortissements éropatcires On demande de présenter le tableau d'amontissement de ce matérie] et de passer les éertures invemtaire 8 fa date du 31/12/N ci du 31/ADIN + 5, @) Le tableau d’amortissement : ay | Apertssement “Amortissement ‘Années Amortssemeot tse ‘Googe — N «39000 2) 45000 45000, Nat 20000 60.000) 0.000 Nez 2000 60000 o.0o00 Nes 120000 60000 60.000 Nes 120000 60.000 0.000 NS 30000 60 000 30000 Nie ° 60.000 ©) 60000 Nis ° 60.000 60000 Neo ° 60000 ) @000 Nato ° 0000 (60000 Nett ° 15000 6) 15000 (1) 600 000 1 20% x 9/12 = 90 000 (2) 600 000 x 10s. x 9/12 = 45.000 Camptabiité générale anyrofondie SUN ass Dotations d exploitation aux amorissenn vis 45000 1594 Dootions N.C aux powslemenées 45000 23332 ‘Amocissesents di mates 45.000 hs ‘Aisent ets drozaies ~ 45000 Duras 5193) ‘Dotation explosion sux amrtsseme ono | coo man ‘Amortissements du matériel bast ‘Amonissements dérmgatoires 30000 1394 RNC sur provisions rélementées 4 avs detogatires 30000 II- LA MODIFICATION DU PLAN D'\ MORTISSEMENT Le respect di principe de permanence des mét''des suppose que Ion applique les imémes régles damortissements pour des biens idrvtiques d'un exercice a autres, aussi bien au repard des durées d'amortissement a relrsir que des méthodes choisies. Cette obligation mincerdit cependant pas é'apporter une rodiication 2 un plan dsmortissement antérieurement abl. Le principe méme de la possiblitg de le modifi-ation d'un plan d’amortissement est prévu par la réglementation complable mais & tite dérogatoire &justfier sur 'ETIC. Cette ‘modification peut naturllement porter sur les excrcices furs, elle peut également étre effeciuée au ttre des exercices anérieuts, 1) La révision Pun plan damortissement au titre des exercices antérieurs Crest essentiellement & la suite dune evrour de | entreprise qu'une tele situation peut se rencontret. Lion s'est trompé par exemple dav: Mestimation de vie d'un bien dont obsolescence est plus rapide que prévu. Lorsql apparait.& fa cloture d'un exercice, aque In valeur actuelle d'un bien est noteblementin'érieure & ls valeur qui résvkte du plan {amortissement initialement fing, une correction soit Bie apportée au plan initial ; elle Conduit la constatation dune dotation exception DLaré in plan d’amortissement au tt des exerciees futues Le plan comprable malgzé qui recommande le respect de ses principe insiste sur le fit que Jes regles @ valuation doivent about 4 riage file des comples de I'entreprise 50 Chapitre TTT Liapprofondissement des régles d'anortissements. Por conséquent, une entreprise peut justifies le changement de ses méthodes d°éviluation notamment en amortissement, par le changement des conditions Cutlisation d'un bien, par txemple du fait do passage d'une équipeljour& deux Equipeljour. opération constitue un changement de méthode comptable qu implique le respect d'un certain nombre d-obligations par eniteprise Exemple de révision d'un plan d'amortissement pour le futur Lentreprise DATA utilise une machine spéciale pour la fabrication «un produit P. Cette Jmmobilisation acquise 400 000 (LTT) fe 0107/2002 est amortie selon Te systeme finale sur une durée de 8 ans. Fin 2003, i est envisage de passes 2 deux équipes de production 3 compter du let Janvier 2004, afin de satisfare Ia demunde de produit P La direction estime fue oette décision réduira Ia durée d'utilisation restante du bien & 5 ans. Présenter le plan 'amotissementrévisé de ce matézel Plan d'amortissesnent du matérict ‘PLAN INITIAL. PLAN REVISE, anvees | pase | TAUX | Dotations TAUX | Dotations zon | sooo | 125% | 25000 | 400 000 wasn] 25000 2003 soo | 400.000 125%) sooco 200 sooo | 325000 20%) 65000 2005 50.000 65000] 2006 0000 65000] 200 50000 65.000] 2008 50000 65000] 2009 0.000 2010 25000 2) Réyision d’un plan d’amortissement et changement de méthodes Les comptes annuels doivent @xe arréiés en respectant le principe de permanence des métiodes. Mais ce principe ne signifie pas qu'il soit interdit de changer une méthode lorsqu'elle a 61 retenue par une enteprise. Lon sait que ce principe est en particslier estne & faciliter la coraparaison entre Jes comptes de deux exercices successifs. De ce fat, les changements de méthodes font I'objat d'une efglementation spécifique destinge A rendre Possible cette comparaison comple tenu du changement 4) Les modifications constizutives d'un changement de méthodes 4 sembte que l'on soit en présence d'un changement de méthodes lorsque 'on modifie une Méthode retenue pour l'éablissement d'un plan d'amostssement, soit au tive dun bien ‘quis anciennement, soit au titre d'un bien acquis récemment mais Wdentique & auces Ue Poss, Ainsi le passage du syste dégressif au eégime linésire consive un changement Geméthodes. st i Comptabilité générale approfendie Un te changement est possible si des modifications impertames se sont produites dans les condiuions d'exploitation. I faut en outre que le changement permette d’obtenir une metlicure image de Fentreprse que celle donnée par la methade précédente En présence d'un changement de métnodes, il faut sespecer les obligations suivantes + foumit dans Vannexe des informations décrivant et jastifiant les modifications apportées; fournie routes précisions utiles pour explication des conséquences de cette modification sar fes comptes ennuels. On recommande la présentation d'un tableau compacatif des postes concernés, avant et apres la modification ; signaler le changement de méthodes dans le rapport de gestion et éventuelememt dans celui du commissaire aux comptes. ) Les modifications non constitutives un changement de méthodes : Au tite des amortissements, seules es éoviturs relatives al'enregistrement dela éprécation survenve au tire de Mexereice sont nécessaires pour obtention de l'image fidéle Par conte, celles relatives aux amorissements désogatotes sont exclusivement motivées pat Pobtention d'un avantage fiscal. Elles se raduisont 'illeurs par des charges ou des produits i caractire non courant. Au tine de ees opérations, Ientreprise est libérée du principe de wanence des méthodes es ‘Ainsi, apres avotrretemu fa méthode linéaire pour établir le plan ’amortissement d'un bien, ‘au motif que la dépréciation de ce bien est régulize, il sers possible lors de l'acquistion tultérieure un auze bien de méme nature, duis le régime de I'amortissement dégressif, suas parler de changement de méthode, & condition de mettre en osuvre la théorie des amortissements dérogatores. Au cas particulier, il sera nécessite de constator le supplément amontissement en gualité de provision réglementée. Encore fautil, narurellement, que ce bien ouvre droit au régime de l'amorissement dégressit De méme, apres avoir constaté régulitrement un amortssement dérogatoire au tre d'un cexercice en cours, voite méme de reprende par anticipation la towalité des emortissements srogatoires qui avaient &¢ antérieurement pratiques. Cette décision ne constitue pas un changement de méthode, mais seulement ce gue ordre des experts-comptables et compsables agréés appelle un “changement d'oppartunits". Dans cette hypothése, une information dans annexe est cependat obligatoire Ill - APPRECIATION FISCALE DE CERTAINS AMORTISSEMENTS : 1 Le biens donnés en location un dirigeant ou au personnel Sur te plan comptable, forsqu’ils sont amortssables, de tels biens font objet d'un amortissement dont les régles de calcul et d'enregistrement obéissent aux principes généraux qui one été dros. Mais sur le plan fiscal, les rigles édictées. par tes lois de "IS ou do L'TGR considre le bien fen question comme éiant hors exploitation, et interit le dSduction totale de la dotation i Reconmondstion de Fond des pet competes fama, A A Chapitre IEE Lopprofer..issement des régles danortis: rtiquée, afin C'imerdire, & ravers . salves opérations, a naissance de deficits imputabies Sor le résultat global de Venireprise ‘es dotitions aux amocissements pss jlées au tire de tes biens sont seulement déductibies jjeoncurrence de la difference ente |. saantant des loyers percus pendant Mexercce, majors ie Pavantage en nature éventuellems. fxs, et ls aures charges supportées par Mentreprise au tte de ce bien pendant I'exercice Toutefbis, les smortissements non inunédiatement déductibles ne sont pas définitivement perdus sur le plan fiscal. lis peuvenr «ire déduits ultéricurement, en sus de lannuité dun ‘xercice, lorsque la Limitation qui vi. dare décritene trouve plus a s‘applique au tie de ‘ee meme exercice Sinoa, ils demeur.. déductibles & issue de la période d"amoctissement, Exempie damorissen...« dum bien donnée en location & un aiigeant En Ni, 1a sociéte DAI a acquis un Appartement mis a la disposition de ‘son diigeant. Le coi s‘acquisiion est do 15 Milions de dh La durée amorissement est de 25 ans. Le foyer facturé au gérants'éléve d 48 000 ah par an au thro do Fexar.ice W ol N*4. West porté @ 84 000 dh & compter de N+2, Par aileurs, un avantage en nature de 15 000 dh 1. an est déclaré au nam du gérant. Les autres charges ‘supportées au te db lncn sont les suivantos Nn oe 8.000 New 6000 wi 7000 Sur Ie plan comptable, fa dotation xi doit tre obligatirement constaée chaque année sébvea 1500 000 x 49% = 60 000 Sur le plan fiscal, la fraction dédinuible de cette dotstion doit étve déterminée chaque année +N 48 000+ 15 000-8 000= 55 Un) Une fraction de la dotaion n'est po ductible et doit faire Mobjet "une v€intégration sur ur le tableau de passec du résultat comptable au résultat Fiscal ; son montant le plan fiscal, ste 60000 - $5 000 =5 000 ‘N41: 48 000 + 15.000 - 6 000 = 5 000 Montant i réintégrer 0000 - 57000 = 3 000 + N42: 54.000 + 15 000 ~7 000 La totalité de la dotation est don déductible ; en cutee, une fraction des sommes anigrieurement non déductibles peut cue déduite au ttre de P'exercice Ne2 pour un montant 00 de 2 000, exta-com tablement sur fe zbleau de dévermination eu sult imposabte A issue de Vexercice N«2, il reste un montant a= (000 dh d°amoctissements non encore Somme des smoins-values) uents x ( J des plus values ¥, des moins-values) ¥ Des abate Ap = Des plus-values Supposons que le résultat sur ee..1on du matériel informatique a lass apparatre une moins value de-4 000d 35 unit (50000-4000) _ 49-290 ay 50.000 Ap 2- option au réinvestiseme,. du produit de cession = du produit de cession est prise par Peniepris,celle- suon totale pour ses plus-values, Lorsqune option de réinvest- i benstice alors d'une exons En plus de Wexonération de ys.in droit accordée sans engagement de rEiavestissement. PPenireprise obtient un suppléa. nt d’abattement qu'il convient enregistrer en provisions réglementées, obligation forw.tle pour effectuer le contrle les années a venir de engagement pris par Mentsepo Reprenons noire exemple précest Supposons que 'entreprise SINy opte pour le rinvestissement de son produits de cession ‘Leexonération porters alors sur 1 totale des pius-values Spit: 50.000+ 6000 = 56.0i dh Leentreprise avait pleinement soit 8 38 000 dh, elle vient d'obkenie en supplément une ‘cxonération conditionnelle de 5« 000 ~38 000 = 18 000 dh Comprapinte genera appr 1onaie Cette exonération supplémentaire doit apparitre en éeritove comptable en unt que provision réplementée ‘6894 | Dotalons non eouranes wx provsins eplemenis~» | 18 UO bs Provisions pour pls-values en tstance 18 000 impostion Ainsi done, Hentreprie bénéficie de ta déduction totals de ses pius-values, mais de deux = 38°000 en extra complable sur Je tableau de passays du résultat comptable av vésultat Fiscal - 23 800 par renregistrement de la dotation non courav's aux provisions réglementées, qui par consequent fait diminuer le résultat avant imp. Apres expiration du dla fixé par la loi au réinvesti“ment et au maintien en actif des immobilisations aequses, la provision initialement constiage sera annul, sans qu'elle soit imposible. 11 - Cession d'immobitisation en présence d's ortissements dérogatoires fiscaux 1 -Dotation aux amortissements déorgatoires au fitr le Vexercice de cession: Leenregistrement de Ia dotation aux amortissements dérgatoites au titre de Texercice de Ladotation aux amortissemeats déorgatoires constitue ww charge non couranteentegistrée en ‘compuabilité afin de permetre a Tenireprise dc bénficier sun avantag> fiscal, en occurrence tune réduction de son bénéfice imposable, Sur fe plan comptabe, le rincipe de permanence des méthodes ne s'applieque pas & ce type dopération. ‘Sur le plan fisea, le résultat de cession dune immobilisation est calculé en tenans compte de Ie folakité des amoriissemens qui ont €€ déduits tike de ce bien, quil sagisse Glamrotissements qui ont 6é déduit au titre normat ou quit sagisse d'amortissements dérogaroies. Du fait de fa relation étoite qui existe ent’ les amcticsements et le résultat de cession, la constaation d'un amortissement dérogatoire au tive “> Texercice de cession ne procure, fe principe, aucun avaniage, Seules font exception & coe re les entreprises qui Fvent bénéficier d'un étakement de Timposition des plus-vainies deagées, entreprises fasaat pparave des plus valves qui trouve leur origine dans lz exception dindernnités dassurance ‘ou expropriation par exermpe, Les analyses comptabie et fiscales pesmettent done, semi, de conclure au caractére non 62 uupiiie ay + wea our vee ves vligawoire de Venregisiement de la dotation aux amortissements déorgatoires au tire de Fexereice de cession, 2 Le sort des amortissements dérogatoires lors de la cession d'immobilisations et les incidences dela TVA A la difference des amortssements pour dépréciation, les amortissements dérogatoires {fiseaux ou non) ne sont pas pris en compte pour fa détermination de fa VIN.A du bien e&dé ‘ sotir du patrimoine privé de Ventreprise Pour un assujetti parte! la TVA, le reversement porte sur la TVA initalement déduite, sans tenir compte de incidence des variations du prorata,aténuée de 15 par année ou fraction ‘année civil éeoulée depuis entrée du bien dans enteepise. Aisi, agissant dun bien acquis le Ler Juillet N, dont fa TVA récupérée s'éevait& 9-400 dh, si un événement rendant Ie reversement de taxe obligstore itervient le Ler mars 1Ns3, le montant i everser séleve 8 9300 —( 9 300 x 45) = 1.860, La TVA reverséeest considrée comme une charge non courante décaissable, elle n'intervient pas dans la détermination de la valeur nett de immobilisation sorte. LaTVAa severser représente & notre sens une charge A caractée de pénalité, se materi per un décaissement sous forme de dépense venant majorer la TVA duc ou minorer le crit de TVA du mois ou du trimestr oi la cession est intervenue, La‘TVA ne serait alors intégrée dans ta détermination de la valeur need’ amoctissements 4e immobilisation sotie, ear celle-ci est une charge calculée. La CAF qui inégre dans son calcul In VNA serait exronée Du fait qu'il résulte du pon respect d'une obligation fiseale ( Maintion du bien immobilisé en Aatif pendant 5 ans), le reversement de TVA est assimilé & une charge non courante, 3 lmputer dans un compte du poste : 658 Autres charges on courantes 63 Chapitre : V Les provisions : constatation, annulation ajustement et + cessions d’éléments provisionnés ia majeure patie des enregistremons comptables repose sur des événements certains, qui tr traduiseat par des operations efhtives et appuyées de pieces jusificatives au cours de Texerciee, cependant es travaun «inventaire entrainent enregistrement de certaines charges calculées, fondées sur des evaluations et des appréciations, qui en application du Frincipe de prudence, conduisent i. constataion de provisions. Les provisions peuvent tre définie> comme une constatatin comprable d'une dmsination de ‘aleur d'un élément d’actf (Proviso pour dpréciation), ou d'une augmentation du passif taigible (Provisions pour risques et rharges). Elles doivent étre précises quant & leur nature fnais ineertaines quant & leur séal. sion, Les événements survenus ou en cours ta date binventaire,rendent prévisibles la ugoessité de se préparer un amoindrissement probable fi pavimoine de Ventreprise, ce: événements légitiment par référence ax principe de prudence. ia consttation de provish 8. Cette definition ne conceme que les provisions pour Ueprécration des éléments \'Actif «les provisions pour risques et charges, une toiste Catégorie de provisions est prévue pu Fe plan complable: Appelée : Provisions réglementées. Files ne répondent pas eu princips de prudence mais 8 une pratique paricliére visant en énécal& bénéficer d'un aprément sca Ie Types de provisions : Oe dating, dane ostypes de visions Tes povisons pour déprésiation is €ments Acti, es provisions pour risques et chs Les provisions rglementées ses provisions peavent concern, ive dépréciation d'un élément d’Actf Immobilisé, ou a Act circulantou enfin d'un «woaple de tresorene. Les provisions sont donc constituées pour constater une dépréciation probable conjoncturelle (Q un moment donn¢ ) et qui Tisque tre réversible. Toute ysovision pour dépréciation se constate par le débit d'un compte de : 619" Dotations o tet le erédit d'un compic de pri isions pour dépréciation de , codé par le chitire 9 en ‘dexiéme position di cade du consi d&précié. Les provisions peuvent concciuct également des risques ou des Charges nettement lstingude Ala fin de T'exercice cs ui autonsent l'enteprise se peéparer A des paicments future qui vont tie supportés pr. hsinement, par Conséquent ls provisions pour risques et charges ont un carectére de ress. ices elles sinstallemt du c6tépassif du bilan, cl 7 doncon pee également finance no courant la air de dpréain Constatent parle débit un compte de Dotations vt le Crédit d'un compte de provisions & choisir parmi ies comptes dela rubrique 15 ou 4% en fonction du termie dele provision [Les enteprises sont autorisées a ttre d’incitatios fiseae & constaer cestaines provisions séglemenises qui ne teposent pas sur le princip de prudence mais qui ont pour simple fonction l'insertion d'une eharge fictive parm ke charges de V'exercice,en vue de réduire également le résultat et Pimpét exible Ces provisions ont un caractére de ressources pr pres, elles se constatent par le débit du ‘compte 6594 : Dotatons non courantes aux provisions réglementées et fe Crédit de 'un des ‘comiptes du poste 135: Provisions réglementées, _— Provisions sere { Prov pour risques & charg —— Prov Réglemenées Prov pout dépr dae Doreen 15°**Provisions durabes Iase genre 45°" Autes prov. pour risques & cges forere — eet | Parprinip de prudence { ‘vantages fiscaux IL- Les provisions pour dépréciation des “léments d’Actif : Les provisions pour dépréciation peuvent étre définies comme tine constatation comptable un amoindrissement dela valeur d'un élément d'Acifrésultant de causes dont les effets ne sont pas jugés iréversibles. Les provisions pair dépréciation des éléments d'Actif peuvent intéester tous les comptes du bilan, On distingue les provisions pour dépréciaron des immnobilisations, les provisions Pour dépréciation des éléments d’Actif circulant ct les provisions pour dépréciation des compies de trésorerie, A- Les provisions pour dépréciation des Inv nobilisations + Les immobilisatons sont dans leur majorite amomtissables, cependant certaines immohilisations non amonissables peuvent se déprcier d'une maniére irépuligre et non ceriaine, eles doivent alors &ie provisionnées, de éme certaines immohilisations méime amortissables peuvent nécessite titre exeeprionnel la constatation de provisions, lorsque amortissement constaté avert inféieur 3 la dépré ion estimée & une date donnée res onset, es eterises rovsomant le somptes dt immobieatne en lei, fonds commercial ets depron) sre raion par Setan et imnciatons ates sont mois ten 1 - Les provons pour prion des eran: Las ers mo dein 3 a eonsrcton a sot ae dite einen mas Te ee Sct nte i ds bvtcmens cnt rent en gee es tate ic Dans set ce pee Tene dt cnt I epeon Sino par ane povson we souvent aceon cua | e595 [DNC aux prov pour depdimmo | x 20311 | Prov pour depe des terrains | x 2--Les Provisions pour dépréciation du fonds commercial: [Excepté le fonds commercial a dure de bal imitée, tous les autres fonds de commerce nese eprécient pas réguligrement mais ils peuvent enregistrer de temps & autre une dépréciation {qu peut résulter soit dune mauvaise exploitation de Mentreprise : La dotation sero alors exploitation soit de facteurs externes ou d'événements imprévisibles : La dotation sera alors non courantes 6194 [DE ux prov pour dé desimmos. |X ou 16596 | DNCaux prorpour dép. Des immo 2923 ‘roy pour dep dx FC x 3+ Les Provisions pour dépréctation des titres de participatio Les tives acquis par une entreprise serost imputés dans un compte selon Intention de Vacquéieur ("eaveprise. SiPiention de sequéreur est "immobiliser les tues achetés, un compte des postes: 251 tives de portcipation ou 258 Autres tires immebilsés, doit €xe debi, le compte sera choisi en fonction dela nature des titres acquis Si Fintention de Pacquéreur est spéculative, un compte du poste 35: Titres et valeurs de Placement, doit re dit Les titres, quelle que soit leur nature, sont enregistés& leurs prix d'eequisiton, les frais achat sont directement imputés aux charges de I'exercice Les ties acquis par une entieprise peuvent. 8 une date donnée, accuser une dépréciation, calle-ci a toujours un caractére financier. Elle se constate comme suit 67 __Comprabilté générale epprofendie 6972| Daw pov porcep de inmod fmwces |x | x 2951) Prov pourdep des ites de participation NB ° Les immobiisations amortissables powont solon les régles dv plan omptable maraeain sire provisionnées lorsque leur dépréciaion résuie dun Svénement conjoncture! et présente un caractire probable qui ne rend pas Yamoindrissemant constaté de four valeur certain et iréversible. B- Les provisions pour dépréciation des éléments d'Actif circulant : Les elements de V'actif circulant ne se déprécient pas régulitrement, leurs moins-values ‘Probables constatées & la date d’inventaire sot toujours représentées par des. provisions A chaque inventsire Menreprise doit comparer la valeur vénale circulant et sa valeur comptable io Velement de Mactit En cas de moins-value, le principe de prudence autorise lenteeprise & constater une provision dans fe cas contraie, 1a plus- value latente_o’est pas prise en consideration, Les provisions sont constatées soit en se céférant & la valeur d'inventaire des éléments dépréciés, soit & partir des données statistiques, soit par simple estimation des incidences financidvesfurures 1 Les provisions pour dépréciation des stocks : ‘A chaque fin d’exercce le stock est déterminé par un inventate extra-comprable sa valeur vénzle peut éte inférieure a son cout 'acha:, une deprécistion doit re constatée, la chute dea valeur peu re lige a I'exploitaion : Dépréciation de quelques éléments de fir de série [La dépréciation sera alors constatée par une provision & caratére d'exploitato {La depreciation de stock peut résulter parfois, d'une dSpréciation hors exploitation, (Exemple : Supprossion des crolts de douane d'une marchandise importée) Le dSprécition aura alors un caractire non courant | 6196 [ DE aux prov. pouraepae Ac | feral ou | 6896 | Onc aur pron urd dev'ac | x Prov pour depr des socks 2-- Les provisions pour dépréciation des clients et comptes rattachés : Les eréances sont exprimées en TTC, la dépréciation & constater ne peut porter que sure ‘montant hors taxo, la TVA comprise dans le nominal des céances est ane dete due 4 Etat. ‘ropitre VLes provisions: constatatiox auton ajstement et cessons diners provsionrés par comcqet omer edi per ave apie deo ene eu i ever rumonene uae eet seeps vedi lles ated en quel aed ue pre dees ances Ls yee obec par Penge ere oo Gnteren eateries fixe sol kl des eres pour es eos, qr CAeGerecomme une chage expe stn, lst identi wneanee eps ce i crtqantels as ahr pale wears const prune orion Seater wet | 6196 | DNCaux prov rouraép DIAC |X 3942 | Prov. pour dep ts clenserR | 9s [Diamropn dears] x | 3-Les provisions pour dépréciatio,, es T.VP. ‘Comme les titres de participation, i. sires et valeurs de placement peuvent eategistrer des moins: values latentes, l'entrepise doit de ce fat, constater une provision & caractéxe financier. |Laconstatation d'une provision résult: dela comparaison effectuée per eatégorie de tres de rméme nature entre fe prix d"acquisitin t i valeur B la date d"inventaie, 4) Constitution de la provision pour sipréciation des tres et des valeurs de placement: Si les titres sont cotés en bourse, ln yrovision est généralement évaluge par référence au cours bourser & la date d'inventaire, nat Fe tites non coxé, Ia valeur vénale la elbtre de exereice est eomparée au prix d°4¢y ition Les plus-values latentes de certains wires ne Se compensent pas avec les moins-valucs autres lites de natuce different, «pendant, en présence dun porcefeuille composé de plusieurs lots de tires de méme natu. (Actions d'une wéme entreprise soquses & des dates, successives et a des prix différents), |1 provision ne sere autorisée qu'en cas dune moins value nette ou lorsque Ia valeur vente des tes la date d"inventate est inféreure & leur prix moyen d’ acquisition Dot. aux prov rar dép desT YP] x | Prov. pour eps TWP x Bxemple t Au 31-12-2004, Fentreprise «SM » détient en portefoulle Factions spdculalives les tres suivants Actions Brasseves du Maroc 500 actions acguises & 250 dh action, (9 valour bbovstere au 31/12/2004 est de» 265 «th Actions C.LH: 200 Actions acquise 3 94 dh action, la valeur boursiéve au 31/12/2004 est de - 74 dn action + Déterminer Ia provision & constato Los tires « Brasserie du Maroc » son! en plus: values : La plus-value latante est non prise en considération Les actions « C.LH » sont en mv s- values latentes, elles doivent ete | Deépréciation des tives CIEL | Exempie 2 [SADA dition on portatoullo ds tires spéerAts, de a Société DAF acquis & dou ‘reprises au courant de Fexercice 2004 = fer Lot : 400 actions aoquises Jo 24-04-20" 13 120 dhl ito. = Béme Lot: 600 actions acquises Je 30-09.:"904 & 120 dh fo fire ‘Au 31-12-2004, la valour boursire des tives NAF eet de 125 dh Evaluation de ta dépréciaion des tres DAF terLot: (125-120) x 400. = 2000 P-value latente = 2éme Lot: (125~ 130) x 600 = 3000 hrins-valuefaterte ‘Moins vate nette 1000 LVentteprise est autarisée dane & constitu w~ provision de ¢ 000 an Go résuttat peur dire obtenu également parce yparaison du cours de fin année avec Ie prix meyan ef acquistion. Prix moyen d'acquisiion des ections DAF = 120x400) + (190 x 600) = 126ch 460+ 600 Provision = (125~126)x 1000 = * 0904h. 1) La cession des tres e des vaieurs de placemen!* A la difference de Ia cession des tites de paticipotion, considérée comme une opération hon courante, puisqe’elle part sur une inomobiisai, la cession des tes et des valeurs de placement reldve de I'actvitéfinanciéve de Venteepe, 70 La cession des tives et vakeuts de placement peut se solder soit par un gain financier & créditer dans le compte : 7385 ; Produits nets sur cession des titres et valeurs de placement, soit par une pete & débite dans fe compte syéirique : 6385 : Charges neltes sur cession des fires ct valeuts de placement, Les provisions des tites cédés s‘annulent par la constataion {une reprise sur provisions & eréiter dans le compte * 7394 : Reprises sur provisions pout ‘epréciation des titres et valeurs de placement. Les provisions des TVP ne sont pas prises em compte dans le calcul du résultat de cession. Exemple Lonteprise « SLM» détient en portotouilo fos actions spéculatives « «BM.CE », acquises aux dates suivantes ~ terlots : 400 fires acquis en 1999 & 230 a fe ite - 2Béme lot: 600 titres acquis en 2000 & 260 ch ote Le cours boursier au 31-12-2008 est de 240 dh. lant donné quo les tires sont de méme nature, entreprise ne peut pas Jgnorer les plus- values du premier fot Yer 40: Plus-value: (240~ 230) * 4 000= 4 000 dh. Cette plus-value vienora compenser la moins-value constatée sur le deuxiéme fot 2éme tots = Moins-valuo (240 260) * 600 = - 12 000 dh, “Value notte latanta. °- 12000-(+ 4000) = -8 000d, Cotte moins-valve peut élre dtarminée parla méthode cu cod! moyen pone de Fonsomble des tires ‘Action BCE : Cod moyen = (400 * 280) + (600+ 250) / 1 000 = 248 ah, ‘Moins-valuelalente : (240248) * 1 000= - 80000h. 31-1203 16894 | Dotadon aux prov. pour dp. des TVP 3950 | Prov.ponr dép. des TVP Déprétation desires BCE SIM a céé le 20-10-2004, 500 actions BMCE au prix unitaire de 250 dh contre un eh@aue banesive Le hypothése, 'entreprise SIM utilise le procédé du coat moyen pondéré pour 'évaluation de la sortie de sos titres. ame hypothdse, l'entreprise use le procédé FIFO ( premier enté, premier sort) Calcul da résultat de cession dens a premitre hypothése, Gain = ( 250-248} x 500 = 1 000 dh n Comprabilité générale approfondie CCaleul du ésultat de cession dans la deuxibme hypothése Prix de vente : 500 x 250 125 000 a Prix d'acquisition: ( 400 x 230) + ( 100 x 260 ) 118.000 dt Gain F000 (On constate done, qu le procédé d’évaluation choisi a une influence sur le résulat de cession es tires et par voie de conséquence sur I'6valuation des provisions, lors de 'ajusterent de ces dermis. 4 Provisions pour dépréciation des comptes de trésorerie, Les provisions pour dépréciaton d'actif peuvent concerner les comptes de trésorerie, Leue ‘constatation s'effecue par ie débit du compte > 6196 et le erédit du compte $900 provision pour dépréciation des comptes de wésorerie La dépréciation des comptes de tésorerie ost assez rarement constatée dans la pretique ‘compiable marocain. Les provisions pour dépréciation des éléments d'Aciif sont covstatées pour corriger les valeurs au bilan, elles s'inserivent donc en Actif pour venir en sousiration des valeurs brutes des éléments dépuéeits _D’auttes provisions sont nécesseires pour respecter le principe de prudence, elles permettent 8 entreprise de se pnéparer a des risques ou 8 des charges qui apparaissent a la fin d'un exercice et qui entraineront probablement des paiements furs Ill - Les provisions pour risques et charges : Ce sont des provisions destinéos & couric des risques et des charges que des événements survenus ou en cours rendent probables,nettement précisées quant & leur objet, mais dont la ‘alisation est incertaine, Les provisions pour risques et charges sont done, consttées pour faire face & des paiements futurs qui en résuleraient de certaines charges ou risques dgja constatés en Fin d'exercice, elles s"assimilent 2 des deites, elles sont dane inscrites du o&té pass du bilan ‘Selon Je dénowement du risque ou I'intervention du paiement de fa charge, les provisions visions de cour terme, ‘constaées peuvent etre classées en provisions durables ou en PPuisqu'elles sont constituées pour fuse face & des paiements futur le plan comptable les 6 classées au Passifen fonction du terme de leur dénowement Chopite Ves proven: constatetion unnulation ejustement et cessi dllémentsprowsionnés Provision. pour risques et charges Long'erme Court ferme 15 Provisions durables 45 Autes provisions pour ‘pour risques et charges risques et charges { | | 151 Prow pourrisques 155 Prov. pos charges 450 Autres provisions pour isques et charges Le compte: Dotations aux provisions i biter est choisi en fonction de a nature du risque ou de fa charge provisionner = La provisin peut avoir un caraciére d’exploitation, financier non courant EXEMPLES: 4-Provisions pour gar~utios données aux clients : Lentreprse « ASM » commercialise des voltures et des eyciomoteurs sur lesquels elle accorde wns garantie aprés vente Pour les voitures: La y.ante est de 2 ans. Calouter au taux do 1% iv CA, Ia provision nécessaire pour se preparer aux reparations gratuites de. votures vendues. Le chite W'ffattes réai.2 au cours de Vexercice pour los votures es! de 2626 0oodh, “Pour les cyclometeurs a garantie est de 6 «ois. Calculer au taux de 1.8: de CA la provision nécessaie pour la réparation gratuite des cyctomote. . véndis “Le chiffe dafaites des. clomoteurs verdus gy Cours de Vexereice s'est elev 4 638 000 an, Les provisions & conswvior sont liées & exorcice do Factvité normale de entrepisa ta dotation s.r alors uno dotationd exploitation. {La provision & constive: -orrespand a une provision durable pour is voilures (ot court terme pout fe: -yelomotours DE aux prov pour ts os serchuges | 35830 1512 | Prov pou garanties« sundes aux clients 26960 2626000°1% + 26 960 4502. | Prov. pour garaniesinées ax clients 950 638.00" 1.5% -9570 “wimps et bes prensgiane » wuneyanar ian, unmUtTUR Wyo) TIEN gr LESSIuts WeIEMENS UORUINRES Hest elaicque de telies provisions ne peuvent ére dét-rminges que sur des bases statistiques, ‘or, tes dispositions fiscales ont invoquées le caract’vs forfaitaire de ces provisions et les refuseat done en déduction Ce refus du droit & déduction ne doit éve une raivon qui dispense lentreprise de leur ‘eonstatation, Les provisions pour garanties données »»x clients doivent étre constatées 8 la fin de chaque exercice, abstaction faite de leur sort fra 2- Provisions pour des risques financiers : Lenteprise « A.B» auune deste envers un fournieurétranger de 452.000 € convertic au courant du mois de décembre 2002, au cours de |= 10,22dh ‘Au 31/12/2002, un Euro vaut 10.35 db. Lentreprise court le risque de supporter une perte d> change. Une dotation doit alors ee constatée, elle aun caractee financier La provision est lige au terme de la dete, puisqu'elle ot lige 8 une dette du Passi circulant, celle sora elle aussi classée au passif circulant, en eréditant l'un des comptes du postes 45. Autres provisions pour risques et charges : Le compte convenable est: 4506. Pow pour pees de change 38360 (10,35 — 10,2 )* 452.000 = $8 760 3+ Provisions pour risques et charges non courant Leeniseprise est sous conudle fiscal, jusqu’au 31/1/2002 le redressement détinti? n'est pas encore achevé, mals Vinspecteur vécificateur 1" communique que es ariérées, les pénalités et tes majorations deja ares aT ventaie selevent&.48 620 dh ‘Constituer la provision nécessaire Lrentreprse est en face d'un risque probable & caracire non courant, la dotation sera alers = La provision consttuée sera probablement décaicrée au courant de exercice suivant puisque les dettes °impéts sont généralement de cont terme. 6598 [ DNC aux prov, pour risques & charges 48620 4505. | Prov. pour amends, doubles droits t penis 800 ‘eoalis probables du esrescement fis: en cous 14 Chapitre V : Les provisions :constatation, annulation ajustement et cessions deiéments provisionnés Si es provisions pour dépréciation des éléments d’Actiet celles consatées pour fare face 2 des risques ou a des charges. se justifient parle respect du principe de prudence, d'autres provisions sont consttuées par les entreprises pour une raison purement scale Ce sont des provisions réglomentées qui permettent ia reduction de VimpOt exigible. 1V- Les provisions réglementées Les provisions réglementées seconstatent_ par agrément fiscal et permettent A 'entreprise de ‘duire le résultat imposable, en vue de minorer impo de lexerciee Elles ne représentent pas récliement une perte probable, mais tout simplement une maniére legale de réduice "impor de l'année Lear constatation permet Menrepistement d'une dotaion caractére non courant et entra done la baisse du résultat complable de entreprise. Les provisions qui en résultent sont assimilées A des capitaux propres puisqurelles viennent en diminution du résulat. Elles sont ‘lassées dans la rubrique 13 : Capitaux propres assimilés et plus précisément au poste 135 : Provisions reglementées. JMexiste plusieurs provisions eéglementées, dont voiei quelques unes ~ Provisions pour amortissements dérogatoires. (DSA vues dans Je chepitee des amortissements) ~ Provisions pour plus- En cas d’exonération totale suite @ un engagement de réinvestissement du produit de cession par Tentreprise, celle-ci obtient un supplément de dduction par rapport & Vabattement accordé de plein droit toutes les entreprises, ce supplément de déducton titre conditionnel doit re constaté en écriture comptable de cette manitre ues en instance imposition. 65594} Docations non courantes aux pro. Réglementées ao 1352 | Provisions pour plus-values en instance 4'impastion| Exomple: Lontreprice «ABM » a réalisé Jes cossiene eulvanies Le 15-07-2002, un camion de ivraison au prix de 120 000, ia été acquis e 0802785 au pric HT de : 630 600 dh, &t6 amor linéairement au taux de 20%. = Le 30-09-2002, une voiture de fivralson au prix de : 90 000 dh, efe a été acquise 1905/07/98 au prix TTC de 150 000 dh ef amore sur 5 ans ‘Le 27-05-2002, un micro orainateur de bureau, au prix de : 2 000 dh, Ha été acquis le fe 01/10 96 au prix HT do: 15.000 i, Hest amor linésirement au taux do 12% Llontreprise s'engage 4 réinvestr son produit net de cession. + D3terminer abatement fiscal de plein drt + Délerminer abatement fiscal conditionnel 5 . gg ——— Chopitee V:Les provisions: canstal.iae,annubtion ajustement et eessins délénentsprovisionnés Cchopitre V:Les provisions: constatationotaulatian lustement el cessons dlémen'sprovsonnés Le compte de reprise & eréditer wera choisi par s6férence & la nature de Ia dotation aux : Imamob cédée Value ‘Te@abatt | Abatiement persis eee ne Lentreprisea le choix entre F'annation totale ds anciennes provisions et la constatation de anion 0000 070 000 soivelles ou leur justement :Ceut. méthode consiste, a comparer le montant des anciennes Voie Ee 67500 050 33750 provisions. & celui des nouvelles «3 annuler le montant en top ow constater la difference Misw-rdinaeur | 2200 a i - smanquante, ‘Total 2200 187 00 117750 Exemple : Toran aiid oot ozan Lanta « SM «ent 0431722001: 10 aos steetves la ‘Abatement pondéré = ——————— = 116 368.40 dh a a 187500 « Brasseries du Mav. » acquises 8 230 dh une, elles sont cotées ala bourse au 31/12/2000 & 224 ah ‘Abattement supplémentaice = 187 500~ 116 368.40 = 71 131,60 dh. poh ‘Le 15/06/2092, Fenprise cede 300 actions « Brassories du Maro: » 229 a03, elle doit re annulée 3495 | Charges conitees d'avance 618 Primes d'assurance 6 400 (9 600/12) x8=6 400 dh Fiocion del prime assurance couvrant Is risques de Mexerice 204 5)Alla fin de Mexereice 2003, Pinventaite physique des matiéres et fournisuresa fait éépager aque les charges suivantes n’oat pas &€ consomumées en “03 - Petite Fournitures non stockables de bureau et dentretin 3450dh Timbres de poste 650ah -Timbres de quittance et de legalisation 120 dh ‘Toutes ces charges ont été enregistéos A leurs achats en ‘002 mais elles seront consommées cn 2004, elles doivent dons ire annulées 82 Chapitre VE: Les réguaristions des charges et des produits ica ee = oC cata corn a ie ff teh ed ee i fa i ‘Charges non consomnées en 2003 B- Les charges a payer : Ala fin de chaque exercice, Ventreprise doit insérer 8 Vexercice achevé, tovtes les charges ‘qui li eviennent méme si leurs pidcesjustfieatives ne sont pas encore parvenucs # la date se clare Les comptes de charges concernées doivent Bt débités, In TVA Eventuelle doit ue conslatée, en contrepartc un compte de régularsation choisi pari les comptes des deties da passf circulant sera exédité Le plan comptable a créé un compte de régularisation pour chaque poste des dettes du pass circulant caractérisé par le chiffre 7 en quatriéme position. ( Seut pour les iméréts courus En voici fa iste = 44617 Foumisseurs factures non parvenues = M27 RRR A accorder, avoirs a étabii. ~ 4437 Charges de personnel & payer. + 4447 Chaiges sociales & payer = 4457 BtatimpOts et taxes A payer + 4487 Deitesratiachées aux autres eréanciers + 4493 Inieréis courus non éehvs & payer Exemples 4) Le comptable do Fentoprise SIM constate au 31-12-2003, que la commande 1" 234 dachat de marchandises @ 46 réceptionnée par le megasinier de ‘Fentreprise o 25-12-2005, la facture corsporciante a 66 recue le 15-01-2004 ‘ef enregistée au journal do Fexercice 2004 ‘Moniant hors taxe des marchandlses 124000 TVA 20% 24.800 Total TE 148-800 Lachat de marchandises dot éire rattaché a Jexeriee 2003, puisgue tes _marchandises ont été reques on décombre 2003. 83 5 Comptabilité générale appraferdic 31-12-2008 uit [Achat de marchand'ses 24.000 84552.7| But TVA su factures non egaes 24800 ar Fournisseursfactures non prvenes 14s 800 Marchandites egues sans fame : Bon de commande 1N® sf Bond eéception N® 2) Une ristourne est due au client SA DATA relative aux dernigres ventes de l'année 2003, VPentreprise SIM na pas écabli le factore correspondante jusqu’ au 31-12-2003, Monat de | ristourne (HT) 5.400 TVA 20% 1080 ‘Total a déduire 680 7H19 [RRR secordés par etreprise Vertes de Mises 5 400 44357 | Blat TVA ur avoits & Cublir 1080 er RRR A ovorder, voir A alir aan istourn non encore facurée 3) La redevance de tléphone de décembre 2003 est arrivée & Tentreprise SIM le 12.01- 2004, elle até enrepistréeau jousnal de ect exercce. ‘Montant (HIT) 3420 TVA 20% 684 Total 4108 6145 | Frais postaux et fas de ilécom, 320 445507 | Etat TVA xécupéable surcharges i payer we asa ‘eres aches aux autres eréanclers 4108 ‘Teliphone de décembre 2003, 4) LYenteprise SIM a contracté aupres de sa banque, un emprant de 200000 dh Fe 01-10-2003 remboursable par S annuilés constantes, atau annuel de 7,5%, le premier remboursement sera effecnas le 30-09-2004. ‘Au 31-12-2003, aucun paiement concernant cet emprunt n'a été effectué, mais lentreprise 'SIM doit ratiacher & cet exercice sa fraction d’intérét relative @ la période courve du (01/10/2003 au 31/12/2003 et Chapt VE Les régsrisations des charges et des produits Soit: (200000 x 7.5%) x (3. 12) = 3750 TVAT® ‘Total TIC 4012.30 it | tmerate des empraaset dts 3750 345527 } Bla TVA sur Charges 2 pay. 262,50 4193 Arve cours win deus & payer 4012.50 Inert da dermiee rin are 2003 IL- Régularisation des produits = A) Produits constatés Wavance : 1) Principe + [Llanalyse des comptes de produits en 10 d'exercice peut faire ressortir certains produits dj ‘enregistrés mais ne se apportant pas i 'exercice {convient alors é'annuler ces produss. en débitant leurs comptes eancernés et de eréiter Fe ‘compte 4401 Produits constats d'avance, 2) Exomple: a) Lentroprise « AMMIbi: » a comptablisé fe 26- 12-.N une facture de vente de marchandises qui n't pas eté lurées au client jusqu’au 39-12.N. Montant hors taxe +54 000,00 TVA 20% 10 800,00 Total TTC ‘64 800,00 Shun Vertes de atcha Produits cnstatés é'svance os 54 000,00 $4 000,00 Factureenrepistiée sivas de ese by Lienueprise « AMINE » a encai fe O1-1L-N un foyer trimestriel de 19 500 dh que le ccomptable a enregistréentiérement au erédit du compte : 7182. Le loyer correspond en fait la prc allant de novembre de année N janvier de 'amée N+: Il faut done éliminer le loyer «tat janvier de Nexercice N+. BLN 782. | Revenus des imineubles nem aflets AYexploitation 6 500.00 491 Produits consis 'avanes 50000 Layer comptabiliss avance B) Les produit é recevoir : 1) Principe : . CCertaines produits se rattchant & 'exercice ne go pas encore enregistés; il convient alors de les comptabilser en exéditent les comptes cos andes et en débitant un des comptes suivants = 5417 Rabais ; remises et sistournes & obtenir air non encore regu, = 3427 Clients, factures tablireteréances sur taux non encore aeturables. 3467 Créances ratiachées aux comptes dassocie 3493 Inér€ts courus non éehus & percevoir. 2) Exemples 29) Au 31-12.N , Fentreprise AMINE constate que fa commande N° : 26948 2 616 dja fio au clint fa SARL » ADNANE et Cie » le 25-12-N et que io acture corespondante n'est pas encore établie : Llopération n'est pas done comptahiisée, faute de pitce, mais fa vente dott Sire ratachse 8 fexercice de liaison l convient done de rapporter la vente A fexercice N: Prix hors toxe des marchandlser 8400.00 Tvazo%e 1680.00 Total TTC 70 080,00 MMEML | Clients, factures a tablir 0080.00 mi Ventes de marchandises 8 400,00 6557 Bat TVA racturer + 680.00 Miss fortes san facture 86 Le compte 44857 est obten par subdivision da compte principal : 4455 pour faire la distinction entre la TVA effectivement factarée et la TVA facture 1b) Au 31-12-N, 'entteprise AMINE n'a pas encore eu une ristourne due par sen fournisseur SARATEX relative aux derniers achats de exercice 2003 ‘Montant de laristousne 4700 TVA 20% 940 Total 8 déduire 5640 aLI2N 3417 | RRR Aobyenir, Avois non encore resus se0 6119 | RRRobvenussorachats de Mises 4700 90 345527. | uae TVA edcupéeable sur avoirs non epas ‘ep Lentreprise AMINE a preé le OL-12-N, 69.000 dh a son directeur des ressources humaines, fu taux d'intéret de 2% timestiel, la premibre trate sera piélevé eu salarié le 28-02-Ne ‘Au 31-12.N, entreprice n'a pas encore regu de remboursement de la part de son directeur des ressources humaines, mais elle doit ratacher & I'exercice clowré sa fraction d'intérét relative au mois de décembre court 60.000x2%x1/3 = 400dh 3499 | tnéréte cours non échus& percevoir 400 7381 Inert ot produits asiilés 400 Inuérts dus pare ecreur es ressources hamaines La régularsation des charges et des produits répond au principe de I'indépendance des cexereices en yue de détermines le résullat exact de V'exercie, ‘Au début de Wexereice suivant et aprés ouverture des comptes de situation . toutes les ! Pactare 727-0DEP- FPacture nw) Quitance de dowane Nowe eheg.: BCM n° 31428 ‘Cheque 86:1 2° 31429 II- Les encaissements des cs dances et le réglement des dettes en devises : A. les encaissements des cs ances en devises Ala date d'encaissement la bany.c du client ranger vite & la banque de fourisseur le montant exprimé en devises sur bi acture intial Lareconversion est effectuge en «.juivalent dichams parla parité du jour de recouvrement {La banque avise son client du ns .vtant en dichams rogu, des prélevements opérés et du ‘montant net mis & son erGdit. Un w 1s de eréic est uli et envoyé & Pentreprise La comparaison du moncant intisk ent débité dans le compte client la date dexportation cet le montant regu du client la dave d'encaissement peut laisser apparatre Un gain de change : un produit twuncier &cx€ditey dans le compte «7331 » [Montant rou > montant enregistré au départ] Une perte de change: une charge Finance 8 débiter do le compte « 6331 » ‘ Avis do debit [Montant regu < montant enrevisteé). ee ; 400,000 * 10,128 = 4.051.200 I Exemple Commissions 3.800 Suite du Ter exemple portant sur fexportain alse par enteprise SIM TMAT%. 245 , Le chent vire 8 notre compte bancaire 837 9 € La hanque nous 3 avisé par eee 1 tun avis de crédt comportant les éléments sewvants Tol prélevé de volr compte. 4.054.945 1 Virement rogu 897 000 € x10,13.DR = 8478810Dh : Commissions (3.600 Dh aon | TVA sur commissions 7% (25200 aust [ Denes/acguisiton dima | 4088.00 ' Net votre créait 8474 958 Dh, BU Sar ere 3500 24552 | Bist TVA écupicharges 24s; } sia) | Banque 8474958 Sa ed change a } 4147 | Services banesies 30 sit inane sosao4s 34552 | Ete TVA reeuptables/ Charges 232 Avis de debit? saat Ciens eavoa0 Tt Gains de change 8370 Avs de exit Cours de Euro a augmenté Exemple 2: (Suite de Fexomple ela importation des marchandises) Date de réglement 30/01/2002 27.000 cours denregistrament 1 €= 10,11 dh Constatation : cours Sacha 1€ = 10,09 dh Sie cours des dovises augmente, fos exportateurs réaisent des gains de ‘change, au contaire en cas de balsse Fer aissomant des créances sur des lente Strangers entraine des pertes de chive. ‘Avis do G60 0 Achat devises 27.0006 "90,09> 272.430 B-le riglement des dettes en devises Commissions 4.400 TWA 98 Ala date de paiement le montant dépensé par Mente yvise pour se procures la devise nécessaire au plement de la dette étrangére, peut &tre Tota préiov's 279.028 = Supérieur su montant initislementcrédité dans le compre de la dette concernée Leentépriseréaise alors une perte de change: « Inférieus au montant iniislement erédité dans le compte ve la dette concernée i Saath Lentreprise réalise alors un gain de change. anion [ers euangers 22970 iar | services baneaies 1.400 Exemple 1: 33452 | Bit TVA récup charges 98 (Suite de fexerple rela a Vimportation du ett of outttage). vat Gains de change 540 Le 2001/2007 fa banque nous envoie aus. débit suivant. su Banque 2n.928 Avis de bit 2% 14 15 Seti HAUTE YENEE UIE UP OL ONUIE 2-- Augmentation des eréances en devises : En cas d'augmentation de parité, In eréance en d+ ise d€gage un gain de change latent seul I'éeart de conversion est constaté en débitant | compte de la eréance cancernée et en créditant un compte d'€eart de conversion suivant lo wsme de la eréance 1710 Augmentation des eréances immobilisées 4701 Augmentation des eréances circulantes B- Actualisation des dettes en devises : 1 Dimuimutions des dettes En cas de baisse de ta parité de la monnaie étrangére, les deties en devises aceusent une diminution. Le compte de dette doit Ee débité, un compte décor de conversion pass dot re cxédit, HT 18,000 dh, TVA 20% I ‘Acquistion d'une machine 4 éorre pour bureau, payée au comotant seat aatae a HIF 8.000 ch, TVA 20% 6 Acquistion ctun mcro-ordinateur de bureau payé pousr un pri total de vat nedetatte 12.000 ah, TVA 20%. 34 dur sont pays au comptant et 1/4 & erédt pour fo mois de mars 2002. Aal-TVA récupérable sur irmobitis sis ‘Au cours du mois de décembre 2003 Fentoprise a réalies les epérations suvantes fe a ‘TVA str mache 8 rire | 8 000"20% 1600 “TVA sur micro-ordnaeur: 34 po, «au compat | 1-Un achat de marchandises de novembre 2003 a été réglé par cheque 120003 20 % 2 (34) | 1800 bancaire en décembre pour: 11.280dh TTC. | 2 Achat de marchandises pour 6.600 dh HT, TVA 20% a été offectué on jae ‘décembre 2003, la moiié du prix est payée au complant et fe reste est 8 ‘rédit pour janvier 2004, 3- Achat 3 créat do marchandises pour 2.500 dh HT, TVA 20% payable en Total (at 3400 Fever 2004, Di-TVA récuperable sur charges 4 -Dépenses ragiées par cheques bancaies en Décembre 2003: "TVAates achat gl en déosutue (11280/1.2)"20% 880 + Totéphone de novembre : 4.608 ah TTC, ‘Achats au compyant de marcha. 7500°20% 1500 + Paiomont do oan of do Féloctricié de novembre :2.609,40 ah TTC. ‘Achats de marcandises payés If: 6600¥2090*1/2 “eo + Paiement d'un trangportfacturé par fa CTM 1598 dh TTC. ‘chats eri (TVA pon + Paioment des honoraires d'avocst: 3.210 eh TTC. eécopérable en javes)) 7 SIM est placée sous Jo régime des encaissements “Teéptone payéen décemie (AG 2)"205 768 eau et lectricitépaydes en dé. abre (2803.41,07)°7% 13340 “Transport CTM payé en dscerbs (1596/1 14)" 14% 196 ‘Travail faire: alban onorsirs dsvocal TVA non re pale 1 Présenter la déclaration de janvier 2004. Total) sino 2- Passer les éeritures correspondantes. [_roraci 8 5804 Tvadue . 00,6 “crupire A Les on | curtes compiaoies en marier€ ae 1 ve Eriturecomptable - Paiement en janvier des quitances d'eau et d'électrcté de décembre <3 780 dh HT. Paiement en janvier des honorsice du médecin do tava 3200 ahr ass [Ba PVA nce ssc 38551 | BBL TVA Récuptimmod aon Yentes de produit iis aux clients marosains pour: 156000 dh ITT TVA 20%; la moitié cyt [Ctnaraseigesee ana 1 enexise€sen janvier, Paute moiiéest bert pour fin vies 20, : aise | et TVA die 092.00 Décestin TVA de janvier 2- opérations de fever 2004 = Vertes & exportation, encaissées le mois meme par viemeat bancaire de: 258 000 dH. 1 +b) Le rigime des dbs (délaration mensuelle) ‘Acquistion d'une voiture de service our le ditecteur financier de enteprise pour ' PVA éeuphiramo 115 000 dh, ET ; TVA: 20%. Le prix total est payé le mois méme par cheque banca. TVA feuee ee - Nenes des chaussures des clients marocains pour +37 000 dh, HT. Trois quarts du prix total sont encisés le mov méme, le reste ext crit pour Mars 2006 Vente de chaussures crédit pour un mois & un client marocain pour un montant de : 8 : TVA seupichages 400d, HT-TVA 20% : Décaie-cment en tt = Vemes a exportation es chaussures Le pis total est encsssé en fever 20041650004 aissement = = Paiement d'un achat de matéres premidres par chéque baneaire en fEwir 2008: 185 000 I on Gaeta beth dh HT, TVA 20% | Em aH Prélovement d'agios bancaies par la hanque 3 860 db, HTT; TVA 7%. 3-1'Entreprse dispose d’un ergdit de TVA de 2 852 1. NB: TAF ‘Suivan! ce régime, la TVA facture aux lenses dclrée dts so facturaton, - Presenter la déclaration de TVA de fever 2008 La TVA récupérabio n'est déductible qu arse son décaissomont Copendant : Jes réglement por Writes est consiseré comme wn paiement effect por - Passer 'éoiture corespondante a journal ‘conséquent la TVA y aférente est céduite i respectanties régios de décolage en partent de ta date dacceptation de let. Exemple : Lontroprse «chaussure sor » est un délarant monsuel de TVA, sulvent fe rOgime des débis, pour établssemant de déclaation de fever 2004, vous ispose2 des renseignements suivants I 1- Opérations de janvier 2004 ~ Achats de muatires promiéres & 25.000 HLT. .TVA °"% ; poyés totalement par chéques banceires - Paiement en janvier de la redevance téléphonique du nis de décembre : 7 420 dh HIT. i 148. L 147 B cama ude TVA Comptobilité générale opprofendie Chapitre X Les ds cules camptabes en mati Déclaration de TVA de fevrier 2004 eriture comptable = [Wtvahanéeeamee > 4455 Etat TV acunse 9.080 ‘Vertes a l"exportation (pas de aclurée: Deéts el eee one i. Venies de chaussures des ciens marocains Encassées en parte 37000 *0.20(L.a TVA est & clarifier 2008 telaroren en } 7400 Vente ci un cient marocsn : 8 400 * 0.20 Supposens qu le total dee TVA Facirde. sdlclarar en févner es de (24 (CLATVA est clare méme sl prin n'est pas encase) 1680 ua TVA facade 12422 Exportaion des chaussures & trang Pas de TVA facturée Eu TVA recuplcharges 67486 rater de TVA 2652 ‘Total TVA fuctunte 9080 E1ar TVA due 2eaid 2/TVA Récupérable ess [Brac TVA ‘acre nan | a TVA récupérable sur imobilisations sasst | FLarTVArécupiclonuss 6748.60 Tae ‘ 3456 | Etatexédt de TVA 282 BITVA edeupeeable surcharges 4436 | BIS TVA doe 2ena0 | Declaration frit | ‘Achat sau compan! de matitespremiéres 25000 20% 00 Paiement de la redevance téiéphonique ‘Déclaration trimestrielle suivant le régime des encaissements : (7420 20%) vo ) : 148s Mr Salim exploite un commerce de 108 des produits électroménagers, il est assujett & la riemen des uitnces ea cic 3780-70 2.60 TVAsuivant le régime des encasse eet e8 carn reste Hoporaies de messin TVA non séopéabe TVA non reap Pour T'éablissement de la déclavion da Aéme trimesre 2008, vous lispasez des eae aac renscignements suivants 1 Opérations effects en sptem ine 2004: Crt de TV precedent 2850 + Réplement en veptembre d'une die dus 8 un fouristcur de marchandics achetés en Foal geeral 3 60.6 jules de a mene ame de: 22 Sut dh TTC: (cid de TV8 ae + iement en expes ds fais sus + Téléphone : 4280 dh HT. + Blectricité & eau 2.042 dh HT. + Agios prélevés parla banque : 850 ih HT 2. Opérations effectuées en octobre 2004: ~ Ventes de marchandises 8 : $50 000 dh HLT, la mv-itié est encaissée en octobee autre rmoitié en novernbre en octobre le reste est Achats de marchandiges pour :24 000 dh HT’; tu wrx sont payés 4 exédit pour novembre = Charges payées en espéces en octobre 2004 + Téléphone : 2.760 ch HT. + Bay, elecricité 1380 dh HT. + Hoonorares de expert comptable: 6 000 dh #8! 3 Opérationseffectuées en novembre 2004: = Ventes de marchandises. pour : $8 600 dh HT ; encnistées pour la moitiéen novembre et Ie reste en décembre. ~ Ventes de marchandises pour + 18000 dh HTT . 3 du prix total est encuissé en novembre2004, les 2/3 en janvier 2005, ~ Acquisition d'un micro-ordinateur & : 12 000 dh 111 ; 3/4 du prix total somt payés en ‘povenbre, Ie rese est 2 erédit pour décembre. ~ Charges payées par des chéques bencairesen novemive: * Telephone: $200 dh HT. 1.240 dh HT, * Eau et électri * Honorsires d'avocat: 1 400 dh HT. 4- Opérations effectuées en décembre 2004: ‘entes de marchandises pour : 36 000 dh HT, les 7+ du prix total sont encaissés le mois rméme, lereste est &crédit pour janvier 2005. ‘Acquistion d'une machine & écrre au prix HT de :°00 dh, les % du prix sont payés le mois méme, le demier quart est 8 créit pour de jan or 2005, - Frais pénéraux payés en espbces en décembre 2004: ‘Telephone: 1 400 dh HT: +Eeu 860 dh HT. ‘On vous rappelle que Mr Salim dispose d'un exéit dr 'VA de 1220 dh, { 180 ver oo vontes encaissés & mwili¢ ( 85 000 x 0:20) x 0,50 8 500.00 ees octobre encalssées nove: (85 000 X 0.20) X 0.30 om Ventes encaissées en partic :( 18 000 X 0,20) X 1/3. 7 iornsccanrar oan ‘Ventes encaissées en partie - ( 36 000 X 0,20) X 3/4 5400.00 anata rer et newport Ervareape ear tnaane -TVA d'octobre oe Tener dan mor 002814 | ano a Tvarcaniane ne urge un ee oop machin 256 33020 aa toe ecen sce oso en igus oor eo Reco i nnd (u00K029 x3 f2cenepysecrareson 059 sen ‘Peau et Siectricité payée en décembre 1380 x 0.07 - Honoraires de I'expert comptable (6000 x 020) 36:60 -TVA novembre: Meee] feb mtndies 400020 814 ‘Téléphone payé en décembre 5200 0.20 120000 cau et électricité payée en décerbre 1240x 0.07 se Nonoraires d’avocat : TVA non admise en récupération a taza Ten lle ba apa tiene Tha me 161 Comptablité génénale opprofendie ass Tariana ino | 445st Etat TVA eécup! Immob 3750 | ss0 Ela TVA teats sas | 34se Betis de TVA ino | 456 a TVAGoe | ansi6 Dictation de TVA du de imeste | | IV- TVA RECUPERABLE CHEZ UN ASSUJETTI PARTIEL : 1 - Notion d'assujetti part LLorsqu’un redevable dispose d'une activité mixte dont une partie es taxable, une autre non Soumise a la TVA, Maesujet est qualifié de redevable partiel. De méme certains redevables se soumettent par option fa TVA. ils factureat la TVA 3 certains de leurs clients et dlivrent done des factures a taxes et réslsent simmultanément des ventes sans taxes avec d'autres clients & qui ils délivreat des factures sans TVA, Je redevable sera quilifié également assujetti parti, Dans de (elles situations Pessujeitien question n'a Te droit de déduire qu'une fraction des ‘TVA qui lui sont facturées par les tiers et qui se rapportent& des immobilisations ou & des harges d’affectation commune & toute om activité a récupération s’effeciue par application d'un pourcentage de déduction appelé prorat 2-Prorata de déduction es gles fale oblipnt Feet puis deminer en poueenige de duction calculé comme suit : __ CACO) des operations twxabies ‘CATTO) des opérations taxables+CA des opérations non taxables assujtt patil na pas le droit de récupérer entigrement les TVA rogues des tiers elatives ‘des immobitisations ou a des charges qui servent toute V'activté de l'entreprise, est & dite qui sont d’affectation commune. La TVA recue sur une facture des tiers se décompose en deux parties : "TVA dase en dédvetion (TVA reguelFeture )x P3455 TVA regue sue une facture —> "TVA non admiso en déduction (IVA regue “TVA admise) 2 incorporer & élément taxé, Chapitre x: Les df. utés comprables en madre de TVA Le prorata Gun exercice ne peut tre termine gu’a Vinventare, par conséquent les regles fiscales prévoient wilsation au cours ste exercice du proxata de l'exercice précésent pou décomposer ia TVA récupérable en VA admise en déduction et TVA non acceptée en séeuperation 4 incorporer & Mélément 3- Application NAIMA est un assujtt parte, le pros.cu de 2008 est de-75 % ;Ventreprise a reg fe 15/5/2004 la facture suivante relatin« 4 acquisition d'un micro- ordinateur de bureay are n® 3124 Mier ordinateur 12000 00 ‘TVA 20% 240000 Payé par cheque 1440000 NAIMA est un assujetti partie, le miro ordinateur est une immobilisation d’affectation ‘commune, la TVA qui a frappé son pri. acquisition doit re décomposée comtne suit “TVA admiseen déduction: 2400. 75% = 1800 “TVA non admise en déduction :2.409 1800 = 600 153.08 2355 | Marie informatique 1120004600) | 12600 34552 | Busty TVA eéep/ imm.ssisaions 1800 sual Banque 14400 Facture a°3124, Chia uitancedecicté Consommation (ht) 27900 WATE 189.00 total Payé par cheque 2839.00 Lompranilite generate approtondie ectricité est une charge fasart partie des fiais généni de V'entreprise, la TVA qui igure 153-04 oe 6125. | Achats mon stockés de mat®four(2700e4i 95), 2747.25 34552 | Etat TVA recupé/ charges 14.75 sual Banque 2880 Quittance N® Cheque n° Lars de la déclaration péviodique de ka TVA, Massuje' til n'a le droit de réeupérer que Jes montants admis en détuetion. La TVA facturée pv un assiutti A ses clients, elle, ext tovalement exigibiea PBta. V- REGULARISATION DE LA TVA : Le redevable est tenu de ségularser les taxes vvtdriurement déduites & plasiowss circonstances Cession d'une immobilisation avant Pexpiration un éla fiscal de cing années. “hangement du « Prorata » chee un assujeti partie tes non justifige dune pare des stocks. 1 REGULARISATION DE LA TVA SUITE A UNE CESSION D'IMMOBLISATIONS ‘Toute cessiond'immobilisations avant un délai de cing snnées entires ou parilles, entraine ‘un reversement de TVA équivalent la fraction propor ‘onnelle des années non courves. Exemple -icro-orainatour Dato dacquistion ot de réglement 2001/2001 HT 15.000,00 TVA 3000.00 T1e ~78.000,00 ‘ére hypothése : Date de cession 28/11 “004 Durée de mainten de immobilisation en Actif de I'enreprise : 2002, 2003 et 2004 : soit 4 années, i Joi manque une année : L'entreprise doit reverser 4 "Etat un cinguitme de la TVA initialement dSduite, soit © 3000 / 5 = 600, Cette fovtion de la TVA est assimilée & uae pénalisationfzcae, 154 | i: Chopitre A: Les cirnicurres compranies en maniere oe 1 vA 2811-2 6583. | Pénalités amendes fiscales ou peénates 600 44567 | Etat, TVA a reverser Reversement dela TVAIcession "immo Deuxidme hypothise Assujet patil: prorata appliqués a la date d’acquistion 80% Lassujett n'a récupéxé que : 3.000 x 80% = 2 400 dh. I ne reverse que 2-400 x U5 = 480 dh. Lécritwe ne change pas, seul fe montant du seversement se modifiers 2. REGULARISATION SULTEA UNE VARIATION DE PRORATA + Liassujet partiel colevle annuellement son prorata, la variation des « _proratas » fulorise ou oblige Massujetti& procéder 4 des répularisations des TVA ayant frappées ses immoblisations. ~ Sila variation du prorata est supérieure & 5% M'entecprise assujeitie partillement &la TVA, 2 le roit de récupérer un supplément de tax. Si fa variation est infeieure & 5%, entreprise doit reverser une fraction de la TVA & VE = SI Ia variation ne dépasse pas (5% ou -5%) sgularisation. Lassujetipartiel doit provéder 4 a ségularisation des TVA de ses immobilisations sur 5 années consécatives, entreprise ne procéde & aucune Exemple Unredevabie assujett parte! e acquis le 10/02/ 2001, un camian de furan au prix suivant HT 400 000,00 TvA 0000.00 Tro 480-000.00 PRORATAS CONSECUTIFS : 2000: 10% : 2001 : 76% : 2002: 61% ; 2003 : 73% L-Enregistrer acquisition du camion 2Procider aurx régularisations nécessaires i la fin de chaque exercice. 155 (age ae terri 0th SOSA OLN DE EDA CLE is tia Comptabilité générale approfondie loro ‘Mat de ranspon 40000048000020.2) iat, PVA refiemob(a90000.7) 2340 24000 sass Haar Emprunt aupees des ts cet 80000 Facure a 2001 ~ Caleul de la variation du ‘a tion du prorata; 76% - 705% = 6%, la variation est supstieure Lerredevable a droit a be able a doit une rEcupéaton de plus: 15 (80 000 x 006) = 960 dh ‘ecapération supplémentaire et assimilée& un produit noo courant 31-12-01 345517. |B, TVA cécupAmmodivartion promt | 960 0, 4 legrbvements 960 Deégiévement eis 7002: Calcul de a variation du prorat: Prorat de fin dane ~Provaa ina 70% 61% =-9% La variation a enregisuée une brissedépussan-55 Le redevable doit reverses 3 Etat: 1/5 (80 000 x 009) = 1 440 dh ‘Le reversement est assimilé une charge non courante 3h12-01 Pénaiteamendefscale ov pénale 1440, Etat TVA a revererivaition(p) -Replemeat dela PVA 6583 44567 1440, 2000 : La variation du provia ne dépasse pas les ucuine regularisation. 73% -70% = 3% esse ‘entrersecontnuera a observer son porta pour les deux annézs suivants ‘culls fiscoux, fe redevable ne procéde 3 3 - AUTRES REGULARISATIONS DE LA TVA: Les redevables 1a TVA ont le droit de réeupérer Is deerme "écupéter la TVA des charges ot des immobilisations Chapire X Les sf ficultés comptables en matgre de TVA ations d&:ournée de son affectation @erigine entsine <écuite parle redevable. ‘Toote charge ou toute immab Fexigibilié de la TVA initiate Exemple 1) Une entreprise » sequls fe 04 ~ 06 ~ 2002 quatre micro-ordinateurs do bureau au prix suivae <4 micro-ordinatew HT 48 000.00 = TVA20% 9 900.00 Total TTC. “97-600. 00 238s [Matérieis infos, 48.000 34551 | at, TVA recriwaghilsations — | 9 600 sist | Bangue 57 600 hiquen® La TVA de 9 600 dh @ &:€ totaiment récupérée par Venucprise lors de la déclaration pésiodique du mois de juin Le 15.09.2002 un micro-ordinates» des quatre est mis 3 la disposition du fis du président directeur général de Menteprise yr un usage personnel. La TVA du micro ordinateur affecté& usage privé doit re déci..Se par I'entreprise au ctre du mois de septembre Soit un reversoment de : 9.600x\ 1) 4)= 2400 dh. 2) Une entreprise @ accordé une wile gratuitement 3 des tiers sous forme d'un don dune partie de ses marchandises sans aussrisation fiscale Exemple : Retrait de Tun des associes dune societe dune paris des marchanaises dostinées ala vert. Montant HT des m:..handises : 10 000 dh, affecté @ un usage privé do Yun dos associés Lo ratrait des si..is est puroment consiséré comme une vente do imarchandises, La 1\ est exigible&lafin du mais de préloverent Diautres réquiarisaiwns doivent étre constatées lors des situations diverses prévues par les réyivs iscales, elles entrahent loutes un reversement de 1a VA assinile @ une . varge non courant, Ii en est ainsi pv exemple de fa TVA non encaissée d'une créance ‘abandonnée. Remarques : les ménages, les redevables ne font En principe, a TVA devrait dre supportée en totalité en Supportent la charge d impo. {que collecter pour le compte du trésor Ja taxe sans qu'il ystém de taxation La égle de déduction en cascade rend neutre Cette apparence sur laquelle s'est basée ce systéme “le taxation es: brisée a plusieurs Le refs de déduction pour certaines taxes payées 20 fourisseurs, rend la TVA non écupérable et de ce fait se trouve supportée par Iasi La gestion matétielle de Ia TVA fait supporter & Venti prise des frais supplémentaires. te décalage d'un mois & respecter en matide de la TVA dos charges_génére un coat financier se plus pour l'entreprise. Les TVA ducs sont exigibles & dates fixes, rout parr tardif entrain des penatisations «des majorations de retard, alors que les eréts ne se --mboursent pas. ( Sauf pour ls cas limites prévus par le loi). Les situations de buttoir ( Cv de TVA de longue dutée ) font souftir les trésoreries des entreprises qui ont un cycle long de production. En régle générale, le crédit de TVA se sécupore par son seport sur les déclarations suivants jusqu'd son annalation, Llenireprise ge & ses fais, pour Je compte du tor, le TVA quelle doit facturer corréctement et payer spontanément & échéances fixe: faute de quoi, des pénalités et des ‘majorations lui seront ifligéss. La neutralité de Ia TVA est battue en bréche par le Waislateur Ivieméme en refusant de énéralisr le droit 4 déduction. parla gestion pratique ta TVA et la regle de décalage d'un mois & observer pour Ia récupération des taxes frappan' ls charges de l'enteprise 158 Chapitre : XI Travaux d’inventaire d'un assujetti partie! a la TVA Thémes traités : + Régularisations suite aux variations de prorata de déduction : ~ Amortissements et cessions d'immobilisations. = Déclaration de TVA. ‘Travaux dinventaice. + Présentation du CPC. Monsieur ZNIBER Ahmed gore une SNC « ZNIBER & File» depuis une quinzaine @ années, La société a opté de se soumetire& I'S en 1998. Depuis 1996, elle achoisi de se soumettre paricllement & la TVA, elle ne commercialise que des articles achetés et taxés 820%, qu'elle facture & ce aux & certains clients qui lu séclament des faclures pour qu'ilspuissent ‘cux mémes récupéter Ia TVA et réalise une parte de son chifire desires ave des clients pessagers qui ne lui demandent pas de factutes. Pour lui effectuer les travaux de cléture au tite de lexereice 2003, la direction financiéee de entreprise « ZNIBER & fils » met a votre disposition ies renseignements suivants 159 Comptabilité générale epprofon 1 — Extrait de la balance avant inventaire au 31/12/2003 Codes Tots es comptes aim | Seite [etic 3145600 6119. [RR Robensca de achandes ame0 612s | Actas non stctts desma Fountves | 123.2000 32 | adeance evi wseom c12n | enreene prions 2780000 oe | ines dase 1870000 6156. |Remunttons dintermsisins thonres 84000 sier | mayors 125000 6145 | Pri pstet ini deedcmanicaton 78,0 6146 | cotsaons sons 2400000 over | serviesbaeaies #7200 st6t_| pis es recs 97500 66 | pi, st dis asi s74400 617 Rota persone 23610000 ee 240000 6211 |i ses anus nas850 14 | tte des C0 asec 2400000 6346 comes act pra 65831 | ost mendes cles 21000 ‘io | ees ars ax lens ayes TVA 259 20000 ‘un | Ves ae lens pases 34368000 rats. | ome oes nano 1513. | des imnbisatos crores 620000 = Relové des immobilisations amo ssables = Chepitre XE Les ius camptobles en matidre de TVA Derte | Canales tmmettain | rm | cote | mn” | DC Somrts| Sto: aime finest | 27000 fone. lowes zt Mad de tenner esnoaF0r> fovmuss jean |smmeu foro |aae ‘ato sow i esmonvorvo —|evoses 2 fame 2 Mes cis woe | 200 |samt fissam~ |ooomaaom e020 econ mee gsrsos — faxonss | woo —|sams fasreno Motiteraeboemn fancies | sto frost |aeasos Mat inomatie ¢mcoasaenstan {osore | sea eau |resias0 |cesenee 2a vans snoz03 4 root De nicoudnaens —fosoras Jovsso samp | Dragos seaceneinsattons 080799 |..700 | roam | ssesoo ttamengenens evr, Comprabilité générale opprofendie AIL — Facture d’acquisition du Camion VOLVO + po Maison VOLVO. AV SNC « ZNIBER et Fil» Face 0317242003, Volvo 6eylindves | | | raise inesatriaiaion HoT | Poa 656 000 TVA20% 0 re 787200 | voue sue BOM 31424728 17200 Viement BMICE empraSans) 000 TV - Prorata des exercices précédents : 99-70% = 72% OL 14% O= 73% V — Etats des stocks : Elements tat aw 3112202 Bat au 31/12/2003 Marchandies| 326240 312680 Provisions justifies 3120 400 ‘VI —Relevé des dépenses et recettes pour V'établissement de Ia déclaration de la TVA du mois de décemve 2003 4) vemtes& des clients non assujettes 32.640 DH, 2) Vertes i des clients assujetts encaissées en décertire 63 20D TTC 3) Bncaissement le 24/12/03 d'une eréance du clit assujett 9.840 DH TTC 4) TVA du client abandonné (voir ci-dessous) 5) Achats de marchandisesréplés le 20/11/2003 15360 DH TIC 6) Réglement d’un fournsseur de marchandises te 7°/11/2003, pour un montant' TTC de 7440 DH 162 Chapitre XT: Les dif lt comptables en madre de TVA 7) Paiement du 8igphone du mois Soctobee le 22/11/2003 pour 3.168 DUTTC 8) Paiement des quittances d'eau etd’ lecticté «octobre 24/11/2003 pour 2615 DHTTC 9) Paiement des honorares de exper comptable fe 27/11/2003 4800 DUTTC 10) Paiement des honoraires davocat (29/11/03) 3210 DTTC 11) Paiement le 20/11/03 d'une facture achat de fouritures pour les 1440 DH TTC 1498 DH TTC bureaus pour 12) Agios ban res prélewés le 28/11/2003 VII - Créances douteuses Te Lanciene eréance douteuse provisionnée forfsitarement la fin de Mexercice précédent pour 2.200 Di est abandonnée par dévision du gérant Restant d@‘TTC (client assujet): 6720 DH. Nouvelle créances douteuses Un client assujeti est comsidéré comme douteux Nominal TPC 3 840 DH, Provision estimée par le gérant : 30% du solde HT VIIL - Régularisation des charges : 1+ Lremprunt BMCE est contracté le 01/03/2003 au taux de 9,50 4 Man. La 1 traite sera payée le 28/02/2004 (voir facture n°31724/2003) 2- Une prime d’assurance de 7 440 DH a été payée et enrepisiée, elle couvse les risques de la période du 01/09/2003 au 28/02/2004 3 Le téléphone de décembre n'est paver a V'entreprse que le 18/01/2004 2976 DATIC 4 Les quittances d'eau et d’lectricité de décembre ne sont pergues que le 22/01/ 2008 : 1926 DA TTC. ‘5+ Une fraction des fournitures de bureau reste pour 'exercice 2004 : 1 680 DH. (HT) IX - Données fiscales : ‘Outre les renseignements ci-dessus on vous informe que 1 parmi les dons figurene 163 2 Comprabilité of énérole approfondie un don aux ceuvees sociales de Ia commune 20.000 DH bun don & une amicale en constitution (laueéats ISG) $000 DHL 2 le capital de a SNC est de 1 000 000 DHT entirement fiber, 'avance en comple ‘courant est effectuée par un associé minortie Montant de 'avance = 400 000 ate de mise & disposition de fa société = 01/07/2003, Tox fiscal pour Pexercice 2003 = 8,55 3+ Pentreprise ne s engage pas i xéinvestir son produit net de cession 4 enercice 02 s'est soldé par a: bénétice net fiscal 92 400 DHE be base de la CM. 9.738.600 DEL ‘Travail a faire 1) Rappeter Vécriture relative a la facture 31724/2003 2) Calculer le prorata de Vexercice 2003 Y Queltes constations faites-vous ? #) Calculer et enregistrer les dotations aux amortissements 2003 5) Régulariser les cessions des immobilisations 6) Présenter les critures relatives aux stocks 17) Présenter la déclaration de la TVA et passer Vécrture correspondante au journal, 8) Passer les écritures relatives aux eréances douteuses 9) Passer les écrtures de régularisations des charges 10) Présenter le CPC 1) Déterminer et enregistrer Vimp6texigible 12) Ackever le CPC, Chopite XT Ls eifieults camptables on matiére de TWA Corrigé indicatif Cas SNC « ZNIBAR et FILS » 1- Ecriture d’acquisition du cussion Volvo : 01.05 08 , 2300 | Materiel de warspon ous | 1656 000 + 151 200% 27% 36551 | Rat TVA rug /imm 9776 131 200.7 su Bang 187200 si Empaii, BMCE 600 000 Facture N° 31/24/2000 2 Prorata Vexercice 2003, CAtaxable + 859.200 1.20 1 031 040 Anon soumis& la axe © = M60 ‘Total Tae P= 1031040. x 100475% 1374720 3- La variation du prorata ne dépasse pas le seul de 45% ou -59% : done Pentreprise ne procede aucune régulas4.ation. 4 Dotations any amortissens.als de Mexercice 2003 3 500 Basiments : 1270 000 5% ‘Matériel de transpor + camion Ford* —eomplétement mort + camion Volvo : 691424 x 20% x10/12 +2 voiture C15 +1 voiture eéaée: vo : 192.000 +2 + dot complémentare 96 000 x 20% x 2/12 + voiture non cédée: 95.000 x 20h x 8/12 + voiture Peugeot 286000 x 20% x 6/12 Total Mobiller de bureau : 371 800 x 105% x 3/12 Matériel informatique : +4 Micro ~ ordinateurs 18M * 2 Micro ~ ordinateurs cédés VO (980004) x2 = Amorts des deux micros ~ ordinateur fin (99) (7856030 = 4) x2 NA début 2000 des micro-ordinateurs c&dés ‘ot complémentare : 9719.85 x 37.5% x 10/12 2 micro — ordinateur non eédés 9719.85 x 37.5% +4 micro ~ordinatouts Dragon 724 50x37.5% 12 Total Agencements, installations et aménagements divers 31.1203 6193 [DEA des immo com 28321 | Amon dos bitimens 26 | Amons dee Mat de ane 285i 2851 2836 ‘Amorts da mobili de bar ‘Amon dy Mat iformatique Aor ds agencements inst et aménagements divers Dat de exerci 2000 166 9719.85 03745 644.94 = 1358837 = 2026.16 16700x 10% = 8670 63500 139 937.33 9295 20 266.96 e610 5 - Régularisation des cessions des immobilisations. 31.12.05 28M | Ams dy matéil de wansport 2340 | Matériel de anspor Régularisation e la cession Ford yaa | mone du Mat de tanspoet 3200+ 1664002 6513 | VINA des mmob corporelleseédde 96000 86400 2340 | Mat de eranspont 7 28955] Amorss du Mat informatique 305745 + 39 260.15 6513 | -VNA des immo corp 490¢0 ~42317.60 255 | Matinformanigue 6 - Beritures relatives aux stocks. 31.1203 6114 | Variation des stocks de mises sn Marchandses| i au | Marchandises outa ‘Variation des Set de mises a 3911 | Prov pour dep de Se de mises 1196 Rep prov dep AC @ 6196 | D.&aux prov pour dep Ac. soul Prov pour Dep Sede mises 167 63200 2317.60 682.40 326240 siz68i 3120 632.000 49.000 326240 312660 siz0 an Comptabllité générale approfondie 7- Déclaration de la TVA 1-TVA facunéer 1. venles de Décemire ze 2 Vente de dicerbcetxses : 69210 % 20% 10320 10 3. Encaisement dos erances tax 9840 x 2058 60 120 4. TVA/extanceabandonnée: 6720x205 1120 120 Total 13280 NW ="TVA recupsrables charges 5. Achats de mises: 15360 x 209% «73% 1 868.£0 120. 6. Réplemen: du FS 74402 205%873% 905.20 1 7. Telphone :3168 x 20% x 73% 38544 120 8 Boel elvis: 2605 «7% x 73% 1175 Tor 9. Honore @expert comprable 4800 x 20% 2 73% sae Ta” 10. Honoraze d'avecat (TVA non bu) 11, Foumitures de bureau : 1440 208 x 73% 17520 720 12. Agios bancives: 1498.x Tx 73% 7158 To" Total 411793 TVA due 9162.07 4635 sass, 4456 Chapite XI: Les si fieultés comptables en matitre de TVA S1.1203 Etat TVA facturde m8 ist TVA ry feaharpes Etat TVA du. Dictation de db 8 Créances dontenses: 9 Régularisotion des charg ou 345527 93 281 36 ois 345527 487 311203 sis [ Penessmreréance mvcouvrable | 5600 65530 | TVA/ ertaneesabs-lonnées 29 anna (Cents devi sbandonné ee 3012 | Prov pour dep deschesecR | 2200 7196 Reprised! pro thep Cts saa | Clients douteux ov teigeux 3840 342 ‘Censs 6196 | Dea prouy pou Depaac | 960 302 Prov pour Dees Cs et CR 341293 Ines des empmam ci deties 00 000 9,55 16 247 500 "TWA non sdmise eduction 48399.75 (49500 7%) 227% = 897.75 tat TVA rScupéra. charges & payer (49500 « 205) x73. =2427.25 lave cour. son és payer Fouts cours sur euiprant BMCE v Charges constaiées v avance Primes dass ance Fracion dela prime assurance relative & Pannde 2004 ss postaux era. = eléeommunication 2976: 1.20 2.480 ‘TVA non admise en icducion 2.480% 20% 227%. 133,92 Brat TVA récuperabl, shanges Apayer (24805 20%) 273. = 362.08 Deits ratachées ays anes etancies "Teigpnone da dscensze 2003 411793 916207 on0 2200 340 960 4839775, paras 2480 rors 362.08, 50525 2480 2976 6125 | Achatsnon stockés des matitres et fomvines | 1834.92 19260 1.07 = 1800 "TVA non sdmise en dédvction (107TH = 345527, | Btu TVA récuperablelcharges payer 91.98 (1800 x 96) x 73% 9198 aay Dette ataces eux ates nciers 1926 3491 | Charges constaiées avence 1680 12s Acai non stocks des mt xmitures 1680) Caleul de Mimpot sur le résultat de Vexercice : Voir Je tahleau de détermination du réultt fise! ei-de~ ous. Levercice est achevé par un dict fiscal, entreprise =upporera la coisation minimale (859.200 + 343 680+ 9°740) x 0.5% 6 063.1" arcondira 60 64 dh 16705 | trposition minimale anuelle des soviess | 6068 4453 [Bat impors sur ésutss 6068 170 Chapitre XI :Les difficultés comptabies en matiére de TVA Détermination du résulia fie Eliane Réintég, | Déduetione Reset vant mp 628 02818 bons Ae ves sociles def commune Don accord 20.000 Lite fiscal = (838 200,20) 0.2% 2119.48 acten 3 dinégrer 1728056 | 1725036 Don second hue scale“ non deductible Leiner, 500) 2} ns des comptes courants usec Indes aeserdés & Passes norte 24000 inte see 400.090 x 8.59 5 6412, 1 000 Brotdemt a eimres 7000 700 3) Atauement fiscal sa es planus mmobieations| Pluses [Tx abet] Mid'aba Carson For 3800 | ws | 26e00 Vite €15 woo | sus | 5200 2 micr-crinsteurs 19M, sans | som | 1oskao Ton 33458,50 S450 4) Bxcédent damomtsement da votre Peneot nos dédctile Detain comprise 28 600 mie fscele:2.00000%20% x6/12 = 20000 Excédent non déstcibie 8600 5600 5) Pere erdanceimécouvee non dette 3600 6) TVA sw exéance abandonnés: Non dscustile 120 7) Reeie sur provision dj impo yes som imposible 2200 ® Dotaton aux provisions pour clint doueun to josie done 8 itrer 60 >) reste scales et amendes oh comptabiheses en cours dexerice selves du droit a décucton 20 ‘Total 827056 | cos 236.98 Dei sal 616 01642 m rea Comptabilité générale opprofondie CPC de Ventreprise SNC « ZNIBER et FILS » Au 31-12-2003 rodvits exploitation Veses de marhandies 1 202 880 i Reprises ¢exploaion uansfens de charges 5320 Chapitre : XII Total _____| 1208 260 Approfondissement H- Charges @”exploitation de la comptabilion des achats 31 764 7 Achat revert de marcandises Achats consommés de matidres et fournitures. ae ‘utes charges etemes mar i619 joao 1459 Les achats roprésentent irs souvent ue charge importante pour Uentreprise ils peuvent five Seoiet 860 porter sur Papprovsionnement en mrchandses, en maliéres premitres, en fournitces et : 5600 Secesoires, en services et en sour twice utes change eapotaton abloogel Doiations d'explotation | Les opérations dachat peuvent done porter sur dos éléments variés, mis 1a prooédure — || paeourue pour chacune d'eau elles. la méme, elle doit fre objet d'une description Total tT 17s 65405 | Surun manuel de procédures en ve de sationaliser les dépenses approvisioanement et de IL. Résulat exploitation > 1 -1t 1537 65400 | distinguer nettement tes responsabilité 1Y- Produits nance Inuéréts et autres produits financiers 740 | I: Etapes d’une opération d’aclu.! Tool 0 V Charges financiéves SSE t LLiachat répond a un besoin qui doit ét: exprimé sur une demande par le service concerné, cages tenet 144 851.75 il parcourt un circuit plus au moins lony: selon les procédures préwes par chaque entreprise oriadesnnenie 30 avant d'etre exéouté et dfinitivement cele uaast 7 1 Btape 1: La commande : SS fe demande d' Wir Reusing awoy ee Le déclenchement d'une commande fit price & une demande dspprovisionnement Ni Hees coand Ts Ve 2 86 85,78, (D.A) Giabli par le service demandeur, aque service doit disposer d'un carnet de DA. La DAA dott ate établie en plusieurs exes pies, elle ne peut donner lieu & 'eabissement VIL Produits non couranis te commande que forsqu'ele pars He cca defini parle live des procedures en we PC des notions on Leidateieet erie aia La - TtalV e000 Lorsque la demande d'approvisionnen..ot regoit les accords prévus, elle s'achemine vers a | te service des approvisionnements qu: éiablit alors un bon de commande en plusieurs | 2% carpe coorants: heal cexemplaires. Le bon de commande do son tour suv la procsdare prévue pour gu’ ee oe | te eve vis vat son exptiion a rmicursestonne re pee i Le bon de commande (B.C) est établi’ca plusieurs exemplaires, "original est envoyé au { “oia Vit Boras | | fonisseur,fes ares son destngs 8c. usages itenes de Ventepise et pour Parchivage Saas art a our des besoin d'information et de cou de et non courant f ere i ‘Une souche reste dans le carnet des conunandes par mesure de sécurité. eee EE pe ae Le fournisseur exige parfois une avance sla passation de la commande, cell-ci et joimte au XL Taupo sur les résultats 6065 bon de commande est envoyée & ce denier avant réception des éléments commandés. Elle XIN Résultat net de exerci aon] onsite une eréanoe sur le Tourisseu: gemerae pprotonaie: Mat | Pouniseuruvancese acompres! coms exploitation st “sore Sie momantexgcest po uneca Sik mano sion ton une ane qe spolépae cont 24864 ‘Cautionnements versés i 2. tape: {ception des éléments commandés Svar ae] momen iy wt de roprié 2 gr at ds pot de ele av fa 1a canton de Pc a en ce eee {ous cepentnt sis lments aches eu fas ene repos ee ‘comptablement et fiscalement comme non elfectué, : ae Ainsi donc, une facture jointe 4 un bon de liv fournisseur indique que achat est ite A un bon de livraison is ‘rac Treercic, ps contre une facture sans bon ivaion dot re extournée pom ne pas linsérer&exorcice ldturé : : appels sur tes rests juridiques relatives & la transm-sion de propritié Le connaissance trop La sonmisance des tele juitiques on mative de tuasmision de propicé ex Hao car cle permet de distinguer les achat supposés étre effectifs ef coun aw ‘considérés comme tout simplement des prc nesses d'achat a 174 ‘Chopitre XIT: Les difficuliés comptabies en matiere ge |VA Un achat ost symétriquement une vente elle se déroulent en tos tapes, change des eonsentements Transfert de proprieté Paiement du prix En principe fe transfer’ de propriglé a fey au moment ob les parties expriment fours ‘consentements, mais acketeur et le vendeur peuvent déroger & ce principe par des stipulations précisant des conditions partculiézes. Lact une chose future, les partes pevent se mettre d'accord sur le prix et les conditions, alors que I'élément concerné par cette opération n’existe pas au moment de Ix conclusion du contrat. ‘Les montanis versés au vendeur, sassimilent donc des avances et non i une charge tant que Ja chose aehetée n'est pas encore parvenue lentreprise. = Llachat 8 terme ou & ert: Si élément acheté est rezu, te mode de paiement du prix ‘importe peu. Dés a eéception, le montant de achat doit dre enregistré en tant que charge, con ce qui voncerne les marchandises, les matires premies et les fournitures stockables. Le compte de mésorerie est erédité pour le prix payé au comptant, le montant differ est inseriten compte de dette, A chaque terme de paiement, Pachetour annule la dette réplée par le eréit d'un compre de tesorere. ~ La vente sous condition suspensive : La vente comme I'achat ne devient definitive que lorsque la condition se rélise. L’enregistrement comptable ne doit pas etre consiaté avant la levée de a condition précisée. = La vente sous conition résolutcite : Llopération é'achat / vente est considérée comme tant ralise, elle doit etre comptabilsée, en cas de éalisation de fa conditions résolutoire, le exéancier doit restituer ce qu'il a recu, il y aura donc annulation rétroactive de Pentegistremeat effectué initialement. Le bien figure chez I'acquéreur soit en immobilisation soiten stock selon sa destination avec mention de la clause spéciale, La charge est eniérement enregistrée ds la réception des marchandises, fournitures ou matidres premieres achetées. Son rattachement & Vexercice dépend de son utilisation, des régularisations sont donc 4 ‘opérer en fin d’année. Les achais selon la conception du plan comptable concernent les approvisionnements en ‘marchandises, matitres premieres, fournitures diverses mais aussi les sous-ritances et bien autres accessoires non stockables. Pour unenregistrement correcte d'une facture daca, i faut utd abord savoir si ’entreprise stocke ou non les éléments achetés, il faut ensuite distinguer les achats par catépories selon Pappartenance 8 un poste détermin d'ecbat. Le plan comptabie a prévu les postes suivants pour la complailisation des achats 178 Comptebilité générale approfondie (611 : Achats revends de marchandises (612 : Achat consommés des matitres et fournitures Frac” Pamler poste englobe les achats dl! éléments achetés et destings& a vente dans leur Ls achat de matchanises sot vos uli a jou guar pe vratos ds socks puis’ sont considérés comme des achats stockables. Lameatat ‘Eretrerise peu cer autant de comptes d'achat que de types de matchanses qu‘ commercialise, en plus des comptes d'achat ce poste compread + Le compte: 6114 vatiation de stocks de marchandises + Le compte : 6119 RRR obtemus sur achsts de marchandises 611 Posie ‘Achat evens de rarchandises Compe aca fc omptes 6114 ar ype de Variation se Red nrchandises socks bens ur sili. de atats de mavehandises mmarchandies b Le deuxiéme poste es rservé aux différents achats en maiéres premigres, en fournitures 01 autres éléments nécessaires & activité de production Les chats de mattes premitres sont toujours consid cockables, a us considérs comme stockables, los que les achats de fournitures se divisent en deux catégories des achats les et des ac : sits de _ i Sockabies et des achat non (6129: RRR obtenns sur achats de mative et fouritures ~ Acchaque compte d'achat on peut subivser un compte de RRR obteaus ~ Fes comptes 6118 e 6128 sont réservés pour la sisie des charges se rapportant i Mexervice fu aux exercices antéricurs, Chpitre XI: Le: ffiettés comptables en tigre de TVA Poa Bee ee Ee eee eee “Acts ron wack 6121 Achass de mires ymin 6125 Achat non socks Cdicompaserd vols es tires et fvrnirss (6122 Acts de maior ot 6126 Achats de ara oes Le urine (Access Lm ec presttins de series stockables de prodst) (Sous-eatuce etaures..1 6123 Ach @erbalagee fe embatoge sures que ceux eoupéabiee) 6124: variation de tos eres fosmitin SERENE eee Euape 3: La facturation La facturaton est obligat tun double réle Elle permet la récupération de la TVA. ~ Eile justfie la charge relative & la chose achetée et sert de référence & V'entegistement comprable ‘La comptabiisation des charges sau. factures est cotsidérée comme une faute grave pouvant centrainer le rejet d'une comptabilité 1La facture est la pide justficative be I'écrtute comptable, elle doit 6x probante et remplir les conditions de fond et de forme vxigées parla Lo, Elle doit comporter wn certain nombre de mentions obligatoires, comme pur exemple = Le nom ou la raison sociale de l'acheteur et du vendeur ~ Ladresse du vendeur et de Pacheicur 5 - Dénomination précise des marchavises ou du service rendu; + Prix unitaire; » Quantitesfacturées ; = La TVA facturée 5 Prix hors axe ; ~ Numéros des identifications fiscols; ~ Numéros du registre dv commerce. re pour jstfier une dépenseeffectuse par I'ontreprie, elle jowe La facture est généralement établi. cn plusieurs exemplares, elle doit re archivée pour le cconirle fiscal ou pour servir de prove. Le développement des supports inf. smnatiques et des micro fiches ou micro-ilms nedlspense pas lentreprise de letablissement dune facture (On distingue deux grandes catépories de Factures {es futures de doit: ce sont des Fectres qui ind yuent la nissance dune exéance acquis. «lle sont tablies ds lors que acheteur et fe vende se meitent d'accord sur la chose vondve et le prix conver, Une fois regue, I'acheteur doit contr6ler son exact'deet se probité eu égard aux obligations fiscales et procéder 8 son enregistremen’ “Meme sans bon de livraison, le comptable constate en écrture comptable 'opSration dachat, ‘mais si & I'anté des comptes la réception des éléments achetSs n'est pas encore réalisce, achat concerné doit due annul ~ Les factures avoir c'est un document par leq! le fournisseur réduit sa dette ou remet 4 son client une partie ou le totalité de ta créance constatée lors d'un achat précédent. La facture d'avoir peut @re établie soit i occasion "un retour d'éléments par fe client. sot Pout accorder une réduetion pour elui-cé. 4 Rigles d'enregistrement des factures d'achat Une facture peat comporter des séductions commerciales sccordées par le foumisseur immédiatement 2 a date d'achat. qu'elle que so leur dSnomination = Remises, rabais ou ristoures, eles diminuent le montant brut por aboutir aw net commercial qui sera directement comptabiise. Les réductions commercines facturées imméditement au moment deta vente sont done ignorées en comptabilit {es reductions fiancitres par corre (escomptes) sont constatées en écitues comptables fen tant que ~ Produits financiers pour 'acheteur & imputer av cxédit du compte = 7386 Escomptes obtenus. Charges fnancitres pour le vendeur & débiter dan le compte 6386 Escompte accondés Ele son reranchées du net commercial pour dterminer lent financier sur equel se gretfe leTva, {a factare peut comporter des frais accessoires qui coven re interés au pix d'achat pour former le cout achat Autat on est habitué & calculer le codt d'acquisition d'une immobilisation, aulant on ne cherche pas spontanément & déterminer le coit ¢ requisition des marchandises ou des ‘atibres achetées, Les entreprises ont la possibilité de choisir entre deu~ types de procéés ~ Lincorporation directe des frais accessoires d’achat aux comptes d'achat concerns. ; EA ventilation par nature des charges et leur 'Tasfert en comptes d'achat pour la determination exacte des soldes intermédiaires de g-stion sur le tableau de formation des résultats (TER) et pour une évalustion cortecte des ks, 178 Copitre KIL: Les difficutés comptcbes en matidre de TVA Sur te plan fiscal es doux méthodes sont sans prande incidence sur les bases daposition de Pexercce, car quelque soit le compte qui regoit ls fri, les déyenscs supporices sent ‘oujours deductibles. Mais sur le plan de pentinence des rglesc'évaluation, il ext préérable Tincorporer les fais accessoires au cot d achat sion veut about des soldes de gestion plus fables La TVA est détermingepa le vendeur en applique taux conver umontant hors taxe gui ‘comprend les frais accessoires achat Lacheteur en payant Ie montant taxe comprise (TTC) a son fournisseur garde le doit de Aduite la T.V.A payée du tal des TVA collectées auprés de ses cons, La TVA conetitng fone pou li une eréance qu'il enregiste au debit du compte 34352 Bia TVA recuntrsbie sur les charges, Cependant cerainesdépensestrappéss de TVA n'cuvtent pas dita détction de In taxe, celle-cis‘incospore alors la charge qui se compabilise T1.C. Les ascuetis panels n'ont le doit de sécupérer qu'une parte de la TVA qui leur a été facturée sur des charges ou des immobilisations d’ affectation commune. 1L fraction récupérable s’obtient par T'application d'un prorata (pourcentage) de déduction au montant de In TVA facturée par fe vendeur Elle s‘enegisre au debit dt compte 34952 tat TVA récupécable / charges. La fraction restnte s'assimile 2 une texe non récupéiable elle s‘incorpore au coat de ta charge. Aucune régularsation n'est effetuge pou les charges, alors que la loi prévoit un suivi sur ing exercices consécutifs pour les imenobilisations. b- Rigles d’enregistrement des factures davoit Les foctures Gables lors d'un setour sur achat donnent lieu 8 une séduction de la dette fourisseur ow & une créance sur ce demier si celu-ci es jd payé, avoir reyu du vendeus cntraine inversion deI’éritue passéeinitalement La TVAannalée sera créée dans le compte 34552 pour ne asl écupérer sur la déclaration Périodique du mois qui suit le réglement du fournisseur. Sie vendeur est dja payé tla TVA ext dj réeupérée, avoir donnera leu & une restitution Gu prix aw elon, celuici dot de ee fat déclarer la TVA regue du fournisseur etl declare Ie mois méme de son encaissernen kes factures d'avoir relatives aux réductions commerciales doment lieu & Ia constatation {un produit chez Iacheteu. Les remises, les rabais tle ristournesobtenus des fournneurs on hors factures sont cxédites dans le compte 6119 ou 6129 RRR obtenus sur achare de La TVA annulée doit tre éliminge du compte 24552 en cas oit la dete dit fournisseur n'est as payée ou déclarée & I'Etat dans le eas contraire, la TVA précsdement dedaite at ton sajoutée aux TVA facturées déclarées, 1798 OS _Comptabilité générale approfondie Etape 4: Le réglement des fournisseurs cha! peut Ee payé iemediatement au comptant il peut trea crétov i pet te a Fls en partie au compan e en pate dcr. Eaehat au comptant: te total TTC peut ee crédité directement dans les comptes de wésorerie, Cependianl il est prétrable de wansiter par le compre fourisseu et de le solder par fa suite par le créit du compte de paiement alue Menrorise ule le syséme centralisateu avec des joornaoxauilisires comple foumisseur se wouve dés lors cédivé dans le journal des achat ct dbité dans e Jornal aa Unésorerie concerné ~ Vachat& erédit: te tual dau fournisseur constiue une dette circulante 4 réditer en ‘Engel dans le compte 4411 Fournsseurs ou l'un des autres comptes quis rattachenn Si Machat porte sur des éléments non courants on peut exé ‘réanciers ter le compte 4488 divers {a replement des fouriseurslocaux se constate en gral pa ke dit du compte de dete rédité achat et le créit du compte de trésoreriewtlisé pou le paiement Cependant le paiement des detes en devises laisse uts souvent appartire une différence nue le montantenregisté au départet le montant supporté pour Pachat de devises 3 la dnc de element Cette difference constinae: ~ Ue perte de change en cas daugmentstion de la parité de la monnuie érangere & dsbiter ‘dans le compte : 6331 pertes de change. Un gain de change dans le cas d'une baisse de la parité de la devise a créditer dans le ‘compte 7331 Gains de change. [Les fluctuations du cours des devises a'influencent pas les montant ini ‘au debit des comptes achat concemés ov des immobilisations sequises. lement enregistrés 5 dt vis vis d'un fournisseurétranger, figure en fn année sur la iste des comptes, Sells dolt ire actualisee pour déterminer I'éant de conversion correspondant qui os ‘omptabilise sins Perte de change latente : 3702 Augmentation des detes circulantes & débiter, en onttepartie le compte Fournisseur est cxédité ‘Lentreprise est autorsée& constater une provision pour la perte de change probable * Gains de change laests: 4702 Diminution des dettescirculantes & eréiter, et le compte fowsnsseur doit etre débte. Pr principe de prudence le pein de change latent n'est pas en en comptabilité, seu! 'écart de conversion est enepistr ~ Reslement par effec de commerce: les acats @ erélit sont ts souvent sé par des faites de changes ou des billets & ordre appelés comunément traits. Ce qui caraetéise Uoffet de commerce, c'est assurément la sfeurié qu'il confere a son porteur XI Les ficulties comptatles en matiére de TVA Eee pare jeu de a slant ls signatsites,e porter d'un effet de commerce peut se retourner vers 'un queleangue is signataires, il est done quasiment assuré de recouvter son da, + Accepiation immédiate d'un effet de commerce par Vacheteur : Au lieu de eréditer le ‘compte 4411 Fourisseus,Iachesvur utilise un compte rattaché aur fourisseurs 4415 Foumisseurs effets payer. + Leffec est accepté apres fa compiablisation de la facture, fe compte 4411 est débité pour te viré au compte 4415. ete ace anette de maine min par enone cs options ne concernent que les bénéficisire.'acheteur n'est méme pas avisé de la transmission de Veffet qu'il a sccepté& son fours sralement par domicilistion. L’riture suivante sera attend te reglement qui s'effecta alors enregistrée ais. | Fourissears eres & payer Nominal 6147 | Services bani Comission si4t | Banque Total 1 avant ou aprés!” Echéance d'un effet ‘Des incidents peuvent se prodi Yincapacité dhonorer son effet, et demande & son Ee effet, Vacheteur peut étre dau Vincapacité 4h : : fournisseur de lui prolonger Ia dure. de eréit par un report d'éehéance, Si ce dernier uecepte moyennement un ioér€ de majorac v0, un nouvel effet sera alors erSé et portera un nomi: composé de. + Ancien nominal ‘ Iniérts de retard TVA / iméréts de retard + Timbre et autos fais & Ia cha,ge du cient ‘Lopération se traduit par lannulat.u de ancien effet et son remplacement par un aut. Chez le cient 4415 | Fournisseur effet «payer M ant Four seurs M ‘Anmalation de Issen ft | ns UIT } sesso | earrvavcpresu css ma | 6167 | impress Tate | as Fouls ee payer Teal [scien ene | incident peut dre constatéaprés ’échéance par un retour d'impayé Le client est avisé par son fourisscur pour une solution négociée entre les dew, soit pour un paiement immeédiat avec une prise en charge des frais impayé, soit pour i: renouvellement d'effet. Si les achats Jocaux ne supposent aucune sutorisation jéaluble pour leur eéalisation, les achats auprés des fournissears étrangers nécesstent + contrate l'sccomplissement de. quciques formaités administatives, IL- Les Achats importés : Les importations sot subordonnées 3 la souscription vn ttre ‘importation. Ce tte peut prendre Ia forme = D'un engagement dimportation pour les produits fiby~ importation. ~ Dune licence "importation pour les produits fisant I objet d’une restriction quantitative importation ~ D'une déctaration préalebie& Pimport ( DPD pour les ywoduits encore protégés national. Péchelle ‘Limportateur dot abr €zalement une déclaration uni'e des marchandises (DUM), En plus des documents commerciaux ci-dessus, Miopoitetion se ma documents a caractére commercial alse par d'autres La facture proforma : elle sert de devis et perme! 3 T'importateur de demander tes ‘autorisations administratives et bancaires-La facture proprement dite: Elle. est {table parle fournisseur, elle comporte le détail des éléments vendis et le prix , la date et le mode de paiement. La liste de colisage : c'est un document établi par Texportateur spontanément ou & la demande de limportatear. Elle permet & tous les inte venants dans une importation de cconnaftre avec précision * Le poids des marchandises; * Le nombre, les numéros et les marques des colis; * La dimension des cols + Le détal du contenu des cols. 182 Re Chapitre XIT: Les ditficuites comptables en matiére de TVA _Llacheminement des éléments importés de chez Ie fourisseur josqu’au client peut s’efectuer par voie terresie (Document : CMR), maritime (document - BIL) ou aérien (document LTA). Les achats aupris des fourisseurs étrangers parviennent & Menteprise exprimés en devises, Lropétation importation suit le méme itinéraite qu’un achat effeciaé auprés d'un {ourisseur local, cependant i est es souvent accompagne de frais varés se rapportant en généeal a Vopération 4 imperiation Pour une imputation correcte de lachat en question, le comptable doit enregister achat concerns en coat achat ‘Teds souvent les entreprises prévoient en général une procédure spéciale pour leurs ‘mportaions du fait que le réglement du fournisteur s'eflectuera en devises ‘Aprds contacte du fournisseur éuranger,celui-ci, en t6ponse i la commande exprimée par enueprise, envoie un fax dans leque il indique les prix et les conditions de reglement. LLorsque toutes les conditions sont acceptées, le service des achats de Métranger demande ‘une facture proforma, il abit en plusieurs exemplaires les engagements ‘importation qu'il ‘ransmet Ia hanque pour domiciliation A partir de Ta il faut distinguer trois procédures suivant que le paiement s'ffectuera par part virement, par emise documentare, ou par crédit documentaire. (CREDOC). 1 - Cas de virement bancai Les engagements d’importation une fois domiitiés par Ia bangue sont retoumés au service des achats de Pétranger. Le fourisseur envoie alors la marchandise au nom de Ventreprise et ta facture définitive parvient alors au service des achats de I’éranger, ce demier Ia joint & Ia copie d’engegement domicilié et & la copie d’homologation "importation éventuelle pour les transmettre soit au teansitaxe soit la personne chargée du dédouanemest. Les services dovaniere imputent engagement importation et Stablissent une fiche de liquidation qu'il remettent ay transitare aprds ddouanement des marchandises importées, Labangue effectue le virement et envoie & Ventreprise un avis de debit. Le service comptable resoit en général les pidves originales de tous les documents relatifs & Vimportation, il constiue ainsi_un dossier d’importation auquel est atribwé ust mamézo ‘ordre et qui sera la base de la comptabilisation de achat, ‘La douane est réglée en général par des cheque ou par des obligations cavtionnées. 2+ Cas d'une remise documentaire [Nous avons noté dans le cas précéent que le marchandise arrive en premier lieu avant que Ja banque de |'importateurn’effectue le réglement du fourmisseur ranger. Dans lecas d'une ‘emise documentsire,c’est inverse qui se produit: inst ledéclenchement dela commande 183 SS Comptabilité générale approfondie eck efetdemment et commun a tous ls modes de eglement. De ce fai la ditzence Fats Procedures ne commence qua pare du moment les engugemenne seat signes par a bangue, caeneet dune remisedocumentsit, a LTA etre de anspor a aérien cule documeém awivalet) est envoyée ca norm dels banquet non cei de Penuewicn, Peetbl de a LTA aes ta facture du founister ox regue parle service des achats de caer abl lors un ordre de wtement et avo le daira bane réoupére tins copie dela facture ct une copie dela LTA cachetées parla banque reearaisanemeat I service comptbie impute les étiutescomespondants en sent 6férence au dossier d'importation. 3- Cas dum erédit documentaire Ha tost apotguée 8 ct effet ne dif pas de celle une rmise documenta. Le holx de une ou de autre forsale dépend en fait du depré de confianea entre Vimporateur fourteen Fa et le eréit documentie consutve le moyen le pls sok pos ie Rumistur Granger de pay, du fait de engagement née de a bases aoe surtout lorsqu’ impose un cxédit documentaie inévocable Set eagentent par lequel a banque étricesobtige sir istcion do donner Sone (importer) ov sur son prope compe & payer le bendicaie fRescgen ayé et une garantie pour importateur de recevoit les marchandsesimportées ‘Quatre parties interviennent dans une opération de erédit documenta *Le donneur d'ordre (1 + Le bénéfiviste (Liexportateur); ‘La banque de "importateur ; + Labangue de Mexportateur Maleré ces quelques diffrences de procédures de paiement dt fouristeur Stranger, ta referee uation de Vachat imponé s'ffcowe de la meme maitre en fata teu Teenie at dossier d'imponation qui doit comprenite toutes les piders compat ne Popération, ‘Lentreprise « done le choix entre deux manidresd'enregisrement Soit imputation directed coat tote d'achat au compre d'achat concerné Sut imputation des fais divers achat dane des comptes divisionnaites du compte {echatconcerné qui se regroupent en fn de compte dans le poste @ schon cs Geax manidesperinetent alors une évaluaton correct ds tock et un dtermnaion ‘exacts des soldes imermédtaires de gestion, Cogitre XI: Les wi fieattés comptables en matiére de TVA Appian am ot rece + Aide AX 30 en dois @inpraion des maice rire portant prnence un tue fans + SA REE ste bam, conped lr pk acture du fournissenr “Total de ia facure 862 c00 € acture du transporteur : NAVSU): Total el fae eae Facture de VODEP: 600 ah ris de déchargement ot fits —— 4720 dh TVA sett 193204 Facture du transiaire eos Hein oma a ! 706m To otek ae oe Drs due 0 ee ae 1.772 200 dh 1A 2 2x 7 Cours 9 1 e=10382 05 [Enregistrer Pimportation des mativees premiéres au journal des achat | RnR tn ten lar aRaRN IE @) Comptabitsation au cove d’achat intégré gi-balement au compte d’achat concerné [6121 | Achats de matires prides 10449 902.20 34552 | Bla TVA recuperate sor charges 1775 12000 aut Fourisours rangers 8.863 034,00 ss Divers eéancers transports 46371820 age Divers eréanciers ODEP, 10 320,00 usar Divers créancirsansitaies 720000} age Divers enanciers obligations et 2.879 800,00 Codt d’achat + Prix du fourisseur 862 000 X 10,282 = 8 863 084,00 Transport 45.100 X 10,282 “= 46371820 Frais WODEP, 8600.00, Frais du transite = 6000.00 Taxes de dowane et PFL 1107 600.00, Total 0449 002,20 TVA réeupérable : 1720 + 1200+ 1772 200 1775 120,00 'b Usages des comptes divisionnaires d'achat pr Vimputation des frais d'importation : 612101 | Achat de matres premitres (pax dahass) | 8 63. 088,00 612102 | Transpots surachat des matéres prewitees | 468718,20 612103. | Frais ODEP sur atts des matices 8.60000 612104 | Frais de transit /acate de matire pen 6000.00 | 612105 | Fraisdedouanes achat de maitre premitre | 1 107 600,00 34552 | Bua TVArécupable/cbargee 1775 120000 aii ouriseure rangers £8863 084,00 aassre ‘Transporters 463.820 gare ope 1032000 | agar Transiales 7200.00 asa Obligations cautionnées de donane | 2.879 600,00, Dossier importation numéro scermpramnve generate approtondie A chaque réglemont d'une det exprimée en dirham, le compte concené sera dit, la banque sera créditée. . ‘chaque rézlement d'une dette exprimée en devises. a comparaison des monta A . saison des montants portés sur Tavis de débit deta banque et ceux comprabilsésinitilement fit ressorn des dflences ui traduisent soit: Line perte de charg en eas de hausse de api dela devise. Elles représente une charge fInanciere pour Menteprisea débiter dans le compxe : 6331 pertes de charge ~ Un gn de change En cas de bse du cous de oma ane das compte : 7331 : Gains de change. = eee Suite de notre exemple Pour lr vnsporer banque feces svat 1 débit mentionnant les éléments suivants: hese Achat Biro 45:100x 10265 46295150 ch Commisins 3.200 TVA! Commission oe ‘Total prélevé de votre compte 466 375,50 dh Ioual Bang eri 496+ | anos sainea 17 | serves anaes sam 34552 | Bat TvArecapeable sur args 20 su anges sox1559 nn Gane change 16570 Pour régler le fourisseur la banque nous a adressé I'avis de debit sui, bit suivant Achat de devises : 862 000 Puro x 10,295 8 874 200,00 ah Commission 6 400,00 dh ‘TVA/commission VAs 448,00dh Total 8.881 138,00 dh 187 eee eee ee ee eet _Comptebilité générale appeefondie \ 411+ | Fournsseurs rangers son086 / iar | Services baneaies 6400 | 34552 | ac TVA récuperabietcarges 488 6331 | Pens do change 1206 sia, Bangues 381838 Avis de dat NB: A farrsté dos comptes , Fentreprise doit procider & Vactualisavon de ses deties of de ses créances exprinées en devises non encore régldes ou eneaissées pour déterminerles écarts de conversion et constater es provisions éventueles 1 faut signater enfin que tes achats constituent en général une charge importante pour enteprise. Un contrdle minutieux doit are instauee pour éviter une gestion maladroite des approvisionnements, Le suivi des opérations d'achats doit revoir toutes les étapes qui sont stivies par une ‘commande, depuis Ie formulation des besoins dachats jusqu'au reglement detinitif du foumisseur Le oycle achats- Fournisseurs més souvent ud en vue d'éviter les pichis, analyse de Ia fonetion achat doit prmettre de s'assurer que ~ Les séparations de fonctions qut interviennent dans le cycle : Achals- Fournissours soot saffisantes. Tous les achats sont corsectement aurorsés et comptabilisés. ‘Les achats comptabilisés eorrespondiont& des dépenses réeles de etreprise. Ces dépenses sont fsites dans limérét de Venteprise et conformément aux procédures préétablies. ‘Tous les achats enrepistrés sont corzectement 6valus. + Tous les avoirs& obienie sont réclameés et enregistrés ~ Toutes les dettes concernant les marchandiss, les matiéres, les fournitures et les services regus sont enregistrées dans la bonne période, Des contidles périodiques sont reccmnmandés pour assure du bon fonctionnement du cycle: Achats- Fournisseurs. Chapitre XIII L’approfondissement de la comptabilisation des produits T- NOTION DE PRODUIT Un produit est représenté en pénéral por une recett enctissée ou encalssable résultant d'une fopération courante ou non courante ji génére une source de profit (On distingue deux prands types de pris = Produits réels Ce sont les recottes qui sésultent des opérations effectuées par 'entreprise et qui donnent naissance soit & une enurée de tésoreii, soit & une exéance acquis. (On peut veniler ces produits selon ens origines + Produits d'exploitation : produits en provenance des opérations lies & activité normale de Penreprise: ventes (CA) ‘Aux produits figquemment réalisés par une entreprise, celle-ci peut bénéficier d'autres produits accessoites, qui sont considcns comme des revenus activités annexes. + Produits financiers + produits en provenance de Vastvité financiére de Venteprise inerets crédiveus, proctits de participation ow de spéeulation mobiliee Ges deux catégories de produits sont igs par le plan comptable comme étant des produits + Proxdits non courants < Ils provicinent des activités jugées exceptionnelles ou hots ‘exploitation Is ont done un caract.1e aceidentel : Produits de cession des immobilisations, ddégreverents dimpots. = Produits caleulés = is proviennent du jou des éoritures eoraptables. Ce ne sont pas dane, soutce ’enrichissement pour I'entreprise. exemple: Reptses sur provisions, (Cesta rsison pour laguele, ils sont vetranchés du résultar net pour le ealeul de la CAR 2 véritables produits Les produits sont rangés par le plan coinptable dans la classe 7. 1s se virent enticement finde P'exercice au CPC pour la détessination du rsulal de Ventreprise Comprabilié générale approfondie Classe Pras 71 Prous 73 Produits polation Financiers IL- Le fonctionnement des comptes de pr oduits : Danie “comptes de pd» credit Les comptes de produits sont crédités par les augmentations et débités par les diminutions, Laclasse 7 regroupe les comptes destinés 3 enregisier les produits courants ou non courants de Penireprise Les produits faccurés aie tiers avec une TVA s représente une dette envers Etat et non une recet entegistrés en hors taxe, car Ia taxe ‘éfinitive et acquise de I enteprise, Pour la détermination du résultat, les produits & Vinstar des charges doivent sc rattacher & exercice comptable considers, Exemple Une entraprise vend on gros des dees alimentaires, fe 2704/2002, ele ‘adresse pour un de ses chents la faciira de vente suivant Cesablnea le 20003002 Facure n° 12798 Ener A Bareprse Designation Quané Pu Montant ‘Huiles NORA(*) 100 a n 7 caiecs 200.00 Farne NASIMC) 1000 ears » 0000.00 Phe FILA 210 cisees o 2.00000 TWAPie : 145 1 68000 ‘otal 10038000 (9 Lice aie son exes de TVA, 190 CChoptre XIEL: Les diffieultéscomptables en matdre de TVA 2owne2 3021 liens 40088000 mui Ventes de marchandises 99 200,00 1455, Brat TVA Facrurde 1 680,00 Facture n? 12728 Le compte « 7LLL ventes de marchandises » sera en effet éclaté en sous comptes en vue « eregistrer Ia vente de chaque type de marchandise apart. NB + es comptes de produits enregistront done tous ls fux de Fann et dotvent ire Soldés en fn dexercice pour élre vrés au CPC en vue do détermine le resultat de Fentropdse. + Fessentiel des produits de toute entreprise provient de la vente de ses produits ov de ses services qui constiue le chife dafiares, princivale source: dos rocoto de Fentroprise, III - les yentes = Les vontos de marchendises, des produits finis ou des services procurent aux entreprises la premibre source de leur benéfice, (Crest du niveau des ventes que dépendra le niveau du résultat de 'entreprise. C'est pour cete raison que le plan compiable les insalle en premier rang des produits d'expioitation “TL. Produits exploitation ‘TL Ventes de marchundises ‘TLL- Wontes de marchandises a Maroc 7113. Ventes de marchandises a ’6traniger ‘7118- Ventes de marchandises des exercices antérieurs ‘T119- RRR accords par Ventreprise Ces comptes seront done utlisés par les entreprises qui ont une activité commerciale. ‘712. Ventes de biens et services produits ‘7TI2L- Ventes de biens produits au Maroc 7122- Ventes de produits & Péranger “TDA. Ventes de services produits au Maroc “T2S. Ventes de services produits a Ptranger 7128- Venies de biens et services produits des exercices antriours 7129- RRR secordés par l'entreprise 191 | Comprobilité générale approfondie Ces comptes concernent done Uactivité des entreprises industrielles ou prestatires de Le cumut des ventesconstitue le chitite d'affaires de 'entreprse, principal indicateur de son exploitation. Pour des usages intemnes et pour disposer de plus de détils, les entreprises latent tes ‘Comptes ci-dessus en sous comptes par categorie d' éléments vendus [La séparation des ventes au Maroc et des ventes& 'strangerrépond & deus exigences a fiscale : - Une rai + Tes ventes locales ou sur le marché national sok soumnises & Ja TVA en eas ot les pects ‘endus sont taxables, + Les ventes exporiées sont détaxes, Ientreprise ne facture pas de TVA aux clients Girangers. * Lrentreprise doit eaiculer un prorata qui lui permet de demander te remboursement dos crédits de TVA ( Protata = pourcentage du CA taxable par rapport au CA total de Tentreprise) La proportion du CA d' exportation permet également lentreprise de déterminer son imp6t sur le résuta enfin anne. = Une raison danalyse : Lentreprise a intéét & connafre avec précision la ventilation de son CA entre les ventes nationales et les ventes i I"étanger, et de sulve I’évolution de chaque catégorie des ventes fen vue de fixer une stratégie de développement de ses activités IV - Les éléments de base d'une apération de vent ‘Toute entroprise « pour principal object de venure ses biens et es services en vue de ‘aliser des profits. La vente émane d'un client par I'sablissemen’ d'un hon de commande. Lientreprise aprés réception de ce bon, prépare Ia fiveaison des éléments commandés et tablit un bon de livraison, Aprés expédition des éléments commandés au client, celuiei, doit reeomnaite fa réception des marchandises parla signature d'un bon de livraizon abit fen génecat en deux ou plusieurs exeraplaires, ‘Une fois ta fivraison defini vement achevée, Yentreprige Gablit une facture dont Morigal est adressé au client. A/ Les étapes de réalisation dune opération de vente : 1. Jere étape : Etablicsement d'un bon de commande : (Client: Acheter Fournisseur: Vendeur Bor de commande Chapitre XITE Les ui Feu comptables en matiére de TVA bb) Le fournisseur regoit le bon de commande, £1 toutes les conditions précisées sont accepises, La commande est validée, sinon 9 contact fe client pour la modification dequelques éléments exonluiréclame ‘un autre bon cormmande 2) Le client était un bon de commits (Précisant les éléments qu'il désie rewevoir Je déli, les prix et les autres conditions achst) adsesse original & son fournisseu Ne Le bon de commande «..me défintivemont étabil ne doit pas éime enrepistrs ‘en comptabilts La vente n'étant pas 1.160 tant quo Jos éléments vendus nant pas été ‘encore ivr. Un enragistrement exia-comptoble sur un document spécial pout étro ceffectué : Exemple : Fichler des eiwunandes en cours. 2+ Deuxiéme étape + Liveaison des Iéments commandés et établissement d'un bon de livraison com -FErH Po [Seeeremuane som de ivraison 2) Le fournisseur prepare lz commande, expédie les éléments vendus & son client et éablit un bon de liveaison, do origina est envoyé au client b) Le elient apres avoir regu les élémuts “geommandés, econnatt la réception sit par Ia signature du bon de livraison, soit par Pétablissement d’un bon de réception, yu doit tee retourné au fourisseur. NB: operation stant réalt.se, mais lentrepriso ne pout pas enregisier en ‘comptabilé fa vente, fs d'une piéce protante représeniée pari facture. ‘Troisiéme étape : L’établissement do a facture Client }-———__Feumiseor Facture bb) Ala r6ception de fa facture, le client peut comprabiliser son achat a} e vendeur éablit la facture de vente Plusieurs exemplaices, envoie PPoriginale aw client et comptabilise la vente ame Glape : Le réglement Reglement ‘Ala réception des fonds ou d'autres oyens de paiement, le fournisseur mule sa eréance et débite le compte ‘a regoit encaissement 8) Ala remise des fonds av fournsseur fe cient anmale sa dete et exédite le comple de trésorerie- en paiement NB: Les étapes citées oF dessus ne “> déroulen! pas forcément dans Forde preci On peut recevoir un régiement (ols! ou partiel avant Ja Wraison des ‘merchantises par exemple, dans ce cas Tavance est enregisrés dans un comple provisore de dette comme suis exéance client aprée livrison des Stax |e Tiscover » x ant ‘Cems, avances et acomptes regs sur commandes en cours Le comple 4421 sera soldé et viendra diminuer marchanises. BLES TYPES DES VENTES Sclon la nature d'activité de Ventreprise,celle-cirFelisent des ventes principales liées & (Vexercice normale de son activité, mais elle peut également effectuer des ventes accessoires, non fiéquentes et ne s“inscrivamt pas dans le Cadre de Vexercice normale d'expioitaton ce sont des produits accessoires pour Menteprise. ils sont considérés comme des produits 1 exploitation de second depré. I ne faut pas les confondre avec Tes ventes d'immnobilisations qui se considérent comme des produits exceptionnels rangés parm les produits non ‘courants 194 1- Les ventes principales: Pour ies enireprises commerciales : les ventes de tous les éléments achetés et revendus en ['éta sans subit des transformations sont classées au erédit des comptes qui font parie du poste. HL: Vemtes de marchandises «Pour les entreprises indusrielles preduisant des produits destnés a la vente Les produits fabriqués veadus sont orédités dans les comptes = 7121 Ventes des PF au Mame (Ou 7122 Ventes des PF a I'étranger 1 a destination Ia vente Pout les entreprises prestatares de service ‘Les cervies rendus aux clients sont erédites suivants le bénéficaive dee service dans 1" des comptes suivants, 7126: Ventos des services au Maroc 7125 : Wentes des services 4 'éuranger Ventes vests commerciales Bavepies indies Entreprise de srvee “TOK Vets des ies produits aa Mare 7122 Vem de produits A ranger 7128 Vents de vice a8 Mare 1125 Vas de service Aleranger “111 Ves dees a9 Mace 7113. Venues deases averanee NB : Les ventes des déchols de production des produits résidvals sont enrepistes dans des comples divisionnaires obtenus par éclalement des ‘comples principaux. Exemy T1212 Ventes des produits infermédisires, 71217 Ventes de produts résiduets. Ces ventes ne sont pas donc considérées comme des produits non igs &I'stivité normale de FPentreprie mais comme des produits ¢' activités annexes dérivés de activité principale de Pentreprise 195 Comptabilité génévele approfondie 2- Les ventes accessoires: Lrenuseprise pout réaliser de temps 2 autres, des ventes non liges directement 8 son activité, celles lui procurent des recettes accessoires. Ce sont en général des produits nor fréquents et inréguliers en provenance de eertanes activités non liges 8 Pobjet principal de Venireprise Elles sont enregistées au erédit du compte ‘127 veates et produits accessoires Exemple + + Courtages recus par une entreprise qui n'a pas pour objet a'assurer fe courtage aux ters + Transports facturés aux cfs pour des entreprise qune sont pas patentables: en tant quo transporters. ‘3 Les ventes exceptionnelles: Les ventes de premiére importance sur lesquelles doit compler toute entreprise pous réaliser des bénéfices sont les ventes liges exploitation. Ce sont des opérations fréquentes sépsttiveseprésentent le chiffte affaires de Ventreprise, Cependant en cas de mauvaise conjoncture (Difficult de remboursement de detes, renouvellements des équipements ...) ‘ou pour autres raisons techniques ou autres, une entreprse peut céer unc partie de ses immobilisations. Cette opération es ugée non courante parle plan comptable. Lentreprise ne facture pas de TVA sur la cession de ses inunobilisations aux nouveaux acquéreuts. ‘Mais, elle peut re containte de reverser une fraction de la TVA intislement déduite sila cession de I'immobilisaton intervient avant lexpiration d'un délal fiscal de 5 ans comme durée existence en sctif du bilan, Le prix de vente des immobilisstions est crédité dans un des comptes suivant la nature de immobilisation vendue, fasant partic du poste 751 Produits de cession des imobitisations 7512 Produits de cession des immobilisations incorporelle, 17513 Produits de cession des immobilistions corporeltes, 7514 Produits de cession des immobilisaions financitres. (Chpitre KITT: fields compables enmnatiore de TVA 1a récapitulatl Ventes 71: Produits d'exploh.vion oS | \Ventes principales ewes accessoires 731 PC des immobilisation 175 : Produits non courants suivant Ia wawure d'activité — Cusuplesdivisionnaires 3 diviser suivant ia nature de 7A ventes des mses es comptes principaux immobilisation eédee 712 ventes des biens et © Conuptes 7127 ventes et services produits prsuits accessoires C- Les pidees justificatives des vers: 1a vente est une opération d'chaniee d'un flux réel, marchendises, produits finis ou d'un service contre un flux en général ywonétaie. Elle se matcialise par PStablissement Pune facture qui reptésente Ia piéce justi icative de Popération, La facture est &ablie par le fournisseur pour son clien’ afin de lui faire connaitre le montant des eléments commandés et liveés + Facture « Proforma » cest un g.ove de devis roprésenté par une facure éiblie &'avance afin de faire connafire au client |. prix qui lui serontfacturés si celui-ci confime par un boa de commande les marchand.us désignées. Elle et nécessaire pour plusieurs choses + La facture proforma est indispen.sble pour une demande de suspension de axe, + La facture proforma est demande. pour un accord de financement auprés un pourvoyeur de fonds La facture proforma est indispen:le pour une lence dimportation + Le facture proprement dite = | cublissement de la facture fait naiire une ergance sur le client, sans acceptation de ce demnier, car les documents qui devancent la facture Ccomprensient le consentement ch 'acheteu La (acture de verte est généralemeut revonnue par le nom facture tout court ou par facture de doit. Eo cas de retour de marchundises vendues par le clint, le fournisseur etablit une facture spéciale pour diminuer Ia cance, elle prend le nom de facture avoir. Elle s'abit, également pour faire bénéficier lc. clients de toutes kes réductions que le fournisseur leur aceorde, Obligations des entreprises = ‘Tout professionnel (Industriel, conumergant, prestaiaire de service) doit tabli une facture pour toutes es venies qu'il effeciuc Les ventes sans facture sont done ..nctionnées fisalement et peuvent constituer une raison pour reeter une comprabilite. Les conditions de fond et de forme d’une facture : La facture doit comporter un certain nombre de ments obligatoires, compte tenu du rile joué parce document ‘Nom ow raison sociale, du vendeur et de acheter + Leurs adresses Dévomination précise des marchandlses ou des serviews tem Prix unitaie, quamtités et prix ota PVA en précisant les taux appliques. ‘Le mode de paiement et 'éehéance. Mais surtout les identifications fiseales cu vendeur Archivage : ‘Lacheteur pour Ioriginal ct le vendeur pour le double érivent conserver leur facture pour 4 ans pour des raisons de prescription fiscale 10 ans pour des preuves ’information juridique ou ses Le développement des supports informatiques et des micro iches ou micto- films pose le probléme de Ia conservation des pidces justficatives ev 1ermes nouveaux et d'une manigre générale celui de ta force probante de la corsptbilité, Rappelons& oe stade qu'une comptabilté n'a de force sue par les pidces justificatives qui sont fa base de toutes les imputation, V- LE TRAITEMENT COMPTABLE DES VENTES : Alla comptabilisation des factures des ventes : 1-Ventes de produits finis un client marocain : Exempl ‘Cessbanca ie 15102002 Facture 9" 37282 Chien Desemion [Quan Pewee [tat t + hee 58D 2 eees vaormon | eoan00 Vacs 5xy 2 Tomes owmo0 | Soocon00 THA ‘32000 "a "92.00 imapuve aca. Les gilFicuTes Comprabies en matiere de 1VA La TVA doit éirefactorée au client saut si celui-ci anporte Mautaisation fscale achat en suspension de taxe sat [se Werte de pris fis 60 000.00 4355 Ba Tvatiewte | 132,000.00 i. —TACTUREN S72 ~ Lors de paitnemt, la tésorerie est déiée, le client est erédit Chien 2 Ventes avee réduetions commerciales accordées au client et facturées au moment de lavente : le fountisseur peut accorder des réductions commerciales & son ehent pour Vencourager & acheter plus ou pour le fiéliser ces réductions sont de trois natures, ~ fe remises: elles sont accotdses en eas des ventas en grandes quanti, + les rabais : elles sont accords pour des ventes datcles de quali infécieur, = es ristournes «elles sont accordées pour Fidelis le cient Quelie ye soit ia manure de la réduction commerciale accordée, celle-cl ne se compuabiise as, fa vente est enregistrée & partir dc net commercial de a facture Not commercial = Montant hors axe —R.RLR accords, Exemple Marchandlses (Tle hors taxe) 92.000,00 Reomise 536 4.500,00_ ‘Net commerciai 7.400,00 TVA 205 __17.480,00 TOTAL (rT0) 79.880, 00 ee 10488000 | ‘ems de marchansies 87400000 jas: | bar TVA fe | remo | a 198 199 Comptabilié générale opprofondie 3- Ventes avec réduction & caractére financier: ‘Le fournisseur peut accorder & son cient une réducton & catactéze financier soit pour lui éduire le délai de crédit habituclement accoxdé, soit pour le pousser & payer au comptan. Cotte réduction prend le nom d'escompte. L'escompte accordé par le vendeur doit re enregistré dans le compte (6286 escompies accondés EXEMPLE : Marchandises 184,000.00 Rabais 9,240.00 [Net commercial 144-760,00 Escompte 2% 2,895.20 et tnancior 141.864,60 TVA 2086 28,372.96 TOTAL “W70.297,76 3421 | chems 170.237,76 6386 | Escomptes aocons 2.89520 mn Ventes de marchandises 14976000 455, ‘Bu TV fectarée 2937296 FACTUREN®, 4 Factures de ventes adresses i des clients étrangers : Les exportations sont détaxées de fa T VA ‘Les ventes aux clients rangers sont litelles en devises. LL “enregistrement des factures de ventes adressées & des cliemls étrangers s'eflectue parle crédit des comptes prévues pour les exportations. “7113 veotes de marchandises&'étranges, 7122 ventes de produits &'étangor ‘1125 ventes de services produits & étranger La comptabilisation s'effecte bien str en disham aprés reconversion du montant en devise en Equivalent dirham par usage de la parté de la monnaie strangére considérée, See ee Chapitre XITT: Les uf feulés comptebles en matiare de TVA EXEMPLE Ventes we PF a un ath rangats Mentant: 256.000 € Pants ce Neuro 46 = 10,2624 3et [eins 2.027.072.00 702 Vertes de PE 2 Pétange zenro 256.000 x 10262 1 ‘Au moment de Vencaissement de la c.cance la parité de Neuro pout étre différente {re hypothise :1 Lentrepriseréalise une perte de char: 256,000.00 x 10,202 i ‘Nouninal de la eréance 10,202 Dh & waisse de parité 2611-71200 =2.627.072,00 Perte de change 15,360.00 } stat | Banque 2.611.712,00 | 6331 | Pertes de change 15,360.00, | aun Clie 2671.07.00 i Reme hypothise: 1€=10,273 Dh. -Hausse de parité ' Lentreprise exportatrice réalise un gain de change 256.000,00 x 10,273 1 2.629,888,00 i ‘Nominal de fa eréance = 2.627.070,00 Gain de change 2.816,00 sid} | Bangue 2.629.888.00 aaa liens 262707,0 731 Gains de change 2816.00 Comprabilité générale apprafondle Exomple Morchencises 198,000.00 Transport 5.000,00 Tota! £203.000,00 TVA 20% 40,600,006 Toto! 75, 500,00 3421 [Chen 248.600000 ene de marchandices 198,000.00 a0 Vertes et Pus accessoires 5000.00 4455 Etat TVA feeturde 40,600.00 Bi Le traitement comptable des factures d’avotr: 1- Retour sur vente Si le clicat setourne une partie ou fa tralité des éléments vendus, le fournisseur doit éiablir ‘une facture d'avoir pour lui réduire sa créance ou lannuler en eas de resittion de toutes les marchandises| Les écritures comprables passées lors de ta vente seront alors inversées lors dt retour des ‘marchandises au fournisseur EXENPLE: Le 20/06/2002, La facture de Vente suivante @ été sckossbe au client toa ae rane remo - was FACTURE N+ | | 1 _—_— SS —————————— Chopitre XIE Les diffa.sfiés comptables en matidre de TVA route eneur de faeturation de la TVA inesouide au vendeur. c°est Iu qui sera ape payer lt ‘TA bus facture ou non facture & un heat. Par conséquent ta facture de vente doit donc dre cublic avec beaucoup de soin pour Jar les sanctions prévues 3 tous les manquemenis te 26906/2002 aprés avoir regu une frats.t des marchandises vendues fe 20/02/2002, une facture d'avoir est éablie pour constater I< retour et diminuer ls créance sur le client Mahandseseouréss 126.000.00 -TVA20% 2480000 Total: 7483800,00 Venses de marchandses - 124.00,00 | TVA heute : 2430090 | cus 14850000 | Fete 1 Facture @avoir pour constater urn. néduction accordée au client aprés Ia premiere facturation = Le fourisseur pout étre amené & accords» 1 son client une réduetion en dehors de la premigre facture déja établie, pour plusieurs raisous « Soit pour apaiser son mécontentement ite une erreur de livraison. Soit pour le récompenser pour sa fislitéen Iui accordant une ristourne sur les ventes ‘cumulées antérieutes ou pour toutes autres raisons de marketing Les réductions accordées en hors factur (ou sur factues d'avoir) sont done compiles. Files représentent pour le vendeur un. charge enregistée dans un compte soustractif de produits 79 RRR aevordés par Ventreprise!» 7129 RRR accordés par Ventreprise/ veutes de produits fabriqués ves de marchandises Exemple Suite 4 une réclamation d'un client fentteprise adresse Ia facture d'avoir suivante 4 son cont Rabais/ marchandises (+) 12.000,00 TVA 20% 2.400,00 Total & réduire 14.400,00 7119 | RRR accord! ventes de marchandis 4855 | ee TVA facie aot chiens Face d'avoirn® ncidences en matiére de TVA snes réductions de psixentrainent une diminution lela base imposition, quelle que soit leurs natures (commerciale ou finance) ‘5 Sila premibre facture 2 & encaissée, sa TVA est di déolarée a facture davoit y afferente entraine leemboursement d’un montant au clot donne droit au fournisseurs de réduire a TVA correspondante par soustraction des TVA collectées EXEMPLE Une premitre facture a été adrosséo F 22707/02 relative dune vente régiée au comptant contre un cheque bancaire. Montant hrs faxe des marchandises 28,000.00 TVA20% 6.600,00 TOTAL 33.900,09, S141 | Banque 33.6000 mun Venues de narchandi 28,000.00, uss Ba TVA fcsurée | s600,00 Fracture a? | 1S le fournisseur est un déclarant mensuel, la TVA Frcturée de 5.600,00 Dh doit figurer sue Ja déclaration du mois de Juillet; Le compte TVA ‘rcturée sera done débité d'un moatart total des TVA collectées du mois comprenant le T\\ de 5.600,00 DH ‘Si le fournisseur sera amené & eccorder & son clit une réduetion soit pour retour de marchandises soit pour le faire bénéficier une rétion commerciale ou financre, i Iai tabla une facture d'avoir dans ce sens. Pulsque l» cr€ance iniiale est encaissée,l'avoir onnera lieu 8 un remboursemeat ou pourra ete rélevé par imputation sur les ventes ukericures. 208 * EXEMPLE Le 120972002, fenteprise & 616 otligée daccorder un rabais pour évter un lige avec fe cient qui ee @ vendu des marchandises fe 20/07/2002. Montant 6.000,00 TVA 20% 1.200,00 Somme & remboursor 7.200,00 Un chéque a 6t6 envoyé au client 20902 [719 |e accordésvveres de marchandses 6000.00 Brac TVA face 1.200,00 sur Banque 7200.00 Feet d'avoir2* LLa'TVA de [200,00 Dh devraétre soldée lors de I'établissement de la déclaration du mois de Septomre. Elle va figurer en mois su la page des TVA collectées, Ele n'est pas considérée comme unc TVA récupérable surcharges, mais comme une remise en eause de Ta TVA facture deja déclaée, Exemple Le fourisseur peut convaincre son client dattende ta prochalne vente et fl Jmpute a réaction sous le montant de la nouvelle fcture. Supposons que le 12/09/02, le fournisseur élablra une nouvelto facture de vente comme suite Montant hors toxe 126,000,00 Tva20% 26.200,00 Total 451.200,00 Adédatre ‘abate sur facture précédente 6.000,00 TVA rabais $.200,00 Net é payor 144.000,00 Comptabilité génércle approfondie Ces RRR accurds par enrepise Yenies de marchandises tat TVA facture (25.200,00-1 200.00) {a fournisseur ne déclavera lors de I'eablisement de a dclaration dela TVA que la TVA noite resue aprésréduction soit 24,000,00 DH. ‘es ventesnettes de V'exerice s"obtinnent par le regraupersent de tous les comptes des postes ~ 7 Ventes de marchanaises ~ 712 Nentes des biens et services produits. Elles représcatent le chifire d'affaires de Vannée, cxpendant, celi-ci ne sera comectement produits et charges Stock final ——————> An bitan Mais ce processus implique que fa saisie des moavernenss de matéres ou de marchandises est onpanisée selon « fe prove de I'Inventare permanest » pour ire en mesure de valoriser les sorties. Sitel n'est pas le cas, on pratique autrement 214 ‘Stock initia! + Achat de période + Stock final ————» Par compiage au cours de Vinventaire = Consommation ——————» Au comple des produits et charges ‘chats + Variation des stocks Ceau'on vaorise alors, ce ne sont ps les consommations ou es sorties puisqu'on n'est pas fe mesure de les appréhender, mais bel et bien ce qui n'a pas &t consommé, c'est.2-dire le stock final, on procéde done &envers par rapport au processus normal de production, c'est Je « procédé de Iinventaire intermittent » A prior, il peut paraiue évident que, lorsque les éléments en magasin soot déstockés (our incorporation dans fe produit fini ow pour Ja vente), ce fx est valvisé au cat que fowooe en} = = Fowaas zs | ontne sez rode 2p ur | ~ J = fovosee: | ~ ~ evans tre | ontone 8s saon2n2875 | ‘su [woe a ai) i 7 ‘owor sue | ogress 1 ‘STTTVOAICO SNOLLWSTTBOWHT | toa swoesgouty saney + 9 PCE EE - - | ovovese wn o000s eH -Eeee eee . 7 =F ooo ose ‘SETEROUODNT SNOTLVSTTIGONIAE fo ttrsmogues 9p sound» syne amas mesa sie « coms! ease : . > Jevom st 7 ‘suena sg 00081 ~ |= : ~ Javon st 7 ‘S8"1VA-NON NE NOLLWSTTHBOWNL vupuana | yenoy | wowsog | moat sonibay | S9IOuENA SOON NI " 2 : ty) naa aad NG LNANOW una Nolin NOUNLNAWONY ANVLNON S002-TI-FE_ Me ¢0Ge-10-T0 NP aDIONOK SAUAIONVNIA AND STALAY SX SrMMOWWI saa AVATAVL 259 258 7 Chapitre XVI La tenue pratique de la comptabllité La comptabilié peut ie tonue de diffs es manidres par une entreprise «Elle peut éireeffectuée par un con.,,able ou un service comptable au sein méme de Pentreprise - Elle pout dire externalisée suprés d'un. iduciaire ov i un centre de gestion agr66 ou dune socidté do service informatique Lele de la comptabilité n'est pas & d..omter, en effet, existence Pun service compuble dans les grandes et moyennes entrepi.cs & plusieurs fonctions, il est presque consulté quotidiennement par les autres services «par les managers pour la gestion courante st pour la prise de leurs décisions. Cependant les jtites entreprises, par manque de moyens financiers fuming se voieat contains de sous waiter la tenue de leur complabilité. Quelque soit Is smaniére dont elle est tenue, une comptalit, dot toujours présenter une image aussi dele ‘que possible du patrimoine de tentrepts 2 et degager un résultat reel de activi snnuele de celle ci [Lenteeprise effecnse des opérations mviples et varies, elle doit les traduire en écvitutes ccomptables pou enregistter en permanci:e es différents Dux de l'année et qui aboutissent& Pétablissement des éats de synthse. Le ule de la fonction comptableest done de décrire en permanence les flux économiques de I'cureprse en vue de - Présenter périodiquement la situation iaanctére «Determiner le ésultat de Pactivité = Répondre aux obligations comptables «« fscales, + Fournir des informations & la direction ct aux tiers. FFournir des renseignements indispensatles pour la gestion Consttuer une source d'information ct sne banque de données pour les Sudes, les analyses ct 1"élaboration des budgets et des plan: prévisionnels Dans les petites et moyennes entreprucs, le personnel compiable est chargé d'effeciuer plusieurs téches qui sormalement relvent des attributons d'autres fonctions dans tes arandes structures : Diagnostic financis, gestion de paie, gestion de tésoreric. ‘Av contrite, dans les grandes entreprises les activités comprables sont répartios et siparées entre plusieurs services. Comptabilité générale opp ofondlie + Vorganisation de la comptabilité = Loorganisation de le fonctinn comptable depend essenillement def taille et de he nature de activité de Menteeprse A- Comptabilité terme par Ventreprise / Comptabilité externalisée: Lentreprise peut succuper elle-méme de la tenue de “+ comptabilité comme elle peut ta sous-traiter toxalement ou parteliement & des ters, J- Les petites entreprises : Les peites entreprises sont caractérisées pat wn effect! wis fsible. Les petits eommergans, les professions libérales, les attisans ec d'une maniere générale les petites entreprises nowvetlement créées, ne disposent pas de moyens qui leur permetient disoler un service ccompiable distinct des autres services de lentreprise. Phisieurs solutions se présentent pour organisation de ia compiabilité pour les petites structnirs Le chef d'entreprise peut soccuper lui méme de V'orgevisation de sa comptabili Pour cela, i doit disposer des compétences nécessaires.:'v temps et du goat pour les travaun ccompiabes; |Ventueprise, pour des raisons fogiques qui se raat en général au manque de moyers, voisit de sous-traiter é’une maniére totale ou pantille «1 compiabilité. La compiabilité est alors assurée par une personne ou un organisme extere * enteprise, 2. Les moyennes et les grandes entreprises : Les moyennes entreprises disposent en général d'un serie comptable plas au moins étfté au sein de leur structure. La comptabilité peut &rre entiévement tenue sous la responsabilité «d'un comptable de Fentreprise, comme elle peut faire “objet une collaboration aver un cexpert-comptrble externe, surtout pour I'élaboration des Fasses fiscales annuelles ou pour es travaux pétiodiques d'évaluation nécessitant des evmnpétences élevées, Les grandes entreprises disposent toujours dun service compable indépendant, faisant partie d'une fonction financiére, La tenue de la comptabilité est 'euvre entibce du service ‘comptable de''entreprise,colu-c se charge tits souvent le plusieurs tiches et ne recourt aux services extemes que és raremert A quelques différences prés le fenue d'une comprabili” suit les mémes procédures qu'elle si organisée en interne ou en exter, B- Les travawx comptables : ‘Les travaux comptables commencent par ta suisie des ees de référence et sboutissent 8 ‘Pétablisement des tats de synthese La comptabilté 2 pour fonction principale de décrire done maniére sincére et transperente 262 Chaptre KV = Cos de synthe générale 1a vie d'une entreprise. en vue d'élaborer el de présenter aux dirigeants et aux tiers des Bats Financiers végutiers {La comptabilité cepose done sur le stsie av jour le jour des pibces eomplables qui doivent fre probantes et produize apis tritement des informations sineéres et seansparemes sur le pittrimoine et lerésllat de Fentrepese (Quelque soit le ype d organisation adoptée, ta comptabiité suit les Gtapes suvantes dans toutes Fes entreprises Ouverture des comptes au début de Vexereice Recueil des pidces justificatives Controle de leur validité Saisie chronologique des pléces au journal et au grand livre Respect des régles et des principes comptable pour l'évaluation et imputation des éeritures comptables Regroupement des comptes et établissement des balances de contréle périodiques Etablissement facultaif des tats intermédiaires de gestion ‘Opérations de fin d'exercice : Balance avant inventaire, travaux de eloture Amortissements, provisions, régularisationsy..s- 5 Salsie des opérations @inventaire Etablissement de la balance apris inventaire Détormination de 'impdt exigible de V'exe Présentation des états annuels Regroupement des comptes de gestion ‘Reritures de eloture des comptes Btablissement des lasses fiscal et de PETIC 263 gg tt Comptabilité générale approfondic Il- Le traitement comptable : ‘activité comptabe se caractérise par la répStition de tes nombreuses opérations similares, cette situation rend nécessaise la mise en place d'une organisation comptable en vue de ‘ationaliser fes ravaux comptables permettant aa fois un gain de temps et une diminution dos risques erreurs. Lacomptabilité peut ete envisazée sous un double aspect : Satisfaction obligations légales ct ou production ‘informations de gestion, Selon T'objectf ou les objects assignés & la ‘comprabilité, le chef d'entreprise peut ete amen¢ @ la eréation d'un plan comptable adapté A Vactivte de Ueatreprise et choisird'etablir des eats de synthése plus fréquemment que les obligations fiseales ne le prévoient ‘Loorganisation comptable repose sur la mise en euvre de deux choix + Le choix d’un systdme de taitement - Le choix d°un procédé de traitement A- Le systéme de traitement comptable : Un syst2me comptable est un ensemble organisé de documents permettant 'enregistrement des fats comptables (On distingue deux systémes de tenue de comptabilité + Systéme classique ~ Systéme centralisateur 1. Le systime classique : Lenregistrement ditect des opérations effectuées par une entreprise Immédiatement au journal général et av grand livre doit especter Vordce chronolagique. Si ce systéme est simple dans sa conception, il ne peut ée opérationnel que dans des petites structures Le systeme classique est simple puisqu’il repose sur T'utilisation de deux documents cesrontiels le journal général: journal unique sur lequel sont saisies toutes les écritures camptables ceffectuces par lentreprise = Le grand livre: Ensemble des comptes su lesquels sont repartées les écritures du journal général Par sa simplicité, ce sysiéme présente une vert pédapogique, Cchoist pour enseignement des techniques comptables en général, (Cependant, Menregistrement au journe! unique de toutes fe opérations s°oppose # Ia division clu travail qui devientimpérative dans les moyennes et grandes entreprises Cet inconvenient majeur, fait que ce systéme n'est adopte que par les petites entreprises. 1 pour este raison qu'il est Chapitre XV : us de syethise géécale 2- Lesystéme centralisateur : Lesystéme centralisateur repose sur une « Division dans espace du travail comps. journaux auitiares, dont chacun dents et similares, Le grand ive est lui auss: ule division du travail {e+ Le journal général est fractionné en plusieurs ‘20x esi 1éserv8 un type d'opérations répéiives liviséen livres auxiliaires pour pormetice le suv en permanence des soldes des comps « Division dans le temps du travail cou sable : le travail quotdien d’enregistrement des opérations s'effectue dans un premier teps su les journeux aunifaires et dans les comptes auxiliaires par le soin des différentes p..sonnes chargées et spécialises pour chaque type operations. De période en période le. ourmaux auiliaires sont totalisés et centralise att journal genéral, Le releve des compres «ninatifs sont également reporiés sur les comptes collects du grand live general {La centralisation des écritures dot €ue ettcctuée aut moins une fois par mis. Le nombre de journaux auxiliares dépens de plusieurs facteurs = Laaille de Ventreprise - - Lnctivité de lentreprise. 7 Le volume des opératians et leur earact. répettit - Llobjectif d'information assigné au sys. comprable. Lietfetif du personnel comptable Les raisons citées ci-dessus ne sont pi: limitatives, il peat y avoir d'auues raisons gui peuvent justifier 'éclatement d'un fournat auxiligire en dewx ow au contrive la fusion de eux ow plusieurs jourraux en un seul jos. al I n’existe pas done de systéme cenis|,.ateur unique, celui-ci est wujours adapté & la situation de 'entreprise qui 'adopte. (On setrouve trés souvent les journaux av isis suivants «Journal auxiliaire des achat, - Journal auxiliare des ventes Journal (s) auriliaire (8) de banque re (s) de case. Journal (5) auxii Journal (s)auxiiaie (9 des ete += Hourna) (=) ausiliaie (9) des effeis 8 p90 ooreal auitiare des opérations divetns Les grands lives auxiiaires concemnent «1 général les ers: Clients, fournsseurs, débiteurs divers, créditeuts divers, personnel. CCertaines opérations peuvent cancerner sui méme temps plusieurs journaus ausliires, i est done preva duis des comples de lain ov des camps de visement interne pour éviter Je double enregistrement d'une méme uy vation. Comptabilité générale «y-profondie Exemple Retrat 'espdces de fe banque pour alenter Ia caisse Jounal auniire : Banque crédt + Banque: Crédiée + Caisse débitee. Journal ausiaie calsse Débit * Caisse aetitee. + Banque crédito, (On constate done que Vopération sera doublement ew piste, les soldes des comptes seront leitonés, Pour éviter de telles erreurs le plan complsble a preva usage des comptes de liaison iner-journaux auniliaites. Pour cette situation. usage du comple 5115 : Virements 6e fonds, permettia d'éviter Ie doubn enregistrement de cette opération. On obtient alors les Geritures suivantes Journal avsiliaire Banque crédlit : + Banque créée + Virement de fonds bite Journal auxiliate caisse débit : + Caisse debe, + Virement de fonds evédité ‘Le compte de liaison : Virement de fonds est débité clans fe premier journal auxiliare puis crédité dans le second journal, il est dane sold. Pout les achats au comptant, le passage par le cone fournisseu” est obligatoire, i sora crédité au journal auxiliaire d'achat et débité au jour! auxitiaie d.teésorerie concerné Pour les ventes av comptant, utilisation du compte clients aura we méme effet: le compte clients est débité au journal susligice de vents, i sr crédité ay jana de trésorerie. Ans done, les comptes des fournisseure et des clients peuvent remplacer lee comptes fupacavant utlisés dans les systmes centalisateuts avant adoption da plan comptable matocain : Achats av comptant et ventes au compas" Le nomixe des comptes de liaison entre les journai' auxiliaie dépend de Vorganisation du systéme centralisateur de enieprise. Leurrble est d’évite le double enregistrc ment une opération concernant deux journaux auxlinicr» Si ces comptes ne sont pas ¢ldés, il agit donc, d'une anomalie qui doit 6 recherchée our éviter l'aboutissement& des soldes cexronés et par voie de conséquence & l'établissement "> éats non sincres. Mais certains comptes peuvent rester pendant i certain temps non soldés @ cause des désalages d'enregistrement entre les journaux auailinves cancernés. C'est le eas notamment dee effete négociés, des effete 3 l'encaissement 266 Chapitre XV: Cas de synthase générale: B- Le procédé de traitement comptable : Un procélé peut Ste defini comme un support matériel ou un raayen de traitement de information comptable, L’Svolution gw" wonnu la tenye de 1a Gomptabilité en si pew de temps. esi due essentieliement a la revolution informatique et surtout a la migso-inFormatique ‘qui ont rend le reeours 3 Muti informatique abordable méme pour les petites entreprises, ‘Ondistingue quatre manires pour tenir une comptabiité ~ La tenue manvette La tenue pas décalque La ‘enue par la ureaurique. Ces tris premiers prooédés relevent du pass. il est rare de trouver encore des entreprises «ai iennert leur comptabilté uniquement de cette maniére - Le traitement informatique Lientreprise peut cecourit seit 8 sous-aitant soit 4 fa mise en place d'un systéme vformatique et lscquisition ou la conception dun logiciel de traitement comptable. Le traitement informatique 3 fagon consiste& confi un tiers tes traitements compables de VMentreprise et perme: done aux petites entreprises de bénéticier des progrés techniques sans 4qullesinvestissenc en matériel et en progiciels Malgré ses nombreux avantages, fe raitement informatique 8 fagon présente un inconvenient majeur, Pentreprise ne dispose pas toute temps d'une comptabilité jour. La baisse tds nette des codts des équiperents informatiques et les nettes amélioration® es performances de Ia micro-informatique ont rendu possible Paccés & usage de Fouti informatique tout 3 fait la portge des toutes petites entreprises marocaines. En offet les progiciels de plus en plus améliorés permettent de banaliser la tenue des comptabilités et de dymestifier toutes es dificultés com pables. Ils permettentsimultanément Ja tenve dela comptabilté aver un degré assurance plus élevéet d'auttes taitements res avantageux et ues utiles pour l'entreprise, comme le titement de la paie du personnel, ['étabissement mécanique des éats de gestion, le calcul de cerains ratios, la détermination devolution des charges et des produits, Le traitement informatique des données compiables évite en général Ia double saisie une ‘opération, du journal général ou auxiiate, operation est reportée aux comptes concernée, Jes erreurs de report peuvent re éviées, le détail des comptes peut etre obtenu par simple ‘consultation du fichier et I'établissement des étatsintermédiaires de gestion devient de ce fait ane opération sie, L’entreprse disposera alors d'un systéme d'information compiable & jour et consoltable & tour moment de Pannée Cotte faclité ne doit pas amener I'entreprise un abus de surinformation ni une confiance avougle dans los taitements automatisés par les logiciels informatiques, des opérations ‘audit de ces systémes, doivent sans esse étre programmées pour un éventuel paraméirage deces demiers, La surinformation comptable peut avoir les mémes inconvénienis que le sous information 267 t Exercices 1 HB : Exercce comptable ne coincident pas avec anne ol Le cabinet qui vous emploie compte jarmi ses clients, la société anonyme «SARA», vous €tes chargé d'établir le C.P-C. ef i bilan de Vexercice comptable qui s'achive le 31/05/2002 ‘Vous disposez de la balance établie fe 33/2002 avant inventaire. _tnapiire AV : Las ge symrnese genencie w ; Snes | Soldes conte oe pains | Comer | compte ened ebiters | Crifiteurs | 7 mn Capital seciat son 000.00 Sauat ah fs Be aaah arta : tect pacar oe 174 | charges sxates tinsso 1152 Reserves facies, 156 500.00, Sa aera se 1 Smprunts auprés des Ctablissemenes de eve GRO Escomptes accardés 275: 2121 | Frais dscqsion iumobisaons 21 300.00 21a eee ie ain an eae 240 | ate de amor 53490000 isa | evens desimmeies on sls A eplotaton 214000 eat tena ae (rsa 781 | Rowen des uues eas Space (1) 334000) | ‘28113 | Amortisseiments des frais d’ augmentation sa capital 7 160.00 eee 72a 085,00 | es 085,00 aaity[Anonisements cs ais acubsion dr Vi s 6.00 2851 | Amonisemens du ate de anspor 185 97500 24551 | atortisemens dy mobi de ren ts ea (1) sender rp esis reyes RAM @ MAK 24332 | amortssements ariel ebareas 4024000 ; 3110 | Stocks de marchandises 326 200.00 | sat [Chews 3070200 i S24 | ens dots ou ginux 663,00 3425. | Ciens ela 3 eee 1059100 Dats Dates de | Taoxconsants | 3453 Acomptes sur impéts /résultat 9 840,00 Immobilisations: entrée vo. ‘Cession | 'amortissement. f sso |i TVA veaperae /ehuges weno ; 356 | Ei cx de TVA eid 184950 VFris@augmanation du capi | ov06o9 | 5800] 2% 3500 | Acton sso00.00 : 39e_| Pon pe cl cen sats jane 2 Frais acquisition dtenmobiisaion | 010999 | 21 300 20% | au | Feuriseas seoso00] + 4415 | Feuissun BAR ‘999900 Sy Metll dewansport 4432, Personnel rémunérations des. 17470,50) Camion MAZDA O1e7 134500} 0109101 20% ti | aac Rae Si 278080 Si cere | axz000 2% 455. | Eat lORalares . 402020) 4455, Etat TVA facturée 15 732,00 a bead eo aa Si4t Banque = 170 318,00 Slot | Cae 128300 Mobis d Buea oinsor | 57900 10% ttt Actas de mchandies 2.699 70.00 6119 [RRR obtmussuracae de marchandses 700.00 6125 -Achats non stockés de mat. et Fournitures 74 500,00, eee 6133, Enireticn et reparations: 8 324,25 ase eet ounsio7 eat OK 6134 | Pines dase 1038000 Machines cater ovooss | s4400 10% 6136 | Remunéaions dat. ethonerkes #6000 Phxoopieie onan | 12000 15% 6145 | Fas pons tas de tecomacaton 299500 6147 | sevies wncaes 207s tet | imps ean dees 3874000 6171 | Reananéaion da pesoaet oo sma Aveponee | G305%4850 | Tav0 57480 270 an Comptebllité générale approfondie pabiliné o a 2. Les cessions suivantes ont é(é réalisées et comptabilisées ainsl : a Actions | | 6250 NB: L'entrepriso n'a pis eucun engagomont de réinvestr fe produit do 3+ Le portefeuille des titres se compose des titres suivants: ~ Actions RAM : 120 tives acquis & 122 DH T'un dont 50 actions eédées le 25/12/2001 Provision consttuée le 31/05/2001 : 200 Actions MAX : 50 ties acquis 8 192,20 DH Pun ‘Provision constiuée le 31/05/2001 : 1 500 Les cours au 31/05/2002 sont es suivants RAM = 123,50DH MAX = 182DH 4 Les eréances douteuses : -TALB] est considéré comme douteux depuis le 31/05/2001, Nominal = 4 164 DE Provision consttuée est considéré comme insolvable au 31/05/2002 815 DH Provision consttuée = 525 DH ‘Montant encaissé et comptabilisé le 23/03/02 : 1428 DH La nowvelle dépréciation est estimée 2 50% du solde hors taxes. Toutes les dotations sont fosfaitaires. Chagitre XV. de synthase gérale 5) Le relevé des f tes eneaissées et «ghées en Mai 2002 50 574 DH TTC Total des encaicsementsrepus des lie (TVA comprise = 20%) TVAau taux de 20%) Lentreprise est un déclarant mensuel su ant le régime des encaissements. Les acts et ley vemes sont taxes 8 20%. . 6 Au 31/08/02 on releve : os fournitures non stockables estan! pour Mexercice suivant : 2 120 DH. Une prime d’assurance a té payée et -mptabilisse le 01/09/01 couvean is risques de la période du 01/09/01 au 01/09/02 : 3.01 DEL + La consommation d'électricité de mai 02 est estimée 8912 DH (HIT) Une commande des marchandises et lgj en stock au magasin depuis le 25/05/02. le fournisseur a tardé de nous envoyer Is /scture = Montant hors taxes : 4 400 DH HT - TVA = 20% ‘Leemprunt figurant sur la balance est 1/08/01 vortissable comme suit : Date de souscription “Annuité Hors Amortiserent Tax Hehéance 4500 vow 45000 ‘0se003 Le stock final des marchandises est chile 8 324.700 DH. ‘Travail faiee 1) Passer au journal (outes es éeritutes 'inventare en respectant Vordre des émoneés, en onan toutes les explications nécessites 2) Préventer le CRC. au 31/05/2002 3) Dégager le résullst fiscal sachant qu'une charge de 8 370 DH est now déductible pour ‘stout de facture 4) Calculer et enegistrer Vimmpot de 'e .rcice 5) Presenter fe bilan au 31/0502 Comptobilité générale approfondie Exercices 2 NB: Socitt® sounise 8 11G.R. La SIN.C. « ZAART et Associés » au capital de 2.000 1) DH est constituée en 1980, elle a pout activité Pimportation d’artcles de jeux qu'elle co»nmercalise sur le marché national ‘Avant d’entamer les travaux dinveniace de 'excrcice 2001, il vous estdemandé denregistrer les pices suivantes non encore comptabilisées, 1 Le dossier @'importation relatif la dernigre “ommande resve d'un fournisseur francais comprend : ST NARTES Te 2072007} FFocure a°61242-M SA.TRIPAK Nantes-France A SNS : ZAARL ot aseociés ‘Casablanca ~Maroe Jeux LEGO 3124.4 1e000€ Jeux élecuoniques ~ 217 B 9.000€ Jeux « pace »—127€ 25006 TOTAL 295006 Romise 4% rise ‘Transport 2200€ ‘TOTAL, sme Payale par vrement bancaize&efecter le 20/122001 27a Chepitre XV i Cos de synthése générale 2 Facture de PO.D.E.P. (OEP. CASABLANCA, le 02122001 Fectre - 300424721 ALSNC.ZAARI & Associés Feet 1600 DH Manjpelaions 1500 DH TVA: 20% eeoDH TOTAL 3960 Di PayS par chégue BMCE n°2472480 2- Quittance de douane Docane du port de Casablanca Quinance ar831 789242 —C Casablanca le 03-12.2001 A: SNC: ZAARLet Assos Taxe de dowane 8240 DH Prbverent fiscal & importation (EL) 32460 DH ‘TVA! Cagison imponée 71742DH ‘TOTAL pay par chique bancere BMCE 2472486 112442 D8, 3+ Note dhonoraire du transitaire Casablanca le 02-12-2001, TRANSITAM Note n’S247 Ba es FAR, Carabianes| A:SNC: ZAARL & Assooiés Honosaives 200.00 DH TVA: 20% L219. BH ‘TOTAL ‘6 090K él preted change ind le jor méme chant e 2001/2002, 275 Chegitre XV Cas de synthise ynércle Comptabilité générale profondie Yer‘Travail: bane travel Envegisuer ces diferentes pidces 3 a date de dédouanement (Je 03/122001) sacha ave Enregistrer les avis de debi de la Bae sachnt que le Ler ext parvens a Penteprise le Je cours de Fewo était de: 1€ = 10.14 DH 1612-0 ete second a 8 regule 2 22001 (onsuter Fextait de ta balance doné en annexe pour le respect des comptes pee eee divisionnaires uilises pa Fentrepise) Ti. Avis de la banque relatifs & des virements de devises pour le rBglement des dettes Gtrangéres IIL- Autres opérations non couptabilisées : 1- Réplement du fourisseur: SA BAMAT situé 8 Lyon ~ Nominal figuant ev erédit deta foe dee fournisseur = 75240 DH Total des salsiesbaus 41 600 DH “Total prélevé aux salaries pourNSS. 1 386 DH een ea “Total YOR prélevé aux salariés 26520 Net di aux salariés 374121 ‘Casablanca 14/12/2001 12: 12008 SNC :ZAARL et Associés Devises aherées +7 200 € x 10,146 DH = 13 031,208 ‘Commissions diveses 1 250,00 DH TWAlcommissions: 79 —-ELSLDH TOTAL pisievé de votre compte 74 388,704 2 Reglement du fournisseur TRIPAX BMCE Agence Zetlaga ~ Casablanca 20/12/2001 A: SNC: ZAART et Associés Virement devises : 30 520 €x 10,145 309 625,40 DH Commissions et frais 1870.00 DH TVAicommissions et agios 130,90 DH TOTAL prélevé de votre compte 311 62630 DH A payer le 05/01/2002 2+ Charges patronales /salaires ui. décembre : 7 488 DHJ & payer le 15/01/2002 3 Pour établir la déelaration do VA du mois de décembre on vous a réuni les renseignements suivants : TOTAL des encuissements +222 59. HL “TOTAL des reglements effectués en: overine ~ Fourisseurs locaun : (achats marches) 102 360,00 DH = Dowane : TVA figurant sur quittancy 13 745,00 DH Charges taxées 8 1% 2621.50 DH ~ Charges taxées 420% 4248,00 DH = Charges taxées 8 145% 3648,00 DH NB: Les TVA soat ent. sment deductibles Les ventes et les achats sont taxés au iwux normal: de 20% + CxSdit de TVA ds mois précédents 286,00 DH ‘Sime travail Passer I éeriture relarives aux charges de personne! d= Décembr. b Présenter la déclaration de la TVA du mois de décembre et passer Uécritwre | correspondante IV ~ Travaux d’inventaire de Pexercice 2001 1-Les immobit ‘a Frais d'augmentation du capidal ‘VO = 172 400 DH engagés le 07/03/2000 “Tour damontissement = 20% b- Batiments : vo=874 200 Date d'zequisiton = 01/04/90 Tax e'amortissement 2% ‘c- Matériel informatique : ‘Micro-ordinatours JBM = VO = 386 200 DHL Date d acquisition = 1/10/83 , Durée de vie = 8 ans -Micro-ordinateurs NEXDORF = VO = 196 000 DH, da! dacquisition = 01/07/2000. Durée de vie= 8a Ces demiers micro-ordinateurs soo" & amortr en dégressif. 2 Les eréances douteuses ov litigieuses = « client = SAADAOUL Ali ous doit = 4 584 DH, il tv! provisionnée I'exercie précédent de 1 910 DH par décision du gérant, if est abandonné yvar fe restant d. Client : SA FALIM nous doit 5 136 DH, I"échéance dv 20)00/2001 n'a pas et respectée, les demiers pourparlers laiseent présager une déprécintion de ordre de 25%. 278 3. Biat des stocks «Stock de marchandises au 31/12/2000 : 1 $46 275 DH = Stock de marchandises au 31/12/2001: 1 678 420.DH 4 - Charges restant & payer : Baw et lectrcité de Décembre 2001 : 2 653,60 DH TTC = Téléphone de décembre 2001 : 5 544 DH TTC Intéréts sur avance des associés «Dus A Mr ZAART Mohamed associé principal ‘Avance effectués Ie 01/06/2001 = 350 000 DH «Dus A Monsieur FADILI Ahmed : Associé mincritsire ‘Avance bffecige le 01/09/2001 : 150 000 DH ‘Tan de rémunération des avances 6.5% Ian 5 - Relevé des dettes en devises au 31/12 Fournisseurs Nominalen devise: |, a __ | comms sunzzos SAMARAK 172006 1e=10 42D 1e= 10,4268 SABRAMING | —_18-8008 1€= 10,168 DH 1e= 10,162 ‘seme travail & fale: Passer les écritres corvespondantes aux travaux de cldtwre de Vexercice 2001, | enprésentant tous les caluls jusifcmis neessaires sur la copie des réponse 279 1 Comptabilité générale opprofendie V- Extrait dela balance avant lenregistrement de toutes les opérations cf-dessus. Libeité babe creat ‘Ackats de marchandises 2786260 Frais €0.D.€.P/Imponation de marches nao {611103 | Fras 6 douanelimpon de maresandises snas ‘ittos | Transports sur achats de marchandises 78 782 11105 | Fins de anit 172400 119 [RRR Obtenus sur acats de marchapdises 470 6125 | Achats non stokes de mates et fourares i474 6132 | Redevanceseri-ball o2720 6133 | Enetien et éperavont 9740 6134 | Primes assurance 34 200 6136 | Rémanations d'intermédiares et honoraires 7450 46143 | Déplacements, missions et ceptions 240 144 | Publict, publication et eations publiques. 10 co145 | Frais postau et fais e elécommunication ans 6146 | Cotisaions et dons. 12300 6147 | Services baneaies ans 6161 | Imps ettxes 31260 6167 | Imps, axes dots asim 170 6171 | Retmunerations du personnel 512 460 6174 | Charges sociales 92 162 tt | tmereis des empruns ex deues 192725,60 sat | Penes de change 274 . (6386 | Escompies accorés 375 658301 | Pénalts et maoraions d'impses 2m 7111 | Wentes de macchandises 4529700 7127 | Vertes et prodits aconseines 9780 7119 | RAR. accordés aux clients 1700 7331 | Gains de change rom 738 | Ameets er procs assimilés 2726 7386 _ | Bscompes obenus 3230 ‘VI Renseignements pour la détermination de Pimpét sur le résultat de Fexercice 2001: Misa par les corrections Fiscales que vous devrez repérer & travers les écrtures comptables Aqui vous ont été demandées, on vous signale |- que les dons eles cotisations comprennent - un don au eroissant rouge maracain pour 5 000 DH. «un don & un club privé de sport geré par madame ZAARI pour :7 800 DH. Chive KY: Ca. de gthse générale 2 Le taux Fscalement admis poor es nists dos avances en compies courants d'associgs est de 6,259 pour Fexercive 2001 3+ Monsivas ZAARI est marié et pre de 5 enfants & charge 4. Lresercice 2000 ses sldé par un IGK be 178.400 DH st une catisation minimale de 31 240 DEL 5-Bartme dePIGR ‘Tranches Tax Somes 4 déduire 0320000 O% 0 +20 00024 000 1% 2 «00 +24 9908 36 c00 1% 4520 ++ 36.0002 60 000, 38 9360 £40 000 43% M4960 ‘Sime travail: T Brablir le CPC. (3 points) 2. Déterminer Uinnpot exigible pour I'e.scice 2001. 4 -Achever le CPC. {1 point) hte generale opi" stondie Exercices 3 NB : Enirepre assuyetie partoiement & fa TVA Lientreprise « BATROS » au capital de $000 000 Dir -ntigrement libéré, s'est consttuée en société anonyme ily a une vingtaine années, elle c= mercalise des produits vavies| Des articles taxés 8.205 = Des articles taxés 14% Des articles taxés 8 10% Des articles taxés 1% Des articles hors champ de la TVA ou exonéeés Ele est de ce fait assuettiepartiellement & la TVA” Les proratas de déduotion de TVA des exercices précélents se sont fixés comme suit Chopitre XV : Las de synthese generate Le prorata de l'exercice 2002 est de: 74% Factures regues au courant de Vexercics 2002, relatives a Macquisition des ‘immobilisations ‘Casablanea le 01/07/2002 Foeture: 3727002 Beret MAROC ASA BATROS» Calon Beier 6 evindres 500 000.00, TVA:20% 100 900,00 TOTAL TTC 600 000,00 Regu voue cheque BCM 3142478. 100.000 Regu virement de I SOFAC 50000 (emprantremboutsable par 36 meusuaités) Factre regu le (2107/2002 [Came [a [ [em [a 7% «Ne 76% 50% Prova ES Pour effectuer les travaux d'inventete de Vexercice 1002 op met A votre disposition les renseignements suivants 1. Les immobilisations amortissables : ‘Gamal des i Date | nae | Duréectmode Se a Datee prix de ate | anata | Pamerisenen | SE ‘sion Maden | ae Le sve 180 a ovoupt | 631.000 | dans Dep erm fae ‘camo mazoa [orriase| e3s000 | aad | assaiaas | betas Canion eit | ozor02 2 = : 1) Rappeter tes éeritures relatives aux factures d'acquistion des immobilisations ci- Maia Le 2077002 dessus. infomaigut ovens | 58720 58720 | cession de 2 micro 2) Régulariser la TVA des tmmobilisations suite a la variation du proraa au tire de| 4 icro-oninateurs ordinates 8 enenetce 2002 BM odical is 3) Calculer ex enregisier les dotations aux amorissements de Uexercice [Smicrmordatens [onion | 7 | ane Dep 7 7 4) Régulariser les cessions des immobilisations sachan! que le comptable'n’a envegisiré PUL | i J que fe pris de cession. ‘Casablanca fe 29/09/2002 acre 14728 IBM— MAROC A: SARATROS | Peetu 4 6x 8500 51000 opaquexcD x 200 = 2000 TVA20% 10 600 Total TPC 63600 | Resu vow chbque BCM 3142088 20000 Rese eri pour d mois Factor regue fe 0/10/2002 282 283 Comptabilité générale approfondie II- Renseignements relatifs aux eneaissements et aux déeaissements pour Pétablissement de la déclaration de la ‘TVA du mois de décembre 2002. 1 Ventes encalssées en Décermbre 2002 + = Articles tnés & 20% 177 840 DHTTC = Amticles x65 8 149% 97 356 DH TTC = Articles wnés 87% 152.475 DHTTC 2 - Achats et charges payés en novembre 2002 : Achat + = Achats de marchandises taxées 820% 98 880 DTTC = Achats de marchandises taxées 214% 27.588 DTTC «= Actats de marchandises taxées 27% 158 574 DHTTC + Frais généraux “Téléphone 54m DH TTC Hoonoraire de l'expertcomptable 9 oo DUTTC 1, lotic 3 852DNTTC Honoraires #'avocat = Agios baneaires 3638DHTTC 9633 DH TTC Transport payé 318 CTM La déctaration de la TVA au titre du mois de novembre s'est soldée par une TVA due de 13 840 DH, 2eme travail Tout en tenant compte des régularsations de la TVA suite aux variations du prorata Aéerminées précedemment, il vous est demandé d'établir I déclaration de ta TVA dt mois de décembre 2002 et de passer V'écrture correspondante au journal, 111 - Charges et produits a régulariser : 1 une facture d'achat de marchandises est arivée & Ventreprise te 15 janvier 2003, la ccommanie a 6 regue le 25/12/2002, elle comporte : 18 600 DH HT d'artcies taxes 8 20% et 22 600 DH HT d'articles taxes 87%, hapitre XV. de symthise gd 2. La redevance de telephone de décemin. n'est parvenue & Pentreprise que le 20/01/2008 ‘pour un montant TTC de 4 560 DH. 3. Les quittances d'eau et élecwicté sou .rivées & Mentteprise le 15 janvier 2003 pour un ‘mantant TTC de 4 066 DH 44 Une prime assurance d'un montant bal de 9 600 DH a été enregistée fe 1508/2002, période dt (1 19/2002 au 2802/2003. 5 - Les fovtnisseurs nous doivent des ristirnes sur les achats du Aéme trimestre 2002 ‘Achats cumulés de articles taxés 3 20% . 152,000 DH HTP ‘chats curmulées des articles taxés 4 7% 152.000 DH HT elle couvre les risques Les rislournes due est de 59 pour toutes» marchandises {HI reste pour lexercice suivant (2003) ‘Stock de marchandises au 31/12/2002, 2.277 200DH (On vous rappelie que le stock de marchayises au 01/01/2002 était de 2 198 600 DHL IV - Données fiscales : | Lienieprise ne souhaite prendre as.un engagement pour réinvestir son prodi 2--Dans les charges complabilisées on rei.ve = les péalié et les majorations pour pai.anent tardif de cevtains snpOrs pour 8 770 DEL ~undon de 8 000 Dh & une équipe de sp. non fédérative, - 100 cadeaun publicitares sous forme s.eartables dé méme valeur unitate comportant fe sige dela société. Valeur globale TTC ; 1 000 DH «taux de fa cotisation minimale: 0.5% 3+ Vexercies 2001 s'est soldé par un deficit de ~ 132.460 DH en provera en 1otalitéd'umonissement Ia cotisation minimale support au tis le Pexereive s'est chitftée 843 860 DH Comptebilité générale oy rrofondie Chapitre XV : Cas de syathése générale V~ Extrait de la balance avant inventaire wu 31/12/20 Codes Initulés des comptes” aealOS | Soles eréaiteurs Exercices 4 Achat de manchandes srr 01.00 IRRR obtens/ acts de archandises - 270% Lientreptise « ANDALIB & Chie » constituée en société en rom coilestif en 1990 s'est ‘Actisnonsockés ds mates et fourniue> } 231 84000 specialise dans le commerce de gros 'aticles de quincaillerie qu'elle achéte localement et ee uit Hie de évanger, Four Gublirles tas financiers de exercice 2002, la direction financiée vous Baia iearacae wena temet Fes renseignements suivants Primes assurance 786000 Remuneration 'inermédireset honors’ 2740000 Tasos 940.00 — SansePaeeennene ives pdleaonercton pains | 64000 na conte San dn [ St tin | Pris posaucet ris deéteommunicasen | 9784200 Coa tie Dada Covissions et dons san Réserve legale 32540.00 Serves bacares 7350 Reserves aclaives e@x.00 Ips ec aes ietes samo nr sts ds aise de syasoano] 209° a ais amet dcp 72 4004 beeeteneeereeaiee eras Amortissements des frais daugmentation du capital 297 920,00 6174 | Charges sociates 11382000 | Fonds commercial 1.850 000,00 | Ines mpm et dees 9624250 Materiel de uanspor Ln a0 6386 | Escomptesaccrdés pon Amerissement mail dy anspor. 1145 52000 Dobler de buesu ma 88000 3 | pénaliés et amends scales ow penles : Sere Sete eet pee 7 Amortssemnts du mobilier de bureau 168 928,00 crt | Vents de marchandises | 10 747 90000 2352. | Mateel de bess 3644000 7119 | RRR accords parentcepie | 270000 2a352_ | Amorsemeats dv matéel de bueas msrs00 7381 | Inve et produits assimilés - 13.400,00, 2335 _ | Matériel informacique 972. 900,00 28355 | Amorisemens dus matédel informatique 147 36600 7386 | Escompts obtenis : “ | on 3111 | Stocks de marchandises 1392 800,00 7513 | PC der immobilisation corporeties | 184000,00 Sent cee 305 01000 1 3424 | Cems douteux cu igus 101 04900 3425 | Gent ees a eeevorr 82.080.00 3942__| Provisions par dria des clizns et CR 21 05000 34352. | Bist TVA eeupéablechares 153 92000 Cm : 7 : 481101 | Foumisseus nationeux 628 800.00 1 Passer les dertures de régularzation au jours a ue 2 Biablr le CPC [sis | Roumsienr ees a paver 15284000 3-Caleater impo engl au tre de ecercice 192 et passer axourna son éeriture |addt JENS oe asa sachant que Venireprse a payé réguliérement ses romptes Achever le CPC. dae | oavewre ce ene OPER REE CREEP EERE eee eee 4435 | ec TvA fen ai sen0 8463 | compte cou ecits 500 000.00 4438 | Deemrédiour rsesoo| “19700, stat | pases 286 287 _Chopitre XV: de Comptabilté générale apprefandie ‘easauatas' auieiaate IIL - Relevé des dettes en devises . so | cerca eee (6583 | Plnalites et amendes fiscales | 2 TROD} 6196 300.00 ‘Le camion de livraison a été cédé le 28/11/2002 contre un chéque bancaire de 260 000 DH, 27200009, = Aucan engagement de réinvestissement ses prix des cessions ne sera pris par 'entrepisc. | "15 299 02,00 7531 | Gains de 513. | PC des immabilsaions corpore V- Créances douteuse ee esse eRe ee ey ee elton ote carelioee oa ‘L'ancienne eréance douteuse figurant .... la balance avant inventaire est considérée comme encore enregisirés. insolvable parle gérant. + Une nouvelle eréance douteuse est cusidsrer comme Igieuse, elles élbve 827 120 DE. 1) Total de la facture du fournisseurfrangais = SA'TALM 92 2006 Te: la direction estime sa provision 75% du nominal bos taxe Cours de eur le jour de dédousmensent: | € = 10075 DIY 2) Fraisde banque = 2.632,20 DH TIC (TVA 7%) ‘La provision ancien était ell aussi estwaSeforfaitairement parla direction générale 3) FrisdeVODEP= 4 104 DUTEC (FVA20%) 4) Taxes de douane es PEL. = 8 140 DIE payés por ehéques tancaives TVA 187411 DH Comptabilité générale op; afoncie VI - données pour établissement de I» déclaration de Ia TVA de décembre 2002 + Toyal des ventes encaissées en décembre 2002 : 171%) DH TTC -Toual des achats payés en novembre 2002 195 84011 TTC - Charges diverses payées en novembre 2002 * taxées 820% 5 100DH TTC Wtaxées 47% 1519.40 DELTRC VII - Régularisation des charges et produit: : (Charges de lexercice 2002 n'ont encore comptabilis!s : + Telephone parvenu en janvier 2003 : 776 DH TTC + aw et életricité regus en janvier 2003 898,80 DH! 'C + Marchandises regues le 26/12/2002 sans facture : 38 °!0 DH TTC + Totéréts d’emprents figurant sur la balance dus pe 1a période allant du 01/10/2002, caleulés au taux de 4.59 semestiel et qui ne seront és qu’au 31/03/2008. = Charges comptabilisées et concemant 'exercice 200% + Fournitures nan stockablesrestant pour Pexercice sui ant : 8 740 DH (HIT) + Prime d’assurance : 12 000 DH assorant les risques ~ a période alfant de 01/06/2002 au 31/05/2003 + Actats de marchandises nom resues au 31/12/2002 ris 1 facture qui les concerne a 6 complabilise : Montant hors taxe: 12 700 DH, «Produits comptabilises mais ne concarent par ex-vice 2002, - Ventes enregistrées mais non encore livrées au 31/12/ (02: Montant AT: 35 800 DHL = Le stack final dégané par Vinventaire physique au 31/12/2002 s'éléve 81.402 860 DUE ‘VII I- Données fiscales : + Les achais et es ventes sont taxés 8 20% + Le toux de la CM est de 05% «= Leexervice précdent s'est soldé par un IGR de 13 24° DH et une CM de 28 720 DEL Les eadeaux 2 Is cliente sont représentés par 1000 »vendas portant le sige de Ia société - Les avances en comptes courant sont effectués par + ANDALIB Brahim : associé majoritaire pour 300 0" DH le 01/04/2002 290 Chapite XV Cs de synthisegénérole + SAADANI- associé minoritaire pour 200 G00 DH Ie 01/07/2002 taux de rémunération accordé aux associé = 7.59% I'an aus fiscal de Vannée 2002 4.25% ‘Travail A faice 1) Passer au journal I'écritures relative importation des marchandises. 2) Passer les écrtures relatives aux dettes exprimées en euro, 3) Calculer et enregistrer les dotaions aux smoctissements 4) Regularises les cessions des immobilisations 5) Passer les Ecritures relatives aux créances douteuses. Oo Preseern cation de TVA de cere 200 et pase rues corespondanes au journal ‘Ty Passer les éritares de régulaisation des charges et des produits. 8) Passer les écritures relatives aux stocks de marchandises 9) Buablir fe CPC, 10) Déterminer 'imp6t exigiblesachant que Mr ANDALIB est marié et pére de 3 enfants ‘charges ete dispose d’aucun autre revenu. Passer Fécrture correspondante au journal 1) table bilan ‘Tranche Tw © ~20000 0% 20 000-24 000 Bs 24.000 ~36 000 21% 36000-6000 35% +60 000 4% 291 Chapitre KV: Cas de synthise générale Annexe : Extrait de la balance avant inventaire. Soldes Solder Codes tulés des comptes ee | es 61) | Achats de marchandises 3.684.800.00 Table des matiéres 16125 | Achat non socks des metres foumitres 842.500,00| 6132 | Redevancesetai-bail 27240000 6133 | Entsion et éparations 95.840,00 : 6134 | Primes assurance 72.400,00 Matiores. 6136 | Rémunteazions ditermédiives et honoaices 27.800,00 ‘Avant proper 6142 | Tensponts 492.4000) ntroduetion générale 5 | 6144 | Police, publications et etations pubiques 92.60.00 7 6145 | Fas postaue fas de eoomumuniaton 749000 6145 | Cousstons et dons 9280000 CChopitre 1: Approfondisement ics epérations sur immobilisation 9 6147 | Serices banca 27.450,00 ileal 3 6161 | imps uses deste 58 940,00 rites de tinction dune i, ilisation 9 16167 | opts, ast eis esimiés 9.74000 See ; ‘171 | Remuneration 6 personel 1.720.600,00 2 Ladisinction ete ines stock # cha © 6174 | Charges scies | 292.7000 | eRéglesgénézales 'évauaton de, nmoblisetins 0 papas benieeounet sipanyd 1: Bvalationdeskamobilsations' wens av Bin, n stid | inert des CIC dassociés 2250000 a a esi ees aeaica 2 vuhation det immeilston: tin Pexercice 6386 | Eicomptes cords 4273000) 5 vation des immobilisation 1 sorte d Veateprise 2 6583_|Penaltes sales 5240.00 1D Bareyistementcomplale até ¢'imenobilisaion 2 TANNOE | Vertes de marchansises (aes 4208) 6734970.00 : 1. Consatation dune ented listo n 781102 | Vemes de marchaniises (andes & 14%) 856.200.0 11102. | ene non soomies Ia TVA 1.005.665,30 2 Acquistion &inebilisaion el ajetissement 8 TVA 6 7331 | Gainsde change | 2.150:10 3 Acaistion 'mampbitisation yu it bal. » TAL | lets et produ assis | B7030 14 Acquisition une imeobiistias dont e prices indexé 2» 7386 | scampi obtenss 459720 7 ire une eae vi 3 7513 | PC-¢es immbilsations comporetes 1.00090 5 Acquistion une immebilst conte une ret Vg 6. Acquisition d'un immoitisati dont epic est expriméen devises 3 Chapive 1: Immobilsations : wetssements et réguarsation des cessions | 77 1. Notion ¢snertissement 2% 1- Definitions » 2: Rote de Famontssemeat » (hapiTre AV. (as Ge synimese yerres we Matieres Pages Matleres sie A Le priqnd amare 7 Les revels nes dit vests ” A: amorisemet nie x0 4-Leslogicielsourocil ntonmatigns 8 3. Amerivent detest a 5: Dido ini des meses des vores de tours 8 Autres pratique ¢ omens » 1X. Les povisiens pour deecition dee amisalons % 1 Lavette escent » A Aspect cami es poisons pour dpréiton es irarsbibtions a |-Anonisementetrop Sasol » | Inmobisont coocemées - 2 Amwetisemeat en mois 3 cosier 4 2 Tite compa = 1Y. Les cession des mmoiston smertsbles 4 B- Lappeéiation aration pon ition es ineilatons 6 1 Contetton da cession a 2 Réeulaioiondelacesion a CChapire1V:Lessortes des imnobliations ds patrimoiae de Pentepise » 4. Résle Sse n matte de TVA 7 [Proline complableset scan is aso ee inmotion 9 V.Lemortement exception mh ‘A: Sides nmobiiton seo 7 B-Thatement isc esas scsi ieebiltions “ Chapt IC: Cappotondisenet des ils d'art et de provions {Option scaled aon dle des ples + prion desimmobisatons s 2- Opi por lfinvesissement prot de esion exon des ps Changes constutées d'avance. cr Enoneé. fet B- Charges i payer 8 1k Comive et IE Régulation des produits s ‘A- Produits constatés ’avance. 5 Chapitre X : Les difficultés cormptabl:.. ca matidve de TVA 137 B.Produitedrecevoir. % E-TVA facturée parl'entreprise py 1-Charges immobiliser et ransfers de charges 7 TL TWAregue sur focures des tiers = IM Immobilisations produites par I"entreprise pour elle-méine 8 IIL Déclarations périovtiques de TVA. = IV-TVA récupérable chez un assujetti past bal ‘Chapitre VIT : Travaun de eldture et établissement des états financiers ennuels a 1+ Quest ce qu'un assujetti partie san 1 Détermination des stocks et éeriture d’inventaice 2 +2. Prowata de déductioa | + 1- Constration des amortssertens ec 'gulasisation des sonics dinmotisations 93 3.Application. ia IU. Provisions pour risques et chasges et pour déprécistion des léments d' Act cs ‘V- Régularisation de fa TVA al TV: Régularisaion des charges et des produits 4 1- Réguluisation site Ase cession du. .obilisation 154 ‘V- Bialissement du CPC et détermination de mpat su réuttt 9s 12 Régulaisaion suite & une variation «. orata de duction 155 ‘VE: Application - Travaux ’inventaire ef états de synthése annucls | 6 3- Autres régutarisations | ‘ea Chapt VI Les patos belkesen devises 108 Chapt Xt: Travaux imental a sje pare TVA 19 J Enregistr:ment des opérations expriimées en devises 109 -Bnoncé - A-Factoresd ‘importation 109 Come i Pacts expan ti LU. Eneaissement et eglement effectués ex devises 3 ‘Chupitre XIE Approfondissement de «. comptabilisation des achats ida | A: Bncaissement des eréances en devises 3 Les étapes d'une opération achat ae B- Réglement des dettes en devises is J. La commande is WL. Actuaticwion des eréances el des deites exprimes en devises n6 2. Réceplion des éléments commamcés ae ‘A> Actualisation des créances en devise: 6 + Facturation a ‘B- Actualisation des detes en devises. ne ‘a-Pucturesd’ achat. ae > Facnures d avoir a 302 Matiéres Pages Matiéres Pages 1 Balaton den enuresis es es, 223 4 Reqlementdestoumiseuns 190 2 : 2- Evaluation des encours sur des hase théorges 4 Les atts imps 7 10 1-Chsdevirement banca 1 : 7 7 Chupitre XV Cas de sythisegénéeale ce 2 Cus de reise docu 1% a7 23. Cis de exit docunentie et see 2 1 Come (Chapite XIN Approtondissement de I comps! viaion des produits 189 : . CapitceXVI: La enne pratique deta compat _ |-Nesion depot 19 F 202 tia Rassasyayaras ‘ Lergeisaton de I compubité -Fontionsemeat des comptes de produits F : ae ‘Ac Complaiité ene pur entepis! Comptaiitéexteruie 282 MLesvente a wt 262 |= Petes eres IN Les ements de base dune cpématon de vente 182 See 7 202 Moyeanes et grandes etries A: Les tapes devélsaton ute péaton de verte 7 192 Spee ; 262 | Travax compibes Les types de vers 194 a 264 Ue Le tniteent compte C-Lespitcesastscatvesdes vets 197 264 ‘Ac Le syste de tsiterentcomplable \-thiterent compa des vets. 198 266 syste classique ~ ‘A: Comptbiistion des fates de ventes 1% a 68 2. Syuttme centlater. -Tritement comptabe des facture ec 208 2 Ble procédé de waiement comple ©: Lesnégulatstions des vents en fin dexecce 208 7 269 serclcesd'asiilaionetdentrainement. - (Chaplre X1V La comptablité des stocks a f 1 Leevalution des stocks 7 a2 A> Les lent consis des cos 213 2 Les mtnodes rast des sorties des tcks as C- lavensire permanent /aventientersitert 218 1h Approfondissement 218 7 La nature des charges 8 ncorpree x cots... + 218 2 Les modaits vata des stocks en de ps) = 220 3 La povsion pow pica des socks 20 1: Levan dex eocuts de protectin. 2 203 oj