Vous êtes sur la page 1sur 16

Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

Faculté du Génie de la Construction


Département de Génie Civil
S1 M1 Académique (Option CM)

Solution de le série de TD N°3 de CCOM1: Calcul des pannes et des lisses

EXO N°1 : Calcul des pannes

1. Charges et surcharges par mètre linéaire revenant à la panne intermédiaire :

1.1. charges permanentes G : (par m2 de la couverture).

G
G  17  2.04  12  47 kg / ml ↓

G  47 daN / ml

1.2. surcharge climatique du vent V : (perpendiculaire au versant).

Voir Série n°1 :

Les pannes intermédiaires se trouvent dans les zones H et I.


Direction du vent V1 : V  65kg / m 2 ↑ (vers le haut) → plus défavorable
Direction du vent V2 : V  28.74kg / m 2 ↑ (vers le haut)

1
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

1.3. surcharge climatique de neige N : (par projection horizontale).


Voir Série n°1 :

N  68  2.0  136kg / ml ↓

N Cos 

Surcharges d’entretien : E
Dans le cas des toitures inaccessibles (catégorie H), le règlement Eurocode 1 préconise une
charge d’entretien E  0.6kN / m 2  60daN / m 2 pour les toitures ayant la pente du versant :
  30

2. Combinaisons de charge les plus défavorables :

Actions vers le bas : 


QSd 1  1.35G  1.5E  1.35  47  1.5  60  153.5daN / ml
QSd 2  1.35G  1.5 N  1.35  47  1.5  136  267.5daN / ml

Actions vers le haut: 


Qz .Sd  G cos   1.5V  47 cos10.62  1.5  133.62  154.23daN / ml
Qy .Sd  1.35G sin   1.35  47 sin10.62  11.7 daN / ml ←

1kgf  1daN

Remarque :
D’après le nouveau règlement (DTR), les charges climatiques ne se combinent pas avec la
surcharge d’entretien.

2
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

Les combinaisons les plus défavorables à retenir pour les calcules :

Actions vers le bas :

QSd  267.5daN / ml 

Action vers le haut:


Qz .Sd  154.23daN / ml
Qy .Sd  11.7daN / ml

3. Vérification de la section à la résistance : Qmax  QSd  267.5daN / ml


3.1- Vérification à la flexion :
QzSd
Q y . Sd z
Q z . Sd
QySd

l l/2 l/2
y
M z . Sd
y

M y . Sd
 z
Plan z-z Plan y-y

Par tâtonnement on choisit le profilé suivant IPE 100

Classe de la section :

Classe de la semelle : (semelle comprimée)


c b/2 235 235
  10 avec :    1.0
tf tf fy 235
b / 2 55 / 2
  4.82  10  semelle de classe 1.
tf 5.7

Classe de l’âme : (âme fléchie)


c d
  72
t f tw
d 88.6
  21.6  72  âme de classe 1.
tw 4 .1

La section est de classe 1

3
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

Remarque :
Les profilés laminés de calibres inférieurs ou égales à l’IPE 200, sont généralement d’une
section de classe 1.

Nature de la sollicitation : Flexion déviée

 
 M y.Sd   
    M z .Sd   1 .0
M  M 
 ply .Rd   plz . Rd 

où  et  sont des constantes qui placent en sécurité si elles sont prises égale à l’unité, mais
qui peuvent prendre les valeurs suivantes :

 sections en I et H :   2 et   5n  1 ; avec : n  N / N pl

QSd  267.5daN / ml 
Q z .Sd  QSd cos   263daN / ml
Q y.Sd  QSd sin   49.3daN / ml
Q z .Sd l 2 154.23  5.0 2
M y .Sd    482daNm (sur deux appuis)
8 8
Q y .Sd (l / 2) 2 11.7  2.5 2
M z .Sd    9.2daNm (sur trois appuis)
8 8

Caractéristiques géométriques de l’IPE 100 :

Wel . y  34.2cm3 ; Wel . z  5.78cm3 ; W pl . y  39.4cm3 ; W pl . z  9.1cm3

W pl . y f y 39.4  2350  10 2
M ply .Rd    841.73daNm
 M0 1.1
W pl . z f y 9.1  2350  10 2
M plz .Rd    194.4daNm
 M0 1.1

Remarque :
Dans notre cas, l’effort normal ( N  0 )    1

 
 M y .Sd    2 1
    M z .Sd    822    38.5   1.15  1.0 …….….non vérifiée
M  M   841.73   194.4 
 ply . Rd   plz .Rd 

On augmente la section ; Soit IPE 120


Wel . y  53cm 3
; Wel . z  8.64cm3 ; W pl . y  60.7cm3 ; W pl . z  13.6cm3

W pl . y f 60.7  2350  10 2
M ply .Rd    1296.8daNm
 M1 1.1

4
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

W pl . z f y 13.6  2350  10 2
M plz .Rd    290.54daNm
 M1 1.1

 
 M y .Sd    2 1
    M z .Sd    822    38.5   0.53  1.0 ………………vérifiée.
M  M   1296.8   290.54 
 ply . Rd   plz . Rd 

3.2- Vérification au cisaillement :

La vérification au cisaillement est donnée par les formules suivantes :

V z .Sd  V plz .Rd ; V y.Sd  V ply . Rd

5
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

Avz .( f y / 3 ) Avy .( f y / 3 )
V plz . Rd  ; V ply .Rd 
 M0  M0

IPE 120 : Avz  6.3cm 2 ; Avy  8.6cm 2

Q z .Sd l 263  5.0


V z .Sd    657.5daN
2 2
V y .Sd  0.625Q y .Sd .(l / 2)  0.625  49.3  2.5  77.1daN

V plz . Rd 
Avz .( f y / 3 )

 
6.3 2350 / 3
 7771daN
 M0 1.1

V ply . Rd 
Avy .( f y / 3 )

 
8.6 2350 / 3
 10607 daN
m 1.1

V z .Sd  657.5daN  V plz . Rd  7771daN ………………………..O.K.


V y.Sd  77.1daN  V ply . Rd  10607 daN ………………………..O.K.

La section en IPE 120 est vérifiée à la résistance.

Remarque :
Dans le cas des sections symétriques en (I et H) L’effort tranchant Vz est repris par la section
de l’âme ( Avz ), et l’effort tranchant Vy est repris par la section des deux semelles ( Avy ).
( Avy et Avz ) sont tirées directement des nouveaux tableaux des profilés.

4. Vérification de l’élément au déversement :

Déversement = Flambement latéral + Rotation de la section transversale.

Semelle supérieure :
La semelle supérieure qui est comprimée sous l’action des charges verticales descendantes est
susceptible de déverser. Vu qu’elle est fixée à la toiture il n’y a donc pas risque de
déversement.

Semelle inférieure :
La semelle inférieure qui est comprimée sous l’action du vent de soulèvement est susceptible
de déverser du moment quelle est libre tout au long de sa portée.

Vérification de la semelle inférieure comprimée au déversement :

Action vers le haut :

Q z .Sd  154.23daN / ml  ; Q y .Sd  11.7 daN / ml ←

6
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

Q z .Sd l 2 154.23  5.0 2


M y .Sd    482daNm
8 8
Q y .Sd (l / 2) 2 11.7  2.5 2
M z .Sd    9.2daNm
8 8

W pl . y f y 60.7  2350  10 2
M ply .Rd    1296.8daNm
 M0 1.1
W pl . z f y 13.6  2350  10 2
M plz .Rd    290.54daNm
 M0 1.1

La formule de vérification au déversement est la suivante :

M y.Sd M z .Sd
  1 .0
M b. Rd M plz . Rd

Calcul du moment résistant au déversement : M b. Rd

Wy . f y
M b. Rd   LT . w
 M1

Pour les sections de classes 1 et classes 2.


 w  1.0 et Wy  W pl . y

W pl . y . f y
M b. Rd   LT   LT .M ply . Rd
 M1

L’élancement réduit  LT est déterminé par la formule suivante : (annexe F à l’Eurocode,


§F.2)

 w .W pl . y . f y  LT 
LT   .  w 
0.5

M cr  1 

E 235
où : 1    93.9 et   f y en N / mm 2 
fy fy
235 235
1  93.9 avec :    1.0
fy 235
1  93.9  1.0  93.9

Pour les poutres à section constante et doublement symétriques (profilés laminés I et H),

7
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

l’élancement  LT vaut :

L / iz
LT  0.25
; IPE 120 : i z  1.45cm ; h  12cm ; t f  0.63cm
 1  L / i 
2

C10.5 1   z
 
 20  h / t f  
 
 
LT   LT . w  
250 / 1.45 108
LT   108  1.15
0.5
;
 1  250 / 1.45 
2 0.25
  1  93.9
1.1320.5 1    
 20  12 / 0.63  


 LT  0.5 1   LT (LT  0.2)  LT
2
 
 0.5 1  0.21(1.15  0.2)  1.152  1.261 
1 1
 LT    0.56
 LT   LT
2
  LT
2 0. 5
1.261  1.2612  1.152 
0.5

Calcul du coefficient de réduction pour le déversement  LT :

Pour : LT  1.15 et pour la courbe de flambement a :


On lit dans le tableau (voir annexe) la valeur de :  LT  0.5623

M b. Rd   LT .M ply . Rd  0.5623 1296.8  730daNm


M y .Sd M z .Sd 482 9.14
    0.69  1.0 ……………..Vérifiée
M b. Rd M plz . Rd 730 290.54

Le profilé choisi IPE 120 est vérifié au déversement.

Conclusion :

Le profilé IPE 120 est vérifié à l’état limite ultime.

8
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

5. Vérification à la flèche :

Le calcul de la flèche se fait par la combinaison de charges et surcharges de services (non


pondérées).

QSd 1  G  N  47  136  183kg / ml 


QSd 2  G  V  47  133.62  86.62kg / ml 
QSd  Max(QSd 1 , QSd 2 )  183kg / ml z
Qz .Sd  QSd .cos   179.8kg / ml
y
Qy .Sd  QSd .sin   33.7kg / ml
Q y . Sd

Condition de vérification : y
Q z .Sd
f  f ad
 Q Sd
l z
avec : f ad 
200

l 500
 Flèche verticale (suivant zz’): sur deux appuis ; f ad    2.5cm
200 200
5 Q z .Sd .l 4
fz  .
384 E.I y

5 179.8  10 2.500 
4
fz  .  2.19cm  f ad ………………OK.
384 2.1  10 6  317.8

l / 2 250
 Flèche latérale (suivant yy’): sur trois appuis ; f ad    1.25cm
200 200
4
2.05 Q y .Sd .(l / 2)
fy  .
384 E.I z

9
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

2.05 33.7  10 2.250 


4
fy  .  0.12cm  f ad ……………..OK.
384 2.1  10 6  27.65

Le profilé en IPE 120 est vérifié à l’état limite de service.

Conclusion générale :
Le profilé en IPE 120 est vérifié aux états limites ultimes et de services donc vérifié à la
sécurité et convient comme panne de toiture.

10
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

EXO N°2 : Calcul des lisses

1- Calcul des efforts pondérés agissants sur la lisse :

Charges permanentes : (perpendiculaire à l’âme)

Bardage :…………………………………………………………………….…..12.0 kg/m2


Accessoires de poses…………………………………………………………......5.0 kg/m2
Isolants :…………………………………………………………………….……5.0 kg/m2
Poids propre de la lisse : (IPE 120)…..………………………………………....10.4 kg/ml

G  (12  5  5)  2.0  10.4  54.4kg / ml

Surcharges climatiques du vent: (suivant le plan de l’âme)

V  55.27  2.0  110.54kg / ml

Combinaison de charges les plus défavorables :


Q z .Sd
1.35G  1.5V V

Poutre sur deux appuis : l

Qz .Sd l 2 (1.5V )l 2 1.5  110.54  52 Plan z-z


M y .Sd     518.2daNm
8 8 8

1kgf  1daN G Q y .Sd

l/2 l/2
Poutre sur trois appuis :
Plan y-y
Qy .Sd l 2 (1.35G )(l / 2) 2 1.35  54.4  (5 / 2)2
M z .Sd     57.4daNm
8 8 8

2- Vérification de la section à la résistance :

2.1- Vérification à la flexion déviée (bi-axiale):

 
 M y.Sd   
    M z .Sd   1 .0
M  M 
 ply .Rd   plz .Rd 

où  et  sont des constantes qui placent en sécurité si elles sont prises égale à l’unité, mais
qui peuvent prendre les valeurs suivantes :

11
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

- sections en I et H :   2 et   5n  1

avec : n  N / N pl

Caractéristiques géométriques de l’IPE 120 :

Wel . y  53cm3 ; Wel . z  8.64cm3


W pl . y  60.7cm3 ; W pl . z  13.6cm3
I y  317.8cm 4
I z  27.65cm 4

W ply f y 60.7  2350  102


M ply . Rd    1296.8daNm
M0 1.1

W plz f y 13.6  2350  10 2


M plz . Rd    290.54daNm
M0 1.1

Remarque :

Dans notre cas, l’effort normal ( N  0 )    1

 
 M y .Sd   M z .Sd  2
 518.2   57.4 
1

            0.35  1.0 ………………….…OK.


 M ply . Rd   M plz . Rd   1296.8   290.6 

2.2- Vérification au cisaillement :

La vérification au cisaillement est donnée par les formules suivantes :

Avz .( f y / 3 ) Avy .( f y / 3 )
V z .Sd  V plz . Rd V plz . Rd  ; V y.Sd  V ply . Rd V ply .Rd 
 M0  M0

IPE 120 : Avz  6.3cm 2 ; Avy  8.6cm 2

(1.5V )l 1.5 110.54  5.0


Vz .Sd    414.53daN
2 2
Vy .Sd  0.625(1.35G ).(l / 2)  0.625 1.35  54.4  2.5  114.8daN

Avz .( f y / 3) 6.3(2350 / 3)
V plz . Rd    7771daN
M0 1.1

12
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

Avy .( f y / 3) 8.6(2350 / 3)
V ply . Rd    10607daN
M0 1.1

V z . Sd  414.53kg  V plz . Rd  7771daN ............................................OK


V y . Sd  114.8kg  V ply . Rd  10607daN ............................................OK

3- Vérification de l’élément au déversement :

Déversement = Flambement latéral de la partie comprimée + Rotation de la section


transversale.

Semelle comprimée :
Il n y a pas de risque de déversement de la lisse du moment que la semelle comprimée est
soutenue latéralement sur toute sa longueur par le bardage.

13
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

4- Vérification à l’ELS :
4.1- Vérification à la flèche :

Le calcul de la flèche se fait par les combinaisons de charge et surcharge de service (non
pondérées).

Q  G V
l
Condition de vérification : f  f ad avec : f ad 
200
G Q y .Sd
 Flèche verticale (suivant yy): (sur trois appuis)

l / 2 250
f ad    1.25cm
200 200 l

2.05 G.(l / 2) 4 Plan y-y


fy  .
384 E.I z

2.05 54.4  10 2.250 


4
fy  .  0.195cm  f ad ……………..OK.
384 2.1  106  27.65

 Flèche horizontale (suivant zz): (sur deux appuis) Q z .Sd

l 500 V
f ad    2.5cm
200 200 l

5 V .l 4 Plan z-z
fz  .
384 E.I y

5 110.54  10 .  500 
2 4

fz  .  1.35cm  fad …………………OK.


384 2.1 106  317.8

Conclusion :
La lisse de bardage en IPE 120 est vérifiée à la sécurité

14
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

ANNEXE

Valeurs du coefficient de réduction χ (ksi):

Courbe de flambement a :

15
Solution de la série de TD N°3 : Calcul des pannes et des lisses

ANNEXE (suite)

Valeurs du coefficient de réduction χ (ksi):

Courbe de flambement b :

16