Vous êtes sur la page 1sur 11

vr-^l vln

=3 7<
uN TvERSITE FELtx uoupHouËT-BorGNy

,,, i;l-',t "..fÏi)i:.)


- 1.,,,,,...., ,,,,,.,...,,i,:,
co TNSTITUT DE GEOGRAPHIE TROPTCALE

trWw
UFR : SC]ENCES DE L HOMME ET DE LA SOCIETE

Année Acadénrique 20 I 7-20 I 8

PARCOURS :6HE
5PECTAIJTE : Option rurale
NIVEAU : Licence
EXAMEN r 1" SESSTON
3 üJ AS I(+6
INTITULE DE L'UE : 6éogrophie rurole
INTITULE bE L'ECUE
' LCS CSPACCS TUTAUX
Durée : th
Répôndez aux questions suivantes

. 1-Expliquez le système de culture (5 lignes)


2-Développez les facteurs explicatifs du paysage d'openfieid (5 lignes)
: 3- Pourquoi dit-on que le paysage de bocage est un paysage adapté à I'activité agricole ? (5 lignes)
r 4-Comparez I'agriculture sèche sédentaire et l'agriculture itinérante sur brûlis (5 lignes)

trNIvERsrrE FELx nournouËT_BolcNy


INSTITUT DE GEOGRAPHIE
TROPICALE

UFR : SCIENCES DE L,FIOMME


ET DE LA SOCIETE
Annee Académi que 2017 _201g
Ww
o9§5asT6

Sujet : Forces et foibresses de ro poritique


urboine en c'tad,ïvoire

uNrvERSrrE FELIX noupsouËT-BorcNy INSTITUT DE GEOGRAPHIE TROPTCALE

@;+r
\a...1;r.,._ur,,;u j: ;..
UFR : SCIENCES DE L'HOMME ET DE LA rrEr.
SOCIETE
PARC,URS : 6HE
W
AnnéeAcadémique2017-2018 SPECIALITE ; âêographiehumqine
NIVEAU:Licence, \/
SESSION
EXAMEN : lere
'L^'Ê
rNrrruLE DE L'EcuE , ,* ororor.
^*^rrllllÏrklJr:#:ï^r6RApHreu's
DUREE I 1h3O
Sujet : en 25 lignes, dites pourquoi la croissance démographique en Afrique subsaharienne ne
contribue pas au développement.
Sans documents. oA-95 1r Ts
NB : /a qualité du niveau de langue ef d'expression influencera lo nofe de l'étudianf.

i-[un .'
UNTVERSITE F'ELIX HOUPHOUËT-BOIGNY
INSTITUT DE GEOGRÀPHIE TROPICALE

U}.R : SCIENCES DE L,HOMME ET DE LA SOCIETE

Année Académi que 2017 -20 tB

PARCOURS I Tous les porcours


SPECIAIJTE ; Toufes lcs spéciolités
D9{6,sÿtr-à NIVEAU r Licence S

[^ EXA^{EN : SESSION I/SEMESTRE I


INTITULE DE L'UE I Histoire des relqtions intcrnafionoles
?< INTITULe DE UECIrE : Relotions internotionolcs
ENSEI@NANT I BAMBA Abdoutoye
DUREE :...2...H

Questions :

1. Comparez les differentes écoles des relations internationales : l,école réalise


; l,école
libérale ; l'école man(iste.
2. Quelles sont les caractéristiques de la première bipolarisation des relations
internationales ? t\rz:on
3. Montrez les manifestations de la guerre froide
en Asie.
4. Quelles sont les causes de la révolution russe

INSTITUT DE GEOGRAPHIE :TROPICALtr,

UFR: SCIENCES DE L,HOMME ET DE LA SOCIETE


Année Académioue 2011 -2018
PARCOURS : Tous les porcours
SPECIÂUITE : Toutes les spécialifés
NIVEAU : LICENCE 3
EXAMEN : 5E55ION 1/ SEMESTRE 1

o, âsIE)À INTITULE DE L,UE : ELABORATION D,OUTILS ET SONDAGE


INTITULE DE L'ECUE : Le questionnoire
ENSEIGNANT : E55O Losme Jeon Chorles Emmonuel
DUREE: 1H00MN

SUJET: ELABORATION D'OUTILS DE coLLEcTE DE DONNEES ET SONDACE

, Exercice lQuestions de cours (12 points)

1. ùifférence entre échonfillon représentotif et échontillon significotif? (2 points)


?. Donner lo forrnule de déterminoTion de lo toille minimole d'un échontillon pour les grondes populotions en explicitont chague poromèfre ?
(2 points)
3. Qu'est-ce gu'un plon de sondoge ? (2 points)
,'4. ùifférence entre sondoge probobiliste et sondoge empirigue? (2 points)
5. Comment colcule-t-on le pos d'un sondoge? (2 points)
6. Un sondoge à plusieurs degrés a combien de degrés ? (2 poinfs)

Excrcicc 2 VRAI ou FAUX (8 points)

1. fl existe trois typesde guestions en Statistique (2 points)


?, Un gueslioni:aire a quotre porties (2 points)
3. Un guide d'entretien est constitué de guestions semi-ouvertes (e points)
'.' 4. Dons un focus group, les pnofils des participonts doivent êlre diversifiés (2 poinfs)
LNTV ERSITE FELIX IJOLi,t{ÛUË?.BOIGNY INSTITUT DE GEOGRAPHIE TROPTCALE
'"'i-i;: "r' '
_ ;-rr-_
,' î -'.:g .'' ..
i..r' i. i i' ': 9/ i; i..'...t l
r1; 1q,,,,,r,_1;i1.,_ v4,'
j)
ffi{*%
LIFR : SCIENCES DE L'HOMME ET DE LA SOCIET'E

Année Acadénrique 201 7-201 8

PARCOURS :6HE
SPECIALffE r Gê,ographie rurale
(a
\-/
@"" NIVEAU r Licence 3
EXAMEN I 5E55ION 1
INTITULE DE L'UE : 6RU 5306 / Géographie rurole
INTIÎULE DE L,ECUE : RELATIONS VILLE-CAÀAPAGNE
DUREE : 1H30mn

euestions , or.rs "r y +Â\'!^-,


?<
!: Comment se manifeste l'avancée de l'urbain sur le rural ? (3 pts)

2- Quelles sont les conséquences de la pression urbaine sur le foncier rural ? (3 pts)
3- Quelle est la place de l'agriculture dans les zones périurbaines ? Justifiez votre réponse, (3 pts)
4- Commentez cette affirmation des hommes du village de Boli : « Depuis que les trains s'arrêtent ici, ce
sont les.femmes qui ont le pouvoir». (4 pts)

5- La périurbanisation est-elle une opporlunité ou une menace pour les terroirs rurau-x ? Justifiez votre
réponse. (4 pts)

6- Citez deux (2) ouvrages d'auteurs ivoiriens sur les relations ville-campagne. (3 pts)

UNIVERSITE FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY INSTITUT DE GEOGRAPHIE TROPICALE

V
UFR : SCIENCES DE L'IIOMIV{E ET DE LA SOCIETE
\.A
<7
Année Académique 201 7-20i8 /§
PARCOURS t êHE, GPE, êMO
SPECIALITE t Gêogrophie Boon
NIVEAU : Licence 3
EXAAAEN :5E55ION 1

INTITULE DE L'UE :Â,léthodologie de lo recherche en géogrophie


. INTITULE DE L'ECUE :Les éfopcs dc lo nccherche scientifique
Enseignonf : Dr KASSI-DJODJO Irène (Moître de Conférences)
DUREE r...2 H

Suigt : Accessibi"lité à l'eau potable en ville.

Questior!§ : LüJS "tÿ lË


1- Quelle est la question de recherche ? (2,5 pts)
2- Dégager à partir de cette question de recherche trois (3) questions subsidiaires (4,5 pts).
3- Définir l'objeetif général (2 pts) et l'hypothèse généra\e (2 pts).
4- Enumérer les objectifs spécifiques (4,5 pts)
5- Formuler les hypothèses spécifiques (4,5 pts).

Boncourage(@)
(o)
%

UNIVERSITE FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY INSTITUT DE GEOGRAPHIE TROPICALE

t; (: 1".'-::: - -':
' I /'{i{.,,rd,,!
\'À';tl_'-

UFR : SCIENCES DE I,,,HOMME ET DE LA SOCIETE '


Année Académique 2017-2018

#ui n
PARCOURS
SPECTALITE
:
:
-fEFl i Eb-
NIVEAÙ :

EX^^^EN r SESSION 1
INTITULE DE L'UE : Acteurs et environnemeni des littoroux
INTITULE DE L'ECUE : 6esfiôn iatéçâe dcs zones côtièr.es
DUREE : lH
u+
Questions : oâ ,15 3s +e ,
1) Quels sont las principoux enjeux du littoral ? lllustrez vos propos por des exemples concrets.
' ?) Quels sont les problèmes environnemenToux ouxquels les liTtoroux sont confrontés ? Illustrez vos propos por des
exemples concrets choisis en Côte d'fvoire.
3) Qu'est-ce que io gestion intégrée des zones côtière ? Expliguez les implicotions de l'intégrotion dons ce processus.
4) Expliquez lo démorche de la âestion intégrée des zones côtières.

r_9r

1s+d e)'sanbr+su?+f,DJD,
Sal ua zasp?rd i ?nbrqdo l6oV6 æuar?+?J 2P sulDqrn s"l?potu s?l +uos sl?nÔ' -g x
(s+d q)

i suor+rur+?p s"l ua zauuop +a ?nbtltlod aqco.rddD,l aP +uD^212J SulDqrn s"l?Potl.l xn?P za\) 'ÿ Y'
alsrss?J 6o.td appou,t 2l +2 a+srlDJn+ln) al?Pour 4 æu"r?)r+tP Dl +s? ?llanD -€ x
1s+d s) i "il$" ronbJnod -Z )'1
çs+d Z) i sutDqJn sal?potlJ saP uo-+-aaJ?
1s+d Z) i ulDqJn "l?Potu un,nb ??-+s?,nD -I \,

: suol+s?nD

HI: 33unq
sulDqJn sal?Potll sa1 : 3nr3,1 30 3InIIINI
gtEÈ §d do luauaddolaagp np a1qdo,t6o?9 | )ni
3Q 3lnIL11.1I
\ I NO19SI9 : N3WÿX3
€ aluârl r nv3^IN
auiDqJn r Slnylr3ds
3H9 : 9ëno?dvd

,, Oa-r,r, onbrtugPecY aguuY

3J3I3OS V'I 3C JE AIAI,NOH.'I 3O SSJNSIJS : UCN


i r'\r""1"r'o"-'.
- ';'r
',,:-i F,,J-<-;- ê..:.' i\:r
r {,.\, /J41j- ./
-'--l ".
. ;;.,.,,.11i-1, i
.

I \r.lt^q- | 1nôrrjnôrI Ytîî { .È


I ISH-{^lNn
iII §1.11.,' DE GEOGRAPHIE TROPICALE
,zl*

trffiw
"We''
Urn: SCIENCPS DE L'HOMME ET DE LA SOCIETE
Année Académique 201 7-20i8

PARCOUÈS : Tous les porcours


SPËdI^LITE : Géogrophie rurale NOM ET PRENOMS :

NIVEAU r Licence 3
EXA,I{EN : SESSrON 1/ SEMESTRE 1 DATE ET LIEU DE NAISSANCE :

INTITULE DE L'UE : Villes, Développemenf et Dynomiques territorioles


INTfTULE DE L'ECUE I Mutqtions ruroles Ne rien inscrire
NqCE:
DUREE :...25......MN

Enseignonf : Dn KOFFI-DIDIA Adjobo Morÿhe NIVEAU:


(Moîire de Conf érences) o o,6'

Ré'ponse juste (+1pt) Réponse fausse (- lpt) ou pas de réponse (0)


cJ053 gTÇ
Questions
Vrai Falrx
1- Le passage du nomadisme à la sédentarisation des hommes du néoiithique, entraine une
artificialisation des paysages naturels avec les différentes formes de mise en valeur.
2- Selon Renard (2002) le paysage agraire est un espace marqué par l'empreinte de l'activité
agricole,
3- Les mutations rurales ont débuté dans la deuxième moitié du XX'siècle dans les pays
développés.
4- La dynamique des structures matérielles et immatérielles in{iuence l'évolution des paysages
ruraux (Lebeau, 1986).
5- Pour les spécialistes de ia géographie rurale tropicale (Pourtier, 2004),1e paysage rural « se
caractérise par les particularités biopltysiques cJe l'étendue qui lui sert de sttpport, les
techniques et les modes de proriuction des populations qui l'exploitent et les droits d'u§age
exclusifs qu' elles revendiquent,,. ».
6- En France et en Côte d'Ivoire, les localités de moins de 2 000 habitants agglomérés sont
considérées comme des espaces ruraux.
7- En Europe, le XXe siècle est marqué par la disparition de la iachère et la conquête des landes.
8- Le paysage de huertas est originaire des pays méditerranéens.
9- L'extension de la ville d'Abidian transforme sa périphérie rurale en zone de production agricole
10- La révolution des transports entraine une transformation de la géographie des cultures fragiles
11- Les AOC (Appellation d'Origine Contrôlée) révolutionnent les vins de pays et le vignoble de
masse en France.
12- << small holding » est une grande exploitation agricole.
13- L'usage de la culture attelée favorise l'intensification de la prodrrction et 1'apparition de
nouveaux parcellaires dans le paysage agraire.
14- L'auteur de l'æuvre << Le monde rural : un concept en évolution » est Bontron J.C.
15- « Un pied dedans, un pied dehors » symbolise les échanges entre la ville et la campagne
16- Dans les pays en voie de développement, l'agriculture de marché est dominée par les agro-
industries.
17 - Le paysage d'openfield est caxactérisé par un système d'assolement triennal.
18- « Le miracle ivoirien a principalement reposé sur le développement d'un gigantesque front
pionnier qui a balayé l'ensemble de la zone forestière. »
19- Dans les pays en voie de développement, les cultures viwières marchandes sont
prioritairement destinées à 1' autoconsommation.
20- La périurbanisation entraine une compétition accrue entre espace agricole et espace résidentiel.
TOTAL t20
" UNIVI,R§I'I'T, IELIX HOLPHOLET.BOIG\} I\SIIILI I]E GLUGTL{PHT-t, I RUPIL.{LI.
\
ffiffiw
UFR : SCIENCES DE L'HOMME ET DE LA SOCIETE
Année Académique 201 7-20 l8

PARCOURS :
NOM ET PRENOMS :
SPECTALITE :

NIVEAU : LICENCE 3
DATE ET LIEU DE NAISSANCE ;
EXAMEN :5E55ION 1
INTITULE DE L,UE :STATISTIQUE
INTITULE DE L,ECUE I TD ELABORATTON OUTILS NOCE: Ne rien inscrire
DUREE: 1H30MN
NIVEAU:

o07

SUJET: ELABORATION OUTILS DE COLLECTE

Exercice 1 (10 points)


1. Quelles sont les types de questions qu'on peut rencontrer dans un questionnaire ? (2 points)
2. Un questionnaire a combien de parties ? (1 point)
3. Un questionnaire a combien de sections ? (1 point)
4. Dans une enquête qualité de soins, quelle est la technique qualitative la plus conseillée ? (2 points)
5. On analyse l'évolution de la nuptialité à Bassam. Technique quantitative conseillée ? (1 point)
6. Qu'apporte un focus group par rapport à un entretien individuel (1 point)
7. Un focus group doit se faire avec combien de personnes ? (1 point)
8. Quelles types de questions trouve t-on dans un guide d'entretien ? (1 point)

Exercice 2 (10 points) I§. o"zerîr+6


PIRAC vous sollicite pour réaliser une étude dans 4 établissements en vous fournissant les informations suivantes.

ELEVES ENSEIGNANTS EDUCATEURS


GARCONS FILLES HOMMES FEMMES HOMMES FEMMES
A 3 944 1 995 91 4 6 1

B 789 524 30 2 2 2
C I 419 792 29 0 J 1

D 3 499 1 464 41 4 6 0
5i | +tzs ' 191 1C ' '17

1. Calculer la taille minimale d'élèves à interroger en prenant p (1-p) à l'optimum


(2 points)
2. On fait l'hypothèse que 10% des élèves interrogés ne vont pas revenir avec les fiches de consentement exigées
pour la prise en compte de f interview, réajuster l'échantillon (2 points)
3. Répartir les élèves à interroger dans les quatre établissements (2 points)
4. Dans chaque école, comment choisir les élèves à interviewer (1 point)
5. Dans chaque classe, comment sélectionner les élèves à interroger (1 point)
6. Que conseillez-vous pour l'enquête auprès des enseignants ? (1 point)
7. Que conseillez-vous pour l'enquête auprès des éducateurs ? (1 point)
LIN IVER.SI'I. U FO!,IX I.i{iTJP[lOUËT-BOIGNY INSTITUT DE GEOGRAPIIIE TROPTCALE

UFR : SCIENCES DE L'HOMME ET DE LA SOCIETE Ww


Année Académique 2017-2018

PARCOURS: Tous
SPECIALITE: GMO
NMAU : Licence 3
EXAMEN : 1à'SESSION
INTITULE DE L'UE : Acteurs et environnement des littoraux
INTITULE DE L'ECUE : Les littoraux ivoiriens : milieux, acteurs, usages, conflits et problèmes environnementaux

DUREE:2H00mn

Quéstions :

'-' 1) Citez six cas de conflits d'usage sur le littoral de Côte d'Ivoire et les raisons ,Je leur
survenance ?

2) Quelles différences identifiez-vous entre un échouage, un port et un débarcadère et les


embarcations qui les utilisent sur le littoral de Côte d'Ivoire ?

3) Quelles sont les incidences des éléments intervenant dans la dynamique côtière ?

4) Quelles sont les limites et Ia superficie du littoral ivoirien ?

s) En quoi un cours sur le littoral ivoirien en licence 3 est-il opportun ? (crtez quatre
raisons) '
6) Pourquoi doit-on militer pour une approche durable de la gestion du littoral ivoirien ?

7) En quoi les ports ivoiriens sont-ils des facteurs d'équilibre et de déséquilibre du


développement du littoral ivoirien ?

8) Quels sont les facteurs de dégradation du littoral ivoirien ?

9) Comment se présente l'organisation du tourisme sur le littoral Est et Ouest d'Abidjan ?

10) Quelles sont les particularités des villes du littoral de Côte d'Ivoire ?

\
c;'?, JEs |6
L,r.(r vilftsr'!'E F Ér,irx a;rc
i{OUPHOUËT-BOIGNY INSTITUT DE GEOGRAPHIE TROPICALE
..',u..

(itrnW .""8:sr,r0,)
.gor,.,.r,-,,1,, rqii-*''-

LlFR : SCIENCES DE I".'HOMME ET DE L,A SOCIETE


Année Académioue 20 I 7-201 8

PARCOURS r 6HE
NOM ET PRENOMS :

SPECIAUTE : POPULATION
NIVEAU : LICENCE 3
DATE ET LIEU DE NAISSANCE I

EXAMEN I 5E55ION 1
INTTTULE DE L,UE DEMO6RAPHIE
'
INTITULE DE L,ECUE : INITTATION A LA DEMOGRAPHIE
NOCE : Ne rien inscrire
DUREE: 1H30MN
NIVEAU
r,,,
I

lr
LL

-: _-1
t,L

SUJET: INITTATTON A LA DEMOGRAPHIE

Exercice I Questions de cours (12 points)

1. Citez les quatre investissements nécessaires à l'obtention du Dividende Démographique (2 points)


2. Que signifie les sigles suivants : ISF, TAl.l, EDS. EIS, MICS, ENV, ESC, RGPH ? (4 points)
3. Définir l'Esperance de Vie Scolaire (2 points)
4. Définir I'Indice de Parité entre les Sexes (2 points)
5. Après une enquête. commerit traite t-on les VALEURS MANQUANTES ? (2 points)

k
Exercice 2 (8 points)

En considérant Ie tableâu ci après,


1. Calcuiez le taux de mortalité infantile conigé (2 points) oiJ53s),6
2. Calcuiez le taux de mortinaissance (2 points)
3. Calcuier le taux de mortalité néonatale précoce (2 points)
4. Construire le taux de mortalité périnatale (2 points)

Vrais mort-nés - N'ont pas respiré. 41.657


(43.434\ - Respiration non déclarée.. t.771
Naissances vivantes Faux mort-nés... 10.704
(2.42t.367) Naissances déclarées vivantes.. 2.41A.663
Décès infantiles à 0-27 jours... .. . 4t.324
déclarés Dontde0à6jours.. 30.032
(faur morl-nés exclus) à28-364 jours... , .. .. 4s.867
(87.191)
Données françaises de la période 1953-1955 (ennssnr, le83 : 116)

rr} rtl
Université Félix Houphouet - Boigny (UFHB) UFR- Science de l'homme et de la Société (SHS)

,4nnée académique 20 I 6- 20 I 7 Institut de Géographie Tropicale (lGT1

Examen 1è'" session * Licence 3


MDTHODOLOGIE DE LA RECHERCIIE : Les étapes de la recherche
Prof. ANOH Kouassi Paul

(30 mn)

Sujet l: lnsalubrité et santé dans la commune de Koumassi (Abidjan)

Répondez aux questions suivantes :

1- Identifier le problème de recherche contenu dans ce sujet (5 pts)


2- Formuler la question de recherche ? (5 pts)
3- Dégager l'objectif général (5 pts)
4- Enoncer la thèse qui corresponci à ce sujei (5 pts)
Université Félix Houphouet - Boigny (UF[D) UFR - Science de I'homme a de la Société (SHHili

ffiï

ffitr
Iri9l
. I Mt
jjlÏ T
!lrl;i
i,fft

Année académisue 20 I 6-20 I 7 Institut de Géographie Tropicale (!G7.) i!ffir

ii#i
Examen 7à'o session - Licence 3
iil\'l
METHODOLOGIE DE LA RBCHERCHE : Les étapes de Ia recherche ilJ ,
,i[1
Prof. ANOH Kouassi Paul
itlll
(30 mn) illirl

iitï1
:]IÏ;
ilil I

': li 'l
f: i

llr
iiii
Sujet 1: Insalubrité et santé dans la commune de Koumassi (Abidjan) lür
ilil

it'
Répondez aux questions suivantes : 1i

li
1- Identifier le problème de recherche contenu dans ce sujet (5 pts) ,jr

, 2- Formuler la question de recherche ? (5 pts) t;

3- Dégager l'objectif général (5 pts) i,

4- Enoncer la thèse qui correspond à ce sujet (5 pts) ,l,l


I

I
Nom : Prénoms :.

No (-larte d'Etudiant :...............................:........ f)ate :........

VILI,E ET'UIIBANISATION 2ème session décembre 2017 l.icenoe 3

\.lLLE ET URBANISATION (Prof. GOGBE Téré)


, 2eme session décembre 2017 Licence 3 - parcous GHE (durée : 30 mn)

Note

QUESTIONS A CHOIX MULTIPLES


Cette composition comporte dcux feuilles numérotées ll2etZl2.

Choisissez la bonne réponse parmi les propositions de réponses aux questions suivantes.

l. Pourquoi parle-t-on de phénomènc urbain dans le monde ?

a.,' Parce qr-rc la ville est perçue comme l'aboutissement d'une évolution \/ers lequel doit s'oncnter'
irrér,itablement la société rurale
b. ,' Parce c1ue, plus de la moitié de la population mondiale vit dans les vilies
c I Parce qu'il s'agit d'une réalité étonnante voir extraordinaire de voir autant de monde quitter les zones
mrales poul venir adopier un nouveau gen-re de vie en ville

2. Quelles sont les'caractéristiques du phénomène urbain dans le monde ?

ai Les grandes métropoles tentaculaires


tr, La muitiplication et la croissance spectaculaire des villes
c., [,a oroissance des viiies de grandes tailles
ci,' [,a rnuitiplication des villes gigantesques

3. Comment peut-on définir l'urbanisation ?

iv C'est un processus de concentration de la population en un lieu


bi C'est Lln processLrs dynamique de concentration de la population en un lieu
c,' C'est Ltn processus dynamique de création de villes en un lieu
d/ C'est un processus de changement de mentalité et d'adoption de la civilisalion occidentalc

4. Comment définit-on I'urbanisation physique ou géographique ?

a,'C'est une concentration géographique d'une masse de population et d'activités non agricoles spécitiqucs
en un point de 1'espace appelé ville
b/ C'est l'urbanisation avec l'apparition de grandes métropoles tentaculaires fortement peupléei;
c,i C'est une forme d'urbanisation sans apparition de ville véritable

5, Comment définit-on l'urbanisation sociologique ?

a, C'est 1'urbanisation des grandes villes


bi C'est I'urbanisation des espaces périphériques des grandes villes
ci C'est i'urbanisation sans apparition des grandes villes
d/ C'est l'urbanisation sans apparition de villes
Page 1 sur 2
6. Qrr'est-ce que la ville pour un géographe ?

une structure spatiale particulière ayant une population de 4000 habitants tnars pius de 50?6 des chcl--s
n,i (.1'est
.lc rlénage n'exel'cent pas une activité agricoie
br C'esl une structnre spatiale parliculière ayant un paysage spécifique qui se différencie dc celui d'un village
r't Lrn genre de vie particulière
c1 Cl'est une structure spatiale particulière ayant une certaine taille de population, de multiples activités non
algricoles, un paysage spécifique et varié, une animation et un genre de vie particulière

7. Comment évalue-t-on la croissance d'une vilte ?

ir,' Par [a multiplication des infrasii'uctures et des équipements datrs les vilies
[",' Par un processus de transformation de I'espace dans les villes
c ; Par la multiplication du nombre et de la taille des villes
cii Par un processus par lequel la population passe d'un statut rural à un statut urbarrisé

8. C'omment calcule-t-on le taux de croissance d'une ville ?

a'Lc taux mesure I'augmentation de la population urbaine durant une période donnée
b, L"est la proporlion de la population urbaine sur la population totale d'unc vilie donnée
c,. C'cst la différence entre le nornbre d'habitants durant une période donnée
tl,' C'cst la proportion qui mesure le nombre d'habitants par rapport à Ia super{rcie d'une ville dorrnéc

9. Lc term., ,1. ,rro...rcéphalie est cmployé pour désigner dans un pays

a.' i.a très rapide extension des agglornérations des pays en développement
br' La concentratiorl des villes dans un pays,
ci' i.a concentration des hommes et des activités dans uue seule ville.
ii Lc tarrx de conceniration de la population urbaine dans la plus grande agglomératiort
10. ()u'est-ce qu'une mégapole ?

1'I..lne agglomération géante clc plusieurs millions d'lrabitants. généralernent plus de 10 millions t]'habita,rl.
', b,'l-ln ensemble de plusieurs agglomérations qui regroupe des villes de tor,rte taille
c' l lnc aggiomération constituée de la ville et de sa banlieue proche et iointaine
' rl' [;rr vaste ensemble d'espaces urbanisés qui regroupe des villes de toute laille et qui se touchcrut

I l. Que signifie Ie sigle SETU ?


a/ Société cl'Etude cles'ferrains Urbains
b,' Société d'Equipement des Terrains Urbains
c,' Société cJ'Etude de Techniques Urbaines
dl Société d'Equipement et de Techniques Urbaine

12. Identifiez parmi les documents suivants, ceux «Ie la planification urbaine: et notez-les.
Le plan de secteur, le plan directeur d'urbanisme, le diagnostic d'urbanisme, f inventaire des donnécs
urbaines, le schéma clirecteur d'urbanisn're, le plan programme à court termes, le plan programme.

BONNE CHANCE !
Page 2 sur 2

Vous aimerez peut-être aussi