Vous êtes sur la page 1sur 4

La norme internationale ISO 14001 a été réalisée par l'Organisation internationale de

normalisation et fait partie de la famille de normes ISO 14000 qui regroupe également des normes
complémentaires relatives au management environnemental. C'est un élément de la triple
certification qualité-sécurité-environnement ISO 9001, ISO 14001qui permet aux entreprises
d’avoir une politique globale de management des risques. Ces trois normes reposent sur un
modèle similaire qui facilite leur intégration.
Elle est également une des normes sur lesquelles s'appuie l'ISO 26000 dans laquelle elle
s'imbrique et s'articule.

 Environnement : « Milieu dans lequel un organisme fonctionne, incluant l'air, l'eau, la terre,
les ressources naturelles, la flore, la faune, les êtres humains et leurs interrelations ».

 Impact environnemental : « ce sont les modifications sur l'environnement, négatives et
positives, dues à une activité industrielle, humaine ou à un produit»2.

 Système de management environnemental : «c'est un système de gestion des organismes et


de la collectivité qui lui permet d'améliorer en continu ces performances en matière de
l'environnement et à s'organiser de manière à maîtriser ses impacts sur l'environnement dans
la durée en lui permettant de se perfectionner continuellement »3.

 Norme : document normatif, dont l'homologation est prononcée par Afnor. Le contenu doit
refléter l'accord d'une commission de normalisation et d'un consensus établi, matérialisé par
la validation du document via une enquête publique

L'ISO 14001 repose sur le principe de la roue de Deming.


La norme ISO 14001 donne un cadre pour maitriser les impacts environnementaux engendrés et
conduit à une amélioration continue de sa performance environnementale.
Elle peut être utilisée par tout organisme quelle que soit sa taille et son implantation dans le monde.
Cette norme concerne tous types d'activités industrielles (agroalimentaire, métallurgie, textile,
mécanique, chimique, pharmaceutique...). C'est un texte qui permet d'anticiper la conformité à la
réglementation. D'application volontaire, aucun texte de loi n'oblige un organisme à mettre en place
ses exigences.
La norme ISO 14001 vise l'amélioration des résultats environnementaux d'un organisme, et plus
généralement, une meilleure gestion de ses impacts. Celui qui possède cette norme gère les
impacts de son activité, de ses produits et/ou de ses services sur l'environnement.
C'est un référentiel qui permet de structurer une communication interne/externe. L'objet d'un
système de management environnemental est d'aider un organisme à mieux gérer ses impacts, à
améliorer ses résultats environnementaux voire, à atteindre un seuil de rejet prescrit par la
réglementation. L'environnement est un sujet sensible qui génère parfois quelques questions,
plaintes, demande ou réclamations de la part du public ou du personnel d'une entreprise. C'est
pourquoi la communication est un point clef de la norme ISO 14001. Elle comprend la
communication interne, la sensibilation du personnel, mais aussi, le traitement des demandes
externes et, dans une moindre mesure, la communication externe volontaire 5.

La norme ISO 14001 spécifie les exigences relatives au système de management


environnemental. Cela permet à un organisme de développer et de mettre en œuvre une politique
et des objectifs qui prennent en compte les exigences légales et réglementaires et autres
exigences auxquelles l'organisme a décidé de se soumettre. Le périmètre s'applique
principalement aux aspects environnementaux que l'organisme a identifiés comme étant
significatifs et qu'il peut maîtriser ou influencer.
Le degré d'application des exigences de la norme ISO 14001 va dépendre des choix faits par
l'organisme.
La norme ISO 14001 est applicable à tout organisme qui souhaite 6:

 établir, mettre en œuvre, tenir à jour et améliorer un système de management


environnemental,
 s'assurer de sa conformité avec sa politique environnementale établie,
 démontrer sa conformité à la présente Norme Internationale en :
 réalisant une autoévaluation et une auto-déclaration,
 recherchant la confirmation de sa conformité par des parties ayant un intérêt pour
l'organisme, telles que les clients,
 recherchant la confirmation de son auto-déclaration par une partie externe de
l'organisme,
 recherchant la certification/enregistrement de son système de management
environnemental par un organisme externe.
Qu'est-ce que la norme ISO 17025?
La norme ISO 17025 est un système de gestion de la qualité et la norme principale pour les
laboratoires de mise à l'essai et d'étalonnage. La norme ISO 17025 partage de nombreux points
communs avec la norme ISO 9000; toutefois, la norme ISO 17025 permet d'évaluer la
compétence technique dans le cadre des services de mise à l'essai et d'étalonnage en
laboratoire et s'applique à l'organisation qui produit les résultats de mise à l'essai et d'étalonnage.

Que signifie l'accréditation?


Pour obtenir l'accréditation ISO 170250, le système de gestion de la qualité et de la compétence
technique du laboratoire est rigoureusement évalué par un tiers. Des vérifications sont
régulièrement effectuées pour la conservation de l'accréditation. L'accréditation ISO 17025 ne
peut être accordée que par un organisme d'accréditation autorisé. L'accréditation signifie que le
laboratoire à respecté les exigences en matière de gestion et techniques de la norme ISO17025
et qu'il est jugé compétent sur le plan technique pour produire les résultats d'étalonnage et de
mise à l'essai.

Pourquoi est-il important d'étalonner vos instruments dans un


laboratoire accrédité ISO 17025?
L'accréditation ISO 17025 prouve qu'un laboratoire dispose d'un système de gestion de la qualité
acceptable et qu'il a la capacité et la compétence de fournir des résultats de mise à l'essai et
d'étalonnage. L'accréditation permet d’assurer que les essais sont menés selon les normes
internationales ISO 17025 que les résultats sont mutuellement acceptables entre divers
organismes gouvernementaux et de réglementation. L'entente entre les organismes
d'accréditation veut que les résultats des mises à l'essai des membres accrédités respectent à
tout le moins la norme de qualité minimale peu importe l'organisme de réglementation et que les
résultats d'étalonnage soient reconnus comme si ces organismes avaient eux-mêmes procédé à
l'étalonnage.

DEFINITION
L'ISO/CEI 17025:2005 établit les exigences générales de compétence pour effectuer
des essais et/ou des étalonnages, y compris l'échantillonnage. Elle couvre les essais
et les étalonnages effectués au moyen de méthodes normalisées, de méthodes non
normalisées et de méthodes élaborées par les laboratoires.
Elle est applicable à toutes les organisations qui procèdent à des essais et/ou des
étalonnages. Par exemple, des laboratoires de première, deuxième et tierce parties,
ainsi que des laboratoires où les essais et/ou les étalonnages font partie du contrôle
et de la certification de produits.
L'ISO/CEI 17025:2005 est applicable à tous les laboratoires, quels que soient leurs
effectifs, l'étendue du domaine de leurs activités d'essai et/ou d'étalonnage.
Lorsqu'un laboratoire ne procède pas à une ou plusieurs des activités traitées dans
la présente Norme internationale, telles que l'échantillonnage et la
conception/développement de méthodes nouvelles, les prescriptions des chapitres
concernés ne s'appliquent pas.
L'ISO/CEI 17025:2005 est destinée à être utilisée par les laboratoires qui élaborent
leur système de management pour la qualité et les activités administratives et
techniques. Elle peut également être utilisée par les clients des laboratoires, les
autorités réglementaires et les organismes d'accréditation engagés dans des
activités de confirmation ou de reconnaissance de la compétence des laboratoires.
L'ISO/CEI 17025:2005 n'est pas destinée à être utilisée comme référentiel pour la
certification des laboratoires.

Si vous envisagez de mettre en œuvre ISO 45001, voici quelques astuces pour démarrer:
1. Procédez à une analyse du contexte de votre organisme pertinent pour la S&ST (par exemple, les
parties intéressées) ainsi que des facteurs internes et externes susceptibles d’avoir un impact sur vos
activités.
2. Établissez le périmètre d’application du système, en tenant compte des objectifs que vous
souhaiteriez atteindre avec votre système de management.
3. Définissez votre politique et vos objectifs en matière de S&ST.
4. Fixez le délai dans lequel vous souhaitez mettre en œuvre votre système et prévoyez les moyens
d’y parvenir.
5. Déterminez les compétences et/ou les ajustements de ressources nécessaires avant de pouvoir
mettre en œuvre la norme.