Vous êtes sur la page 1sur 6

Etabli le 7 Mars 2005 -1- Mise à jour : Juillet 2008

GUIDE RELATIF A LA PROGRAMMATION


&
L'UTILISATION DE LA TELEALARME TM2 TAM2
_________

Dans le contexte d'une prise en charge des appels de secours


par une centrale de réception-émission-gestion DTMF (*)

1ère partie
1 Initialisation du dispositif de téléalarme ("Reset") Page 2

2 Programmation du dispositif de téléalarme Page 3

2ème partie
1 Appel du dispositif de téléalarme vers le service de secours
(Appel "Sortant") Page 5

2 Appel depuis le service de secours vers le dispositif de téléalarme


(Appel "entrant" ou "contre-appel") Page 6

(*) Système évolué permettant:


• D'obtenir l'identification automatique du dispositif avant ou durant la communication vocale.
• De classer les alarmes suivant leurs causes réelles (test, personne bloquée, fausse alarme,
etc.) et en conserver l'historique.
• De même pour les tests cycliques déclenchés automatiquement par le dispositif dans un laps
de temps n'excédant pas 72 heures.

Limites d'utilisation de ce guide

Les informations contenues dans ce document sont exclusivement destinées à un usage professionnel.
Toutes utilisations dérogeant aux préconisations contenues dans ce guide, soit par ignorance soit par
malveillance, présentent des risques d'altération des fonctionnalités du dispositif de secours et peuvent rendre
inopérant cet élément de sécurité mettant ainsi en danger les utilisateurs de l'ascenseur.
En cas d'incident ou d'accident, Schindler ne saurait être tenu pour responsable des conséquences liées au
non respect des limites ainsi formalisées dans ce présent guide.
Etabli le 7 Mars 2005 -2- Mise à jour : Juillet 2008

1ère partie :

"GUIDE RELATIF A LA RE-CONFIGURATION de la Téléalarme TM2 TAM2"

La procédure de re-programmation d'un équipement de téléalarme TM2 TAM2 est la suivante :

1 "Reset" du module (effacement des paramètres propres à Schindler mémorisés dans le


produit)

• Déconnecter la ligne téléphonique présente sur le module.


• Positionner tous les Dip-Switch (1, 2, 3 et 4) en position basse.

• Reconnecter la ligne téléphonique sur le module.


• Après 30 secondes, déconnecter à nouveau la ligne téléphonique présente sur le module.
• Repositionner les Dip-Swith en adressage maître ou esclave(s).

• Selon la nature du contact du bouton d'alarme, positionner le Dip-Switch N° 4 en position haute si


celui-ci est un contact normalement ouvert (N0) ou, en position basse si ce contact est un
normalement fermé (NF).

• Enfin, reconnecter la ligne téléphonique sur le module.


Le TM2 TAM2 doit émettre (selon la version) soit 2 bips, soit une fréquence audible.
Dés lors le produit est prêt à recevoir une nouvelle programmation en utilisant le mot de passe
par défaut 0000 (idem à un équipement sortie d'usine).
Etabli le 7 Mars 2005 -3- Mise à jour : Juillet 2008

2 Re-programmation proprement dite du module

CONFIGURATION

La procédure suivante décri la méthode de paramétrage du dispositif d'alarme dans le cadre d'une prise en
charge des appels de secours sur un système évolué autorisant l'émission, la réception et l'interprétation
de codes DTMF d'un centre de réception des alarmes.

Veuillez noter que les codes téléphoniques doivent être utilisés comme indiqué.
Centrale de réception Dispositif de téléalarme
des alarmes Communication
de → à

Réponse
vers ← de

Composer le numéro de
téléphone sur lequel le
Etablissement de la dispositif est raccordé
connexion sonnerie →
(fréquence ou 2 bips ← tonalité de réponse Le dispositif d'alarme
audibles selon version) répond à l'appel.

Accès programmation #350000# → Mot de passe par défaut


Accès au mode 0000
programmation du
Demande le mot de passe #30# →
dispositif
← #320000# Envoi du mot de passe

Demande de l'identification #10# →


Vérification de
de l'installation
l'identification de
(xxx = 12 chiffres maxi) ← #12xxxxxxxxxxxx# Envoi de l'identification de
l'installation
l'installation

Entrée de l'identification de #11xxxxxxxxxxxx# → (xxx = 12 chiffres maxi)


l'installation
Modification de ← #00# (acceptation) ← #99# (refus ou erreur)
l'identification de Vérification dl'identification #10# → Envoi l'identification de
l'installation de l'installation l'installation
(xxx = 12 chiffres maxi) ← #12xxxxxxxxxxxx# Envoi de l'identification de
l'installation

Demande de l'identification #13x# →


de l'unité
( x = 1 à 5) ← #15x# Envoi de l'identification de
Commutation de
l'unité
l'identification de l'unité (1)
Commutation sur l'unité 1 #16x# → Commutation de l'unité
à 5 ( x = 1 à 5)
← tonalité de réponse

Changement du (des) numéro(s) de téléphone du centre de réception des alarmes

Préfixe (s'il y a lieu) #40xxxxx# → Entrée du préfixe du


Paramétrage des numéros numéro de téléphone
de téléphone (2) ← #00# (acceptation) ← #99# (refus ou erreur)
er
Entrée du 1 numéro #41xxxxxxxxxxxx# → Mémorisation du n° de
destinataire de l'alarme téléphone suivant accusé
ème
Entrée du 2 numéro #42xxxxxxxxxxxx# → Mémorisation du n° de
destinataire de l'alarme téléphone suivant accusé
ème
Entrée du 3 numéro #43xxxxxxxxxxxx# → Mémorisation du n° de
destinataire de l'alarme téléphone suivant accusé
ème
Entrée du 4 numéro #44xxxxxxxxxxxx# → Mémorisation du n° de
destinataire de l'alarme téléphone suivant accusé
pour chaque entrée : ← #00# (acceptation) Accusé de réception :
accusé de réception du n° ou Accepté ou refusé
d'alarme programmé ← #99# (refus ou erreur)
Etabli le 7 Mars 2005 -4- Mise à jour : Juillet 2008

Entrée du N° de ligne de #71xxxxxxxxxxxx# → Mémorisation du n° de


test cyclique téléphone suivant accusé
← #00# (acceptation) ← 99# (refus ou erreur)
Réglage de la minuterie #74xxxxx# → en minute x = 0 à 99999
pour le test cyclique (X=0 = pas de test ligne)
← #00# (acceptation) ← #99# (refus ou erreur)

- x1 : Volume haut-parleur #18 x1 x2 x3 x4 x5# → - x1 de 0 à 7 (5 par défaut)


- x2 : Discriminateur - x2 : 0 = direct
1 = 30 s
2 = 60 s
- x3 : Type de ligne - x3 : 0 = module multiple
Autres paramètres 1 = module simple
- x4 : Détection - x4 : 0 = invalidation
téléphoniques (3) d'interruption de ligne 1 = validation
- x5 : 0 = bas
- x5 : Niveau DTMF
1 = haut
en bleu=valeurs par défaut
- x6 : état du bouton ← #18 x1 x2 x3 x4 x5 x6# - x6 : 0 = NO
d'alarme (4) 1 = NC
Envoi du signal de fin de #24# → Le dispositif d'alarme
communication raccroche
Fin de la automatiquement
connexion Le service de secours ← tonalités de fin de
raccroche le combiné communication
téléphonique

(1) En option : nécessaire uniquement lorsque la connexion est requise avec une unité autre que l'unité principale.
Sur un appel "entrant" c'est toujours l'unité principale qui décroche (unité 1 = module maître)
Le code 1 à 5 restitué par l'équipement interrogé, correspond au positionnement des Dip-Switch d'adressage.

(2) Les N° de destinataires peuvent être identiques dans les 4 registres. Toutefois il est préconisé de paramétrer
au moins 2 N° de téléphone différent afin de palier au dysfonctionnement possible de l'un des postes.

(3) Inutile si les paramètres par défauts conviennent.

(4) Reflet du positionnement du Dip-Switch N° 4

Informations importantes :
Après la programmation d'un équipement, le mot de passe par défaut "0000" est rendu invalide (Autoprotection
des données). En conséquence : en cas d'erreurs ou omissions constatées dans le paramétrage déjà effectué, il
sera nécessaire d'exécuter à nouveau un "Reset" complet du produit (suivant la procédure décrite en page 1) afin
de pouvoir ré accéder au mode de programmation et effectuer un nouveau paramétrage.

Pour éviter cet d'inconvénient, il est fortement conseillé de bien préparer les informations et paramètres avant de
procéder à leurs programmations dans l'équipement.

Dans le cas d'une ligne téléphonique unique à plusieurs équipements (Maître+esclave(s)) : Il est conseillé de
programmer l'un après l'autre, les différents modules avec un adressage Maître (Dip-Switch 1, 2 et 3 sur ON).
Une fois programmés, modifier les adresses correctes sur chacun des modules avant de les raccorder à la ligne
téléphone présente à leurs emplacements définitifs. Attention : 2 modules avec adresses identiques ont un effet
bloquant sur le fonctionnement.
Etabli le 7 Mars 2005 -5- Mise à jour : Juillet 2008

2ème partie :

"GUIDE RELATIF à l'UTILISATION et la GESTION de la téléalarme TM2 TAM2".

1 APPEL D'ALARME VERS LE SERVICE DE SECOURS


(Appel "Sortant")
La procédure suivante décrit un appel d'alarme standard avec la réception de l'appel et les mesures à prendre
pour en accuser réception conformément à la norme EN 81-28.
Veuillez noter que les codes de téléphone doivent être utilisés comme indiqué.

Centrale de réception Dispositif de téléalarme


des alarmes Communication
de → à

Réponse
vers ← de

Le dispositif compose le(s)


numéro(s) d'appel du
Etablissement de la centre de secours (5)
connexion Le centre de réception ← sonnerie
répond à l'appel entrant
← tonalité de réponse

Demande d'identification #10# →


de l'installation
← #12xxxxxxxxxxxx# Envoi de l'identification de
l'installation
Identification de Demande d'identification #13# →
l'installation de l'unité
- x = 0 à 4 (6) ← #15x# Envoi de l'identification de
l'unité
Commutation sur l'unité 1 #16x# → Commutation de l'unité
à 5 ( x = 1 à 5)

Ouverture du canal "voix" #21# → Activation du micro et du


haut-parleur
Communication vocale et
Fermeture du canal "voix" #20# → Désactivation du micro et
accusé de réception de
du haut-parleur
l'alarme (7)
Accusé de réception de #22# → Algorithme d'appel validé
l'alarme (8)

Envoi du signal de fin de #24# → Le dispositif d'alarme


communication et raccroche
classification d'alarme
réelle
Fin de la connexion ou bien ou bien
manuelle ou automatique Envoi du signal de fin de #28# → Le dispositif d'alarme
(7) communication et raccroche
classification d'alarme de
test ou fausse alarme
Le service de secours ← tonalités de fin de
raccroche le combiné communication

(5) Algorithme des tentatives d'appels avant abandon de la demande de secours:


3 cycles complets de 9 trains de sonnerie d'appel pour chacun des 4 numéros programmés.
(Temps écoulé = 10 minutes environ)

(6) x=1 → maître, x= 2, 3, 4 ou 5 → Esclave(s)

(7) Temps de communication vocale limité à 3 minutes maxi. Un double bip est émit toutes les 30 secondes par le
dispositif.

(8) Si l'acquittement est omis, l'équipement de téléalarme rappel en reprenant l'algorithme des tentatives d'appel.
Etabli le 7 Mars 2005 -6- Mise à jour : Juillet 2008

2 APPEL ou RAPPEL DU SERVICE DE SECOURS VERS L’INSTALLATION


(Appel "Entrant" ou "contre-appel")
La procédure suivante décrit un rappel standard. Veuillez noter les codes nécessaires à l’exécution du rappel.

Centrale de réception Dispositif de téléalarme


des alarmes Communication
de → à

Réponse
vers ← de

Composer le numéro de
téléphone sur lequel le
Etablissement de la dispositif est raccordé
connexion sonnerie →
(fréquence ou 2 bips ← tonalité de réponse Le dispositif d'alarme
audibles selon version) répond à l'appel

Demande de l'identification #10# →


Vérification de
de l'installation
l'identification de
← #12xxxxxxxxxxxx# Envoi de l'identification de
l'installation
l'installation

Commutation sur l'unité : #16x# →


1 à 5 ( x = 1 à 5)
← tonalité de réponse Commutation du module
Identification de l'unité de
commutation (9) Demande d'identification #13# →
de l'unité connectée
x=1à5 ← #15x# Envoi de l'identification du
module

Ouverture du canal "voix" #21# → Activation du micro et du


haut-parleur
Communication vocale (7)
Fermeture du canal "voix" #20# → Désactivation du micro et
du haut-parleur

Envoi du signal de fin de #24# → Le dispositif d'alarme


communication et raccroche
classification d'alarme
réelle
ou ou
Fin de la connexion Envoi du signal de fin de #28# → Le dispositif d'alarme
manuelle ou automatique communication et raccroche
(7)
classification d'alarme de
test ou fausse alarme
← tonalité de raccroché
Le service de secours
raccroche le combiné

(9) En option : nécessaire uniquement lorsque la connexion est requise avec une unité autre que l'unité maître.

x=1 → maître (unité N°1), x= 2, 3, 4 ou 5 → Esclave(s) (unités N° 2 à 5)

Par défaut c'est toujours l'unité principale (maître) qui décroche sur un appel entrant.

NOTA IMPORTANT : La configuration de plusieurs unités (maître+esclave(s)) raccordées sur une ligne
téléphonique commune est fortement déconseillée sur un réseau distribué par un autocommutateur (PABX).