Vous êtes sur la page 1sur 12

Compte rendu stage

Interim
CURSUS CHARGE DE COMPTE GROUPE « 14 »

Nom et Prénom LARIFI CHAIMAE


Matricule 715203
Réseau Beni Mellal Khénifra
Groupe Khouribga Ouardigha
Agence de Stage Khouribga Al Firdaous
Date du stage Du 31/10/2016 au 14/11/2016
Evaluateur du stage (RA) Mr. Sami TOUFANI


Avant d’entamer mon rapport, je tiens à exprimer mes

profonds remerciements à l’égard de notre Responsable Groupe

Khouribga Ouardigha Lalla .Hasna BENARCHID, pour son suivi

soigneux et continu et pour ses encouragements.

Mes remerciements vont ainsi vivement à notre

Responsable réseau Mr. Larbi ALLABOUCH, à notre GMR Mr.

Mohamed Fadil KHAFIF, et à l’ensemble de la hiérarchie du réseau

Béni Mellal Khénifra.

Je tiens également à exprimer ma gratitude et reconnaissance

à l’égard de tout le personnel de l’agence KHOURIBGA AL

FIRDAOUS, précisément au Responsable d’Agence Mr. Sami

TOUFANI, au Chargée de Clientèle non dédiée Mme. Nouhad

GHOUZA, et au Chargé de Compte Mr. Yassine NAHIZ pour leur

disponibilité leur soutien et surtout leur générosité. Vos conseils

ne pourraient être que bénéfiques pour mener à bien ma carrière

professionnelle.

Merci à Tous !

2
Plan du rapport

PARTIE I : PRESENTATION DE L’AGENCE DU STAGE ET DE SON


PORTEFEUILLE CLIENT

1- Présentation de l’agence du stage

2- Organigramme de l’agence du stage

3- Informations Portefeuille Client de l’agence du stage

PARTIE II : DECLINAISON DES MISSIONS DU CHARGE DE COMPTE

1- Volet Administarif

2- Volet commercial

PARTIE III :LES PROPOSITIONS D’AMELIORATION ET CONCLUSION

1- Les propositions d’amélioration

2- Conclusion

3
Partie I : Présentation de l’agence du
Stage et de son Portefeuille clients

1) Présentation de l’agence :

L’ Agence KHOURIBGA AL FIRDAOUS « 1424» est une nouvelle agence jeune


d’Attijariwafa Bank de type A3, qui a vu le jour le 06 Avril 2016 sur la place de
KHOURIBGA.
Située au BD MED VI Groupe résidentiel Al Firdaous, un endroit stratégique en plein centre
ville, un endroit promettant un fort potentiel commercial à cette agence fraichement installée.
L’emplacement de l’agence connait la présence des concurrents anciennement situés sur
l’endroit ; soit l’agence centrale de la Banque Populaire à quelques mètres et celle du Crédit
Agricole.

2) Organigramme nominatif de l’agence :

RESPONSABLE
D'AGENCE
Mr. Sami TOUFANI

CCL NON DEDIEE CHARGE DE COMPTE


Mme. Nouhad GHOUZA Mr. Yassine NAHIZ

4
3) Portefeuille clients de l’agence :

L’agence KHOURIBGA AL FIRDAOUS vu sa jeunesse, ne dispose pas d’un portefeuille


important et varié de clients. Elle compte moins de 100 clients en Totalité, d’où la grande part
est celle des particuliers et professionnels.

TOTAL DEPOTS :

L’agence KHOURIBGA AL FIRDAOUS a désormais un total dépôt d’un montant de


1 846 773.16 Dhs.

Ce montant est réparti comme suit :

Total comptes
chèques/ courants
698700,92

Total autres Total comptes


dépots
rémunérés/non
1 846 773.16 MRE
314 489.80
rémunérés Dhs
8235,52

Dépot à terme
300 000.00
Total compte /carnet
525346,92

5
Partie II : Déclinaison des missions du
chargé de compte
Le caissier est l’un des premiers interlocuteurs lorsqu’on entre dans une banque. Il est
chargé de traiter les opérations de retrait ou de dépôt d’argent, virements et autres
transactions bancaires. Il est également chargé d’orienter et de conseiller la clientèle en lui
proposant les produits et les services commercialisés par son établissement. Il peut aider la
clientèle à régler ses problèmes de trésorerie, en jouant le rôle d’interface avec son chef
d’agence pour de petits dépassements. Le caissier est aussi l’un des rares employés qu’on
peut trouver au même poste pendant de longues années dans la même agence, parce qu’il
s’agit d’un poste que l’on ne confie pas à tout le monde. Certes, les activités répétitives
occupent une place importante. Mais il faut aussi comprendre le fonctionnement des
opérations, s’adapter en permanence à des changements d’organisation et de procédures,
être un bon communicant et surtout savoir garder son sang-froid quelles que soient les
circonstances.

1) Volet Administratif :

A- Traitement des opérations de caisse :

Versement /versement déplacé


: Dans ce cas un titulaire d’un compte peut effectuer un versement d’une somme d’argent
auprès du guichet qui tient son compte, ou auprès d’une autre agence AttijariWafa bank.

Retrait /retrait déplacé :


Un titulaire de compte peut effectuer des retraits en espèces, moyennant un chèque/ sans
chèquier ou sur carnet, auprès du guichet qui tient son compte -à hauteur de la provision
disponible-, ou d’autre guichet Attijariwafa Bank.

Virement :
Dans ce cas à la demande de son client donneur d’ordre, la banque débite le compte de
celui-ci en faveur du crédit d’un autre compte, soit de la même personne ayant plusieurs
compte, soit d’un tiers ayant le compte dans la même banque (domicilié/non domicilié) ou
dans un autre établissement bancaire (confrère sur place ou hors place) ; et dans ce cas
l’opération nécessite la présentation du RIB.

6
Le virement peut être également sous forme de MISE A DISPOSITION (DAP) qui exige
uniquement un seul compte celui du donneur d’ordre et les informations du bénéficiaire.

Remise Chèques /LCN :


Cette opération se fait par la saisie des chèques et Lettre de change domiciliés (le
bénéficiaire et le titulaire du chèque clients à la même agence) ou non domiciliés /confrère
(chèque/LCN d’une autre agence Attijariwafa bank ou d’autre établissement bancaire) remis
par les titulaire d’un compte chez Attijariwafa Bank en vue d’encaissement.

Certification chèque :
La certification des chèques consiste à débiter le compte du client et à créditer le compte de
certification 820000, autrement dit à la date de présentation du chèque, le bénéficiaire trouve
la provision. Cette opération exige deux signatures et le cachet de l’agence à l’endos du
chèque.

Dans ce cas, la banque se porte garante.

Les opérations de change manuel :

a) Achat de devises :

L’achat de devise consiste à convertir les devises étrangères en monnaie nationale n’est
autre que le Dirhams.

Pour l’exécution de cette opération, il faut d’abord consulter le cours du jour (Or pour les
Clients ayant un compte MRE ,on demande une bonification), s’assurer de l’état et la validité
du devise présentée, par la suite passer à l’exécution sur l’application BORJ poste de travail/
Op clt /Change.

N.B : Pour les clients résidents il faut demander la CIN, pour les MRE il faut avoir la carte
séjour, et pour les étrangers le passeport est obligatoirement demandé)

b) Vente de devises :

La vente de devises aux clients se fait dans le cas d’une dotation touristique (voyage
touristique à l’étranger, pèlerinage ou pour répondre à des frais de scolarité à l’étranger ou
d’hébergement)

Cette dotation est à la hauteur de 40 000,00 Dhs / AN

7
N .B :
Avant le commencement de toute opération de caisse, quelques étapes précédent :
Avant présentation de la clientèle :

- Ouverture de la journée sur BORJ poste de travail

- Impression et lecture critique de la réception (BackOffice - les écritures initiées


par le siège)

- Equipement du bureau (cachet date actualisée , bordereau , fournitures de


bureau…etc )

Après présentation de la clientèle au guichet :


- Respectant le devoir de vigilance et des procédures mises en œuvre par la
banque, toute opération de ce qui précède se traite après identification de
chaque personne par la CIN en cours de validité, et ce pour la protection de la
banque, ses collaborateurs et des droits de sa clientèle.

B- Gestion de la caisse :

La gestion de la caisse peut se résumer parla gestion d’entré et de sortie des fonds .Ce
qu’on appelle les MOUVEMENTS DE FONDS :

1) Appel / demande de fonds :

Dans ce cas,le chargé de compte exprime son besoin en liquidité , et pour ceci ,il fait
appel à la caisse centrale demandant une somme précise de fonds à recevoir .

2) Demande de Ramassage :

Dans ce cas, le chargé de compte engendre un excédent ou un dépassement de


fonds au total autorisé/ Assuré. Ce qui fait, une demande de ramassage s’impose.

8
C- Travaux d’arrêtés comptable / l’arrêté des caisses Dirhams et
Devises :

1) La caisse Dirhams :

La situation de l’encaisse DH doit correspondre aux existants physiques après comptage , et


au solde comptable du compte 115000 .

Le journal des encaisses DH doit être imprimé en fin de journée. Le détail de l’encaisse doit
y être reporté, avant d’être signé obligatoirement par le chargé de compte et le directeur
d’agence, ensuite classé dans la pochette Réplique de Saisie Informatique.

2) La caisse Devises :

Le stock des devises doit être conforme aux existants physiques, après comptage , et sa contre
valeur au solde comptable du compte 115100 .

La journée bancaire est composé de 3 journée : Journée caisse, Journée compensation et


Journée opérations diverses.
Ces journées font l’objet de la balance générale de l’agence, qui doit être obligatoirement
équilibrée avant clôture de la journée.
Pour s’assurer de l’équilibre, des travaux de ‘’récap’’ sont assurés par le chargé de compte, et
ce par l’impression de tous les avis nécessaires à la balance de l’ensemble des opérations
débit et crédit passées au cours de la journée.
Après arrêté de caisse, quand aucune pièce ne manque, et les totaux sont compatibles aux
totaux de la balance générale. La clôture de la journée peut finalement avoir lieu.

9
RECAP : Le caissier doit apporter un soin permanent et une vigilance accrue à toutes les
opérations qu’il effectue et ce, pour pallier surtout aux différences de caisse et au risque que
représentent le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

3) Le volet Commercial :

Chargé de compte ou guichetier, il est la vitrine de la banque.


Le poste exige expérience, maîtrise de soi et sens de la communication.

Clients furieux, risques d’erreur, pression de la hiérarchie…, le stress est permanent.


Le caissier est un maillon important dans la prestation de service à la clientèle. De par son
professionnalisme et sa qualité de service, il participe au développement commercial de
l’agence.

a) Le relai commercial :

Vu qu’il représente la vitrine de la banque, le chargé de compte voie défiler chaque jour des
dizaines de clients, et son comportement avec ces derniers dépend pour beaucoup
l’image de la banque. Il doit pouvoir répondre à toutes les questions, s’occuper des dossiers
urgents ou parfois servir de confident à un habitué.

Le relai commercial c’est la prise en charge du client par une bonne écoute, qui aidera par la
suite à cerner son besoin, puis servir efficacement à son orientation vers le commercial qui
s’en chargera de sa demande.

b) La commercialisation des produits simples au guichet :

Parallèlement à ses tâches de caisse, et suite à l’évolution de l’établissement le chargé


de compte a connu un élargissement de sa fonction.

Le chargé de compte est aujourd’hui, appelé à la commercialisation de quelques produits


simples, qui peuvent être facilement proposés au client au guichet. Et ce pour la
contribution à l’effort collectif de l’agence et l’équipe commerciale, en plaçant les produits
suivants :
Cartes/ Monétiques : Service : Assurance :

Aisance Suis-moi Securicompte

10
Wajda AttijariNet Securicarte
Fayda Cash Express
Western

Partie III :

Les propositions d’amélioration

Il est bien évident de féliciter le travail et l’effort qu’a fait notre banque, jusqu’à présent pour
informatiser l’ensemble de son système, ainsi rendre les opérations plus souples et fluides en
interne et en externe en liaison avec les filiales et sous-traitants.

Après mon passage modeste au sein des agences, j’ai pu déclencher les remarques
suivantes :

- Les pannes informatiques peuvent nuire à l’exécution normale des tâches. Il serait utile
d’augmenter la disponibilité de Help Desk afin de régler tout genre de panne, et éviter
l’attente longue d’une réponse téléphonique à plusieurs reprises.

- Il est préférable d’associer quelques éléments entre Borj Poste de travail et Borj ECM,
tel que ‘’les extraits de compte’’ sans nécessité de déplacement entre les deux
applications, afin de faciliter l’accès aux informations du client et assurer une rapidité
de service.

11
Conclusion

Le travail d’un chargé de compte est un métier à double tranchant ; il lui permet
d’être prêt de la clientèle et d’être le premier à qui elle demande service, mais en
parallèle, le devoir de vigilance doit l’accompagner durant l’exercice de ses
missions pour éviter tout genre dysfonctionnement.

Le stage intérim n’a pu être que bénéfique pour moi, il a concrétiser mes acquis
théoriques et pratiques après le passage académique à deux reprises, par la
confrontation quotidienne avec le terrain. Par celui-là j’ai pu développer des
compétences personnelles et professionnelles et en acquérir d’autres.

J’en profite pour exprimer ma fierté qu’Attijariwafa Bank « a cru en moi » , tout
en souhaitant représenter une cheville ouvrière pour mon groupe, et contribuer
au développement et l’évolution de celui-ci .

12