Vous êtes sur la page 1sur 94

DraftSightTM pour les débutants

Document interne
TABLE DES MATIERES

INTERFACE UTILISATEUR ...................................................................... 4


Fonctionnement général ........................................................................................... 4

Zone graphique ...................................................................................................... 5

Menu principal ....................................................................................................... 8

Fenêtre de commande ............................................................................................. 8

Barre d’outils standard ............................................................................................ 9

Barre de statuts ................................................................................................... 10

Les palettes ........................................................................................................ 10

Commandes ZOOM ................................................................................................ 11

Manipulation de la souris ........................................................................................ 12

Personnalisation de l’interface ................................................................................. 12

Mosaïque d’affichage ............................................................................................. 14

DEMARRAGE RAPIDE .......................................................................... 15


Créer un nouveau dessin ......................................................................................... 15

Enregistrement du dessin ........................................................................................ 16

COMMENCER A DESSINER .................................................................... 17


Utilisation du menu DESSIN ..................................................................................... 17

Barre d’outils dessin .............................................................................................. 18

Dessiner une entité ............................................................................................... 19

Dessiner une polyligne ........................................................................................... 20

Fonction : accrochage aux objets (ESnap) ................................................................... 21

Sélection d’entités ............................................................................................... 23

Modifier une entité ............................................................................................... 23

Les blocs ............................................................................................................ 26

Les attributs de blocs ............................................................................................ 30

GESTION DES CALQUES ...................................................................... 33


Le calque 0 : calque standard .................................................................................. 33

Création d’un calque ............................................................................................. 33

Suppression d’un calque ......................................................................................... 33


Propriété d’un calque ............................................................................................ 34

Déplacement des entités d’un calque vers un autre calque .............................................. 35

COTATION ...................................................................................... 36
Créer des côtes .................................................................................................... 36

Paramètres de style de cote .................................................................................... 38

Modifier des cotes ................................................................................................ 42

MISE EN PAGE .................................................................................. 46


Configuration de la mise en page : ............................................................................ 46

Insertion du cartouche ........................................................................................... 46

Insertion de la fenêtre avec le plan ........................................................................... 47

Rappels sur les échelles .......................................................................................... 48

Annexe 1 : Mode d’aimantation des entités .............................................. 50


Paramètres par défaut Esnap ................................................................................... 50

Mode d’aimantation des entités ................................................................................ 51

Annexe 2 : Méthodes de sélection d’entités : ............................................ 54


Annexe 3: Liste des commandes ............................................................ 58
Annexe 4: Personnalisation des SCP (en 2D) .............................................. 85

Annexe 5: 3D .................................................................................. 89
Annexe 6 : Poignées d’entités EGrip ....................................................... 91

Annexe 7 : Informations diverses ........................................................... 94

En gras : outil présent sur l’interface utilisateur

En italique : information sur la fenêtre de commande

 : taper sur la touche « entrée » du clavier

Page 3
INTERFACE UTILISATEUR
Fonctionnement général
Pour créer et modifier les entités (éléments d’un dessin) on peut :
 Taper les commandes dans la fenêtre de commande (1)
 Sélectionner les commandes dans les menus (2)
 Cliquer sur les icônes des barres d'outils (3, 4 et 5)

La barre de statuts permet d’activer rapidement des options d’ébauche (6).

Les entités sont visibles dans la zone graphique (7).

On peut ensuite les gérer facilement avec les palettes (8) ou les barres d’outils spécifiques.

Page 4
Zone graphique

1) Le système de coordonnées
Le système de coordonnées détermine la position de chaque point sur la zone graphique.
Draftsight utilise le système de coordonnées cartésien qui utilise trois axes de coordonnées. Les
axes sont disposés orthogonalement et se croisent au point d’origine. Chaque axe utilise les
mêmes dimensions.

Le symbole ci-dessous matérialise la position des axes et leurs orientations.

La direction des flèches indique le sens positif des coordonnées.

Rmq : dans le système de coordonnées général Z est positif vers l'utilisateur.

SCG : système de coordonnées général  origine X,Y,Z = 0,0,0  système unique

SCP : système de coordonnées particulier  origine X,Y,Z fixée par l’utilisateur  systèmes
multiples

(cf. annexe 4 : Personnalisation des SCP)

Page 5
Un signe plus (+) s'affiche à la base de l'icône lorsqu'elle est positionnée à l'origine du système de coordonnées
actuel.

Système de coordonnées général (SCG): Système de coordonnées Personnalisés (SCP):

Pour contrôler l'affichage de l'icône du système de coordonnées:

1. Tapez CSIcon.
2. Vous pouvez aussi cliquer sur Affichage > Afficher > Icône SCP et sélectionner Activer et Origine.
3. Spécifiez une option:
 Tout: Par défaut, la commande CSIcon affecte uniquement la vue actuelle. Tout applique les
modifications à l'icône du système de coordonnées dans toutes les vues. Vous pouvez
sélectionner Pas d'origine, Désactiver, Activer ou Origine.
 Pas d'origine: Affiche l'icône du système de coordonnées dans le coin inférieur gauche, quelle
que soit l'origine du système de coordonnées actuel.
 Désactiver: Cache l'icône du système de coordonnées.
 Activer: Affiche l'icône du système de coordonnées.
 Origine: Affiche l'icône du système de coordonnées à l'origine (0,0,0) du système de
coordonnées actuel. Si l'origine se trouve en dehors de l'affichage, l'icône est positionnée
dans le coin inférieur gauche.

2) Viseur

Lorsqu’on est invité à entrer des points, des vecteurs, des distances ou des angles, un viseur
indique la position actuelle du pointeur dans la mise en plan.

A l'instar du symbole de coordonnée, le viseur change également lorsque la vue de la mise en


plan passe d'une vue en plan standard (vue de dessus) à une vue en 3D (isométrique).

VISEUR 2D VISEUR 3D

Une case apparaît à l'origine du viseur lorsque l’aimantation des entités est activée :

VISEUR 2 D avec aimantation

Page 6
Pour changer la taille du pointeur:
 Cliquez sur Outils > Options (ou tapez Options).
 Cliquez sur Outils > Options (ou tapez Options).
 Cliquez sur Menu de l'application > Préférences (ou tapez Options).
 Cliquez sur Options du système
 Développez Zone graphique.
 Définissez la Taille du pointeur.
 Cliquez sur OK.

3) Onglet MODELE / FEUILLE

La partie inférieure gauche de la fenêtre du bureau propose les onglets Modèle et Feuille1. Ces
onglets affichent la mise en plan sous la forme d'un modèle ou d'une feuille de mise en plan.

C'est dans le modèle que vous effectuez les opérations de tracé et de construction. Une mise en
plan ne peut contenir qu'un seul onglet Modèle.

Les feuilles sont des pages prêtes à l'impression (format papier défini), qui contiennent des
entités telles que les cadres et les blocs de titre, les aperçus et les détails, ainsi que les vues du
modèle.

Il est possible d’utiliser la commande Feuille afin de manipuler plusieurs feuilles pour les
ajouter, les copier, les supprimer, les nommer ou les renommer. Pour accéder à ces options,
cliquez à l'aide du bouton droit de la souris sur un onglet Feuille.

Pour activer et désactiver l'affichage des onglets Modèle et Feuille:


1. Cliquez sur Outils > Options (ou tapez Options).
2. Cliquez sur Outils > Options (ou tapez Options).
3. Cliquez sur Menu de l'application > Préférences (ou tapez Options).
4. Cliquez sur Paramètres de la mise en plan,
5. Développez Affichage.
6. Activez ou désactivez Montrer les onglets Modèle et Feuille.

Rmq :

L’échelle de travail dans la zone de dessin de l’onglet MODELE est 1:1 (en m, cm ou mm =
unité dessin)

Par contre, dans chaque onglet Feuille, il y a deux échelles de travail :


 l’échelle du papier (généralement 1 :1 en mm),
 l’échelle d’impression qui dépend des deux précédentes.

voir le paragraphe Mise en page > Rappels sur les échelles

Page 7
4) Les barres de défilement
Elles se trouvent dans les marges de droite et du bas de la fenêtre de mise en plan; elles
permettent d'effectuer un panoramique sur la mise en plan.

On peut utiliser les commandes pan (voir « Commandes ZOOM » plus loin) à la place des barres
de défilement.

Pour activer et désactiver les barres de défilement:


1. Cliquez sur Outils > Options.
2. Cliquez sur Options du système,
3. Développez Affichage > Options d'écran.
4. Activez ou désactivez l'option Afficher les barres de défilement.
5. Cliquez sur OK.

Menu principal
Le menu principal est affiché par défaut à l’ouverture de Draftsight.

Dans Draftsigth 2015, il existe un onglet Toolbox, dédié à une série d'outils normalisés de conception,
d'esquisse et d'habillage (fonction Premium disponible seulement dans les versions Dratfsight Professional).

Fenêtre de commande
La fenêtre commande permet d’entrer des commandes directement au clavier. Elle apporte des
informations et guide l’utilisateur étape par étape.

La saisie des caractères soulignés est suffisante. Par exemple, il n’est pas nécessaire de saisir Chanfrein, la saisie de
«ch » au clavier est suffisante pour être reconnue par le système.

Page 8
 Pour afficher ou cacher l'historique des commandes dans une fenêtre distincte:

- Appuyer sur F2 pour afficher l'historique de commandes.


- Appuyer à nouveau sur F2 pour cacher l'historique de commandes.

 Voir la référence des commandes dans l’aide ou en annexe 3.

Barre d’outils standard


La barre d’outils standard permet d’accéder rapidement aux commandes les plus fréquemment
utilisées.

La Barre d’Outils peut être personnalisée en ajoutant ou en supprimant des icônes : faire un clic droit souris
dans la zone des barres d’outils, puis choisir « barre d’outils… » (ou « MAIN ») dans le menu déroulant et
cocher les barres d’outils spécifiques (les plus utiles : zoom, dessin, cotes, calques, modification)

Il peut être également utile d’installer la barre d’Outils Options (cf. « Commencer à Dessiner > Barre
d’Outils Dessin)

Page 9
Barre de statuts

Information sur les icônes Outils de dessin Coordonnées


du pointeur

La barre des statuts est divisée en trois sections :


 Informations sur les icônes de l’interface : En positionnant le pointeur de la souris sur une
icône de l’interface, une brève description de l’outil apparait dans la partie gauche de la
barre de statuts.
 Coordonnées du pointeur : La position du pointeur de la souris, coordonnées X, Y et Z, est
donnée dans la partie droite de la barre de statuts.
 Outils de dessin : ils permettent de créer ou de modifier les entités plus facilement et
rapidement. Chacun de ces outil peut être actionné ou pas en fonction des besoins, en
cliquant dessus.

Snap (Aimant) : Cette commande fournit une grille invisible dans la zone graphique. Lorsque
cette commande est activée, le pointeur peut seulement sélectionner des points à des
coordonnées définis. L’espacement entre les points d’aimantation peut être égal ou pas à
l’espacement de la grille.

Grid (Grille) : Cette commande est utilisée pour faire apparaitre ou pas une grille de points. Il
s’agit d’un outil visuel d’assistance pour le dessin, mais la grille ne sera pas imprimée.

Ortho : Cette commande limite les mouvements du pointeur à des mouvements parallèles aux
axes du système de coordonnées. Le dessin est réalisé selon des angles de 0°, 90°, 180°... Cette
commande permet de dessiner des entités parallèles plus facilement.

Polar (Polaire) : Cette commande permet de dessiner selon des angles fixes : 0°, 15°, 30°...

Esnap (Aimantation des entités) : Cette commande permet de détecter et d’aimanter sur des
points significatifs des entités dessinées (accrochage aux objets) : extrémités d’une entité,
intersection entre deux entités, centre entre deux points, par exemples.

Etrack (Ligne virtuelle) : Cette commande permet de dessiner selon un angle spécifique ou
selon une relation spécifique avec d’autres entités. Lorsque cette commande est activée, des
lignes virtuelles apparaissent et permettent de créer des entités selon des positions ou des
angles précis.

Les palettes
Les palettes sont des zones qui permettent de gérer les entités de mise en plan ; elles sont
situées sur le côté gauche ou droit de la fenêtre de mise en plan.

Les palettes incluent :

 La palette Propriétés permet de visualiser et de modifier les propriétés des entités de mise
en plan.
 La palette Références liste et gère les mises en plan et les images référencées dans la mise
en plan.

Page 10
 La palette Lumière est une liste de contrôle les lumières insérées dans la mise en plan afin
de créer des rendus réalistes.
 La palette Matrice d'outils permet de collecter et d'organiser les barres d'outils dans un
volet.
 La palette Home contient des liens centralisés vers les tutoriels en ligne et les webinaires,
les ressources communes et le support technique ainsi que les informations de CAO les plus
récentes.

Il est possible d’afficher ou de cacher les palettes.

Les palettes sont normalement amarrées sur le côté gauche ou droit de la fenêtre de mise en plan.

Pour rendre une palette flottante, il faut double-cliquez sur sa légende ou cliquer avec le bouton gauche de
la souris sur la légende de la palette, maintenir enfoncé et faire glisser la palette à la nouvelle position.

Pour amarrer une palette flottante, il faut double-cliquez sur sa barre de titre; ou cliquer avec le bouton
gauche de la souris sur la barre de titre, maintenir enfoncé, faire glisser la palette vers la marge gauche ou
droite de la zone graphique et relâcher le bouton de la souris.

Pour réduire l'espace occupé dans la zone graphique, vous pouvez également superposer les palettes au
même emplacement (dans la marge gauche ou droite). Pour activer la palette voulue, cliquez sur l'onglet
au bas de la zone de palette.

Palette Propriétés

Cette fenêtre mobile permet de voir et de modifier les propriétés des entités
sur le dessin : coordonnées et informations sur la géométrie de l’entité. Si
plusieurs entités sont sélectionnées, seules les propriétés communes à toutes
les entités.

La fenêtre apparait et disparait en cliquant sur le bouton ou dans le


menu Outils sur Propriétés.
En cliquant sur la fenêtre avec le bouton droit de la souris, il est possible :
 d’afficher uniquement les icônes,
 d’afficher uniquement les étiquettes,
 d’afficher les icônes et les étiquettes.

Voir également le paragraphe « Modifier une entité »

Commandes ZOOM
La commande Zoom permet de modifier l'échelle d'affichage de la mise en plan. Cette
commande propose différentes options :
 Dynamique : Permet d'effectuer un zoom avant et arrière en
une seule opération.
 Centre : Permet de spécifier le centre de la nouvelle vue,
ainsi qu'une valeur d'agrandissement ou une hauteur.
 Facteur : Permet d'effectuer sur l'affichage un zoom
correspondant au facteur d'échelle spécifié.
 Précédent : Permet d'annuler la dernière opération de zoom.
 Sélectionné : Calcule le contour de l'aire qui contient les
entités sélectionnées et effectue un zoom avant ou arrière
afin que ces entités soient visibles à l'écran.
 Fenêtre : Montre une partie sélectionnée d'une mise en plan à
l'échelle maximale.
 Interne : Zoom avant, le dessin est agrandi.

Page 11
 Externe : Zoom arrière, le dessin est réduit.
 Limites : Affiche intégralement la mise en plan, même si une partie seulement de celle-ci
contient des entités.
 Ajuster : Affiche une mise en plan à l'échelle maximale possible, mais en ignore les contours
pour le calcul des limites de zoom.

On peut afficher en permanence toutes ces options en faisant un clic droit souris dans la zone des barres
d’outils, puis choisir « barre d’outils… » dans le menu déroulant et cocher « zoom ».

Manipulation de la souris

 Bouton gauche : permet de sélectionner des entités, d’ouvrir les menus, de dessiner...
 Bouton droit : permet d’accéder rapidement à des fonctions. Un clic avec le bouton droit de la
souris affiche un menu contextuel. Ce menu varie selon qu’une commande est active ou pas.
Si une commande est active, le menu contextuel s'affiche:
- Entrée: Confirme les options par défaut de la commande actuelle ou met fin à la sélection
d'entité
- Annuler: Annule l'exécution de la commande
- Entrée Récente : indique-les coordonnées des points récents, permet de retrouver facilement
et précisément un point existant (extrémité d’une segment par exemple)
- Substitution ESnap: Permet de sélectionner les options d'aimantation des entités et les
méthodes de saisie des coordonnées
- Pan et Zoom
- Options disponibles dans l'invite actuelle (si on trace un cercle permet d’accéder au diamètre
par exemple)
Si aucune commande n'est active, le menu contextuel affiche les commandes fréquemment utilisées:
- Répéter la commande précédente
- Couper, Copier, Copier avec point de référence, Coller et Coller bloc
- Annuler et Rétablir
- Pan et Zoom
- Options (paramètres généraux)
- Options d'ébauche
 Molette centrale :
- Un clic fixe : saisie et déplacement dans l’espace graphique
- Double clic rapide : zoom automatique centré sur l’ensemble (équivalent du bouton
« ajuster » de la barre d’outils ZOOM : ).
Pratique si on est perdu dans la zone graphique !
- Touche MAJ + Molette enfoncée : permet visualisation 3D (cf. annexe 5 : 3D)

Personnalisation de l’interface
Il est possible de personnaliser l’interface selon les goûts de l’utilisateur : couleur de la zone
graphique, de la fenêtre de commande, du curseur, par exemple.

Outils -> Options -> Options système ->Afficher -> Couleur d’éléments

Page 12
On peut aussi personnaliser les raccourcis claviers et touches de substitution dans Outils > Personnaliser
l’interface > Clavier

Page 13
Mosaïque d’affichage
Cette commande permet de diviser la zone graphique en de multiples fenêtres. Chaque fenêtre
peut contenir qu’une seule vue du dessin. Cette commande permet donc de voir le même dessin
à des échelles différentes ou selon plusieurs angles de vue. Il n’est possible de travailler que
dans une fenêtre à la fois, la fenêtre active.

Affichage -> Mosaïque -> plusieurs options possibles

Pour afficher plusieurs angles de vue, il faut donc définir des SCP et maîtriser la visualisation en 3 D
(cf. annexes 4 et 5).

On peut aussi afficher plusieurs fichiers *.dwg en cliquant sur Fenêtre -> mosaïque

Page 14
DEMARRAGE RAPIDE
Créer un nouveau dessin
Pour créer un nouveau dessin :
 Cliquer sur Fichier -> Nouveau dans le menu principal
 ou cliquer sur l’icône dans la barre d’outils standard

Une boîte de dialogue apparaît pour sélectionner un gabarit (modèle).

Gabarit du dessin

Les gabarits sont des modèles, ils permettent de configurer l’environnement de dessin.
L’utilisation de gabarit permet de gagner du temps en réutilisant des éléments et des
paramètres de configuration.

L’utilisateur peut définir lui-même des gabarits selon son utilisation. Par défaut, il est conseillé
d’utiliser le gabarit suivant : standardiso.dwt

Configurer l’environnement du dessin

Les paramètres de configuration de l’environnement de dessin sont stockés dans le gabarit du


dessin.

Système d’unité du dessin

La section Système d’unités de la boîte de dialogue Options - Paramètres de mise en plan permet
de configurer : l’angle de base, le type et la précision des longueurs, le type et la précision des
angles, l’échelle des unités pour le dessin.

Format -> Systèmes d’unité


Paramètres conseillés :
- Longueur : Décimales – 0.00
- Angle : Degrés décimaux – 0
- Echelle d’unités : mètres (ou millimètres)

Limites du dessin

Les limites de dessin définissent l’étendue de visualisation de la grille et restreint la zone


graphique.

Format -> Contour de mise en plan

Il faut préciser le coin inférieur gauche et le coin supérieur droit afin de délimiter les limites du
dessin.

Aimantation et grille

Outils -> Options -> Préférences utilisateur -> Options d’ébauche

-> Contrôle du pointeur -> Aimantation

L’aimantation est une grille invisible dans la zone graphique. Lorsque l’aimantation est activée,
le pointeur peut se positionner uniquement sur la grille d’aimantation. Les points

Page 15
caractéristiques des entités (extrémités de lignes, centre...) sont placés exactement sur la grille
d’aimantation.

Afficher -> Paramètres de grille

La grille est un motif de points régulièrement espacés qui servent de références visuelles. La
grille ne fait pas partie du dessin, elle ne sera pas imprimée.

Limites de zoom

L’outil Limites de zoom permet d’ajuster l’affichage de sorte que toutes les entités du
dessin apparaissent à l’écran le plus grand possible.

Utiliser le modèle EPTB

A VENIR :
Il est possible de créer à partir du modèle standardiso.dwt un

modele_ eptb.dwt unique qui comprendrait :


- des réglages de systèmes d’unités prédéfinis,
- des modèles de polices prédéfinis,
- des styles de cote,
- des calques prédéfinis (par exemple calque géotextile avec une couleur marron,
calque vert végétation, …)
- des onglets de mise en page avec cartouches pré-insérés (un onglet A4 paysage, un
onglet A3, …)

Enregistrement du dessin
Enregistrer le dessin en cliquant sur Fichier -> Enregistrer sous

Enregistrement en fichier .dwg R2004-2006 pour pouvoir partager les fichiers avec d’autres
personnes.

Penser à enregistrer régulièrement le dessin en cliquant sur Fichier -> Enregistrer ou sur
l’icône .

Il est possible de paramétrer un enregistrement automatique.

Outils -> Options -> Outils système -> Enregistrement auto et sauvegarde

Page 16
COMMENCER A DESSINER
Utilisation du menu DESSIN
On peut utiliser la barre d’outils principale et sélectionner l’onglet DESSIN :

Crée des segments de ligne droite

Dessine des lignes de construction infinie

Crée des RLignes

Dessine des lignes de constructions semies-infinies

Crée des polylignes 3D formées de segments de droites

Crée des polyligne 2D

Crée des polylignes fermées équilatérales

Crée des polyglignes rectangulaires

Crée des lignes à main levée

Crée des arcs (menu spécifique : 3points, …)

Crée des cercles (menu spécifique : Centre, Rayon, …)

Crée des cercles ou des anneaux pleins

Crée des courbes de spline

Crée des ellipses (menu spécifique : Centre, Axe-Fin, …)

Crée des points (menu spécifique : Plusieurs points …)

Définit bloc et crée définition d’attributs de bloc

Crée un nuage (menu spécifique : rectangulaire, elliptique…)

Crée des tableaux

Crée une Polyligne ou une Région à partir d’une aire fermée

Remplit une zone de motif, de couleur unie ou dégradée

Transforme en région une entité renfermant une aire

Recouvre les entités existantes avec une zone vide

Insère une forme et charge des fichiers de forme

Crée des entités Texte sur une ou plusieurs lignes

Menu spécifique : solide 2D, face 3D, …

Les modalités précises d’utilisation des commandes sont dans l’aide DRAFTSIGTH 2015 : « ENTITES de mise
en plan ». A voir éventuellement quelques tutoriels vidéo détaillant les commandes (lien en annexe 7)

Page 17
Barre d’outils dessin
Elle reprend une partie des options disponibles dans le Menu DESSIN et précisées ci-dessus.

La différence est que dans le menu on choisit directement la méthode à utiliser (par exemple 3
points pour tracer un cercle). Par contre, lorsqu’on utilise la barre d’outils, les options ou choix
disponibles sont alors à renseigner :
 Soit dans la fenêtre de commandes (dans l’exemple il faut saisir « 3P » et entrée)

 Soit se placer dans l’espace dessin, clic droit souris pour faire apparaitre le menu déroulant et
sélectionner 3P.
 Soit encore, il peut être utile d’installer la barre d’outils Options (Clic droit dans une zone de
barre d’outils , puis cocher « Barre d’outils Options »). Dans ce cas des boutons
supplémentaires sont visibles lorsqu’un choix est possible On peut alors cliquer sur ces
boutons.

Exemple dans le cas où, on clique sur l’icône


Cercle, les Options liées s’affichent.

On peut également mixer toutes ces méthodes. Par exemple commencer à cliquer le bouton
cercle puis poursuivre en saisissant « 3P » dans le fenêtre de commandes ou encore utiliser
le clic droit souris pour activer « 3Point ». Avec la souris on peut même activer des options
supplémentaires (cf. accrochage aux objets). On peut également saisir les coordonnées des
points dans la fenêtre de commandes.

Les possibilités sont nombreuses et ceci est également valable pour modifier une entité (cf.
paragraphe « Modifier une entité »).

Dans tous les cas, la fenêtre de commandes affiche la manipulation attendue ou l’option
possible. L’utilisation de DRAFTSIGTH nécessite de jongler constamment entre :
 La fenêtre de commandes,
 la souris et son menu contextuel (clic droit),
 les saisies clavier (permet de saisir des coorodonnée ou des options),
 les boutons icônes,
 (et parfois la touche Entrée à utiliser au bon moment !)

Page 18
ligne

ligne infinie

polygone

rectangle

polyligne 2D

arc

cercle

ellipse ou arc elliptique

ellipse

point

courbe

hachures

créer bloc

région

note

notesimple

nuage

créer un nuage

nuage elliptique

nuage libre

Dessiner une entité


Chaque entité est définie par un certain nombre de points caractéristiques : par exemple une
ligne est définie par deux points. Pour positionner ces points dans la zone graphique, il existe
plusieurs possibilités.

Positionnement absolu : il faut entrer les coordonnées du point X,Y,Z dans la fenêtre de
commande. Tous les points sont positionnés par rapport à l’origine des axes 0,0,0.

Exemple : 12,5.6,2 (X=12 ; Y=5.6 ; Z=2) ou 14,3 (X=14 ; Y=3 ; Z=0 par défaut)

Page 19
Positionnement relatif par rapport au point précédent :

@X,Y,Z Exemple : @12,5,3

@dist<angle Exemple : @5<30 (distance =5, angle = 30°)

Dessiner une polyligne


Une polyligne est une entité de mise en plan constituée de lignes reliées ou de segments d'arc
reliés. Il est possible de créer des polylignes dotées de segments de différentes largeurs et avec
différents paramètres de remplissage. Le type de segment par défaut pour une polyligne est un
segment linéaire.

Pour construire des polylignes :


1. Cliquer sur Dessin -> Polyligne (ou taper Polyligne).
2. Dans la zone graphique, cliquer pour définir le point de départ du premier segment de la
polyligne.
3. Spécifier diverses options pour le segment suivant :
- Arc : Change le type de segment à Arc
- Angle : Définit un segment d'arc via son angle à partir du point de départ
- Centre: Définit un segment d'arc à partir de son centre
- Direction: Définit un segment d'arc via la direction d'une tangente vers le point de
départ
- Demi-largeur: Spécifie la largeur symétriquement autour du point de fin du segment
- Ligne: Change le type de segment à Ligne
- Rayon : Définit un segment d'arc à partir de son rayon
- Point à travers:
- Annuler: Annule un segment précédent
- Largeur: Spécifie la largeur de départ et de fin du segment de polyligne suivant,
créant ainsi une ligne ou un segment d'arc épais
4. Cliquer dans la zone graphique pour définir le point de fin du segment.
5. Effectuer l'une des opérations suivantes :
- Définir chaque segment successif en suivant les étapes 3 et 4.
- Après avoir défini au moins deux segments, sélectionner l'option Fermer pour créer
une polyligne fermée ou appuyez sur .

Pour créer un segment plein (avec une largeur) lors de la construction d'une polyligne :
1. Cliquer sur Dessin -> Polyligne (ou taper Polyligne).
2. Cliquer dans la zone graphique pour définir le point de départ du premier segment de la
polyligne.
3. Sélectionner l'option Largeur.
4. Taper la largeur de départ du segment.
5. Taper la largeur de fin du segment.
6. Cliquer dans la zone graphique pour définir le point de fin du segment.

Exemple d’une polyligne avec une largeur de départ et une largeur de fin : une flèche.

Largueur 2

Largueur 1 Largueur 3
C
A
B

Page 20
1. Cliquer sur
2. Spécifier le point de départ : X,Y du point A
3. Taper Largeur dans la fenêtre de commande
4. Spécifier la largeur de départ : Largeur 1
5. Spécifier la largeur de fin : Largeur 1
6. Spécifier le sommet suivant : X,Y du point B
7. Taper Largeur dans la fenêtre de commande
8. Spécifier la largeur de départ : Largeur 2
9. Spécifier la largeur de fin : Largeur 3 (=0 pour la pointe)
10. Spécifier le sommet suivant : X,Y du point C
11. Taper  pour finir le dessin

On peut aussi attribuer le style polyligne à une ou plusieurs lignes déjà créées :
 Taper pedit dans la fenêtre de commandes et suivre les instructions

 Ou Sélectionner la ligne, puis dans le menu Modifier > entité > Polyligne et suivre instructions

Fonction : accrochage aux objets (ESnap)


Ces fonctions sont très utiles. L'aimantation des entités (ESnap) permet de détecter et de définir
l'aimantation sur des points des entités de mise en plan, par exemple des extrémités, des
intersections et des centres… Cela permet de travailler avec précision.

On distingue :
 les aimantations par « défaut », qui sont paramétrées dans les « préférences utilisateurs » et
s’activent et se désactivent en cliquant sur le bouton ESnap de la barre d’état. On peut
également les désactiver ponctuellement en cours de dessin en tapant « non » dans la fenêtre
de commandes.
 les aimantations « ponctuelles » qui sont accessibles en cours de dessin:
- avec shift + clic droit souris (le plus rapide)
- en passant par la barre d’outils « aimantation des entités » si elle est installée,
- en cliquant sur le bouton droit de la souris et en ouvrant le menu déroulant
« substitution ESNAP »
- en tapant dans la fenêtre de commandes l’abréviation du mode ESnap voulu.

Cette distinction est nécessaire sinon le viseur serait sans cesse attiré par différents points et
cela deviendrait ingérable. Lorsque l’aimantation est activée un carré blanc apparaît dans le
viseur.

Viseur 2D avec aimantation

Chaque mode d’aimantation ESnap possède son marqueur (un symbole dans l’espace dessin
lorsque le viseur approche des points « aimants » potentiels) et son abréviation (que l’on peut
taper dans la fenêtre de commandes).

Voir en annexe 1 pour plus d’information.

Page 21
La barre d’outils « aimantation des entités » se présente comme ceci :

Exemples :

Aimantation selon une parallèle :

1. Préciser le point de départ de l’entité


2. Cliquer sur la fonction « parallèle »
3. Montrer l’entité modèle sans cliquer dessus
4. Se replacer dans l’axe du dessin pour que la ligne virtuelle apparaisse
5. Entrer la distance ou le point d’arrivée.

Position depuis un point :

1. Cliquer sur la fonction « depuis »


2. Préciser le point de référence

Page 22
3. Préciser la position relative @X,Y

Sélection d’entités
Il existe plusieurs solutions pour sélectionner une ou plusieurs entités, par exemples :
 clic gauche directement sur l’entité
 clic gauche maintenu dans la zone de dessin puis :
- déplacement de la souris vers la
droite  apparition d’un carré plein
bleu (fenêtre) : sélectionne les objets
situés totalement à l’intérieur du
carré.
- déplacement de la souris vers la
gauche  apparition d’un carré en
pointillé vert (capture) : sélectionne
les objets en partie à l’intérieur du
carré.

 avec une ligne de capture :


1. Lorsque le système invite à spécifier des entités, taper la
commande t (pour trajet) dans la fenêtre de commande
2. dessiner une ligne
3. taper sur  pour valider la ligne : les entités qui coupent la
ligne sont sélectionnées.

 pour tout sélectionner :


1. Lorsque le système invite à spécifier des entités, taper la commande tout dans la
fenêtre de commande
2. toutes les entités sont sélectionnées, sauf celles qui se trouvent sur les calques
gelés.

Avec la touche Shift + clic gauche souris, on enlève les entités d’une sélection.

Les deux premières méthodes sont possibles à tout moment alors que les deux suivantes ne le
sont seulement lorsque le système invite à spécifier des entités, et notamment lorsque l’on
clique d’abord sur une icône de modification des entités (voir paragraphe suivant).

Voir en annexe 2 pour d’autres méthodes de sélection.

Modifier une entité


Pour modifier une entité on peut :
 sélectionner la (ou les) entité(s) et :
- clic droit souris (quelques outils fréquents seulement comme supprimer,
déplacer et copier, échelle)
- utiliser les nœuds de poignées d’entités (quelques outils fréquents
seulement comme déplacer et copier)

Page 23
 utiliser la palette de propriétés,
 utiliser le menu « modifier »,
 taper la commande dans la fenêtre de commandes,
 cliquer sur les icônes de barre d’outils « modification des entités » (et ensuite sur les
boutons Options si la barre d’outils Options est insatllée)

Le menu « modifier » est le plus complet mais pas le plus rapide pour les actions courantes.

Utiliser les poignées d’entités (EGrip)

Les poignées d'entité, ou EGrips (affichées sous forme de petits carrés), peuvent être sélectionnées
aux extrémités, au centre, aux sommets, aux points d'insertion et au niveau d'autres points
géométriques des entités.

Les poignées d'entité permettent de faire glisser des points déterminants d'entités vers de nouvelles
positions (étirement) ou de déplacer ou copier des entités dans leur intégralité.

L'emplacement de ces poignées et l’action de ces poignées varie selon l'entité (cf. annexe 6).

Remarque: Les poignées d'entité ne sont pas accessibles sur les entités de mise en plan situées sur
des calques verrouillés.

Utiliser la palette de propriétés

Si elle n’apparait pas, cliquer sur l’icône de la barre d’outils principale.

Lorsqu’une entité est sélectionnée, on peut modifier le calque, la symbologie (style, couleur,
épaisseur de ligne), certaines propriétés géométriques (cela dépend du type de l’entité), le texte
des annotations, ainsi que de nombreux paramètres pour les cotes (cf. paragraphe « Cotation).

Si plusieurs entités sont sélectionnées, seules les propriétés communes sont affichées.

Utilisation du menu Modifier

On peut utiliser la barre d’outils principale et sélectionner l’onglet Modifier :

Page 24
Certaines commandes sont également détaillées dans des turoriels vidéo (lien en annexe 7).

Barre d’outils de modification des entités

Cette barre d’outils reprend les principales options.

Page 25
Les blocs
Un bloc est un ensemble d'entités formant une seule et unique entité. Une fois créé, il est
possible de l'insérer dans une mise en plan.

La principale utilisation des blocs est la mise en forme de cartouches d’impression prêts à
l’emploi mais également l’édition de profils en long (lorsque les échelles en x et y doivent être
différentes par exemple). Dans ce dernier cas penser à d’abord enregistrer une copie du profil avant sa
transformation en bloc sinon il sera impossible de le modifier ultérieurement !

Définir des blocs

En utilisant la commande CreerBloc, le bloc est reconnu dans la mise en plan actuelle
uniquement. La commande ExportMPlan permet d'écrire un bloc vers un fichier de mise en plan
externe qu’il est possible d’utiliser dans n'importe quelle mise en plan.

Pour définir des blocs :


1. Cliquer sur Dessin -> Bloc -> Définir (ou taper CreerBloc).
2. Dans la boîte de dialogue, taper un nom pour le bloc dans le champ Nom ou sélectionner un
bloc existant pour écraser un bloc. Les noms peuvent comporter jusqu'à 255 caractères, y
compris des lettres, des chiffres, des espaces et des caractères spéciaux. Le nom est
sensible à la casse (minuscule ou majuscule).
3. Taper une Description pour le bloc.
4. Sous Paramètres, sélectionner les options suivantes :
- Appliquer une échelle uniforme : Limite le bloc à une échelle uniforme lors de
l'insertion de celui-ci. Sinon, il est possible de spécifier différents facteurs d'échelle X,
Y et Z lors de l'insertion du bloc.
- Autoriser l'éclatement du bloc : Permet l'éclatement du bloc lors de son insertion.

Page 26
- Unités : Permet de sélectionner des unités différentes de celles de la mise en plan
actuelle.
- Joindre des liens hypertexte : Permet de spécifier un lien hypertexte pour le bloc.
5. Sous Paramètres, définir le point de base qui servira de point d'insertion du bloc. Ce point
de base est également utilisé pour changer l'échelle et comme point de rotation pendant
l'insertion.
- Cliquer sur Sélectionner dans la zone graphique pour spécifier le point de base du
bloc dans la mise en plan.
- ou -
- Saisir les coordonnées X, Y et Z.
6. Sous Entités de bloc :
- Cliquer sur Sélectionner dans la zone graphique pour spécifier les entités du
bloc.
- Régler les options:
 Conserver comme entités séparées : Laisse les entités sources telles quelles.
 Convertir en bloc : Remplace les entités sources par une référence de la
définition du bloc.
 Supprimer de la mise en plan : Retire les entités sources de la mise en plan.
Cliquer sur OK.
Si vous avez sélectionné un bloc existant dans Nom, vous êtes invité à redéfinir le bloc.

Insérer des blocs

Pour insérer des blocs :


1. Cliquer sur Insertion > Bloc (ou taper InserBloc dans la fenêtre de commande).
2. Dans la boîte de dialogue, sélectionner un bloc dans le champ Nom ou cliquer sur Parcourir
pour rechercher une mise en plan externe.
3. Sous Position, spécifier les coordonnées X, Y et Z ou sélectionner Spécifier ultérieurement
pour spécifier le point d'insertion à l'écran après la fermeture de la boîte de dialogue.
4. Sous Echelle :

Page 27
-
Pour X, Y et Z, taper le facteur d'échelle de chaque axe.
- ou -
- Cliquer sur Spécifier ultérieurement pour définir la taille du bloc pendant l'insertion.
Spécifiez l'option Coin puis définir le point opposé du rectangle dans lequel le bloc
sera placé.
- ou -
- Cliquer sur Appliquer une échelle uniforme et pour X, taper un facteur d'échelle. Un
facteur d'échelle de:
 1 : Insère le bloc à sa taille d'origine.
 Moins de 1 : Réduit la taille au pourcentage de la taille d'origine spécifiée par le
facteur.
 Plus de 1 : Augmente la taille.
5. Sous Rotation, saisir un Angle ou sélectionner Spécifier ultérieurement pour définir l'angle
de rotation dans la zone graphique pendant l'insertion. Pour appliquer une rotation dans le
sens inverse des aiguilles d'une montre, taper une valeur positive ; pour appliquer une
rotation dans le sens des aiguilles d'une montre, taper une valeur négative.
6. Sous Système d'unités de bloc :
- Il n’est pas possible de modifier les Unités ou l'Echelle. Si l'Echelle est différente de
1, les unités de la mise en plan différeront de celles du bloc.
- Sélectionner Eclater le bloc pour éclater le bloc en ses divers composants. Une fois
éclaté, un bloc perd ses caractéristiques. Seuls les blocs ayant une échelle uniforme
peuvent être éclatés.
7. Cliquer sur OK.

Enregistrer des blocs dans un fichier

Il est possible d’écrire des entités, un bloc ou une mise en plan intégrale vers un nouveau fichier
de mise en plan.

Il est possible d’enregistrer un bloc ou des entités en tant que fichier de mise en plan distinct
pour l’insérer dans d'autres mises en plan.

La commande ExportMPlan permet d’exporter des blocs afin qu’ils soient utilisables dans
d’autres mises en plan.

Page 28
Pour enregistrer des blocs dans un fichier :
1. Taper ExportMPlan dans l'invite de commande.
2. Dans la boîte de dialogue, sous Source, sélectionner une source à écrire dans un fichier :
- Bloc : Permet de sélectionner dans la mise en plan un bloc existant à écrire dans un
fichier.
- Toutes les entités : Ecrit la mise en plan intégrale dans un fichier.
- Entités sélectionnées : Ecrit dans un fichier les entités que vous sélectionnez.
3. Sous Système d'unités de bloc, dans Système d’unités, sélectionner les unités à utiliser
pour la mise à l'échelle automatique lorsque le fichier est inséré dans une mise en plan dans
laquelle des unités différentes sont utilisées (voir la commande SystèmeUnités, option
Format des unités de bloc).
4. Sous Entités :
- Cliquer sur Spécifiez les entités et sélectionner les entités dans la zone graphique
pour constituer le bloc.
- Sélectionner une option:
 Convertir en bloc : Remplace les entités sources par une référence de la
définition du bloc.
 Ne pas convertir en bloc : Laisse les entités sources telles quelles dans la mise
en plan.
 Supprimer : Retire les entités sources de la mise en plan.
5. Sous Point d'insertion, saisir les coordonnées X, Y et Z, ou cliquer sur Spécifiez dans la zone
graphique pour spécifier un point de base d'insertion dans la zone graphique.

Le point de base d'insertion est également utilisé pour changer l'échelle et la rotation du
bloc.
6. Sous Destination, sélectionner le nom et le chemin du fichier dans lequel le bloc ou les
entités sont enregistrés, ou cliquer sur Parcourir pour rechercher un dossier de destination
et taper le Nom du fichier.

Page 29
Les attributs de blocs
Définir des attributs de blocs

Les définitions d'attributs de bloc permettent d'attacher un texte variable ou constant aux blocs.
Lorsqu’un bloc contenant des attributs de bloc est inséré, l’utilisateur est invité à spécifier des
valeurs pour chaque attribut (à moins que la valeur ne soit définie avec une valeur constante).

Il est ensuite possible d’éditer par la suite les attributs de bloc de références de bloc à l'aide de
la commande ModifDéfAttBloc. Il est possible de modifier le nom, la requête et la valeur à l'aide
de la commande ModifAnnotation.

Pour définir des attributs de bloc :

1. Cliquer sur Dessin > Bloc > Définir les attributs de bloc (ou taper CreerAttBloc ou AttDef).

2. Dans la boîte de dialogue, sous Afficher, entrer les options. Les caractères tels que les
espaces, les traits de soulignement et les symboles sont autorisés.
- Nom : Définit le nom de l'attribut de bloc. Il peut comporter n'importe quel nombre de
caractères.
- Légende : Affiche le texte dans la fenêtre de commande pendant l'insertion du bloc.
Elle peut comporter jusqu'à 256 caractères. Il est possible d’omettre la requête si le
bloc utilise une valeur d'attribut de bloc constante. Par exemple, la requête Entrer le
nom du projet demanderait une réponse de type Seuil du moulin Machin.
- Valeur par défaut : Affiche le composant visible de l'attribut de bloc dans la mise en
plan. Il peut comporter jusqu'à 256 caractères et peut être une constante ou une
variable.

3. Sous Paramètres du texte, définir les paramètres suivants:


- StyleTexte : Définit le style du texte. Il est possible de créer de nouveaux styles de
texte à l'aide de la commande StyleTexte.
- Justification : Définit la position et l'alignement du texte de l'attribut de bloc par
rapport au point d'insertion.
- Hauteur : Définit la taille du texte. Pour spécifier la hauteur du texte à l'écran,
cliquer sur Sélectionner dans la zone graphique .
- Rotation : Spécifie l'angle d'insertion de l'attribut de bloc. Taper une valeur comprise
entre 0° et 360°. Pour appliquer une rotation dans le sens inverse des aiguilles d'une
montre, taper une valeur positive ; pour appliquer une rotation dans le sens des
aiguilles d'une montre, taper une valeur négative. Pour spécifier la rotation à l'écran,
cliquer sur Sélectionner dans la zone graphique .

4. Sous Point d'insertion:

Page 30
- Saisir les coordonnées X, Y et Z.
- ou -
- Sélectionner Spécifier ultérieurement pour spécifier le point d'insertion à l'écran
après la fermeture de la boîte de dialogue.
- ou -
- Cliquer sur Sélectionner dans la zone graphique pour spécifier immédiatement le
point d'insertion.

5. Sous Comportement, sélectionner :


- Fixé : Permet d'alterner entre des valeurs d'attribut de bloc constantes et variables.
Lorsque cette option est sélectionnée, le texte de la Valeur par défaut est une valeur
d'attribut de bloc constante dans la mise en plan. Il n’est pas possible d’insérer de
données variables. Lorsque cette option est désélectionnée, l’utilisateur est invité à
insérer une valeur d'attribut de bloc variable.
- Caché : Contrôle la visibilité de la valeur de l'attribut de bloc dans les références de
bloc. Lorsque cette option est sélectionnée, la valeur ne s'affiche pas pendant
l'insertion dans la mise en plan. Utiliser cette option si l'attribut de bloc renferme des
informations à analyser ultérieurement et qu'il n'est pas nécessaire d'afficher dans la
mise en plan. Cette option est également utile lorsqu'il y a tellement d'attributs de
bloc que la mise en plan manque de clarté. Pour afficher temporairement les attributs
de bloc cachés, utiliser la commande AffichAttrBloc.
- Prédéfini : Permet de créer des attributs de bloc qui acceptent leurs valeurs par
défaut. Lorsque cette option est sélectionnée, la saisie de valeurs n'est pas demandée.
Elle permet de modifier, à l'aide des commandes d'édition, des valeurs qui ont été
insérées.
- Valider : Invite à vérifier que la valeur d'attribut de bloc est correcte lors de l'insertion
d'un bloc.

6. Définir les options supplémentaires suivantes :


- Verrouiller dans bloc : Détermine si l'attribut de bloc dans la référence de bloc est
verrouillé. Une fois déverrouillée, vous pouvez déplacer l'attribut de bloc avec des
poignées d'entité.
- Position au-dessous de la dernière définition : Permet d'aligner la définition
d'attribut de bloc active sous la précédente.

7. Cliquer sur OK

 Recommencer les étapes 1 à 7 autant de fois que nécessaire, puis créer le bloc (voir le
chapitre « définir des blocs ».

Attention !!

Lors de la sélection des entités, sélectionner d’abord le dessin (bord d’un cartouche par
exemple), puis les attributs dans l’ordre souhaité. L’utilisateur sera invité à renseigner les
valeurs des attributs selon l’ordre chronologique qu’il aura utilisé pour sélectionner les attributs.

Afficher les attributs de blocs

Il est possible de contrôler l'affichage des attributs de blocs dans une mise en plan.

Pour afficher les attributs de blocs :

1. Cliquer sur Affichage > Affichage > Attribut de bloc (ou taper AffichAttrBloc).

2. Spécifier une option :


- Normal : Affiche les AttributsBloc en fonction de la définition AttributsBloc.
- Activer : Affiche tous les AttributsBloc.
- Désactiver : Cache tous les AttributsBloc.

Page 31
Modifier les attributs de blocs

Lorsqu’un bloc est composé d’attributs, il est possible de les modifier.

1. Cliquer sur Modifier -< Composant -> Editer


2. Le système demande de spécifier le composant : cliquer sur le bloc à modifier
3. Cliquer sur OK
4. Les attributs deviennent actifs. Cliquer sur l’attribut de son choix.
5. Modifier les paramètres voulus dans la fenêtre Propriétés.
6. Une fois toutes les modifications terminées, cliquer sur Modifier -> Composant ->
Enregistrer et fermer

On peut aussi cliquer sur le bloc puis clic droit souris et choisir « éditer le bloc » dans le menu contextuel.

Modifier les valeurs des attributs de blocs

1. Cliquer sur Modifier -> Entité -> Attribut de bloc -> Unique
2. Le système demande de spécifier le bloc : cliquer sur le bloc à modifier.
3. Modifier les valeurs directement dans la fenêtre.
4. Cliquer sur OK.

Un double clic gauche sur le bloc ouvre directement la fenêtre des valeurs d’attributs de bloc

Page 32
GESTION DES CALQUES
Pour accéder à la boîte de dialogue Gestionnaire de calques :
 Cliquer sur Format -> Calque.

 ou Cliquer sur Gestionnaire de calques si la barre


d’outils Calques est installée

Le calque 0 : calque standard


Un calque standard, Claque 0, est généré automatiquement à chaque nouvelle mise en plan. Ce
calque reçoit automatiquement les réglages suivants : une couleur de ligne blanche sur fond noir
(ou noir sur fond blanc) et le style de ligne Continu. Il n’est pas possible de supprimer ou de
renommer le Calque 0.

Création d’un calque


Il est possible de créer un nouveau calque à tout moment. Pour plus d'efficacité, il est cependant
recommandé de planifier les calques à l'avance.

Pour créer des calques :

1. Dans la boîte de dialogue Gestionnaire de calques, cliquer sur Nouveau.

2. Taper un Nom de calque et appuyer sur .

Suppression d’un calque


Il est possible de supprimer les calques inutilisés. Cependant, il n’est pas possible de supprimer
le Calque 0 ou des calques dépendants de mises en plan référencées.

Pour supprimer des calques, il existe plusieurs solutions selon qu’il existe ou non des entités sur
ce calque.

Suppression d’un calque sans entité :


1. Dans la boîte de dialogue Gestionnaire de calques, sélectionner un calque.

Page 33
2. Cliquer sur Supprimer.
3. Le calque est marqué en vue de sa suppression lorsque l'Etat passe à .
3. Répéter l'étape 2 pour supprimer d'autres calques.
4. Cliquer sur OK.
5. Les calques marqués en vue de leur suppression sont effacés.

Pour supprimer un calque avec entités :


1. Cliquer sur Format > Outils de calque > Supprimer (ou taper SupCalque dans la fenêtre de
commande).
2. Dans la zone graphique, sélectionner une entité sur le calque à supprimer ou spécifier une
option :
 Nom : Saisir le nom du calque à supprimer (utiliser ? pour obtenir une liste des noms
de calque définis dans la mise en plan).
 Annuler : Annule une ou plusieurs suppressions de calque antérieure(s).
3. Sélectionner l'option Oui pour confirmer la suppression. Le calque sélectionné et toutes les
entités sur ce calque sont supprimés.

Propriété d’un calque


Un calque possède des propriétés de couleur de ligne, style de ligne et épaisseur de ligne. Tous
les éléments qui sont tracés sur le calque adoptent par défaut les propriétés du calque, sauf si
une couleur de ligne, un style de ligne et une épaisseur de ligne, autres que ceux définis dans le
calque actif, sont définis explicitement.

Le calque possède également d'autres propriétés dont il est possible de modifier l'état :
Montrer/Cacher, Geler/Libérer et Verrouiller/Déverrouiller.

Les calques, ainsi que leurs propriétés, sont enregistrés avec la mise en plan.

Les propriétés de calque incluent :


 Etat : L'un des calques de chaque mise en plan est le calque actif, comme indiqué dans la
colonne Etat de la boîte de dialogue Gestionnaire de calques. Les nouvelles entités sont
placées sur ce calque.
 Nom : Chaque calque possède un nom composé de lettres, chiffres et caractères spéciaux
(soulignement et symbole du dollar, notamment).
 Visibilité (Montrer ou Cacher) : Les calques présentent un avantage important : ils
permettent de visualiser la pièce ou la mise en plan. Pour améliorer la clarté d'une mise en
plan, vous pouvez sélectionner les calques et cacher les entités de mise en plan. Le symbole
de bouton indique si le calque est montré ou caché. il est possible d’activer ou de désactiver
chaque calque indépendamment.
 Gelé ou Libéré : il est possible de contrôler la visibilité et l'influence des entités à l'intérieur
du calque. Un calque gelé est invisible et protégé. Il n’est pas possible de le modifier. Les
calques gelés ne sont pas inclus dans la reconstruction d'une mise en plan. Avec des mises en
plan complexes, il est possible d’améliorer les performances d’affichage en gelant les calques
inutiles. Un calque libéré devient visible et il est alors possible de le modifier. Il n’est pas
possible de geler le calque actif.
 Verrouillé ou Déverrouillé : Il est possible de protéger un calque afin d'interdire toute
modification des entités qui y sont placées. L'état verrouillé interdit toute modification
accidentelle du calque. Si un calque est protégé, il n’est pas possible de modifier, ajouter ou
supprimer des entités.
 CouleurLigne : il est possible de définir une couleur pour chaque calque (blanc par défaut). Si
la couleur du calque est changée dans la boîte de dialogue Gestionnaire de calques, la
nouvelle couleur est affectée aux entités de mise en plan placées sur le calque, et qui
possédaient la couleur DuCalque.
 Style de ligne : Un style de ligne standard est affecté à une ligne (Continu par défaut). Le
style de ligne sélectionné est montré dans la boîte de dialogue Gestionnaire de calques, par

Page 34
calque. Toutes les entités sont esquissées dans le style de ligne du calque, sauf si vous en
choisissez un autre.
 EpaissLigne : Il est possible de définir l'épaisseur de ligne pour les entités du calque.
 Transparence : Il est possible de définir la transparence des entités du calque.
 StyleImpression : Il est possible d’affecter un style d'impression spécifique à chaque calque.
 Imprimer : Il est possible d’activer et de désactiver les calques pour l'impression.
 Description : Il est possible de taper la description d'un calque.

Déplacement des entités d’un calque vers un autre calque


Lorsqu’une entité est dessinée, elle est affectée au claque actif. Il est possible de basculer des
entités d’un calque vers un autre calque. Plusieurs solutions sont possibles.

Basculement vers le calque actif :


1. Cliquer sur Format -> Outils de calque -> Entité vers calque actif (ou taper
VersCalqueActif dans la fenêtre de commande).
2. Dans la zone graphique, sélectionner les entités à faire passer vers le calque actif et
appuyer sur .

Basculement vers n’importe quel calque :

Solution 1 :
1. Cliquez sur Format -> Outils de calque -> Modifier le calque de l’entité.
2. Dans la zone graphique, sélectionnez les entités à faire basculer et appuyez sur Entrée.
3. Sélectionner une entité du calque de destination
ou taper Nom du calque et sélectionner le calque de destination.

Solution 2 :
1. Sélectionner les entités
2. Choisir le calque de destination dans la barre d’outils Calques

Page 35
COTATION
Plusieurs outils de cotation permettent d'afficher les mesures des entités ou les relations entre
entités.

Par défaut, les cotes sont liées aux entités. Si on modifie la géométrie d'une entité, les cotes sont
mises à jour pour refléter ces modifications.

La cotation s’effectue normalement dans l’onglet Modèle.

Créer des côtes


Les commandes liées à la cotation sont accessibles par le menu > cote. On peut également
cliquer sur les boutons de la barre d’outils « cote » si elle est installée (si elle ne l’est pas, faire
clic droit dans zone des barres d’outils, « barre d’outils » et sélectionner « cote »).

Le tableau ci-dessous, indique la correspondance entre les noms des commandes du menu, leur
action et le nom des commandes à saisir dans la fenêtre de commandes. Ce tableau est visible
dans l’aide (Références des commandes> Commandes listées par ordre dans les menus) et en
cliquant sur la commande on accède à une page d’explication détaillées.

Page 36
Détail du menu ALIGNER LE TEXTE

Page 37
Paramètres de style de cote
Les paramètres par défaut des styles de cote sont à renseigner dans Outils > Options > styles
d’ébauche > Cote

Distance au-delà de
la ligne de côte
Ligne de côte

Décalage des lignes


Lignes de rappel de rappel

Côte alignée

Côte linéaire
Côte angulaire

Côtes ordinales

Page 38
Cote angulaire

Paramètres des cotes angulaires


 Format : Définit le format principal des unités angulaires (Degrés décimaux, Deg/Min/Sec,
Grades ou Radians).
 Précision : Définit le nombre de décimales.
 Affichage des zéros : Permet de supprimer les zéros à gauche et à droite dans les cotes
angulaires.

Symboles de longueur d'arc

Permet de spécifier l'affichage d'un symbole pour les cotes de longueur d'arc: Avant le texte de
cote, Au-dessus du texte de cote ou Aucun.

Flèches
 Flèche de départ : Spécifie la pointe de flèche de départ de la cote.
 Flèche de fin : Spécifie la pointe de flèche de fin de la cote.
 Flèche de ligne d'attache : Définit le style de flèche de ligne d'attache de la cote.
 Taille : Définit la taille de la pointe de flèche.

Cote double

Ces options permettent de contrôler l'utilisation d'une méthode de cotation secondaire. Ce mode
permet l'utilisation de cotes doubles en valeurs métriques et anglaises.

Montrer les cotes doubles : Détermine si d'autres unités sont utilisées dans les cotes.

Paramètres des cotes doubles


 Format : Définit le format d'unité secondaire.
 Précision : Définit le nombre de décimales.
 Multiplicateur pour la conversion des unités : Définit un multiplicateur pour la conversion
des unités.
 Arrondir à la valeur la plus proche : Permet de spécifier une valeur selon laquelle arrondir.
 Préfixe et Suffixe : Permet de spécifier un préfixe et un suffixe pour la valeur de cote.

Affichage des zéros


 Cacher les zéros à gauche et Cacher les zéros à droite : Permet de supprimer les zéros à
gauche et à droite.
 Cacher si 0' et Cacher si 0" : Si vous définissez le Format sur Architecture, Architecture -
empilées ou Ingénierie, vous pouvez également choisir de masquer les mentions de zéro pied
et zéro pouce.

Insertion
 Après les unités principales et Au-dessous des unités principales : Spécifie si des valeurs
secondaires sont placées après ou en dessous de la valeur de cote principale.

Ajustement

Les options d'ajustement déterminent comment agencer les cotes s'il n'y a pas suffisamment
d'espace pour le texte et les flèches entre les lignes de rappel.

Géométrie
 Lorsque l'espace est limité, déplacer l'entité sélectionnée en dehors des lignes de rappel :
Lorsqu'il n'y a pas suffisamment d'espace pour le texte et les flèches entre les lignes de rappel,
la première entité à déplacer en dehors des lignes de rappel est:
- Automatique : Soit le texte, soit les flèches (au mieux)
- Flèches
- Texte
- Texte et flèches

Page 39
- Conserver le texte entre les lignes de rappel
 Cacher flèches : Supprime les flèches s'il n'y a pas assez d'espace entre les lignes de rappel.

Texte de cote
 Si le texte de cote n'est pas à la position par défaut, le déplacer : Si le texte de cote n'est
pas à la position par défaut, vous pouvez le placer :
- Au-dessus de la ligne de cote avec ligne d'attache
- Au-dessus de la ligne de cote sans ligne d'attache
- Près de la ligne de cote

Echelle des cotes


 Facteur d'échelle : Spécifie l'échelle globale des paramètres du style de cote. Le facteur
d'échelle a des répercussions sur la taille, la distance et l'espacement, y compris la taille du
texte et des pointes de flèche.
 Mettre les cotes à l'échelle en fonction de la feuille : Définit un facteur d'échelle en fonction
du ratio entre la fenêtre active et la feuille de mise en plan.

Options supplémentaires
 Lignes de cote entre les lignes de rappel : Force les lignes de cote à rester entre les lignes
de rappel, même si les pointes de flèche sont générées en dehors de la cote.
 Spécifiez le positionnement du texte : Permet de positionner manuellement le texte de
cote ; les paramètres de justification horizontale sont ignorés.

Cote linéaire

Format : Définit le format principal des unités linéaires.

Précision : Définit le nombre de décimales.

Affichage de fractions : Définit l'affichage en pile des unités fractionnaires.

Symbole décimal : Définit le séparateur décimal des cotes dont le Format d'unité est défini sur
Décimal.

Arrondir à la valeur la plus proche : Permet de spécifier une valeur selon laquelle arrondir.

Préfixe et Suffixe : Permet de taper une chaîne de caractères devant précéder ou suivre le
texte de cote. Par exemple, le champ Suffixe peut être renseigné avec l'unité de mesure.

Echelle de mesure:
 Facteur d'échelle : multiplie tous les textes de cote linéaires (y compris le texte de cote des
diamètres, des rayons et des coordonnées) par le facteur d'échelle spécifié. Les cotes
angulaires et les valeurs plus/moins de tolérance ne sont pas affectées. Ce paramètre
s'applique surtout à la cotation non associative (par exemple, quand vous déterminez les cotes
des détails mis à l'échelle).

Affichage des zéros:


 Suivre les cotes de la feuille : Applique le facteur d'échelle de mesure aux cotes créées sur
les feuilles uniquement.
 Cacher les zéros à gauche et Cacher les zéros à droite : Permet de supprimer les zéros à
gauche et à droite dans les cotes linéaires décimales.
 Cacher si 0' et Cacher si 0" : Si vous définissez le Format sur Architecture ou Ingénierie,
vous pouvez également choisir de masquer les mentions de zéro pied (Cacher si 0') et zéro
pouce (Cacher si 0").

Ligne

Paramètres des lignes de cote


 Style : Définit le style des lignes de cote.

Page 40
 Epaisseur : Définit l'épaisseur des lignes de cote.
 Couleur : Définit la couleur des lignes de cote.
 Décalage : Définit la distance de décalage des lignes de cote lorsque des cotes de ligne de
base sont appliquées à l'aide de la commande CotLign.
 Distance au-delà de la flèche de départ : Définit une distance de prolongement de la ligne de
cote au-delà de la ligne de rappel lorsque vous appliquez certaines pointes de flèche telles
que coche ou architecturale.
 Cacher :
- Ligne de cote 1 : Détermine si la première ligne de cote et pointe de flèche s'affiche
entre la première ligne de rappel et le texte de cote
- Ligne de cote 2 : A le même effet que la commande Cote de ligne 1 pour la deuxième
ligne de rappel et le texte de cote.

Paramètres des lignes de rappel

Les lignes de rappel sont les lignes qui prolongent la cote en dehors du périmètre de l'entité
mesurée, en supposant que la cotation aura lieu en dehors de ces contraintes de périmètre.
 Styles : Définit le style de ligne de la Ligne de cote 1 et de la Ligne de cote 2.
 Epaisseur : Définit l'épaisseur des lignes de rappel.
 Couleur : Définit la couleur des lignes de rappel.
 Décalage : Définit la distance de décalage entre l'entité et le point de départ des lignes de
rappel.
 Distance au-delà des lignes de cote : Définit la distance de prolongement des lignes de rappel
au-delà des lignes de cote.
 Cacher : Masque la première et/ou la deuxième ligne de rappel.
 Longueur fixe : Spécifie si les lignes de rappel doivent avoir une longueur prédéfinie.
Définissez une valeur dans Longueur.

Cote radiale/de diamètre

Affichage des marques de centrage


 Aucun, Comme marque, Comme ligne de construction : Définit l'affichage des marques qui
indiquent le point central d'un cercle et définit si des traits ou des tirets doivent être ajoutés
ou non aux repères de centrage.
 Taille : Permet de spécifier la taille des repères de marque pour les cotes de centre, de
diamètre et de rayon.

Décalage de la cote de rayon


 Angle : Détermine l'angle du segment transversal de la ligne de cote dans une cote de rayon
décalée.

Texte

Paramètres du texte
 Style : Définit le style du texte de cote. Cliquez sur pour définir les styles de texte.
 Couleur : Définit la couleur du texte de cote.
 Remplir : Définit la couleur de fond du texte de cote.
 Hauteur : Définit la hauteur du texte de cote.
 Echelle fractionnaire : Définit un facteur d'échelle pour la hauteur du texte des valeurs de
tolérance par rapport à la hauteur de l'ensemble du texte de cote.
 Encadrer le texte de cote : Place le texte de cote dans un cadre.

Position du texte
 Horizontale ou Verticale: Définit les positions horizontale et verticale du texte de cote.
 Décalage à partir des lignes de cote: Définit la distance de décalage du texte par rapport aux
lignes de cote.

Page 41
Alignement du texte

Vous pouvez aligner le texte de cote à l'aide des options suivantes:


 Utiliser la norme ISO
 Aligner horizontalement
 Aligner avec les lignes de cote

Tolérance

Paramètres de tolérance
 Calcul : Définit le format sous lequel les tolérances sont créées :
- Basique : Affiche la mesure de cote supplémentaire et l'écart de cote en une seule
valeur entourée d'un cadre.
- Ecart : Ajoute des valeurs d'écart plus et moins distinctes par rapport à la mesure de
cote.
- Limites : Affiche une valeur maximale et une valeur minimale, l'une au-dessus de
l'autre.
- Aucune : Ne génère pas de valeur de tolérance.
- Symétrique : Ajoute une valeur de tolérance plus/moins à la mesure de cote pour
indiquer l'écart positif et négatif en une seule valeur.
 Précision : Définit le nombre de décimales.
 Valeur maximum et Valeur minimum : Définit les valeurs de tolérance positive ou négative.
 Echelle : Définit l'échelle de tolérance.
 Justification verticale du texte : Définit la justification du texte de tolérance.
 Affichage des zéros :
- Cacher les zéros à gauche et Cacher les zéros à droite : Permet de supprimer les
zéros à gauche et à droite dans les cotes de tolérance décimales. Si vous définissez le
Format de Cote linéaire sur Architecture ou Ingénierie, vous pouvez également
choisir de masquer les mentions de zéro pied (Cacher si 0') et zéro pouce (Cacher si
0").

Cote double
 Précision : Définit le nombre de décimales pour les cotes secondaires dans les tolérances
géométriques.
 Affichage des zéros :
- Cacher les zéros à gauche et Cacher les zéros à droite : Permet de supprimer les
zéros à gauche et à droite dans les cotes secondaires décimales. Si vous définissez le
Format de Cote linéaire sur Architecture ou Ingénierie, vous pouvez également
choisir de masquer les mentions de zéro pied (Cacher si 0') et zéro pouce (Cacher si
0").

Modifier des cotes


Pour effectuer des modifications ponctuelles, on peut :
 utiliser les noms des commandes (CotEdit, CotOblique, …) et les taper dans la fenêtre de
commandes (cf. annexe 3),
 ou bien cliquer sur la (ou les cotes) et
- utiliser les poignées d’entités pour modifier les positions d’ensemble uniquement (cf.
annexe 6)
- effectuer des modifications plus complexes directement dans la fenêtre de
propriétés.

Lorsqu’une cote est sélectionnée la palette affiche de nombreux paramètres. Si plusieurs cotes
sont sélectionnées seuls les paramètres communs sont affichés, pour les autres paramètres il est

Page 42
indiqué : *VARIE*. On peut cependant apporter des modifications à l’ensemble des cotes
sélectionnées. Il y a de nombreux paramètres
Certains critères sont prioritaires sur d’autres et annihilent donc les actions d’autres paramètres pour lesquels différents
réglages restent alors sans effets ! Il peut alors être utile de revenir à un style de cote prédéfini pour recommencer et
arriver au résultat désiré…

Type d’entité sélectionnée


(cote, ligne, annotation, …)

Choix du calque

On peut appliquer un style de


cote (prédéfini dans Outils >
Options > style d’ébauche)

Page 43
On peut modifier le texte

On peut appliquer un style de texte


(prédéfini dans Outils > Options >
style d’ébauche)

On peut modifier la taille du texte


et des flèches (ne modifie pas le
dessin, ni les valeurs de la cote)

On peut modifier la valeur affichée


de la cote (ne modifie pas le dessin)

Choix du nombre de décimales

Page 44
Page 45
MISE EN PAGE
Configuration de la mise en page :
1. Renommer l’onglet « feuille » : exemple plan A3
2. En cliquant avec le bouton droit de la souris sur l’onglet feuille (plan A3),
ouvrir le Gestionnaire de configuration d’impression
3. Choisir la configuration voulue et l’affecter à l’onglet feuille (plan A3)
- ou –
Créer une nouvelle configuration
 Cliquer sur Nouveau
 Choisir la configuration qui servira de base (ex : défaut)
 Préciser le chemin d’accès et le nom de la nouvelle configuration : xxxxxx.cfg
 Choisir l’imprimante : exemple PDF creator
 Choisir le format du papier (décocher « ajuster à la taille du papier »)
 Préciser échelle 1 :1 mm
 Dans étendue d’impression, cocher Spécifier. Le système demande alors de
spécifier l’étendue d’impression : cliquer sur deux angles opposés de la feuille
 Cliquer sur Save
 Affecter la configuration à la feuille de votre choix
 Cliquer sur Activer

Insertion du cartouche
1. Cliquer sur Insertion -> Bloc
2. Cliquer sur Parcourir et choisir le cartouche voulu
3. Dans Position, cocher Spécifier ultérieurement
4. Dans Echelle, cocher Spécifier ultérieurement et Appliquer une échelle uniforme afin
d’éviter la déformation du cartouche
5. Cliquer sur OK
6. Le système demande de spécifier le point de base : cliquer sur un angle de la feuille.
7. Le système demande de spécifier l’échelle : se déplacer avec la souris pour faire
correspondre au mieux le cartouche avec la feuille.
8. Si le cartouche est mal placé ou n’est pas à la bonne échelle, modifier le en utilisant les
outils Déplacer et/ou Echelle .

Page 46
Insertion de la fenêtre avec le plan
1. Créer un nouveau calque dans le gestionnaire de calques : calque « fenêtre » par
exemple et le rendre actif
2. Taper la commande fenetre dans la fenêtre de commande, afin de créer la fenêtre où
apparaitra le dessin (on peut créer des fenêtres de forme)
3. Le système demande de spécifier le coin de départ : cliquer dans un coin de la feuille.
4. Le système demande de spécifier le deuxième coin : cliquer dans un angle opposé de la
feuille afin de créer un rectangle.
5. La fenêtre est créée et le dessin apparait dans la fenêtre.

6. Double-cliquer dans la fenêtre créée pour l’activer.


7. Choisir le zoom adéquat dans la fenêtre propriété (cf paragraphe : rappels sur les
échelles)
8. Déplacer le dessin en cliquant sur la molette de la souris
9. Une fois le dessin en place et le zoom déterminé, verrouillé l’affichage dans la fenêtre
Propriétés : Cadenas = Oui.
10. Indiquer l’échelle sur le plan :
 Double-cliquer sur le cartouche pour afficher les attributs
 Compléter l’attribut échelle

11. Modifier la couleur des attributs, en changeant la couleur affectée au calque


« Attributs » dans le gestionnaire des calques

12. Geler les cotations dans une fenêtre  verrouiller le calque dans la fenêtre active
(gestion des calques)

Page 47
Rappels sur les échelles
Le facteur d’échelle dépend de la valeur xN, que l’on peut saisir (si « non » est inscrit à côté du
cadenas) dans la palette de propriétés (sélectionner la fenêtre au préalable)

Si :
 le dessin est à l’échelle 1 : 1 en mètres dans
l’onglet Modèle, (unité dessin = m)
 l’échelle papier à 1 :1 mm (signifie que 1 unité
dessin = 1 mm tracé)
 et que xN = 20 (zoom)

alors l’échelle d’impression est du 1/50

xN = 20 signifie que le zoom réel est de 0.02 (facteur 1000 lié aux unités de dessin et à l’échelle
papier)

Page 48
Pour calculer d’autres valeurs qui ne figureraient pas dans le tableau :

zoom = (nombre de millimètres dans une unité de dessin) x (échelle d’impression)


ou encore
échelle d’impression = zoom / (nombre de millimètres dans une unité de dessin)

On peut vérifier l’exemple du dessus :


20 = 1000 x (1/50)
Autre exemple: si on dessine en centimètres dans l’espace Modèle (10 mm chacun) et qu’on veut
imprimer au 1/50-ème (Onglet Feuille), le zoom doit être de:
(10) x (1/50) = 10/50 = "0.2xN"
Autre exemple: si on dessine en mètres dans l’espace Modèle (1000 mm chacun) et qu’on veut
imprimer au 1/200-ème (Onglet Feuille), le zoom doit être de:
(1000) x (1/200) = 1000/200 = "5xN"

Page 49
Annexe 1 : Mode d’aimantation des entités

Paramètres par défaut Esnap


Pour configurer les paramètres par défaut on peut :
 soit faire un clic droit sur le bouton ESnap de la barre d’état et choisir « paramètres »

 soit cliquer sur l’icône « paramètres ESnap » de la barre d’outils « aimantation des
entités »
 soit aller dans le menu principal OUTILS > Options > Préférences utilisateurs > Options
d’ébauche > Contrôle du pointeur > Aimantation des entités

On peut modifier les paramètres du pointeur ESnap dans Options d’ébauche > Afficher > Indices
de pointeur

Page 50
Mode d’aimantation des entités

Page 51
Page 52
Page 53
Annexe 2 : Méthodes de sélection d’entités :
Lorsque le système invite à spécifier des entités (message « spécifiez les entités » dans la
fenêtre de commandes) ; plusieurs méthodes sont possibles :
 Soit on tape alors « sélectionner » ou « ? » dans la fenêtre de commandes. Dans ce cas, le
système invite à choisir entre différentes méthodes :

 Soit on tape directement la méthode désirée si on la connait en tapant par exemple


« Fenêtre » ou « f »

Le tableau suivant liste toutes les méthodes possibles (les raccourcis à saisir sont entre
parenthèses)

Page 54
Page 55
Page 56
Page 57
Annexe 3: Liste des commandes
L’ensemble des commandes est visible dans Outils >Options > Préférences Utilisateurs > Alias

Parfois une commande possède plusieurs alias (saisir la lettre désirée pour accélérer la
recherche)

On peut également visualiser toutes les commandes dans l’aide (Références des commandes>
Commandes listées par ordre alphabétique), cela permet de cliquer directement dessus pour
obtenir plus d’informations.

Quelques commandes courantes (ou alias) :

di  calcul de distance (on peut aussi installer la barre d’outils « interrogation » et cliquer sur

l’icône distance )

ddptype  ouverture de la boîte de dialogue « paramètres de mise en plan » - « points » :


permet de choisir le format et la taille des points (utiliser « en unités absolues »)

div  divise une ligne en plusieurs segments

etirer  ne fonctionne qu’avec la commande « capture »

ed  modifie le texte d’une annotation

attdef  ouvre la boîte de dialogue « définition des attributs d’un bloc »

pedit  ouvre dans la fenêtre de commandes les options liées à l’édition de polylignes (création
de splines, fusion de segments …)

Page 58
plan  permet de revenir à la vue SCP (si suivi d’un double clic)

shift + clic droit  ouvre aimantation

commandes listées par ordre alphabétique


#
Commande Description Menu

Crée un objet Maillage polygonal 3D (boîte, cône,


3D cylindre, cuve, dôme, pyramide, sphère, tore, biseau —
ou maillage)

A
Commande Description Menu

Format > Outils


ActiverCalque Active le calque d'une entité spécifiée
de calque

Active une mosaïque spécifiée dans l'onglet


ActivateViewport Modèle ou dans une fenêtre d'un onglet —
Feuille

Actualise l'affichage de toutes les mosaïques


ActualiserTout —
actuellement ouvertes

Détermine si des cadres s'affichent autour des


AffCadreImage —
images référencées

Format > Outils


AffCalques Active tous les calques
de calque

Affiche un fichier de diapositive dans la zone


AffClich —
graphique

Affichage >
AffichAttrBloc Définit la visibilité des attributs de bloc
Afficher

AffLicence Affiche le contrat de licence Aide

Définit la visibilité des remplissages des


AffRemplissages polylignes, solides, tracés, hachures et —
dégradés

Aide Affiche l'aide en ligne Aide

Limite les mouvements du pointeur en


Aimant pointant vers la mise en plan à intervalles —
spécifiés

Définit les modes d'aimantation des entités


AimantEntité —
(variante de boîte de dialogue)

Définit les modes d'aimantation des entités


-AimantEntité —
(variante de fenêtre de commande)

Page 59
Ajuste les entités selon une arête de coupe
Ajuster Modifier
définie par d'autres entités

Aligne des entités par rapport à d'autres


Align3D entités ou à d'autres points cibles dans —
l'espace 3D

Aligne des entités sur d'autres entités dans un


Aligner —
espace 2D et 3D

Anneau Crée un cercle ou un anneau plein Dessin

Restaure les paramètres de calque Format > Outils


AnnulerCalque
précédents de calque

AnnulerN Inverse l'effet des commandes —

Affiche un aperçu du contenu de calques


Format > Outils
AperçuCalque individuels ou d'un ensemble de calques
de calque
spécifiés.

Apropos Affiche des informations sur le programme Aide

Apropos Affiche des informations sur le programme Aide

Menu de
Apropos Affiche des informations sur le programme
l'application

Arc Crée un arc Dessin

Affiche le rendu de la mise en plan dans une


ARender —
fenêtre distincte

Outils > Groupe


AssociationRapide Crée rapidement des GroupesEntités.
d'entités

Joint une image à la mise en plan actuelle


AttachImage Insertion
(variante de boîte de dialogue)

Joint une image à la mise en plan actuelle


-AttachImage —
(variante de fenêtre de commande)

Joint des liens hypertexte à des entités ou


AttachLien —
aires

Joint une mise en plan référencée à la mise


AttachMPlan Insertion
en plan actuelle

Crée le repère de centrage ou les lignes de


AxeCentrage Cote
construction des cercles et des arcs

Page 60
Commande Description Menu

Imprime ou trace une bannière avec la sortie de


Bannière —
mise en plan

Affiche et masque les barres d'outils (variante


BarOutils —
de boîte de dialogue)

Affiche et masque les barres d'outils (variante


-BarOutils —
de fenêtre de commande)

Active et désactive le mode d'affichage et


BoîteTexte —
d'impression du texte dans les boîtes

Affecte deux commandes (ou davantage) aux


BoutonsSouris3D Souris 3D
boutons de souris 3D.

C
Commande Description Menu

Format >
Désactive le calque de l'entité
CacherCalque Outils de
sélectionnée
calque

Ouvre la calculatrice standard du


CalcSE —
système d'exploitation que vous utilisez

Contrôle la visibilité des calques dans les


CalqFenêtre —
fenêtres des feuilles

Contrôle les calques et leurs propriétés


Calque Format
(variante de boîte de dialogue)

Contrôle les calques et leurs propriétés


-Calque —
(variante de fenêtre de commande)

Cercle Crée un cercle Dessin

Crée des champs pour les annotations qui


sont utilisées pour mettre à jour des
Champ informations telles que la date de Insertion
modification, le nom de la mise en plan
et l'auteur

Biseaute les arêtes des entités de la mise


Chanfrein Modifier
en plan

Ajoute ou supprime des entités aux/des


Modifier >
ChangeElements définitions ou références de blocs
Composant
(également appelées composants)

Charge des fichiers de forme qui seront Dessin >


ChargerForme
utilisés par la commande Forme Forme

Page 61
Exécute une séquence de commandes à
ChargerScript —
partir d'un script

Charge des applications à utiliser dans le


ChargApplication —
programme

Modifie le fichier de personnalisation


ChargMenu —
principal

Ajoute ou supprime des fichiers de


ChargPerso personnalisation partielle dans le fichier —
de personnalisation principal

Insère des données à partir du Presse-


Coller Edition
papiers

Insère des entités depuis le Presse-


CollerBloc Edition
papiers en tant que bloc

Colle les entités du Presse-papiers du SE


Coller@PositionSource en utilisant les coordonnées de la mise —
en plan source

Définit les configurations d'impression à


ConfigurationImpre utiliser comme valeurs par défaut pour Fichier
l'impression pour le modèle et les feuilles

Arrondit et ajoute des congés sur les


Congé Modifier
arêtes des entités

Crée une entité Polyligne ou Région à


ContourAire partir d'une aire fermée (variante de Dessin
boîte de dialogue)

Crée une entité Polyligne ou Région à


-ContourAire partir d'une aire fermée (variante de —
fenêtre de commande)

Définit et contrôle les contours de la


ContoursMPlan —
mise en plan

Convertit les données d'objets OLE


ConvertOLE incorporés en un type ou un format —
différent

Copier Duplique des entités Modifier

Copie dans le Presse-papiers des entités


Copier@ Edition
ayant un point de référence spécifié

Copie l'historique de commandes dans le


CopierHist —
Presse-papiers

CopierPress Copie des entités dans le Presse-papiers Edition

Exécute des programmes utilitaires ou


Coque —
accède à des commandes de système

Page 62
d'exploitation normales du shell du
système d'exploitation

Change le calque des entités Format >


CorrespondanceCalque sélectionnées pour le faire correspondre Outils de
à un calque de destination calque

CotAng Crée une cote angulaire Cote

Crée une cote angulaire à partir de trois


CotAng3Point —
points

Crée une cote angulaire à partir de


CotAng4Point —
quatre points

Rétablit la relation entre les cotes


CotAvecRelation Cote
spécifiées et les entités

Continue une cote linéaire, angulaire ou


ordinale à partir de la deuxième ligne de
CotContinue Cote
rappel de la cote précédente ou
spécifiée

Crée des cotes de diamètre pour des


CotDia Cote
cercles et des arcs

Edite le texte ou les lignes de rappel des


CotEdit —
cotes

CotHor Créer des cotes linéaires horizontales —

Crée des cotes avec un type de cote


CoteIntelligente Cote
déterminé par l'entité sélectionnée

CoteLongueurArc Crée une cote de longueur Arc Cote

CotOrd Crée des cotes de point ordinales Cote

Crée des cotes de rayon décalées pour


CoteRaccourcie Cote
des cercles et des arcs

Continue une cote linéaire, angulaire ou


CotLign ordinale à partir de la ligne de base de la Cote
cote précédente ou sélectionnée

CotLin Crée une cote linéaire Cote

Modifie l'orientation de cotes linéaires


CotOblique —
existantes

CotPar Crée une cote linéaire alignée Cote

CotPivotée Crée des cotes linéaires pivotées —

Crée des cotes radiales pour des cercles


CotRayon Cote
et des arcs

CotSansRelation Annule la relation entre les cotes —

Page 63
spécifiées et les entités

Cote > Aligner


CotTEdit Déplace et fait pivoter le texte de cote
le texte

CotVerticale Crée des cotes linéaires verticales —

Définit la couleur des lignes des


CouleurLigne nouvelles entités (variante de boîte de Format
dialogue)

Définit la couleur des lignes des


-CouleurLigne nouvelles entités (variante de fenêtre de —
commande)

Copie des entités dans le Presse-papiers


Couper Edition
et supprime celles-ci

Crée une définition d'attribut de bloc


CreerAttBloc Dessin > Bloc
(variante de boîte de dialogue)

Crée une définition d'attribut de bloc


-CreerAttBloc —
(variante de fenêtre de commande)

Crée un catalogue de fichiers de clichés


CréerBibliothèqueDeClichés dans un fichier de bibliothèque de —
clichés à utiliser dans les menus d'images

Crée un bloc à partir des entités


CréerBloc sélectionnées (variante de boîte de Dessin > Bloc
dialogue)

Crée un bloc à partir des entités


-CréerBloc sélectionnées (variante de fenêtre de —
commande)

Crée une représentation plane d'objets


CréerCliché2D solides 3D, projetée sur le plan X-Y de la —
mise en plan

Affichage >
Définit la visibilité et la position du
CSIcon Afficher >
symbole de coordonnée (icône CS)
Icône SCP

D
Commande Description Menu

Précise si les champs s'affichent avec un


DéfinirAffichageDuChamp —
fond gris dans les annotations

Liste ou définit les valeurs des variables


DéfVariable —
de commande

Page 64
Décale les entités linéaires dans une
Décaler Modifier
orientation parallèle

Délimite l'affichage des fenêtres sur la


Modifier >
DélimF feuille active selon des formes
Délimitation
irrégulières

Définit un contour de délimitation afin


Modifier >
DélimImage de masquer des sections d'une image
Délimitation
référencée

Dessine des lignes de construction semi-


DemiDroite Dessin
infinies

Déplace les entités d'une distance


Déplacer Modifier
spécifiée dans une direction spécifiée

DéplTexteCote Déplace le texte de cote —

Dissocie des images référencées jointes à


DétachImage —
la mise en plan

Détache des mises en plan référencées


DétachMPlan qui étaient attachées à la mise en plan —
actuelle

Format > Outils


DéverrCalque Déverrouille les calques verrouillés
de calque

Définit la direction d'affichage d'une vue


DirectionVue —
3D de la mise en plan

Suit les mouvements du pointeur sur la


DisplayCoords —
barre d'état

Détermine si des boîtes de dialogue


DisplayDialogs s'affichent lorsque vous devez spécifier —
un nom de fichier

Outils > Groupe


DissociationRapide Dissocie rapidement des GroupesEntités.
d'entités

E
Commande Description Menu

Agrandit ou réduit de manière égale les entités


Echelle Modifier
spécifiées dans les directions X, Y et Z

Fractionne les objets complexes en leurs


Eclater Modifier
composants

Convertit des annotations en polylignes, qui


EclaterTexte —
représentent le contour du texte

Page 65
Convertit des ellipses et des splines en
EclaterX —
polylignes

Edite des entités individuelles sur place à Modifier >


EditComposant
l'intérieur de blocs ou de références Composant

Modifie une hachure ou un remplissage existant Modifier >


EditHach
(variante de boîte de dialogue) Entité

Modifie une hachure ou un remplissage existant


-EditHach —
(variante de fenêtre de commande)

Définit de nouveaux points d'insertion de base Modifier >


EditPointBase
pour les définitions de bloc Composant

Modifie les polylignes, les sommets de Modifier >


EditPolyligne
polylignes et les maillages polygonaux 3D Entité

Modifie des RLignes sécantes et adjacentes,


coupe et soude des RLignes et ajoute des Modifier >
EditRLigne
sommets à des RLignes existantes ou en Entité
supprime (variante de boîte de dialogue).

Modifie des RLignes sécantes et adjacentes,


coupe et soude des RLignes et ajoute des
-EditRLigne —
sommets à des RLignes existantes ou en
supprime (variante de fenêtre de commande).

Modifie les tolérances (indicateurs de référence Modifier >


EditTolérance
et notation de cote élémentaire) Entité

Lance l'application eDrawings® pour créer,


eDrawings visualiser et partager des modèles 3D et des Fichier
mises en plan 2D

Ellipse Crée une ellipse ou un arc elliptique Dessin

Permet de visualiser, de définir et de modifier


EmplacementFichiers —
les chemins et/ou noms de fichier par défaut

Enregistre les modifications effectuées lors de


l'édition sur place de définitions de bloc ou de Modifier >
EnregComposant
références et quitte le mode d'édition des Composant
composants

Enregistre la mise en plan sous le nom de


Enreg Fichier
fichier actuel ou sous un nom spécifié

Enregistre une mise en plan sans nom sous un


EnregSous nom de fichier ou renomme la mise en plan Fichier
actuelle

EnregTout Enregistre toutes les mises en plan ouvertes —

Définit les options d'épaisseur de ligne (variante


EpaissLigne Format
de boîte de dialogue)

Page 66
Définit les options d'épaisseur de ligne (variante
-EpaissLigne —
de fenêtre de commande)

Esquisse Crée des lignes à main levée Dessin

Etirer Déplace ou étire les entités Modifier

Enregistre les entités sous d'autres formats de Fichier >


Export
fichier Exporter

Enregistre l'affichage de la mise en plan vers un


ExportBMP fichier sous un format bitmap non tributaire du —
type d'unité

ExportDXF Exporte la mise en plan en tant que fichier DXF —

Enregistre les entités sélectionnées sous un


ExportEMF —
fichier EMF (Windows Enhanced Metafile)

Enregistre la vue actuelle de l'affichage


ExportEPS graphique sous un fichier EPS (PostScript —
encapsulé)

Enregistre les entités sélectionnées sous un


ExportJPG —
fichier JPEG

Ecrit des entités, des blocs ou la mise en plan


Fichier >
ExportMPlan intégrale vers un nouveau fichier de mise en
Exporter
plan (variante de boîte de dialogue)

Ecrit des entités, des blocs ou la mise en plan


-ExportMPlan intégrale vers un nouveau fichier de mise en —
plan (variante de fenêtre de commande)

Enregistre la vue actuelle de l'affichage


Fichier >
ExportPDF graphique sous un fichier PDF (Portable
Exporter
Document Format)

Enregistre les entités sélectionnées sous un


ExportPNG —
fichier PNG (Portable Network Graphics)

Exporte les objets de modélisation solides de la


ExportSAT —
mise en plan sous un fichier .sat

Enregistre la vue actuelle dans un fichier de


ExportSLD —
cliché

ExportSVG Enregistre la vue actuelle sous un fichier SVG —

Extrait les valeurs d'attributs de blocs


sélectionnés vers des fichiers texte selon un
ExtrAttBloc —
fichier de modèle définissant les données à
écrire

Extruder Crée un solide ou une surface 3D —

Page 67
F
Commande Description Menu

Dessin >
Face Crée une face 3D
Maillage

Affichage >
FacteurZoom Effectue un zoom selon un facteur
Zoom

Crée et contrôle les fenêtres des onglets


Fenetre —
Feuille

Crée et contrôle des mosaïques de modèle


-Fenetre uniques ou multiples ou des fenêtres de —
feuille (variante de fenêtre de commande)

FenêtreCommande Affiche la zone d'invite de commande —

Permet d'afficher les fenêtres en cascade


Fenetres Fenêtre
et en mosaïque

Quitte la mise en plan, mais pas le


Fermer Fichier
programme

Termine l'édition sur place d'une définition Modifier >


FermerComposant
de bloc ou d'une référence Composant

Quitte toutes les mises en plan ouvertes,


FermerTout —
mais pas le programme

Crée, copie, renomme ou supprime des


Feuille onglets Feuille (mode présentation pour Fichier
configurer une impression)

Détermine une liste de critères auxquels


les entités de la mise en plan doivent
FiltreSelection —
satisfaire pour être incluses dans un jeu de
sélection

Gère les formats de papier personnalisés


FormatPapierPersonnalisé pour les imprimantes intégrées (PDF, PNG, —
JPG, SVG ou DWF).

FormatPoint Définit le type et la taille des points Format

Supprime certaines parties des entités ou


Fractionner Modifier
divise celles-ci en deux

G
Commande Description Menu

GelerCalque Fige les calques des entités sélectionnées Format >

Page 68
Outils de
calque

Affiche le gestionnaire de fichiers du système


GestFichiers —
d'exploitation

Détermine la taille de la boîte cible


Gravite —
d'aimantation des entités

Active ou désactive l'affichage de la grille et


Grille —
définit d'autres options relatives à la grille

Contrôle le plan isométrique (Gauche, Droite ou


GrilleIsometrique Dessus) lors de l'utilisation de l'aimantation —
isométrique

Crée un jeu de sélection d'entités défini par


GroupEntites —
l'utilisateur (variante de boîte de dialogue)

Crée un jeu de sélection d'entités défini par


-GroupEntites —
l'utilisateur (variante de fenêtre de commande)

H
Commande Description Menu

Remplit une zone délimitée avec un motif


Hachures Dessin
(variante de boîte de dialogue)

Remplit une zone délimitée avec un motif


-Hachures —
(variante de fenêtre de commande)

Ouvre l'historique des commandes dans une


HistCommandes —
fenêtre distincte

Joint un lien hypertexte à des entités ou modifie


HyperLien un lien hypertexte existant (variante de boîte de Insertion
dialogue)

Joint un lien hypertexte à des entités ou modifie


-HyperLien un lien hypertexte existant (variante de fenêtre —
de commande)

I
Commande Description Menu

Ouvre le fichier DXF sélectionné dans une


ImportDXF —
fenêtre de mise en plan distincte

Lit un fichier .sat et insère les objets solides ACIS


ImportSAT —
qu'il contient dans la mise en plan

Page 69
Imprime la vue actuelle d'une mise en plan vers
ImpressionRapide l'imprimante configurée comme périphérique de —
sortie par défaut

Trace la mise en plan vers un traceur, une


Imprimer imprimante ou un fichier (variante de boîte de Fichier
dialogue)

Trace la mise en plan vers un traceur, une


-Imprimer imprimante ou un fichier (variante de fenêtre de —
commande)

Incorpore des objets et des styles dépendants de


-IncorpMPlan —
mises en plan référencées dans la mise en plan

Insère un bloc ou une autre mise en plan


InserBloc Insertion
(variante de boîte de dialogue)

Insère plusieurs copies d'un bloc ou d'une


InserBlocN référence dans un motif, disposées dans des —
lignes et des colonnes

Insère un bloc ou une autre mise en plan


-InserBloc —
(variante de fenêtre de commande)

Insère une forme dans la mise en plan à partir Dessin >


InserForme
d'un fichier de forme Forme

Affiche les données d'autres programmes


InserObjet (documents texte, feuilles de calcul ou images) Insertion
dans les mises en plan

Format >
IsolerCalque Isole les calques des entités sélectionnées Outils de
calque

L
Commande Description Menu

Définit la langue de communication avec le


Langue —
logiciel

Format > Outils


LibCalques Libère tous les calques
de calque

Ligne Crée des segments de ligne droite Dessin

Dessine des lignes d'attache reliant les


LigneAttache —
annotations à des entités de mise en plan

LigneInfinie Dessine une ligne de construction infinie Dessin

Définit le facteur d'échelle global du style


LineScale —
de ligne

Page 70
ListEclairages Affiche la palette Lumière —

Lumiere Crée une lumière dans la mise en plan —

Insère une lumière de spot dans la mise en


LumiereSpot —
plan

Insère une lumière distante directionnelle


LumiereDirectionnelle —
en vue d'un rendu ultérieur

LumierePonctuelle Crée une lumière ponctuelle —

LumierePonctuelleCible Crée une lumière ponctuelle cible —

Crée une lumière non ciblée libre (sans


LumiereNonCiblee —
cible)

M
Commande Description Menu

Dessin >
Maillage Crée un maillage polygonal 3D
Maillage

Dessin >
MaillageRégl Crée un maillage réglé entre deux courbes
Maillage

Crée une surface en rotation autour d'un Dessin >


MaillageRev
axe spécifié Maillage

Crée un maillage tabulé à partir d'une


Dessin >
MaillageTabulé courbe de trajectoire et d'un vecteur de
Maillage
direction

Crée un maillage polygonal 3D à partir de Dessin >


MaillArete
quatre arêtes adjacentes Maillage

Place des points ou des blocs


Dessin >
MarqueDivisions régulièrement espacés sur la longueur ou
Point
le périmètre d'une entité

Place des points ou des blocs à intervalles Dessin >


MarqueLongueurs
mesurés sur une entité Point

MasqFenCommande Masque la zone d'invite de commande —

Ferme la fenêtre de l'historique de


MasqHistCommandes —
commandes

MasqListEclairages Cache la palette Lumière —

MasqMatriceOutils Masque la matrice d'outils —

MasqPropriétés Cache la palette Propriétés —

Page 71
MasqRéférences Cache la palette Références —

Recouvre les entités existantes avec une


Masque Dessin
zone vide

MasqVue Crée une vue de ligne masquée Affichage

MatriceOutils Affiche la matrice d'outils —

Met à jour toutes les occurrences


MettreAJourAttributsBloc d'attribut de bloc d'après les propriétés —
d'un attribut de bloc spécifié

Affiche des menus d'images personnalisés


MenuImage pour les séquences de commandes à —
exécuter.

Transfère les profils, les préférences, les


paramètres d'emplacement de fichiers et
Migration les personnalisations de l'interface —
utilisateur provenant d'une version
précédente du logiciel.

Crée une copie d'image symétrisée des


Miroir Modifier
entités

Crée une image symétrique des entités


Miroir3D —
autour d'un plan dans l'espace 3D

Bascule d'un espace de travail Modèle à


ModeFeuille —
l'espace de travail Feuille sur des feuilles

Bascule de l'onglet Feuille à l'onglet


Modèle —
Modèle

Bascule de l'espace de travail Feuille à


ModeModèle l'espace de travail Modèle dans des —
Feuilles

Détermine si des éléments d'interface


utilisateur flottants de style Mac ou des
ModeUI éléments d'interface utilisateur de style —
Combiné doivent être utilisés dans le
programme

Modifie les éléments tels que les lignes


uniques de texte, le texte de cote, les Modifier >
ModifAnnotation
annotations de ligne d'attache et les Entité
définitions d'attributs de bloc

Modifie les attributs de bloc (variante de Modifier >


ModifAttrBloc
boîte de dialogue) Entité

Modifie les attributs de bloc (variante de


-ModifAttributBloc —
fenêtre de commande)

ModifCelluleTableau Insère, supprime, fusionne ou —

Page 72
redimensionne des cellules, des lignes et
des colonnes dans les tableaux.

Modifie une définition d'attribut de bloc Modifier >


ModifDéfAttBloc
existante Entité

Ajoute des entités à des GroupesEntités ou Outils >


ModifGroupeEntités en supprime ou renomme des Groupe
GroupesEntités. d'entités

Change les propriétés des entités de la


Modifier —
mise en plan

Modifie sur place les valeurs d'attribut de


ModifierAttributBlocSurPlace —
bloc

Personnalise la liste des échelles pour


l'impression, la gestion de configurations
d'impression et la mise à l'échelle des
ModifierListeEchelles Format
fenêtres dans les feuilles de
représentation schématique (variante de
boîte de dialogue)

Personnalise la liste des échelles pour


l'impression, la gestion de configurations
d'impression et la mise à l'échelle des
-ModifierListeEchelles —
fenêtres dans les feuilles de
représentation schématique (variante de
fenêtre de commande)

Change le calque, la couleur de ligne, le


ModifierPropriétés style de ligne, l'échelle de ligne et —
l'épaisseur des entités

Joint et dissocie des images à/de la mise


ModifImage —
en plan et gère les images référencées

ModifLong Allonge ou raccourcit une entité Modifier

ModifNote Modifie les notes (texte multiligne) —

ModifSommet Modifie les sommets de polylignes 2D —

Modifie le texte dans une cellule de Modifier >


ModifTableau
tableau Entité

Crée et contrôle des mosaïques de modèle


Affichage >
Mosaïques uniques ou multiples ou des fenêtres de
Mosaïques
feuille (variante de boîte de dialogue)

Crée plusieurs copies des entités dans un


Motif Modifier
motif (variante de boîte de dialogue)

Crée plusieurs copies des entités dans un


-Motif —
motif (variante de fenêtre de commande)

Crée un motif linéaire ou circulaire des


Motif3D —
entités dans l'espace 3D

Page 73
Mouvement Personnalise les mouvements de la souris Outils

N
Commande Description Menu

Format >
NePasIsolerCalque Annule l'isolation d'un casque Outils de
calque

Supprime de la mise en plan toute référence


Nettoyer nommée inutilisée telle que les blocs ou les calques Fichier
(variante de boîte de dialogue)

Supprime de la mise en plan toute référence


-Nettoyer nommée inutilisée telle que les blocs ou les calques —
(variante de fenêtre de commande)

NonDéf Désactive une commande intégrée —

NonSuppr Restaure les entités supprimées —

Associe des normes de mise en plan à la mise en


plan actuelle, détermine les catégories de mise en Outils >
NormesMPlan
plan à vérifier et définit des options de notification Normes
et d'audit.

Crée des entités de texte (variante de boîte de Dessin >


Note
dialogue) Texte

Crée des entités de texte (variante de fenêtre de


-Note —
commande)

Dessin >
NoteSimple Crée une seule ligne de texte
Texte

-NoteSimple Affiche le texte à l'écran tel que vous le saisissez —

Nouveau Crée un nouveau fichier de mise en plan Fichier

Crée des nuages de révision afin d'indiquer que


Nuage certains zones requièrent des révisions ou en Dessin
contiennent

O
Commande Description Menu

Calcule l'aire et le périmètre des entités ou des Outils >


ObtAire
aires définies Interrogation

Page 74
Outils >
ObtDistance Mesure la distance et l'angle entre deux points
Interrogation

Présente des informations d'état sur les


ObtEtat paramètres de la mise en plan et sur la —
mémoire utilisée par celle-ci

Présente des informations sur les entités Outils >


ObtPropriétés
sélectionnées Interrogation

Calcule et affiche l'aire incluse, le périmètre et Outils >


ObtPropriétésMasse
le centre de gravité d'entités de région. Interrogation

Affiche des statistiques temporelles sur la mise


ObtTemps en plan et permet d'activer, de désactiver ou —
de réinitialiser un temporisateur

Outils >
ObtXY Affiche les coordonnées d'un emplacement
Interrogation

Ombrer Ombre le modèle de la mise en plan —

Configure les paramètres d'exploitation du


Options Outils
programme

Configure les paramètres d'exploitation du


Options Outils
programme

Configure les paramètres d'exploitation du Menu de


Options
programme l'application

Définit les options d'ébauche telles que


Aimantation, Grille, le mode Ortho, Guides
OptionsEbauche Outils
polaires, l'aimantation des entités (ESnaps) et
le suivi des entités (ETrack)

Définit l'alignement et la taille du texte empilé


OptionsEmpilement —
dans les annotations.

Définit les préférences d'édition de texte à


OptionsNote —
l'aide des commandes Note et NoteSimple

Détermine les paramètres de souris 3D


OptionsSouris3D Souris 3D
(variante de boîte de dialogue)

Détermine les paramètres de souris 3D


-OptionsSouris3D —
(variante de fenêtre de commande)

OptionsSystème Détermine les options générales d'exploitation —

Change l'ordre d'affichage des entités de la


OrdreAffichage mise en plan et des images insérées dans les Outils
mises en plan

Contraint le pointeur afin qu'il se déplace dans


Ortho un sens parallèle par rapport aux axes du —
système de coordonnées actuel

Page 75
Vérifie l'orthographe du texte figurant dans la
Orthographe —
mise en plan

Vérifie l'orthographe du texte figurant dans la


Orthographe —
mise en plan

Ouvrir Ouvre un fichier de mise en plan existant Fichier

Ouvre des objets OLE en vue de leur


OuvrirOLE —
modification

OuvrirPageWeb Affiche le site Web spécifié —

Ouvre une mise en plan référencée dans une


OuvrirRéférence Outils
nouvelle fenêtre de mise en plan

P
Commande Description Menu

Déplace l'affichage de la mise en plan dans la Affichage >


Pan
mosaïque active (panoramique dynamique) Pan

Déplace l'affichage de la mise en plan dans la


Affichage >
-Pan mosaïque active en sélectionnant un
Pan
déplacement

Affichage >
PanBas Effectue un panoramique vers le bas
Pan

Affichage >
PanDroite Effectue un panoramique vers la droite
Pan

Affichage >
PanGauche Effectue un panoramique vers la gauche
Pan

Affichage >
PanHaut Effectue un panoramique vers le haut
Pan

Définit le comportement des commandes de


mise en plan, l'apparence de certaines entités de
ParamMPlan la mise en plan, ainsi que le système d'unités de —
la mise en plan, et gère les systèmes de
coordonnées personnalisés (SCP)

PauseScript Déclenche une pause temporisée dans un script —

Personnalise les éléments d'interface utilisateur


Personnaliser tels que les menus, les barres d'outils et les Outils
espaces de travail

Définit l'élévation et l'épaisseur des nouvelles


PlanZ —
entités de mise en plan

Page 76
Affiche la zone graphique en mode plein écran
PleinEcran —
(sans barres d'outils ni palettes)

Rétablit le mode d'affichage normal depuis le


PleinEcranInac mode plein écran (sans barres d'outils ni —
palettes)

Définit les préférences de modification à l'aide


PoigneesEntite —
des poignées d'entité

Point Crée une entité point Dessin

Crée un maillage polyface 3D sommet par


Polyface —
sommet

Polygone Crée une polyligne fermée équilatérale Dessin

Polyligne Crée des polylignes 2D Dessin

Crée une polyligne 3D formée de segments de


Polyligne3D Dessin
ligne droite dans un espace 3D

Définit les options d'ébauche, les options de la


PréférencesUtil —
souris et les commandes alias

Affiche un aperçu de la mise en plan avant


Prévisualisation Fichier
impression

ProfilIU Gère les profils d'interface utilisateur —

Enregistre les profils individuels en fonction des


Profils —
paramètres spécifiés et gère les profils

Prolonge les entités vers les contours de


Prolonger Modifier
délimitation définis par d'autres entités

Affiche la palette Propriétés afin de modifier les


Propriétés —
propriétés des entités de la mise en plan

Affiche et modifie les propriétés standard du


PropriétésMisenEnPlan fichier de mise en plan actif et crée des Fichier
propriétés personnalisées pour ce fichier

Q
Commande Description Menu

Contrôle la résolution des entités circulaires et


QualitéAffichage —
courbes

Détermine la qualité d'affichage des images


QualitéImage —
jointes à la mise en plan

Page 77
Imprime la vue actuelle d'une mise en plan vers
QuickPrint l'imprimante configurée comme périphérique de —
sortie par défaut

Quitter Quitte le logiciel Fichier

Quitter Quitte le logiciel Fichier

Menu de
Quitter Quitte le logiciel
l'application

R
Commande Description Menu

Rafraîchir Actualise l'affichage de la mosaïque active Affichage

Recherche et remplace le texte dans les


Rechercher Edition
notes, les annotations et le texte de cote

ReconstCote Met à jour les cotes avec le style de cote actif Cote

Contrôle les reconstructions automatiques de


ReconstrAuto —
mise en plan

Reconstruit la mise en plan et actualise la


Reconstruire Affichage
mosaïque active

Met manuellement à jour les champs dans les


ReconstruireChamp Insertion
annotations indiquées

Reconstruit la mise en plan et actualise toutes


ReconstruireTout Affichage
les mosaïques

Rectangle Crée une polyligne rectangulaire Dessin

Récupérer Répare les mises en plan endommagées Fichier

Restaure les commandes intégrées qui ont été


Redéfinir —
non définies à l'aide la commande NonDéf

Définit un contour de délimitation afin de


Modifier >
RéférenceDélim supprimer l'affichage de certaines portions
Délimitation
d'un bloc ou d'une référence

Références Affiche la palette Références Outils

-Références Contrôle et gère les mises en plan référencées —

Convertit en région une entité renfermant une


Région Dessin
aire

RéinitOLE Rétablit les objets OLE à leur taille initiale —

RéinitTexteCote Annule le déplacement du texte de cote —

Page 78
RempTexteCote Modifie le texte de cote —

Change le nom des objets (variante de boîte


Renommer Format
de dialogue)

Change le nom des objets (variante de fenêtre


-Renommer —
de commande)

Inverse les effets d'une commande U ou


Répéter Edition
AnnulerN précédente

Répéter Répète une commande spécifiée —

ReprendreScript Reprend une exécution de script interrompue —

Inverse les dernières commandes U et


RétablirN —
AnnulerN ou toutes les précédentes

Retourner Symétrise et supprime l'entité d'origine —

RetournerFlèches Modifie la position des flèches de cote —

RLigne Crée des RLignes Dessin

RotaTexteCote Fait pivoter le texte de cote —

Fait pivoter les entités autour d'un point de


Rotation Modifier
base

Rotation3D Fait pivoter les entités autour d'un axe 3D —

RoulisVue Contrôle l'affichage 3D Affichage

S
Commande Description Menu

Définit, enregistre et rétablit les systèmes de Outils >


SCP
coordonnées personnalisés (SCP) Nouveau SCP

ScriptN Répète l'exécution d'un script —

Place les entités sélectionnées dans le jeu de


Sélectionner —
sélection « Précédent »

Sélectionne toutes les entités de mise en plan pour


SélectTout Edition
les commandes de modification suivantes

SimplePolygone Crée une polyligne fermée équilatérale —

Enregistre la vue spécifiée de la mise en plan sous


SmartBMP —
un fichier bitmap (BMP)

Effectue des calculs mathématiques et


SmartCalculator —
trigonométriques et des conversions d'unités

Page 79
SmartLeader Dessine des lignes d'attache et des annotations Cote

Démarre une nouvelle mise en plan avec le modèle


SmartNew —
de mise en plan par défaut

Ouvre une mise en plan spécifiée dans l'invite de


SmartOpen —
commande

Crée des sélections d'entités à partir de critères de


SmartSelect —
filtrage

Dessin >
Solide Crée des faces 2D remplies d'une couleur unie
Maillage

Ecrit les valeurs d'attributs de bloc des blocs


SortieAttribBloc —
sélectionnés vers des fichiers texte

Souder Joint deux entités en une seule entité —

Crée des courbes de spline quadratiques ou


Spline Dessin
cubiques (NURBS)

Crée et modifie des styles de cote (variante de


StyleCote Format
boîte de dialogue)

Crée et modifie des styles de cote (variante de


-StyleCote Format
fenêtre de commande)

StyleCotRedéf Annule les variables des styles de cote Cote

Gère les styles d'impression nommés (variante de


StyleImpression —
boîte de dialogue)

Gère les styles d'impression nommés (variante de


-StyleImpression —
fenêtre de commande)

Crée, charge et définit des styles de ligne (variante


StyleLigne Format
de boîte de dialogue)

Crée, charge et définit des styles de ligne (variante


-StyleLigne —
de fenêtre de commande)

StyleRLigne Crée et gère des styles de RLigne Format

Gère les systèmes de coordonnées personnalisés


StyleSCP Outils
(SCP)

Gère les StylesTexte, StylesCote, StylesRligne et


StylesEbauche StylesTableau et définit les styles à utiliser avec —
des commandes ultérieures

StyleTableau Crée et gère des styles de tableau Format

Crée ou modifie des styles de texte et définit le


StyleTexte Format
style de texte actif (version de boîte de dialogue)

-StyleTexte Crée ou modifie des styles de texte et définit le —

Page 80
style de texte actif (variante de fenêtre de
commande)

Format >
Supprime des entités et le calque des entités
SupCalque Outils de
sélectionnées
calque

Supprimer Retire des entités de la mise en plan Edition

SwitchArea Alterne entre les onglets Modèle et Feuille —

Définit les formats et la précision d'affichage des


SystèmeUnités coordonnées et des angles (variante de boîte de Format
dialogue)

Définit les formats et la précision d'affichage des


-SystèmeUnités coordonnées et des angles (variante de fenêtre de —
commande)

T
Commande Description Menu

Crée un tableau dans la mise en plan (variante


Tableau Dessin
de boîte de dialogue)

Crée un tableau dans la mise en plan (variante


-Tableau —
de fenêtre de commande)

Crée des tolérances (indicateurs de référence


Tolérance Cote
et notation de cote élémentaire)

Tracé Dessine un tracé —

Applique les propriétés d'une entité aux entités


TransfertProp Modifier
sélectionnées

Trapèze Crée une polyligne 2D trapézoïde —

U
Commande Description Menu

Inverse la commande la plus


U Edition
récente

Page 81
V
Commande Description Menu

Vérifie toutes les mesures des cotes associées dans


VérifCot —
la mise en plan

Evalue l'intégrité d'une mise en plan et corrige les


Vérifier Fichier
erreurs éventuelles

Vérifie que la mise en plan est conforme aux


Outils >
VérifNormes normes du secteur, de l'entreprise et
Normes
personnalisées.

Format >
VerrCalque Verrouille les calques des entités sélectionnées Outils de
calque

Format >
Remplace les calques des entités spécifiées par le
VersCalqueActif Outils de
calque actif
calque

VueOmbrée Détermine le mode VueOmbrée Affichage

VuePlan Définit la vue en plan sur le plan de construction —

Enregistre, restaure et gère les vues de modèle et


Vues de feuille définies par l'utilisateur, ainsi que les Affichage
vues prédéfinies (variante de boîte de dialogue)

Enregistre, restaure et gère les vues de modèle et


de feuille définies par l'utilisateur, ainsi que les
-Vues —
vues prédéfinies (variante de fenêtre de
commande)

Z
Commande Description Menu

Remplit une aire d'une couleur unie ou d'un


ZoneRemplie Dessin
dégradé de couleur

Augmente ou réduit la partie visible de la


Zoom Affichage
mise en plan

Effectue un zoom arrière depuis la mise en


ZoomArr Affichage > Zoom
plan

Effectue un zoom pour afficher l'étendue de


ZoomAuMieux Affichage > Zoom
la mise en plan

ZoomAvant Effectue un zoom avant sur la mise en plan Affichage > Zoom

Effectue un zoom sur la mise en plan en


ZoomDynamique Affichage > Zoom
temps réel (zoom dynamique)

Page 82
Effectue un zoom sur une région de la mise
ZoomFenêtre Affichage > Zoom
en plan délimitée par un cadre

ZoomPréc Effectue un zoom vers la vue précédente Affichage > Zoom

COMMANDES DE COTATION
Commande Description Menu

Crée un repère de centrage ou des lignes de


AxeCentrage Cote
construction de cercles et d'arcs

CotAng Crée une cote angulaire Cote

CotAng3Point Crée une cote angulaire à partir de trois points —

CotAng4Point Crée une cote angulaire à partir de quatre points —

Rétablit la relation entre les cotes spécifiées et les


CoteAvecRelation Cote
entités

CotationOrdonnée Crée des cotes de point ordinales Cote

Continue une cote linéaire, angulaire ou ordinale à


CotContinue partir de la deuxième ligne de rappel de la cote Cote
précédente ou sélectionnée

Crée des cotes de diamètre pour des cercles et des


CotDia Cote
arcs

CotEdition Edite le texte ou les lignes de rappel des cotes —

Crée des cotes avec un type de cote déterminé par


CoteIntelligente Cote
l'entité sélectionnée

CoteLongueurArc Crée une cote de longueur d'arc Cote

Crée des cotes de rayon décalées pour des cercles


CoteRaccourcie Cote
et des arcs

CotHor Créer des cotes linéaires horizontales —

Continue une cote linéaire, angulaire ou ordinale à


CotLign partir de la ligne de base de la cote précédente ou Cote
spécifiée

CotLin Crée une cote linéaire Cote

CotOblique Modifie l'orientation de cotes linéaires existantes —

CotPar Crée une cote linéaire alignée Cote

CotPivotée Crée des cotes linéaires pivotées —

CotRayon Crée des cotes radiales pour des cercles et des Cote

Page 83
arcs

Cote >
CotTEdit Déplace et fait pivoter le texte de cote Aligner le
texte

CotVerticale Crée des cotes linéaires verticales —

DéplTexteCote Déplace le texte de cote —

Dessine des lignes d'attache reliant les annotations


LigneAttache —
à des entités de mise en plan

ReconstCote Met à jour les cotes avec le style de cote actif Cote

RéinitTexteCote Annule le déplacement du texte de cote —

RempTexteCote Modifie le texte de cote —

RetournerFlèches Modifie la position des flèches de cote —

RotaTexteCote Fait pivoter le texte de cote —

SmartLeader Dessine des lignes d'attache et des annotations Cote

Crée et modifie des styles de cote (variante de


StyleCote Format
boîte de dialogue)

Crée et modifie des styles de cote (variante de


-StyleCote —
fenêtre de commande)

StyleCotRedéf Annule les variables des styles de cote Cote

Vérifie toutes les mesures des cotes associées dans


VérifCot —
la mise en plan

Page 84
Annexe 4: Personnalisation des SCP (en 2D)

L'outil de mise en plan fait la distinction entre:

 Le Système de coordonnées général (SCG) - Système de coordonnées fixe

Le SCG est un système de coordonnées cartésiennes installé de façon permanente, qui sert
de norme pour toutes les mises en plan. L'axe X mesure la distance horizontale et l'axe Y
mesure la distance verticale à partir de l'origine. L'axe Z est orthogonal aux plans X et Y et
mesure la distance entre un point et ces plans. Vous ne pouvez pas changer le SCG.
 Systèmes de coordonnées personnalisés (SCP) - Systèmes de coordonnées arbitraires situés
n'importe où et orientés dans n'importe quelle direction du SCG

Bien que reposant sur le SCG, les SCP peuvent être librement définis. On peut :
o déplacer l'origine vers n'importe quel point du SCG
o orienter ou faire pivoter le SCP autour d'un ou de plusieurs axes par rapport au SCG

Rappel : Un signe plus (+) s'affiche à la base de l'icône lorsqu'elle est positionnée à l'origine du SCG.

Il est parfois utile de créer des SCP personnalisés :

 Soit temporairement, pour faciliter la mise en plan d'entités 2D. On peut déplacer
l’origine ou incliner les axes X ou Y.
 Soit de façon permanente en ouvrant plusieurs vues en mosaïque pour la 3D (cf. annexe 5)

Pour déplacer l’origine on peut utiliser l’option « origine ». En utilisant l’option « 3 points » on peut
déplacer l’origine et/ou incliner les axes (tout en restant dans le même plan).

Pour configurer un système de coordonnées en déplaçant l’origine

1. Cliquez sur Outils > Nouveau SCP> Origine


(ou tapez SCP).
2. Spécifiez un point d'origine pour le système de
coordonnées personnalisé. Ce point peut être
pointé avec la souris ou ses coordonnées
peuvent être saisies.
3. Si nécessaire, configurez le système de
coordonnées en fonction d'une entité dessinée
dans l'espace à l'aide de la commande
Aimantation des entités.

Rappel : On peut vérifier que les coordonnées des


entités mises en plan sont modifiées en observant la
barre de statuts

Page 85
Si on saisit « plan » dans la fenêtre de commandes et qu’on fait un double-clic, la vue s’aligne
sur plan du SC actif.

Pour configurer un système de coordonnées avec l’option « 3 Points »

1. Cliquez sur Outils > Nouveau SCP> 3 points (ou


tapez SCP).
2. Spécifiez un point d'origine pour le système de
coordonnées personnalisé.
3. Spécifiez le point par lequel l'axe X positif doit
passer. On peut utiliser la saisie @dist<angle si
l’angle d’inclinaison est connu et précis.
4. Spécifiez un point dans la zone positive du plan XY.

Ce point ne doit pas nécessairement être situé sur


l'axe Y.
5. Si nécessaire, configurez le système de
coordonnées en fonction d'une entité dessinée dans
l'espace à l'aide de la commande Aimantation des
entités.

Pour enregistrer un système de coordonnées:

1. Tapez SCP et sélectionnez l'option Nommé (en tapant « NO » ou cliquant sur le bouton de la
barre d’outils d’Options)
2. Spécifiez l'option Enregistrer.
3. Tapez un nom pour le SCP.

Le SCP est enregistré avec le nom que vous avez spécifié (seulement dans le document).

Pour supprimer un système de coordonnées:

1. Tapez SCP et sélectionnez l'option Nommé (en tapant « NO » ou cliquant sur le bouton de la
barre d’outils d’Options)
2. Spécifiez l'option Supprimer.
3. Si vous n'êtes pas sûr du nom du système de coordonnées à supprimer, sélectionnez l'option ?
pour afficher une liste des systèmes de coordonnées nommés.

L'origine et le vecteur de direction de ses trois axes apparaissent sous le nom, dans la fenêtre
de commande.
4. Spécifiez le système de coordonnées à supprimer.

Le système de coordonnées nommé est supprimé.

Pour restaurer un système de coordonnées enregistré:

1. Tapez SCP et sélectionnez l'option Nommé.

Page 86
2. Spécifiez l'option Restaurer.
3. Si vous n'êtes pas sûr du nom du système de coordonnées à restaurer, sélectionnez l'option ?
pour afficher une liste des systèmes de coordonnées nommés.

L'origine et le vecteur de direction de ses trois axes apparaissent sous le nom, dans la
fenêtre de commande.
4. Spécifiez le système de coordonnées à restaurer.

Le système de coordonnées nommé est restauré.

Par défaut il existe des SCP prédéfinis :

Pour aligner un système de coordonnées sur une entité:

1. Cliquez sur Outils > Nouveau SCP > Entité (ou tapez SCP et sélectionnez l'option Entité).
2. Sélectionnez l'entité sur laquelle aligner le SCP.

Pour passer aux vues de systèmes de coordonnées précédentes:

 Cliquez sur Outils > Nouveau SCP > Précédent (ou tapez SCP et sélectionnez l'option
Précédent).

Vous pouvez visualiser jusqu'à dix systèmes de coordonnées en arrière dans la mosaïque
active.

Pour aligner le système de coordonnées sur le plan de visualisation actif:

 Cliquez sur Outils > Nouveau SCP > Affichage (ou tapez SCP et sélectionnez l'option
Affichage).

Le système de coordonnées s'aligne parallèlement au plan de visualisation actif.

Pour configurer le système de coordonnées général (SCG) en tant que système de coordonnées actif:

Page 87
 Cliquez sur Outils > Nouveau SCP > Général (ou tapez SCP et sélectionnez l'option
Général).

Le SCG devient le système de coordonnées actif.

Pour faire pivoter le système de coordonnées autour d'un axe:

1. Cliquez sur Outils > Nouveau SCP > X, Y ou Z (ou tapez SCP et sélectionnez l'option X, Y ou
Z).
2. Tapez l'angle de rotation autour de l'axe choisi.

Le système de coordonnées tourne autour de l'axe spécifié. La rotation du système de


coordonnées autour de l'axe Z est souvent utilisée dans les mises en plan 2D, alors que la
rotation autour de l'axe X ou Y est utilisée dans les mises en plan 3D.

Pour faire pivoter le système de coordonnées autour de deux ou trois axes, répétez
cette étape pour chaque axe.

Si on fait pivoter les SCP autour de l’axe Z, cela revient à utiliser l’option « 3points » (Rappel Z
positif vers l’utilisateur).

Si on fait pivoter les SCP autour de l’axe X ou Y suivi de « plan » le dessin 2D n’est plus visible.
Par contre on peut commencer à dessiner dans un autre plan (Cf. annexe 5).

Page 88
Annexe 5: 3D

Pour commencer…
Tracer par exemple un rectangle dans le plan XY, puis en se plaçant dans un autre SCP (rotation
de 90 autour de l’axe y), tracer un autre rectangle identique, on obtient alors un « livre
ouvert » :

rectangle

rotation autour de l’axe Y

plan 

rectangle (dont l’arête doit coïncider avec le rectangle


précédant)

Pour le visualiser il faut utiliser la commande RouslisVue de la souris :

Page 89
Maillage et opérations 3D
A VENIR…

Page 90
Annexe 6 : Poignées d’entités EGrip

Pour utiliser les poignées d'entité, il faut sélectionner une entité et cliquer sur une poignée.
Les options sont alors visibles dans la fenêtre de commandes ou à l’aide du clic droit souris.

Pour étirer plusieurs entités à l'aide des poignées d'entité, il faut utiliser la touche Maj

Pour définir les préférences des poignées d'entité, aller au menu Outils / Options

 Dans la boîte de dialogue Options, cliquez sur Préférences utilisateur .


 Développez Options d'ébauche > Sélection d'entités.
 Développez Options EGrips pour:
- Activer les poignées d'entité (EGrips)
- Activer EGrips dans les blocs
- Activer les conseils EGrip
- Définissez la Limite d'affichage EGrip (le nombre maximum d'entités affichées avec des
poignées d'entité)
 Développez les Couleurs EGrips pour définir les couleurs des:
- EGrips actives
- EGrips inactives
- EGrips avec effet de survol (la couleur de la poignée d'entité lorsque le pointeur est
placé au-dessus d'une poignée)
 Développez Taille EGrips pour définir la taille d'affichage des poignées d'entité.
 Cliquez sur OK.

Page 91
Page 92
__________________________________________________________________________________

Page 93
Annexe 7 : Informations diverses
Quelques tutoriels :

Ensemble de vidéos détaillant les commandes :


 Patrick Guimberteau : Draftsigth
 https://www.youtube.com/playlist?list=PLJzMXkURRYpmb0Hjvr2HL612umgRBPEzb

Importer une image, l’aligner et la mettre à l’échelle :


 Rubnat1 : Tuto Draftsight
 https://www.youtube.com/watch?v=tTN6bI-1CMY

eDrawings : viewer

Page 94