Vous êtes sur la page 1sur 3
Auteur Sujet BOB.RUBEN Avancé Posté - 10/03/2004 : 14:04:53 France   PARA ADOUMA  

Auteur

Sujet

Avancé

BOB.RUBEN Avancé Posté - 10/03/2004 : 14:04:53 France   PARA ADOUMA   Messages 1239 catégories:

Posté - 10/03/2004 : 14:04:53

BOB.RUBEN Avancé Posté - 10/03/2004 : 14:04:53 France   PARA ADOUMA   Messages 1239 catégories:
France   PARA ADOUMA   Messages 1239 catégories: Les mitsvot de la Thora appart iennent
France   PARA ADOUMA   Messages 1239 catégories: Les mitsvot de la Thora appart iennent
France   PARA ADOUMA   Messages 1239 catégories: Les mitsvot de la Thora appart iennent
France   PARA ADOUMA   Messages 1239 catégories: Les mitsvot de la Thora appart iennent
France   PARA ADOUMA   Messages 1239 catégories: Les mitsvot de la Thora appart iennent

France

 

PARA ADOUMA

 

Messages 1239

catégories:
catégories:

Les mitsvot de la Thora appartiennent

à l'une

de ces

trois
trois
 

EDOUYOT: Témoignage. Un des aspect de notre Emouna.

Chabbat

qui atteste notre foi en la création du monde en six jours ;

 

les

yamim tovim commémorent la sortie d'Egypte , les tsitsit et

 

tefiline démontrent notre foi en la souveraineté d'Hachem.

 

MICHPATIM:

 

lois civiles:

 

les michpatim sont les lois divines

 

promulguant la sécurité de la société humaine. (vol et meurtre).

la sécurité de la société humaine. (vol et meurtre). HOUKIM: Dont Quatre houkim: les buts et

HOUKIM: Dont

Quatre houkim:

les buts et le sens ne nous sont pas connus.

Le YIBOUM: Si un frère est mort sans enfants, c'est une mitsva

Le YIBOUM: Si un frère est mort sans enfants, c'est une mitsva

d'épouser la femme de son frère.

Le YIBOUM: Si un frère est mort sans enfants, c'est une mitsva d'épouser la femme de

CHATNEZ: Interdit de porter un mélange de laine et de lin.

CHATNEZ: Interdit de porter un mélange de laine et de lin. SAYIR LAAZAEL: Bouc envoyé à

SAYIR LAAZAEL: Bouc envoyé à Azazel pour purifier Israel le jour

de kippour.

PARA ADOUMA:La vache rousse do nt les cendres purifient un jui f tamé (impur) et

PARA ADOUMA:La vache rousse dont les cendres purifient un juif tamé (impur) et rendent tamé tous ceux qui se sont occupés de

leur préparation.

do nt les cendres purifient un jui f tamé (impur) et rendent tamé tous ceux qui

Le premier Nissan 2449 Hachem révéla et enseigna

Le premier Nissan 2449 Hachem révéla et enseigna purifier . comment Si quelqu'un a été souillé

purifier .

comment
comment
Si quelqu'un a été souillé par le contact d'un cadavre, il doit recevoir l'aspersion d'un

Si quelqu'un a été souillé par le contact d'un cadavre, il doit recevoir l'aspersion d'un mélange d'eau et de cendres provenant

d'une vache rousse.

cadavre, il doit recevoir l'aspersion d'un mélange d'eau et de cendres provenant d'une vache rousse.

Caractéristiques:

La para adouma est achetée grâce au trésor du Beth Hamikdash. (demi chekalim collectés) - La vache doit avoir moins de trois ans - sa robe doit être entièrement rousse (deux poils d'une autre

couleur la disqualifie)

- l'animal est également disqualifié s'il a

porté le joug , même s'il n'a fait aucun travail.

A ce jour, neuf vaches rousses ont été brûlées. La première par Elazar ben Aharon Nissan 2449- La seconde par Ezra - La

troisième et la quatrième sous les directives de Chimone Hatsadik - deux autres au temps de Yohanane Kohen Gadol - jusqu'à la destruction du second Temple on brûla encore trois parot

10ième sera préparée par MACHIAH, puisse-t-il

venir bientôt.

adoumot

la

Avancé

LANCET Avancé Posté - 10/03/2004 : 16:35:01 France Messages 1764 Le sacrifice de la vache rousse

Posté - 10/03/2004 : 16:35:01

LANCET Avancé Posté - 10/03/2004 : 16:35:01 France Messages 1764 Le sacrifice de la vache rousse
LANCET Avancé Posté - 10/03/2004 : 16:35:01 France Messages 1764 Le sacrifice de la vache rousse
LANCET Avancé Posté - 10/03/2004 : 16:35:01 France Messages 1764 Le sacrifice de la vache rousse
LANCET Avancé Posté - 10/03/2004 : 16:35:01 France Messages 1764 Le sacrifice de la vache rousse
LANCET Avancé Posté - 10/03/2004 : 16:35:01 France Messages 1764 Le sacrifice de la vache rousse
LANCET Avancé Posté - 10/03/2004 : 16:35:01 France Messages 1764 Le sacrifice de la vache rousse
LANCET Avancé Posté - 10/03/2004 : 16:35:01 France Messages 1764 Le sacrifice de la vache rousse
LANCET Avancé Posté - 10/03/2004 : 16:35:01 France Messages 1764 Le sacrifice de la vache rousse

France

Messages 1764

Le sacrifice

de la vache rousse existait en

Egypte. Les lois

égyptiennes concernant la pureté de la vachette sont encore plus contraignantes que celles de la Torah, un seul poil noir ou blanc aurait suffi pour rendre impur l'animal tandis que la Michna (ordre

Taharot traité Parah) est un peu moins stricte à cet égard.

Les

sacrifices égyptiens de la vache rousse remplacent des sacrifices

plus anciens d'humains roux qu'ils faisaient pour le culte d'Osiris.

 
En Mésopotamie (Harran) il y avait un rite semblable où des hommes roux aux joues

En Mésopotamie (Harran) il y avait un rite semblable où des hommes roux aux joues rouges étaient offerts en sacrifice par des

prêtes aussi habillés en rouge, à Mars, le dieu rouge.

roux aux joues rouges étai ent offerts en sacrifice par des prêtes aussi habillés en rouge,

Ailleurs dans les cultures méditerranéennes et du Proche Orient

toutes sortes d'animaux roux étaient sacrifiées.

 

Les romains

sacrifiaient

même

des

poupées

rousses

pour

neutraliser

la

mauvaise influence de certaines étoiles.

 

La couleur rouge qui est le trait distinctif de ces sacrifices, n'est

 

pas le rouge des pommes ou des fleurs mais

la couleur rousse du

poil animal, la couleur des terres fertiles et riches en argile d'Eretz

Israel et d'Egypte et celle du blé au moment de la récolte.

 
Cette couleur est associée aux plus primitives préoccupations religieuses : La fertilité (la coul eur

Cette couleur est associée aux plus primitives préoccupations religieuses : La fertilité (la couleur de la terre et des champs de

blé) mais aussi la mort, la naissance et la résurrection.

: La fertilité (la coul eur de la terre et des champs de blé) mais aussi

La fin de la récolte était pour les anciens non seulement un motif de joie mais aussi d'angoisse à cause de la mort des champs, la fin du cycle de vie du blé. Pou cela ils exécutaient des rites pour assurer la résurrection de ces plantes.

Dans l'antiquité les fêtes religieuses les plus importantes avaient lieu à la fin de l'été

Dans l'antiquité les fêtes religieuses les plus importantes avaient lieu à la fin de l'été qui coïncide avec la fin des récoltes. Roch Hachanah, Yom Kippour et Succot ont aussi lieu à cette époque de

l'année.

avec la fin des récoltes. Roch Hachanah, Yom Kippour et Succot on t aussi lieu à

La fin et le commencement de l'année coïncident avec la récolte et la nouvelle semence du blé. Dans l'esprit des anciens cette époque était ambivalente, elle pouvait à la fois signifier la vie ou

la mort. Cette ambivalence nous la retrouvons dans

le rite de la

vache rousse dont les cendres purifient ceux qui ont été au contact des morts mais rendent impurs ceux qui les ont

 

préparées. Nous la retrouvons plus clairement dans

la fête du

Kippour, qui selon la tradition est le moment où Hachem décide

Kippour, qui selon la tradition est le moment où Hachem décide

qui doit vivre dans la nouvelle année et qui doit y mourir.

qui selon la tradition est le moment où Hachem décide qui doit vivre dans la nouvelle

Le cycle de la mort et la résurrection était omniprésent dans les religions anciennes, et bien sur nous le retrouvons dans le Christianisme avec la mort et résurrection de Jésus. Dans les religions anthropomorphes l'idée qu'un dieu puisse mourir était naturelle. La mort de certains dieux était même nécessaire au fonctionnement du cycle de croissance et maturation des plantes. Dans de sociétés agricoles anciennes on croyait que la mort de dieu Osiris provoquait la renaissance du blé.

Comme on ne pouvait pas tuer le dieu directement, les victimes des sacrifices étaient des

Comme on ne pouvait pas tuer le dieu directement, les victimes des sacrifices étaient des humains ou des animaux considérés comme des incarnations d'Osiris. Avec le temps les sacrifices humains sont devenus des sacrifices d'animaux et le sacrifice

d'Osiris est devenu un sacrifice à Osiris.

humains sont devenus des sacrific es d'animaux et le sacrifice d'Osiris est devenu un sacrifice à

Cette croyance dans le dieu du blé qui meurt et ressuscite s'étendait de l'Egypte à l'ouest : Dyonyse en Grèce, Bacchus en Rome, et al est : au-delà de l'Euphrate, Tammuz, et Adonis (Adon, Adonai) en Mésopotamie occidentale, Phénice et Canaan.