Vous êtes sur la page 1sur 4

Que faire

si vous vous posez


des questions
sur la surveillance biologique
SURVEILLANCE
de l’exposition
aux produits chimiques ?
En premier lieu, parlez-en
BIOLOGIQUE
à votre médecin du travail,
il est le mieux placé pour
répondre à vos questions.
un outil pour
Vous pouvez aussi en parler
à l’infirmière du travail,
la prévention
à un membre du CHSCT
ou à un responsable sécurité,
qui vous orientera vers
votre médecin du travail.

Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention


des accidents du travail et des maladies professionnelles
65, boulevard Richard-Lenoir 75011 Paris • Tél. 01 40 44 30 00
www.inrs.fr • e-mail : info@inrs.fr
Édition INRS ED 900
1re édition (2003) • réimp. mai 2013 • 1000 ex. • ISBN 978-2-7389-1782-9
Conception Olga Schneider et Florence Pillière.
Maquette Béatrice-Anne Fournier . Illustrations Alain Lascaux
Pourquoi En pratique c
une surveillance biologique ? sont faits les p
Parce que les produits chimiques peuvent pénétrer
dans votre corps par plusieurs voies :
• par le nez et les poumons,
c’est-à-dire par inhalation : les polluants
dispersés dans l’atmosphère pénètrent dans
les poumons en même temps que l’air
inspiré ; c’est la voie de pénétration
la plus fréquente sur le lieu de travail ;
• par la bouche, c’est-à-dire par ingestion :
par accident, imprudence
ou manque d’hygiène,
par exemple lorsque A quoi sert
vous portez vos mains la surveillance biologique ?
à la bouche pour
manger, fumer
• À savoir si le produit chimique
ou boire après
a pénétré dans votre corps
avoir manipulé
et à mesurer quelle quantité
des produits
a pénétré.
chimiques ;

• À compléter l’information
apportée par la surveillance
• par la peau, même si elle est en bon état atmosphérique, notamment si
et sans blessure : certains produits traversent facilement vous travaillez avec des produits
la barrière protectrice de la peau ; si la couche externe qui pénètrent facilement par
de la peau est abîmée (irritation), les produits pénètreront la peau, si vous faites des efforts
de façon encore plus importante. physiques intenses, ou si vous
vous déplacez fréquemment
Quelle que soit la voie de pénétration, sur votre lieu de travail…
les produits chimiques passent ensuite
dans le sang. Le sang les transporte dans
tout le corps et ils peuvent se propager • À évaluer si les équipements
dans certains organes comme le foie, de protection collective ou
le cerveau,... et y provoquer des troubles divers. individuelle (gants, masques,
Les produits sont ensuite éliminés combinaison) que vous portez
le plus souvent dans les urines. sont vraiment efficaces.
omment et à quel moment Qui peut décider de faire
rélèvements biologiques ? des examens en vue de
Une prise de sang ou une analyse
la surveillance biologique ?
d’urine vous a été prescrite, et C’est le médecin du travail, qui connaît votre
le médecin vous a indiqué auprès de exposition par le biais de l’interrogatoire lors
quel laboratoire vous faire prélever ; des visites médicales, mais aussi directement
en effet le prélèvement lors des visites à votre poste de travail,
doit être fait de préférence qui prescrit les examens de sang ou d’urine.
au laboratoire et non
C’est également lui, et lui seul, qui reçoit
sur le lieu de travail.
les résultats de vos examens et qui vous
Le médecin a le plus souvent précisé à quel moment les rend individuellement. Les résultats de
le prélèvement de l’échantillon devait être fait. Il est très votre surveillance biologique sont couverts
important que vous respectiez ce moment. Cela peut être : par le secret médical, en aucun cas des données
individuelles ne sont divulguées.
• avant le poste, ce qui veut dire avant d’aller à votre
travail, ou en fin de poste, c’est-à-dire après avoir fini Si vous avez déjà eu des examens de sang ou
votre journée de travail pendant laquelle vous avez été d’urine, vous savez que les résultats sont comparés
exposé au(x) produit(s) chimique(s) que le médecin à des valeurs de référence. De la même façon,
recherche ; les résultats des dosages des produits chimiques
dans le sang et/ou les urines sont comparés
• au début de la semaine de travail, c’est-à-dire après
à des valeurs
deux jours de suite sans exposition professionnelle, ou
qui, dans ce cas,
à la fin de la semaine de travail, c’est-à-dire
s’appellent
après quatre ou cinq jours de travail avec exposition
des IBE – indice
au(x) produit(s) chimique(s) recherché(s),
biologique
lorsqu’il se produit une accumulation dans
d’exposition -
l’organisme au cours de la semaine de travail ;
qui pourront
• lorsqu’il n’y a pas de précision, le prélèvement aider le
peut être fait n’importe quand. médecin à
les interpréter.
Pour éviter que le prélèvement soit contaminé,
ce qui fausserait les résultats, il est très Dans certaines
important que vous respectiez certaines situations, au vu
règles d’hygiène au moment du prélèvement : des résultats,
le médecin du travail
• que votre peau soit propre, c’est-à-dire au mieux
pourra conseiller d’aménager votre poste de
que vous ayez pris une douche ou, au moins, que
travail pour diminuer votre exposition.
vos mains et vos avants-bras soient lavés, que ce soit
Il pourra également demander des examens
pour la prise de sang mais aussi l’analyse d’urine,
complémentaires pour rechercher des effets
• que vous ayez enlevé vos vêtements de travail. sur votre santé.
Votre médecin du travail vous a prescrit
une prise de sang ou une analyse d’urine :
pourquoi ? comment faire ?
quelles conséquences ?

L a surveillance biologique qu’est-ce que c’est ?

Comment peut-on surveiller


l’exposition d’un salarié
à des produits chimiques?
Certains produits chimiques peuvent être dangereux • mais parfois, on procède aussi à des dosages
pour votre santé. Il est important de limiter dans le sang ou dans les urines du ou
au maximum votre exposition et pour cela des produit(s) auxquels vous êtes exposé :
il est utile de savoir quelle est la concentration c’est le médecin du travail qui prescrit
du produit dans l’atmosphère ces examens. Ils permettent de mesurer
et si le produit chimique la quantité de produit qui a pu pénétrer
a pénétré dans à l’intérieur de votre organisme.
votre organisme.
Pour évaluer
votre exposition
à des produits chimiques,
plusieurs possibilités :
• le plus souvent, on mesure
les quantités dans
l’atmosphère du ou
des produits auxquels
vous êtes exposé :
un chimiste prélève l’air
dans l’environnement
de votre poste
de travail et il y dose
le(s) produit(s) recherché(s).
C’est la surveillance biologique
C’est la surveillance atmosphérique. des expositions aux produits chimiques.