Vous êtes sur la page 1sur 1

Page 1

Tests de transformateur
MEILLEUR

BALIKESİR ELEKTROMEKANİK SANAYİ TESİSLERİ A.Ş.

Facilité 1 : Ağır Sanayi Bölgesi No 149 10040


Balıkesir / Türkiye

Tél. : + 90 266 241 82 00 Fax: + 90 266 241 52 36

Facilité 2 : Organisez le Sanayi Bölgesi 198 Ada 2 Parsel


Balıkesir / Türkiye

Tél. : + 90 266 281 10 70 Fax: + 90 266 281 10 69

www.besttrafo.com.tr
best@besttransformer.com

Page 2

Tests de transformateur

Page: 1

Introduction :

Les méthodes utilisées lors des tests et des mesures des transformateurs de puissance, des tests et des mesures
circuits, calculs et critères d’évaluation sont inclus dans ce manuel. A la fin de ce manuel,
Le matériel de laboratoire BEST Balıkesir Transformer Factory et les équipements de mesure et de test sont
énumérés.

Pour les niveaux d’isolation des transformateurs, les caractéristiques électriques et l’évaluation, veuillez vous reporter aux
et les normes internationales et les spécifications du client.

Les tests et les définitions d'évaluation sont énumérés ci-dessous:

Tests de routine:
Page

1. Mesure de la résistance d'enroulement 2


2. Mesure du rapport de tension et de contrôle de la phase déplacemen t 4
3. Mesure de l' impédance de court-circuit et charger los s 7
4. Mesure de la perte sans charge et Curren t dix
5. Essais diélectriques 12
6. Test séparé de tension de tenue de source CA 14
7. Test de tension alternative induite 15
8. Mesure de décharge partielle 18
9. Essais sur les changeurs de prises en charge 21

Tests de type:

10. Test d'élévation de température 22


11. Tests Lightning-Impulse 26

Tests spéciaux:

12. Test de tension d’impulsion de commutation 30


13. Mesure du facteur de dissipation (tan δ) et de la capacité 32
14. Mesure de l'impédance homopolaire 34
15. Détermination du niveau sonore 36
16. Mesure des harmoniques du courant à vide 40
17. Mesure de l' isolation résistanc e 41

Liste des tests et équipements de mesure du laboratoire de tests 42

Préparé par: Haluk Odoğlu Juin 2009 (3 e édition)

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 3

Tests de transformateur

Page: 2

1- Mesure de la résistance d'enroulement

Des mesures sont effectuées pour vérifier les enroulements du transformateur et les connexions des bornes, ainsi que pour
comme référence pour les mesures futures et pour calculer les valeurs de perte de charge en référence (par exemple 75 ° C)
Température. La mesure de la résistance de l’enroulement se fait en utilisant du courant continu et est très utile.
dépend de la température. La correction de température est faite selon les équations ci-dessous:

235 + t 2 225 + t 2
R2 = R1 ∙ (pour le cuivre) R 2
= R1 ∙ (pour l'aluminium)
235 + t 1 225 + t 1

R 2 : résistance d'enroulement à la température t 2 , R 1 : résistance d'enroulement à la température t 1

De ce fait, les températures doivent être mesurées lors de la mesure des résistances des enroulements et
La température au cours de la mesure doit également être enregistrée.

Les résistances des enroulements sont mesurées entre toutes les bornes de connexion des enroulements et à tous les robinets.
positions. Pendant ce temps, la température de l'enroulement doit également être mesurée et enregistrée de manière appropriée.

Le courant de mesure peut être obtenu à partir d'une batterie ou d'une source de courant constant (stable).
La valeur du courant de mesure doit être suffisamment élevée pour obtenir une mesure correcte et précise et
assez petit pour ne pas changer la température de l'enroulement. En pratique, cette valeur doit être supérieure à
1,2xI 0 et inférieur à 0,1xI N, si possible.

Un transformateur est composé d'une résistance R et d'une inductance L connectées en série. Si une tension U est
appliqué à ce circuit;

= U (1 - e
-
t
La valeur de la mesure actuelle sera: i L ) . Ici, le coefficient de temps dépend de
R
Rapport L / R.

Au fur et à mesure que le courant de mesure augmente, le coeur sera saturé et l'inductance diminuera. Dans ce
Ainsi, le courant atteindra la valeur de saturation dans un temps plus court.

Une fois que le courant est appliqué au circuit, attendez que le courant soit à l'arrêt.
(saturation complète) avant de prendre des mesures, sinon, il y aura des erreurs de mesure.

Circuit de mesure et réalisation de la mesure

Les résistances des enroulements du transformateur peuvent être mesurées par la méthode courant-tension ou par pont
méthode. Si des instruments de mesure numériques sont utilisés, la précision de la mesure sera supérieure.
La mesure par la méthode courant-tension est illustrée à la figure 1.1.

Dans la méthode courant-tension, le courant de mesure traversant l'enroulement passe également


à travers une résistance standard de valeur connue et les valeurs de chute de tension sur les deux résistances
résistance et résistance standard) sont comparés pour trouver la résistance inconnue (enroulement

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 4

Tests de transformateur

Page: 3

la résistance). Veillez à ne pas laisser le voltmètre de mesure de la tension connecté au


circuit pour le protéger des hautes tensions pouvant se produire lors de la mise sous / hors tension du circuit en courant.

une
UNE
UNE
b
B
DC
La source
V c
C

Figure 1.1: Mesure de la résistance par la méthode courant-tension

La méthode du pont est basée sur la comparaison d’une résistance inconnue (en cours de mesure) avec une valeur connue
résistance. Lorsque les courants circulant dans les bras sont équilibrés, le courant traversant le galvanomètre
sera zéro. En général, si les résistances de faible valeur (par exemple inférieures à ≤ 1 ohm) sont mesurées avec un Kelvin
pont et les résistances de valeur supérieure sont mesurés avec un pont de Wheatstone, les erreurs de mesure
être minimisé.

R1 R2
une Rx
g
g
R
R4
R3 b R
Rx

rN RN R'3
UNE
RS

Figure 1.2: Pont Kelvin Figure 1.3: Pont de Wheatstone

La résistance mesurée avec le pont de Kelvin;

= ∙ R
RX RN 1 ( R 1 = R 3 avec R 2 = R 4 )
R2

La résistance mesurée avec le pont de Wheatstone;

une
RxR =
b

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 5

Tests de transformateur

Page: 4

2- Mesure du rapport de tension et contrôle du déphasage

Le rapport de tension à vide entre deux enroulements d'un transformateur est appelé rapport de rotation.
Le but de la mesure est : confirmer le rapport de tension à vide indiqué dans la commande du client
spécifications, en déterminant les conditions des enroulements et des connexions et en examinant les
problèmes (le cas échéant)
Les mesures sont effectuées à toutes les positions de prise et à toutes les phases.

Circuit de mesure et réalisation de la mesure

2.1 Mesure du rapport de virage

La mesure du rapport de virage peut être faite en utilisant deux méthodes différentes;
une. Méthode du pont
b. En mesurant les rapports de tension des enroulements
une). La mesure du rapport de virage est basée sur l'application d'une tension de phase à l'un des enroulements à l'aide d'un
pont (équipement) et en mesurant le rapport de la tension induite au pont. Les mesures
sont répétés dans toutes les phases et à toutes les positions de prise, de manière séquentielle. Pendant la mesure, seul le rapport de virage
entre les couples d'enroulement qui ont le même flux magnétique peut être mesurée, ce qui signifie que
Le rapport de virage entre les couples d'enroulement qui ont les vecteurs parallèles dans le diagramme de vecteur peut être
mesuré. (fig. 2.1, 2.2, 2.3). En général, la tension de mesure est de 220 V ca 50 Hz. cependant,
les équipements ayant d'autres niveaux de tension peuvent également être utilisés. La précision de la mesure
l'instrument est ≤ ± 0,1%.

~
220 V U2
U1
3

1 Transformateur en test 2 Transformateur à plage réglable (standard )

3 Indicateur de position zéro U 1 Tension appliquée au pont et à l'enroulement HT (220 V, 50 Hz)

U 2 Tension induite au bobinage BT

Figure 1-1: Connexion du pont pour mesurer le rapport de virage

Rapport de rotation théorique = tension d'enroulement HT / tension d'enroulement BT

Le rapport de rotation théorique à vide du transformateur est ajusté sur l'équipement par un
transformateur, il est modifié jusqu'à ce qu'une balance apparaisse sur l'indicateur de pourcentage d'erreur. La valeur lue sur cette erreur
L’indicateur montre la déviation du transformateur par rapport au taux de virage réel en%.

(mesuré ) -( attendu
tour rapport )
tour rapport
Déviation = ∙ % 100
attendu tour rapport

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 6

Tests de transformateur

Page: 5

b) Les tensions aux couples d’enroulement à mesurer peuvent être mesurées en même temps et le
Ce rapport peut être déterminé ou les instruments numériques fabriqués à cet effet peuvent être utilisés
la méthode de mesure du rapport de tension. En utilisant de tels instruments, en plus de mesurer le virage
ce rapport détermine également le groupe de connexion (avec un instrument de mesure triphasé) et
les courants pendant la mesure sont également possibles. La méthode de comparaison du couple vecteur
les tensions permettent également de mesurer l'angle (glissement de phase) entre les vecteurs en même temps

La déviation à vide des rapports de virage doit être ≤ % 0,5.

2.2 Détermination du groupe de connexion

En fonction du type de transformateur, les enroulements d’entrée et de sortie d’un transformateur multiphase
sont connectés en étoile ( Y ), en triangle ( D ) ou en zigzag ( Z ). L'angle de phase entre le haut
la tension et les enroulements basse tension varient entre 0 ° et 360 °.

En tant que vecteur, l’enroulement HT est représenté par 12 (0 ) heures et les autres enroulements de la
groupe de connexion sont représentés par d'autres numéros de l'horloge en référence au réel ou virtuel
point. Par exemple, dans le groupe de connexion Dyn 11 , l’enroulement HT est en triangle et l’enroulement BT en étoile et
il existe une différence de phase de 330 ° (11x30 °) entre deux enroulements. Alors que la fin HV affiche 12 (0) ,
l'extrémité LV indique 11 heures (après 330 ° ).

La détermination du groupe de connexion n’est valable que dans les transformateurs triphasés. Le bobinage haute tension
est montré en premier (comme référence) et les autres enroulements le suivent.

Si les directions vectorielles de la connexion sont correctes, le pont peut être équilibré.

De plus, il est possible de vérifier le groupe de connexion ou la polarité en utilisant un voltmètre. Courant continu ou
le courant alternatif peut être utilisé pour cette vérification.

Les connexions relatives à la méthode du courant alternatif sont détaillées dans les normes. Un exemple de cela
La méthode est indiquée sur un diagramme vectoriel ci-dessous.

12
11 UNE
1 L'ordre des mesures:
je
je 2 1) - Une tension triphasée est appliquée aux phases ABC
une 2) - la tension entre les phases (par ex. AC) est
n ii mesuré
III 3 n
3) - Un court-circuit est fait entre C et n
un ' b 4) - la tension entre B et b ' est mesurée
II 4 c
iii 5) - la tension entre A et c ' est mesurée
n' C B
b'
6 c'

Figure 1-2: Représentation et mesure du groupe de connexion

Comme le montre le diagramme vectoriel, pour être groupe Dyn 11, la corrélation Ac '> AB> Bb' doit être
réalisé. En prenant les autres phases comme référence pour commencer, les mêmes principes peuvent être utilisés ainsi que pour
déterminer les autres groupes de connexion, les mêmes principes seront utiles.

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 7

Tests de transformateur

Page: 6

Groupe Lien Lien Lien


je II III
je

III II
0
Yy 0 Jj 0 Dz 0
je ii ii je je

iii ii

je II III
je

III II
1
Yd 1 Dy 1 Yz 1
je ii iii je

jeii
ii
je II III
je

III II
5
Yd 1 Dy 5 Yz 5
je ii iii iii

ii
je
je II III
je

III II
6 Yy 6 Jj 6 Dz 6
je iije ii ii iii

je

je II III
je

III II
1 Yd 11 Dy 11 Yz 11
je UNEiii je

ii
iii

Le tableau est formé sur la base de la norme CEI 60076 et de l’idée que les directions d’enroulement des circuits HT et BT
les enroulements sont les mêmes

Figure 2.3: Quelques groupes de connexion conformes à la norme IEC 60076-1

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 8

Tests de transformateur

Page: 7

3- Mesure de l'impédance de court-circuit et de la perte de charge

La perte de court-circuit et la tension de court-circuit montrent les performances du transformateur. Celles-ci


les valeurs sont enregistrées et garanties pour le client et importantes pour l’économie opérationnelle. le
la tension de court-circuit est un critère important, en particulier lors des opérations en parallèle des transformateurs.
La perte de court-circuit est une donnée qui est également utilisée dans le test thermique.

Tension de court-circuit; est la tension appliquée à l'enroulement primaire et provoque le passage du courant nominal
dans les couples d'enroulement alors qu'un des couples d'enroulement est court-circuité. La perte active mesurée
pendant ce temps, on parle de perte par court-circuit. Si la plage de réglage est supérieure à 5%, en plus de la valeur nominale
valeur, les pertes sont répétées pour les valeurs maximales et minimales.

La perte de court-circuit est composée de; Pertes «Joule» (pertes de courant continu / courant continu) qui sont formées par la
courant de charge dans l'enroulement et les pertes supplémentaires (pertes de courant alternatif / alternatif) dans les enroulements,
dispositifs de compression du noyau, parois de la cuve et écran magnétique (le cas échéant) par la fuite (dispersion)
les flux.

Circuit de mesure et réalisation de la mesure:

une
3 UNE
3~
B b

c
C
1
N 6 n
2 4
C

v
UNE UNE UNE
v

v
W
W W W

1- Alimentation 5- Analyseur de puissance


2- Transformateur d'alimentation (intermédiaire) 6- Transformateur sous test
3- Transformateurs de courant C- Groupes de condensateurs de compensation
4- Transformateurs de tension

Figure 3.1: Schéma de raccordement de la mesure des pertes par court-circuit

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 9

Tests de transformateur

Page: 8

En général, les enroulements HT du transformateur sont alimentés tandis que les enroulements BT sont court-circuités.
Pendant la mesure, le courant doit être aussi proche que possible de la valeur de I N ou proche de cette valeur.
Les pertes de tension, de courant et de court-circuit de chaque phase doivent être mesurées pendant la mesure.

Dans les cas où l'alimentation n'est pas suffisante pour alimenter le circuit de mesure,
la compensation pour répondre à la puissance réactive doit être effectuée à l'aide de condensateurs.

Avant de commencer à mesurer, il faut stabiliser la température de l’enroulement / huile du transformateur et


La température de l'enroulement / huile et les résistances d'enroulement doivent être mesurées.

Afin d’éviter d’augmenter la température de l’enroulement par le courant appliqué, la mesure doit
être terminé rapidement et le courant de mesure doit être maintenu entre 25% et 100% du
courant nominal. De cette manière, les erreurs de mesure dues à l’augmentation de la température de l’enroulement seront
minimisé.

Les pertes doivent être corrigées en fonction de la température de référence (par exemple 75 ° C) indiquée dans les normes
et évalué. La tension de court-circuit U km et les pertes ( P km ) qui se retrouvent à la température
la mesure a été effectuée, doivent être corrigées en fonction de cette température de référence.

Les pertes en courant continu / continu sur les résistances d'enroulement, tandis que les valeurs de résistance sont R YG et R AG
(résistances mesurées phase par phase) sont les suivantes;

2 2
Perte de courant continu = à la température de mesure t m P DC = 1,5 (I 1 .R YG + I 2 .R AG ).
AC / Pertes supplémentaires = à la température de mesure t m P ac = P km - P dc .

Pertes à la température de référence ( 75 ° C ):

+ C75° + t R : 235 o C pour le cuivre (selon CEI)


= ∙ Rt + ∙ mtRt .
DCPkP + ACP + 75 225 o C pour l'aluminium (selon CEI)
mtRt Rt

Tension de court-circuit:

U km
À la température de mesure ( t m ) vous
km
= 100 ∙ [%]
UN

P km
vous
RM
= 100 ∙ [ % ] Composant «ohmique / continu» , vous
xm
= 2
vous 2
km - vousRM [%] “Inductif / AC”
SN
composant

Pk
A la température de référence (75 ° C): vous
R
= 100 ∙ [%] vous
k
= 2
vous
2
R + vousxm [%]
SN

Les mesures, calculs et corrections relatifs aux pertes par court-circuit et à la tension de court-circuit doivent
fabriqués aux plages nominale, maximale et minimale.

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 10

Tests de transformateur

Page: 9

Les circuits constituant la mesure dans les transformateurs et les réacteurs à haute puissance étant inductifs, la
le facteur de puissance (Cos) sera très petit (Cos: 0,01 ...... 0,003, ou angle = 1 ° ..... 10 minutes). Pour ça
raison, les erreurs dans les transformateurs de courant et de tension de mesure seront très élevées. Dans ce cas, le
les résultats de mesure doivent être corrigés par un multiplicateur.

Circuit de mesure et équations de correction d'erreur :

P kd = P km ∙ 1 - ( E (%)
100
) P kd : perte corrigée

P km : perte lue au wattmètre

E (%): erreur totale

E (%) = E δ (%) + E i (%) + E u (%) E δ (%): Erreur de mesure


E i (%): erreur du rapport de rotation du transformateur de courant

E u (%): erreur du rapport de rotation du transformateur de tension

⌈ cos φ ⌉
E δ (%) = │1 - │∙ 100 . Ici δ = δ i - δ u .
⌊ cos (φ - δ )⌋
δ i : erreur de phase du transformateur de courant

δ u : erreur de phase du transformateur de tension

Lorsque les erreurs de phase du transformateur de mesure sont indiquées en minutes;

E δ (%) = + 0,0291. (δ i - δ u ). tg .

Si le courant de mesure est différent du courant nominal «I N », la tension de court-circuit et le court-circuit


Les pertes de circuit pour la valeur du courant nominal sont calculées comme suit:

jeN jeN 2
U k = U km ∙ P k = P km ∙ ( )
jem jem

U km : tension de court-circuit mesurée Je suis: Courant d'essai mesuré


P km : pertes de court-circuit mesurées P k : pertes de court-circuit au courant nominal
U K : tension de court-circuit au courant nominal

Lorsque les pertes de court-circuit et la tension du transformateur sont mesurées à une fréquence qui est
différente de la fréquence nominale, une correction doit être apportée conformément aux équations ci-dessous:

FN FN 2
Tension de court-circuit: U k = U km ∙ Perte de court-circuit: P k = P DC + P AC ∙ ( )
Fm Fm
Ici :

U km : tension de court-circuit à f m fréquence mesurée P ac : pertes supplémentaires à f m mesurées


la fréquence
U k : tension de court-circuit à f N nominale frquency P k : pertes de court-circuit à la fréquence nominale f N

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 11

Tests de transformateur

Page: 10

4- Mesure de la perte à vide et du courant

Les pertes à vide sont très liées aux performances opérationnelles d'un transformateur. Aussi longtemps que
le transformateur est en marche, ces pertes se produisent. Pour cette raison, les pertes à vide sont très importantes pour
économie opérationnelle. Les pertes à vide sont également utilisées dans le test de chauffage.

Les mesures de perte à vide et de courant d’un transformateur sont effectuées alors que l’un des enroulements
(généralement l’enroulement HT) est maintenu ouvert et l’autre enroulement est alimenté à la tension nominale et
la fréquence. Pendant ce test, le courant à vide (Io) et les pertes à vide (Po) sont mesurés. le
Les pertes mesurées dépendent fortement de la forme d'onde de la tension appliquée et de la fréquence. Pour cette raison, le
la forme d'onde de la tension doit être très sinusoïdale et à la fréquence nominale. Normalement, le
les mesures sont effectuées alors que la tension d'alimentation est augmentée à intervalles égaux de 90% à 115% de
la tension nominale du transformateur (U N ) et permet ainsi de trouver les valeurs correspondant à la tension nominale.

Pertes et courants à vide:

Les pertes à vide d’un transformateur sont regroupées en trois thèmes principaux; pertes de fer au cœur de la
transformateur, pertes diélectriques au niveau du matériau isolant et pertes en cuivre dues au courant à vide.
Les deux derniers d'entre eux ont une très petite valeur et peuvent être ignorés. Ainsi, seules les pertes en fer sont
pris en compte dans la détermination des pertes à vide.

Circuit de mesure et réalisation de la mesure:

une UNE
3

3~ B
b

C
c
1
n 6
N
2 4

v
UNE UNE UNE
v

v
W
W W W

1- Alimentation 5- Analyseur de puissance


2- Transformateur d'alimentation (intermédiaire) 6- Transformateur sous test
3- Transformateurs de courant 4- Transformateurs de tension

4-1: Schéma de raccordement pour la mesure des pertes à vide

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 12

Tests de transformateur

Page: 11

En général, selon les normes, s’il existe une différence inférieure à 3% entre la valeur effective (U)
et la valeur moyenne (U ') de la tension d'alimentation, la forme de l'onde est considérée comme
approprié pour les mesures. Si la tension d'alimentation est différente de la sinusoïde, la charge à vide mesurée
les pertes doivent être corrigées par un calcul. Dans ce cas, la valeur efficace (valeur efficace) et la valeur moyenne
(moyenne) de la tension sont différentes. Si les lectures des deux voltmètres sont égales, il n'y a aucun besoin
pour correction.

Pendant les mesures, la tension d'alimentation U´ est fournie au transformateur par la valeur moyenne
voltmètre. De cette manière, l’induction prévue est formée et, en conséquence, les pertes par hystérésis
sont mesurés correctement. Les pertes par courants de Foucault doivent être corrigées conformément à l'équation ci-dessous.

P m = P o ∙ (P 1 + ) Pk
∙ 2 P m : perte mesurée

P 0 : pertes à vide lorsque la tension est sinusoïdale


2
Ici : P 0 = P h + P E = k 1. f + k 2. F

2
⌈U⌉
k = │ │ P 1 : Le ratio de pertes par hystérésis dans les pertes totales (P h) = k 1 . F
'
⌊U ⌋
2
P 2 : Le ratio de pertes tourbillonnaires dans les pertes totales (P E ) = k 2 . F

À 50 Hz et 60 Hz, dans une tôle d'acier orientée à froid, P 1 = P 2 =% 50. La perte à vide de P 0 devient alors:

Pm
P0 = . Ici: P 1 = P 2 = 0,5.
P 1 + Pk∙ 2

-′
⌈ UU ⌉
Conformément à la norme CEI 60076-1; P m = P 0. (1 + d). Ici ré = │ │.
⌊ U′ ⌋

Pendant la mesure de perte à vide, la valeur efficace du courant à vide du transformateur est
mesurée aussi bien. En général, dans les transformateurs triphasés, l’évaluation est effectuée en fonction des
moyenne des courants de phase.

Avant les mesures à vide, le transformateur pourrait avoir été magnétisé par courant continu et
ce sont des composants (mesure de résistance ou tests d’impulsion). Pour cette raison, le noyau doit être
démagnétisé. Pour ce faire, il doit être alimenté par une valeur de tension (croissante et décroissante).
entre les valeurs de tension maximale et minimale pendant quelques minutes) supérieur à la tension nominale
pendant un certain temps et ensuite les mesures peuvent être faites.

Les courants à vide ne sont ni symétriques ni d'égale amplitude dans les transformateurs triphasés. le
Les angles de phase entre tensions et courants peuvent être différents pour chacune des trois phases. Pour ça
raison, les lectures de wattmètre sur chacune des trois phases peuvent ne pas être égales. Parfois l'un des
Les valeurs du wattmètre peuvent être 0 (zéro) ou négatives (-).

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 13

Tests de transformateur

Page: 12

5 - Essais diélectriques

Les tests d’isolement suivants sont effectués pour vérifier la résistance d’isolement du transformateur
attentes.

Sauf demande contraire du client, les tests suivants sont effectués dans l'ordre suivant
(IEC 60076-3):

• Test d’impulsion de commutation : pour confirmer l’isolation des bornes du transformateur et des enroulements
parties mises à la terre et autres enroulements, et pour confirmer la résistance d'isolation dans les enroulements et
à travers les enroulements.

• Test d’impulsion de foudre : pour confirmer la résistance d’isolement du transformateur en cas de coup de foudre
les bornes de connexion.

• Test de la tension alternative de tenue secteur distincte : pour confirmer la résistance d'isolement du
ligne de transformateur et bornes de connexion neutre et les enroulements connectés à la terre
pièces et autres enroulements.

• Test de tension alternative induite (ACSD de courte durée et ACLD de longue durée) : pour confirmer la
la force d’isolation des bornes de connexion du transformateur et des enroulements connectés au
pièces mises à la terre et autres enroulements, à la fois entre les phases et à travers l'enroulement.

• Mesure de décharge partielle : pour confirmer le «déchargement partiel inférieur à un niveau déterminé»
propriété de la structure isolante du transformateur dans les conditions de fonctionnement.

Selon les normes, les enroulements du transformateur sont conçus pour respecter la tension de fonctionnement maximale
U m et les niveaux d'isolation associés. Les niveaux d’isolation du transformateur et le test d’isolation à
appliqué conformément à CEI 60076-3 est indiqué dans le tableau ci-dessous.

Maximum tests
en fonctionnement
Enroulement
Tension Foudre Commutation Longue Court
structure Appliqué
impulsion impulsion durée ca durée ca
U m kV test de tension
(LI) (SI) (ACLD) (ACSD)

uniforme type n/a


U m ≤ 72,5 n/a routine routine
isolé ( note 1 ) ( note 1 )

72,5 <U m ≤ 170 routine n/a spécial routine routine


uniforme
et routine spécial
170 <U m <300 routine routine routine
progressivement ( note 2 ) ( note 2 )
isolé
≥ 300 routine routine routine spécial routine

Note 1: Dans certains pays, dans les transformateurs avec U m ≤ 72,5 kV appliqué comme test de routine et le test ACLD est
appliqué comme test de routine ou de type.

Remarque 2: Si le test ACSD est défini, le test SI n'est pas appliqué.

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 14

Tests de transformateur

Page: 13

Dans le cas d’un transformateur avec une ou plusieurs isolations progressives, si prévu par le
essai de tension, le test d' impulsion de commutation est déterminé en fonction du maximum U m enroulement de tension.
La tension de test prévue ne peut pas être atteinte avec des enroulements de tension inférieure à U m . Dans ce cas, le ratio
entre la position de prise optimale du changeur de prises et les enroulements doivent être disposés de telle sorte que
la tension U m la plus faible atteint la valeur la plus appropriée. Ceci est acceptable (IEC 60076-3).

Si une onde hachée est demandée au cours du test d’impulsion lumineuse (LI), la valeur de crête de l’onde hachée
est 1,1 fois la valeur de la vague complète (10% plus haut).

Pour les transformateurs dont l’enroulement haute tension U m est supérieur à 72,5 kV, le test d’impulsion de foudre (LI) est une routine
test pour tous les enroulements du transformateur.

Répéter les tests diélectriques:

Si aucune modification n'est apportée à l'isolation interne d'un transformateur, seule la maintenance est effectuée, ou si
Des essais d’isolation sont requis pour un transformateur en fonctionnement et, si aucun accord n’est conclu avec
Pour le client, le test est effectué avec des tensions de test égales à 80% des valeurs de test initiales. Cependant, le long
La durée de test de tension induite (ACLD) est toujours répétée avec 100% de la valeur initiale. Pour les nouveaux
transformateurs dont les tests en usine sont terminés, les tests sont répétés toujours avec 100% des valeurs d'origine
(IEC 60076-3 section 9).

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 15

Tests de transformateur

Page: 14

6- Test de la tension alternative de maintien de source séparée

Le but de cet essai est de vérifier la résistance de l’isolation entre les enroulements et le noyau mis à la terre, les autres
les enroulements, les pièces de construction et le réservoir, avec la tension d'essai prévue. De cette façon, l'isolation
la résistance du transformateur est testée contre les tensions excessives dues aux instabilités du système,
dysfonctionnements, erreurs opérationnelles et événements transitoires.

Circuit de test et exécution du test

UNE une
1 4 5
B b

C c

N
~
V ef Û

6 7 8
2 3
UNE V

1- Transformateur de tension ajustable 2- Transformateur de courant et ampermètre


3- Tester le voltmètre d'entrée du transformateur 4- Transformateur de test

5- Diviseur de tension capacitif 6- Voltmètre de tension efficace

7- Voltmètre valeur crête (valeur crête / 2) 8- Transformateur en test

Figure 6.1: Schéma de connexion du test de tension de tenue CA avec source séparée

Au cours de l’ essai de tension de maintien CA avec source séparée, la fréquence de la tension d’essai doit être
égale à la fréquence nominale du transformateur ou ne doit pas être inférieure à 80% de cette fréquence. Dans ce
Ainsi, les transformateurs à 60 Hz peuvent également être testés à 50 Hz. La forme de la tension doit être monophasée
et sinusoïdal autant que possible.

Cet essai est appliqué au point étoile (point neutre) des enroulements isolés uniformes et des enroulements graduels (non
enroulements d'isolation uniformes). Chaque point de l'enroulement sur lequel la tension d'essai a été appliquée est
accepté d'être testé avec cette tension.

Les tests d’isolation des bornes d’entrée (entrées de phase) des enroulements d’isolation graduels sont
terminé pendant le test de tension induite. (Article 7).

La tension d'essai est mesurée à l'aide d'un diviseur de tension. La tension de test doit être lue à partir de

voltmètre en valeur de crête divisée par 2 . La période d'essai est d'une minute. Toutes les bornes de l'enroulement sous
Le test doit être connecté ensemble et la tension doit être appliquée ici. Pendant ce temps, les terminaux de
les enroulements non testés doivent être connectés en tant que groupes. Enroulements, réservoir et test non testés
le noyau devrait être mis à la terre. Les enroulements secondaires des transformateurs de courant à traversée doivent être
reliés ensemble et mis à la terre. Le courant doit être stable pendant le test et aucune surtension ne doit se produire.

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 16

Tests de transformateur

Page: 15

7- Test de tension alternative induite

Le but de cet essai est de vérifier l'isolation entre les phases et entre les spires des enroulements
ainsi que l'isolation entre les bornes d'entrée des enroulements d'isolation graduée et la terre.

Pendant le test, la tension de test est normalement appliquée à l'enroulement basse tension. En attendant l'autre
les enroulements doivent être laissés ouverts et mis à la terre à partir d'un point commun.

La tension de test étant très supérieure à la tension nominale du transformateur, la fréquence de test
ne doit pas être inférieure à deux fois la valeur de fréquence assignée, afin d'éviter une sursaturation de la
noyau de transformateur. La valeur de la tension de test est choisie en fonction de la valeur U m 'de l'enroulement avec
plus haute tension de fonctionnement. Les autres enroulements doivent être maintenus à un niveau de test le plus proche de leur propre fonctionnement
Tension.

La tension de test peut être mesurée soit sur un diviseur de tension connecté à la borne HT, soit sur un
transformateur de tension et voltmètre qui ont été réglés avec ce diviseur de tension au niveau du BT
côté. Une autre méthode consiste à mesurer la tension d’essai avec un instrument de mesure de la valeur de crête au
prise de mesure extrémité de la bague de type condensateur (le cas échéant).

La période d’essai, qui ne devrait pas être inférieure à 15 secondes, est calculée selon l’équation ci-dessous;

120 secondes x (fréquence nominale / fréquence d'essai)

Le test est accepté avec succès si aucune surtension, chute de tension ou augmentation extrême du courant ne survient
s'est produit.

Comme le montre le tableau de la section 5, les tests de tension induite sont classés en tant que courte durée ou longue durée.
et selon que la tension de fonctionnement est inférieure ou supérieure à 72,5 kV, conformément à la norme CEI 60076-3.
Différents tests de routine, de type et spéciaux sont effectués en conséquence. Dans les transformateurs avec le plus haut
tension de fonctionnement inférieure à 72,5 kV, la mesure de la décharge partielle n'est pas obligatoire. Cependant dans
transformateurs supérieurs à 72,5 kV, la mesure de la décharge partielle lors des essais de tension induite est
obligatoire.

Test de tension induite de courte durée (ACSD):

une) Enroulements uniformes isolés


La connexion de test d'un transformateur est identique à la connexion de fonctionnement. Triphasé, symétrique
la tension est appliquée au transformateur testé. Normalement, la tension d'essai est le double de la tension nominale.
Cette tension ne doit pas dépasser la tension de test. Pour être sûr, la position de prise du transformateur
sous test devrait être approprié. La valeur de la tension d’essai (entre phases et entre phases)
et terre) est mesurée côté BT sur un transformateur de tension précis.

Test de connexion
W C
c

g
1- Générateur synchrone 3~
V b
B
2- Transformateur de test
3- Courant trans. et ampermètre U une UNE
1
4- Trans. De tension et voltmètre
5- Transformateur sous test
2 UNE 5 N
N
V
3
4

Figure 7.1: Schéma de connexion du test de tension alternative induite

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 17

Tests de transformateur

Page: 16

Dans les transformateurs avec U m <72,5 kV , normalement, aucune mesure de décharge partielle n'est effectuée. Tester
période est comme expliqué ci-dessus. Le niveau de tension à appliquer est donné dans les normes.

Dans les transformateurs avec U m > 72,5 kV , cet essai est normalement effectué avec une décharge partielle
tester. Les niveaux de tension et les périodes d'application sont indiqués dans la figure 7.2 ci-dessous. La mesure et
les niveaux d’évaluation pour sortie partielle sont:

U 2
= 3,1 ∙ U 3 /
m
phase - terre ve U 2 = 3,1 ∙ U m phase - phase

B ré
A: 5 minutes
B: 5 minutes
C: période d'essai UNE E
D: ≥ 5 minutes
U2 U1 U2
E: 5 minutes
U m : maximum
1,1.U 3 / m 1,1.U 3 / m
opération
Tension

Figure 7.2: Diagramme tension-temps de la période d'essai

b) enroulements isolés non uniformes

Il existe deux méthodes différentes pour les transformateurs triphasés:

1. En même temps que la mesure de décharge partielle, le test phase-résistance de la terre.


2. En même temps que la mesure de la décharge partielle, l’essai de résistance entre phases alors que le point étoile
mis à la terre. Ce test est effectué comme expliqué dans la section a) ci-dessus.

Seul le test phase - terre est appliqué aux transformateurs monophasés. Dans les transformateurs triphasés, le test
la tension est appliquée aux bornes de la phase en monophasé. Le test est répété pour chaque phase. Alors le
la tension de test prévue est appliquée une fois sur chaque entrée haute tension. Dans ces transformateurs, le test de tension induite
et le test de tension appliqué aux bornes de phase est considéré comme étant effectué ensemble.

L’application de tension monophasée doit être U 2 = 5,1 ∙ mU 3 / en phase - test de terre.

En phase - phase de test, U 2 = 1,3. U m en mesure de débit partiel. Dans les transformateurs avec U m =
420 et 550 kV et la valeur de test est de 460 kV et 510 kV, le niveau de tension de décharge partielle est pris comme
U 2 = 1,3. U m en phase-phase test et comme U 2 = 1/2mU, 3 en phase test de terre ..

W c C

g
3~ V b B
U une UNE
1- Générateur synchrone 1
2- Transformateur de test
3- Courant trans. et ampermètre UNE N
2 N 5
4- Trans. De tension et voltmètre V
5- Transformateur sous test 3
4
6- Diviseur de tension capacitif
V 6

Figure 7.3: Essai de tension induite monophasé dans le schéma de connexion d'enroulements isolés non uniformes

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 18

Tests de transformateur

Page: 17

La connexion de test de la figure 7.3 est donnée pour un transformateur à point neutre HT isolé conformément à
1/3 de la tension d'essai.

Test de tension induite de longue durée (ACLD):

Pour enroulements d'isolation uniformes et progressifs .

Dans les transformateurs triphasés, il s’applique soit aux bornes, respectivement en tant que connexion monophasée,
ou symétriquement comme connexion triphasée.

Le point étoile (le cas échéant) est mis à la terre pendant l’essai, les autres enroulements sont mis à la terre; point étoile s'ils sont
connecté en étoile et à partir de n’importe quel terminal ou de l’alimentation, s’ils sont connectés en triangle. Le test
la période d'application et les valeurs sont données à la figure 7.4.

C
A: 5 minutes
B: 5 minutes B ré
C: période d'essai
D: 60 minutes pour U m ≥ 300 kV
30 minutes pour U m <300 kV
UNE E
E: 5 minutes U2 U1 U2
U m : fonctionnement maximal
Tension 1,1.U 3 / m
1,1.U 3 / m

UNE

Figure 7.4: Essai de tension induite de longue durée, diagramme tension-temps

Dans toutes les étapes de tension du test, une mesure de décharge partielle est effectuée. Les détails de décharge partielle
les mesures sont expliquées à la section 8. Les tensions en fonction de la terre doivent être les suivantes:
U 1 = 7,1 ∙ mU 3 / et U 2 = 5,1 ∙ mU 3 / et la mesure de décharge partielle devrait être faite à tous

Terminaux de ligne HT.

Le test est accepté comme réussi s'il n'y a pas d'effondrement de la tension de test, une augmentation soudaine du test
courant, fumée, bruit anormal, bulles de gaz pendant le test. Les détails sur l'évaluation du test et
Les résultats de mesure des décharges partielles sont donnés dans les normes (par exemple CEI 60076 - 3).

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 19

Tests de transformateur

Page: 18

8- Mesure de décharge partielle

Il vise à mesurer les décharges partielles pouvant se produire dans la structure d'isolation du transformateur
pendant le test.

Les décharges partielles sont des arcs électriques qui forment les surtensions entre les électrodes de toute zone du
isolant d'un transformateur entre les conducteurs. Ces rejets peuvent se produire dans des bulles d'air
dans les matériaux isolants, des trous dans les matériaux solides ou à la surface de deux isolateurs différents.
Bien que ces décharges aient une énergie faible (faible), les énergies thermiques dues à ces décharges
peut causer le vieillissement, la déformation et la déchirure du matériau isolant.

Les conditions suivantes peuvent être déterminées lors d’une mesure à décharge partielle;

- Déterminer si une décharge partielle supérieure à une certaine valeur s'est produite dans le transformateur
à une tension prédéfinie

- Définir les valeurs de tension où la décharge partielle commence par augmenter la tension appliquée
(tension initiale de décharge partielle) et la valeur où la décharge partielle cesse en diminuant
la tension appliquée (tension de fin de décharge partielle).

- Définir la force de décharge partielle à une tension prédéfinie

Comment se produit la décharge partielle et les grandeurs mesurées:

La structure dans laquelle une décharge partielle s'est produite dans un milieu isolant est montrée dans le schéma simplifié.
figure 8.1. Comme on le voit sur le schéma simplifié, les impulsions se formant sur le point de décharge provoquent une
Δ U chute de tension aux bornes de la ligne de transformateur. Ceci forme une charge «q» mesurable au niveau de la mesure
impédance. Cette charge est appelée charge apparente et est exprimée en unités pC (Pico-Coulomb).

Pendant les mesures; Chute de tension voltageU, valeur moyenne du courant apparent de décharge partielle,
puissance de décharge, comptage des impulsions dans une unité de temps, démarrage à décharge partielle et tensions de cessation peuvent également
être déterminé.

UNE UNE
Z Z
U: tension appliquée
C2 Z: impédance du circuit d'alimentation
C 1 : capacité de la partie décharge
C2
C 2 : capacité de la partie décharge et
U C3 C3 U C3 isolateur connecté en série
C1
C 3 : Capacité des autres parties du
C2 ∆U 1 DG isolant
R 1 : résistance à la décharge
i 1 (t)
C1
DG: Espace de décharge

R1
B

une) b)

Figure 8.1 a) schémas simples d'un isolateur avec un entrefer gazeux b) circuit équivalent

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 20

Tests de transformateur

Page: 19

Circuit de mesure et application

Structure de mesure de décharge partielle d'un transformateur et du circuit associé conformément à la CEI
60270 est expliqué ci-dessous.

qo
une
UNE

g b ZZ mm
~ F
B

c ZZ mm
C

1 ZZ mm
2 6
N
5 3

V 8 7

1- générateur d'alimentation 6- mesurer l'impédance


2- transformateur d'alimentation 7- interrupteur sélectif
Transformateur 3-test 8- instrument de mesure et ossiloscope
4- transformateur de tension et circuit de mesure q o - générateur d'étalonnage
5- filtre

Figure 8.2: Circuit de raccordement de mesure de décharge partielle

Le circuit de mesure de la figure 8.2 est formé conformément à la méthode Bushing-Tap indiquée dans les normes.

Avant de commencer à mesurer, le circuit de mesure complet doit être étalonné. Pour cela, un calibrateur
(Générateur d'étalonnage) est nécessaire. Le calibrateur produit une charge aq 0 avec une valeur prédéfinie.
Le calibrateur est connecté au matériau de test en parallèle. La charge q 0 produite dans le calibrateur est lue à
l'instrument de mesure. Ces étapes sont répétées à toutes les bornes du transformateur pour être
mesuré sans tension.
K: facteur de correction
K = q 0/ q 0m q 0 : charge au calibrateur
q 0 m : charge lue sur l'instrument de mesure

Application du test

Une fois les opérations d’étalonnage terminées, le générateur d’étalonnage est retiré du
circuit de mesure. Lorsque le système d’alimentation est connecté (l’interrupteur du générateur d’alimentation est fermé), le
le niveau de tension sera trop bas (niveau de mémoire). Cette valeur qui est considérée comme le bruit de base
(niveau de brouillage) du système de mesure doit être inférieur à la moitié de la valeur partielle garantie.
niveau de décharge.

Niveau de tension

La tension est sensiblement augmentée jusqu’au niveau indiqué dans les spécifications et entre-temps
les valeurs de décharge partielle aux niveaux de tension prédéfinis sont mesurées à chaque borne de mesure
et enregistré. La période d’application de la tension, le niveau et les intervalles de mesure sont indiqués dans
section de test de tension.

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 21

Tests de transformateur

Page: 20

Après la mise sous tension du transformateur pour les opérations de mesure, la valeur de décharge partielle lue à la
l’instrument de mesure est multiplié par le facteur de correction K prédéfini, et une différence partielle apparente réelle
la valeur de décharge pour chaque terminal est trouvée.

q m : charge lue sur l'instrument de mesure


q=K. qm K: facteur de correction
q : Charge apparente réelle

Évaluation

L’essai est considéré comme réussi si la valeur de décharge partielle mesurée à la sortie du transformateur
bornes de mesure est inférieure aux valeurs prédéfinies ou aux valeurs indiquées dans les normes et aucune
tendance à la hausse est observée pendant le test.

Outre le niveau de décharge partielle mesuré, les conditions ci-dessous doivent également être prises en compte dans
transformateurs:

• Les tensions de démarrage et d'arrêt de décharge partielle sont supérieures à la tension de fonctionnement.

• En fonction de la période de test, le niveau de décharge partielle reste à peu près stable.

• L'augmentation de la tension de test ne provoque pratiquement aucun changement de niveau de décharge partielle.

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 22

Tests de transformateur

Page: 21

9 - Essais du changeur de prises en charge

Une fois le changeur de prises en charge monté sur le transformateur, les tests ci-dessous sont appliqués à
Tension auxiliaire assignée nominale à 100% (à l'exclusion du point b);

une) Lorsqu'il n'y a pas de tension au transformateur, actionner le changeur de prise 8 fois à travers le
toute la plage de réglage

b) Lorsqu'il n'y a pas de tension au transformateur, actionner le changeur de prise une fois pour toute
plage de réglage à 85% de la tension nominale auxiliaire

c) Lorsque le transformateur est à vide, actionnez le changeur de prise une fois par le
Toute la plage de réglage à la tension et à la fréquence nominales

ré) Lorsque l’un des enroulements est court-circuité et que l’autre enroulement est chargé en courant nominal
autant que possible, opérer 10 fois ± 2 prises des deux côtés de la position de prise nominale

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 23

Tests de transformateur

Page: 22

10- Test d'élévation de température

Le test d'élévation de température est un test de type. Les températures de l'huile et des enroulements sont testées, qu'elles soient ou non
conformément aux normes et aux spécifications techniques ou non.

Les connexions au cours du test, les spécifications techniques des instruments de test et de mesure sont expliquées
à la section 3, les pertes de charge et à la section 2, la mesure de la résistance des enroulements.

Une répartition simplifiée de la température est illustrée à la figure 10-1.

θo
θ ci ∆θ o θo
θ hs
θg
Sortie d'huile supérieure
θ wmax

C
Ave. Huile temp.
θo θw
LV HV
Un V. Wind.temp

Entrée d'huile inférieure. Fond de vent.


∆θ o Wθ wo
∆θ w
θ co

θa Hausse de température θ

θo = Température maximale de l'huile (sous abri)


∆θ o = Augmentation maximale de la température de l'huile ∆θ o = θ o - θ a
θa = Température ambiante
θw = Température moyenne d'enroulement
∆θ w ∆θ w = θ w - θ a
= Augmentation moyenne de la température d'enroulement
θ ci = Température d'entrée au refroidisseur
θ co = Température de sortie du refroidisseur
θ wmax = température maximale de l'enroulement

C = Refroidisseur
θ oavg = température moyenne de l'huile
Wθ wo = Différence de température entre enroulement et huile
∆θ oavg = élévation moyenne de la température de l'huile
θ hs = Température du point chaud

Figure 10.1: Distribution simplifiée de la température d'un transformateur

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 24

Tests de transformateur

Page: 23

a) Effectuer le test

Pendant ce test, assurez-vous que le transfomère est éloigné de tout effet extérieur (air chaud ou froid).
les flux).

Les principes de mesure de la puissance, de la tension et du courant (à enregistrer pendant le test) sont les
identique à la section 3, mesure des pertes de charge. Sauf demande contraire du client, le
Le test d’augmentation de la température est effectué dans les plages de perte et de courant les plus élevées.

Étant donné que les élévations de température et les températures ambiantes du transformateur doivent être enregistrées pendant l’essai,
Les thermomètres sont placés dans la poche du thermomètre sur le couvercle du transformateur, à l'entrée du refroidisseur et
sortie et à 1 ou 2 mètres du transformateur. Avant de commencer le test, alors que le transformateur est froid
(les enroulements sont froids et en équilibre), les températures à ces thermomètres sont mesurées et
enregistré. La température de l’enroulement est également mesurée et enregistrée avant de commencer le test (à froid).
la résistance). Pour atteindre les conditions de fonctionnement, le transformateur est placé à la prise, où
les pertes maximales se produisent. À cette condition, il est alimenté avec suffisamment de courant et de tension pour couvrir la
pertes de court-circuit et pertes à vide à cette position de prise.

Lorsque cela est approprié, le système de refroidissement est arrêté temporairement pendant un certain temps pour raccourcir la 1ère étape
du test pendant quelques heures.

Le transformateur est chargé avec un total calculé à partir des pertes à vide et des pertes de charge. En enroulement multiple
transformateurs, si la puissance de l’un des enroulements est égale à la puissance totale des autres enroulements, la
le chargement doit être effectué avec la perte totale des enroulements.

Les valeurs maximales de courant et de tension lors de l’alimentation sont les suivantes:

Pop+ Pop+
je =
Courant d'alimentation: ∙ k Tension d'alimentation: U =U ∙ k
b NI P b k P
k k
Ici :

I N = courant de test (le courant à la prise sur lequel le test est effectué),
P 0 = perte à vide , P K = perte de charge

Le test d'élévation de température est effectué en deux étapes:

1) Fourniture avec pertes totales (1ère étape du test):


L’étape de fourniture des pertes totales est poursuivie jusqu’à ce que la différence entre le pétrole le plus élevé
température monte et la température ambiante devient saturée (est poursuivie jusqu'à ce que le
différence entre la température supérieure de l'huile et la température ambiante reste inférieure à 1 ° C pendant 3 heures).
Cette étape s'appelle 1ère étape du test. Pendant ce temps, les valeurs d'alimentation du transformateur, toute l'huile
les températures et la température ambiante doivent être mesurées à des intervalles de temps appropriés.

2) Fourniture avec courant nominal (2ème étape du test):


Une fois que la hausse de la température de l'huile est saturée, le transformateur est chargé avec I N ( le courant à
testez la position du robinet) pendant 1 heure. Pendant ce temps, toutes les températures de l'huile et les températures ambiantes sont
mesuré. Après cette période de 1 heure, l'alimentation est interrompue et le circuit est ouvert (cette étape est
la deuxième étape du test) et après l’ouverture du circuit, la résistance est mesurée rapidement et
la courbe de refroidissement de l'enroulement est formée, puis par extrapolation de la courbe résistance-temps,
on trouve la valeur de résistance exactement au moment de l'ouverture du circuit.

Après l’arrêt du courant, pendant la mesure de la résistance, les ventilateurs et les pompes sont conservés
en cours (le cas échéant) (selon CEI 60076-2).

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 25

Tests de transformateur

Page: 24

b) Mesure de la température ambiante (température de l'air de refroidissement ou de l'eau)

Dans les transformateurs refroidis par air, la température de l’air autour du transformateur doit être considérée comme la température ambiante.
Température. Selon les normes, la température de l'air est mesurée par 3 thermomètres ou thermo
éléments répartis autour du transformateur. La mesure est effectuée dans l'huile à l'intérieur d'un récipient qui
a une durée constante de 2 heures. Les conteneurs doivent être protégés contre les flux d'air extrêmes et la chaleur
vagues. Les conteneurs doivent être placés sur les trois côtés du transformateur, à un ou deux mètres du
transformateur et à mi-hauteur des refroidisseurs. Si le transformateur est refroidi de force (par des ventilateurs), le
L'entrée d'air forcé doit être mesurée à la température ambiante. Le fluide de refroidissement est mesuré dans la
poche du thermomètre à l'entrée d'eau de refroidissement.

La température ambiante du refroidisseur (température de l’air ou de l’eau de refroidissement) est mesurée toutes les ½ ou 1 heure et
enregistré et est utilisé dans les calculs d’augmentation moyenne de la température au dernier trimestre de l’essai.

c) Calcul de l'élévation de température de l'huile

La température supérieure de l'huile peut être mesurée dans la poche du thermomètre qui se trouve sur le transformateur
couverture. La différence entre la température maximale mesurée et la température ambiante est ∆θ t .

1
θ =θ - ∙ (θ - θ ) température moyenne de l'huile
oavg o 2 ci co

Θθ o = θ o - θ a hausse moyenne de la température de l'huile

Les températures d'entrée et de sortie du refroidisseur sont mesurées à l'aide de thermomètres isolés de l'air ambiant
et placé à la tuyauterie plus froide. Dans un transformateur avec refroidisseur séparé, la température d'entrée-sortie d'huile
la différence est mesurée au niveau des tuyaux d’entrée et de sortie près du réservoir du transformateur.

Si lors du test, le transformateur testé ne peut pas être alimenté avec un courant suffisant pour couvrir le total
pertes dues à l'insuffisance de l'alimentation du laboratoire, la différence (les pertes d'essai n'étant pas inférieures
moins de 80% du total des pertes) sont calculés comme suit:

X ∆θ on = échauffement pour les pertes totales P n


⎛P ⎞
Δθ = Δθ ∙│ n │ Omθ om = élévation de la température aux pertes d'essai P m (aux pertes mesurées)
sur om │ P │
X = pour les transformateurs de distribution 0,8 (refroidissement naturel, puissance
⎝ m ⎠
<2500 kVA)
Pour ON ..- refroidissement 0,9 OF. Et pour OD..cooling 1,0

d) Mesurer l'élévation de température de l'enroulement

Lorsque la température de l'huile est saturée, le transformateur est chargé avec le courant nominal I N pendant 1
heure. Ce temps est considéré comme nécessaire pour l’adaptation de la condition d’équilibre entre enroulement et
huile, à l'état de fonctionnement. Passé ce délai, le chargement est terminé et le circuit est ouvert.
la résistance de l'enroulement est mesurée pendant un certain temps pour former la courbe de refroidissement.

Le chauffage de l'enroulement est calculé avec l'équation ci-dessous;

θ 2 : température de l'enroulement à l'ouverture du circuit


θ = 2R (235 + θ ) - 235
2 1 θ 1 : température moyenne de l'huile au début de l'essai (cas froid)
1R R 2 : résistance à la température θ 2 (cas chaud)
R 1 : résistance à la température θ 1 (cas froid)

Non: pour le bobinage en aluminium, il convient d'utiliser 225 unités au lieu de 235.

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 26

Tests de transformateur

Page: 25

La fourniture avec le courant nominal I N pendant une heure est définie comme la seconde étape du test. La température de l'huile sera
diminuer un peu pendant ce temps. La relation entre l’enroulement et la température moyenne de l’huile devrait
être calculé selon l'équation ci-dessous.

Alors: Wθ wo = θ 2 - θ o (I N ) .

Wθ wo : différence de température entre le bobinage et l'huile


θ2 : température d'enroulement (temp. au moment d'ouverture du circuit depuis la courbe de refroidissement)
θ o (I N ) : température moyenne de l'huile après alimentation avec (2ème étape du test) I N pendant 1 heure

θ y (I N ) température ; le calcul du chauffage au mazout est effectué selon la méthode décrite au point c).

La différence entre la température de l’enroulement et celle de l’huile à la 2e étape de l’essai:

Lorsque la différence entre ces températures d'huile et d' enroulement de la sy , est ajouté à l' θ y , qui est
paragraphe c) (indiquant les pertes totales), on trouve la température de bobinage moyenne de ∆θ s :

∆θ w = ∆θ wo + ∆θ o

Dans les cas où le courant nominal I N ne peut pas être atteint en raison d’une insuffisance de l’alimentation en laboratoire,
La différence entre la température des enroulements et celle de l'huile ∆θ wo peut être corrigée comme suit:

⎛je ⎞y Wθ wo N : différence de température de l'huile de bobinage à la valeur nominale


Δθ = Δθ femme ∙ │ N │ actuel
a gagné │ je │
⎝ m ⎠ Womθ wom : différence de température de l'huile de bobinage à l'essai
actuel
y ... exposant: refroidissement ON et OF = 1,6
OD refroidissement = 2.0

Une température maximale formée à une partie quelconque du système d'isolation d' enroulement est définie comme « chaude - tache
température «et cette valeur est un paramètre indiquant la limite de charge thermique du transformateur.

L' élévation de la température du point chaud de l' enroulement est calculée ci-dessous:

θ hs = θ o + K hf . Wθ wo K hf : facteur de point chaud

Facteur de point chaud; il peut être pris comme 1.1 pour les transformateurs de distribution et 1.3 pour les transformateurs de puissance
(selon IEC 60076-2).

Lorsque le transformateur est chargé de pertes totales à la 1ère étape de l’essai, si la fréquence de l’essai est
différente de la fréquence nominale, il n’est pas nécessaire de procéder à une correction (la charge requise pour chauffer l’huile
est défini avec les pertes totales). Cependant, pour un chargement en courant nominal pendant 1 heure à la 2e étape du
test, la correction doit être faite selon l'équation ci-dessous:

2
Nf Je m : test de courant f N : fréquence nominale
+ dcP acP
mf I N : courant nominal f m : fréquence de test
NI = mI
acP + dcP P dc : perte de courant continu P ac : perte supplémentaire

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 27

Tests de transformateur

Page: 26

11- Test Impulsion Foudre

Les tests d’impulsion sont appliqués aux transformateurs pour confirmer leur résistance aux éclairs atmosphériques et
surtensions transitoires lors des commutations. Comme expliqué à la section 5, ces tests sont définis comme des types ou des
test de routine en fonction des niveaux de tension de fonctionnement.

Les transformateurs de puissance utilisés dans les réseaux à haute tension doivent faire face aux décharges atmosphériques (éclairs).
Les amplitudes des tensions excessives de la foudre dépendent toujours du courant d'impulsion et de l'impulsion
impédance à l'endroit de la foudre. Cette valeur peut atteindre plusieurs fois l’enroulement du transformateur
tension de fonctionnement.

Les tensions d'impulsion sont formées par un "générateur de tension d'impulsion" dans les laboratoires. Pour type d'huile
transformateurs; En général, l’onde d’impulsion est définie comme une polarité négative (-) dans de nombreux standards et
sa forme à la borne de ligne doit être « T avant / T arrière = 1,2 ± 30% / 50 ± 20% μS ». Autre que cela
forme pleine vague (Figure 11.1), le temps de découpage doit être (Figure 11.2) entre
2 .... 6 μ S pour l'onde hachée à la queue.

V Utah)
T 1 = 1,2 ± 30% μS
1,0
T 2 = 50 ± 20% μS
B
0,9

0,5
UNE U0
0,3

T 1 = 1,67 T
0

O'' T t (s)
T1
T2

Figure 11.1: Impulsion totale de la foudre

V Utah)

1,0
E
0,9 B

0,7
C

0,7 U 0
UNE
0,3

O' Tc t (s)

Figure 11.2: Impulsion de foudre coupée par la queue

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 28

Tests de transformateur

Page: 27

Des tensions d’impulsion de foudre sont appliquées à chacune des bornes de ligne de manière séquentielle, à l’amplitude
niveau, avec numéro et méthode définis dans les normes / spécifications. Au cours de l’essai, les enroulements qui
la tension n'est pas appliquée doit être mis à la terre directement ou par une petite résistance (Figures 11.3 et 11.4).

Dans les transformateurs triphasés, si le client ne demande pas de faire le test à une position de prise spéciale,
le test est effectué aux prises principale, maximale et minimale, chaque phase étant testée à
position du robinet différente.

Dans la petite inductance, les enroulements basse tension des transformateurs de forte puissance, parfois à mi-temps
valeur ne peut pas atteindre le temps indiqué dans les normes. Dans de tels cas, la demi-valeur de temps peut être
augmenté en connectant une résistance appropriée entre les enroulements non testés et la terre. Selon
CEI 60076-3 , cette résistance doit être choisie de telle sorte que la tension de ces bornes dans
référence à la terre ne doit pas dépasser 75% de la tension d’essai de ces bornes et maximum
La valeur de résistance doit être de 500 Ω.

abc

RS
N

CS
RP
MH
Mesure
une b c
Matériel
MH Rw
MH
Rw

Générateur d'impulsions Transformateur à l'essai Matériel de mesure

Figure 11.3: Schéma de connexion du test de test de choc de foudre

Bien que variable en fonction du lieu d'utilisation et des objectifs, le diviseur de tension le plus utilisé est
«Diviseur de tension capacitif à résistance amortie».

La résistance ohmique pure, non inductive, est utilisée pour mesurer les courants d'impulsion. Leurs valeurs habituellement
gamme de 0,1 Ω à 20 Ω.

Les câbles coaxiaux sont utilisés pour transférer les signaux de mesure à un équipement de mesure (numérique
Système de mesure).

Si une onde hachée doit être utilisée, un dispositif de hachage est ajouté au circuit d'impulsion. En tension d'impulsion
circuits généralement un dispositif de découpage multiple est utilisé.

Tout d'abord, un oscillogramme définissant une forme de tension à 50% de la tension de test est utilisé. Après le formulaire indiqué
dans les normes, une «impulsion de référence» de faible amplitude avec 50% de la tension de test est
appliquée, puis «impulsion complète» à 100% avec le nombre et l’ordre indiqués dans les normes est
appliqué.

Les valeurs d’amplitude des tensions appliquées sont déterminées par un système de mesure numérique via
un "diviseur de tension". De plus, les oscillogrammes de la tension appliquée changent avec le temps et les changements de
le courant capacitif circulant d'un enroulement testé à la terre ou d'un enroulement non testé à la terre est enregistré.

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 29

Tests de transformateur

Page: 28

Les méthodes les plus populaires et utiles définies dans les normes d’évaluation des tests de tension d’impulsion
est la correspondance des oscillogrammes. Cela signifie que l’ onde de référence de faible amplitude ( % 50 ......% 75 ) et pleine
Les oscillogrammes d'onde d' amplitude (% 100 ) doivent correspondre sans différence.

La disposition du circuit de test, les effets causés par des interférences externes et / ou la mise à la terre
Cette disposition peut parfois provoquer une mauvaise correspondance des oscillogrammes. Ceux-ci ne devraient pas être considérés
comme faute.

Certains des circuits de connexion utilisés dans le test d'impulsion de foudre sont donnés à la figure 11.4.

1U 2U 1.1 1U 1V 1W
1.1 2.1
2.1

RW RW

1V 2V
2V 2
MH MH MH 1N
R MH
Rm Rm Rm
MH Rm
Rm

1N
1V 1W
MH RW
1U RW RW
1.1
Rm

2.1
1W
1N 1U 1V

MH
Rm
MH
Rm

1V 1U
1V

R W1 R W1

1V 1W
1W
1U
1U
1W MH
MH
Rm Rm
MH

Rm

R W2 R W2 R W2

Figure 11.4: Exemples de connexion de test d’impulsion pour des transformateurs monophasés et triphasés

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 30

Tests de transformateur

Page: 29

Les différences de temps des étages générateurs d’impulsions peuvent provoquer des oscillations à haute fréquence dans la première phase.
parties du front d'onde d'impulsion.

De petites différences de temps de coupe peuvent provoquer des déviations (changements) sur la vague après la coupe. Celles-ci
ne doit pas être pris comme une condition de faute.

Si une tension d’impulsion est requise dans les spécifications techniques, l’impulsion s’appliquant à ce point est indiquée dans
les normes de deux manières:

a) Appliquer une tension aux bornes de la ligne connectée en parallèle, ce qui provoquera l'impulsion définie
amplitude de tension au point neutre.

b) Appliquer la tension d’impulsion définie directement au point neutre.

Comme défini au paragraphe “b”, lorsqu'une impulsion est appliquée au point neutre, une forme de tension avec une durée plus longue
Le temps avant (jusqu'à 13 μ S) est autorisé par la norme CEI 60076-3.

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 31

Tests de transformateur

Page: 30

12- Test de tension d'impulsion de commutation

Le test d’impulsion de commutation sert à confirmer la résistance de l’isolant du transformateur à


tensions excessives apparaissant lors de la commutation. Lors du test de tension d’impulsion de commutation, l’isolation
entre enroulements et entre enroulement et terre et résistance entre différentes bornes est
vérifié..

La tension d’impulsion de commutation est générée dans les générateurs de tension d’impulsion classiques
laboratoires. La polarité de la tension est négative et la forme d'onde de la tension doit normalement être T 1 /
Td/T2 20/200/500 μ S / figure 12.2) selon IEC 60076-3 .

En raison de la saturation excessive du noyau pendant le test d’impulsion de commutation, quelques polarités inverses de faible amplitude
(par exemple, des impulsions positives) sont appliquées après chaque impulsion de test afin de remettre le noyau du transformateur à l'état initial.
condition de départ (démagnétisée). De cette manière, la forme d'onde de tension d'impulsion suivante est appliquée

La position de prise du transformateur pendant l’essai est déterminée en fonction des conditions d’essai (voir la section
5)

Les tensions d’impulsion tout ou rien sont appliquées séquentiellement à chaque borne haute tension. Pendant ce temps, le
la borne neutre est mise à la terre. Les enroulements non testés sont laissés ouverts (mis à la terre en un point).
Cette connexion est similaire à la connexion de test de tension induite. La distribution de voltgae sur le
l'enroulement est linéaire comme le test de tension induite et les amplitudes de tension aux enroulements non impulsés
sont induits en fonction du rapport de virage. En attendant, les arrangements nécessaires devraient être pris, car
la tension entre les phases sera égale à 1,5 fois la tension phase-neutre.

Les connexions du circuit d’essai des transformateurs triphasés dépendent: la structure du noyau (trois ou cinq
legged), le niveau de tension entre les phases et l'état ouvert ou fermé de l'enroulement delta (le cas échéant).

Dans un premier temps, une tension avec une valeur de 50% diminuée est utilisée lors des tests, puis des tensions d’impulsion aux valeurs maximales
et aux nombres donnés dans les normes sont utilisés. La valeur crête de la tension est mesurée. Le changement
de la forme d'onde de la tension et du courant d'enroulement sont mesurés avec un instrument de mesure spécial et
enregistré. Les négativités dans le transformateur pendant le test sont déterminées en contrôlant la tension
et oscillogrammes actuels. L’effondrement soudain de la tension (surtensions) et des sons anormaux se manifestent
déformation de l'isolant dans le transfomère. La déformation de la forme d'onde de tension et augmenter
dans le bruit dû à la saturation magnétique du noyau ne doit pas être considéré comme un défaut.

abc

RS
N

CS
RP
haute définition
Mesure
une b c
Matériel
haute définition
R haute définition
R

Générateur d'impulsions Transformateur à l'essai Matériel de mesure

Figure 12.1: Schéma de connexion du test de test d'impulsion d'activation / désactivation

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 32

Tests de transformateur

Page: 31

Forme d'onde de tension d'impulsion de commutation:

De face : T 1 ≥ 100 µS = 1,67 T


Valeur 90% : T d ≥ 200 µS

Temps de coupe de l'axe: T 2 ≥ 500 µS

T2

Td
T1
O1

t
% 30
T 1 = 1,67 T

Tension
% 90

% 100

Actuel t

Figure 12.2: Forme d'onde de la tension d'impulsion de commutation

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 33

Tests de transformateur

Page: 32

13- Mesure du facteur de dissipation (tan δ) et capacitance

Les mesures de capacité et de facteur de dissipation / perte ( Tan δ / cosφ ) servent à déterminer la
condition d'isolation de l'enroulement du transformateur à la terre et entre les enroulements, et de former
une référence pour les mesures futures lors du fonctionnement du transformateur.

Il y a une petite quantité de perte d’isolation dans tous les isolateurs utilisés dans les applications de transformateur à des conditions normales.
tension et fréquence de fonctionnement. Dans les isolateurs appropriés, cette perte est très faible. Cette perte change en
proportion directe avec le «carré» de la tension appliquée. Les schémas isolant et équivalent sont
donnée à la figure 13.1.

V1=U je
je

C je
1 Je c
U R=
Je r g
Je c δ
V
V2=0
Je r
une) b) c)

Figure 13.1 a) Isolateur b) circuit équivalent c) vecteur


diagramme

Comme le montre la figure 13.1, l’angle δ 'entre le courant total « I » et le courant capacitif « I C » permet de
faire une évaluation des propriétés de perte de l'isolant

L'angle de perte δ , dépend fortement de la ÉPAISSEUR du matériau isolant et de l' état de surface,
propriété structurelle de l'isolateur, type de matériau, (humidité, corps étrangers / particules, fentes d'aération,
etc. qui provoquent l’ionisation du matériau isolant).

Les conditions qui augmentent les pertes de puissance de l'isolant diminuent également la résistance de l'isolant.
Pour cette raison, la mesure de l'angle de perte est un critère très précieux pour évaluer l'isolation
matériau à une fréquence de fonctionnement définie. Des mesures périodiques effectuées en cours de fonctionnement sont également
important de montrer l’état général du matériau isolant. De cette façon, il est possible de rassembler
informations sur le vieillissement des matériaux isolants solides et la dégradation de l'huile.

La perte active du circuit de mesure peut être calculée selon l'équation ci-dessous:

P = U ∙ I ∙ Cos = U 2 . C. tan.tan δ
(il est admis que dans les très petits angles, Cos sera égal à tan δ)

La capacité, le tan δ, la perte active et le Cos peuvent être mesurés par des méthodes en pont à des tensions définies ou
par un « facteur de puissance » (Cos de φ ) l' instrument de mesure.

La mesure est faite entre les enroulements et entre les enroulements et le réservoir. Pendant le test,
la température du transformateur doit également être enregistrée et corrigée conformément aux
température de référence.

Le facteur de perte dépend fortement de la température. Pour cette raison, afin de faire des comparaisons plus tard,
il doit être converti en température de référence (par exemple, une température de référence de 20 ° C ) par
coefficient.

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 34

Tests de transformateur

Page: 33

Équation de correction:

F 20 = F t / K

F 20 : facteur de perte à une température de 20 ° C


Ft : valeur du facteur de perte à t température de mesure
K: le facteur de correction est donné dans le tableau.

Étant donné que les conditions extrêmes d’humidité, de pluie et de froid affectent négativement les résultats du transformateur,
la mesure doit être évitée

Table
La mesure La mesure
Correction Facteur de correction
Température Température
facteur [K] [K]
[° C] [° C]
dix 0,80 45 1,75

15 0,90 50 1,95

20 1,00 55 2,18

25 1,12 60 2,42

30 1,25 65 2,70

35 1,40 70 3,00
Remarque: uniquement pour les trans. Avec des minéraux
40 1,55
pétrole

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 35

Tests de transformateur

Page: 34

14- Mesure de l'impédance homopolaire

Le but de l’essai est de mesurer les propriétés du transformateur du réseau en cas de


charges asymétriques et effectuer les calculs requis.

Par définition, l'impédance nulle «Z 0 » ; est trois fois l'impédance mesurée en forçant un courant
à la fréquence nominale entre les bornes de phase connectées en parallèle et le point étoile, en étoile ou en zigzag
enroulements connectés comme on le voit aux figures 14.1 et 14.2.

Uo
Zo = ∙ 3 Ω / phase
je
Une impédance nulle est utilisée dans la protection contre les courts-circuits et les calculs de courant de court-circuit à la terre.

je UNE une
I/3

g
U0 B b
I/3

C c
je I/3

N n

UNE V

Figure 14.1: Schéma de raccordement de la mesure d'impédance zéro à vide

L’impédance nulle dépend de la connexion du transformateur et de la propriété structurelle du


transformateur. L'impédance zéro est constituée de R 0 réels et de X 0 parties imaginaires. Ici, puisque R 0 << X 0 ,
R 0 est négligeable. Dans ce cas, l'impédance nulle est égale à la réactance nulle.

L’imopédance zéro ne peut être mesurée que dans les enroulements avec étoile décollée. La mesure est faite
à la position nominale du robinet et avec la partie active assemblée dans le réservoir. L'impédance zéro du delta
Les enroulements et les enroulements connectés dont l’étoile est impossible à extraire ont une magnitude infinie.

Si l'autre enroulement du transformateur est connecté en triangle ou s'il y a une balance connectée en triangle
Enroulement, le point étoile de l’enroulement connecté en étoile (ou en zigzag) peut être chargé avec une valeur nominale maximale.
courant pendant la mesure d'impédance Z 0 . Pendant ce temps, on voit que la tension de test U 0 est de 15% à
27% de la tension phase-neutre assignée du transformateur. Dans les cas où il n'y a pas de compteur magnétique
courant, par exemple dans des transformateurs à trois branches connectés en étoile, sans enroulement d'équilibrage, cette
Le courant d’essai doit être au maximum égal à 0,3xI N afin d’éviter un échauffement excessif des pièces de construction.

Dans les transformateurs avec les deux enroulements en étoile connectés et les points en étoile retirés, il existe deux
impédances nulles.

1) Impédance zéro à vide Z 00


Pendant que l’un des enroulements en étoile est mesuré, les extrémités de l’autre enroulement restent ouvertes.
Figure 14.1

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 36

Tests de transformateur

Page: 35

2) impédance nulle de court-circuit Z 0K

Pendant que l’un des enroulements en étoile est mesuré, les extrémités de l’autre enroulement et le
le point étoile est court-circuité. Figure 14.2

UNE une
je I/3

g
U0 B b
I/3

C c
je I/3

N n

UNE V

Figure 14.2: Mesure d'impédance nulle de court-circuit sur l'enroulement YY

L'impédance nulle peut également être exprimée en pourcentage. Dans ce cas;

z oZ= ∙ jeN
o
UN

z 0 = impédance relative zéro (%)


I N = courant de phase nominal (UNE)
U N = tension nominale phase-neutre (V)
Z 0 = impédance nulle (Ω / phase)

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 37

Tests de transformateur

Page: 36

15- Détermination du niveau sonore

But de la mesure; Pour confirmer que le niveau sonore (bruit) du transformateur et des
les équipements répondent aux exigences et / ou aux normes du client

Des explications sur le bruit du transformateur sont données dans la CEI 60076-10.

Les principales causes du bruit d'un transformateur sont expliquées ci-dessous:

1) bruit de base; causée par les forces magnétiques entre la magnétositriction et la tôle en acier

2) bruit de la charge du transformateur (courant); causé par le courant passant dans les enroulements, et par
forces électromagnétiques formées au niveau des écrans magnétiques sur les parois du réservoir.

3) le bruit des équipements de refroidissement; causés par les ventilateurs et les pompes du système de refroidissement.

Le noyau du transformateur est une source de bruit efficace et importante. Le bruit du noyau dépend
sur la propriété magnétique du matériau central (tôle d’acier) et la densité de flux. La fréquence du son est
faible (deux fois la fréquence nominale). Les forces magnétiques formées dans le noyau provoquent des vibrations et du bruit.

Le bruit de charge se produit uniquement sur les transformateurs chargés et s’ajoute à la charge à vide (bruit central). Ce
le bruit est causé par les forces électromagnétiques dues aux champs de fuite. La source du bruit sont réservoir
murs, écrans magnétiques et vibrations des enroulements.

Les bruits causés par le noyau et les enroulements se situent principalement dans la bande de fréquences de 100 à 600 Hz.

La plage de fréquences du bruit (bruit aérodynamique / air et moteur / roulement) provoquée par les ventilateurs
est généralement large. Les facteurs affectant le bruit total du ventilateur sont les suivants: vitesse, structure des pales, nombre de ventilateurs
et agencements des radiateurs. Le bruit de la pompe n’est pas efficace lorsque les ventilateurs fonctionnent et c’est
la fréquence est basse.

Au cours des mesures de bruit, les précautions suivantes sont très importantes pour assurer la précision du
résultats :

• Le transformateur doit être placé dans une pièce avec des propriétés d'écho minimales. Il devrait être placé
sur une base sans vibrations directes ou doivent être placés sur des roues. Tout mécanique
composants / équipements sur le transformateur doivent être fixés pour éviter les vibrations avec
transformateur.

• Pendant la mesure, le transformateur doit être alimenté à la tension et à la fréquence nominales.

Positions du microphone:

Si la hauteur du transformateur testé est inférieure à 2,5 m, le microphone doit être à la moitié
hauteur .. Si la hauteur du transformateur est supérieure à 2,5 m, les mesures doivent être effectuées à 1/3 et
2/3 hauteurs.

Si seuls les équipements de refroidissement fonctionnent, la position du microphone est la suivante: à mi-hauteur pour le refroidissement
équipements supérieurs à 4 m, à 1/3 et 2/3 de hauteur pour les équipements de refroidissement plus courts
de 4 m de hauteur.

Les mesures doivent être effectuées tout autour du transformateur. Il devrait y avoir une distance maximale de 1 m
entre deux mesures.

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 38

Tests de transformateur

Page: 37

La distance entre le microphone et la surface rayonnante principale:

a) Si les refroidisseurs du transformateur ne fonctionnent pas ou s'ils sont à plus de 3 m de distance


transformateur, le microphone doit se trouver à 0,3 m de la surface de rayonnement principale.

b) Si le système de refroidissement du transformateur est en marche (alors que les pompes et les ventilateurs fonctionnent), la
Le microphone doit se trouver à 2 m de la surface de rayonnement principale. Le transformateur est alimenté comme
au dessous de ;

1. seul le transformateur est sous tension. Les équipements de refroidissement et les pompes de circulation d'huile sont en panne.
un service.
2. le transformateur est sous tension. Les équipements de refroidissement et les pompes à huile sont en service.
3. le transformateur est sous tension. Les équipements de refroidissement sont hors service, les pompes à huile sont en service.
4. Transformateur non alimenté, équipement de refroidissement et toutes les pompes à huile en service.

Avant de commencer la procédure de mesure, le niveau de bruit de fond de la salle de mesure


devrait être déterminé. S'il existe plus de 8 dB (A) de différence entre le niveau de bruit de fond et
niveau de bruit du transformateur, aucune correction du niveau de bruit du transformateur n’est requise.

Si la différence est comprise entre 3 dB (A) et 8 dB (A), une correction est nécessaire conformément aux normes. Si
la différence entre le niveau de bruit de fond et le niveau de bruit du transformateur est inférieure à 3 dB, un
la mesure n'est pas nécessaire.

Le facteur de correction pour l’effet du niveau de bruit de fond sur le niveau de bruit du transformateur selon
La norme IEC 60076-10 est donnée dans le tableau et les équations ci-dessous:

Différence entre le fond


Différence entre le fond bruit avant mesure et retour
le bruit et le bruit du transformateur bruit de fond après mesure
L PA0
- maximum L bgA
commentaire
L bgA - dernierL bgA
premier

≥ 8 dB - Mesure OK

<8 dB <3 dB Mesure OK

<8 dB > 3 dB À mesurer

<3 dB - Mesuré doit être répété

A- Le niveau de pression acoustique moyen corrigé en poids est calculé selon l'équation ci-dessous:

⌈ L0,1 L0,1 ⌉
PA0 bgA │ L : le plus faible des niveaux de bruit de fond moyen
L = 10 log 10│ dix- K- bgA
Pennsylvanie │ │
⌊ ⌋ L : niveau sonore moyen mesuré
PA0
K : facteur de correction du bruit ambiant
La valeur de correction ambiante «K» dépend des propriétés des matériaux autour de la source de bruit
et les propriétés d'absorption acoustique de la salle de mesure et calculées comme suit:
⌈ 4 ⌉
+ [1 log 10 = K ] A=αSv
│ │
⌊ COMME

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 39

Tests de transformateur

Page: 38

S: zone de propagation principale à la distance de mesure


α: coefficient moyen d'absorption acoustique (voir le tableau 1 de la CEI 60076-10)
S V : toute la surface de la salle d'essai, y compris le plafond, le sol et les murs

Facteurs affectant les résultats de mesure:

1. Effets internes sur la structure du transformateur (fréquence de mesure, flux / induction)


au noyau, masse, qualité de la tôle d’acier du noyau et type d’exploitation)

2. effets externes:

• (distance de mesure) est l’un des principaux facteurs affectant le niveau de bruit. Selon
lois acoustiques; le niveau de pression acoustique décroît proportionnellement linéaire avec le carré de
la distance "d" de la source définie (sphère centrée équivalente). Par exemple,
si le niveau sonore est mesuré à 2 m, le niveau sonore à une distance «d» est;

L p (d) = L p (2m) - 20. log (d / 2) ici; d devrait être pris en mètres.

• Le niveau sonore change selon le carré de la fréquence:

L p (f) = L p (50) + 20. Log (f / 50)

Par exemple, si un transformateur 60 Hz est mesuré à 50 Hz, la valeur ci-dessous doit être
ajouté à la valeur de bruit à 50 Hz;

∆L p = 20.log (60/50) = 1,6 dB devrait être ajouté.

• Pour les mesures effectuées à des tensions autres que la tension nominale, le niveau de pression sonore
est corrigé selon l'équation ci-dessous:

AL p = 40.log (U anma / U essai )

Par exemple, si un transformateur de tension nominale de 420 kV est alimenté avec une tension de 410 kV, le
ci-dessous, la valeur est ajoutée aux résultats de mesure.

∆L p = 40.log (420/410) = 0,42 dB ≈ 0,5 dB

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 40

Tests de transformateur

Page: 39

5
X

7 1- Refroidissement à l'air horizontal


9 2- refroidissement naturel
3- Dôme
6
4- Réservoir Tansformer
1 2 5- Coffret
7 4 6- Profileur de mesure
7- Surface de propagation du son
8- Changeur de prise
9- refroidissement à air forcé vertical
h h- Hauteur du réservoir
x- Distance de mesure
D- Distance du microphone

Figure 15.1: Emplacement des microphones pour la mesure du niveau de bruit dans les transformateurs avec équipement de refroidissement
monté sur le réservoir

3
1 4

<3m


X
1- Surface de propagation du son D- Distance du microphone
2 2- Profil de mesure
x- Distance de mesure
3- Cuve du transformateur
h- Hauteur du réservoir
4- Refroidissement par air forcé

Figure 15.2: Emplacement des microphones pour mesurer le niveau de bruit dans les transformateurs à air forcé séparé
équipement de refroidissement à moins de 3 mètres.

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 41

Tests de transformateur

Page: 40

16- Mesure des harmoniques du courant à vide

Ils sont mesurés pour être utilisés chaque fois que nécessaire pendant le fonctionnement du transformateur.

En général, le rapport des courants harmoniques dans le courant nominal est inférieur à 1%. L'amplitude de la
composante harmonique dépend de la propriété du matériau de base du transformateur, du degré d'induction, du noyau
conception, connexion des enroulements et impédance du circuit d'alimentation du transformateur.

La mesure des harmoniques de courant et de tension est effectuée pendant les pertes et courants à vide
mesure (section 4) par la même connexion de test. Le schéma de connexion du circuit de mesure est
donné à la figure 16.1.

La tension d'alimentation du transformateur dans le laboratoire d'essai doit être sinusoïdale. Beause de la
défauts possibles dans la cuurent à vide, la tension d'alimentation peut dévaite de l'onde sinusale. Éviter
Pour cela, le générateur de test et les connexions du transformateur de test doivent être appropriés et
assurez-vous qu’ils se trouvent dans la zone d’utilisation des lignes de leurs caractéristiques magnétiques. le
les courants et les tensions de mesure sont connectés à l'analyseur par le biais du courant de mesure et
transformateurs de tension. De ce fait, les zones de fonctionnement des transformateurs de mesure doivent
aussi être linéaire. De cette manière, les transformateurs de mesure ne produiront pas d'harmoniques.

Les mesures sont répétées pour chacune des trois phases. Les mesures sont généralement faites
aux harmoniques les plus fortes (3., 5., 7. et 9.).

La valeur effective du courant à vide:

Je eff= Σ je 2
je . Ici je i : Valeurs des courants harmoniques
je= 1

une UNE
3
3~ B
b

C
c
1 n N
6
2 4

v
UNE UNE UNE
UNE
v

v
W
W W W

1- Alimentation 5- Analyseur d'harmoniques / analyseur de puissance


2- Transformateur d'alimentation (intermédiaire) 6 transformateur en cours de test
3- Transformateurs de courant de mesure 4- Transformateurs de tension de mesure

Figure 16.1: Schéma de raccordement de la mesure des harmoniques

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 42

Tests de transformateur

Page: 41

17- Mesure de la résistance d'isolement

Les mesures de résistance d’isolement sont effectuées pour déterminer les conditions d’isolation du
enroulements du transformateur à la terre, entre enroulements et pour servir de référence pour les mesures futures
pendant le fonctionnement.

Pendant la mesure, les courants (courants de charge, d’absorption et de fuite) circulant dans la résistance
formés par l'isolateur sont mesurés. Ce courant change fortement en fonction de l'humidité du
isolant, corps étrangers dans l’isolant et température.

En comparant les résultats obtenus dans les mesures de résistance d’isolement avec périodique
mesures, les conditions d’isolation peuvent être évaluées. À titre de comparaison, ils doivent être au
même température (p. ex . température de référence de 20 ° C ).

Dans les mesures de résistance d’isolement sur l’état d’isolation du transformateur, «la méthode de
variation de la résistance par période d’essai "est l’une des meilleures méthodes à appliquer car elle est simple et
précis.
La résistance d'isolement est mesurée avec un instrument de mesure. La tension de test est "tension continue"
et peut être comprise entre 1000 Vcc et 5000 Vcc .

Les points de mesure sont "entre les enroulements et entre l'enroulement et le réservoir", le difficile à mesurer
des emplacements peuvent être connectés au circuit « Guard » de l’instrument pour obtenir des résultats plus précis.
La température et l'humidité pendant l'essai doivent également être enregistrées.

Les valeurs aux 15ème, 30ème, 45ème et 60ème et 10ème min. après que la tension est appliquée,
devrait être enregistré. En outre, le rapport entre la résistance d’isolement en 60e seconde (R 60 ) et la résistance d’isolement
en 15ème seconde ( R 15 ) peut être donné comme rapport d’absorption dans le rapport de test. En outre, le ratio de la valeur en
La 10ème minute jusqu'à la valeur dans la 1ère minute peut être donnée comme "indice de polarisation (PI)".

Le facteur de correction des valeurs (en multipliant) mesuré dans la température de l'huile de transformateur selon
La température de référence de 20 ° C est indiquée dans le tableau ci-dessous:
N UNE B C

M: Alimentation DC (Megger) -
G: extrémité garde / bouclier M ═
T: réservoir du transformateur g
+ T

n une b c

Figure 17.1: Mesure de la résistance d'isolement dans un transformateur YNyn0

Mesure Mesure
Température Correction Correction
Température
facteur °C facteur
°C
-dix 0,13 35 2,80
-5 0,18 40 3,95
0 0,25 45 5,60
5 0,36 50 7,85
dix 0,50 55 11,20
15 0,75 60 15,85
20 1,0 65 22,40
25 1,40 70 31,75
30 1,98 75 44,70

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 43

Tests de transformateur

Page: 42

Laboratoire de test des transformateurs de puissance I ( OSB Lab I )

MACHINES ROTATIVES

Générateur I : S = 10 000 kVA synchrone


U = 6.000 V
I = 962 A
f = 50-60 Hz

Moteur I : P = 2500 kW Asynchrone

Générateur II : S = 3.000 kVA synchrone


U = 6.000 V
I = 289
f = 100-180 Hz

Moteur II : P = 1000 kW Asynchrone

TEST TRANSFORMATEURS ET REACTEUR

Transformateur: S = 15 000 kVA


U = 6.000 (6.600) / 2.028 à 111.500 (122.300) V
I = 1443 A / 975 ........ 78 A
f = 50-180 Hz

Réacteur: S = 3 000 (4 500) kVAr


U = 6 000 (6 600) V
I = 285 (428) A
f = 100-180 Hz

COMPENSATION BANKS DE CONDENSATEURS

Un total de 151,2 MVAr avec 252 groupes de 600 kVAr chacun avec une tension nominale de 12 kV.

Puissance nominale totale : 151.200 kVAr

EQUIPEMENTS DE TEST INDUSTRIELS DE TENSION

HV. Série Resonant System : U = 600 kV (2x300 kV), 1 phase


S = 2.400 kVA
I = 4 A (2xparalel 8 A) f = 50 Hz
Fabricant : Hipotronics

Séparateur de tension capacitif : 800 kV / 0,1 kV 50 ÷ 180 Hz


Yapımcı firma : Hipotronics

Pic-voltmètre: U /2- U eff Voltmètre


Classe 0,5 50 ÷ 180 Hz
Fabricant: Hipotronics

Filtres HV : 70 kV, 50 A, 3 pièces


Fabricant : ISOFARAD

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 44

Tests de transformateur

Page: 43

SYSTEME DE MESURE DE PERTE DE TRANSFORMATEUR

Canaux actuels: 5 ÷ 4 000 A / 5 A


Classe 0,1, 100 kV, 50/60 Hz à 150 Hz
Fabricant : Haefely, TMS 580

Canaux de tension : 100 ÷ 100.000 V / 100 V


Classe 0,1, 50/60 Hz-150 Hz
Fabricant : Haefely TMS 580

EQUIPEMENTS DE TEST DE TENSION IMPULSIONNELLE

Générateur de tension d'impulsion : Nombre d'étages: n = 12


Max. Tension d'étage: U = 200L kV
Max. Tension totale: U = 2400 kV
Max. Puissance totale: W = 240 kJ
Casquette. de chaque étape: C = 1 μF
Fabricant : Haefely

Dispositif de découpage multiple : 12 étapes


Capacitance : 7200 pF / stade
Tension d'impulsion de foudre: ± 2400 kV
Fabricant : Haefely

Diviseur de tension: Diviseur Capacitif R-Amorti


Tension d'impulsion de foudre: ± 2400 kV
Tension d’impulsion de commutation: ± 1300 kV
Capacitance : 350 pF
Fabricant : Haefely

Digital Impulse Meas. Système : Système d'analyse des impulsions haute résolution 4 canaux
Précision : ± 1%
Type : HIAS-743
Fabricant : Haefely

PONTS DE MESURE ET INSTRUMENTS DE MESURE

Pont de mesure de Schering: Type : 2801


Précision : 0,5%
5
Capacitance : 0 ...... 10 μF
tan δ : 0 ...... 350%
Fabricant : TETTEX

Condensateur à gaz de presse : Capacitance : 50 pF


Tension : 400 kV ca
Fabricant : TETTEX

Instrument de mesure du rapport de braquage : Type : TR-MARK II R


Précision : 0,05%
Plage de mesure: 0,8 ......... 13000
Fabricant : RAYTECH

Instrument de mesure de la résistance : Type : WR 100-R 2


Précision : 0,1%
-6
Plage de mesure: 10 dix5 Ω
Fabricant : RAYTECH

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 45

Tests de transformateur

Page: 44

Thermomètre numérique : 20 canaux programmables


Type : 2620
Fabricant : FLUKE

Décharge partielle: La fréquence : 0,1 kHz ÷ 10 MHz


Instrument de mesure Plage de mesure: 0,1 pC ....... 100000 pC
RIV : 850 kHz et 1 MHz
Type : ICMsys8
Fabricant : Power Diagnostix

La resistance d'isolement: Tension : 5000 V. dc


Instrument de mesure Plage de mesure: 15 TΩ
Type : MIT 510
Fabricant : MEGGER

Niveau sonore: Instrument de mesure: type 2250 B


Instrument de mesure Filtre oktav 1 / 3-1 / 3: type BZ 7223
Microphone : type 4189
Calibrateur : type 4231
Fabricant : BRUEL & KJAER

-2
Instrument de mesure des vibrations: Plage de mesure: 1 - 1000 ms , 10 Hz ....... 1 kHz
Type : 5500
Fabricant : METRIX INSTRUMENT CO.

Facteur de perte: Plage de mesure: 0 12 kV


Instrument de mesure Type : M2H-MCM
Fabricant : Société d'ingénierie DOBLE

Ossiloscope: 4- canaux
Type : 2014
Fabricant : TEKTRONİX

Détecteur Corona: Type : ULD-40


Fabricant : HOTEK

Caméra thermique: Type : Ti 25


Fabricant : FLUKE

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 46

Tests de transformateur

Page: 45

Laboratoire d'essai des transformateurs de puissance I ( ASB Lab I)

MACHINES ROTATIVES

Générateur : S = 330 kVA synchrone


U = 500 V
I = 381 A
f = 50 Hz

Moteur : P = 300 kW Asynchrone

Générateur : S = 500 kVA synchrone


U = 800/1400 V
I = 361/206
f = 150 Hz

TRANSFORMATEURS DE TEST

Transformateur: S = 4700/1000/4700 kVA


U = 34500 / 800-1400 / 64000 V
I = 79 A / 721 ........ 412 A / 42 A

COMPENSATION BANKS DE CONDENSATEURS

Un total de 22,5 MVAr avec 45 groupes de 500 kVAr chacun avec une tension nominale de 6 kV et un total de 22,5 MVAr
avec 90 groupes de 250 kVAr chacun avec une tension nominale de 3 kV.

Puissance nominale totale : 45.000 kVA

RÉACTEURS

Réacteur I: S = 3x (24-240) kVA; 50 Hz;


U = (200-800 V-∆) (200√3-800√3 VY)
I = 120-2080 A

Réacteur II: S = 1000 kVA; 150 Hz;


U = 800 V
I = 722 A

EQUIPEMENTS DE TEST INDUSTRIELS DE TENSION

Transformateur d'essai HV : U = 350 kV / 0,4 kV, 1 phase


S = 75 kVA
I = 0,2 A / 188 A f = 50 Hz
Fabricant : Messwandlerbau-Bamberg

Séparateur de tension capacitif : 350 kV / 0,1 kV 50 ÷ 200 Hz


Fabricant : Messwandlerbau-Bamberg

Pic-voltmètre: U /2- U eff Voltmètre


Classe 0,5 50 ÷ 200 Hz
Fabricant : Messwandlerbau - Bamberg

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 47

Tests de transformateur

Page: 46

SYSTEME DE MESURE DE PERTE DE TRANSFORMATEUR

Canaux actuels: 5 à 4 000 A / 5 A


Classe 0,1, 100 kV, 50/60 Hz à 150 Hz
Fabricant : Haefely, TMS 580

Canaux de tension : 100 à 100 000 V / 100 V


Classe 0,1, 50/60 Hz-150 Hz
Fabricant : Haefely TMS 580

EQUIPEMENTS DE TEST DE TENSION IMPULSIONNELLE

Générateur de tension d'impulsion : Nombre d'étages: n = 10


Max. Tension de pas: U = 200LkV
Max. Tension totale: U = 2000 kV
Max. Puissance totale: W = 200 kJ
Casquette. de chaque étape: C = 1 μF
Fabricant : Passoni + Villa

Dispositif de découpage multiple : 8 étages, air sec sous pression


Capacitance : 6000 pF / stade
Tension d'impulsion de foudre: ± 1800 kV
Fabricant : Passoni + Villa

Diviseur de tension: Diviseur R-Amorti-Capacitif


Tension d'impulsion de foudre: ± 2000 kV
Tension d’impulsion de commutation: ± 1450 kV
Capacitance : 400 ÷ 1600 pF
Fabricant : Passoni + Villa

Système de mesure numérique d'impulsion: Système d'analyse d'acquisition de données numériques


Précision : ± 1%
Type : SDA-C
Fabricant : Passoni + Villa

PONTS DE MESURE ET INSTRUMENTS DE MESURE

Pont de mesure de Schering: Type : 2801


Précision : 0,5%
5
Capacitance : 0 ...... 10 μF
tan δ : 0 ...... 350%
Fabricant : TETTEX

Condensateur à gaz de presse Capacitance : 50 pF


Tension : 400 kV ca
Fabricant : TETTEX

Instrument de mesure du rapport de braquage : Type : TR-MARK II R


Précision : 0,05%
Plage de mesure: 0,8 ......... 13000
Fabricant : RAYTECH

Instrument de mesure de la résistance : Type : WR 50-R 2


Précision : 0,1%
-6
Plage de mesure: 10 dix5 Ω
Fabricant : RAYTECH

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 48

Tests de transformateur

Page: 47

Thermomètre numérique : 20 canaux programmables


Type : 2620
Fabricant : FLUKE

Unité de mesure de puissance : Analyseur de puissance à large bande


(Wattmètre-Voltmètre- Type : D 6000 T
Ampermètre) Précision : 0,1%
Fabricant : NORMA

Instrument de mesure des décharges partielles :: Fréquence: 0,1 kHz 10 MHz


Plage de mesure: 0,1 pC ....... 100000 pC
RIV : 850 kHz et 1 MHz
Type : ICM sys 4
Fabricant : Power Diagnostix

Instrument de mesure de résistance d'isolement: Tension: 5000 V. dc


Plage de mesure: 15 TΩ
Type : MIT 510
Fabricant : MEGGER

Instrument de mesure de résistance d'isolement: Tension: 5000 V. dc


Plage de mesure: 10 TΩ
Type : BM 21
Fabricant : MEGGER

Instrument de mesure du bruit: Instrument de mesure: type 2230


Filtre 1/3-1 / 3 octave: type ZF 0020
Microphone : type 4155
Calibrateur : type 4230
Fabricant : BRUEL & KJAER

- 2
Instrument de mesure des vibrations: Plage de mesure: 1 ..... 1000 Mme , 10 Hz ....... 1 kHz
Type : 5500
Fabricant : METRIX INSTRUMENT CO.

Instrument de mesure du facteur de perte: Plage de mesure: 0 12 kV


Type : M2H
Fabricant : Société d'ingénierie DOBLE

Ossiloscope: 2- Channel
Type : 2012
Fabricant : TEKTRONİX

Détecteur Corona: Type : ULD-40


Fabricant : HOTEK

Caméra thermique: Type : Ti 25


Fabricant : FLUKE

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 49

Tests de transformateur

Page: 48

Laboratoire d'essai II des transformateurs de distribution ( ASB Lab II )

TRANSFORMATEURS DE TEST

Transformateur: S = 315 kVA


U = 400 / 400-3600 V
I = 455 A / 455 ....... 51 A

Transformateur rotatif: S = 160 kVA


U = 380/760 V
I = 243 A / 455 ....... 122 A

Convertisseur de fréquence : Güç = 300 kW


U = 400 V
Fréquence = 50-150 Hz

COMPENSATION BANKS DE CONDENSATEURS

Un total de 720 kVAr avec 12 groupes de 60 kVAr chacun avec une tension nominale de 0,5 kV.

Puissance nominale totale : 720 kVAr

TRANSFORMATEURS DE MESURE

Transformateurs de courant de précision

Transformateurs de courant 3 pièces : 5-10-25-50-100-250-500 A / 5A


10 VA, classe 0,05, 3,6 kV, 50/60 Hz
Fabricant : EPRO

Transformateurs de tension de précision

Transformateurs de tension 3 pièces : 400-1000-2000-3000 V / 100 V


10 VA, classe 0,05, 50/60 Hz
Fabricant : EPRO

EQUIPEMENT DE TEST INDUSTRIEL DE TENSION

Transformateur d'essai HV : U = 100 kV / 0,4 kV, 1 phase


S = 100 kVA
I = 1 A / 250 A f = 50 Hz
Fabricant : BEST

Séparateur de tension capacitif : 100 kV / 0,1 kV 50 ÷ 200 Hz


Fabricant : Messwandlerbau-Bamberg

Pic-voltmètre: U /2- U eff Voltmètre numérique

Classe 0,5 50 ÷ 200 Hz


Fabricant : Messwandlerbau - Bamberg

Instrument de test de tension alternative: Type : 3158


Plage de mesure: 0 ......... 6 kV
Fabricant : HIOKI

Filtre HV : 70 kV, 50 A, 3 pièces


Fabricant : ISOFARAD

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.

Page 50

Tests de transformateur

Page: 49

PONTS DE MESURE ET INSTRUMENTS DE MESURE

Pont à rapport de virage : Précision : ± 0,1%


Tension : 220 V ca
Plage de mesure: 1 ......... 1000
Fabricant : Hartmann + Braun
Instrument de mesure du rapport de braquage : Type : PWR 3
Précision : 0,1%
Plage de mesure: 0,9 ......... 1000
Fabricant : SCHÜTZ

Instrument de mesure de la résistance : Type : MRC 6100 N


Précision : 0,1%
- .......
6
Plage de mesure: 10 dix2 Ω
Fabricant : SCHÜTZ

Instrument de mesure de la résistance : Type : WR 50-R 2


Précision : 0,1%
-6
Plage de mesure: 10 dix5 Ω
Fabricant : RAYTECH

Thermomètre numérique : 20 canaux programmables


Type : 2620
Fabricant : FLUKE

Unité de mesure de puissance : Analyseur de puissance à large bande


(Wattmètre-Voltmètre- Type : D 6000 T
Ampermètre) Précision : 0,1%
Fabricant : NORMA

Voltmètre, valeur moyenne : Numérique,


Type : D 4045
Précision : 0,1%
Fabricant : NORMA

La resistance d'isolement
Instrument de mesure: Tension : 5000 V. dc
Plage de mesure: 500 GΩ
Type : BM 11 D
Fabricant : MEGGER

Littérature:

• Transformateur de puissance aux normes CEI 60076 - toutes les pièces


• Test du transformateur (Transformatör Deneyleri - Haluk Odoğlu)

Ce document est sous copyright de BEST Elektromekanik Sanayi Tesisleri. COMME. Il ne peut être copié ou dupliqué sans autorisation préalable. Là
seront des modifications à ce document.