Vous êtes sur la page 1sur 34

Les pompes, c ’est pas sourcier !

ou
Introduction à la commutation de pompes
Sommaire
Le « Pompage », c ’est quoi ? p. 3
La chaîne cinématique p. 4
Carte commutation de pompes : pompe utilisée p. 5
Hauteur d ’aspiration p. 6
Les différents types de pompes centrifuges p. 7
Le réseau hydraulique p. 8
•Les caractéristiques d'un réseau hydraulique p. 9
•Les quatre missions distinctes d'une pompe p. 10
•La caractéristique H = f(Q), p. 11
•Les pertes de charge p. 12
•Exemple de pertes de charge dans un réseau hydraulique p. 13
•L'analogie entre la mécanique et l'hydraulique p. 14
La pompe centrifuge
•Les caractéristiques légales à fournir par le constructeur de pompes p. 15
•L'amorçage de la pompe centrifuge p. 16
•Le point de fonctionnement p. 17
•La variation de débit par vannage p. 18
•La variation de débit par la variation de vitesse de la pompe p. 19
•Le bilan en puissance à mi-débit p. 20
•Le calcul d'économie d'énergie, logiciel ECO 8 p. 21
•La mise en parallèle de pompes centrifuges p. 22
Les risques de la pompe centrifuge p. 23
•Les coups de bélier, les coups de clapet p. 24 et p. 25
•Le désamorçage de la pompe p. 26
•Le barbotage de la pompe p. 27
•La cavitation de la pompe p. 28
•Le NPSH p. 29
Votre offre produits associés hors Altivar
•Les démarreurs/ralentisseurs électroniques p. 30
•Les pressostats, vacuostats p. 31
•Les relais de mesures p. 32
Application : la distribution de l’eau P. 33
Applications : la distribution d ’eau brute et le relevage des eaux usées P. 34

2
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
Le "Pompage" : c ’est quoi ?

 Le "pompage" est l'Art de déplacer des liquides ou des gaz

 Les besoins

Débit
Vitesse du fluide
Fixe ou variable et/ou régulée

Pression
Liée au réseau hydraulique (hauteur, longueur, coudes, etc.)
Fixe ou variable et/ou régulée

Ressources et Utilisations
Continu ou discontinu
Pression
Débit

3
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La chaîne cinématique

Commande

Refoulement Arbre de
transmission
(étanchéité)

Aspiration

Pompe Moteur

Hydraulique Electrique

4
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
Carte commutation de pompes : pompe utilisée
Pompe centrifuge : 60 à 90 % Couple variable

Axe
Pompe volumétrique alternative : 40 à 10 % réducteur

Couple constant

Pompe volumétrique rotative : % selon pays


Pompe à vis excentrée

5
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
Hauteur d ’aspiration
Sortie du liquide Refoulement

Alimentation
 La hauteur de refoulement n'est limitée que par la
du moteur technologie des pompes. Elle est liée à la forme de
la roue, à son diamètre et au nombre de roues dans
le cas de pompe centrifuge multi-étagées (plusieurs
roues en série, jusqu'à 12 dans le cas de pompes
immergées).

Arrivée du liquide

Aspiration

La hauteur d'aspiration théorique maximale est de 10,33 m (calcul sans perte de charge dans la conduite).
Ceci est lié au fait que la dépression maximale possible est le vide. L'écart entre la pression atmosphérique et le
vide est de 1 bar. Une dépression de 1 bar permet l'élévation d'une colonne d'eau de 10,33 m s'il n'y a pas de
perte de charge. Dans la pratique, la hauteur d'aspiration réelle varie de 5 à 7 mètres.

6
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
Les différents types de pompes centrifuges

 Couple résistant = K vitesse2


(sauf produits à forte viscosité ou boue)
Garniture
mécanique
d'étanchéité

Pompe de surface Pompe à ligne d'arbre Pompe submersible Pompe immergée

7
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
Le réseau hydraulique

UTILISATION

Sens de déplacement
du fluide
Bassin
RESSOURCE
Réservoir d'arrivée
Cuve

Conduite, tuyau

Pompe
centrifuge
Bassin
Réservoir de départ
Cuve

8
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
Le réseau hydraulique
Les caractéristiques d'un réseau hydraulique

UTILISATION
pf, Vf

zf

Vitesse de déplacement
du fluide
RESSOURCE Caractérisée par (f = finale) :
pi, Vi Q = débit •une cote altimétrique : zf
Pertes de charge
zi
•une pression : pf
•une vitesse de fluide : Vf
Conduite, tuyau

Pompe
 Caractérisée par : centrifuge
• une cote altimétrique : zi (z initiale)
• une pression : pi (pression initiale)
• une vitesse de fluide : Vi (vitesse initiale)

9
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
Le réseau hydraulique
Les quatre missions distinctes d'une pompe
 Eventuellement

 1 Elever géométriquement le débit contractuel Q de zi à zf.

 2 Mettre en pression ce même débit Q de pi à pf.

 Toujours

 3 Assurer la mise en vitesse du débit Q de Vi à Vf

 4 Vaincre, pour ce débit contractuel Q, l'ensemble de toutes les


pertes de charge de quelque nature qu'elles soient  HJ if

10
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
Le réseau hydraulique : caractéristique H = f (Q),
hauteur manométrique en fonction du débit
 C'est la pression demandée par le réseau hydraulique à la pompe aux différents débits souhaités.
HAUTEUR
(PRESSION) RESEAU

 H jIF
4 Pertes de charge
V
2
F  VI2 
3 Mise en vitesse 2g
H.M.T.  F
p  pI
. g
2 Mettre en pression

1 Elever géométriquement ( zF  zI )

Q1 Q2 Qmax DEBITT

pF  pI VF2  VI2  = densité


HMT  ( zF  zI ) 
. g

2g
  H jIF g = accélération due à la pesanteur

11
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
Le réseau hydraulique
Les pertes de charge

 Elles sont :

• proportionnelles à la longueur de la conduite


• liées au diamètre de la conduite (et donc à son encrassement)
• liées aux changements de section de la conduite, aux coudes, aux
vannes, etc.
• proportionnelles au carré de la vitesse du fluide
• liées à la matière de la conduite : rugosité (frottement liquide/conduite)
• liées à la nature du fluide : viscosité (frottement liquide/liquide)
(la viscosité d'un fluide change en fonction de sa température)

12
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
Le réseau hydraulique
Exemple de pertes de charge dans un réseau hydraulique
F

19,6 9,7 9,5 5

M0 A B C D 14 12
Pression disponible
bars F

M1
M0
A
19
18

F
14 M1
B 11
C
10
D E
5,5 4,5
L

 Des manomètres (mesure de pression) montrent la dégradation de la pression, en particulier au passage


dans les composants.

13
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
Le réseau hydraulique
L'analogie entre la mécanique et l'hydraulique

Source Prérequis Pertes Mise Commentaires


en vitesse

MECANIQUE Masse Frottement Couple Le surplus de couple fourni par le moteur crée un
Couple du moteur Couple résistant Couple résistant accélérateur couple accélérateur qui met en vitesse la mécanique
 d 
Cm = CR CR + Ca  .
d  dt 
Ca  J L'inertie J limite l'augmentation de vitesse.
dt

HYDRAULIQUE
Le surplus de pression de la pompe (P > z + p
Pression +  Hj) crée une pression accélératrice de la colonne
Pression altitude  dN
de la pompe = + pression + Pertes de charge + accélératrice
d'eau      .N : vitesse linéaire.
du liquide  dt 
L'inertie, poids de la colonne d'eau M, limite
P = (zf - zi) + (pf - pi) +  Hj + M l'augmentation de vitesse (linéaire).

14
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
Les caractéristiques légales à fournir
par le constructeur de la pompe
 H = hauteur manométrique exprimée en mètre de colonne d'eau (mce), correspond à une pression.
 1 bar correspond à une colonne d'eau de 10 mètres.
Point de
H Pression fournie par la pompe NPSH requis : pression minimale nécessaire
débit nul
(mce) en fonction de son débit en entrée de la pompe pour éviter le
phénomène de cavitation

Point de
débit maximum
NPSH
requis
(mce)

Q
Débit m3/h
Pui
kW
Q
Débit m3/h

Rdt
Q
%
Débit m3/h
Puissance
Q
Débit m3/h
Le rendement maximal n'est pas obtenu pour le débit maximal

15
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
L'amorçage de la pompe centrifuge

 Il est nécessaire d'amorcer la pompe centrifuge lors de son premier démarrage.


 Il faut remplir la conduite et la volute de la pompe afin qu'elle puisse démarrer la colonne
d'eau.
 Pour éviter d'avoir à amorcer cette pompe à chaque démarrage, il faut éviter qu'elle se
désamorce ; soit en utilisant des pompes auto-amorçantes, soit en plaçant sur la conduite
un clapet de pied laissant le liquide baigner la roue de la pompe.
Sens du fluide

Clapet de pied se fermant


à l'arrêt de la colonne d'eau

Pompe auto-amorçante Clapet de pied

16
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
Le point de fonctionnement
Point de fonctionnement
Pression

Hauteur Les pressions motrice et réceptrice


manométrique s'équilibrent.
(mce) Le fluide a atteint sa vitesse.

Débit m3/h
La pompe fournit une pression supérieure La pompe fournit une pression inférieure au
aux besoins de l'application. besoin de l'application.
Le liquide accélère. L'accélération du liquide n'est pas possible.

17
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
La variation de débit par vannage
 Le vannage (du refoulement) modifie la caractéristique du réseau hydraulique.
 Il en résulte une augmentation de pression.
 La vanne peut être manoeuvrée manuellement ou électriquement.

Pression Vanne presque fermée


Hm
Point de fonctionnement intermédiaire
Caractéristique de la pompe

Point de fonctionnement
Vanne ouverte

PMINI

Débit
QMAXI

18
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
La variation de débit par la variation de vitesse de la pompe
 La variation de vitesse modifie la caractéristique de la pompe.
 A un débit réduit correspond une puissance consommée réduite.

Pression
Hm

Réseau hydraulique

Si l'on veut une très large


plage de variation de
débit, il est préférable :
•d'avoir de fortes pertes
de charge,
•d'avoir une faible Débit
hauteur d'élévation.
QMAXI

19
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
Le bilan en puissance à mi-débit
Vannage Variation de vitesse

Réseau hydraulique
Pression Pression
Vanne à moitié fermée

Hm Réseau hydraulique
Vanne ouverte

Hm

Mi-débit Débit Mi-débit Débit


 Puissance Hydraulique = Pression x Débit

20
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
Le calcul d'économie d'énergie
ECO 8

 ECO 8 est un logiciel de démonstration d'économie d'énergie

 Son usage donne une indication de la durée d ’amortissement.

 ECO 8 évite le fastidieux calcul manuel de l ’économie d ’énergie pour l ’Altivar.

 Il possède des exemples types :

• pompes avec différentes hauteurs d ’eau

• ventilateurs

21
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
Courbes descendantes
La mise en parallèle de pompes centrifuges
et quasi identiques Courbe résultante
Points H diff
H diff d'opération stable Point d'opération stable
m m

H diff1 H diff1

 Pour effectuer ce montage,


il est indispensable de
choisir des pompes
D m3/h D m3/h possédant la même hauteur
manométrique à débit nul.
D1 D2 D1 + D2

Points d'opération impossible


Courbes descendantes car en dessous du débit mini
mais trop différentes sauf s'il existe une recirculation
H diff H diff
m  La mise en série de pompe
m Point d'opération impossible
permet d'augmenter la hauteur
H diff1 H diff1 manométrique, mais ceci est la
fonction des pompes multi-
étagées.

D1 D2 D m3/h D1 + D2 D m3/h

22
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
Les risques de la pompe centrifuge

 Les coups de bélier, les coups de clapet.

 Le désamorçage de la pompe.

 Le barbotage de la pompe.

 La cavitation de la pompe.

23
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
Les coups de béliers, les coups de clapet
 Phénomène
La mise en mouvement ou l'arrêt trop brusques de la colonne d'eau peuvent
entraîner des surpressions et/ou des sous-pressions dans les conduites.

 Risques
Destruction des conduites.
Destruction des clapets suivant leur technologie (clapets à battant)

 Solutions
Hydrauliques
Mécaniques
Electroniques

24
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
Les coups de béliers, les coups de clapet

 Solutions Hydrauliques
Ballon Cheminée
antibélier

Mécaniques Electroniques
Inertie solidaire ATV
ATS
par rampe de décélération
de la pompe LH4N2
Démarreur/ralentisseur
clapets à ressort Variateur de vitesse
Moteur Inertie

25
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
Le désamorçage de la pompe
 Phénomène
Manque d'eau par défaut de ressource ou par conduite obstruée

 Risques
Destruction de la pompe non prévue pour fonctionner à sec

 Solutions : prévention ou détection


Capteur de niveau pour prévenir du manque d'eau.
Détection d'un sous-courant illustrant la sous-charge.
–Relais de mesure RM3.
–Démarreur/ralentisseur électronique Altistart ATS46.
–Variateur de vitesse Altivar.

Ressource

26
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
Le barbotage de la pompe
 Phénomène
La pompe centrifuge tourne sans pouvoir déplacer le liquide pour des
raisons de vitesse trop lente ou de conduite obstruée.

 Risque
Destruction de la pompe.
Ressource
 Solutions
Eviter le fonctionnement par
HMT Point de
le réglage du seuil de petite fonctionnement

vitesse LSP de l ’Altivar. Zone de


barbotage

Il faut identifier le seuil de barbotage


LSP Q

27
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
 Phénomène
La cavitation de la pompe
Lorsqu'une pompe aspire un liquide plus rapidement que la ressource ne peut lui fournir, elle
crée une dépression dans la conduite d ’aspiration.

Dépression
Ressource

 Risques
Lorsque cette dépression est trop forte (approche du vide absolu), le liquide se vaporise dans la
conduite, juste avant l'entrée de la pompe. Lorsque ces bulles arrivent et touchent la roue elles
redeviennent liquide par de multiples micro-explosions (moléculaires) perçant progressivement
la roue et la détruisant.

 Solutions
Détection : mesure de bruit ou de vibrations par des sondes fixées sur la pompe.
Prévention : mesure de la dépression en entrée de pompe par un pressostat.
Régler le seuil de grande vitesse (HSP) de l'Altivar. Le phénomène est plus
présent à grande vitesse car les pertes de charge augmentent.

28
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
La pompe centrifuge
La cavitation de la pompe
Le NPSH
 La courbe du NPSH requis est fournie par le constructeur de pompe. Le NPSH est la pression
minimale nécessaire en entrée de pompe pour éviter le phénomène de cavitation.
NPSH
(mCE) (Net Positive Suction Head)
Les pertes de charge
6 augmentent proportionnellement
4 au carré de la vitesse du fluide
2
NPSH et donc du débit réduisant
d'autant la capacité d'aspiration
0 de la pompe (en relatif). De ce
Q (m3.h-1)
0
fait, une cavitation interviendra
50 100
HMT toujours et d'abord à grande
Point de vitesse. Le front de la zone de
fonctionnement
Zone de cavitation avancera vers les
cavitation
petits débits jusqu'au point de
P
fonctionnement où le
phénomène de cavitation sera
visible. Le réglage du seuil de
grande vitesse HSP d'un Altivar
Q m3.h-1 peut résoudre temporairement
Q
Exemple de réglage de HSP Front de la zone de cavitation ce problème.

29
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
L ’offre produits associée hors Altivar
Les démarreurs/ralentisseurs électroniques
 Démarrage en douceur : LH4N1, LH4N2, ATS46
 Suppression des pointes de courant : LH4N2, ATS46
LH4N1
 Ralentissement contrôlé : LH4N2, ATS46
 Contrôle total du couple moteur : ATS46

 Suppression des coups de béliers : LH4N2, ATS46


 Détection du désamorçage de la pompe : ATS46
 Détection de la fin de démarrage de la pompe : ATS46 LH4N2
 Détection de l'inversion du sens de rotation des phases : ATS46
 Protection du moteur par relais thermique intégré : ATS46
 Protection du moteur des pompes immergées, classe de démarrage 2 s : ATS46
ATS46
 Encombrement réduit : LH4
 Câblage simplifié : LH4
 Mesure de surtension ou de sous-tension réseau : LH4, ATS46
PS : en général, plus les puissances des
moteurs sont importantes, plus l'emploi de
démarreur/ralentisseur est réel.
Passé 50 kW, le prix de l'ATS46 est remboursé
par le coût des transformateurs, des câbles,
des contacteurs, etc.

30
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
L ’offre produits associée, hors Altivar
Les pressostats, vacuostats
 Régulation de pression avec pressostat analogique 4-20 mA : XML-E
 Consommation < 20 mA
XML.E
1/600 bars

 Détection d'un seuil de pression : FSG, XMP, XML-A


 Pour : commande
 signalisation
FSG XMP XML.A
 protection
IP40 IP65 IP66

 Régulation de pression en tout ou rien (2 seuils réglables) : XML-B XML.B


1/500 bars

31
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
L ’offre produits associée hors Altivar
Les relais de mesure

 Sens de rotation des phases : RM3TR1 RM3TR1


 Absence de phase : RM3TR1

 Mesure de niveau par mesure de résistance : RM3LG, RM3LA


 Electrode de niveau : LA9-RM201
RM3LG

 Détection de désamorçage de pompe (sous-charge) : RM3JA1


RM3JA1

 Permutation de pompes à chaque démarrage : CA2-SKE20


CA2 SKE20

 PS : les temporisateurs RE3, RE4, RE5 et les programmateurs sont utiles sur certaines applications de pompage.

32
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
Application : la distribution d ’eau potable
Château d'eau

Surpresseur
Surpresseur incendie

Vanne
motorisée
P1 P2 P3
P

Pompes

33
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR
Applications : la distribution d ’eau brute
et le relevage d ’eaux usées

Coffret électrique
P

Forages

Distribution
Pompes
immergées
Station de relèvement eaux usées
Irrigation Arrosage

34
DAS CI - AF/LG/CL - 12/99 - FR

Vous aimerez peut-être aussi