Vous êtes sur la page 1sur 103

Le guide du

papier
peint

Réponses d’experts
Le guide du
papier
peint
Réponses d’experts

Ma maison Mon argent Ma famille Ma santé

Mes droits Ma carrière Mon véhicule Mon entreprise

Plus de 5 000 documents à télécharger gratuitement


eBooks PDF, modèles de lettres, modèles de contrats, études,
rapports, fiches pratiques…

www.comprendrechoisir.com
Dans la même collection

Le guide de l’abri 40 plans de maison Le guide de


de piscine l’assurance-vie

Le guide de
l’appareil
auditif

Guides pratiques & réponses d’experts

Le guide de la banque Le guide de l'appareil Le guide des régimes


auditif

Auteurs : MM. Corcier et Eckert


© Fine Media, 2012
ISBN : 978-2-36212-036-7
ComprendreChoisir.com est une marque de Fine Media, filiale de Pages Jaunes Groupe.
108 rue des Dames, 75017 Paris

Vous pouvez partager ce fichier avec vos proches uniquement dans le cadre du droit à la copie privée. Vous
n’avez le droit ni de le diffuser en nombre ou sur Internet, ni d’en faire des utilisations commerciales, ni de le
modifier, ni d’en utiliser des extraits. Mais vous pouvez communiquer l’adresse officielle pour le télécharger :
http://papier-peint.comprendrechoisir.com/
Pour toute question, contactez Fine Media à l’adresse : contact@finemedia.fr
Table des matières
Le papier peint en un coup d’œil 7
Les types de papier peint 7
Les papiers peints par pièce 8
Choisir parmi les papiers peints 9
Les techniques de pose 11
L’achat du papier peint 12

I. Les papiers peints prêts à poser 13


Le papier peint mural 13
Le papier peint intissé 15
Le papier peint vinyle 16
Le papier peint vinyle expansé 18
Le papier peint velours 19
La paille japonaise 21
Le papier peint métallisé 22
Le papier peint imitation 23
Le papier peint panneau 24
AA Pour aller plus loin 26
Astuce 26
Questions / réponses de pro 26

II. Les papiers à peindre ou à coller 28


Le papier peint à peindre 28
La toile de verre à peindre 31
La frise de papier peint 33
Les stickers de papier peint 35
Le papier peint adhésif 37
Le papier peint magnétique 38
AA Pour aller plus loin 41
Astuce 41
Questions / réponses de pro 42

III. Des papiers peints pour chaque pièce 44


La chambre 46
La chambre d’enfant 48
La cuisine 51

5
La salle de bain 53
Le salon 54
Le couloir 56
Le bureau 58
AA Pour aller plus loin 61
Questions / réponses de pro 61

IV. Choisir son papier peint 62


Faire son choix selon plusieurs critères 63
Le papier peint lavable 66
La résistance à la lumière 67
Le papier peint raccord 68
Le papier peint écologique 69
Finaliser son choix de déco 71
AA Pour aller plus loin 72
Astuces 72
Questions / réponses de pro 72

V. Les techniques de pose 74


La pose collée classique 74
La table à tapisser 76
La colle à papier peint 77
Les techniques de base 79
Décoller du papier peint 82
Le nettoyage du papier peint 85
AA Pour aller plus loin 88
Astuces 88
Questions / réponses de pro 90

VI. L’achat 93
Le poseur de papier peint 93
Le prix du papier peint 94
Les magasins de papier peint 97
AA Pour aller plus loin 99
Astuces 99
Question / réponse de pro 99
Index des questions et des astuces 100
Les professionnels et experts cités dans cet ouvrage 101
Trouver un pro près de chez vous 102

6
Le papier peint en un coup d’œil

Vous souhaitez poser du papier


peint pour décorer votre intérieur ?
Ce revêtement fait depuis quelques
années un véritable retour en force
dans les magasins de décoration
avec de nouveaux matériaux, une
pose plus facile, un entretien plus
simple et une tenue des couleurs
bien meilleure. Alors, comment
choisir votre papier peint devant
cette offre foisonnante ?

Les types de papier peint


Il existe un grand nombre de papiers peints différents parmi lesquels vous
pouvez choisir selon vos goûts, ou encore selon le temps dont vous disposez
pour la pose.

Les grandes familles sont représentées par :

ππ Le papier prêt à poser : on l’achète prêt à être posé sur les murs, reste à
l’encoller.

7
Le papier peint en un coup d’œil

ππ Le papier à peindre : une fois posé, ce papier doté de reliefs peut être
peint de la couleur de votre choix.
ππ Le papier peint adhésif : il s’agit d’un papier peint autocollant, cela
concerne principalement la frise et les stickers.
ππ Le papier peint magnétique : ce papier peut être déplacé et/ou remplacé
autant qu’on le souhaite.
Le papier peint d’apprêt : il assure une meilleure prise au papier décoratif. Il
est donc posé avant et permet de masquer les imperfections du support et
d’améliorer le rendu final d’un papier prêt à poser de qualité médiocre.

Il existe différents papiers peints prêts à poser :

ππ le papier peint mural (papier peint classique) ;


ππ le papier peint intissé ;
ππ le papier peint vinyle ;
ππ le papier peint vinyle expansé ;
ππ le papier peint velours floqué ;
ππ la paille japonaise ;
ππ le papier métallisé ;
ππ le papier peint imitation bois, pierre, cuir ;
ππ le papier peint panneau.
Pour les papiers peints à peindre, on trouve : le papier peint à peindre clas-
sique et la toile de verre.

Les papiers peints par pièce


Le choix du papier peint se fait principalement en fonction de la pièce à
laquelle il est destiné.

ππ Papiers peints pour chambre : tous les papiers sont possibles.


ππ Papiers peints pour enfant : mieux vaut choisir un papier lavable ou lessi-
vable et résistant.

8
Le papier peint en un coup d’œil

ππ Papiers peints pour cuisine : à cause des projections en tout genre, mieux
vaut choisir un papier résistant à l’humidité et aux taches.
ππ Papiers peints pour salle de bain : le papier doit être très résistant à
l’humidité.
ππ Papiers peints pour salon : il faut privilégier les papiers peints qui ne
prennent pas trop la poussière et qui sont lavables.
ππ Papiers peints pour couloir : le papier doit être lessivable et résistant.
ππ Papiers peints pour bureau : tous les papiers sont possibles.

Choisir parmi les papiers peints


Par son large éventail de matières,
de textures, de motifs, de teintes, le
papier peint est devenu une source
intarissable d’ambiances, de la plus
sage à la plus fantaisiste, de la plus
romantique à la plus baroque. La
profondeur des teintes, la nuance
des coloris, jusqu’au grain du papier
modifient la perception de l’espace,
déterminent un volume et fixent avec précision une touche décorative.

Choisir un papier peint, c’est aussi le choisir en fonction de ses différentes


qualités techniques. Parmi les points les plus importants : la résistance de la
couleur à la lumière, le type de raccord des motifs, la résistance à l’eau (papier
peint lavable) ou le papier peint écologique.

Le papier peint de nouveau très tendance !


On désigne par papier peint, ou tapisserie, tout revêtement mural possédant
une base papier et destiné à être collé sur un mur :

ππ Les qualités de résistance et d’entretien du papier peint lui permettent


d’assurer un rôle de protection du mur.

9
Le papier peint en un coup d’œil

ππ De plus, sa capacité à transformer un intérieur fait de lui l’élément essen-


tiel de votre décoration.
Tombé un peu en désuétude, il connaît depuis quelques années un vrai
renouveau dû en grande partie à l’arrivée sur le marché de textures nouvelles.
Pour ces nouveaux matériaux, la pose est souvent facilitée, l’entretien plus
simple et la tenue des couleurs bien meilleure.

Mais ce n’est pas tout, car l’utilisation des outils informatiques et notamment
la numérisation permettent une offre bien plus grande en matière de motifs.
Les designers l’utilisent de plus en plus comme un outil de création, le rendant
encore plus évolutif et tendance.

Tableau comparatif
Voici un tableau qui vous permettra de comparer les différents types de
papier peint selon divers critères comme l’aspect, l’entretien, la pose.

Type de
Aspect Pièce Emploi Entretien Pose Dépose
revêtement
Aspect
Pièces
lisse Colle
sèches Arrachage
Papier peint avec appli-
sans Mur lisse Lavable après
traditionnel décors quée sur
grand humidification
à motifs le papier
passage
variés
Pièces Colle
Papier peint Aspect sèches Mur appli- Arrachage à
Lessivable
intissé duveteux et irrégulier quée sur sec
humides le mur
Aspect
Papier peint brillant, Pièces Mur salis- Colle
Pelage ou
vinyle/ mat, sèches sant ou Lessivable, appli-
arrachage à
vinyle décors et à fort brossable quée sur
sec
expansé et motifs humides passage le papier
variés

10
Le papier peint en un coup d’œil

Type de
Aspect Pièce Emploi Entretien Pose Dépose
revêtement
Pièces
Papier peint Colle
sèches Arrachage
contre- Inclusion Mur appli-
sans Lavable après
collé/ de fibres irrégulier quée sur
grand humidification
tissu le papier
passage
Pièces
Colle
sèches Arrachage
Papier peint Aspect appli-
sans Mur lisse Lavable après
métallisé lisse quée sur
grand humidification
le papier
passage
Pièces
Colle
Papier peint Aspect sèches Arrachage
Mur appli-
velours doux au sans Dépoussiérable après
irrégulier quée sur
floqué toucher grand humidification
le papier
passage
Colle
Arrachage
Papier à Aspect Pièces appli-
À peindre Lavable après
peindre lisse sèches quée sur
humidification
le papier
Colle
Toile de Aspect Toutes Mur appli-
– Difficile
verre tissé pièces abîmé quée sur
le papier
Colle
Arrachage
Papier Aspect Toutes appliquée
À tapisser – après
d’apprêt lisse pièces sur le.
humidification
papier

Les techniques de pose


La technique la plus courante est la pose collée classique. Il suffit d’encoller
le papier peint, à moins que celui-ci ne soit déjà encollé. Il faut préparer son
chantier avec du matériel adapté : la table à tapisser et la colle pour papier
peint.

11
Le papier peint en un coup d’œil

Pour la dépose, on peut décoller le papier peint à froid ou à chaud, avec une
décolleuse.

Le nettoyage du papier peint est un aspect important à prendre en compte au


moment de le choisir en magasin, surtout s’il est destiné à une chambre d’en-
fant, une cuisine, une salle de bain, un couloir ou une montée d’escalier.

L’achat du papier peint


L’achat d’un papier peint nécessite souvent un délai de réflexion. Quelques
informations peuvent être utiles au moment de l’achat.

Tout d’abord, vous pouvez acheter votre papier peint en ligne, dans un
magasin de décoration ou de bricolage. Pour un travail de professionnel,
optez pour un poseur de papier peint qui pourra vous faire bénéficier de la
TVA réduite à 5,5 % selon certaines conditions. Enfin, les prix sont très variés
et commencent à partir de 4 €.

12
I.
Les papiers peints prêts à poser

Les papiers peints prêts à poser sont destinés à des murs neufs ou des sup-
ports en bon état. Ils regroupent plusieurs types de papier peint : le papier
peint mural traditionnel imprimé sur un support papier plus ou moins épais,
le papier peint intissé (le support est alors constitué de fibres polyester et de
cellulose), le papier peint vinyle (le décor est imprimé sur une couche de PVC)
et le papier peint vinyle expansé qui présente en plus, de par sa conception,
volume et relief.

Il existe aussi des papiers prêts à poser moins répandus, mais intéressants
pour une décoration originale, tels que le papier peint velours floqué, la paille
japonaise, le papier peint métallisé, le papier peint imitation et le papier peint
panneau.

Le papier peint mural


Dans la famille des prêts-à-poser, on trouve le
papier peint mural traditionnel qui est imprimé sur
un support papier plus ou moins épais.

13
I. Les papiers peints prêts à poser

Une ou deux épaisseurs ?


Le papier peint mural traditionnel est constitué uniquement de feuilles de
papier sur lesquelles le dessin est imprimé. Plus le grammage (poids du papier
au m²) est élevé, plus le papier est de bonne qualité.
Lorsque le papier peint mural est « simplex », l’impression est effectuée
sur un papier d’une seule épaisseur avec un grammage compris entre
120 et 200 g/m². En revanche, un papier peint mural « duplex » possède
deux épaisseurs de papier : une frontale qui reçoit le motif et une dorsale
appliquée au mur. Plus opaque et plus résistant, il est plus facile à poser.

Un revêtement très fragile


Le papier peint mural traditionnel n’est pas adapté aux pièces humides telles
que la salle de bain et la cuisine. Le papier peint traditionnel présente diffé-
rents inconvénients :
ππ Sa constitution le rend fragile à l’entretien, mais aussi à la lumière.
ππ Son entretien est délicat, car il est perméable. Il peut être épongé ou lavé,
mais pas lessivé.
ππ Il est recommandé dans les pièces où il y a peu de passage et dans
les pièces non humides (séjour, couloir, chambre) du fait de sa faible
épaisseur.

Une pose délicate


Le papier peint mural traditionnel
est délicat à poser, car il est assez
fin. La préparation du support doit
donc être parfaite. Un mur lisse et
sec assurera une pose sans pro-
blème, un rendu meilleur et une
bonne tenue dans le temps. Vous
avez trois solutions : le papier peint
adhésif, magnétique ou le collage
traditionnel.

14
I. Les papiers peints prêts à poser

Le moins cher
Le papier peint mural est le moins cher de tous les papiers peints, argument
qui a son poids suivant le lieu et la surface à recouvrir. Pour un rouleau de
dimensions standard (0,53 m de large et 10,05 m de long), comptez un prix
moyen de 5 € et un début de gamme à 2 €.

Le papier peint intissé


Le papier peint intissé représente 30 % des ventes de papier peint en France.
Il possède plus d’avantages que le papier peint mural classique.

Un revêtement très solide


Le papier peint intissé est un
revêtement mural constitué de
fibres polyester et de cellulose
disposée en nappe, recou-
vertes d’une couche de vinyle.
Sa solidité et son grammage
(poids du papier au m²) le des-
tinent aux murs abîmés, voire
irréguliers. Plus son grammage
est important, plus il masque
les imperfections du support.

Imperméable et lessivable, il est compatible avec les pièces humides et peut


être posé dans la salle de bain par exemple.

Bon à savoir : constitué essentiellement de cellulose, on peut presque qualifier


le papier peint intissé d’écologique !

Une pose rapide


La préparation du support est simplifiée. Le papier peint intissé masque effica-
cement les imperfections du support, fissures et petits défauts.

15
I. Les papiers peints prêts à poser

Indéchirable et infroissable, le papier peint intissé est tout de même facile à


couper au cutter et à poser. Sa couche dorsale étant préalablement encollée,
la colle s’applique directement sur le mur. Au final, vous gagnez en temps de
pose et pouvez même faire l’impasse sur la fameuse table à tapisser. Le papier
peint intissé se pose bord à bord et ne présente aucun rétractage au moment
du séchage.

Au niveau du décollage, il est possible d’arracher le papier peint intissé à sec,


si la colle de la pose était adaptée à l’intissé.

Enfin, le papier peint intissé est disponible en grandes dimensions : largeur


standard (53 cm) ou large (106 cm), en rouleaux de 10 m ou 25 m.

Un prix plus élevé qu’un papier classique


Le prix du papier peint intissé est son principal inconvénient. Il est environ
20 % plus élevé que celui d’un papier peint traditionnel, mais on considère
que cela est compensé par le gain de temps à la pose.

Le papier peint vinyle


Le papier peint vinyle est un papier résistant et facile à poser, qui s’adapte à
toutes les pièces de la maison.

Mat ou laqué
Le papier peint vinyle est constitué d’une fine couche de PVC collée sur un
support papier dorsal. Cette couche reçoit l’impression, et suivant son traite-
ment, le papier peint présentera un aspect mat ou laqué.

Les qualités du papier peint vinyle sont nombreuses, mais dépendent aussi de
l’épaisseur de la couche de PVC et de la technique de fabrication.

16
I. Les papiers peints prêts à poser

Un papier peint très résistant


Le papier peint vinyle est très résistant. Il s’emploie dans toutes les pièces de
la maison (cuisine, salle de bain, chambre d’enfant). Imperméable, il possède
les propriétés que réclament les pièces humides. C’est un papier peint lavable,
lessivable et brossable pour certains.

Il est également solide et résistant aux frottements et aux UV.

Il camoufle certaines imperfections et fissures du mur grâce à son épaisseur et


sa densité, mais préférez-lui tout de même le papier intissé ou le papier vinyle
expansé si votre mur présente trop d’imperfections.

À noter : le papier peint vinyle ne peut être retenu comme un papier peint éco-
logique au regard du chlore contenu dans le PVC.

Une pose facile


Certains papiers peints vinyle sont préencol-
lés, aucune colle n’est donc à préparer, ni à
appliquer. D’autres sont à tremper dans une
bassine d’eau au moment de la pose. Un
temps de trempage doit tout de même être
respecter.

Cependant, pour les deux types, la dépose


est facile : dans un premier temps, la pellicule
PVC est arrachée à sec, puis la sous-couche
est retirée à l’eau ou à la vapeur.

Un prix abordable
Le vinyle est peu coûteux, avec une entrée de gamme à partir de 5 € et un
prix moyen de 8 € le rouleau de dimensions standard (0,53 m de large et
10,05 m de long).

17
I. Les papiers peints prêts à poser

Le papier peint vinyle expansé


Le papier peint vinyle expansé est un papier peint en relief idéal pour recou-
vrir les imperfections des murs.

Un papier en relief
Le papier peint vinyle expansé a pour base une
fine couche de PVC collée sur un support papier
dorsal, tout comme le papier peint vinyle.
Cependant, pour la version expansée, le PVC
est soumis à des encres gonflantes qui, lors
d’une montée en température à 220 °C, le
transforment en mousse et lui donnent du relief.

Les qualités du papier peint vinyle expansé sont


identiques à celles du papier peint vinyle.

À noter : le papier peint vinyle expansé ne peut pas être retenu comme un
papier peint écologique au regard du chlore contenu dans le PVC et les encres.

Un papier peint idéal pour les murs très abîmés


Lourd et épais, il est solide et résistant aux frottements et aux UV.
Il masque, grâce à son épaisseur et son relief, un grand nombre d’imperfec-
tions et de fissures. Il peut même atténuer le bruit.
Imperméable, il possède les propriétés que réclament les pièces humides. Il est
lavable, lessivable, et brossable pour certains.

Une pose facile


Grâce à son épaisseur, ce type de papier peint est facile à poser, mais éga-
lement à découper. Il suffit de l’immerger une à deux minutes dans de l’eau
(le mur étant préalablement encollé) et de le poser sur le mur. La dépose est
également facilité. Dans un premier temps, la pellicule PVC est arrachée à sec,
puis la sous-couche est retirée à l’eau ou à la vapeur.

18
I. Les papiers peints prêts à poser

Prix économique
Le papier peint vinyle expansé est peu coûteux. Pour un rouleau de dimen-
sions standard (0,53 m de large et 10,05 m de long), il faut compter environ
5 € en entrée de gamme et 14 € pour un prix moyen.

Le papier peint velours


Le papier peint velours, aussi appelé papier peint velours floqué, fait partie
des papiers prêts à poser peu répandus, mais très appréciés pour une décora-
tion originale.

Des couleurs vives ou sobres


Le papier peint velours, en
vogue dans les années 1970,
opère un retour avec des motifs
aux couleurs vives et franches
ou des ornements baroques
aux teintes sombres.

Le papier peint velours est


obtenu par la technique du
flocage, qui correspond à l’ap-
plication électrostatique de
fibres synthétiques sur un sup-
port, la couche d’accrochage,
recouvert de colle aux endroits
du motif. Les fibres synthé-
tiques sont en nylon, rayon ou
perlon. Ce sont elles qui confèrent à ce papier son aspect velours.

Bon à savoir : ce papier attire par son aspect visuel indéniable et sa douceur
au toucher. Il revêt néanmoins un caractère assez original et n’a pas sa place ni
dans tous les décors, ni dans tous les styles.

19
I. Les papiers peints prêts à poser

Un papier original
Son aspect velours lui donne un look unique. Souvent associé à d’autres revê-
tements plus neutres (un seul pan peut suffire), ce papier habille des pièces
d’ambiance, chambres ou petits salons au style soigné, voire raffiné.

De plus, son épaisseur masque bien les imperfections du mur.

Inconvénient : l’entretien
Toutefois, ce papier peint est fragile et son entretien reste difficile, car la
poussière est retenue dans les fibres. Pour l’entretenir, il faut le brosser avec
une brosse souple (petite brosse à placer sur un tuyau d’aspirateur) ou avec
une éponge humide.

Il ne convient pas du tout aux pièces humides (salle de bain, cuisine). De plus,
suivant le frottement, sa durée de vie peut être assez courte.

Trois méthodes de pose
Le papier peint velours, comme tous les papiers peints prêts à poser, peut être
posé de trois façons différentes :

ππ papier peint adhésif,


ππ papier peint magnétique,
ππ collage classique.

Un prix onéreux
Le papier peint velours floqué est un revêtement coûteux. Comptez un mini-
mum de 20 € pour un rouleau de dimensions standard (0,53 m de large et
10,05 m de long).

20
I. Les papiers peints prêts à poser

La paille japonaise
La paille japonaise est un papier au charme naturel, mais un peu délicat.

Un aspect naturel et exotique


La paille japonaise, ou papier contre-
collé, est un revêtement mural constitué
d’une couche de papier sur lequel sont
entremêlées :

ππ des fibres naturelles, le plus sou-


vent de la paille, des bambous, du
raphia ;
ππ des fibres de maintien.
Ce revêtement se présente sous la forme
d’un rouleau de 90 cm de large.

Souvent réalisé à la main, le papier peint


paille japonaise est bien souvent de qualité très variable. De grandes varia-
tions de teinte sont également observables d’un lot à l’autre, il est donc
fortement recommandé d’utiliser de la paille japonaise du même lot.

Pose et entretien très délicats


Sa pose délicate demande une colle à fort pouvoir adhésif. De plus, le textile
se rétracte en séchant. La pose doit donc s’effectuer en superposant légère-
ment les deux lés, ce qui n’est pas simple, car le revêtement est épais. Dans
l’idéal, un joint coupe-double serait souhaité, quelques heures après la pose.

Autre inconvénient : son entretien est délicat, car la trame retient la poussière.
Il faut nettoyer à l’aide d’une éponge humide ou d’une petite brosse souple
(du type brosse d’aspirateur).

Bon à savoir : si la qualité est médiocre, les couleurs peuvent être instables et
les fibres peuvent se décrocher assez vite.

21
I. Les papiers peints prêts à poser

Un papier peint peu cher


Le prix de la paille japonaise varie de 4 € jusqu’à 30 € le rouleau de dimen-
sions standard (0,53 m de large et 10,05 m de long).

Le papier peint métallisé


Le papier peint métallisé fait partie des papiers peints prêts à poser faciles à
entretenir et prisés pour les décorations originales.

Un revêtement très déco


Le papier métallisé est constitué d’une couche métallique soudée à un sup-
port papier.

De rendu contemporain et design, le papier métallisé possède un aspect bril-


lant, uni ou à motifs, qui lui permet de jouer avec la lumière qu’il accroche. Il
apporte une touche décorative particulière à votre intérieur.

D’un emploi assez spécifique, il saura avec élégance donner un aspect de


profondeur à une petite pièce ou un couloir et deviendra ainsi un élément de
décoration majeur qui ne pourra pas passer inaperçu.

Facile à vivre
Le papier peint métallisé présente plusieurs avantages. Il s’entretient aisément
avec une éponge humide et il est facile à décoller. Dans un premier temps, la
couche métallisée est arrachée à sec, puis la sous-couche en papier est retirée
à l’eau tiède ou à la vapeur.

Une pose délicate


Du fait de sa fragilité, la pose du papier peint métallisé est difficile. Sa manipu-
lation est plus que délicate, les soins d’un professionnel ne seront pas de trop !

Ce papier nécessite une très bonne préparation du support. L’aspect brillant


du papier métallisé révèle les imperfections du mur si celui-ci n’est pas lisse.

22
I. Les papiers peints prêts à poser

La pose peut se faire, comme n’importe quel papier peint prêt à poser, de
trois manières différentes : papier peint adhésif ; papier peint magnétique ;
collage classique (certains papiers peints métallisés peuvent être préencollés).

Le papier peint métallisé se dégrade toutefois assez rapidement.

Prix : pour tous les budgets


Le prix du papier métallisé commence à partir de 7 € le rouleau de dimensions
standard (0,53 m de large et 10,05 m de long).

Le papier peint imitation


Le papier peint imitation est facile à vivre et idéal pour les petites touches
déco.

Imitation pierre, bois, cuir...


De nos jours, le papier peint imite avec grand succès la texture de matériaux
très nobles. Il revêt l’apparence :

ππ du bois ;
ππ de la pierre ;
ππ du métal ;
ππ et même celle du cuir.
Suivant le type et la qualité du papier peint imitation, ce sera soit un papier
intissé, soit un papier vinyle.

Le papier peint imitation vous permet, par exemple, d’oser


la mosaïque de pierre dans votre salle de bain, d’empiler
des briques le long de l’escalier, ou d’habiller de cuir le coin
lecture du salon. Le papier façon ciment ou crépi se fera un
plaisir d’accentuer un décor contemporain aux formes épu-
rées ou de feindre une paroi de métal contre un comptoir
de cuisine aux lignes droites et claires.

23
I. Les papiers peints prêts à poser

Pose et entretien faciles


Que ce soit un papier peint intissé ou vinyle :

ππ la pose est simple ;


ππ l’entretien est aisé.
Il peut être posé dans toutes les pièces de la maison : pièces sèches ou
humides.

Déco : conseils d’intégration


Quelques éléments sont à prendre en compte lors de l’intégration de ce
papier peint imitation.

Un lé suffit à transformer un lieu : ne surchargez pas et modulez l’effet, il n’en


sera que plus marqué. Vous pouvez, par exemple, le juxtaposer avec des pans
de mur neutres et apaisants dans la même pièce !

Vous pouvez aussi plus facilement changer les effets dans votre pièce sans
avoir à reprendre la totalité de votre tapisserie.

Prix : moins cher que les matériaux imités !


Voici quelques exemples de prix du papier peint imitation pour un rouleau de
dimensions standard (0,53 m de large et 10,05 m de long) :

ππ papier peint imitation cuir à partir de 22 € ;


ππ papier peint vinyle mat imitation bois à partir de 10 € ;
ππ papier peint duplex imitation pierre à partir de 16 €.

Le papier peint panneau


Le papier peint panneau, bien qu’assez coûteux, est un atout de décoration
facile à poser.

24
I. Les papiers peints prêts à poser

Un effet déco assuré !


Ce type de papier peint se présente sous la forme de panneaux décoratifs,
à installer par touches selon vos goûts sur un mur neutre : panneau unique
au milieu d’un mur blanc, ou plusieurs panneaux en alternance avec un mur
uni…

Ce type de panneau peut représenter la nature, un trompe-l’œil, un motif


original…

Trois types de pose


Comme pour n’importe
quel papier peint, le papier
peint sous forme de pan-
neau peut se poser :

ππ par collage classique ;


ππ par adhésif ;
ππ par magnétisme.
La pose est plutôt simple,
mais comme il s’agit de
panneaux uniques, atten-
tion à ne pas rater le collage !

Un prix assez élevé


Le prix d’un panneau de papier peint à motifs peut être assez cher, tout
dépend de ce que vous choisirez. Comptez en moyenne 10 à 15 € le panneau
de 0,60 m sur 2,50 m.

Certains créateurs proposent ce type de panneaux. Les prix peuvent alors


grimper jusqu’à 250 €, notamment pour des pièces uniques, semblables à de
véritables tableaux !

25
I. Les papiers peints prêts à poser

AA Pour aller plus loin


Astuce

Les nouvelles variétés de papier peint


par Sandaa

La nouvelle tendance du papier peint a entraîné un regain de créativité de la part


des fabricants. Vous pouvez trouver sur le marché toutes sortes de modèles, du
plus ludique au plus original :
ππ Le papier peint amovible. Autocollant d’un côté et aimanté de l’autre, cette
innovation permet de changer sa décoration en un clin d’œil, puisque c’est
sur une base adhésive magnétique que vous fixerez le papier peint de votre
choix. Vous pourrez changer les lés quand bon vous semble. Ce type de
papier peint est très pratique pour les personnes inexpérimentées qui ne
savent pas maroufler !
ππ Le papier peint ludique. Vos enfants en rêvaient, les créateurs l’ont fait :
le papier peint à colorier ! Rien de tel pour tapisser les murs de la chambre
de vos enfants en arrêtant de les disputer lorsqu’ils dessinent sur les murs.
Motifs princesses, dessins d’avions ou paysages, vos enfants pourront
s’amuser avec leurs pastels !
ππ Le papier peint phosphorescent capture, quant à lui, la lumière du soleil
pour s’illuminer la nuit. Le prix du rouleau reste abordable, de quoi s’offrir
une constellation d’étoiles aussi brillantes que des vraies, à moindre coût !
ππ Le papier peint thermoactif réagit à la chaleur et change de couleur grâce à
un simple sèche-cheveux. Des motifs apparaissent au gré de vos envies, et
il y en a pour tous les goûts !

Questions / réponses de pro

Épaisseur du papier peint lavable


Le papier peint lavable est-il épais comme le papier peint vinyle ?
Question de Willy98

26
I. Les papiers peints prêts à poser

ΔΔ Réponse d’Aude Masson – L’habitat bioclimatique


L’épaisseur n’a rien à voir avec le fait qu’il soit lavable ou non. Attention,
lavable est moins résistant que lessivable. Nous travaillons plutôt avec du
papier intissé à peindre, c’est plus écologique. De plus, il se pose beaucoup
mieux et vous avez plus de choix de combinaisons motif/couleur. Suivant la
peinture, il peut devenir lavable ou lessivable.

Poser du papier vinyle


Le papier peint vinyle que j’essaie de décoller m’oppose une certaine résistance.
Comment faire pour m’en sortir ?
Question de Carmen1

ΔΔ Réponse de Philluca
Normal, les papiers peints vinyles sont prévus pour résister à l’humidité,
leur imperméabilité est une de leurs qualités. Pour faciliter votre dépose,
que vous ayez choisi la méthode à froid ou à chaud, il vous faut griffer for-
tement la surface du papier peint vinyle à l’aide d’une brosse métallique,
l’eau pourra alors pénétrer.

27
II.
Les papiers à peindre ou à coller

Le papier peint à peindre, destiné aux surfaces abîmées et aux plafonds, peut
être de deux sortes :

ππ papier à peindre, sans raccords de motifs et faciles à poser (il peut être
intissé, vinyle, etc.) ;
ππ toile de verre, opposant une plus grande résistance.
Les papiers à coller sont des petits plus de décoration, ils peuvent être adhé-
sifs, comme la frise ou le sticker, ou bien magnétiques.

Le papier peint à peindre


Le papier peint à peindre est idéal pour masquer les imperfections des murs
abîmés. Il en existe de toutes sortes et donc pour tous les cas.

D’un usage simple et efficace, le papier à peindre vous évite la solution d’un
enduit intérieur dont la mise en œuvre est loin d’être évidente et oblige
l’utilisation de produits prêts à l’emploi, contenant des adjuvants peu recom-
mandables pour la santé et l’environnement.

28
II. Les papiers à peindre ou à coller

Épais, couvrant et résistant


Le papier peint à peindre appartient à la
famille des papiers peints, mais présente des
caractéristiques de solidité et de résistance
plus avantageuses :
ππ Son épaisseur est plus importante qu’un
papier classique, il a donc une meilleure
solidité.
ππ Le papier à peindre vient parfaitement
camoufler les imperfections d’un mur
ancien ou d’un panneau fortement
abîmé. Plus le support est endommagé,
plus le revêtement devra être épais.

Lequel choisir ?
Plusieurs types de papier à peindre sont disponibles sur le marché, le tableau
récapitulatif qui suit vous aidera dans votre choix.

• Composé en général de deux couches de papier, avec une épaisseur


plus importante que le papier traditionnel, possède en général de gros
Papier à reliefs
peindre • Très peu coûteux
papier • Peu résistant
• Pouvoir masquant le plus faible parmi les papiers à peindre
• Dimensions de 0,53 m de large et 10,05 m de long
Papier à • Composé d’une fine couche de PVC, peut comporter des reliefs
peindre vinyle • Couche de PVC qui le rend imperméable
et vinyle • Rouleaux de dimensions standard (0,53 m de large et 10,05 m de
expansé long)
• Épaisseur plus importante, constitué de polyester et de cellulose
• Permet de recouvrir plus rapidement et avec beaucoup plus d’efficacité
imperfections et fissures, car les lés font 106 cm de large, et certains
Papier à
existent en bobines de 25 m, pouvant avaler ainsi de grandes hauteurs
peindre
de plafond
intissé
• Pas besoin de table à tapisser au moment de la pose, la colle s’ap-
plique directement sur le mur ; pas de mesures à prendre non plus, on
coupe le papier une fois en place sur le support

29
II. Les papiers à peindre ou à coller

• Encore plus solide de par sa trame et sa constitution


Papier toile • Possède un éventail plus large de motifs (losanges, chevrons ou tissage
de verre plus fin…) permettant de jouer sur l’aspect final
• Des lés de grande largeur et des bobines aux longueurs importantes
• Papier naturel, écologique
• Constitué à 90 % de fibres de bois et de fibres textiles possédant
Papier à des inclusions de petites particules de bois, qui lui donnent un aspect
peindre structuré
ingrain • Existe en plusieurs grammages (de 100 à 143 g/m2), mais encore
absent de beaucoup d’enseignes
• Largeur de 53 ou 75 cm de large, peut se poser au plafond

Comment peindre ?
La dimension décorative finale ne dépendra pas uniquement de la couleur
choisie pour la peinture, car la texture du papier (relief, aspect craquelé, che-
vrons…) aura aussi son importance. La finition de la peinture (mate, satinée
ou brillante) viendra adoucir ou souligner cette texture.

La technique de peinture impactera aussi le rendu final : vous la choisirez


adaptée à vos compétences et au style recherché (brosse, chiffon, éponge…).

La marche à suivre pour peindre ce type de papier est la suivante :

Papier à peindre traditionnel ou intissé Papier à peindre vinyle


Il est un peu plus contraignant :
• Ne nécessite aucune sous-couche • Une sous-couche d’apprêt, spéciale
• Appliquez deux couches de peinture PVC, est nécessaire pour permettre à la
acrylique, pour que votre peinture exprime peinture d’accrocher
le meilleur d’elle-même • Appliquez ensuite une couche de pein-
ture acrylique

Prix
Les prix du papier peint à peindre sont variables.

ππ Papier à peindre simple : à partir de 3 € le rouleau (0,53 m de large et


10,05 m de long).

30
II. Les papiers à peindre ou à coller

ππ Papier à peindre intissé : à partir de 7 € le rouleau (1,06 m de large).


ππ Papier à peindre ingrain : à partir de 3 € le rouleau (0,53 ou 0,75 m de large).

La toile de verre à peindre


La toile de verre appartient à la famille des papiers peints à peindre. Facile à
poser, elle est un atout pour les pièces à rénover.

Idéale pour la rénovation


Composée de matières naturelles d’origine minérale, la toile de verre présente
de véritables avantages pour la rénovation :

ππ grande solidité ;
ππ simplicité de pose encore plus importante que les autres papiers peints à
peindre ;
ππ qualités techniques permettant de masquer au mieux les défauts
et imperfections du mur et même d’empêcher la formation de
micro-fissures.

Choisir selon les différents types


La toile de verre peut être de textures
et motifs variés, ce qui permet de jouer
avec le relief : chevrons, mailles plus ou
moins fines…

La toile de verre existe en version pré-


peinte : une seule couche de peinture
acrylique peut permettre d’obtenir un
recouvrement parfait du support, ce qui
représente un réel gain de temps.

Dans le cas contraire, il vous faudra


appliquer deux couches de peinture,
dont la première d’acrylique.

31
II. Les papiers à peindre ou à coller

Le voile de verre
Il existe aussi ce qu’on appelle le voile de verre. Ce dernier est plus fin que la
toile de verre, mais n’est pas granuleux. Il est destiné à consolider un support
et à recevoir un enduit avant une finition décorative.

Il est idéal pour améliorer l’état d’un plafond, mais d’une mise en œuvre
beaucoup plus difficile.

Entretien et pose faciles


Imputrescible, la toile de verre trouve évidemment sa place dans toutes les
pièces humides. Elle est également résistante à l’usure et au feu.

Elle peut s’appliquer aux murs et aux plafonds. Sa pose reste très simple :
les bobines font un mètre de large et ont des longueurs variables. La colle
s’applique directement sur le mur. Elle ne nécessite pratiquement aucune pré-
paration du support : pas d’enduit de rebouchage, pas de ponçage…

Enfin, la toile de verre est un matériau très sain, car elle est constituée de
composants naturels et elle laisse respirer le support.

Seul inconvénient, la dépose


Le principal inconvénient de la toile de verre est son décollement. Une fois
posée, vous aurez de grosses difficultés à la retirer, le support dans certains
cas peut même venir avec, entraînant alors de gros travaux de réfection.

Plus chère qu’un papier peint classique


Le prix d’un rouleau de toile de verre (1 × 25 m) est de 25 € en moyenne.

Pour un rouleau de voile de verre de (1 × 25 m), le prix est d’environ 20 €.

32
II. Les papiers à peindre ou à coller

La frise de papier peint


Changer de décor est aujourd’hui facilité grâce à des accessoires de décora-
tion qui viennent compléter, voire remplacer, le papier peint traditionnel. C’est
le cas des frises murales, simples à poser, elles changent le décor !

Changez facilement de déco !


La frise de papier peint constitue
un élément capable à lui tout
seul de faire votre déco : un
motif transportera une chambre
d’enfant en pleine jungle ou
transformera votre cuisine en
paysage provençal… Dessin
léger et discret ou bande sombre
et raffinée, la frise est partout et
revêt mille aspects, couleurs et
styles pour jouer la nouveauté.

Elle s’applique à un meuble, un encadrement de porte, au contour d’une che-


minée ; elle dessine un soubassement de mur ou court le long de l’escalier…
De plus, il est simple de l’assortir avec les rideaux, les coussins, le tapis…

Grâce à la frise murale, vous pouvez vous permettre d’avoir un papier peint
sobre. L’originalité se fera par petites touches :
ππ La frise peut jouer les coordonnés avec le papier peint, car de plus en plus
de modèles de frises sont proposés avec le papier peint assorti.
ππ Elle peut aussi, par sa présence, « couper » un mur trop haut, apporter
du volume dans une pièce trop petite, ou créer la transition pour passer
d’un bas de mur peint à un haut de mur tapissé, ou inversement…

Une utilisation pratique et simple


La frise de papier peint se présente en rouleau d’une largeur variable de 5 à
35 cm et d’une longueur de 5 m.

33
II. Les papiers à peindre ou à coller

Pour obtenir un effet esthétique classique, il est conseillé de placer la frise à


un tiers de la hauteur totale du mur, ce qui correspond à environ 0,80 m du
sol, si votre plafond a une hauteur de 2,50 m. Mais rien ne vous empêche
de jouer la fantaisie : la poser à 15 cm du plafond élève le regard et agrandit
l’espace.

La frise de papier peint se pose avec une colle spéciale ayant un pouvoir de
fixation élevé. Elle existe aussi en version adhésive, beaucoup plus facile à
poser puisque l’étape d’encollage est supprimée, et en version préencollée
qu’il suffit de tremper dans un bac d’eau.

La plupart des modèles sont lavables et certains sont même lessivables : la


frise murale pourra se faufiler, sans crainte de l’eau, jusqu’à votre salle de bain
et ne craindra pas les mains sales ou les crayons des artistes en herbe.

Idéale pour la chambre d’un enfant


Apposer une frise de
papier peint dans une
chambre d’enfant est un
moyen simple de person-
naliser le décor. La poser
en hauteur lui évite coups
de crayon et taches.

Vous apposerez des


étoiles filantes ou des
petites voitures rutilantes,
des princesses ou des ani-
maux de la ferme en un
tour de main.

Une solution rapide et économique qui permettra, dans quelques années,


de modifier la décoration, avec un petit budget et sans engager de grands
travaux.

34
II. Les papiers à peindre ou à coller

Prix variable
Le prix d’une frise de papier peint est très variable selon le modèle, les motifs,
la marque, la qualité et le type de frise (adhésive ou à coller).

Vous pouvez trouver des frises à coller de dimensions standard (largeur


13 cm × longueur 5 m) à partir de 4 €.

Les stickers de papier peint


Les stickers sont des accessoires de décoration adhésifs. Pour personnaliser la
décoration d’une pièce quand on n’a pas vraiment la fibre artistique, les stic-
kers sont une excellente option.

Pratique et tendance
Élément novateur de la décoration murale, le sticker
mural fait fureur… Les stickers existent dans tous les
styles : trompe-l’œil, baroque ou design, paysages
naturels ou toiles de maître… Ils ont l’avantage d’être
repositionnables.
D’aspect mat ou brillant, ils sont lavables et compo-
sés de différents éléments :
ππ d’un papier protecteur blanc ;
ππ d’un motif ;
ππ d’un film de transfert.
En revanche, leur pose peut poser certaines difficultés : bulles, gondolements,
décollements. Alors, autant prendre les précautions qui s’imposent.

Précautions avant la pose


La pose doit s’effectuer à une température comprise entre 10 et 20 °C. Ne
jamais poser un sticker mural sur un mur fraîchement peint ! La peinture,
dégazant pendant plusieurs semaines après l’application, perturbe la tenue
du sticker et son collage. Nettoyez la surface du mur à habiller avec une eau

35
II. Les papiers à peindre ou à coller

légèrement savonneuse. Elle doit être lisse, propre et sèche. Si vous posez le
sticker sur une vitre, dégraissez-la avec de l’alcool à brûler. Enfin, repérez très
précisément l’endroit à habiller en le matérialisant avec des points de repère :
ππ coups de crayon ou scotch papier ;
ππ un fil à plomb pour une bonne verticalité peut être nécessaire (c’est plus
que contrariant de s’apercevoir une fois posé que le sticker n’est pas
droit…).
Si le sticker est de grande dimension, vous ne serez pas trop de deux pour le
maintenir en position.

Les étapes de la pose


Commencez par racler le sticker à l’aide d’une raclette (ou une petite carte
plastifiée), du centre vers les bords, pour faire adhérer le motif sur le papier.
Puis décollez ou découpez (pour ne pas en être embarrassé) une bande de
10 cm environ du papier de protection et appliquez le sticker mural sur les
points de repère. L’utilisation de la raclette s’effectue toujours du centre vers
les bords, en prenant soin de ne pas rayer la surface. Ensuite, tirez progressi-
vement (vers le bas) le papier d’envers en marouflant au fur et à mesure, de
l’intérieur vers l’extérieur, de haut en bas, le but étant d’éviter la formation de
bulles qui auraient la mauvaise idée de rester coincées. Si votre sticker pos-
sède un film de transfert, c’est maintenant qu’il faut le retirer, doucement. Si
vous avez bien travaillé, le sticker ne doit pas se décoller, sinon reprenez le
marouflage. Pour finir, lissez toute la surface avec précaution et application.

Après la pose : des finitions parfois nécessaires


La pose ne sera pas toujours parfaite d’emblée… Pour retirer des bulles per-
sistantes, percez-les avec une aiguille très fine.

Rapidement, et c’est assez fréquemment constaté, les stickers muraux


peuvent présenter une tendance au décollement dans les coins, souvent due
à une surface incorrectement apprêtée. La pose du sticker mural peut donc
s’avérer un peu difficile, surtout si sa surface est grande.

36
II. Les papiers à peindre ou à coller

Méthode pour décoller


Décoller les stickers de papier peint pose parfois problème : la peinture peut
venir avec ! Surtout, n’arrachez pas votre sticker, mais utilisez une éponge
imbibée d’eau savonneuse, puis tamponnez-le. Il devrait se décoller.

Vous pouvez aussi fixer sur le sticker du ruban adhésif et tirer ensuite dessus.

Si le sticker est en vinyle, l’utilisation d’un sèche-cheveux ramollit le support.

Il existe dans le commerce des solutions prévues à cet effet, mais suivant le
type de sticker, elles ne sont pas toujours efficaces.

Prix
Les prix des stickers muraux varient principalement selon leur taille :

ππ Sticker de surface 44 × 40 cm à partir de 18 €.


ππ Sticker de surface 66 × 60 cm à partir de 24 €.
ππ Sticker de surface 88 × 80 cm à partir de 33 €.

Le papier peint adhésif


La famille des papiers peints adhésifs contient deux types de produits : les
stickers et les frises.

Stickers muraux et les frises adhésives


Souvent de base vinylique, les stickers muraux sont
des autocollants aux formes variées (lés de papier
peint, formes les plus diverses…). Ils sont parfois
repositionnables et souvent présentés comme ne
laissant aucune trace après le retrait. D’aspect mat
ou brillant, les stickers sont aussi lavables. Ils sont
composés d’un papier protecteur blanc, d’un motif
et d’un film de transfert.

37
II. Les papiers à peindre ou à coller

Les frises adhésives sont, quant à elles, repositionnables et se collent directe-


ment sur le support.

Une pose facilitée


La pose d’un papier peint adhésif de type stickers muraux ou frises est plus
simple que de coller du papier peint avec la méthode traditionnelle.

Seul matériel nécessaire : une spatule à maroufler pour éliminer les bulles d’air
en lissant du centre vers l’extérieur.

En revanche, ce type de pose présente tout de même des inconvénients :

ππ bulles d’air fréquentes, mais il est possible de les percer avec une aiguille
très fine ;
ππ décollements sur les bords, notamment lorsque le papier a été mal collé
ou placé sur un support non adapté.

Le papier peint magnétique


Le papier peint magnétique est un procédé qui vous permet de changer de
décor au gré de vos envies.

Amovible et interchangeable
Concept innovant, le papier peint magnétique permet de repositionner à l’in-
fini un papier amovible et transportable.

Des décors dans tous les styles sont maintenant disponibles sur le mar-
ché : trompe-l’œil ; imitations bois, pierre, cuir ; reproductions de tableaux
célèbres ; déco pop et flashy…

La pose d’un papier peint magnétique se fait en deux temps :

ππ l’installation d’une feuille magnétique ;


ππ puis, par-dessus, le positionnement du papier peint magnétique.

38
II. Les papiers à peindre ou à coller

Pose de la feuille magnétique


La feuille magnétique est adhésive : une fois posée, elle est destinée à y res-
ter. Elle peut éventuellement être peinte et peut donc rester nue quelque
temps. Elle se présente sous forme de bandes de 60 cm de large, avec une
pellicule à retirer pour libérer la partie adhésive.

Au moment de l’application sur le mur, évacuez les bulles d’air en marouflant.


Soignez bien les raccords de bandes, sinon vous les verrez à travers le papier
peint magnétique.

Le support doit être lisse et sec, comme pour l’application de la peinture


classique.

Pose du papier peint magnétique sur la feuille


Le papier peint magnétique :

ππ est de faible épaisseur, mais d’un pouvoir magnétique adapté ;


ππ vient se fixer à la feuille magnétique et ne bouge plus ;
ππ est repositionnable à l’infini.
Votre envie change, vous voulez du renouveau, votre décoration évolue : le
papier peint magnétique quitte son support facilement. Un autre papier peint
magnétique pourra venir prendre la place du précédent, qui ne sera pas pour
autant condamné à disparaître (bien roulé dans un endroit sec, imprimé à
l’extérieur, il pourra être exhumé du placard et s’afficher de nouveau).

Chacun sa déco
Pour l’emplacement, vous pouvez recouvrir un mur entier, ou seulement
un lé, à vous de voir la place que vous voulez réserver à ce papier peint
magnétique.

Pour les formes, il est possible bien sûr de procéder à des découpes dans le
papier peint, de les déplacer au gré de votre humeur, les désassembler comme
des morceaux de puzzle.

39
II. Les papiers à peindre ou à coller

Le « sans rien » est possible aussi puisque la feuille magnétique peut être
peinte et se faire discrète.

Et puis, si la muse créative vous taquine, vous pouvez même faire réaliser des
conceptions sur mesure, vos montages personnels, des photos de vacances…

Prix assez cher


Voici des prix indicatifs :

ππ poster de 240 × 50 cm :


152 € ;
ππ poster à partir de 40 € le
mètre linéaire ;
ππ sans oublier le prix de la
feuille magnétique, environ
30 €/m².

40
II. Les papiers à peindre ou à coller

AA Pour aller plus loin


Astuce

Peindre sur du papier peint


Pour redécorer une pièce sans y passer trop de temps, changer d’atmosphère ou
pour tout simplement rafraîchir un mur, il est possible de peindre sur du papier
peint.
Avant de commencer, il convient de s’assurer du bon état du revêtement : col-
lage, tenue, usure… et du support (pas d’humidité, de tâche…). Cependant,
peindre sur du papier peint ou sur un support abîmé apportera un résultat final
médiocre. Mieux vaut décoller la tapisserie et retravailler le support ensuite.
Pour faciliter l’application de la peinture sur le papier peint, enlevez tout ce
qui fait obstacle sur le support : caches des prises et des interrupteurs, che-
villes, tringles, accessoires… Dépoussiérez toute la surface du mur à l’aide d’une
brosse, d’un balai ou d’un chiffon doux :
ππ Pour les papiers peints vinyliques imperméables, passez une éponge
humide sur les endroits les plus sales et laissez sécher.
ππ Si le papier peint est décollé par endroits, préparez un peu de colle à papier
peint selon les consignes et les dosages indiqués. Recollez toutes les parties
flottantes. Enlevez le surplus de colle avec une éponge humide. Laissez bien
sécher.
Vérifiez ensuite l’état du support et rebouchez avec de l’enduit les trous et les
fissures. Poncez et dépoussiérez les zones, une fois que l’enduit est bien sec.
Délimitez les zones à peindre et posez du ruban de masquage le long du plafond,
des plinthes, des fenêtres, des portes…
Quel que soit le type de papier peint (standard ou vinyle), passez de préférence
une sous-couche de primaire d’accrochage pour uniformiser le support et facili-
ter l’application de la peinture de finition. Commencez par dégager les angles du
plafond vers le sol sur toutes les zones où le rouleau ne pourra passer : le long du
plafond, des angles, des plinthes, des portes, des fenêtres…

41
II. Les papiers à peindre ou à coller

Puis à l’aide du rouleau, appliquez la première couche en passes croisées (hori-


zontalement, puis verticalement). Laissez sécher le temps indiqué par le fabricant.
Au besoin, passez une deuxième couche de peinture.
Il est important d’utiliser de la peinture acrylique ou glycéro de la teinte souhai-
tée en une ou deux couches. Le pouvoir couvrant dépend des marques, respectez
les consignes.

Questions / réponses de pro

Peut-on combiner papier à peindre et toile de verre ?


Je souhaite rénover une pièce que j’ai agrandie (salon, salle à manger, cuisine).
Les surfaces sont plus ou moins « propres » (ancienne peinture, rebouchages des
trous…). Je souhaiterais savoir si je peux mettre du papier à peindre dans une
partie de la pièce et de la toile de verre dans une autre partie, la cuisine.
Question de Tomazi

ΔΔ Réponse de Aude Masson – L’habitat bioclimatique


Oui, bien sûr. Je vous conseille plutôt le papier intissé à peindre. Vous avez
les motifs du papier avec la solidité de la toile de verre, et en plus, ça
s’enlève.

Comment poser des stickers ?


J’ai entendu dire que la pose de stickers n’était pas forcément évidente. Y a-t-il
des précautions à prendre ?
Question de Carmen

ΔΔ Réponse de Marjo
Il y a en effet quelques précautions à respecter. D’abord, il ne faut jamais
poser un sticker mural sur un mur fraîchement peint, il faut laisser dégazer
la peinture pendant plusieurs semaines après l’application. Votre support
doit être extrêmement lisse, propre et sec. Il est aussi conseillé de travailler
à une température comprise entre 10 et 20 °C.

42
II. Les papiers à peindre ou à coller

Différence entre toile et voile


Quelles sont les différences entre toile de verre et voile de verre ?
Question de Line

ΔΔ Réponse de Philluca
La toile de verre est destinée à recevoir directement du papier peint. Le
voile de verre, beaucoup plus fin, a pour fonction de consolider un support
et est destiné à recevoir un enduit avant une finition décorative. Idéal pour
améliorer l’état d’un plafond, la mise en œuvre d’un voile de verre est tou-
tefois beaucoup plus difficile.
ΔΔ Réponse de Aude Masson – L’habitat bioclimatique
La toile de verre est un revêtement décoratif à peindre. Le voile est utilisé
comme armature et sera lisse généralement. Pour info, il existe un équiva-
lent en version écologique.

Comment coller du papier adhésif mural ?


Comment coller du papier adhésif décoratif sur un mur sans entraîner de bulles
d’air ?
Question de Carmen1

ΔΔ Réponse de Philluca
Tout d’abord, il faut savoir qu’un papier adhésif décoratif se colle petit à
petit.
Commencez par mesurer la hauteur de votre mur. Puis, enlevez la partie pro-
tectrice sur quelques centimètres en haut du panneau à coller. Positionnez
le panneau sur le haut du mur, puis faites glisser la partie protectrice au fur
et à mesure en appliquant une brosse de tapissier.
Le collage se fera centimètre par centimètre.
Si malgré tout une bulle d’air persiste, servez-vous d’une épingle et per-
cez la bulle. Du doigt, appuyez sur la bulle qui se collera au mur. Le trou
d’épingle ne se verra pas.

43
III.
Des papiers peints pour
chaque pièce

Avec le papier peint, affirmez


votre style !

Si le papier peint permet d’assu-


rer un rôle de protection du mur,
sa capacité à transformer un
intérieur fait de lui un élément
essentiel de décoration dont il
faut savoir jouer.

Il est essentiel de parvenir à


décliner le papier peint selon vos envies, vos goûts et votre style, mais aussi
selon la pièce à laquelle il est destiné : chambre, salon, chambre d’enfant, cui-
sine, salle de bain et même couloir…

Le lieu que vous souhaitez décorer ou rénover peut vous imposer certaines
contraintes qui vous orienteront plutôt vers tel ou tel papier peint.

44
III. Des papiers peints pour chaque pièce

Papier peint décoratif : éléments à prendre en considération

L’humidité Les pièces humides (salle de bain, cuisine) ne pourront accepter un


ambiante de la autre papier peint qu’un papier peint vinyle, un papier peint intissé,
pièce ou tout autre papier imperméable qui doit résister à l’humidité.
Si votre pièce est exposée à un fort passage (escalier, entrée), le choix
d’un papier trop fin ne sera pas judicieux : au contraire, il devra, par
son épaisseur, pouvoir résister aux frottements, donc ne retenez pas
La fréquentation
un papier peint traditionnel.
de la pièce
Si votre pièce est un lieu important de passage ou de vie (enfants,
cuisine…), prenez en compte l’entretien de ce papier et choisissez
résolument un papier peint lavable !
Si votre support est endommagé, optez pour un papier épais, tel que
L’état du support le papier vinyle expansé ou le papier peint intissé, qui gommera les
imperfections et offrira un bon rendu final.

Voici une liste non exhaustive des différents styles de papier peint qui existent
sur le marché :

Style Caractéristiques Pièces


• Salon
• Papiers aux motifs ciselés, arabesques aux cou-
• Chambre
leurs sombres, le confort dans l’ambiance
Élégant adulte
• Papier peint synonyme d’opulence : papier peint
• Couloir
velours floqué ou satiné
• Salle de bain
• Salon
• Les lignes des motifs s’allongent : beaucoup de
• Salle à manger
noir, de gris, de rose foncé
Nouvel art • Chambre
• Un décor à la limite de la sophistication : effets
adulte
métal et or sur les murs
• Couloir
• Salon
• Salle à manger
• Fonctionnalité et décor moderne
• Chambre
• Papier peint de couleur sobre, rayures discrètes
Contemporain adulte
et pastel, beige, gris, perle, tendance mauve,
• Chambre
turquoise…
enfant
• Couloir

45
III. Des papiers peints pour chaque pièce

Style Caractéristiques Pièces


• Salon
• Salle à manger
• Chambre
Motifs floraux : le rose en couleur forte, le vert et le adulte
Romantique
marron pâles • Chambre
enfant
• Couloir
• Salle de bain
• Salon
• Salle à manger
• Motifs résolument géométriques
• Chambre
• Couleurs : orange et marron, couleurs pop, inso-
adulte
Années 1970 lentes et rétro
• Chambre
• Idéal avec des meubles en plastique et accessoires
enfant
vintage
• Couloir
• Salle de bain
• Salon
• Couleurs : le rouge et le vert foncé qui mettent en • Salle à manger
valeur le bois • Chambre
• Les papiers peuvent être agrémentés de frises adulte
Rustique
discrètes • Chambre
• Papiers peints en relief enfant
• Idéal avec des meubles patinés • Couloir
• Salle de bain
• Salon
• Salle à manger
• Couleurs végétales : brun, mastic, vert, couleurs
• Chambre
terre
adulte
Naturel • Texture de fibres : paille japonaise, bambou,
• Chambre
raphia
enfant
• Bannir les motifs
• Couloir
• Salle de bain

La chambre
Vous souhaitez du papier peint pour décorer votre chambre à coucher ? Tous
les modèles sont permis, chacun créant une ambiance bien particulière.

46
III. Des papiers peints pour chaque pièce

Une décoration assortie


Pour votre chambre, aucune res-
triction quant au type de papier
peint n’est à retenir : traditionnel,
vinyle, intissé, velours floqué… Ne
vous précipitez pas dans votre
choix, essayez d’anticiper sur l’am-
biance à laquelle il va contribuer.
La décoration (doubles rideaux,
coussins, couleur de la couette…)
devra être assortie au papier peint.
Adaptez également l’éclairage au style de votre chambre, car c’est la lumière
artificielle qui, le soir, donnera vie à votre décoration !

De multiples ambiances
L’aménagement d’une chambre à coucher peut être très différent d’un intérieur
à l’autre, tout dépend du style et de l’ambiance dont vous souhaitez profiter.

Papier peint pour la chambre

Ambiance Types de papier peint Tons


Apaisante et
• Papier peint traditionnel
douce : pour • Teintes claires
• Papier peint intissé
favoriser la • Nuances de bleu, vert, gris
• Papier peint imitation pierre ou bois
détente et le • Tons pastel et naturels
clair
repos
• Un papier en velours floqué ou en relief
(papier peint à peindre, toile de verre)
peut ajouter une composante de dou-
ceur à vos murs, en plus du confort
visuel garanti Tons chauds et plutôt fon-
Chaleureuse • Un papier paille japonaise jouera l’au- cés : rouge, taupe, gris foncé,
thenticité et la couleur chaude terre…
• Papier peint traditionnel
• Papier peint intissé
• Papier peint imitation pierre, bois ou
cuir sur l’un des murs

47
III. Des papiers peints pour chaque pièce

Ambiance Types de papier peint Tons


• Couleurs lumineuses, mais
pas trop éclatantes (sinon
c’est agressif) : des jaunes,
Lumineuse, bleus, rouges, roses…
Tous types de papier peint
gaie • Évitez d’en recouvrir tous
les murs : un seul suffit, en
alternance avec des murs
plus neutres

Conseils d’aménagement
Lors du choix de votre papier peint, pensez à prendre en considération les
dimensions de votre chambre.

Si votre chambre est de petite taille, évitez les motifs trop gros ou trop fon-
cés qui rapprocheraient davantage les murs. Les petits motifs et les tons plus
clairs sont conseillés. Si votre chambre est vaste, vous pouvez alors tout vous
permettre !

Pensez également à ce que vous souhaitez faire de votre plafond : le laisser


blanc ou reprendre la couleur des murs…

Pour la décoration, il est très en vogue d’alterner les différents motifs, papiers
peints et textures sur les murs d’une même chambre. On peut, par exemple,
coller un papier peint imitation cuir ou pierre sur l’un des murs, puis recou-
vrir les autres murs d’un ou plusieurs papiers plus discrets en restant dans les
mêmes tons.

La chambre d’enfant
Les papiers peints pour une chambre d’enfant sont variés et permettent de
décorer la chambre d’un bébé comme celle d’un enfant plus grand. La déco-
ration d’une partie de la chambre seulement permet de changer de décor à
moindres frais.

48
III. Des papiers peints pour chaque pièce

Pensez à l’entretien !
Suivant l’âge de vos enfants, un papier peint lessivable ou lavable peut s’im-
poser, sinon salissures, traces de main, de pieds et gribouillages auront tôt fait
de vous faire sauter au plafond !

Pour des adolescents, en revanche, tout est possible : papier peint traditionnel
ou vinyle…

Opter pour un papier de bonne qualité vous permettra de préserver long-


temps la propreté et l’aspect des murs en ce lieu (plus le grammage du papier
peint est important, meilleure est la qualité).

Tons : sortez des sentiers battus


La variété, tant sur les
teintes que sur les motifs,
n’est pas en reste pour
habiller la chambre de vos
enfants, le choix est vaste
et ne manque pas de
fantaisie.

Pour le papier peint


d’enfant, on peut choi-
sir les traditionnels rose
et bleu ou retenir le vert,
l’orange, le jaune et offrir aux enfants un espace haut en couleur.

Pourquoi ne pas demander à votre enfant quelles sont ses envies ? Et accro-
cher sur les murs ses héros, les animaux de la ferme, un décor féerique : les
papiers peints imprimés regorgent d’univers pour les enfants.

Décliner un thème autour du papier peint pour enfant se fait aussi à travers le
choix des accessoires et objets pour souligner le décor.

49
III. Des papiers peints pour chaque pièce

Un petit nid pour bébé


La préparation d’une chambre de
bébé fait déployer aux parents
encore plus d’efforts et de soins, car
choisir une décoration tendre et
douillette est une manière de fêter
l’arrivée du bébé.

L’éventail de choix des papiers


peints pour enfant est grand. Les
couleurs retenues sont générale-
ment claires et les teintes douces,
car apaisantes (notamment le bleu).

Apposer une frise est un moyen simple de personnaliser le décor, de le rendre


fille ou garçon : le poser en hauteur évite les coups de crayon et les taches
dans les années à venir.

Si vous avez la fibre écologique, privilégiez les papiers à base de fibres natu-
relles, voire en papier recyclé, qui ne contiennent pas de solvant. Pour la pose,
vous trouverez sur le marché de la colle non toxique d’origine végétale, sans
formaldéhyde.

Changez de décoration à moindres frais


Pour vous permettre, dans quelques années, de modifier la décoration de la
chambre d’enfant avec un petit budget et sans engager de grands travaux de
rénovation du papier peint, vous avez plusieurs solutions :

ππ Recourir aux frises. Elles se posent généralement sur un mur uni (blanc,
bleu ou autre) et permettent une grande variété de motifs et de thèmes.
ππ Poser le papier peint à motif sur un seul pan de mur et choisir pour les
autres murs un papier peint uni et plus neutre ou bien de la peinture
assortie. Ainsi, vous plantez un décor, mais de manière limitée donc plus
facilement modulable dans le temps.

50
III. Des papiers peints pour chaque pièce

ππ Poser des stickers muraux. Adhésifs et peu coûteux, ils permettent de


personnaliser les murs avec originalité et simplicité, en laissant libre cours
à son imagination et à son sens artistique. Déclinés sur tous les tons, les
styles et les dimensions, certains existent en version repositionnable
Attention à la pose tout de même, qui n’est pas toujours facile pour les
grands stickers ou ceux en plusieurs morceaux : problèmes de bulles d’air et
d’adhérence…

La cuisine
Les papiers peints pour la cuisine s’adaptent aux contraintes de cette pièce
sans toutefois oublier l’effet déco !

Choisissez-le lessivable
Pour les cuisines, le papier peint
sera exposé aux graisses, écla-
boussures, vapeurs… C’est donc
avant tout la facilité d’entretien
qui va l’emporter au moment du
choix de votre papier peint cui-
sine. Il existe deux types de papier
peint adaptés :
ππ Le papier peint lessivable pour
que les nettoyages successifs ne viennent pas altérer l’état du revête-
ment. Il saura résister aux produits d’entretien et aux détergents.
ππ Le papier peint lavable peut se montrer à la hauteur, s’il n’est pas directe-
ment exposé.
Deux candidats de très bon niveau à retenir :

ππ Le papier peint vinyle, car sa couche de PVC lui confère une imperméabi-
lité à toute épreuve.
ππ Le papier peint intissé à retenir aussi, car plus son épaisseur est impor-
tante, plus ses qualités de résistance à l’humidité sont significatives.

51
III. Des papiers peints pour chaque pièce

Neutre ou coloré ?
Si votre cuisine est équipée
de meubles massifs, de
couleur sombre et d’un
style prononcé, il est préfé-
rable, pour les mettre en
valeur, de choisir un papier
peint clair de couleur beige,
blanc cassé, ou bien des
teintes pastel. Des couleurs
bien soutenues comme le
rouge, le bleu ou le vert
pourront moderniser une cuisine avec des meubles rustiques.

En revanche, des meubles avec moins de caractère ou beaucoup plus clas-


siques seront heureux de la proximité d’un papier gai et vitaminé : optez pour
des couleurs orange, vert, rouge et jaune, des gammes colorées et plus lumi-
neuses, des rayures, des motifs, des formes géométriques.

Autres conseils de décoration :

ππ Panachez les effets en tapissant un pan de mur en uni et l’autre avec des
motifs, en associant évidemment les tons. Cela donnera du style à votre
décor.
ππ Pensez aussi à ne pas écraser un joli carrelage. Faites en sorte que le
papier peint soit dans les mêmes tons.

Stickez votre cuisine !


Très tendance, les stickers muraux ont envahi les murs de la maison… et aussi
de la cuisine. En mode « enseigne » ou « publicité », parfois même jusqu’à
afficher recette ou adage, ils s’invitent en ce lieu pour lui conférer allure de
bar ou étal de marchand.

Osez ! Ils existent en petite dimension et à petits prix (à partir de 15 € pour
les plus petits), vous aurez tôt fait de les changer si votre humeur varie.

52
III. Des papiers peints pour chaque pièce

Toutefois, une petite ombre au tableau : la pose. Pour les formes simples, le
sticker devrait pouvoir, sans trop de difficultés ni de bulles, adhérer durable-
ment à votre mur. En revanche, si sa surface est importante ou s’il n’est pas
monobloc, sa pose peut s’avérer un peu plus délicate.

La salle de bain
Les papiers peints de salle de
bain sont adaptés à l’humidité
et vous permettront de créer
votre ambiance tout en agran-
dissant une pièce souvent
petite.

Anti-humidité
Pour les salles de bain, la
pièce humide par excellence,
le papier peint sera exposé aux vapeurs d’eau et aux éclaboussures suivant
l’aménagement de la pièce… C’est donc avant tout la résistance à l’eau qui
doit conditionner votre choix.

Le papier peint d’une salle de bain doit être un papier peint lessivable. Il peut
s’agir d’un papier vinyle, sa couche de PVC lui confère une imperméabilité à
toute épreuve, ou un papier intissé, plus son épaisseur est importante, plus
ses qualités de résistance à l’humidité sont significatives. Un papier de qualité
vous permettra de préserver la propreté et l’aspect du lieu.

Bon à savoir : un papier peint lavable peut toutefois se montrer à la hauteur,


s’il n’est que moyennement exposé, dans le cas d’une douche bien fermée et
d’une très bonne ventilation.

Jouez sur les nuances


Dans nos appartements ou habitats actuels, la salle de bain a souvent de
petites dimensions et nous aimerions souvent repousser un peu les murs.

53
III. Des papiers peints pour chaque pièce

Le papier peint de salle de bain peut vous y aider et introduire un effet de


profondeur :

ππ en mariant différents tons ;


ππ en faisant cohabiter un mur de couleur claire avec un autre de couleur
plus foncée.
Séparer à mi-hauteur une partie basse foncée avec une partie haute plus
claire augmentera la hauteur du plafond.

Différentes ambiances
Selon le style de votre inté-
rieur, tous les décors sont
possibles :

ππ Naturel, avec un papier


peint imitation bois
ou pierre, couleurs
mastic…
ππ Sobre et chic, avec un
papier peint imitation
cuir, bois, et un mariage
de teintes claires et foncées.
ππ Tonique, avec des couleurs vives comme le rouge qui donne un très bon
teint.
Et même si vos équipements sanitaires ne sont pas de toute première jeu-
nesse, le papier peint, associé à quelques accessoires judicieusement choisis,
peut très avantageusement et sans grand frais vous procurer le renouveau
attendu, inonder votre pièce de lumière et dynamiser vos matins.

Le salon
Adaptez le papier peint du salon à son volume et créez une décoration très
tendance ou une pièce plus intimiste.

54
III. Des papiers peints pour chaque pièce

Une ambiance chaleureuse


Le salon est une
pièce à vivre donc
un endroit syno-
nyme de
convivialité : privi-
légiez les couleurs
chaudes et les
matières naturelles
inspirant le confort.

Pour choisir le
papier peint
adapté, regardez la
pièce dans sa tota-
lité et soyez attentif aux volumes. Si votre salon est grand, vous pouvez oser
l’originalité. En revanche, le salon de petite taille doit rester plus sage, car trop
de couleurs ou de gros motifs écraseraient ce volume.

N’omettez pas l’éclairage, c’est lui qui, le soir, mettra en lumière vos murs !

Différents styles
Si vous souhaitez une décoration tendance, vous n’aurez que l’embarras du
choix entre l’élégance (papiers aux motifs ciselés, arabesques aux couleurs
sombres, papier peint velours, floqué ou satiné), le nouvel art (les lignes des
motifs s’allongent, beaucoup de noir, de gris, de rose foncé, papier peint
métallisé…) et le contemporain avec :

ππ la fonctionnalité et le décor moderne ;


ππ le papier peint est de couleur sobre (pastel, beige, gris, perle, tendance
mauve, turquoise) ;
ππ des rayures discrètes.

55
III. Des papiers peints pour chaque pièce

Tendances actuelles
Tentez de
retenir un
thème précis
et déclinez-
le au mieux,
du coussin à
la lampe, en
passant par la
couleur du tapis
et des bougies.

Habiller un seul
pan de mur
permet de per-
sonnaliser votre
intérieur. Avec un motif ou une couleur plus soutenue, conservez alors un ton
neutre sur les autres murs du salon (uni pastel ou blanc, papier ou peinture).
Vous plantez un décor, mais de manière limitée, donc plus facilement modu-
lable dans le temps.

Si vous voulez délimiter dans ce lieu un espace plus restreint ou offrir une
ambiance boudoir :

ππ Retenez des motifs assez gros comme des dessins ou des arabesques.
ππ Peignez le plafond en une teinte un peu foncée en harmonie avec les
murs et posez sur le sol une couleur sombre.
N’abusez tout de même pas d’un trop grand nombre de coloris ou de motifs
(au maximum trois).

Le couloir
Le couloir est un lieu passager qui nécessite un papier résistant. Créez votre
style tout en modifiant la perception du volume.

56
III. Des papiers peints pour chaque pièce

Résistant à l’usure et aux taches


Le papier peint pour couloir, entrée, hall doit
avoir certaines qualités adaptées à son usage.
Le couloir et l’entrée sont des lieux fortement
fréquentés, de circulation parfois très intense
suivant le nombre d’habitants de la maison et
leurs déplacements. Voici quelques aspects à
prendre en compte :

ππ L’épaisseur. Le papier peint de couloir et


entrée ne peut être trop fin, ni fragile. Il
devra, par son épaisseur, pouvoir résis-
ter aux frottements et aux chocs (coups
de cartable et de pieds !). Ne retenez pas
un papier peint traditionnel, sa qualité ne
sera pas à la hauteur de la fonction et son
usure trop précoce !
ππ La résistance aux taches. Le papier peint de couloir doit très souvent
essuyer des assauts particuliers, ceux par exemple de vos enfants avec
leurs mains couvertes de peinture… Prenez donc en compte l’entretien
de ce papier et choisissez résolument un papier peint lessivable ou au
moins lavable.

Deux types de papier : vinyle et intissé


Le choix est finalement simple :

ππ le papier peint vinyle ;


ππ le papier intissé épais.
Tous deux sont lessivables et résistants.

Optez pour un papier de qualité (au grammage important), cela vous permet-
tra de préserver la propreté et l’aspect du lieu et vous évitera de reprendre
trop souvent ce chantier.

57
III. Des papiers peints pour chaque pièce

À chaque intérieur son style


Le couloir ou l’entrée sont sou-
vent de petites pièces : passages
étroits, peu d’espace disponible…
Mais il est possible de modifier
la perception du volume de cet
espace par la teinte, la couleur,
les motifs ou encore le relief du
papier peint :

ππ De petits motifs et des tons


clairs agrandiront l’espace.
ππ Des rayures horizontales
donneront l’impression
d’agrandir votre couloir. On
peut pour cela opter pour un
papier peint prêt à poser ou
un papier à peindre (dans ce
cas, peignez la partie basse
dans un ton sombre et la
partie supérieure, plus impor-
tante, dans un ton clair),
ππ Un plafond clair augmentera
l’impression de volume de votre entrée.
Bon à savoir : pensez à un bon éclairage de votre couloir. Si vous avez la
chance d’avoir une fenêtre, profitez-en et laissez passer la lumière au maxi-
mum. Sinon, optez pour des appliques tout au long du couloir, des leds au
sol…

Le bureau
Le papier peint pour bureau vous permet de créer une ambiance intime ou
une ambiance studieuse, tout en jouant sur le volume de la pièce.

58
III. Des papiers peints pour chaque pièce

Pour favoriser le travail


Le bureau doit dégager une
ambiance tranquille et sereine,
incitant au travail et à la concen-
tration. Mais en dehors de
cette nécessité, le papier peint
de bureau peut revêtir tous les
aspects et ne possède pas de
contraintes particulières, à part
celle de vous plaire tout en sti-
mulant votre réflexion.

Quelles que soient ses dimensions et sa distribution, il est possible de modifier


la perception du volume de votre bureau grâce à un papier peint adapté :

ππ Les petits motifs et les tons clairs agrandiront votre bureau.


ππ Un plafond clair augmentera l’impression de volume alors qu’un plafond
de couleur sombre réduira la hauteur de la pièce.
ππ Les teintes sombres réduiront l’espace, mais assureront par contre une
ambiance feutrée et cosy.

Selon votre utilisation des lieux


Le style de votre bureau dépend de l’utilisation et
de la fréquentation de cette pièce dans la journée. Il
ne sera pas le même si vous y passez une heure par
jour ou bien la journée entière ! Dans tous les cas,
faites entrer un maximum de lumière dans la pièce,
cela est toujours préférable pour l’exercice de la lec-
ture. Choisissez des murs et des textures qui la
renvoient.

N’omettez pas l’éclairage, il prendra le relais à


la nuit tombée et contribuera largement à votre
confort, mais aussi à la mise en lumière de vos murs.

59
III. Des papiers peints pour chaque pièce

Selon le papier peint que vous choisirez, vous donnerez à votre bureau une
ambiance spécifique.

Pour une ambiance intime et cosy, optez pour des motifs assez gros, des des-
sins ou des arabesques. Le sol peut être recouvert d’une couleur sombre et le
plafond peint avec une teinte un peu foncée en harmonie avec les murs.

Pour une ambiance plus studieuse, un contraste de teintes pourra donner vie
et tonicité à cette pièce. Si vous y séjournez de longues heures, le confort est
incontournable et doit être de qualité, il en va de votre concentration et de
votre fatigue. Choisissez donc des murs aux teintes claires ou pastel. Le bois
et le verre sont aussi des matériaux adaptés, ils peuvent cohabiter facilement
et s’accommoderont avec toutes les matières et/ou tous les styles de papier
peint.

60
III. Des papiers peints pour chaque pièce

AA Pour aller plus loin


Questions / réponses de pro

Tapisser un couloir
Pour tapisser un couloir sans raccord, par quel côté dois-je commencer ?
Question de Mimiche

ΔΔ Réponse de Real
La pose de la tapisserie se fait dans l’ordre de la découpe des lés. La pose du
premier lé est la plus importante : il se place soit à gauche du mur le plus
éclairé, soit du côté gauche de la fenêtre.

Quel papier peint choisir pour ma chambre ?


Quelle couleur et quel motif de papier peint pourrais-je mettre dans ma chambre
à coucher, sachant que j’ai un ensemble (lit, bureau, armoire, chevet, chaise…)
blanc et mauve ?
Question de Fatima Zahra

ΔΔ Réponse de Rémy
Vous pouvez opter pour un coloris clair, par exemple un blanc cassé, un
écru, un beige ou un jaune très clair.

61
IV.
Choisir son papier peint

Vous souhaitez refaire une pièce de


votre intérieur avec un nouveau papier
peint ou bien tout redesigner ? Le choix
d’un papier peint est très loin d’être
évident tellement il existe de styles,
coloris, motifs et types.

Choisir son papier peint se fait selon


plusieurs critères : les caractéristiques
de la pièce à tapisser (lumière, volume)
et selon les caractéristiques du papier
peint (aspect, tons), mais aussi selon
ses qualités techniques : la lavabilité, la
résistance à la lumière, la méthode de
raccord, le caractère écologique.

62
IV. Choisir son papier peint

Faire son choix selon plusieurs critères


Par son large éventail de matières, de textures, de motifs, de teintes, le papier
peint est devenu une source intarissable d’ambiances, de la plus sage à la
plus fantaisiste, de la plus romantique à la plus baroque. La profondeur des
teintes, la nuance des coloris, jusqu’au grain du papier modifient la percep-
tion de l’espace, déterminent un volume et fixent avec précision une touche
décorative.

Ses qualités de résistance et d’entretien lui permettent également d’assurer un


rôle de protection du mur.

Choisir un papier peint, c’est allier sa forte composante décorative avec ses
caractéristiques afin d’effectuer le bon choix, au regard des contraintes de lieu
et de budget.

Caractéristiques techniques
Un papier prêt à poser (traditionnel, intissé, vinyle, vinyle expansé, velours
floqué, paille japonaise, métallisé) est défini par différentes caractéristiques
qui apparaissent sur l’emballage des rouleaux de papier peint sous forme de
symboles qu’il faut apprendre à décrypter (à chaque critère correspond un
pictogramme).

Choisir son papier peint

Caractéristiques Explications Options possibles


• Épongeable (chiffon humide)
• Lavable (éponge humide)
• Lessivable (avec produit
Lavabilité Résistance à l’humidité
détergent ne comportant pas de
solvant)
• Brossable
• Résistance modérée
Résistance à la Capacité du papier peint à
• Bonne résistance
lumière résister dans le temps aux UV
• Très bonne résistance

63
IV. Choisir son papier peint

Caractéristiques Explications Options possibles


• Raccord libre
À effectuer pour la pose du • Raccord droit
Type de raccord
papier • Raccord sauté
• Inverser les lés
• À encoller
Indiquant le support ou le type
Encollage • Sur le mur
d’application de la colle
• Préencollé
• Arrachage au mouillé
Indiquant la méthode de • Décollable à sec (strippable)
Dépose
dépose du papier • Décollable à sec par couches
(pelable)

Bon à savoir : assurez-vous que le papier que vous vous apprêtez à acheter est
compatible avec le lieu et l’usage que vous voulez en faire.

Attention aux différents lots


Sur l’emballage de votre papier peint,
vous pourrez lire une autre indication
très importante : le numéro de bain
de fabrication du papier. Assurez-
vous dans la mesure du possible que
ce bain est identique pour l’ensemble
des rouleaux achetés. Plus le papier
tendra vers une fabrication artisanale
(c’est le cas des pailles japonaises,
par exemple), plus cette précaution
sera nécessaire, car de grandes varia-
tions de teintes sont observées et pas
forcément désirées.

Autre point très important qui conditionnera non seulement le rendu final du
papier peint, mais aussi la facilité de pose et le vieillissement dans le temps
de votre revêtement, il s’agit du type de colle. Ne négligez pas cet aspect et
achetez rigoureusement la colle spécifique et adaptée à votre papier peint,
cela vous évitera bien des déboires.

64
IV. Choisir son papier peint

Exposition à la lumière
L’exposition de la pièce, c’est-à-dire la quantité de lumière présente dans la
pièce et sur les murs, est un paramètre important à retenir. Une pièce noyée
d’une lumière naturelle pourra supporter des couleurs sombres ou froides sans
en alourdir l’ambiance. à l’inverse, il faudra privilégier des couleurs chaudes
dans une pièce exposée au nord.

Quels sont les volumes ?


La perception du volume, et donc des dimensions de votre pièce, va néces-
sairement être modifiée par la teinte, la couleur, les motifs, voire le relief de
votre papier peint :
ππ De petits motifs et des tons clairs agrandissent une petite pièce.
ππ Des teintes sombres réduisent le volume, mais permettent une ambiance
feutrée.
ππ Des rayures verticales donnent de la hauteur à la pièce.
ππ Des rayures horizontales élargissent une pièce étroite.
ππ Un plafond de couleur sombre réduit cette hauteur.
ππ Un plafond clair augmente l’impression de volume.
ππ De gros motifs alourdissent une pièce même grande, pensez à panacher
avec des pans unis.

Quelle couleur choisir ?


L’harmonie des couleurs est complexe et subtile. Des
nuances dégradées créeront une ambiance douce, ce
qui est idéal pour une chambre à coucher. Par contre,
des teintes contrastées et lumineuses apporteront toni-
cité à une pièce à vivre et rehausseront un décor ou
une patine de meuble. Surtout, n’abusez pas d’un trop
grand nombre de coloris ou de motifs (trois au maxi-
mum), ils risqueraient de vous échapper et de
déséquilibrer l’harmonie de la décoration.

65
IV. Choisir son papier peint

Enfin, habiller un seul pan de mur est très tendance et vous permettra de
personnaliser votre intérieur avec un motif ou une couleur plus soutenue.
Conservez sur les autres murs un ton neutre, uni, pastel ou blanc.

Le papier peint lavable


La lavabilité est une caractéristique technique importante. Elle mesure le
niveau de résistance au nettoyage du papier peint.

Quatre niveaux de résistance à l’eau


Cette information nous renseigne sur la résistance au nettoyage du papier
peint et donc sur la méthode qui sera la plus adaptée pour son entretien.
Cette résistance à l’humidité est directement liée à la constitution du papier
peint.

Il existe quatre niveaux de résistance à l’eau :

Niveau de résistance à
Caractéristiques
l’eau
• Bas de gamme, peuvent être tamponnés à l’aide d’une
Épongeable éponge humide, mais sans frotter en surface
• Sont parfois qualifiés de dépoussiérables
• Peuvent être nettoyés avec une éponge imbibée d’eau, à
condition de ne pas insister et de manière occasionnelle
Lavable
• Papiers peints traditionnels : les papiers peints vinyles et les
papiers peints intissés
• Papiers résistants, peuvent être lessivés avec une éponge et
un détergent non agressif
Lessivable
• Souvent des papiers peints vinyles robustes et des papiers
peints intissés très denses
Brossable (ou lessivable Peuvent supporter un brossage avec un détergent non agres-
à la brosse) sif, de manière plus fréquente que le papier lessivable

66
IV. Choisir son papier peint

Selon la pièce à tapisser


Cette indication de résistance à l’eau vous sera extrêmement précieuse, ne la
manquez pas ! Elle est très utile selon la destination et l’usage de votre papier
peint, notamment :
ππ un lieu humide (cuisine, salle de bain) ;
ππ une chambre d’enfant ;
ππ un couloir ou une montée d’escalier où les mains vont venir frotter sur le
mur plusieurs fois par jour.
Il est important de choisir votre papier peint selon la pièce de destination.

Bien comprendre l’information


L’information portant sur le raccord ne renseigne aucunement sur un retrait
possible du papier peint lors du séchage.
Ainsi, les pailles japonaises ne possèdent aucun raccord, mais présentent un
retrait caractéristique lié à la constitution du papier et non à son motif.

La résistance à la lumière
Parmi les cinq informations apparaissant sur l’emballage des rouleaux de
papier peint et caractérisant le revêtement, on relève la résistance à la
lumière.

Trois niveaux de résistance à la lumière


L’information sur la résistance à la lumière permet de
définir et de conditionner la tenue des couleurs dans
le temps. Ce paramètre de résistance est établi selon
la norme NFQ64002.
À l’issue d’un test de détérioration des couleurs sous
lampe zénon pendant 72 heures, il est attribué au
papier peint un niveau de résistance sur une échelle
de huit. À chaque niveau de résistance correspond un
petit pictogramme.

67
IV. Choisir son papier peint

Tableau explicatif des trois niveaux de résistance à la lumière

Niveau de résistance
Appréciation Type de papier peint
à la lumière
• Papiers peints vinyles ordinaires
Résistance inférieure à 3 Résistance modérée
• Papiers peints intissés classiques
Résistance comprise entre • Papiers peints vinyles robustes
Bonne résistance
4 et 5 • Papiers peints intissés épais
• Papiers peints haute robustesse
Résistance supérieure à 6 Très bonne résistance • Papiers peints intissés haute
densité

Selon les pièces


Bien évidemment, la résistance à la lumière n’est pas toujours un critère de
choix fondamental, tout dépend de la pièce à retapisser. Selon la destina-
tion de votre papier peint, le lieu et peut-être une exposition très limitée à la
lumière, ce paramètre peut très bien ne pas revêtir une importance capitale.

Mais cela peut s’avérer tout autre pour un papier posé dans un salon ou sur
les murs d’une chambre bien exposée à la lumière naturelle. Votre décoration
pourrait alors perdre rapidement de son effet décoratif.

Le papier peint raccord


Pour les débutants, il est conseillé d’opter pour des papiers peints sans raccord
ou avec raccord libre, sans complications… Pour les autres, il est important de
bien connaître les différents types de raccord lorsqu’il y a des motifs.

Le mode de raccord qu’il faut effectuer lors de la pose du papier peint est
directement lié au dessin du papier peint, c’est-à-dire à la fréquence et à la
taille du motif.

68
IV. Choisir son papier peint

Types de raccord, illustrés par un pictogramme explicite :

Types de raccord
Technique
papier peint
• Ne possède aucun raccord
• Au moment de la pose, les lés se posent les uns à côté des autres
Papier à raccord
• Pose la plus simple, n’entraîne aucune chute de papier
libre
• Concerne tous les papiers peints unis et des papiers à motifs conçus
pour une absence totale de raccord
• Possède des motifs qui traversent le lé et doivent se retrouver sur le
lé d’à côté, à la même hauteur
• Chaque lé doit être découpé en tenant compte de ce décalage,
Papier à raccord
cette découpe engendre une chute de papier, suivant la hauteur du
droit
raccord
• Concerne tous les papiers peints dont les motifs sont décalés sur
deux lés jointifs
• Motifs alignés uniquement un lé sur deux
• Hauteur du raccord indiquée sur les rouleaux : facilite le repérage et
Papier à raccord le calcul du nombre de rouleaux à prévoir
sauté • Les chutes peuvent s’avérer assez importantes
• Concerne tous les papiers peints à gros motifs, aux grandes formes
géométriques ou arabesques
• Certains papiers peints (rares) nécessitent une pose des lés inversés,
un de haut en bas puis le suivant de bas en haut
Inversion des lés
• Concerne quelques papiers peints unis ; cette méthode est censée
rendre les raccords invisibles

Bon à savoir : certains papiers laissent le choix entre deux types de raccord. Ils
indiquent soit « raccord libre », soit « raccord sauté ».

Le papier peint écologique


Pour ceux et celles qui veulent faire un geste pour la planète et limiter le
nombre de polluants dans leur habitation, il y a la solution du papier peint
écologique.

Un geste pour la planète


Le papier peint n’est encadré par aucune réglementation et il n’existe aucun
label spécifique.

69
IV. Choisir son papier peint

Le papier peint est un produit grandement polluant, il parti-


cipe à la déforestation, contient du chlore, des métaux
lourds (encres) et rejette, lors de sa fabrication, des compo-
sés organiques volatils. Si vous avez le souci de préserver la
planète et l’environnement, certains fabricants commercia-
lisent maintenant du papier peint contenant des proportions
importantes de papier recyclé, parfois même dans leur totalité.

Ces papiers peints peuvent être :

ππ issus de forêts entretenues et gérées équitablement ;


ππ fabriqués à basse consommation d’énergie en utilisant du papier recyclé,
les encres intégrées sont alors sans solvant et à base d’eau.

Avantages : une maison saine


En choisissant un papier écologique, vous contribuez à préserver le capi-
tal forestier de la planète. Vous offrez à vos enfants un environnement sain,
exempt de produit toxique. Ces produits sont entièrement recyclables.

Vous respectez vos murs et leur permettez d’absorber la vapeur d’eau et de


respirer alors que les papiers peints vinyles et les colles associées avec résines
synthétiques constituent des barrières imperméables.

Inconvénients : rare et cher


Le choix actuellement présent sur le marché est encore bien restreint. Il existe
peu de modèles et donc une grande marge d’innovation pour les fabricants.
De plus, les informations délivrées sur les étiquettes sont souvent très minces
et ne renseignent pas toujours précisément sur la provenance et la proportion
de papier recyclé contenu dans le produit.

Attention, ne vous contentez pas d’opter pour un papier peint écologique,


choisissez aussi une colle d’origine végétale, cellulosique et donc ne conte-
nant aucun produit toxique.

Le prix reste un peu élevé : à partir de 30 € le rouleau de papier peint.

70
IV. Choisir son papier peint

La solution du papier peint ingrain


Le papier peint ingrain est un revêtement mural composé à 90 % de papier
recyclé et de fibres textiles. Il présente souvent de petits reliefs dus à l’inclu-
sion de particules de bois ou de balle d’avoine. De plus, il est très résistant.

Entièrement recyclable, il masque les défauts et micro-fissures du support,


existe en plusieurs grammages (parfois même en plusieurs coloris) et se peint
facilement.

Son prix est très bas, compte tenu de toutes ces qualités. Comptez à partir de
15 € le rouleau.

Finaliser son choix de déco


Une fois toutes ces considéra-
tions étudiées, essayez de
cerner au mieux votre style et
la touche décorative que vous
voulez introduire dans votre
pièce. Laissez s’exprimer tous
les membres de la famille et
évitez les a priori, des idées
nouvelles peuvent émerger.
Puis retenez quelques types et
nuances de papiers peints.

À ce stade, la visite dans un magasin s’impose. L’achat d’un rouleau de deux


ou trois papiers peints peut valoir le coup. Vous pourrez ainsi dérouler dans
votre intérieur le papier peint pressenti. Rien ne vous empêche de le fixer
temporairement au mur, de le déplacer avec la lumière, de vous l’approprier
pendant plusieurs jours. De cette manière, vous verrez assez rapidement si le
papier peint répond à votre attente…

Mais tentez d’effectuer une bonne sélection au préalable, sinon cela risque de
vous coûter cher en rouleaux.

71
IV. Choisir son papier peint

AA Pour aller plus loin


Astuces

Ne vous trompez pas de papier peint


par Philluca

Sur certains sites Internet, vous pouvez tester la décoration de votre intérieur :
des logiciels vous permettent d’habiller vos murs et votre canapé de toutes les
couleurs de l’arc-en-ciel de façon virtuelle et sans frais !

Si vous êtes débutant


par Philluca

Si vous ne possédez aucune expérience, retenez un papier peint intissé. La colle


s’appliquant sur le mur, la pose d’un papier peint intissé est on ne peut plus
simple, vous pouvez vous affranchir de la table à tapisser et même de la prise de
mesure. Ne vous embêtez pas non plus avec des raccords, choisissez un papier
peint uni ou sans raccord.

La grandeur des motifs


par Philluca

Si vous voulez agrandir une pièce, choisissez un papier peint à motifs espacés.
Par contre, pour créer une ambiance intime dans une pièce de grande dimension,
n’hésitez pas à opter pour des motifs plus larges et gros.

Questions / réponses de pro

Papier peint sur peinture brillante


Je souhaiterais poser du papier peint sur une peinture brillante. Est-ce que cela
peut tenir ? Sinon, que puis-je faire ?
Question de Christelle

72
IV. Choisir son papier peint

ΔΔ Réponse de Jean-le-bricoleur
Pour poser du papier peint sur une peinture brillante, vous allez devoir pré-
parer un peu votre support, sinon l’adhérence ne sera pas suffisante. Vous
pouvez la poncer fortement, mais l’application d’un primaire d’accrochage
vous garantira un meilleur résultat et surtout beaucoup moins de poussière !

Papier peint sur du plâtre


Il y a quelques jours, j’ai posé du papier peint sur une cloison en plâtre. Je
n’étais déjà pas très confiant au moment de la pose, mais maintenant le papier
se décolle. Que dois-je faire ?
Question de André

ΔΔ Réponse de Marjo
Le papier se décolle et c’est normal, car un support en plâtre est trop poreux.
Il faut donc appliquer une sous-couche d’impression qui jouera le rôle de
fixateur, et votre papier tiendra.

73
V.
Les techniques de pose

Il existe trois procédés pour poser du


papier peint : le papier peint adhésif,
le papier peint magnétique, le collage
classique. La pose collée classique
demande du matériel (colle, table à
tapisser, pinceau, etc.), de la prépara-
tion et de l’attention. Ne ratez
aucune étape, préparez votre mur,
votre colle et suivez les instructions
pour poser, déposer, nettoyer.

La pose collée classique


Le papier peint en pose collée tapisse les murs de nos maisons depuis des
décennies, et nous ne sommes pas prêts de nous en passer. D’autant plus
que des procédés modernes ont rendu sa pose et sa dépose beaucoup plus
simples, accessibles à tous, même aux moins expérimentés.

74
V. Les techniques de pose

Des variantes selon les papiers peints


La pose collée n’a pas la même mise en
œuvre pour tous les types de papier peint :

ππ Pour un papier peint classique, la pose


nécessitera l’utilisation d’une table à
tapisser, car c’est le papier qui reçoit
la colle. Cette pose n’est pas la plus
simple, ni la plus rapide.
ππ Pour un papier peint intissé, la colle
est appliquée directement sur le support, ce qui facilite grandement la
tache. Les lés peuvent même être découpés une fois en place au cutter.
Ce papier n’a donc besoin d’aucune préparation avant la pose (pas de
mesures, de table à tapisser ni de temps de détrempage).
ππ Pour un papier peint pré-encollé, sa préparation est simple, car il a reçu
un pré-encollage lors de sa fabrication. Les lés doivent être trempés dans
l’eau juste avant l’application sur le support (le temps peut varier d’un
modèle de papier à l’autre). Vous vous épargnez ainsi la préparation de la
colle et son repos. Les papiers peints préencollés sont souvent des vinyles.
Bon à savoir : il est conseillé d’utiliser un bac assez grand et profond pour faci-
liter cette trempe. Le lé est enroulé à l’envers, plongé dans l’eau, retiré, égout-
té, puis appliqué contre le mur comme un lé classique.

Avant de vous lancer


Le papier peint que vous avez choisi doit être adapté à la contrainte du lieu
concerné : humidité, entretien fréquent (enfants)…

Ensuite, vous devrez procéder, seul ou avec de l’aide, au calcul du nombre de


rouleaux de papier nécessaires à la bonne couverture de votre surface.

Puis il faudra acheter la colle spécifique au papier peint choisi ainsi que les
outils nécessaires à la bonne exécution de la pose du papier peint.

Vous êtes au pied du mur, il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

75
V. Les techniques de pose

La table à tapisser
Pour coller le papier peint, il est nécessaire de vous équiper d’outils
indispensables :

ππ la table à tapisser ;
ππ la colle (adaptée au papier peint) ;
ππ ainsi que tous les petits outils comme une brosse, une spatule à marou-
fler, un chiffon, un cutter…

Une pose facilité


La table à tapisser est incontournable pour col-
ler du papier peint. Elle permet d’encoller et de
découper facilement et proprement les lés de
papier à poser aux murs. Elle se caractérise par :

ππ une table pliante, planche sur tréteaux ou porte sur tréteaux ;


ππ des dimensions de 180 à 300 × 60 cm ;
ππ un plateau soit en bois soit en stratifié blanc, avec des piétements légers
métalliques ou en bois ;
ππ sur certaines tables à tapisser, une règle graduée métallique est intégrée
dans la longueur du plateau, facilitant la mesure des lés ;
ππ un prix à partir de 20 €.
Au fur et à mesure de la pose du papier peint, pensez à nettoyer la table à
tapisser entre l’encollage de chaque lé. À la fin du chantier, même si vous
avez pris soin de nettoyer la table à tapisser, il vous en coûtera tout de même
un peu de peine pour lui redonner un aspect propre et sec. Utilisez de l’eau
très chaude et frottez avec du papier journal.

Autres outils
Une fois votre table à tapisser installée dans la pièce où vous prévoyez votre
chantier, reste à réunir le petit matériel indispensable à l’exécution de la pose.

76
V. Les techniques de pose

Voici ce dont vous aurez besoin pour effectuer chacune des étapes :

ππ Pour dimensionner et découper les lés : mètre, crayon à papier, ciseaux,


cutter, règle.
ππ Pour repérer la verticalité du mur : un fil à plomb ou une équerre, élé-
ment indispensable, car les murs sont rarement droits !
ππ Pour aider au mélange de la colle : une spatule longue ou cuillère en bois
(respectez bien les consignes pour sa préparation, elle doit présenter une
très bonne homogénéité).
ππ Pour appliquer la colle sur le papier (ou sur le support, suivant le type de
votre papier peint) : une brosse à encoller.
ππ Pour soigner les raccords et autres finitions : un petit pinceau.
ππ Pour lisser le papier peint une fois posé et en chasser l’air emprisonné :
une brosse à maroufler (elle s’utilise toujours du centre vers les bords du
lé).
ππ Pour écraser les joints : une roulette à joint (une fois les lés posés, elle
permet de réussir au mieux la réalisation des joints ; à éviter avec les
papiers peints à relief, car vous écraseriez le dessin).

La colle à papier peint


Pour un bon résultat, la colle doit être adaptée au papier peint et être prépa-
rée selon les instructions précisées sur l’emballage.

À chaque papier sa colle


À chaque qualité ou type de papier peint cor-
respond une colle spécifique. Son choix n’est
donc pas à faire à la légère, car si vous utili-
sez une colle non adaptée, cela risque de
mettre en péril la pose du papier et d’entraî-
ner des décollements ainsi qu’un très mauvais
vieillissement du revêtement.

77
V. Les techniques de pose

Le tableau qui suit recense ces différents types de colle et les papiers peints
pour lesquels elles sont prévues.

Type de colle Pour quel type de papier peint ?


Papiers légers
Colle universelle Papiers peints épongeables ou lavables
Frise papier
Papiers peints lessivables
Colle vinyle Papiers peints lourds, épais ou à fort relief (y compris les papiers à
peindre)
Colle papier
Papier peint intissé
intissé
Colle frise vinyle Frise vinyle, possédant un plus haut pouvoir fixant
Colle écologique* Papier peint écologique

* à base d’amidon ou de cellulose, sans produit toxique.

Suivant son type, chaque colle présente des spécificités :

ππ composants différents ;
ππ permet ou non de repositionner le papier peint au moment de la pose ;
ππ tache ou non.
Lisez bien le mode d’emploi sur l’emballage et informez-vous au préalable des
précautions à prendre.

Préparation
Essayez de préparer le volume nécessaire
à une utilisation rapide, car si la colle
attend trop, elle peut perdre ses qualités :

ππ Respectez le dosage préconisé par le


fabricant.
ππ Préparez le volume d’eau froide
prévu.

78
V. Les techniques de pose

ππ Faites tourner l’eau pour créer un tourbillon avec la cuillère, jetez-y les
flocons doucement, pour éviter toute formation de grumeaux, sans arrê-
ter de tourner.
ππ Mélangez jusqu’à dissolution complète. La colle doit présenter un aspect
lisse et une homogénéité parfaite (pas de grumeaux).
ππ Respectez scrupuleusement le temps de repos afin que la colle soit
homogène.
La colle est prête à être utilisée, il vous faut passer maintenant à l’étape d’en-
collage du papier peint.

Prix
Le prix d’un pot de colle à papier peint est tout à fait abordable.

Comptez environ 5 € pour un pot de 200 g de colle universelle (8 à 10 rou-


leaux) et 14 € pour une colle naturelle (8 rouleaux).

Les techniques de base


La colle à papier peint est préparée, les outils à portée de main et la table à
tapisser prête à l’emploi. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer pour la pose de
votre papier peint.

Étapes
Avant de poser le papier
peint, pensez sécurité :
démontez toutes les
façades électriques, les
interrupteurs et les prises
avant de commencer votre
chantier de pose du papier
peint.

79
V. Les techniques de pose

Ensuite, la pose du papier peint se fait en cinq étapes :

ππ La découpe des lés après mesure. Un lé de papier est une bande de


papier peint, coupé dans un rouleau et destiné à être posé sur le support.
ππ L’encollage des lés (application de la colle) en utilisant la table à tapis-
ser. Cette étape est différente pour la pose du papier peint intissé qui est
spécifique.
ππ La pose des lés, semblable quel que soit le type de papier.
ππ Le marouflage est l’étape majeure qui permet de chasser l’air sous le
papier peint et d’éviter les bulles en lissant le papier (partir du centre du
lé vers l’extérieur).
ππ L’arasament est l’ultime étape. Cela consiste à découper les morceaux de
papier peint que l’on a fait dépasser en haut et en bas du panneau.
Pour bien poser du papier peint, la pose du premier lé doit être parfaite, car
elle conditionne tout le reste. Un léger défaut de verticalité ne pourra que
s’amplifier avec les lés successifs.

Pose des lés : en règle générale


Commencez toujours en partant de la source de lumière, la fenêtre la plupart
du temps : les ombres des sur-épaisseurs des raccords seront en effet beau-
coup moins visibles à la lumière du jour.

Définissez le repère vertical à l’aide d’un fil à plomb ou d’une équerre : maté-
rialisez ce trait de haut en bas avec un crayon à papier. Profitez-en pour faire
le tour de la pièce avec votre fil à plomb.

Une erreur à ne pas commettre : se fier aux angles des murs ou des lignes
verticales définies par les fenêtres ou les portes. Dans les maisons anciennes
ou même certains appartements non récents, les murs ne sont jamais droits.

80
V. Les techniques de pose

Cas particuliers
Si votre pièce possède un élément visuel ou géométrique important (chemi-
née ou montée d’escalier), commencez par centrer la pose du papier peint
autour de cet élément : le décor ne peut souffrir d’un défaut de pose ou d’un
motif décalé autour d’un élément important du décor, l’œil le verrait en pre-
mier en rentrant dans la pièce.

Le problème des raccords se pose très souvent avec le papier peint à motifs,
car plus les motifs sont gros, plus les dessins seront difficiles à faire coïncider
et plus le décalage sautera aux yeux. Vous devez déterminer au préalable
l’endroit de la pièce où ce décalage sera moins visible (derrière une porte sou-
vent ou un décrochement de mur) et débutez par cet endroit de la pièce.

Poser du papier peint sans expérience


Si vous ne possédez aucune
expérience, optez pour une
pose facile et retenez le
papier peint intissé :

ππ La colle s’appliquant
sur le mur, la pose d’un
papier peint intissé est
on ne peut plus simple.
ππ Pas de table à tapisser ni
prise de mesure, il suffit
de découper après la pose les morceaux de papier qui dépassent en haut
et en bas des lés.
ππ Ne vous embêtez pas non plus avec des raccords et choisissez un papier
peint uni ou sans raccord.
Vous pouvez également faire appel à un poseur de papier peint professionnel.

81
V. Les techniques de pose

Décoller du papier peint


Avant de coller le papier peint que vous venez de choisir, il faut vous intéres-
ser de plus près à l’état du support qui va le recevoir.

Vous avez peut-être encore sur vos murs le papier peint précédent, abîmé ou
démodé. Il faut donc le déposer, car pour une tenue durable et un résultat
propre, il est absolument déconseillé de poser le nouveau sur l’ancien.

Idéal avant une nouvelle pose


L’eau de la nouvelle colle pourrait inte-
ragir avec l’ancienne colle et
provoquer des boursouflures, voire le
décollement des lés neufs : les défauts
de l’ancien papier transparaîtraient à
travers le neuf, sans compter les rac-
cords des anciens lés. De plus, empiler
des couches de papier les unes sur les
autres augmente les risques de propa-
gation d’un incendie et empêche un mur de respirer correctement.

Enlever l’ancien papier vous donne donc accès au support et vous permet de
traiter un mur atteint de moisissures ou de combler des fissures que le temps
n’aurait pas arrangées.

Cas spécifiques
Certains papiers, tels que les papiers vinyles, sont par définition prévus pour
résister à l’humidité, leur imperméabilité est une de leurs qualités. Il est donc
normal qu’ils soient plus difficiles à décoller.

Pour faciliter la dépose de ces papiers peints, que vous ayez choisi la méthode
à froid ou à chaud, il est conseillé de griffer fortement la surface du papier
peint vinyle à l’aide d’une brosse métallique pour permettre à l’eau de
pénétrer.

82
V. Les techniques de pose

Il faut également faire attention avec les papiers peints pelables, qui ont la
particularité de se dédoubler au moment de la dépose. La couche superficielle
se retire à sec et la sous-couche du papier peint reste sur le support. Si cette
dernière ne présente pas d’aspérités ou de parties arrachées, et si l’ancien
papier peint a été correctement posé (raccords parfaits et surface intacte et
non déchirée), vous pouvez l’utiliser comme papier d’apprêt et poser le papier
peint suivant par-dessus… une aubaine !

Enfin, le papier peint intissé peut être arraché à la main et à sec. Aucun reste
de colle sur le mur. À condition bien sûr que la pose ait été effectuée dans les
règles de l’art, c’est-à-dire avec la colle adaptée.

Méthodes
Il existe deux méthodes pour décoller le papier peint :

ππ décoller à chaud avec une décolleuse de papier peint ;


ππ décoller à froid.
Vous allez dans les deux cas utiliser de l’eau (sous forme liquide ou vapeur),
alors ne prenez pas de risque avec l’électricité et garantissez votre sécurité :
pensez à démonter les façades électriques, à retirer les fusibles et utilisez une
rallonge pour vous alimenter en courant électrique si nécessaire.

Décoller à froid : efficace, mais long


Décoller le papier peint à froid est simple et ne nécessite
que de l’huile de coude, de la patience et des gants…
Cela consiste à appliquer sur le papier peint, à l’aide
d’une éponge, un produit de décollement dilué dans de
l’eau (respectez bien la proportion indiquée). Plusieurs
couches de papier peint obligent à plusieurs applications.

Ensuite, laissez agir une dizaine de minutes et décollez


le lé en grattant avec une spatule. En cas de difficulté,
n’insistez pas trop sur le support, car vous risqueriez de
griffer la surface et auriez des fissures à reboucher !

83
V. Les techniques de pose

Cette méthode donne de bons résultats sur des papiers traditionnels de faible
épaisseur (papier peint mural).

Astuce : pour décoller le papier peint à l’eau, vous pouvez aussi utiliser, et
avantageusement, du vinaigre d’alcool ou de la lessive Saint-Marc, produits
bien plus naturels que le produit de décollement et si bon marché !

Décoller à chaud : la décolleuse


Pour les autres types de papier (papier peint vinyle, papier peint vinyle
expansé, papier peint à peindre, toile de verre, paille japonaise…), la méthode
du décollage à chaud s’avère souvent plus efficace. Le décollage à chaud du
papier peint utilise la vapeur d’eau. Plus besoin de gratter, la vapeur décolle
le papier qui se détache alors facilement. Il suffit de plaquer un embout en
forme de plateau contre le mur. La décolleuse de papier peint est constituée :

ππ d’un réservoir contenant de l’eau ;


ππ d’un plateau décolleur équipé de poignées, par lequel sort la vapeur
d’eau. Vous appliquez ce plateau contre le mur pendant quelques
secondes, le papier et la colle sont détrempés par la vapeur.
Une décolleuse est alimentée
soit par le courant électrique,
soit par une bouteille de
butane. Certaines précautions
sont donc à prendre. Tout
d’abord, la décolleuse de
papier peint libère une grande
quantité de vapeur d’eau et
crée beaucoup d’humidité. La
pièce doit donc être fortement
aérée après l’utilisation pour
permettre aux murs de sécher. De plus, si votre support est en plâtre, veillez à
ne pas laisser trop longtemps le plateau en contact avec le mur, la vapeur
peut pénétrer très vite à l’intérieur. Vous pourrez avoir ensuite de grandes dif-
ficultés à le faire sécher.

84
V. Les techniques de pose

Différents paramètres permettent d’évaluer une décolleuse de papier peint.

ππ La puissance : à partir de 2 000 W ; plus la puissance est élevée, plus


l’appareil sera opérationnel rapidement.
ππ Le débit vapeur : de 50 à 100 g/min ; sur les appareils haut de gamme,
ce débit est réglable.
ππ La capacité de la cuve : jusqu’à 4 litres, elle détermine son autonomie.
ππ La longueur du tuyau et du câble : jusqu’à 3 mètres.
ππ Elle peut être équipée d’un disjoncteur thermique, ce qui offre plus de
sécurité.
Une décolleuse de papier peint permet une décolle plus facile, car elle agit
rapidement et sans avoir à gratter le mur.

De plus, elle s’utilise sans ajout de produits détergents ou de solvants et elle


vient à bout des papiers les plus résistants, vinyles, papiers épais et papiers à
peindre.

Il existe cependant quelques inconvénients. En effet, le tuyau est flexible,


obligeant l’utilisateur à tenir le plateau au plus près du mur, donc à tendre le
bras ou à monter sur un escabeau.

De plus, l’humidité dégagée est importante. Il faut veiller à ce que le support


soit sec avant de passer à l’étape suivante, cela peut mettre plusieurs jours
suivant la saison et la température ambiante.

Une décolleuse de papier peint peut s’acheter dans les magasins de bricolage
(à partir de 50 € pour les modèles les plus simples), mais elle peut également
se louer (environ 20 € par jour).

Le nettoyage du papier peint


Vous avez posé un nouveau papier peint chez vous et souhaitez l’entretenir le
mieux possible ou nettoyer une tache ? Voici ce qu’il faut savoir.

85
V. Les techniques de pose

Résistance du papier peint


Le papier peint peut être soumis à rude
épreuve, car il est en permanence exposé,
que ce soit aux graisses dans la cuisine, aux
vapeurs humides dans la salle de bains, aux
mains sales des enfants dans la montée de
l’escalier, sans compter les coups de crayon
de couleur dans la chambre des enfants…

Avant de nettoyer son papier peint, il faut


se rappeler qu’il existe quatre niveaux de
résistance à l’humidité et à l’entretien.

ππ Papier peint épongeable ou dépous-


siérable : pas de frottement, nettoyage
avec un chiffon humide.
ππ Papier peint lavable : lavage occasion-
nel avec une éponge mouillée.
ππ Papier peint lessivable : plus robuste, lavable avec une éponge mouillée
et du détergent.
ππ Papier peint brossable : brossage occasionnel avec un détergent.

Selon le type de papier peint


Tous les papiers peints ne supportent pas d’être nettoyés, c’est le cas des
papiers peints d’entrée de gamme, de faible épaisseur et de faible résistance ;
ainsi que des papiers peints fragiles comme la paille japonaise.

En fait, considérez que seuls les papiers peints vinyles, vinyles expansés et les
papiers peints intissés de bonne épaisseur peuvent réellement s’entretenir.

Enlever une tache


En règle générale, intervenez le plus rapidement possible, cela évitera peut-
être qu’elle ne s’incruste dans le papier peint.

86
V. Les techniques de pose

Globalement, pour enlever une tache, il est conseillé d’y aller petit à petit et
crescendo si votre papier peint le supporte. Essayez de frotter doucement
avec un chiffon sec, notamment si la tache est humide. Puis, utilisez une
simple gomme blanche (pas de gomme colorée !), ou éventuellement une
« gomme magique » : beaucoup de taches disparaissent ainsi ! Si ce n’est pas
suffisant, humidifiez le chiffon et recommencez, sinon prenez une éponge
trempée dans de l’eau savonneuse, de l’eau froide vinaigrée, de l’eau javelli-
sée, etc.

87
V. Les techniques de pose

AA Pour aller plus loin


Astuces

Le marouflage
par Bernardetmarie12

Maroufler, c’est tout simplement chasser les bulles d’air lorsque l’on pose un lé
de papier peint, un autre revêtement ou un sticker, que ce soit directement sur
un mur ou sur un autre support.
Pour un lé, commencez par le haut, posez le revêtement encollé (ou collez-le si
la colle est déjà sur le mur) et au fur et à mesure, chassez les bulles d’air avec
une brosse spéciale large à poils courts en balayant à droite et à gauche, jusqu’à
ce que toutes les bulles aient disparu.
Si vous collez entièrement le lé, vous aurez des difficultés à faire disparaître les
bulles. Mais avec une épingle, vous pourrez éventuellement faire sortir l’air et
passer une roulette pour fignoler.
Le mieux est donc de coller votre lé progressivement afin que, lorsque vous arri-
vez au niveau de la plinthe, aucun défaut ne soit visible.
par Philluca

Le terme de marouflage signifie coller une matière sur une autre matière, par
exemple une toile peinte sur un panneau de bois, et ce, avec de la colle forte. Ce
terme a depuis été détourné pour le papier peint. Dans les émissions de déco,
il est souvent utilisé pour désigner l’action de chasser les bulles d’air entre un
papier peint fraîchement posé et le mur.

Comment estimer la quantité de papier peint nécessaire ?


Étant donné que le papier peint est vendu en bandes, il est très fréquent que l’on
en achète plus que nécessaire. Voici quelques conseils afin d’estimer la quantité
de papier peint dont vous avez besoin :
ππ Calculez le nombre de mètres carrés de mur que vous allez recouvrir.
ππ Calculez la surface des portes et fenêtres et retirez ce nombre du nombre
précédent.

88
V. Les techniques de pose

ππ Divisez le nombre obtenu par 25 puis rajoutez 20 %.


ππ Pour être plus sûre, rajoutez encore 25 %, pour les erreurs, pertes et autres.
ππ Demandez au vendeur de papier peint de vérifier vos calculs.
Prévoyez un rouleau supplémentaire en cas de dégât des eaux par exemple, afin
d’être certain de pouvoir faire les retouches. Car si le modèle n’est plus dispo-
nible, vous serez obligé de retapisser l’ensemble de la pièce.

Poser du papier peint au plafond


Poser du papier peint au plafond est un travail assez délicat. Il est préférable
d’avoir déjà une certaine expérience et de procéder à deux pour un résultat
optimal.
Commencez par vous munir de deux escabeaux ou d’un échafaudage pour tra-
vailler à l’aise et en sécurité en hauteur. Avant de commencer la pose du papier
peint, il convient d’avoir bien préparé le support pour faciliter l’encollage et la
bonne tenue. Si vous tapissez la pièce entière, murs et plafond, il est préférable
de commencer par le plafond.
Pour éviter que les raccords soient trop visibles au plafond, posez le papier per-
pendiculairement à la fenêtre. Coupez le courant et démontez le plafonnier (ou
la suspension) pour faciliter la pose. Laissez dépasser la douille ou logez les fils
dans le trou.
La première étape consiste à préparer les lés de papier peint à poser au plafond :
ππ Préparer la colle à tapisser, selon les dosages et le mode d’emploi indiqués
sur le produit et déplier la table à encoller au besoin.
ππ Mesurer la longueur d’un lé et reporter la dimension sur le rouleau, sans
oublier un surplus d’environ 10 cm pour les découpes. Découper autant de
lés que nécessaire à l’aide d’une paire de ciseaux ou d’un cutter.
ππ Étaler sur chaque lé la colle de façon généreuse à l’aide de la brosse,
du centre vers les bords. Les replier sur eux-mêmes en accordéon ou en
portefeuille pour que la colle s’imprègne. Respecter le temps de pose
prévu.
Si les dimensions du plafond sont inégales, prenez les mesures pour chaque lé.
Encollez-les au fur et à mesure et rangez-les dans l’ordre de la pose. Si le papier
nécessite un double encollage, encollez le plafond et attendez le temps indiqué.

89
V. Les techniques de pose

Ensuite, vous pouvez vous attaquer à la pose des lés. Pour cela, installez l’écha-
faudage ou les escabeaux. Commencez à poser votre papier peint par un angle
de plafond :
ππ Tenez votre brosse à maroufler à portée de main.
ππ Alignez la partie haute du lé le long des bords des murs, en laissant
dépasser le papier d’environ 5 cm sur la largeur pour la découpe, pendant
que la deuxième personne supporte la longueur restante du lé. Veillez à ce
que le papier soit posé de façon parfaitement droite.
ππ Redécollez et repositionnez-le au besoin.
ππ À l’aide de la brosse à tapisser, marouflez la partie haute de l’intérieur vers
l’extérieur pour chasser l’air.
ππ Travaillez ensemble de façon coordonnée en dépliant petit à petit le lé et
en le marouflant.
De la même façon, posez les lés suivants, sans tenir compte pour le moment de
la place du plafonnier ou de la suspension. Après en avoir posé plusieurs, enle-
vez les surplus de colle à l’aide d’une éponge mouillée.
Pour finir, il faut effectuer les découpes du papier peint avec une spatule large et
un cutter. Marquez un pli droit avec la lame de la spatule et suivez le fil avec le
cutter pour couper le rebord. Le long des raccords des lés, passez la roulette de
tapissier.
Au niveau de la suspension ou du plafonnier :
ππ Si l’éclairage se trouve entre deux lés, découpez aux ciseaux l’emplacement
nécessaire sur les deux lés.
ππ Si l’éclairage se trouve dans un lé, faites une croix avec un cutter et
faites sortir la douille ou les fils. Découpez ensuite les parties inutiles, du
diamètre du plafonnier par exemple. Marouflez pour l’encoller.
ππ Remontez l’éclairage seulement lorsque le papier peint est bien sec.

Questions / réponses de pro


Nettoyer la table à tapisser
Comment nettoyer sans trop de difficultés la table à tapisser ? La dernière fois,
cela m’a pris beaucoup de temps et d’énergie, pour un résultat pas terrible.
Question de Gérard

90
V. Les techniques de pose

ΔΔ Réponse de El Che
En fait, il est préférable, même si c’est assez pénible, de la nettoyer entre
chaque encollage de lé. Utilisez de l’eau très chaude et enfin, frottez bien
avec du papier journal.

Quel rouleau utiliser pour déposer de la colle à tapisser ?


Je viens d’acheter du papier peint intissé pour refaire ma chambre. On m’a
conseillé de ne pas utiliser n’importe quel rouleau pour déposer la colle sur les
murs. Comment faire adhérer au mieux le papier ?
Question de Lydie72

ΔΔ Réponse de Franflin
Pour faire adhérer correctement votre papier intissé, vous devez appliquer
une certaine quantité de colle, de l’ordre de 200 g/m². Le rouleau applica-
teur doit donc être adapté et posséder des poils moyens. Des poils courts ne
seraient pas assez généreux et un rouleau en mousse ne ferait pas l’affaire,
la colle atterrirait ailleurs que sur le mur.

Peindre sur du papier peint


Je voudrais repeindre sur du papier, mais il se décolle à certains endroits. Je dois
pouvoir le recoller, puis procéder à l’application de ma peinture par-dessus sans
souci ?
Question de Lucien

ΔΔ Réponse de Philluca
Eh bien non, pas nécessairement, car si votre papier est décollé par endroits,
c’est qu’il présente des signes de mauvaise adhérence due soit à son âge,
soit à l’état du support qui se dégrade… Il risque de se décoller un peu plus
loin dans quelque temps, et là, vous ne pourrez pas intervenir sous votre
peinture. Une seule solution : la dépose…

Colle de frise impossible à enlever


J’essaie d’enlever la colle qui collait la frise de ma salle de bain, mais elle n’a
rien à voir avec la colle habituellement utilisée. Elle ressemble davantage à de

91
V. Les techniques de pose

la colle néoprène ou même du silicone pour faire les joints de salle de bain et
cuisine ! Que puis-je faire ? J’ai tout essayé : lessive de pin, produit spécial pour
enlever le papier peint et même en grattant à la spatule, je n’y arrive pas !
Question de Vaya

ΔΔ Réponse de Rémy
Vous pouvez essayer de chauffer les résidus de colle restants à l’aide d’un
sèche-cheveux ou d’un décapeur thermique. La colle sera ainsi ramollie et
plus facile à éliminer.
ΔΔ Réponse de Aude Masson – L’habitat bioclimatique
On peut également utiliser du décapant pour les restes de colle (colle
moquette, etc.) : Décap’ vert® ou Fluxaf green®. S’il n’en reste pas beau-
coup et que ce n’est pas épais, peut-être qu’un bon coup de spatule acier ou
de papier de verre suffirait !

92
VI.
L’achat

Cette section consacrée à l’achat vous guidera dans votre choix d’un profes-
sionnel de la pose (pour ceux qui n’oseraient pas se lancer), d’un magasin
où trouver votre papier idéal et vous renseignera sur les coûts que vous allez
engager dans la décoration de votre habitation.

Le poseur de papier peint


Vous souhaitez poser du papier peint chez vous ? Deux choix s’offrent
à vous : coller vous-même ou faire appel à un poseur de papier peint
professionnel.

Un travail sur devis


Si vous choisissez la pose de papier peint par un
professionnel, n’hésitez pas à demander plusieurs
devis détaillés (au moins trois) :
ππ avec préparation du support ou pas ;
ππ avec achat du papier peint ou pas…

93
VI. L’achat

Pendant la visite des professionnels, interrogez-les, demandez-leur conseil et


faites bien apparaître sur le devis l’ensemble des traitements retenus.

Ensuite, pendant le chantier, montrez-vous présent et vérifiez que la prépa-


ration des fonds est réalisée comme indiquée sur le devis : produits utilisés,
nombre de couches, respect des temps de séchage.

Quel coût ?
La TVA est à taux réduit de 5,5 % jusqu’au 31 décembre 2011 !

Tous les propriétaires, locataires ou sociétés qui font réaliser par un profes-
sionnel des travaux dans un logement, résidence principale ou secondaire,
bénéficient du taux allégé de la TVA à 5,5 %. Les travaux de petit entretien,
pose de papier peint, rénovation des murs… font partie de ces travaux ; ils
ont pour objet de maintenir le local en bon état d’occupation.

Pour que le professionnel poseur de papier peint puisse vous établir une
facture au taux réduit de 5,5 %, vous devrez lui remplir une attestation spéci-
fiant que le local où ont lieu les travaux est à usage d’habitation, et qu’il a été
construit plus de deux ans avant le commencement des travaux.

Le prix du papier peint


Les prix du papier peint débutent
autour de 3 € le rouleau, pour grimper
très haut (200 €).

Malgré les écarts importants d’un


modèle ou d’un type à l’autre, le papier
peint reste une solution très abordable
pour habiller ses murs, compte tenu de :

ππ sa mise en œuvre rapide ;


ππ la facilité de pose ;
ππ et surtout l’immense choix actuellement disponible sur le marché.

94
VI. L’achat

Tableau des prix


Ce tableau regroupe les caractéristiques des différents papiers peints, jusqu’à
leur prix, la fourchette haute n’étant absolument pas limitative :

Type de
Aspect Pièce Emploi Entretien Prix
revêtement
Pièces
Aspect lisse
Papier peint sèches
avec décors à Mur lisse Lavable De 4 à 6 €
traditionnel sans grand
motifs variés
passage
Pièces
Papier peint Aspect De 6 à
sèches et Mur irrégulier Lessivable
intissé duveteux 25 €
humides
Aspect bril-
Papier peint Pièces Mur salis-
lant, mat, Lessivable, De 6 à
vinyle/vinyle sèches et sant ou à fort
décors et brossable 35 €
expansé humides passage
motifs variés
Pièces
Papier peint
Inclusion de sèches à De 10 à
contre-collé/ Mur irrégulier Lavable
fibres peu de 35 €
tissu
passage
Pièces
Papier peint sèches à À partir
Aspect lisse Mur lisse Lavable
métallisé peu de de 10 €
passage
Pièces
Papier peint Aspect doux sèches à À partir
Mur irrégulier Dépoussiérable
velours floqué au toucher peu de de 20 €.
passage
Papier à Pièces
Aspect lisse À peindre Lavable De 2 à 3 €
peindre sèches
Toutes
Toile de verre Aspect tissé Mur abîmé - De 3 à 4 €
pièces
Toutes
Papier d’apprêt Aspect lisse À tapisser - De 2 à 3 €
pièces

95
VI. L’achat

Type de
Aspect Pièce Emploi Entretien Prix
revêtement
À partir
de 40 €
Nécessité
Papier peint Toutes le mètre
Aspect lisse d’une feuille Lavable
magnétique pièces linéaire ou
magnétique
environ
70 €/m2
À partir
de 20 €
Toutes Lavable,
Sticker adhésif Aspect lisse Mur lisse le mètre
pièces lessivable
linéaire ou
45 €/m2
Aspect bril-
lant, mat, Toutes Lavable, À partir
Frise murale Mur lisse
décors et pièces lessivable de 15 €
motifs variés

Budget des accessoires


Il faut également prendre en compte le prix de la colle,
mais celui-ci est vraiment négligeable.

En revanche, si vous devez apporter à votre sup-


port un traitement ou des réparations, votre budget
s’en trouvera augmenté. Il vous faudra compter
les matériaux de rebouchage, les enduits ou autres peintures d’apprêt ou
d’accrochage.

Enfin, prévoyez un budget pour :

ππ la table à tapisser ;
ππ la brosse et la spatule à maroufler ;
ππ le cutter ;
ππ le mètre…

96
VI. L’achat

Les magasins de papier peint


Vous souhaitez acheter du papier peint pour retapisser votre intérieur ? Vous
avez pour cela plusieurs solutions : les sites de vente en ligne, les magasins de
décoration, les magasins de bricolage.

Sites de vente en ligne


Le choix de papier peint des sites de vente en ligne est très large et les prix
souvent plus attractifs, mais ce type d’achat présente un grand inconvénient :
vous ne le voyez pas, vous ne le touchez pas… Comment réussir de cette
manière à se faire une idée précise de l’aspect du papier peint, de sa nuance,
de sa capacité à accrocher la lumière ? Certains vous proposent l’envoi
d’échantillons, mais ce ne sont jamais de grandes dimensions et cela prend
beaucoup plus de temps.

En revanche, les stickers muraux sont incontestablement mieux représentés


en ligne que dans les magasins.

Magasins de décoration
Dans un magasin de décoration,
vous bénéficierez de conseils de pro-
fessionnels de la décoration. Il sera
alors possible de choisir son papier
peint en harmonie avec le reste de
son décor ou en réponse à son envie
de changement et d’innovation.
Vous pourrez également comparer
avec d’autres, toucher sa texture, le
faire miroiter à la lumière, apprécier la qualité…

Enfin, il vous sera possible de repartir avec un rouleau du papier peint pres-
senti afin de tester l’effet sur vos murs et au milieu des autres éléments de
décoration.

97
VI. L’achat

Grandes surfaces de bricolage


Rentrer dans un magasin de bricolage pour choisir son papier peint possède
aussi plusieurs avantages. Vous pourrez le toucher, le comparer, le mettre à la
lumière…

Vous pouvez également obtenir des conseils sur :

ππ la préparation du support ;
ππ la pose de votre papier peint ;
ππ l’évaluation du nombre de rouleaux nécessaires…
Et ressortir du magasin avec les produits adaptés à votre mur et le matériel
nécessaire à la bonne conduite de votre chantier.

98
VI. L’achat

AA Pour aller plus loin


Astuces

Comment utiliser des chutes de papier peint pour décorer une pièce ?
par Emmy
Lorsque l’on refait toute la décoration des pièces de sa maison ou de son apparte-
ment, on se retrouve inévitablement avec de nombreux morceaux de papier peint
que l’on stocke dans un coin au cas ou et qui finalement ne servent pratiquement
jamais. Pourtant, ces morceaux de papier peint peuvent facilement être réutilisés.
La tendance en matière de déco est actuellement d’utiliser des bandes de papier
peint, posées sur un mur complètement peint, pour donner un effet déco actuel.
Si vous avez en stock de quoi faire deux ou trois bandes, vous pouvez les coller
sur un mur peint, en accordant la peinture de fond aux motifs du papier. Cela
cassera une trop grande uniformité de murs unis recouverts de peinture.
Une autre astuce consiste à découper dans les morceaux de papier peint des
motifs pouvant s’accorder à la pièce que vous voulez décorer. Dans une chambre
d’enfant, par exemple, vous pouvez découper dans le papier des motifs de
poupées, d’oursons, de fleurs, de bonbons… Si vous n’êtes pas très doué pour
dessiner, décalquer des motifs sur des livres pour enfants vous facilitera la tâche.

Question / réponse de pro


Dois-je enlever mon papier peint ?
Je dois refaire ma chambre, mais je m’aperçois qu’il y a une autre couche de
papier. Quel est le meilleur moyen de réparer : enlever tout le papier ou mettre
de l’intissé à peindre ?
Question de Raph
ΔΔ Réponse de Aude Masson – L’habitat bioclimatique
Les deux ! Enlevez toutes les couches existantes, lessivez, rincez la sous-
couche de peinture si elle existe, sinon mettez-en une. Ensuite, vous pouvez
mettre de l’intissé à peindre, ou un intissé pour masquer les défauts si c’est
vraiment très abîmé, ou encore peindre directement si l’état du support est
bon.

99
Index des questions
et des astuces
I. Les papiers peints prêts à poser 13
Les nouvelles variétés de papier peint 26
Épaisseur du papier peint lavable 26
Poser du papier vinyle 27

II. Les papiers à peindre ou à coller 28


Peindre sur du papier peint 41
Peut-on combiner papier à peindre et toile de verre ? 42
Comment poser des stickers ? 42
Différence entre toile et voile 43
Comment coller du papier adhésif mural ? 43

III. Des papiers peints pour chaque pièce 44


Tapisser un couloir 61
Quel papier peint choisir pour ma chambre ? 61

IV. Choisir son papier peint 62


Ne vous trompez pas de papier peint 72
Si vous êtes débutant 72
La grandeur des motifs 72
Papier peint sur peinture brillante 72
Papier peint sur du plâtre 73

V. Les techniques de pose 74


Le marouflage 88
Comment estimer la quantité de papier peint nécessaire ? 88
Poser du papier peint au plafond 89
Nettoyer la table à tapisser 90
Quel rouleau utiliser pour déposer de la colle à tapisser ? 91
Peindre sur du papier peint 91
Colle de frise impossible à enlever 91

VI. L’achat 93
Comment utiliser des chutes de papier peint pour décorer une pièce ? 99
Dois-je enlever mon papier peint ? 99

100
Les professionnels et experts
cités dans cet ouvrage
Nos sites permettent aux professionnels et spécialistes de publier et partager
leur savoir-faire (réponses aux questions des internautes, astuces, articles…).
Une sélection de leurs meilleures contributions a été incluse dans cet ouvrage.

Tous les jours de nouveaux professionnels s’inscrivent et publient sur nos


sites. Faites appel à eux : ces pros savent de quoi ils parlent !

Aude Masson – L’habitat bioclimatique – Membre pro, expert


Large gamme de produits naturels et écologiques pour le bâtiment, dont
toute la gamme pro intissé à peindre Erfurt ; vente en ligne.
Départements d’intervention : France | 54
Adresse : 16 bis, avenue Foch 54270 Essey-lès-Nancy
Téléphone fixe : 03 83 29 38 74

DSRENOBAT – Membre pro, expert


Fourniture et pose de résines, de dalles en PVC, de peintures ; vente en ligne.
Départements d’intervention : France + Export
Adresse : 290 rue des Grands Prés, 88100 Sainte Marguerite
Téléphone mobile : 06 98 38 70 67

101
Trouver des professionnels
près de chez vous

Si vous le souhaitez,
nous pouvons vous mettre en relation
avec un ou plusieurs professionnels près de chez vous.
Ils vous établiront gratuitement un devis :

http://papier-peint.comprendrechoisir.com/devis/devis-papier-peint
FIN