Vous êtes sur la page 1sur 161

ETUDE D’INGENIERIE D’UN BATIMENT R+4 POUR LE COMPTE

DE L’OST

MEMOIRE POUR L’OBTENTION DU

MASTER D’INGENIERIE EN GENIE CIVIL


------------------------------------------------------------------

Présenté et soutenu publiquement le 21 juin 2012 par

Nadine H.BONOU

Travaux dirigés par : Adamah MESSAN


Dr en structure
UTER

Jury d’évaluation du stage :


Président : Mr THOMASSIN

Membres et correcteurs : Adamah MESSAN


Patrick KONE

Promotion [2011/2012]
Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

DEDICACE

Je dédie ce présent mémoire :

A mes parents ;

Ma famille,

Et à tous mes bienfaiteurs

Puissent ils trouver en ce document le fruit de leurs efforts

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page i


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

REMERCIEMENTS

L’ingratitude est la chose la mieux partagée sous nos cieux. Je ne voudrais


pas me ranger dans cette logique car il a fallu des sacrifices d’Hommes de bonnes
volontés pour nous guider tout au long de notre formation.

A tous, Je leur adresse mes sincères gratitudes ; il s’agit notamment de :

Monsieur Idrissa PORGO, Directeur Général de GRETECH, pour m’avoir accueillie et


encadrés tout au long de notre stage. Dans ce rapport, je voulais relever l’accueil
chaleureux et l’intégration facile que m’a réservés tout le personnel de GRETECH

Monsieur Patrick KONE mon maitre de stage et monsieur Adamah MESSAN, mon
directeur de mémoire, pour leurs disponibilités, leurs critiques et conseils qui ont
permis d’améliorer ce travail.

Monsieur Paul GINIES, Directeur Général de l’Institut International d’Ingénierie de


l’Eau et de l’Environnement, à toute son administration et au corps professoral
pour la qualité pédagogique de l’enseignement reçu au cours de ma formation.

Tous mes camarades de classe, étudiants du 2IE pour l’amitié et les échanges
fructueux.

A tout ceux qui dans l’anonymat ont œuvré pour notre formation aussi bien
intellectuelle que humaine, je leur dis merci.

Puisse Dieu rendre au centuple à chacune et chacun ses bienfaits.

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page ii


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

RESUME

Dans le cadre de la relocalisation des ministères du pays vers le quartier ouaga 2000 de la
ville de Ouagadougou, l’ Office de Santé des Travailleurs dans le soucis d’avoir un espace plus
grand et d’être proche des ministères a tenu à rebâtir un siège. Le présent document est donc établi
dans le but d’effectuer l’étude d’ingénierie de ce bâtiment. Les prescriptions techniques utilisées
sont les règles BAEL 91 révisées 99 - DTU 13.2. Ainsi un dossier d’exécution a été réalisé ( plan
de coffrage et ferraillage). Les calculs ont été fait à la main et les plans à l’aide du logiciel
autocad. Une étude de l’éclairage et d’impact environnementale a également été réalisée.

Mots clés : Fondation,

Béton armé,

Plan,

Conception

Armature.

Abstract

As part of the relocation of departments of the country to the neighborhood of Ouaga 2000 in
Ouagadougou, the Office of Workers' Health in the worries of having more space and be held
close to the ministries to rebuild a headquarters. This document is therefore established in order to
perform the engineering study of this building. The technical requirements are the rules used
BAEL revised 91 99 - DTU 13.2.Ainsi a record performance was achieved (plan formwork and
reinforcement). The calculations were done by hand and plans using AutoCAD software. A study
of lighting and environmental impact was also performed.

Keywords: Foundation,
Reinforced concrete,
Plan,
conception,
Frame

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page iii


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS

B.A.E.L : Béton Armé aux Etats Limites


D.T.U : Document Technique de Unifié
E.L.U : Etat Limite Ultime

G : Charge permanente
H.A : Haute Adhérence
kN: Kilo Newton
ml: mètre linéaire
MPa : Méga Pascal
MN: Méga Newton

OST : Office de Santé des Travailleurs

Q : charge d’exploitation

RDC : Rez De Chaussée

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page iv


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

TABLE DES MATIERES


INTRODUCTION ............................................................................................................................................... 4
CHAPITRE 1 : GENERALITE ............................................................................................................................... 5
I.DESCRIPTION DU PROJET .......................................................................................................................... 5
A. introduction ........................................................................................................................................ 5
1. Caractéristique géométrique .............................................................................................................. 5
2. Element de l’ouvrage .......................................................................................................................... 5
II.Hypothèse de calcul ............................................................................................................................. 6
III.CONCEPTION ....................................................................................................................................... 7
CHAPITRE2 : DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS STRUCTURAUX ............................................................. 10
Pré-dimensionnement .............................................................................................................................. 10
1. Plancher à corps creux ...................................................................................................................... 10
2. Poutre ................................................................................................................................................ 10
3.Poteaux .............................................................................................................................................. 12
4.Escalier ............................................................................................................................................... 14
II. Dimensionnement................................................................................................................................. 16
1.Plancher ............................................................................................................................................. 16
2. Poutre.................................................................................................................................................... 19
3.Poteau .................................................................................................................................................... 25
4.Semelle ................................................................................................................................................... 27
5.escalier ................................................................................................................................................... 29
6.Cage d’ascenseur ................................................................................................................................... 32
7.Radier ..................................................................................................................................................... 33
CHAPITRE 3 : IMPACT ENVIRONNEMENTAL ................................................................................................. 37
CHAPITRE 4 : ELECTRICITE ............................................................................................................................. 38
REFERENCE BIBLIOGRAPHIQUE..................................................................................................................... 40
CONCLUSION ................................................................................................................................................. 39

Annexe…………………………………………………………………………………………….41

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 1


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

LISTE DES TABLEAUX

Tableau n°1 : Récapitulatif des charges d’exploitation

Tableau n°2 : Récapitulatif des charges d’exploitation et permanentes

Tableau n°3 : Récapitulatif des charges d’exploitation et permanentes du plancher

Tableau n°4 : Evaluation des charges dans chaque travée

Tableau n°5 : Moment isostatique pour le cas 1

Tableau n°6 : Moment isostatique pour le cas 2

Tableau n°7 : Moment isostatique pour le cas 3

Tableau n°8: Moment sur appui pour le cas 1

Tableau n°9 : Moment sur appui pour le cas 2

Tableau n°10 : Moment sur appui pour le cas 3

Tableau n°11 : Portée à laquelle le moment est maximum cas 1

Tableau n°12 : Portée à laquelle le moment est maximum cas 2

Tableau n°13 : Portée à laquelle le moment est maximum cas 3

Tableau n°14 : Moment en travée pour le cas 1

Tableau n°15 : Moment en travée pour le cas 2

Tableau n°16 : Moment en travée pour le cas 3

Tableau n°17 : Effort tranchant pour le cas 1

Tableau n°18 : Effort tranchant pour le cas 2

Tableau n°19 : Effort tranchant pour le cas 3

Tableau n°20 : Acier en travée

Tableau n°21 : Acier sur appui

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 2


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

LISTE DES FIGURES

Figure n°1 : escalier

Figure n°2 : ferraillage du plancher

Figure n°3: différentes combinaison d’action

Figure n°4 : Cas de chargement pour effort tranchant

Figure n°5 : ferraillage de la poutre

Figure n°6 : ferraillage du poteau

Figure n°7 : modélisation de l’escalier

Figure n°8 : ferraillage de l’escalier

Figure n°9 : ferraillage du voile de la cage d’ascenseur

Figure n°10 : ferraillage du radier

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 3


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

INTRODUCTION
L'aboutissement d'un projet de construction d'ouvrage de génie civil en général est le fruit d'un
long travail fait par une équipe pluridisciplinaire ayant des domaines de compétences assez variés.
L'ingénieur en structure occupe une place de choix dans ce dispositif car ayant la lourde tâche de
concevoir, d’analyser et de dimensionner les différents éléments porteurs de l'ouvrage pour assurer
sa fonctionnalité, sa résistance mécanique pendant toute sa durée de vie sans risque pour l'usager
et à moindre coût.

Etant étudiante ingénieur en fin de formation, j’ai effectuée mon mémoire dans le bureau
d’étude GRETECH spécialisé dans divers domaines notamment celui du bâtiment. Le thème à
traiter est l’étude d’ingénierie d’un bâtiment R+ 4 pour le compte de l’OST. Il porte donc sur le
dimensionnement des structures qui est une étape primordiale dans le processus de la conception
des ouvrages.
Il s’agira dans le cadre de notre travail de faire une étude technique détaillée d’un immeuble R+4
dans la zone de ouaga 2000 afin de présenter une de note de calcul, le plan de coffrage et de
ferraillage de la structure. Le présent document est une synthèse des travaux effectués. Il détaillera
en annexe les différentes démarches de calcul utilisé ainsi que les plans d’exécutions.
Il sera étudié dans le présent rapport plusieurs points à savoir :
 La description du projet,
 Les caractéristiques des matériaux,
 Le pré-dimensionnement des éléments structuraux,
 Ensuite nous passerons au dimensionnement des éléments pré-dimensionnés,
 L’analyse de l’impact environnementale,
 Enfin l’étude de l’électricité.

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 4


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

CHAPITRE 1 : GENERALITE

I.DESCRIPTION DU PROJET

A. introduction
Le projet consiste à l’étude d’ingénierie d’un bâtiment de type R+4 situé dans le quartier
résidentiel ouaga 2000. Le projet est donc constitué de 4 niveaux dont 3 sont parfaitement
identiques. Les locaux sont constitués de caisse, bureaux, salon, salle de surveillance, de
salle d’attente, de bibliothèque, et de salle de réunion. Le projet requiert alors une étude
structurale avec production des différents plans d’exécution et de ferraillage.

1. Caractéristique géométrique
La présente structure a pour dimensions :
Dimension en plan 21.40 x 22.93 (m²)
Hauteur totale 20.65 m
Hauteur du RDC 3.4 m
Hauteur des étages courants 3,10 m

2. Element de l’ouvrage
2.1.Plancher

Ils sont réalisés en corps creux avec une dalle de compression. . Le plancher terrasse comportera
un complexe d’étanchéité et une forme de pente pour faciliter l’écoulement des eaux pluviales.

2.2.Maçonnerie

L’ensemble de la maçonnerie est faite de murs constitué de parpaing creux de 15cm d’épaisseur.

2.3 L’escalier

Vue l’envergure de notre projet, le concepteur architecturale a jugé bon de mettre deux escaliers
de part et d’autre de l’immeuble. Ces deux éléments sont tous des escaliers droits à deux volés.

2.4 Les revêtements

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 5


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

L’ensemble du revêtement pour les murs de façades et les salles d’eau seront en mortier de
ciment. En ce qui concerne celui des planchers et des escaliers il sera fait de carrelage scellé.

Le plan architectural du projet peut être consulté en annexe n°1

II.Hypothèse de calcul
1.Règlement :

 Règle BAEL 91 révisé 99


 Norme DTU 13-12

2.Matériaux :

Béton

 Ciment CPA 45
 Résistance caractéristique à 28jours d’âge Fc28 = 25MPA
 Poids volumique 25KN/m3

Acier

La nature des aciers : barres haute adhérence

HA FeE 400

2.1Fondations

 Contrainte admissible du sol σsol= 0.15MPA


 Fissuration peu préjudiciable

2.2Elevations

La nature des aciers : barres haute adhérence


 FeE = 400 MPA
 Fissuration peu préjudiciable

Sol

Rapport géotechnique du LNBTP N° OUA/2010-208/DSF1 préconise ce qui suit :

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 6


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

 Type de fondation : fondations superficielles en semelle isolées et filantes


respectivement sous poteaux et sous murs
 Niveau d’assise = 1.50m en dessous du terrain naturel
 Contrainte admissible du sol = 0.15MPA

III.CONCEPTION
En ce qui concerne notre étude nous avons eu à concevoir la structure porteuse du
bâtiment. Durant la conception de la structure l’ingénieur doit veiller à ce que sa structure soit
stable et qu’elle respecte au mieux les plans architecturaux. De même la structure doit être faite de
sorte à ce que la faisabilité technique soit satisfaite. Et aussi il doit veiller au respect des normes
de structure (pas de portée trop grande ni trop petite non plus…). En plus il ne doit pas oublier le
volet financier qui n’est sans doute pas le plus important mais n’est pas un des moindre.

Pour ce qui concerne notre projet nous avons veillé au mieux au respect de la conception
architectural et de la faisabilité technique. La principale difficulté que nous avons rencontrée est
sans aucun doute le fait que les niveaux de notre bâtiment ne sont pas tous identiques. Les plans
de la conception de la structure se retrouvent en annexe n°2

1.Caractéristique des matériaux

1.1.Le béton

1.1.1) Résistance caractéristique à la compression


Un béton est définit par sa résistance à la compression à 28 jours d’âge notée fc28.
Lorsque la sollicitation s’exerce sur un béton d’âge j < 28 jours, sa résistance à la compression est
calculée comme suit (Art 2-1-11 BAEL 91).

Fcj = pour j<28jrs

Pour le présent projet fc28= 25MPa

1.1.2) Résistance caractéristique à la traction (Art A-2 12 BAEL91)


Conventionnellement elle est déduite de celle à la compression par la formule suivante :
ftj= 0,6 + 0,06.fcj
Pour le cas présent ft28= 2.1Mpa

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 7


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

1.1.3) Contraintes limites

 Contrainte limite à la compression(Art 4 –3 .41 BAEL91)

Fbu=

γb : coefficient de sécurité
γb = 1,50 en situation courante
γb = 1,15 en situation accidentelle

θ coefficient qui est en fonction de la durée d’application des actions


- θ = 1 si durée d’application est supérieur à 24 heures.
- θ = 0.9 si la durée d’application est entre 1 heures et 24 heures.

- θ = 0.85 si la durée d’application est inférieur à1 heures.

 Contrainte limite de cisaillement(Art A – 5.1.21 BAEL91)

τu = min ( 0,13 fc28 ; 5 MPa ) pour la fissuration peu préjudiciable.


τu = min ( 0,10 fc28 ; 4 MPa ) pour la fissuration préjudiciable.

 Contraintes de service à la compression (Art A – 4 .5 .2 BAEL91)

σbc = 0,60.fc28 MPa


ici σbc = 15 MPa

1.1.4) Module d’élasticité

On définit le module d’élasticité comme étant le rapport de la contrainte normale et la


déformation engendrée. Selon la durée de l’application de la contrainte, on distingue deux types de
modules :

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 8


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

 Module d’élasticité instantané (Art A – 2 .1. 21 BAEL91)

Lorsque la contrainte appliquée est inférieure à 24 heures, il résulte un module égale à :


Eij=1100
Avec : fc28 = 25 MPa
⇒Eij = 32164,195 MPa

 Module d’élasticité différée (Art A – 2.1.22 BAEL91)

Lorsque la contrainte normale appliquée est de longue durée, afin de tenir compte de l’effet de
fluage du béton, on prend un module égal :
Evj= 3700
Avec : fc28 = 25 MPa
⇒Evj = 10819 MPa

 Module d’élasticité transversale

G = E / 2 (1+ν) MPa
ν : Coefficient de poisson

 1.1.5)Coefficient de poisson (Art A.2 1 3 BAEL91)

C’est le rapport des déformations transversales et longitudinales, il sera pris égale à :


- ν = 0,2 l’état limite de service
- ν = 0 l’état limite ultime

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 9


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

CHAPITRE2 : DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS STRUCTURAUX

Pré-dimensionnement
C’est une étape non négligeable dans la conception d’une structure. Pré-dimensionner suppose
déterminer les dimensions indicatives pour le dimensionnement de l’ouvrage. Il sera exécuté dans
cette partie pour 2 éléments et le reste sera explicité dans le chapitre suivant celui-ci.

1. Plancher à corps creux


Ce sont des planchers constitués essentiellement de hourdis et de nervures. Leur utilisation se
justifie par leur isolation thermique et acoustique et également par leur poids léger. Nous avons

choisi ici le panneau de dalle de la bibliothèque. Ainsi nous avons : e= = = 17.5

Nous adopterons donc un plancher de 20cm d’épaisseur dont 16cm pour l’élément creux
et 4cm pour la dalle de compression.

2. Poutre
Les poutres sont les éléments horizontaux qui récupèrent les charges en provenance du plancher
et les transmettent aux poteaux. Ils sont assimilés à une sorte de ceinture qui est chargé de prendre
et transmettre les charges du plancher aux poteaux.

Nous avons un système de poutres continues et de poutre isostatique. Nous allons donc pré-
dimensionner les poutres continues de rive puis celle du milieu. Ensuite nous procèderons au pré-
dimensionnement des poutres isostatiques de la même manière.

2.1. Poutres continues

 De rive

Dans les structures des bâtiments il arrive de rencontrer des poutres reposant sur plus de
deux appuis. Ces poutres sont appelées poutres continues ou hyperstatiques. Pour pouvoir
effectuer le pré-dimensionnement nous avons observé les dimensions de chaque porté des poutres
de rive et nous avons la plus grande portée. Ainsi nous appliquons la formule :

h≥ à ce qui nous donne donc h≥ à h ≥0.2975à 0.3718 Nous

convenons donc de prendre une hauteur de 40cm

b≥ 0.4 h on a donc ainsi b≥0.4*40 b≥ 16 Nous convenons donc b=20cm

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 10


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Notre poutre sera donc 20*40cm

 Centrale
- Poutre principale

Nous avons appelé poutre principale les poutre continues qui file et sur lesquels d’autres
poutres viennent s’appuyée. Nous avons encore déterminé la plus grande portée de l’ensemble de
ces poutres ainsi :

h≥ à ce qui nous donne donc h≥ à h ≥0.39375à 0.315

Nous convenons de prendre h=40cm

b≥ 0.4 h ce qui nous donne b≥0.4*40 b≥16cm

La section de nos poutres principale sera 20*40cm².

- Poutre secondaire

Les poutres secondaires sont celles qui prennent appui sur les poutres principales. Leur pré-
dimensionnement est idem à ceux précédent.

h≥ à ce qui nous donne donc h≥ à h ≥0.29375à 0.3718

Convenons de prendre h =35cm

b≥ 0.4 h ce qui nous donne b≥0.4*30 b≥12cm

La section de nos poutres secondaire sera 20*30cm².

2.2. Poutre isostatique

Nous appelons poutre isostatiques les poutres à une travée. Pour le pré-dimensionnement nous
avons utilisé la poutre isostatique la plus grande c’est-à-dire avec la plus grande portée et nous
avons effectué les calculs suivants :

on obtient ainsi ≤h≤ on obtient 0.33≤h≤0.5

Convenons de prendre h= 35cm

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 11


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

on obtient ≤b≤ cela nous donne 7≤b≤17.5

La section de nos poutres isostatiques sera donc 20*40cm² pour les


principales et 20*30cm² pour les secondaires.

3.Poteaux
3.1. Descente de charges

Dimensionner revient à déterminer non seulement les dimensions des éléments de


structure mais également des sections d’aciers à mettre à l’intérieur de ces éléments. Pour
dimensionner un ouvrage il est important de recenser l’ensemble des forces qui agissent sur lui.
Ces forces sont appelées des charges et sont appliquées directement sur l’ouvrage. Pour cela il est
effectué une descente de charge sur l’ouvrage. Le principe de la descente de charge a pour but
d’évaluer les actions permanentes et variables permettant le calcul des éléments de structure tel
que les poteaux et les fondations.

3.2. Evaluation des charges agissant sur l’ouvrage

 Charges permanentes( G)

Comme leur nom l'indique, ces charges ne varient pratiquement pas dans le temps. Ces
charges résultent principalement des poids propres des différents éléments de la structure donc
sont des actions verticales. Elles résultent du poids volumique des matériaux mis en œuvre et des
dimensions de l’ouvrage. Nous prendrons pour le béton armé un poids volumique
de 25 KN/m3. La norme NF P 06-004 précise les poids volumiques des divers matériaux de
construction.

 Charges d’exploitation (Q)


Ce type de charge est variable dans le temps et est 1ié aux conditions d'utilisation de
l'ouvrage. Ces charges sont aussi principalement gravitaire donc verticales. Pour un immeuble on
peut l'assimiler aux poids propres des personnes et biens occupant l'immeuble. Suivant sa
fonctionnalité, la réglementation BAEL donne les différentes valeurs des charges surfaciques à
prendre en compte.

Tableau récapitulatif des charges d’exploitation

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 12


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Tableau n°1 : Tableau récapitulatif des charges d’exploitations

Niveau Charges d’exploitation ( daN)


RDC 250
1er étage 250
2eme étage 400(bibliothèque) et 250 pour le reste
3eme étage 250
4eme étage 400(salle réunion et bibliothèque) 250
Escalier 400

3.3. Application du principe de la descente de charge

Les Poteaux sont les éléments porteurs verticaux des structures de bâtiment. Ils sont
destinés à recevoir des charges verticales et à les transmettre aux fondations. Le poteau est
dimensionné de sorte à résisté aux charges mais aussi à résister au flambement. Les charges au
niveau des poteaux sont combinées à l’ELU.

3.3.1 Poteau J5

3.3.1.1Surface d’influence
S=4.3x 3.55 m²

Tableau n°2 : Tableau récapitulatif des charges d’exploitations et permanente


Désignation G ( KN) Q (KN)
Charges permanentes
 Poutre de 20x40= 0,2 x 0,4 x 25 x 3.55 x 6 42.6
 Poutre de 20x60== 0.2x0.6x25x6x4.3 77.4
 Planchers =2.85*15.265*6 261.03

 Maçonnerie =6.78*0.15*3.3*14*5 234.9

 Carrelage = 15.265*0.05*20*5 76.32

 Poids poteau =0.35*0.35*3.3*25*6 60.63

Charges d’exploitation
Q= (15.265*250*5) + (15.265*150*1) 213.71

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 13


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Nu=1336KN le poteau J5 est un poteau voisin de rive donc on le majore de 10% ce qui nous fait
1.47MN

3.2.Le rayon de giration


i=√(Imin/B) avec Imin=(b a3)/12=0.001251m4
i =0.1010m

3.3.La longueur de flambement


Lf= 0.7L0 mai nous allons adopter Lf= L0 pour les étage courant.

3.4.L’élancement ʎ

ʎ= = 33

3.5.Coefficient de flambement α

α= = 0.72

3.6.Les dimensions du poteau

a= =0.34 convenons de prendre 0.35cm et b≤ =0.35

4.Escalier
L’escalier est un ouvrage de franchissement qui permet l’accès d’un niveau à un autre. On en
distingue plusieurs types. Le choix est motivé par les contraintes architecturales rencontrées
(dimension de la cage d’escalier, confort recherché…).

Figuren°1 : escalier

Notations utilisées

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 14


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

G : giron,
h : hauteur de la contre marche,
ep : épaisseur de la paillasse,
H : hauteur de la volée,
L : longueur de la volée projetée,

Données :
Hauteur totale à franchir L0 : 3,40 m
Nombre de marches n : 22
Nombre de contremarches n1 : 23
Emmarchement E1 : 1,40 m
Conditions de fissuration FPP : Peu Préjudiciable

4.1.Pré-dimensionnement du giron et de la hauteur de marche


Il comporte 02 volées identiques et 01 palier intermédiaire.
Hauteur de marche h : = =

h = => h = 14.78 Convenons de prendre 15cm or 14≤h≤18 alors la condition est vérifiée
Détermination du giron
60 cm ≤ G + 2h ≤ 64 cm 60-(2*15)≤G≤ (64-2*15)  30≤G≤34 convenons de
prendre G=30cm.
25≤G≤32 or 25≤ G=30≤ 32 alors la condition est vérifiée.

Vérification de la relation de BLONDEL


60 cm ≤ G + 2h = 60 ≤ 64 cm ⇒ La relation est vérifiée.

4.2.Pré dimensionnement de la paillasse et du palier

 Angle moyen d'inclinaison α=cotan( )

α = cotan =30.96

 La longueur de la paillasse
Lp= (largeur occupée par les marche de la volée)²+(nombre marche d’une
volée*épaisseur de marche)²]

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 15


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Lp= √(1.4²+1.8²)= 2.28m


 La longueur du palier
Lpl= Longueur paillasse + largeur palier
Lpl= 2.28 + 1.5 =3.78m
 Epaisseur paillasse
ep ≥ Lp/20 ep≥3.78/20 ep ≥ 0.189

Nous prenons: ep = 20 cm
Conclusion : Nous prenons une épaisseur de 20 cm pour tous les escaliers de notre bâtiment

 Epaisseur moyenne de la volée


e = ep + h/2 e= 20+ 15/2 e=27.5cm

II. Dimensionnement
1.Plancher

Nous allons déterminer la largeur des hourdis que nous mettrons en place. Pour cela nous allons
pré-dimensionner les hourdis du plancher.
b1 ≤min (L/2 ; L1/10 ; 8h0 )
Avec :
L : distance entre deux parements voisins de deux poutrelles. (L = 50 -12 =38 cm)
L1 : longueur de la travée. (L1 =365 cm)
b0 : largeur de la nervure. (b0 = 12 cm)
h0 : épaisseur de la dalle de la dalle de compression (h0 = 4cm).
b1 ≤ min (19 ; 36.5 ; 32) cm
b1 = 19 cm
b = 2.b1 + b0 = 50 cm

 Dimensions
La hauteur de la poutrelle est de ………h = 20cm
La hauteur de la dalle de compression.....ho = 4 cm

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 16


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

La largeur de la nervure ……………... bo =12 cm


Enrobage ……………………………...c = 2 cm
La hauteur utile ……………………….. d = (h – c) = 18 cm
La largeur de la table………………. …b =50 cm
 Chargement
Tableau n°3 : Tableau récapitulatif des charges d’exploitations et permanente du plancher
Désignation G(daN/ml) Q(
daN/ml)
Charges permanentes
 Poids propre du revêtement= 2000*0.5*0.05 50
 Poids propre cloison légère = 100*0.5 50
 Poids propre dalle = 285*0.5 142.5
Charges d’exploitation = 400*0.5 200

 Combinaison des charges


Pu =627.375daN/ml = 6.27KN/ml

 Calcul des sollicitations

Mo= 10.44KN.m

 Le moment en travée
Mt= 0.85Mo = 8.874KN.m
Moment sur appuis
Ma = o.5Mo = 4.437KN.m
Déterminons z
Z=0.81h =16.2cm
 Section d’acier
En travée

Ast= =0.000157 = 1.57cm² soit 2HA10

Sur appui

AsA = =0.0000786=0.78cm² soit 1HA10

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 17


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Armatures transversales : (art.A.7.2.2 / BAEL91)


Φt = min (h / 35, b0 / 10, Φl) = 0,57 cm
Les armatures transversales sont réalisées par un étrier de Φ6
 Espacement des armatures :( Art. A .5 .1, 22, BAEL 91)
St ≤min (0,9d, 40 cm) = 16.2 ⇒ convenons de prendre St = 15 cm
- Condition de fragilité non fragilité (Art .B.6.4 BAEL91)
En travée :Amin = 1.086 cm² < At = 1,57 cm²

En appui : Amin = = 0.26cm²< Aa=0.78cm²

 -Calcul de la dalle de compression


La dalle de compression a une épaisseur de 4 cm armée en quadrillage d’acier haute adhérence
(HA) et est coulée sur place.
L’espacement des aciers HA ne doit pas dépasser les valeurs suivantes (Art. A.8.2.4. BAEL91) :
- 20 cm (5p.m) pour les armatures perpendiculaires aux poutrelles.
- 30 cm (4p.m) pour les armatures parallèles aux poutrelles.

 Calcul des armatures


-Armatures perpendiculaires aux poutrelles
A=4.L/fe = 4x50/400 =0.5cm²/ml

L : Distance entre axes des poutrelles (L = 65cm)


Nous adaptons :
Soit : 6Ф6 /ml , A = 1.7 cm²
St = 15cm
-Armatures parallèles aux poutrelles
A// = A^ / 2 = 1.7 /2 = 0.85 cm²
Soit : 6Ф6 /ml , A = 1.7 cm²
St = 15 cm

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 18


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Figure n°2 : ferraillage du plancher

2. Poutre
Nous avons choisi de dimensionner la poutre N° A18 du RDC qui est une poutre à 6travées.Voir
annexe n°2

2.1. Evaluation des charges dans chaque travée

Tableau n°4 : évaluation des charges dans chaque travée


Charges Travée1 Travée2 Travée3 Travée4 Travée5 Travée6
Permanentes 12.81 14.84 2 14.84 14.84 12.81
exploitation 3.44 5.187 0 5.18 5.18 3.44

2.2.Condition d’application de la méthode forfaitaire

 Q<( 2G ;5000N/m²)

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 19


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Travée1
3.44< ( 2*12.81 ; 5*0.985) 3.44< ( 25.62 ; 4.925) ok
Travée2
5.187 < ( 2*14.84 ; 5*2.075) 5.187< ( 29.68 ; 10.375) ok
Travée3
0 < ( 2*2 ; 5) ok
Travée 4
5.18 < ( 2*14.84 ; 5*2.075) 5.187< ( 29.68 ; 10.375) ok
Travée 5
5.18 < ( 2*14.84 ; 5*2.075) 5.187< ( 29.68 ; 10.375) ok
Travée 6
3.44< ( 2*12.81 ; 5*0.985) 3.44< ( 25.62 ; 4.925) ok

 Rapport des portée successives


0.8< <1.25

- =0.97 0.8< 0.97< 1.25 ok

- = 1.03 0.8< 1.03<1.25 ok

- = 0.73 0.8 < 0.73<1.25 ok

- = 0.98 0.8 <0.98<1.25 ok

- = 1.3 1.3> 1.25 non

Le rapport des portée successives est vérifié sauf à la dernière vérification alors la méthode
forfaitaire n’est pas applicable à ce niveau. Nous optons alors pour la méthode Caquot.
C’est une méthode de continuité simplifiée.
Cette méthode passe par la recherche des courbes enveloppes. Nous allons donc effectuer les
différentes combinaisons d’action qui nous permettront d’obtenir les différentes valeurs des
moments.

Nous avons 3 cas de combinaisons de charges qui se présentent comme suit :

CHARGE CHARGE CHARGE CHARGE CHARGE CHARGE

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 20


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

CHARGE DECHARGE CHARGE DECHARGE CHARGE DECHARGE

DECHARGE CHARGE DECHARGE CHARGE DE CHARGE CHARGE

Figure n°3 : différentes combinaison d’action

Pu chargé = 1.35G+ 1.5Q

Pu déchargé= 1.35G

2.3.Moment isostatique

Mo=

Cas1

Tableau n°5 : Moment isostatique pour le cas 1

Travée 1 2 3 4 5 6
Mo 22.63 29.23 2.646 50.19 51.53 24.42
Cas2

Tableau n°6 : Moment isostatique pour le cas 2

Travée 1 2 3 4 5 6
Mo 22.63 21.06 2.646 36.16 51.53 18.83
Cas3

Tableau n°7 : Moment isostatique pour le cas 3

Travée 1 2 3 4 5 6
Mo 19.43 29.23 2.646 50.19 37.11 24.42

2.4.Moment sur appuis

Mi=

Cas1

Tableau n°8 : Moment aux appuis pour le cas 1

Appui 1 2 3 4 5 6 7
Mi 0 -19.43 -9.64 -18.08 -30.63 -27.09 0

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 21


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Cas2

Tableau n°9 : Moment aux appuis pour le cas 2

Appui 1 2 3 4 5 6 7
Mi 0 -17.43 -7.24 -13.22 -26.44 -24.52 0

Cas3

Tableau n°10 : Moment aux appuis pour le cas 3

Appui 1 2 3 4 5 6 7
Mi 0 -16.95 -9.24 -18.09 -26.27 -22.67 0

2.5.Déterminons la portée à laquelle le moment est maximum


X= -
Cas1
Tableau n°11 :portée à laquelle le moment est maximal

Travée 1 2 3 4 5 6
X(m) 1.1 1.57 0.3 1.78 1.96 1.88

Cas2

Tableau n°12 :portée à laquelle le moment est maximal cas 2

Travée 1 2 3 4 5 6
X(m) 1.15 1.63 0.63 1.73 1.94 1.96

Cas3

Tableau n°13 :portée à laquelle le moment est maximal cas3

Travée 1 2 3 4 5 6
X(m) 1.07 1.54 0.3 1.82 1.97 1.97

2.6.Moment en travée

Mt =Mi+
Cas1

Tableau n°14 : moment en travée cas 1

Travée 1 2 3 4 5 6
moment 13.88 14.75 -8.52 26.03 22.68 12.75

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 22


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Cas2

Tableau n°15 : moment en travée cas 2

Travée 1 2 3 4 5 6
moment 14.84 9.18 -6.74 16.63 26.07 8.55
Cas3

Tableau n°16 : moment en travée cas 3

Travée 1 2 3 4 5 6
moment 9.99 16 -9.63 28.11 12.67 14.41

2.7. Effort tranchant


Pour cela nous devons considérer 3cas de chargements qui sont comme suit :

CHARGE DECHARGE CHARGE CHARGE DECHARGE CHARGE

CHARGE CHARGE DECHARGE CHARGE CHARGE DECHARGE

DECHARGE CHARGE CHARGE DECHARGE CHARGE CHARGE

Figure n°4 : cas de chargement pour l’effort tranchant

- Déterminons l’effort tranchant isostatique

V0=
-Déterminons l’apport de l’hyperstatique A= ∆M/Li
Vu=V0+A
Cas1
Tableau n°17 : effort tranchant cas 1

Travée 1 2 3 4 5 6
Vo( KN) 31.88 29.05 3.78 52.85 38.57 34.12
A 6.14 3.51 3.88 2.15 0.94 7.68
Vu 38.02 32.56 7.66 55 39.5 40.8

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 23


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Cas2

Tableau n°18 : effort tranchant cas 2

Travée 1 2 3 4 5 6
Vo( KN) 31.88 40.33 3.78 52.85 53.55 25.51
A 6.92 3.43 2.98 3.31 1.59 8.31
Vu 38.8 43.75 6.75 56.15 55.14 33.82

Cas3

Tableau n°19 : effort tranchant cas 3

Travée 1 2 3 4 5 6
Vo( KN) 24.56 40.33 3.78 38.06 53.55 33.12
A 5.97 2.49 3.78 3.48 0.17 9.19
Vu 30.53 42.82 5.02 41.55 53.72 42.31

2.8.Calcul de la section d’acier

Pour cela nous allons prendre les moments maximum en travée et en appui

Ast= et Ai=

Tableau n°20 : Acier sur appui

Travée 1 2 3 4 5 6
Moment 14.76 16 -6.74 28.11 26.07 14.41
z 0.129 0.128 0.141 0.101 0.107 0.13
Ast( cm²) 3.28 3.59 1.37 8 7 3.19
appui

Appui 1 2 3 4 5 6 7
Moment 0 -19.65 -9.74 -18.09 -30.65 -27.1 0
z 0.14 0.121 0.13 0.125 0.09 0.105 0.14
Ai(cm²) 3.19 4.66 2.15 4.16 9.79 7.39 3.19

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 24


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Figure n° 5 : ferraillage poutre

3.Poteau
Avec le pré-dimensionnement fait en 3.1.12 pour les poteaux de notre projet on est arrivé à une
section uniforme de 35X35cm². Vérifions donc l’élancement réel pour le dimensionnement.
Rayon de giration i= a/ 2√3 = 0.1

Elancement λ= = = 33 avec Lf= 1 (L0=3.3)

Coefficient α = = 0.75 car λ ≤ 50

La section réduite des poteaux Br = ( a-0.02)² = ( 0.35-0.02)² = 0.1089 m²

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 25


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

3.1. Armatures longitudinales


Elles sont données par la formule suivante :

As ≥ ( )

Section minimal d’acier


Amin=max (4*u ; 0,2%B) avec u le périmètre développé du poteau.

As ≥ ( ) As≥ 10.35
Section minimal d’acier
Amin=max (4*u ; 0,2%B) avec u le périmètre développé du poteau.
Amin=max (4*u ; 0,2%B) = max (4*1.4 ; 0.2% * 0.1225) = max ( 4 ; ) = 5.6 cm²

3.2.Condition de non fragilité


As ≥ B avec Ft28= 0.6+0.06Fc28 = 2.1Mpa

As≥ 0.1225 As ≥ 0.000643 As=10.35>6.43 donc stabilité vérifiée.

Convenons de prendre 4HA14 et 4HA12 totalisant une section de 10.68cm²

3.3. Armatures transversales


Après avoir calculé les armatures longitudinales on déduit les transversales par la formule suivante

ΦAt ≥ , ce qui nous donne ФAt≥ ФAt≥ 4.6 Convenons de prendre alors ФAt = 6mm

L’espacement des cadres sera : St ≤ min { St ≤ min { St = 18cm

3.4. Calcul des longueurs de scellement


Pour Fc28 =25MPa = 35 Ls = 35Ф = 49cm

Convenons de prendre Ls = 50cm

3.5.Longueur de recouvrement lr=0,6ls


lr=0,6ls=0.6*50= 30cm

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 26


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Figure n° 6 : Plan de ferraillage

4.Semelle
4.1.Charge à la tête de la semelle

Nu=1.484MN

4.2.Déterminons les dimensions de la semelle

Nu/S ≤ Ϭsol donc S ≥ Nu/Ϭsol

La semelle étant carrée on a S = A² d’où A ≥ [Nu/Ϭsol]1/2 =[ 1.484/0.225]1/2 = 2.56

Ayant effectué les calculs nous convenons de prendre une semelle de 4.65x4.65

4.3.Déterminons la hauteur H.
H ≥ d + 5cm = (A-a)/4 + 5cm. On a d = 1.15 cm et H ≥ 1.2 cm

4.4.Vérification des contraintes

Poids propre du potelet =0.0009MN

Poids propre de la semelle =0.63MN

Poids propre des terres=0.11MN

Pu0=Pu+1.35(Pp+Ps+Pt)=2.49MN

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 27


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Ϭréelle = Pu0/S =2.49/11.16= 0.223 < Ϭsolelu = 0.225MPa la stabilité est vérifiée

4.5.Vérification du poinçonnement

μ =2a+2b+πh = 5.168m

Atot= A²=21.62m²

Aext= Atot-(πs²+ab+bs+2as)=17.31m²

P1= P. Aext/ Atot = 1.99MN

τu= = 0.32MN <0.05Fc28 =1.25MPa La condition est vérifiée

La semelle étant excentrée nous allons déterminer les moments par la méthode des contrainte et
déterminer ensuite la section d’acier.

σ1= (1+ )=282.17KN/m² σ2= (1- )=-51.83KN/m² σ3= σ2+ (σ1- σ2) = 208.69KN/m²

σ4= σ2 +(σ1- σ2) =181.97KN/m²

Calcul du moment ( côté le plus soumis aux contraintes)

M= B⌊ ⌋=598.157KN.m

μu=0.0006 αu=0.0125 zu=1.194 et A= =1.43cm² soit 7HA8 esp 15cm

Calcul du moment ( côté le moins soumis aux contraintes)

M= B⌊ ⌋=651.18KN.m

μu=0.0006 αu=0.0125 zu=1.194 et A= =1.54cm² soit 24HA8 esp 15cm

Calcul du moment ( sens non excentré)

M= =338.86KN.m

μu=0.00035 αu=0.0125 zu=1.194 et A= =0.81cm² soit 31HA8 esp 15cm

Le plan de ferraillage peut être consulté en annexe 6

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 28


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

5.escalier

Les escaliers constituant le bâtiment sont en béton arme coulé sur place, ils sont
constitués de paliers et paillasses assimilés dans le calcul à des poutres isostatiques. Pour le
dimensionnement, on effectue ensuite une descente de charge sur 1ml de la volée en utilisant la
largeur de l’emmarchement comme longueur.

Le pré dimensionnement nous a donné :

Giron G = 30 cm
Hauteur de marche h=15cm

Epaisseur paillasse ep = 20 cm

5.1.Charges

Selon Henry THONIER (le projet de béton armé) il y a deux charges permanentes. La charge G1
qui est celle du palier et G2 celle de la paillasse.

G2=y*h G1= 25*0.16 G1=4KN/m² et G1= * (h+ ) G2= * (0.2+ )

G2=8.16KN/m²
Charge d’exploitation Q=5KN/m²

Figure7 : modélisation de l’escalier

5.2.Les sollicitations

Moment à l’ELU Mu= Mu=45.2KN.m


Moment en appui Ma=0.5 Mu =22.51 KN.m

5.3. les armatures

Sur appuis : Ma = 22.51 KN.m

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 29


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Armature principale : Aa = 4.7 cm² Choix : 5HA12


Armature de répartition (nappe supérieure)
Asr = AsA /4 = 4.7/4= 1.17cm² convenons 4HA10
En travée: Mt = 45.2 KN.m
Armature principale : At =10.18 cm² Choix : 10HA12
Armature de répartition (nappe inférieure)
Asr = Ast /4 10.18/4 = 2.54cm² convenons 4HA10

5.4.Poutre palière
C’est une poutre palière qui se situe au niveau du palier intermédiaire à mi- étage
dans le RDC et à l’étage des autres étages. On choisit la poutre palière du RDC et on
adopte la même poutre palière pour les autres étages.
A)Pré dimensionnement

Hauteur (ht) : ≤h≤ ; 20≤h≤ 30 notre Choix h= 30 cm

Largeur ≤b≤ ≤b≤ 6 ≤15 convenons de prendre 15cm

Tableau n°21 : Tableau récapitulatif des charges d’exploitations de la poutre palière

Désignation G( KN/ml) Q( KN/ml)


Charges permanentes
 Poids du palier= 25*1.5*0.2 15
 Poids poutre = 0.15*0.3*25 1.125
Charges d’exploitation = 5*1 5

5.4.2. combinaison des charges


Pu=29.26KN/m
Pser=21.125KN/m
5.4.3.Les efforts
 Les réactions d’appui
Ra=Rb= = 43.29KN

 Le moment fléchissant

Mmax= = 32.91KN.m

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 30


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Pour tenir compte de semi encastrement


Ma = 0.3Mmax
= 0.3 * 32.91
Ma =9.87KN.m

Mt = 0.85Mmax
= 0.85 * 32.91
Mt =27.97KN.m

5.4.4. Les armatures


Ast= =7.71 cm² soit 4HA14 et 2HA10

Figure n° 8 : ferraillage escalier

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 31


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

6.Cage d’ascenseur
La cage d’ascenseur est la cage où viendra loger l’ascenseur. Cette cage est en voile. Ce
sont des éléments de structure ayant deux de leur dimension grande par rapport à la
troisième qui se trouve être l’épaisseur.
6.1.Pré dimensionnement :
On considère comme dimension du voile largeur égale à la largeur du mur et de longueur
égale à 1ml.
6.2. dimensionnement
Pour le dimensionnement nous effectuons une descende de charge jusqu’au dernier niveau.
Voir annexe n°9

Effort ultime limite


Nulim= (α.Br.Fc28)/1.35= 0.71MN

Nu=0.074< Nulim= 0.71 alors le mur est non armé

Détermination des pourcentages minimaux d’acier

Contrainte ultime du béton


σu = = =0.49MPa

Contrainte limite ultime du béton


σulim= = =8.27MPa

Coefficient T
Θ=1.4 parce que c’est un voile qui n’est pas d’extrémité

Section d’acier minimale verticale


Av=Max ( 0.001a ; (((0.6xaxθ)/Fe)x (3 σu/ σulim)-1) = 1.5cm²/ml

Section d’acier minimale horizontale


Ah= Max ( 2/3 Av; 0.001a) = 1.5cm²/ml
Convenons de prendre Verticalement: 19HA 8 et horizontalement: 9HA8

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 32


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Figure n° 9 : ferraillage cage d’ascenseur

7.Radier

Le radier est une fondation constitué d’une dalle s’étendant sur l’étendue de la surface occupé par
la construction. Les radiers fonctionnant comme des planchers soumis à des forces ascendantes
(réactions du sol), les mêmes solutions constructives que pour les planchers à charges
d'exploitation relativement élevées sont usuellement appliquées. La cage transmet ses charges au
sol par l'intermédiaire du radier. Et le sol réagit en exerçant une pression uniforme sur tout le
radier.
Données géotechniques
Ancrage du radier : D = 1.5 /TN
Contrainte admissible du sol : σ=0,15MPa

7.1.Pré dimensionnement du radier


7.1.2.Dalle
La dalle du radier doit satisfaire aux conditions suivantes :
La hauteur doit satisfaire la condition h≥ = = 20cm mais selon la condition général

d’épaisseur minimale h≥ 25cm nous optons pour h=50cm

7.1.3.La nervure :
La nervure du radier doit avoir une hauteur ht égale à : h≥ = =43convenons de prendre 70cm

7.1.3.1Détermination des efforts


7.3.1.1.1Descente de charge sur les poteaux

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 33


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Après descente de charge sur poteaux on obtient :


G=1.2MN
Q=0.26MN
Nu = 2.012 MN
7.3.1.1.2.Détermination de la surface minimale du radier
S≥ 8.94m²

7.3.1.1.3Débord du radier (Ld)


( ; 30) convenons de prendre Ld=30cm S=14.7m²

7.3.1.1.3.Poids du radier
G = 25 x 14.7 x 0,5 = 183.75 KN
7.3.1.1.4.Combinaison d’action
Nu=2.35MN
7.3.1.2.Vérification de la contrainte de cisaillement
τu = ≤0.05Fc28

τu = =0.68< 1.25 la condition est vérifiée

7.3.3.Vérification au poinçonnement : (Art A.5.2 4 BAEL91)

Nu = 503.16 KN < N u = 1050 KN


7.3.4.Vérification pour les voiles
On considère une bande de 01 ml du voile du voile de l’ascenseur avec e = 15 cm, b = 1 m et h =
20.6 m
G = 25 x 1 x 0,15 x 20,6 x 1.35 = 104.28 KN
Q=(1.5*1*2)*1.5=4.5KN
Nu=108.78< Nu=2508.33KN La condition est vérifiée

7.4. Etude de la dalle du radier

7.4.1.Dimensionnement
En ce qui concerne le dimensionnement nous considérons le radier comme un plancher ayant
comme caractéristique Lx=2.9 m et Ly=5m
7.4.2.Déterminons α
α= = =0.58

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 34


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Mox=μx*p*lx² et Moy=μy*Mox avec μx=0,085, μy=0,268 , lx=2.9m, p=150KN/m


Cela donne
Mox=107.22KN.m Moy=28.74KN.m
7.4.3.Les différents moments
 En travée Mtx=0,75Mox et Mty=0,75Moy

 En appui Max=0,5*Mox et May=0,5*Mox

Après calcul on trouve :


Mtx=80.45KN.m ; Mty=21.55KN.m ;

Max=50.03KN.m; May=50.03KN.m

7.4.4.Aciers donnés par le moment en travée Mtx=80.5KN.m


Fsu=347,83MPa, fbu=14,17MPa, d=0,45m
μu=𝑀𝑢 𝑜 𝑑2 𝑓 𝑢, αu=1,251.25 (1- )), Zu=d(1-0,4α), As=𝑀𝑢𝑧𝑢 𝑓𝑠𝑢
μu=0,028, αu=0,0375, Zu=0,44, As=5.25cm² /m
Choix : 5HA12(5.65cm²/m) espacement 20cm

7.4.5.Aciers donnés par le moment en travée Mty=21.55KN.m


μu=0,007, αu=0,013, Zu=0,44, As=1.41cm² /m
Choix : 5HA8 (2.51cm²/m) espacement 20cm

7.4.6.Aciers donnés par le moment en appui Ma=Mb=40.22KN.m


μu=0,014, αu=0,025, Zu=0,44, As=2,63cm² /m
Choix : 4HA10(3.14cm²/m) espacement 20cm

7.4.7.Vérification des contraintes dans le béton et l’acier


On doit vérifier que :
 Fissuration préjudiciable : Contrainte limite de l’acier : σs≤ σs=201.63MPa
Contrainte limite du béton : σb≤ σb=15MPa
7.5.Étude de la nervure

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 35


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Les nervures sont considérées comme des poutres doublement encastrées.


h = 60 cm , d = 55 cm
b = 40 cm , L = 4.3 m, c = 5 cm
7.5.1.Calcul les charges revenant à la nervure
Pu=60KN/ml
Acier en travée
μu=0,01, αu=0,025, Zu=0,54, As=2.46cm² convenons 4HA10
Acier en appui
μu=0,02, αu=0,05, Zu=1.08, As=4.92cm² convenons 4HA12 et 2HA8

Figure n° 10 : ferraillage radier

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 36


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

CHAPITRE 3 : IMPACT ENVIRONNEMENTAL

Tout projet de construction a des impacts qui pourraient nuire à l’environnement. Ainsi pour
quelque construction que ce soit il est important de mettre un accent sur l’impact environnemental
de la construction et les mesures à utiliser pour y remédier.
En ce qui concerne notre construction, plusieurs impact sur l’environnement ressortent tel
que :
 Impact sur le microclimat
Les sources d’impact négatif potentiel sur le microclimat sont la mise à nue totale du site
suite au débroussaillage et à la destruction de la végétation.
 Impact sur la qualité de l’air
L’air ambiant sera sans doute l’élément de l’environnement qui subira le plus de perturbation
dans la zone surtout lors de la phase des travaux.
En effet on assistera à l’envol des poussières pendant les travaux.
Comme nuisances on pourra noter les bruits occasionnés par la circulation des véhicules de
chantiers.
 Impact sur la végétation et la diversité biologique
L’impact négatif sur la végétation et la diversité biologique sera lié à la destruction de la
végétation sur toute l’étendue de la superficie du plan d’installation du chantier.
Les autres aspects de la réalisation des travaux sont également des sources d’impact plus ou
moins importantes. Il s’agit du transport et de l’utilisation des engins, de la création des pistes
d’accès et des excavations relatives à la réalisation des emprunts, des déblais et remblais…
Pendant la phase de construction, l’entreposage et la manipulation de produits dangereux
comme les carburants et les huiles de vidanges, la production de déchets solides et liquides
(également lors de la phase d’exploitation) sont aussi sources d’impact sur la végétation et la
biodiversité biologique.
 Impact sur la santé
Au niveau de la phase de construction du bâtiment, la plupart des activités vont
favoriser le développement des maladies respiratoires en raison de l’importance des
poussières occasionnées. Mais ces maladies respiratoires vont plus concerner les travailleurs
du chantier qui devront prendre des mesures pour assurer leur protection.
 Mesure d’atténuation
-Arrosage pour les poussières,
-Respect des horaires de travail pour le bruit des engins de génie civil,
-Collecter, stocker et destination finale pour les déchets solides,
-Assainissement, collecte et évacuation des huiles usagées,

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 37


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

CHAPITRE 4 : ELECTRICITE

L’électricité est une étape importante dans l’établissement d’une structure. Ce volet consiste à
l’établissement des installations et circuit électrique. Pour mener à bien cette tâche, l’ingénieur
que nous somme doit prendre en considération plusieurs aspects : économique, esthétique et
technique.
Pour le présent projet nous avons choisi un certain nombre d’équipement électrique pour
répondre aux besoins des usagers de ce bâtiment. Ainsi donc pour l’éclairage nous avons fait le
choix de luminaires qui sont réfléchissant et beaucoup plus adaptés pour les besoins de lecture.
Des prises de courant, téléphone et télévision ont également été choisi de même que les brasseurs
d’air et les climatiseurs pour le confort vis-à-vis du climat.

Procédure
Pour la conception nous avons d’abord choisi le type d’éclairage en fonction du coût et aussi de
l’usage auquel chaque pièce est destinée. Nous avons ainsi établi le plan archi de l’éclairage. La
disposition des éléments s’est faite en fonction du plan de travail ; ainsi nous obtenons le plan
archi qui se retrouve en annexe n°10
Après le choix des éléments et la réalisation des plans archi, nous avons établis le bilan de
puissance de nos installations.
Le dimensionnement est donc l’étape suivante et consiste à déterminer les sections des
câbles qui alimenteront les installations ainsi que du choix des appareils de protection.

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 38


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

CONCLUSION
En Génie Civil, tout ouvrage doit faire avant sa construction, l’objet d’une étude
méthodique.
Cette étude doit être abordée comme un problème comportant une ou plusieurs solutions
permettant de prendre en compte les circonstances les plus défavorables qui pourront se présenter
au cours de la vie de l’ouvrage. Les données sont les dimensions du bâtiment, le terrain dont on
dispose et les conditions propres à l’utilisation de la construction.
Avec le présent projet, nous avons acquis des connaissances diverses. En effet, il nous a permis
de:
- Faire des recherches sur les normes et les méthodes de calcul des ouvrages ;
- Comprendre les procédés de calcul pour aboutir au dimensionnement ;
- Connaitre des sites donnant des informations dans le cadre de la construction et bien d’autres
domaines.
Par ailleurs, le projet de fin d'étude nous a également permis de mettre à l'épreuve des aspects
fondamentaux de notre profession d’ingénieur: un constat purement technique car ce sont nos
valeurs et capacités de calcul qui ont toujours été exigées.
Nous sommes conscients qu'il nous reste beaucoup à apprendre surtout du côté de la pratique dans
nos futures poste de travail, cependant, l'expérience et la recherche de la solution optimale nous
fera toujours aboutir.

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 39


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

REFERENCE BIBLIOGRAPHIQUE

HENRY THONIER : conception et calcul des structures de bâtiment- Presse de l’étude nationale
des ponts et chaussée ; tome I-1992, 349 pages

HENRY THONIER : conception et calcul des structures de bâtiment- Presse de l’étude nationale
des ponts et chaussée ; tome II-1993,422 pages

HENRY THONIER : conception et calcul des structures de bâtiment- Presse de l’étude nationale
des ponts et chaussée ; tome III-1995,506 pages

HENRY THONIER : conception et calcul des structures de bâtiment- Presse de l’étude nationale
des ponts et chaussée ; tome IV-1996,366 pages

HENRY THONIER : Le projet de béton armé, 2e 3e et 4e partie ; édition 1986 ; 125 pages
H.RENAUD et J.LAMIRAUD : guide de calcul bâtiment et génie civil ; édition 1993-Foucher ;
135pages
JEAN PERCHAT : béton armé évolution des méthodes de calcul, technique de l’ingénieur, 1992
Foucher, 45pages

JEAN PERCHAT ; JEAN ROUX et J .P BATTAIL : pratique de BAEL cours et exercices, 2e


édition 1998-Eyrolles, 216pages

R.ADRAIT et D.SOMMIER : guide du constructeur en bâtiment, édition 2006-2007 – Hachette ;


240 pages
H.RENAUD et F.LETERTRE : ouvrages en béton armé, technologie du bâtiment gros œuvre-
édition 2002 -Foucher , 273pages

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 40


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

ANNEXES

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 41


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 42


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 43


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 44


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 45


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 46


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 47


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 48


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 49


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 50


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 51


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 52


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 53


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 54


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 55


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 56


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 57


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 58


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 59


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

ANNEXE N°3 : DETAIL DES CALCUL DU PLANCHER

Nous allons déterminer la largeur des hourdis que nous mettrons en place. Pour cela nous allons
pré-dimensionner les hourdis du plancher.
b1 ≤min (L/2 ; L1/10 ; 8h0 )
Avec :
L : distance entre deux parements voisins de deux poutrelles. (L = 50 -12 =38 cm)
L1 : longueur de la travée. (L1 =365 cm)
b0 : largeur de la nervure. (b0 = 12 cm)
h0 : épaisseur de la dalle de la dalle de compression (h0 = 4cm).
b1 ≤ min (19 ; 36.5 ; 32) cm
b1 = 19 cm
b = 2.b1 + b0 = 50 cm

 Dimensions
La hauteur de la poutrelle est de ………h = 20cm
La hauteur de la dalle de compression.....ho = 4 cm
La largeur de la nervure ……………... bo =12 cm
Enrobage ……………………………...c = 2 cm
La hauteur utile ……………………….. d = (h – c) = 18 cm
La largeur de la dalle de compression …b =50 cm

 Chargement
Poids propre du revêtement………………2000*0.5*0.05=50daN/ml
Poids propre cloison légère………………..100*0.5=50daN/ml
Poids propre dalle………………………………285*0.5=142.5daN/ml
Total des charges permanentes G= 242.5daN/ml
Charge d’exploitation………………………….Q=400*0.5=200daN/ml

 Combinaison des charges


Pu= 1.35G + 1.5Q
= 1.35*242.5+ 1.5*200
Pu =627.375daN/ml = 6.27KN/ml

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 60


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

 Calcul des sollicitations


Moment maximal

Mo= = =10.44KN.m

Effort tranchant

V= = = 11.44 KN

Moment en travée

Mt= 0.85Mo = 0.85*10.44=8.874KN.m


Moment sur appuis
Ma = o.5Mo = 0.5*10.44 =4.437KN.m
Déterminons z
Z=0.81h = 0.81*0.2=16.2cm

Ast= = =0.000157 = 1.57cm² soit 2HA10

Sur appui

AsA = = 0.5*0.00443/0.162*347.83=0.00078=0.78cm²

 Armatures transversales : (Art.A.7.2.2 / BAEL91)


Φt = min (h / 35, b0 / 10, Φl)
Φt = min (20/35, 12/10, 1) = 0,57 cm convenons de prendre HA 6

 Espacement des armatures :( Art. A .5 .1, 22, BAEL 91)


St ≤min (0,9d, 40 cm)
St ≤ min (16,2 cm , 40 cm) = 16,2 cm

 Vérifications à l’E L U
- Condition de fragilité non fragilité

Amin= = =1.086cm²

Amin appui= 0.23*12*18*2.1/400 =0.26cm²

- Vérification de l’effort tranchant

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 61


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

τu = = = 0.529MPa

Fissuration peu préjudiciable (FPP)

τubar = min ( ; 5MPa) = min ( ; 5MPa) =3.33MPa

τubar = 3.33 > τu = 0.529 condition vérifiée

Vérification d’adhérence et d’entrainement

se se = s ft28
se = 1,5 x 2,1 = 3,15 MPa
= Vse u /0,9 d ui

ui = 6,28cm : somme des périmètres utiles des armatures


se = 11.44*10/(0.9*18*)= MPa
se = MPa < se = 3,15 MPa

-Influence de l’effort tranchant au niveau des appuis (Art : A. 5 .1 .313)

Sur le béton : Vu< .0.9.d.b0

Vu<0.4 Vu<129.6KN

Vu=11.44 <Vu=129.6

Sur acier : Aappui > 𝑢

H= = =0.000344

Aappui> (11.44+0.344)=0.12

 Ancrage des barres


τs = 0,6Ψ² ft28 = 0,6 (1,5)².2,1 = 2,835 MPa
La longueur de scellement droit : Ls = Ф.fe / 4. τs = 1 .400 / 4. 2,835 = 35,27 cm choix Ls = 40
cm
La longueur d’ancrage mesurée hors crochets est : Lc = 0,4. Ls = 16 cm choix Lc = 15 cm

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 62


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Nervure longueur Acier


N1 2.3 3HA8
N2 3.5 3HA12
N3 3.65 3HA10 et 1HA12
N4 1.35 2HA8 et 1HA8
N5 2.15 2HA8 et 1HA8
N6 318 3HA8 et 2HA8
N7 3.27 2HA8 et 1HA8
N8 3.2 2HA8 et 1HA8
N9 3.15 2HA8 et 1HA8
N10 3.19 2HA8 et 1HA8
N11 1.97 3HA8
N12 4.15 3HA12 et 2HA10
N13 1 2HA8 et 1HA8
N14 3.29 2HA8 et 1HA8
N15 3.05 2HA8 et 1HA8
Plancher identique aux autres

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 63


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

ANNEXE N° 4 : DETAIL DE CALCUL DE LA POUTRE

Nous avons choisi de dimensionner la poutre de la file R qui est une poutre continue à 6
travées.

La poutre se représente comme suit :

Nous allons évaluer les charges qui arrivent sur chaque travée de notre poutre.

 Charge permanente
- Poids propre de la poutre

T1= 0.2*0.4*25=2KN/ml

T2=0.2*0.4*25=2KN/ml

T3=0.2*0.4*25=2KN/ml

T4=0.2*0.4*25=2KN/ml

T5=0.2*0.4*25=2KN/ml

T6=0.2*0.4*25=2KN/ml

- Poids du revêtement

T1=T6= 0.05*22*0.985=1.08KN/ml

T2=T4=T5= 0.05*22*2.075= 2.28KN/ml

- Poids plancher

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 64


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

T1=T6=0.985*2.85=2.8KN/ml

T2=T4=T5=2.075*2.85=5.91KN/ml

- Poids du mur

T1=T6=T4=T5=T2=3.3*0.15*14=6.93KN/ml

Charge

GT1=12.81KN/ml

GT2=14.84KN/ml

GT3=2KN/ml

GT4=14.84KN/ml

GT5=14.84KN/ml

GT6=12.81KN/ml

 Charges exploitations

QT1= 3.5*0.985=3.44KN/ml

QT2=2.5*2.075=5.187KN/ml

QT3=0

QT4=Qt5=2.5*2.075=5.18KN/ml

QT6=3.5*0.985=3.44KN/ml

Condition d’application de la méthode forfetaire

 Q<( 2G ;5000N/m²)
Travée1
3.44< ( 2*12.81 ; 5*0.985) 3.44< ( 25.62 ; 4.925) ok
Travée2
5.187 < ( 2*14.84 ; 5*2.075) 5.187< ( 29.68 ; 10.375) ok

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 65


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Travée3
0 < ( 2*2 ; 5) ok
Travée 4
5.18 < ( 2*14.84 ; 5*2.075) 5.187< ( 29.68 ; 10.375) ok
Travée 5
5.18 < ( 2*14.84 ; 5*2.075) 5.187< ( 29.68 ; 10.375) ok
Travée 6
3.44< ( 2*12.81 ; 5*0.985) 3.44< ( 25.62 ; 4.925) ok

 Rapport des portées successives


0.8< <1.25

- =0.97 0.8< 0.97< 1.25 ok

- = 1.03 0.8< 1.03<1.25 ok

- = 0.73 0.8 < 0.73<1.25 ok

- = 0.98 0.8 <0.98<1.25 ok

- = 1.3 1.3> 1.25 non

Le rapport des portée successives est ok sauf à la dernière vérification alors la méthode
forfetaire n’est pas applicable à ce niveau. Nous optons alors pour la méthode de Caquot.

C’est une méthode de continuité simplifiée. Le moment sur l’appui étudié ne dépend que
des charges qui agissent sur les travées adjacentes à cet appui.
Cette méthode passe par la recherche des courbes enveloppes. Nous allons donc effectuer
les différentes combinaisons d’action qui nous permettront d’obtenir les différentes valeurs
des moments.

Nous avons 3 cas de combinaisons de charges.


Cas1

CHARGE CHARGE CHARGE CHARGE CHARGE CHARGE

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 66


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Pu1=Pu6= ( 1.35 *12.81) + (1.5*3.44)=22.45KN/ml


Pu2=Pu4=Pu5= ( 1.35*14.84) + (1.5*5.187) =27.81KN/ml
Pu3= (1.35*2)+0= 2.7KN/ml

Moment isostatique

Mo1= = 22.63 KN.m

Mo2 = = 29.23KN.m

Mo3= = 2.646 KN.m

Mo4= = 50.19 KN.m

Mo5 = =51.53 KN.m

Mo6= = 24.42KN.m

Moment sur appuis

Mi=

M1=M7=0

M2= - =

M2= -19.64KN

M3= - =

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 67


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

M3= -9.64KN

M4= - =

M4= -18.08KN

M5= - =

M5= -30.63KN

M6= - =

M6= -27.09KN

Déterminons la portée à laquelle le moment est maximum

X= -

XT1= -

XT1= 1.11m

XT2= -

XT2= 1.57m

XT3= -

XT3= 0.3m

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 68


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

XT4= -

XT4= 1.78m

XT5= -

XT5= 1.96m

XT6= -

XT6= 1.88m

Moment en travée

Mt =Mi+

Mt1= 0 +

Mt1 =13.88KN.m

Mt2= -19.64 +

Mt2 =14.75KN.m

Mt3= -9.64 +

Mt3 =-8.52KN.m

Mt4= -18.09 +

Mt4 =26.03KN.m

Mt5= -30.65 +

Mt5 =22.68KN.m

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 69


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Mt6= -27.1 +

Mt6 =12.75KN.m

Cas2

CHARGE DECHARGE CHARGE DECHARGE CHARGE DECHARGE

Pu1= ( 1.35 *12.81) + (1.5*3.44)=22.45KN/ml


Pu2= ( 1.35*14.84) =20.034KN/ml
Pu3= (1.35*2)+0= 2.7KN/ml
Pu4=( 1.35*14.84) =20.034KN/ml
Pu5= ( 1.35*14.84) + (1.5*5.187) =27.81KN/ml
Pu6= (1.35*12.81)=17.29KN/ml

Moment isostatique

Mo1= = 22.63 KN.m

Mo2 = = 21.06KN.m

Mo3= = 2.646 KN.m

Mo4= = 36.16 KN.m

Mo5 = =51.53 KN.m

Mo6= = 18.8KN.m

Moment sur appuis

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 70


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Mi=

M1=M7=0

M2= - =

M2= -17.43KN

M3= - =

M3= -7.24KN

M4= - =

M4= -13.22KN

M5= - =

M5= -26.44KN

M6= - =

M6= -24.52KN

Déterminons la portée à laquelle le moment est maximum

X= -

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 71


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

XT1= -

XT1= 1.15m

XT2= -

XT2= 1.63m

XT3= -

XT3= 0.61m

XT4= -

XT4= 1.73m

XT5= -

XT5= 1.94m

XT6= -

XT6= 1.96m

Moment en travée

Mt =Mi+

Mt1= 0 +

Mt1 =14.84KN.m

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 72


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Mt2= -17.43+

Mt2 =9.18KN.m

Mt3= -7.24 +

Mt3 =-6.74KN.m

Mt4= -13.22 +

Mt4 =16.63KN.m

Mt5= -26.44 +

Mt5 =26.07KN.m

Mt6= -24.52 +

Mt6 =8.55KN.m

Cas3

DECHARGE CHARGE DECHARGE CHARGE DE CHARGE CHARGE

Pu1= ( 1.35 *12.81) =17.29KN/ml


Pu2= ( 1.35*14.84) +( 1.5*5.187) =27.81KN/ml
Pu3= (1.35*2)+0= 2.7KN/ml
Pu4=( 1.35*14.84) +(1.5*5.187) =27.81KN/ml
Pu5= ( 1.35*14.84) =20.034KN/ml
Pu6= (1.35*12.81)+(1.5*3.44)=22.45KN/ml

Moment isostatique

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 73


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Mo1= = 17.43 KN.m

Mo2 = = 29.23KN.m

Mo3= = 2.646 KN.m

Mo4= = 50.19 KN.m

Mo5 = =37.11 KN.m

Mo6= = 24.42KN.m

Moment sur appuis

Mi=

M1=M7=0

M2= - =

M2= -16.95KN

M3= - =

M3= -9.24KN

M4= - =

M4= -18.09KN

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 74


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

M5= - =

M5= -26.27KN

M6= - =

M6= -22.67KN

Déterminons la portée à laquelle le moment est maximum

X= -

XT1= -

XT1= 1.07m

XT2= -

XT2= 1.54m

XT3= -

XT3= 0.3m

XT4= -

XT4= 1.82m

XT5= -

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 75


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

XT5= 1.97m

XT6= -

XT6= 1.82m

Moment en travée

Mt =Mi+

Mt1= 0 +

Mt1 =9.99KN.m

Mt2= -16.95+

Mt2 =16KN.m

Mt3= -9.24 +

Mt3 =-9.63KN.m

Mt4= -18.09 +

Mt4 =28.11KN.m

Mt5= -26.27 +

Mt5 =12.67KN.m

Mt6= -22.67 +

Mt6 =14.41KN.m

Effort tranchant

Il y a 6cas de chargement pour l’effort tranchant. Les trois cas suivant sont la combinaison de ces
6cas de chargement.

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 76


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Cas1

Pour cela nous devons considérer le cas de chargement ci –après :

CHARGE DECHARGE CHARGE CHARGE DECHARGE CHARGE

- Déterminons l’effort tranchant isostatique V0

V0=

Travée 1
V01=

V01=31.88KN

Travée 2
V02=

V02=29.05KN

V03=

V03=3.78KN

Travée 4
V04=

V04=52.85KN

Travée 5

V05=

V05=38.57KN

Travée 6

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 77


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

V05=

V05=33.12KN

-Déterminons l’apport de l’hyperstatique A= ∆M/Li

Travée 1

= 6.14KN

Travée 2

= 3.51 KN

Travée 3

= 3.88 KN

Travée 4

= 2.15 KN

Travée 5

= 0.94 KN

Travée 6

= 7.68 KN

L’effort tranchant de chaque travée pour le cas de chargement n°1

Vu= V0+A

Travéé1

Vu1=31.88+6.14= 38.02KN

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 78


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Travée2

Vu2=29.05+3.51= 32.56KN

Travée3

Vu3=3.78+3.88= 7.666KN

Travée4

Vu4=52.85+2.15= 55KN

Travée5

Vu5=38.57+0.94= 39.5KN

Travée6

Vu6=33.12+7.68= 40.8KN

Cas2

Pour celanous devons considérer le cas de chargement ci –après :

CHARGE CHARGE DECHARGE CHARGE CHARGE DECHARGE

- Déterminons l’effort tranchant isostatique

V0=

Travée 1

V01=

V01=31.88KN

Travée 2
V02=

V02=40.33KN

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 79


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

V03=

V03=3.78KN

Travée 4
V04=

V04=52.85KN

Travée 5

V05=

V05=53.55KN

Travée 6

V05=

V05=25.51KN

-Déterminons l’apport de l’hyperstatique A= ∆M/Li


Travée 1

= 6.92KN

Travée 2

= 3.43 KN

Travée 3

= 2.98 KN

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 80


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Travée 4

= 3.31 KN

Travée 5

= 1.59 KN

Travée 6

= 8.31KN

L’effort tranchant de chaque travée pour le cas de chargement n°1

Vu= V0+A

Travéé1

Vu1=31.88+6.92= 38.8KN

Travée2

Vu2=40.33+3.41= 43.75KN

Travée3

Vu3=3.78+2.98= 6.76KN

Travée4

Vu4=52.85+3.31= 56.15KN

Travée5

Vu5=53.55+1.59= 55.14KN

Travée6

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 81


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Vu6=25.51+8.31= 33.82KN

Cas3

Pour cela nous devons considérer le cas de chargement ci –après :

DECHARGE CHARGE CHARGE DECHARGE CHARGE CHARGE

Effort tranchant
- Déterminons l’effort tranchant isostatique

V0=

Travée 1
V01=

V01=24.56KN

Travée 2
V02=

V02=40.33KN

V03=

V03=3.78KN

Travée 4
V04=

V04=38.06KN

Travée 5

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 82


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

V05=

V05=53.55KN

Travée 6

V05=

V05=33.12KN

-Déterminons l’apport de l’hyperstatique A= ∆M/Li

Travée 1

= 5.97KN

Travée 2

= 2.49 KN

Travée 3

= 3.78 KN

Travée 4

= 3.48 KN

Travée 5

= 0.17 KN

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 83


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Travée 6

= 9.19KN

L’effort tranchant de chaque travée pour le cas de chargement n°3

Vu= V0+A

Travéé1

Vu1=24.06+5.97= 30.53KN

Travée2

Vu2=40.33+2.49= 42.82KN

Travée3

Vu3=3.78+1.24= 5.02KN

Travée4

Vu4=38.06+3.48= 41.55KN

Travée5

Vu5=53.55+0.17= 53.72KN

Travée6

Vu6=33.12+9.19= 42.31KN

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 84


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Courbe enveloppe des moments

 Calcul de la section d’acier


- En travée
Travée1
Ast=

µu = =0.23

αu =1.25 (1-√ ) = 1.25 (1-√1-2*0.23) = 0.338

Z=d (1-0.4 αu) = 0.15(1-0.4*0.338)=0.129

Ϭst= = = 347.83Mpa Ast= = =0.000328=

3.28cm² soit……..

Travée2

µu = =0.25

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 85


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

αu =1.25 (1-√ ) = 1.25 (1-√1-2*0.25) = 0.375

Z=d (1-0.4 αu) = 0.15(1-0.4*0.375)=0.128

Ϭst= = = 347.83Mpa Ast= = =0.000359=

3.59cm² soit……..

Travée3

µu = =0.106

αu =1.25 (1-√ ) = 1.25 (1-√1-2*0.106) = 0.15

Z=d (1-0.4 αu) = 0.15(1-0.4*0.15)=0.141

Ϭst= = = 347.83Mpa Ast= = =0.000137=

1.37cm² soit……..

Travée 4

µu = =0.44

αu =1.25 (1-√ ) = 1.25 (1-√1-2*0.44) = 0.81

Z=d (1-0.4 αu) = 0.15(1-0.4*0.81)=0.101

Ϭst= = = 347.83Mpa Ast= = =0.0008001= soit 8cm²

Travée 5

µu = =0.408

αu =1.25 (1-√ ) = 1.25 (1-√1-2*0.408) = 0.71

Z=d (1-0.4 αu) = 0.15(1-0.4*0.71)=0.107

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 86


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Ϭst= = = 347.83Mpa Ast= = =0.0007004= soit 7cm²

Travée 6

µu = =0.226

αu =1.25 (1-√ ) = 1.25 (1-√1-2*0.226) = 0.32

Z=d (1-0.4 αu) = 0.15(1-0.4*0.32)=0.13

Ϭst= = = 347.83Mpa Ast= = =0.000319= soit 3.19cm²

EN APPUI

M1= 0.15*Moi= 0.15*22.63=3.39 KN.m

µu = =0.05

αu =1.25 (1-√ ) = 1.25 (1-√1-2*0.05) = 0.062

Z=d (1-0.4 αu) = 0.15(1-0.4*0.062)=0.14

Ϭst= = = 347.83Mpa Ast= = =0.000319= soit 3.19cm²

Apui2

µu = =0.308

αu =1.25 (1-√ ) = 1.25 (1-√1-2*0.308) = 0.47

Z=d (1-0.4 αu) = 0.15(1-0.4*0.47)=0.121

Ϭst= = = 347.83Mpa Ast= = =0.000466= soit 4.66cm²

Apui 3

µu = =0.152

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 87


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

αu =1.25 (1-√ ) = 1.25 (1-√1-2*0.152) = 0.21

Z=d (1-0.4 αu) = 0.15(1-0.4*0.21)=0.13

Ϭst= = = 347.83Mpa Ast= = =0.000215= soit 2.15cm²

Appui 4

µu = =0.28

αu =1.25 (1-√ ) = 1.25 (1-√1-2*0.28) = 0.42

Z=d (1-0.4 αu) = 0.15(1-0.4*0.42)=0.125

Ϭst= = = 347.83Mpa Ast= = =0.000416= soit 4.16cm²

Appui 5

µu = =0.48

αu =1.25 (1-√ ) = 1.25 (1-√1-2*0.48) = 1

Z=d (1-0.4 αu) = 0.15(1-0.4*1)=0.09

Ϭst= = = 347.83Mpa Ast= = =0.000979= soit 9.79cm²

Appui6

µu = =0.42

αu =1.25 (1-√ ) = 1.25 (1-√1-2*0.42) = 0.75

Z=d (1-0.4 αu) = 0.15(1-0.4*0.75)=0.105

Ϭst= = = 347.83Mpa Ast= = =0.000739= soit 7.39cm²

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 88


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Appui 7

M7=0.15*22.42=3.36

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 89


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Travée 1 Travée 2 Travée 3 Travée 4 Travée 5 Travée 6


Poutre Largeur Hauteur Nombre M V M V M V M V M V M V
travée (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m)
A1 0.2 0.4 2 0 -25.6 57.5 66
A2 0.2 0.4 4 118.8 115.2 9.8 47.9 16 12.4 5.9 21.8
A3 0.2 0.4 1 14.1 -4.2
A4 0.2 0.3 1 105.1 92.1
A5 0.2 0.4 1 54.56 42.15
A6 0.2 0.3 1 9.94 24.1
A7 0.2 0.4 3 14.02 21.7 10.19 16.05 19.27 32.94
A8.1 0.2 0.3 1 15.1 18.16
A8.2 0.2 0.3 1 114.59 94.42
A9 0.2 0.35 2 0 -5.1 14.45 24.4
A10.1 0.2 0.60 2 286.63 107.14 0 145.14
A10.2 0.2 0.35 3 69.13 33.85 0 61.87 22.88 40.49
A11.1 0.2 0.3 1 11.96 16.06
A11.2 0.2 0.3 1 12.15 16.18
A12 0.2 0.4 1 14.28 19.42
A13.1 0.2 0.35 2 24.62 38.76 23.31 56.67
A13.2 0.2 0.30 2 4.68 10.04 4.41 23.51
A14 0.2 0.4 1 14.27 19.42
A15 0.2 0.4 3 14.06 9.25 19.03 43.18 0 119.82
A16.1 0.2 0.3 1 53.19 67.06
A16.2 0.2 0.3 1 15.78 -8.26
A17.1 0.2 0.3 1 51.67 67.34
A17.2 0.2 0.3 1 12.15 16.18
A18 0.2 0.4 6 14.76 38.8 16 43.75 -6.74 7.66 28.11 56.15 26.07 55.14 14.41 42.31
A19 0.2 0.4 6 12.65 22.69 0 9.38 20.46 41.56 47.11 76.33 0 27.1 45.53 66.9
A20 0.2 0.3

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 90


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

A21 0.2 0.35 4 58.83 71.99 58.7 110.36 0 12.83 89.83 121.24
A22 0.2 0.3 2 13.41 26.43 0.54 29.74
A23 0.2 0.4 5 0.04 1.52 23.2 59.5 31.9 67.19 29.5 79.6 41.9 87.7
A24 0.2 0.4 2 4.11 15.36 0 67.98
A25 0.2 0.35 4 1.91 6.86 18.3 37.8 1.7 31.2 7.19 21.5
A26.1 0.2 0.3 1 2.78 6.17
A26.2 0.2 0.4 1 21.75 47.46
A27.1 0.2 0.4 2 15.24 27.69 0 21.29
A27.2 0.2 0.3 1 1.9 4.21
A28 0.2 0.35 5 14.34 33.18 0 13.88 18.7 37.61 1.33 31.1 8.53 24.8
A29 0.2 0.4 1 30.56 36.63
A30 0.2 0.6 4 21.13 25.78 45.63 36.9 151.31 112.9 0 225.7 21.13
A31 0.2 0.4 2 31.49 12.4 127.88 89.52
A32 0.2 0.4 3 114.88 97.05 0 95.65 67.7 111.92
A33 0.2 0.4 5 0 -11.05 113.75 75.8 55.92 98.26 6.41 49.82 29.56 55.03

Plancher identique

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 91


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Travée 1 Travée 2 Travée 3 Travée 4 Travée 5 Travée 6


Poutre Largeur Hauteur Nombre M V M V M V M V M V M V
travée (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m) (KN.m)
A1 0.2 0.4 2 0 -25.6 57.5 66
A2 0.2 0.4 4 118.8 115.2 9.8 47.9 16 12.4 5.9 21.8
A3 0.2 0.4 1 14.1 -4.2
A4 0.2 0.3 1 107.6 91.48
A5 0.2 0.4 3 9.6 31 9.94 24.1 15.9 33.8
B6 0.2 0.4 3 12.8 20.4 11.9 22.5 7.6 23.6
B7 0.2 0.3 1 114.59 94.42
B8 0.2 0.3 4
B9.1 0.2 0.35 2 223.2 74.87 0 111.43
B9.2 0.2 0.60 4 0.56 1.46 2.61 9.65 2.31 6.82 18.55 43.37
B10 0.2 0.35 1 14.28 19.42
B11.1 0.2 0.3 2 5.11 8.55 6.06 15.24
B11.2 0.2 0.3 2 7.39 11.81 7.86 20.15
B12 0.2 0.4 1 14.28 19.42
B13 0.2 0.35 3 0 -9.82 67.49 82.25 34.9 -34.56
B14.1 0.2 0.30 1 12.62 16.54
B14.2 0.2 0.4 2 0 -13.3 18.9 43.7
B15.1 0.2 0.4 1 23.61 33.47
B15.2 0.2 0.3 1 24.03 31.7
B16 0.2 0.3 6 14.76 38.8 16 43.75 -6.74 7.66 28.11 56.15 26.07 55.14 14.41 42.31
B17 0.2 0.3 6 13.13 23.3 0 -16.9 29.2 52.1 36.06 62.9 21.32 53.1 25.36 60.3
B18 0.2 0.3 1 0 132.02
B19 0.2 0.4 4 66.78 73.09 44.9 85.7 12.06 51.6 74.7 117.2
B20 0.2 0.4 4 0 -20.79 17.06 49.06 31.7 65.1 33.9 78.2 37.8 77.15
B21 0.2 0.3
B22 0.2 0.35 4 1.9 6.85 18.32 37.87 1.59 30.9 7.7 23.2

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 92


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

B23.1 0.2 0.3 1 2.78 6.17


B23.2 0.2 0.4 1 22 52.51
B24.1 0.2 0.4 2 17.4 31.75 0 23.55
B24.2 0.2 0.35 1 2.65 5.85
B25 0.2 0.3 5 4.85 10.57 1.2 8.68 18.4 37.9 0 30.35 9.2 27.2
B26 0.2 0.4 1 18.59 21.34
B27 0.2 0.4 4 21.13 25.78 45.63 36.9 151.31 112.9 0 225.7
B28 0.2 0.3 2 0 -24.55 160 120.78
B29 0.2 0.35 3 94.4 78.28 0 82.27 65.7 107.8
B30 0.2 0.4 5 0 -11.8 115.4 74.23 50.3 86.1 6.8 49.1 30.3 56.9

Plancher haut R+1

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 93


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 94


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

ANNEXE N° 5 : DETAIL DE CALCUL DU POTEAU

I.Descente de charges
1.Calcul de l’effort normal du poteau

a. Surface d‘influence du poteau

S=4.3*3.55=15.265m²

b.Poids propre des poutres


La section moyenne des poutres est de 20x40cm²
GP1 = 0,2 x 0,4 x 25 x 3.55 x 6 = 42.6 KN

Gp2= 0.2x0.6x25x6x4.3 =77.4KN

Gt=120KN

c. Poids des planchers

Gp= 2.85*15.265*6=261.03KN

d.Poids de la maçonnerie

Gm=6.78*0.15*3.3*14*5=234.9KN

e.Poids du carrelage

Gc= 15.265*0.05*20*5=76.32KN

f.Poids propre poteau

Gp= 0.35*0.35*3.3*25*6=60.63KN

g.Charge reçue par le poteau

G=752.88KN

Q=213.71KN

Pu=1.35G+ 1.5Q= 1.35*426.28 +1.5*213.71=1336.96KN

le poteau J5 est un poteau central donc on le majore de 10% ce qui nous fait 1.47MN

Rayon de giration i= a/ 2√3 = 0.1


Elancement λ= = = 33 avec Lf= 1 (L0=3.3)

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 95


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Coefficient α = = 0.75 car λ ≤ 50 on suppose que plus de la moitié des charges est appliqué

avant 90jrs donc le coefficient α sera divisé par 1.1 = = 0.68


La section réduite des poteaux Br = ( a-0.02)² = ( 0.35-0.02)² = 0.1089 m²

Détermination des armatures


a) Armatures longitudinales
Elles sont données par la formule suivante :

As ≤ ( )

Section minimal d’acier


Amin=max (4*u ; 0,2%B) avec u le périmètre développé du poteau.
As ≥ ( ) As≥ 10.35
Section minimal d’acier
Amin=max (4*u ; 0,2%B) avec u le périmètre développé du poteau.
Amin=max (4*u ; 0,2%B) = max (4*1.4 ; 0.2% * 0.1225) = max ( 4 ; ) = 5.6 cm²

b)Condition de non fragilité


As ≥ B avec Ft28= 0.6+0.06Fc28 = 2.1Mpa

As≥ 0.1225 As ≥ 0.000643 As=10.35>6.43 donc stabilité vérifiée.

Convenons de prendre 4HA14 et 4HA12 totalisant une section de 10.68cm²

c) Armatures transversales
Après avoir calculé les armatures longitudinales on déduit les transversales par la formule suivante

ΦAt ≥ , ce qui nous donne ФAt≥ ФAt≥ 4.6 Convenons de prendre alors ФAt = 6mm

L’espacement des cadres sera : St ≤ min { St ≤ min { St = 18cm

d) Calcul des longueurs de scellement


Pour Fc28 =25MPa = 35 Ls = 35Ф = 49cm

Convenons de prendre Ls = 50cm

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 96


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

e)Longueur de recouvrement lr=0,6ls


lr=0,6ls=0.6*50= 30cm

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 97


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Nom A(m) b h Poids SI Dalle Poids G G G G G G RDC Q Q Q Q Q niv Q


KN (m²) KN retomb niveau niveau4 niveau niveau niveau nive nive nive nive 1
e 5 3 2 1 au5 au4 au3 au2
A15 0.35 0.35 3.3 10.1 6.42 56.1 91.48 37.79 57.97 57.97 57.97 57.97 57.97 150 250 400 250 250 250
A13 0.35 0.35 3.3 10.1 5 71.2 21.05 43.37 66.85 66.85 66.85 66.85 66.85 150 250 400 250 250 250
5
B1 0.35 0.35 3.3 10.1 4.76 67.8 19.55 71.59 61.76 61.76 61.76 61.76 61.76 150 250 250 250 250 250
B4 0.35 0.35 3.3 10.1 8.39 119. 30.6 68.19 75.7 75.7 75.7 75.7 75.7 150 250 400 250 250 250
4 et
250
B6 0.35 0.35 3.3 10.1 5 71.1 24.85 44.4 58.05 58.05 58.05 58.05 58.05 150 250 400 250 250 250
B9 0.4 0.4 4 16 7 73.9 32.49 52.96 54.01 54.01 54.01 54.01 54.01 150 250 400 250 250 250
B12 0.35 0.35 3.3 10.1 5.22 58.5 23.34 41.97 57.66 57.66 57.66 57.66 57.66 150 250 400 250 250 250
4
D13 0.35 0.35 3.3 10.1 14.6 208. 30.5 99.57 66.09 66.09 66.09 66.09 66.09 150 250 400 250 250 250
3 47
D15 0.35 0.35 3.3 10.1 11.8 168. 31.87 91.37 95.98 112.8 112.8 112.8 112.8 150 250 400 250 250 250
5 86
E1 0.35 0.35 3.3 10.1 4.77 73.6 18.33 56.99 81.93 81.93 81.93 81.93 81.93 150 250 250 250 250 250
E4 0.35 0.35 3.3 10.1 8.4 143. 42 59.82 91.96 91.96 91.96 91.96 91.96 150 250 250 250 250 250
7
E6 0.35 0.35 3.3 10.1 7.42 105. 39.12 52.98 70.27 70.27 70.27 70.27 70.27 150 250 250 250 250 250
73
E9 0.35 0.35 3.3 10.1 3.78 74.0 23.4 48.98 55.99 55.99 55.99 55.99 55.99 150 250 250 250 250 250
5
G1 0.35 0.35 3.3 10.1 4.37 73.6 18.33 56.99 81.93 81.93 81.93 81.93 81.93 150 250 250 250 250 250
G3 0.35 0.35 3.3 10.1 13.3 53.8 33.18 134.9 120.3 120.3 120.3 120.3 120.3 150 250 250 250 250 250
8 6 2
G9 0.35 0.35 3.3 10.1 3.19 45.4 30.15 91.07 50.61 50.61 50.61 50.61 50.61 150 250 250 250 250 250
5
G12 0.35 0.35 3.3 10.1 9.33 66.06 63.3 63.3 63.3 63.3 63.3 150 250 250 250 250 250
H5 0.35 0.35 3.3 10.1 11.7 167. 20.98 79.18 78.5 78.5 78.5 78.5 78.5 150 250 250 250 250 250
3 15
H7 0.35 0.35 3.3 10.1 15.9 226. 25.5 106.8 83.72 83.72 83.72 83.72 83.72 150 250 400 250 250 250

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 98


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

2 57 6
H10 0.35 0.35 3.3 10.1 15.9 226. 25.5 106.8 83.72 83.72 83.72 83.72 83.72 150 250 400 250 250 250
2 57 6
I7 0.4 0.4 4 16 8.4 83.5 8.97 64.94 64.94 64.94 64.94 64.94 64.94 150 250 250 250 250 250
3
I10 0.4 0.4 4 16 10.2 83.5 8.97 64.94 64.94 64.94 64.94 64.94 64.94 150 250 250 250 250 250
1 3
J1 0.35 0.35 3.3 10.1 14.6 208. 42.8 111.7 129.9 129.9 129.9 129.9 129.9 150 250 250 250 250 250
5 76 7
J5 0.35 0.35 3.3 10.1 15.3 219. 39.3 106.1 133.3 133.3 133.3 133.3 133.3 150 250 250 250 250 250
7 02 1
J7 0.40 0.40 4 16 7.94 31.7 30.28 28.62 51.48 51.48 51.48 51.48 51.48 150 250 250 250 250 250
8
J10 0.40 0.40 4 16 7.94 31.7 30.28 28.62 51.48 51.48 51.48 51.48 51.48 150 250 250 250 250 250
8
J13 0.35 0.35 3.3 10.1 15.9 226. 25.5 106.8 83.72 83.72 83.72 83.72 83.72 150 250 400 250 250 250
2 57 6
J14 0.35 0.35 3.3 10.1 15.3 218. 24.25 102.7 93.8 93.8 93.8 93.8 93.8 150 250 400 250 250 250
1 025
J15 0.35 0.35 3.3 10.1 10.1 143. 55.6 73.34 111.2 111.2 111.2 111.2 111.2 150 250 400 250 250 250
0 9
L5 0.35 0.35 3.3 10.1 10.8 30.7 20 73.01 84.48 84.48 84.48 84.48 84.48 150 250 250 250 250 250
8
L7 0.4 0.4 4 16 5.27 73.6 18.33 30.06 57.37 57.37 57.37 57.37 57.37 150 250 250 250 250 250
L10 0.4 0.4 4 16 5.27 73.6 18.33 30.06 57.37 57.37 57.37 57.37 57.37 150 250 250 250 250 250
M1 0.35 0.35 3.3 10.1 7.28 103. 28.75 61.82 87.23 87.23 87.23 87.23 87.23 150 250 250 250 250 250
7
M3 0.35 0.35 3.3 10.1 13.0 186. 27.28 88.91 101.03 101.0 101.0 101.0 101.0 150 250 250 250 250 250
6 1 3 3 3 3
N7 0.40 0.40 4 16 4.3 73.6 18.33 30.06 57.37 57.37 57.37 57.37 57.37 150 250 250 250 250 250
N10 0.40 0.40 4 16 4.3 73.6 18.33 30.06 57.37 57.37 57.37 57.37 57.37 150 250 250 250 250 250
N11 0.35 0.35 3.3 10.1 13.2 38.1 89.94 104.8 104.89 104.8 104.8 104.8 104.8 150 250 250 250 250 250
9 9 9 9 9
N12 0.35 0.35 3.3 10.1 10.5 149. 24.25 72.13 87.7 87.7 87.7 87.7 87.7 150 250 250 250 250 250

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 99


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

3 63
N14 0.35 0.35 3.3 10.1 12.8 182. 28.12 87.79 56.41 56.41 56.41 56.41 56.41 250 250 250 250 250 250
5 4
N15 0.35 0.35 3.3 10.1 7.5 1068 26.12 62.85 76.11 76.11 76.11 76.11 76.11 250 250 250 250 250 250
7
O3 0.35 0.35 3.3 10.1 11.7 166. 17.75 78.76 107.7 107.7 107.7 107.7 107.7 250 250 250 250 250 250
7 72
O5 0.35 0.35 3.3 10.1 13.2 188. 32.56 90.86 84.05 84.05 84.05 84.05 84.05 150 250 250 250 250 250
1
O8 0.35 0.35 3.3 10.1 11.5 24.7 40.8 80.26 59.33 59.33 59.33 59.33 59.33 150 250 250 250 250 250
O11 0.35 0.35 3.3 10.1
O14 0.35 0.35 3.3 10.1 12.1 173. 20.87 89.75 40.12 40.12 40.12 40.12 40.12 150 250 250 250 250 250
5 13
P1 0.35 0.35 3.3 10.1 5.84 83.2 22.25 49.43 59.45 59.45 59.45 59.45 59.45 150 250 250 250 250 250
P15 0.35 0.35 3.3 10.1 5.2 74.1 19.05 42.97 56.44 56.44 56.44 56.44 56.44 150 250 250 250 250 250
R1 0.35 0.35 3.3 10.1 2.52 35.9 15.8 20.21 45.23 45.23 45.23 45.23 45.23 150 250 350 350 350 350
R3 0.35 0.35 3.3 10.1 3.37 48.0 19.1 25.34 53.04 53.04 53.04 53.04 53.04 150 250 250 250 250 250
2
R5 0.35 0.35 3.3 10.1 6.64 94.6 18.5 49.25 41.47 41.47 41.47 41.47 41.47 150 250 250 250 250 250
2
R8 0.35 0.35 3.3 10.1 7.57 57.25 61.59 61.59 61.59 61.59 61.59 61.59 150 250 250 250 250 250
R11 0.35 0.35 3.3 10.1 8.66 123. 31.25 70.37 93.8 93.8 93.8 93.8 93.8 150 250 250 250 250 250
4
R14 0.35 0.35 3.3 10.1 7.78 110. 33.25 57.48 76.42 76.42 76.42 76.42 76.42 150 350 350 350 350 350
8
R15 0.35 0.35 3.3 10.1 2.6 37.0 20.25 20.78 25.7 25.7 25.7 25.7 25.7 150 350 350 350 350 350
5

Tableau récapitulatif des charge de chaque poteau

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 100


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Nom Poteau Niveau5 Niveau 4 Niveau 3 Niveau 2 Niveau 1 RDC


A15 65.78 158.81 260.7 353.73 446.76 539.79
A13 77.3 193.8 314.05 430.55 547.05 663.3
B1 114.5 215.75 316.98 418.2 519.43 620.66
B4 123.5 257.14 399.09 532.73 666.37 800.01
B6 78.68 175.8 284.16 381.28 478.4 575.52
B9 97.9 184.99 283.06 372.63 470.7 561.7
B12 73.1 162.6 255.19 344.7 535.08 624.8
D13 189.35 333.25 510.35 654.25 798.15 942.05
D15 123.8 320.3 543.4 739.9 936.5 1132.9
E1 57.81 194.33 330.85 467.36 603.88 740.04
E4 99.67 255.34 411.01 566.68 722.35 878.02
E6 88.19 235.64 378.1 520.6 663.12 805.61
E9 81.99 171.78 261.57 351.36 441.15 530.9
G1 101.7 237.2 372.7 508.2 643.7 779.2
G3 257.4 492.7 728 963.3 1198.6 1433.9
G9 130.3 214.78 299.26 383.74 468.22 552.7
G12 110.19 222.35 310.41 422.56 534.72 625.82
H5 150.9 300.8 450.86 600.8 750.83 900.73
I7 13.03 109.21 201.6 294 386.4 478.8
I10 32.33 141.95 247.79 353.63 459.47 565.31
J1 205.8 436.2 666.6 895.8 1125.1 1355.47
J5 200.8 438.2 675.5 912.8 1150.2 1387.73
J7 27.7 108.29 185.1 261.9 405.41 548.9
J10 28.62 110.1 187.8 265.55 409.95 556
J13 203.9 376.65 585.23 757.98 930.73 1103.48

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 101


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

J14 196.06 234.31 252.82 291.1 329.38 367.66


J15 136.91 324.92 535.68 723.7 911.72 1099.74
L5 139.06 293.6 448.17 602.7 757.2 911.75
L7 31.69 126 216.55 307.1 397.64 488.18
L10 19.38 113.71 204.25 297.79 385.34 475.88
M1 110.76 255.82 400.88 545.9 691.01 836.07
M3 169.01 354.4 539.7 724.4 908.8 1094.17
N7 50.28 143.88 233.7 323.52 413.34 503.16
N10 50.28 143.88 233.7 323.52 413.34 503.16
N12 136.8 294.7 452.6 610.5 768.4 926.23
N14 166.74 291.12 415.5 539.89 664.27 788.65
N15 113 243.9 374.8 505.7 636.35 767.25
O3 150.4 340.1 529.8 719.4 902.4 1092.06
O5 152.36 303.08 453.79 604.51 755.23 905.95
O8 137.59 248.56 364.05 479.55 595.04 710.54
O11 141.12 332.42 523.7 715.02 906.33 1097.63
O14 166.6 266.6 409.04 507.5 606.08 748.83
P1 88.6 190.7 273.2 355.8 918.6 1020.76
P15 77.5 173.1 251.3 329.4 407.5 485.64
R1 36.73 111.03 185.34 259.64 333.9 408.2
R3 46.85 131.1 201.7 285.5 370.24 454.49
R5 77 143.39 209.98 276.48 251.78 269.86
R8 105.68 204.99 304.29 403.59 512.59 611.89
R11 127.49 286.7 445.9 605.1 764.4 923.63
R14 106.7 239.1 371.4 503.8 868.8 1001.15
R15 37.81 86.2 134.6 183 309.11 435.21

Tableau récapitulatif des charge à l’ELU de chaque poteau

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 102


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Poteau de 35*35cm²
Type Nu de référence Acier théorique Acier minimal Armature Armature transversale
longitudinale
Série1 367.66 -37.08 5.6 8HA10 HA 6 Esp =40cm
Série2 565 -28.46 5.6 8HA10 HA6 Esp=40cm
Série3 788 -19.26 5.6 8HA10 HA6 Esp=40cm
Série4 942.05 -12.65 5.6 8HA10 HA6 Esp=40cm
Série5 1132 -3.555 5.6 8HA10 HA6 Esp=40cm
Série6 1433.9 10.35 5.6 4HA14 et 4HA12 HA6 Esp=40cm

Poteau de 40*40cm²

Type Nu de référence Acier théorique Acier minimal Armature Armature transversale


longitudinale
Série1 565.3 -32.62 6.4 4HA12 et 4HA10 HA 6 Esp =40cm

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 103


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 104


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

ANNEXE 6 : DETAIL DE CALCUL DE LA SEMELLE

Charge à la tete de la semelle


Nu=1.47 + 1.35poids poteau RDC= 1.47+(3.4*0.35*0.35*25)*1.35=1.484

Déterminons les dimensions de la semelle

Nu/S ≤ ϬsolELU donc S ≥ Nu/ϬsolELU

La semelle étant carrée on a S = A² d’où A ≥ [Nu/Ϭsol]1/2 =[ 1.484/0.225]1/2 = 2.56

Ayant effectué les calculs nous convenons de prendre une semelle de 4.65x4.65

Déterminons la hauteur H.
H ≥ d + 5cm = (A-a)/4 + 5cm. On a d = 1.15 cm et H = 120 cm

Vérification des contraintes

Poids propre du potelet =0.35*0.35*0.3*25=0.9KN=0.0009MN

Poids propre de la semelle =4.65*4.65*1.2*25=630KN=0.63MN

Poids propre des terres=(4.65-0.35)²x0.5*19=110KN=0.11MN

Pu0=Pu+1.35(Pp+Ps+Pt)=2.49MN

Ϭréelle = Pu0/S =2.49/11.16= 0.223 < Ϭsolelu = 0.225MPa la stabilité est vérifiée

Vérification du poinçonnement

μ =2a+2b+πh = 2*0.35+2*0.35+3.14*1.2=5.168m

Atot= A²=21.62m² et s=5h/6 = 5*1.2/6=1

Aext= Atot-(πs²+ab+bs+2as)=(3.14*1²)+(0.35*0.35)+(0.35*1)+(2*0.35*1)=17.31m²

P1= P. Aext/ Atot = 2.49*17.31/21.62=1.99MN

τu= = 0.32MN <0.05Fc28 =1.25MPa La condition est vérifiée

Vérification de la condition de non soulèvement

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 105


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

La surface comprimée doit être supérieure à 10% la surface totale de la semelle.


Sc=B.λ=4.65*2.4=12.16m² <10% 21.62=2.162m² la condition est donc vérifiée

c=3.275
a=1.025

A=4.65

Calcul des contraintes sens le plus proche de l’excentrement

σ1= (1+ )= (1+ )

σ1=282.17KN/m²

σ2= (1- )= (1 - )

σ2=-51.83KN/m²

σ3= σ2 + (σ1- σ2)

σ3=208.69KN/m²

σ4= σ2+ (σ1- σ2)

σ4=181.97KN/m²

CALCUL DU MOMENT

M= B⌊ ⌋

= 4⌊ ⌋

M=598.157KN.m

μu
=

μu
=0,0006

αu=1.25 (1-√(1-2*0.0006))

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 106


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

αu=0,0125

zu=1.2(1-0.4*0.0006)

zu=1.194m

CALCUL DE LA SECTION D’ACIER

A=

A=1.43cm2

SENS LE MOINS PROCHE

M= B⌊ ⌋

=4 ⌊ ⌋

M=651.18KN.m

μu=

μu=0,0006

αu=1.25 (1-√(1-2*0.0006))

αu=0,0125

zu=1.2(1-0,4x0,0125)=1.194

A=1.54cm² soit 24HA10 esp 15cm

SENS B (non excentre)

Calcul du moment

M= . = .

M=338.6KN.m

μu=

μu=0,00035

αu=1,25(1-√1-2x0,00035)=0,0125

zu=1.2(1-0,4x0,0125)=1.194

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 107


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

CALCUL DES ACIERS

A= 0,81cm2 soit 31HA8 esp 15cm

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 108


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Plan de ferraillage

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 109


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Semelle A( m) B (m) H (m) Excentricité(m) Section d’acier


S1 1.6 1.6 0.4 6HA12 esp 0.17
S2 2.1 2.1 0.55 10HA12 esp 0.21
S3 2.6 2.6 0.65 9HA14 esp0.28
S4 2.8 2.8 0.7 8HA16 esp0.35
S5 3 3 0.75 10HA16 esp0.3
S6 4 4 1 17HA16 esp0.23
S7 2.1 4.11 0.55 13HA 8.13HA8 et 13HA16 esp20cm
S8 2.6 3.95 0.65 12HA8 et 15HA8 esp20
S9 4 4 1 e=1.11 2OHA14 et 20HA10 esp20
S10 3 3 0.75 e=0.87 20HA12 et 20HA10 esp15
S11 1.6 1.6 0.4 e=0.417 8HA10 et 8HA10 esp20
S12 2.6 4.75 0.65 14HA16 ;14HA10et4HA10esp15cm
S13 2.8 2.8 0.7 e=0.55 20HA12 et 20HA8 esp 15cm
S14 2.6 3.85 0.65 14HA16 ;14HA10 et 14HA14 esp 15cm
S15 2.8 2.8 0.7 e=0.265 20HA12 et 20HA8 esp 15cm

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 110


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 111


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 112


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 113


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 114


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 115


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

ANNEXE 7 : DETAIL DE CALCUL DE L’ESCALIER

Les escaliers constituant le bâtiment sont en béton arme coulé sur place, ils sont
constitués de paliers et paillasses assimilés dans le calcul à des poutres isostatiques. Pour le
dimensionnement, on effectue ensuite une descente de charge sur 1ml de la volée en utilisant la
largeur de l’emmarchement comme longueur. Selon Henry THONIER (le projet de béton armé) il
y a deux charges permanentes. La charge G1 qui est celle de la paillasse et G2 celle du palier.

G2=y*h G1= 25*0.16 G1=4KN/m² et G1= * (h+ ) G2= * (0.2+ )

G2=8.16KN/m²

 Calcul des différents moments


 Moment à l’ELU
Mu=45.2KN.m
 Moment sur appuis
MA = 0.5Mu MA= 0.5*45.2=22.51KN.m

 Calcul des armatures (nappe inférieure)

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 116


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Fbu= = =14.17 µu = = 0.14

αu =1.25 (1- ) = 1.25 (1-√1-2*0.14) = 0.2

Z=d (1-0.4 αu) = 0.15(1-0.4*0.2)=0.138

Ϭst= = = 347.83Mpa Ast= = =0.000941 = 9.41cm²

convenons de prendre 9HA12 qui font 10.18cm²

 Armature de répartition (nappe inférieure)


Asr = Ast /4 10.18/4 = 2.55cm² convenons 4HA10 qui totalisent 3.14cm²

 Armature (nappe supérieure)


AsA = MA /z.Ϭst = 0.02251/(0.069*347.83) = 0.00047 = 4.7cm² convenons 5HA12 qui
font 5.65cm²
 Armature de répartition (nappe supérieure)
Asr = AsA /4 = 5.65/4= 1.41cm² convenons 4HA10

Poutre palière

C’est une poutre palière qui se situe au niveau du palier intermédiaire à mi- étage dans le RDC et à
l’étage des autres étages. On choisit la poutre palière du RDC et on adopte la même poutre palière
pour les autres étages.
Pré-dimensionnement

Hauteur (ht) : ≤h≤ ; 20≤h≤ 30 notre Choix h= 30 cm

Largeur ≤b≤ ≤b≤ 6 ≤15 convenons de prendre 15cm

Détermination des charges


 Poids du palier
G= 2.5*1.5*0.2= 15KN/m
 Poids propre
G2=0.15*0.3*25=1.125KN/ml
 Charge d’exploitation

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 117


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Q=5*1=5KN/m
Combinaison des charges
Pu= 1.35G+1.5Q
= 1.35*16.125 + 1.5*5
Pu =29.26KN/m

Pser= G+Q
= 16.125+5
Pser =21.125KN/m
Les efforts
 Les réactions d’appui
Ra=Rb= = = 43.89KN

 Le moment fléchissant

Mmax= = = 32.91KN.m

Pour tenir compte de semi encastrement


Ma = 0.3Mmax
= 0.3 * 32.91
Ma =9.87KN.m

Mt = 0.85Mmax
= 0.85 * 32.91
Mt =27.97KN.m

Fbu= = =14.17 µu = =0.58

αu =1.25 (1-√ ) = 1.25 (1-√1-2*0.58) = 0.75

Z=d (1-0.4 αu) = 0.15(1-0.4*0.75)=0.105

Ϭst= = = 347.83Mpa Ast= = =0.000739= 7.65cm² soit 4HA14 et

2HA10

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 118


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

ANNEXE N°8 : DETAIL DE CALCUL DU VOILE

Désignation G( KN/ml) Q(KN/ml)


Niveau 5
Charges permanentes
 Poids propre de la dalle= 25*0.2*1 5
Charges d’exploitation = 150*1 1.5
Niveau 4
Charges permanentes
• Poids propre du voile= 25*3*0.15 11.25
Niveau 3
Charges permanentes
• Poids propre du voile= 25*3.3*0.15 12.37
Niveau 2
Charges permanentes
• Poids propre de la dalle= 25*3.3*1 12.37
Niveau 1
Charges permanentes
• Poids propre du voile= 25*3.3*1 12.37

Il se comporte comme des poteaux nous avons effectués une descente de charge sur le dernier
voile et nous avons obtenus 0.0074MN.
Calcul de la section réduite
Br= ( a-c.2)= 0.13m
Longueur de flambement
Lf= 0.85H= 0.85*3.4=2.89m
L’élancement
ʎ=(Lf√12)/a= (2.89√12)/0.15 =66.74
Effort ultime limite
Nulim= (α.Br.Fc28)/1.35= 0.71MN

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 119


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Nu=0.074< Nulim= 0.71 alors le mur est non armé

Détermination des pourcentages minimaux d’acier

Contrainte ultime du béton


σu = = =0.49MPa

Contrainte limite ultime du béton


σulim= = =8.27MPa

Coefficient T
Θ=1.4

Section d’acier minimale verticale


Av=Max ( 0.001a ; (((0.6xaxθ)/Fe)x (3 σu/ σulim)-1) = 1.5cm²/ml

Section d’acier minimale horizontale


Ah= Max ( 2/3 Av; 0.001a) = 1.5cm²/ml

Convenons de prendre Verticalement: 19HA 8 et horizontalement: 9HA8

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 120


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

ANNEXE N° 9 : DETAIL DE CALCUL DU RADIER

Données géotechniques
Ancrage du radier : D = 1.5 /TN
Contrainte admissible du sol : σ=0,15 MPa et contrainte du sol à l’ELU=0.225MPa

Pré dimensionnement du radier


Dalle
La dalle du radier doit satisfaire aux conditions suivantes :
La hauteur doit satisfaire la condition h≥ = = 20cm mais selon la condition général

d’épaisseur minimale h≥ 25cm nous optons pour h=50cm

La nervure :
La nervure du radier doit avoir une hauteur ht égale à : h≥ = ≥43convenons de prendre 60cm

Détermination des efforts


Descente de charge sur les poteaux
Après descente de charge sur poteaux on obtient :
Nu = 2.012 MN
Détermination de la surface nécessaire du radier
S= = =8.94m²

Débord du radier (Ld)


Ld≥( ;30cm) ; ( ; 30) convenons de prendre Ld=35cm

S radier = S batiment + S debord = 9.245 + 5.45 = 14.7 m²


Nous obtenons ainsi les valeurs géométrique suivantes : L= 5m et l= 2.9m avec h=50cm
Poids du radier
G = 25 x 14.7 x 0,5 = 183.75 KN
Combinaison d’action

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 121


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Nu = 2.1 + 1.35 (0.184 ) = 2.35 MN

Vérifications
Vérification de la contrainte de cisaillement
τu = ≤0.05Fc28

Vumax=qu = . = =0.31MN

τu = =0.68< 1.25 la condition est vérifiée

Vérification au poinçonnement : (Art A.5.2 4 BAEL91)


On doit vérifier que :

Nu≤

Avec :
μc : Périmètre du contour projeté sur le plan moyen du radier
Nu : Charge de calcul à l’ E.L.U
h: Épaisseur totale du radier

Nu= = 1050KN

Nu=503.16<Nu=1050KN La condition est vérifiée


Vérification pour les voiles
On considère une bande de 01 ml du voile du voile de l’ascenseur avec e = 15 cm, b = 1 m et h =
20.6 m
G = 25 x 1 x 0,15 x 20,6 x 1.35 = 104.28 KN
Q=(1.5*1*2)*1.5=4.5KN
Nu=104.28+4.5=108.78KN
μc=(a+b+2h).2 μc(0.15+1+2*0.5).2=4.3

Nu= =2508.33KN

Nu=108.78< Nu=2508.33KN La condition est vérifiée


Dimensionnement
En ce qui concerne le dimensionnement nous considérons le radier comme un plancher ayant
comme caractéristique Lx=2.6 m et Ly=2.75m
Déterminons α

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 122


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

α= = =0.58

Coefficient μx et μy
μx= = =0.085

μy=α^3(1.9-0.9α)=0.94^3(1.9-0.9*0.94)= 0.268

Les différents moments


 Isostatique
Mox=μx*p*lx² et Moy=μy*Mox avec μx=0,085, μy=0,268 , lx=2.9m, p=150KN/m

Mox=0.085*150*2.9²=107.22KN.m Moy=0.268*107.22=28.74KN.m

 En travée

Mtx=0,75Mox Mty=0,75Moy

Mtx=0,75*107.22=80.415KN.m Mty=0,75*28.74=21.55KN.m

 En appui
Max=0,5*Mox May=0,5*Mox

Max=0,5*80.45=50.03KN.m et May=0,5*80.45=50.03KN.m

Après calcul on trouve :

Mtx=80.45KN.m ; Mty=28.74KN.m ;

Max=50.03KN.m; May=50.03KN.m

 Calcul de la section d’acier en travée


Suivant x

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 123


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

µu = =0.028

αu =1.25 (1- )= 1.25(1- )=0.0375

Z=d (1-0.4 αu) =0.45 (1-0.4* 0.0375)=0.44

Ast= = =5.25cm²/ml soit 5HA12 avec un espacement de 20cm

Suivant y

µu = =0.007

αu =1.25 (1- )= 1.25(1- )=0.013

Z=d (1-0.4 αu) =0.45 (1-0.4* 0.013)=0.44

Ast= = =1.4cm²/ml soit 5HA8 avec un espacement de 20cm

 Calcul de la section d’acier en appui

µu = =0.014

αu =1.25 (1- )= 1.25(1- )=0.025

Z=d (1-0.4 αu) =0.45 (1-0.4* 0.025)=0.44

Ast= = =2.63cm²/ml soit 4HA10 avec un espacement de 20cm

Armatures transversaux

Фt= = = 4 convenons Фt= 6mm

Espacement maximum des armatures transversales

En zone nodale: St≤ min( ; 12Фl)

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 124


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

St≤ min(12.5 ; 14.4)

St≤14.4 Convenons de prendre 14cm

En zone courante : St≤ =

St≤ 25 convenons de prendre 20cm

Calcul de la nervure
Pu=136*1.18=160.46KN/ml Fbu=14.17MPa Fsu=347.83MPa d= h-0.05=0.65

Calcul des armatures


En travée
µu = =0.05

αu =1.25 (1- )= 1.25(1- )=0.0625

Z=d (1-0.4 αu) =0.65 (1-0.4* 0.025)=0.63

Ast= = =13.6 cm² soit 9HA14

Sur appuis Mua= 40.9KN.m


μu=0,006 ; αu=0,0125 ; Zu=0.65 ; As=1.8cm² soit 3HA10

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 125


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 126


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 127


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 128


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 129


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 130


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 131


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 132


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 133


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 134


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 135


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 136


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 137


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 138


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 139


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 140


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 141


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 142


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

PROJET DE CONSTRUCTION D'UN BATIMENT R+4 POUR LE COMPTE DE L'OST

BILAN DE PUISSANCE ELECTRIQUE

NIVEAU COFFRET REPERE DESIGATION QTE Po (w) Ku Kso P1 (w) Ks1 P2 (w) Ks2 Pt (w)
E1 réglette fluo de 160 5 45 1 1 225
luminnaire 2 90 1 1 180
E2
Réglette fluo de 160 6 45 1 1 270
reglette fluo de 160 1 45 1 1 45
E3
Luminaire décoratif 3 40 1 1 120
Réglette fluo de 160 2 45 1 1 90
E4
luminaire décoratif 3 90 1 1 270
Réglette fluo de 160 4 45 1 1 180
E5 44
RDC TERDC Luminaire décoratif 3 90 1 1 270 0.8 4938.9 0.8
634.49
applique sanitaire 1 60 1 1 60
ET1
applique plafonier étanche 4 60 1 1 240
applique plafonier étanche 3 60 1 1 180
ET2
Applique sanitaire 1 60 1 1 60
Applique plafonnier étanche 2 60 1 1 120
ET3
Applique sanitaire 2 60 1 1 120
Applique plafonnier étanche 3 60 1 1 180
ET4
Applique sanitaire 2 60 1 1 120

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 143


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

V1 Brasseur d'air 5 90 1 1 450


V2 Brasseur d'air 5 90 1 1 450
P1 Prise de courant 5 3680 0.2 0.212 624.13
P2 Prise de courant 5 3680 0.2 0.212 624.13
P3 Prise de courant 5 3680 0.2 0.212 624.13
P4 Prise de courant 5 3680 0.2 0.228 671.23
réglette fluo de 160 1 45 1 1 45
E6 applique plafonier 1 40 1 1 40
luminnaire 7 45 1 1 315
applique plafonier 1 40 1 1 40
E7
Luminaire 6 40 1 1 240
reglette fluo de 160 2 45 1 1 90
E8
Luminaire 6 40 1 1 240
R+1 TER+1 applique sanitaire 2 60 1 1 120 0.8 11327
ET5
applique plafonier étanche 3 60 1 1 180
applique sanitaire 2 60 1 1 120
ET6
applique plafonier étanche 4 60 1 1 240
applique sanitaire 1 60 1 1 60
ET7
applique plafonier étanche 3 60 1 1 180
applique sanitaire 2 60 1 1 120
ET8
applique plafonier étanche 4 60 1 1 240

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 144


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

V3 Brasseur d'air 5 90 1 1 450


V4 Brasseur d'air 5 90 1 1 450
V5 Brasseur d'air 5 90 1 1 450
P5 Prise de courant 6 3680 0.2 0.212 748.95
P6 Prise de courant 6 3680 0.2 0.212 748.95
P7 Prise de courant 6 3680 0.2 0.228 805.48
P8 Prise de courant 6 3680 0.2 0.228 805.48
P9 Prise de courant 6 3680 0.2 0.228 805.48
C1 Climatiseur 2 CV 2 1104 1 1 2208
C2 Climatiseur 3CV 2 2208 1 1 4416
réglette fluo de 160 1 45 1 1 45
E9 applique plafonier 1 40 1 1 40
luminnaire 5 45 1 1 225
reglette fluo de 160 2 45 1 1 90
E10
Luminaire 6 40 1 1 240
R+2 TE R+2 applique plafonier 1 40 1 1 40 0.8 12899
E11
Luminaire 5 40 1 1 200
reglette fluo de 160 2 45 1 1 90
E12
Luminaire 2 40 1 1 80
E13 reglette fluo de 160 7 45 1 1 315
ET9 applique sanitaire 3 60 1 1 180

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 145


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

applique plafonier étanche 4 60 1 1 240


applique sanitaire 2 60 1 1 120
ET10
applique plafonier étanche 3 60 1 1 180
applique sanitaire 1 60 1 1 60
ET11
applique plafonier étanche 4 60 1 1 240
applique sanitaire 2 60 1 1 120
ET12
applique plafonier étanche 4 60 1 1 240
V6 Brasseur d'air 5 90 1 1 450
V7 Brasseur d'air 5 90 1 1 450
V8 Brasseur d'air 3 90 1 1 270
P10 Prise de courant 6 3680 0.2 0.212 748.95
P11 Prise de courant 6 3680 0.2 0.212 748.95
P12 Prise de courant 8 3680 0.2 0.228 1074
P13 Prise de courant 6 3680 0.2 0.228 805.48
C1 Climatiseur 2 CV 2 1104 1 1 2208
C2 Climatiseur 3CV 3 2208 1 1 6624
E14 reglette fluo de 160 7 45 1 1 315
applique plafonier 1 40 1 1 40
R+3 TE R+3 E15 Luminaire 6 40 1 1 240 0.8 12295
reglette fluo de 160 1 45 1 1 45
E16 Applique plafonier 1 45 1 1 45

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 146


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

Luminaire 7 40 1 1 280
reglette fluo de 160 2 45 1 1 90
E17
Luminaire 6 40 1 1 240
applique sanitaire 3 60 1 1 180
ET13
applique plafonier étanche 4 60 1 1 240
applique sanitaire 2 60 1 1 120
ET14
applique plafonier étanche 3 60 1 1 180
applique sanitaire 1 60 1 1 60
ET15
applique plafonier étanche 4 60 1 1 240
applique sanitaire 2 60 1 1 120
ET16
applique plafonier étanche 4 60 1 1 240
V9 Brasseur d'air 5 90 1 1 450
V10 Brasseur d'air 5 90 1 1 450
V11 Brasseur d'air 5 90 1 1 450
P14 Prise de courant 6 3680 0.2 0.212 748.95
P15 Prise de courant 6 3680 0.2 0.212 748.95
P16 Prise de courant 6 3680 0.2 0.228 805.48
P17 Prise de courant 6 3680 0.2 0.228 805.48
P18 Prise de courant 6 3680 0.2 0.228 805.48
P9 Prise de courant 6 3680 0.2 0.228 805.48
C1 Climatiseur 2 CV 2 1104 1 1 2208

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 147


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

C2 Climatiseur 3CV 2 2208 1 1 4416


réglette fluo de 160 1 45 1 1 45
E18 applique plafonier 1 40 1 1 40
luminnaire 4 45 1 1 180
applique plafonier 1 40 1 1 40
E19
Luminaire 6 40 1 1 240
réglette fluo de 160 2 45 1 1 90
E21 applique plafonier 2 40 1 1 80
luminnaire 3 45 1 1 135
E22 réglette fluo de 160 7 45 1 1 315
applique sanitaire 2 60 1 1 120
R+4 TE R+4 ET17 0.8 14237
applique plafonier étanche 3 60 1 1 180
applique sanitaire 2 60 1 1 120
ET18
applique plafonier étanche 4 60 1 1 240
V12 Brasseur d'air 5 90 1 1 450
V13 Brasseur d'air 5 90 1 1 450
V14 Brasseur d'air 3 90 1 1 270
P19 Prise de courant 7 3680 0.2 0.212 873.78
P20 Prise de courant 7 3680 0.2 0.212 873.78
P21 Prise de courant 5 3680 0.2 0.228 671.23
P22 Prise de courant 4 3680 0.2 0.228 536.99

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 148


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

P23 Prise de courant 6 3680 0.2 0.228 805.48


C1 Climatiseur 2 CV 2 1104 1 1 2208
C2 Climatiseur 3CV 4 2208 1 1 8832
R+5 TE R+5 E23 Applique plafonier 2 60 1 1 120 0.8 96

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 149


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

TGBT

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 150


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

TE RDC

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 151


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

TE R+1

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 152


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

TE R+2

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 153


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

TE R+3

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 154


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

TE R+4

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 155


Etude d’ingénierie d’un bâtiment R+4 à usage de bureau pour le compte de l’OST

TE R+5

Hinêssan Nadine BONOU PROMOTION 2011-2012 Page 156