Vous êtes sur la page 1sur 5

METHODE

IDENTIFIER LA NATURE D’UN DOCUMENT

Dire « ce document est un texte » ou « c’est un tableau de statistiques », cela ne suffit


pas à donner avec précision la nature d’un document. Plus cette nature est précise, plus il est
possible de mesurer la fiabilité d’un document. Il faut donc relever d’autres indices dans et
autour du document qui permettent de préciser cette nature. Chaque type de document
s’étudie d’une manière particulière.

Ce document est-il un texte ?

Ce texte est-il destiné à être entendu ?

Ce texte s’adresse-t-il à un auditoire présent pour écouter ?

S’il est accompagné d’une musique, ce sont les paroles d’une


chanson.
S’il est destiné à être prononcé, c’est un discours.

Ce texte est-il transmis par des moyens audiovisuels ?

S’il est prononcé par quelqu’un, c’est un discours radio-


télévisé.
S’il est simplement lu par un journaliste, c’est un reportage.
S’il oppose plusieurs personnes, c’est un débat.

Ce texte est-il destiné à être lu ?

Ce texte provient-il d’un journal ?

S’il est accompagné d’un titre général, de photographies et


d’autres textes, c’est la Une du journal.
S’il traduit la pensée du journal ou d’un de ses responsables sur
une question, c’est un éditorial.
S’il s’agit d’une prise de position d’une personne étrangère au
journal, c’est une tribune.
S’il s’agit de relater une information, c’est un article.
S’il s’agit de faire un commentaire régulier, c’est une
chronique.

Ce texte provient-il d’un livre ?

S’il s’agit d’une histoire inventée par l’auteur, c’est un roman


(ou une nouvelle si le nombre de pages est réduit, voire une
pièce de théâtre).
S’il est en vers, c’est un poème.
S’il s’agit du récit de la vie d’une personne, c’est une
biographie (si l’auteur n’est pas cette personne) ou une
autobiographie, des mémoires (si l’auteur parle de lui).
S’il s’agit de la présentation d’un espace quelconque, c’est une
monographie.
S’il s’agit d’une réflexion sur un problème quelconque, c’est un
essai.

Ce texte provient-il d’une source officielle ?

S’il s’agit d’un texte destiné à décrire une situation et à


réfléchir sur elle, c’est un rapport, un mémoire.
S’il s’agit de fixer de grands principes, c’est une constitution (si
elle est votée) une charte (si elle est accordée par un
personnage).
S’il s’agit de fixer des règles communes, c’est une loi, un
décret.
S’il s’agit d’un accord entre différents groupes ou pays, cela
peut être un traité, une convention.

Ce texte est-il diffusé par un groupe particulier ?

S’il s’agit de fixer les principes propres à ce groupe, c’est un


manifeste, un programme.
S’il s’agit d’indiquer le fonctionnement de ce groupe, c’est un
règlement.

Ce texte provient-il d’une « autorité scientifique » ?

S’il s’agit d’un texte destiné à expliquer, à enseigner une


question, c’est un ouvrage scientifique.
S’il s’agit d’une série de dates, c’est une chronologie.

Ce document est-il plutôt fondé sur des chiffres ?

Ce document présente-t-il des suites de chiffres ?

Il s’agit d’un tableau de statistiques ou tableau de données

Ce document présente-t-il une traduction graphique des chiffres ? (ici, cela aurait pu
être aussi classé avec les images)

Les chiffres sont-ils traduits par un trait ?

Il s’agit d’une courbe.


Les chiffres sont-ils traduits par une série de barres ?

Il s’agit d’un histogramme.

Les chiffres sont-ils traduits à travers un cercle ou un demi-cercle ?

Il s’agit d’un diagramme circulaire ou d’un diagramme semi-


circulaire. (évitez le mot de « camembert »…)

Ce document est-il une image ?

Ce document a-t-il saisi instantanément une réalité ?

L’image est-elle prise par un appareil photographique ?

S’il s’agit d’une image permettant de saisir plusieurs plans d’un


espaces géographique, on parlera de photographie paysagère,
sinon plus classiquement d’une photographie.
Pour bon nombre d’œuvres d’art (architecture, sculpture,
peinture…), nous n’accédons à ces œuvres que par le biais de
leur photographie (ce qui se traduit par la perte de la 3ème
dimension la plupart du temps). Donc, il faut à la fois grouper
nature et sujet : « une photographie d’un château-fort », « la
photographie d’un buste de Molière »… Le document n’est pas
véritablement le château ou le buste…

L’image est-elle une reconstitution photographique ?

S’il s’agit d’une représentation de la surface de la Terre réalisée


grâce aux capteurs de satellites spatiaux, il s’agit d’une image
satellite (au plan technique, ce n’est pas une photographie car
l’image est reconstituée par ordinateur et puis rétablie avec
des couleurs cohérentes).
S’il s’agit de l’assemblage de plusieurs éléments, c’est une
photo montage (le procédé est souvent utilisé pour les
affiches).

L’image correspond-elle à la récupération d’une image à partir d’une


source numérique (sur un site web, un dvd…) ?

Il s’agit d’une capture d’écran.

Ce document a-t-il été construit ?

L’image est-elle fixe et dessinée ?


S’il s’agit d’un dessin paru dans un journal pour illustrer une
information, on parle de dessin de presse… et si des
personnages connus y sont représentés avec des traits
simplifiés ou accentués d’une caricature.
S’il s’agit d’une série de dessins formant une histoire, c’est une
bande dessinée (si celle-ci ne fait que quelques vignettes, une
seule bande, on parle de strip).
Si ce dessin représente un espace géographique réduit à une
certaine échelle, est agrémenté de signes dont le sens est en
légende, c’est une carte (faite par des professionnels) ou un
croquis (faite par des non-professionnels). Si la carte est très
précise et représente un espace urbain, il s’agit d’un plan.
Si ce dessin représente un espace géographique mais sans
échelle, il s’agit d’un schéma cartographique.
Si le dessin comprend une série de zones reliées entre elles par
des flèches, on peut parler de schéma mais le terme
d’organigramme est plus précis.
S’il s’agit d’apporter par le biais de l’image (souvent complétée
de texte) une information au plus grand nombre c’est une
affiche. On précisera le type d’affiche selon la nature de
l’information apportée et ses buts : affiche publicitaire, affiche
de propagande, affiche électorale…

L’image est-elle en mouvement ?

S’il s’agit d’une histoire de fiction, c’est un film


cinématographique ou un court métrage.
S’il s’agit d’une enquête, c’est un reportage (format court) ou
un documentaire (format plus long)

Ce document est-il sonore ?

Ce document rapporte-t-il une réalité saisie sur le vif ?

C’est un enregistrement (il faut préciser ensuite de quoi pour


avoir la nature complète : enregistrement d’un discours,
enregistrement des bruits d’une ville…)

Ce document correspond-il à une œuvre musicale ?

Y a –t-il des paroles ?

C’est une chanson ou un air d’opéra.

N’y a-t-il pas de paroles ?


C’est une œuvre instrumentale… Ici les formes
(symphonies, airs, concertos…) sont très nombreuses et
généralement précisées d’une manière ou l’autre au
moment de l’audition.

En conclusion, vous pouvez voir qu’il y a beaucoup de natures de documents (même si


toutes ne seront pas forcément sur votre chemin au lycée…) et que, en conséquence, s’en
tenir à simplement « texte, photographie, carte, schéma, graphique… » donne de vous
l’image de quelqu’un d’un peu limité sur le plan du vocabulaire et de l’analyse des choses.