Vous êtes sur la page 1sur 7

 

ANNEE 2016‐2017                                                           Semestre de printemps 2016‐2017 
 
               ETAPE :  EEA601                                                        UE :  4TEA603U EX 

Electronique de puissance ‐ Examen 
 
Date : 25 Avril 2017       Durée : 1h30  
 
Documents non autorisés                            nombre de pages : 7 en recto verso 
Calculatrice autorisée (type collège) 
 
Epreuve de Mr Luc Lasne      
 
Nombre de pages :     recto/verso 
 
ATTENTION :    Vous devez  :  
 
‐ Indiquer ci‐dessous votre numéro d'anonymat 
 
‐ Egalement remplir une feuille d'examen classique avec la partie à rabattre remplie et 
collée par vos soins 
 
‐ Rendre l'intégralité des feuilles, non dissociées, dans la copie d'examen même si vous 
n'avez rien écrit dessus  
 
 

Numéro d'anonymat :
 
 
 
 
Bon courage ! 
Luc Lasne 

1
1) Questions diverses (5 points) 
1-1) Un  onduleur  délivre  une  tension  dont  le  spectre  RMS  est  représenté  ci  dessous.  La  valeur  de 
chaque composante est notée en pourcentage de la valeur du fondamental, et l’axe des abscisses 
représente les valeurs des fréquences en Hz. 

 
Donner deux expressions littérales du THD.  
NB : On nommera Vn la valeur efficace (RMS) de la composante harmonique de rang n. 
 
 
 
 
En remarquant que le fondamental est normalisé à la valeur 1, calculer rapidement le THD de la 
tension associée au spectre ci‐dessus. 
 
 
 
 
 
 

1-2) Préciser rapidement quel  « jugement » vous feriez sur un tel spectre en sortie d’onduleur.  


 
 
 
 
 
 
  
1-3) Une erreur s’est glissée dans le schéma du convertisseur ci dessous. Proposer une correction et 
préciser également la relation entrée / sortie qu’il vérifie une fois bien réalisé. 

Ve
I
COM Vs

 
 
1)  changer le sens du transistor           2)  changer l’emplacement de l’inductance 
3)  changer le sens de la diode              4) changer le sens de la source d’entrée 
 
a)   Vs=α.Ve                  b)    Vs=Ve/(1‐α c Vs=‐Ve.α/(1‐α d) <Vs>=0 
 
 
Entourer les bonnes réponses  

2
1-4) Le  chronogramme  ci‐contre  représente  le  courant 
circulant dans l’inductance de lissage d’un hacheur.  
  Imax
I
Préciser  la  valeur  moyenne  <  i  >  de  ce  courant  et  min
son ondulation  Δ i  en pourcentage. 
  0
 
 
  horizontal  10us/div  
vertical         10A /div  
 
 
    
 
1-5) Les  chronogrammes  ci  dessous  représentent  les  allures  du  courant  et  de  la  tension  associés  à 
l’inductance  d’un  convertisseur  à  découpage  non  précisé.  Cette  inductance  est  classiquement 
considérée en « convention récepteur ». 
 
Un seul de ces couples « courant / tension » est réaliste. Lequel ? 

iL(t)

VL(t)
            Couple A )   0
 
 
 
 
 
 
  iL(t)
 
           Couple B )   0
 
VL(t)
 
 
 
 
 
iL(t)
 
  0
          Couple C )  
  VL(t)

 
 
 
Entourer la bonne réponse

3
2) Exercice : Convertisseur Forward  (9 points) 
  On s’intéresse dans cet exercice à un convertisseur DC/DC de type « Forward », qui est à peu 
de choses près la version isolée du hacheur BUCK.  
La structure du convertisseur est représentée ci dessous, et les caractéristiques de ce circuit 
sont les suivantes : 
 Le transistor K1 et les diodes D1 et D2, sauf avis contraire, seront considérés comme 
des  composants  idéaux.  Le  transistor  est  commandé  par  un  signal  logique  non 
représenté  qui  impose  ses  cycles  de  conduction  et  de  blocage  à  une  fréquence 
f=50kHz et avec un rapport cyclique noté α.  NB : f=1/T où T est la période de découpage. 
 Le  transformateur  central  est  également  supposé  idéal  dans  son  rapport  de 
transformation m. Ainsi, on supposera qu’à tout instant V2(t)=m.V1(t).    
 La  tension  d’entrée  est  constante  et  égale  à  24V.  La  tension  de  sortie,  sauf  avis 
contraire,  sera  supposée  constante  pour  simplifier  les  calculs.  L’objectif  du  circuit 
est de générer la tension Vs=60V sur la charge pour un courant maxi Is de 2A. 
i1(t)  K1  m D1 iL  Is
L iC Charge 
Ve  D2 Vs DC 
C
24 V  V1(t)  V2(t)  Vd(t)  60V  
 2 A max 
M
 
2‐1)  Entre l’instant t=0 et l’instant t=α.T , le transistor K1 et la diode D1 sont passants, la 
diode D2 est bloquée. Ecrire l’équation de maille au secondaire du transformateur 
qui relie Ve ,m, iL(t) , L et Vs .  
 
 
Quelle sera alors l’expression littérale du courant , iL(t) dans cet intervalle ? 
 
 
 
  
2‐2)  Quelle équation relie les courants iL, iC et Is ?  
 
 
Quelle est alors la valeur moyenne <iL> si Is=2A ? 
 
 
 
  
2‐3)  Représenter alors l’allure du courant iL(t), en régime permanent de découpage, sur 
le chronogramme ci dessous. On supposera la moyenne de ce courant égale à celle 
trouvée  dans  la  question  précédente  et  son  ondulation  de  l’ordre  de  50%  pour  des 
raisons de lisibilité du graphe. 
iL  
(A) 


1  
t

αT T

4
2‐4)  Sur l’intervalle [ αT, T ] la diode D2 est passante. Que vaut alors la tension Vd ? 
 
 
 
Donner alors l’expression de la tension de sortie moyenne Vs=< Vd > en fonction de 
Ve, m et α. On supposera pour cela que l’association LC constitue un filtre passe bas 
idéal. 
 
 
 
  
2‐5)  Calculer alors la valeur du rapport de transformation que doit présenter le 
transformateur pour que la tension de sortie vaille bien 60V avec Ve=24V et un 
rapport cyclique égal à celui utilisé dans le graphe de la question 2‐3).  
 
 
 
 
  
2‐6)  Calculer l’expression de l’ondulation de courant ∆iL en fonction de Ve ,α, m, L et f  en 
vous appuyant par exemple sur l’équation de la question 2‐1). 
 
 
 
 
  
2‐7)  Quelle  valeur  de  α  conduit  à  l’ondulation  maximale ?  Calculer  alors  la  valeur 
minimale de l’inductance L permettant de limiter l’ondulation de courant  ∆iL à 10% 
de <iL>.  
 
 
 
 
 
 
2‐8)  Quelle équation relie ic(t) et la tension Vs(t) ? 
 
 
 
Que deviendrait cette équation en régime sinusoïdal (avec les complexes ic et Vs)? 
 
 
 
 
 
2‐9)  Si on suppose les ondulations du courant ic sinusoïdales, quelle équation relie alors 
l’amplitude  crête‐crête  de  ces  ondulations  ∆ic  aux  ondulations  crête‐crête  de  la 
tension ∆Vs ? 
 
 
 
 
 

5
2‐10)  En supposant que l’intégralité de l’ondulation du courant iL passe dans le 
condensateur , calculer la valeur de C permettant d’obtenir une ondulation de 
tension inférieure à 1% de Vs.  
 
 
 
 
 
2‐11)  A l’instant αT, le transistor K1 et la diode D1 s’ouvrent. Les deux bobinages du 
transformateur sont donc en circuit ouvert alors qu’un courant et un flux non nuls y 
circulaient précédemment. La structure « Forward » complète comprend donc un 
troisième bobinage comme représenté sur le schéma ci‐dessous. 
i1(t)  K1  m D1 iL  Is 
L iC Charge 
Ve  D3  D2 Vs  DC 
C
24 V  V2(t) 60V  
 2 A max 
M
 
Expliquer à quoi sert ce bobinage supplémentaire et préciser quand doit se fermer la 
diode D3. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3) Exercice : Onduleur en commande décalée et THD  (6 points) 
  On  s’intéresse  à  l’onduleur  monophasé  dont  le  schéma  structurel  est  donné  ci‐
dessous.  Les  « commutateurs »  K1  à  K4  symbolisent  les  transistors  et  les  diodes 
utilisés en pratique pour opérer le découpage de la tension E. 
iK1
K1 K2
vK1
COM1 COM2

E  + is R L
600 V -
K3 K4
vs
COM3 COM4

M
 
 
3‐1)  Quels sont les noms usuels de cette structure très classique ? 
 
 
 
 
 
 
 
6
3‐2)  La  fréquence  de  découpage  est  fixée  à  100 kHz  et  la  commande  des  transistors 
impose  l’allure  suivante  pour  la 
tension vs(θ=ωt).   E 
L’angle  δ  qui  apparaît  sur  ce 
chronogramme est un paramètre de la 
commande.  t 
  π 2
Quelle  est  la  valeur  moyenne  de  la 
tension vs ? 
 
  ‐E 
 
 
 
3‐3)  Calculer l’expression de la valeur efficace (RMS) de la tension vs en fonction de E et 
de δ.  
 
 
 
 
 
 
3‐4)  La décomposition en série de Fourier de vs( ) s’écrit :  

. cos . sin  

En analysant rapidement l’allure de vs( ), préciser quels coefficients seront nuls 
 
 
 
 
3‐5)  Calculer alors les expressions des coefficients  an ou bn non nuls en fonction de E et 
de δ.  
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 
3‐6)  Calculer le THD de cette tension pour la valeur particulière δ=π/4. Commenter. 
 
 
 
 
 
 
 
7