Vous êtes sur la page 1sur 15

STEG Académie militaires

Rapport de stage
technicien
Sous lieutenant Oussama BEN SAAYEED

19
Remerciement

J’adresse l’expression de ma très grande reconnaissance au personnel de la société tunisienne


d’électricité et du gaz STEG district Jebeniana, qui m’a bien facilité l’intégration dans le monde
professionnel dans le cadre de mon stage, et à tous qui m’ont aidé à la réalisation de ce rapport.

J’offre également mes sincères remerciements au chef du district M. Sami BEN OMAR pour m’avoir
accepté dans son entreprise dans le but de passer tout un mois de formation et d’apprentissage entant que
stagiaire. Je tiens aussi à remercier infiniment mon encadreur M. Mohamed KAROUI pour son inestimable
aide, et les
Personnels du service technique.

2
Introduction

Sans aucun doute, le monde dans le quelle nous vivons aujourd’hui n’est pas le même qu’hier, c’est
monde complexe, saturé et ou exigence à s’en adapter, figurant de plus en plus compliquées et demandent
un grand intérêt au domaine technique.

Donc la nécessité d’une formation continue et efficace aux techniciens sur le niveau pratique, vient en effet à
s’imposer comme une urgence dans le monde mobile et en rapide évolution.

C’est pour cela que je dois me rendre compte de ce stage ouvrier que j’ai passé a l’entreprise STEG à
JBENIANA.

3
Sommaire

Introduction…………………………………………………………………………………………………....2

Partie1 : Présentation générale de la STEG……………………………………………………………………5

Partie2 : Différents processus de district............................................................................................................6

Partie3 : Les différentes unités dans le district……………………………………………………………..….7

Partie4 : Contrôle et les OPIP en BT…………………………………………………………………………9

4-1- Contrôle ………………………………………………………………………………………………………….....9

4-2- Les OPIP en BT……………………………………………………………………………………….….9

Partie 5 : TACHE DU CONTREMAITRE EN L'EXECUTION DES TRAVAUX/ INTERVENTIONS DE


DEPANNAGE…………………………………………………………………………………………….…10

5-1- TACHE DU CONTREMAITRE AVANT L'EXECUTION DES TRAVAUX ………………………..10

5-2- TACHE DU CONTREMAITRE PENDANT ET APRES L'EXECUTION DES TRAVAUX ……......10

5-3- INTERVENTIONS DE DEPANNAGE…………………………………………………………………………...11

5-4-LES REGLES DE CONSIGNATION…………………………………………………………………..11

5-5-ROLE DU CHARGE DE CONSIGNATION………..………………………………………………….12

5-6-TRAVAUX SOUS TENSION (TST)……………………………………………………………………12

Partie 6 : MAINTENANCE ET ENTRETIEN HTA / BT ET LA PROTECTION DES LIGNES………….13

6-1- MAINTENANCE ET ENTRETIEN HTA / BT……………...…………………………………………13


6-2- La protection des lignes………………………...……………………………………………………….14
Conclusion…………………………………………………………………………………………………..15

4
Partie 1 : Présentation générale de la STEG
La société tunisienne de l’électricité et du gaz Ou STEG est une société tunisienne de droit public a
caractère non administratif. Crée en 1962, elle a pour mission la production et la distribution de l’électricité
et du gaz naturel sur le territoire tunisien.

La STEG joue principalement deux rôles importantes rendre les services au publique et un rôle
économiques :

 Par son rôle économique elle doit réaliser des bénéfices.


 Par son rôle social elle doit rendre le service aux abonnées. son activité consiste à
produire, transformer, transporter et distribuer de l’électricité et du gaz.

5
Partie 2 : Différents processus de district

Le district Jebeniana offre plusieurs taches, tels que :

 Raccordement BT.
 Raccordement HTA (Haut Tension catégorie A).
 Raccordement promoteur et groupe de client électricité.
 Relève BT et HTA.
 Dépannage.
 Demande de renseignements.
 Traitement des réclamations hors dépannage.
 Maintenance du réseau.
 Gestion des compétences.
 Maitrise des documents.
 Management des ressources.
 Conception des ouvrages.
6
Partie 3 : Les différentes unités dans le district

 Unité d’abonnés :
C’est une unité clientèle permet a l’abonnées de :

1) Renseignement des factures.


2) Vérification compteur (index).
3) Rétablissement courant et devis facture.
4) Ouverture nouvelle demande (augmentation tension, déplacement d’un compteur, une nouvelle
alimentation,…)
5) ….
 Unité d’étude :

C’est une unité fondamentale divisée par :

 Le métrage :
Elle divisé par deux étape :

 Faire des etudes sur le lieu c'est-à-dire vérification des accès et l’autorisation.
7
 Saisir les affaires sur l’application ALPHA.
-Choisir le sommet (poste d’alimentation).
-Traçage d’un plan (par logicielle autocade map).
-Calcul support (par logiciel mega).
-Calcul de chute (en cas de chute l’ingénieure doit être faire un renforcement de réseau et de la
ligne, création d’un niveau départ...).
-Préparation complète de dossier technique MT puis BT pour l’abonnées de réseau BT la tension
220V monophasé ou 380V triphasé.

 Etude de projet :
Ici faire l’acceptation d’ouvrage et vérification du réseau exécute HTA/BT et vérification de poste exécute et
sélectionner les coûts de projet.

 Unité de travaux :

 Cartographie :
Saisir des affaires exécutés par la mis a jour de la cartographie et des statistique du réseau BT et des poste de
transformation.

Les agents sont placés normalement sous les ordres du chef du bureau de travaux mes assurent les contrôles
complets du lot des travaux, ils veillent a la bonne exécution technique et il assure l’application correct de
spécifications technique et condition modifiées dans le marche correspondant ils sont les représentants de la
S.T.E.G sur les chantiers de l’entreprises qui assurent l’exécution des travaux doit notamment :

 Etudier les dossiers techniques avant de commencement de travaux.

 Connaitre le tracé du réseau ou l’emplacement d’ouvrage.


 Consulter les propriétaires et essayer de les arranger et contacter les autorités locales.
 Etablir les bons de livraison de matériel dont la fourniture et la charge S.T.E.G.
 Contrôler la bonne exécution des travaux dans le délai prévu par les plannings et leur
conformité avec le projet en respectant d’une part les pièces.

 Unité d’exploitation :

Contractuelles et les plans d’exécution et le règle de l’art d’autre part.

 Etablir a la fini des travaux le procès verbal de la insiste de fixe de travaux, à fin d’annoncer la
réception provisoires de travaux.
 Fournir a l’achèvement des travaux un dossier technique conforme à l’exécution.
Cette unité prise en charge d’assure la continuité d’électricité par entretien et dépannage.

L’objectif d’une intervention d’équipe dépannage, de maintenance ou du laboratoire de l’unité exploitation


c’est d’obtenir la meilleur qualité de matériel et tension et de service par mise en conformité et mise en état
de réseau HTA ou BT.
8
Le contre maitre doit faire :

 Entretien réseau BT.


 Dépannage réseau BT.
 Rétablir de courant.
 Isolement ligne pour travaux d’entreprise.
Le chef d’équipe donne les ordres aux agents et assure la maintenance des matériels

Pour assurer la liaison électrique entre les câbles principale et les câbles de dérivation, l’agent utilise les
connecteurs suivant pour ses étapes :

 Adapter la position du bouchon au sers choisi pour le connecteur dérivé...


 Introduire le connecteur dérivé a fond dans le connecteur.
 Positionner le connecteur sur le conducteur principal.
 Serrer jusqu'à rupture de la tète fusible.
Et pour la vérification du passage du courant, l’agent utilise un contrôleur BT : c’est une unité principale,
chargée aussi de plusieurs autre activités :

 Déplacement compteur.
 Nouveau branchement.
 Réglage de chute de tension.
 Augmentation ou diminution de puissance.
 Réalisation.
 Reprise.
 Ces activités se basent sur deux choses :
 Un opip : qui contient l’intervention demandée avec des informations sur l’abonné.
 Un odr : qui contient la nature de réclamation avec des informations sur l’abonné.

Partie 4 : Contrôle et les OPIP en BT

4-1- Contrôle :

 Abonné et compteur BT :
Les abonnées ordinaires sont branchées sur le réseau BT. Ils ont ainsi un comptage BT unique à simple tarif.
Par contre les abonnées ayant un usage de pompage, éclairage ou chauffe-eau, ont un tarif spécial ou à poste
horaire. Le type de comptage de ces abonnées est mono ou triphasé dont l’équipement est de type intérieur,
doit être installe dans locaux abrités comme un niche, coffret préfabriqué.*

 Abonné HTA:
Pour les abonnées qui sont alimentés sur le réseau HTA de leurs propres postes privés, on adopte un
comptage BT ou MT avec un tarif soit à poste horaire soit uniforme. La puissance souscrite étant contrôlée
des disjoncteurs pour les puissances inferieures à 315 KVA et par des indicateurs de maximum de puissance
pour les valeurs supérieur.

4-2- Les OPIP en BT :

9
 Détection des anomalies :
Citons ainsi quelques exemples d’anomalies : -compteur déplombé / consommation faible / vitre cassée /
consommation nulle / alimentation entre disjoncteur / index cheval / disjoncteur shunté… En cas de doute de
fraude de consommation observée par le releveur ; ce dernier établit un ordre de petite intervention
programmé (OPIP). L’agent de laboratoire, par la suite, fait une visite sur le champ pour confirmer la fraude
et il doit arrêter l’alimentation de l’installation électrique de l’abonné ensuite il établit un rapport pour le
service abonné puis le chef de laboratoire prépare un bon matériel pour le remplacement.

 Etalonnage de CTR :
L’étalonnage de compteur se fait cause d’une consommation exagérée déclarée par l’abonné. On utilise
alors’ un compteur étalon qu’on le met n série avec compteur de l’abonné puis on prélève les quantités
enregistrés par ces deux compteurs et en appliquant la formule : Erreur en %= [(lecture de compteur
étudiée- lecture de compteur étalon)/lecture de compteur étalon] *100 Si l’erreur varie de -3 à +3% alors
le compteur bien étalonné; sinon on choisit comme solution remplacement du compteur et redressement de
la consommation de l’abonné.

Partie 5 : TACHE DU CONTREMAITRE EN L'EXECUTION


DES TRAVAUX/ INTERVENTIONS DE DEPANNAGE

5-1- TACHE DU CONTREMAITRE AVANT L'EXECUTION DES TRAVAUX :


Le contremaître des travaux reçoit les notifications de travaux de l’unité abonnée ou de l’unité
budget. Il étudie le dossier technique des travaux à réaliser, il rend sur les lieux du futur chantier
pour étudier les difficultés qui pourraient se présenter et envisage les moyens de les résoudre.
C’est la phase préparation de chantier .Il programme les taches de chaque équipe et établit les bons
des travaux.

5-2- TACHE DU CONTREMAITRE PENDANT ET APRES L'EXECUTION DES


TRAVAUX :
Pendant l’exécution des travaux il se rend sur chantier pour contrôler les équipes et offrir son
assistance à l’équipe en difficulté.
Chaque jour, au vu des bons de travail et après discussion avec les chefs d’équipes, il établit le RJA.
Il tient par projet à réaliser un dossier qui contient :
-La notification de travail.
10
-Le dossier technique d’exécution qui contient devis travaux, plan et carnet piquetage, liste des
propriétaires et tableaux de réglage des conducteurs
-Les bons de travail
-Les indications sur les modifications éventuelles du tracé avec documents d’étude et justification à
appui.
-Toute l’observation opportune sur le déroulement des travaux.
-Il effectue le récolement du matériel veille au retour du matériel excédentaire du matériel déposé
afin de fermer à temps le projet.
-Il vérifie la délimitation de la zone de travail par les mises en court-circuit et à la terre des
conducteurs.

5-3- INTERVENTIONS DE DEPANNAGE:

 Généralité :
L’intervention de dépannage comprend trois étapes successives :
1-La recherche et la localisation des défauts.
2-L’elimination du défaut, réparation ou remplacement de l’élément défectueux.
3-Les réglages et vérification du fonctionnement de l’équipement.
Les étapes 2 et 3 nécessitent, en général la présence de tension et éventuellement, celle des autres sources
d’énergie s’il en existe (fluide sous pression, vapeur).

 Recherche et localisation des défauts (étape1) :


Pour procéder à ces opérations, il est nécessaire préalable :
*d’avoir pris connaissance des schémas des circuits concernés afin d’éviter tout fonctionnement intempestif
et les risques dus au courant de court-circuit.
*d’avoir repéré et si nécessaire éliminer les risques dus au voi sinage.
*de se rappeler que des courants de court-circuit important peuvent apparaître à proximité de
transformateurs ou de canalisation de forte section.

 Elimination du défaut (étape 2) :


Les opérations relatives à cette étape ne doivent être entreprises, sauf instructions particulières,
qu’après consignation de l’équipement, en respectant les règles de travaux hors tension
La mise à la terre et en court-circuit n’est pas exigée en BTA pour les conducteurs nus, sauf s’il y a risque de
tension induite, risque de réalimentation, présence de tension est exigé dans tous les cas. Enfin de l’étape 2
le chargé d’intervention, après déconsignation de l’équipement, vérifie qu’il peut passer à l’étape 3 sans
risque ni pour son personnel ni pour le matériel.

 Réglage et vérification de fonctionnement de l’équipement :

Sur une installation, comme sur un équipement, phase des réglages est particulièrement dangereuse, aussi
bien du point de vue électronique que mécanique, thermique …

 Fin d e l’intervention de dépannage :


L’intervention est considérée comme terminée si l’équipement fonctionne normalement :
*avec les organes affectés normalement à la commande
*avec les réglages normaux
*et si tous les dispositifs de protection mécanique et de verrouillage électronique sont capables
d’assurer le service que l’on attend d’eux.

5-4-LES REGLES DE CONSIGNATION :


11
-Séparation.
-Condamnation.
-Identification.
-Vérification d’absence de la tension immédiatement suivie de la mise à la terre et en court-circuit.
-Délimitation matérielle de la zone de travail.

5-5-ROLE DU CHARGE DE CONSIGNATION:


Le chargé de consignation est responsable de la séparation de l’ouvrage de ses sources de tension et
de la condamnation des oranges de séparation.
L’exécution de l’identification, de la vérification d’absence de tension, de la mise à la terre et en
court-circuit et de la délimitation matérielle de la zone de travail est réalisée sous la responsabilité de
consignation dans le cas de consignation pour travaux.
Elle est de la responsabilité du chargé de travaux dans le cas de consignation en deux étapes.
Le chargé de consignation délivre l’attestation de consignation pou travaux ou de 1ére étapes.
Les rôles du chargé de consignation et du chargé de travaux peuvent être assurés par une même
personne. Dans ce cas, il n’y aura pas établissement ni transmission d’attestation de consignation.

5-6-TRAVAUX SOUS TENSION (TST) :

 Généralité:
Tout travail sous tension doit être procédé d’une demande ou d’un bon de travail sous tension écrit ou d’une
consigne de l’employeur ou son représentant. L’employeur, son représentant ou le chargé d’exploitation,
avant d’autoriser l’approche des ouvrages pour exécuter des travaux sous tension, doit prendre les
dispositions nécessaires à la sécurité des travaux sous tension.

 Rappel des définitions (matière TST) :

 Demande de travail sous tension :


Document écrit par lequel le représentant de l’employeur fait connaitre à un responsable non intention de
lui confier l’exécution de travaux sous tension. Cette demande peut être générale, c-à-d valable pour un
ensemble de travaux échelonnés dans un temps limité, ou établi pour un travail déterminé.

 Bon de travail sous tension :

Avant d’effectuer ces travaux sous tension, le chargé de travaux doit être en possession d’une
instruction de travail sous tension en BT ou d’une autorisation de travail sous tension.

12
Partie 6 : MAINTENANCE ET ENTRETIEN HTA / BT ET LA
PROTECTION DES LIGNES

6-1- MAINTENANCE ET ENTRETIEN HTA / BT :

 Maintenance :

Les imperfections de l’alimentation électrique qui peut être d’ordre électrique ou mécanique sur lesquelles
l’exploitation des réseaux peut agir sont classées suit :
*Les défaillances dans la continuité de la fourniture qui sont des phénomènes aléatoires.
*Les anomalies dans la quantité de la fourniture.
Pour ces raisons l’équipe de garde travaille à assurer la marche optimale de réseau : contrôlant le
déséquilibre entre phase et les départs, en minimisant les pertes et en prévoyant les secours.

13
Figure 1 : Maintenir l’électricité.

 Entretien des installations :

Le chef de la section « entretien et installation » est le responsable devant le chef d’exploitation de


l’ensemble des opérations se rattachant à l’entretien préventif, systématique périodique des ouvrages de
distribution à savoir :
*Etablissement du programme d’entretien systématique des lignes et poste de distribution.
**Préparation des documents et des autorisations nécessaires à la réalisation du programme d’entretien dans
les meilleures conditions techniques et économiques
*Coordination avec l’unité « TST » en vue d’optimiser leur intervention pour la réalisation au minimum les
coupures de courant et chaque fois la configuration du réseau le permettent.

6-2- La protection des lignes :

L’une des qualités essentielles d’une distribution moderne de l’énergie électrique est la continuité de la
fourniture. Et bien qu’il faille chercher à réduire le nombre des incidents par une construction appropriée
de réseau, il peut quand produire un défaut. Le grand intérêt de la protection est :
*diminuer le nombre de perturbations.
*limiter leurs durées.
*Assurer rapidement le service normal.

14
Conclusion

Ce projet intitulé l’analyse des interruptions et des comportements des matériels réseaux HTA dans la
société tunisienne d’électricité et du gaz (district JBENIANA) elle a pour mission de la production et de la
distribution de l'électricité et du gaz naturel sur le territoire tunisien.

Ce stage m’a été une occasion de m’intégrer au sein de la STEG, d’approfondir mes connaissances
théoriques et pratiques, et de m’adapter à la vie professionnelle pour être plus productif et plus autonome.

De plus, Cette seconde expérience m’a donné l’occasion de mieux maîtriser les difficultés relatives à
la conduite d’une production au sein de l’entreprise.

J’ai essayé toujours d’appliquer certaines connaissances acquises au cours de la formation pendant toute la
période de ce stage.

15

Vous aimerez peut-être aussi