Vous êtes sur la page 1sur 2

La reduction de travail (35 heures) est une mesure de politique économique

française mise en place par le gouvernement Lionel Jospin à partir de l’année


2000 et obligatoire pour toutes les entreprises à compter du 1 er janvier 2002.
La durée légale du temps de travail pour un salarié à temps plein à 35 heures
par semaine, en moyenne annuelle, au lieu de 39 heures précédemment, en
contrepartie d'une plus grande flexibilité des horaires.

La réduction du temps de travail (RTT) est une politique mise en place par Martine
Aubry, sous le gouvernement de Lionel Jospin, visant à réduire la durée
hebdomadaire de travail avec l’idée que cela permettrait de créer des emplois et de
relancer l'économie en France, pour lutter contre le chômage par le partage du travail
(bien qu'il n'y ait pas partage des postes de travail eux-mêmes).

Le projet était de réduire la durée hebdomadaire du travail de 39 heures à 35 heures.


Concrètement, le salarié peut continuer à travailler 39 heures, mais certaines heures
supplémentaires qu'il effectue (4 heures par semaine) sont cumulées pour être utilisées
sous forme de demi-journées ou de journées complètes de repos ("RTT"). Quoi qu'il
en soit, la durée maximale de travail sur un an était de 1 600 heures15. Elle est
repassée à 1607 heures sur l'année en 2005 à la suite de la mise en place de la journée
dite « de solidarité ».

Exemples de formules possibles :

 35 heures sans jour RTT, 7 heures par jour, 5 jours par semaine ;
 37,5 heures par semaine et 12 jours RTT par an ;
 39 heures par semaine et 24 jours RTT par an ;
 39 heures par semaine et une demi-journée de RTT par semaine ;
 39 heures par semaine et deux journées de RTT par période de quatre semaines.

Quelle est la durée légale du travail par jour ?

Durée maximale quotidienne

La durée de travail effectif ne doit pas dépasser la durée maximale de


10 heures par jour, sauf dérogations. Celles-ci sont accordées dans les
cas suivants : À la demande de l'employeur, sous réserve de l'accord de
l'inspecteur

La réduction du temps de travail (RTT) est un dispositif qui prévoit d'attribuer des
journées ou des demi-journées de repos à un salarié dont la durée de travail est
supérieure à 35 heures par semaine, dans la limite de 39 heures hebdomadaires.
Si vous travaillez 35 heures par semaine, vous ne bénéficiez pas de jours de RTT.

Si votre temps de travail effectif est de 39 heures hebdomadaires, vous bénéficiez de 4


heures de RTT par semaine, soit une demi-journée de RTT.

Un salarié travaillant à temps partiel ne peut pas en principe bénéficier


de jours de RTT, sauf si un accord particulier d'entreprise le prévoit.

Le nombre de jours de RTT est fixé par accord d'entreprise.

Il fixe également les conditions permettant de les cumuler :

 Soit dans le cadre d'un forfait (par exemple : 10 jours de RTT sur l'année)
 Soit au fur et à mesure que les heures de travail sont effectuées (par exemple, si vous
travaillez 35h30 par semaine, vous avez droit à 3 jours de RTT par an)

Le salarié qui bénéficie d'une journée ou demi-journée de RTT est rémunéré.

Son salaire est maintenu dans les conditions habituelles.

Les heures travaillées au-delà de la limite de 39 heures hebdomadaires sont


considérées et rémunérées comme des heures supplémentaires.

Procedure

La procédure à respecter pour demander à bénéficier des jours de RTT est fixée par la
convention ou l'accord applicable dans l'entreprise.

La convention ou l'accord prévoit les points suivants :

 Conditions de prise de journées ou de demi-journées de repos (pour partie au choix du


salarié et pour partie au choix de l'employeur)
 Délais maximum dans lesquels ces repos sont pris (dans la limite de l'annee