Vous êtes sur la page 1sur 4

Lycée pilote de Tunis

Géométrie dans l’espace Terminales S-exp


Produit vectoriel
Mr Ben Regaya. A + éléments de corrections www.ben-regaya.net
Exercice1

Dans la figure ci-contre,


 ABCDEFGH est un cube d’arête 1
2
 AI  EJ  AD
2
 
On munit l’espace du repère A, i, j , k avec i  AB , j  AD et k  AE
1. a) Déterminer les coordonnées des points F, G, I et J.

 2 
b) M est le point de coordonnées  0,
 ,   ∊ℝ
 2 
Montrer que M est un point de la droite (IJ)

2. a) Déterminer en fonction de  les composantes du vecteur AF  AM et celles de BC  BM .

b) En déduire que les triangles AFM et BCM ont la même aire.

  
3. a) Montrer que AF  AM . AG   et que BC  BM . BG  1 . 
b) Montrer que M, A, F et G sont coplanaires si et seulement si M et I sont confondus.
c) Déterminer les points M de la droite (IJ) pour les quels AFMG et BCMG sont deux tétraèdres de même
volume.
Exercice2


On considère le cube ABCDEFGH de coté 1. Soient I = F * G et K ∊  EH  \ E , H  . A, AB, AD, AE  est un
repère orthonormé directe de l’espace.

1. a) Calculer FI  EK .

b) Montrer que FI  FK  FI  FE .

c) En déduire l’aire du triangle FIK

2. Calculer le volume du tétraèdre AFIK.

3. Soit J = B * F et  ∊ 0,1 tel que : EK =  . EH

a) Déterminer les coordonnées du point K en fonction de  .


2
1 1
b) Montrer que la distance du point K à (IJ) est égale à d        1 .
2 2

c) Déterminer alors la position de K pour que d ( ) soit minimale.

Exercice3
 
On munit l’espace du repère orthonormé direct O, u, v, w . On considère les points I(1,1,0) , J(0,1,1) et K(1,0,-1)
1. a) Déterminer les composantes du vecteur IJ  IK .

b) En déduire que les points I, J et K ne sont pas alignés et donner l’air du triangle IJK.
1
2. Soit le point S (1,-1,1). Montrer que le volume du tétraèdre SIJK est égal à .
2
3. Soit la droite  passant par I et parallèle à la droite (JK) et soit M un point quelconque de  .

a) Montrer que MJ  MK  IJ  IK ;

b) Déterminer alors le volume du tétraèdre SMJK.


Exercice4

L’espace E est muni d’un repère orthonormé ( A, i, j, k ) et ABCDEFGH

est un parallélépipède tel que : AB  2i , AD  4 j et AE  3k

1. a) Déterminer les composantes du vecteur EB  EG .


b) Déduire l’aire du triangle EBG.
2. Soit  un réel différent de 1 et M le point des coordonnées
(2  ,4  ,3  ).
a) Vérifier que M décrit la droite (AG) privée du point G.
b) Montrer que les points E,B,G et M ne sont pas coplanaires.
3. Soit V le volume du tétraèdre MEBG.
a) Exprimer V en fonction de  .
b) Calculer le volume du tétraèdre AEBG.
c) Pour quelles valeurs de  , V est-il égal au volume du parallélépipède ABCDEFGH ?
Exercice5
Dans la figure ci-contre, ABCDEFGH est un cube d’arête 1.
Le point I est le milieu de [AC]
Le point J est le milieu de [EG]

L’espace E est muni d’un repère orthonormé ( A, AB, AD, AE )

Répondre par vrai-faux à chacune des propositions suivantes en justifiant la réponse.

1. AB  AD  EA

2. AC  BD  AE

3.  IA  IG .IJ  0 .
Lycée pilote de Tunis
Géométrie dans l’espace Terminales S-exp
Produit vectoriel

Mr Ben Regaya. A Eléments de corrections www.ben-regaya.net


Exercice1
 2   2 
1. a) F(1,0,1) , G(1,1,1), I  0, ,0  et J  0, ,1 .
 2 
  2 

b) Le vecteur IJ  0,0,1 et on a : IM   IJ , le résultat en découle.

2 2
2. a) On trouve AF  AM   i  j  k et BC  BM   i  k
2 2
1 1 1 1
b) AAFM  AF  AM  1   2 et ABCM  BC  BM  1   2 il en résulte que les deux
2 2 2 2
triangles AFM et BCM ont la même aire.


3. a) AG 1,1,1  AF  AM . AG   2
2
 
2
2
  et BG 1,1,1  BC  BM . BG  1  

b) Montrer que M, A, F et G sont coplanaires si et seulement si det AF , AM , AG  0 signifie 
 2 
 AF  AM .AG  0 signifie   0 signifie M  0, ,0  signifie M et I sont confondus.
2 

  
c) Pour   0 , VAFMG  VBCMG  AF  AM . AG  BC  BM .BG    1    1 ou   1  
 2   2 
M  0, ,1  J ou M  0, , 1 .
 2   2 
Exercice2
1. a) Les vecteurs FI et EK étant colinéaires alors FI  EK  O .
 
b) FI  FK  FI  FE  EK  FI  FE  FI  EK  FI  FE .
o
1 1 1   1
c) l’aire du triangle FIK est donné par : A FI  FK  FI  FE  FI  FE  sin    .
2 2 2 2 2
2. Le volume du tétraèdre AFIK est donné par V 
1
6
FI  FK .FA 1
6
FI  FE .FA   
1
Or FI  FE  FG  FE 
2
1
2
 1
FG  FE  BF et donc
2

1 1 1   1
V BF . FA  BF  FA  sin    .
6 2 12  4  24
3. a) EK =  . EH
 xK  0

Les composantes du vecteur EH sont  0,1, 0  donc  yK   ainsi K  0,  ,1 .
z 1  0
 K
IK  IJ
b) la distance du point K à (IJ) est donnée par d    .
IJ
 1 1  1 
Or IJ à pour composantes  0,  ,   et IK à pour composantes  1,   , 0  donc IK  IJ à pour
 2 2  2 
2
1 1 1 1
IK  IJ     
 1 1 1 1
2
4 2 4 4 1 1
composantes       ,  ,   et d          1 .
 2 2 2 2 IJ 1 2 2
2
1 1
c) d ( ) est minimale lorsque    0    et dans ce cas K est le milieu du segment  EH  .
2 2
Exercice3
1. a) IJ  IK 1, 1,1)  .
b) IJ  IK  O donc les points I, J et K ne sont pas alignés et l’air du triangle IJK est donner par
1 3
AIJK  IJ  IK  .
2 2
2. V 
1
6
  1
IJ  IK .IS  .
2

3. a) MJ  MK  MI  IJ  MI  IK   
 MI  MI  IJ  IK  MI   IK  IJ   IJ  IK  MI  JK  IJ  IK
b)  MJ  MK .MS   MJ  MK . MI  IS    MJ  MK .MI   MJ  MK .IS   MJ  MK .IS

  IJ  IK .IS . On en déduit que SMJK et SIJK ont le même volume d’où le volume de SMJK est .
1
2
Exercice4
1. A(0,0,0) ; B(2,0,0) ; D(0,4,0) ; E(0,0,3) ; AG  AC  CG  AC  AE  AB  AD  AE  2i  4 j  3k
EB  EG 12, 6,8 et déduire facilement l’aire du triangle EBG est donné par
1 1 1
A EB  EG  144  36  84  264
2 2 2

2. Soit  un réel différent de 1 et M de coordonnées  2 , 4 ,3  .

 
AM  2i  4 j  3k   AG et   1 donc M ∊(AG) et M  G .
EM  2 i  4 j  (3  3)k
   
On a : det EB, EG, EM  EB  EG . EM  24  24  24  24  24  24  24  1  0
car  un réel différent de 1.
Donc les points E,B,G et M ne sont pas coplanaires

3. a) Soit V le volume du tétraèdre MEBG. V 


1
6
 
EB  EG .EM donc V  4   1
b) Le volume du tétraèdre AEBG est égale au volume du tétraèdre MEBG pour M =A donc il est égal à 4.
c) Le volume du parallélépipède ABCDEFGH est égale à 2  4  3  24

V est égal au volume du parallélépipède ABCDEFGH signifie 4   1  24    7 ou   5 .

Exercice5
1. Faux car ( AB, AD, AE ) est une base directe donc AB  AD  AE .
2 2
2. Faux car AC  BD  2IC  2 ID  4 IC  ID  4 IC  ID  sin  DIC   4    2.
2 2
par contre AE  1

  
3. Vrai : en effet, les vecteurs IA, IG et IJ sont coplanaires donc IA  IG .IJ  det IA, IG, IJ  0 . 